Manifeste pour un internet physique 1.10.1 2012 04-05 français bm-ml

  • 893 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
893
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Manifeste pour un Internet Physique Transformer la manière dont les objets physiquessont manipulés, déplacés, entreposés, réalisés, fournis et utilisés, visant à accroître la logistique efficiente et durabilité globales Professeur Benoit Montreuil Chaire de Recherche du Canada en Ingénierie dEntreprise CIRRELT Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux on dentreprise, la logistique et le transport Université Laval, Québec, Canada Version 1.10.1: 2012-04-05 Une traduction de Mustapha Lounès et Benoit Montreuil Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 1/72
  • 2. Remerciements Le Manifeste pour un Internet Physique a bénéficié de nombreuses contributions de collègues estimésAmerica CIRRELT Research Center: • Teodor Crainic - UQAM • Michel Gendreau - Université de Montréal • Olivier Labarthe, Mustapha Lounès & Jacques Renaud - Université Laval CICMHE, College-Industry Council for Material Handling Education: • Russ Meller – University of Arkansas • Kevin Gue & Jeff Smith – Auburn University • Kimberley Ellis – Virginia Tech • Leon McGinnis – Georgia Tech • Mike Ogle – MHIAEurope • Éric Ballot, Frédéric Fontane – Mines ParisTech • Rémy Glardon – EPFL • Rene De Koster – Erasmus University • Detlef Spee – Fraunhofer Institute for Material Flow and Logistic Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 2/72
  • 3. Positionnement macroscopique ASSERTION La façon dont les objets physiques sonttransportés, manipulés, entreposés, réalisés, fournis et utilisés dans le monde entier nest ni efficiente ni soutenable économiquement, écologiquement et socialement OBJECTIF Permettre l’efficience et la durabilité globales du transport, de la manutention, de l’entreposage, de la réalisation, de lapprovisionnement et de lutilisation des objets physiques VISION Évolution vers un Internet Physique mondial Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 3/72
  • 4. L’inspiration pour la vision de l’Internet Physique • Un superbe titre de première page – Intéressant mais juste un état-de-l’art en chaînes d’approvisionnement et logistique – Il n’y avait rien sur ce que pouvait être un Internet Physique selon ma perception • La question ma vite passionné Qu’est-ce que pourrait ou devrait être un Internet Physique? – Quelles en seraient les caractéristiques clés? – Quelles habilités devrait-il offrir qui ne sont pas atteignables aujourd’hui? • Une autre question a vite fait surface: Pourquoi aurait-on besoin d’un Internet Physique? Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 4/72
  • 5. Pourquoi avons-nous besoin dun Internet Physique ? Assertion d’inefficience logistique et d’insoutenabilité La façon dont les objets physiques sonttransportés, manipulés, entreposés, réalisés, fournis et utilisés dans le monde entier est inefficiente et insoutenable économiquement, écologiquement et socialement Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 5/72
  • 6. Pourquoi devons-nous changer?Inefficience logistique et insoutenabilité ÉCONOMIQUE Logistique: un fardeau de 10-20% du PIB de la plupart des paysLe fardeau logistique mondial croît plus vite que le commerce mondial ENVIRONNEMENT Un des plus grands pollueur, consommateur d’énergie et émetteur de gaz à effets de serre Une contribution négative en progression alors que les buts des nations visent de fortes réductions SOCIAL Un manque d’accessibilité et de mobilité rapide, fiable et abordabledes biens physiques dans la vaste majorité de la population du monde Des conditions de travail logistique trop souvent précaires Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 6/72
  • 7. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 1. Nous expédions de l’air et de l’emballage 2. Le voyage vide est la norme plutôt que lexception 3. Les camionneurs sont devenus des cowboys modernes 4. Les produits sont entreposés où on n’a pas besoin, très souvent non disponibles rapidement où ils sont nécessaires 5. Des installations de production et d’entreposage peu ou mal utilisés 6. Beaucoup de produits ne sont jamais vendus ou jamais utilisés 7. Les produits narrivent pas chez ceux qui en ont vraiment le besoin 8. Les produits se déplacent inutilement à travers le monde 9. Le transport intermodal rapide et fiable est encore un rêve ou une plaisanterie 10. Lapprovisionnement de produits vers les villes, à l’intérieur et à partir de celles-ci est un cauchemar 11. Les réseaux ne sont ni sécurisés ni robustes 12. L’automatisation et les technologies intelligentes sont difficiles à justifier 13. Linnovation est étoufféeMontreuil B. (2011) Towards a Physical Internet: Meeting the Global Logistics Sustainability Grand Challenge, Logistics Research,currently available as online publication, 2011-02-12, http://www.springerlink.com/content/g362448hw8586774/fulltext.pdf Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 7/72
  • 8. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 1. Nous expédions de l’air et de l’emballage ‒ Les camions et leur remorques, les wagons et les conteneurs sont souvent à moitié vides au départ, avec une part substantielle du non-vide remplie par de lemballage 2. Les voyages à vide sont la norme plutôt que l’exception ‒ Les véhicules et les conteneurs reviennent souvent vides, ou font de longs détours pour trouver des chargements de retour ‒ Les véhicules pleins au départ deviennent de plus en plus vides au fur et à mesure de leurs tournées de livraison 3. Les camionneurs sont devenus les cowboys modernes ‒ Beaucoup sont toujours sur la route, souvent loin de la maison pour de longues durées ‒ Leur santé et leur vie sociale et familiale sont précaires ‒ En général, les travailleurs logistiques, dont les manutentionnaires, ont des positions tout aussi précaires Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 8/72
  • 9. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 4. Les produits dorment entreposés où on n’a pas besoin, souvent non disponibles rapidement où ils sont nécessaires ‒ Les fabricants, distributeurs, détaillants et utilisateurs stockent tous des produits, souvent en grande quantité, à travers leurs réseaux d’entrepôts et de centres de distribution, néanmoins les niveaux de service et les temps de réponse aux utilisateurs locaux sont contraignants et risqués 5. Des installations de production et d’entreposage peu ou mal utilisés ‒ La plupart des entreprises investissent dans des installations productives ou logistiques qui sont la plupart du temps sous-utilisées ou mal utilisées, traitant des produits qu’il serait préférable de traiter ailleurs, entraînant une multitude de voyages inutiles Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 9/72
  • 10. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 6. Tellement de produits ne sont jamais vendus ou jamais utilisés ‒ Une portion importante des produits de consommation fabriqués n’atteint jamais à temps le marché approprié, ceux-ci finissant invendus ou inutilisés,Rusting new cars in disused airfield tandis quils auraient été nécessaires ailleurs 7. Les produits narrivent pas chez ceux qui en ont vraiment besoin ‒ Cest particulièrement vrai dans les pays moins développés et les zones de catastrophes et de crises Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 10/72
  • 11. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 8. Les produits se déplacent inutilement, sillonnant la planète ‒ Les produits parcourent couramment des milliers de kilomètres/milles qui auraient pu être évités s’ils étaient fabriqués ou assemblés plus près de leur lieu dutilisation 9. Le transport intermodal rapide et fiable est encore un rêve ou une plaisanterie ‒ Même s’il existe quelques superbes exemples, en général la synchronisation est si lamentable, les interfaces si mal conçues, que les itinéraires intermodaux sont souvent inefficients et risqués en coût et en temps Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 11/72
  • 12. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 10.Lapprovisionnement de produits vers les villes, à l’intérieur et à partir de celles-ci, est un cauchemar ‒ La plupart des villes ne sont pas conçues et équipées pour faciliter le transport, la manutention et l’entreposage de marchandises, rendant cauchemardesque l’approvisionnement des entreprises et des consommateurs 11.Réseaux insécurisés et fragiles ‒ Il y a extrême concentration d’opérations dans un nombre restreint d’installations de production et de distribution centralisées, avec mouvements le long d’un espace étroit de routes à fort trafic ‒ Cela rend les chaînes d’approvisionnement et les réseaux logistiques de plusieurs entreprises non sécurisées contre les actes de vol et de terrorisme, et fragiles face aux catastrophes naturelles et aux crises de demande Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 12/72
  • 13. Symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Nous menant vers un mur de façon percutante 12.L’automatisation et les technologies intelligentes sont difficiles à justifier ‒ Les véhicules, les systèmes de manutentions et les installations opérationnelles doivent s’adapter à une grande variété de matériaux, de formes et de charges unitaires, avec chaque acteur décidant indépendamment et localement de sa part du puzzle ‒ Ceci rend difficile à justifier les technologies connectives intelligentes (ex. RFID), l’automatisation systémique de la manutention et du transport ainsi que les logiciels de pilotage intelligence collaborative 13. L’innovation est étouffée ‒ Le manque de normes et de protocoles génériques, de transparence, de modularité et d’une infrastructure systémique ouverte est un criant goulot d’étranglement de l’innovation ‒ Ceci rend linnovation de rupture si difficile, justifiant le focus sur une innovation epsilon marginale Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 13/72
  • 14. Cartographie des symptômes d’inefficience & d’insoutenabilité par rapport aux facettes économiques, environnementales et sociales environnemental économique sociétal Symptômes de non-durabilité 1 Nous expédions de l’air et de l’emballage 2 Le voyage vide est la norme plutôt que lexception 3 Les camionneurs sont devenus des cowboys modernes Les produits sont entreposés où l’on n’a pas besoin, souvent non disponibles rapidement où ils sont 4 nécessaires 5 Des installations de production et d’entreposage peu ou mal utilisés 6 Beaucoup de produits ne sont jamais vendus ou jamais utilisés 7 Les produits narrivent pas chez ceux qui en ont vraiment besoin 8 Les produits se déplacent inutilement, sillonnant la planète 9 Le transport intermodal rapide et fiable est encore un rêve ou une plaisanterie 10 Lapprovisionnement de produits vers les villes, à l’intérieur et à partir de celles-ci, est un cauchemar 11 Les réseaux ne sont ni sécurisés ni robustes 12 L’automatisation et les technologies intelligentes sont difficiles à justifier 13 Linnovation est étouffée Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 14/72
  • 15. Accéder à l’objectif global menant vers l’efficience et de la durabilité logistiques globales Objectif Environnemental Réduire d’un ordre de grandeur et de façon durable les émissions de gaz à effet de serre, la consommation dénergie et la pollution induites par la logistique Objectif Économique Réduire d’un ordre de grandeur et de façon durable le fardeau économique globale de la logistique tout en engendrant des gains substantiels de productivité d’affaires Objectif Sociétal Accroitre de façon substantielle et durable la qualité de vie des travailleurs logistiques, ainsi que celle de la population mondiale en améliorant l’accessibilité et la mobilité des objets physiquesNote: Logistique est à partir d’ici dans son sens large incluant le transport, la manutention, l’entreposage, l’approvisionnement, la réalisation (production, assemblage, finition,personnalisation, recyclage) et l’utilisation Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 15/72
  • 16. L’Internet Digital Exploiter la Métaphore lautoroute de linformationIl y a quelques décennies, la communauté des technologies de l’informationet des communications était coincé dans un énorme confusion inefficiente et insoutenable en raison de millions d’ordinateurs déconnectés Lorsqu’elle cherche une façon de conceptualiser comment elle doit se transformer,elle sest basée sur une métaphore du transport physique et de la logistique : Construction de lautoroute de linformation Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 16/72
  • 17. L’Internet DigitalExtension au delà de la Métaphore de l‘Autoroute de l‘Information Ils ont réalisé leur pari et sont allés encore beaucoup plus loin, remodelant complètement la manière dont le calcul et la communication digitaux sont actuellement effectuées Ils ont inventé lInternet, ouvrant la voie vers le World Wide Web Ils ont permis la construction d’un réseau dinfrastructure distribué et ouvert qui révolutionne actuellement tellement de facettes de notre réalité sociétale et économique Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 17/72
  • 18. L‘Essence de lInternet Digital Pour lutilisateur, lInternet Digital permet de façon transparente linterconnexion entre des réseaux, autorisant ainsi la transmission de paquets de données formatés de façon standard leur permettant de transiter à travers des équipements hétérogènes respectant le protocole de TCP/IPReferences: Kurose J., Ross K. and Wesley A. “Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet”, 3rd edition., July 2004. Parziale L., Britt D.T., Davis C., Forrester J., Liu W., Matthews C. and Rosselot N. “TCP-IP Tutorial and Technical Overview”, 2006. http://www.redbooks.ibm.com/redbooks/pdfs/gg243376.pdf “Interconnection of access networks, MANs and WANs “, http://images.google.ca/imgres?imgurl=http://www.exfo.com/ Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 18/72
  • 19. Que proposons-nous pour relever le grand défi de la logistique? L’Initiative de l’Internet PhysiqueUtiliser l’Internet Digital comme une Métaphore pour le Monde Physique Bien quil existe des différences fondamentales entre le monde physique et le monde de linformation, l’initiative de lInternet Physique a pour but d’exploiter la métaphore de lInternet afin de proposer une vision pour une solution durable et progressivement déployable aux problèmes globaux liés à notre façon de transporter, manutentionner, entreposer, réaliser, approvisionner et utiliser les objets physiques à travers la planèteMontreuil B. (2011) Towards a Physical Internet: Meeting the Global Logistics Sustainability Grand Challenge, Logistics Research,currently available as online publication, 2011-02-12, http://www.springerlink.com/content/g362448hw8586774/fulltext.pdf Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 19/72
  • 20. Exposition des caractéristiques clésde la Vision de l’Internet PhysiqueÉvolution vers un Internet Physique mondial Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 20/72
  • 21. Qu’est-ce que l’Internet Physique? Un système logistique global ouvert fondé sur l’interconnectivité physique, digitale et opérationnelle habilitée parde l’encapsulation, des protocoles et des interfaces Physical Internet: PI, πVersion actuelle de la définition pratique pour l’Internet Physique, élaborée conjointement par Benoit Montreuil, Éric Ballot et Russ Meller Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 21/72
  • 22. Positionnement de l’Internet Physique World Wide Web (WWW) Internet Digital Paquets informationnels digitaux Grille électrique intelligente Connexion dobjets physiques par WWW Internet des choses Internet Réseaux dobjets intelligents Énergétique Paquets Supply Web Ouvert d’Énergie Internet Physique Paquets Physiques Intelligents Schéma original de Benoit Montreuil, 2010, Physical Internet Manifesto, www.physicalinternetinitiative.org Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 22/72
  • 23. Caractéristiques clés de la Vision de l’Internet Physique1. Viser l’interconnectivité universelle2. Utiliser un cadre conceptuel multi-niveaux unifié3. Prioriser la fiabilité et la résilience maillées des réseaux4. Encapsuler les marchandises dans des conteneurs modulaires verts mondialement standardisés5. Passer des systèmes de manutention et de stockage de marchandises aux systèmes de manutention et de stockage de conteneurs6. Exploiter des conteneurs intelligents réseautés encapsulant des objets intelligents7. Activer et exploiter un web de mobilité ouvert et global8. Activer et exploiter un web d’approvisionnement ouvert et global9. Déployer des certifications d’habilité et le monitoring ouvert de performance10. Concevoir des produits adaptés aux conteneurs afin de minimiser la perte d’espace11. Minimiser les déplacements et les stockages physiques en transmettant digitalement les connaissances et en matérialisant les produits aussi localement que possible12. Stimuler l’innovation de modèles d’affaires13. Habiliter linnovation infrastructurelle ouverteMontreuil B. (2011) Towards a Physical Internet: Meeting the Global Logistics Sustainability Grand Challenge, Logistics Research,currently available as online publication, 2011-02-12, http://www.springerlink.com/content/g362448hw8586774/fulltext.pdf Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 23/72
  • 24. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique? 1. Viser l’interconnectivité universelle Les centres logistiques, les transporteurs et les systèmes de haute performance, rendent rapide, bon marché, facile et fiable, l’interconnexion des objets physiques à travers des modes et des routes,visant comme cible prioritaire l’interconnexion universelle Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 24/72
  • 25. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique?2. Adopter un cadre conceptuel multi-niveaux unifié Réseau Intra-Centre Inter-Processeurs Centre 1 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 de départ d’arrivée Station Station Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 25/72
  • 26. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique?2. Adopter un cadre conceptuel multi-niveaux unifié Réseau Intra-Installation Inter-Centres Installation 1 Centre 1 Centre 4 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 d’arrivée d’arrivée Station Station de sortie de sortie Station Station Distributeur externe Distributeur interne Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Centre 2 Centre 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 d’arrivée d’arrivée Station Station de sortie de sortie Station Station Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Centre 3 Centre 6 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 d’arrivée d’arrivée Station Station de sortie de sortie Station Station Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 26/72
  • 27. Centre 1 Installation 3 Centre 4 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Station de sortie Station de sortie Station d’arrivée Station d’arrivée Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Centre 2 Centre 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Station de sortie Station de sortie Station d’arrivée Station d’arrivée Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Centre 3 Centre 6 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Station de sortie Station de sortie Station d’arrivée Station d’arrivée Distributeur interne Distributeur externe Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Distributeur interne Distributeur interne Station Station Station Station Station Station d’arrivée d’arrivée d’arrivée d’arrivée d’arrivée d’arrivée Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Centre 1 Centre 1 Centre 3 Centre 2 Centre 3 Centre 2 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Station Station Station Station Station Station de sortie de sortie de sortie de sortie de sortie de sortie Station Station Station Station Station Station d’arrivée d’arrivée d’arrivée d’arrivée d’arrivée d’arrivée Site 1 Installation 2 Installation 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 2 Équipement 1 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Équipement 4 Équipement 3 Centre 5 Centre 5 Centre 6 Centre 4 Centre 6 Centre 4 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Équipement 6 Équipement 5 Station Station Station Station Station Station de sortie de sortie de sortie de sortie de sortie de sortie Distributeur externe Distributeur externe Centre 1 Installation 4 Centre 4 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Station de sortie Station de sortie Station d’arrivée Station d’arrivée Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Centre 2 Centre 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Station de sortie Station de sortie Station d’arrivée Station d’arrivée Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Réseau Intra-Site Inter-Installation Centre 3 Centre 6 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Équipement 1 Équipement 3 Équipement 5 Station de sortie Station de sortie Station d’arrivée Station d’arrivée Distributeur externe Distributeur interne Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Équipement 2 Équipement 4 Équipement 6 Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique? 2. Adopter un cadre conceptuel multi-niveaux unifiéProfesseur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 2012-04-05, 27/72
  • 28. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique? 2. Adopter un cadre conceptuel multi-niveaux unifié -transits et -hubs RéseauIntra-Urbain Inter-Site Vers la logistique urbaine durable habilitée par l’Internet Physique Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 28/72
  • 29. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique? 2. Adopter un cadre conceptuel multi-niveaux unifié Québec, Canada Réseau Intra-État -transits et -hubsInterurbainNord-est américain, U.S.A. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 29/72
  • 30. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique?2. Adopter un cadre conceptuel multi-niveaux unifié Réseaux Intercontinentaux mondiaux Réseaux Intra-Continentaux Inter-États Réseaux Intra-Pays Inter-États Réseaux Intra-États Interurbains Réseaux Intra-Urbains Inter-Installations Réseaux Intra-Installation Inter-Centres Réseaux Intra-Centres Inter-processeurs Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 30/72
  • 31. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique?3. Prioriser la fiabilité et la résilience maillées des réseauxLe réseau des réseaux de l’Internet Physique global doit garantir sa propre fiabilité et celles de ses conteneurs et expéditions Le web des réseaux et la multiplication des nœuds doivent permettre à lInternet Physique dassurer sa robustesse et sa résilience aux événements imprévus Par exemple, si un nœud ou une partie dun réseau tombe en panne, le trafic doit être facilement rerouté, aussi automatiquement que possible Reference: Peck H., “Supply chain vulnerability, risk and resilience”, Chap. 14 in Global Logistics New Directions in Supply Chain Management, 2007 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 31/72
  • 32. Que vise-t-on dans la conception de l’Internet Physique?3. Prioriser la fiabilité et la résilience maillées des réseauxLes acteurs, les transporteurs, les routes, les nœuds et lesflux de conteneurs de l’Internet Physique doivent interagiren synergie pour garantir: – Lintégrité des objets physiques encapsulés dans les -conteneurs – Létat de lintégrité physique et informationnelle des -conteneurs, -transporteurs, -routes et -nœuds – L’intégrité informationnelle des -acteurs (êtres humains et les logiciels agents) – La robustesse de rendement axé-client dans la prestation et de l’entreposage des -conteneurs Reference: Peck H., “Supply chain vulnerability, risk and resilience”, Chap. 14 in Global Logistics New Directions in Supply Chain Management, 2007 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 32/72
  • 33. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique? 4. Encapsuler les marchandises dans des conteneurs modulaires verts mondialement standardisés• La marchandise est unitisée comme contenu d’un -conteneur et n’est pas traitée explicitement par l’Internet Physique• Des dimensions d’un conteneur maritime à de toutes petites dimensions• Conçus pour être traités de façon fluide et aisée à travers divers modes et moyens de transport, de manutention et de stockage• Faciles à manutentionner, entreposer, transporter, sceller, enclencher, interloquer, charger, décharger, construire, démanteler, composer et décomposer• Des matériaux verts avec empreinte minimale lorsque hors-service• Équipés de tags intelligents, avec des senseurs au besoin, permettant leur identification, routage et maintenance adéquats• Divers classes structurales en fonction des usages• Capacités de conditionnement (ex. Température) si nécessaire• Scellables pour fins de sécurité Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 33/72
  • 34. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique?-Conteneurs modularisés et standardisés dans le mondeentier en termes de dimensions, fonctions et de fixations Y X Z Illustration de dimensions modulaires potentielles 0,12 m 0,24 m 0,36 m ! "#$ &( && %& ) *+& ! "#$ &( && %& ) *++& 0,48 m 0,6 m 1,2 m 2,4 m 3,6 m 4,8 m 6m ! "#$ &( && +& %& ) *, 12 m B. Montreuil, B. Gilbert Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 34/72
  • 35. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique? -Containeurs conçus pour l’Internet Physique Faciles à charger, décharger, manutentionner, entreposer, transporter, sceller, enclencher, interloquer, construire, démanteler, panéliser, composer et décomposer Composi on Decomposi onReference: Montreuil, B., R.D. Meller, E. Ballot (2010)Towards a physical internet: the impact on logistics facilities and material handling systems design and innovation,in Progress in Material Handling Research, Edited by K. Gue et al., Material Handling Industry of America, 23 p., 2010. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 35/72
  • 36. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique? Caractéristiques clés des -containersDessin original de Eric Ballot, Mines ParisTech,2011-06-27, adapté par Benoit Montreuil Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 36/72
  • 37. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique?5. Évoluer des systèmes de manutention et de stockage de fretaux systèmes de manutention et de stockage de -conteneurs Des systèmes de manutention et dentreposage de -conteneurs, avec des technologies et des processus innovateurs exploitant les caractéristiques des -conteneurs afin de permettre leur réception, stockage, composition, décomposition monitoring, protection et expédition rapides, faciles, fiables et bon marché grâce à des configurations intelligentes, durables et fluides d’automatisation et de manutention humaine Reference: Montreuil, B., R.D. Meller, E. Ballot (2010) Towards a physical internet: the impact on logistics facilities and material handling systems design and innovation, in Progress in Material Handling Research, Edited by K. Gue et al., Material Handling Industry of America, 23 p., 2010. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 37/72
  • 38. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique?5. Évoluer des systèmes de manutention et de stockage de fretaux systèmes de manutention et de stockage de -conteneurs Les systèmes de manutention et dentreposage de -conteneurs: ‒ Permettent une performance dentrée et de sortie rapide et fiable ‒ Ont une interface continue avec les véhicules et systèmes qui transportent les produits entrants et sortants, ainsi que les systèmes de logiciel clients pour détecter les conteneurs et se mettre en interface avec eux ‒ Surveillent et protègent lintégrité des -conteneurs ‒ Sécurisent les conteneurs au niveau désiré ‒ Fournissent une documentation ouverte et directe de leurs performances et capacités spécifiées et de leurs performances et capacités prouvées, mises à jour par des opérations continues Ceci sapplique à l’équivalent des centres actuels de distribution, de transbordement, de gares ferroviaires, de hubs multimodaux, de ports maritimes, d’aéroports, etc. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 38/72
  • 39. Quels sont les habilitants de l’Internet Physique?6. Exploiter des conteneurs intelligents réseautés encapsulant des objets intelligents Exploiter aussi bien que possible les capacités des -conteneurs intelligents connectés à l’Internet Digital et au World Wide Web, et à leurs objets intelligents encapsulés, pour améliorer la performance perçue par les clients et la performance globale de lInternet Physique Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 39/72
  • 40. L’Internet Physique et lInternet des Choses  LInternet des Choses permet la connexion omniprésente avec les objets physiques équipés de technologie connective intelligente (RFID, GPS, Internet, etc.), rendant les objets toujours plus intelligents et habilitant leur autocontrôle distribué à travers les réseaux  LInternet Physique vise à exploiter aussi bien que possible l’Internet des Choses afin d’habiliter la connectivité omniprésente de ses -conteneurs et -systèmes Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 40/72
  • 41. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? 7. Activer et exploiter un web de mobilité ouvert et globalPasser d’un transport point-à-point hub-&-spoke à un transport distribué intermodal Québec 20 Montréal 20-401 81Alexandria Bay, US border 90 Syracuse 90 Buffalo 71 Cleveland 70 Columbus 70 Indianapolis 44 St-Louis 44 Springfield 44 Tulsa Voyage de bout- Voyage 40 Oklahoma City en-bout distribué 40 Amarillo Distance parcourue dans chaque direction: (Km): 5030 5030+ 40 Albuquerque Conducteurs: 1 17 40 Flagstaff Camions: 1 17 Remorques: 1 1 40 Needles Barstow Durée de conduite à l’aller (h): 48 51+ 15-10 Durée de conduite au retour (h): 48+ 51+ Los Angeles Durée aux points de transit (h): 0 9+ Durée du voyage de la remorque à l’aller (h): 120 60+ Transport multi-segment Durée Durée du voyage de la remorque au retour (h): totale du voyage de la remorque (h): 120+ 240+ 60+ 120+ Durée moyenne de conduite par conducteur (h): 96+ 6+ de Québec à Los Angeles Durée moyenne du voyage par conducteur (h): 240+ 6,5+ Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 41/72
  • 42. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? 7. Activer et exploiter un web de mobilité ouvert et global Transport entre les nœuds + Manutention à l’intérieur des nœuds : on déplace les objetsUn ensemble interconnecté de hubs, transits, ports, routes et voies unimodaux et multimodaux Voie aérienne Route π-Port ouvert Voie maritime Autoroute Zone de π-hubs & π-transits multimodaux ouverts Voie ferroviaire Zone de π-hubs & π-transits uni-modaux ouverts Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 42/72
  • 43. V12 C8 B17. Activer et exploiter un web V8 C5 C1 B2 B3 de mobilité ouvert et global V13 C9 C6 B4 B5 C7 B6 C3 B7 B8 V6 C4 B9 Des sites de -transit C2 B10 habilitant : π-containers le transport distribué : π-carrier : π-vehicle multi-segments multi-acteurs : π-bay à travers l’Internet Physique Status of ! -car r ier s cur rently in ! -tr ansit" I ncoming deposit Outgoing pickup estimation ! -car r ier ! -bay ! -vehicle T ime ! -vehicle T ime (min, mode, max) C1 B2 V1 04:35 V14 (06:04, 06:05, 06:15) C2 B10 V3 05:15 V15 (06:05, 06:09, 06:12) C3 B7 V4 05:20 V13 (06:04, 06:07, 06:10) C4 B9 V6 05:35 V11 (06:02, 06:02, 06:02) C5 B3 V8 05:45 V12 (06:01, 06:01, 06:01) C6 B4 V9 05:48 V16 (06:10, 06:12, 06:18) C7 B6 V11 05:55 V19 (06:15, 06:20, 06:30) C8 B1 V12 05:58 V18 (06:10, 06:15, 06:20) C9 B10 V13 06:00 V25 (06:20, 06:30, 06:45)Reference: Montreuil, B., R.D. Meller, E. Ballot (2010)Towards a physical internet: the impact on logistics facilities and material handling systems design and innovation,in Progress in Material Handling Research, Edited by K. Gue et al., Material Handling Industry of America, 23 p., 2010. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 43/72
  • 44. Océan, mer Water Eau ou fleuve7. Activer et exploiter un web de mobilité ouvert et global -hub route-eau conçu pour habiliter le transport distribué intermodal des -conteneurs à travers l’Internet Physique Route RoadReference: Montreuil, B., R.D. Meller, E. Ballot (2010)Towards a physical internet: the impact on logistics facilities and material handling systems design and innovation,in Progress in Material Handling Research, Edited by K. Gue et al., Material Handling Industry of America, 23 p., 2010. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 44/72
  • 45. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? 8. Activer et exploiter un Supply Web ouvert et global Un Web ouvert composé d’un web de distribution ouvert couplé à un web de réalisation ouvert, permettant aux producteurs, distributeurs et détaillants de déployer dynamiquement les produits contenus dans des -conteneurs dans de multiples centres géographiquement dispersés, les réalisant et les déployant afin de pouvoir les livrer de façon rapide, efficiente et fiable en réponse à une demande stochastique distribuée pour ceux-ci Habiliter des équivalents physiques des Intranets, des Réseaux Privés virtuels, du Cloud Computing et du Cloud StorageReferences: Montreuil B., Labarthe, O., Hakimi, D., Larcher, A., & Audet, M. Supply Web Mapper. Proceedings of Industrial Engineering and Systems Management, Conference, IESM, , Conference Montréal, Canada, May 13-15, 2009 Hakimi D., B. Montreuil, O. Labarthe, “Supply Web: Concept and Technology”, 7th Annual International Symposium on Supply Chain Management, Conference Toronto, Canada, October 28-30, 2009Montreuil, B., Hakimi, D. , B. Montreuil, O. Labarthe, ”Supply Web Agent-Based Simulation Platform” Proceedings of the 3rd International Conference on Information Systems, Logistics and Supply Chain Creating value through green supply chains, ILS 2010 – Casablanca (Morocco), April 14-16<. Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 45/72
  • 46. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? Web de distribution ouvert Stockage intra-nœud: On déploie les objetsUn ensemble interconnectés de centres ouverts d’entreposage et de distribution Port Route π-Port ouvert Voie maritime Voie ferroviaire Zone de π-magasins & π-distributeurs ouverts Voie aérienne Autoroute Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 46/72
  • 47. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? Activer et exploiter un Supply Web ouvert et global La plupart des compagnies conçoivent, opèrent et optimisent indépendamment leurs réseaux de distribution privés en investissant dans des CDs, ou s’engagent dans des locations ou contrats à long termeAux États-Unis seulement,il y a 535 000centres de distributionLa vaste majorité sont utilisés par une seule compagnieLa plupart des compagnies utilisent moins de 20 CDsImaginez le potentiel de gainsi chaque compagnie pouvait déployerses produits à travers un web ouvertincluant 535 000 CDs ouverts aux États-UnisReference: Montreuil and Sohrabi, From Private Supply Networks to Open Supply Webs, IERC 2010 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 47/72
  • 48. Entreprise 1 Entreprise 2 Entreprise 3 Entreprise 4 1 1 3Installations : 4 3CDs dédiés à la firme : 16D2C max : 3 moyen : 1,75 2F2D max : 9 moyen : 3,92 2 4 4Réseaux Installation : 1 Installation : 1 Installation : 1 Installation : 1dapprovisionnement CDs dédiés à la firme : 4 CDs dédiés à la firme : 4 CDs dédiés à la firme : 4 CDs dédiés à la firme : 4privés indépendants D2C max: 3 moyen: 1,73 D2C max: 3 moyen: 1,78 D2C max: 3 moyen : 1,75 D2C max: 3 moyen : 1,73 F2D max: 8 moyen : 4,11 F2D max: 7 moyen : 3,00 F2D max: 7 moyen : 3,69 F2D max: 9 moyen : 4,88 Supply Web partagé Supply Web partagé avec des CDs implantés 1 1 avec des CDs implantés indépendamment 3 3 conjointement Usines dédiées à la firme : 4 Usines dédiées à la firme : 4 CDs dédiés à la firme : 0 2 2 CDs dédiés à la firme : 0 Groupe de CDs partagés : 16 4 Groupe de CDs partagés : 3 4 D2C max : 3 moyen : 1,08 D2C max : 3 moyen : 1,48 F2D max : 9 moyen : 4,36 F2D max : 10 moyen : 4,39 Supply web ouvert Usines dédiées à la firme : 4 1 CDs dédiés à la firme : 0 avec une haute densité de CDs ouverts 3 Groupe de CDs partagés : 0 disponibles à plusieurs autres clients CDs ouverts utilisés : 60+ 2 Délais induits par le transport Inter-régions 4 D2C max: 0 moyen : 0,00 F2D : Délais de livraison Installation-CD F2D max: 12 moyen : 4,75 D2C : Délais de livraison CD-Client Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 48/72
  • 49. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? Web de Réalisation ouvert On fait, assemble, personnalise, retrofit les objetsUn ensemble interconnectés de centres ouverts de production, de personnalisation & retrofit, en fait d’usines ouvertes de tout type Port Route Zone de π-usines ouvertes Voie maritime Voie ferroviaire Voie aérienne Autoroute Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 49/72
  • 50. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? Web d’approvisionnement ouvert L’union d’un web de distribution ouvert & d’un web de réalisation ouvertPort Route π-Port ouvertRoute maritime Route ferroviaire Zone de π-magasins & π-distributeurs ouvertsRoute aérienne Autoroute Zone π-usines ouvertes Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 50/72
  • 51. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? Web d’approvisionnement ouvert Réseau Supply network 2 d’approvisionnement 2 + + Réseau Supply Open supply web Réseau network 1 d’approvisionnement 1 = = d’approvisionnement exploited by parand 2 ouvert exploité 1 1 et 2 Supply Web ≠vs Web d’approvisionnement 1&21U2Source: Ballot E., O. Guodet & B. Montreuil (2011), Physical Internet enabled open hub network design for distributed networked operations, Proc. of SOHOMA 2011 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 51/72
  • 52. Supply web partagé Supply web partagé avec des usines partagées avec des usines partagées et des CDs partagés implantés indépendamment et des CDs partagés implantés conjointementUsines dédiées à la firme 0 Usines dédiées à la firme 0Groupe d’usines partagées : 4 Groupe d’usines partagées : 4CDs dédiés à la firme : 0 CDs dédiés à la firme : 0Groupe de CDs partagés : 16 Groupe de CDs partagés : 3Délai de livraison moy. CD-à-région : 1,08 Délai de livraison moy. CD-à-région : 1,48Délai de livraison max CD-à-région : 3 Délai de livraison max CD-à-région : 3Délai de livraison moy. usine-à-CD : 1,11 Délai de livraison moy. Usine-à-CD : 0,83Délai de livraison max usine-à-CD : 3 Délai de livraison max Usine-à-CD : 3 Usines dédiées à la firme 0 Groupe d’usines partagées : 4 Supply web ouvert CDs dédiés à la firme : 0 Groupe de CDs partagés : 0 avec une haute densité de CDs ouverts CDs ouverts utilisés : 60+ disponibles à plusieurs autres clients Délai de livraison moy. CD-à-région : 0 Délai de livraison max CD-à-région : 0 Délai de livraison moy. usine-à-CD : 2 Délai de livraison max usine-à-CD : 4 Usines dédiées à la firme 0 Groupe d’Usines partagées : 0 Supply web ouvert Usines ouvertes utilisés : 64+ avec une haute densité de centres de CDs dédiés à la firme : 0 Groupe de CDs partagés : 0 distribution et de production ouverts CDs ouverts utilisés : 64+ disponibles pour plusieurs autres clients Délai de livraison moy. CD-à-région : 0 Délai de livraison max CD-à-région : 0 Délai de livraison moy. Usine-à-CD : 0* Transport Inter-région causé par les délais de livraison Délai de livraison max Usine-à-CD : 0 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 52/72
  • 53. Que veut-on habiliter avec l’Internet Physique? Web Logistique ouvert L’union d’un Web de mobilité et d’un Web d’approvisionnement ouvertPort Route aérienne Zone de π-hub & π-transit multimodaux ouvertsRoute maritime Route Zone de π-hub & π-transit unimodaux ouverts π-Port ouvertAutoroute Route ferroviaire Zone de π-magasins & π-distributeur ouverts Zone π-usine ouverte Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 53/72
  • 54. Web de réalisation d’approvisionnement On fait, assemble, personnalise, retrofit les objets Un ensemble interconnectés de Web centres ouverts de production, de personnalisation & retrofit, en fait d’usines ouvertes de tout type Web de distribution Stockage intra-nœud: On déploie les objets On fournit, reçoit, Web approvisionne les Un ensemble interconnectés de objets logistique centres ouverts d’entreposage et Un ensemble de distribution L’union d’un web de interconnectés de fournisseurs et distribution ouvert d’entrepreneurs & d’un web de ouverts réalisation ouvert Web de mobilité Transport entre les nœuds + Manutention à l’intérieur des nœuds : on déplace les objets Un ensemble interconnecté de hubs, transits, ports, routes et voies unimodaux et multimodauxPort Route aérienne π-Port ouvertRoute maritime Route Zone π-usine ouverte Zone de π-hub & π-transit multimodaux ouverts Zone de π-magasins Zone de π-hub & π-transit unimodaux ouvertsAutoroute Route ferroviaire & π-distributeur ouverts Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 54/72
  • 55. Comment les parties prenantes peuvent-elles aider à faire prospérer l’Internet Physique? 9. Déployer des certifications d’habilité et de monitoring de performance ouvert Le monitoring ouvert en direct de la performance réellement réalisée par tous les acteurs et toutes les entités -certifiés,avec focus sur des indicateurs de performance clés des paramètres critiques, tel que la vitesse, le taux de service, la fiabilité, la protection et la sécurité Un tel monitoring direct de la performance est disponible publiquement dans le monde entier pour permettre une prise de décision basée sur des faits et pour stimuler lamélioration continue Linformation publique doit être fournie dans le respect de la confidentialité des transactions spécifiques Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 55/72
  • 56. Comment les parties prenantes peuvent-elles aider à faire prospérer l’Internet Physique? 9. Déployer des certifications d’habilité et de monitoring de performance ouvert Déployer des certifications d’habilité multi-niveaux de lInternet Physiquepour les conteneurs, les systèmes de manutention, les véhicules, les systèmes dinformation, les ports, les centres de distribution, les routes, les villes et les régions, les protocoles et les processus, et ainsi de suite Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 56/72
  • 57. Comment les parties prenantes peuvent-elles aider à faire prospérer l’Internet Physique?10. Concevoir des produits adaptés aux conteneurs afin de minimiser le gaspillage d’espace Concevoir et fabriquer les produits pour minimiser la charge et le volume quils produisent sur lInternet Physique, avec des dimensions adaptées aux dimensions standards du conteneur,avec une densité volumétrique et fonctionnelle maximale lors de leur conteneurisation Reference: Seliger G., “Sustainability in Manufacturing - Recovery of Resources in Product and Material Cycles” (Ed. by Günther Seliger, Sringer Verlag, 2007 Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 57/72
  • 58. Comment les parties prenantes peuvent-elles aider à faire prospérer l’Internet Physique? 10. Concevoir des produits adaptés aux conteneurs en minimisant la perte d’espace Les dimensions des produits sont adaptées aux dimensions standards du conteneur ‒ De sorte que le produit emballé soit ajusté dans conteneur de faible empreinte écologique Afin déviter de déplacer et d’entreposer de lair, les produits devraient être conçus et fabriqués de façon à avoir une densité volumétrique maximale lorsqu’ils sont dans des conteneurs de lInternet Physique, extensibles à leurs dimensions dutilisation si nécessaire Les produits doivent être conçus de sorte que seulement les composants et les modules clés doivent voyager extensivement par lInternet Physique : ‒ Facile à parachever près du point dutilisation en utilisant les objets localement disponibles Les produits devant se déplacer dans lInternet Physique devraient être aussi fonctionnellement denses que possible lorsque conteneurisés ‒ La densité fonctionnelle d’un objet peut être exprimée comme le rapport de la fonctionnalité utile sur le produit de son poids par son volume Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 58/72
  • 59. Comment les parties prenantes peuvent-elles aider à faire prospérer l’Internet Physique? 11. Minimiser les déplacements et les stockages physiques en transmettant digitalement les connaissances et en matérialisant les produits aussi localement que possible à travers le web de réalisation ouvert Exploitation intense les technologies de la connaissance afin de dématérialiser des produits et les rematérialiser en objets physiques au point dutilisation Avec plus de maturité de lInternet Physique, on s’attend à avoirde nombreux centres de production flexibles, ouverts et distribués capables de réaliser (produire, assembler, finir) localement pour des clients une large variété de produits à partir des spécifications digitales transmises par ceux-ci, d’objets physiques locaux et, si nécessaire d’objets physiques critiques provenant de sources lointaines Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 59/72
  • 60. Comment créer une synergie entre les entreprises et l’Internet Physique? 12. Stimuler l’innovation de modèles d’affaires Des modèles d’affaires innovateurs, pour commercialiser les offreshabilitées Internet Physique par diverses parties prenantes incluant des modèles de revenu pour divers acteurs Quels seront les équivalents -habilités dAmazon, eBay et Google ?Comment vont évoluer les fabricants, les distributeurs, les détaillants, les prestataires logistiques, les transporteurs et les fournisseurs de solutions afin d’exploiter au mieux l’Internet Physique? Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 60/72
  • 61. Comment créer une synergie entre les entreprises et l’Internet Physique? 12. Stimuler l’innovation de modèles d’affaires Rémunération des joueurs Dans lInternet Digital, la transmission dinformation est la plupart du temps rémunérée par des frais fixes groupés (bundled flat fees) en raison de coûts marginaux quasi nuls Dans lInternet Physique, la transmission dun conteneur génère des coûts non négligeables pour chacun des opérateurs ayant pris la responsabilité dune certaine partie de la transmission Ainsi, il est nécessaire de définir des modèles d’affaires pour commercialiser des offres incluant des modèles de revenus pour les opérateurs ‒ Il existe actuellement des exemples qui préparent le chemin à la réalisation de cet objectif, notamment dans lindustrie aérienne, Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 61/72
  • 62. Comment créer une synergie entre les infrastructures et l’Internet Physique?13. Habiliter linnovation infrastructurelle ouverte La cohérence systémique et linteropérabilité des moyens doivent habiliter lutilisation transparente de moyens lourds de manutention, d’entreposage et de transport existants ou futurs, qui sont présentement si difficile à utiliser, réduisant leur impact potentiel positif sur lenvironnement L’homogénéité de lInternet Physique en termes de conteneurs modulaires encapsulant des objets physiques doit permettre une meilleure utilisation des moyens, augmentant ainsi les capacités des infrastructures par lexploitation de standardisations, de rationalisations et d’automatisations au moyen d’innovations présentement inaccessibles Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 62/72
  • 63. FoodTubes and CargoCap: Des exemples dinitiatives actuellesd’infrastructures envisagées en concordance avec lInternet Physique http://www.ilookforwardto.com/2010/12/foodtubes-really-fast-food-delivered-in-a-physical-Internet-of-underground-pipes.html http://www.cargocap.com/content/what-is-cargocap Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 63/72
  • 64. Caractéristiques clés de la Vision de l’Internet Physique1. Viser l’interconnectivité universelle2. Utiliser un cadre conceptuel multi-niveaux unifié3. Prioriser la fiabilité et la résilience maillées des réseaux4. Encapsuler les marchandises dans des conteneurs modulaires verts mondialement standardisés5. Passer des systèmes de manutention et de stockage de marchandises aux systèmes de manutention et de stockage de conteneurs6. Exploiter des conteneurs intelligents réseautés encapsulant des objets intelligents7. Activer et exploiter un web de mobilité ouvert et global8. Activer et exploiter un web d’approvisionnement ouvert et global9. Déployer des certifications d’habilité et le monitoring ouvert de performance10. Concevoir des produits adaptés aux conteneurs afin de minimiser la perte d’espace11. Minimiser les déplacements et les stockages physiques en transmettant digitalement les connaissances et en matérialisant les produits aussi localement que possible12. Stimuler l’innovation de modèles d’affaires13. Habiliter linnovation infrastructurelle ouverteMontreuil B. (2011) Towards a Physical Internet: Meeting the Global Logistics Sustainability Grand Challenge, Logistics Research,currently available as online publication, 2011-02-12, http://www.springerlink.com/content/g362448hw8586774/fulltext.pdf Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 64/72
  • 65. L’internet Physique adresse les symptômes d’inefficience logistique et d’insoutenabilité Caractéristiques de l’Internet Physique 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Matérialisation de produits près du Utiliser un cadre conceptuel multi- Viser l’interconnexion universelle Fiabilité et résiliencemaillées des réseautés encapsulant des objets Web de mobilité ouvert et global Innovation de modèles d’affaires ouvertet certifications d’habilité Systèmes de manutention et de Conception de produits pour la Encapsuler les objets dans des Supply Web ouvert et global mondialement standardisés Innovation infrastructurelle Performance du monitoring Des conteneurs intelligents stockage de conteneurs conteneurs modulaires conteneurisation lieu d’utilisation Symptômes d’inefficience & niveaux unifié intelligents ouverte d’insoutenabilité réseaux 1 Nous expédions de l’air et de l’emballage Le voyage vide est la norme plutôt que 2 lexception Les camionneurs sont devenus des cowboys 3 modernes Les produits sont entreposés où l’on n’a pas 4 besoin, souvent non disponibles rapidement où ils sont nécessaires Des installations de production et d’entreposage 5 peu ou mal utilisés Beaucoup de produits ne sont jamais vendus ou 6 jamais utilisés Les produits narrivent pas chez ceux qui en ont 7 vraiment besoin Les produits se déplacent inutilement, sillonnant 8 la planète Le transport intermodal rapide et fiable est 9 encore un rêve ou une plaisanterie Lapprovisionnement de produits vers les villes, 10 à l’intérieur et à partir de celles-ci, est un cauchemar 11 Les réseaux ne sont ni sécurisés ni robustes L’automatisation et les technologies intelligentes 12 sont difficiles à justifier 13 Linnovation est étouffée Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 65/72
  • 66. Réalisation de la VisionÉvolution vers un Internet Physique mondial Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 66/72
  • 67. LInternet Physique Vision systémique, durable et globale stimulant et alignant des initiatives autour du mondeLes initiatives individuelles des entreprises, des industries et des gouvernements sont nécessaires mais insuffisantes Il y a un besoin pour une vision macroscopique, holistique et systémique offrant un cadre unificateur inspirant et stimulant Il y a un besoin pour un ensemble entrelacé d’initiatives locales et globales vers cette vision, s’appuyant sur des actifs et des projets existants, pour aider à évoluer de létat actuel globalement inefficient et insoutenable vers un état souhaité globalement efficient et soutenable Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 67/72
  • 68. Implémentation de lInternet Physique Déploiement, Cohabitation et Certification progressifs Le développement et le déploiement à grande échelle de l’Internet Physique ne sera pas réalisé du jour au lendemain dans une logique de Big-Bang mais plutôt dans une logique dynamique de cohabitation et de déploiement progressif, propulsée par les acteursintégrant graduellement les normes de l’Internet Physique et trouvant de plus en plus de valeur dans son utilisation et son exploitation Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 68/72
  • 69. Implémentation de lInternet Physique Déploiement, Cohabitation et Certification progressifs Une transition douce commençant par une phase de réalignement et de recadrage, pour ensuite passer à des phases plus transformatives LInternet Physique peut se constituer progressivement à travers la certification multi-niveaux de : ‒ Protocoles ‒ Conteneurs ‒ Des technologies de manutentions, des centres de distribution, des centres de production, des gares ferroviaires, des ports, des hubs multimodaux ‒ Systèmes dinformation (ex.: réservation, étiquettes intelligentes, portails) ‒ Zones urbaines et régions, frontières entre pays Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 69/72
  • 70. Conclusion (1/2) Ce manifeste présente une audacieuse vision, au-delà des paradigmes actuels, pour le futur de la façon dont nous manutentionnons, entreposons, transportons, réalisons,approvisionnons et utilisons les objets physiques à travers le monde Il propose dexploiter lInternet, qui a révolutionné le monde digital, comme une métaphore fondamentale pour guider l’innovation dans la sphère physique LInternet Physique exposé ici ne vise pas à copier lInternet Digital. Il vise plutôt à inspirer la création d’une audacieuse vision systémique et globale capable de fournir de réelles solutions efficientes et durables aux problèmes créés par nos façons de faire passées et actuelles et par notre vision de ce que vers quoi on doit tendre Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 70/72
  • 71. Conclusion (2/2) Avec ce manifeste et la recherche en ayant permis la rédaction, une petite étape a été réalisée Il reste beaucoup à faire pour parachever cette vision et, plus important encore,pour amorcer sa réalisation avec des initiatives et des projets terrains de façon à réellement influencer positivement notre devenir collectif Cela demande beaucoup de collaborationentre les institutions académiques, industrielles et gouvernementales, à travers les localités, les pays et les continents Votre aide est la bienvenue Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 71/72
  • 72. Questions and comments are welcome Questions et commentaires sont les bienvenus Fragen und Kommentare sind willkommenLas preguntas y los comentarios son bienvenidos Benoit.Montreuil@cirrelt.ulaval.ca Mustapha.Lounes@cirrelt.ulaval.ca www.physicalinternetinitiative.org Manifeste pour un Internet Physique, version 1.10 .1 Professeur Benoit Montreuil, CIRRELT, Université Laval 2012-04-05, 72/72