Ludwig von MISES<br />Politique EconomiqueRéflexions pour aujourd’hui et pour demain<br />Travail réalisé par:<br />     B...
Sommaire<br />I – Biographie de l’auteur<br />II – Première leçon : Capitalisme<br />III – Deuxième leçon : Socialisme<br ...
I-Biographie de l’auteur <br />Ludwig von Mises (1881-1973) est un économiste autrichien puis américain qui a eu une influ...
II-Première leçon: Capitalisme<br />Selon L.von MISES:<br /><ul><li> L’homme héritait son statut social de ses ancêtres et...
 Les industries de transformation de l’époque étaient destinées uniquement aux gens riches.
Les principaux problèmes qui empêchèrent ce système de durer furent :
L’augmentation de la population rurale accompagnée d’un manque de travail aux champs, ce qui a entraîné l’augmentation du ...
 Le manque de matières premières.
 Et c’est de cette situation que naquit le capitalisme . En effet parmi ces personnes sans emploi certains se mirent à s’o...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Ludwig von Mises par Benneouala Mahiou

578

Published on

Published in: Economy & Finance, Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
578
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ludwig von Mises par Benneouala Mahiou

  1. 1. Ludwig von MISES<br />Politique EconomiqueRéflexions pour aujourd’hui et pour demain<br />Travail réalisé par:<br /> BENNEOUALA Yanis<br /> MAHIOU Meriem Imène<br />Le 14/01/2011<br />
  2. 2. Sommaire<br />I – Biographie de l’auteur<br />II – Première leçon : Capitalisme<br />III – Deuxième leçon : Socialisme<br />IV – Troisième leçon : Interventionnisme<br />V – Sixième leçon : Politique et idées<br />VI - Conclusion<br />
  3. 3. I-Biographie de l’auteur <br />Ludwig von Mises (1881-1973) est un économiste autrichien puis américain qui a eu une influence importante sur le mouvement libéral. Fils d'une famille juive d’Ukraine et inscrit sur la liste noire des nazis, il fuit aux Etats-Unis où il enseigne à l'université de New York.<br />Auteur majeur de l'école autrichienne d'économie qui défend le capitalisme et le libéralisme classique, il est particulièrement connu pour son magnum opus, L'Action humaine, traité d'économie publié pour la première fois en anglais en 1949.<br />Son nom reste également attaché à la critique théorique du socialisme, que l’auteur considère voué irrémédiablement à l'échec en raison de l'absence des mécanismes de fixation des prix par le marché.<br />Le livre sur lequel porte notre travail est paru pour la première fois en 1979, en anglais et sous le titre Economic Policy : Thought for Today and Tomorrow. Il regroupe six conférences données; par Mises à Buenos Aires.<br />
  4. 4. II-Première leçon: Capitalisme<br />Selon L.von MISES:<br /><ul><li> L’homme héritait son statut social de ses ancêtres et le conservait du début à la fin de sa vie.
  5. 5. Les industries de transformation de l’époque étaient destinées uniquement aux gens riches.
  6. 6. Les principaux problèmes qui empêchèrent ce système de durer furent :
  7. 7. L’augmentation de la population rurale accompagnée d’un manque de travail aux champs, ce qui a entraîné l’augmentation du nombre d’ «indésirables ».
  8. 8. Le manque de matières premières.
  9. 9. Et c’est de cette situation que naquit le capitalisme . En effet parmi ces personnes sans emploi certains se mirent à s’organiser pour mettre en place des petits ateliers de fabrication.C’est le début de la production de masse : principe fondamental de l’industrie capitaliste.   </li></li></ul><li><ul><li>Quelques principes du capitalisme selon Von mises :
  10. 10. Le développement du capitalisme consiste en ce que chacun a le droit de servir le consommateur comme il le souhaite ; à sa façon et au prix qu’il choisit => AUGMENTATION DE LA POPULATION MONDIALE
  11. 11. Il n’y a pas de différence entre producteurs et consommateurs puisque le client est la même personne qui fabrique les produits à l’usine.
  12. 12. Les gens qui s’imaginent que les grandes entreprises ont un pouvoir énorme se trompent car ces grandes affaires dépendent entièrement de leur clientèle ; toute entreprise perd sa puissance et son influence dès qu’elle perd sa clientèle.
  13. 13. L’épargne est quelque chose de nécessaire à tous ceux qui sont désireux de produire .
  14. 14. La représentation du capitalisme comme système entraînant un enrichissement des riches et un appauvrissement des pauvres est complètement fausse. Puisque selon Von mises, tous les pays occidentaux qui sont passés à un système capitaliste, ont vu la situation des masses s’améliorer à un rythme sans précédent, et une amélioration du niveau de vie.</li></li></ul><li>Qu’est-ce-qui explique alors les différences entre les pays ?<br /><ul><li>C’est la disponibilité en capitaux: En effet ce qui explique par exemple la différence de situation entre l’Inde et les Etats-Unis c’est le fait que l’Inde a vu à un moment donné sa population augmenter mais cette augmentation de population n’a pas été accompagnée d’un accroissement du montant de capitaux investis ; ce qui a entraîné un accroissement de la pauvreté.</li></ul> « Un pays devient prospère en fonction de l’augmentation du capital investi par tête de sa population ».<br />
  15. 15. III-Deuxième leçon: Socialisme<br /><ul><li>Il débute par deux définitions :
  16. 16. Economie de marché : système dans lequel la coopération des individus dans la division du travail est assurée par le marché.
  17. 17. Liberté économique : situation dans laquelle l’individu est en mesure de choisir la route par laquelle il doit s’intégrer dans l’ensemble de la société.
  18. 18. Selon Von mises la liberté économique est la plus importante des libertés puisque dans un système où il n’y a pas de marché et où le gouvernement régit toute chose, toutes les autres libertés sont illusoires.
  19. 19. Dans une économie de marché l’individu a la liberté de choisir la carrière dans laquelle il veut s’engager ; dans le système socialiste la carrière de chaque personne est décidée par un acte d’autorité du pouvoir.
  20. 20. Comparaison entre le capitalisme et le socialisme :</li></ul>« La liberté de choix implique que l’on puisse se tromper. Mais elle est condition du progrès puisque personne ne peut déterminer à l’avance le succès ou l’échec d’une entreprise ».<br /><ul><li>Dans le système capitaliste: chacun a la possibilité de changer de statut .
  21. 21. Dans le système socialiste: l’autorité économique seule a autorité en ce qui concerne la production, y comprit la contribution de chacun.
  22. 22. Dans le système capitaliste: toute personne peut créer une entreprise suivant une idée avec des personnes qui la partagent.
  23. 23. Dans le système socialiste : le gouvernement doit être sûr de la valeur de cette idée avant qu’elle ne soit développée. </li></li></ul><li>IV-Troisième leçon: Interventionnisme<br /><ul><li>Selon Von mises, le gouvernement d’un régime libéral doit :
  24. 24. protéger les personnes; défendre le pays contre les ennemis étrangers…en opposition au régime totalitaire où rien n’est extérieur à la juridiction du gouvernement.</li></ul> Pour l’auteur, même si l’état gèrerait des entreprises nationales cela ne signifie pas qu’il « intervient » dans l’économie .Il n’est même pas besoin de nommer cela « économie mixte » puisque l’état reste soumis à la souveraineté du marché .<br />Qu’est-ce-que l’interventionnisme ?<br /><ul><li>Il le définit par « l’intervention du pouvoir dans le jeu du marché » :c’est-à-dire que l’état ne se contente plus d’un rôle de gendarme mais qu’il gêne les phénomènes de marché.
  25. 25. Il affirme que l’interventionnisme a pour conséquence une diminution de la souveraineté du consommateur.
  26. 26. Exemple d’interventionnisme et limites :</li></ul>Si le gouvernement intervient dans la fixation des prix (pour améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs) cela perturbe le marché.<br />Réduction du prix du lait => Perte chez les petits producteurs => Diminution de la production=> Augmentation de la demande (tout le monde veut acheter du lait vu son bas prix) =>Attente.<br /><ul><li>Selon Von mises c’est le consommateur qui doit empêcher ce genre de situation en s’engageant contre la mise en place d’un tel régime autocratique.</li></li></ul><li>V-Sixième leçon: Politiques et idées<br /><ul><li> Von mises évoque l’évolution des idées en termes de politique économique depuis le XVIIIe siècle.
  27. 27. Il affirme que les hommes d’état, les philosophes et les juristes ont élaboré les fondements du nouveau système politique à partir de l’idée que tous les citoyens honnêtes ont le même objectif: bien-être de toute la nation.
  28. 28. Ces personnes travaillaient ensemble et formaient ce que l’on appelle un « parti ». Or aujourd’hui il n’y a plus de véritables partis politiques ; ce ne sont plus que des « groupes de pression » qui désirent obtenir quelques privilèges qui ne sont pas toujours bénéfiques pour la nation en entier.
  29. 29. Avant dans les assemblées législatives les combats étaient orientés vers des questions de libertés, de grands problèmes humanitaires. Aujourd’hui les assemblées s’occupent d’affaires plus pratiques.
  30. 30. Finalement Von mises affirme que tout aujourd’hui est le résultat d’idées, bonnes ou mauvaises. Aujourd’hui, il s’agit de combattre les idées fausses en les remplaçant par des idées justes .</li></ul>« les idées et les idées seules, peuvent mettre de la lumière là où il y a obscurité ».<br />
  31. 31. VI - Conclusion <br />Finalement L.von MISES a voulu montrer dans son livre l’importance du capitalisme et son apport bénéfique envers la société. C’est un système économique qui est désormais encré en chacune de nos idées. Il fait également une critique du socialisme en révélant les conséquences liés à ses fondements en particulier celles liées à l’interventionnisme.<br />Cependant, le capitalisme n’a pas tout résolu et les inégalités de développement persistent dans le monde. Les politiciens remettent alors en cause le capitalisme, et cherchent une autre alternative.<br />

×