Your SlideShare is downloading. ×
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi

134

Published on

Le Journal de la Silicon Valley …

Le Journal de la Silicon Valley
http://blogs.lexpress.fr/silicon-valley/

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
134
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Le journal High-Tech de la semaine : Paypal, Apple, AT&T, Maker Studios, Watsi LE 7 SEPTEMBRE 2013 La rubrique organique pour vous donner la température de la Silicon Valley (garantie 100% non sous-traitée) et l’occasion de témoigner sur des tendances… à moins que ce soit juste du buzz : à vous de juger !
  • 2. Lundi : le beacon mis à toutes les sauces J'ai régulièrement entendu dire à quel point les technologie de type NFC ("near field communication"), en quelque mots une technologie transmettant des informations sans connexions filaires, serait la révolution dans le domaine des applications destinées aux consommateurs. Cela n'a jamais vraiment abouti, et en moins d'une semaine, deux géants des technologies viennent de lancer un pavé... dans une autre mare. A commencer par Paypal, qui lance Beacon, un appareil bluetooth (ça, on connait mieux grâce notamment aux oreillettes) à faible consommation énergétique qui, une fois installé chez les commerçants, va permettre aux clients de payer de la façon la plus simple qui soit. Après avoir embauché une équipe de spécialistes, Paypal vient donc de lancer un nouveau produit au design digne des créations d'Yves Behar (qui, semble-t-il, y est pour quelques chose), qui se connecte à tous les smartphones des clients rentrant dans le magasin, font émettre un signal ou une vibration sur le téléphone, fait apparaître la photo du client sur la tablette de caisse du commerçant, et il suffit d'une simple approbation verbale lors du paiement pour procéder au règlement... le tout les mains dans les poches. Quelques jours plus tard, ce sera à Apple d'annoncer iBeacon (ces gens là vous mettent un "i" sur chaque produit, comme c'est amusant, ça évite les procès pour copie) avec sa nouvelle version de logiciel iOS7... même technologie, même mode opératoire. Vous allez voir, on va bientôt être débarrassé de son téléphone, tout (et rien) dans les poches ! Suivre Paypal sur Twitter : @PayPal
  • 3. Mardi : Apple et sa nouvelle camelote Je la'i déjà dit : quand Apple sort de nouveaux produits, il est très mal vu de ne pas en parler si on prétend écrire sur le sujet de la Silicon Valley. Un keynote d'Apple, c'est un peu comme Moise qui va vous lire le message subliminal inscrit sur les tablettes. Les bloggers, podcasteurs et autres chroniqueurs passent des jours à vous disséquer ce qui va s'y dire, ce qui va être présenté, des heures en live à vous raconter en long et en travers des histoires vieilles comme Apple, avec des "si" et "je vous l'avais bien dit". Et à se plaindre ensuite pendant des semaines parce que "y a rien de nouveau", "et puis bof", et "Samsung ceci", et "Google cela". La quincallerie, en fait, ça m'ennuie, et puis j'ai un Windows Phone, et ça me va bien. Alors, je vais être bref. En gros, Apple vient de sortir deux nouveaux modèles d'iPhones " le 5C pour les petits budgets et ceux qui aiment les couleurs pastel, à partir de $99 avec une souscription auprès d'un opérateur (et engagement sur 2 ans s'il vous plaît). Et puis il y a le 5S, qui vise la haut de gamme avec son système de sécurité "d'avec le doigt", qui coûte à partir de $199 (pareil, contrat opérateur de 2 ans). Voilà, c'est dit. Pour plus de détails, adressez vous à votre charcutier préféré. Suivre Apple sur Twitter : @TheAppleInc
  • 4. Mercredi : les "twittos", une nouvelle forme de terroristes Je me souviens de mes premiers pas avec Twitter, en mars 2007, et surtout ceux des autres par la suite : "Comprends pas à quoi ça sert...", "C'est quoi leur business model ?", et autres naïvetés du genre. Ils se sont bien rattrapés depuis, tous. En France, ils se sont même donnés un nom (qui fait un brin "neuneu", je trouve, mais ça leur va bien, après tout) : les "twittos". Oui, ils se sont bien rattrapés, et désormais font la loi sur les réseaux sociaux, à l'exemple de la récente mésaventure qui est arrivée à AT&T. L'opérateur de téléphonie mobile a posté sur Twitter une la photo d'une main tenant un smartphone avec une image de la «Tribute in Light» du Mémorial National Septembre 11 avec les mots "Never Forget". Il s'en est suivi une levée de boucliers de la part d'un nombre si important d'utilisateurs de Twitter qu'AT&T s'est vu obligé de retirer le tweet... Pourquoi ?! A l'image des tweets racistes incroyables qui ont submergé suite à l'élection de la nouvelle Miss America qui est d'orgine indienne (elle s'est faite traitée de terrorriste, vous rencez-vous compte...), des tweets anti-sémites régulier en France et j'en passe, une nouvelle "voix" est en train de naître sur Internet, et par instant je me dis que la startup de San Francisco a accouché d'un monstre. C'est de la matière humaine me direz- vous ? Cela ressemble plutôt par instant par une dictature de l'absurde. C'est ça, l'avancée technologique. Suivre AT&T sur Twitter : @AT&T
  • 5. Jeudi : Canal+ investi dans une startup en Californie Cette histoire est un joli pied-de-nez à tous ces grincheux de startupers en France qui rêve de Californie à force de ne pas trouver les investisseurs ou les partenaires industriels qu'ils recherchent désespérément sur leur propre territoire... "Look around before you look around", conseille Bostjan Spetic, CEO de Zemanta à New York, en s'adressant à ses compatriotes slovènes. Beaucoup de startups pensent que leur salut passe par la Silicon Valley, lorsque bien souvent il est sous leur nez... "Faire du business avec des grosses boites ? Jamais de la vie, ils vont nous piquer nos idées !", " Lever de l'argent en France ? Vous rigolez, y en a pas !!!". Écoutez plutôt : Canal+ vient de prendre part au financement de la startup de Los Angeles Maker Studios sur un total de $26 millions (soit $64,5 depuis sa création, aux cotés de Time Warner Investments entre autres). Maker Studios annonce 4 milliards de vues sur Youtube par mois, et a acheté le mois dernier Blip, leur assurant de disposer d'une technologie permettant de développer des sites en dehors de Youtube. Quant à Canal+, c'est certainement plus facile pour eux de trouver là ou ça bouge et ou ça a envie de déplacer des montagnes, que pour les petites startups françaises de chercher à décrocher le gros lot dans la Silicon Valley. Beaucoup de prétendants, peu d'élus. Cherchez l'erreur. Cher ami(e)s français, je vous conseille de mieux regarder ce qui se trouve autour de vous. Look around before you look around. Suivre Maker Studios sur Twitter : @MakerStudios
  • 6. Vendredi : le non profit continue de lever de l'argent J'avais parlé en son temps de la première startup développant une activité d'association à but non lucratif, permettant de financer les soins de personnes dans le monde qui n'ont pas les moyens de le faire Watsi. Voici maintenant que la startup vient de lever son premier million de dollars, qui est aussi une grande première pour une organisation non commerciale qui n'avait pas encore à ce jour pu convaincre des investisseurs à tenter l'aventure du "non profit". C'est désormais chose faite, car le site a opéré au financement de 700 opérations pour un total de $500.000. Et les donateurs en redemandent ! Watsi ressemble à toutes les startups de la Silicon Valley, à la différence que lorsqu'il évoque vouloir changer le monde, comme son voisin Zuckerberg, on se sent plus à l'aise en l'écoutant parce que lui, on veut bien le croire. Et surtout on a envie qu'il le fasse. J'avais évoqué le sensible malaise à l'idée de voir une sorte d'étalage de la pauvreté sur Internet... La microfinance a intéressé Chase Adam depuis ses études, et il s'est trouvé confronté un jour dans un bus avec une femme récoltant de l'argent dans un bus au Costa Rica afin de subvenir aux soins de son enfant. Elle avait préalablement montré le dossier médical de son fils au conducteur du bus... et elle a réussi grâce à cette démarche à convaincre des personnes de l'aider en lui donnant de l'argent. Certaines plateformes de donations existent déjà : Kickstarter, Kiva, DonorsChoose... mais aucune dans le domaine de la santé. C'est ainsi que Watsi est né. Noble démarche, cela mérite bien le $1 million levé auprès de business angels pour poursuivre la vision, et rendre la technologie un peu moins idiote, et surtout utile. Suivre Watsi sur Twitter : @Watsi
  • 7. Voilà, c’est fini, à la semaine prochaine pour de nouvelles actualités et aventures ! Mon compte sur Twitter pour me contacter : https://twitter.com/PhilJ

×