L’actualité High-Tech de la semaine : Upstart, Shapeways, Exitround, Heroku, ouah ouah aka Swifto
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

L’actualité High-Tech de la semaine : Upstart, Shapeways, Exitround, Heroku, ouah ouah aka Swifto

on

  • 285 views

Le Journal de la Silicon Valley

Le Journal de la Silicon Valley
http://blogs.lexpress.fr/silicon-valley/

Statistics

Views

Total Views
285
Views on SlideShare
285
Embed Views
0

Actions

Likes
3
Downloads
0
Comments
2

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

12 of 2

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • (suis joignable sur fred (at) techtoc (point) tv )
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • mais c'est génial ce que tu fais !
    Faudrait qu'on se parle pour voir si ça vaudrait pas le coup de faire un mag hebdo ensemble sur techtoc.tv ?
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    L’actualité High-Tech de la semaine : Upstart, Shapeways, Exitround, Heroku, ouah ouah aka Swifto L’actualité High-Tech de la semaine : Upstart, Shapeways, Exitround, Heroku, ouah ouah aka Swifto Document Transcript

    • L’actualité High-Tech de la semaine :Upstart, Shapeways, Exitround, Heroku,ouah ouah aka SwiftoLE 28 AVRIL 2013La rubrique organique pour vous donner la température de laSilicon Valley (garantie 100% non sous-traitée) et l’occasion detémoigner sur des tendances… à moins que ce soit juste du buzz: à vous de juger !
    • Lundi : Upstart propose le capital risque au service desnouveaux entrants dans la vie activeDave Girouard, ancien patron de la Division Enterprise chez Google,sattaque au capital risque sur un modèle tout à fait interessant : la contre-partie de fonds investis dans des post-diplômés est rémunérée enpourcentage de leurs revenus futurs ! Il est évident que les diplômésdémarrent dans la vie activie peu préparés à ce qui les attend : nonseulement ils nont pas de fonds puisquils sont endettés par le financementde leur études (particulièrement vrai aux États-Unis, mais ils nont pasnécessairement lexpérience pour entamer leur carrière professionelle... quinest pas forcément de créer une startup, projet un peu tarte à la crème denos jours. Upstart sattaque à ces deux problèmes en même temps puisqueles jeunes diplômés qui réussissent à travers la plateforme leur recherchede fonds obtiennent à la fois des investisseurs pour les financer maiségalement des mentors. Le système a lair de fonctionner puisque $1million dinvestissements ont été formulées, et la société, basée Palo Alto,vient d elever sa série A pour un montant de $5,9 millions. Il ny auraitaucune honte à ce que le principe soit copié ici en France, je suis trèsenthousiaste sur ce type de service !Suivre Upstart sur Twitter : @Upstart
    • Mardi : Shapeways prend le leadership sur limpression en 3DOn parle beaucoup dimprimantes 3D en ce moment, une preuve delavancée du DYI (do it yourself, faites le vous même) grâce à la puissancedu vrai "Web2.0", le web au service du consommateur (que je dissocievolontairement du social media, qui nest selon moi quune bouilliemarketing évoluée au service des marques en manque decréativité). Shapeways, société New-Yorkaise créée en mars 2007, avec uneforte DNA hollandaise puisque sortie dun incubateur créé par Philips(excellente initiative pour un industriel, on voit ça un jour en France ?!),est en train de prendre une importance significative dans ce nouveaubusiness des places de marché dimpression en 3D. Sur une marché quivoit de nombreux concurrents apparaître un peu partout, Shapeways vientde lever un nouveau tour de $30 millions qui devrait donner les moyensnécessaire pour envoyer lentreprise dans les sommets. Les chiffres sonttout de même de 300.000 utilisateurs et 60.000 téléchargements dobjets3D chaque mois. Selon un de ses investisseurs, "maintenant nouscommençons à visualiser limpact de la technologie (et du web enparticulier, mais ça cest moi qui le dit) sur le mondephysique". Shapeways a même ouvert un centre dimpression physique àNew York. Je souhaite bon courage à la concurrence.Suivre Shapeways sur Twitter : @Shapeways
    • Mercredi : vive le match-making à la sauce Silicon ValleyJai eu loccasion de rencontrer Jacob Mullins par le passé et je lavaistrouvé très dynamique : il savère quil a de bonnes idés aussi ! Il adémarré Exitround il y a 2 mois et vient de lancer officiellement une placede marché "dacquire-hire" pour les startups. Quest-ce que cest ? Vous enavez déjà entendu parler sans le savoir, il sagit dune sorte de place demarché de startups. Il y a de nombreux cas de "rachats dentreprises" danscet ecosystème, qui ne sont parfois que des embauches déquipes, sansavoir véritablement de stratégie lié au produit. Cela va donc de la startupqui veut se donner du prestige à racheter une équipe (voire une seulepersonne) sous le prétexte dacquérir une startup, à celle qui fait lobjetdune transaction dans le cadre dune réelle startégie dacquisitiondinnovation pour de grandes entreprises, comme ça lest parfois avec desstartups issues de YCombinator, lun des meilleurs incubateurs de laSilicon Valley (sinon le meilleur au regard de ses performances). Et cestaussi lultime solution pour une startup qui, à court de carburant, doitdisparaître. Cest une niche pleine dopportunités, et Jacob a bien noté cemécanisme (il est dailleurs Partner dune banque dinvestissement), etcherche ainsi à industrialiser la possibilité détudier des rachatsstratégiques en toute discrétion. Vive le match-making à la sauce startup !Suivre Exitround sur Twitter : @Exitround
    • Jeudi : Heroku à lassaut de lEurope... en mode beta !Heroku est une plateforme permettant aux applications des développeursde se déployer sans avoir à gérer spécifiquement les serveurs ou encore lesystème dadministration. La société, basée à San Francisco, a décidédaccélérer son développement à linternational et en Europespécifiquement en proposant ses services en mode beta... et notammentgrâce à une structure de serveurs dédiés en Europe. Même service, matérieldédié à la région. Ce qui est interessant dans cette approche de lancement ,cest notamment de savoir quen fait Heroku... est une société rachetée parSalesforce en décembre 2010, ce qui ne lempêche visiblement pas decontinuer son fonctionnement comme toute startup en phase decroissance. A méditer face à tous ces rachats dentreprises destructeurs devaleurs.Suivre le blog dHeroku : Blog
    • Vendredi : ouah ouah ouhauohaouha Swifto"Maintenant nous commençons à visualiser limpact de la technologie surle monde physique"... sur les chiens aussi. Je re-cite la phrase de cetinvestisseur de Shapeways, au moment même ou dautres croient tellementen lamour de lêtre humain pour son toutou quils sont prêts à mettre $2,5millions dans une startup qui veut industrialiser la gestion de la ballade devotre meilleur ami par des tiers. Il faut déclarer son bon pédigree sur le sitede Swifto pour être agréé "sorteurs de chiens" et être mis en relation àlautre bout de la chaîne humaine avec des propriétaires de Pepito ou Mirzaqui recherchent un tiers de confiance. Le top du top : non seulement encharge de la partie relationnelle et transactionnelle, la startup fournitégalement le matériel GPS adéquat pour sassurer que le petit animal estbien sorti aux heures prescrites, et dans le périmètre qui a déterminé. Jaifait une petite entorse à ce journal en citant un startup de New York,tellement je suis surpris que cette idée nait pas jaillit dun bel esprit deStanford. $1 million de revenu prévu au compteur en 2013, rien que cela, etdéjà trois nouvelles villes prévues dans la roadmap dici 2014, dont SanFrancisco. Of course. Pour le Uber des promeneurs des chiens, quy disent.Suivre Swifto sur Twitter (sans laisse) : @SwiftoNYC
    • Voilà, c’est fini, à la semaine prochaine pour de nouvellesactualités et aventures !Mon compte sur Twitter pour me contacter :https://twitter.com/PhilJ