Your SlideShare is downloading. ×
L’actualité High-Tech de la semaine : Linkedin, Affirm et Max Levchin, Paypal, Rabb.it, Twillio & Stripe
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

L’actualité High-Tech de la semaine : Linkedin, Affirm et Max Levchin, Paypal, Rabb.it, Twillio & Stripe

171
views

Published on

Le Journal de la Silicon Valley …

Le Journal de la Silicon Valley
http://blogs.lexpress.fr/silicon-valley/


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
171
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L’actualité High-Tech de la semaine :Linkedin, Affirm et Max Levchin, Paypal,Rabb.it, Twillio & StripeLE 3 MARS 2013La rubrique organique pour vous donner la température de laSilicon Valley (garantie 100% non sous-traitée) et l’occasion detémoigner sur des tendances… à moins que ce soit juste du buzz: à vous de juger !
  • 2. Lundi : Linkedin sur les traces des outils collaboratifs ?Après avoir franchi la barre des 200 millions dutilisateurs, après avoirouvert en grand la porte aux recruteurs qui savent se montrerreconnaissants, ce qui nest pas sans poser de problèmes à un grandnombre dutilisateurs (tout comme leurs trop nombreuses campagnesemailing), le géant des réseaux sociaux professionnels de Moutain View atout de même une action à valoriser ($175 en ce moment), des actionnairesà satisfaire, et de nouveaux horizons monétaires à explorer... voire denouvelles fonctionnalités à proposer. La voie qui semble avoir été choisie,selon Jeff Weiner, son CEO, lors dune conférence à San Francisco, estdaller chercher dans des marchés déjà explorés par dautres les outilscollaboratifs, permettant de favoriser la communication entre membresdune même société, lors de sa connection sur Linkedin. De là à imaginerLinkedin lorgne vers des produits comme Yammer ou Chatter, autant dire,aller chatouiller Microsoft et Salesforce, et proposer des outils decommunications privés...à voir, car cest un autre métier Monsieur. Destests sont déjà menés permettant des communications privées etsécurisées. A suivre !Linkedin sur Twitter : @LinkedIn
  • 3. Mardi : Affirm, Max Levchin de retour dans le business despaiementsJe dois lavouer : jai un faible pour Max Levchin, lun des co-fondateurs dePaypal qui poursuit une véritable carrière de serial entrepreneur (pascomme beaucoup le prétendent il faut bien le dire) : après la vente de laplateforme de paiement à eBay, il crée Slide qui permettait de créer toutessortes de widgets et slideshows sur Facebook, MySpace, quil revend àGoogle pour $182 millions, y reste quelque temps... investit dans desstartups tels que Yammer, Pinterest entre autres, et le voilà de retour dans lepaiement avec Affirm. Affirm se veut de transformer la tendance dachat surmobile en une habitude dachat... tout court ! Lapplication utilise unprocessus de connexion sur Facebook pour sécuriser les transactions, cequi est plutôt original. Max Levchin décrit Affirm comme une carte digitalerechargeable plus quune carte bancaire. Après avoir essayé, jen déduisque lon va attendre un peu avant de se faire un avis définitif. Mais on peutdire quil y a une expertise dans léquipe dans le domaine du paiement :reste à savoir sils sauront le transformer dans le monde du mobile. Ce postest un pari pour lavenir !Son intervention à la conférence DLD2013 vaut le déplacement : à lire
  • 4. Mercredi : Paypal et son CoinstarJai beaucoup de mal en ce moment à ne pas citer régulièrement Paypal quisort des produits au pas de course, et une fois de plus cest dans le mondeoffline que cela se passe. Les kiosques Coinstar vont désormais pouvoirconnecter les pièces de monnaie récupérées avec le compte Paypal de sesutilisateurs. Les premières installations ont été faites pour le moment danstrois états (Ohio, Nord Californie et Texas), et laisse augurer du potentielde développement de la solution sécurisée de Paypal que lon vacertainement retrouver sur dautres dispositifs comme payer son parking,son essence, ses courses à Home Depot, allez savoir si lépoque nest pas siproche où il sera possible de faire ses courses munis de son seul mot depasse ? Science fiction, ou réalité ?!Paypal sur Twitter : @Paypal
  • 5. Jeudi : Rabb.it, du vidéo chat avec $3,3 millions pour décollerJe dois avouer avoir rejoint le clan des utilisateurs de plus en plusmécontents de la qualité de service de Skype, alors que le besoindutilisation de ce type doutils est en train daugmenter. Alors forcémenton cherche des solutions alternatives. Je nai pas été convaincu par laplateforme de vidéo conversation Airtime lancée par Sean Parker, ce quinest absolument pas le cas de Rabb.it. Développé par une startup de SanFrancisco, que jai découvert lors dune de mes visites à The Hatchery, unco-working space de San Francisco. Rabb.it vient dannoncer avoir levé $3,3millions, est en quelque sorte un produit made in France (in the US), car leCTO de la startup sappelle Philippe Clavel, cest un Supelec qui a faitlessentiel de sa carrière aux États-Unis, qui sait clairement de quoi il parle.Cela va mériter une interview bientôt, je pense, dailleurs. Le reste deléquipe est tout autant expérimentée, et le produit, une plateforme devidéo-chat très performante, à essayer au plus vite. Parce que sans contactsdans un système, difficile de communiquer, alors rejoignez nous !Rabb.it sur Twitter : @LetsRabbit
  • 6. Vendredi : Twillio & Stripe, en route pour lEuropeLEurope. Autant la Silicon Valley fascine le monde des startups en France,autant lEurope devient une nécessaire équation pour les startupsAméricaines à un moment clé de leur croissance, quand les levées de fondsdeviennent suffisantes, et que les parts de marché prises sur le continentvont servir de révélateur. Klout la bien compris, alors que la startupenvisageait douvrir un bureau à Londres... ce nest jamais arrivé. Cest unbel exemple pour réaliser que les Américains sont tout autant démunis queles Européens qui débarquent à San Francisco. Et la formule est bien pluscompliquée, du fait de la fragmentation des différents marchés, de lalocalisation des marchés en B2C aux pratiques business divergentes enB2B. Et pour celles qui atterrissent à Londres, ils vont mettre un certaintemps à comprendre ce que le mot Europe veut dire. Mais nos amisaméricains apprennent vite ! A ce titre, cest amusant de voir deux startupsde la Silicon Valley, la plateforme de mobile cloud computing Twillio et laplateforme de paiement Stripe (encore, je sais), venir sattaquer à lEuropeavec toutes deux la même stratégie vis à vis des développeurs :- pour Twillio, la mise en place dun fond de encourager la communauté desdéveloppeurs locaux, pour batir des applicationsusant sa technologie devoix sur IP, et les candidatures pour bénéficier de ce fond avec le supportde lincubateur de Mountain View 500Startups sont possibles jusquau 1ermai sur ce site. Twillio sur Twitter : @twilio- pour Stripe, la société permet aux sites web et développeurs daccepter lespaiements en ligne avec laddition de quelques lignes de codes, et à ce sujetun evangéliste est recherché pour représenter la société sur Paris(postuler ici). Stripe sur Twitter : @stripe
  • 7. Voilà, c’est fini, à la semaine prochaine pour de nouvellesactualités et aventures ! Mon compte sur Twitter pour me contacter : https://twitter.com/PhilJ

×