L’actualité	  High-­‐Tech	  de	  la	  semaine	  :	  Happy	  New	  Innovation	  Year,	  Apple,	  Avis	  &	  Zipcar,	  500St...
Lundi : le jour où lannée se termine2012, dure année pour les geeks... Il est toujours aussi difficile de seconnecter dans...
Mardi : iOS7, cest déjà partiAlors que dautres éditeurs de logiciels pousse de nouvelles versions de leurlogiciels avec la...
Mercredi : Le groupe Avis Budget rachète ZipcarUne belle nouvelle pour un acteur disruptif sur le segment de la location d...
Jeudi : 500Startups ouvre un co-working space à New York500Startups est un incubateur de la Silicon Valley dont on parle s...
Vendredi : Apple ne va pas racheter WazeJe me demande bien pourquoi, en écrivant ces lignes, je vais faire descommentaires...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

L’actualité High-Tech de la semaine : Happy New Innovation Year, Apple, Avis & Zipcar, 500Startups et Dave McClure,Waze et... Apple

510 views

Published on

Le Journal de la Silicon Valley
http://blogs.lexpress.fr/silicon-valley/

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
510
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
53
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

L’actualité High-Tech de la semaine : Happy New Innovation Year, Apple, Avis & Zipcar, 500Startups et Dave McClure,Waze et... Apple

  1. 1. L’actualité  High-­‐Tech  de  la  semaine  :  Happy  New  Innovation  Year,  Apple,  Avis  &  Zipcar,  500Startups  et  Dave  McClure,Waze  et...  Apple  LE 5 JANVIER 2013La rubrique organique pour vous donner la température de laSilicon Valley (garantie 100% non sous-traitée) et l’occasion detémoigner sur des tendances… à moins que ce soit juste du buzz: à vous de juger !
  2. 2. Lundi : le jour où lannée se termine2012, dure année pour les geeks... Il est toujours aussi difficile de seconnecter dans un monde soit disant ultra-connecté. En mode wifi, on estprêt à payer pour un petit bout de réseau, un peu, et cest la guerre pour entrouver, et Fon ny a rien fait. Coté mobile, on nous vante les mérites dessmartphones et de leur immense pouvoir applicatif... que lon est obligé demettre au placard dès que lon voyage, au risque de se faire matraquer auniveau de sa facture opérateur. Inutile, le smartphone ! En parlant desmartphone, et de ces joujoux toujours plus performants comme liPhone,ou pire Android : obligé dêtre branché à une prise électrique au bout dunedemi-journée dutilisation, quelle scandale ! Quant aux prises et cables entout genre, être obligé de promener en permanence avec une trousseremplie de connecteurs, cest franchement pas comme ça que je voyais lan2000. On a beau devenir milliardaire en 7 ans, grâce aux réseaux sociaux,on nous sert toujours les mêmes sauces technologiques. Ca met du temps àdisrupter, ouvrir de nouvelles voies. Puisse 2013 nous apporter desnouveautés qui change la donne dune technologie pas toujours innovante,dans le fond, pour nous, les geeks. Bonne année à vous, dailleurs, geeks ounon geeks !Mes aventures sur Twitter : @PhilJ
  3. 3. Mardi : iOS7, cest déjà partiAlors que dautres éditeurs de logiciels pousse de nouvelles versions de leurlogiciels avec la plus grande difficulté, tant en terme de développementsque de marketing, Apple et son iOS continue la belle histoire damourcommencée en juin 2007 avec la communauté des développeurs. Bien quece soit devenu une espèce de bulle un peu imprévisible, la place de marchéapplicative initiée par Apple pour servir ses iPhone et iPad a permisdinitier bon nombre dhistoires de produits (Siri, Flipboard, Waze, ...) etdes vocations à travers le monde (on développe sur iOS partout auxAmériques, en Europe, en Asie, en Afrique...). Quitte à devenir un terrainminé pour des acteurs comme Facebook, trop prudent dans leur approchede produit mobile du fait dune certaine méfiance à légard de la société deCupertino, qui fait un peu le jour et la nuit sur LAppStore. Maintenantvoilà, des développeurs, à la faveur de relations bien entretenues avec leséquipes techniques dApple (à ce sujet, tenez vous prêts pour laprochaine WWDC), commencent déjà à faire chauffer du code sur la basede la nouvelle version diOS7 et de liPhone6... qui vont mettre encorequelques mois à arriver sir le marché !Le site des développeurs Apple : Developer
  4. 4. Mercredi : Le groupe Avis Budget rachète ZipcarUne belle nouvelle pour un acteur disruptif sur le segment de la location devehicules : la société Zipcar, créée en janvier 2000 à Cambridge(Massachusetts), introduite en bourse en avril 2011 après avoir levé $60,7millions, que lon ne cesse de voir à San Francisco du fait dun grandnombre de véhicules en circulation, vient dêtre racheté par le groupe AvisBudget pour $500 millions en cash soit $12,25 laction ($8,24 en clôture au31/12/2012). Zipcar a 760.000 membres, a fait un CA de $242 millions en2011, est présent en Amérique du Nord et au Royaume Uni, et il ne faitaucun doute que la location à la Zipcar vont continuer à se développerautour des réseaux historiques du groupe, avec souhaitons le le maximumde répercussions pour le client final : véhicules disponibles en nombresuffisant pour les citadins qui considèrent quune voiture coûte trop chère,pas dintermédiaire dans le processus de location (on accède au véhicule àlaide dune carte), location flexible et financièrement avantageuse surtoutsur les courts trajets (on peut louer une voiture pour une heure), on nepaye pas lessence (labonnement, qui a différente formule, couvre lecarburant et lassurance). Il faut signaler que Robin Chase, ex-CEO de lasociété Zipcar, sest associée à la famille Mulliez et leur groupe Mobivia surun modèle où les particuliers louent leurs propres véhicules avec Buzzcar :lapproche communautaire sera peut être la prochaine étape... et il y avraiment trop de voitures en circulation, alors espérons que ça bouge sur cecréneau !Zipcar sur Twitter : @zipcar
  5. 5. Jeudi : 500Startups ouvre un co-working space à New York500Startups est un incubateur de la Silicon Valley dont on parle souventpuisque cest un des plus significatifs en terme de notoriété. Cestlinitiative dun ancien marketeur de Paypal, qui a travaillé avec TimOReilly sur la défunte conférence Web2.0 à San Francisco, et lancé le 1erfond destiné au startups développant des produits sur lécosystèmeFacebook... entre autres. Un sacré personnage, père de famille et grandvoyageur devant léternel, agitateur de la Revolution 2.0 comme il dit, qui avu sortir des pépites comme Twilio, TaskRabbit, Wildfire Interactive, avecson nouvel incubateur, et jen passe. Dave est un des relais les plus puissantde la Silicon Valley, et lun des plus bruyant parfois, mais cest pour labonne cause. Alors voilà, 500Startups, basé à Mountain View, a désormaisun pied à New York, histoire délargir le processus dincubation, parce quilny a pas que la Silicon Valley pour la réussite dune startup. Et je signaleque 500Startups est toujours à la recherche de la 1ère startup françaisedans laquelle il pourrait investir. Un comble.500Startups sur Twitter : @500startups
  6. 6. Vendredi : Apple ne va pas racheter WazeJe me demande bien pourquoi, en écrivant ces lignes, je vais faire descommentaires sur un évènement qui na pas lieu. Voilà laffaire : lanouvelle carte sur iPhone développée par les équipes dApple ne va pas trèsbien alors on imagine quune startup Israélienne, Waze en loccurence, quipermet aux utilisateurs dindiquer aux-mêmes létat du traffic sur une carteroutière sur leur smartphone va sauver la situation. Parce que cest commeça, le business des startups. Ca aime bien que lon parle delle, parce quil ya des armées de canonniers de bloggers prêts à apporter de leau aumoulin, ou de lhuile sur le feu, et je ne parle pas des perruches sur Twitter(je parle de ces accrocs au RT). A quoi ça sert tout ça ? Dabord donc, à fairetourner les "rotatives du web" (pas de papier, du mot clé). Il est clair quebien des startups comme Waze qui a levé plus de $50 millions discutentavec tout le monde, Apple, Google, Facebook, Twitter... Tout le mondediscute avec tout le monde, parce que ça fait tourner le business. Alors çasert aussi à faire monter les valorisations, les enchères, et cest comme çaquon se retrouve avec du Instagram à $1 milliard. Ca sappelle ladistribution de valeurs, à ne pas confondre avec la création de valeurs : leciblage des bénéficiaires est... plus précis. Cest parti pour un bon cru 2013!Waze sur Twitter : @wazeVoilà, c’est fini, à lannée prochaine pour de nouvelles actualitéset aventures !  

×