Your SlideShare is downloading. ×
0
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire

22,616

Published on

Les internautes sont de plus en plus acteurs sur Internet. Ils se sont progressivement emparés de ce nouvel instrument. De simples consommateurs de l’information, ils sont devenus des créateurs …

Les internautes sont de plus en plus acteurs sur Internet. Ils se sont progressivement emparés de ce nouvel instrument. De simples consommateurs de l’information, ils sont devenus des créateurs d’informations. C’est le passage d’un média de masses à un média des masses. Le tourisme est fortement impacté par les réseaux sociaux et le mouvement dit du « web 2.0 ». Cela se traduit par une profonde évolution dans la relation entre producteurs et consommateurs. Le web 2.0 bouleverse ainsi les relations entre les marques et leurs clients. Aujourd’hui, les internautes peuvent influencer des comportements, de même qu’ils peuvent contribuer à faire fructifier ou à anéantir les efforts de commercialisation.
Les professionnels du tourisme, opérateurs, institutionnels du tourisme, n’ont d’autre choix que de repenser profondément leurs stratégies marketing et de communication pour intégrer cette nouvelle relation avec les touristes. Quels sont les nouveaux services à proposer aux consommateurs dans le cadre de cette nouvelle relation ? Quels sont les nouveaux leviers marketing en matière de promotion ? Quelle est l’incidence sur l’organisation ? Comment gérer sa présence en ligne ?

Published in: Travel
0 Comments
16 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
22,616
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
756
Comments
0
Likes
16
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. www.ruralitic.org e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing d’un territoire Introduction par Philippe FABRY e-tourisme
  • 2. Internet et le tourisme • 34,7 millions d’internautes (taux pénétration 65%) • 9,2 millions d’acheteurs de voyage en ligne (30% du e-commerce) • CA : + 20 % en 2008, + 7 % en 2009 • 77 % français préparent en ligne • 2/3 des touristes européens utilisent Internet
  • 3. Contexte • Atmosphère très concurrentielle • Des consommateurs experts, qui prennent le « pouvoir » • Suprématie des leaders • Désintermédiation favorisée par Internet oblige à innover et à valoriser son expertise
  • 4. Constats • Réseaux sociaux = partage (facebook…) • Avis des internautes (tripadvisor…) • Site internet plus unique porte d’entrée • Réseaux sociaux : internautes veulent vous y trouver
  • 5. Réseaux sociaux • Internautes veulent interagir avec vous dans les réseaux sociaux : • Proposer des avis, des conseils pour améliorer vos produits • Renseigner sur une destination • Vous promouvoir sans avoir à les payer (génial !)
  • 6. Evolution du comportement et des attentes • Authenticité, contact humain • Recherche de sens • Expérience • Accompagnement • Comment lier le réel et le virtuel ? Comment ne pas les opposer ?
  • 7. Comment faire ? • Revoir l’organisation, formation et management • Développer une politique de promotion autour d’ Internet et nouer des partenariats • Nouvelle politique en termes d’information et de communication • Animation des acteurs
  • 8. Contact Philippe FABRY e-tourisme ATOUT FRANCE philippe.fabry@franceguide.com Twitter : twitter.com/filifab Tél : 01 42 96 74 47
  • 9. www.ruralitic.org PLAN MARKETING 2010-2012 Grandes Lignes
  • 10. Introduction Le Plan Marketing 2010-2012 du CDT des Landes : • Mis en œuvre en juillet 2009 : travail avec Lancéa Développement, comités consultatifs, tables rondes avec les professionnels, • Voté le 14 décembre 2009. Une mise en place à 3 niveaux s’est opérée début 2010 : • De nouveaux outils (nouvelle plate-forme technologique), • Une nouvelle organisation (ressources humaines, mode Projet), • Un nouveau partenariat (les clubs de promotion et groupes de travail).
  • 11. La nouvelle plate-forme technologique www.tourismelandes.com  Refonte du site internet www.tourismelandes.com destiné à devenir le portail de toute l’offre touristique. • Il rassemble la quasi exhaustivité de l’offre départementale, cette offre est collectée et validée par les 39 Offices de Tourisme, • Il doit devenir un outil pour capter de nouveaux internautes et donc de nouveaux touristes, • Il doit permettre, à terme, à tous les opérateurs touristiques Landais d’accéder à la vente directe en ligne sur internet (projet de place de marché départementale).
  • 12. La nouvelle plate-forme technologique www.tourismelandes.com La modernisation du site se fait en 3 étapes : • Le site portail (mis en ligne 25 mai 2010), • L’agrégateur des offres déjà vendues par d’autres opérateurs (mise en ligne prévue en juillet 2010), • La mise à disposition d’une Place de Marché départementale pour tous les opérateurs (fin 2010).
  • 13. La nouvelle organisation opérationnelle • L’équipe opérationnelle du CDT (20 personnes) re-déployée vers de nouveaux métiers, de nouveaux savoir-faire, pour lesquels il n’existe pas vraiment encore de modèle. • Formation professionnelle (Ecrire pour le Web, Référencement/Adwords, réseaux sociaux, etc…) • Réorganisation des équipes en mode projet.
  • 14. La nouvelle organisation opérationnelle • Exemple du Club de Promotion Golf : . 1 Chef de Projet, . 1 équipe-ressource transversale : - Observatoire, - Internet, - Web 2.0, - Référent Commercialisation.
  • 15. Les nouveaux partenariats avec les professionnels  Une nouvelle approche : Il leur est proposé de travailler avec le CDT dans le cadre de Clubs de Promotion ou de Groupes de Travail. Ceux-ci sont mis en route au fur et à mesure de la montée en puissance du dispositif et du travail préparatoire « de mise en production » fait en amont (notamment avec l’Observatoire …). Ils fonctionnent avec de nouvelles règles : Recrutement, validation des objectifs communs, budget prévisionnel, plan d’actions concerté, appel à contribution, évaluation des résultat qui permettront de définir le contenu de l’année N+1. Des plans d’actions annuels majoritairement tournés vers le Web.
  • 16. Les nouveaux partenariats avec les professionnels  3 Clubs de Promotion ont démarré dès 2009 et prennent leur allure de croisière en 2010 : • Le Club de Promotion « Golf », • Le Club Evénementiel « Printemps des Landes », • Le Club de Promotion « Séjours littoraux ».
  • 17. Les nouveaux partenariats avec les professionnels  3 Clubs et/ou Groupes de Travail supplémentaires « mis en production » en 2010 : • Le Club de Promotion « Surf », • Le Groupe de Travail « Hôtellerie de Plein Air », • Le Club de Promotion « Tourisme d’Affaires ».
  • 18. Les nouveaux partenariats avec les professionnels  3 Clubs de Promotion sont prévus pour l’année 2011 : • Le Club « Tourisme de nature », • Le Club « Bien vivre, culture, patrimoine », • Le Club « Tourisme de santé ».
  • 19. Les missions conservées par le CDT des Landes Pour mener à bien l’animation des différents Clubs, des pré-requis sont nécessaires et continuent d’être assurés par le CDT des Landes. Qualité tourisme, Classement des meublés de tourisme, labellisation Clévacances, Tourisme et Handicap … Le Comité Départemental de Fleurissement, le projet « Véloroute Atlantique », le développement de l’œnotourisme, etc...
  • 20. Les missions consolidées par le CDT des Landes Pour mesurer le bien fondé et les résultats des Clubs, il est prévu dans chacun d’eux une part importante pour l’évaluation des résultats qui serviront soit à conforter les choix, soit à les réorienter. Ce rôle sera confié à l’Observatoire départemental du Tourisme qui, en plus de son rôle de surveillance de l’offre et des marchés, va mettre aussi mettre en place les baromètres du tourisme et du thermalisme.
  • 21. Les partenaires incontournables du CDT des Landes Dans chaque domaine où le CDT des Landes intervient avec des prestataires landais, ce travail est effectué en partenariat étroit avec les Offices de Tourisme : • Collecte de valorisation des données touristiques, • Animation des clubs et de la place de marché, • Mise en place des événementiels (Printemps des Landes), • Démarches qualités, • Mesure de l’activité touristique et des actions de promotion, • Syndication de contenu des sites internet.
  • 22. Veille des marchés touristiques et nouveaux comportements 12 000 000 10 000 000 9 882 322 8 000 000 7 737 905 Le CDT des Landes est associé ou 6 882 322 7 083 073 7 198 518 6 000 000 5 816 984 collabore à un certain nombre de 5 615 563 4 930 840 4 871 975 dispositifs qui lui permettent d’anticiper sur les évolutions de 4 000 000 3 574 624 3 000 000 3 084 302 2 000 000 1 381 534 1 787 673 1 972 092 1 602 532 clientèles : 654 832 684 723 0 Exemple : le Totem Atlantique. HERAULT VENDEEE C HARENTE- LANDES GIRONDE PYRENEES- MARITIME ATLANTIQUES C AMPING HOTELLERIE TOTAL Le CDT des Landes expérimente les outils de communication de demain : Le M-tourisme et les outils de la mobilité.
  • 23. Conclusion Par définition, ce Plan Marketing 2010-2012 n’est pas figé. Chaque fin d’année, l’évaluation des résultats obtenus par les différents Clubs de Promotion/Groupes de Travail et l’analyse des résultats des différents indicateurs permettront de mieux cibler les objectifs pour l’année suivante. Merci de votre attention.
  • 24. Contacts Michel LALANNE Directeur Comité Départemental du Tourisme des Landes contact@cdt40.com Tél: 05 58 06 89 89 Merci de votre attention.
  • 25. www.ruralitic.org La professionnalisation des acteurs du tourisme dans l’Etourisme : un enjeu d’avenir
  • 26. Contexte • Une évolution sans précédent du monde du tourisme ces quinze dernières années • A tous les niveaux de la chaîne touristique, pour les institutionnels (OTSI, CDT), mais aussi prestataires (hébergeurs, restaurateurs, activités de loisirs) •Une évolution rapide : trois mois sur Internet = un an dans la vie réelle •Trois r-e-volutions : •Le site web •Le web 2.0 •La mobilité •A chaque r-e-volution, il faut « se mettre à jour »
  • 27. Contexte •Emergence de nouveaux métiers : •de web master, mais aussi : •de webmarketers, •de web-éditorialistes, •de community manager, •d'opérateurs de base de données, •d'agents d'accueil numériques, •de brokers d'information, etc • Les acteurs ne sont pas ou peu formés; de toute façon les formations initiales n’intégraient pas (n’intègrent toujours pas) le etourisme
  • 28. Contexte • Constat : l’offre touristique est mal vendue sur le web •Un grand nombre d’entreprises ont des sites Internet •Les sites ne sont pas forcément renouvelés •Le web 2.0 n’a pas encore pris ses quartiers •Le multicanal n’est pas à l’ordre du jour •Etude en région Aquitaine : 50% de l’offre touristique mal ou peu référencée
  • 29. Contexte •Face à cela, il Y A UNE OBLIGATION DE PROFESSIONNALISATION DE L’ENSEMBLE DE LA CHAINE ET DES ACTEURS DU TOURISME
  • 30. La MOPA •La MOPA : mission des offices de tourisme et pays touristiques d’Aquitaine •Agence du Conseil Régional d’Aquitaine et tête de réseau •200 OTSI et 20 pays touristiques •Trois missions : •Professionnalisation •Structuration et organisation touristique •Agritourisme •Un fil rouge : •Le Etourisme
  • 31. Professionnalisation Etourisme •Depuis 2003, phase « découverte » •Sensibilisation des acteurs institutionnels (journées techniques, conférences) •Formations régionales « démystifier Internet » •2006, phase « formation » : •Formations régionales pour les agents des Offices de tourisme aux différentes techniques du web •Formations locales (PLF) •Poursuite des journées techniques •2009 : vers les professionnels du tourisme •Lancement des Programmes locaux de formation interfilière •Animateurs numériques de territoire
  • 32. Animateur numérique de territoire •une formation totalement nouvelle pour les agents locaux des offices de tourisme, PAT : "animateur numérique de territoire". • Ce nouveau métier, assuré par l'office de tourisme, permet d'accompagner les professionnels locaux •double objectif : éviter la fracture numérique dans le tourisme et rester compétitif •Un moyen pour l’office de tourisme de rester un vrai « pilote » pour les entreprises touristiques de son territoire
  • 33. Animateur numérique de territoire •L'animateur numérique de territoire pourra : • réaliser un état des lieux numérique •animer des ateliers de sensibilisation, •aider les prestataires dans la réalisation de site Internet ou de blog, •leur permettre d'être présents sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, •surveiller les avis de consommateurs publiés sur le web et qui concernent les établissements du secteur. •tenir au courant les professionnels locaux de l'évolution rapide des usages de la toile
  • 34. Animateur numérique de territoire •Une première promotion de vingt agents des offices de tourisme et pays touristiques aquitains a suivi un cycle de formation à Bayonne au mois de mars 2010 •Un référentiel a été construit, en lien avec l’organisme de formation, pour définir parfaitement le profil de l’Animateur numérique •Il acquiert les techniques TIC nécessaire, mais apprend également à utiliser le web pour animer son réseau de prestataires : outils collaboratifs.
  • 35. Animateur numérique de territoire : Le référentiel -> Profil des stagiaires et compétences préalables : Le stagiaire devra au minimum avoir suivi plusieurs journées de sensibilisation au etourisme. Une solide pratique quotidienne d'Internet est souhaitable, ainsi qu'une bonne maîtrise de l'informatique. Dans sa structure, le stagiaire occupe déjà une fonction technique en relation avec Internet et/ou avec l'animation d'un réseau
  • 36. Animateur numérique de territoire : Le référentiel Durée de la formation •La formation est prévue sur 24 mois : •un cycle de deux journées de mise à niveau technique •deux fois deux cycles de deux jours •soit, au total, 10 journées pour 70 heures de formation
  • 37. Animateur numérique de territoire : Le référentiel Méthode pédagogique La formation sera organisée autour de ces quatre thématiques, qui ne sont pas forcément chronologiques •Etat des lieux numérique et plan d'action •Webservices et outils de l'Internet •Outils d'animation numérique •Evaluation et veille L'animateur numérique de territoire devant être totalement familisarisé avec les outils collaboratifs en ligne, ceux-ci seront utilisés de façon permanente dans les cinq axes du programme de formation.
  • 38. Animateur numérique de territoire : Une reconnaissance •La CPNEFP (commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle) de la branche des organismes de tourisme a reconnu le 07 juillet la formation animateur numérique de territoire de façon expérimentale. •Ainsi les formations trouveront plus facilement un financement de la part de l’OPCA des offices de tourisme (AGEFOS PME) •Dans deux ans, aller vers un CQP (certificat de qualification professionnelle) •L’action est étendue à d’autres régions françaises (pour le moment, Bretagne et Normandie)
  • 39. Contacts Jean Luc Boulin Directeur MOPA Jean-luc.boulin@aquitaine-mopa.fr Tél: 05 57 57 03 88 Merci de votre attention.
  • 40. www.ruralitic.org E Tourisme : Le cas de l’Office de Tourisme de Brive La Gaillarde
  • 41. Une stratégie Web indispensable • Les changements profonds des attentes et des comportements des « consommateurs touristiques » impliquent des évolutions lourdes dans le fonctionnement des offices de tourisme: évolutions des missions, des métiers …. • Aux traditionnelles stratégies de communication des offices de tourisme essentiellement basées sur le Print, une véritable réflexion sur le Web est aujourd’hui à mener.
  • 42. 100% Gaillard une communauté pour répondre aux nouvelles tendances du Tourisme L’enjeu est de développer les échanges et de renforcer la proximité et la visibilité de la destination en transférant le bouche à oreille classique, 1ère source d’information sur la destination vers du buzz communautaire sur Internet et notamment sur Facebook. Les offices de Tourisme développent de plus en plus des « stratégies de marques » pour apporter une valeur ajoutée et valoriser la destination à travers des produits boutique. L’objectif est de mettre en avant le patrimoine humain en se centrant sur la « co- animation » de communauté d’amis, de citoyens, de partenaires et de visiteurs pour qu’ils deviennent des acteurs-ambassadeurs. Cette démarche est déjà partagée par de nombreux OT en France et à l’étranger. (Picardie, Lyon, Cévennes, New York, Amsterdam…) Une tendance axée sur une action vertueuse: des valeurs partagées qui nourrissent la communauté et tout le marketing d’une destination pertinente.
  • 43. Exemples d’autres Offices de Tourisme
  • 44. Les réseaux sociaux constituent un véritable phénomène de société Pourquoi le réseau social Facebook? -Plus de 400 millions d’utilisateurs actifs dans le monde -En France, plus de 15 millions sont sur Facebook
  • 45. Les réseaux sociaux constituent un véritable phénomène de société En Mars 2010, Facebook dépasse Google avec les visites effectuées par les internautes américains !
  • 46. Une stratégie, 100% Gaillard Création du groupe et de la page fan de 100% Gaillard -Création le 7 décembre 2009 -Photo de profil Logo 100% Gaillard : sorte de label de qualité. -Slogan: Réveillez le gaillard qui est en vous! -Définition des valeurs et de la philosophie de la page fan. -Relais d’informations sur 6 groupes existants ayant plus de 700 membres.
  • 47. Une continuité dans le ton de la communication
  • 48. Les Valeurs de 100% Gaillard Le groupe 100% Gaillard a été créé pour permettre aux Brivistes et aux amoureux de Brive qu’ils soient de Paris, de Marseille ou de Londres…de partager et échanger ensemble les mêmes valeurs et les mêmes passions. C’est une communauté destinée aux vrais Gaillards pour qu’il puissent exprimer leur fierté et leur identité. Adhérer à 100% Gaillard, c’est affirmer son caractère, sa personnalité, sa différence à travers un groupe qui nous ressemble. Faire des Brivistes et des amoureux de Brive de véritables AMBASSADEURS et qu’ils deviennent acteurs, qu’il se sentent investit d’une mission : faire connaître Brive la Gaillarde et ce qu’il s’y passe auprès du plus grand nombre. Devenir 100% Gaillard c’est : Réveiller son côté Gaillard ! Être fiers de sa ville, de notre communauté pour avancer ensemble pour faire de Brive une destination incontournable, Être conscient qu’ ensemble on est plus fort, Être convaincu que notre communauté peut apporter de nouvelles idées, redynamiser la ville, Être heureux de s’impliquer dans le développement de la ville en communiquant sur le côté gaillard et le caractère bien trempé des habitants de Brive. Faire adhérer un maximum de personne à nos valeurs au-delà de nos frontières locales, régionales et nationales.
  • 49. Un slogan : Réveillez le Gaillard qui est en vous ! Brive la Gaillarde, pas Gaillarde pour rien ! On ne se prend pas au sérieux, on a juste un petit peu de caractère, On sait recevoir en toute convivialité car on aime profiter des bonnes choses, On relève les défis, c’est notre côté rugby Vous l’aurez compris, à Brive, on ne peut rien faire comme tout le monde. Excès de bonne humeur, trop plein de gourmandise ou abus de convivialité, autant de raisons d’aimer Brive La gaillarde et son inimitable tempérament. Parce que se prendre au sérieux n’est qu’une chose sérieuse, parce que la vie est trop courte pour ne pas en profiter à 100%.
  • 50. De la communauté à la marque 100% Gaillard Volonté de développer une « stratégie de marque » pour apporter une véritable valeur ajoutée : -Création d’une marque pas seulement « commerciale » mais qui nourrit les actions et qui apporte une valeur ajoutée. Une marque qui transmet du sens pour construire des relations plus profondes et qui intègre une dimension citoyenne. -Développement du sentiment d’appartenance à travers des produits dérivés. -Favoriser la séduction en transmettant du sens: transmission de valeurs
  • 51. Les premières actions mises en place 1ère action le 8 décembre : Postage de la 1ère vidéo annonçant qu’il va se passer quelques choses à Brive et que tout le monde va en parler. 2ème action le 12 décembre : Création d’un spot Wancom diffusé 7 fois sur les écrans géant du Stadium de Brive lors du Match Brive- London Irish (7000 spectateurs) annonçant la création du groupe et un rassemblement le 19 décembre. 3ème action le 14 décembre : Postage de la 2ème vidéo annonçant la révélation et une soirée Révélation de la marque et mise en vente des t-shirts I love BG
  • 52. Actions et retombées la 1ère semaine • Premiers chiffres : Vitesse de diffusion de l’information en 1 semaine Evolution Mbres sur Infos relayée en temps Evolution des fans groupe vues you tube 15' 10 10 45' 53 50 12h 217 132 184 24h 322 170 226 36h 447 207 457 48h 502 247 477 3 jours 588 277 580 4 jours 700 307 692 5 jours 802 317 715 6 jours 852 327 784 7 jours 892 327 800
  • 53. Les retombées la 1ère semaine 1 semaine plus tard, près de 900 fans 1ère vidéo vue plus de 800 fois et la 2ème 357 fois Retombées presse : 1 article dans la Montagne le 16 décembre
  • 54. Autres actions de décembre à Juin Annonce d’un lancement d’un concours photos avec le t-shirt BG avec 2 billets d’avion pou New York à gagner. Demande de changement de photo de profil et d’adopter le BG attitude : dites I love BG et remplacer pendant 3 jours votre photos de profils : 3 heures plus tard, 10 personnes disent I love BG et les fans interagissent. Postage de la vidéo du making of du shoot photo réalisé pour la campagne de communication du 20 janvier Concours pour le design du prochain t-shirt I Love BG
  • 55. Actions en images : soirée de lancement du 19 décembre dans les 6 bars de la ville
  • 56. Concours I love BG around the world, photos postées par les fans I love BG sur la plage de I love BG sur un terrain de basket Barcelone I love BG dans les Pyrénées (fille du CABrive) Les Basketteuses du I love BG à New York I love BG à la Réunion CABrive toutes en I love Bg
  • 57. Ils disent I Love BG Olivier Pernaut Pilote du Trophée Andros Les joueurs du CABCL Les Basketteuses du CAB Christophe Lamaison Gérard Bothier – Patron d’Otago International Rugby et ancien joueur du CABCL
  • 58. Autre action pour faire augmenter le nombre de fans Le 24 janvier : 1902 fans. Lancement du jeu «5 t-shirts à gagner » si on passe la barre des 2000 fans (tirage au sort). Résultat : 1 jour après 1970 fans 2 jour après 2015 fans record battu ! Et plus d’une dizaine de commentaires d’encouragements.
  • 59. Bilan du concours I Love BG around the world Les 2 gagnantes ont fait augmenter le nombre de fans 1er gros pic 29 mars: postage de la photo fan charlotte 2ème gros pic 14 avril : postage de la photo fan Laurène
  • 60. Du réseau social à la communication Print de l’Office, un trait d’union difficile Se servir de la communauté pour lancer la communication « plus institutionnelle ou classique » de l’OT Faire adhérer ses fans devenus ambassadeurs, les nourrir en leur livrant en avant première les actions réalisées par l’office et en leur dévoilant les coulisses. Assurer une réelle cohérence entre la communauté, ses valeurs et la stratégie de communication globale (print, web, RP) de l’Office de tourisme.
  • 61. Une campagne d’affichage associée, incitant les brivistes à réveiller le Gaillard… Insuffler une image de modernisme et d’innovation Sur un ton très décalé et humoristique, l’idée est de proposer aux visiteurs et aux locaux une identification singulière « au gaillard briviste », fière de ses traditions, simple et chaleureux avec un caractère bien trempé, question de personnalité ! Porter une moustache c’est une question d’état d’esprit qui symbolise une certaine originalité et revendique une certaine liberté.
  • 62. La nouvelle ligne éditoriale de l’OT
  • 63. La nouvelle ligne éditoriale de l’OT
  • 64. La vidéo making Of du shoot photos de la nouvelle campagne de communication - Vidéo du making off postée sur 100% gaillard le 14/01 à 9h - Déjà plus de 1590 vues en 3 mois et plus de 30 commentaires positifs - Objectif : révéler les dessous de la campagne
  • 65. Nouvelle action en cohérence avec la campagne : photo du centenaire du club de Rugby CABrive Équipe de rugby du CABrive 2010 - Idée : faire la même photo 100 ans plus tard avec les joueurs actuels de Brive - Protocole : 1 photographe, 15 joueurs,15 moustaches, 100 ans plus tard, la même photo ! - Objectifs : utiliser la principal vecteur d’identité briviste le rugby et surfer sur l’actualité avec le centenaire
  • 66. Slogan : 100 ans plus tard, toujours Gaillard ! Vidéo du making of du shoot photos postée le 9 mars et plus de 1500 vues
  • 67. Soirée moustaches pour le centenaire du club de rugby • A l’occasion du Centenaire 100% gaillard propose à tous les fans de se laisser pousser la moustache et de venir au stade avec! • Action suivie dans les bars et la discothèque de Brive
  • 68. Dernière action en date : concours Designer I love BG • Lancement du concours le 24 mai 2010 • Concept : les fans doivent proposer leurs créations originales pour le nouveau tee-shirt I love BG. • Une dizaine de participation
  • 69. Les retombées du concours « designer » • Un pic d’interactions lors de la publication des créations pour le concours « Designer I love BG » Source : Facebook Statistics Source : Google Analytics
  • 70. Globalités des évolutions Près de 4300 fans conquis, dont 3500 lors des 4 premiers mois Concours Brive Plage Concours Designer I love BG Festiv’all Accueil d’un jour blogueur Accueil Postage blogueur 2 Accueil photo fan 3 blogueur Lancement 1 Opé du t-shirt I moustache Campagne love BG OT Création de la communauté Plus de 6530 vues au total sur les 6 vidéos en ligne Plus de 4000€ de CA tee-shirts
  • 71. Données démographiques en Août 2010 Impact sur les 18-24 ans
  • 72. Les sources de trafic vers le site web de l’OT • Aujourd’hui, Facebook représente la 2ème source de trafic en sites sources référents et la 4ème source tout type de trafic confondus. Source : Google Analytics
  • 73. Un meilleur trafic du site de l’OT grâce à la stratégie Web Créer du trafic vers le site officiel de l’OT : un objectif primordial Statistiques de fréquentation par rapport à 2009 : • Facebook a généré + 3900% de trafic • + 38% de trafic sur le site web institutionnel dû en partie aux actions I Love BG • + 42% de visites lors de l’accueil blogueur. Facebook est fortement à l’origine de ce flux grâce au fil d’actualité des blogueur qu’ils ont alimenté en temps réel (en renvoyant à la page 100% Gaillard)
  • 74. Les produits dérivés 100% Gaillard
  • 75. Dernière action le 13 Août Le Waka waka danse de Brive Plage au stadium de Brive pour le match Brive/Racing http://www.youtube.com/watch?v=0KjXowqCR_g
  • 76. Bilan Presse Régionale • Reprise de la campagne dans les médias locaux et nationaux • 15 articles dans la presse régionale (La montagne, Les Echos de la Corrèze, Le Vie Corrézienne, Magazine de l’Agglo de Brive, Brive Magazine…) • TV : reportage sur France 3 Pays de Corrèze • Sites et blogs régionaux : brivemag.fr, lamontagne.fr, lepopulaire.fr, radiototem.net, mobbee.fr, frotsilimousin.over- blog.com. • Radios : France bleu Limousin, RFM, Europe 2, Radio totem, Virgin Radio.
  • 77. Bilan Presse Nationale • Presse nationale : La gazette du tourisme, Revue Espaces Tourisme & Loisirs, l’Equipe Magazine. • Blogs influents sur les thèmes de la gastronomie, le patrimoine et le rugby. • Site et Blogs : tourisme.fr, blog etourisme, blog com et territoires, blog cityzeum • TV : Canal + et sur Canal + Sport • You tube, Dailymotion : 6530 vues pour nos 6 vidéos en ligne • Radio : France Inter
  • 78. Revue de Presse L’équipe Mag 06/03/2010
  • 79. Contacts Stéphane Canarias Directeur de l’Office de Tourisme de Brive et son Pays stephane.canarias@brive-tourisme.com Merci de votre attention.

×