Concevoir livret hse
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Concevoir livret hse

on

  • 5,289 views

hygiène, sécurité, environnement

hygiène, sécurité, environnement

Statistics

Views

Total Views
5,289
Views on SlideShare
5,289
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
237
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Concevoir livret hse Presentation Transcript

  • 1. ACCUEIL AU POSTE DE TRAVAIL ? FORMATION SECURITE ? TRAVAIL EN SECURITE ? TUTORAT ? FORMATION DES NOUVEAUS EMBAUCHES ?Cram Bourgogne et Franche-Comté : Service préventionZAE Capnord, 38 rue de Cracovie 21044 DIJON CEDEX Tél : 03 80 70 51 93 Fax : 03 80 70 51 73
  • 2. Dans ce document, vous trouverez une démarche, des conseils pour concevoirPOUR VOUS, IL S’AGIT : De répondre au mieux aux obligations Un livret d’accueil p. 4 légales pour assurer la formation sécurité ? p. 3 ✍ Une procédure d’accueil et de p. 5 formation au poste p. 28 De diminuer les accidents, de maîtriser les risques pour les nouveaux salariés ? p. 10 Des fiches de poste p. 6 De former les nouveaux salariés pour intégrer la prévention des risques au moment de l’apprentissage du poste ? p. 7 Une progression pédagogique p. 7 pour les tuteurs, chargés de la formation sécurité De développer des compétences prévention chez les salariés ? p. 11 Une démarche pour détecter et p. 9 évaluer les risques au poste De connaître la démarche d’accueil- formation sécurité au poste, proposée par la Cram p. 14 Une procédure pour développer p. 11 les compétences «prévention des risques professionnels» -2- -1-
  • 3. LA FORMATION SÉCURITÉ CONCEVOIR UN LIVRET D’ACCUEIL POUR QUOI ? - Pour réduire le temps d’adaptation dans l’entre- Les obligations de l’employeur prise (connaître le contexte, la culture, lesExtrait du décret modes de communication... rapidement)du 20 mars 1979L. 231-31-1 • Organiser la formation - Pour les nouveaux salariés (embauchés, intéri- POUR QUI ? maires, stagiaires, les sous-traitants....) • Justifier la réalisation des actions - Les clients (développer l’image de marque...) de formation UNE FORMATION PRATIQUE, AVEC DÉMONSTRATION - Les incontournables de l’entreprise : AVEC QUELS . l’historique MESSAGES ? . la situation géographique - adaptée à la formation professionnelle . la fabrication - intégrée dans les instructions professionnelles . les risques . la sécurité . la vie sociale : horaires, conditions de travail UNE FORMATION APPROPRIÉE ET ADAPTÉE . la qualité, les exigences clients AUX RISQUES EXPOSÉS . etc. - Un livret, un CD Rom, une vidéo... en utilisant de l’entreprise du poste de travail les moyens de communication habituels de SOUS QUELLE l’entreprise FORME ? • "Enseigner que le geste "Pouvoir se déplacer sans sécurité est un élément durisque, quel que soit le motif" geste production" - au moment de l’accueil • "Expliquer les modes opéra- À UTILISER toires, les incidences en QUAND ? EXPLIQUER L’ORIGINE DES sécurité" RISQUES ET LES MESURES DE - Selon une procédure d’accueil définie page 5 PRÉVENTION • "Montrer les dispositifs de secours" COMMENT ? -3- -4 -
  • 4. CONCEVOIR UNE PROCÉDURE D’ACCUEIL CONCEVOIR UNE FICHE DE POSTE ET DE FORMATIONQUI FAIT QUOI ? - pour formaliser « Le déroulement de la tâche Pour préparer l’accueil : POUR QUOI ? à faire » en condition normale • Le service du personnel - prévient le responsable de secteur et l’hôtesse - pour indiquer des repères traduisant un fonction- nement anormal, source de risque • Le responsable de secteur - avertit les collègues de travail - pour lister les risques résiduels et écrire «les - prépare le poste de travail gestes, les actions sécurité à intégrer aux gestes, aux actions de production» Pour accueillir : • L’hôtesse sait diriger le nouvel arrivant - pour aider à la formation sécurité au poste • Le responsable de l’accueil - pour aider l’opérateur en cas de besoin - commente le livret d’accueil (p. 19) • Le chargé de l’accueil atelier - montre le circuit pour se déplacer en sécurité - présente les collègues de travail et le tuteur - en observant, écoutant les opérateurs pour lister COMMENT ? les opérations effectivement effectuées au poste Pour former à la sécurité : - en s’informant sur les sources de risques • Le tuteur - en évaluant les risques identifiés (p.9) - démontre le travail à faire en se référant à la fiche de poste (p. 6) - fait faire des essais selon une progression pédagogique (p. 7) - en listant les mesures préconisées pour maîtriser - intègre la prévention des risques professionnels (geste sécurité les risques (p.10) adapté au geste production) en se référant à l’évaluation des risques au poste (p. 9) - valide la formation sécurité au poste (p. 11) SOUS QUELLE - une fiche, des photos, un document : - informe en retour le responsable formation (p. 27) FORME ? . lisibles par les opérateurs du poste et en perma- Pour le suivi : nence au poste • Le responsable formation, ressources humaines . utiles pour le tuteur/formateur - envisage une période d’essai plus longue . faciles à mettre à jour - assure un complément de formation professionnelle - fait acquérir de nouvelles compétences en sécurité -6- - gère le portefeuille de compétences individuellement 4 exemples de fiches de poste page 32
  • 5. ÉTABLIR UNE PROGRESSION PÉDAGOGIQUE POUR LA FORMATION SECURITÉ AU POSTE DE TRAVAIL Centré sur l’apprentissage de la tâche Centré sur l’apprentissage des variations e er 1 temps en condition normale 2 temps liées au travail DE QUEL POSTE Les variations sont sources de dysfonctionnements, d’incidents ou QUELLES SONT LES S’AGIT-IL ? d’accidents et COMPÉTENCES DE et - Où sont les risques ? p.9 L’OPÉRATEUR (nouvellement affecté) QUELLES VARIATIONS EN QUE FAIRE POUR MAÎTRI- - Quelles sont les pratiques COURS DE TRAVAIL ? SER LES RISQUES ? sécurité ? - Que sait-il déjà faire ? - A quoi reconnaît-on que la - Quelle action devra effectuer - Quels sont les gestes et - Quelle perception des machine tourne mal ? l’opérateur pour sa sécurité ? les actions dangereux risques ? - A quoi reconnaît-on que l’envi- - Comment anticiper ? - Quels sont les risques - Quel écart avec le travail ronnement n’est plus habituel ? résiduels (que l’on ne peut à faire (fiche de poste) - Quelles erreurs peut -on faire éliminer ou diminuer) dans le déroulement de la tâche ? - Quels gestes ou actions - Quelles tâches faut-il lui - Quels indices sensoriels - Quelles réactions ? faudra-t-il transmettre ? apprendre ? repérer ? APPRENTISSAGE À TRAVERS L’ACTION APPRENTISSAGE À TRAVERS L’ACTION- . démonstration et répétition . simulation . programme d’entraînement avec . étude de cas difficultés progressives . repérage de dysfonctionnement . résolution problème . exemples d’incidents . discussion pour résoudre les difficultés . observation pour détection . apports de connaissances sur le fonctionnement de la machine, sur les risques, nuisances... Un exemple de document tuteurs page 40 A quoi reconnaîtrait-on, après formation, une attitude -7- sécurité intégrée dans l’apprentissage professionnel ? (p.11)
  • 6. UNE DÉMARCHE POUR DÉTECTER LES RISQUES AU POSTE ET AGIR EN PRÉVENTION SUPPRIMER, DIMINUER, MAÎTRISER LES RISQUES AVEC LES OPÉRATEURS, LISTER LES SITUATIONS DANGEREUSES L’employeur met en œuvre les mesures sur la base des • Quelles sont les sources de danger qui peuvent causer des principes généraux de prévention suivants : dommages santé aux différents opérateurs lors de leur utilisation, ou de leur proximité ? a) Eviter les risques b) Evaluer les risques qui ne peuvent pas être évités S’INTERROGER SUR LES EFFETS c) Combattre les risques à la source SANTÉ d) Adapter le travail à l’homme • Quels dommages pour la santé ? e) Tenir compte de l’état d’évolution de la technique• f) Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas - Accident, maladie professionnelle, avec effets graves et dangereux ou moins irréversibles ? g) Planifier la prévention (technique, organisation, conditions - Incident, accident bénin mais fréquent ? de travail...) - Effet stressant avec des conséquences négatives h) Prendre des mesures de protections collectives en priorité différenciées selon les individus ? i) Donner des instructions appropriées aux travailleurs. NÉCESSITÉ D’APPROFONDIR SES CONNAISSANCES Extrait de la directive européenne transposée en droit français - Loi du 31 décembre 1991 • A l’aide d’une liste des différents risques (p. 56) • En consultant les spécialistes tels que médecin du travail, responsable sécurité ou encore le service prévention de la D’autres informations sur des actions telles que la démarche ergono- Cram ou les publications de l’INRS. mique en prévention ou la formation des concepteurs sont disponi- bles auprès du service prévention de la Cram S’ORIENTER VERS DES ACTIONS CORRECTIVES ET PRÉVENTIVES 2 exemples d’actions mises en œuvre en entreprise : . l’analyse d’accident et la recherche de solution page 62 3 exemples de documents "détection des risques" page 48 - 10 - . une grille d’audit sur l’accidentabilité des nouveaux salariés page 68 -9-
  • 7. DÉVELOPPER DES COMPÉTENCES PRÉVENTION DES RISQUES CHEZ LES SALARIÉSQUEL COMPORTEMENTATTENDU EN SÉCURITÉ ? COMMENT VALORISE-T-ON ? • En priorité : - le signalement des anomalies, des problèmes - une organisation pour résoudre les dysfonctionnements • Il est prévu une valorisation individuelle • Puis : - prise en compte de la sécurité dans les résultats globaux - une anticipation des risques - carnet de formation - une remontée d’informations - portefeuille de compétences - atouts au moment de la promotionSOUS QUELLE FORME ? - point bilan au moment de l’entretien annuel • En priorité : • Il est prévu une valorisation collective - en participant aux groupes de travail résolution de problèmes - participation à des manifestations sécurité extérieures - aux réunions retours d’expériences - interview pour le journal entreprise. • Puis : - en enrichissant sa pratique (formation) - en transférant sa pratique au moment de la formation de nouveaux salariésQUAND ? • Dès l’embauche, à la formation au poste • Régulièrement pour renforcer l’attitude sécurité -11 - - 12 -
  • 8. RÉSUMÉ DE LA DÉMARCHE ACCUEIL ET FORMATION SÉCURITÉ PROPOSÉE PAR LA CRAM- 13 - - 14 -
  • 9. TRAVAIL EN SÉCURITÉ AU POSTE Etude des risques - Etude des AT - Etude de la tâche, de ses variations . Facteurs de risques T.Ma.Mi . Facteurs de risques Individu Mesures de sécurité à mettre en œuvre (suppression du risque, protection, formation) Risques résiduels Fiche de poste - Description des tâches - Description des mesures sécurité existantes - Informations sur les risques résiduels APPRENTISSAGE DE LA TÂCHE EN SÉCURITÉ Tutorat - Formation, entraînement pour réaliser les tâches en sécurité - Validation des savoir-faire en sécurité - Remontée dinformations pour amélioration du poste - 16 --15 -
  • 10. QUELQUES CONSEILS POUR CONCEVOIR UN LIVRET D’ACCUEIL- 17 - - 18 -
  • 11. Liste des principaux thèmes du livret d’accueil 1 - la carte d’identité de l’entreprise : - l’activité, les missions - un bref historique, l’organisationTIRÉE DE L’ÉTUDE COMPARATIVE - quelques chiffresDE DIFFÉRENTS LIVRETS D’ACCUEIL, 2 - les différents services : - un plan d’accès - un organigrammeNOUS VOUS PROPOSONS LA LISTE - une présentation des principales fonctionsDES PRINCIPAUX THÈMES ABORDÉS 3 - le travail : - le contrat de travailPOUR VOUS AIDER DANS LA RÉDACTION - la période d’essai, de stage ou de formation - les horaires, les congés - la médecine du travailD’UN LIVRET PERSONNALISÉ 4 - la vie sociale : - les représentants du personnel - le comité d’entreprise - le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (partie détaillée page 23) - la mutuelle - 20 - -19 -
  • 12. LA SÉCURITÉ5 - information - communication : - les principaux tableaux d’affichage 1 - La politique de l’entreprise : - le journal d’entreprise - les objectifs - les résultats attendus6 - sécurité : ( partie détaillée page 22) 2 - L’organisation, les moyens et les actions mis en place : - de façon générale - dans votre secteur d’affectation7 - qualité : - les normes en vigueur 3 - vos interlocuteurs, le rôle de l’encadrement : - pour la résolution des problèmes8 - environnement : - pour participer à un groupe de travail sécurité - la gestion des déchets 4 - Ce que vous devez savoir en sécurité :10 - présentation de votre poste de travail : - l’organisation des premiers secours ( partie détaillée page 25) - en cas d’incendie - pour circuler, se déplacer dans l’entreprise 5 - face à un problème sécurité : - remonter les informations en utilisant la procédure prévue au poste de travail - 21 - -22 -
  • 13. - il est consulté sur les aménagements importants, les trans- LE CHSCT formations de poste de travail(Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) - il suscite, fait la promotion des risques professionnels, de l’amélioration des conditions de travail - il donne son avis sur toute question ou document relatifs à 1- SA CONSTITUTION : la sécurité - nom du président Pour remplir ses missions, il bénéficie d’un droit à formation - nom des membres et remplacement de travail - nom du secrétaire 3 - SON FONCTIONNEMENT : - des réunions trimestrielles 2 - SES MISSIONS : - un crédit d’heures - il contribue à la protection de la santé et de la sécurité de tous les salariés et à l‘amélioration de leurs conditions de - un affichage des comptes rendus de réunion travail - des interlocuteurs conseillers : le médecin du travail, le - il analyse les risques professionnels et les conditions de service prévention de la Cram, l’inspection du travail ... travail - il inspecte l’établissement - il veille à l’observation des prescriptions législatives et réglementaires - il enquête sur les accidents et les maladies professionnelles - 24 -
  • 14. PRÉSENTATION DU POSTE DE TRAVAIL QUE FAIRE EN CAS DE PROBLÈME ? Document à remettre au nouvel arrivantDans un premier temps, donner une idée générale du Dans le domaine machine, outillage, production :travail à faire : - montrer les différentes phases de fabrication - présenter les personnes rencontrées - détailler le travail à effectuerDans un second temps, montrer comment on réalisele travail : - faire une démonstration Dans le domaine de la sécurité : - faire essayer - observer et noter les points critiques - discussion - entraînement - informer des problèmes, des anomalies possibles - remettre un document de synthèse (proposition ci-contre) - 26 - - 25 -
  • 15. Et dans un dernier temps, en fin de période d’essai :- recueillir l’avis du responsable de secteur sur l’adaptation au poste du nouvel arrivant- proposer un document de validation (exemple ci-dessous) ************ (à remplir par le tuteur ou responsable de secteur)Je pense que M........................................... - est capable de faire le travail demandé EXEMPLE DE PARCOURS D’ACCUEIL - a besoin d’un apprentissage complémentaire (Document Cram)La personne chargée de l’accueil : - M................................ le.................Destinataires : - 27 - -28 -
  • 16. Arrivée àl’entrepriseSecrétariat accueil DRH . Présentation . Livret . Contrat travail Responsable atelier . Présentation activité Responsable sécurité . Consignes générales sécurité Agent de . Protections maîtrise du secteur Collègue . Accueil au poste . Procédure de travail . Fiche de poste - 29 - - 30 - . Essais . Vérifier
  • 17. EXEMPLES DE FICHES DE POSTE- 31 - - 32 -
  • 18. EXEMPLE DE FICHE DE POSTE Poste de : Le déroulement des actions : Les mesures sécurité associées Le risque résiduel pour chaque Dans certaines situationsinscrire la liste des actions à aux différentes étapes de étape et les préconisations : que faire ? :effectuer pour réussir son travail travail :citer les moyens de citer les actions à effectuer par citer les situations dangereuses protection mis en place pour éviter lopérateur pour être en sécurité pour lopérateur ou diminuer les risques - 33 - - 34 -
  • 19. AU POSTE DE TRAVAIL POUR INTERVENIR SUR CE POSTE : COMMENT FAIRE POUR RÉUSSIR SON TRAVAIL ?Déroulement Indicateurs Dysfonction- Actions Vous devez :des actions Bon fonctionnement nement correctives ◆ être FORMÉ ◆ vous EQUIPER Pour : ➨ Chargement de la trémie ➨ Utilisation de la soufflette ➨ En latex pour manipuler les comprimés ➨ Anti-chaud pour changement du---- ◆ REPERER les différentes zones de la machine Photo de la machine - 36 -
  • 20. AIDE-MEMOIRE Prévoir, anticiper les PANNES, les INCIDENTS, ATPoste de : ____________________________________________ ... Principales anomalie : Fonctionnement NORMAL de la machine ... Principaux repères pour : ● ● ● ● ● ● ❒ Mise en route A la mise en route Que faire ➩ ❒ Alimentation produit Dans le déroulement fabrication ❒ Production ➩ ❒ Fin cycle - Evacuation Pendant l’évacuation ❒ ..... ➩ ❒ ..... Autres Autres : ..... - 37 - - 38 -
  • 21. EXEMPLE DE DOCUMENTS POUR LE TUTEUR/FORMATEUR FORMATION SÉCURITÉ AU POSTE - 40 -- 39 -
  • 22. Salariés nouvellement affectés au poste de travail et maîtrise des risques professionnels UNE DÉMARCHE DE FORMATION AU POSTE .... 1 - Recenser les anomalies déjà survenues au poste (létude des accidents, des incidents révèle les anomalies dans le déroulement de la tâche prévue) DOC 1 2 - Connaître les actions, les modes opératoires effectués par les titulaires, pour faire face aux difficultés dexécution de la tâche : gestes sécurité ou risques ? DOC 2 3 - Entraîner le débutant à détecter les risques : - à reconnaître les dysfonctionnements - et à utiliser des procédures "sécurité" pour faire face aux situations problèmes DOC 3 4 - Valider la formation DOC 4- 41 -
  • 23. DOC 1 DOC 2POUR LE POSTE DE : COMMENT AGIR EN SÉCURITÉ?AU COURS DU DÉROULEMENT DE LA TÂCHE, DES PROBLÈMES,DES ANOMALIES ....PEUVENT APPARAÎTREListe des anomalies Description des accidents Existe-t-il des actions, des gestes sûrs, Faut-il prévoirqui peuvent survenir déjà survenus ou possibles connus des titulaires pour maîtriser les risques dexpliquer au débutant - 44 - - 43 -
  • 24. DOC 3 DOC 3 CONDUIRE LE SALARIÉ NOUVELLEMENT AFFECTÉ VERS LA MAÎTRISE DES RISQUES PROFESSIONNELS PRÉVOIR DES ESSAIS, UN ENTRAÎNEMENT EXPLIQUER... LES GESTES SÛRS pour détecter et analyser la situation Liste des anomalies que A quoi reconnaît-on le QUE FAIRE face au anomalies ?rencontrera très probablement dysfonctionnement ? lopérateur débutant Quoi entendre ? Quoi voir ? ou regarder ? - 45 - -46 -
  • 25. DOC 4• Après DÉMONSTRATION de la tâche à faire, par M. titulaire du poste nouvellement affecté a fait les essais des différentes phases de travail TROIS EXEMPLES DE DOCUMENTS• Un entraînement à la détection des risques UTILISÉS POUR LA DÉTECTION - pour le repérage des anomalies - pour expliquer les accidents possibles DES RISQUES - pour faire faire les actions, les gestes sécurité a été réalisé à laide du document "une démarche de formation au poste". - 48 - - 47 -
  • 26. ANALYSE D’UNE SITUATION DE TRAVAIL ..............................................................Lobservation doit porter Liste des faits et des actions observées Risque liés aux faits et aux actionssur :LINDIVIDU I• Comment est-il (seul ou non, homme, femme ? Debout, assis...)• Comment est-il équipé ? Que fait-il (se déplace-t-il, de quelle façon)• Quelles décisions prend-il ? Communique-t-il ?• Est-il un ancien à ce poste, a- t-il été formé ? A- t-il des pauses, durée...• Y a-t-il eu des accidents ou incidents ?LA TÂCHE T• Quelles sont les étapes, les règles à respecter, les contraintes...• Est-elle répétitive ?• Demande-t-elle de lattention, du savoir- faire ?• Des instructions sont-elles affi- chées ?Des contrôles sont-ils nécessaires ?LE MATÉRIEL• Comment peut-on qualifier le matériel Ma utilisé pour les tâches considérées (manuel, mécanique, automatisé ? ...)• Quels sont son ancienneté, son état, sa conformité aux normes ?• Quelles modifications a-t-il subies?• Les consignes de sécurité sont-elles affichées ?LE MILIEU Mi• Où se situe le poste dans latelier, est-il isolé ou entouré dautres postes, comment est-il organisé ?• Demande-t-il des déplacements, des gestes particuliers ?• Comment est-il éclairé (lumière naturelle, artificielle, contre-jour...)Quel est le niveau sonore de ce poste, despostes environnants ?
  • 27. ANALYSE DE LA SITUATION DE TRAVAIL EXISTANTEQuelles activités effectuées par les différents opérateursconcernés ? INDIVIDUS TÂCHES MATÉRIEL MILIEU Quels utilisateurs ? Pour quoi faire ? Quelles opérations ? Avec quel outillage nécessaire ? Dans quel environnement ? - 51 - - 52 -
  • 28. DÉTECTER LES RISQUES DE LA SITUATION OBSERVÉE : • Dans le déroulement de lactivité des opérateurs, existe-t-il des situations dangereuses ?DANS QUEL CAS PEUT-IL Y AVOIR UNE SITUATION NATURE DU RISQUE ?DANGEREUSE ?En conclusion : quels sont les risques à éliminer : - 54 - - 53 -
  • 29. LISTE DES PRINCIPAUX RISQUES RENCONTRÉS DANS LES MILIEUX INDUSTRIELS- 55 - - 56 -
  • 30. Extrait de ED 840 INRS ÉVALUATION DES RISQUES AU POSTE DANS QUELLE PISTES DE SITUATION ? SOLUTIONS 1 Risque de chute de plain-pied 2 Risque de chute de hauteur 3 Risque lié à la manutention manuelle 4 Risque lié à la manutention mécanique 5 Risque lié aux circulations et aux déplacements 6 Risque lié aux effondrements et aux chutes d’objets 7 Risque lié aux machines et aux outils 8 Risque et nuisance liés au bruit 9 Risque lié aux produits, aux émissions et aux déchets 10 Risque d’incendie, d’explosion 11 Risque lié à l’électricité 12 Risque lié à l’éclairage 13 Risque lié à l’utilisation d’écran 14 Risque lié aux ambiances climatiques 15 Risque lié au manque d’hygiène 16 Risque lié à l’intervention d’une entreprise extérieure 58 - 17 Risque lié au manque de formation 18 D’Autres risques- 57 -
  • 31. Liste de risques issue dinformations recueillies dans la norme EN 292-11 - Risques mécaniques 2 - Risque électrique - Risque décrasements - Risque de cisaillement - Risque de coupure ou de sectionnement 3 - Risque thermique - Risque de happement, denroulement - Risque dentraînement ou demprisonnement - Risque de choc 4 - Risques engendrés par le bruit - Risque de perforation ou de piqûre - surdité - Risque dabrasion - fatigue - Risque déjection de fluide sous haute pression - interférence avec signaux acoustiques 5 - Risques engendrés par les vibrations Le risque mécanique que peuvent engendrer les éléments de machines 6 -Risques engendrés par les rayonnements (ou des pièces travaillées) est conditionné notamment par : 7 - Risques engendrés par des matériaux et des produits - leur forme - leur disposition relative 8 - Risques engendrés par le non respect des principes ergonomiques lors de - leur masse et leur stabilité la conception des machines - leur masse et leur vitesse - leur accélération 9 - Combinaisons de risques - linsuffisance de leur résistance mécanique - lénergie potentielle - 60 - - 59 -
  • 32. EXEMPLES DACTIONS PRÉVENTION : LANALYSE DES ACCIDENTS PAR LARBRE DES CAUSES ET LA RECHERCHE DE SOLUTIONS - 62 -
  • 33. - 64 -- 63 -
  • 34. EXEMPLE DACTION PREVENTION : GRILLE DAUDIT- 67 - - 68 -
  • 35. DIMINUER L’ACCIDENTABILITÉ DES NOUVEAUX SALARIÉS (CDD, INTÉRIMAIRES, STAGIAIRES...) EN APPLIQUANT LES ACTIONS SÉCURITÉ DÉJÀ EXISTANTES POUR LES SALARIÉS PERMANENTS Pour le Pour les nou- personnel veaux salariés permanent (CDD, intérim.) ? Dans le domaine des accidents l’entreprise a déjà mis en place : • l’étude des accidents, la recherche des causes et la oui non oui non mise en œuvre de solutions • l’enregistrement des accidents bénins oui non oui non • le calcul des taux d’accident par atelier oui non oui non • un point de discussion en réunion CHSCT oui non oui non • le registre d’observations et de mises en demeure oui non oui non oui non oui non • le programme annuel du CHSCT oui non oui non • le bilan annuel • le rapport annuel du médecin du travail, et les oui non oui non observations faites par différents organismes Dans le domaine des structures sécurité (animateur, CHSCT...), les salariés : oui non oui non • savent qui fait quoi • reçoivent des informations sécurité oui non oui non • reçoivent une formation sécurité oui non oui non disposent de fiche de poste ou fiche sécurité au poste Dans le domaine fonctionnel : la maîtrise • traite des questions sécurité aux réunions de oui non oui non production oui non oui non • réalise les modifications demandées • s’entretient avec les salariés pour connaître leurs difficultés oui non oui non • veille au respect des consignes et au port de protections oui non oui non-69 - Dans le domaine culture d’entreprise : les salariés • participent à des groupes de travail sécurité oui non oui non
  • 36. EXEMPLE D’ACTIONS FORMATION PROPOSÉES PAR LA CRAM AUX CHEFS D’ENTREPRISE POUR DÉVELOPPER UN MANAGEMENT PARTICIPATIF EN SÉCURITÉ - 72 -- 71 -
  • 37. -73 - - 74 -
  • 38. POUR EN SAVOIR PLUS- 75 - - 76 -
  • 39. QUELQUES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES • INRS - Formation à la sécurité, obligations réglementaires - ED 832 - Démarches d’intégration des intérimaires dans le bâtiment et les travaux publics - ED 836 - Facteurs de sécurité et d’insécurité pour les salariés intéri- maires : Mme FRANÇOIS et M. LIEVIN - Cahiers de notes documentaires n° 178-1er trimestre 2000 Comment constituer des fiches de postes intégrant la sécurité ED 20 - Face aux accidents : analyser, agir - ED 833 - Guide d’évaluation des risques - ED 840 • Cram Bourgogne et Franche-Comté - Méthode en prévention : arbre des causes - L’accueil en entreprise : une démarche DES FILMS INRS - "Les nouveaux" (n° 204) - "Bienvenue Katia" (n° 591) - "Prévention intérim" (n° 199) UN GROUPE FORMATION EN PRÉVENTION À LA CRAM - propose : formations, journées retours d’expérience.. sur ce thème - contact au : 03 80 70 51 93 Fax 03 80 70 51 73 - 78 -- 77 -