Conduire l'évaluation des collections : une expérience finistérienne

4,158 views
3,935 views

Published on

Support d'une intervention de 3h à l'enssib auprès des dcb21

Les points essentiels de mon discours
- l’évaluation des collections se fait dans un contexte précis, sur un terrain précis. Il n’est donc pas forcément nécessaire de la cadrer ni de la modéliser dans des normes rigides.

- si évaluer sert à mesurer les effets d’une politique publique, il faut se souvenir que la collection en bibliothèque est un moyen et non une fin, en direction d’objectifs plus larges.

- évaluer c’est bien (pour ne pas pomper dans le vide, comme les Shadoks), mais attention aux excès (risque de perdre son temps à sortir des chiffres… au lieu de désherber par exemple)

- évaluer, c’est rendre compte : ne pas sous-estimer le temps passé à la collecte des données, puis à l’analyse de celles-ci, puis à la communication des résultats en direction des différents publics, très importante (et chronophage, quand on tient à une communication soignée et efficace)

-en pratique, je conseillerais un tableau de bord d’indicateurs annuels plutôt léger (quelque chose de beaucoup moins conséquent que ce que nous avons pu faire en 2008 et 2009 à l’UBO), enrichi par une évaluation au coup par coup en fonction des besoins et des actions : évaluer sert avant tout à prendre des décisions pour agir!

Published in: Education

Conduire l'évaluation des collections : une expérience finistérienne

  1. 1. Conduire lévaluation des collections Une expérience finistériennePerrine Helly, enssib Villeurbanne 2012
  2. 2. Partie 1 : tâter le terrainImage : Sidereal
  3. 3. « Évaluer, cest mesurer les effets dune politique » ?Calenge, Bertrand. Bibliothèques et politiques documentaires à lheure dinternet. Paris, Cercle de la librairie : 2008
  4. 4. Répartition géographique du SCD
  5. 5. Les différents sites
  6. 6. Volumétrie (monographies) D ro it E c o n o m ie 5% 3% B FM 27% L e ttre sIU T Q u im p e r 39% 4% P ô le P . J . H é lia s 9% S c ie n c e s – S p o rt 6% M é d e c in e 7%
  7. 7. Domaines couverts
  8. 8. Dépenses documentaires 2012 (BP)
  9. 9. Organigramme Direction 7 Responsables de section missions transversales - cellule documentation électronique (2004) - formation des usagers (2006) - politique documentaire (2006) - autres...18 gestionnaires de collection
  10. 10. Organigramme Direction 7 Responsables de section missions transversales - cellule documentation électronique (2004) - formation des usagers (2006) - politique documentaire (2006) - autres...18 gestionnaires de collection
  11. 11. Partie 2 : évaluer, évaluer (quils disaient)Image http://www.theinspiration.com/2012/03/lego-imagine-by-jung-von-matt/
  12. 12. Pour quoi faire?Adapter loffre à la demande / laction publique aux besoinsRendre compte / déclencher lintérêt des financeursMobiliser les équipes (accompagner le changement)Travailler en réseau Dessin Jacques Rouxel
  13. 13. « Évaluer, cest comparer »Calenge, Bertrand. Bibliothèques et politiques documentaires à lheure dinternet. Paris, Cercle de la librairie :2008
  14. 14. Quels indicateurs pour qui? AERES Ministère (ESGBU) Tutelle université Direction SCD Gestionnaires de collection Usagers (enseignants, étudiants)
  15. 15. Typologie des indicateursGiappiconi, Thierry, « Les dimensions politiques et stratégiques de lévaluation en bibliothèque »,[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/> Consulté le 23 mai 2012
  16. 16. Typologie des indicateurs (2) Évaluation Volumétrie matérielle / volumétrique dynamique / optimale Évaluation intellectuelle Bibliographie / experts / Évaluation des usages niveau / âge Évaluation logistique et Prêts / consultation sur économique place / satisfaction Coût / circuit du documentCalenge, Bertrand. Bibliothèques et politiques documentaires à lheure dinternet. Paris, Cercle de la librairie :2008
  17. 17. Les indicateurs- sur quel segment évaluer? - la notion de collection
  18. 18. Dewey : cote ou indice? « Décroissance »BU Lettres BU Kergoat IUT Quimper320.5 338.91 338.9 ou 100
  19. 19. Acquéreurs > 97 collections (monographies en libre accès)Direction > regroupées en 14 segments
  20. 20. Indicateurs documentation imprimée offre et usages (2009)(Monographies en libre accès) N7 = âge médian N8 = ouvrages récents N1 = nombre douvrages N9 = acquisitions (dons et N2 = nombre douvrages par achats) étudiant N10 = taux daccroissement N3 = proportion dans le SCD N11 = taux de rotation N4 = exemplaires/titres N12 = taux douvrages N5 = offre de prêt « dormant » N6 = répartition par niveaux N13 = taux de consultation sur place
  21. 21. Indicateurs documentation imprimée offre et usages (2009) N7 = âge médian N8 = ouvrages récentsN1 = nombre douvrages N9 = acquisitions (dons etN2 = nombre douvrages par achats) étudiant N10 = taux daccroissementN3 = proportion dans le SCD N11 = taux de rotationN4 = exemplaires/titres N12 = taux douvragesN5 = offre de prêt « dormant »N6 = répartition par niveaux N13 = taux de consultation sur place
  22. 22. Indicateurs documentationélectronique : coût et usages (2010)N1 = Nombre d’articles consultés par titre de revueN2 =Coût d’un article (ou document) consulté en texte intégral par ressource (euros TTC)N3 = Pourcentage de revues consultées au moins 1 fois (par bouquet)N4 = Coût d’une session par base de données bibliographiqueN5 = Coût d’une recherche par base de données bibliographiqueN6 =Nombre de documents consultés en texte intégral par rapport au nombre d’utilisateurs potentiels
  23. 23. Outils pour lévaluateurLogiciel statistique du SIGBLogiciel Tableur (croisement de données)Enquêtes auprès des acquéreurs (déclaratif)Enquêtes auprès des usagers (déclaratif)Observation
  24. 24. Évaluer la cohérence : les niveaux de collection (2007)T = corpus, textes littéraires et officiels0 = élémentaire, tous publics1 = universitaire niveau licence2 = universitaire niveau recherche, couvrant globalement M/D
  25. 25. Lévaluation des besoins du publicEnquêtes de satisfaction des usagers et/ou sur les besoins exprimés Évaluation des usages Échanges avec les enseignants
  26. 26. De nouveaux besoins...Services Documentation Espaces
  27. 27. De nouvelles pratiques?Chiffres cumulés des 3 semaines denquêtes de consultation sur place annuelles sur lesdifférents sites. Fréquentation largement sous-estimée (absence dun compteur à la BU Lettres)
  28. 28. Interpréter?Il ny pas de taux de rotation idéalIl faut croiser les indicateurs : exemple rapport 2009 du SCD de lUBOLier ces « résultats » au contexte, aux objectifs...Au final : mesurer les effets dune politique
  29. 29. Carte documentaire régionale
  30. 30. Partie 3 : communiquer et agirImage : Aldoaldoz
  31. 31. Communiquer?
  32. 32. Quels destinataires? AERES Ministère (ESGBU) Tutelle université Direction SCD Gestionnaires de collectionUsagers (enseignants, étudiants) Tous les citoyens?
  33. 33. Tutelle
  34. 34. Direction SCDAnnée civile 2006 2007 2008 2009 2010Budget global section 154420 155131 139565 151321 151400MédecineBudget ouvrages 25500 24669 21696 28162 21000Nombre de prêts 17986 14588 15818 16539 16452Nb acq. Niveau 8 15 1 9élémentaireNiveau licence 312 190 211 216 299Internat 587 374 406 571 606Spécialités 363 217 147 154 76% des achats 28,6% 27,3% 19,2% 16,3% 7,7%douvrages despécialitésRécapitulatif 1 270 796 764 942 990
  35. 35. UsagersCommissions documentaires thématiquesCampagnes de communication
  36. 36. Tous?
  37. 37. Agir?Image : Kennymatic
  38. 38. Agir sur les collectionsDésherberReclasser
  39. 39. Repenser les objectifs dacquisition
  40. 40. Agir sur les moyensMoyens humains : > fiches de poste, organigrammeBâtiments : déménagements BU Lettres 2009 BU Kergoat 2012
  41. 41. Agir auprès des usagersValorisation des collectionsMédiation documentaire
  42. 42. Conclusion
  43. 43. Liens et référencesLiensRessources en politique documentaire http://poldoc.enssib.frWiki de la Carte Documentaire Régionale bretonne http://levraoueg.pbworks.comLibQual+ à l’UBO http://www.univ-brest.fr/S_Commun/Biblio/index.htmlRéférencesCALENGE B. Bibliothèques et politiques documentaires à lheure dInternet. Paris : Éditions du Cercle de la librairie, 2008. (Bibliothèques (Paris. 1978), ISSN 0184-0886).GIAPPICONI T. « Les dimensions politiques et stratégiques de lévaluation en bibliothèque ». BBF, 2008, n° 3, p. 6-21 [en ligne] <http://bbf.enssib.fr/> Consulté le 23 mai 2012

×