Retour d'expérience de 4 ans de e-portfolio à l'IPSA-UCO
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Retour d'expérience de 4 ans de e-portfolio à l'IPSA-UCO

on

  • 3,262 views

Cette présentation rend compte des apprentissages et des résultats obtenus lors de la construction et réalisation des e-portfolios depuis 2005, à l'IPSA, auprès des Masters en Psychologie ...

Cette présentation rend compte des apprentissages et des résultats obtenus lors de la construction et réalisation des e-portfolios depuis 2005, à l'IPSA, auprès des Masters en Psychologie Sociale, Ressources humaines et Accompagnement des trajectoires professionnelles. Université Catholique de l'Ouest, Mars 2008.

Statistics

Views

Total Views
3,262
Views on SlideShare
3,196
Embed Views
66

Actions

Likes
2
Downloads
37
Comments
0

3 Embeds 66

http://inoctavo.net 58
http://www.phd-gauthier.net 5
http://www.slideshare.net 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Retour d'expérience de 4 ans de e-portfolio à l'IPSA-UCO Retour d'expérience de 4 ans de e-portfolio à l'IPSA-UCO Presentation Transcript

  • E-portfolio et professionnalisation à l’UCO Expérimentation 2006-2008 Philippe-Didier Benoît RAVELEAU, Philippe-Didier GAUTHIER, Laurence COCANDEAU, Fanny PATUREAU, Gérard GAUTHIER THEBAULT, Sylvain BOUSSON, Laurent PERIDY, Brigitte LEBIHAN, Alain RAYMOND. Université Catholique de l'Ouest, www.uco.fr Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 1 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Plan • Le contexte UCO • Définir le ePortfolio et ses usages, la notion de compétences • Exemple de e-Portfolio • 4 études de 2006 à 2008 • Principales conclusions • Limites, propositions, questions • Portfolios des Masters 2 et témoignages. Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 2 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Contexte de mise en place du e-portfolio à l'Université Catholique de l'Ouest • L'UCO, une université de 12 000 étudiants • Un marché de l'emploi tendu • Un événement déclencheur : Conférence EIFEL • Une décision stratégique • Un institut pilote : l'Institut de Psychologie et de Sociologie Appliquées • Un service universitaire opérationnel : le SOI, Service d'Orientation et d'Information. • Un objectif général : un e-portfolio pour tous Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 3 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • La structuration du projet e-portfolio à l'UCO • Institution : groupe projet e-portfolio Cahier des charges Appel d'offre plate-forme Mise en place / essai EIFEL Généralisation Méthodes quot;portefeuille de compétencesquot; Internet de l'emploi • IPSA : processus d'expérimentation Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 4 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Définition 1 du e-portfolio • Europortfolio (2003), et Cloutier, Fortier et Slade (2006) : • Un e-portfolio est « une collection d’informations numériques décrivant et illustrant l’apprentissage ou la carrière d’une personne, son expérience et ses réussites. Un e-portfolio est un espace privé et son propriétaire a le contrôle complet de qui y a accès, comment et quand. • Le contenu des e-portfolio et les services associés peuvent être partagés avec d’autres pour : - accompagner les validations des acquis de l’expérience; - compléter ou remplacer des examens; - réfléchir sur son apprentissage ou sa carrière; - accompagner le développement professionnel continu, la planification de l’apprentissage ou la recherche de travail. Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 5 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Définition 2 du e-Portfolio • Rosario (2005), renforce le caractère technologique et surtout, souligne les dimensions pérennes et durables, absentes de la plupart des autres conceptualisations : • « Le e-Portfolio d’apprentissage tout au long de la vie est un outil unique, qui s’appuie sur une base de données personnelles, un espace collectif de publication sélective, une méthode unique d’analyse des situations professionnelles et une méthode générique d’apprentissage, et une technologie interopérable. Il est multiculturel, transnational, et utilisable tout au long de la vie ». Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 6 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Définition de la compétence utilisée (Malglaive, Le Boterf...) • Dans telle situation dans laquelle j’ai été acteur (fonction), mes pairs (chef, collègues, proches, ...) me reconnaissent implicitement ou explicitement efficace et avec tels résultats (indicateurs quantitatifs ou qualitatifs) pour accomplir telles actions, (par exemple : – mener un processus de recrutement de A à Z – concevoir et réaliser un projet industriel en agro-alimentaire – animer une séquence de formation technique en anglais – maîtriser avec subtilité les contraintes du droit du travail – savoir négocier dans les situations de conflits). Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 7 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • 3 usages “modernes”du portfolio (années 80) • Soutenir l’apprentissage : portfolio d’apprentissage • Soutenir l’évaluation : portfolio d’évaluation • Faciliter la présentation : portfolio de présentation 3 usages “postmodernes”du ePortfolio réflexif (2006) • Capitaliser ses ressources professionnelles tout au long de la vie (approche capitaliste) • Construire son identité professionnelle (approche existentielle) • Construire, transférer, valider ses compétences (approche formative) Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 8 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Exemple : Le ePortfolio d’Emilie GRELLIER https://nte.gemtech.fr/campus/course/view.php?id=441&topic=all (Mot de passe : demandez à Emilie : emilie.grellier@emn.fr) • Le processus de mise en place du portfolio m'a permis de faire un point sur mes compétences. Il permet également de mettre en valeur certaines expériences qui dans un cv passent souvent à la trappe. • Il est pour moi un moyen de montrer aux personnes je rencontre que ma démarche de recherche d'emploi est un processus abouti et réfléchi. • C'est un moyen de centraliser l'ensemble des preuves de mes acquis et de mes expériences. Le porfolio permet à un recruteur de pouvoir passer plus de temps sur les points qui l'intéressent ou d'approfondir des notions lors d'un entretien. • Je vois le portfolio comme un appui lors d'un entretien pour animer mon discours et apporter des preuves à mes propos. • J'ai beaucoup apprécié cette démarche de mis en place du portfolio pour plusieurs raisons : c'est l'occasion de faire un bilan des compétences acquises et de mettre à jour son cv, c'est aussi l'occasion de réellement faire le point sur ce que l'on veut faire (et donc mettre en avant). De plus l'apport de personnes extérieures au domaine (en l'occurrence ici les encadrants de ce cours) permet d'avoir l'avis qu'aurait un responsable des ressources humaines face à notre profil. Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 9 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Etude 1 (2006) Objectifs : Quel processus ? • 1 : Mettre en évidence les liens : – Expériences-> activités-> apprentissages-> compétences-> talents-> preuves • est-il un processus viable, réaliste pour les étudiants ? • Master 2 (IRH et ATP) : Deux phases Bilan de compétences Projet Professionnel Biographie, Europass, Préparation, présentation, formalisation Tableau de synthèse et analyse des compétences et preuves) Dossier = portefeuille de compétences Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 10 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • • Etude 2 (2007) : Objectif : Persistance à la publication ? Article en cours de publication avec Mme Annie Jézegou, Chercheure en Sciences de l’Education • E-portfolio = processus d'apprentissage réflexif Accompagnement par un quot;Mentorquot; E-portfolio Projet Professionnel : Objectif Emploi Bilan Marché Projet Action Publication Validation Compétences Internet -emploi Préparation e- projet Porfolio Preuves 1 Semestre M2 Master 2 Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 11 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • • Etude 3 (2007) : Objectif : Qu’attendent les recruteurs et les DRH ?  Etude menée avec Aline Cohard, M1 ISCEA • 6 e-portfolios différents dont 1 en anglais, 1 UCO, 1 EMN • 7 DRH, Recruteurs, Chefs d’entreprises, chercheur (compétences) choisis. • Evaluation par classement + critique • Entretiens semi - directifs retranscrits • Analyse thématique des contenus • Hiérarchisation, validation consensuelle Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 12 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Etude 4 (2008): Objectif : Ce processus ePortfolio permet-il la construction d’une identité professionnelle numérique ? • E-portfolio = processus d'apprentissage réflexif et de socialisation professionnelle dans les réseaux numériques Accompagnement par un quot;Mentorquot; Identité professionnelle numérique ? Socialisation E-portfolio BILAN / Projet Professionnel (Web2.0) ? Bilan Marché Projet Action Publication Evaluation externe et Validation projet Compétences Evaluation réflexive Préparation e- Bioscopie Portfolio Europass Preuves 1 Semestre M2 Master 2 Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 13 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Résultats Etude 1 (2006) • 1 : Formalisation des compétences à partir des liens : –  xpériences-> activités-> apprentissages-> compétences-> E talents-> résultats et preuves est un processus viable, réaliste pour tous les profils d’étudiants (environ 95% de réussite) •  Un capital d'expériences conséquent (7) •  Compétences professionnelles •  Compétences transversales • 5 processus identifiés : •  Une auto-évaluation sincère et fiable, cohérente •  Faible habitude de conservation des preuves •  Des projets professionnels précis. –  onstruction identitaire et orientation C –  onscientisation des compétences C –  ccompagnement nécessaire A –  dministration de la preuve A –  ublication-valorisation pour autrui P • Des exigences de contrôle, de choix et de précautions à la publication : – utiliser des référentiels, ou non - individuel / collectif / communautaire – portfolio public / privé/ accès contrôlé, - interne / externe à l’entreprise - papier / pdf / en ligne – exhaustif / sélectif Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 14 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Résultats non définitifs Etude 2 (2007+ 2008) : Allez vous persister dans la publication (en ligne) de votre e-portfolio ? Etude sur 2 ans, 70 étudiants de M2, en milieu d’année OUI avec une stratégie d’usage (1/3) OUI, passivement (1/3) NON, çà sert à rien (1/3) •  Motifs de persitance = perception d’utilité (Viau, 1997) sociale et professionnelle du e-portfolio, pour assurer la promotion de son projet et de ses compétences (Valeur fonctionnelle immédiate, Valeur fonctionnelle tout au long de la vie, Valeur de reconnaissance, Valeur de confiance) • Motifs sans lien avec la perception d’efficacité personnelle (Bandura 2003, Deci et Ryan, 2000) pour réaliser son projet pro et le faire connaître (Identification projet pro, Sentiment de compétences au regard du projet professionnel, Sentiment de compétences type C2I, Sentiment de compétences technologiques eportfolio) Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 15 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Résultats 3 (2007): Attentes des recruteurs et DRH vis à vis des eportfolios • Approche “Offre de Compétences” inédite et inattendue, mais bien accueillie (pas d’expérience du Web 2) – Le meilleur (38 points sur 42) : https://nte.gemtech.fr/campus/course/view.php?id=211 – Le pire (9 points sur 42) : http://efolio.digitalgrayson.com/ • Des caractéristiques ergonomiques précises : – disponibilité et accessibilité, réactivité et interactivité – temps de consultation : 10 minutes – structuration spécifique des contenus fonctionnels – mise en 3D de la personne (rejet complet du CV interactif) – statut très relatif de la preuve • Des usages précis à développer : – En recrutement : prise de contact, préparation de l’entretien d’embauche, suivi d’activité – En gestion des compétences : GPEC, employabilité, mobilité interne et externe Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 16 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Résultats 4 (2008): Que pensez-vous du processus e-portfolio ? (50 M2 IRH + ATP), 2008 • Construction et renforcement du projet pro ? – OUI presque à 100% -> avec très fort sentiment de compétence (4/5) • Construction et utilité d’une identité professionnelle numérique ? – identité professionnelle -> OUI, relativement ..... numérique -> NON • Persistance à la publication ? – OUI pro-actif (1/3) OUI passif (1/3) NON (1/3) • Facteurs d’utilité / Freins au e-portfolio ? –  Consolidation et argumentation des compétences en préparation d’entretien de recrutement / absence d’usage social (recrutement ou autres situations) Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 17 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Conclusion générale : bénéfices de la démarche eportfolio • Renforcement du sentiment de compétences au regard du projet professionnel (auto-orientation, identité) (quasi 100%) • Préparation réfléchie et réflexive à un positionnement sur le marché de l’emploi et aux épreuves de l’insertion professionnelle (80%) • Importance (de la possibilité) de publication et des pratiques de réseautage dans les réseaux de valorisation des compétences (usages du Web 2 et e-recrutement en fort développement) (60%) • Sur le long terme -> meilleure préparation à la mobilité et aux transitions professionnelles (?%) Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 18 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Conditions de réussite et pistes de généralisation • Nécessité d’obligation académique et d’évaluation officielle (sinon dévalorisation par l’étudiant) • Nécessité d’une autre approche pédagogique -> Dispositif de type FOAD (Flexibilité, individualisation, présentiel / distanciel, mobilité, diversité des profils, passer de 100 à 1000 étudiants, suivi des anciens élèves, Support SOI...) • Logique d’accompagnement individuel / collectif (forte demande mais très variable (de 2 à 15 heures) • Plates-formes plus adaptées... Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 19 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • Limites de la démarche de eportfolio : • Positionnement du ePortfolio / Europass, Passeport Formation / Bases de données de eRecrutement ? • Positionnement UCO par rapport à une ou des plates-formes ? • Perceptions internationales / multiculturelles du e-portfolio ? • Contraintes du semestre LMD -> non compatible • Exigence de pédagogies actives et contraintes d’accompagnement • Démarche insuffisante pour soutenir les étudiants les plus “fragiles” dans leur professionnalisation Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 20 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • ePortfolio “exemplaires” au regard des recruteurs • Cedric Garnier : https://nte.gemtech.fr/campus/course/view.php?id=211 • Laurence Giraud : https://nte.gemtech.fr/campus/course/view.php?id=213 • Lauriane Le Challony: http://eduportfolio.org/6958 • Ralitsa Boneva : http://eduportfolio.org/6986 • Gisela Bonnaud : http://bonnaudgisela.efoliomn.com/ Témoignage de Natalia Neves, étudiante en M2 IRH 2008 Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 21 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France
  • E-portfolio et professionnalisatio nà l’UCO Expérimentation 2006-2008 Philippe-Didier Benoît RAVELEAU, Philippe-Didier GAUTHIER, Laurence COCANDEAU, Fanny PATUREAU, Gérard GAUTHIER THEBAULT, Sylvain BOUSSON, Laurent PERIDY, Brigitte LEBIHAN, Alain RAYMOND, Laurent PERIDY. Université Catholique de l'Ouest, www.uco.fr Programme d’expérimentation sur le ePortfolio UCO 2006 - 2008, Philippe-Didier Gauthier, doctorant Sherange, Université de Sherbrooke, 22 Québec, Canada, Université Catholique de l'Ouest, France