Référentiel d'architecture avec TOGAF

14,006 views
13,710 views

Published on

La démarche d'architecture d'entreprise TOGAF propose une description des référentiels d'architecture.

Published in: Technology
0 Comments
16 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
14,006
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
73
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
16
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • La définition du Larousse sur le mot « Référentiel » : Ensemble auquel doivent appartenir les éléments, les solutions d'un problème posé. Si l’on considère que le SI comme un ensemble de solutions à des problèmes qui lui sont posés tous les jours par les différents métiers de l’entreprise; le référentiel d’architecture est donc un ensemble qui contient tous les éléments (de réflexions) et les solutions du SI.
  • CONTEXTE : Dans notre contexte, nous avons constaté les effets pervers d’un cercle vicieux. Cet engrenage est lié aux réponses rendues nécessaires par l’introduction d’un nouveau besoin métier. Commentaire du cercle vicieux : Un nouveau besoin métier qui apparaît ! (rien de très nouveau … surtout ces temps-ci), sauf que parce que le SI est assez mal connu , on ne mesure pas très bien les impacts de ce nouveau besoin. Et du coup, on décide d’introduire une nouvelle solution cloisonnée (bien sur je veux limiter les impacts collatéraux …) petit à petit , on se rends compte que la multiplication de solutions cloisonnées augmentent la complexité du SI qui devient de moins en moins intelligible. Petit à petit s’installe déficit de connaissance du SI. Ce défi qui est très gênant pour les projets dont le rôle est souvent de répondre à un nouveau besoin : la boucle est bouclée et conduit sûrement à un manque de maîtrise du SI dans son ensemble. Comment faire pour remédier à cela ? Agir sur un certains nombres de leviers tels que : l’organisation, la démarche et l’outillage d’architecture. L’objectif étant de briser le cercle vicieux et amorcer un cercle vertueux : rendre le SI intelligible pour faciliter la mesure des impacts liés aux nouveaux besoins métier. Ceci pour intégrer harmonieusement les nouvelles solutions ou favoriser la réutilisation. De proche en proche on Rationnalise le SI et l’on rétablit la connaissance générale du SI qui contribue à sa bonne maîtrise. La solution adoptée a été de mettre en œuvre une démarche d’architecture d’entreprise associée à un référentiel d’architecture structuré Autour d’un méta-modèle.
  • Si l’on part du principe qu’une démarche est indispensable pour constituer un référentiel d’AE, il en existe plusieurs : Certaines sont très sectorisés cf. le domaine de la défense avec des démarches DoDAF, ou domaine des administrations fédérales avec NASCIO D’autres sont plus ouvertes et tentent un effort de standardisation, c’est le cas de la démarche de l’Open-Group avec TOGAF TOGAF (The Open Group Architecture Framework) est la démarche publiée par l’Open Group , il s’agit d’une collection de bonnes pratiques d’architectures (cf. image du slide) Le noyau historique de TOGAF c’est la Méthode ADM (« Architecture Development Method ») de conception des architectures, il s’agit d’une méthode pour concevoir les SI, découpée en plusieurs étapes ou phases, et comporte également une collection de Livrables TOGAF contient d’autres composants tout aussi importants : Tout d’abord un Framework un cadre d’architecture pour décrire les contenus d’architecture - ACF : «Architecture Content Framework » dans la littérature on trouve également le terme de « Cadre de contenu d’architecture » Une collection de Modèles de référence peuvent servir de une base, sur laquelle on peut construire des architectures et des composants architecturaux Plus spécifiques. ADM est une méthode générique pour développer des architectures, il est souvent nécessaire de l’adapter aux particularités d’une Entreprise. Ce que l’on appelle « ADM Guidelines & Techniques » constitue des recommandations utiles pour adapter l’ADM (voir le slide suivant) Le Cadre de Capacité d’Architecture fournit un ensemble d’informations décrivant comment créer la fonction d’architecture (ex. un ou plusieurs départements d’architecture) Le « continuum d’entreprise » est un principe de classement pour classer les éléments dans le référentiel : Différentier les architectures des solutions Prendre en compte la réutilisabilité (différence entre ce qui est spécifique et ce qui est générique)
  • Quand on parle de standard d’architecture,
  • Un des apports important de Togaf 9 est le méta model d’architecture. Il s’applique à toutes les phases du cycle ADM. On notera entre autre le concept de fonction qui pourra faire le lien avec les concepts d’urbanisme comme le POS et les fonctions. « Function: Delivers business capabilities closely aligned to an organization, but not explicitly governed by the organization. » Il est modulaire et il ne préjuge ni d’un outil ni d’un formalisme particulier. Notez malgré tout que Togaf 9 fournit une grille de critères d’évaluation pour choisir un outil. Sa modularité offre de la souplesse dans le processus d’adoption des entreprises. En effet, les entreprises ont déjà souvent un voir plusieurs méta model couvrant tout ou parti des préoccupations d’architecture et passez vers une nouveau méta model en mode big bang n’est souvent pas tres réaliste. D’ailleurs on notera que rien ne continu d’empêcher de faire du Togaf 9 avec d’autres méta model d’architecture comme IAF, Zachman ou autre. En résumé ceux qui faisais du Togaf 8 avec un méta model particulier pourront passer à Togaf 9 sans révolution.
  • Modélisation / cartographies Analyses et simulations (ex. analyse d'impacts) Gestion du cycle de vie des architectures et des Publication du référentiel Architecture et stratégie du produit Stratégie éditeur Coût du produit Base installée Chiffre d'affaire de l’éditeur Capacité des intégrateurs Capacité de services de l’éditeur Partenaire technologique
  • Référentiel d'architecture avec TOGAF

    1. 1. Référentiel d’architecture d’entreprise Pierre-Xavier Fouillé La Défense – 16 novembre 2009 XIVe Symposium de l’Architecture du 16 au 26 novembre 2009
    2. 2. Table des matières <ul><li>Un référentiel d’architecture pour amorcer un cercle vertueux </li></ul><ul><li>TOGAF : une démarche d’architecture </li></ul><ul><li>Adapter la démarche au contexte de l’entreprise </li></ul><ul><li>Composants d’un référentiel d’architectures </li></ul><ul><li>Le méta-modèle structure le référentiel </li></ul><ul><li>Les livrables du référentiel </li></ul><ul><li>Référentiel : contributeurs & utilisateurs </li></ul><ul><li>Les suites logicielles d’architectures d’entreprises pour construire le référentiel </li></ul><ul><li>Les points de vigilances </li></ul><ul><li>Les bénéfices d’un référentiel d’architecture </li></ul><ul><li>Questions / Réponses </li></ul>
    3. 3. Amorcer un cercle vertueux grâce au référentiel d’AE <ul><li>Une démarche d’architecture d’entreprise pour briser un cercle vicieux … </li></ul><ul><ul><li>Un cadre d’architecture pour préciser les concepts d’architecture et décrire les systèmes et capacités avec un vocabulaire précis et uniforme </li></ul></ul><ul><ul><li>Une méthode qui indique les grandes phases de conception des architectures, les livrables, les instances à mettre en œuvre </li></ul></ul><ul><li>Le référentiel d’architecture est un élément clé d’une démarche d’architecture </li></ul><ul><ul><li>Il comporte une structure (cf. « Cadre d’architecture », « Framework » </li></ul></ul><ul><ul><li>Il conserve : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les objets d’architecture (« Building Blocks ») de l’entreprise avec lesquels conçoivent les architectes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La trace des décisions d’architectures </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les bonnes pratiques à appliquer </li></ul></ul></ul><ul><li>Pour amorcer un cercle vertueux : </li></ul><ul><ul><li>Rationnaliser le Système d’information, le rendre intelligible, </li></ul></ul><ul><ul><li>Restaurer la connaissance globale du SI, diffuser et rendre utile cette connaissance </li></ul></ul><ul><ul><li>Mesurer les impacts des évolutions </li></ul></ul><ul><ul><li>Intégrer harmonieusement les nouvelles solutions </li></ul></ul>Cercle vicieux de la complexification du SI Démarche, Framework et référentiel d’architecture contribuent à la maîtrise du SI !
    4. 4. TOGAF : un référentiel de bonnes pratiques <ul><li>Il n’y a pas de référentiel d’AE possible sans mettre en œuvre : </li></ul><ul><ul><li>Méta-modèle un cadre d’AE (IAF, TOGAF ACF, …) </li></ul></ul><ul><ul><li>Une démarche d’architecture </li></ul></ul><ul><li>Pour choisir une démarche d’architecture : </li></ul><ul><ul><li>ne pas perdre de vue les objectifs de la démarche </li></ul></ul><ul><ul><li>Utiliser les standards </li></ul></ul><ul><ul><li>Secteur d’activité </li></ul></ul>La démarche TOGAF intègre une méthode (ADM) + Framework (ACF) + modèle de référentiel !
    5. 5. Adapter ADM : processus de conception des architectures <ul><li>Formaliser les processus de conception d’architecture </li></ul><ul><ul><li>Identifier les activités des architectes </li></ul></ul><ul><ul><li>Identifier les contenus des livrables d’architectures </li></ul></ul><ul><ul><li>Instances à mettre en œuvre </li></ul></ul><ul><ul><li>Les perspectives des différentes parties prenantes aux projets permettent de définir les vues à utiliser </li></ul></ul><ul><li>Contraintes </li></ul><ul><ul><li>S’insérer dans une démarche projet existante </li></ul></ul><ul><li>Effort de cadrage </li></ul><ul><ul><li>Préciser les besoins par rapport aux modélisations / outillages </li></ul></ul><ul><ul><li>Préciser les rôles des acteurs , les droits , les vues du référentiel </li></ul></ul>TOGAF comporte des recommandations pour adapter ADM au contexte ADM
    6. 6. Un méta-modèle structure les composants d’architecture Définir un méta-modèle adapté à l’entreprise restant proche du standard ACF TOGAF ACF : Architecture Content Framework Méta-modèle adapté au contexte
    7. 7. Le contenu du référentiel d’architecture <ul><li>Le méta-modèle </li></ul><ul><ul><li>Adapté au contexte de l’entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>unifier la description des architectures et des solutions </li></ul></ul><ul><li>Les cartographies sont découpées : </li></ul><ul><ul><li>portée : stratégique, programmes, projets </li></ul></ul><ul><ul><li>grand domaines métiers </li></ul></ul><ul><ul><li>les (capacités) </li></ul></ul><ul><li>Bibliothèque de références </li></ul><ul><ul><li>contient des accélérateurs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>recommandations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèles, patterns </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Informations de références </li></ul></ul></ul><ul><li>Base d’information sur les standards, normes … </li></ul><ul><ul><li>catalogue de produits, services référencés chez des fournisseurs </li></ul></ul><ul><ul><li>services partagés au sein de l’entreprise (ex. services d’échanges, …) </li></ul></ul><ul><li>Journal des décisions d’architecture </li></ul><ul><ul><li>historique des décisions </li></ul></ul>Le référentiel d’architecture type est décrit dans TOGAF, il ne se limite pas aux cartographies outillées … Référentiel d’architecture (TOGAF)
    8. 8. Le contenu du référentiel d’architecture (2/2) Le référentiel d’architecture contient les livrables d’architecture + Les « building blocks » (composants) réutilisables
    9. 9. Exemples de livrables du référentiel <ul><li>Production de catalogue des composants d’architecture </li></ul><ul><ul><li>Perspective métier : processus, activités, acteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Perspective fonctionnelles : POS, fonctions, modèle métier </li></ul></ul><ul><ul><li>Perspective applicative : catalogue de services métier, services SI, diagrammes de flux inter-applicatifs </li></ul></ul><ul><li>Production de diagrammes et de cartographies </li></ul><ul><li>Accélération des analyses d’impacts </li></ul><ul><ul><li>ex. quelles sont les fonctions et applications susceptibles d’être touchés par une évolution de telle ou telle activité métier ? </li></ul></ul><ul><ul><li>ex. le flux « encaissement client » doit évoluer quelles sont les applications consommatrices, quels interlocuteurs prévenir ? </li></ul></ul>Les vues produites par le référentiel reflètent les préoccupations des parties prenantes (métiers, architectes, projets, …)
    10. 10. Contributeurs & Utilisateurs du référentiel d’architecture <ul><li>Un noyau d’architectes impliqués dans les chantiers de mise en œuvre initiale : </li></ul><ul><ul><li>Ateliers méta-modèle (concepts à utiliser, liens de traçabilité, …) </li></ul></ul><ul><ul><li>Référentiel d’architecture (concepts, vues, diagrammes) </li></ul></ul><ul><ul><li>Démarche d’architecture (définition des activités de conception, livrables, instances d’architectures) </li></ul></ul><ul><li>Tous les architectes contribuent au référentiel d’AE </li></ul><ul><li>Une extension de la démarche d’architecture via l’utilisation du référentiel par : </li></ul><ul><ul><li>Les responsables de domaines métier / MOA SI / Experts métiers </li></ul></ul><ul><ul><li>Les chefs de projets </li></ul></ul><ul><ul><li>Les experts applicatifs </li></ul></ul>Le référentiel d’architecture est un outil de dialogue qui dépasse largement le département architecture <ul><li>Le référentiel nécessite une administration </li></ul><ul><ul><li>Administration technique, supervision régulière, sauvegardes, gestion des droits, … </li></ul></ul><ul><ul><li>Administration de la qualité des contenus du référentiel </li></ul></ul>
    11. 11. Les outils du référentiel <ul><li>Les organismes d’analyses indépendants (Gartner/Forrester) fournissent : </li></ul><ul><ul><li>positionnement relatifs des solutions d’outillage d’architecture </li></ul></ul><ul><ul><li>catalogue de critères standardisées à enrichir des critères spécifiques à une organisation </li></ul></ul><ul><li>Fonctionnalités des suites d’architectures d’entreprise (non exhaustif) : </li></ul><ul><ul><li>Intégration des méthodologies standards d’architecture (TOGAF 9) </li></ul></ul><ul><ul><li>Multilingue </li></ul></ul><ul><ul><li>Mesures et pilotage </li></ul></ul><ul><ul><li>Flexibilité vis-à-vis de l'organisation </li></ul></ul><ul><ul><li>Flexibilité vis-à-vis de l'application de la méthode (adaptation du méta-modèle) </li></ul></ul><ul><ul><li>Sécurité </li></ul></ul><ul><ul><li>Capitalisation / référentiel </li></ul></ul><ul><ul><li>Capacités d'analyses (impacts) </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion du cycle de vie des composants d’architectures </li></ul></ul><ul><ul><li>Modélisation et cartographies </li></ul></ul><ul><ul><li>Simplicité d’appropriation </li></ul></ul><ul><ul><li>Publication de référentiel </li></ul></ul><ul><ul><li>Interopérabilité avec d’autres outils (cycle de développement) </li></ul></ul><ul><ul><li>Traçabilité c-a-d liaison des composants d’architecture suivant les différentes perspectives (métier, fonctionnelles, SI, applicatives, Logique et technique) </li></ul></ul>Sources : Forrester, Gartner Les suites logicielles d’architecture arrivent à maturité
    12. 12. Points de vigilance <ul><li>Points de vigilance : </li></ul><ul><ul><li>Mesurer la maturité des acteurs (architectes, parties prenantes projets, …). Au besoin mener les actions nécessaires telles que : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Formations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sensibilisation lors d’ateliers collaboratifs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Coaching des architectes sur un ou plusieurs dossiers d’architecture </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Adopter une démarche et construire un référentiel nécessite de construire en avançant (les projets ne s’arrêtent pas) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>les architectes doivent réserver une partie de leur emploi du temps pour alimenter le référentiel, et s’approprier la démarche d’AE </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Accostage entre les démarches projet & architecture </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Limites de responsabilités entre les Etudes (projets) et l’Architecture (SI) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Participation des architectes aux livrables projet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Implication des architectes dans les instances </li></ul></ul></ul><ul><li>Architecture d’Entreprise – 10 écueils à éviter … </li></ul><ul><li>Erreur dans le choix du responsable d’architecture </li></ul><ul><li>Des sponsors qui ne comprennent pas la démarche EA ou dont le soutien est faible </li></ul><ul><li>Des acteurs métiers insuffisamment impliqués </li></ul><ul><li>Traiter uniquement de l’architecture technique </li></ul><ul><li>Traiter en premier l’existant d’architecture </li></ul><ul><li>Le groupe d’EA réalise la majeure partie de l’architecture </li></ul><ul><li>Ne pas mesurer, ni communiquer sur les impacts </li></ul><ul><li>Ne faire que de la cartographie </li></ul><ul><li>Ne pas établir de pilotage efficace de la démarche EA dès le début </li></ul><ul><li>Négliger le temps à passer sur les aspects communication </li></ul><ul><li>Source: www.architecture-entreprise.com/ </li></ul>Disposer d’un sponsor influent dans l’organisation
    13. 13. Les bénéfices du référentiel d’architecture Manque de connaissance globale du SI Difficultés pour mesurer l’impact d’une nouveauté Nouvelle solution cloisonnée pour répondre à cette nouveauté Augmentation de la complexité du système Nouveau Besoin Retrouver ou augmenter le niveau de maitrise de son SI <ul><li>Meilleure maîtrise de la complexité </li></ul><ul><ul><li> Le référentiel d’architecture d’entreprise pour produire les vues adaptées </li></ul></ul><ul><li>Une démarche d’anticipation pour réduire la complexité </li></ul><ul><ul><li> Cycle d’architecture stratégique , urbanisation </li></ul></ul><ul><li>Amélioration de la connaissance globale du SI </li></ul><ul><ul><li> Le référentiel d’entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>La fédération des compétences en architecture </li></ul></ul><ul><li>Faciliter la communication entre les parties prenantes </li></ul><ul><ul><li> Capacité à publier le référentiel dans des intranets adaptés </li></ul></ul><ul><li>Capacité à réaliser des mesures d’ impacts , des matrices de traçabilité, …. </li></ul><ul><ul><li> Un référentiel d’architecture d’entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>Une organisation qui garantit la qualité des informations du référentiel </li></ul></ul><ul><li>Le métier au centre des choix d’architecture </li></ul><ul><ul><li> Continuité de la démarche d’architecture </li></ul></ul><ul><li>Des choix de solution réalisés dans une logique SI d’Entreprise </li></ul><ul><ul><li> Le référentiel d’architecture d’entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li> La fédération des compétences en architecture </li></ul></ul><ul><li>Une démarche d’ anticipation en amont des projets métier </li></ul><ul><ul><li> Cycle d’architecture stratégique </li></ul></ul>
    14. 14. Questions/réponses

    ×