Ptg doc

204 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
204
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ptg doc

  1. 1. INSTALLATION : Nicolas Favreau PHOTOGRAPHIES : Elodie Perriot BANDE SON : Benoit Chabert d’Hières « Chaque jour suffit... À peine »
  2. 2. UNE INSTALLATION ITINÉRANTE, BIENTÔT DANS VOTRE VILLE ? L’installation Persona Très Grata est une mise en espace de grands portraits de la photographe Élodie Perriot. Ces portraits de personnes en situation d‘handicap mental sont accompagnés par des maximes et une bande-son. Une version exposition, plus légère, permet d’adapter Persona Très Grata à tous les espaces et à tous les budgets. Pourquoi exposer des photos de personnes handicapées ? Loin de vouloir exhiber le handicap, nous voulons honorer ces personnes. > Car elles montrent une dignité édifiante pour notre société. > Car elles font preuve de grandeur devant les adversités. Alors, nous voyons grand pour elles, d’où les très grands formats des images. > Car elles ont des choses à dire sur le monde, la vie, la souffrance. Et qu’elles ne manquent pas d’humour ! D’où ces maximes sorties de leurs propos, saisies au vol dans la vie quotidienne. > Car elles méritent qu’on prenne le temps de les rencontrer. C’est ce que nous avons fait. Et c’est ce que feront les visiteurs dont le regard sera certainement changé. Nicolas FAVREAU - Élodie PERRIOT L’installation Persona Très Grata a obtenu en 2008 le prix Coup de coeur par la Mairie de Paris lors du trophée Changeons de Regard sur le handicap. P1
  3. 3. DESCRIPTIF DE L’INSTALLATION Portraits à hauteur d’homme : Dans nos univers saturés d’images, les reproductions en grands formats à hauteur d’hommes ne sont pas si communes et les portraits de personnes handicapées seules devant l’objectif encore moins. Ces 12 impressions sur bâches 1,5x1,5m sont comme suspendues dans les airs. Paroles du coeur : Des bribes de conversations, sous forme de maximes poétiques, philosophiques et humoristiques, dites par des personnes en situation de handicap, sont projetées de façon aléatoire au gré de la déambulation du visiteur, sur les murs, sur le sol et sur les photos elles-mêmes. Ces maximes sont sorties de leurs propos, saisies au vol de la vie quotidienne des personnes en situation d’handicap. C’est au moment où l’on s’y attend le moins que l’on se surprend à sourire. Les maximes sont imprimées sur des cartes postales et sont disposées sur le sol au centre de la salle. Le visiteur pourra repartir avec les maximes de son choix. Bande-son : Une bande-son accompagne la déambulation des visiteurs. Elle est issue de diverses captations effectuées dans des foyers et centres qui accueillent des personnes avec un handicap mental. P2
  4. 4. DES MAXIMES D’UNE POÉSIE TRÈS PERSONNELLE TOUTES LES MAXIMES DE CETTE INSTALLATION SONT AUTHENTIQUES. Elles ont toutes été dites par des personnes avec un handicap mental. Elles ne sont pas des calembours ou des jeux de mots. Elles sont bien plus que cela. Elles arrivent au moment où vous ne l’attendez pas. Elles réinventent la vie et lui donnent des couleurs. Elles vous remettent à l’endroit. Elles ne sont jamais vulgaires. Elles ont le pouvoir de vous désarmer. Elles déclenchent des rires. Elles vous embarquent dans des dimensions que vous ne connaissez pas. Elles vous gênent, vous interrogent et vous chambardent. Elles sont d’une poésie très personnelle. Elles vous séduisent toujours. P3
  5. 5. DES MAXIMES DRÔLES, POÉTIQUES ET PHILOSOPHIQUES « Si on n’existait pas, il faudrait nous inventer » « Moi, ce que j’aime dans la vie… C’est moi ! » « De retour du Salon de l’Automobile : ils m’ont fait visiter un parking ! » « C’est facile, tu tournes tout droit » « Elle pense donc je suis » « Être unique, tout le monde peut le faire ! » « J’aimerais bien partager ma vie tout seul » « Je t’appelle pour te demander de mes nouvelles » « Héloïse était sourieuse… » POLITIQUE SALARIALE : « De quelle couleur seront les nouvelles fiche de paie?» « Chaque jour suffit... À peine » « Je regarde la météo : quand il fait froid, je mets des vêtements froids et quand il fait chaud, je mets des vêtements chauds » « Je veux bien faire Paris By Night, mais ce matin ! » « Je suis sensible à la fleur de peau » « On n’a pas vu mercredi passer, On est déjà mardi » « Là-bas, on est des touristes pour les autres… En France, c’est la même chose, mais au contraire ! » « Demain, je t’invite chez toi ! » « Je ne sais pas ce que j’ai aujourd’hui, je marche dans mes pompes ! » « T’as vu, c’est bien ici… y’a plein d’endroits ! » « On a fait la paix, on a rayé le problème » P4
  6. 6. QUELQUES PORTRAITS... Éléonore P5
  7. 7. QUELQUES PORTRAITS... Jean-Baptiste P6
  8. 8. PORTRAITS D’ÉLODIE PERRIOT - VERSION EXPOSITION P7
  9. 9. Nicolas Favreau Nicolas Favreau est scénographe et réalisateur de films sur le handicap mental. Il est le créateur de l’installation “Mur de Rires” et vient de terminer le documentaire “L’Épreuve des mots, 2ème rencontre”, un film dans lequel des personnes en situation de handicap évoquent leurs émotions à partir de tableaux du musée du Louvre. Il travaille par ailleurs à la rédaction de France Info. Élodie Perriot Elodie Perriot, photographe, réalise plusieurs expositions sur des thèmes peu communs. Elle invite le spectateur à faire le choix de regarder ceux qui dérangent, ceux qui interrogent, ceux dont nous détournons le regard. Voilà toute l’essence de son travail. Les images de l’installation s’inscrivent dans un travail intitulé : « Regarder est un choix » . Commencées, il y a quelques années, auprès d’enfants atteints d’une maladie défigurante que l’on nomme le Noma, ces deux séries de portraits cherchent ce que Marc Riboud appelle l’instinct de l’instant. Le moment infiniment délicat qui se dévoile lorsque les craintes de se confronter au regard des autres, s’évanouissent. En plus des souffrances physiques indicibles, le Noma condamne les enfants à une effroyable désocialisation. Enfants nomateux au Burkina Faso ou personnes déficientes mentales en France, une même situation d’exclusion. Après ses études de photographie à Paris, elle travaille pendant deux ans auprès de Marc Riboud comme assistante. Elle devient, ensuite, responsable de la photothèque d’une association et réalise en parallèle de nombreux reportages notamment en France sur des thématiques comme l’exclusion des enfants, des étrangers, des sans-abris, des mères isolées… Ainsi qu’à l’étranger sur des jardins communautaires au Sénégal, les conséquences sanitaires et environnementales des entreprises pétrolières au Congo, sur les 2 ans après le séisme en Haïti et sur le Sud Soudan se préparant à sa partition. Pour en savoir plus : www.elodie-perriot.com Benoit Chabert d’Hieres Benoit Chabert d’Hieres est Chef Opérateur Son. Depuis quinze ans, il travaille sur de nombreux films de cinéma et documentaires, ainsi que pour la télévision. Il a également réalisé la bande son de films de Zoltan Horvath comme « le Trompette de Gericault » ou « Carcasses et Crustacés » et l’accompagnement sonore d’expositions de peinture de Damien Racine. P8
  10. 10. Exposition à l’Université de Pierre et Marie Curie (Paris) ILS ONT ACCUEILLI PERSONA TRÈS GRATA JUIN 2010 NOVEMBRE 2010 Centre culturel Canadien (Paris) École de commerce PPA (Paris) MAI 2011 MAI 2011 l’Université de Pierre Mairie du 15ème (Paris) et Marie Curie (Paris) MAI/JUILLET 2011 SEPTEMBRE/OCTOBRE 2011 Ministère des Solidarités et Espace Epargne (Marseille) de la Cohésion Sociale (Paris) NOVEMBRE 2011 MARS 2011 L’ORÉAL (Paris) Point d’Ho (Paris) JUIN 2012 NOVEMBRE 2013 Salon Autonomic (Paris) RTE, (Paris- La défense) JANVIER, FÉVRIER, MARS 2014 MARS 2014 Médiathèque Est Floresca Guépin Conseil Général de Côte-d’Or de Nantes AVRIL, MAI, JUIN 2014 JUIN 2014 “27” à Rouillac Palais du Tau à Reims P9
  11. 11. ILS ONT ACCUEILLI PERSONA TRÈS GRATA Roselyne Bachelot Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale « Quel lieu plus approprié que ce ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale pour accueillir l’exposition Persona Très Grata, regroupant une série de photographies d’Elodie Perriot sur les personnes en situation de handicap mental ? Il est très rare que des personnes handicapées soient le sujet d’une exposition de portraits. Sans doute parce qu’on les croit si différentes de nous, alors qu’elles sont pleinement habitées d’humanité. Elodie Perriot, par son travail sobre et direct, nous surprend. A voir ces photos, s’opère un renversement : d’une certaine manière, n’avons-nous pas à apprendre, de ces personnes, tant leur sagesse, leur profondeur et leur élégance transparaissent ? Nous les sentons ici dans leur humanité, leur originalité, libérées du carcan de la normalité. Elles nous disent aussi, par des mots pris sur le vif, leurs sentiments, leurs désirs, leur philosophie et leur humour devant les petites ou grandes choses de la vie... » P10
  12. 12. FICHE TECHNIQUE DE L’EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE Photographies - 10 portraits 1mx1m imprimés sur bâche souple avec 4 oeillets aux coins de chaque tirage - Poids de chacune des photos : environ 700 g Accrochage 3 options : - Suspension depuis le plafond avec l’aide de cimaises ( à fournir ) - Scotch double-face sur mur lisse - Installation sur grilles avec des esses (grilles et esses à fournir ) Éclairage - Prévoir ( si possible ) un éclairage pour chaque photo Perles - 15 à 20 « perles » imprimées en format 20cmx30cm et contrecollées sur des plaques d’aluminium d’1mm Accrochage des perles - Scotch double-face Option - Une bande-son de 30 min en boucle. - Prévoir une sonorisation de l’espace avec un lecteur CD avec la fonction repeat - Cartes postales des perles en libre-service - Format (10cmx15cm) recto verso papier 300g Présentation - Prévoir l’accrochage d’1 panneau descriptif de l’exposition en format A3 minimum : Portraits d’Élodie Perriot / Présentation de l’exposition avec logo des partenaires L’accrochage et le décrochage seront assurés par la photographe Élodie Perriot avec une aide fournie par le lieu d’exposition. P11

×