Guide de lecture
NOM, prénom – Esquivel Leopoldo ____/10pts Note :____
Répondez aux questions posées. Utilisez comme base ...
3. Comment expliquez-vous l’affirmation suivante :« (El video)
suponeunamagnificaoportunidad para presentarsituacionesreal...
première génération d’ordinateurs. La deuxième génération d’ordinateurs
est basée sur l’invention du transistor en 1947. L...
5. Les réseaux collaboratifs et les plateformes virtuelles d’apprentissage
cherchent à approcher les apprenants de leur ré...
Guide de lecture sur des  outils multimédia  dans l'enseignement de langues étrangères un recours motivateur. Yubero
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Guide de lecture sur des outils multimédia dans l'enseignement de langues étrangères un recours motivateur. Yubero

205

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
205
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Guide de lecture sur des outils multimédia dans l'enseignement de langues étrangères un recours motivateur. Yubero

  1. 1. Guide de lecture NOM, prénom – Esquivel Leopoldo ____/10pts Note :____ Répondez aux questions posées. Utilisez comme base la lecture « Herramientasmultimedia en la enseñanza de lenguasextranjeras : un recursomotivador » de José Manuel Yubero Soignez votre expression écrite ! 1. Analysez le titre de la lecture proposée. Dites à quoi vous fait-il penser ?-----/2pts D’abord le titre me fait penser que nous dévons être heureux avec des outils multimédia que nous avons aujourd’hui. J’avais six ans en 1945 quand la deuxième guerre mondiale finissait et je vivais à la campagne. Auparavant les recours didactiques à l´école et au lycée étaient simplement le tableau et la craie. La classe, c’était quatre murs et un maître s’adressant à un collectif. Mais,je dois remercier mes enseignants qui faisaient un grand effort pour enseigner, parce que les étudiants veulenttoujours que leurs professeurs les inspirent et les stimulent intellectuellement. Bien sûr, les outils multimédia dans l’enseignement des langues étrangères, malgré la résistance à changer les paradigmes, sont en train de montrer leurs potentialités autant dans le domaine éducatif général que dans le champ spécifique de l’enseignement des langues.De surcroit, comme bien a signaléBerasain, 1996, une didactique de la langue étrangère qui intègrel’image, son et information textuelle basée sur les technologies multimédias favorise l´autonomie de l’étudiant, augmentant sa motivation et améliorant ses compréhension et production orales.Ensuite, si les recours multimédia s’intègrent d’une façon appropriée dans la programmation du processus d’enseignement-apprentissage, la motivation impulsera l’apprenant vers son but, accroîtra son désir de l’atteindre, créera une attitude favorable vers une activité particulière et générera effort. Par conséquent, l’apprenant peut ainsi faire un apprentissage constructif significatif basé sur ses connaissances antérieures, en adoptant un rôle actif. 2. Quel est le rôle de l’image dans un cours de FLE ? Quelles sont les avantages et inconvénients de l’utiliser ? ----------/2pts L’image est un amusement pour l’apprenant et favorise la rétention mais il faut que cet élément soit motivateur pour que l’étudiant apprenne les concepts dans la représentation. Il y a des étudiants qui s’amusent avec des images mais n’atteignent pas ce qui est visée dans la leçon.
  2. 2. 3. Comment expliquez-vous l’affirmation suivante :« (El video) suponeunamagnificaoportunidad para presentarsituacionesreales de lengua, perorequiere-comoaconsejaPastor(2004)-, unapreparación de visionado, adecuación al nivel de competencia de los alumnos y unaplanifiacióndidácticaapropiada »(Yubero,2010) ------------- /2ptsD´abord, dans le cadre de l’apprentissage d’une deuxième langue, la vidéo combinée avec des sous-titres, peut améliorer l’acquisition chez les apprenants et améliorer la compréhension conceptuelle. La vidéo comme un moyen d’enseignement interactif, offre la flexibilité avec laquelle le professeur peut l’utiliser : il peut arrêter la vidéo et défier les élèves de prédire l’histoire, demander des précisions, ou encore débattre sur un point de référence historique. L’enseignant peut s’arrêter sur une séquence qui donne lieu à plusieurs interprétations ou à plusieurs hypothèses pouvant alors être discutées. La vidéo permet d'ailleurs l'arrêt sur image qui nous replace dans la situation précédente mais aussi la ralenti et la retour en arrière. Plus la leçon sera interactive, plus les élèves seront impliqués, plus ils pourront apprendre et retenir les informations. En plus, la vidéo permet également d’améliorer la compréhension orale en exposant à l’élève aux extraits authentiques et à une diversité d’accents. De surcroît, avec l’utilisation de l’image et du son, la vidéo est le support idéal pour les étudiants ayant avant tout des mémoires auditives ou visuelles. Cependant, il faut faire une planification didactique préalable et il faut tenir compte du niveau de compétence des apprenants. 4. Considérez- vous possible l’utilisation d’ELAO dans l’enseignement public au Costa Rica ? ------------/2pts D’abord, ELAO signifie enseignement assisté par ordinateur.Le premier ordinateur portable est sorti en 1977, il n’est rien comparé à des ordinateurs portables les plus intelligents et populaires que nous avons aujourd’hui dans le monde. Quels seront les appareils intelligents dans l’avenir ?Par ailleurs, après l'invention de l'écriture puis l'avènement de l'imprimerie, les premiers pas vers une société de l'information ont été marqués par le télégraphe électrique, puis le téléphone et la radiotéléphonie, alors que la télévision, le Minitel et l'Internet puis la télécommunication mobile ont associé l'image au texte et à la parole, "sans fil", l'Internet et la télévision devenant accessibles sur le téléphone portable qui fait aussi office d'appareil photo et de la vidéo.De surcroît, l’ère des ordinateurs modernes commença avec les grands développements de la Seconde Guerre mondiale. Les circuits électroniques, tubes à vide, condensateurs et relais remplacèrent leurs équivalents mécaniques et le calcul numérique remplaça le calcul analogique. Les ordinateurs conçus à cette époque forment la
  3. 3. première génération d’ordinateurs. La deuxième génération d’ordinateurs est basée sur l’invention du transistor en 1947. La troisième génération d’ordinateurs est celle des ordinateurs à circuit intégré. C’est à cette date que l’utilisation de l’informatique a explosé. Les circuits s’étaient miniaturisés de plus en plus et est devenu le microprocesseur avec lequel s’a produit la quatrième génération. Grâce à ces microprocesseurs l’homme a inventé les superordinateurs et on peut même dire que la généralisation des réseaux informatiques n’a été possible que par l’invention des microprocesseurs. Cette miniaturisation des composants, a permis de produire des appareils « multifonctions » à des prix accessibles, dès les années 2000.Ensuite, avec Internet s'ouvre une nouvelle page de l'histoire de l'informatique. La formation en ligne est une des technologies de l'information et de la communication pour l'éducation (TICE), intégrée dans la cyberculture ( Lévy, P. (1997). Cyberculture. Paris: Odile Jacob). En plus,la fonction du formateur, du point de vue du constructivisme, est de créer un environnement pédagogique permettant aux apprenants de construire leurs connaissances à partir de leurs expériences et compétences.Actuellement les jeunes ont plus de possibilités d´avoir accès aux appareils électroniques. Ainsi, aujourd’hui presque tous les adolescents ont un portable avec différentes facilités ou une tablette tactile. Ces appareils dans le futur seront capables d´avoir les meilleures bibliothèques justement à une seule touche sur l´écran ou à un seul clin d’œil, voire prendre des photos ou de la vidéo.. En effet, les jeunes d'aujourd’hui sont nés dans une ère de technologie et l’utilisation des ordinateurs quipeut les motiver dans leur réussite scolaire. Pourquoi pas au Costa Rica ? Dans ces conditions, aujourd’hui les professeurs inspirants et stimulants intellectuellement peuvent s’épanouir avec l’aide des modernes appareils électroniques. Les étudiants peuvent aussi être les propres chercheurs en utilisant par exemple les ordinateurs mobiles très légers et maniables.En ce qui concerne au Costa Rica les professeurs, ils sont positifs, ils considèrent convenable l’utilisation des ordinateurs, d´internet ,de la vidéo mais ils se plaignent de manque de recours, la grandeur des groupes dans la classe et la charge de travail qu’ils ont toujours.Par rapport aux étudiants, ils sont optimistes et ils rêvent avec conditions technologiques convenables dans le Lycée
  4. 4. 5. Les réseaux collaboratifs et les plateformes virtuelles d’apprentissage cherchent à approcher les apprenants de leur réalité quotidienne mais bousculent les enseignants dans des domaines méconnus pour eux. Comment réagissez-vous face à cette nouvelle forme de travail ? -------/2pts D’abord,les réseaux collaboratifs et les plateformes virtuelles d’apprentissage sont de plus en plus utilisés malgré la résistance de quelques enseignants qui bousculent face au changement de paradigme. Le réseau Web2.0 par exemple,créeconnaissance partagée, construite en communauté. La web 2.0 basée sur un approche constructiviste de l’apprentissage combine les technologies dans l’enseignement, le travail autonome et la construction de sa propre connaissance. Elle permet l’apparition d’une intelligence collective à partir d’apports individuels no systématisés.Ensuite,Les plateformes éducatives renforcent le rôle actif et autonome des apprenants puisque combine structures multimédia et une structure non linéaire d’accès à l’information. En plus,Les réseaux sociaux sont aussi utilisés aujourd’hui comme un outil de travail. Entre autres, dans certaines écoles, c’est une approche qui est utilisée dans le but de diffuser de l’information à la fois aux élèves et aux parents et ainsi tenir les parents au courant des activités faites par leurs enfants. En guise de conclusion on peut dire que si le progrès a été si étonnant jusqu’ à présent, dans l´avenir les conditions des processus enseignement- apprentissage seront beaucoup plus avantageuses. Surtout si les enseignants s’animent à travailler ensemble avec des élèves, en cherchant sur internet et en utilisant des appareils électroniques plus modernes, en faisant possible un environnement pédagogique qui permet aux apprenants de construire leurs connaissances à partir de leurs expériences et compétences. Leopoldo Esquivel

×