Your SlideShare is downloading. ×
0
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Les réseaux sociaux pour les scientifiques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Les réseaux sociaux pour les scientifiques

4,646

Published on

analyse des fonctionnalités, des avantages et inconvénients des réseaux sociaux pour les scientifiques

analyse des fonctionnalités, des avantages et inconvénients des réseaux sociaux pour les scientifiques

Published in: Technology
0 Comments
6 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
4,646
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
165
Comments
0
Likes
6
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les réseaux sociaux numériques en recherche Pascal Aventurier Sylvie Cocaud Journées du réseau DV IST 9 avril 2013 INRA
  • 2. La demandedonner des conseils et caractéristiques, des éléments de décision aux chercheurs et aux dirigeants de l’institution pour utiliser un réseau social scientifique Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 3. La méthode• Un groupe de réflexion• Partage de la biblio• Comparatif de fonctionnalités• Interviews de chercheurs• Swot chercheurs et institutions• Tests approfondis, installation doutils Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 4. LES RSNR3 fonctions principales• Trouver des chercheurs/experts• Trouver des articles pertinents• Promouvoir ses recherchesDes fonctions secondaires• Gérer/partager sa bibliographie• Echanger à travers des groupes• Valider des écrits (peer-review, co-écrire)• Partager des informations Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 5. Quest ce qui définit un RSNR (1) ?• La gestion de lidentité (profil)• Le partage de ressources• Les échanges interpersonnels (chat, visioconf, audioconf, questions/réponses, forums ... )• Le réseautage• Les fonctions de découverte (contenu ou personnes)• Les communautés : constitution de groupes (par thématique, par institution ou autre) Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 6. Quest ce qui définit un RSNR (2) ?• L’animation de communautés• L’analyse des réseaux et de ses productions, échanges• Les statistiques de consultation de profils, de documents, de relations (followings, followers)• La possibilité de commenter, d’annoter des textes (favorise le post-reviewing, c’est-à-dire l’évaluation des articles après publication)• La collaboration (wikis, écriture coll., ) Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 7. Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013Retour sur quelques notions
  • 8. 2001-…
  • 9. Effet du réseau Michael Habib. From Academic Library 2.0 to (Literature) Research 2.0Les utilisateurs créent les contenus (VictorHenning – Mendeley) Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 10. Le potentiel du collaboratif 1, 3 million de pages 170 millions de PDF partagés 19814 users, projets collaboratifs
  • 11. Etat des lieux – monde académique Communautés scientifiques Source : A. Gruzd et al., 2012 D’après http://fr.slideshare.net/URFISTParis/rseaux-sociaux-acadmiques. ALine Bouchard 2013 URFIST Paris
  • 12. Le mythe du chercheur connecté• Techniques intrusives des réseaux : – Donne l’impression que vos co-auteurs sont présents – RG « invite » même des personnes en votre nom• Au final peu d’utilisateurs actifs mais difficile à mesurer.
  • 13. Profil créé automatiquement Chaque auteur à un profil automatiquement créé Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 14. Les réseaux académique nefonctionnent pas :Culture de l ’information secrète qui estla plus « valorisable » Exempleintellipedia (CIA)Renommé s’appuie sur le systèmeancien des publicationsIl admet que certains les utilisent , maisque ce n’est pas la majorité
  • 15. Les réseaux académique ne fonctionnent pas : Culture de l ’information secrète qui est la plus « valorisable » Exemple intellipedia (CIA) Renommé s’appuie sur le système ancien des publications Il admet que certains les utilisent , maisRéponse : que ce n’est pas la majoritéMasse critique atteinteLes RSR liés auxpublications génère du trafficBiomedExperts, CiteULike, ResearchBlogging,and ResearchGatePartage des publicationsMendeley 1,77 M. users, 169 M. depublicationsSuccés des premiers réseaux (les blogs)
  • 16. If you build it, will they come ?, 2010 (RIN) Researchers of Tomorrow, 2012 (JISC) D’après http://fr.slideshare.net/URFISTParis/rseaux-sociaux-acadmiques. ALine Bouchard 2013 URFIST Paris
  • 17. Créer le bon réseau • Rin page 37 • Les réseaux peuvent vous faire éviter la surcharge d’information • Combiner les outils avec la connaissance et l’expertise de votre réseau – Identifier des informations utiles – Il y a des bénéfices à avoir un réseau large et diversifié mais la complexité du réseau n’est pas l’efficacité – Avoir une stratégieDifficultés au début pour créer ce réseau  accompagnement ?
  • 18. Conclusion du rapport RIN• Les réseaux sociaux ne sont pas la panacée pour les chercheurs• Mais les chercheurs qui y sont actifs en retirent des bénéfices dans leur vie professionnelle – Rapidité de communication – Nouvelles formes de collaboration – « Spark exciting new research » – Augmentation de la productivité – Mais cela dépend de comment la communauté y est engagée Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 19. Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013Analyse des Réseaux Sociaux Numériques en Recherche
  • 20. Les outils non retenus• Figshare (pas de réseautage, pas de groupe)• ResearchId (limité aux co-auteurs, pas de groupe)• Orcid (limité aux co-auteurs, pas de groupe)• Colwiz (pas de réseau, travail collaboratif)• Facebook (grand public)• Linkedin (grand public)• Twitter (micro blogging, pas de groupe)• SlideShare (grand public, pas de groupe)• MyExperiment (peu d’activité mais intéressant) Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 21. Tableaux comparatifs Attention : version des tests au 10avril 2013. Des fonctionnalités ont pu évoluer. =open source =open access Accès à une diapo d’illustration : Dans la version interactive, le lien est automatique.
  • 22. =open access Présentation Générale (1) Academia.edu BioMedExperts Biowebspin Epernicus Labroots Mendeley (Biotechspin) NetworkCréation 2008 2008 2011 2008 2008 2009Domaine Tous domaines Médecine et sciences Biotechnologie Sciences de Sciences de la 31% Biological Science de la Vie s, médecine, la vie vie et de la & Medicine; 16% Plutôt SHS pharmacie santé Physical SciencesLangues EN EN EN EN EN ENinterfacetype de Fonds privé Version gratuite de Commercial Compagnie Privé Privé/StartUpl’initiateur Capital and Scival (Elsevier) privée True Ventures Epernicus LLC (USA)Nb de 1,7M. 18 M - PubMed > 20 M articles ? Non trouvé 30 M 170 millionsdocument + brevets (publications +signalés ;1000 autres types) protocolesNb 2,2 M / une 430 000 comptes. 1,8 18 000 20 000 ? Non trouvé 2 millions/pas deutilisateurs/I centaine M utilisateurs ajoutés compagnies. 3 (chiffres recherche INRANRA automatiquement / M utilisateurs Epernicus) / possible 500 à 1000 ? dans la base 20 de données/20Gratuité Oui Oui Oui Oui Oui Oui mais restreint
  • 23. =open source Présentation Générale (2) =open access MyScienceWork Nature Network Research Gate Vivo VOA3R ZoteroCréation 2011 2007 2008 2004 2012 2006Domaine Tous domaines Sciences de la Tous domaines Tous domaine Agronomie - Tous domaines vie mais plutôt S d environnement vieLangues EN/FR/ES/POR EN EN EN EN En (réseau)Interfacetype de Privé/StartUp Editeur Privé/StartUp Université + Projet européen Universitél’initiateur fonds NIHNb de 1M ND 45 M dont Pubmed 2,5 M Open NDdocuments Pubmed, ArXiv, Access IEEE et CiteSeerNb ? 25000/20 (?) 2.4 M /1300 ND 480/14 /34utilisateurs/INRAgratuité Accès gratuit Accès gratuit Accès gratuit Accès gratuit Accès gratuit Oui Stockage payant
  • 24. Fonctionnalités principales(1) Academia.edu BioMedExperts BiowebSpin Epernicus Labroots MendeleyMode de Personnes, Personnes Personne Personnes Très riches voir moteur de rechercheRecherche Centre d’intérêt, Concepts Groupes Groupes diapo sémantique interne Universités Mots clés - Expertises Recherche Publications simple/avancée Documents Refine open access only Questions/Répon sesAuto- OUI OUI NON NON NON NONalimentation de Mais recherche deprofils à partir publis à partir dudes publis nomDonnées du Photo, Affiliation, Profil privé + profil Diplômes, emploi, recommandations, Identité, diplôme/titre,profil centre d’intérêt. scientifique. Généré recherches distinctions, adresse, Discipline(spécifiques Possibilité ajout à partir de PubMed - actuelles, CV, + catégorie professionnelle, Domainesuniquement) CV et profil facebook carte Profil public/privé thématique, centres d’intérêt… +Import de Web (moteur NON NON pas de OUI OUI (images, OUI (tout type)documents microsoft), liaison entre vidéos, fichiersexistants PubMed et ArXiv, auteur et publi nombreux formats). ou via URLNotions de NON NON Groupe = OUI OUI (public/privé) OUI OUIgroupe Groupe = contacts et co-paramétrable affiliation auteursAnnotation NON NON NON NON NON OUI, Annotation possible dans les pdfCommentaires NON NON OUI NON OUI OUInouvelles
  • 25. Fonctionnalités principales(2) MyScienceW Nature Net Research Gate Vivo VOA3R ZoteroMode de One box Search One box search One box Search Onebox Texte PeopleRecherche Communautés Researchers Researchers -personne Mot clé Group Publications Blogs Topics, Questions -Événement Personne My Library Nouvelles Forum Publications -Organisation Groupes + recherche Questions Journals, Jobs Vidéo photo avancée (pas publis) Institutions/deptAuto- NON NON Oui (sources ?) À partir de Oui (Mendeley) NONalimentation de Scopus, WOS +profils à partir autres (ArXivdes publis Citeseer)Données du profil Projets Grants Discipline Grants Chercheur/étudi Édition de CV(spécifiques Topics (centre ant/praticien documentuniquement) d’intérêts)Import de À partir de source DOI/PMID Claim publication ND Claim Bib Zotero endocuments en libre accès Faire un lien vers publication localexistants une publi citante (proposition des repositories en OA)Notions de NON/ BLOG OUI + FORUM et Projet (fermé) OUI Communautés / OUIgroupe BLOGS projetsAnnotation NON Discussion ND Annotation Champs Notes de Partager, Vote Experts la noticeCommentaires/n OUI « Bench » dans les ND miicroblogging NONouvelles projets Discussion sur publli
  • 26. = linked data Interactivité/discovery (1) Academia.edu BioMedExperts Biowebspin Epernicus Labroots MendeleyImport de NON NON NON OUI OUI OUIcontenus(vidéo/photos)Nb OUI OUI OUI profil NON OUI (documents) OUIConsultationdu profil/DocumentsSuggestion de NON NON OUI NON NON NONprofil ?Contact/follow Invitation à Invitations. Contact Invitation Invitation NONers partir des Recherche des contacts Contacts Gmail, contacts contacts parmi les Yahoo, Gmail, Yahoo, msn Facebook, auteurs déjà LinkedIn, … Hotmail ..Yahoo, présents hotmailLien avec RS Facebook OUI OUI OUI OUI OUI TwitterpublicsFil RSS NON NON NON NON NON NONVisualisation Following/follo Réseaux de co- NON NON following NONde réseaux wers auteurs Visualisation des réseaux Recherche géo- En projet localisées
  • 27. = linked data Interactivité/Discovery (2) MyScienceWork Nature Network Research Gate Vivo VOA3R ZoteroImport de NON NON NON NON OUI Uniquement bibcontenus (YouTube) Zotero(vidéo/photos)Nb Consulation NON ND OUI très OUI Non NONdu profil/ détailléeDocumentsSuggestion de OUI NON OUI ND OUI NONprofil ?Contact/followers contact Contact Followers ND Contact NONLien avec RS NON OUI NON ND Share NONpublicsFil RSS NON OUI NON ND NON OUIVisualisation de NON NON /workbench NON disciplines OUI NONréseaux avec widget Utilise CERIF
  • 28. Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013Interviews de chercheurs Verbatim de 7 retours
  • 29. Quel est selon votre expérience lapport de ResearchGate dans votre travail de chercheur ? Avez-voustesté des outils similaires à ResearchGate? Si oui, lesquels? Cest effectivement le réseau javais mis Mendeley comme Je suis sur ResearchGate et social le plus intrusif et le outils collaboratif pour la biblio BiomedExpert. je ne sais plus efficace dans le cadre du projet … mais je plus comment je suis arrivé , on y trouve des ne pense pas quil soit utilisé… la j’ai reçu un message pdfs injoignables biblio reste un outil stratégique … on reçoit beaucoup d’invitation et puis tout a trop d’e-mail à par ailleurs dun groupe de personnes été très facile. travers partageant les mêmes ResearchGate préoccupations... Pour ce qui est du reste, je suis réfractaire à tout réseau social… Je suis sur ReseachGate suite à des sollicitations par e-mail , mais je n’en FAIS RIEN. J’ai un Je naime pas mettre des infos personnelles profil sur Mendeley, Mais là sur internet (je ne suis pas sur facebook, etc) aussi je ne fais rien mais je pense que il est important que des infos professionnelles soient présentes et lesjai testé ResearchID, plus accessibles possibleAcademia, LinkedinEn premier lieu, une plateforme Je pense que le réseau constitué Jai essayé tous les sites qui peut être pertinent pour apporterdéchanges techniques. Puis, offrent laffichage de mon profilultérieurement, un passage des réponses rapides à des de chercheur/professionnel que questions ou bien construire deséventuel pour être reconnu ou jai trouvé, avec l’idée (peut êtreretrouvé dans son domaine. collaborations. Pour linstant, jai erronée) que ça augmente la été plutôt spectatrice visibilité de ma recherche
  • 30. Combien de temps y consacrez-vous chaque semaine ? Je passe environ 10 min par semaine sur RG et je consulte Biomed Expert environ 30 min par une fois pas mois semaine Je ne veux surtout pas passer trop de temps sur ces réseaux 30 minutes par semaine PAS LE TEMPS de poser des environ questions sur ces outils 15mn 10 min Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 31. Quel jugement portez-vous sur le RGScore ? Plus il y aura dindicateurs métriques intéressants, moins les indicateurs "uniques" et dominants feront la loi... RGScore n’a aucune valeur Connais pas… Je ne sais pas ce que c’est ce score est intéressant quand on lanalyse bien... Pas forcement très utile je pense aucun le score RG est ridicule car il pousse à la comparaison et ne veut rien dire Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 32. Recommanderiez-vous ResearchGate aux chercheurs ? Je recommanderais resarchGate aux chercheurs … c ‘est un bon moyen de faire que nos publications soient lues Ce qui m’est utile, c’est Twitter je suis les revues qui m’intéressent et je ne diffuse que des informations sur mon projet de recherche Ma recommandation est de se centrer seulement sur RG (il me semble qu’il est le plus populaire, et ça est aussi très importante) mais aussi sur ResearcherID pour un affichage des statistiques de citations
  • 33. Origine Interne Analyse Swot Forces Faiblesses Strengths Weakness Chercheur vs InstitutionOrigine Externe Opportunités Menaces Opportunities Threats
  • 34. Forces Faiblesses• Visibilité, • Nombreux services : choix• Echanges (Question, difficilecommentaires, nouvelles) • Chronophage (?)• Partage de doc • Utilisation peu optimisée ou• Réseau de contacts inefficace,• Collaboration en • Mauvaise gestion degroupes l’identité numérique• Information • Risque de mélange privé-sélectionnée ou publicexpertisée par des pairs • Non reconnaissance /• Veille carrière Chercheur
  • 35. Opportunités Menaces•Trouver des experts - Recherche de • Pas assez d’utilisateurs assiduspersonnes avec lesquelles interagir • Sécurité des données• Participer à des groupes de travail • Partager, c’est renoncer à un avantageinter-organismes ou ouverts : mieux concurrentielconnaître ce qui se fait, en avance • Sollicitations par le système• Joindre différents type de publics • Manque d’interopérabilité entre• Accélérer le débat d’idées, échanger réseauxen temps réel • Négliger l’aspect du contact humain• Augmenter l’impact de ses travaux. • Pérennité des outils et fonctionnalités• Sollicitations externes : emplois, • Multiplication et évolution rapide desd’expertises, comités scientifiques de outilscolloques… • Pérennité des données sur le réseau (durée, suppression possible....) Chercheur
  • 36. Forces Faiblesses • Chercheurs présents mais souvent inactifs• Favoriser les collaborations • Perte de temps desen interne chercheurs, dispersion•Nouveaux moyens • Non prise en compte ded’échanges, plus interactif l’importance de l’animation• Maîtriser l’image de des communautés dans lesl’Institut réseaux• Possibilité de donner des • Manque d’interaction avecdirectives aux usagers les outils de l’institution Institutio n
  • 37. Opportunités Menaces• • Diffusion de connaissances qui• Valoriser les travaux et compétences pourraient être reprises par des équipesde l’Institut concurrentes• Joindre différents publics • Débauchage de chercheurs,• Analyser des données, nouveaux d’ingénieurs ou de techniciensindicateurs • (non) Maîtrise de l’image de l’Institut• Assurer une veille réputationnelle • Analyse par d’autres institutions des• Renforcer des collaborations utilisations des réseauxinternationales • Multiplication des outils• Apporter du trafic sur les sites • Sous utilisation des outils deinstitutionnels l’institution• Gain de portée pour des projets liant •Pérennité des outils et des donnéesscientifiques et acteurs de terrain(échanges techniques) Instituti on
  • 38. VIVO (1)• 1997, Univ Cornell. multidisciplinaire, puis investissements de plusieurs millions de $ pour en faire le réseau national des universités américaines en science de la vie• Outil Open source• Web sémantique et linked data – Réexploitation possible des données (dans des CMS par exemple) – Inférence – Interrogation SparQL• Gestion par les bibliothèques – Mais données importées automatiquement Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 39. VIVO (2) intérêts• Optimiser l’usage des réseaux sociaux à l’Inra : visibilité, thématiques, recherche• Partage des profils chercheurs avec le réseau Vivo• Lien vers les objets de connaissances existants : Prodinra….• Outil de découverte de connaissance Tester l’outil : installation INRA Méthode de test ? Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 40. Préconisation• Notion de masse critique• Ergonomie• Discuter autour des publications (le cœur de l’échange) aussi en amont (échanges d’idées)• Ouverture• Pouvoir effacer ses traces• Maîtrise dans le partage des données Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 41. Combinaison d’outils Réseau Recherche Gestion Découverte de la bibliographie échanges d’idées + VIVO, VOA3R, Biomed ……Et de technologies Interconnexion avec Syst. Infor.
  • 42. Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013Merci de votre attention
  • 43. Références• http://fr.slideshare.net/URFISTParis/rseaux-sociaux-acadmiques. ALine Bouchard 2013 URFIST Paris• http://en.wikipedia.org/wiki/Research_networking_tools. Comparison of Research Networking Tools and Research Profiling Systems• http://www.agropolis.fr/pdf/ist/jist12/reseaux-scientifiques-DominiqueFournier-141212.pdf . Dominique Fournier• http://comprendia.com/2012/03/12/what-is-a-scientific-social-network-6-examples/Le groupe Zotero de références bibliographiqueshttps://www.zotero.org/groups/rseaux_sociaux_en_recherche_-inra
  • 44. Diapos suivantes pour laprésentation interactive Les réseaux sociaux numériques en recherche. Pascal Aventurier et Sylvie Cocaud. 9 avril 2013
  • 45. ResearchGate - Search
  • 46. ResearchGate – Consultation
  • 47. ResearchGate – Profil
  • 48. Academia.edu La recherche est guidée, on ne peut pas entrer de terme qui ne soit pas dans la base
  • 49. Labroots Recherche Recherche principale Recherche dans PubMed BiomedCentral NASA REPEC Nat. Library of Medicine Intech Labroots Les publications ne sont pas affichées en totalité, seulement le titre Peuvent être bookmarkées dans Labroots Les ressources sont des tables de conversion, des protocoles...etc
  • 50. Academia.edu profil Identité, âge, photo, Domaines dintérêt (scientifiques et privés) Titre académique, appartenance à sociétés savantes Prix, distinctions Coordonnées professionnelles et privées, Formation, langues
  • 51. BiomedExperts – Profil Profil généré automatiquement
  • 52. EPERNICUS - Profil Distinctions, publications, Encadrant expertise, site Web, photo, documents partagés Communauté Les publications sont soit saisies manuellement soit récupérées de PubMed (via une recherche volontaire par édition du profil) 4 communautés : Life Science, health science, physical science et social science
  • 53. Mendeley - Profil Identité, diplôme/titre, adresse, Discipline professionnelle, Domaines dintérêt, publications, prix, cv, activité d enseignement et expertise, contact. (profil visible par tout le monde/mes contacts, seulement moi)
  • 54. MyScienceWork - Recherche Restriction par thématique et par langue
  • 55. Nature Networks Workbench
  • 56. My Science Workdonnées générales
  • 57. Biowebspin-Profil
  • 58. Biowebspin : Recherche
  • 59. Vivo Mapping publications 3 publications ,répartition par disciplines (13) et sous disciplines (554)
  • 60. VIVO : réseau de co-auteurs
  • 61. VIVO : Lien entre les sites Vivo
  • 62. VOA3R Profil et Activités
  • 63. VOA3R Recherche Découverte à l’aide d’Agrovoc

×