French aoda training tool   updated
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
461
On Slideshare
459
From Embeds
2
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 2

http://www.flashquix.com 2

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Bienvenu à la Formation! Bienvenu à la Formation sur les Normes d’Accessibilité pour les Services à la Clientèle! Cet outil a été conçu dans le but de vous aider à rencontrer les exigences de la LAPHO, Règlement de l’Ontario 429/07, ou la ‘Norme d’Accessibilité pour les Services à la Clientèle’. Pendant cette formation, nous référerons aux Normes d’Accessibilité pour les Services à la Clientèle somme suit : ‘les normes d’accessibilité’ ou simplement ‘les normes’.
  • 2. Résumé des Exigences de la Formation Les exigences de la Formation des Normes d’Accessibilité sont : • Une révision de la Loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario et une révision des Normes d’Accessibilité pour les Services à la Clientèle. • Comment communiquer avec les personnes qui ont divers types de handicaps. • Comment agir avec des personnes qui doivent utiliser des appareils ou accessoires fonctionnels ou qui requièrent l’assistance d’un chien-guide, d’un autre animal d’assistance ou d’une personne de soutien. • Comment utiliser des appareils ou accessoires fonctionnels qui peuvent être disponibles dans les locaux des fournisseurs de biens et services. • Quoi faire si une personne éprouve des difficultés d’accessibilité à vos biens et services.
  • 3. l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario, 2005 La Loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario, 2005 (LAPHO, 2005) est devenue loi, le 13 juin 2005. Cette législation décisive est un évènement marquant et une première en Ontario. Son but est d’assurer l’accessibilité aux personnes handicapées en ce qui concerne les biens et services, installations, emplois, accommodations, et édifices, et ce, le ou avant le 1er janvier 2025. Pour atteindre ce but d’ici 2025, le gouvernement est engagé dans le développement, l’implantation et l’application des normes d’accessibilité.
  • 4. l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario, 2005 Le but de la loi est de développer, implanter et renforcer les normes d’accessibilité qui s’appliquent aux principales activités de la vie quotidienne. Le développement des normes qui se rapportent aux biens et services, à l’emploi, à l’information et à la communication, au transport, à la structure de l’intérieur et de l’extérieur des édifices : permet à tous d’avoir accès aux lieux, aux personnes et aux expériences quotidiennes.
  • 5. Pourquoi la LAPHO est-elle importante? Pourquoi est-ce important? Historiquement, les personnes handicapées ont été désavantagées : socialement, professionnellement, économiquement, et pédagogiquement. À part le fait que la législation est un bien public essentiel et social, il y a des avantages économiques qui découlent des sociétés inclusives. Le nombre de personnes handicapées en Ontario est considérable et grandissant. En 2001, Statistique Canada a publié un document intitulé 'Enquête sur la Participation et les Limitations d’Activités'. Il a été annoncé que 13,5 pourcent des Ontariens avaient un handicap auto-identifié. En 2006, ce pourcentage s’élevait à 15,4 pourcent.
  • 6. Comprendre la signification de Handicap et Barrière Le Code des Droits de la Personne de l’Ontario, a préséance sur la LAPHO, 2005 donc la LAPHO adopte la vaste définition de handicap établie dans le Code des Droits de la Personne de l’Ontario, 1990. ‘ Barrière’ peut être définie comme tout ce qui empêche une personne handicapée de participer pleinement dans tous les aspects de la société à cause de son handicap. Ceci inclut les barrières architecturales, une barrière informationnelle ou une barrière de communications, une barrière attitudinale, une barrière technologique, une politique ou une pratique. Pour une définition complète de 'handicap' et pour plus d’informations sur ces 'barrières' veuillez consultez la bibliothèque de références.
  • 7. Questionnaire S’il vous plaît cliquer sur la coche correspondant à la bonne réponse…
  • 8. La Loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario, 2005, est devenue loi en 2001. Les Normes d’Accessibilité s’appliquent aux organisations des secteurs public et privé à travers le Canada. Les Normes d’Accessibilité s’appliquent aux organisations des secteurs public et privé de l’Ontario. Questionnaire #1 Laquelle des déclarations suivantes de la Loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario, 2005, est vraie?
  • 9. La vision de l’Ontario est d’être accessible d’ici 2020 D’assurer l’accessibilité aux personnes handicapées en ce qui concerne les biens, les services, l’équipement, l’emploi, le logement et les bâtiments. De s’assurer que toutes les entreprises offrent des biens et services accessibles en Ontario de même que toutes les autres provinces avec qui l’Ontario fait affaire. Questionnaire #2 La LAPHO, 2005 est un règlement provincial et les normes s’appliquent aux organisations des secteurs privé et public de l’Ontario. Quelle est la vision de l’Ontario?
  • 10. Introduction à la Norme d’Accessibilité pour les Services à la Clientèle Ceci est le premier règlement devenu loi le 1er janvier 2008. La norme exige que tout fournisseur de biens et services, offerts soit directement aux membres du public, ou à d’autres entreprises ou organisations qui comptent un ou plusieurs employés, se conforment aux exigences. La date limite pour toutes les organisations du secteur public était le 1er janvier 2010 . Qui doit se conformer à cette norme? Les fournisseurs de biens et services dans les secteurs suivants : privé, sans but- lucratif, public; incluant les gouvernements provincial et municipal, universités, collèges, hôpitaux, commissions scolaires et transport en commun. Pour obtenir une liste des organisations, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 11. Exigences de la Norme du Service à la Clientèle Politiques, Pratiques et Procédures : Établir des politiques, des pratiques et des procédures régissant la fourniture de biens et services aux personnes handicapées. Indépendance, Dignité, Intégration et Égalité : S ’assurer que les politiques, pratiques et procédures soient conformes aux principes fondamentaux d’indépendance, de dignité, d’intégration et d’égalité. Appareils ou accessoires fonctionnels : Établir une politique permettant aux personnes handicapées d’utiliser des appareils ou accessoires fonctionnels afin d’avoir accès aux biens et services. Communiquer : Être disposé à communiquer avec une personne handicapée en tenant compte de son handicap.
  • 12. Exigences de la Norme du Service à la Clientèle Animaux d’assistance : Permettre aux personnes handicapées d’être accompagnées d’un animal d’assistance ou d’un chien-guide dans les endroits publics sauf aux endroits exclus par la loi. Personne de soutien : Permettre aux personnes handicapées d’être accompagnées d’une personne de soutien pendant qu’elles ont accès aux biens et services. Formation : Donner une formation qui traite de la fourniture des biens et services aux employés ou autres tiers tels que les bénévoles. Inclure dans cette formation toute personne qui participe à l’élaboration des politiques, pratiques et procédures. Prix d’entrée   : Aviser les gens d’avance si un prix d’entrée est exigible pour la personne de soutien.
  • 13. Exigences de la Norme du Service à la Clientèle Avis de perturbation temporaire : Aviser le public de toute perturbation temporaire de ses installations ou services particuliers dont les personnes handicapées se servent normalement pour obtenir des biens ou services. Commentaires: Établir un processus pour recevoir et répondre aux commentaires sur les services aux personnes handicapées et en informer le public. Documentation: Écrire et rendre publiques – les informations sur les politiques, les pratiques, et les procédures rattachées à toutes les normes d’accessibilité. Rendre les informations disponibles dans les formats qui tiennent compte des besoins des personnes handicapées.
  • 14. Exigences de la Norme du Service à la Clientèle Exigences supplémentaires pour toutes les organisations du secteur public et autres fournisseurs de biens et services comptant 20 employés et plus. • Préparer un ou plusieurs documents décrivant les politiques, les pratiques et procédures pour fournir un service à la clientèle accessible. • Sur demande provenant d’une personne handicapée – les fournisseurs de biens et services doivent être en mesure de fournir le(s) document(s) dans une forme qui tient compte du handicap de la personne.
  • 15. Les organisations des secteurs public et privé. Les organisations des secteurs public et privé de même que toutes les organisations du Annexe 1 sont énumérées dans le Règlement. Toutes les organisations gouvernementales, publique, parapubliques, privées, à but non-lucratif et toutes les entreprises incluant celles énumérées aux Annexes 1 et 2 du Règlement. Questionnaire #3 Qui doit se conformer aux Normes?
  • 16. S’assurer que vos politiques, pratiques et procédures sont conformes aux principes fondamentaux d’indépendance, de dignité, d’intégration et d’égalité. Questionnaire #4 Former tous les employés sauf les personnes qui participent à l’élaboration ou au développement de vos politiques, pratiques ou procédures régissant la fourniture de biens et services. Établir un processus de communication pour recevoir et répondre aux commentaires relativement aux services aux personnes handicapées. Permettre l’accès aux personnes handicapées qui sont accompagnées de leur chien-guide ou animal d’assistance dans les endroits ouverts au public, sauf si l’animal y est interdit par une autre loi. Selon la norme du service à la clientèle, lequel des énoncés suivants n’est pas une exigence?
  • 17. Conseils généraux pour fournir un bon service à la clientèle Ne jamais présumer savoir comment communiquer ou interagir avec votre client. • Permettez au client de vous informer de quelle façon vous pouvez les aider, ne faites aucune présomption. • Les clients handicapés savent s’ils doivent demander de l’aide et à quel moment, et peuvent vous guider à bien communiquer et interagir avec eux. • Ne soyez pas embarrassé de demander à votre client comment vous pouvez l’assister. • Soyez patient. Les personnes avec certains handicaps peuvent exiger un peu plus de temps pour comprendre, répondre ou se déplacer.
  • 18. Conseils généraux pour fournir un bon service à la clientèle • Assurez vous de connaître le langage et la terminologie qui sont utilisés lorsqu’on se réfère aux personnes avec divers handicaps. • Parlez directement à la personne handicapée, ne vous adressez pas à la personne de soutien ou à l’interprète. • Si la personne handicapée ne vous a pas compris, reformulez simplement votre commentaire. • Ne touchez pas aux appareils ou accessoires fonctionnels, chien-guides, animaux de service ou autres fauteuils motorisés sans permission.
  • 19. Problèmes auditifs légers, Malentendants, Surdité totale Les gens qui ont une perte d’audition peuvent être sourds, malentendants ou avoir un problème auditif léger. Ils peuvent, ou non, utiliser des appareils auditifs ou l’aide de personnes de soutien tels les interprètes en langage gestuel. Les styles de communications peuvent varier d’une personne à une autre. Ne présumez jamais qu’elles peuvent lire vos lèvres ou qu’elles peuvent vous entendre parce qu’elles portent un appareil auditif. Il est toujours important de vous assurer d’avoir l’attention de la personne avant de commencer à lui parler. C’est toujours une bonne pratique de demander à la personne qu’elle serait la meilleure façon de communiquer avec elle. Pour de plus amples informations, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 20. Les personnes qui sont sourde-aveugles ont une vision et une audition réduites. Il est important de ne pas présumer que les personnes n’ont aucune vision ou aucune audition. Elles peuvent avoir une audition ou une vision résiduelle, donc, demandez aux personnes qu’elle serait la meilleure façon de communiquer avec elles. Parfois les personnes qui sont sourde-aveugles seront accompagnées d’un interprète : ce sont des professionnels qui peuvent faciliter la communication . Sourd-aveugle
  • 21. Sourd-aveugle Dans ce cas, vous pouvez : • Vous présenter à l’interprète. • Demandez à l’interprète si vous ne savez pas comment bien communiquer avec le client. L’interprète sera heureuse de vous fournir quelques techniques de base. • Lorsque vous communiquez avec un client adressez-vous directement à la personne et non à l’interprète. • Tenez-vous face au client et non face à l’interprète.
  • 22. Perte de vision Les personnes qui ont une perte de vision ne sont pas toutes totalement aveugles. Beaucoup de personnes avec une perte de vision peuvent avoir une perte de vision périphérique (vision de côté). Elles peuvent avoir une perte de vision centrale ce qui les empêche de voir directement devant. Elles peuvent être en mesure d’identifier des objets ou des sources de lumière. • Assurez-vous de vous identifier en approchant les personnes et adressez-vous directement à elles. • Certains clients utilisent une canne blanche ou un chien-guide – il n’est pas approprié de toucher le chien-guide ou de le distraire du travail qu’il effectue. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 23. Déficience intellectuelle / retard du développement Les déficiences intellectuelles ou retards du développement peuvent rendre difficile l’exécution de fonctions quotidiennes. Ces déficiences peuvent être légères ou profondes et peuvent restreindre la capacité d’apprendre, de communiquer, de socialiser. Pour les personnes atteintes, elles peuvent même restreindre la capacité de prendre soin d’elles-mêmes dans leurs activités quotidiennes. • Il ne faut pas présumer qu’une personne atteinte d’un retard du développement ne vous comprends pas. Vous ne pouvez savoir comment ce handicap affecte la personne. • Il est important de traiter la personne atteinte d’un retard du développement comme vous traiteriez un autre client. • Utilisez un langage simple en communiquant avec les personnes atteintes d’une déficience intellectuelle ou d’un retard du développement.
  • 24. Déficiences physiques / de mobilité Il y a plusieurs types et degrés de déficiences physiques et de mobilité. Ils sont reliés à une vaste gamme de déficiences qui restreignent les mouvements du corps à un certain degré et qui peuvent exiger l’utilisation, ou non, d’un fauteuil roulant ou d’un fauteuil motorisé. Les déficiences physiques ou de mobilité peuvent exiger l’utilisation d’un nombre d’appareils ou accessoires fonctionnels.
  • 25. Déficiences physiques / de mobilité Il est donc important de : • Respecter l’espace personnel de la personne et ne pas se penchez au dessus d’elle ou de son appareil ou accessoire fonctionnel. • Si votre client utilise un fauteuil roulant et qu’il vous donne la permission de le déplacer, vous devez attendre ses directives avant de commencer le déplacement. • Décrivez le trajet que vous allez prendre afin que votre client soit informé de chaque mouvement. • Rappelez-vous de ne jamais laisser votre client seul dans un couloir, face à un mur, ou dans un endroit dangereux tel que près d’une porte qui s’ouvre.
  • 26. Les troubles de L’apprentissage Les troubles de l’apprentissage ne sont pas visibles et peuvent affecter une large variété de capacités de traitement de l’information. Les troubles de l’apprentissage peuvent affecter la façon dont votre client organise l’information, exprime, retient, comprend et utilise l’information verbale et non-verbale. • Être atteint d’un trouble de l’apprentissage ne signifie pas que la personne ne peut pas apprendre, elle apprend plutôt différemment. • Votre client s’exprime ou lit peut-être avec difficulté; ceci peut être subtil ou prononcé. • Soyez patient et demandez à votre client comment vous pouvez l’aider. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 27. Troubles de santé mentale Les troubles de santé mentale ne sont pas visibles et peuvent inclure des troubles tels que l’anxiété, la dépression, la schizophrénie, la bipolarité, et plus . Votre client peut, ou non, vous révéler son état de santé mentale. Vous pouvez constater que votre client a de la difficulté à penser clairement, à se concentrer, ou même à se souvenir. Vous pouvez également constater que votre client voit ou entend des choses qui ne sont pas présentes ou que votre client a des changements d’humeur rapides passant de joyeux, à triste, à irrité . Soyez patient avec votre client et demander de quelle façon vous pouvez l’aider. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 28. Troubles de l’élocution et du langage Les troubles d’élocution et du langage rendre la communication difficile pour votre client. Ces troubles peuvent occasionner des difficultés, pour vos clients, de s’exprimer ou rendre le langage écrit ou parlé difficile pour eux à comprendre. Les clients peuvent bégayer ou marmonner des mots ou peuvent utiliser des claviers d’aide à la communication ou autres appareils fonctionnels. • Souvenez-vous d’être patient et de donner à la personne le temps de se faire comprendre. • Si vous n’êtes pas certain de bien les assister, poser des questions auxquelles on peut répondre avec “oui” ou “non”. Pour plus d’information, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 29. Problèmes médicaux et autres Ces problèmes peuvent être visibles, invisibles, temporaires ou permanents. Par exemple; l’arthrite, le cancer, la maladie cardiaque congénitale, les problèmes de convulsions, la fibromyalgie et beaucoup d’autres . Le problème peut affecter la capacité de se concentrer pour des périodes prolongées. Le problème peut produire de la douleur ou de la fatigue. Si on utilise de la médication, celle-ci peut affecter plusieurs fonctions. • Il est préférable de demeurer patient et de demander à la personne de quelle façon vous pouvez les aider à accéder vos biens et services. • Il n’est pas approprié de leur poser des questions personnelles ou de présumer savoir comment faire pour les aider. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 30. A) Demandez à votre client de quelle façon vous pouvez les aider? B) Ne présumez pas savoir ce que vous devez faire pour aider votre client. C) Parlez fort au cas où votre client ne vous entende pas. D) A et C E) A et B Questionnaire #5 Quelles sont les meilleures pratiques à utiliser avec votre client handicapé?
  • 31. A) Parler directement à la personne de soutien ou à l’interprète du langage gestuel. B) Demander directement à la personne de soutien comment aider votre client. C) Vous tenir face à votre client lorsque vous vous adressez à lui. D) Vous tenir face à la personne de soutien ou à l’interprète du langage gestuel lorsque vous parlez à votre client. Questionnaire #6 Si votre client amène une personne de soutien ou un interprète du langage des signes à vos locaux, devez-vous :
  • 32. A) Leur demander quelle est la meilleure façon de les aider. B) Leur demander quel handicap ils ont. C) Être patient avec votre client. D) A et C. Questionnaire #7 Quelques handicaps sont invisibles, tels les difficultés d’apprentissage ou les troubles mentaux. Dans le but d’aider votre client vous devriez :
  • 33. Appareils ou accessoires fonctionnels Les appareils ou accessoires fonctionnels sont des outils ou des technologies qui supportent les personnes handicapées dans leurs activités quotidiennes . Les appareils ou accessoires fonctionnels soutiennent les personnes dans leurs communications et leurs habiletés mobiles. Ceux-ci aident également les personnes à compléter des tâches dans leur foyer, dans leurs environnements sociaux et leurs milieux de travail.
  • 34. Appareils ou accessoires fonctionnels Les appareils ou accessoires fonctionnels les plus utilisés sont des choses telles que des loupes qui grossissent le matériel imprimé et le rend donc plus facile à lire. Les cannes blanches, les appareils auditifs, les fauteuils roulants, les fauteuils motorisés (scooters) sont aussi inclus. Beaucoup de vos clients auront leurs propres appareils ou accessoires fonctionnels tel que les marchettes ou les loupes. Il est important de savoir que vous ne devez pas toucher ou manipuler aucun appareil ou accessoire fonctionnel sans permission.
  • 35. Vrai – C’est la meilleure pratique. Faux – Ce n’est pas nécessaire spécialement dans le cas où ils n’accèderont pas à ces endroits. Questionnaire #8 Vous devez toujours informer votre clientèle des endroits accessibles disponibles dans vos organisations, tels les toilettes accessibles.
  • 36. Vrai Faux Questionnaire #9 Les appareils ou accessoires fonctionnels sont des outils ou des technologies qui soutiennent les personnes handicapées dans les activités quotidiennes.
  • 37. Fournir des Appareils ou Accessoires Fonctionnels Cette norme exige que votre organisation s’assure que les personnes reçoivent la formation nécessaire pour savoir comment utiliser les appareils ou accessoires fonctionnels qui se trouvent dans vos locaux et qui sont offerts aux personnes handicapées. Rendre les appareils ou accessoires fonctionnels disponibles dans votre organisation ou entreprise est un moyen d’assurer que vos biens et services sont accessibles. Certains des appareils et accessoires fonctionnels avec lesquels vous êtes déjà familiers sont le Teletypewriter (TTY), les dispositifs automatiques pour ouvrir les portes, ou les appareils de communication texte-à-texte.
  • 38. Fournir des Appareils ou Accessoires Fonctionnels Un TTY est un téléphone à texte et est un appareil très commun. Deux TTY peuvent être utilisés pour faire un appel, ou un Service de Relais peut être utilisé. Les Services de Relais permettent aux utilisateurs de TTY et aux personnes entendantes de communiquer entre eux. Les téléphonistes du Service de Relais sont formés dans l’usage du système TTY et dans la manipulation de ces appels. Les Services de Relais sont disponibles 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Tous les appels sont confidentiels et sont facturés comme des appels réguliers. Aucun enregistrement de conversation n’est conservé. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’Étiquette TTY et/ou le Service de Relais, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 39. Vrai Faux Questionnaire #10 Selon la norme, il est de la responsabilité de votre organisation de s’assurer que les personnes reçoivent la formation nécessaire concernant l’utilisation d’équipements et appareils ou accessoires fonctionnels que vous offrez à vos client(e)s handicapé(e)s.
  • 40. Animaux d’assistance et Chien-guides Les animaux d’assistance et les chien-guides ont un travail à accomplir. La plupart d’entre nous sommes familiers et habitués à voir des chien-guides accompagner les personnes avec des troubles de la vision. Mais, les animaux d’assistance peuvent rendre des services à d’autres personnes handicapées telles que les personnes avec des déficiences auditives et des problèmes de convulsions. Parfois, vous pouvez remarquer qu’une personne avec une déficience auditive est accompagnée d’un 'chien-entendant', qui a pour travail d’alerter un individu des sons dans ses environnements. • Les animaux d’assistance doivent être permis dans toutes les parties de vos locaux qui sont ouverts au public et/ou aux autres tiers à moins que l’animal en soit autrement exclu par la loi.
  • 41. Animaux d’assistance et Chien-guides • Les animaux d’assistance sont des animaux de travail et vous ne devez pas les toucher, les appeler ou distraire l’animal de son travail. • S’il n’est pas évident que l’animal est un animal d’assistance alors vous n’êtes pas tenu de lui permettre l’accès aux locaux si le client n’a pas de lettre signée par un professionnel ou de carte d’identification du Ministère du Procureur Général. • Là où une loi exclut un animal dans vos locaux, vous devez explorer avec votre client d’autres moyens qui vous permettent de fournir vos biens ou services. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 42. A) Fournir les biens et services à la personne à l’endroit où il n’y a pas de restrictions pour l’animal. B) Vous pouvez offrir de guider les clients vers les biens et services s’ils sont disposés à quitter leur animal d’assistance. C) Informer vos clients d’un autre endroit où ils peuvent accéder aux biens et services. D) A et C. E) A et B. Questionnaire #11 Si un animal est exclu de vos locaux conformément à la loi, vous pouvez considérer ce qui suit :
  • 43. Personnes de soutien Les personnes de soutien peuvent assister les clients avec leur handicap. Ceci peut inclure la communication, les besoins personnels ou médicaux, la mobilité ou autre assistance. La personne de soutien peut être une personne de soutien personnelle et rémunérée, un ami, un membre de la famille et cette personne peut, ou non, avoir les compétences ou une formation spécifique. • Les personnes de soutien peuvent accompagnées les personnes handicapées partout. • Parlez toujours directement avec votre client et non avec la personne de soutien. • Si vous n’êtes pas certain qui est la personne de soutien, demandez-le tout simplement. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la bibliothèque de références.
  • 44. Vrai Faux Questionnaire #12 Les personnes de soutien sont formées et ont des compétences spécifiques.
  • 45. Vrai Faux Questionnaire #13 Un client avec un handicap présentera toujours la personne de soutien.
  • 46. Félicitations! Vous avez complété la formation avec succès. Nous espérons que vous avez apprécié la formation et que vous avez appris que les clients handicapés ont leurs propres préférences sur la façon dont ils veulent être soutenus et aidés. Félicitations!
  • 47. Faux Questionnaire #1 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse
  • 48. Vrai! Questionnaire #1 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante
  • 49. Questionnaire #2 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 50. Questionnaire #2 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 51. Questionnaire #3 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 52. Questionnaire #3 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 53. Questionnaire #4 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 54. Questionnaire #4 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 55. Questionnaire #5 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 56. Questionnaire #5 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 57. Questionnaire #6 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 58. Questionnaire #6 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 59. Questionnaire #7 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 60. Questionnaire #7 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 61. Questionnaire #8 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 62. Questionnaire #8 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 63. Questionnaire #9 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 64. Questionnaire #9 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 65. Questionnaire #10 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 66. Questionnaire #10 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 67. Questionnaire #11 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 68. Questionnaire #11 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 69. Questionnaire #12 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 70. Questionnaire #12 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!
  • 71. Questionnaire #13 S’il vous plaît revenir en arrière et choisir la bonne réponse Faux
  • 72. Questionnaire #13 S’il vous plaît cliquer sur la flèche et passer à l’unité suivante Vrai!