Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
Programme élections municipales Cordes 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Programme élections municipales Cordes 2014

  • 486 views
Published

Programme de la liste "Cordes, hier, aujourd'hui, demain"

Programme de la liste "Cordes, hier, aujourd'hui, demain"

Published in News & Politics
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
486
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. CORDES SUR CIEL Élections municipales - 23 mars 2014 En lisant ce document (et le bilan que nous vous avons remis il y a quelques jours), vous constaterez que les équipes municipales successives que j’ai conduites ont beaucoup œuvré pour améliorer l’image de Cordes et votre vie quotidienne. À l’occasion des élections du 23 mars prochain, je vous présente une équipe renouvelée, composée à parité d’hommes et de femmes représentatifs de la diversité de Cordes et riches d’expériences variées et complémentaires. Compétents et disponibles, ils aiment Cordes et ils sont prêts à consacrer une bonne part de leur énergie à la gestion de notre commune. C’est un engagement qui exige un savoir-faire dans plusieurs domaines : - la protection de notre patrimoine exceptionnel ; - le développement du tourisme dans un des plus remarquables « grands sites de Midi- Pyrénées » ; - l’amélioration de notre vie quotidienne. Si vous nous accordez votre confiance, j’accompagnerai l’équipe de « Cordes, hier, aujourd’hui, demain » dans l’accomplissement de ces tâches lourdes, mais passionnantes. Elle aura notamment à mettre en œuvre les nombreux projets que nous présentons dans ce document. Il faudra, comme nous l’avons fait jusqu’ici, dégager les financements nécessaires, avec le soutien de nos partenaires, tout en maintenant la fiscalité locale à un niveau modéré. Nous conduirons ces tâches avec vous, en restant à votre écoute, en particulier grâce à sept « commissions mixtes » associant élus et non-élus (voir dans ce document le paragraphe « Une concertation permanente ») et avec la volonté d’être efficaces. Agir au service de l’intérêt collectif, préparer l’avenir, assurer la relève : tels sont nos objectifs. Nous espérons vous les faire partager. Bien cordialement Paul Quilès
  • 2. UNE ÉQUIPE SOLIDAIRE AU SERVICE DE CORDES Votez liste entière Une gestion efficace de la commune repose évidemment sur une approche saine et raisonnée des finances. Mais pas seulement. De nombreux aspects de la vie quotidienne, culturelle et sociale requièrent de réelles compétences dans les domaines technique, artistique, relationnel. QUILÈS Paul, maire sortant Il faut, en effet, bien gérer le personnel municipal, maîtriser certaines connaissances pour accompagner les grands travaux, mettre en œuvre les outils modernes de communication, être en mesure de comprendre finement les règles du fonctionnement administratif, pouvoir opérer des choix en matière d’art et de culture, avoir la “fibre sociale”, se passionner pour le patrimoine, savoir discuter aussi bien avec vous qu’avec le Président de la Région ou la Préfète. GAUTIER Renée, chef d’entreprise retraitée ANDRIEU Bernard, ingénieur retraité BOYÉ Marie-Josèphe, artiste peintre DEGARDIN Annie, vice-présidente du Centre social et culturel GALLAIS-SALINGARDES Marie-France, antiquaire LACROIX Sandrine, factrice LLONCH François, président de l’Office deTourisme MAGNAN Jean, ingénieur retraité MAZARS Myriam, auxiliaire de vie PUECH Christophe, artisan RIGAL Jean-Pierre, ancien employé de Thuriès Magazine SUBREVILLE Sandrine, chargée de communication Ce sont toutes ces compétences que nous avons réunies dans l’équipe que nous vous présentons. TRESSOLS Bernard, agriculteur VILLAIN Paul, directeur d’une galerie d’art Les 15 membres de la liste “Cordes, Hier, Aujourd’hui, Demain” Imprimé par Equinox - St Sulpice - sur papier PEFC (papier fabriqué à partir de bois de forêts gérées durablement) pour la liste “Cordes, Hier, Aujourd’hui, Demain”
  • 3. DES MOYENS POUR AGIR Des finances équilibrée s Des relations privilégiées avec nos partenaires En 6 ans, les impôts locaux votés par le Conseil municipal n’ont augmenté que de 8%, alors que, dans le même temps, l’inflation en France a été de 10,1%. Ces excellents résultats sont le fait d’une gestion scrupuleuse et d’un grand savoir-faire dans la recherche de financements extérieurs. La gestion des parkings permet de trouver une part importante des finances de la commune (206 703 € en 2013, soit 18% du budget de fonctionnement). Fin 2013, l’endettement réel* de la commune était de 276 633 €, soit 4 fois moins qu’en 1995. * L’endettement affiché (486 633 €) comprend une avance à la Maison de retraite de 150 000 €, remboursables en 3 ans, et 60 000 € (travaux de l’Office de Tourisme), qui sont pris en charge par la Communauté de Communes. Grand Site de Midi-Pyrénées, Cordes entretient des relations privilégiées avec de nombreux partenaires institutionnels. Citée en exemple auprès des autres Grands Sites pour sa réactivité, notre équipe a su s’adapter aux exigences de la Région en matière de tourisme. Elle profite, en contrepartie, d’aides substantielles pour ses investissements. La compétence des élus de Cordes et leur disponibilité ont permis de développer de très solides relations avec tous nos partenaires : Intercommunalité, Pays de l’Albigeois et des Bastides, Conseil Général, Conseil Régional, Préfecture, Direction Régionale des Affaires Culturelles. Une concertation permanente Elle se fera à travers des commissions municipales (composées d’élus) et des commissions mixtes (associant élus et non-élus). L’objectif est de recueillir, d’analyser et de tenir compte des propositions, notamment pour ce qui concerne les projets engageant l’avenir de Cordes ou ayant un impact sur la vie d’un quartier. Thèmes : - développement durable / écologie - vie sociale, sportive et scolaire - communication - vie économique - patrimoine - fêtes et initiatives à caractère culturel - “8ème Centenaire” (comité spécial qui travaillera sur les projets à mettre en œuvre d’ici 2022). Une communication efficace Notre objectif est à la fois de faire connaître et d’expliquer notre action aux Cordaises et aux Cordais, mais aussi d’accroître la notoriété de Cordes à l’extérieur. Chaque trimestre, les 24 pages du Cordes Infos - 74 numéros parus depuis le 19 juin 1995 - permettent à la municipalité et aux divers responsables d’associations de rendre compte de leur actualité, d’exposer leurs projets et de promouvoir les initiatives locales. Par ailleurs, les internautes peuvent consulter le nouveau site de la mairie de Cordes, pour mieux s’informer en direct : www.mairie.cordessurciel.fr Une participation active à la vie de la 4C La création de la nouvelle Communauté de Communes du Cordais et du Causse, en janvier 2013, s’est accompagnée de changements importants. La 4C gère en effet des équipements aussi divers que l’école intercommunale, les médiathèques, la base de loisirs du Garissou, l’Office de tourisme. Elle a repris à son compte la voirie hors centrebourg et l’enlèvement des ordures ménagères. Les élus de Cordes, par leurs compétences particulières, mènent au sein de la 4C, une action qui dépasse largement les limites de la commune. Nous sommes résolus à continuer à y prendre, dans l’avenir, d’importantes responsabilités, si vous nous accordez votre confiance. Nouvelle réglementation : Pièce d’identité obligatoire pour voter
  • 4. Demain Aujourd’hui Hier AMÉLIORER LA VIE QUOTIDIENNE PROTÉGER NOTRE PATRIMOINE Dans le passé, d’importants aménagements ont permis d’améliorer la vie quotidienne des Cordais. Par exemple : La construction de l’école communale, en 1913. L’électrification de la commune, à partir de 1920. L’alimentation en eau courante, à partir de 1953. De la même façon, l’ouverture de la Maison de retraite, en 1978, a contribué à changer la vie des aînés et de leur famille. L’édification de Cordes, à partir de 1222, s’est étalée sur plusieurs siècles. La Cité a connu des périodes d’opulence, d’autres de très grande pauvreté. À la moitié du XXème siècle, l’intérêt que portèrent à Cordes quelques artistes et intellectuels eut un effet salvateur. Auparavant, Charles Portal avait été à l’origine d’un mouvement de préservation de ce patrimoine unique en sauvant de la démolition cinq des principales Portes de Cordes. La multiplicité des réalisations menées à bien a permis de moderniser Cordes et d’adapter nos équipements collectifs aux exigences de la vie actuelle. Une nouvelle école intercommunale bioclimatique a été réalisée et inaugurée en 2010, grâce à un important apport financier de la commune de Cordes. Avec la création de la résidence Albert Camus, Cordes dispose de 42 logements sociaux de qualité. De nombreuses voies ont été totalement refaites. Par exemple : avenue de la Grésigne, rues du Litou, du Colombier, des Tanneries, de la Jane. La Maison de retraite, modernisée, dispose de 76 lits. 134 points d’éclairage public ont été installés. Des parkings ont été aménagés, ainsi qu’une aire d’accueil pour les camping-cars. Le parc des horodateurs a été modernisé. La place de la Bouteillerie vient d’être refaite et a été embellie. De nombreuses initiatives ont été prises depuis 20 ans pour sauvegarder notre patrimoine et le mettre en valeur : Parmi les nombreux travaux qui seront entrepris dans les prochaines années, citons : la réfection de l’avenue du 11 Novembre. Les réseaux (eau potable, eaux usées, électricité, télécommunication) seront rénovés et enfouis, les trottoirs redimensionnés et refaits, les places de parking réaménagées. le revêtement de plusieurs routes : de Lestar, de La Vaurelle, la Peyrade du cimetière et une partie de la route de l’Aurausse. la création de trottoirs rue des Tanneries. la poursuite de la rénovation du réseau d’assainissement collectif. La municipalité soutiendra le très important projet architectural de la Société des Amis du Vieux Cordes pour la restauration de la Maison des Ormeaux. Les murs du Coustou, de l’Escapadou, des Paradis et du Cimetière vieux seront restaurés. Le mur du rempart de la Bride sera consolidé et reconstruit. Plusieurs rues et escaliers de la Cité nécessitent des travaux qui seront entrepris au cours des prochaines années. Les trois toilettes publiques seront refaites. Le clocher de l’église Saint Michel sera consolidé. La rue Chaude fera l’objet de travaux importants. L’église Saint Michel a été mise hors d’eau ; deux très grandes peintures de l’église du Saint Crucifix ont été restaurées. De nombreuses rues et places ont été repavées, réaménagées et embellies. Depuis six ans, 1.775.000 euros ont été investis dans la consolidation, la reconstruction des murs et des remparts, ainsi que dans les travaux de réfection de la voirie. Les trois maisons du Grand Fauconnier, Fonpeyrouse et Gaugiran, propriétés de la commune, ont successivement fait l’objet de très importants travaux de restauration et de mise en valeur. Elles abritent désormais le Musée, la Mairie et l’Office de Tourisme.
  • 5. DÉVELOPPEMENT DURABLE SOUTENIR LA VIE CULTURELLE Sans remonter à la situation de Cordes au Moyen-Âge où les conditions d’hygiène étaient déplorables, quelques Cordais ont encore en mémoire le ramassage des ordures dans une charrette tirée par une vache. La mise en œuvre de cette collecte ne fut pas, à côté de l’arrivée de l’électricité et de l’eau courante, le seul progrès qui, en matière d’hygiène, améliora la vie des habitants de Cordes. A cet égard, la construction de la première station d’épuration fut déterminante. On imagine mal ce que devaient être les fêtes au Moyen-Âge. Tout comme aujourd’hui, elles devaient nécessiter à la fois beaucoup de talent et un énorme travail de préparation. En 2022, la Cité fêtera le 8ème Centenaire de sa fondation. Les Fêtes du Grand Fauconnier et le Festival de Musique en seront alors à leur 52ème édition. C’est dire si ces deux manifestations culturelles font partie du patrimoine culturel de Cordes. Le tri et la collecte des ordures ménagères sont désormais largement maîtrisés. L’aménagement de la déchetterie a permis de fermer les décharges sauvages et de faire évoluer les mentalités en ce qui concerne le recyclage des déchets. Inaugurée en juillet 2010, la nouvelle station d’épuration et de traitement des eaux usées (sur roseaux) répond maintenant aux exigences légales en matière de pollution et de rejet dans les rivières. Une attention particulière est apportée dans les bâtiments publics à tous les aspects environnementaux : isolation, consommation d’eau, d’électricité, de papier, de produits détergents... Par ailleurs, l’utilisation d’herbicides dans les rues de la Cité a fait l’objet d’une longue réflexion au sein de la Commission Agenda 21 et les quantités répandues ont été significativement réduites. Présente dans la plupart des conseils d’administration des associations culturelles, la municipalité soutient fidèlement les très nombreuses manifestations artistiques, festives et gastronomiques. A côté des Fêtes du Grand-Fauconnier et du Festival "Musique sur Ciel", mis en œuvre par l’ACADOC, la mairie apporte, entre autres, son concours aux manifestations suivantes : Festival International de Poésie actuelle, co-organisé par la médiathèque du Pays cordais et la Maison des Surréalistes Fête Occitane, animée par La Talvera Prix Val Cérou, organisé par le collège Val Cérou Fêtes des Responchons, du Croquant, de la Bonne Vie... Par ailleurs, la municipalité prend régulièrement en charge les expositions temporaires et les animations du Musée d’Art Moderne et Contemporain, qui reçoit chaque année de 13 000 à 15 000 visiteurs. Plus récemment, elle a pris l’initiative de la manifestation très appréciée “Le Ciel sur Cordes”, avec le CNES et Arianespace. Nous resterons attentifs à la préservation des ressources naturelles et au respect de l’environnement. Nous continuerons à agir pour : améliorer les réseaux d’eau potable et d’eaux usées ; économiser l’énergie, en mettant en œuvre le plus souvent possible les innovations technologiques ayant recours aux énergies renouvelables, comme cela a été fait avec le photovoltaïque sur le toit de la nouvelle école ; informer, sensibiliser et responsabiliser les différents acteurs économiques ; améliorer les services aux personnes et aux familles, en liaison avec le Centre social. Soutenir la vie culturelle est, pour nous, une priorité. En maintenant l’attractivité de Cordes, on favorise le tourisme et on contribue à maintenir une activité hôtelière, commerciale et de service, exceptionnelle pour un village de la taille de Cordes. 45 artistes et artisans cordais bénéficieront, dès 2014, d’une salle d’exposition permanente au Musée, pour que leur visibilité soit renforcée. La rénovation et le réaménagement des salles et des collections du Musée seront poursuivis. L’animation de la ville en période estivale fera l’objet d’une attention renforcée, notamment au mois d’août, afin que soient régulièrement proposés des concerts et des spectacles en plein air.
  • 6. DÉVELOPPER L’ACTIVITÉ TOURISTIQUE Cordes a toujours attiré de nombreux voyageurs, qui venaient participer aux grandes foires. Le commerce des toiles profitait de cet afflux de visiteurs. Même s’il a toujours existé dans notre cité, le tourisme s’est réellement développé à partir des années cinquante, la venue d’écrivains et de peintres ayant contribué à réveiller les ruelles silencieuses. À l’époque, un syndicat d’initiative était ouvert pour renseigner les visiteurs de notre village. Grand Site de Midi-Pyrénées, Station Verte, halte sur les chemins de Saint Jacques, Cordes attire chaque année de très nombreux amateurs d’art et d’artisanat, d’architecture et d’histoire médiévale. SOUTENIR LA VIE ASSOCIATIVE Depuis la loi de 1901, Cordes a vu de très nombreuses associations se créer sur son territoire, aussi bien dans le domaine culturel et sportif qu’artisanal ou social. Toutes ces associations ont œuvré aux côtés des municipalités successives pour participer au développement de la ville, favoriser la convivialité, améliorer la vie des uns et des autres, créer du lien social, représenter les parents d’élèves, organiser un gala ou un festival. L’Office de Tourisme est chargé de la promotion de la Cité et de sa communication, de l’accueil individuel, de la réception des groupes. Il édite régulièrement le Guide pratique et les guides de visite, ainsi que les agendas mensuels diffusés par email et présents sur son site internet, en même temps que ses coups de cœur et de nombreuses informations pratiques. Entièrement repensé en 2013, le site www.cordessurciel.fr accueille annuellement plus de 75 000 internautes, à la recherche d’informations pour préparer leurs week-ends et leurs vacances. L’Office de Tourisme est devenu intercommunal. Son bureau principal se trouve à Cordes, dans la maison Gaugiran. Il dispose également d’un point saisonnier en bas de la Cité et de deux autres bureaux, à Penne et Milhars. Il existe une quarantaine d’associations à Cordes, dont une vingtaine reçoivent une aide directe de la commune, financière ou logistique. La municipalité prend en charge l’éclairage et l’entretien des terrains de sport et de la salle du Cérou. Ceux-ci sont gratuitement mis à disposition des clubs, mais également du collège et des associations pour leurs lotos, galas, vide-greniers. Le “jardin collectif” du Centre social bénéficie de la mise à disposition gracieuse du terrain et de l’eau d’arrosage. Les locaux du Fourmiguier abritent, également gratuitement, la Cordée du Sourire et le Comité des Fêtes du Grand Fauconnier. Dans la Cité, les associations cordaises se réunissent régulièrement dans les salles de la mairie. Elles disposent aussi de l’aide des services techniques pour la mise en place des estrades, des tables et bancs lors des fêtes médiévales, des fêtes de la Bonne Vie, des Responchons, du Croquant, du Marché de Noël et des marchés nocturnes. Continuer à investir pour sauvegarder notre patrimoine, renforcer l’activité économique et commerciale, maintenir les services : autant d’objectifs qui seront atteints en favorisant le tourisme. Pour y parvenir, l’Office de Tourisme continuera à œuvrer pour obtenir le label “Qualité tourisme”. Des initiatives seront prises : création d’un réseau des professionnels du tourisme, afin de répondre aux attentes de nos visiteurs ; valorisation des produits du terroir ; création de produits touristiques communs avec Albi et Gaillac. En s’appuyant sur l’expérience des “stations vertes”, un maillage du territoire par des sentiers de randonnées labellisés sera mené à bien, ainsi qu’une démarche “Chemins de Saint Jacques”. - Le site de la Salle du Cérou sera l’objet de plusieurs améliorations : la maison de l’ancien garde-champêtre sera aménagée pour en faire la Maison des Associations ; les sanitaires du stade seront rénovés ; un espace ludique sera créé pour les jeunes (piste de skate pour ados et jeux pour enfants) ; le lieu ombragé avec le barbecue sera aménagé en aire de pique-nique et de détente pour les familles ; un terrain de pétanque, ouvert à tous, sera créé. - Par ailleurs, une salle de réunion sera aménagée au premier étage de la Maison de Pays. - Un parcours VTT sera réalisé sur le terrain du Barry et des chemins en friche seront réouverts à la promenade.