• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Private Content
La Solution Stockage de Données IBM
 

La Solution Stockage de Données IBM

on

  • 1,040 views

L'offre IBM de Solution de stockage

L'offre IBM de Solution de stockage

Statistics

Views

Total Views
1,040
Views on SlideShare
1,038
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
16
Comments
0

2 Embeds 2

https://abs.twimg.com 1
https://twitter.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • 06/01/09
  • 03/26/13
  • 03/26/13
  • 03/26/13

La Solution Stockage de Données IBM La Solution Stockage de Données IBM Presentation Transcript

  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • Challenges majeurs des responsables informatiques Explosion des données Comment gérer l’explosion des données, identifier 450 milliards de transactions “business” les tendances, anticiper et prendre les actions par jour en 2020 appropriées ? Infrastructure non flexible Comment gérer des systèmes en silos et non Seuls 20% entreprises peuvent allouer flexibles en améliorant les process métiers pour plus de la moitié de leur budget IT à plus de réactivité ? l’innovation Infrastructure complexe et coûteuse Comment réduire les coûts de l’informatique tout 23% des projets IT mondiaux sont en en accélérant la mise à disposition de nouveaux retard ou au delà des budgets services ? Sources: 2012 IBM Data Center Study; IDC Directions Presentation, 2011; and a commissioned study conducted by Forrester Consulting on behalf of IBM
  • La stratégie IBM : Smarter Storage Manage cost and Improve performance Increase flexibility capacity growth and productivity and improve ROI Operating Expense
  • La stratégie IBM : Smarter Storage Efficient par nature Maîtriser les coûts et la croissance du stockage Auto-optimisé Améliorer Prêt pour le Cloud la performance Améliorer l’accès à et la productivité l’information, la flexibilité et le ROI (retour sur investissement) IBM Smarter Storage
  • L’approche Smarter Storage exploite tout le potentiel duportefeuille stockage IBM Solutions intégrées Logiciels de gestion du stockage IBM Smart Analytics Virtual Storage Center Solutions (ISAS) Innovation intégrée Systèmes de stockage optimisés Tivoli Storage Productivity Center Storage Virtualization SW and SVC DS8000 XIV SONAS Haut Easy Tier de gamme Tivoli Key Lifecycle Manager Real-time Compression Storwize V7000 Midrange & Storwize V7000 Unified IBM Active Cloud EngineTM et entrée DS3500 Storwize de gamme V3700 N series DCS3700 Tivoli Storage FlashCopy Manager Déduplication Protection et conservation des donnés ProtecTIER TS7620/50/80 Tape drives Enterprise & LTO Tape Library TS3310 Tape Automation Tape Virtualization TS3500 TS7720/7740 Linear Tape File System (LTFS) Tivoli Storage Manager
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • L’efficience du stockageStocker moins de données Compression des données Déduplication des donnéesPlacer ses données au bon endroit Tiering automatisé Migration des données automatiséeMieux utiliser son espace de stockage Virtualisation du stockage Thin Provisioning
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature Virtualisation Thin provisioning Compression Supervision Placement des données – Change management 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • La virtualisation des serveurs•
  • Virtualisation : Pourquoi sur les serveurs et pas sur le stockage ? IBM Systems Director VMControl Manage Virtual Server Infrastructure • Notion de “Server hypervisor” – Les ressources physiques (serveurs) sont constituées en pool et sont utilisées par des machines virtuelles : Utilisation optimisée du hardware. – Les VMs sont mobiles : Choix par l’IT des serveurs physiques les plus compétitifs. – Des fonctionnalités communes et des modes de gestion centralisée sont disponibles pour les VMs, indépendamment du matériel. Cela procure une réduction des coûts et de la flexibilité Sur Intel Plateforme de virtualisation : VMware vSphere, Red Hat EV, etc. Gestion de la virtualisation : VMWare vCenter or Red Hat EV Manager, etc Sur Power 10 Plateforme de virtualisation : IBM PowerVM, gestion de la virtualisation IBM Director VMControl
  • La notion de “storage hypervisor” • Les ressources physiques (baies de disques) sont constituées en pool et sont utilisées par des disques virtuels : Utilisation optimisée du hardware. • Les ressources disques sont banalisées : Choix par l’IT du stockage le plus compétitif. • Des fonctionnalités communes et des modes de gestion centralisée sont disponibles pour les disques virtuels, indépendamment du matériel (Tiering, Migration online, copies locales et distantes, provisioning, supervision). Cela procure une réduction des coûts et de la flexibilité Tivoli Storage Productivity Midrange Enterprise Storwize V7000 SAN Volume Controller Virtual Storage Virtual Storage Center Manage Infrastructure Infrastructure Storage Hypervisor 11
  • La solution SVC (SAN Volume Controller) Fonctions de copie gérées par SVC Synchrone SVC ------ SVC Asynchrone LUN 3 LUN 1 LUN 2 LUN 1 LUN 2 LUN 3 LUN 4 LUN 1 LUN 2 LUN 4 LUN 3 LUN 4 LUN 1 LUN 2 LUN 3 LUN 4 RAID RAID RAID RAID controller 1 controller 2 controller 3 controller 4 SAN VDisk Migration “outside the box” SAN Metro Mirror / Global Mirror SAN FlashCopy Remote Copy “outside the box” Local Copy “outside the box””
  • La matrice de compatibilité du SVC Linux Citrix Xen (Intel/Power/z) Server IBM IBM Power7 Microsoft Sun HP-UX 11i RHEL 4/5/6 z/VSE Novell VMware IBM AIX Solaris Tru64 IBM TS7650G z/VM ESX 3.5, Windows IBM i 6.1 (VIOS) 8/9/10 SUSE 9/10/11 Apple ProtecTIER IBM 1024 NetWare Hyper-V OpenVMS SGI IRIX BladeCenter z/Linux OES2 vSphere 4, 5 Mac OS Gateway Hosts New New iSCSI New Point-in-time Copy 1Gb or 10Gb 8Gbps SAN fabric SAN Full volume, Copy on write Continuous Copy New 256 targets, Metro/Global Mirror Incremental, Cascaded, Reverse, Multiple Cluster Mirror Space-Efficient, FlashCopy Mgr Thin Provisioned Volumes Easy Tier Internal SSD New New New Virtual Disk Mirroring New NewCompellent IBM IBM IBM Hitachi HP EMC Sun NetApp NEC Fujitsu TMS 5.2.3 DS XIV N series Lightning MA, EMA CLARiiON StorageTek FAS iStorage Eternus RamSAN Thunder MSA, EVA, CX4, StorEdge DX80 S2, DX90 S2, 440 DS3000, DS4000 Gen 3 Storwize V7000 TagmaStore XP, P9500, DS5000, DS6000 AMS, WMS, 3Par Symmetrix, XioTech Bull DX410 S2, DX440 S2 DS8000 DCS9XXX USP, USP-V DMX, VMAX, Emprise Storeway Violin VNX, VNXe VSP * Confirm all supported configurations at ibm.com/storage/support/2145 and click on “Support” 1500, 2000, 3000 NexSAN 3140, 3200 SATABeast
  • Les gains apportés par SVC selon SPRINT July 2010 situation 2 700 TB Current Estate 3 000 TB Current Estate 3 PB 3 PB BAU future 6 PB January 2016 projection 6117 TB BAU future 6 PB Complete Perimeter Ti er 2 Ti er 1 a l l oca ti on , al l oca ti on, 1 188 TB 1 512 TB Tier 1 Tier 2 1 2000 TB 1 8000 TB allocation allocation 2692 TB 3426 TB Performance booster (Benchmark) Capacity utilization Increase • Quick Silver: 1 M IOps (Aug 2008) • LUN reclaiming / capacity reunification • SPC1: 630 K IOps (Dec 2009) Rationalized future 3 PB Rationalized future 3 PB • Thin Provisioning / Efficient FlashCopy • Performance boost: + 14% vs. stand alone • Oversubscription / array life cycle Performance booster (Production) Right Tiering management • • Data placement optimization - intra pool Easy Tier Live migration / live scalability 10-20% • Shift to Tier 2 and 3 • 30-60% Storage Tier Advisory Tools Disk Array decommissioning Disk Array decommissioning Advanced functions: Script update InteroperabilityProject elapsed time License re-purchase • Wide interoperability MatrixCapacity WasteData Migration effort Purchasing power Disk Array 3 ? • • • One Server – SVC Matrix One Array – SVC Matrix SVC software only De-commissioning Server isolation • Disk array changes Disk Array 1 Installation • SVC upgrades Data Data Migrations Migrations On line evolution SVC • Prior configuration supported by default - unless explicit ? Disk Array 2 reason 30-40% Overlap Overlap 10-20%
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature Virtualisation Thin provisioning Compression Supervision Placement des données – Change management 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • Thin Provisioning : Space Efficient Vdisk• Description – Un vDisks peut être défini sans allouer physiquement la capacité nécessaire. – La capacité physique est allouée en fonction des besoins serveurs (données écrites par les serveurs) – SE vDISK = Thin provisioning = Overallocation – 2 modes d’operation Space Efficient Vdisk SAN • Autoexpansion – allocation automatique à la demande • Manual – l’administrateur alloue manuellement de la SVC - capacité Storage hypervisor – Possibilité d’étendre ou de réduire la capacité allouée – Conversion possible vers vDisk traditionnel Mdisks• Intérêts – Améliore l’allocation/utilisation de la capacité physique – Pas d’impact pour les serveurs qui ne supportent pas l’extension de capacité dynamique – Utilisé dans la fonction Space Efficient FlashCopy
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature Virtualisation Thin provisioning Compression Supervision Placement des données – Change management 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • Historique et directions futures de la compression chez IBM Acquisition de la société Sortie des appliances Compression SAN Acquisition de TMS en Storwize et de la de compression NAS dans V7K/SVC Septembre 2012technonologie Real Time STN6500 et STN6800 Compression NASCompression par IBM en en 2011 dans V7000U juillet 2010
  • La solution IBM Real Time Compression Give Your Storage More Space Market Technology Value Requirements Random Access Compression Engine Store more with what is (RACE) Random on the floor Data Reduction Real-time Access No Performance Impact Performance Lowers Costs Real-time Compression Availability Better disk utilization Increased Energy Efficiency Transparency Deterministic Lossless Industry Standard Foundation
  • Random Access Compression Engine – RACEDeterministic – Random Access• Traditional Compression Traditional Compression Technologies – Start with a constant file size Fixed Input Variable Output – End – compressed file size varies on size of file and ‘compressibility’ – Issues:  Large ‘chunks’ poor I/O  Small ‘chunks’ poor compression ratio  Compression ratio gets worse over time o Fragmentation Compressed o Garbage collection Original File  Poor performance (to access data) File• Random Access Compression Real-time Compression – Start with an unknown data stream Variable Input Fixed Output – End – compressed file = consistent, logical layout – Benefits: Map  Time based compression o Understand relationship between data  Better compression ratios File Metadata Compressed File• Preserve File Metadata for Transparency Original I/O
  • Random Access Compression Engine – RACEDeterministic – Random Access Traditional Approaches Real-time Compression Compression after Modification Compression after Modification A B C File A B C File D MN F File D MN F A B C G H I G H I D E F NewCompressed ABC DMN FGH I G H I New File Compressed ABC DEF1 GHI MN Blocks Shift File Identical Blocks• Extra work to ‘edit’ a file ABC DEF GHI • Small amount of work / I/O to edit• All blocks shift Compressed • Only modified block changes – Only one common block File – Multiple common blocks (this example) – Enhances deduplication• No notion of data location • Data location via map
  • Realtime (Online) versus Inline et post Processing Compression IBM Compression Netapp Compression EMC Inline : La compression initiale se fait en Post processing : Online : temps réel. La compression initiale et les La compression se fait en Les mises à jour sur le volume mises à jour se font en différé temps réel à la volée. compressé se font en post quand la baie est peu sollicitée. processing. Compression des données qui ne Adaptée à toutes les sont pas mises à jour fréquemment Compression des données données dont celles de (pas adapté pour les bases de inactives. production données, la messagerie, par exemple). Dégradation très importante des performances si la compression des Aucune dégradation des Compression quand la baie n’est mises à jour se fait en dehors des performances pas occupée. périodes de non utilisation de la baie.
  • Compression ou déduplication ? Mode de Type d’environnement Implémentation Gains obtenus fonctionnement Type de flux IBM • Environnement de production Temps réel SVC/V7000 (SAN) Compression Jusqu’à 80% • Aléatoire (Bases de données, (unique IBM) RTCa (NAS) Envts virtualisés) • Environnement de production Temps différé Déduplication Jusqu’à 80% • Aléatoire (Envt virtualisés, N series (Netapp) (post processing) données utilisateurs) • Sauvegardes Déduplication Temps réel Jusqu’à 80% VTL ProtecTier • Flux séquentiels• La compression proposée par IBM – Est temps réel, “à la volée”. Elle ne nécessite pas de post traitement. – Permet des réductions de volumétrie jusqu’à 80% – Est adaptée aux volumes de production. – N’a pas d’impact sur les performances.• Volumes SAN : La compression des données est préférée à la déduplication.• Shares NAS : la compression et la déduplication peuvent être associées.
  • IBM Real Time Compression : Les différences NAS et SAN NAS SAN Type de solution Appliance externe au filer Intégrée à SVC/V7000 Oui, car les sauvegarde/restauration Non, car les données en sortie du Influence sur les peuvent se faire sur les données SVC/V7000 sont des données non sauvegarde/restauration compressées compressées Non, car les données en sortie du Oui, car les réplications peuvent se Influence sur les réplications SVC/V7000 sont des données non faire sur les données compressées compressées Non, car les données en sortie du Cumulatif avec la Oui, il y a conjugaison des effets SVC/V7000 sont des données non déduplication dans les VTLs compressées Cumulatif avec la déduplication dans les filers Oui, il y a conjugaison des effets N/A (Netapp – N series)
  • Taux de compression des données• Les taux de compression maximum observés sont les suivants. Ils dépendent fortement du type de données. Databases Up to 80% Linux virtual OSes Up to 70% Server Virtualization Windows virtual OSes Up to 55% Office 2003 Up to 75% Collaboration Office 2007 or later Up to 25% CAD/CAM Up to 75%• L’outil Comprestimator permet d’obtenir de facon fiable le taux de compression que l’on pourra obtenir avec SVC/V7000 sur le SAN.
  • Real Time Compression dans SVC/V7000• Principes – Compression / décompression à la volée (Online) – Non dégradation des performances : La compression RTC est utilisable sur les données de production. – Disponible sous licence à partir de SVC 6.4. Volume Vdisk – Le stockage physique sur disque se fait en mode « thin provisioning » en consommant l’espace nécessaire aux données - SAN compressées au fur et à mesure du remplissage du volume. Volume Controller• 3 types de volumes dans SVC Occupation – Standard (“hard provisioning”). Mdisks après compression – Thin provisioning – Compressé
  • Real Time Compression C l ie n t s • Intégration de la F ro n t E n d compression – La compression agit dans les couches basses. R e m o te C o p y Elle est donc transparente pour les services de C ache réplication locale ou distante (qui continuent F la s h C o p y de se faire sur des données non compressées). M ir r o r in g R andom Access T h i n P r o v i s i o n in g C o m p r e s s io n – Dans le cas du SVC, la baie de stockage en E n g in e ™ V ir tu a liz a tio n back end recoit/traite/envoie des données compressées ce qui lui permet d’être moins B ack E nd sollicitée en cache et en lecture/écriture. S to ra g e S V C S /W C o m p o n e n t R A C E S /W C o m p o n e n t
  • Real Time Compression : Interface graphique
  • Customer database testing results :SVC virtualizing XIV Orion (Oracle I/O Calibration Tool) is a standalone tool for calibrating the I/O performance for storage systems that are intended to be used for Oracle databases. The calibration results are useful for understanding the performance capabilities of a storage system, either to uncover issues that would impact the performance of an Oracle database or to size a new database installation
  • Exchange Jetstress Performance :SVC virtualizing XIV  SVC with Real-time Compression maintains or improves application response time and transaction throughput  Tested using industry-standard Exchange Jetstress benchmark with 1,600 users  Latency chart shows response time in milliseconds – lower is better (faster response time)  IOPS chart shows number of Exchange I/Os achieved – higher is better (more IOPS) Latency IOPS Source: IBM lab measurements
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature Virtualisation Thin provisioning Compression Supervision Placement des données – Change management 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • Analyse du Gartner Group sur les outils de SRM (Storage ResourceMgt) 2012 “The user interface for TPC is dated and requires an update to meet the expectations of a modern administrative interface”
  • TPC : le tableau de bord pour la supervision du SAN
  • La découverte du réseau de stockageDécouverte et gestion de baies de stockage  Menus contextuels permettant daccéder multi-vendeur instantanément à des fonctions courantesVue de la connectique et des relations entre les ressources physiques et/ou virtuelles
  • La gestion de l’over provisioning« Shortfall Percentage ». C’est le pourcentage de  Alertes sur dépassement de seuils. volumétrie promise aux serveurs qu’il n’est plus  Nombreux indicateurs pour le suivi. possible d’allouer.
  • La mesure de performances et la création de rapports personnalisés • Outil de reporting et d’analyse amélioré grâce à l’intégration de Cognos. • L’administrateur peut créer facilement des rapports selon les critères qu’il désire. • La création de rapports est intuitive, elle se fait par “drag and drop” des différentes fonctionnalités. • Les rapports peuvent être générés à la demande ou en tache de fond avec envoi par mail, par exemple.
  • La gestion des services de copies locale et distante Gestion des services de copies avancées au niveau du volume – Gère la cohérence des données entre des volumes différents mais avec une dépendance logique Coordination des services de copies avancées – Flashcopy – Metro Mirror – Global Mirror – Metro Global Mirror Simple d’utilisation – Point unique de gestion – Interface Web ou ligne de commandes – Base de donnée persistante – Vérification des paires de copie – Remontée d’alertes SNMP Continuité de Services – Gestion d’état – Configuration de Haute disponibilité •Serveurs active et standby – Permet la gestion des plans de reprise d’activité •Permet et Simplifie les tests de reprise d’activité •Volumes Practice
  • La gestion des réplications : scripts ou automatisation ? Etat de la gestion des services de réplication – Beaucoup de procédures sont manuelles (scripts) – Chaque évolution entraîne un travail supplémentaire pour mettre à jour ces scripts • Les scripts sont-ils à jour suite à l’évolution de mon environnement? • Les scripts sont-ils testés et leur fonctionnement validé en cas de désastre réel? La gestion de ces fonctionnalités est compliquée – La mise en œuvre des environnements de réplication peut être complexe dés sa mise en œuvre et sujette aux erreurs humaines – Il est difficile de superviser la progression et l’état des tâches en cours dans leur globalité La complexité des solutions augmente avec les contraintes de l’entreprise Les interfaces de gestion sont différentes
  • Vision du stockage SAN coté serveurs• Sans déploiement d’agents sur les serveurs ou hyperviseurs, il est impossiblede connaitre l’usage qui est fait du stockage : Qui consomme quellevolumétrie ? de quand date le dernier accès sur tel fichier ou tel répertoire ?• Les agents SRA (Storage Resource Agent) déployés permettent d’avoir unevision complète du stockage, des serveurs/hyperviseurs aux baies de disquesen passant par les switches/directeurs SAN
  • Storage Resource Agent : les informations coté serveur Périmètre de gestion sans les agents SRA Périmètre de gestion avec les agents SRA déployés sur les serveurs
  • Storage Resource Agent :Identification de « l’âge » et de l’utilisation de la donnée Collecte les données sur les actifs des serveurs et sur la volumétrie allouée et son utilisation sans besoin d’un agent résident Code léger natif poussé à distance sur les serveurs pour la collecte de données et retiré à la fin de la collecte (non résident) Impact minimal de lagent de collecte de données sur les performances des serveurs Simplifie la collecte des données et réduit la charge dadministration de la gestion et la surveillance des agents Scan au niveau des systèmes de fichiers et des bases de données La liste exhaustive des environnements supportés est donnée sur le site : http://www-01.ibm.com/support/docview.wss?uid=swg27024859
  • Liste des serveurs qui tournent l’agent SRA Date de la dernière Date de la dernière collecte des données par collecte des données par les agents SRA les agents SRA
  • Visualisation du stockage coté serveur
  • Visualisation des liens hyperviseurs - stockage
  • Synthèse des volumétries Serveurs / Hyperviseurs
  • Suppression – Archivage des données Identification rapide des Identification rapide des données anciennes données anciennes Identification pour suppression - Des fichiers à risque - Des fichiers dupliqués - Des données orphelines non attachées à un host Identification des fichiers pour archivage pour récupérer lespace perdu et améliorer lutilisation du stockage Intégration privilégiée avec IBM TSM (Tivoli Storage Manager) et son module d’archivage. Marquage des fichiers pour Marquage archivage :: récupération de place, archivage récupération de place, optimisation du stockage optimisation du stockage 03/26/13 46
  • Utilisation des données NAS, SAN, SGBDRCela permet de gérer la consommation du stockage Supervise et analyse l’utilisation de la capacité par utilisateur, département, système de fichiers ou base données Anticipe les besoins en croissance à partir de d’analyse de tendances Contrôle l’utilisation du stockage par les systèmes de fichiers et les bases de données - Consommation des “Table Space” - Espace alloué mais non utilisé dans les bases de données - Capacity planning Gére des règles et des quotas en mode alerte 03/26/13 47
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature Virtualisation Thin provisioning Compression Supervision Placement des données – Change management 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • SAN Planner: Placement intelligent des données lors de la créationLe storage planning – c’est à dire le placement desworkloads sur les baies les plus appropriées – est une Storage Workloadtâche difficile, faite d’habitude “manuellement” par des (I/O rate, read/write, rand/seq, …)administrateurs très qualifiés.SCVSC automatise ce storage planning en utilisant• Les informations sur les performances actuelles etpassées,• les modélisations des baies de stockage.SCVSC créée ainsi des configurations équilibrées. Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Vdisk Mdisk Groups Mdisk Groups Mdisk Mdisk Mdisk Mdisk …… Mdisk Mdisk Mdisk Mdisk SVC  Which SVC to use ?  Which mdiskgrp & iogrp to use ?  How to connect backend storage ?  Which node should be preferred ? Pdisk Pdisk Pdisk Pdis Pdisk Pdi Pdisk Pdis Pdis Pdisk Pdisk Pdisk Pdi Pdisk Pdis Pdisk Pdis Pdisk Pdisk Pdi Pdisk Pdis Pdisk Pdi Pdisk Pdi Pdisk Pdis Pdisk Pdis Pdisk Pdisk Pdisk Backend Storage BE-STG BE-STG BE-STG BE-STG
  • Suivi des modifications effectuées sur l’infrastructure de stockageConfiguration change managementFonction de gestion de la configuration qui permet aux administrateurs de suivre, dauditer, et de comparer les différentes évolutions de l’infrastructure StockageLa détection automatique ou manuelle des changements peut être configuréeVue en un clin d’œil de toutes les informations de topologie qui sont disponibles avec l’affichage des -Device removed modificationsPermet une Change summary détermination de problème rapide en comparant les différentes vues dans le temps 03/26/13 50
  • Efficience du stockage – Conclusions Optimiser l’utilisation du stockage • Compression, déduplication, virtualisation Réduire les dépenses d’investissement (CAPEX) Réduire les dépenses d’investissement (CAPEX) • Thin provisioning Simplifier l’administration du stockage • Interface graphique Réduire les d’administration opérationnelles contrôler, automatiser) Réduire les dépenses du stockage (visualiser, (OPEX) • Outils logiciels dépenses opérationnelles (OPEX) Bénéfices • Volume de données actives compressées réduit jusqu’à -80% • Temps d’administration réduit jusqu’à -47% • Complexité diminuée jusqu’à -30%
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • Easy Tiering – La gestion automatique des classes de stockage• La fonction Easy Tier permet d’améliorer les performances en plaçant les données les plus actives sur SSD Solid-State Storage – Peut améliorer le débit des transactions jusquà X3 et réduire les temps de réponses jusquà 30%• La fonction Easy Tier peut gérer des SSD en interne (dans SVC) ou dans les systèmes de disques connectés Hard Disks53
  • L’optimisation de l’infrastructure de stockage – Placement dynamique Easy Tier Test Advisor tool
  • Easy Tiering : différentes phases Un “hot spot” est formé sur un disque magnétique quand une application utilise fréquemment de la même région (ou «extent») SVC dun volume La fonction I/O Monitor identifie les modes daccès aux volumes et génère des statistiques Volume dutilisation pour les envoyer à la fonction Data Placement Advisor Easy Tier Code La fonction Data Placement Advisor identifie les “hot spots” et définit les données potentielles à déplacer pour la fonction Data Migration Planner IOM DPA DMP DM La fonction Data Migration Planner effectue une analyse pour fournir les plans de migration des données à la fonction Data Migrator à partir des caractéristiques physiques du stockage La fonction Data Migrator confirme et planifie les migrations de données à partir des plans de migration en utilisation la fonction de migration online du SVC pour améliorer les performances sans interruption de service au niveau des applicationsMagnetic Disk SSD
  • L’optimisation de l’infrastructure de stockage – Placement dynamiqueIBM Easy Tier SSD Performance improvement Easy Tier In Action Easy Tier Learning Transactions applicatives
  • Tiered Storage Optimization (TSO)Principe général  C’est un outil d’ILM (Information Lifecycle Management) dont le but est de s’assurer que la donnée est placée sur le Tier le plus adapté.  C’est un outil développé par « IBM Research » et déjà déployé dans la branche “outsourcing d’IBM” pour gérer les niveaux de service de stockage. Information Lifecycle Management  Il analyse quels volumes nécessitent un uptiering (downtiering).  Il donne des recommandations de migrations (Qui peuvent être réalisées sans interruption de service par la couche de virtualisation de SVC).  Les analyses sont basées sur des règles: – Performance – Age  Informations nécessaires: – Liste des volumes à évaluer. – Liste des storage pools qui pourraient accueillir les volumes nécessitant une migration. IBM Confidential
  • Tiered Storage Optimization (TSO)La définition des règles  Liste des volumes à analyser et des pools destination des migrations. Sont contenus dans des SRGs (Storage Resource Group).  Définition des règles TSO • Nom de la règle • Groupes de volumes à analyser (SRG). • Pool destination si la condition de migration est remplie (SRG) • Priorité dans l’exécution des règles • Condition de migration. IBM Confidential
  • Tiered Storage Optimization (TSO)Résultats des analyses = recommandations de migration  Sous forme ligne de commande  Sous forme graphique (Cognos)59 IBM Confidential
  • Tiered Storage Optimization (TSO)Mode itératif Automatically repeats at scheduled intervals ~min Performance-aware Performance-aware migrations to not planning disrupt active applications ~hours ~min * Fully automated with performance-aware analytics
  • Des systèmes capables de s’auto-optimiserAutomatiser le placement des données avec Easy Tier – Migrer automatiquement les données les plus actives en SSD.Optimiser les performancesOptimiser les performancesNe commander que les SSDs réellement nécessaires- Advisory Tool permet d’identifier la quantité de SSD au plus juste. Optimiser les coûts Optimiser les coûtsOptimiser automatiquement les charges- Elimination du tuning, élimination des hots spots- Booster la sur les volumes des administrateurs Right Tiering productivité des administrateurs Booster la productivité Bénéfices • Performance X3 avec Easy Tier avec seulement 3% de SSD
  • Smarter Storage for Smarter Computing:What’s Next. Ready Now 1 La stratégie IBM sur le stockage 2 Efficience par nature 3 Auto optimisation 4 Fonctionnement en mode Cloud privé
  • Les différentes étapes d’une IT en mode Cloud, plus flexible Orchestrate with advanced cloud Tivoli Service Automation Manager Automate with IBM Service Delivery Manager IBM SmartCloud Cost Manager entry cloud VMs: IBM SmartCloud Entry, Vcloud Integrated service management Integrate your virtualized Storage SAN: IBM SmartCloud platform with automated IT service foundation Virtual Storage Center deployment, full lifecycle Storage NAS: IBM SmartCloud management, metering & VMs: PowerVM/VMControl/LPM Storage Access chargeback VMware/VSphere/Vmotion Basic cloud functions including simple self service interface and Storage SAN: SVC/TPC infrastructure with automated provisioning Storage NAS: SONAS/V7000U/TPCohi w T r evl e D i Industrial strength virtualization coupled with automated resource I balancing and virtual image management t Cloud Capabilities
  • Un fonctionnement en mode Cloud privé Accès direct à l’environnement Portail de services Utilisateur final Service Cloud Refacturation Moteur de Provisionning Ressources Catalogue logiciels & matériels automatisé de services VIRTUALISATION + STANDARDISATION + AUTOMATISATION = Coûts Flexibilité
  • Mode NAS V7000U SONAS Utilisateur final Serveur LDAP ou AD Refacturation éventuelle TPC V5.1.1
  • Mode SAN : Définition du catalogue de services stockage (1/3) 1. Creation du catalogue des services storage (15 à 20 entrées) Base de Fichiers Répertoires … E-mail données Video partagés utilisateurs 2. Pour chaque entrée du catalogue, définition du SLA correspondant Elevé FaibleCapacity Efficiency Base de données Base dePerformance I/O donnéesAccès aux données Base de donnéesProtection si sinistre Base de données
  • Mode SAN : Définition du catalogue de services stockage (2/3) 3. Pour l’entrée “Base de données”, définition des paramètres • Capacity efficiency (RAID Level). • Performance I/O (Workload profile)
  • Mode SAN : Définition du catalogue de services stockage (3/3) 3. Pour l’entrée “Base de données”, définition des paramètres • Accès aux données. • Protection si sinistre
  • Mode SAN : Evolution vers le Cloud privé Storage Services Catalog Highest Lowest  Standardize on a set of profiles and common Capacity Efficiency Database characteristics I/O Performance Database  Data protection, resilience, and recovery built-in Data Access Resilience Database  Define as many catalog entries as needed Disaster Protection Database for the environment Automated Provisioning  Satisfy provisioning requests in seconds and Users minutes compared to hours and days Catalog: OLTP ▼  Batch provisioning requests for execution at a Capacity: 500 GB later time Host Name: esx3_web2 ▼  Modify standard catalog entries to meet specific workload requirements Cloud Ready Build enduring Deliver IT without customer relationships boundaries  Automated storage provisioning for compute clouds using OpenStack Nova-volume driver and RESTful API  Integrated with optional IBM Intelligent Storage Services Catalog Improved speed Transform the and dexterity economics of IT
  • Responsabilisation des utilisateurs«Facturation possible en Paid per use » Rapport avec les coûts du stockage pour les utilisateurs Permet aux utilisateurs d’être informés et responsables de leur consommation Supervisé par: • Utilisateurs ou groupe d’utilisateurs • Serveur • Base de Donnée Intégration avec SmartCloud Cost Manager pour les rapports de facturation. 03/26/13 70
  • Des systèmes de stockage prêts pour le Cloud Globaliser les ressources de stockage dans un seul espace – Mutualisation et virtualisation des capacités de stockage Mieux exploiter le stockage pour fournir des services à la demande Mieux exploiter le stockage pour fournir des services à la demande – Données disponibles partout, à tout moment. Fourniture automatisée du stockage – Définition d’un catalogue de service de stockage et provisioning automatisé – Support de OpenStack Nova - volume driver Donner de VAAI nécessaire au déploiement rapide du Cloud Donner l’agilité nécessaire au déploiement rapide du Cloud – Support l’agilité – Support de SmartCloud Entry et des systèmes PureFlex.