4 g

503 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
503
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

4 g

  1. 1. 4G 1 4G En télécommunications, 4G est la 4e génération des standards pour la téléphonie mobile. Elle est le successeur de la 2G et de la 3G. Elle permet le « très haut débit mobile », soit des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mb/s, voire supérieurs à 1 Gb/s (débit minimum défini par lUIT pour les normes IMT-Advanced). Les débits sont en pratique de lordre de quelques dizaines de Mb/s, suivant le nombre dutilisateurs puisque la bande passante est partagée entre les terminaux actifs des utilisateurs présents dans une même cellule radio. Une des particularités de la 4G est davoir un « cœur de réseau » basé sur IP et de ne plus offrir de mode commuté (établissement dun circuit pour transmettre un appel "voix"), ce qui signifie que les communications téléphoniques utiliseront la voix sur IP (en mode paquet). La société américaine Verizon a publié des spécifications qui rendent obligatoires les téléphones sachant utiliser lIPv6 pour utiliser son réseau 4G LTE. Normes 4G • IMT-Advanced : • LTE-Advanced • Gigabit WiMAX • IMT-2000 : • LTE • WiMAX Lorganisme de normalisation UIT-R a établi, en 2008, les spécifications « IMT-Advanced (en) » (International Mobile Telecommunications Advanced) pour les normes 4G. La norme LTE-Advanced fait partie des technologies réseaux retenues dans le cadre de lIMT-Advanced, avec le Gigabit WiMAX. Les normes LTE et WiMax sont en principe des normes de troisième génération, établies dans le cadre des technologies IMT-2000. Cependant, en décembre 2010, lUIT a accordé aux normes LTE et WiMax établies avant les spécifications "IMT-Advanced" et qui ne satisfont pas complètement à ses prérequis, la possibilité commerciale dêtre considérées comme des systèmes "4G" du fait dun niveau substantiel damélioration des performances et des caractéristiques comparées à celles des premiers systèmes "3G" (UMTS et CDMA2000). Historique de déploiement Europe L’Europe (via la CEPT) a fait le choix des bandes de fréquence 800 MHz et 2 600 MHz pour les réseaux mobiles 4G. La première commercialisation dune offre mobile en 4G utilisant le standard LTE a été lancée dans les villes de Stockholm (Suède) et Oslo (Norvège) le 15 décembre 2009 par lopérateur téléphonique TeliaSonera[1]. Samsung a commercialisé le premier téléphone compatible 4G LTE sous la référence SCH-R900, durant le second semestre 2010. La connexion peut également se faire depuis un ordinateur et une clé 4G LTE fabriquée par Samsung Electronics[1]. Les déploiements à grande échelle en Europe ne sont pas attendus avant 2012 ou 2013. En mars 2012, les opérateurs télécoms portugais TMN, Optimus et Vodafone Portugal commercialisent leurs offres 4G LTE. Ils annoncent 80 % de la population couverte avant fin 2012.
  2. 2. 4G 2 Belgique Le 5 novembre 2012, Proximus (Belgacom) lance officiellement la 4 G dans 5 grandes villes belges : Namur, Liège, Anvers, Gand et Louvain. Dans une moindre mesure, la 4G de Belgacom est également disponible à Mons, Wavre, Hasselt et Oude-Hervelee. Les premiers tests par les clients montrent une vitesse record de 53 Mbps. France En France, lARCEP a attribué des licences 4G LTE aux opérateurs en fin 2011. Les enchères ont rapporté à lÉtat plus de 3,5 milliards deuros. Le résultat[2] du premier appel d’offres 4G pour la bande de fréquence des 2 600 MHz se répartit comme suit : • Bouygues Telecom obtient 15 MHz duplex pour 228 011 012 € ; • Free Mobile obtient 20 MHz duplex pour 271 000 000 € ; • Orange obtient 20 MHz duplex pour 287 118 501 € ; • SFR obtient 15 MHz duplex pour 150 000 000 €. La filiale de Vivendi est par ailleurs le seul opérateur à ne pas avoir souscrit dengagement à accueillir des opérateurs virtuels (MVNO) sur son réseau. Soit un total de 936 129 513 €. Le résultat[3] du second appel doffres 4G pour la bande des 800 MHz, libérée par larrêt de la télévision hertzienne analogique (dividende numérique), se répartit ainsi : • Bouygues Telecom obtient 10 MHz duplex pour 683 087 000 € ; • Orange obtient 10 MHz duplex pour 891 000 005 € ; • SFR obtient 10 MHz duplex (2 blocs de 5 MHz) pour 1 065 000 000 € ; • Free Mobile nobtient pas de fréquences dans cette bande mais a un droit daccès au roaming sur le réseau 800 MHz de SFR. Soit un total de 2 639 087 005 €. Répartition totale des fréquences affectées à la 4G en France : 30 % pour Orange, 25 % pour SFR, 25 % pour Bouygues, 20 % pour Free Mobile. Asie Thaïlande La Thaïlande a fait le choix des bandes de fréquence 1 800 MHz et 2 300 MHz. Japon Alors que les réseaux mobiles LTE 3.9G (Long Term Evolution) commencent à peine à être lancés en tant que réseaux commerciaux, lopérateur japonais DoCoMo se prépare déjà à expérimenter la génération suivante, LTE-Advanced, hors de ses laboratoires[4],[5]. Lopérateur DoCoMo a obtenu le feu vert du bureau des télécommunications rattaché au Ministère de lIntérieur japonais pour mener des expérimentations LTE-Advanced sur le terrain via une pré-licence qui lui permettra dexploiter des fréquences sur les villes de Yokosuka et Sagamihara. Ce pilote permettra de tester des équipements LTE-Advanced en intérieur comme en extérieur. DoCoMo a déjà réalisé une série dexpérimentations en simulant un environnement radio perturbé par des obstacles, modélisant des configurations telles quon peut les trouver dans les villes, mais dans ses centres R&D, où il a déjà réussi à obtenir des débits descendant de 1 Gb/s et montant de 200 Mb/s.
  3. 3. 4G 3 Singapour Singapour est précurseur en termes de 4G. Le deuxième opérateur de télécomunications du pays, StarHub, a lancé début juillet 2012 son réseau 4G dans le Central Business District (CBD) ainsi quà laéroport. Dans le foulée, lopérateur historique SingTel et le troisième opérateur M1 prévoient tous deux de lancer leur réseau 4G prochainement. États-Unis Les États-Unis ont fait le choix des bandes de fréquence duplex (FDD) 700 MHz et 1700-2 100 MHz (fréquences dites « AWS (en) »). Aux États-Unis, la société Verizon Wireless a lancé une offre commerciale LTE fin 2010 ; elle a déjà fin 2012, plus de 16 millions d’abonnés LTE[6] ce qui en fait le leader mondial (par le nombre dabonnés) devant le japonais NTT-DoCoMo. Le 2e opérateur américain AT&T a lui aussi lancé une offre LTE mi 2011. Tableau récapitulatif des technologies de téléphonie mobile Les différentes générations de téléphonie mobile[7] Génération Acronyme Intitulé 1G Radiocom 2000, Nordic Mobile Radiocom 2000 France Telecom, Ligne SFR Analogique (NMT=Nordic Mobile Telephone Telephone) 2G GSM Global System for Mobile Communication 2.5G GPRS General Packet Radio Service 2.75G EDGE (basé sur réseau GPRS existant) Enhanced Data Rate for GSM Evolution 3G UMTS Universal Mobile Telecommunications System 3.5G ou HSDPA (dérivé de lUMTS) High Speed Downlink Packet Access 3G+ 3.75G ou HSUPA et HSPA+ (dérivés de lUMTS) High Speed Uplink Packet Access H+ 3.9G LTE Long Term Evolution 4G LTE Advanced Long Term Evolution-Advanced Notes et références [1] « La 4G devient réalité en Suède (http:/ / www. lexpansion. com/ economie/ actualite-high-tech/ la-4g-devient-realite-en-suede_213013. html?xtor=RSS-115) », L’Expansion, 16 décembre 2009. [2] Décision no 2011-1080 en date du 22 septembre 2011 (http:/ / www. arcep. fr/ uploads/ tx_gsavis/ 11-1080. pdf), ARCEP. Consulté le 23 décembre 2011 [3] Décision no 2011-1510 de l’Arcep en date du 22 décembre 2011 (http:/ / www. arcep. fr/ uploads/ tx_gsavis/ 11-1510. pdf), ARCEP. Consulté le 23 décembre 2011 [4] Japon : DoCoMo teste LTE-Advanced sur le terrain (http:/ / www. generation-nt. com/ docomo-lte-advanced-4g-japon-experimentation-actualite-1154921. html), sur le site generation-nt.com [5] (en) DOCOMO Begins Field Experiments of 4G LTE-Advanced System (http:/ / www. nttdocomo. com/ pr/ 2011/ 001509. html), sur le site .nttdocomo.com [6] (en) Au 3e trimestre 2012 le nombre d’abonnés LTE de Verizon atteint 16,1 million (http:/ / www. cn-c114. net/ 576/ a733090. html) C114.net, 6 décembre 2012 [7] évolution de la technologie W-CDMA (http:/ / fr. wikipedia. org/ wiki/ W-CDMA)
  4. 4. Sources et contributeurs de l’article 4 Sources et contributeurs de l’article 4G  Source: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?oldid=86737585  Contributeurs: ABACA, AOPG, Aadri, Abena09, Bibi Saint-Pol, BriceF, ChrisJ, Cœur, Dabour, Dadu, DaveOne, Duch, En passant, En rouge, GLec, HAF 932, Herr Satz, Innovation tv, JackPotte, Jesmar, Kilith, Kruder, LD, Laotseuphilo, Laurent Nguyen, Le sotré, Leag, Lebron54, Lecarteldz, Lmaltier, Lomita, Louis-garden, Lppa, Luciferum, MartyParis, MetalGearLiquid, Michco, Nblancpain, Nguyenld, Nono64, ObiWan Kenobi, Pano38, PouX, Resad-9, Smily, Sofian, TCY, The killer, Tpt, Vi..Cult..., Vspaceg, Wrongillusion, Zil, 98 modifications anonymes Licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported //creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

×