Formation aux démarches participatives, participation citoyenne, WWF 2015

1,497 views
1,301 views

Published on

Cours d'une journée dans le cadre du cycle de formation Conseil et communication en environnement 2014/15

Published in: Government & Nonprofit
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,497
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
27
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Sujet qui ouvre des nouvelles pistes pour la définition de politiques de développement : du terrain à la planète
  • Formation aux démarches participatives, participation citoyenne, WWF 2015

    1. 1. www.serec.ch 1 Formation WWF Démarches participatives 6 février 2015 Le seul moyen qu’il reste au genre humain pour évoluer est de mettre les cerveaux en réseau (Albert Jacquard)
    2. 2. www.serec.ch Participation Fait de prendre part ou d’avoir part à une action collective. Démarche Tentative, cheminement pour obtenir quelque chose Démarche participative • Cheminement collectif visant à obtenir un résultat • Il s’agit d’un projet = suite d’actions visant à atteindre un objectif donné en mobilisant des ressources données dont font partie les participants à la démarche Source : Petit Robert Définitions : démarche participative 2 Ressources Préparation Début Mise en œuvre Fin Résultat Démarche
    3. 3. www.serec.ch Définitions : formes de participation 3 Formes en fonction d’un degré croissant d’intervention dans les décisions Information Fait de mettre au courant, faire part à … Consultation Action de prendre avis. Les décideurs ne tiennent pas forcément compte de cet avis Concertation Fait de s’entendre pour agir de concert avec une ou plusieurs personnes. Codécision Décision prise en commun. À ne pas confondre avec: Né gociation Sé rie d’entretiens, d’é changes de vue, de dé marches que l’on entreprend pour parvenir à un accord. Une démarche participative nécessite souvent des moments de négociation ! Source : Petit Robert
    4. 4. www.serec.ch Domaines d’application et objectifs 4 Politique Pédagogie Sociologie / Gestion d’entreprise Election Votation Référendum Consultation Légitimation Efficacité Motivation Identification Emancipation Capacitation Sensibilisation Participation Lobbying
    5. 5. www.serec.ch Introduction à l’analyse SWOT
    6. 6. www.serec.ch Introduction à la Méthode des cartes (Metaplan)
    7. 7. www.serec.ch La méthode des cartes (Metaplan) Caractéristiques : • Une méthode de visualisation très flexible • Permet la réalisation de comptes rendus photographiques • Matériel : – Grande feuille (nappe, papier d’emballage), cartes de couleurs (A4/3) ou grands Post-It, feutres de couleurs épais, ruban adhésif ou spray collant – Alternative : location ou achat de matériel Metaplan (Pin-Wall, papier, punaises, cartes de diverses couleurs et formes, feutres); logiciel • Processus – Ecrire sur des cartes de différentes couleurs : règles du jeu – Coller les cartes sur un panneau – Déplacer les cartes pour obtenir des groupes de contenus cohérents – Terminer la visualisation et faire une photo y compris du groupe Utilisation : • Ateliers avec un nombre réduit de participants 7
    8. 8. www.serec.ch La méthode des cartes : Exemple 8
    9. 9. www.serec.ch Facteurs clés de succès • Appui et engagement des décideurs (preuve puis entretien de la motivation) • Ressources suffisantes • Equilibre entre les ressources et les intentions • Positionnement clair du processus par rapport aux processus décisionnels légaux • Implication de tous les acteurs concernés (y.c. opposants, externes) • Modération compétente • Niveau d’information identique de tous les participants (transparence) • Légitimation des participants (oui/non, comment) • Appropriation par les décideurs et les acteurs (objectifs, règles du jeu, organisation, processus, résultats) • Préparation (processus, rencontres) • Anticipation (données, scénarios, « solutions réservées ») • Communication • Plaisir • Accepter tous les points de vue comme valables et légitimes … 9
    10. 10. www.serec.ch Facteurs clés de succès 10 OUVERTURE RICHESSE D'INTERACTION CONFIANCE EXPERIENCE PREALABLE POSITIVE
    11. 11. www.serec.ch Motivation Les 6 besoins de l’être humain : – 2 besoins essentiels – 4 besoins de base 11 LIEN SOCIALSECURITE CHANGEMENT IMPORTANCE CONTRIBUTIONCROISSANCE = contradictions= contradictions + PLAISIR
    12. 12. www.serec.ch Perceptions 12 Ils ont tous raison … et ils ont tous tort!
    13. 13. www.serec.ch Freins • Prise en compte défaillante des facteurs clés de succès • … 13
    14. 14. www.serec.ch Introduction à la Carte heuristique (Mind Map)
    15. 15. www.serec.ch La cartographie heuristique (Mind Map) Caractéristiques : • Une méthode de visualisation flexible qui favorise la mémorisation. Combinaison possible avec la méthode des cartes (participation physique des participants) • Permet la réalisation de comptes rendus photographiques ou électroniques au moyen de programmes ad-hoc (Mind Jet, Free Mind, Xmind, …). Possibilité de réalisation en temps réel avec projection. Utilisation : • Prise de notes : réunions, cours • Brain blooming, brain storming • Préparation : réunions, exposés, articles • Evaluation • Prise de décision • Planification • Communication, promotion • Etc. Carte de visite
    16. 16. www.serec.ch Le principe du Mind Mapping Analyse logique Utilise des nombres Crée des mots Fait des phrases Se concentre sur les détails Gauche Droit
    17. 17. www.serec.ch Les 5 lois du Mind Mapping
    18. 18. www.serec.ch Carte heuristique: exemple Logiciels en ligne : www.mindomo.com, www.mindjet.com, http://freemind.softonic.fr/, …
    19. 19. www.serec.ch Principe 5w+h
    20. 20. www.serec.ch Atelier : principes 20 Discussion modérée avec la méthode de la carte heuristique (Mind Map)
    21. 21. www.serec.ch Who : qui allons-nous mobiliser Acteur: personne qui prend une parte active et/ou joue un rôle important (d'après Le Petit Robert) Au sens plus large, il faut considérer comme acteur: •les personnes directement concernées par le projet •les personnes qui bénéficient du projet / celles qui subissent des dommages •les personnes indirectement concernées par le projet ou sa mise en œuvre (media) •les personnes qui ne sont pas directement impliquées mais dont l’opinion a une influence (leaders d’opinion, opposants potentiels) •les personnes ou organismes dont l’autorisation, l’approbation, le soutien (p.ex. financier) sont nécessaires ou souhaitables  On définira pour chaque acteur le niveau de participation et la manière d’être associé au projet (rôle). 21
    22. 22. www.serec.ch Why : pourquoi les faire participer Pourquoi lancer une démarche participative … • Information • Consultation • Concertation • Codécision mais aussi … • Récolte des idées ou des besoins • Prévention des conflits • Réduction des risques d’oppositions • Mobilisation / motivation des acteurs • Électoralisme • Alibi / mode 22
    23. 23. www.serec.ch What : qu’allons-nous faire avec eux • Analyse d’une situation (SWOT) • Identification d’opportunités, de risques • Génération d’idées (Brainstorming) • Développement d’une vision • Développement de scénarios (prospective) • Conception d’une stratégie partagée • Détermination d’un plan d’action • Consolidation d’une proposition • Traitement de conflits potentiels • Mise en œuvre d’un projet • Evaluation • … 23
    24. 24. www.serec.ch When : quand allons-nous les mobiliser 24
    25. 25. www.serec.ch With what : avec quelles ressources travailler • Acteurs (la force est dans le groupe) • Argent • Logistique (immobilier, technique, matériel) • Méthodes • Temps • Information 25
    26. 26. www.serec.ch How : comment allons-nous travailler • Engagement fort des décideurs • Organisation de la démarche (structure, rôles) – Pilotage (groupe d’accompagnement) – Modération (processus, rencontres) • Planification de la démarche (stratégie) – Planning – Forme(s) de participation – Techniques et outils à utiliser – Budget • Communication 26
    27. 27. www.serec.ch How : comment (formes) 27
    28. 28. www.serec.ch How : Séances d’information 28
    29. 29. www.serec.ch How : Travaux de groupe et ateliers • Le plus courant • Petits groupes modérés ou non • Cahiers des charges (objectifs, tâches, moyens, compétences) • Scénario (déroulement, visualisation) • Participation d’experts 29
    30. 30. www.serec.ch How : visioconférences et webinaires 30
    31. 31. www.serec.ch How : Conférences du futur • Démarche compacte • Lourd • 3 étapes : – Critique – Vision – Projets 31 Source : www.branden.ch
    32. 32. www.serec.ch How : Forums • Démarches longues • Organisation lourde 32 Source : Stadtforum Zurich
    33. 33. www.serec.ch How : Management par opportunités • Exemple de la ville de Koutiala (Mali) et de ses environs 33 Source : http://www.cooperation-suisse.admin.ch/mali//ressources/resource_fr_216453.pdf
    34. 34. www.serec.ch How : Mix • Projets complexes • Démarches longues • Utilisation de plusieurs formes au cours du temps • Participation planifiée ou en fonction des besoins 34
    35. 35. www.serec.ch
    36. 36. www.serec.ch Planification de la démarche • Objectifs mesurables • Plan d’action (5W+H) • Organisation • Budget (planification des ressources) 36 A c t iv i t é 1 .1 A c t iv i t é 1 .2 A c t iv i t é x O b je c ti f s p é c if iq u e 1 O b je c tif s p é c i f i q u e 2 O b j e c t if s p é c i f iq u e x O b j e c t if p r in c ip a l F in a li té Utiliser les techniques de gestion de projet
    37. 37. www.serec.ch Communication : principes • Transparence (créer la confiance) • Cohérence (éviter les contradictions ou les expliquer) • Modestie • Maîtrise • Accompagnement professionnel (choix des sujets) • Multicanaux • Redondance • Répétition régulière des messages clés (slogans) • Information : échanges de bas en haut et de haut en bas • Contacts réguliers sur le terrain : récolte régulière de l'avis, des critiques et des propositions de la base • Communication vers l'extérieur 37
    38. 38. www.serec.ch Communication : exemples Exemple 1 : Troisième correction du Rhône (Valais) • Blog territorial : www.maplaine.ch Exemple 2 : Plan d’action environnement et santé de Crans-Montana • Journaliste professionnelle • Comité de rédaction (Présidente, journaliste, chef de projet) • Marketing social d’acceptation (accompagnement par des spécialistes) • Diffusion multi canaux • Redondances optimales • Site classique (archivé à la fin du projet) : http://www.cransmontana.ch/paes/default.html • Slogans (noms des projets) 38
    39. 39. www.serec.ch Communication : Exemple PAES 39
    40. 40. www.serec.ch Exemples concrets
    41. 41. www.serec.ch Forums municipaux 41
    42. 42. www.serec.ch Tourisme Sainte-Croix / Les Rasses
    43. 43. www.serec.ch Troisième correction du Rhône 43 Ateliers thématiques Ateliers d’approfondissement Atelier CDP – R3 Objectifs Principes Carte synthèse Projets socio-économiques Carte enjeux Ateliers sectoriels de consolidation avec personnes ressources But: consolider, commenter Carte vision idéale Carte répartition des activités Carte enjeux essentiels Prise de position sur les variantes préliminaires R3 Rédaction du CDP Rédaction du plan d’actions Cartes sectorielles Cartes intersectorielles « Mercier » CoRePil Cahiers des charges CDP et PDP Élaboration du PDP Concours -toute la plaine ? -selon enjeux ? Eté 2007 Automne 2007
    44. 44. www.serec.ch Troisième correction du Rhône 44
    45. 45. www.serec.ch Plan d’action environnement et santé Crans-Montana • Groupes de projets • Commission communication • Site classique • Forums (animation externe) 45 P a r t e n a i r e s C M S r é g i o n a l, E V S I , . .. M a î t r e s d 'o e u v r e a s s o c ié s C r a n s - M o n t a n a T o u r is m e C o m m i s s io n A g e n d a 2 1 C r a n s - M o n t a n a S i e r r e R é g i o n B u r e a u e x é c u t if C h e f d e p r o j e t F r a n ç o is P a r v e x S u b s t it u t : P h i lip p e C h a u v ie G e s t io n fin a n c iè r e A r m a n d B e r c la z G e s t i o n a d m i n is t r a t iv e C h a n ta l B a g n o u d C o m m u n i c a t io n D a n ie lle E m e r y - M a y o r S u b s t it u t : S t é p h a n e D a y e r G r o u p e d e p r o j e t 1 .1 H i ld e b e r t H e in z m a n n G r o u p e d e p r o j e t 2 .1 P i e r r e - P a u l N a n c h e n G r o u p e d e p r o je t 2 .2 J e a n - G e o r g e s F r e y G r o u p e d e p r o je t 2 .3 S t é p h a n e P o n t G r o u p e d e p r o j e t 2 .4 K a tle e n F r e y G r o u p e d e p r o j e t 2 .5 S e r g e A m o o s G r o u p e d e p r o je t 2 .6 G ilb e r t S t r o b i n o G r o u p e d e p r o je t 2 .7 I s a b e lle P r a lo n g V o id e G r o u p e d e p r o j e t 3 .1 G e o r g e s P o n t G r o u p e d e p r o j e t 3 .2 D a n i e lle E m e r y M a y o r G r o u p e d e p r o je t 3 .3 E li s a b e t h M a r t y T s c h u m y p r o v is o i r e G r o u p e d e p r o je t 4 .1 G ilb e r t S t r o b i n o G r o u p e d e p r o j e t 4 .2 J e a n - M a r ie T s c h o p p G r o u p e d e p r o j e t 5 .1 S t é p h a n e P o n t C o m ité d e p ilo ta g e P r é s i d e n t e M a r i a - P ia T s c h o p p M a î t r e d 'o e u v r e d u P A E S C o m m is s io n d e c o o r d in a ti o n d e s c o m m u n e s d u H a u t - P la te a u d e C r a n s - M o n ta n a C o o r d in a t e u r : S t é p h a n e P o n t O F S P E n v ir o n n e m e n t e t s a n té A n d r e a s B a s le r
    46. 46. www.serec.ch Communication : Exemple PAES • Vitrophanies • Cartes postales • Tente à palabres 46
    47. 47. www.serec.ch
    48. 48. www.serec.ch Techniques et outils d’animation 48
    49. 49. www.serec.ch Techniques et outils d’animation Questionnaires et sondages • But : obtenir des résultats statistiquement significatifs • Etapes : – Choisir l’échantillon approprié – Rédiger le questionnaire – Tester le questionnaire – Envoyer le questionnaire – Récolter les questionnaires remplis – Mettre en valeur les résultats – Ecrire un rapport – Communiquer les résultats aux acteurs impliqués, ev. Au grand public Entretiens structurés ou semi structurés – Similaires aux questionnaires mais « face to face » – Résultats non significatifs mais plus en profondeur (possibilité d’aborder des thèmes non prévus) 49
    50. 50. www.serec.ch Techniques et outils d’animation Formation des groupes • Mix (mélangés) ou Max (homogènes) • Formation des groupes : – Liberté de choix du groupe par les participants – Groupes formés à l’avance par les gestionnaires du projet – Groupes formés selon la position dans la salle – Tirage au sort – Numérotation – Attention à la répartition des genres, des âges, des origines, … (distribués ou séparés) • Les quatre phases de la formation d’un groupe – Forming – Storming – Norming – Performing (formation – bagarre – organisation : rôles/règles du jeu – performance) 50
    51. 51. www.serec.ch Techniques et outils d’animation SEPO / SWOT = AFFOM • Succès – Echecs – Potentiels – Obstacles : évaluation d’un processus en cours • Analyse Forces-Faiblesses-Opportunités-Menaces (SWOT: Strengths – Weaknesses – Opportunities – Threats) : évaluation d’une situation • Utilisé très fréquemment dans toutes sortes de situations 51
    52. 52. www.serec.ch Techniques et outils d’animation 52
    53. 53. www.serec.ch Communication narrative (Storytelling) Caractéristiques • Techniques : Récit, Vidéo Clip, Jeu de rôles, document texte & image, bande dessinée • Règles du jeu pour une bonne histoire : un seul protagoniste, histoire récente, si possible réelle, liée au thème discuté, surprenante, captivante, intègre le changement le plus complètement possible, montre ce qui se serait passé sans le changement, fait ressortir les leçons apprises, racontée simplement, se termine sur une touche positive Utilisations • Introduire ou justifier un changement : lancer un brainstorming, récolter des idées, motiver le changement • Communiquer une vision • Transférer des connaissances 53
    54. 54. www.serec.ch Visualisation (Visual thinking) • Buts : mettre tout le monde d’accord, appropriation, mémorisation, communication sous forme de compte rendu photographique • Mélanger texte et aspects visuels • Prendre des photos ou tourner des vidéos 54
    55. 55. www.serec.ch Stimulation de la créativité • Nombreuses méthodes (voir www.creability.ch, http://www.scc-network.ch/ ) • Pour être efficace : – Petits groupes (2-3 personnes) – 7 minutes • Exercice : – Former des groupes de 2 sans se déplacer – Une carte et un feutre par groupe – Règles d’écriture : caractères d’au moins 3 centimètres, maximum 3 mots par carte – 7 minutes pour proposer une idée pour résoudre la question suivante … 55
    56. 56. www.serec.ch Stimulation de la créativité • Comment inciter les gens à baisser la température à l’intérieur de leur logement ? 56
    57. 57. www.serec.ch Définition des priorités • Méthode des points (feutres ou autocollants) – X points à distribuer • Méthodes par notes – 1,2,3 points par sujet – 10 points à distribuer entre les sujets • Autres méthodes : a négocier avec les participants, se mettre d’accord sur les règles du jeu • Attention au risque de perdre de bonnes idées !
    58. 58. www.serec.ch Définition des priorités Priorité C Déléguer Priorité D Oublier Priorité A Exécuter immédiatement Priorité B Planifier l’execution+ + - - Important Urgent
    59. 59. www.serec.ch Définition des priorités Solutions à prioriser Critère1 Critère2 Critère3 Critère4 Total • Tableau multi critères

    ×