• Like
Rse (sanofi) 1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
852
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
18
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1.            Analyse  de  reporting  RSE  Mounia  KHOBZI/  Junhong  CHEN  /  Yun  PAN  M a s t e r   2   C o m m u n i c a t i o n   e t   I n f o r m a t i o n   E c o n o m i q u e    C o m m u n i c a t i o n   s o c i a l e   e t   e n v i r o n n e m e n t a l e  E n s e i g n é   p a r   M . O l i v i e r   C H A B R O L  U n i v e r s i t é   P a n t h é o n   S o r b o n n e   P a r i s   1  
  • 2. sommaire    I  Présentation  générale  du  groupe  ……………………………………3     - Introduction….…………………………………………………………………...3   - Activités  …….………………………………………………………………………3   - Vision  RSE  du  groupe  ………………………………………………………...3    II  Analyse  du  reporting  RSE  du  groupe  ………………………………4     - Périmètre  du  reporting  RSE………………………………….…………....4   - Prise  en  compte  des  enjeux  du  développement  durable…....5   - Equilibre  du  reporting…………………………………….…………………..6   - Interaction  avec  les  parties  prenantes…………………….………..…7   - Vérification  externe  du  reporting……………………………………..…8    III  Résumé  ……………………………………………………………….9                                       2  
  • 3.   I-Présentation générale du groupe    Introduction Sanofi est un groupe pharmaceutique français qui sest transformé par des acquisitionssuccessives, en particulier lors de sa fusion avec le groupe franco-allemand Aventis pourdevenir Sanofi-Aventis en 2004 redevenu Sanofi en 2011 dirigé depuis décembre 2008 parChristopher Viehbacher. Leader mondial diversifié de la santé,centré sur les besoins des patients découvre,développe et distribue des solutions de santé. L’entreprise s’appuie sur trois grands pôles d’activité pharmaceutique, les vaccinshumains avec Sanofi Pasteur et les produits de santé animale avec Merial Limited(Merial). Sanofi est présent dans une centaine de pays et ses produits sont distribués dans plusde 170 pays. Il est le leader reconnu de la pharmacie dans les marchés Émergents avecd’excellentes positions dans les principaux pays. En 2011, Les marchés Émergentsenregistrent un chiffre d’affaires de 10 133 millions d’euros, soit une progression de 10,4%.ActivitésSanofi possède plusieurs laboratoires commercialisant des médicaments sous leur propre nomde marque et s’organise en 5 filiales : • Sanofi pasteur MSD : pour les vaccins • Genzyme : pour les biotechnologies • Chattem : pour l’automédication et les Médicaments en vente libre aux Etats-Unis • Merial : pour la santé animale • Zentiva : pour les médicaments génériquesVison RSE du groupe La responsabilité sociale de l’entreprise RSE est au cœur des activités de Sanofi. Entant que partenaire mondial de la santé, le groupe se concentre sur les besoins des patients etporte une attention particulière aux impacts sociaux, environnementaux et économiques del’ensemble des activités. Leur engagement à agir de manière responsable est fondamentaldans leur façon de travailler au quotidien. La démarche RSE de Sanofi s’articule autour de quatre axes : • Patient : le patient au centre des activités du groupe • Ethics : l’éthique en action • People : les collaborateurs et les communautés locales • Planet : la performance environnementale       3  
  • 4. II- Analyse du reporting RSE du groupe A – Périmètre du reporting RSE !  0 Périmètre non explicité !  1 Couverture nationale !  2 Couverture internationale !  3 Consolidation comptable !  0 Pas d’intégration de sous – traitants !  1 Intégration de sous - traitants   La stratégie RSE est valable à chaque niveau de l’organisation de Sanofi : local,régional et mondial. Au sein du Groupe, les variations de périmètre (créations et fermetures de sites,transferts d’activités) entre 2010 et 2011 ont été traitées suivant des règles prédéfinies afin depouvoir évaluer la performance du Groupe sur un périmètre comparable d’une période àl’autre. Afin d’assurer l’homogénéité et la fiabilité des indicateurs suivis dans l’ensemble deses entités, le Groupe a mis en œuvre des référentiels communs de reporting social, desécurité et d’environnement. Ces documents précisent les méthodologies à suivre pour lereporting des indicateurs de l’ensemble du Groupe : définitions, principes méthodologiques,formules de calcul et facteurs d’émission. En outre, il y’a une forte consolidation comptable. Dans son rapport, Sanofi cite à plusieurs reprises ses nombreux collaborateurs(fournisseurs, investisseurs) ce qui laisse penser qu’il les a totalement intégrés dans sa visionde la RSE.   4  
  • 5. B – Prise en compte des enjeux du DD !  0 Pas d’énonciation des enjeux - clés !  2 Enonciation d’enjeux des sociaux ou environnementaux !  6 Mise en évidence de priorités entre les enjeux !  0 Reporting à la carte malgré l’existance de recommandations sectorielles !  1 Respect d’une liste d’enjeux sectoriels (type GRI sectoriel) La responsabilité sociale de l’entreprise recouvre un large éventail d’enjeux. Cetteannée, le rapport RSE de Sanofi aborde 48 enjeux stratégiques dans leurs axes prioritaires :Patient, Ethics, People et Planet. Dans le cadre de l’identification de ses enjeux RSE, Sanofi a défini au sein de cesquatre axes 12 enjeux prioritaires et met tout en œuvre pour être en parfaire cohérence aveceux. Ces12 priorités d’action ont été déterminées en appliquant un processus analytiquerigoureux : le test de matérialité. Convaincu que risque rime avec opportunité, trouver des réponses efficaces à cesenjeux permet à Sanofi de saisir les occasions d’améliorer sa performance – tant du point devue de la RSE que d’un point de vue business. Sanofi élabore actuellement sa grille GRI qui sera bientôt disponible sur leur siteinternet et donc on considère que cela correspond à un respect d’une liste sectorielle.   5  
  • 6. C – Equilibre du reporting !  0 Présentation uniquement de points positifs !  2 Présentation des points faible !  4 Explic. Des dilemmes rlatifs aux points faibles Après lecture du rapport, on remarque que le groupe s’est focalisé sur les différentsprojets bienveillants qu’il compte piloter avec soin tout en oubliant d’évoquer les pointspotentiellement faibles comme par exemple les effets secondaires d’un de leurs médicamentsou encore le scandale lié à la mort de plusieurs salariés d’une pathologie liée à l’amiante. Pour preuve, le groupe a été condamné pour infraction écologique pour son site situé àLyon, ce qui montre qu’ils ont encore des choses à améliorer et qu’ils n’en parlent pasforcement.   6  
  • 7. D – Interaction avec les parties prenantes !  0 Pas de reporting sur la concertation PP !  3 Explication des relations avec les parties prenantes !  4 Référence à un système de management type AA1000 !  0 Pas d’avis externes publiés par l’entreprise !  2 Publication des avis de p. prenantes externes !  0 Pas d’avis des représentants du personnel publié !  3 Publication d’une avis des IRP sur le reporting En 2010, Sanofi a questionné un échantillon de plus de 20 parties prenantes de sixnationalités différentes (américaine, belge, brésilienne, chinoise, française et hongroise) etreprésentant des associations de patients, des professionnels de santé, des ONG, desuniversités, des investisseurs, des salariés du Groupe et les médias. Ces parties prenantes ontété interrogées sur plusieurs thèmes. Aussi, le Groupe a créé un panel d’experts internes et externes pour aider à ladéfinition des engagements RSE du Groupe et à faire face aux différents enjeux RSE. Le processus d’analyse de la matérialité des enjeux RSE appliqué par Sanofi reposeprincipalement sur les recommandations formulées dans les guides de la Global ReportingInitiative (GRI G3 Guidelines) et les principes comptables de la norme AA1000. Des contacts réguliers avec de grands et petits investisseurs sont assurés par le conseild’administration ou des salariés de l’entreprise agissant en son nom sur les questions degouvernance à travers diverses voies et manifestations telles que le salon Actionaria organiséen France, la mise en place d’un comité des actionnaires minoritaires, la mise en place d’unedirection dédiée aux relations investisseurs et aux actionnaires individuels, les interactionsavec les agences de mandataires et les agences de notation sociale et d’autres interlocuteursdistincts.   7  
  • 8. E – Vérification externe du reporting !  0 Aucun système de vérification externe !  3 Certification par un EC (même partielle)   Pour renforcer la qualité de son rapport RSE, Sanofi le soumet volontairement àl’examen de commissaires aux comptes externes qui analysent une sélection de données etinformations afin de garantir qu’elles sont exactes. Cette démarche a été notoire depuis 2007. De surcroît, ils ont demandé à des experts en RSE extérieurs au Groupe (à savoir, CSREurope) de procéder à une évaluation indépendante de notre rapport RSE et adopte desprocédures permettant de diffuser et de contrôler l’application des politiques qu’elle s’estengagée à suivre. Différents systèmes de management structurent le suivi de l’application deces procédures et la mise en place de plan d’actions notamment autour des thématiquessuivantes : lutte contre la corruption, achats responsables, droits de l’homme, éthique dans lesessais cliniques, gouvernance, pharmacovigilance, lutte contre les médicaments contrefaits,innovation, maladies rares, diversité, santé et sécurité, développement des compétences,gestion de l’eau et produits pharmaceutiques dans l’environnement. Le rapport d’examen des commissaires aux comptes, détaillant les travaux effectuéspar eux ainsi que leurs commentaires et conclusions, figure sur leur site Internet.                 8  
  • 9. III Résumé Sanofi est une multinationale dans le secteur pharmaceutique qui a intérêt à prendre ausérieux leurs engagements sociaux et c’est justement l’image qu’elle tente d’imposer sur cemarché. Après lecture du rapport, nous constatons que le groupe est très investi dans ledomaine de la RSE et met tout en œuvre pour améliorer ses produits, protéger ses patients etla planète. En matière d’environnement, le groupe prend soin de réduire son empreinte et pour yparvenir ils ont mis en place plusieurs équipes dont la mission est d’aller bien au-delà del’application des standards fixés. Les points clés sont la réduction de la consommation de gazet de pétrole sur leurs sites, la généralisation des technologies “vertes” et la réduction de leurempreinte environnementale et des coûts associés. Lengagement de Sanofi en faveur de la communauté, de lenvironnement, de sesparties prenantes et de ses collaborateurs a été reconnu par des prix prestigieux dans tous lespays du monde. Sanofi fait partie des principaux indices extra-financiers qui sélectionnent les sociétésà laune de critères sociaux, environnementaux, économiques et de leur performance enmatière de gouvernance dentreprise Mais comme mentionné plus haut, l’équilibre du rapport n’est pas respecté et seconcentre uniquement sur les points positifs tout en ignorant les points susceptibles de leurcauser du tord car finalement tout est fait pour améliorer leur image dans un but très précis :accroitre la rentabilité. Source Responsabilité sociale de l’entreprise, Reporting 2011 http://reportingrse.sanofi.com/web/ http://www.sanofi.fr/l/fr/fr/index.jsp http://www.actualites-news-environnement.com   9