Vatsasura

300 views
232 views

Published on

La mise à mort de Vatsasura

Published in: Spiritual
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
300
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Vatsasura

  1. 1. La mise à mort de Vatsāsura Le Livre de Kṛṣṇa - Chapitre 11A. C. Bhaktivedānta Swāmī Prabhupāda Illustrations : Little Kṛṣṇa film
  2. 2. Qui était VATSĀSURA dans sa vie passée ? Il était Pramīla, fils du démoniaque Muru. 1 Il était Pramīla, fils du démoniaque Muru. 1 Il était Pramīla, fils du démoniaque Muru. Extrait de la Garga-Saṁhitā Canto 2-4-25
  3. 3. Vasiṣṭha Muni et la vache Nandinī3. Après avoir conquis les dévas, Pramīla arriva à l’ashram de Vasiṣṭha V a s i ṣṭ h a M u n i e t N a n d i n ī Muni* qui avait une petite vache Nandinī qui satisfait tous les désirs.
  4. 4. 4. Pramīla désirait cette vache pour satisfaire ses désirs mondains. Il se transforma en brāhmaṇa à qui l’on ne peut rien refuser. -Śrī Nandinī le démasqua : «Tu es un démon venu me voler; alors deviens un veau immédiatement.» [Celui qui vole un brāhmaṇa verra toute sa famille se consumer à petit feu, tout comme le feu qui semballe à lintérieur dun arbre creux, et que rien ne peut éteindre ce feu. SB 10 64 32-43]
  5. 5. 5. Lasura devenu un veau, tourna autour de Vasiṣṭha Muni et de Nandinī, implorant leur pardon. Nayant eu que lintention de voler, la petite vache promit à lasura quil serait libéré par Śrī Kṛsṇa. ̣Comme il est dit dans la Garga-Saṁhitā, s’il avait réellement volé la propriété du brāhmaṇa, il aurait repris naissance comme un ver de terre.
  6. 6. 6. Qui était Vasiṣṭ ha Muni ? Il naquit des pensées de Brahmā. Sa vie est très longue.Au Trétā-yuga, il était le prêtre au couronnement de Rāmacandra Au Dvapāra-yuga; il fut présent à la bataille de Kurukṣetra .
  7. 7. 7. Deux rois essayèrent de voler la vache Kāmadhenu et son veau :• Le roi Dilip et la reine Sudakṣiṇa n’avaient pas d’enfants; Vasiṣṭha leur conseilla de servir et dhonorer le veau Nandinī.Le 21ème jour un lion voulut dévorer le veau, Dilip Mah ārāja tenta de lancer une flèche mais son bras se paralysa. Il se proposa d’être lui-même mangé. Le lion accepta mais disparut mystérieusement. Le veau Nandinī expliqua quil sagissait dune illusion pour tester la sincérité du roi. Il fut récompensé dun fils ! le veau Nandinī• Le roi Viśvāmitra (qui nétait pas encore muni) tenta sans succès de voler la vache Kāmadhenu, il fit des austérités pour égaler Vasiṣṭha au combat.
  8. 8. 8. L’origine de Kāmadhenu, la vache magique ?Un jour Indradéva refusa la guirlande de Durvāsā Muni (une incarnation de Śiva)Pour cette offense, tous les dévas perdirent leurs richesses.
  9. 9. 9. Śrī Viṣṇu recommanda aux dévas de baratter l’océan de lait avec l’aide des asuras et de partager avec eux, le nectar d’immortalité.Indradéva Śrī Viṣṇu Cest Mohinī Mūrti qui distribuera le nectar.
  10. 10. 10. Les dévas et les démons (à droite) barattèrent l’océan de lait avec VASUKI : la corde serpent;KURMA : lavatar tortue soutient sur son dos le mont MANDARA où est assis Śrī Viṣṇu
  11. 11. 11. La vache Kāmadhenu-Surabhī sortit du barattage de l’océan de lait.Les dieux et les démons obtiennent Amrita lélixir de vie.
  12. 12. 12. Brahmā ordonna Kāmadhenu-Surabhīde donner du lait et du ghee pour les rituels sacrés. (Mahābhārata, Adi Parva). Elle est la mère de la petite vache Nandinī. Ce rituel se célèbre lors du festival de la Kumba-Mélā tous les 12 ans.
  13. 13. 13. Voici une autre histoire avec la vache Nandinī : Paraśurāma fut la sixième incarnation de Śrī Viṣṇu.Bien que fils de brāhmaṇa, il avait les qualités d’un combattant.
  14. 14. Śiva 14. Quand Paraśurāma termina son éducation,Śiva lui donna une hache qu’il le rendait invincible.
  15. 15. 15. Ses parents Janmadāgni Muni et Rénuka possédaient une vache Kāmadhenu;et son veau pouvait nourrir instantanément une armée de soldats.
  16. 16. 16. Un jour le Muni offrit l’hospitalité à Kartavīrya Arjuna, un roi démoniaque aux 1000 bras qui tyrannisait les gens. Ce roi convoita la vache magique et la vola .
  17. 17. 17. Pour cette offense, Paraśurāma combattit le roi aux 1000 bras. Ses descendants se vengèrent et tuèrent le père de Paraśurāma.Finalement le Seigneur attaqua tous les kṣatriyas dégradés 21 fois. Pour rétablir la vertu, Śrī Rāmacandra apparaîtra comme un roi kṣatriya exemplaire.
  18. 18. 18. Les mauvaises habitudes ou anartha de Vatsāsura : Ce démon représente l’avidité;il est le mauvais garçon qui empêche les autres enfants de samuser dans la CK.Pour se purifier de ces anarthas, le maître spirituel recommande l’enseignement de la Conscience de Krishna dès le plus jeune âge. Krishna et Balarām allèrent à l’école de Sandipani Muni pendant 64 jours.
  19. 19. Vatsāsur a le démon transfor mé en veauLe Livre de Kṛṣṇa chapitre 11Śrīla Prabhupāda KI-JAY !
  20. 20. 20. Lorsque les deux grands arbres arjunas sécrasèrent au sol, les enfants dirent :"Kṛṣṇa sest glissé entre les deux arbres, le mortier de bois sest coincé. Alors Kṛṣṇa a tiré sur la corde et les arbres sécrasèrent à terre; deux hommes éblouissants, en sont sortis et ils ont parlé à Kṛṣṇa".
  21. 21. 21. Comment croire de telles fables? Mais certains y ajoutèrent foi et dirent à Nanda Mahārāja: "Ton fils est différent de tous les autres petits.".Nanda Mahārāja sourit, il savança et défit le nœud de cordes qui retenait prisonnier son prodigieux Enfant.
  22. 22. 22. Quand Il fut libéré, les aînées des gopīs prirent Kṛṣṇa contre elles, et Lemmenèrent dans la cour de la maison où toutes ensemble elles frappèrent des mains, louant Ses Actes merveilleux.Et Kṛṣṇa de frapper des mains avec elles, comme le ferait un enfant ordinaire. .
  23. 23. 23. Le Seigneur Suprême, Śrī Kṛṣṇa, tout entier sous le charme des gopīs,commença de chanter et de danser, comme une marionnette dans leurs mains.
  24. 24. 24. Parfois, Mère Yaśodā demandait à Kṛṣṇa de lui apporter une planche enguise de siège. Bien que le poids en fût trop grand pour un enfant de Son âge, Kṛṣṇa Sarrangeait pour mener à bien Sa mission.
  25. 25. 25. Parfois, Son père, absorbé dans ladoration de Nārāyaṇa, Lui demandait dapporter ses sandales de bois; Kṛṣṇa les plaçait à grand peine sur Sa tête et Se rendait au désir de Son père.Lorsquon Lui demandait de soulever quelquobjet trop lourd pour Lui, Il Se contentait dagiter les bras,
  26. 26. 26. Śrī Kṛṣṇa était pour Ses parents la Source intarissable de tous plaisirs.En révélant tous ces Divertissements denfance, le Seigneur montrait aux grands philosophes recherchant la Vérité Absolue comment Lui-même, la Personne Souveraine, Se place sous la domination de Ses purs dévots et Se plie à leurs désirs.
  27. 27. 27. Un jour, il se présenta devant la maison de Nanda Mahārāja une marchande de fruits. "Si vous voulez des fruits, venez à moi je vous prie"., Lenfant Kṛṣṇa Sempara aussitôt dune poignée de grains et courut les échanger contre des fruits.Mais Ses paumes étaient bien menues, les grains tombèrent sur le chemin.
  28. 28. 28. La marchande vit le Seigneur et se trouva fasciné par Sa beauté extrême:elle accepta sans hésiter les quelques grains qui restaient encore dans le creux de Sa main et chargea lEnfant de fruits. Mais quand elle jeta de nouveau un regard sur son panier, il débordait depierreries. Du Seigneur vient toute bénédiction; la moindre chose quon Lui offre ne va pas en vain: Il donnera en retour des millions de fois plus.
  29. 29. 29. Un jour, Śrī Kṛṣṇa jouait sur les berges de la Yāmunā.Rohiṇi, mère de Balarāma, vint demander aux enfants de revenir à la maison. Mais Kṛṣṇa et Balarāma étaient si absorbés dans leurs jeux quIls navaient guère envie de rentrer.
  30. 30. 30. Rohiṇi sen retourna seule et envoya, Mère Yaśodā.Si grand était lamour de Yaśodā-mata quelle sentit sa poitrine se gonfler de lait. "Mon cher fils, rentre, je ten prie! Voilà que lheure de ton déjeuner est déjà passée"! viens je ten prie, viens téter. Tu as assez joué, tu dois avoir bien faim.
  31. 31. 31. Mère Yaśodā dit à Balarāma : "O mon bien-aimé, toi qui fais la gloire de ta famille,veuille revenir sans plus attendre avec ton jeune frère Kṛṣṇa.Rentrez, je vous en prie, prendre à la maison votre déjeuner. Votre père Nanda Mahārāja ne mangera pas sans vous".
  32. 32. 32. Dès quIls eurent entendu que Nanda Mahārāja les attendait,Kṛṣṇa et Balarāma prirent le chemin du retour. Leurs compagnons de jeux sen plaignirent: "Kṛṣṇa nous quitte au moment où nos jeux sont le plus captivants. La prochaine fois, nous ne ladmettrons plus dans nos jeux.Kṛṣṇa Sen effraya, et au lieu de retourner à la maison, les rejoignit de nouveau.
  33. 33. 33. Yaśodā Les gronda tous et dit à Kṛṣṇa: "Mon cher Kṛṣṇa, penses-tu être un enfant des rues?Cest aujourdhui ton anniversaire; il faut que tu offres des vaches en charité aux brāhmaṇas. Tu devrais déjà être lavé et paré. Rentre donc, je ten prie, habille-toi joliment, et alors tu pourras encore jouer.
  34. 34. 34. De retour à la maison, elle Les baigna tous deux. Yaśodāmata appela alors les brāhmaṇas, et pour marquer lanniversaire des 3 ans de Krsna, leur fit don charitable, de nombreuses vaches.Voilà comment, dans lintimité, Yaśodāmata célébra lanniversaire de Kṛṣṇa.
  35. 35. 35. Peu après, les anciens parmi les pâtres se réunirent tous, Nanda Mahārāja présidant leur assemblée.A lordre du jour: les mesures quil fallait prendre pour mettre un terme aux graves perturbations engendrées à Mahāvana par les asuras.
  36. 36. 36. Upananda, frère de Nanda Mahārāja, avait lenvergure dun dirigeant. Il sadressa à lassemblée: "Chers amis! Le mieux serait que nous quittions ces parages, que hantent tant de redoutables asuras. Ils troublent notre vie paisible; ils sattaquent en particulier aux petits enfants.
  37. 37. 37. - Songez donc à Pūtanā et au petit Kṛṣṇa! Seule la grâce de Śrī Hari a permis que Kṛṣṇa échappe aux griffes de cette puissante sorcière.- Alors vint lasura-tornade, qui emporta Kṛṣṇa loin dans les airs; lenfant a été sauvé encore une fois, par la grâce de Śrī Hari: lasura sest écrasé sur le roc. Ces lieux ne sont plus du tout sûrs.
  38. 38. 38. "Par la grâce de Śrī Hari, nous avons tous été sauvés des pires catastrophes, mais il nous faut maintenant redoubler de prudence. Nous devrions choisir la forêt de Vṛndāvana, qui foisonne dherbes nouvelles. Nous pourrons y vivre en paix.Près de là se trouve la colline Govardhana, préparons tout de suite nos chariots, partons, les vaches devant"!
  39. 39. 39. Tous les pâtres acquiescèrent denthousiasme.Ils chargèrent les chariots. Les pâtres escortèrent le convoi avec arcs et flèches. Ils soufflaient dans leurs cors et leurs bugles. Dans un joyeux tumulte ils prirent le chemin de Vṛndāvana.
  40. 40. 40 . Yaśodā et Rohiṇ i se trouvaient dans un chariot avec sur leurs genoux Kṛṣṇ a et Balarāma.Tout au long du voyage, elles parlèrent à leurs Fils; et savourant le plaisir de ces conversations, elles resplendissaient dune très grande beauté.
  41. 41. 41. Ils atteignirent Vṛndāvana (vicinity de Chatikara-au lieu de lactuelle Bhaktivedānta-mārga).Ils encerclèrent le territoire avec les chariots. ils élevèrent leurs maisons. Ils se sentaient heureux, tous ces nouveaux habitants de Vṛndāvana.
  42. 42. 42. Cest alors quà Kṛṣṇa et Balarāma. fut confiée la garde des veaux. Les pâtres font une cérémonie à cette occasion.Kṛṣṇa reçoit un bâton rouge, une corde, une corne de buffle, une flûte. Mère Yaśodā lui offre des petites chaussures décorées de diamants et une ombrelle, mais Kṛṣṇa les refuse; à moins quelle en fasse autant pour les veaux !
  43. 43. 43. Tout en surveillant les veaux, les deux Frères faisaient résonner Leurs flûtes. Parfois, Ils Se lançaient, en guise de balle, des fruits āmalakī et bael.Parfois encore, Ils dansaient et faisaient tinter les clochettes de Leurs chevilles.
  44. 44. 44. Parfois, Se dissimulant sous des couvertures, Ils Se déguisaient en bœuf et en vache. Ainsi Se divertissaient Kṛṣṇa et Balarāma.
  45. 45. 45. Souvent, les deux Frères imitaientle mugissement des bœufs et des vaches, ou simulaient un combat de taureaux.
  46. 46. 46. Dautres fois, Ils imitaient les cris de diverses bêtes et oiseaux. Ainsi connurent-Ils la joie de Leurs Divertissements denfance, comme lauraient fait des enfants ordinaires.
  47. 47. 47. Un jour, alors que Kṛṣṇa et Balarāma jouaient sur les berges de la Yamunā, un être démoniaque,Vatsāsura se présenta au palais de Kaṁsa.
  48. 48. 48. L’asura va se transformer en veau. Sachant que Kṛṣṇa avait déjà tué ses frères et sœurs démons (Pūtanā, Trinavarta, Sakatāsura), Il pensa, Kṛṣṇa est Gopāla, le protecteur des vaches; si je suis vaincu, peut-être Kṛṣṇa sera miséricordieux envers un veau.-Le sort de lasura devait s’accomplir, il fut transformé en veau pour avoir essayer de voler la petite vache Nandinī qui satisfait tous les désirs.
  49. 49. 49. Vatsāsura rejoignit les deux Frères dans lintention de Les tuer. Il se mêla aux autres bêtes. Vatsāsura représente l’avidité; il est le mauvais garçon qui empêche les autres enfants de s’amuser dans la Conscience de Kṛṣna. ̣
  50. 50. 50. Kṛṣṇa, cependant, ne fut pas dupe de cette ruseet prévint aussitôt Son Frère de la présence de lasura.
  51. 51. 51. À pas de loup, tous deux le suivirent.
  52. 52. 52. Soudain, Kṛṣṇa Se saisit du veau asurapar la queue et les pattes de derrière, le fait tournoyer avec grande force et le lance en lair.
  53. 53. 53. Lasura tomba dans les hautes branches dun arbre kapittha. Du coup tous les kapitthastombèrent les uns sur les autres et les garçons s’écrièrent : Bien fait ! Bien fait ! (Garga-Saṁ hitā ch. 4)
  54. 54. 54. Larbre kapittha / feronia elephantum- wood apple ou bael fruit (gros comme une balle de tennis)est un citrus de 9 mètres de haut, il est apprécié par les singes.
  55. 55. 55. Lasura en perd la vie,et son corps, de la cime de larbre, sécrase au sol.
  56. 56. 56. Kṛṣṇa reçut les louanges de tous Ses compagnons de jeux: "Voilà qui est bien! Beau travail"!
  57. 57. 57. Et les dévas dans le ciel, dans leur joie,firent pleuvoir des fleurs en criant Victoire ! Une grande lumière mahā-jyotiḥ s’échappa du démon et rentra dans le corps de Śrī Kṛṣṇa. Cest ainsi quIls vécurent la joie de Leurs Divertissements denfance, les jeunes pâtres de Śrī Vṛndāvana-dhāma. Le Livre de Kṛṣṇa KI-JAY ! Śrīla Prabhupāda KI-JAY !
  58. 58. VATSASURA / mini quizz facultatif ! Les N° correspondent aux légendes du diaporama. 4. Qu’est-ce que Vatsāsura essaya de voler dans sa vie passée ? 4. Il essaya de voler Śrī Nandinī, la petite vache de Vasiṣṭha Muni. 6. Qui était Vasiṣṭha Muni, au Trétā-yuga ? 6. Il était le prêtre au couronnement de Rāmacandra. 12. Que fête-t-on au festival de la Kumba-Mélā ? 12. Le barattage de l’océan de lait. 18. Que recommande le maître spirituel 18. L’enseignement de la Conscience de Krishna dès le plus jeune âge. pour se débarrasser de l’avidité ? 33. Pourquoi Kṛṣṇa doit-il rentrer pour l’anniversaire de ses 33. Mère Yaśodā veut qu’Il offre des vaches en charité aux brāhmaṇas. 3ans 35. Mettre un terme aux graves perturbations engendrées par les asuras. 35. De quoi discute-t-on à l’assemblée de Nanda Mahārāja ? 37. Aux griffes de la sorcière Pūtanā et de lasura-tornade. 37. À quels dangers Kṛṣṇa échappe-t-il à Mahāvana ? 38. Vṛndāvana, près de la colline Govardhana,38. Quel nouveau lieu de résidence, les brijvāsis choisissent-ils de Vṛndāvana à Rādhā-kuṇda : 22km. 42. Kṛṣṇa reçoit un bâton rouge, une corde, 42. Que reçoit Kṛṣṇa pour aller garder les veaux ? une corne de buffle, une flûte. 43. Des fruits āmalakī et bael. 43. Quels sont les fruits lancés en guise de balle ? 47. Vatsāsura 47. Quel être démoniaque, se présenta au palais de Kaṁsa ? 52. Kṛṣṇa le saisit par la queue et les pattes de derrière, 52. Que fait Kṛṣṇa avant de lancer lasura en lair ? le fait tournoyer. 54. Larbre kapittha / feronia elephantum, 54. Quel genre d’arbres tombèrent les uns sur les autres ? il est apprécié par les singes. 55. De la cime de larbre, l’asura sécrase au sol. 55. Comment lasura perd-il la vie ? 57. Son âme rentra dans le corps de Śrī Kṛṣṇa.57. Où va la grande lumière mahā jyotiḥ qui s’échappe du démon ? 57. Cest ainsi quIls vécurent la joie 57. Que dit Śrīla Prabhupāda au sujet des jeunes de Leurs Divertissements denfance. pâtres de Śrī Vṛndāvana-dhāma ? Le Livre de Kṛṣṇa KI-JAY ! KI-JAY !

×