Your SlideShare is downloading. ×
Un Regard Sur La Colombie Medias Et Conflit
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Un Regard Sur La Colombie Medias Et Conflit

1,577
views

Published on

Memoire de maitrise. Cette etude est une présentation de l'histoire récente du conflit interne en Colombie, ses origines et son actualité. Il a ète question également de découvrir les dynamiques …

Memoire de maitrise. Cette etude est une présentation de l'histoire récente du conflit interne en Colombie, ses origines et son actualité. Il a ète question également de découvrir les dynamiques politiques, sociales, culturelles, économiques et médiatiques d'un pays qui est en guerre depuis des décennies.

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,577
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Université Paris VII - Denis Diderot ICST Information et communication Scientifique et technique Un regard sur la Colombie. Le conflit armé et les medias. Mémoire présenté par Pablo Andrés Castell Maîtrise en Information et communication scientifique et technique
  • 2. Sous la direction de : Richard Millet Année universitaire 2005-2006 Introduction Tout au long des ces soixante dernières années la Colombie a été l’épicentre du développement de différentes sortes de manifestations de violence. Une situation de guerre interne permanente qui s’est établi peu a peu en tant que notion inhérente à la culture et à la vie quotidienne des colombiens. À présent la banalisation de la guerre est un des principaux problèmes au niveau social et culturel. Dans une société où la violence est considéré comme étant une condition « ordinaire » de vie, il sera difficile pour le pays de sortir de la crise. Les analystes1 expliquent le conflit colombien comme étant la somme des nombreux facteurs qui interagissent sans aucune règle apparente. Une conjoncture complexe ou les tensions politiques, sociales, économiques et /ou culturelles entre les différents acteurs sociaux ont engendré et engendrent encore aujourd’hui une détérioration dans les processus de violence. Corruption, drogue, pauvreté, lutte pour les territoires, injustice, inégalité, peur, mort, et indifférence sont quelques- uns des facteurs qui échappent au pouvoir de l’état. Pendant que la nation se décime, le gouvernement, censé 1 Je reprends les théories de nombreux auteurs, tous spécialistes dans le phénomène de violence en Colombie. Historiens, anthropologues, sociologues, journalistes, analystes économiques et analystes des medias, seront citées à travers ce recueil. Voir notes de bas de pages et bibliographie.
  • 3. protéger la population et maintenir l’ordre, devient tout simplement un autre acteur qui contribue à la recrudescence de la guerre. Ces circonstances très particulières font que les structures institutionnelles et sociales se détériorent de plus en plus en empêchant le développement du pays en tant que état démocratique. La gravité de la situation colombienne est telle, que le conflit tend à dépasser les frontières et le phénomène d’internationalisation prenne des dimensions dramatiques. En plus de la traditionnelle ingérence des Etats-Unis, les relations avec les pays voisins continuent à se dégrader et par conséquent le pays commence à affronter un problème d’isolement régional et mondial. Dans un tel contexte, les medias du pays ont toujours été un élément déterminant dans le déroulement ou l’aggravation du conflit, mais maintenant ils sont appelés à jouer un rôle fondamental dans la recherche de solutions à la crise. À travers ce texte je vous présenterai l’histoire récente du conflit, ses origines et son actualité. Également nous allons découvrir ensemble les principaux acteurs et les dynamiques sociales, économiques et politiques qui structurent la crise. Nous parlerons de la Guérilla, du Para militarisme, de l’état, de l’armée, du narcotrafic, de la société civile et des medias et logiquement de leurs rapports. En ce qui concerne les medias, je développerai mon récit en trois axes principaux, initialement nous observerons leur organisation, leur histoire et la relation qu’ils maintiennent avec les élites économiques et politiques. Le deuxième point portera sur la transformation des espaces médiatiques en théâtres de la guerre et sur les « représentations » que les medias génèrent sur la crise de violence. Et pour finir, je vous ferai découvrir les rudes conditions de travail des
  • 4. journalistes colombiens et comment la liberté d’expression et de la presse est perturbée par les acteurs de la guerre. La question centrale dans ces trois axes, est celle du rôle « informatif » des medias et la relation de l’état, des groupes armés et des groupes économiques avec « l’information » et les medias que la transmettent. En tant que générateurs des représentations sur la violence et sur la paix, les medias sont aujourd’hui un des acteurs qui participent à l’aggravation de la situation colombienne. Cependant ils peuvent devenir l’acteur principal dans la reconstruction du pays, en sortant des systèmes du pouvoir traditionnel et en donnant à la population les outils pour mieux comprendre la crise et ainsi pouvoir la résoudre. Pour la troisième et dernière partie de ce mémoire j’approfondirai sur ces éventuels issus au conflit et les dispositifs par lesquels nous pourrons mettre en marche un modèle de restructuration médiatique qui à son tour pourrait donner suite au début de la reconstruction de la nation colombienne. Cette section du texte, est une première approche à un projet de réorganisation des medias est des acteurs sociaux. C’est à travers les medias que nous pourrons repenser le conflit et trouver enfin la calme. Voilà donc les points généraux de mon travail sur le conflit et les medias en Colombie. Un travail qui résulte de la lecture, la réflexion et l’analyse sur une importante quantité d’ouvrages, ainsi que du débat informelle avec les personnes qui s’inquiètent et s’intéressent de l’avenir de leurs pays. Ce mémoire est un travail de découverte et de reconnaissance des vérités qui me troublent mais qui en même temps me donnent envie de travailler pour construire un pays en paix.
  • 5. Table de matières INTRODUCTION...................................................................................................................................................2 CONCLUSION........................................................................................................................................................5 BIBLIOGRAPHIE .................................................................................................................................................8 Conclusion. La situation actuelle de guerre est le résultat d’une évolution chaotique des dynamiques politiques, économiques et sociales. En Colombie, les différentes manifestations de violence doivent son apparition aux mauvaises stratégies politiques et sociales des gouvernants et des élites du pays. D’abord l’établissement du bipartisme en tant que régime de pouvoir à engendre la naissance des mouvements d’opposition armée, vu que toute action politique et pacifique n’était pas envisageable. De plus dans sa quête pour maintenir le pouvoir les dirigeants ont toujours fait les mauvais choix, en persécutant et en obligeant certains groupes de la population à s’armer, les groupes guérilleros furent la réponse à cette persécution. Dans son incapacité de rétablir l’ordre dans le pays par des moyens légaux, le gouvernement commit une nouvelle erreur et créa un autre mouvement armé, les paramilitaires. Un acteur qui n’a fait que aggraver la situation. La drogue est un autre facteur qui a détérioré les dynamiques de la guerre, mais il n’est que la réponse aux inégalités engendrées par des catastrophiques politiques économiques et sociales. De plus la corruption qui a gagné les institutions gouvernementales n’a fait que discréditer le pouvoir et a servi d’exemple à des milliers de gens pour suivre le même mode de vie. La culture de l’argent facile
  • 6. c’est établi comme mode d’un grade partie de la population colombienne. Pour finir il paraîtra que les gouvernements n’ont jamais été intéressés par une sortie négocie du conflit, vu que a chaque fois il ont pas été honnêtes dans leur démarche. Tous ces facteurs ont amené a la recrudescence de la guerre, de plus la « réalité » du contexte a toujours été occultée par les medias qui manipulées par les élites ne montrent pas la réalité des faits, mais que les vérités officiels, dans une telle situation la population civile n’a jamais eu la capacité d’agir et de s’organiser. Les représentations que les colombiens ont de la guerre sont loin d’être exactes, certes ils sont informés du contexte général, mais ils ne comprennent pas quels sont les véritables enjeux politiques et sociaux du conflit. La méconnaissance des contextes historiques du conflit, la superficialité des narrations médiatiques et le manque d’analyse font des récits médiatiques une simple formalité. Alors le manque de crédibilité, devient un facteur d’aggravation de la crise, les manipulations politiques et économiques restent les plus grands ennemis du droit à l’information. Cependant le surgissement des nouvelles technologies permet le développement d’alternatives pour reconstruire l’univers médiatique et de ce fait pouvoir reconsidérer les dynamiques du conflit. Internet devient un espace où il est possible d’entreprendre des processus de restructuration des représentations de la réalité. A partir de ce nouveau media, il est possible de créer des passerelles entre tous les secteurs de la société et lorsque ceux ci auront pris conscience de l’importance de l’information et des représentations sur la crise, le pays pourra entamer un véritable processus de transformation vers la paix.
  • 7. L’Internet doit devenir un modèle de restructuration médiatique en se positionnant en tant qu’instrument de critique et de reformulation des medias traditionnelles. Dans ce projet de reconstruction des médias la participation de l’état est primordiale, cependant si le gouvernement ne veut pas y participer, il sera nécessaire que les populations, les journalistes et tous les secteurs confondus se regroupent au tour d’un grand mouvement citoyen de information alternatif et que des organisations civiles « non violentes » de la communauté internationale soutien ce mouvement. Il est essentiel que les mouvements civiques prennent la parole et agissent maintenant, de la reconstruction des medias et de la réévaluation du droit de l’information, dépendent notre avenir.
  • 8. Bibliographie Livres : ARANGO, Carlos. FARC : 20 anos : de Marquetalia a l’Uribe. Ediciones la Oveja Negra. 1984 BLANQUER Jean Michel. La Colombie à l’aube du troisième millénaire. CREDAL et IHEAL éditions. 1996 CAROFF Delphine. Ingrid Betancourt ou la médiatisation de la tragédie Colombienne. L’Harmattan. 2004 CEPALC (Commission économique pour l’Amérique latine et les caraïbes). Une décennie de développement sociale en Amérique Latine. Chapitre 1 « pauvreté ». Publié par l’IHEAL (Institut d’hautes études de l’Amérique Latine). 2004 CHALIAND Gérard. Stratégies de la guérilla, anthologie historique de la longue marche à nos jours. Idées/Gallimard. 1984 COUFFIGNAL Georges (Directeur). Amérique Latine, tournant de siècle. La découverte. 1997 FLIP (fondation pour la liberté de la presse). Estado de la libertad de prensa en Colombia en el 2004. Publié avec le soutien de Reporters sans frontières. 2004 LAZZERI Pietro. Le conflit armé en Colombie et la communauté internationale. L’Harmattan. 2004 MEDINA Gallego Carlos. ELN : Una historia contada a dos voces. Quito editores. 1996 PALACIOS Marco. Entre la legitimidad y la violencia. Colombia 1875-1994. Grupo editorial Norma. 1995 PASTRANA Arango Andres. Una politica de paz para el cambio. Juin de 1998. PECAUT Daniel. Orden y violencia:Colombia 1930-1954. Siglo XXI editores. 1987
  • 9. --------------------. Cronica de dos décadas de historia colombiana, 1968-1988. Siglo XXI editores.1998 ------------------------. Guerra contra la sociedad. Editorial Planeta Colombiano. 2001. PIZARRO Eduardo. Las FARC 1949-1966 : de la autodefensa a la combinacion de todas las formas de lucha. Tercer mundo editores. 1991 PNUD (Programme des nations unies pour le développement). Informe nacional de desarrollo humano 2003 « El conflicto, callejon con salida ». 2004 PRESIDENCIA DE LA REPUBLICA Y MINISTERIO DE DEFENSA NACIONAL DE COLOMBIA. Politica de defensa y de seguridad democratica. Juin 2003 PREVÔT Marie-France (Directrice). Les territoires de l’état nation en Amérique Latine. IHEAL éditions. 1999 PROLONGEAU Hubert. La vie quotidienne en Colombie au temps du cartel de Medellin. Hachette. 1992. REPORTERS SANS FRONTIERES. La liberté de la presse dans le monde. Rapport 2005. Avec le soutien de courrier international.2005 SANCHEZ Gonzalo. Guerre et politique en Colombie. L’Harmattan. 1998 ------------------------. Ensayos de historia social y politica del siglo XX. Ancora editores. 1985 SANTISO Javier. Amérique latine : révolutionnaire, libérale, pragmatique. Collection « CERI autrement ». Éditions Autrement. 2005 THEYSSET Edouard. L’Amérique Latine a l’aube du XXI siècle. Economica. 1999 UNESCO. Media, violence and terrorism. Chapitre No 13 “media, violence and terrorism in Latin America”. UNESCO. 2003 URIBE Vélez Alvaro. Manifiesto democrático. 100 puntos del programa de Gobierno. 2002 URIBE Maria Victoria. Anthropologie de l’inhumanité. Éditions Calmann- Lévy. 2004 WOLF Maribel. La Colombie écartelée. Le difficile chemin de la paix. Karthala, terre des hommes France. 2005
  • 10. WOLTON Dominique. L’autre mondialisation. Champs/Flammarion. 2004 Articles et investigations : ACOSTA Amilkar D. « el TLC no es como lo pintan ». Réseau Indymédia. 9 février 2006 CALVO Ospina Carlos. « Les paramilitaires au cœur du terrorisme du état Colombien ». Le monde diplomatique. Avril 2003 ------------------------------. « Aux frontières du Plan Colombia » Le monde diplomatique. février 2005. -----------------------------. « Les acteurs cachés du conflit Colombien ». Le monde diplomatique. Novembre 2004 CASTANEDA Patricia. « 50 anos de la television colombiana ». EL TIEMPO. 10 juillet 2004 CASTRO Cepeda Ivan et ORTIZ Giron Claudia. «Vie et mort de l’Union Patriotique. Comment des milliers des militants ont été liquidés en Colombie » le Monde diplomatique. Mai 2005 dans. CINEP (centre d’investigation et d’éducation populaire de Colombie). « Medias, NTCI et construction de la paix en Colombie ». Documents sur le site du CINEP. 2002 --------------------------- . Projet d’investigation « Internet Guerre et paix ». Documents sur le site du CINEP. 2002 ----------------------------. Dossier « Imaginaires sur les conflit armé et les acteurs dans les medias et les audiences » Documents sur le site du CINEP. 2003 FAJARDO Nelson. « El cinismo oficial a proposito de la medicion de la pobreza ». reseau Indymédia. 9 février 2006
  • 11. HERRAN Maria Teresa. « Repensando los medios de comunicacion en Colombia ». Publié dans le site Internet de MPP. Medios para la paz (Medias pour la paix). Octobre 2003 HUMAIN RIGHT WATCH. « Uribe debe cesar los ataques contra los medios de comunicacion ». La gran epoca. Mai 17 2006 LEECH Gary « Colombie : succès et échecs du président Uribe ». RISAL (). Janvier 2006. LEMOINE Maurice « Plan Colombie, passeport pour la guerre ». Le monde diplomatique. Cahier spécial « l’Amérique latine à l’heure colombienne » 2000 MIGNOLO Walter. « Révolutions en Amérique latine ». Courrier international. No. 794. janvier 2006. PALACIO Salazar Hernando. « Informar : el reto de la prensa en el proceso electoral ». Publié dans le site Internet de MPP. Medios para la paz (Medias pour la paix). Février 2006 PECAUT Daniel. « La tragédie Colombienne : guerre, violence, trafique de drogue » Hérodote, No. 99. 2000. --------------------. « Trafic de drogue et violence en Colombie ». Culture et conflits No.3. 1999 RIVERA Ochoa Maria Cristina. « el narcoterrorismo casi explota al pais ». Journal « el colombiano » dans le dossier « el narcotrafico en la vida nacional». Mai 2006. ROJAS Diana. « 25 anos de extradicion en Colombia ». Journal de l’université national de Colombie. Août 2004 RODRIGUEZ Urbano Miguel. « Colombie : L’échec du Plan Patriota ». Le grand soir. Info ». Juin 2005
  • 12. TAMAYO Camilo Andres. « De la liberté de la presse dans le conflit armé colombien ». Risal (réseau d’information et solidarité avec l’Amérique latine). 30 novembre 2005 UPRIMNY Rodrigo. « Regulacion, una forma de censura ? ». Revista semana. 6 février 2005. Sites Internet : • Sur le conflit interne. En espagnol www.farcep.org/ (Site des Forces révolutionnaires de Colombie) www.eln-voces.com/ (Site de l’armé pour la Libération Nationale) www.colombialibre.org/ (Site des autodéfenses Unies de Colombie) www.mindefensa.gov.co/ (Site du Ministère de la défense. Colombie) www.ejercito.mil.co/ (Site de l’armé national de Colombie) http://unperiodico.unal.edu.co (Site du Journal de l’Université National de Colombie) En français http://colombia.indymedia.org/news/2006/03/38364.php (site Indymédia Colombie) www.ehess.fr/cirpes/ds/ds69/andesama.html (Site de l’école d’hautes études en sciences sociales) Rubrique du CIRPES (Centre Interdisciplinaire de Recherches sur la Paix et d'Etudes Stratégiques) http://www.monde-diplomatique.fr http://hrw.org/doc?t=french_americas&c=colomb (Site de la Human Rights Watch) Rubrique Amériques /Colombie
  • 13. En Anglais www.ciponline.org/ (Center of international policy. US) www.state.gov/p/wha/rls/fs/2001/2980.htm (Site du département d’état des USA) Rubrique ARI (Andean regional Initiative) • Sur les médias et le journalisme. En espagnol www.lablaa.org/blaavirtual/ (Site de la bibliothèque National de Colombie. Luis Angel Arango) www.mediosparalapaz.org (Site de la corporation Medias pour la Paix. MPP) www.cinep.org.co/ (Site du Centre d’investigation de l’éducation populaire) www.planetapaz.org/ (Site de l’organisation Planète paix) www.flip.org.co/ (Site de la fondation pour la liberté de la presse) www.eclac.org/ (Site de la Commission économique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes En français www.irenees.net/ (Site de L’initiative irénées : ressources, alliance et propositions pour la paix) http://risal.collectifs.net/ (Site du réseau d’information et solidarité avec L’Amérique Latine) www.rsf.org/home.html (Site de l’organisation Reporter sans frontières) En anglais.
  • 14. www.cpj.org/regions_06/americas_06/americas_06.html#col ombia (Site du Comité pour la protection des journalistes) Rubrique Amériques. Colombie. www.amnestyusa.org/countries/colombia/news.do (Site de amnistie Internationale USA). Rubrique Colombie.