Your SlideShare is downloading. ×
Es13 f
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Es13 f

1,581
views

Published on

Published in: Spiritual

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,581
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Examinons ´ les Ecritures chaque jour 2013es13-F
  • 2. Examinons ´les Ecritures chaque jour 2013 Nom
  • 3. Examinons ´ les Ecritures chaque jour 2013 ˘ 2012 WATCH TOWER BIBLE AND TRACT SOCIETY OF PENNSYLVANIA ´ ´ Tous droits reserves ´ Editeurs : Watchtower Bible and Tract Society of New York, Inc. Brooklyn, New York, U.S.A. ´ ´ ´« Editions les Temoins de Jehovah de France » (ass. 1901) 11, rue de Seine, 92100 Boulogne-Billancourt ˆCe document ne peut etre vendu. Sa diffusion s’inscrit dans le cadre d’une œuvre mondiale d’enseignement biblique rendue possible par des offrandes volontaires. Examining the Scriptures Daily—2013 French (es13-F) Printed in the United States of America ´ ´ ´ Imprime aux Etats-Unis d’Amerique ´ ˆ ´ Depot legal : octobre 2012
  • 4. ´ Texte de l’annee 2013 « Sois courageux et fort. ´ Jehovah ton Dieu est avec toi » (Jos. 1:9). ` ´ C’est l’effervescence ! Apres avoir erre 40 ans dans le ´ ´ ˆ `desert, les Israelites s’appretent enfin a recevoir la terre ´ ` ˆque Jehovah a promise a leur ancetre Abraham : Canaan,« un pays bon et vaste, [...] un pays ruisselant de lait et `de miel ». Une fois la-bas, ils ne manqueront de rien (Ex.3:8 ; Deut. 8:7-9). Sans doute ressentent-ils aussi un peu de crainte et ´d’inquietude. Pour quelle raison ? Parce que 40 ans plus ˆ ´ ´ ´ ´tot, une autre generation d’Israelites, dirigee par ¨ ´ ˆ ´Moıse, s’est trouvee dans la meme situation et a refuse ´d’entrer en Terre promise. Les espions envoyes en recon- ´naissance ont rapporte : « Le peuple qui habite dans le ´ `pays est fort, et les villes fortifiees sont tres grandes, [...]tout le peuple que nous avons vu au milieu de lui, ce sont ` ˆ ´des hommes d’une taille extraordinaire. » A cote d’eux, ˆils ont eu l’impression d’etre « comme des sauterel- ´les ». Gagne par la peur, le peuple s’est dit que l’oppres- ´ ´sion de l’Egypte valait « mieux », et il a failli lapider Josue `et Caleb, les deux espions fideles ! (Nomb. 13:28, 31-33 ;14:3, 4, 10). ` ´ ´ Et a present, les Israelites ont-ils de bonnes raisonsd’avoir peur ? D’un point de vue humain, probablement. ´C’est un fait que les villes sont fortifiees et que les hom- ´ ´mes paraissent des geants. Il est egalement fort possibleque les nations vivant en Canaan soient au courant du ´ ´ ´p eriple des Israelites dans le desert et de leur intentiond’envahir le pays. Et certaines de ces nations sont bien ¨plus nombreuses qu’Israel ! (Nomb. 14:13-16 ; Deut. 7:1, ´ ´ ´7). Sans oublier qu’ayant ete esclaves en Egypte, les Is- ´ ´ ´raelites ne sont pas formes au combat ni aux strategies `militaires. Et la, ils vont devoir affronter des soldats en- ˆ ´ ´ ´ ´traınes et exp erimentes. Par ailleurs, tant ´ d’annees ont ´ ´passe depuis leur liberation miraculeuse d’Egypte que ce
  • 5. ´ ´n’est plus qu’un lointain souvenir. La jeune generation ´ ´ `n’a pas vecu ces evenements. ´ Jehovah est conscient de la situation. C’est pour- ` ´ ¨quoi il dit a Josue : « Moıse mon serviteur est mort ; main- `tenant donc, leve-toi, traverse le Jourdain que voici, toiet tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je leur ` ¨ ´donne, a eux, les fils d’Israel. [...] Nul ne resistera devanttoi durant tous les jours de ta vie. [...] Sois courageux et ´fort, car c’est toi qui feras heriter ce peuple du pays que ´ ` ˆj’ai jure a leurs ancetres de leur donner. » Deux autres ´ `fois, Dieu rep ete : « Sois courageux et fort » (Jos. 1:2-7, 9). ´ ´Josue applique les instructions de Jehovah ; il ordonne ´ ´ `aux soldats israelites de se preparer a traverser le Jour- ´dain trois jours plus tard. Quelle est leur reaction ? Ils ` ´expriment leur soutien a la direction de Josue et lui re-disent : « Sois courageux et fort » (Jos. 1:10-18). Vois-tu des ressemblances avec la situation du peu- ´ ´ple de Jehovah aujourd’hui ? Comme les Israelites,nous sommes sur le point d’entrer sur une terre que ´ `Jehovah nous a promise : un monde nouveau ou « habi-tera la justice » (2 Pierre 3:13). Comme eux, nous faisons `face a de redoutables adversaires — « les forces spirituel- ´ ´les mechantes dans les lieux celestes » et leurs partisans ´ ` ˆsur terre — qui sont tous resolus a nous emp echer d’at- ´teindre notre objectif (Eph. 6:12). Nous attendons« une grande tribulation telle qu’il n’y en a pas eu de- `puis le commencement du monde jusqu’a maintenant » ´ainsi que le « grand et redoutable jour de Jehovah » (Mat. ¨24:21 ; Yoel 2:11, 31). Nous n’avons pas personnellement ´ ´ ´ ´ete temoins des « actes sauveurs » miraculeux de Jeho-vah, mais nous sommes convaincus qu’il est capable de ´proteger son peuple et de le faire entrer dans le monde ´nouveau de justice (Ps. 68:20 ; 2 Pierre 2:9 ; Rev. 7:14-17). ´ ` Le texte de l’annee pour 2013 est donc tres ap- ´ ´proprie : « Sois courageux et fort. Jehovah ton Dieu est `avec toi » (Jos. 1:9). Gardons ces paroles a l’esprit lors- ˆque nous prechons la « bonne nouvelle du royaume » ´et que nous suivons le commandement de Jesus de faire« des disciples de gens d’entre toutes les nations » (Mat.24:14 ; 28:19, 20). En effet, « si Dieu est pour nous, qui ´sera contre nous ? » (Rom. 8:31 ; Heb. 13:6).
  • 6. Comment utiliser cette brochure Tu trouveras dans cette brochure, pour chaque jour, un ´texte biblique accompagn e d’un commentaire. Bien qu’on `puisse le lire a tout moment, beaucoup le font le matin. Ils peu- ´ ´ ´ `vent alors y reflechir tout au long de la journee. Il est particulie- ´ ´rement benefique de l’examiner en famille. C’est ce que font les ´ ´familles du Bethel du monde entier avant le petit-dejeuner. ´ Les commentaires sont tir es d’articles de La Tour de `Garde (w) parus entre avril 2011 et mars 2012. A la fin de chaque ´commentaire se trouve la date d’edition de La Tour de Garde.Vient ensuite un chiffre (1, 2, 3, 4 ou 5), qui correspond au nu- ´ ´ ´ ´mero de l’article d’etude cite. Ce chiffre est suivi des nume- ` ´ros des paragraphes d’ou sont tires le texte et son commentaire ´ ´ ´(voir l’exemple ci-dessous). L’article donne en reference te per- ´ `mettra d’approfondir le sujet aborde. Pour savoir a quelle page ´ ´ ` `debute chaque article, refere-toi a la couverture de La Tour deGarde en question. Mardi 1er janvier Faites-vous mutuellement bon ac- cueil, tout comme le Christ aussi nous a fait bon accueil. — Rom. 15:7. Des millions de personnes “ de toutes nations et ´ tribus et peuples ´ et langues ” ont revise leur point de ` vue pour se conformer a “ la vo- ´ ´ lonte de Dieu, bonne, agreable et parfaite ” [...]. ´ Y a-t-il dans la congr egation quelqu’un avec qui vous pourriez faire plus ample connaissance ? w11 15/4 3:17, 18. ´ ` ´ Numeros des paragraphes d’ou sont tires le texte et son commentaire. ´ Numero de l’article. Date de parution de La Tour de Garde. ´ Annee de parution de La Tour de Garde.
  • 7. 2013 JANVIER MAI SEPTEMBRED L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 1 2 3 4 5 1 2 3 4 1 2 3 4 5 6 76 7 8 9 10 11 12 5 6 7 8 9 10 11 8 9 10 11 12 13 1413 14 15 16 17 18 19 12 13 14 15 16 17 18 15 16 17 18 19 20 2120 21 22 23 24 25 26 19 20 21 22 23 24 25 22 23 24 25 26 27 2827 28 29 30 31 26 27 28 29 30 31 29 30 ´ FEVRIER JUIN OCTOBRED L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 1 2 1 1 2 3 4 53 4 5 6 7 8 9 2 3 4 5 6 7 8 6 7 8 9 10 11 1210 11 12 13 14 15 16 9 10 11 12 13 14 15 13 14 15 16 17 18 1917 18 19 20 21 22 23 16 17 18 19 20 21 22 20 21 22 23 24 25 2624 25 26 27 28 23 24 25 26 27 28 29 27 28 29 30 31 30 MARS JUILLET NOVEMBRED L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 1 2 1 2 3 4 5 6 1 23 4 5 6 7 8 9 7 8 9 10 11 12 13 3 4 5 6 7 8 910 11 12 13 14 15 16 14 15 16 17 18 19 20 10 11 12 13 14 15 1617 18 19 20 21 22 23 21 22 23 24 25 26 27 17 18 19 20 21 22 2324 25 26 27 28 29 30 28 29 30 31 24 25 26 27 28 29 3031 ˆ ´ AVRIL AOUT DECEMBRED L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 1 2 3 4 5 6 1 2 3 1 2 3 4 5 6 77 8 9 10 11 12 13 4 5 6 7 8 9 10 8 9 10 11 12 13 1414 15 16 17 18 19 20 11 12 13 14 15 16 17 15 16 17 18 19 20 2121 22 23 24 25 26 27 18 19 20 21 22 23 24 22 23 24 25 26 27 2828 29 30 25 26 27 28 29 30 31 29 30 31
  • 8. Mardi 1er janvier ceux qui sont inclus dans la partie secondaire de la semence d’Abra-Faites-vous mutuellement bon ac- ham (Rom. 11:25). Dans l’exemplecueil, tout comme le Christ aussi ´ de l’olivier, les Juifs´ qui ont rejete ´ ` nous a fait bon accueil. Jesus sont compares a ´ des bran- — Rom. 15:7. ´ ´ ches qui ont ete “ arrachees ”. (Rom. Des millions de personnes “ de 11:17.) Ils ont de ce fait perdu l’oc-toutes nations et ´ tribus et peuples casion de devenir membres de la ´ semence d’Abraham. Mais Jean leet langues ” ont revise leur point de` ´vue pour se conformer a “ la vo- baptiseur les avait avertis : si Je- ´ ´ hovah le souhaitait, il p ouvaitlonte de Dieu,´ bonne, agreable et ` ` susciter des enfants a Abraham aparfaite ”. (Rev. 7:9 ;´ Rom. 12:2.) partir de simples pierres. — LucNombre d’entre elles etaient aupa- ´ 3:8. w11 15/5 4:13, 14.ravant engluees dans les haines etles divisions du monde de Satan, ˆ ` ´ Jeudi 3 janviermais grace a leur etude de la Bible ` ´ ´et a l’action de ` l’esprit de Dieu, [Les Bereens] avaient des senti-elles ont appris a ‘ poursuivre les ments plus nobles que ceux dechoses qui favorisent la paix ´’. Thessalonique, [...] examinant ´ ´(Rom. 14:19.) L’unite qui en re- soigneusement les Ecritures cha- `sulte rend gloire a Dieu. Comment que jour. — Actes 17:11.chacun de nous peut-il contribuer ˆ ` ` ´ Vous vous demandez peut-etre sia la paix et a l’unite du peuple de ´ ´ les chretiens de Thessalonique ai-Dieu ? De nombreuses congrega-` maient la Parole de Dieu. La re-tions comptent des freres et sœurs ´ ` marque du texte d’aujourd’hui ned’origine etrangere qui ont par- ´fois des coutumes differentes des concernait que les Juifs´ de Thessa-´ ˆ ` lonique qui avaient ete nombreuxnotres ou ont du mal a s’exprimer ` ´ ´ a rejeter ´la verite. Ceux qui, en re- ´dans notre langue. Allons-nous ` vanche, etaient´ devenus chretiensvers eux ? C’est ce a quoi nous in- avaient accepte la parole de Dieuvite la Parole de Dieu. Y a-t-il dans ´la congregation quelqu’un avec qui “ non comme la parole des hom- ´vous pourriez faire plus ample con- mes, mais, ainsi qu’elle l’est ve-naissance ? w11 15/4 3:17, 18. ritablement, comme la parole de Dieu ”. (1 Thess. 2:13.) Les anciens ˆ Mercredi 2 janvier ont du travailler dur pour satis- faire la faim spirituelle de leursSi la racine est sainte, les bran- compagnons. Aujourd’hui, l’es-ches le sont aussi. — Rom. 11:16. ` ´ clave fid ele et avis e fournit au Paul compare ceux qui devien- troupeau de Dieu la “ nourriturenent membres de la semence en temps voulu ”. (Mat. 24:45.)d’Abraham aux branches d’un oli- Sous la direction de l’esclave, lesvier symbolique (Rom. 11:21). Cet anciens travaillent dur pour com- ´ ´ bler les besoins spirituels de leurolivier, un olivier cultive, repre- ´sente l’accomplissement du dessein congregation. Ils passent des heu- ` ´ ´ ` res a preparer les parties de reu-de Dieu relatif a l’alliance abraha- ´mique. Sa ´racine est sainte et re- nions qui leur sont confiees afin de ´ ` ´ ´ presenter les matieres prevues depresente Jehovah, celui qui donne ` ¨ ` ´vie a l’Israel ´ spirituel (Is. 10:20). maniere instructive. Avez-vous re- ´ ´Le tronc represente Jesus, la partie flechi au´ temps qu’ils consacrent `principale de la semence d’Abra- a ces preparations pour enseigner ´ham. L’ensemble des branches re- ´ lors des reunions ou des assem- ´presente le “ nombre complet ” de blees ? w11 15/6 4:4, 5.
  • 9. Vendredi 4 janvier sence (Rom. 14:10, 14, 15, 20, 21). Il ´ ` les a exhortes a ‘ ne pas penser ˆDe maison en maison, ils conti- ˆ ` ` d’eux-memes plus qu’il ne faut pen-nuaient sans arret a enseigner et a ser ´ ’. (Rom. 12:3.) Pour conclure, il annoncer la bonne nouvelle. ´ a declare : “ Ainsi donc, poursuivons — Actes 5:42. les choses qui favorisent la paix et ` ` ´ celles qui sont constructives, les uns A la fin du XIX e siecle et au de- ´but du XX e, certains Etudiants de la pour les autres. ” (Rom. 14:19). Lors-Bible pensaient que, lorsqu’ils pro- que des divergences surviennent au-noncaient des discours, ils accom- ¸ jourd’hui, ne devrions-nous pas les ´ ` regler en douceur, en recherchantplissaient leur ministere. Cepen-dant, on a par la suite compris que humblement quels principes bibli- ´ ques s’appliquent et en les met-Jehovah souhaitait voir son peuple `prendre part a d’autres formes de tant en pratique ? En cas de contro- ´ verse, chacun devra certainementpredication, notamment de maison ´en maison. Certains ´ orateurs expe- revoir son point de vue, comme les ´ ` ´ ´ chretiens` de Rome au I er siecle, afinrimentes ont refuse categorique- ´ ´ ´ment d’essayer de nouvelles metho- d’ob eir a ces paroles de Jesus :des. Ils donnaient l’impression “ Soyez en paix entre vous. ” — Marc ˆ ` 9:50. w11 15/8 4:8-10.d’etre des ´ hommes spirituels, entie- ´ `rement devoues a la cause du Sei- ´gneur. Mais lorsqu’on leur a montre Dimanche 6 janvier ´ ´ ˆquel etait le dessein de Dieu relati- ` ´ Jehovah connaıt les jours des hom-vement´ a l’œuvre de predication, ` ´ mes integres, et leur heritage res-leurs veritables mobiles´ sont appa- ´ tera pour des temps indefinis.rus au grand jour. Leur´ etat d’esprit ´ — Ps. 37:18.ne leur a pas valu la benediction de ´ ´Jehovah. Ils ont fini par quitter son Il est bon de mediter sur l’exem- ´ ´ `organisation (Mat. 10:1-6 ; Actes ` ple de ceux que Jehovah a´ attires a20:20). Est-ce a dire que,` pour tous ´ ` lui et` qui avaient bonne reputationceux qui sont restes fideles ´a ´l’or- ´ aupres de lui. Comme nous, Abra- ¨ ´ganisationˆ de Jehovah, il a ete fa- ham et Moıse etaient imparfaits. ´ ´ ´cile de precher de maison en mai- ´ Malgre leurs defauts, ils etaient ´son ? Non. Au debut, ´ beaucoup ont ´ connus de Jehovah. L’exemple detrouve cette activite intimidante. ´ Qorah, ´en revanche, ´ montre qu’onMais ils ont fait preuve d’ob eis- ´ peut s’eloigner de Jehovah et per-sance, et Jehovah les a abondam- ´ dre son approbation. Chacun dement benis. w11 15/7 4:10, 11. nous fera donc bien de se demander : ´ ` ‘ Comment Jehovah me considere- Samedi 5 janvier t-il ? Que puis-je´ apprendre de ces ˆNe nous jugeons donc plus les uns hommes du passe ? ’ Il est extreme- ´ ˆ ment reconfortant de savoir qu’auxles autres, mais prenez plutot la ´ ´ yeux ´ de Jehovah, les humains qu’il adecision que voici : de ne pas met- ` ` attires et qui lui sont fideles lui ap-tre devant un frere un obstacle ` ´ partiennent. Appliquons-nous aqui fait trebucher ou une cause de ` renforcer notre foi, a devenir plus ` faux pas. — Rom. 14:13. ` humbles et a cultiver d’autres quali- ´ ´ A Rome, certains chr etiens tes quiˆ nous vaudront ´ l’affection de `avaient le tort de juger leurs fre- ` Dieu. Etre connu de Jehovah est in- ´res a propos de questions stricte- ´ ´ ´ deniablement un immense honneur ` `ment personnelles, ce qui a ´ genere qui rend notre vie satisfaisante des a ´une division dans la congregation ´ present,´ et qui est pour nous le gage ´(Rom. 14:1-6). Paul a adresse des ´ de b enedictions extraordinaires.conseils aux deux parties en pre- w11 15/9 5:17, 18.
  • 10. ´ Lundi 7 janvier sans equivoque une mauvaise utili- ´ ` sation du sang (Actes 15:28, 29).Bien-aimes, continuons a nous ai- Mais lorsqu’elle ne se prononce pasmer les uns les autres, parce de facon aussi nette, chacun doit ¸que l’amour vient de Dieu, et tout ´ ˆ ´ decider pour lui-meme s’il accep-homme qui aime est ne de Dieu et tera ou non tel ou tel traitement. ` ˆ parvient a connaıtre Dieu. Si nos proches ont un point de vue ˆ ´ — 1 Jean 4:7. bien arrete sur ces questions, rap- ˆ ´ pelons-nous cependant que chaque ´ ´ L’ap otre Paul a mis en evidence membre baptise de la congregationl’amour de Dieu pour les humains ´ ´ doit porter “ sa propre charge ”.lorsqu’il a parle de Jehovah comme ´ (Gal. 6:4, 5.) Notre principale pre-du “ Dieu de toute consolation ”. ´ ˆ occupation est de garder une bonne(2 Cor. 1:3.) Jesus s’est lui-meme ´ ´ ´ ´ conscience devant Dieu, et nonrevele ` un consolateur, conforme- ´ ´ d’avoir l’approbation des hommes.ment a ce qui etait annonce dans le ¨ — 1 Tim. 1:5. w11 15/4 2:4.livre d’Isaıe (Is. 61:1, 2). Tout au `long de son ministere, il a con- ´ ´ Mercredi 9 janviersole avec amour les “´ endeuilles ”, ` Par un seul acte de justification lec’est-a-dire les affliges. Il les a en- ´ ´ ´courages et apaises. Tous les disci- resultat pour des hommes de tou- ´ ´ples de Jesus doivent l’imiter et tes sortes c’est qu’on les d eclare ´ justes pour la vie. — Rom. 5:18.consoler les endeuilles (1 Cor. 11:1). ` `“ Continuez a vous consoler mutuel- ` ˆ A propos de ce verset, le profes-lement et a vous batir l’un l’au- ´ seur Williams, traducteur de la Bi-tre ”, a recommande Paul (1 Thess. ` ´ ble, explique : “ Il s’agit la d’une ´5:11). Il est d’autant plus necessaire ´ metaphore qui touche au domainede consoler autrui que l’humanite ´ juridique. Elle evoque un change-vit “` des temps critiques, diffici- ` ment dans la relation entre l’indi-les a supporter ”. (2 Tim. 3:1.) A vidu et Dieu, et non un change-travers le monde, les personnes au ´ ment ´ interieur chez l’individu [...]. ´cœur droit sont de plus en plus obli- ´ La metaphore depeint ´Dieu commegees de composer avec des indivi- un juge qui rend une decision en fa-dus dont les paroles et les actions ´ veur de quelqu’un accuse d’injus-engendrent souffrance et peine. tice et traduit devant son tribunal.w11 15/10 4:1, 2. ´ Dieu decide de l’acquitter. ” Sur ´ quoi la decision du “ Juge de toute la Mardi 8 janvier terre ” d’acquitter des injustes s’ap-Si vous vous gardez soigneusement puie-t-elle ? (Gen. 18:25.) Dieu ´ a ´ ´ pose le fondement de cette de- de ces choses, vous prospererez. — Actes 15:29. cision en´ envoyant son Fils unique- ´ ´ ´ ` engendre sur la ´ terre. Jesus a ` ac- ` Ceux qui sont tentes de decider a compli la volonte de son Pere a lanotre place ne nous veulent pas for- ´ ´ perfection, malgre les tentations,cement de mal. Un ami pourrait in- les humiliations et les mauvais trai- ´ `sister pour ˆ que nous suivions ses tements. Il ` est demeure integre, al-conseils. Meme si nous ne vivons lant jusqu’a accepter de mourir sur ´plus sous le toit familial,´ nos pro- ´ un poteau de supplice (Heb. 2:10).ches, qui continuent generalement ˆ En sacrifiant sa vie humaine par-de se soucier deˆ notre bien-etre, faite, il ´ a offert une rancon pou-¸s’estiment peut-etre tenus de par- ` ´ ´ vant liberer, ou racheter, ´ les des- ´ticiper a nos decisions. Evoquons cendants d’Adam du peche et de lapar exemple le choix d’un traite- ´ mort. — Mat. 20:28 ; Rom. 5:6-8.ment medical. La Bible condamne w11 15/6 2:8-10.
  • 11. Jeudi 10 janvier du futur, nous risquerions de deve- ´ ` ` nir “ soit inactifs, ´soit´ steriles ”. Ne deviens pas juste a l’exces. (2 Pierre 1:8.) La verite, c’est que — Eccl. 7:16. ´ le jour de Jehovah approche ra- ´ ` pidement et que nous devons conti- Bien que nous soyons resolus aprendre la vie ainsi que notre culte nuer de l’attendre (Mat. 24:44). ´ ´ `au serieux, nous devrions tous cher- Dieu ne s’interesse pas a vous per- ´ ` ` ˆ sonnellement. En adh erant a cecher a porter sur nous-memes un ´ ´ ´ ´regard equilibre. Ne nous prenons mensonge echafaud e par Satan, ´ nous risquerions de baisser les bras,pas trop au serieux. Une pointe `d’humour suffit parfois a faire ` re- convaincus que nous ne serons ja-tomber la pression, que ce soit a la mais dignes de l’amour de Dieu. La ´ ´ ´maison, au travail, ou dans nos re- verite, c’est que Jehovah aime cha- ´ cun de ses adorateurs et lui ac-lations avec nos compagnons chre-tiens. Au sein de la famille, il est corde de la valeur. — Mat. 10:29-31. ˆ w11 15/7 2:11, 12.sage de ne pas etre excessivementcritique, afin de´ ne pas menacer la ´paix censee y regner. Dans la con- Samedi 12 janvier ´ ` ´ ´gregation, apprenons tous a ´ rire ` [Jehovah] fait [...] le vin qui re-avec les autres et a nous apprecier jouit le cœur du mortel.mutuellement. Nos conversations ` — Ps. 104:14, 15.et notre maniere d’enseigner reste-ront ainsi encourageantes et positi- ´ Dans de nombreux passages de ´ves (2 Cor. 13:10 ; Eph. 4:29). Le ´ la Bible, on trouve des declarations ´monde actuel prend Jehovah et ses ` ´ ` attestant que Jehovah souhaitelois a la legere. Les serviteurs de ` nous voir non seulement vivre, ´ ´Dieu, en revanche, sont tres sou- ´ mais aussi apprecier la vie. Jeho- ´cieux de lui obeir et de lui rester ` vah a prevu´ que les cultures produi- ´fideles. Quel bonheur de faire par- sent des cereales, de l’huile et dutie d’un´ peuple aussi nombreux, qui vin pour notre alimentation. No- ´adore Jehovah ! w11 15/4 1:19, 20. tons que le vin “´ rejouit le cœur ”. Le vin n’est pas necessaire pour vivre, ` Vendredi 11 janvier mais il contribue a notre joie (Eccl. ˆ ´ ´Satan lui-m eme se transforme 9:7 ; 10:19). Jehovah desire mani- ` festement que nous soyons heu- toujours en ange de lumiere. reux, que nos cœurs soient remplis ´ — 2 Cor. 11:14. de “ gaiet e ”. (Actes 14:16, 17.) ´ ´ Satan a forge quantite de men- Nous n’avons donc pas lieu de `songes qui pourraient nous trom- culpabiliser lorsque, de temps a au-per si nous n’y prenions garde. En tre, nous nous accordons un mo-voici quelques exemples. Tout est ment pour ‘ observer attentive- ` ´permis ; a chacun de decider de ment les oiseaux du ciel ’ ou lesce qui est bien´ ou mal. La presse, ´ ´ ´ “ lis des champs ”, ou ´ pour nous li- `les emissions televisees, les films et´ vrer a d’autres activites qui nous re- ´Internet se font souvent l’echo de ` vigorent et agrementent notre exis-ce mensonge. A force de l’entendre, ˆ ´ tence (Mat. 6:26, 28 ; Ps. 8:3, 4).nous pourrions etre tentes de ´ nous ` ´ Une vie saine et heureuse est unaffranchir de toute regle. La verite, “ don de Dieu ”. (Eccl. 3:12, 13.) ´ ´c’est que nous avons besoin d’une En considerant la detente commedirection morale que Dieu seul ´ faisant p artie de ce don, nous ´ `peut nous fournir (Jer. 10:23). Dieu nous sentirons pousses a nous di- ` `n’interviendra pas. Si nous en ve- ` ´ vertir d’une maniere qui plaise anions a vivre sans nous preoccuper Dieu. w11 15/10 1:1, 2.
  • 12. Dimanche 13 janvier quentations, il est` facile de pren- ´ ` ´ ´ ´ dre ces questions a la legere, mais ´Debarrassons-nous [...] du p eche elles risquent par la suite de creer qui nous entrave facilement. des tensions au sein du couple. Il ´ — Heb. 12:1. est donc sage de s’entendre sur les Quand un coureur se prend les points litigieux avant de se ma- ˆ ˆ rier. Pour connaıtre ˆ le bonheur,jambes dans son vetement, ilchute neuf fois sur dix. ` Et pour- les conjoints ´ doivent etre unis facetant, l’insouciance, l’exces de con- aux difficultes. Il leur faut se met- `fiance, ou encore l’attrait de cho- tre au diapason sur la maniere ´ ` de discipliner leurs enfants ou deses ext erieures a la coursepourraient lui faire oublier le ris- s’occuper de leurs parents vieillis- ` ` sants.` Ils ne permettront pas a desque de chute et ´l’amener a porterune tenue inadequate. Que rete- problemes familiaux de creuser un ´nir de tous les avertissements de fosse entre eux. L’application` des ´Paul ? Soyons conscients que de principes bibliques les aidera a re- ´ ` `mauvais choix peuvent progressi- soudre quantite de problemes, avement ruiner la foi de quelqu’un. supporter ceux qui persistent et ` ´ ´ a demeurer heureux ensemble. —Commentant le fait que le pechenous entrave facilement, un´ bi- 1 Cor. 7:10, 11. w11 15/10 2:14-16. ´bliste souligne que c’est “ le peche Mardi 15 janvierqui a l’avantage sur nous, du fait ´des circonstances dans lesquel- Verifie[z] les choses les plus im-les nous nous trouvons, de notre portantes. — Phil. 1:10.nature, de notre entourage ”. En Le monde actuel ´ traverse uned’autres termes, notre environne- ´ p eriode des plus p enibles. ´ Pourment, nos faiblesses et les person- ˆ ceux qui n’ont pas de verita-nes que nous cotoyons exercent ` bles reperes spirituels, il est pres-sur nous une forte influence. Tous ´ ´ que impossible de rester sereinsces elements peuvent affaiblir no- ` face a ces “ temps critiques, dif- `tre foi, si ce n’est nous la faire per- ficiles a supporter ”. (2 Tim. 3:1-dre. — Mat. 13:3-9. w11 15/9 4:2, 5.) N’ayant d’autre choix que de10, 11. compter sur leurs propres ressour- ces morales, ils endurent tant bien Lundi 14 janvier que mal leur quotidien. Et pourCeux [qui se marient] auront des ne pas prendre les choses trop au ´ ´ tribulations dans leur chair. serieux, ils s’etourdissent souvent — 1 Cor. 7:28. dans les innombrables divertisse- ´ ments que propose l’industrie des Beaucoup de jeunes maries sont ´ loisirs. Le monde actuel accordesurpris, sinon decus, quand leur ¸ ´ ´ une importance d emesuree auxconjoint ne partage pas leur opi- plaisirs ` (2 Tim. 3:4). Cette ten-nion sur des sujets impor- dance a vouloir constamment setants. Il arrive que mari et femme divertir ´ peut menacer notre spi-ne soient pas d’accord sur la fa- ritualite ˆ (Prov. 21:17). Avec rai-con d’utiliser leur argent ou leur ¸ son, l’ap` otre Paul ´a inclus dans ses `temps libre, sur le choix de leur ´ lettres a Timothee et a Tite des ´lieu de residence ou encore` sur la ´ recommandations relatives au se-frequence de leurs visites a leurs rieux. En en tenant compte,` nous ´beaux-parents. Par ailleurs, cha- ´ resisterons plus facilement a l’es-cun a des d efauts susceptibles ´ prit frivole du monde. — 1 Tim.d’irriter l’autre. Durant les fre- 2:1, 2 ; Tite 2:2-8. w11 15/4 1:1, 3.
  • 13. ´ Mercredi 16 janvier sur l’idee que, sous le Royaume de ´ ´ Dieu, la terre deviendra un paradis ´Demeurons eveilles et restons dans dans lequel regneront la paix et le notre bon sens. — 1 Thess. 5:6. bonheur. Vous mettez aussi proba- ´ Evoquant le “ grand et redouta- blement l’accent sur l’intervention ´ ´ prochaine de Dieu dans les affai-ble jour ´de Jehovah ”, Paul a ecritaux chretiens de ˆ Thessalonique : res humaines. Lors de la “ grande ´ ` tribulation ”, il eliminera la fausse“ ´ Fr`eres, vous n’etes pas dans les `tenebres, pour que ce jour vous religion et purifiera la planete de ´ ´surprenne comme il surprendrait la mechancete (Mat. 24:21). Rap- ˆ pelons au passage que la “ bonnedes voleurs, car vous etes tous fils `de la lumiere et fils du jour. Nous nouvelle du royaume ” fait par- ` tie de “ la bonne nouvelle [annon-n’appartenons ni a la nuit ni aux ´ ` ´ ` `tenebres. ” Et d’ajouter : “ Ainsi cee d’avance] a Abraham, a sa-donc, ne dormons pas comme les voir : ‘ Par ton moyen toutes les ´ ´ ´ nations seront benies. ’ ” — Gal.autres, mais demeurons eveilles et ¨restons dans notre bon sens. ” (Yoel 3:8. w11 15/6 1:1, 2.2:31 ; 1 Thess. 5:4-6). Cette exhor- Vendredi 18 janviertation` de Paul nous concerne par- ¨ticulierement, nous qui vivons au J’ai haı tout sentier mensonger.“ temps de la fin ”. (Dan. 12:4.) — Ps. 119:128. `Sachant que son syst eme tou- ` ´ Imaginez que vous deviez vousche ´ a son terme, Satan est resolu ` mettre en route pour une destina-a detourner du vrai culte autant tion lointaine. Vous demandez con-d’adorateurs de Dieu que possible. ` ´ seil a un ami en qui ˆ vous avez con-La sagesse nous dicte ´ par conse- fiance et qui connaıt le chemin. Ilquent de prendre au serieux l’ap- ´ ` vous donne des instructions preci- `pel a la vigilance spirituelle qu’a ´ ´ ses et vous dit : “ A un moment, tulance Paul. Une famille chretienne ` ` ´ ´ ` arriveras a un carrefour. Fais tres‘ demeurera eveill ee ’ a condi- attention, le panneau est trom-tion que chacun de ses membres ˆ peur. Beaucoup de gens le suiventassume convenablement son role. et se perdent. ” Vous lui serez sansw11 15/5 1:1, 2. ´ doute reconnaissant pour sa pre- venance, et vous tiendrez compte Jeudi 17 janvier de l’avertissement. Dans une cer- ´La bonne nouvelle [...] est en ef- taine mesure, Jehovah agit commefet la puissance de Dieu pour le cet ami. ´ Il nous donne des indica- ` salut. — Rom. 1:16. tions precises sur la maniere d’at- teindre notre destination, la vie ´ Aimez-vous parler de la bonne ` eternelle, et il nous met en gardenouvelle des que l’occasion vous ˆ contre certains dangers (Deut.en est offerte ? Si ´ vous etes un fi- ` ´ 5:32 ; Is. 30:21). Souvenons-nousdele ` Temoin de Jehovah, vous sa- qu’il nous adresse ces avertisse-vez a ˆ quel point il est important ments parce qu’il nous aime etde precher la “ bonne nouvelle du qu’il souhaite que nous parvenions `royaume ”. Sans doute connaissez- ´ ´ a destination. Il s’attriste de voirvous par cœur la prophetie de Je- ´ des humains prendre de mauvaises ´ ´ ´ ´sus consignee en Matthieu 24:14. ˆ decisions et s’egarer (Ezek. 33:11).¨En prechant la “ bonne nouvelle du L’auteur du Psaume 119 a´ “ haıroyaume ”, vous poursuivez l’œu- ´ ´ tout sentier mensonger ”. Eprou-vre commenc ee par Jesus (Luc vez-vous une haine semblable ?4:43). Vous insistez certainement w11 15/7 1:1, 2.
  • 14. Samedi 19 janvier occasion, ´ je lui ai dit : ‘ Si mon mariage echoue, est-ce que c’est Approchez-vous de Dieu. toi qui en assumeras la responsa- ´ — Jacq. 4:8. bilite ? ’ Le temps passant, elle s’est rendu compte que j’avais un ´ Plus nous nous approchons de emploi stable, que´ je prenais soinJehovah, ` plus nous nous sentons ´ ´pousses a l’aimer ‘ de tout no- de moi et que j’etais epanouie. ´ ˆ Elle a donc cesse de faire pres-tre cœur, de toute´ notre ame, detoute notre pensee et de toute sion sur moi. ” Notre sœur souf-notre force ’. (Marc 12:30.) ´ Nous fre parfois de ` solitude. “ Dansavons alors envie de lui obeir et ces moments-la, je m’efforce de´ ´ ´ mettre ma confiance en Jehovah,de l’imiter (Eph. 5:1). Par conse-quent, il est fondamental de con- explique-t-elle. Il ne m’a jamais ´ ˆ ` `sacrer chaque semaine une soi- abandonnee. Grace a la priere, je ´ ´ vois en Dieu une personne reelleree au culte familial pour aidertous les membres ˆ de notre fa- et je sais que je ne suis jamais ` ` seule. ” Convaincue qu’ “ il ` y amille a ‘ se tenir prets ’ a l’appro- `che de la “ grande tribulation ”. plus de bonheur a donner qu’a re- ´(Mat. 24:21 ; Luc 12:40.) C’est une cevoir ”, elle poursuit : “ Je me de- pense pour les autres, sans rienquestion de survie. Le culte fami- attendre en retour. Il me suffitlial vise un autre but : rappro- de me demander ce que je´ peuxcher les membres de la famille les faire pour quelqu’un pour eprou-uns des autres. Une famille qui ´ ver de la joie. ” — Actes 20:35.se reunit chaque semaine pour w11 15/9 2:16, 17.discuter de sujets spirituels sentses liens se renforcer. Quel beau ´ Lundi 21 janviermoment de complicit e quandmari et femme s’enthousiasment [Dieu] garde tous les os de celui- ´ ` ´ ´ ´pour un joyau qu’ils ont decou- la ; pas un d’eux n’a ete brise.vert ensemble (Eccl. 4:12) ! Et — Ps. 34:20.lorsque parents et enfants s’asso- ´ Le Messie serait transperc e,cient dans le culte, ils ne peu- ˆ mais ses os ne seraient pas bri-vent qu’etre unis par l’amour, ce ´ ses. Zekaria 12:10 annoncait que ´ ¸“ lien d’union parfait ”. — Col. les habitants de Jerusalem ‘ re-3:14. w11 15/5 2:14, 15. garderaient vers ´ Celui qu’ils au-ˆ raient transperce ’. L’ap otre Jean ´ ´ Dimanche 20 janvier a ´confirme ´ que´ ces proph eties [Mariez-vous] seulement dans le s’etaient realisees. On lit dans ´ Seigneur. — 1 Cor. 7:39. son Evangile : ˆ “ L’un des soldats ´ ´ ´ [...] ouvrit le cote [de Jesus] d’un ˆ Nombre de chretiens choisis- ´ ˆ coup de lance, et aussitot il sortitsent de rester celibataires plutot ` du sang et de l’eau. Et celui ´ qui aque de passer outre a cette re- ` vu ´ cela [a savoir Jean] a temoi- ´commandation biblique. “ Je n’ai ´ gne, et son temoignage est vraijamais voulu rester celibataire, ´ [...]. Oui, ces choses sont arrivees ´fait remarquer une` sœur des ´ afin que la parole de l’EcritureEtats-Unis. Le jour ou je rencon- s’accomplisse : ‘ Pas un de ses os ´trerai quelqu’un qui me convient, ne sera broye. ’ Et encore une au- ´je serai heureuse de me marier. ` tre parole de l’Ecriture dit : ‘ IlsQuand ma mere, qui n’est pas ´ ´ regarderont vers Celui qu’ils ont ´Temoin, a tente de` me convain-` transperce. ’ ” — Jean 19:33-37.cre de me marier a la premiere w11 15/8 2:17.
  • 15. ´ ` Mardi 22 janvier les objectifs precis a atteindre. ´ Ces objectifs, qui concernentC’est un homme indecis, instable ˆ ´ toute la famille, `doivent etre rea- ´dans toutes ses voies. — Jacq. 1:8. listes, adapt´es a la situation et ´ Si nous nous montrons ind e- aux capacites de ´ chacun (Prov.cis alors que des principes bibli- 13:12). Par consequent, rache- ´ ´ques sont en jeu, nos camarades tez le temps passe devant le te- ´ ` ` ´ou nos collegues en deduiront que leviseur et utilisez-le a des fins ˆnous n’avons pas de fermes con- spirituelles. Ne relachez pas vosvictions et nous jugeront influen- efforts (Gal. 6:9). Si votre fa-cables. Ils pourraient mentir, tri- ¸ mille poursuit des objectifs spiri- `cher ou voler, et essayer de nous tuels, ses progres seront “ mani- ` `amener a “ suivre la foule ” — a festes pour tous ”. — 1 Tim. 4:15. `les imiter — ou tout au moins a w11 15/5 2:11, 12. ´les couvrir (Ex. 23:2). L’indecision´n’est pas sans danger. Ballote au Jeudi 24 janvier ´ ` `gre des opinions humaines chan- ´ ` Gloire a Dieu l a-haut dans lesgeantes, l’indecis ressemble a un hauteurs, et sur terre paix parmihomme qui se trouverait dans un les hommes de bienveillance !bateau sans gouvernail, au mi- ´ ´ — Luc 2:14.lieu d’une mer demontee. Il ris- ´que fort de ‘ faire naufrage en ce La nuit s’est installee. Des ber-qui concerne sa foi ’ et de ´rejeter gers surveillent leurs troupeauxsur autrui la responsabilite de sa en plein air. Imaginez leur ˆ stu-triste situation (1 Tim. 1:19). Com- peur lorsqu’un ange apparaıt et ` ´ ´ment nous eviter pareil desastre ? que la gloire de Dieu se met aEn devenant “ stables dans la foi ”. rayonner autour d’eux. L’ange ´(Col. 2:6, 7.) Pour cela,´ habituons- leur delivre alors cette nouvelle `nous a prendre des decisions qui saisissante : “ N’ayez pas peur, car ´temoignent de notre foi dans la voici que je vous annonce la bonneParole de Dieu. — 2 Tim. 3:14-17. nouvelle d’une grande joie que vaw11 15/4 2:3, 5. avoir tout le peuple, parce qu’il ´ vous est ne aujourd’hui un Sau- Mercredi 23 janvier veur, qui est Christ le Sei-Rachet[ez] pour vous le moment gneur. ” Celui qui ˆ deviendra le ´ Messie vient de naıtre (Luc 2:8- propice. — Eph. 5:16. 14). L’ange explique aux bergers ´ Voici quelques objectifs que qu’ils ´ trouveront le nouveau-n evous pourriez poursuivre en fa- ˆ couche dans une mangeoire, dansmille : precher davantage ´ ; ga- une ville voisine. Soudain, “ une ´ ´gner en assurance dans le temoi- ´ ´ multitude de l’arm ee c eleste ” ´gnage par telephone, dans la rue loue Jehovah dans les termes quiou dans les quartiers commer- ˆ ´ constituent le texte d’aujourd’hui.cants ; precher dans une region ¸ ` Mais comment les bergers pour-o u l’on manque de proclama- ront-ils en savoir plus et garan- ´ ´teurs. Un membre de la famille tir que le b eb e dont l’ange leur a ´ ´pourrait-il apprendre une lan- ˆ parle sera le Messie de Jehovah ?gue pour faire connaıtre la bonne ` ´ Il leur faudra examiner les pro- ´ ´nouvelle a des etrangers ` ? Le pheties contenues dans les Ecritu- ´ ¨chef de famille cherchera a cer- res hebraıques et voir si elles se ´ner les domaines dans lesquels realisent en la personne de cet en-les siens peuvent progresser puis fant. w11 15/8 1:1, 2.
  • 16. ˆ Vendredi 25 janvier batir en trois jours, sauve-toi toi- ˆ ´ meme ! Si tu es un fils de Dieu, des-Ils detourneront leurs oreilles de ´ ´ cends du poteau de supplice ! ’ ” ˆla verite, tandis qu’ils se tourne- Les pretres en chef, les scribes etront vers des fables. — 2 Tim. 4:4. les ´ anciens se sont eux aussi mo- ´ Que sont aujourd’hui les fables ques de lui, disant : “ Il en a sauve ´ d’autres ;ˆ il ne peut pas se sau-qui risquent d’egarer ceux qui ne ´ ´ ¨se mefient pas ? Elles peuvent de- ver lui-meme ! Il est Roi d’Israel ;signer toutes sortes de mythes ou qu’il descende maintenant du po-de mensonges ´ religieux suscepti- teau de supplice´ et nous croirons ´ ´bles de nous detourner de la verite en lui. Il a place sa confiance en ´(2 Tim. 4:3). Satan, qui se fait` pas- Dieu ; qu’Il le delivre maintenant,ser pour un “ ange de lumiere ”, s’Il veut de lui, car il a dit : ‘ Je suiss’est habilement servi de la fausse le´ Fils de Dieu. ’ ” (Mat. 27:39-43). ´ ´ ´religion pour egarer les humains Jesus a endure cette epreuve avec ´(2 Cor. 11:14). Sous un vernis de dignite. Quel magnifique exemple ´ ´christianisme, la chretiente en- pour nous ! w11 15/8 2:13.seigne´ des dogmes — citons laTrinite, l’enfer de feu, l’immorta- Dimanche 27 janvier ´ ˆlite de l’ame — auxquels se rat- C’est moi qui suis ta part et tontachent d’innombrables mythes et ´ ´ ´ heritage au milieu des fils d’Is-mensonges. De ´ plus, la chretiente ¨ ´ ˆ rael. — Nomb. 18:20.encourage la ¨ celebration de fetes, ˆ ` ˆtelles que Noel ou Paques, dont les Apres la conquete d’une bonnecoutumes a priori inoffensives ti- ´ partie de la Terre promise, Jo- ´ ´rent neanmoins leurs origines de la sue s’est mis en devoir de r´ epartir ´ ´mythologie et du paganisme. En le pays par le sort. Il a beneficiˆ etenant compte de l’avertissement ´ pour´ cela de l’aide du grand pre- ´divin qui nous enjoint de ‘ nous se- tre Eleazar et des chefs de tribusparer et de ne pas toucher la chose (Nomb. 34:13-29). Contrairement ´ ´impure ’, nous ne nous laisserons ´ aux autres Israelites, les Levites ´pas egarer par des fables. — 2 Cor. ne devaient recevoir aucun heri-6:14-17. w11 15/7 2:11. tage territorial, aucune part, en Terre promise (Jos. 14:1-5). Pour- ´ ´ Samedi 26 janvier quoi ? Etaient-ils des laisses-pour- ` ´Quant a tous ceux qui me voient, compte ? On trouve ´ la reponseils se moquent de moi ; sans dans les paroles que Jehovah avait ´ `cesse ils ouvrent leur bouche toute adress ees a Aaron au sujet des ´grande, sans cesse ils hochent la Levites, paroles reproduites dans ˆ ` ´ le texte de ce jour. Quelle ga-tete : “ Il s’en est remis a Jehovah. ´ ´ rantie extraordinaire ! Les Levites Qu’Il le fasse echapper ! ” ´ ´ n’etaient donc pas abandonnes. ´ — Ps. 22:7, 8. Que ressentiriez-vous si Jehovah ´ ´ David avait prophetise que le vous disait : “ C’est moi qui suis ta ˆ ´Messie essuierait des insultes. Je- part. ” Peut-´ etre vous demande- ˆ ´ ´ ´sus a effectivement et e insult e riez-vous : ‘ Jehovah peut-il etre la ´tandis qu’il souffrait sur le poteau part d’un chretien imparfait´ ? ’ As- ´ ´ ´de supplice. Temoin les paroles de surement ! Et,ˆ plus precisement, ´Matthieu : “ Les passants se mi- ` Jehovah peut etre votre part, que ´rent a parler en mal de lui,ˆ ho- ˆ vous nourrissiez l’esperance de vi-chant la tete et disant : ‘ O toi ´ vre au ciel ou sur la terre transfor- ´qui voulais demolir le temple et le mee en paradis. w11 15/9 1:1, 2.
  • 17. ` ´ Lundi 28 janvier “ seul homme ” a suffi a lib e- ` rer les humains. La vie parfaiteElle est libre de se marier a qui elle ´ de Jesus, et elle seule, correspon- `veut, seulement dans le Seigneur. dait a celle d’Adam. Des hom- — 1 Cor. 7:39. mes de toutes sortes ont pu rece-ˆ Si vous cherchez un conjoint voir le don gratuit de Dieu — etre ´ ´ ˆ ´qui, comme vous, desire servir declares justes — et la vie grace ´ ˆJehovah` de toute son ame, con- au “ ´ seul ` acte de justification ” ´tinuez a en faire l’objet de vos de Jesus, a´ savoir son obeissance ´ ` ` ˆprieres (Phil. 4:6,ˆ 7). Meme si le et son integrite jusqu’a la mort.temps vous paraıt long, ne per- — 2 Cor. 5:14, 15 ; 1 Pierre 3:18. ` w11 15/6 2:11.dez pas espoir. Faites confiance aDieu, qui vous aime. Il est votreAide et il comblera vos besoins Mercredi 30 janvier ´ ` ´affectifs (Heb. 13:6). Maintenant, Votre Pere c eleste sait que vousque faire si vous recevez une de- avez besoin de toutes ces choses.mande en mariage de quelqu’un — Mat. 6:32.qui n’a pas une foi forte, voire ne ´partage pas vos croyances ? Sa- Cela sous-entend que Jehovah `chez qu’un mauvais choix peut veillera a ce ´ que ´ nos besoinsvous causer une peine bien plus soient combl es. Evidemment, ´ ` “ toutes ces choses ” que Jeho-dure a supporter que la solitude.N’oubliez pas non plus que le ma- vah promet de nous fournir n’in- ´riage ´ engage pour la vie, et qu’on cluent pas forcement celles que ´ ´ ´ ` nous preferons ou desirons. Tou-est lie a son conjoint pour le meil-leur et pour le pire (1 Cor. 7:27). jours est-il que´ nous ne devons ´ pas nous inquieter des “ chosesN’agissez donc pas en desespoir ´de cause. Ne prenez pas une de- que les nations recherchent avi- ´ ´cision que vous regretterez plus dement ”. Pourquoi ? Jesus re- `tard. w11 15/10 2:10-12. pond : “ Faites attention a vous- ˆ memes, de peur que vos cœurs ` Mardi 29 janvier ne s’alourdissent dans les exces ` ´ ´ ˆ de table et les exc es de bois-[Jesus] s’est donn e lui-m eme en ´ son et les inquietudes` de la vie, etrancon correspondante pour tous. ¸ que soudain ce jour-la ne soit sur ` ˆ — 1 Tim. 2:6. vous a l’instant meme, comme ` Adam a transmis l’imperfection un piege. ” ´ (Luc 21:34, 35). La li- ` gne d’arrivee est en vue. Il seraitet la mort a des milliards d’hu- ´ `mains. Jesus, homme parfait, au- vraiment malheureux, si pres durait pu engendrer des milliards de but, de nous encombrer de poidsdescendants parfaits. Partant de superflus. Retenons donc cette ` ´la, on pensait` que la vie de Je- formule de Paul, empreinte d’une ´sus associee a celle de tous ses grande sagesse : “ C’est un moyendescendants potentiels consti- de grand gain que cet attache- ` ´ `tuait un sacrifice equivalant a la ment` a Dieu, si l’on sait se suf- ˆ `vie d’Adam et a celle de ses des- fire a soi-meme. ” (1 Tim. 6:6).cendants imparfaits. Or, la Bi- En mettant en pratique le prin- ´ble ne dit pas que les descen- cipe qui s’en degage, nous aug- ´ ´dants que Jesus aurait pu avoir menterons considerablement nosfont partie de la rancon. Romains ´ ¸ chances de remporter le prix.5:15-19 etablit que la mort d’un w11 15/9 4:6-8.
  • 18. ´ Jeudi 31 janvier choquant ! Qui peut l’ecouter ? ” Et ` ils “ s’en allerent vers les choses qui ´ `Si vous ne mangez pas la chair du etaient derriere ”. Pierre en revan- ´ ´Fils de l’homme et ne buvez pas che a declare : “ Seigneur, vers quison sang, vous n’avez pas de vie en irions-nous ? Tu as des paroles de ˆ ´ vous-memes. — Jean 6:53. vie eternelle. ” (Jean 6:60, 66, 68). ´ Pierre attendait, confiant, que Dieu ´ Comment reagissez-vous quand ` ´ ` r ep ande la lumi ere spirituelle.Jehovah, la Source de la ´ lumiere `spirituelle, apporte des eclaircis- Quand cette lumiere se fait plus vivesements sur “ les choses profon- sur certaines questions, essayez-des ” contenues dans la Bible (1 Cor. vous de comprendre les raisons bi- ` ˆ bliques qui ont conduit a une nou-2:10-13) ? Sous ce rapport, l’ap o- ´tre Pierre nous a laisse un excellent velle explication ´ (Prov. 4:18) ?` En ´ ` ´ `exemple le jour ou Jesus a dit a ses imitant les Bereens du I er siecle, ´ ´disciples ce qui est rapporte dans le vous apprecierez davantage encore ´texte d’aujourd’hui. Beaucoup ont ´ l’honneur que vous avez de servir Je-pris ces paroles ´ au premier degre et hovah, qui est votre part. — Actesse sont exclames : “ Ce langage est 17:11. w11 15/9 2:14, 15. ´ ´ Vendredi 1er fevrier Samedi 2 fevrier `Courons avec endurance la course Continuez a marcher par l’esprit. ´ qui est placee devant nous. — Gal. 5:16. ´ — Heb. 12:1. ´ L’esprit saint n’agit pas unique- ´ ´ Dans la Bible, la vie du chretien ´ ` ˆ ment lors d’ evenements excep-est comparee a une course. L’ap o- ´ tionnels ou dans des situationstre Paul a utilise cette comparai- ` hors du commun. La Bible inviteson dans la premiere lettre qu’il a ´ ` ´ les chretiens a “ marcher par l’es- `adressee aux membres de la con- ´ prit ”, a se laisser ‘ conduire pargregation de Corinthe. “ Ne savez- ` ´ l’esprit ’ et a ‘ vivre par l’esprit ’.vous pas, leur a-t-il ecrit, que les (Gal. 5:18, 25.) Ces expressionscoureurs, dans une course, courent indiquent que l’esprit saint peuttous, mais qu’un seul recoit le prix ? ` ` ¸ exercer une influence constanteCourez de maniere a l’obtenir. ” dans notre vie. Nous devrions im-(1 Cor. 9:24). ´ Paul laissait-il enten- ´ ` plorer chaque jour Jehovah de gui- ´dre a ces chretiens qu’un seul d’en- ` der nos pensees, nos paroles et nostre eux remporterait le prix, a sa- actions par son esprit (Ps. 143:10).voir la vie, tandis que les autres ´ Quand nous le laissons agir libre-auraient couru en vain ? Non, evi-demment. Il faisaitˆ remarquer que ment dans notre vie, l’esprit pro- ` duit en nous un fruit qui fait dules athletes s’entraınaient dur avec `l’objectif de gagner, et il souhaitait bien aux autres et qui rend gloire aque ses compagnons fournissent Dieu. Pourquoi est-il capital de se ˆ laisser guider par l’esprit saint ?le meme genre d’efforts pour obte- ´nir la vie eternelle. Tous pourraient Parce qu’une autre force — une ` ´ force qui agit a l’inverse de l’es-alors esperer remporter la victoire. ´ `En effet, tous les chretiens qui pritˆ saint — cherche a se rendre ` maıtresse de nous. La Bible´ l’ap-achevent la´ course dans laquelle ils ´sont engages obtiennent la recom- pelle “ la chair ”, terme qui designe ´ ´ `pense. Et celle-ci — qu’il s’agisse la tendance au peche due a notrede la vie au ciel ou de la vie sur une nature imparfaite, autrement dit ´terre paradisiaque — est d’une va- l’imperfection qu’Adam nous a le- ´leur inestimable. w11 15/9 3:2-4. guee. — Gal. 5:17. w11 15/4 4:2, 3.
  • 19. ´ ˆ ´ Dimanche 3 fevrier ames ”. (Heb. 13:17.) Cette expres- ´ sion nous fait penser au berger qui,Autrefois vous n’etiez pas un peu- ´ ˆ pour proteger son troupeau, re- ` `ple, mais vous etes maintenant le nonce a dormir. Sur ce modele, il peuple de Dieu. — 1 Pierre 2:10. arrive que des anciens se privent de Du point de vue des Juifs, les sommeil pour s’occuper des mem- ´Gentils ne pouvaient en aucune fa- bres de leur congregation qui sont ´con produire de bons fruits. Jeho- ¸ malades sur les plans physique, af- ´vah a neanmoins fait de ces der- ´ ´ fectif ou spirituel. Par exemple, les ` ` ´niers des elements de la “ nation ” freres appartenant a un comit´ e de ´qui a produit le` fruit du Royaume liaison hospitalier sont reveilles en(Mat. 21:43). A` partir de 36 de ` ´ pleine nuit quand survient une ur- ´n. e. — annee ou Corneille, le pre- ` ˆ gence medicale. Ne leur sommes-mier Gentil incirconcis a s’etre con- ´ ´ nous pas reconnaissants lorsque ´ ´verti au christianisme, a et´ e ´ oint nous b en eficions de leur assis-de l’esprit —, l’occasion a ete of- tance ? w11 15/6 4:7, 8.ferte aux non-Juifs incirconcis ˆ ´ ´d’etre greffes sur l’olivier symboli- Mardi 5 fevrier `que (Actes 10:44-48). Est-ce a dire ` Depuis la sortie de la parolequ’apres 36, les Juifs de naissance ´ ˆ ´ ´ pour retablir et pour reb atir Je-n’ont plus eu la possibilite de faire ` rusalem jusqu’a Messie le Guide,partie de la semence d’Abraham ? ´Non. Paul explique : “ Eux aussi [les il y aura sept semaines, egalementJuifs], s’ils ne demeurent pas dans soixante-deux semaines.leur manque de foi, ils seront gref- — Dan. 9:25. ´fes ; car Dieu est capable de les Quand Jean le baptiseur a com-greffer de´ nouveau. Si toi en ef- ´ ` ´ ´ mence son ministere, ses paroles et `fet tu as ete coupe de l’olivier qui ses actions ont conduit certains a seest´ sauvage par nature et si tu as ´ ´ ´ demander s’il n’etait pas le Messieete greffe contre nature sur l’olivier ˆ ´ ˆ (Luc 3:15). Peut-etre des Juifs com-cultive, combien plutot ceux-ci, les ´ prenaient-ils correctement la pro- ´rameaux naturels, seront-ils greffes phetie messianique des “ soixante-sur leur propre olivier ! ” — Rom.11:23, 24. w11 15/5 4:16-18. dix semaines ”. (Dan. ´ 9:24.) Dans ce cas, ils avaient pu determiner le ` ´ moment ou le Messie allait appa- Lundi 4 fevrier ˆ raıtre. Divers biblistes s’accordent `Celui qui se montre perspicace a dire qu’il s’agit de semaines d’an-dans une affaire trouvera le bien. ´ nees. Daniel 9:24 est ainsi rendu — Prov. 16:20. dans la Bible en francais courant : ¸ ˆ ´ Meme si certaines brebis ne sont “ Une periode de ´ soixante-dix fois ´ ´ni chaleureuses ni sociables par ˆ na- sept ans a ete fixee. ´ ” Aujourd’hui,ture, les anciens s’efforcent d’etre les serviteurs de Jehovah saventperspicaces et de trouver ce qu’il y que les 69 semaines — ou 483 ans —a de bon en elles. Du fait de son im- dont il est´ question en Daniel 9:25 ´ `perfection, un ancien devra peut- ont debute en 455 av. n. e. Cette` an- ´ ` ˆ nee-la, ` le roi´ perse Artaxerxes aetre redoubler d’efforts pour porter ´sur chaque brebis un regard positif. ´ donne a Nehemia l’autorisation de ´ ˆ ´ ´Etant donne qu’il fait de son mieux retablir et de reb atir Jerusalempour se montrer doux envers tous et ˆ (Neh. 2:1-8). Les 69 semaines ont `etre un bon berger sous la direction ´ donc pris fin en 29 de ´ n.´ e., lorsque ´ ´de Christ, n’est-il pas digne d’elo- Jesus de Nazareth a ete baptise etges ? Nous avons tous des raisons ˆ oint de l’esprit saint, devenant par ` ˆd’etre “ soumis ” aux anciens, car la meme le Messie. — Mat. 3:13-17.“ ils veillent constamment sur [n]os w11 15/8 1:3, 4.
  • 20. ´ Mercredi 6 fevrier tes ou qu’elles ne nous concernent ´ ´ pas, comme si ` nous etions invulne-Poursuivons les choses qui favori- rables. Les pieges que Satan placesent la paix et celles qui sont sur notre chemin sont sournois.constructives, les uns pour les ` L’insouciance, l’exces de confiance autres. — Rom. 14:19. et les ` distractions ont conduit cer- Que doit faire un ancien si quel- tains a perdre la foi. ´ Si nous n’y pre-qu’un vient lui parler d’un pro- nons garde, la vie eternelle risque ´ ` de nous echapper (1 Jean 2:16-17).bl eme qu’il rencontre avec unmembre de sa famille ou avec un Si nous ne voulons pas ´ nous retrou- ´ ver dans l’impossibilite de terminerautre chretien ? On lit en Prover-bes 21:13 : “ Quiconque ferme son notre course pour la vie, nous de- ´ vons rester vigilants. — Heb. 12:1.oreille au cri de plainte du petit, ´ w11 15/9 4:12, 13.lui aussi il appellera et on ne lui re-pondra pas. ” Un ancien ne vou- ´ Vendredi 8 fevrierdra certainement pas ‘ fermer son ´oreille ’. Toutefois, un autre pro- Cesse[z] de frequenter celui qui, ´ `verbe dit : “ Le premier qui plaide appele frere, est un fornicateur. ˆ — 1 Cor. 5:11.sa cause paraıt juste ; Vienne sapartie adverse, et elle lui deman- ´ Prenons le cas d’un couple chre-dera des preuves. ” (Prov. 18:17, tien exemplaire dont ´ le fils uni- ` ´Bible´ a la Colombe). ´ Un ancien que abandonne la verite et en vientdoit ecouter ` avec bonte, mais il lui ` ˆ ´ a etre excommunie. Les parents ´faut veiller a ne pas prendre parti ` sont effondres. Ils n’ignorent ce-pour le plaignant. Apres l’avoir en- ´ ´ pendant pas que l’expression con-tendu, il lui demandera generale- ´ tenue dans le verset ci-dessusment s’il est alle trouver l’offen- ´ ` “ celui ` qui, appele frere ” s’appliqueseur. L’ancien pourra aussi revoir ´ ´ aussi a un membre de leur familleavec l’offense quelles demarches la qui ne vit pas sous leur toit. MaisBible recommande pour poursui- ils aiment tellement leur fils ! Sub-vre la paix. w11 15/8 4:9, 11. ´ merges par leurs sentiments, ils ´ pourraient tenir ce raisonnement : Jeudi 7 fevrier ‘ Comment pourrons-nous aider` ´N’aimez pas le monde ni les cho- notre enfant a revenir vers Jeho- ses qui sont dans le monde. vah si nous limitons nos relations — 1 Jean 2:15. au strict´ minimum ? Ne serait-il ´ ´ Depuis bon nombre d’ann ees, pas preferable d’avoir des contacts ´ ` ´ reguliers´ avec lui ? ’ Maintenant,l’esclave fidele et avise nous recom-mande de choisir soigneusement ce quelle decision vont-ils prendre ? ´ ´ Obeiront-ils aux instructions deque nous regardons et ecoutons, ´autrement dit les choses auxquelles Jehovah ? Ou bien continueront- ` ´nous soumettons notre cœur et no- ils ´ a frequenter leur fils excommu- ´tre esprit. Il nous avertit du dan- nie, pretextant qu’ils ont` certainesger de vouloir accumuler argent “ questions familiales ” a traiter ?et biens. L’offre continue´ de nou- Il est essentiel qu’ils se deman- ´ `veaux produits ou la feerie du dent comment Jehovah consideremonde des divertissements pour- leur facon d’agir. Son but est de ¸ ´raient nous faire oublier la course maintenir la purete de son organi-dans laquelle nous sommes enga- sation et, dans la mesure du possi- ` ´ges. Ce serait une grave erreur de ble, d’inciter les transgresseurs a `penser que les recommandations revenir a la raison. w11 15/7 4:12,qui nous sont faites sont trop stric- 13, 15.
  • 21. ´ ´ ´ Samedi 9 fevrier la richesse, la notoriete et le pou- ´ ´ voir, votre famille poursuit-elleTous, en effet, ont p eche et n’at- ` des objectifs spirituels ? Tirez- ´teignent pas a la gloire de Dieu. vous profit d’une etude indivi- — Rom. 3:23. ´ duelle ou d’un culte familial regu- Souvent, la peur a un effet para- liers ? En´ atteignez-vous les butslysant. Avez-vous peur de prendre recherches ? Maris, femmes, jeu- ˆ ´ nes, jouez-vous votre role dansde mauvaises decisions, peur de ´ `l’echec, ou peur du ridicule ? Mais la famille ´ ? L’aidez-vous a ‘ de- ´l’amour pour Dieu et sa Parole meurer eveill ee ’ spirituelle- ´ ` ˆ ment (1 Thess. 5:6.) ? Si vous re-nous aide a maıtriser nos peurs. ` `En effet, il nous incite a consulter pondez oui a ces questions, alors ˆ ´ vous vous ‘ tiendrez pret ’ pour lales Ecritures et les publications ˆ ´bibliques avant d’arreter une de- venue du Fils de l’homme. — Luccision importante. Nous sommes 12:40. w11 15/5 2:18, 19. ` ´alors moins sujets a l’erreur, car Lundi 11 fevrierla Bible donne “ aux personnes ´ ´ ´inexp eriment ees la finesse, au Les hommes mechants et les im-jeune ´ homme connaissance et ca- posteurs avanceront vers le pire. ´pacite de reflexion ”. (Prov. 1:4.) — 2 Tim. 3:13. ` ´ ´Est-ce a dire que nos decisions se- Les temps critiques decrits enront toujours bonnes ? Non. Tous ´ 2 Timothee 3:1-4 sont plus fla-nous commettons des erreurs. Le ´ grants que jamais, car “ les hom-roi David, par exemple, etait un ´ ` mes mechants et les imposteurshomme sage et fidele. Pourtant, ´ avan[cent] vers le pire ”. Cela neil a parfois pris des d ecisions devrait pas nous surprendre. Endont lui et d’autres ont souffert effet, la Parole de Dieu dit clai-(2 Sam. 12:9-12). Il n’a toutefois ´ rement que “ le monde entier sepas laisse ses erreurs le dissuader ´ trouve au pouvoir du mechant ”.de faire des choix qu’il savait ap- ´ (1 Jean 5:19.) “ Le monde entier ”prouves par Dieu. — 1 Rois 15:4, 5. comprend notamment les insti-w11 15/4 2:6, 7. tutions politiques, religieuses et ´ commerciales, ainsi que l’ensem- Dimanche 10 fevrier ble des moyens de propagande. ´ `Un peu de temps encore, et le me- Satan le Diable est a juste titre ap- ´ chant ne sera plus. — Ps. 37:10. pele “ le chef du monde ” et “ le ` ´ dieu de ce systeme de choses ”. La decadence que nous obser- ` ´ (Jean 14:30 ; 2 Cor. 4:4.) Pour-vons a notre epoque ne laisse pla- quoi les conditions continuent-ner aucun doute : depuis 1914, le ´ elles` de se degrader sur la terre `monde de Satan vit ses derniers entiere ? Parce que Satan est ajours. ´ Les nuages sombres d’Har- ´ ˆ ` present dans une grande fureur,Maguedon ˆ apparaissent a l’hori- sachant qu’il n’a qu’une courtezon. Bientot l’heure viendra pour ´ ´ ´ periode avant ´ que Jehovah ne ´ lele Fils de l’homme d’executer le mette hors d’etat ´de nuire (Rev.jugement divin sur les impies 12:12). Dieu ne tolerera plus pour(Prov. 2:21, 22). Cette perspective longtemps Satan et son monde `ne devrait-elle pas pousser votre ` mauvais, et la ´question relative afamille a l’action ? Suivez-vous le ´ laˆ souverainete divine sera ´bien- ´ ´conseil de Jesus de garder l’œil tot regl ee. N’est-ce pas recon-“ simple ” ? (Mat. 6:22.) Contrai- ` fortant ? — Gen., chap. 3 ; Job,rement au monde, qui court apres chap. 2. w11 15/10 4:3, 4.
  • 22. ´ Mardi 12 fevrier et femme doivent y investir une ´ ´ partie du temps et de l’energieQuelques-[uns] se sont d etour- ` ´ qu’ils employaient auparavant a ne[s] pour suivre Satan. son service. Les changements ne ˆ ` — 1 Tim. 5:15. s’arretent pas la. Si les jeunes ma- ` ´ Satan cherche a nous faire cesser ries accordent moins de temps et ´ ˆ ´ d’energie au service divin pourde precher la bonne nouvelle (Rev. `12:17). Pour cela, il nous incite a prendre soin l’un de l’autre, ne ˆ de- ` ´ vraient-ils pas appliquer le memenous livrer a des activites qui` acca- ` ´parent notre temps ou qui sement principe a la detente entre amis ?la division entre nous. Voici quel- Que ressentirait une femme si son `ques comportements qu’il exploite mari continuait a pratiquer un ´et ´ que Paul denonce en 1 Timo- ˆ sport pendant de nombreuses heu- ´ ´ res avec ses amis ? Que ressen-thee 5:11-14. Etre desœuvre, cou- `rir les maisons. En cette ere de tirait un mari si sa femme conti- `technologie, il est facile de per- nuait a passer beaucoup de temps ´dre du temps et d’en faire ´ per- avec ´ ses amies ? Le conjoint de- `dre aux autres, en leur transferant laisse ne tarderait pas a se ´sentirpar exemple des courriels inutiles seul, malheureux et mal aime. Afin ´ou porteurs d’informations erro- d’eviter cela, mari et femme fe- ´ ´nees. Ceder au bavardage. Le ba- ront tout ce qu’ils peuvent pour ´vardage malveillant conduit bien renforcer leur union. — Eph. 5:31. `souvent a la calomnie, source de w11 15/10 2:17, 18.disputes (Prov. 26:20). Qu’ils en ´aient conscience ou non, les calom- Jeudi 14 fevrier ˆniateurs imitent Satan le Diable. ˆ Tu n’abandonneras pas mon ameSe meler des affaires des autres. ´ au sheol. — Ps. 16:10.Il ne nous appartient pas de dire ` ´aux autres comment ils doivent D’apres ce verset, Jehovah res-mener leur ´ vie. De tels compor- susciterait le Messie. Imaginez la `tements, steriles et perturbateurs, surprise `des femmes venues a la ´ ´ tombe ou ´ le corps de Jesus avaitrisquent de nous detourner de ´ la ´ ´ ´ ´mission que Dieu nous a confiee, ete depose. Elles y ont rencontre ´ ´ ˆ un ange materialise qui les a rassu-celle de precher le Royaume. Or, ` ` ´a partir du moment ou nous ces- rees en ces termes : “ Ne soyez pas ´sons de soutenir activement l’œu- frapp ees de stupeur. Vous cher- ´ ´ ´ ´ ´ chez Jesus le Nazareen, qui´ a´ etevre de Jehovah, nous nous met- ` ´tons a suivre Satan. — Mat. 12:30. attache sur un poteau. Il a ete re- ´w11 15/7 2:14, 15. leve, il ` n’est pas ici. Voyez l’en- ´ ´ droit ou onˆ l’avait depose. ” (Marc ´ ´ ` ´ Mercredi 13 fevrier 16:6). L’ap otre Pierre a declare a la ´ ` ´ ´ foule presente a Jerusalem le jour Il est partage. — 1 Cor. 7:34. ˆ ` de la Pentecote 33 : “ [David] a vu ´ En tant que mari, un frere prend d’avance la r´ esurrection du Christconscience qu’il doit consacrer et ´ en a parle, ´ disant qu’il n’a pas ´ ` `une partie de son temps et de son ´ ` ete abandonne a l’hades et que saenergie a sa femme afin de ‘ ga- chair n’a pas vu la corruption. ”gner son approbation ’. Il en va ˆ (Actes 2:29-31). Dieu n’a pas per-de meme pour une sœur (1 Cor. ´ mis que le´ corps de son Fils bien- ´7:32-34). Dans sa sagesse, ´ Jeho- ˆ ´ aime se decompose. ´De´ facon mi- ¸ `vah reconnaıt la necessite d’un raculeuse, il a ramene Jesus a la vietel changement. Il sait que, pour ´ en tant qu’esprit. — 1 Pierre 3:18.reussir leur vie de couple, mari w11 15/8 2:19.
  • 23. ´ Vendredi 15 fevrier analyser chaque aspect de no- ´ ´ tre vie de chretiens (Phil. 1:10).Que celui qui mange ne meprise ´ Par exemple, les chretiens pren- ´ pas celui qui ne mange pas. nent le travail au s erieux. Ils ´ ´ — Rom. 14:3. imitent en cela Jehovah et Je- ` En matiere de nourriture et de sus (Jean 5:17). Il n’est d’ail- ´d etente, nous admettons ´ que leurs´ pas rare qu’ils re coivent ¸ ´chacun puisse avoir des preferen- des eloges parce qu’ils sont tra- ˆ ´ces et des gouts differents (Rom. vailleurs et dignes de confiance. ´14:2, 4). Cela etant, nous compre- Les chefs de famille, en particu- ´ ´nons que la diversite ne nous au- lier, ne menagent pas leurs ef- `torise pas a faire n’importe quoi. forts pour subvenir aux besoins ´Prenons l’exemple de la nour- des leurs. Ils savent que negli- ´ `riture. Bien que nous puissions ger cette responsabilite revient a ´ ˆ ˆ `etre curieux de go uter a tou- ‘ renier Jehovah ’. — 1 Tim. 5:8,tes sortes d’aliments, irions-nous note. w11 15/4 1:4, 5. `jusqu’a manger des aliments ava- ´ ´ries ? Ce serait contraire au bon Dimanche 17 fevrier ` ´sens et ˆ nuisible a notre sante. Le sentier des justes est comme laDe la meme facon, bien` que nous ¸ ` ´ ˆ lumiere brillante dont l’eclat aug-puissions etre ouverts a diverses ` mente jusqu’a ce que le jour soitformes de distraction, nous re- ´ solidement etabli. — Prov. 4:18.jetons les loisirs dangereux, vio-lents ou moralement corrompus. Ce verset laisse entendre que ´ ` notre comprehension du desseinNous y adonner reviendrait a en-freindre les principes bibliques de Dieu et notre conduite doi- ´ ` ´ vent` s’ameliorer avec le temps.et a mettre en danger notre sante ´ ˆ ´et notre spiritualite. Pour etre Apres la mort de Jesus, de nom- ´ ˆ breux chretiens ` d’origine juivesurs de rester dans des limites `convenables, nous avons tout in- ont eu du mal a renoncer a la ¨ ´ ˆ ` ´ Loi mosaıque (Actes 21:20). Bienteret a determiner si un divertis- ´ ´sement qui nous attire constitue ´ que Paul ait demontre avec une ´ ´ ´ grande habilete que les chretiensou non une saine detente. — Eph.5:10. w11 15/10 1:3, 4. ne se trouvaient plus ´ sous cette Loi, certains ont rejete son ´ argu- ´ Samedi 16 fevrier mentation, pourtant inspiree ˆ parLe cœur des stupides est dans la Dieu (Col. 2:13-15). Peut- etre ` maison de joie. — Eccl. 7:4. pensaient-ils qu’en continuant a observer quelques parties de la ´ ` ´ Le sageˆ roi Salomon souligne ´ ˆ Loi, ils echapperaient a la perse-ici l’interet de s’arr´ eter de temps ´ ´ cution. Quoi qu’il en soit, Paul ´ ´ ´en temps pour reflechir serieuse- ` ˆ a ecrit aux chr´ etiens h ebreuxment a la vie plutot que de se et leur a affirme qu’ils ne pour-consacrer aux plaisirs (Eccl. 3:4 ; raient entrer dans le repos de `7:2, 3). En´ effet, compte tenu de ` Dieu tant qu’ils iraient a l’en- ´la brievete de l’existence, il nous contre de son dessein (Heb. 4:1,faut ‘ faire de vigoureux efforts ’ 2, 6, 11). Pour obtenir l’approba-pour obtenir le salut (Luc 13:24). tion divine, il leur fallait admet- ´C’est pourquoi nous devons con- ´ tre que Jehovah faisait prendre `tinuer de “ verifier les choses les a son peuple une nouvelle direc-plus importantes ”, autrement dit tion. w11 15/7 4:7, 8.
  • 24. ´ Lundi 18 fevrier vous dit que ces personnes se ren- ˆ ´ dent au meme endroit que vous ouDepuis Jerusalem et par un tour ˆ ´ qu’elles ne ˆ sont pas perdues ellesjusqu’en Illyrie, j’ai preche plei- aussi ? Arretons-nous sur un prin- ´ ´nement la bonne nouvelle concer- cipe qui se degage d’une loi donnee nant le Christ. — Rom. 15:19. ` ¨ a l’antique Israel. Elle mettait en ´ Tous les humains doivent ap- garde juges et temoins contre le ` ˆ ´ danger de “ suivre la foule ”. Il estprendre a connaıtre Jesus et avoirfoi en lui. C’est ce que Paul souli- vrai que, sous la pression, les hu-gne dans sa lettre aux Romains. mains imparfaits en viennent as- ` ´ ` ´ sez vite a “ faire devier le droit ”.Des le premier chapitre, il precise `qu’il ‘ offre a Dieu un service sa- Mais le principe selon lequel il ne ´ faut pas suivre la foule n’est-il va-cre avec son esprit pour ce qui estde la bonne nouvelle concernant lable que dans le domaine judi- `son Fils ’. Il ajoute : “ Je n’ai pas ciaire ? Nullement. Nous risquons a ˆ ´ `honte de la bonne nouvelle ; elle tout moment d’etre incites a sui-est en effet la puissance de Dieu vre la foule. Cette pression se fait `pour le salut de tout homme qui a parfois sentir tout a coup, et il ˆ ` ´foi. ” Plus loin, “ selon la bonne peut etre tres difficile d’y resister. ´ w11 15/7 1:3, 4.nouvelle ” qu’il annonce, Paul evo- `que le moment ou “ Dieu jugera par ´ ` ´Christ Jesus les choses secretes des Mercredi 20 fevrierhumains ”. (Rom. 1:9, 16 ; 2:16.) ´ Le chef de la femme, c’estPourquoi Paul a-t-il autant parle ´ l’homme. — 1 Cor. 11:3.de Jesus´ Christ aux Romains ? Tous ´les chretiens de Rome se trou- L’une des responsabilit es duvaient dans une situation criti- chef de famille ressort de ce ver-que. Nous sommes d’ailleurs dans set : “ Si quelqu’un ne pourvoit ˆ ´ pas aux besoins des siens, et sur-la meme situation. Paul l’a de-peinte en´ ces termes : “ Tous [...] tout de ceux qui sont des mem- ´ ´ ´ ` bres de sa maisonnee, il a renie laont peche et n’atteignent pas a lagloire de Dieu. ” (Rom. 3:23). Que foi et il est pire qu’une personnedevaient donc faire les lecteurs sans foi. ” (1 Tim. 5:8). Un homme ˆ est tenu de combler les besoinsde la lettre de Paul ? Reconnaı- ´ ´ ´tre qu’ils etaient pecheurs et avoir materiels de sa famille. Mais pour ` ´ ´ ´foi dans le moyen prevu par Dieu l’aider a demeurer eveillee spi-pour les sortir de cette situation. rituellement, il ne peut se con- `w11 15/6 1:5, 8. tenter de ramener ˆ un salaire a la ´ maison. Il doit ‘ b atir sa maison- ´ ` ` Mardi 19 fevrier nee ’, c’est-a-dire aider les siens aTu ne dois pas suivre la foule resserrer leurs liens avec Dieu dans une intention mauvaise. (Prov. 24:3, 4). Comment peut-il s’y prendre ? “ Le mari est chef de — Ex. 23:2. sa femme comme le Christ aussi ´ Que ferez-vous si, au cours d’un est chef de ` la congr egation ” ;long voyage, vous ne savez pas il devrait d es lors examiner et ´exactement quel chemin emprun- ˆ ´ imiter la facon dont Jesus ´ exerce ´¸ter ? Vous pourriez etre tente de son autorite sur´ la congregation ´suivre d’autres personnes, surtout (Eph. 5:23). Il etudiera l’exem- ´ `si bon nombre d’entre elles pren- ˆ ple de Jesus et ‘ suivra fid ele-nent la meme direction. Ce serait ´ ` ment ses traces ’. — 1 Pierre 2:21.pourtant risque. Apres tout, qui w11 15/5 1:3, 4.
  • 25. ´ ´ ´ ´ ` Jeudi 21 fevrier res a ete condamne a 23 ans de prison en raison de sa´ foi. Mal- ´ ´ ´Voici que je prends vraiment les ´ ¨ gre tout, le moyen a ete trouveLevites du milieu des fils d’Israel, de lui faire parvenir de la nour- `a la place de tous les premiers- riture spirituelle afin de le for- ´ nes. — Nomb. 3:12. tifier et de le consoler. “ Tou- ´ ´ ´ ` Jehovah avait dit aux Levites tes ces ann ees m’ont appris a ´ ` mettre ma confiance en Jeho-qu’il les mettrait a part. En quel ´sens ? Il leur confierait des fonc- vah, qui m’a toujours donne de ´ ` ` la force ”, temoigne-t-il (1 Pierretions particulieres a son serviceau lieu de leur donner un terri- 5:6, 7). Quoi qu’il advienne, sou- ´ ´ ˆ venons-nous de ces paroles re-toire ´ en heritage. “ La pretrise ´ ´de Jehovah ” serait leur h eri- confortantes : “ Jehovah n’aban-tage (Jos. 18:7). Le contexte de donnera pas son peuple. ” (Ps.Nombres 18:20 montre´ qu’ils ne 94:14). S’il nous arrive d’avoir be- ˆ ´ ´ ´ soin d’etre consoles, nous avonss’en trouveraient pas leses mate-riellement (Nomb. 18:19, 21, 24). aussi pour mission de consoler les ´ autres. w11 15/10 3:18-20.Ils devaient recevoir “ pour heri- ` ¨tage [...] tout dixieme en Israel, ´ ´en echange de leur service ”, au- Samedi 23 fevriertrement dit 10 % des produits de Vraiment, je me rends compte quela terre et 10 % des animaux do- Dieu n’est pas partial, mais qu’enmestiques qui viendraient grossir ` ´ toute nation l’homme qui le craintle troupeau. A leur tour, les Levi- ´ ´ ` et pratique la justice est agree detes devaient offrir un dixieme de lui. — Actes 10:34, 35.ce qu’ils recevaient, ‘ de ce qu’il y ˆavait de meilleur ’, pour subvenir Comme Pierre a du se sentir ` ˆaux besoins des pretres (Nomb. mal a l’aise en entrant dans la18:25-29). On donnait aussi aux maison ` de Corneille ! Lui qui ´ ˆpretres “ toutes les saintes con- jusque-la meprisait les Gentils, ˆ ` ¨tributions ” que les fils d’Israel pourrait-il un jour etre uni a ´ eux `apportaient a Dieu. Les mem- “ dans le lien de la paix ” ? (Eph. ˆbres de la pretrise avaient donc 4:3, 16.) Quelques jours aupara-de bonnes raisons de croire que vant, l’esprit de Dieu lui avait ´Jehovah prendrait soin d’eux. ouvert les yeux pour l’amener `w11 15/9 1:3, 4. a redresser son point ´ de ´vue et ` ` ´ a s’attaquer ´a ses prejuges. Par Vendredi 22 fevrier une vision, Jehovah lui avait fait ´ ´ comprendre que l’opinion ´ qu’ilJehovah ne d elaissera pas son peuple. — 1 Sam. 12:22. se fait de quelqu’un ne depend ´ pas de sa race ou de sa natio- ´ Cela se verifie en ces derniers nalite ´ (Actes 10:10-15). Pierre a ˆjours critiques. Depuis plus d’un ` ` change, ce qui lui a permis d’etre `siecle, des milliers de nos fre- vraiment uni a ` “ toute la com- ´res´ et sœurs ´ dans le monde ont ´ ´ ´ ´ munaute des freres ”. ` (1 Pierreete persecutes et incarceres pour ´ 2:17.) Quand on considere ce qui ´ `le simple fait qu’ils servaient Je- ´ est arrive a Pierre, on comprend `hovah. Ce qu’ils ont vecu atteste ´ ´ ´ mieux a quel point les change-qu’en periode d’epreuve Jehovah ments que l’on observe de nosconsole infailliblement ses servi- ´ jours chez les adorateurs de Dieuteurs. Du temps de l’Union sovie- ` sont remarquables. — Is. 2:3, 4.tique, par exemple, un de nos fre- w11 15/4 3:16, 17.
  • 26. ´ Dimanche 24 fevrier tion, les Juifs ameutent une foule ´ ´ pour chasser´ Paul et Silas de la Ceux qui ont ete choisis l’ont ob- ´ ville. Les chretiens restes sur place ´ ˆ tenue. — Rom. 11:7. ` eprouvent peut-etre un sentiment ˆ ˆ ´ A ´ la Pentecote 33, quand a de- d’abandon, voire meme de crainte. ` ´ ´bute la selection de ceux qui for- Apr es avoir quitt e Thessaloni- ` ˆmeraient le “ royaume de pr e- que, Paul s’inquiete pour la toute ´ `tres ”, certains Juifs sinceres ont jeune congregation. Il tente d’y re- ´ `accepte l’invitation a faire par- tourner, mais ‘ Satan lui barre la ´tie de ce royaume (Ex. 19:6). Leur route ’. Il envoie donc Timothee ´ `nombre ne s’elevant qu’ a quel- y prodiguer des encouragements ´ques milliers, ils n’etaient vrai- (1 Thess. 2:18 ; 3:2). Une` fois re- ´ment qu’ “ un reste ” en compa- venu, ce dernier presente a Paul un ´ ˆraison de l’ensemble de la ´ nation rapport elogieux, qui pousse l’ap o- ` ´ `juive. Comment, des lors, Jehovah tre a ecrire une lettre aux Thessa-allait-il obtenir le “ nombre com- loniciens. Il les exhorte, entre au- ` ´plet ” de ceux qui constitueraient tres, a ‘ avoir des egards pour ceux ´la semence d’Abraham ? (Rom. qui les president ’. w11 15/6 4:1, 2.11:5, 12, 25.) Notez l’explication de ´Paul : “ Ce n’est pas comme si la Mardi 26 fevrier ´ ´ ´ ´parole de Dieu avait echoue. Car ce C’est par cette faveur immeritee,ne sont pas tous ceux qui sont is- ´ ´ ´ ¨ en effet, que vous avez ete sauvessus d’Israel [selon la chair] qui sont ´ ¨ par le moyen de la foi ; et cela neveritablement ‘ Israel ’. Ce n’est vient pas de vous, c’est le don depas non plus parce qu’ils sont la ´ Dieu. — Eph. 2:8.semence [ou descendance] d’Abra- ´ ´ham qu’ils sont tous des enfants Jehovah Dieu a accepte le sa- ´[ou membres de sa semence]. ” crifice r´ edempteur offert par son ˆ Fils (Heb. 9:24 ; 10:10, 12). MaisL’ap otre ajoute : “ Les enfants de ´ ´la chair ne sont pas veritablement sur la terre, les disciples ˆ de Jesus, `les enfants de Dieu, mais les en- y compris ses fideles ap otres, de- ˆfants de la promesse sont comp- meuraient imparfaits. Meme s’ils ´ s’efforcaient de ne pas commet-tes comme semence. ” (Rom. 9:6- ¸ ´ tre le mal, ils n’y parvenaient pas8). Jehovah n’exigeait donc pasdes futurs membres de la semence toujours. Pourquoi ? Parce qu’ils ´ ´ ´ ´qu’ils soient des descendants avaient h erit e du p ech e (Rom.d’Abraham. w11 15/5 4:11, 12. 7:18-20). Toutefois, Dieu pouvait ´ ` ´ remedier a cette situation, et c’est Lundi 25 fevrier ce qu’il a fait. Il n’a pas seule-´Nous vous demandons [...] ment accepte la “ rancon corres- ¸ ´ ´ pondante ” ; il s’est aussi montred’avoir des egards pour ceux qui ´ ` ´ dispose a l’utiliser en faveur de ses[...] vous president dans le Sei- gneur. — 1 Thess. 5:12. serviteurs humains (1 Tim. 2:6). ˆ Dieu ne devait rien aux ap otres´ ni Imaginez-vous membre de la ´ aux autres disciples. S’il a utilise lacongregation de Thessalonique, au ` ` rancon en leur faveur, ce n’est pas ¸I er siecle. C’est l’une des premieres en raison de leurs belles œuvres, ´ ´ ´congregations fondees en Europe. ˆ ´ mais du fait de sa misericorde et deL’ap otre Paul ˆ y a passe ` beaucoup ` son amour immense. Il a choisi dede temps a batir les freres. Sans ´ les acquitter de la condamnation ´doute y a-t-il etabli des anciens, pesant sur eux et de les considerercomme ailleurs (Actes 14:23). Mais ` ´ comme exempts de toute culpabi- ´ ´ ´apres la formation de la congrega- lite hereditaire. w11 15/6 2:12, 13.
  • 27. ´ ´ Mercredi 27 fevrier Jeudi 28 fevrier ´ ˆArrange-toi vite avec celui qui Jehovah fera connaıtre qui lui porte plainte contre toi. appartient. — Nomb. 16:5. — Mat. 5:25. ´ ´ Qorah a perdu de vue que c’etait Lorsque quelqu’un nous offense, Jehovah qui dirigeait la nation et a ´ ´que faire pour resoudre le pro- cesse de soutenir les hommes dont ´ ´ `bl eme paisiblement ? Voici ce Dieu se servait. Qorah aurait ete ´ ´qu’on lit en Matthieu 18:15 :´ “ Si plus avise d’attendre que Jehovah ` ´ton frere commet un p eche, va clarifie certaines choses ou pro- ` ˆ `exposer sa faute entre toi et lui cede lui-meme a des´ changements, ´ ´ ´seul. S’il t’ ecoute, tu as gagn e s’ils s’averaient necessaires. Au ´ ` ˆton frere. ” Meme si, dans le con- bout du compte, son orgueil a re- ` ´ ´texte de Matthieu 18:15-17, il duit a neant ` toutes ses ann ees ´ ´est question de p ech es graves, de service fidele ´ (Nomb. 16:1-34).`nous devrions appliquer le prin- ´ ´ ` Ce qui est arrive a Qorah consti- ´cipe enonce au verset 15, a sa- tue un serieux avertissement pourvoir aller trouver l’offenseur et, en ´ ` les anciens ainsi que pour ´ les au-prive, chercher a renouer des rela- tres membres de la ´ congregation.tions sereines avec lui. “´ Soyez en ` Il faut de l’humilite pour atten- ´colere, et pourtant ne pechez pas, ´ ˆ dre Jehovah et suivre les directives ´ ´ ´ `a ecrit l’ap otre Paul ; que le soleil de ceux qui ont ete places a no- ˆne se couche pas sur votre irrita- tre tete. Nous montrons-nous aussi ¨tion, et ne donnez pas de champ ´ humbles que Moıse´ ? Reconnais-au Diable. ” (Eph. 4:26, 27). Pour- sons-nous l’autorite de ceux quisuivre la paix, c’est donc chercher ` ´ nous dirigent et nous soumettons- `sans tarder a resoudre notre pro- ` nous a ´ leurs instructions ? Lorsque ´bleme. Ainsi, la situation ne s’en- nous eprouvons quelque d ecep- `venime pas, telle une plaie non ´ ` tion, parvenons-nous a passer par-soignee. Ne permettons pas a l’or- ` ` dessus nos sentiments ? Si nousgueil, a l’envie ou a un attache- ´ agissons de la sorte, nous seronsment excessif aux choses materiel- ˆ ´ nous´ aussi connus favorablement ´les de nous empecher de resoudre ´ ` de Jehovah. Notre humilite et no-les differends des qu’ils apparais- tre soumission nous vaudront sonsent. — Jacq. 4:1-6. w11 15/8 4:6, 7. affection. w11 15/9 5:12, 15, 16. ´ Vendredi 1er mars en mentionne egalement d’au- ` tres dont les actions ou la men-Venez et montons a la montagne ´ ` ´ ` talite sont a rejeter. En fait, cer-de Jehovah, a la maison du Dieu tains personnages entrent dans ´de Jacob ; et il nous instruira de les deux categories. Prenez Da-ses voies, et nous voulons marcher vid, humble berger devenu roi ˆ ´ dans ses sentiers. — Is. 2:3. puissant. D’un cote, il aimait la ˆ ´ ´ Vous etes sans aucun doute verite et placait sa confianceˆ en ´ ¸ ´convaincu que la Bible est un li- Jehovah. Mais d’un autre cote,vre dont la lecture vous est profi- il s’est rendu coupable de fautestable. Elle raconte la vie d’hom- graves, en commettant un adul- ` ´mes et de femmes dont la tere avec Bath-Sheba, en orga- `conduite fid ele etˆ les quali- nisant le meurtre d’Ouriya ou en ` ´ ´t es´ sont dignes d’ etre imit ees ordonnant a tort un recensement.(Heb. 11:32-34). Cependant, elle w11 15/12 1:1, 2.
  • 28. ´ ˆ Samedi 2 mars mee Lynn reconnaıt : “ Il m’a fallu ` ´ batailler dur pour apprendre a ´Le sceptre ne s’ ecartera pas de ˆ me confier totalement en Jeho-Juda, ni le baton de commandant vah. ” Elle explique : “ Je n’ai ` `d’entre ses pieds, jusqu’a ce que pas de contact avec mon p ere, vienne Shilo. — Gen. 49:10. ` et ´ ma mere ne s’est jamais sou- ˆ ` ` ci ee de mon bien- etre, affectif A partir du regne de David, le ´ `sceptre (la souverainete royale) et ou physique. J’ai tres vite appris ` ´ ` ˆ a me debrouiller toute seule. ” Ale b aton de commandant (le pou- ´voir de commander) ont appar- cause de son pass e, Lynn avait ` ` ` du mal` a faire entierement con-tenu a la tribu ` de Juda. Shilo si-gnifie “ Celui a qui il est, Celui fiance a qui que ce soit. D’autres, ` ´ forts de leurs aptitudes ou de leursa qui il appartient ”. La lign ee ` ´ `royale de Juda devait aboutir a reussites, ont tendance a ne se ` ´ ´ fier qu’a eux. Par exemple, un an-Shilo, qui h eriterait d efinitive- ´ ´ ´ cien possedant une certaine expe-ment de la royaut e. Dieu avait ` ´ rience pourrait en venir a ne plusd’ailleurs inform e Tsidqiya, le ´ ´ prier Dieu avant de s’occuper de ´ ` ´dernier roi judeen, que la royaute ´ ` questions liees a la congregation.serait confiee a celui qui aurait ´ ´ ´ w11 15/11 1:3.le droit legal de l’exercer (Ezek.21:26, 27). Avant la naissance de ´ ` Lundi 4 marsJesus, l’ange Gabriel a dit a Ma- ´ `rieˆ : “ Jehovah Dieu lui donnera le Je n’attache aucun prix a mon ` ´ ˆ ´ ´trone de David son pere, et il re- ame, comme si elle m’etait pre- `gnera sur la maison de Jacob pour cieuse, pourvu que j’acheve matoujours, et il n’y aura pas de fin course. — Actes 20:24. ` ´ ´ `a son royaume. ” (Luc 1:32, 33). ´ ´ Paul etait dispose a tout sacri-Or Jesus etait un descendant de ´ fier, y compris sa vie, pour rem-Juda et de David. C’etait aussi le ´ ` porter la course chretienne. A sesseul ` membre de la famille de Da- ´ yeux, tous les efforts qu’il avaitvid a qui Jehovah avait promis la ´ ´ ´ ` ` deployes en faveur de la bonne `royaute apres le regne de Tsid- ˆ nouvelle ne serviraient a rienqiya. Il ´ devait donc etre le Shilo ` s’il ne parvenait pas a courir jus-annonce. — Mat. 1:1-3, 6 ; Luc qu’au bout. Or il n’estimait pas3:23, 31-34. w11 15/8 1:6. ´ ´ que c’etait gagne d’avance (Phil.` 3:12, 13). Ce n’est qu’a la fin de sa Dimanche 3 mars vie qu’il a pu dire avec quelque as- ´ surance : “ J’ai combattu le beauMets ta confiance en Jehovah de ´tout ton cœur et ne t’appuie pas combat, j’ai acheve la course, j’ai ´sur ton intelligence. — Prov. 3:5. observe la foi. ”´ (2 Tim. 4:7). Par ´ ailleurs, Paul desirait ardemment Mettre sa confiance en Jeho- voir ses compagnons terminer lavah d’un cœur complet implique ` ´ course. Il craignait qu’ils aban- ´d’agir de la maniere qu’il preco- ´ donnent en chemin. Il a exhorte ´ `nise, selon sa volont e. Afin les chretiens de Philippes a ‘ te-d’y arriver, il ˆ est capital de le nir fermement la parole de vie ’.prier sans relache et de lui de- ` Il aurait ainsi ‘ lieu de se glori-mander sincerement sa direction. fier, au jour de Christ, de n’avoirMais, pour beaucoup, il ` est dif- pas couru en vain ni d’avoir tra- ´ficile de s’appuyer ´ enti erement vaille dur en vain ’. — Phil. 2:16.sur Dieu. Une chretienne nom- w11 15/9 4:14, 15.
  • 29. Mardi 5 mars qu’ils commettent des erreurs, ´ qu’ils ont des defauts et que, par-Je connais mes brebis et mes bre- fois, ils agissent mal. Ils remar- ˆbis me connaissent. — Jean 10:14. quent la meme chose chez leurs ´ ˆ ` L’excellent Berger connaıt tres semblables. Mais leur education ´bien la congregation. ´ Rien ne lui ne leur permet pas de compren- ´echappe. Et les chretiens con- dre pourquoi il en est ainsi. Pour ` ´naissent tres bien Jesus ; ils ont tout dire, dans diverses langues, ´confiance dans sa direction. Un qualifier quelqu’un de´ p echeur,mari ´qui souhaite exercer son au- c’est l’accuser d’un delit, ou du ` ` `torite a la maniere de Christ doit moins d’avoir enfreint une regle. ´ ` `apprendre a se voir en berger et a Par consequent, celui qui gran- ´considerer les membres de sa fa- dit dans ce genre de contexte `mille comme ses brebis (1 Pierre ne se consid ere pas ´ naturelle- ` ˆ2:21). Il cherchera a les connaıtre ment ` comme un p echeur auintimement. Il lui faut pour cela sens ou Paul l’entendait. w11 15/6entretenir une bonne communi- ˆ 1:10, 11.cation avec chacun d’eux, etre at- ` ´tentif a leurs preoccupations et Jeudi 7 mars ´ ´ ˆs’impliquer dans ´ les activites en Garde ce qui est mis en depotfamille. Il doit egalement tenir chez toi. — 1 Tim. 6:20.compte de leur ´ situation quand ´ ´ ´il prend des d ecisions concer- Jehovah n’a ´ jamais tolere qu’on ` ` ´ prenne a la legere ses exigencesnant le culte familial, la presence ´ ´ `aux reunions, la predication et en matiere de culte. Sous la Loi ¨ ´ ´ mosaıque, les Israelites s’expo-la detente. Lorsqu’un mari suit ` ´les conseils bibliques et s’efforce saient a des consequences graves ´ ˆ s’ils se detournaient du vrai cultede bien connaıtre les siens, il y a ` `de fortes chances qu’ils se fient a (Jos. 23:12, 13). Au I er siecle de ` ` n. e., les disciples de Christ de-sa direction. Et il aura tres cer- ´tainement le bonheur de les ` voir vaient mener un combat energi- ´ ´ que pour preserver le vrai cultecontinuer d’adorer Jehovah a ses ˆ ´ ´cotes. w11 15/5 1:4-6. de tout enseignement ou etat d’esprit corrompus (2 Jean 7-11 ; ´ Mercredi 6 mars R ev. 2:14-16). Aujourd’hui en- ´ ´ ´Tous [...] ont p ech e et n’attei- core, les chretiens prennent au ´ ` ` serieuxˆ le culte qu’ils offrent a gnent pas a la gloire de Dieu. ´ Dieu. Etre serieux n’exclut pas ´ — Rom. 3:23. ´ que´ l’on puisse se d elasser en ´ Avant de pouvoir acqu erir la ˆ ´ agreable compagnie. Jesus, notre `foi qui permet d’ etre sauve, il ´ Modele, a pris le temps non seu-faut admettre qu’on est pecheur. lement ´ d’enseigner, mais aussi ´Cette notion ne surprendra pas de se detendre et de developpercelui qui a grandi dans une fa- avec d’autres des relations pro-mille croyante ou qui a une cer- fondes ˆ(Luc ´ 5:27-29 ; Jeantaine connaissance de la Bible 12:1, 2). Etre serieux, ce n’est pas(Eccl. 7:20). Dans certaines so- ´ ´ non plus avoir ´ l’air grave ´ en per- ´cietes, en revanche, on n’est pas ´ ´ ´ ˆ ´ manence. Si Jesus avait ete d’un ´ ` ´eleve dans l’idee ´ qu’on naıt pe- ´ ´ ´ abord severe, excessivement se- ´ ´ ´cheur, qu’on a herite du peche. rieux, nul n’aurait ete attire parLes gens se rendent bien compte lui. w11 15/4 1:6, 9.
  • 30. ` Vendredi 8 mars consacraient a son service. Mais que se passait-il lorsque les Is- ´ ´ Ne vous privez pas l’un l’autre ˆ raelites negligeaient de payer la ˆ de ce du. — 1 Cor. 7:5. dıme ? La Loi ne les sanctionnait ˆ Le mariage ne met pas automa- pas. Cependant, les pretres et les ´ ˆ ` ´ L evites en p atissaient. C’est cetiquement a l’abri de l’impurete. ´ ` ` ´Les personnes mariees se prote- qui s’est produit a l’epoque de Ne- ´ ´ ´ ´ ` hemia : les L evites, obliges d’allergent de l’immoralite a condition ` ´de rester a l’interieur des limi- travailler dans leurs champs, ont ´ ´ ´ delaisse leurs fonctions au templetes fix ees par l’Auteur du ma- ´riage (1 Cor. 7:2-4). En se ma- (Neh. 13:10). De toute evidence, la ´ ´riant, un homme et une femme subsistance de la tribu de Levi ´ de- ` pendait de la bonne spiritualite des’engagent a n’avoir de rela-tions sexuelles que l’un avec l’au- la nation. Il fallait en outre que les ˆ ´tre. Chaque conjoint estˆ tenu de pretres ´ et les Levites cultivent la ` foi en Jehovah et dans les disposi-rendre a l’autre “ son du ” — les `relations sexuelles auxquelles une tions qu’il avait prises a leur in- ´ tention. w11 15/9 1:5-7.personne mariee est en droit de ´ ´pretendre. Il arrive que des chre- ´tiens passent de longues p erio- Dimanche 10 marsdes loin de leur mari ou de leur Tous ceux qui marcheront de ma-femme, soit parce qu’ils pren- ` ´ ` ˆ ´ ni ere ordonn ee selon cette reglenent des vacances de leur cote, ´ de conduite, paix et misericordesoit pour des raisons profession- ¨ sur eux, oui sur l’Israel de Dieu.nelles. Les conjoints se privent ˆ — Gal. 6:16.ainsi mutuellement de leur “ du ”. ` `Imaginez qu’a cause d’un “ man- Le dessein divin relatif a “ l’Is- ¨ ˆque de maıtrise ” l’un des deux rael de Dieu ” s’accomplit vrai- ` `cede aux tentations de Satan et se ment d’une maniere remarqua- `rende coupable d’adultere. Ce se- ble. ¨ Comme l’a ´ dit Paul, “ tout ´rait dramatique, n’est-ce pas ? Je- Israel sera sauv´ e ”. (Rom. 11:26.) ´ ´hovah b enit ceux qui subviennent Au moment fixe par Jehovah, les ´aux besoins de leur famille sans Israelites spirituels au complet, ¨ ´mettre en peril leur mariage. — soit “ tout Israel ”, exerceront les ˆPs. 37:25. w11 15/10 2:19, 20. fonctions de rois et de pretres au ´ ciel. Rien ne peut faire echouer ´ Samedi 9 mars ce dessein. Comme annonce, la ´ ´ ´Le Levite [...] n’a ni part ni heri- “ semence ” d’Abraham — Jesus tage avec toi. — Deut. 14:29. Christ et ses 144 000 disciples oints ´ ´ ´ — apportera des b enedictions aux Puisque les L evites n’avaient ´ ´ ` “ gens des nations ”. (Rom. 11:12 ;herite d’aucun territoire, ou ha- Gen. 22:18.) C’est ainsi que tousbitaient-ils ? Dieu leur a attri- ´ les serviteurs de Dieu retirerontbue 48 villes ainsi que leurs ter- ˆ des bienfaits de ce qu’il a mis enrains de pature. Dans ce nombre ´ place. En observant l’accomplis- ´ ´etaient comprises les six villes ´ sement du dessein eternel de Je-de refuge (Nomb. 35:6-8). Les L e- ` hovah, nous ne pouvons que nous ´vites avaient donc un endroit ou emerveiller de la “ profondeur dedemeurer lorsqu’ils ne servaient ´ ´ la richesse et de la sagesse et de lapas ´ au sanctuaire. Jehovah etait ´ ` ´ connaissance de Dieu ”. — Rom.genereux a l’egard de ceux qui se 11:33. w11 15/5 4:19, 20.
  • 31. Lundi 11 mars pas absolue, puisqu’ils sont sou- mis au Christ (1 Cor. 11:3). LesQue mes pas saisissent tes pistes, ´ anciens prennent des d ecisions ´sur lesquelles mes pieds ne chan- pour la congregation. Ils veillent ´ ` ` celleront nullement. — Ps. 17:5. ` neanmoins a ne pas aller “ au-dela ´ A condition que ´ nous soyons de ce qui est ecrit ” dans la Pa- `humbles et disposes a nous fier role de Dieu (1 `Cor. 4:6). Ils sui- ` ´a lui, Jehovah nous fournira´ un ˆ vent aussi de pres les instructions `guide sur,´ son esprit saint. Jesus ` venant de l’esclave ´fid ele (Mat.a explique a ses disciples : “ L’as- ` 24:45-47). ` Nous nous epargnerons, `sistant, l’esprit saint, que le` Pere a nous et a d’autres, bien des tour-enverra en mon nom, celui-la vous ments et du chagrin si, en touteenseignera toutes choses et vous modestie, nous ne prenons querappellera toutes les choses que ´ les decisions qui nous reviennent.je vous ai dites. ” ´ (Jean 14:26). ´ w11 15/4 2:10, 11.Si` nous prions et etudions regu-lierement la Parole de Dieu, no- Mercredi 13 marstamment les enseignements de Tout homme qui invoquera le nomChrist, l’esprit saint augmentera ´ ´ ´notre compr ehension de la sa- de Jehovah sera sauve. ´ — Rom. 10:13.gesse de Jehovah, afin que nouspuissions aller dans le sens de sa ´ ` Vous souvenez-vous de la pre-volonte (1 Cor. 2:10). En outre, a ` miere fois que vous avez vu le nom ˆsupposer que nous nous trouvions ` ´ de Dieu ? Peut-etre vous a-t-onsubitement a la croisee des che- ´ montre Psaume 83:18, qui dit :mins, l’esprit nous montrera la di- ` “ Pour qu’on sache que toi, dont lerection a prendre. Il nous rappel- ´ nom est Jehovah, tu es, toi seul, `lera des principes bibliques que le Tres-Haut sur toute la terre ! ”nous connaissons et nous permet- Depuis, sans doute avez-vous uti-tra de discerner quelle voie ces ´ ˆ ` lis e ce m eme verset pour faireprincipes nous invitent a emprun- ˆ ` ´ connaıtre a d’autres Jehovah, leter. w11 15/12 2:8, 9. Dieu d’amour. Il est capital de ˆ Mardi 12 mars connaıtre le nom divin, mais cela ne suffit pas. Le psalmiste met ´ ´ ´La sagesse est avec les modestes. en evidence une autre verite qu’il — Prov. 11:2. ˆ nous faut admettre pour etre sau- ´ ´ ´ ves lorsqu’il ecrit : “ Tu es, toi seul, Avant toute prise de decision, `posons-nous la question : ‘ Est-ce le´ Tres-Haut sur toute la terre ! ” ` ´ Jehovah est effectivement la per-a moi de decider ? ’ Des parents `accordent a leurs enfants la pos- sonne la plus importante de l’uni- ´ ´ ´ ´ vers. Ayant cree toutes choses, ilsibilite de prendre certaines deci-sions, mais´ les enfants ne doivent est en droit d’exiger de l’ensemble ´pas considerer qu’ils sont toujours de ses creatures une soumission ´ ´ absolue (R ev. 4:11). ` Chacun deen droit de d ecider (Col. 3:20). ´ ` ´ ˆBien que les epouses et les me- nous a donc interet a se deman- ´res aient un pouvoir de decision der : ‘ Qui est la personne la plusau sein de leur foyer, elles doi- importante dans ma vie ? ’ Il est ˆ ´vent reconnaıtre l’autorite de leur´ vital´ que nous prenions le ` temps ´ ´mari (Prov. 1:8 ; 31:10-18 ; Eph. de reflechir attentivement a la re- `5:23). Quant aux maris, ils ad-´ ponse que nous apportons a cettemettent que leur autorite n’est question. w11 15/5 3:1, 2.
  • 32. ` ´ Jeudi 14 mars bavardages malveillants ni a les re- ` pandre. Apprenons a faire ´ con- ` Il y eut une violente explosion fiance a nos compagnons chretiens ` ` de colere. — Actes 15:39. et a les respecter. Nous serons ainsi ´ ` ˆ La paix de la congregation est enclins a tenir des propos qui batis- ´ ´ ´ sent, et non qui demolissent. ‘ Ef-preservee tant par la douceur quepar la patience. Ces deux facet- forcez-vous de vous occuper de vostes du fruit de l’esprit nous` aident propres affaires. ’ (1 Thess. 4:11). ´ ` Interessons-nous aux autres, ` maisa nous montrer aimables, a rester ˆcalmes quand on nous provoque et veillons dans le meme temps a res- ´ ` ` pecter leur intimite et a ne pas lesa ne pas nous venger quand on nous ´ ´ ´dit ou fait des´ mechancetes. Si nous priver´ de leur dignite. Rappelons-avons un differend avec l’un de nos nous egalement que nous ne devons ` pas imposer aux autres notre pointfreres, la patience nous dictera de ´ne pas rompre toute relation, mais de vue lorsqu’une decision leur re- ` vient. — Gal. 6:5. w11 15/7 2:14, 16.au contraire de chercher a nous rac-commoder avec lui (Col. 3:12, 13). Samedi 16 marsAvons-nous vraiment besoin de ´ ´douceur ´ et de patience au sein de Par un seul homme le p ech e est ´ ´la congregation ? Oui, car nous som- entre dans le monde et par le pe- ´mes tous imparfaits. Rappelons ce ´ che la mort. — Rom. 5:12.qui s’est passe entre Paul et Bar- ´ `nabas. Depuis des annees, ces hom- Ayant Adam pour` p ere, nous ´mes collaboraient. Ils avaient tous sommes tous soumis a la loi du pe- ´ ´ ´ che et de la mort. Notre chair pe-deux de grandes qualites. Pourtant,un jour, il se produisit entre eux cheresse nous incline constamment ` ´ ` a des` comportements qui deplai-“ une violente explosion de colere, ´ ` sent a Dieu et qui n’ont d’autre is-si bien qu’ils se separerent l’un de sue que la mort. Dans sa lettre aux ´l’autre ”. (Actes 15:36-39.) Cet inci- ˆ Galates, Paul a mentionne des ac-dent souligne que meme des adora- ` tes et des tendances de ce genre,teurs fideles de Dieu peuvent avoir ´ les appelant “ ´ les ´ œuvres de laun differend. w11 15/4 4:4, 5. chair ”, et il a precise que “ ceux qui ´ Vendredi 15 mars pratiquent de telles choses n’heri- ´ teront pas du royaume de Dieu ”.Quelques-[uns] se sont d etour- (Gal. 5:19-21.) Ces personnes ‘ mar- ´ ne[s] pour suivre Satan. chent selon la chair ’. (Rom. 8:4.) ´ — 1 Tim. 5:15. Leur “ principe d’action interieur ” ` ` et leur “ regle de vie ” sont totale- ´ Dans la mesure ou nous tenons ment influences par la chair. N’ycompte des conseils bibliques, nous ´ a-t-il que ceux qui commettent lane nous ‘ detournerons pas pour ˆ fornication, pratiquent l’idolatrie,suivre Satan ’. Revoyons quelques s’adonnent au spiritisme ou se li-sages recommandations de Paul. ` ´ ´ ` vrent a d’autres peches graves qui `Ayez “ toujours beaucoup a faire correspondent a cette descrip-dans l’œuvre du Seigneur ”. (1 Cor. ´ ` tion ? Non. Dans la liste des œuvres15:58.) En restant bien occupes a de la chair figure aussi ce que cer- `soutenir l’œuvre du Royaume, nous ´ ` tains considerent comme de “ pe- ´nous protegerons des pieges que ´ tits defauts ”, par exemple la ja- ` `constituent l’oisivete et les activi- ´ ´ lousie, les acc es de col ere, les `t es d evoreuses de temps (Mat. disputes ou les envies.´ Des lors, qui6:33). Ayez des paroles ´ qui soient peut´ affirmer qu’il a definitivement ˆ‘ bonnes ´ pour b` atir ’. (Eph. 4:29.) ´ cesse de marcher selon la chair ?Soyons resolus a ne pas ecouter les w11 15/11 2:9, 10.
  • 33. ` ´ Dimanche 17 mars des mesures concretes pour regler les situations qui menacent la paix ´ ´Courons avec endurance la course ´ de la congregation chretienne. Si qui est placee devant nous. Jacob a voulu faire la paix avec son ´ ` — Heb. 12:1. frere,´ ce n’est pas parce qu’il avait ´ ´ ` ´ Paul faisait reference a certai- peche contre lui et qu’il lui de- ´ ¨ ´ ´ vait ´ des excuses ; ˆ Esau avait me-nes caracteristiques des jeux ath- ´letiques ou des courses. Il a in- prise son droit d’aınesse et l’avait ´ vendu pour un plat de lentillesdique non seulement pourquoi il ´ ` ´etait important de prendre part a (Gen.` 25:31-34 ; Heb. 12:16).´ La ´ ¨ ´ ´ maniere dont Jacob a traite Esaula course chretienne, mais egale- ` `ment ce qu’il fallait faire pour nous aide a voir jusqu’ou nous de- ˆ ˆ ` ´ ˆ ´ vrions etre prets a aller pour pre-etre victorieux. Les` chretiens du ` `I er siecle, particulierement ceux server la paix avec nos freres. Cet ´ ´ ´ ´ episode confirme egalement quede Jerusalem et de Judee, rencon- ´ ´traient de nombreuses epreuves. le vrai ` Dieu benit nos efforts et ´ ´ nos prieres pour favoriser la paix.Ils etaient harceles par les chefsreligieux juifs, qui exercaient tou- ¸ w11 15/8 3:2, 3.jours une forte emprise sur le peu- ´ple. Des annees auparavant, ces Mardi 19 mars ´ ` `chefs avaient reussi a faire con- ´ ´ Le jugement, a partir d’une seuledamner Jesus Christ pour sedition ´ ` ´ faute, a eu pour resultat la con-et a le faire executer ´ tel un cri- ` damnation, mais le don, a partirminel. Et ils ne s’en etaient pas ` de beaucoup de fautes, a eu pourtenus la. Le livre des Actes rap- ´ ´ ´ ` resultat une declaration deporte ` qu’imm ediatement apres ´ justice. — Rom. 5:16.les evenements miraculeux sur- ` ˆvenus a la Pentecote 33, ils n’ont Quel don extraordinaire de la ´ ´cesse de menacer les chretiens et part du Tout-Puissant que de ` ´ `de s’en prendre physiquement a pardonner a un individu le p e- ´ ´ ´ ´eux. Laˆ vie des disciples etait donc che dont il a herite ainsi que ses ˆloin d’etre facile. — Actes 4:1-3 ; fautes ! Les ap otres´ et les´ autres ´5:17, 18 ; 6:8-12 ; 7:59 ; 8:1, 3. w11 disciples qui ont beneficie de ce ˆ ´15/9 3:5, 6. don plein d’amour — etre decla- ´ ` res justes — devaient continuer a Lundi 18 mars adorer le vrai Dieu avec foi. Quelle ´ ¨ ` ` ´Esau se mit a courir a sa rencon- recompense les attendait ? “ Ceux ´ ` qui recoivent l’abondance de la fa- ¸tre, puis il l’etreignit, se jeta a son ´ ´ cou et l’embrassa. — Gen. 33:4. veur immeritee et du don gratuit ´ de la justice regneront [...] dans la Avant ces retrouvailles, Jacob a ´ ` vie de par cette seule personne, ´d ej a pris la mesure la plus im- Jesus Christ. ” Ainsi, le “ don gra- ` `portante qui soit pour adoucir ´ ¨ ´ ´ tuit de la justice ” mene a la viele cœur d’ Esau : il a prie Jeho- ´ (Rom. 5:17 ; Luc 22:28-30). Ceuxvah de` le delivrer de la main de ˆ qui le re coivent deviennent des ¸ ´son frere. Sa requete est exau- ´ fils spirituels de Dieu. Coheritierscee, comme le montre le texte de de ˆ Christ, ils ont la perspective ´ce jour (Gen. 32:11-20 ; 33:1-3). ´ ´ d’etre ressuscites au ciel en tant ´ ´Quelle lecon se degage de ce re- ¸ qu’esprits et de regner avec Je-cit biblique ? Nous ` devrions four- sus Christ. — Rom. 8:15-17, 23.nir des efforts sinceres et prendre w11 15/6 2:14, 15.
  • 34. Mercredi 20 mars dont ont fait preuve les membres ´ de leur` famille et` leurs amis les a ´[Ayez] des egards pour ceux qui aides a revenir a la raison. Unetravaillent dur parmi vous, et qui ´ ´ jeune femme qui a purifie sa vie ´ ´vous president dans le Seigneur, explique : “ La fid elit e de mon et qui vous avertissent. ` frere ´aux principes bibliques ´ m’a ` — 1 Thess. 5:12. donn e envie de revenir a Jeho- ´ ` ´ vah. ” Que retenir de ce qui pre- ` Ayant ´ a cœur de bien presider cede ? Qu’il nous faut lutter contrela congregation, les anciens se con- ` notre` tendance d’humains impar-certent sur la mani ere de com- faits a nous rebeller contre les prin-bler ses besoins. Il pourrait sem- ˆ cipes bibliques. Nous devons etrebler plus avantageux qu’un seul ´ absolument convaincus que la ligned’entre eux prenne toutes les de- ´ de conduite que Jehovah nous de-cisions. Toutefois, suivant le mo- ` ´ ` mande de suivre est toujours ladele laisse par le college central ` meilleure. w11 15/7 4:16-19.du I er siecle, les anciens d’un col- ` ´lege se reunissent pour discuter li- ` Vendredi 22 marsbrement des questions relatives a ´ ´leur congregation et ils recherchent Dieu a tellement aime le monde ´ ´la direction des Ecritures, soucieux qu’il a donne son Fils unique-en- ´de trouver les principes qui s’appli- gendre, afin que tout homme qui ` ´quent a´ telle ou telle situation. exerce la foi en lui ne soit pas de- ´Cette demarche est d’autant plus ´ truit mais ait la vie eternelle.efficace que chaque ancien se pre- ´ — Jean 3:16.pare et consulte les Ecritures ainsi `que les instructions de l’esclave fi- Si nous sommes sensibles a ` ´ ´ ´ l’amour de Dieu et exer cons la ¸dele et avise. Evidemment, cela re- ´clame du temps. Quand les opi- foi dans le sacrifice redempteur ´nions divergent, comme ce fut le de Jesus Christ, il nous est pos- ´ ` ` sible d’echapper a la condamna-cas lorsque le college central du ` ´ `I siecle a examine la question de la er tion que ´ nous´ encourons a cause ´ ´circoncision, davantage de temps et du peche hereditaire. Sans doute ´ partageons-nous les sentimentsde recherches sont necessaires´ afin ` ´ ˆde parvenir a un accord fonde sur ´ de Paul, qui s’est exclame : “ Gra- ` ´les Ecritures. — Actes 15:2, 6, 7, ces soient rendues a Dieu par Je-12-14, 28. w11 15/6 4:11, 13. sus Christ notre Seigneur ! ” (Rom. 7:25). La foi dans la rancon nous ˆ ¸ ´ ´ Jeudi 21 mars ouvre la perspective d’etre lib eres ´ ´ ´Un feu sortit de devant Jehovah et de la loi du peche et de la mort ; ´ reste que pour l’instant nous de- les consuma. — Lev. 10:2. ´ meurons imparfaits et pecheurs. ´ ´ De nos jours, Jehovah n’execute La foi ne suffit donc pas pour ob-pas sur-le-champ ceux qui enfrei- tenir l’approbation de Dieu et ´ `gnent ses lois. Dans son amour, “ guerir ” completement de l’im- ´il leur offre l’occasion de se re- perfection. Nous pouvons nean- ´ ´pentir de leurs transgressions. Mais moins nous rejouir, car Jehovah a ´que ressentirait-il si des parents le ` ´ tout prevu pour que nous nous ´ af- ´mettaient sans cesse a l’epreuve franchissions de la loi du peche eten ayant des contacts non indispen- de la mort ! w11 15/11 2:11, 12.sables avec leur enfant excom- ´ ´ ´ Periode du Memorial :munie ? Nombre de ´ ceux qui ont ´ ´ ` Lire Luc 19:29-44 ´pendant un temps ete excommu- ´ ´ (Evenements de la journeenies reconnaissent que la fermete du 9 Nisan)
  • 35. ´ Samedi 23 mars sentes soient regroupees et com- ´ ment distribuer la nourriture (Luc ´Par son moyen [celui de Jesus] ´ 9:12-17). Manifestement, Jesusnous avons la liberation par ran- formait ses disciples en leur com- ˆ ` con grace au´ sang de celui-la. ¸ muniquant des ˆ directives claires — Eph. 1:7. ´ ` et precises. Grace a cette forma- ` ` tion et a la ˆ direction de l’esprit Pour ce qui est de travailler a la ´ ´paix, qui est´ l’exemple par saint, les ap otres ont plus tard ete ´excellence ? Jehovah, “ le Dieu en mesure d’organiser la predica-qui donne la paix ”. (Rom. 15:33.) tion, qui a ` connu une formidableDans son immense amour, il a expansion a partir de l’an 33. w11pris des dispositions en vue de 15/11 5:9. ´ ´ ´notre salut. Il a envoye son Fils Periode du Memorial : ´ ´ ` Lire Luc 20:1-47bien-aime sur la terre pour qu’il y ´ (Evenements de la journeenaisse en tant qu’humain parfait. ´ du 11 Nisan)Celui-ci s’est soumis de bon gre ` ´ ´a la volonte divine. Il s’est laisse ` Lundi 25 marsmettre a mort par les ennemis ´ `de Dieu (Jean 10:17, 18). Quel ef- Jesus [...] les aima jusqu’a la fin. ´ ´ — Jean 13:1.fet le sacrifice redempteur de Je-sus a-t-il eu sur les relations entre ´ ´ ´ Jesus a forme ses disciples enDieu et les humains pecheurs ? La ´ ¨ leur prodiguant des conseils adap-reponseˆ se trouve en Isaıe 53:5 : ´ ` ` tes a leurs ´ besoins. Un jour, il a ´“ Le chatiment qui devait servir a ´ ` reprimande Jacques et Jean parcenotre paix etait sur lui, et a cause ´ qu’ils proposaient d’appeler lede ses blessures il y a eu guˆeri- feu du ciel sur des Samaritainsson pour nous. ” Au lieu d’ etre qui ne les avaient pas recus (Luc ´ ´consideres comme des ennemis de ˆ ¸ ˆ ´ 9:52-55). Quand ces m` emes ap o- ´Dieu, les humains ob eissants peu- tres ont ´ envoye leur mere deman- `vent maintenant jouir de relations der a Jesus de leur accorder despaisibles avec lui. w11 15/8 3:4, 5. positions de faveur dans le ´ ´ ´ Periode du Memorial : Royaume, il s’est adresse direc- ` ` Lire Luc 19:45-48 ; tement a eux ` : “ De s’asseoir a Matthieu 21:18, 19 ; 21:12, 13 ´ ` ´ ma droite et a ma gauche, cela (Evenements de la journee n’est pas mien pour ` le donner, du 10 Nisan) mais cela appartient a ´ ceux pour ´ ´ ´ qui cela a ete prepare par mon ` ´ Dimanche 24 mars Pere. ” (Mat. ´ 20:20-23). Jesus a ˆ Quand vous irez, prechez. toujours donne des conseils clairs, ´ — Mat. 10:7. pratiques et solidement fond es ` ˆ ´ ` sur les principes divins. Il ensei- ` Apres avoir preche avec zele ´ en- ´ gnait ses auditeurs a raisonnerviron deux ` ans, Jesus a donne de ´ sur ces principes (Mat. 17:24-27).l’ampleur a la predication en en- ´ ˆ ´ ´ Il tenait egalement compte des li-voyant ses 12 ap otres evangeliser. ´ mites de ses disciples et n’exi-Mais au prealable, il leur a fourni geait pas d’eux la perfection.des instructions (Mat. 10:5-14). C’est l’amour qui motivait sesEn une autre occasion, juste conseils. w11 15/11 5:12.avant de nourrir miraculeusement ´ ´ ´ ` Periode du Memorial :une foule, il a indique a ses dis- Lire Luc 22:1-6 ; Marc 14:1, 2, 10, 11 ´ ` ´ciples comment il souhaitait ´ (Evenements de la journeeque les milliers de personnes pre- du 12 Nisan)
  • 36. ´ ´ Date du Memorial ` ciel, en 33, il avait ´ pose les fonde- Apres le coucher du soleil ments d’une congregation extraor- dinaire qui compterait rapidement Mardi 26 mars plusieurs milliers de membres (Ac- ´ tes 2:41, 42 ; 4:4 ; 6:7). Aujourd’hui,J’ai livre mon dos aux frappeurs ´ force est de constater qu’il y a be-[...]. Je n’ai pas cach e ma face ˆ `aux humiliations et aux crachats. soin d’hommes prets a endosser des ´ responsabilites. Ceux qui y aspirent ` ´ ´ — Is. 50:6. sont a feliciter, car ils “ desire[nt] Comme le montre ce ˆ passage une belle œuvre ”. (1 Tim. 3:1.) Pour ` ¨d’Isaıe, le Messie allait etre mal- servir convenablement ses freres, ´traite. Pour sa part, Mika a an- un homme doit remplir des condi- ´ ´ ´ ˆnonce : “ Avec le baton ils frappe- tions specifiees dans la Bible. Plus ´ ¨ront sur la joue le juge d’Israel. ”´ que des aptitudes ou des compe- ´(Mika 5:1). Marc a confirme l’ac- ´ tences, il lui faut avoir des qualites `complissement de ces propheties qui refletent une bonne spiritua- ´en disant : ` “ Quelques-uns com- ` ´ ` lite. w11 15/11 5:1-3.mencerent a cracher sur [Jesus], a ´ ´ ` Periode du Memorial :lui couvrir tout le visage,` a le frap- ` ´ ` Lire Luc 22:66-71 ´per a coups de poing et a lui dire : ´ (Evenements de la journee‘ Prophetise ! ’ Et les huissiers de du 14 Nisan)justice le recurent avec des gifles. ” ´ ´ ¸ ´L’evangeliste a aussi apporte cette Jeudi 28 mars ´ ´precision : “ [Les soldats] frappaient ˆ ´ Christ [...] vous [a laisse] un mo-aussi sur la tete [de Jesus] avec un ` ` dele pour que vous suiviez fidele-roseau et crachaient sur´ lui et, ment ses traces. — 1 Pierre 2:21.pliant les genoux [par derision], ´ ´ils lui rendaient´ hommage. ” (Marc ´ Jesus a toujours `mene une vie `14:65 ; 15:19). Evidemment, Jesus simple de maniere a servir les au-n’avait rien fait pour s’attirer ces tres sans contrainte (Luc 9:58).mauvais traitements. w11 15/8 2:11. Avec modestie, il basait constam- ´ ´ Periode du Memorial : ment son enseignement sur les ´ Lire Luc 22:7-13 ; Marc 14:12-16 ´ ` ´ Ecritures (Jean 5:19 ; 17:14, 17). ´ (Evenements de la journee Il etait bon et abordable. L’amour du 13 Nisan) ´ etait le moteur de toutes ses ac- ´ ` Lire Luc 22:14-65 tions (Mat. 19:13-15 ; Jean 15:12). (Evenements du 14 Nisan, ´ ` L’exemple de Jesus a eu ´ un effet ˆ apres le coucher du soleil) positif sur les ap otres. Temoin le ` Mercredi 27 mars courage de ´ Jacques face a la mort `: ` ` il est reste fidele a Dieu jusqu’a ´Il y a, en effet, encore beaucoup son execution (Actes 12:1, 2). Jean, ´ `d’autres choses que Jesus a fai- quant a lui, a scrupuleusement ˆ ´ suivi les traces du ´ Maıtre pendanttes ; si jamais on les ecrivait dans ´ ˆ plus de 60 ans (Rev. 1:1, 2, 9). Dele d etail, le monde lui-m eme,j’imagine, ne pourrait contenir nos jours, les anciens donnent aux ´ jeunes hommes le genre d’exempleles rouleaux ecrits. — Jean 21:25. ` dont´ ils ont besoin en manifestant ´ Durant son ministere, court mais ´ ´ abnegation, humilite et amour. —intense, Jesus ` s’est employe entre ` 1 Pierre 5:2, 3. w11 15/11 5:7, 8.autres choses a trouver, a former et ´ ´ ` Periode du Memorial :a organiser des hommes pour qu’ils ` ´ Lire Matthieu 27:62-66 ´dirigent ´ apres lui l’œuvre qu’il avait ` ´ (Evenements de la journeeinauguree. Quand il est remonte au du 15 Nisan)
  • 37. ´ Vendredi 29 mars avait ralli e le camp ennemi. ` “ Vois ! Tout ce qui appartient a `Ils ne discernaient pas encore la ´ Mephibosheth est a toi ”, s’est em- ´ ´parole de l’Ecriture : qu’il devait presse de repondre David (2 Sam. ` ressusciter d’entre les morts. 16:4 ; 19:25-27). Artaxerxes a cru — Jean 20:9. un rapport mensonger selon le- ˆ ´ ˆ Avant la Pentecote, l’idee que quel les Juifs qui reb atissaient les ´ ´ murailles de ` Jerusalem ne tar-des humains deviennent des crea-tures spirituelles et gouvernent au deraient pas a se rebeller contre ´ ´ ´sein d’un Royaume celeste etait ´ ` ´ l’Empire perse. Il a alors ordonneetrangere aux disciples de´ Jesus que cessent les travaux, et la re-(Actes 1:6). Une fois baptis´ es `avec construction du temple de Dieu ˆ ´de l’esprit saint et ´ appeles a vi- ´ s’est arretee (Ezra 4:11-13, 23, 24).vre au ciel, ils ont ete en mesure de Pour leur part, les anciens tien-saisir pleinement le sens des ensei- ´ ` nent compte du conseil de Paulgnements de Jesus. Apres l’effusion qui constitue le texte d’aujour-de l’esprit saint, ils ont compris des ` ´ ´ ` d’hui, a savoir ne pas porter de ju- ˆverites qui jusque-la leur avaient ´ ´ gement hatif. w11 15/8 4:12.ete inaccessibles. Sous l’inspiration ´ ´divine, les redacteurs des Ecritures ´ ´ ´ Dimanche 31 marsgrecques chretiennes ont devoile —pour notre plus grand profit — des Nous y avons vu les Nephilim. ´ — Nomb. 13:33.aspects stupefiants du dessein de ´ ´ ˆJehovah (Eph. 3:8-11, 18). Ces me- ´ ´ ´ ´ Josue et Caleb faisaient partie ´mes verites sont absorb´ ees aujour- des 12 espions envoyes en Terred’hui tant par les chretiens oints promise. Une fois de retour, dixque par les “ autres brebis ”. (Jean ` d’entre eux ont tenu des propos10:16.) Accordez-vous du prix a la ´ ´ ` ´ negatifs et decourageants. Ils ontconnaissance et a la comprehen- ˆ ´ meme affirme que certains habi- ´ ´sion de la Parole de Dieu auxquelles ` ˆ `vous avez acces gr ace a l’esprit tants du pays etaient des geantssaint ? w11 15/12 4:7, 8. qui descendaient des Nephilim, ´ ´ ´ hybrides n es de l’union entre Periode du Memorial : Lire Luc 24:1-12 des anges rebelles et des femmes ´ ´ ` ´ (Gen. 6:4). Cette affirmation etait (Evenements de la journee du 16 Nisan) absurde. Les Nephilim avaient ´ ´ ´ ´ ete supprimes lors du deluge, des ` Samedi 30 mars siecles auparavant.´ Malheureuse- ˆ ´ ´ ment, meme des declarations nonGard[e] ces choses sans prejuge, ´ ` fond ees parviennent a influen- ne faisant rien par inclination cer ceux qui manquent de foi. Le ´ partiale. — 1 Tim. 5:21. compte rendu negatif de ces dix ´ Trois exemples bibliques nous espions a rapidement seme la pa- ´rappelleront le danger d’agir nique chez les Israelites. La plu- ˆ ´ `precipitamment apres n’avoir en- part en ont bient ot conclu quetendu qu’un son de cloche. Poti- ce serait une erreur d’entrer en ´ ´phar a cru sa femme, qui preten- Terre promise, alors que Jehovah ´dait que Joseph avait tent e ` de les y invitait. Dans cette situation ´ ´ `la violer. Il a cede a une colere ´ pour ´ le moins tendue, qu’ont faitinjustifiee et a fait jeter Joseph Josue et Caleb (Nomb. 13:25-32) ? ´ ´ ´ ˆen prison (Gen. 39:19, 20). Le roi Ils ont defendu la verite, meme ´David a cru ˆ Tsiba, qui affirmait quand on les a menaces de mort.que son ma ıtre, Mephibosheth, — Nomb. 14:10. w11 15/7 1:4, 5.
  • 38. Lundi 1er avril le strict respect des principes bibli- ques. ˆ Cela ne doit toutefois pas ´Ayez en aversion ce qui est mau- l’empecher de leur temoigner de ` ` ´vais, attachez-vous a ce qui est l’affection. Lorsqu’il s’avere neces- bon. — Rom. 12:9. saire de les discipliner, il le fera ´ toujours avec amour. Certains en- Dans ce monde domine par lemal, nombre de divertissements fants ont besoin de temps pour ´ comprendre ce qu’on attend d’eux ;tournent autour d’activites con- `traires aux principes bibliques le p ere redoublera alors de pa-ou aux lois divines (1 Jean tience. Quand un homme imite ` ´ Christ en toute situation, il regne5:19). Les vrais chretiens leur op- ` ´ au sein du foyer une atmosphereposent un non ferme et d efini- ´ agr eable et la famille jouit du ´ ´tif. Il s’agit notamment de diver- genre de securite spirituelle que ´tissements faisant la part ` belle ` depeint le Psaume 23. — Ps. 23:1-6.a la violence, au sadisme, a l’oc- ` ´ ` w11 15/5 1:4, 7, 8.cultisme, a l’homosexualite, a la `pornographie ou a d’autres pra- Mercredi 3 avriltiques immorales (1 Cor. 6:9, 10 ; ´ ˆ ´Rev. 21:8). En refusant d’y gouter Vous n’aviez pas d’esp erance et ´et ce, que nous soyons seuls ou en etiez sans Dieu dans le monde ´ ` ´ — Eph. 2:12.groupe, nous montrons a Jehovahque nous avons “ en aversion ce qui ´ Aujourd’hui, quantite de gens re- ´ ´est mauvais ”. (1 Jean 1:5, 6.) Ce- jettent l’idee qu’ils sont pecheurs.pendant, tous les divertissements ´ Pourquoi ? Parce que, bien qu’ilne sont ´ pas axes sur des choses ` ´ ´ leur arrive d’aller a l’eglise, ils ` ne ´expressement condamnees par la voient dans le recit d’Adam et EveParole de Dieu. Avant´ d’en choi- ` qu’une fable. D’autres grandis-sir un, nous devons determiner a ´ ` sent dans un environnement atheela lumi ere des principes bibli- ` ´ ou agnostique et doutent de l’exis-ques s’il correspond a ce que Jeho- ` ` tence de Dieu. Ils ont donc du mal a ˆ ˆvah considere comme sain (Prov. ´ concevoir qu’un Etre supr eme4:10, 11). Puis prenons une deci- ´ puisse etablir des normes mora-sion qui nous permette de conser- les pour les humains et que le non-ver une bonne conscience. — Gal. respect de ces normes constitue un ´ ´6:5 ; 1 Tim. 1:19. w11 15/10 1:6, 7. peche. Dans sa lettre aux Romains, Paul montre qu’une p ersonne, Mardi 2 avril quelle que soit son origine, n’a pas ˆ ˆJe livre mon ame pour les brebis. d’excuse pour ne pas reconnaıtre ´ ´ — Jean 10:15. son etat de pecheur. L’une des rai- ´ ` ´ sons qu’il avance est que la crea- ´ A l’exemple de Jesus, un mari tion temoigne de l’existence d’un ´manifestera de l’affection aux Createur (Rom. ˆ 1:19, 20). Cela re- ´ ´siens. Le mari qui souhaite obte- joint ce que l’ap otre a ecrit aux He- `nir l’approbation de Dieu ne se breux lorsqu’il se trouvait acomportera pas en tyran avec sa Rome : “ Toute maison [...] est cons-femme ; il continuera de l’aimer ´ truite par quelqu’un, mais celui“ comme le Christ ´ aussi a aim e ´ qui a construit toutes choses, c’est ´la congregation ”. (Eph. 5:25.) Sa Dieu. ” (Heb. 3:4). Son raisonne- ´femme est digne d’honneur ; il doit´ ment appuie l’idee qu’il existe un ´donc lui parler avec douceur et pre- Createur qui a “ construit ”, ou pro-venance (1 Pierre 3:7). Un chef de ´ duit, l’univers tout entier. w11 15/6famille doit elever ses enfants dans 1:12, 13.
  • 39. Jeudi 4 avril 7:14). Quand, sous l’inspiration di- ´ vine, Matthieu a explique que les ´Tu ne dois pas suivre la foule circonstances de la naissance de Je- dans une intention mauvaise. ¨ sus avaient accompli Isaıe 7:14, il a ´ — Ex. 23:2. ´ utilise le mot grec parth´ enos, qui si- ´ Lorsque votre famille et vous sou- gnifie “ vierge ”. Les evangelistes ´ Matthieu et Luc´ affirment toushaitez vous detendre, permettez-vous au laxisme ambiant d’influen- deux que Marie etait vierge lors- ´ qu’elle est devenue enceinte parcer vos decisions et de modeler ´votre conscience ` ? Agir ainsi ne re- l’operation de l’esprit de Dieu (Mat.viendrait-il pas a suivre la foule ? 1:18-25 ; Luc 1:26-35). Quel remar- ` ´ quable accomplissement des pro-Pour nous aider a prendre des deci- ´ ´sions, Jehovah nous a´ fait un don pheties ! w11 15/8 1:7, 8. ´precieux : nos “ facultes de percep- ´tion ”. Nous devons cependant de- Samedi 6 avril ´ ´velopper ces facultes “ par l’usage ”. ´ L’esprit de Jehovah enveloppa(Heb. 5:14.) Suivre la foule n’est ´ ˆ Guideon. — Juges 6:34.pas le moyen d’y ` parvenir, pas ´plus que recourir a un arsenal de Le livre des Juges fourmille de re- `regles strictes sur des questions cits montrant comment des servi- `faisant normalement appel a la teurs de Dieu´ “ de faibles qu’ils ´ ´ `conscience. Voila pourquoi l’on ne ´ etaient ont ete rendus puissants ”. ´fournit pas aux serviteurs de Jeho- (Heb. 11:34.) Ainsi, par ´ son ` esprit, ´ ´ ˆvah une longue liste de films, de li- ` Jehovah a incite Guideon a com-vres ou de sites Internet a bannir. ´ ´ ` battre les Madianites. Leurs enne- ´Etant donne la vitesse a laquelle le ´ mis etant quatre fois plus nom- ´monde evolue, une telle liste ne ` breux qu’eux, les Isra elites neresterait pas longtemps a jour faisaient pas le poids. Pourtant, par ´ ´ `(1 Cor. 7:31). Mais surtout, elle nous ` ´ ´ deux fois, Jehovah a ordonne a Gui- ´ ˆconduirait a negliger une demarche ` deon de renvoyer des hommes siessentielle, celle qui consiste a ` bien qu’au final les Madianites ´nous livrer a un examen attentif des ` etaient 450 fois plus nombreux que ´principes bibliques ´ et a prier avant ´ les Israelites (Juges 7:2-8 ; 8:10). Si ¨de prendre une decision. — Eph. Israel remportait la victoire, ce se-5:10. w11 15/7 1:3, 6, 7. rait un tel exploit que personne ne ` l’attribuerait a la sagesse humaine ` Vendredi 5 avril ou a la vaillance des soldats de Gui- ˆ ´ ´ ´ ˆ ´Toi, o Bethlehem Ephratha [...], deon. La puissance salvatrice de Je-de toi sortira pour moi celui qui hovah est infinie. Il est capable ´ ¨ de delivrer ses adorateurs de situa- doit devenir chef en Israel. ˆ tions inextricables, parfois meme ´ — Mika 5:2. par l’intermediaire de personnes ˆ ´ qui paraissent faibles ou sans de- ´Le Messie devait naıtre en Ju- ´dee, dans la ville de Bethlehem qui, ´ fense. Nous arrive-t-il de penser `semble-t-il, s’appelait Ephratha ´ a que nous luttons contre plus fort ´ `une epoque. Marie, la mere de Je- ` que nous ou que notre situation ˆ estsus, et Joseph, son pere adoptif, ` sans issue ? Nous pouvons alors etre ´ ´vivaient a ´ Nazareth. Mais en rai- guides et apaises par la Parole de ´son d’un decret de Rome imposant Dieu et sa congregation, qu’il dirigede se faire recenser, ils se sont ren- ` ´ ´ ´ au moyen de l’esprit saint (Rom.dus a Bethlehem. Jesus y est ne, en ` 8:31, 32). Ses promesses affermis-l’an 2 av. n. e. (Mat. 2:1, 5, 6). Une ´ sent notre foi et notre convictionautre prophetie annoncait que le ˆ ¸ qu’il peut vraiment nous venir enMessie naıtrait d’une vierge (Is. aide. w11 15/12 3:12, 14.
  • 40. Dimanche 7 avril monde, et [vivons] avec bon sens et ` ` justice et attachement a Dieu [...], Continuez a comprendre quelle tandis que nous attendons l’heu- ´ ´ ´ est la volonte de Jehovah. ´ reuse esperance et la manifestation — Eph. 5:17. glorieuse du grand Dieu et du Sau- ˆ ` ´ Avant de gouter ´ a un plat inconnu, veur de nos personnes, Christ Je- ´ ˆ ´ ` sus, qui s’est donne lui-meme pournous cherchons generalement a sa- ´ ´ ´voir quels en sont les ingredients nous,´ afin de nous delivrer de l’ille- ` galite sous toutes ses formes et deprincipaux. De maniere analogue, ˆavant d’opter pour tel ou tel diver- purifier pour lui-meme ´ un peuple ´ ´ qui soit le sien propre, zele pour lestissement, ayons le reflexe de nousrenseigner sur ses principaux “ in- belles œuvres. ” De qui se compose ´ ´ ce “ peuple ” ? Des chretiens ointsgredients ”. Par exemple, il est vraique de nombreux sports sont source et des millions d’ “ autres brebis ”de plaisir. Maintenant, certains qui les soutiennent. — Jean 10:16.vous plaisent-ils en raison de la rage w11 15/11 3:15, 16. ´de vaincre ou ´ de l’enorme prise derisque qu’ils reclament, des blessu- Mardi 9 avril ´ `res frequentes qu’ils engendrent, de ´ ´ Continuez [...] a chercherl’ambiance debridee ou de la ferveur d’abord le royaume et sa justice,nationaliste qui les accompagnent, ´ et toutes ces autres choses vousou encore d’autres “ ingredients ” ` ´ ´ ´ seront ajoutees. — Mat. 6:33.semblables ? A bien y reflechir, vous ˆ ´ `reconnaıtrez sans doute que votre Tous les chretiens, qu’ils espe-attirance pour ce genre de sports ´ rent vivre au ciel ou sur la terre,ˆcadre difficilement avec la pensee ´ doivent ‘ se renier eux-m emes,de Jehovah et avec le message de ˆ prendre leur poteau de supplicepaix et d’amour que nous prechons ` et suivre Christ continuellement ’.(Is. 61:1 ; Gal. 5:19-21). Si, a l’in- ´ (Mat. 16:24.) C’est la voie qu’ontverse, un loisir est constitue d’ “ in- ´ choisie des millions´ d’adorateursgredients ” ´ qui sont sains du point de Dieu dont l’esp erance est dede vue de Jehovah, il´ vous sera vrai- ´ vivre sur une terre paradisiaque. Ilssemblablement benefique. — Gal. ne se contentent pas d’en faire peu5:22, 23 ; Phil. 4:8. w11 15/10 1:7, 8. alors qu’ils savent qu’ils p our- raient en faire´ plus. Beaucoup se ` Lundi 8 avril sentent pousses a simplifier leurJe vous exhorte, comme des vie et deviennent pionniers. D’au- ` ˆ ´ ´ tres parviennent a l’ etre quel-etrangers et des residents tempo- ` ´ ques mois tous les ans. D’autres en-raires, a vous abstenir des desirs core, dont la ˆ situation ne leur ˆ charnels. — 1 Pierre 2:11. permet pas d’etre pionniers, pre- ´ ´ chent au maximum de leurs possi- Jehovah a promis aux Israelites ´ ´ `que, s’ils lui obeissaient, ils devien- bilites. En somme, ils ressemblent a ´draient son “ bien particulier parmi Marie, qui a verse de l’huile parfu- ´ ´tous les autres peuples ”. (Ex. 19:5.) mee sur Jesus. ´ “ Elle a fait une belle ` ´ `Lorsqu’ils se montraient fideles, ils action a mon egard ”, a commente ´se distinguaient des autres na- Jesus, avant d’ajouter : “ Elle a faittions tant dans leur culte que dans ´ ce qu’elle a pu. ” (Marc 14:6-8). ´ ´leur mode de vie.` Aujourd’hui, Je- Etant donne que ´nous vivons danshovah s’est mis a part un peuple ´ un monde domine par Satan, fairequi marque une difference flagrante ` tout ce que nous pouvons ne va pas ´avec le monde de Satan. A ce su- toujours sans difficulte. Cela exigejet, on lit en Tite 2:11-14 : “ [Reje- ´ ´ ´ de vigoureux efforts et une grande ´tons] l’impiete et les desirs de ce confiance en Jehovah. w11 15/9 2:5.
  • 41. ´ Mercredi 10 avril vons ´manger. ” Satan a aussi de- ´ ` forme ´ les faits. Il a insinue que `Je fais toutes choses a cause de la Dieu etait injuste en imposant a `bonne nouvelle, afin d’en devenir Adam et Eve de ne pas manger de participant avec d’autres. “ tout ´ arbre du jardin. ” Puis il a — 1 Cor. 9:23. ` ` amene la femme a penser a sa pro- ´ ` pre personne et au moyen d’ame- ´ Paul prenait son ministere au ´ liorer son sort, du moins en theorie,serieux. On en veut ` pour preuve ´ ´qu’il etait dispos e a ‘ travailler en devenant “ comme Dieu ”. Fina- ` ´ ´ lement, Eve a concentre son atten-comme un esclave ’ pour Jehovah ´ ˆet pour ceux qui se montraient re- tion sur l’arbre et son fruit plutot ` que sur les relations qu’elle entre-ceptifs a la bonne nouvelle (Rom.12:11 ; 1 Cor. 9:19). Quand nous tenait avec Celui qui lui avait tout ´enseignons la Parole de Dieu — donne (Gen. 3:1-6). Malheureuse-que ce soit dans le cadre d’une ment, en mangeant du fruit, elle a ´ ´ ´ ´ ´ montre que Jehovah n’etait pas laetude biblique, d’une reunion oudu culte familial —, sommes-nous personne la plus importante dansconscients de notre responsabi- sa vie. w11 15/5 3:4, 5. ´ ` ´lite a l’ egard de ˆceux qui nous ´ Vendredi 12 avrilecoutent ? Peut- etre estimons- ´ ` ˆ `nous ´ que diriger regulierement Ce n’est pas grace a la loiune etude biblique est un fardeau ` qu’Abraham ou sa semence atrop lourd a porter. Certes, cela ´ ` recu la promesse qu’il serait heri- ¸exige de renoncer a certaines ac- ˆ ´ tier d’un monde, mais c’est gracetivites personnelles pour accorder ` ` a la justice par la foi.du temps a autrui. Mais n’est-ce ` ´ — Rom. 4:13.pas la l’esprit des paroles de Je- ´ ´sus selon ` lesquelles “ il y a plus de Dieu a consid er e Abraham `bonheur a donner qu’a recevoir ” ? comme juste en raison de sa foi ` (Rom. 4:20-22 ; Jacq. 2:23, 24).(Actes 20:35.) En apprenant a nos ˆsemblables comment etre sau- Par juste, il ne faut pas entendre ´ ´ ´ qu’Abraham n’a commis aucun` pe-ves, nous eprouverons un bonheur ´ ´ ´qu’aucune autre activite ne peut che durant toutes les annees ou il a ´nous apporter. w11 15/4 1:7, 8. servi Jehovah (Rom. 3:10, 23). ´ Dans sa sagesse infinie, Jehovah a Jeudi 11 avril tenu compte de la foi exception- nelle ´ d’Abraham et des œuvres quiVous serez comme Dieu, connais- en temoignaient. Abraham a no- sant le bon et le mauvais. tamment eu foi dans la “ se- — Gen. 3:5. mence ” promise, qui devait appa- ` ˆ ` Alors qu’il ne s’adressait qu’ a raıtre parmi ses descendants. Cette ´ ´ ´ ˆEve, Satan a recouru au pronom Semence s’est revelee etre le Mes-pluriel “ vous ”. Qui sait s’il n’a pas sie, le Christ (Gen. 15:6 ; 22:15-18). ´ Et c’est enˆ vertu de “ la rancontente ainsi de flatter l’orgueil de la ´ ¸femme, de lui faire croire qu’elle [qui allait etre] payee´ par Christ ´ ´ ´etait quelqu’un d’important — en Jesus ” que Dieu a et´ e en me- ´ ´somme qu’elle repr esentait son sure de pardonner les peches com- `couple. Le stratageme a-t-il fonc- ` ` mis avant qu’elle ne soit offerte. De ´ ´tionne ? A l’evidence, oui. Eve s’est ´ ce fait, Abraham et les autres ´ ´manifestement arroge le droit de hommes de foi des temps prechre- ´ ` ˆparler pour elle et son mari puis- ´ tiens sont appeles a etre ressusci- ´qu’elle a repondu au serpent : “ Du tes. — Rom. 3:24, 25 ; Ps. 32:1, 2.fruit des arbres du jardin nous pou- w11 15/6 2:17, 18.
  • 42. ´ Samedi 13 avril conscience que Jehovah lui tenait ˆ ` la main droite et qu’il continue-Tout homme doit etre prompt a ` ´ ` ` rait ´ a le guider. Aussi a-t-il de-entendre, lent a parler, lent a la ` clare : “ En dehors de toi je n’ai colere. — Jacq. 1:19. pas d’autre plaisir sur la terre. ” Si, au cours d’une conversa- (Ps. 73:23, 25). ´ Asaph croyait fer- ´ `tion, un chretien sent la colere mement que Jehovah se souvien- ´ ˆ `monter, il a tout interet a sui- drait de lui comme d’un ami etvre ce conseil de Jacques. Pour- qu’il n’oublierait pas son ser- ` ˆ ´quoi ? S’il attend de s’etre calme vice fid ele (Eccl. 7:1). Quoi deet s’il prend ` le temps de ` prier et plus rassurant pour lui ! “ Quant ` ´ ´ ´de reflechir ´ a la reponse a appor- a moi, a-t-il conclu, m’approcherter, ce chretien se laissera gui- de Dieu est bon pour moi. Dans le ´der par l’esprit de Dieu (Prov. Souverain Seigneur Jehovah j’ai ´15:1, 28). Sous l’influence de cet place mon refuge. ” — Ps. 73:28. ´ `esprit, il reussira a manifester w11 15/9 1:8, 9.douceur et patience. De cette `maniere, il tiendra compte ´ de la Lundi 15 avril ´ ´mise en garde de Paul en Ephe- Les yeux de Jehovah sont vers lessiens 4:26, 29 : “ Soyez en co- ` ´ justes, et ses oreilles vers leurl ere, et pourtant ne p echez ` appel a l’aide. — Ps. 34:15.pas [...]. Qu’aucune parole pour- ´rie ne sorte de votre bouche, mais Nous eprouvons souvent le be- ˆ ´ ´quelque parole qui soit bonne soin d’etre reconfortes, notam- ˆ ment lorsque nous traversons despour b atir quand il en est be- `soin, pour qu’elle communique a situations difficiles. Notre famille ´ ´ceux qui l’entendent ce qui est fa- ` et nos amis sont generalementvorable. ”ˆ A n’en pas douter, en en mesure de le´ faire. Mais ilnous revetant de douceur et` de est des difficultes qui sont in-patience, nous ´contribuons a la solubles d’un point de vue hu- ` ´ main. Dieu seul peut nous conso-paix et a l’unite de la congrega- ´tion. w11 15/4 4:6, 7. ler quelle que soit la gravite de notre situation. Sa Parole nous ´ Dimanche 14 avril offre cette garantie : “ Jehovah ´ `C’est en vain que j’ai purifie mon est pres de tous ceux qui l’in-cœur et que je lave mes mains voquent [...], et il entendra leur ` appel a l’aide. ” (Ps. 145:18, 19). dans l’innocence. — Ps. 73:13. ˆ Toutefois, si nous voulons obte- ´ Comme Asaph, peut-etre avez- ` ´ nir le soutien et le reconfort devous, a un moment donne, perdu ` Dieu, nous devons placer notrede vue le privil ege que Dieu confiance en lui. C’est ce que Da- ´vous accorde de le servir et vous ˆ ´ vid a exprime ´ clairement dansetes-vous focalise sur ce que vous un chant : “ Jehovah deviendra ˆ ´ ´n’aviez pas dans le domaine ma- ´ ´ une hauteur sure ˆ pour l’ecrase,teriel. Mais l’etude de la Bible et ´ ´ une hauteur s ure dans les ´les reunions chretiennes vous ont ´ ` temps de detresse. Ceux qui con-amene a voir de nouveau les cho- ´ naissent ton nom mettront leurses telles que Jehovah les voit. ´ confiance en toi, car tu ne quit-Asaph a discerne ce qui arrive- ˆ ´ teras nullement ceux qui te cher- ˆ ´rait tot ou tard aux mechants. Il ´ chent, o Jehovah ! ” — Ps. 9:9, 10.a analyse sa situation et a pris w11 15/10 3:1, 2.
  • 43. Mardi 16 avril nous concerne, nous ne nous atten- ` ´ ¨ dons pas a recevoir la sagesse mira- ´ ´C’est en Jehovah le Dieu d’Israel culeusement. Si Salomon a declare qu’il mit sa confiance. ´ ˆ que “ Jehovah lui-meme donne la ´ ´ — 2 Rois 18:5. sagesse ”, il a precise que pour l’ob- ´ tenir, il fallait fournir des efforts. Un jour, Sennakerib, roi d’Assy- ´ ` ´ ´ Cela ressort des expressions qu’il a ´rie, a envoye a Jerusalem des repre- ´ employees, ` telles que ‘ appeler ’,sentants (dont Rabshaqe) ainsi que ‘ continuer a chercher ’ et ‘ recher- ˆ `des forces militaires importantes. cher sans relache ’. (Prov. 2:1-6.) A ´Hizqiya, le roi de Juda, s’est alors ` ´ l’evidence, il est possible de devenirrendu a la maison de Jehovah et l’a ´ ˆ ´ sage. Demandons-nous : ‘ Est-ceimplore : “ O Jehovah notre Dieu, ` ˆ que j’attache autant de prix a la sa-sauve-nous, s’il te plaıt, de sa main, gesse divine que Salomon ? ’ Mespour que tous les royaumes de la ´ ˆ ´ d ecisions montrent-elles que jeterre sachent que toi, o Jehovah, tu cherche la sagesse divine commees Dieu, toi seul. ” (2 Rois 19:14-19). ´ un tresor ? w11 15/12 1:4-6.Hizqiya a agi en accord avec sa ` ˆpriere. Avant meme ´ d’aller au tem- Jeudi 18 avrilple, il avait ordonne au peuple de ´ ˆne pas repondre aux provocations Lequel d’entre vous qui veut batir ´ ´ une tour ne s’assoit d’abord pourde Rabshaqe. Il ´ avait egalement ´ ˆ ´ ´ ` ´d ep ech e une d el egation aupr es calculer la depense et voir s’il a ¨ ` de quoi la terminer ?d’Isaıe le prophete afin de lui de-mander conseil (2 Rois 18:36 ; — Luc 14:28.19:1, 2). Le roi a pris les disposi- ´ “ Les plans` de l’homme diligenttions qu’il etait en droit de prendre. ´ ´ conduisent a un avantage, a ditIl n’a pas cherche l’aide de l’Egypte Salomon, mais tout homme quiou de nations voisines. Loin de s’ap- ´ ` agit avec precipitation va a l’indi- ` ˆpuyer sur son intelligence, Hizqiya ´ gence, a coup sur. ” (Prov. 21:5).a mis sa confiance en Jehovah, qui a ´ Si on nous soumet un projet d’or-envoye un ange abattre 185 000 sol- ´ dre commercial ou professionnel,dats assyriens. Sennakerib est alors ` ne nous laissons pas dominer parreparti a Ninive. — 2 Rois 19:35, 36. nos sentiments. Collectons toutesw11 15/11 1:5, 6. les informations utiles. Cherchons ` conseil aupres de personnes com- ´ ` Mercredi 17 avril petentes en la matiere. Deman- ˆ ` dons-nous aussi quels principes[Prete] a la sagesse une oreilleattentive, afin d’incliner ton bibliques devraient orienter notre ´ cœur vers le discernement. decision (Prov. 20:18). Ordonnons — Prov. 2:2. nos recherches en notant sur une ´ ´ ` liste avantages et inconvenients. ´ Quand Salomon a commence a Avant de nous engager, ‘ calcu- ´regner, Dieu lui est apparu dans un ˆ ´ ` lons la depense ’. Envisageons les ´reve et l’a invite a demander ce consequences qu’aura notre choixqu’il voulait. Conscient de son man- ´ non seulement sur nos finances,que d’exp erience, le jeune roi a mais aussi sur nos relations avec ´choisi la sagesse (1 Rois 3:5-9). ´ ´ Dieu. Certes, nos recherches re-Puisqu’il n’a reclame ni la richesse ` clameront du temps ´ et des ef-ni la gloire, la chose a plu a Dieu, forts, mais elles nous eviteront´ de ´ ´qui, outre “ un cœur sage et intel- ´ ´ prendre des decisions precipitees,ligent ”, lui a accorde la prospe- ´ souvent causes de soucis inutiles.rit e (1 Rois 3:10-14). En ce qui w11 15/4 2:12.
  • 44. ´ ´ ´ ´ Vendredi 19 avril secutes. Notre integrite est donc en ˆ jeu (2 Tim. 3:12). Mais grace au sou- `Vous avez besoin d’endurance, ` tien et a la consolation de notre ` ´afin que, apres avoir fait la vo- Pere celeste,´ nous pouvons ressem- ´lonte de Dieu, vous receviez l’ac- bler aux chretiens oints de Thessa- complissement de la promesse. ´ ´ lonique, qui ont supporte avec foi ´ — Heb. 10:36. et endurance les persecutions et les ´ tribulations (2 Thess. 1:3-5). Ce Lorsque Paul a ecrit sa lettre ´ ´ ´ ´aux Hebreux, certains chretiens qu’a vecu l’ensemble de la congre- ` ´ ´ ´ gation du I´ er siecle atteste egale-de Judee, accapares par les dif- ´ficultes ou les occupations de la vie ment que Jehovah console son peu-quotidienne, n’avaient pas fait ple.` Dans le livre des Actes, on lit ´ ` qu’a un moment ´ “ la congregationles progres spirituels qui leur au- ´ ´raient permis de tenir ferme (Heb. dans toute la Judee, la Galilee et la ´5:11-14). D’autres, semble-t-il, ju- Samarie entra dans une periode de ˆgeaient que la vie serait bien plus paix, et [qu’]elle se batissait ”. Nous ´ ´simple s’ils vivaient comme la plu- sommes heureux de beneficier nouspart` des Juifs de leur entourage. aussi de la “ consolation de l’espritApres tout, ces Juifs n’avaient pas saint ”. w11 15/10 4:7, 8. ´totalement abandonne Dieu ; ne `continuaient-ils pas a respecter sa Dimanche 21 avrilLoi dans une certaine mesure ? ´ Sur lui se posera l’esprit de Je-D’autres encore se laissaient con- hovah [...], l’esprit de connais-vaincre ou intimider par des mem- ´ ´ sance et de crainte de Jehovah.bres de la congr egation qui ` — Is. 11:2.clamaient qu’il fallait suivre fidele- ¨ ´ment la Loi mosaıque ` et les tradi- ´ Dieu a guide son propre Fils au `tions. Paul a cherche a fortifier les ´ ´ moyen de l’esprit saint. C’est la unechretiens hebreux. Au chapitre 10 raison de´ nous laisser guider par cet ´de sa lettre, il leur ´ a fait remar- esprit. Jesus desirait sans doute ar-quer que la Loi n’etait qu’ “ une ` demment recevoir l’aide de l’espritombre des bonnes choses a ´ venir ” ´ ´ ´ de Dieu pour affronter la vie sur la ´et il leur a demontre la superiorite ´ terre. Les paroles de Jehovah rap- ´du sacrifice redempteur de Christ. portees dans le texte d’aujourd’hui ´ ´ ´ ´w11 15/9 3:8, 9. se sont realisees. L’evangeliste Luc rapporte ce qui s’est produit aussi- ˆ ` ˆ ´ ´ Samedi 20 avril tot apres le bapteme de Jesus : “ Je- ´ sus, plein d’esprit saint, revint du[La congregation] marchait dans ´ Jourdain, et il fut conduit par l’es-la crainte de Jehovah et dans la ` ` ´consolation de l’esprit saint, elle prit ca ` et la dans le desert. ” (Luc ¸ ˆ ` 4:1). La, tandis ´ que son ´ Fils jeu- continuait a se multiplier. nait, priait et meditait, Jehovah lui — Actes 9:31. a vraisemblablement fourni des ins- ´ ´ ´ Dans un monde caracterise par la tructions et des eclaircissements ´ ´ ´ ´mechancete et la souffrance, ´ les sur la mission qui lui etait confiee.situations affligeantes sont inevi- La force agissante de Dieu s’est ´tables. Nous ne pouvons pas at- exercee sur l’esprit et le cœur de ´ ´ ´tendre de Dieu qu’il elimine tou- Jesus ´ pour guider ses pensees et ´ ´tes les causes ´de tristesse tant qu’il ` ses decisions. Par consequent, Je-n’aura pas detruit ce systeme de ´ sus a su comment agir en touteschoses. La Bible a annonce qu’au- ´ circonstances, et il` a fait exacte-paravant´ les defenseurs de la sou- ´ ment ce que son Pere attendait deverainete de Jehovah seraient per- lui. w11 15/12 2:10, 11.
  • 45. ˆ Lundi 22 avril afin d’ etre capables d’exhorter ´ ˆ par l’enseignement qui est salu-Jehovah lui-m eme entendra taire ’. (Tite 1:5-9.) Est-il besoinquand je l’appellerai. — Ps. 4:3. de le rappeler, les anciens sont ¨ imparfaits et il leur arrive de dire Le roi David ´ gouverne Isra eldepuis des ` annees lorsqu’il doit des choses qu’ils regrettent plus ´faire face a une situation peril- tard (1 Rois 8:46 ; Jacq. 3:8). Ils ´ ´ ´leuse. Son fils Absalom a complote savent aussi qu’en general, quand ´contre lui et s’est fait proclamer une personne est conseillee, c’estroi. ´Un de ses proches conseillers pour elle non pas´ “ une joie, mais `l’a egalement trahi. Aussi David ´ une peine ”. (Heb. 12:11.) Voila ´ ´est-il contraint de fuir Jerusalem. ´ ´ pourquoi un ancien reflechit lon-Accompagne d’une poignee de fi- ` guement et prie avant d’avertirdeles, il gravit pieds nus et en l’un de ses compagnons. Si un an- ˆpleurs le mont des Oliviers. ` Plus ´ ¨ cien vous a averti, lui etes-vous re- ´ ˆtard, Shimeı, qui appartient ¨a une connaissant de son interet pleinfamille de la maison de Saul, lui d’amour ? w11 15/6 4:15-17.lancera des pierres et de la pous- `siere en le maudissant (2 Sam. Mercredi 24 avril15:30, 31 ; 16:5-14). David va-t-il La parole de Dieu est vivante etsuccomber sous le poids du cha- ´ ˆ puissante. — Heb. 4:12.grin et de la disgrace ? Non, car il a ´ ´ ´confiance en Jehovah. Cela ressort Quand Paul a redige ces mots, `clairement du´ Psaume 3, que Da- ` il ne ´faisait pas allusion a la Pa-vid a compose en repensant a sa role ecrite de Dieu, la Bible. Le `fuite. ´ Le Psaume 4 lui est aussi at- contexte montre qu’il avait a l’es-tribue. Ces deux chants appuient ´ ` prit les promesses divines. Il en-l’idee ´ que Dieu entend les prieres tendait rappeler que lorsque Dieuet y repond (Ps. 3:4 ; 4:3). Ils nous ´ fait une promesse, il la tient. C’estassurent que Jehovah se tient aux ´ ˆ ˆ ´ ` ce que Jehovah lui-meme a at- ´ ´cotes de ses serviteurs fideles jour teste par ¨ l’intermediaire du pro-et nuit, et qu’il leur accorde son ` phete Isaıe : “ Ma parole [...] ne ´soutien ainsi que la paix et un sen- ´ ´ reviendra pas vers moi sans resul-timent de securite. — Ps. 3:5 ; 4:8. ` tat, mais elle [...] aura du succes ´w11 15/5 5:1, 2. dans ce pour quoi je ´ l’ai envoyee.´ ” (Is. 55:11). Par consequent, ne ce- ` Mardi 23 avril dons pas a l’impatience si les cho- ´ ses ne vont pas aussi vite que nousJ’ecris ces choses, non pas pour ´vous faire honte, mais pour vous le souhaitons. Jehovah n’a jamais ´ `avertir comme mes enfants bien- cesse de travailler a l’accomplis- ´ sement de son dessein, et il le aimes. — 1 Cor. 4:14. ` ` menera a bien (Jean 5:17). Beau- ` Si Paul avertissait ses compa- coup de ses fideles ` serviteurs negnons, c’est ˆparce qu’il leur por- ´ s’attendaient pas a vieillir dans `tait un interet plein d’amour. Les ce systeme `de choses. Pour au- ´anciens, eux aussi, n’oublient pas tant, ils ne cedent pas au decoura-que la facon dont ils avertissent ¸ gement (Ps. 92:14). Ils sontles autres a son importance. Ils convaincus que “ la parole de Dieus’efforcent d’imiter Paul en se est vivante ”, autrement dit quemontrant aimables, bienveillants les promesses divines ne resteront ´et secourables´ (1 Thess. 2:11, 12). pas lettre` morte, et que JehovahIls restent n eanmoins ‘ ferme- ´ ` ` travaille a leur accomplissement.ment attaches a la parole fidele, w11 15/7 4:20, 21.
  • 46. Jeudi 25 avril pour y arriver ´ ? “ Il avait les yeux ´ ´ fixes sur la recompense. ” (Heb.Si quelqu’un pense avoir appris 11:8-13, 24-26). Avant de rappeler `quelque chose, il ne sait pas en- les actes de chacun de ces fideles, ´ ´ core cela comme il devrait le Paul a systematiquement employe savoir. — 1 Cor. 8:2. l’expression “ par la foi ”. C’est Sommes-nous au courant de la foi qui leur a permis de porter ` ´ ´ ´ ` leurs regards au-dela des epreu-tous les elements a l’origine d’unedispute ? Dans quelle mesure con- ves qu’ils traversaient, de voir ce ´ ´ que Dieu accomplissait en leurnaissons-nous les antecedents des ´ ´personnes concernees ? Quand ils faveur et ce qu’il leur reservait ´ ´ ` pour plus tard. ´ En meditant sursont appeles a `juger, les anciensdoivent veiller a ne pas se laisser l’exemple laisse par les hommes ´abuser par des mensonges, des ru- et les femmes de foi mentionnes ´ ´ en Hebreux chapitre 11, nous nousses ou des ´ rumeurs. Jesus Christ, ´ ´ `le Juge d esign e par Dieu, juge ` sentirons pousses a cultiver la foi ` ´ ´ ´ ¨ et a nous debarrasser du “ pecheavec justice. A son sujet, Isaıe a ´ ´prophetise : “ Il ne ` jugera pas sur qui nous entrave facilement ”. — ´ce qui se montrera a ses yeux, et il Heb. 12:1. w11 15/9 4:17, 18. `ne reprendra pas d’apres ce qu’en-tendront ses oreilles. ” (Is. 11:3, 4). Samedi 27 avril ´Jesus´ se laisse guider par l’esprit Cette bonne nouvelle du royaumede Jehovah. Les anciens doivent ˆ ´ sera prechee dans toute la terreeux aussi se laisser guider par cet ´ habitee — Mat. 24:14.esprit. Avant de se prononcer sur ´ ´un litige opposant des chretiens, L’œuvre mondiale de t emoi- ´ils prient Jehovah de leur accorder gnage prend des proportions tou- `l’aide de son esprit et se fient a jours plus grandes. Pas moins de ´sa direction en consultant la Bible 7 500 000 personnes, r eparties ´et les publications de “ l’esclave dans environ 107 000 congr ega- ˆ ` ´fid ele et avis e ”. — Mat. 24:45. tions, prechent le Royaume de ´ ˆw11 15/8 4:13, 14. Dieu, dont Jesus lui-meme avait ` ´ fait le theme de sa predication et Vendredi 26 avril de son´ enseignement (Mat. 4:17). ´ La predication apporte aux en-La foi est l’attente assuree de ´ ` ´ deuill es une immense consola-choses qu’on esp ere, la demons- ´ ´ ´ ´ tion. Au cours des annees de ser-tration evidente de realit es que vice 2009-2010, 570 601 personnes ´ pourtant on ne voit pas. ´ se sont fait baptiser Temoins de ´ — Heb. 11:1. Jehovah ! Autre chiffre qui per- ´ ´ Abraham et Sara ont ete dis- met de mesurer l’ampleur de la ´ ´ ´ ´ `poses a abandonner une vie con- predication : les Temoins de Je-fortable pour vivre ´ comme “ des hovah traduisent et diffusent des ´etrangers et des residents tem- publications bibliques dans plusporaires dans le ´ pays ”. Qu’est-ce de 500 langues. C’est du jamaisqui les a aid es ? Ils ont vu vu dans toute l’Histoire ! Il est du“ de loin ” l’accomplissement des ¨ reste extraordinaire de constaterpromesses divines. Mo ıse a re- ´ ` que la partie ´ terrestre de l’orga-nonc e a “ ´ la jouissance tempo- ´ ´ nisation de Jehovah existe, fonc- ´raire ´ du peche ” et aux “ tresors tionne et se developpe dans un ´de l’Egypte ”. Qu’est-ce´ qui lui a ´ monde domin e par Satan. w11donne la foi et la force necessaires 15/10 4:5, 6.
  • 47. ˆ Dimanche 28 avril Amm on, il a vu sa fille courir ` ` a sa rencontre (Juges 11:29-31,A partir de maintenant, ce sont ` 34). Fidele adoratrice de Dieu, la des [gens] que tu prendras jeune fille savait que l’engage- ` ˆ vivants. — Luc 5:10. ´ ´ ment´ de son pere devait etre res- Au cours d’une tourn´ ee de pre- ´ pect´ e. Comment expliquer sondication en Galilee, Jesus et ses ´ abnegation ? Au` contact de son `disciples ont embarqu e sur p ere, dont le zele et l’attache- ` ´un bateau pour ´ se retirer dans ment a Dieu etaient manifes-un endroit isole. Mais les fou- tes, elle avait probablement ac-les les ont suivis ´ sur le rivage. ` quis une foi solide. Parents, soyezCe ´ jour-la, elles etaient consti- donc bien conscients que votretuees d’ “ environ cinq mille hom- exemple ne passe pas inapercu. ¸mes, sans compter femmes et pe- Par vos choix, vous montrez quetits enfants ”. (Mat. 14:21.) En ˆ vous etes convaincus de ce queune autre occasion, une foule ´ vous dites. Si vos enfants voientde personnes se sont avancˆees ´ ´ que votre comportement s’har-vers Jesus. Elles esp eraient ˆ etre ` ´ monise avec vos prieres et ce quegu eries et entendre le Maıtre. vous enseignez, ils comprendrontIl y avait “ quatre mille hom- ´ ce que signifie servir Jehovahmes, sans compter femmes et d’un cœur complet. Sans ´ doutepetits enfants ”. (Mat. 15:38.) ´ ` cultiveront-ils alors le vif desir deCes versets revelent que beau- se rendre disponibles pour servircoup d’hommes figuraient` parmi ´ ´ Jehovah. w11 15/12 3:15, 16.les gens qui´ sont venus a Jesus ´ ´et qui ont ete captives par son Mardi 30 avrilenseignement. Mais celui-ci sa- ` ´vait que davantage de personnes Mon Pere n’a cesse de travailler ´ `reagiraient favorablement. En ef- jusqu’a maintenant, et moi je ne ` ´ ˆ cesse de travailler. — Jean 5:17.fet, apres avoir provoque une ` pe- ´che miraculeuse, il a adresse a Si- ` ´ Voila les propos que Jesus a te- `mon Pierre les paroles du texte nus a ses ennemis lorsque cesde ce jour (Luc 5:10). Les disci- ´ ˆ derniers lui ont reproche d’avoirples allaient “ lacher leurs filets ” ´ ´ ´ op er e une gu erison le jour du `symboliques, et ils “ prendraient ” sabbat, ce qu’ils assimilaient atoutes sortes de gens, dont quan- ´tit e d’hommes. Aujourd’hui un travail. C’est comme s’il leur ` ´ avait dit : ‘ Monˆ Pere et moi´ par-aussi,´ des hommes s’interessent ´ `aux verites bibliques et acceptent ticipons a la meme `œuvre. Etant ´ ´ ´ donne que mon Pere n’a cess ede les etudier avec nous. — Mat.5:3. w11 15/11 4:1, 2. de travailler pendant son sabbat long de plusieurs milliers d’an- ´ Lundi 29 avril nees, il m’est permis de travail- ˆ ´ ler, meme le sabbat. ’ Jesus mon- `Fais-moi selon ce qui est sorti de trait ainsi que le septi` eme jour ta bouche. — Juges 11:36. ´ ´ etait toujours en cours a son epo- Yiphtah a fait un vœu : s’il reve- que. Durant celui-ci, Dieu se re-´ ´nait victorieux du combat contre posait de son activite creatrice en´ ` ´les Ammonites, ` il offrirait a Je- rapport avec la` terre. Neanmoins, `hovah la premiere personne qui il continuait a travailler a l’ac-sortirait de sa maison. De re- ` complissement de son dessein. —tour chez lui apres avoir battu Gen. 2:3. w11 15/7 3:1, 3.
  • 48. Mercredi 1er mai tuation ? La Bible rapporte qu’il ´ ` “ ne pecha pas et n’imputa rien Tout ce que ta main trouve a ` d’indigne a Dieu ”. (Job ´ 1:22.) En- ´ ´ ´ faire, fais-le avec ta force. suite, il a ´ ete defigure` par une — Eccl. 9:10. maladie repugnante. A un mo- ´ Afin que nos efforts ´ pour pren- ment donn e, sa femme lui a ´dre une bonne d ecision ´ ne lance : “ Maudis Dieu et meurs ! ”soient pas ` vains, agissons reso- Par la suite, trois pseudo- ´lument. Des lors, ´ donnons-nous consolateurs l’ont accus e de ˆles moyens de r eussir. Imagi- s’etre mal conduit (Job 2:11-13 ; ´ ´nons qu’un proclamateur decide ˆ 8:2-6 ; 22:2, 3). Malgr e toutes ´d’ etre pionnier. Atteindra-t-il ` ses souffrances, Job a ´ refuse de ´ ´son objectif ? Tres certainement, ` se departir de son integrite (Job `pourvu ´ qu’il veille a ce que son 2:9, 10). Par son endurance´ fidele, ´ ´activit e professionnelle et ses´ il a prouve que Jehovah etait laloisirs n’accaparent pas l’ener- personne la plus importante dansgie et le temps dont il a besoin ` sa vie. w11 15/5 3:6-8.pour accomplir ´ son minist ere.Les meilleures decisions sont ra- Vendredi 3 mai ` ´rement les plus faciles a met- “ Abraham eut foi en Jehovah, ettre en œuvre. Pourquoi ? Parce ´ cela lui fut compt e comme jus-que “ le monde entier se trouve ´ ´ tice ”, et il fut appele “ ami deau pouvoir du mechant ”. (1 Jean ´ Jehovah ”. — Jacq. 2:23.5:19.) Nous devons lutter “ contre ˆ ´les maıtres mondiaux de ces te- ` ´ Abraham est devenu l’ “ ami de ´nebres, contre les forces spiri- ´ Jehovah ” avant que le sacrifice re-tuelles mechantes dans les lieux ´ ´ ˆ dempteur ne soit offert (Is. ` ´c elestes ”. ( Eph. 6:12.) L’ap o- 41:8). Des lors, ` que dire des chre-tre Paul comme le disciple Jude ´ ´ tiens qui esp erent vivre sur la ´ont affirme que ceux qui decident ` terre transform ee en paradis ? ´d’honorer Dieu auront a livrer un Ces chretiens n’ont pas re cu le ¸combat. — 1 Tim. 6:12 ; Jude 3. “ don ´ gratuit de la ´justice ” avec la `w11 15/4 2:15, 16. vie celeste a la cle “ en raison de ´ ´ la lib eration par la rancon payee ´ ¸ Jeudi 2 mai par Christ Jesus ”. (Rom. 3:24 ; ´Est-ce pour rien que Job a craint 5:15, 17.) Ils exercent neanmoins Dieu ? — Job 1:9. la foi en Dieu et dans les dispo- ´ ´ sitions qu’il a prises, et ils mani- Quand Jehovah a fait l’eloge de ´ ´ ´ festent cette foi par leurs belles ˆl’integrite de Job, Satan a retor- ´ œuvres — par exemple en “ pre-que les paroles ci-dessus. Le Dia- ´ ´ chant le royaume de Dieu et [en]ble n’a pas nie que Job ob eis- ` enseignant les ´ choses concernantsait a Dieu, mais il a mis en doute le Seigneur ´ Jesus Christ ”. (Ac-ses mobiles. Il a sournoisement ´ ´ tes 28:31.) Jehovah peut ainsi lesaccuse cet homme de servir Je- tenir pour justes comme il a tenuhovah, non par amour, mais par ´ ˆ Abraham pour juste. Le don que ´ ´interet. Seul Job ` pouvait appor- ´ ces chretiens re coivent, l’amitie ` ¸ter un ´ dementi a cette accusa- ` avec Dieu, differe du “ don gra-tion. Jehovah a permis a Satan ´ tuit ” que recoivent les oints. C’est ¸ ´de le frapper d’une serie de mal- un don qu’ils acceptent malgreheurs (Job 1:12-19). Comment Job ´ ` tout avec une profonde reconnais-a-t-il reagi a ce revirement de si- sance. w11 15/6 2:19, 20.
  • 49. ` ´ Samedi 4 mai conforme a la volonte de Dieu et ` ` servait a identifier le Messie. ParVous ne devrez pas aller a la suite ` ailleurs, dans la synagogue´ de Na- ` ´ ´ ´de votre cœur et a la suite de vos zareth, ville ou il avait ete eleve, yeux. — Nomb. 15:39. ´ Jesus a lu cette portion du rou- ¨ ´ ´ ˆ leau d’Isaıe : “ L’esprit de Jehovah Jehovah connaıt parfaitementla nature humaine. Il n’ignore est sur moi, parce qu’il m’a oint ` pour annoncer de bonnes nou-pas que notre cœur, c’est-a-dire ´ce que nous sommes au plus pro- velles aux pauvres, il m’a envoye ˆ ´ ˆ pour precher aux captifs la libera-fond de nous-memes, se laisse fa- ´ `cilement s eduire par ce que tion et aux aveugles le retour ´ a la ` vue, pour renvoyer en liberte lesvoient nos yeux. D’ou cette mise ´ ´ ˆ ´en garde contenue dans la Bi- ecrases, pour precher l’annee que ´ ´ ´ ˆ Jehovah agree. ”´ Jesus s’est appli-ble : “ Traıtre est le cœur, plus ´ ´ ´que ˆtoute autre chose, et il est que cette prophetie. Etant le veri- `extremement mauvais. Qui peut table Messie, il pouvait a bon droit ´ ˆ ´ declarer : “´ Aujourd’hui, cette pa-le connaıtre ? ” (Jer. 17:9). De nosjours, notre cœur peut encore plus role de l’ Ecriture que vous ve- ´facilement se laisser seduire par nez d’entendre est accomplie. ” —ce que voient nos yeux. Nous vi- Luc 4:16-21. w11 15/8 1:11, 12. `vons en effet dans un monde ou `tout concourt a attiser de mauvais Lundi 6 mai ´ ´desirs. Comment donc appliquer Pourquoi la voie des mechantsle principe qui ressort du texte ´ ´ a-t-elle reussi ? — Jer. 12:1.d’aujourd’hui ` ? Si les gens que ˆ ´ ´vous cotoyez a l’ecole, au travail ` Ayant observe ce qui se passait ´ ´ ´ou dans votre voisinage s’habil- a Jerusalem et en Juda, Jeremie ˆlent d’une facon toujours plus pro- ¸ n’a pu s’empecher d’adresser une `vocante, l’envie de leur ressem- plainte a Dieu, un Dieu qu’il sa- ˆ ´ ´bler risque-t-elle de vous gagner ? vait etre juste. Jehovah lui a re- ´ ´ pondu en lui inspirant des prophe-Serez-vous tente de ‘ suivre votre ´cœur´ et vos yeux ’, de vous lais- ties et en ´ les realisant par la´ suite. ` ´ser seduire par ce´ que vous voyez ? Conformement a ce que Jeremie ´ ´Serez-vous tent` e d’abaisser vos avait annonce, les m´ echants ont ´normes en matiere ˆ d’habillement peri pour avoir ignore l’avertisse-pour adopter le meme style que ment divin, tandis que ceux quivotre entourage ? — Rom. 12:1, 2. en ont tenu compte ‘ ´ ont eu leur ˆw11 15/7 1:10, 11. ame pour butin ’. (Jer. 21:9.) Le ` ´ prophete avait exhorte ses` com- ` ` ´ Dimanche 5 mai patriotes a revenir a leur Pere ce- ´ ` ´ ´Je vous envoie Eliya le prophete. leste, mais leur m echancet e ´ avait atteint un tel degr e que ´ — Mal. 4:5. Dieu avait permis que Jerusalem ´ ´ ´ ´ ˆ ´ ´ Jesus lui-meme a d eclare que ´ ´ et Juda soient detruits. Jeremie, ´cet “ Eliya ” etait Jean le baptiseur ` bien qu’innocent, en eprouvait de(Mat. 11:12-14). Marc a quant a lui ´ la peine. Au milieu de ses tour- ´souligne que´ Jean, par son minis- ` ´ ments, il s’est souvenu des mise-tere, avait realise les paroles pro- ´ ¨ ricordes de Dieu. “ Nous n’avonsphetiques d’Isaıe (Is. 40:3 ; Marc ´ ´ pas disparu´ ”, a-t-il dit, ajoutant1:1-4). Jesus n’a pas dirige les ´ cho- que les misericordes divines “ sontses pour que Jean soit son precur- ´ ´ neuves chaque matin ”. — Lam.seur. L’œuvre de cet “ Eliya ” etait 3:22-24. w11 15/9 1:11, 12.
  • 50. ´ ´ ` Mardi 7 mai debarrasses de notre probleme, ou ´ ´ ` nous preoccupons-nous de Jehovah ´Continuez [...] a chercher et de son dessein ? La detressed’abord le royaume et sa justice. ` pourrait facilement nous amener a — Mat. 6:33. nous focaliser´ sur notre situation au ` ` Relevons qu’au nombre des cho- point de releguer a l’arriere-planses que nous devons chercher,´ une les questions spirituelles. Lorsque ` ´ ˆ nous demandons a Jehovah sonseule vient en premier : les interets ´du Royaume (1 Cor. 7:29-31). Cette aide, fixons nos pensees sur lui, la ´ ´ ´ ´ ` sanctification de son nom et la jus-verite elementaire nous incite a ac- ´ ` tification de sa souverainete. Cecorder a nos occupations secondai- ´ faisant, nous resterons positifs ˆres, dont la detente fait partie, une meme si la solution que nous es- ´ ´ ´place raisonnable. Nous pourrons perons ne se concretise pas. La ˆ re-ainsi nous ´ acquitter de ` notre res- ` ` ponse a nos prieres pourrait etreponsabilite principale, a savoir fa- ´ ˆ qu’avec la force de Dieu nous de-voriser ` les interets du Royaume. vons endurer la situation. — Is.C’est a cette condition que nos ´ 40:29 ; Phil. 4:13. w11 15/11 1:7, 9.moments de detente nous seront ´ ´ ´ ´benefiques. Par consequent, deter- ´ Jeudi 9 maiminons ce que l’activite envisa- ´ ˆ Que tes yeux soient ouverts etgee nous coutera en temps. En- ´suite, demandons-nous combien de tournes vers cette maison nuit ettemps elle vaut la peine que nous jour, vers le lieu dont tu as dit : ` ´lui consacrions.` Si un ´divertisse- “ La sera mon nom ”, pour ecou- ` `ment nous amene a negliger des ´ ter la priere par laquelle ton ser-choses importantes comme l’etude viteur prie vers ce lieu.individuelle de la Bible, le culte fa- ´ ´ — 1 Rois 8:29.milial, les reunions ou la predica- ´ ´ ´tion de la bonne nouvelle, c’est trop Lorsque le temple a ete termine ´ ´cher payer (Marc 8:36). ´ En revan- et´ que´ l’arche de l’alliance y a ete ´che, si un loisir pratique occasion- deposee, Salomon a prie publique- ´ ´ ment Jehovah, lui adressant no-nellement nous redonne l’energiedont nous ˆ avons besoin pour servir tamment les paroles du texte d’au- ´ ´ jourd’hui. Les Isra elites et lesles int er ets du Royaume, nous ´ etrangers pourraient prier en di- ´pourrons ´ juger que le temps que rection de l’edifice sur ´ lequel le ´ ´nous lui reservons en vaut la peine. nom de Dieu avait et e invoqu e `w11 15/10 1:10-12. (1 Rois 8:30, 41-43, 60). Apr es Mercredi 8 mai l’inauguration du temple, le peu- ´ ´ ple “ [s’est r ejoui] et [a eu] le `Vers Dieu je crierai, et Jehovah cœur joyeux´ a cause de tout ˆ le bien que Jehovah avait accom- lui-meme me sauvera. — Ps. 55:16. pli pour David son serviteur et ¨ ´ pour Isra el´ ”. (1 Rois 8:65, 66.) ` N’est-il pas reconfortant de sa- ´ Les 40 annees de ´ regne de Salo-voir que, quelle que soit la gravite ´ ´ mon ont ete marqu´ ees par une paix ´de notre situation, nous pouvons ´ et une prosp erit e exceptionnel-‘ crier vers Jehovah ’ en lui adres- les (1 Rois 4:20, 21, 25). C’est cesant une “ demande de faveur ” ? qui ressort du Psaume 72, qui nous ´ ´ ´(Ps. 55:1.) Cependant, quand nous ´ donne egalement une idee ˆ des be- ´prions au sujet d’une situation pe- n edictions que nous go uteronsnible, il est bon de nous ` interro- sous la ´ domination du Grand Salo-ger sur ce qui nous pousse a le faire. ` ˆ mon, Jesus Christ. — Ps. 72:6-8, 16.Pensons-nous exclusivement a etre w11 15/12 1:8, 9.
  • 51. ˆ Vendredi 10 mai le Christ, alors m eme que ´Heureux l’homme qui n’a pas nous etions morts dans les fau- ´ ´ tes — c’est par faveur imm´ eri- marche dans le conseil des ´ ´ ´ ´ tee que vous avez ete sauves. ” ´ mechants. — Ps. 1:1. ` (Eph. 2:4, 5). Que nous ayons l’es- ´ Souvenez-vous de la premiere perance de vivre au ciel ou sur lafois que vous avez pris le temps de ´ ´ terre, nous sommes grandement `discuter avec un Temoin de Je- redevables ´ a Dieu de nous ac-hovah. ´ Avez-vous, comme beau- ´ ´ corder´ misericorde et faveur im- ´coup, ete frappe par le fait qu’il ´ meritee. Nos cœurs se gonflent ´ ´se servait` de la Bible pour re- de gratitude quand nous´ refle- `pondre a toutes vos ques- ´ chissons a tout ` ce que Jehovahtions ?´ N’etiez-vous pas heureux ´ ´ ´ a ete dispos e a faire pour quede d ecouvrir le dessein de ` ´ les humains jouissent de la paixDieu a l’egard de la terre, de sa- avec lui. Quand une situation me-voir ce qui se passe quand on ´ ´ nace l’unite de la congregation,meurt ou d’apprendre qu’il existe l’exemple de Dieu ` ne devrait-ilun espoir ´ pour vos chers dispa- pas nous pousser a favoriser larus ? En etudiant la Bible, vous ˆ paix ? w11 15/8 3:6, 8.vous etes ´ apercu qu’elle ne fait ¸ `pas que repondre a vos questions Dimanche 12 maisur la vie, la mort´ ou l’avenir. ´Il s’agit en r ealit e du livre le Parce que nous avons une si ´ ´plus utile qui ` soit. Ses conseils grande nuee de temoins qui nous ´ entoure, [...] courons avec endu-sont valables a toute epoque, et ´ceux qui ´ les suivent scrupuleu- rance la course qui est placee ´sement reussissent leur vie (Ps. devant nous. — Heb. 12:1. ´ ´1:1-3). Les vrais ´ chretiens ont ´ Les “ temoins ” composant latoujours considere la Bible “ non ´ “´ grande nuee ” dont parlait Paul ´comme la parole des hommes, ´ etaient des serviteurs de Jeho- ´ ´ `mais, ainsi qu’elle l’est veritable- vah ` qui etaient restes fideles jus- ´ment, comme la parole de Dieu ”. qu’a la fin de leur vie. Ils etaient ` `— 1 Thess. 2:13. w12 15/1 1:1, 2. donc comparables a des athle- ´ Samedi 11 mai tes accomplis qui avaient reussi ` ´ a terminer leur course. Imagi- ´Dieu a juge bon de faire habiter nez ce que pourrait eprouver un ´ en [Christ] toute plenitude. marathonien s’il se savait en- — Col. 1:19. ´ toure d’anciens coureurs de haut ´ ` niveau qui l’observent et l’en- Dieu a en effet confie a Christ ˆ ´un role-cle dans l’accomplisse- couragent. Ne se sentirait-il pas ´ `ment ´ de son dessein, qui consiste pousse ` a faire de son mieux, et ˆ ´ ` meme a se surpasser ? Les “ ´ te-a “ reconcilier de nouveau avec ˆlui-meme toutes les autres cho- moins ” de la ´ “ grande nu´ ee ” ˆ avaient ´prouve que, malgre lesses en faisant la paix grace ´ au ´ ´sang [que Jesus Christ] a verse ”. difficultes, il etait possible de ga- ` `(Col. 1:20.) Exprimant sa sincere gner la course. En songeant´ a leur ´gratitude pour la rancon, ´ Paul¸ exemple,` les chretiens hebreux ´a ecrit ce qui suit aux chretiens ´ du I er siecle pouvaient prendre `oints d’Ephese : “ Dieu, qui est ´ courage et ‘ courir la course avecriche en mis ericorde [...], nous ` endurance ’. Nous le pouvonsa rendus a la vie ensemble avec nous aussi. w11 15/9 3:10, 11.
  • 52. Lundi 13 mai ceux qui “ vivent selon la chair ” ne ˆ ` se donnent meme pas la peine deDieu est fidele, et il ne permettra lutter. Ils ne se demandent pas ce ´ `pas que vous soyez tentes au-dela que Dieu attend d’eux ni n’accep-de ce que vous pouvez supporter. ˆ tent son aide. Ils ont plutot ten- ` — 1 Cor. 10:13. dance a “ pense[r] aux choses de la ´ ` ´ ` chair ”. Ils se focalisent sur la satis- ` Jehovah est tres attache a ses ´ ´adorateurs. En temoignent ces pa- faction de leurs desirs physiques. A ´ l’inverse, ceux qui` “ vivent selonroles de Jesus : “ On` vend cinq moi-neaux pour deux pieces de monnaie l’esprit ” tendent a “ pense[r] aux ´de peu de valeur, n’est-ce pas ? choses de l’esprit ”. Ils se preoccu- ´ ´Pourtant pas un d’entre eux n’est pent des activites theocratiques et ´ ´ ˆ de ce que Dieu a prevu pour queoublie devant Dieu. Mais meme lesˆ les humains s’approchent de lui.cheveux de votre tete sont tous ´ w11 15/11 2:14.comptes. N’ayez pas peur ; vousvalez plus que beaucoup de moi- Mercredi 15 maineaux. ” (Luc 12:6, 7). Avoir con- ´ ´fiance en Jehovah et en ses promes- Continuez d’acquerir de la puis- ´ses est une source ´ de reconfort dans sance dans le Seigneur et dans lales “ temps de detresse ”. Rien ni puissance de sa force [...], pourpersonne ne peut entraver l’action ` ´ ` qu’au jour mauvais vous puissiez ´ ´de notre Pere celeste, qui a ´ des lors resister. — Eph. 6:10, 13.toute latitude ` pour nous reconfor- ˆ ´ter. Et grace a quoi sommes-nous Jehovah nous fournit les moyens ´ `en mesure´ de consoler nos compa- de resister a l’esprit du monde.gnons chretiens qui subissent “ tou- Par son esprit, il nous donne la ` ˆ force de nous opposer a Satan,tes sortes de tribulations ” ? “ Grace ` ` ´ ´a la consolation dont´ nous sommes qui cherche a nous egarer (Rev. ˆnous-memes consoles par Dieu. ” 12:9). L’esprit du monde est puis- ´(2 Cor. 1:3, 4). Ces paroles de Paul sant. Nous ` ne pouvons lui echap-n’illustrent-elles pas magnifique- per completement. Pour autant, ´ ´ment que Jehovah est un consola- nous ne sommes pas obliges de leteur incomparable pour les affli- ´ laisser nous corrompre. L’espritges ? w11 15/10 3:3-5. saint est plus puissant encore, et ` il nous viendra´ en aide. A propos ´ ´ Mardi 14 mai de ceux qui s’etaient eloignes du ` ˆCeux qui vivent selon la chair christianisme au I er siecle, l’ap o- ´pensent aux choses de la chair, tre Pierre a ecrit : “ Abandonnant ´ le´ droit chemin, ils se sont ega-mais ceux qui vivent selon l’es- res. ” (2 Pierre 2:15).ˆ Nous avons prit, aux choses de l’esprit. toutes les raisons d’etre heureux — Rom. 8:5. d’avoir recu “ non pas l’esprit du ¸ monde, mais l’esprit qui vient de ´Dans ce verset, le mot “ chair ” ne Dieu ”. (1 ` Cor. 2:12.) En nous sou-designe pas simplement le corps.Parfois, dans la Bible, ce mot se mettant a son influence et en ti- ` ´ rant pleinement profit de toutesrapporte a la nature p echeresse´ ´et imparfaite de l’homme dechu. les dispositions que Jehovah a pri- `Cette nature est a l’origine du ses pour nous maintenir sur le ´conflit entre la chair et l’intelli- bon ` chemin, nous pouvons resis- ` ´gence, conflit´ interieur que Paul ter a l’esprit que Satan insuffle a ´ ´ ´a evoqu e pr ec edemment (Rom. ` ˆ ce monde mauvais. — Gal. 5:16.7:21-23). Contrairement a l’ap otre, w11 15/12 2:14, 15.
  • 53. ´ Jeudi 16 mai la bonte s’exprime par des ac- ` tes en faveur d’autrui et se ca-Soyez vigilants en vue des prieres. ´ ´ ´ ´ racterise par la generosite (Ac- — 1 Pierre 4:7. tes 9:36, 39 ; 16:14, 15). Mais ´ elle Pour veiller,´ il est indispensa- implique davantage. La bonte est ´ `ble de perseverer dans la priere. l’excellence morale. Elle ne porte ´Rappelez-vous ce que Jesus a dit pas simplement sur ce que nous ` ˆa trois de ses ap otres juste avant faisons, mais, plus important en-son arrestation dans le jardin de core, sur ce que nous sommes ˆ ´ ´Gethsemane : “ Veillez et priez vraiment. Pour etre bon, un fruit ˆ `sans cesse. ” (Mat. 26:41). Pierre, doit etre savoureux et sain a cœurqui avait entendu cette ´ exhorta- comme en surface. Pareillement, ´ ´tion, a plus tard constate person- la bonte qui resulte de l’action ´nellement la ` force que peuvent de l’esprit saint doit impregner ´ ´avoir des prieres` ferventes ´ (Ac- toute la vie du chretien. — Eph. ´tes ´ 12:1-6). Apres avoir ete ar- 5:8, 9. w11 15/4 4:8, 9. ˆ ´ ´ ´ ˆ ´r` ete par Herode, il a ete enchaınea 2 gardes, et 16 autres se re- Samedi 18 mai ˆ ´layaient jour et nuit ´pour qu’il ´ O Jehovah, pourquoi mes adver-ne s’echappe pas. Herode, po- ´ saires sont-ils devenus nom-liticien ruse, avait l’intention de breux ? — Ps. 3:1.l’offrir en spectacle au peuple ` ˆapres` la Paque. La condamna- “¨ Le cœur des hommes d’Is- ` ˆ rael est bien derriere Absalom ”,tion a mort de l’ap otre serait un `cadeau qui enchanterait les fou- rapporte un messager a Da-les. Nous ´ lisons en Actes ´ 12:5 : vid (2 Sam. 15:13). Dans le texte“ Pierre etait donc garde dans d’aujourd’hui, le roi se demande ´ ` ´ comment Absalom a r`eussi a ral-la prison ; mais la congregationne cessait de prier ´ Dieu pour lui, lier autant de ´ gens a sa cause. ´ Nombre d’Israelites pensent queintensement. ` ” Resultat ? Pen- ´ ´dant sa derniere nuit en prison, Jehovah ne le delivrera pas de la ´ main d’Absalom et de ses parti-alors qu’il dormait profondement ´entre ses deux gardiens, un ange sans. Neanmoins David reste se- ´ ´ rein, car il a une confiance to-l’a lib er e. — Actes 12:7-11. ˆ ´w12 15/1 2:10-13, 15. tale en Dieu. “ Toi, o Jehovah, tu es un bouclier autour ` de Vendredi 17 mai moi, ma gloire et Celui qui releve ˆ Devenez bons les uns pour les ma teteˆ ”, chante-t-il (Ps. 3:3). ´ ´ ´ Il est sur que Jehovah le prote- autres. — Eph. 4:32. ` ´ ` gera, comme un bouclier protege ˆ Comme une ˆlegere brise ou une le soldat. Certes, il fuit, la tete ´boisson rafraıchissante un jour courb ee en signe d’humiliationde forte chaleur, la bienveillance ´ et recouverte d’un voile. Mais `et la bonte font du bien. Elles fa- ´ le Tres-Haut lui fera de nouveau ˆvorisent une ambiance agreable conna ıtre la gloire. Il lui per-au sein de la famille. La bien- ´ ´ mettra de se redresser et de gar- ˆveillance est motivee par l’inte- ˆ ` ´ der la tete haute. David crie vers ´ret sincere que l’on eprouve pour ´ ˆ Dieu, confiant qu’Il lui repondra.les autres, un interet qui se ´ tra- Manifestez-vous une confiance ´duit par des actes attentionnes et ˆ semblable en Jehovah ? w11 15/5des paroles aimables. De meme, 5:3, 4.
  • 54. ´ Dimanche 19 mai et que Jehovah allait sacrifier ce ˆ qu’il avait de meilleur, l’etre qui ´Enseignant, je te suivrai partout ` lui etait le plus cher, pour rache- ou tu iras. — Mat. 8:19. ter les humains (1 Pierre 1:18, 19). ´ Celui qui faisait un sacrifice sa- Au scribe qui lui avait adress´ e ´les paroles ci-dessus, Jesus a re- vait que Dieu ne prendrait pas `pondu` : “ Le Fils de l’homme n’a plaisir a une offrande compor- ´ ˆ tant une tare. S’il lui presentaitpas ou poser la ´ tete. ” Le scribe `s’est alors ravise. Ou trouverait-il une telle offrande, il laisserait en- ´ ` ` tendre que les sacrifices ´ n’etaienta manger ? Ou logerait-il ? Il sem-ble qu’il ne s’imaginait pas vi- pour lui qu’une formalite, voire un `vre dans l’incertitude, car rien fardeau (Mal. 1:6-8, 13). Voila qui `n’indique qu’il soit devenu disci- devrait amener chacun de nous aple de Christ (Mat. 8:20). Souvent, se poser cette question : ‘ Lorsque ´ ´ ´ j’analyse la qualite de mon ser-pour les hommes, la securite ma- ´ ´terielle ` prime sur la spiritualite. vice et mes mobiles, des change-´ ´ ments me semblent-ils necessai-Ils preferent recevoir une instruc- ´tion poussee et s’assurer un em- res ? ’ w12 15/1 3:6, 7. ´ ´ ´ploi bien remunere. Ils estiment ` ´ Mardi 21 maique, par rapport a l’etude de la Bi- ` ´ ´ble et a l’amitie avec Dieu, gagner Il a donne des´ dons en hommes. ´ ´de l’argent est une necessite plus — Eph. 4:8.pressante et offre ´ plus d’avanta- ´ Que feriez-vous si vous receviezges. Certes, les verites bibliques ´ ´ ´ un ´ cadeau qui a ete concu tout ¸leur plaisent, mais les “ inquie- ` sp ecialement pour vous ? Voustudes de ce systeme de choses ” ` montrerez tres certainement vo-et le “ pouvoir trompeur de la ri- ´ ´ ˆ tre reconnaissance en l’utilisant.chesse ” etouffent leur interet. — ´ ´ Jehovah, par l’intermediaire de ´Marc 4:18, 19. w11 15/11 4:3, 4. Jesus Christ, a offert pour vous des “ dons en hommes ”. Comment Lundi 20 mai montrer votre reconnaissance ? ´Tout ce en quoi il y a une tare, En ecoutant attentivement les ´ discours que prononcent les an- vous ne devez pas le presenter. ´ ciens et en vous efforcant d’appli- ¸ — Lev. 22:20. ´ ` ˆ quer leurs conseils. Ou encore en ´ Tout animal destine a etre sa- ´ ´ donnant des reponses pertinentescrifie `pour Jehovah devait satis- ´ lors des reunions. Apportez votre `faire a une exigence ´de base : il ˆ soutien a l’œuvre qu’ils dirigentdevait etre “ sans d efaut ”, au- ` ˆ en prenant part au ministere. Si ´trement dit n’etre ni aveugle, ni ´ vous avez tire profit des conseilsbless e, ni atteint de malforma- ´ d’un ancien, pourquoi ne pas letion, ni malade (L ev. 22:21, 22). ` ´ ´ lui dire ? Pensez aussi a temoignerLorsque les Isra elites offraient ´ ´ de la reconnaissance aux famillesdes fruits ou des cereales, il fallait des anciens. Rappelez-vous que,que ce soit le “ meilleur ” de leurs ´ ´ si un ancien travaille dur dans la ´recoltes (Nomb. 18:12, 29). Jeho- ´ congregation, c’est que ses pro-vah n’agreait pas les offrandes ´ ´ ches acceptent de passer moins de `de mauvaise qualite. Que prefi- temps avec lui. Nous avons de tres ˆgurait cette condition importante nombreuses raisons d’etre recon-concernant les sacrifices d’ani- ´ naissants aux anciens : ils “ tra-maux ? Que le sacrifice de Jesus ´ vaillent dur ” parmi nous. w11 15/6serait sans tache et sans defaut, 4:3, 19, 20.
  • 55. ` ´ ` Mercredi 22 mai a le rendre sacre ”, lit-on en Genese ´ ´ 2:3. Jehovah ‘ ´ a rendu ce jour sacre ’ `La sagesse d’en haut est tout — l’a sanctifie, ou mis a part — afin d’abord pure, puis pacifique. ` de mener a bien son dessein. Dieu ´ — Jacq. 3:17. souhaite que la terre soit peuplee ` ´ ´ La paix passe apres la purete, d’hommes et de femmes obeissants, ` ` qui prendront soin de leur demeurec’est-a-dire apres le respect des nor- ` ´mes divines en matiere de moralite et de toutes les formes de vie qui s’y ´ trouvent (Gen. 1:28). C’est doncet de justice. Un episode biblique at- ´teste qu’il est plus important de res- dans le but de realiser ce dessein ´ ´ ´ que Jehovah Dieu et Jesus Christ, lepecter la justice divine que de pre- ´ ´server la ´ paix. Dieu avait envoye “ Seigneur du sabbat ”, n’ont “ cesse ` ´ de travailler jusqu’a maintenant ”.Yehou executer Son jugement sur lamaison d’Ahab. Le mauvais roi Ye- (Mat. 12:8 ; Jean 5:17.) Le jour de` re- ´ pos de Dieu se poursuivra jusqu’a cehoram, fils d’Ahab et de ` Jezabel, `fit atteler son char, sortit a la ren- que son dessein relatif a la terre et ´ aux humains connaisse son plein ac-contre de Yehou et lui demanda ´ : ´ ` `“ Y a-t-il la paix, Yehou ? ” Re- complissement a la fin du Regne deponse du serviteur de Dieu : “ Quelle mille ans de Christ. w11 15/7 3:4, 5.paix pourrait-il bien y avoir, tant ´qu’il `y a les fornications de Jezabel Vendredi 24 maita mere et ses nombreuses sorcelle- ´ N’oubliez pas de faire le bien et deries ? ” (2 Rois 9:22). Sur ce, Yehou partager avec d’autres, car c’estbanda son arc et atteignit Yehoram ` ` a de tels sacrifices que Dieu prendd’une fleche en plein cœur. Comme ´ ´ plaisir. — Heb. 13:16.le montre ce ´ recit, il est des circons- ´ `tances qui reclament une interven- ´ ´ Quand nous nous sommes voues a´tion energique. Les anciens ne doi- ´ Jehovah, nous n’avons pos e au-vent pas, par souci de preserver la cune condition. Nous nous ` sommes ´paix, faire preuve de laxisme ´ en- ´ en quelque sorte engages a mettre ` `vers ceux qui pratiquent le peche ´ Dieu a la premiere place dans tous ´sans en eprouver de repentir. Ils´ les les domaines de notre vie (H eb.excommunient afin que la congrega- 10:7). Et nous avons sans doute ´tion continue de jouir de la paix constate que, lorsque nous cher-avec Dieu. — 1 Cor. 5:1, 2, 11-13. ´ ´ chons quelle est la volonte de Jeho-w11 15/8 4:15, 16. vah et que nous nous `y conformons, la situation tourne a notre avan- Jeudi 23 mai tage (Is. 48:17, 18). Il est important ´ `Nous qui avons exerce la foi, nous que nous refusions de nous livrer a ´ ˆ ´ des activites ou de cotoyer des per-entrons reellement dans le repos. ` ` ´ sonnes qui nous ameneraient a nous — Heb. 4:3. souiller du point de vue de Dieu (Is. ´ ` Juste avant de citer Genese 2:2, 2:4 ; Rev. 18:4). Nous ne pouvons pasqui parle du repos de Dieu, Paul ´ non plus nous permettre de regar-ecrit sous l’inspiration divine les der des spectacles impurs ou de fan-mots reproduits dans le texte d’au- ´ tasmer sur des actes immorauxjourd’hui (Heb. 4:4, 6, 9). Le sep- ` ` (Col. 3:5, 6). En outre, selon notre ´tieme jour se poursuivait donc a ´ texte du jour, manifester la bonte` etl’epoque de Paul. Combien de temps faire du bien aux autres de maniere `ce jour de repos devait-il encore du- ´ ` habituelle s’apparente pour Dieu arer ? Avant de repondre a cette un sacrifice auquel il prend plaisir.question, rappelons ` quel but devait ˆ C’est un trait distinctif des vrais ´etre atteint le septieme jour. “ Dieu ` ´ ` chretiens. — Jean 13:34, 35 ; Col.s’est mis a benir le septieme jour et 1:10. w12 15/1 4:7-9.
  • 56. ´ Samedi 25 mai ple, les anciens epaulent ceux qui ´ ´ ˆ rencontrent des ´ epreuves. Le dis-Jehovah connaıt ceux qui lui ap- ciple Jacques a ecrit : “ Quelqu’un partiennent. — 2 Tim. 2:19. parmi vous est-il malade [spiri-` Un jour,´ un Pharisien a de- tuellement] ? Qu’il appelle a lui ´ ´ `mande a Jesus : “ Quel est le plus les anciens de la congregation,grand commandement dans la et qu’ils prient sur lui. ” Quel ef- ´Loi ? ” Il a obtenu´ cette reponse : fet cela aura-t-il sur celui qui tra-“ Tu dois aimer Jehovah ton Dieu verse une mauvaise passe ? Jac- `de tout ton cœur, et de ´ toute ton ques poursuit : “ La priere de la foi ´ ˆame, et de toute ta pensee. ” (Mat. retablira celui qui est souffrant, et ´ ` ´22:35-37). Jesus vivait en accord Jehovah le relevera. ´ De plus, s’il ´avec ces ´paroles de la` Loi, il aimait a commis des peches, il lui sera ´ ´profondement son Pere celeste. Il ´ pardonne. ” (Jacq. 5:14, 15). Dans ´se ` souciait de sa reputation au- ´ ´ la congregation, d’autres encore ` ˆ ˆpres de Jehovah, et il l’a montre ` ` sont a meme d’etre une source deen restant fidele toute sa vie. Voila consolation. w11 15/10 4:9, 10.pourquoi, peu de temps avant demourir, ` il a pu dire qu’il avait Lundi 27 mai ´ ´ob ei fidelement aux commande- Celui qui ecoute le conseil estments de Dieu et qu’il demeu- sage. — Prov. 12:15.rait dans son amour (Jean 15:10).Beaucoup de gens affirment ai- Si´ les anciens notent qu’un ´mer Dieu. C’est assurement notre chretien a une conduite discuta-cas. Mais chacun de nous devrait ble et que cela retarde ses pro- `se poser les questions suivantes : gres, ils prendront l’initiative de le‘ Suis-je connu de Dieu ? Quelle redresser dans un esprit de ` dou-opinion a-t-il de moi ? Me con- ceur (Gal. 6:1). Et si un´ frere a´ `sidere-t-il comme quelqu’un qui des traits de personnalite indesi- `lui appartient ? ’ Songez un ins- rables ? Ou bien s’il a tendance a ´tant que nous´ pouvons entretenir trop se menager ? Un ancien trou- ˆdes relations etroites avec le Sou- vera peut-etre utile de lui faire re- ´ ´verain de l’univers. N’est-ce pas marquer que Jesus etait un pro- ´ ´ ´extraordinaire ? w11 15/9 5:1, 2. clamateur zele et qu’il a ordonne ` ´ ` a ceux qui adheraient a son en- Dimanche 26 mai seignement de faire des disciplesPrenez sur vous mon joug et ap- (Mat. 28:19, 20 ; Luc 8:1). Si un `prenez de moi, car je suis doux de frere affiche de l’ambition ? Un ` ancien lui´ rappellera ´ par exem-caractere et humble de cœur, et ´ ple que Jesus a ´ alerte ses disci-vous trouverez du reconfort pour ˆ ples contre le desir de se mettre vos ames. — Mat. 11:29. ` en avant (Luc 22:24-27). Un frere ` ´ ´ a-t-il du mal a pardonner ? Un an- ´ D ecouvrir la personnalit e deJesus Christ et marcher sur cien pourra le faire raisonner sur ´ses pas nous a procure une cer- l’illustration de l’esclave qui refu-taine consolation. Nous inspirer sait de remettre une petite dette ` ´de la facon bienveillante dont Je- ¸ a son compagnon alors qu’on luisus traitait les gens peut grande- avait remis une immense dettement nous soulager des tensions (Mat. 18:21-35). Les anciens de- ˆqui nous oppressent. La consola- ´ vraient conseiller le plus tot possi-tion peut egalement venir de nos ´ ble ceux qui en ont besoin. —compagnons chretiens. Par exem- Prov. 27:9. w11 15/11 5:13, 14.
  • 57. ` ¨ Mardi 28 mai dait a Isra elˆ l’honneur de pro- ´ duire une pretrise royale pour leIl nous a commande d’annoncer bien de “ tous les autres´ peuples ”. ` ´la Bonne Nouvelle au peuple et de ´ (Ex. 19:5.) Ce privilege etait nean-rendre [un] temoignage. — Actes moins assorti d’une condition : 10:42, “ Parole de Vie ”. ´ ´ les Israelites devaient obeir stric- ` tement a la voix de Dieu et gar- ´ Cette mission requiert des facul- ´ der son alliance. Le pouvaient-tˆ es que nous ne possedons peut-etre pas naturellement. Soyons re- ils ? Oui, mais pas parfaitement ` ´connaissants a Jehovah, qui par son (Rom. 3:19, 20). ´ C’est la raison ´esprit nous ˆ donne les moyens d’as- ´ pour laquelle Jehovah a etabli ¨ ˆ ˆsumer les taches diverses et variees au sein meme d’Israel une pre- ` ´qu’il nous` confie. Nous pouvons re- trise, qui demeurerait a l’ecart de ´ ˆ ´prendre ¨ a notre compte les paro- la´ royaute. Son role etait de pro-les d’Isaıe : “ Leˆ Souverain Seigneur ` ´ ´ ceder a des sacrifices d’animaux ´ ´ ´Jehovah lui-meme m’a envoye, oui pour les peches que les Israelitesson esprit. ” (Is. 48:16). Concen- ´ commettaient inevitablement. — ´trons-nous sur l’œuvre que nous ` ˆ L ev. 4:1–6:7. w12 15/1 5:8, 9.avons ´ a effectuer, et soyons surs ´que Jehovahˆ developpera nos capa- ´ Jeudi 30 maicites, de meme qu’il l’a ´fait pour ¨Moıse, Betsalel et Josue. Saisis- Tout homme qui est parfaitement ´ ´ ` instruit sera comme son ensei-sons “ l’epee de l’esprit, c’est-a-direla parole de Dieu ”, avec la con- gnant. — Luc 6:40.viction qu’il nous remplira de puis- ´ S’ils veulent que leur enfant ´sance, tout comme il en a insuffle ` ´ ˆ ` `a ´ Guideon, a Yiphtah et a Samson prenne des d ecisions qui hono- ˆ(Eph.´ 6:17, 18). En nous ` appuyant rent Dieu, les parents ont un role `sur Jehovah pour venir a bout des a jouer. Rien ne sera plus efficaceobstacles, nous serons aussi forts que leur exemple. Dans certains ´ cas, ils jugeront utile de lui expli-spirituellement que´ Samson l’etait ` ´physiquement. A l’evidence, Jeho- quer ce qu’ils ont fait pour aboutir ` ´ ´ a telle ou telle decision. Ils lui per-vah benit ceux qui prennent ferme-ment parti pour le vrai culte. w11 mettront aussi parfois de prendre ´ ´15/12 3:18, 19. ses propres decisions et le felicite- ´ ´ ront quand elles se reveleront ju- Mercredi 29 mai dicieuses. Et s’il en prend de mau- ´ ˆ ´ vaises ? Le premier reflexe d’unTout grand pretre [...] est etabli ` ` ˆ pere ou ´ d’une mere sera peut-etre ´en faveur des hommes sur les cho- de proteger son enfant des conse- ses qui concernent Dieu. ´ quences de´ ses actes. Mais´ cela lui ´ — Heb. 5:1. sera-t-il reellement b enefique ? ˆ ´ ´ Supposons que des parents accep- Un pr etre repr esente les p e- `cheurs devant Dieu, procede aux tent que leur fils passe son permissacrifices prescrits pour eux de conduire. S’il attrape une con-et sollicite Dieu en ´ leur faveur. travention pour infraction au code ´Par ailleurs, il represente Jeho- de la route, ses parents pourraient ˆ ´ ´ `vah devant le peuple, a qui il en- etre tentes de la regler. Toute- ´seigne la loi divine (L ev. 10:8- fois, si le jeune conducteur doit11 ; Mal. 2:7). En d’autres termes, ˆ ´ travailler pour payer son amende,un pretre etabli par Dieu œuvre ` ´ il apprendra sans doute plus faci- `a la reconciliation du peuple avec lement a se responsabiliser. —Dieu. L’alliance de la Loi accor- Rom. 13:4. w11 15/4 2:18.
  • 58. ` Vendredi 31 mai Ou encore : chercher a enrichir ` ´ ´ nos prieres. Nous pourrions ega- Verifie[z] les choses les plus im- lement nous efforcer de manifes- portantes. — Phil. 1:10. ter dans une plus large mesure Des objectifs accessibles peu- le fruit de l’esprit (Gal. ´ 5:22, 23). ´ `vent apporter beaucoup. Par Et pourquoi ne pas reflechir a la ` ´exemple, examiner le texte du maniere de temoigner de la com- ˆjour quotidiennement. Lorsque passion aux gens quand nous pre- ´les siens s’expriment sur le sujet chons ? Si toute la famille deve- ´ ´traite, le chef de famille peut jau- ´ ´ loppe cette mentalite, les enfantsger leur spiritualite. Autre idee : ´ ` seront alors sans doute plus sensi- `lire la Bible en famille reguliere- bles a la souffrance des gens. Quiment. C’est ´ l’occasion pour les en- sait si cela ne leur donnera pasfants d’ameliorer leur lecture et l’envie de devenir pionniers per-de mieux comprendre les ensei- manents ou missionnaires ? w11gnements bibliques (Ps. 1:1, 2). 15/5 2:9, 10. Samedi 1er juin Dimanche 2 juin `Si quelqu’un aspire a une fonc- Heureux ceux dont les actions il- ´ ´ ´ ´ ´tion de surveillant, il desire une legales ont ete pardonnees et dont ´ ´ ´ ´ belle œuvre. — 1 Tim. 3:1. les peches ont ete couverts. ´ — Rom. 4:7. Lorsque Paul a encourage les ´ ´membres masculins de la congre- Dieu ` a prevu un moyen qui sa- ` tisfait a ses normes de justice pourgation a se qualifier en vue d’as- ´sumer ´ de plus grandes respon- pardonner aux humains leurs pe- ´ ` ches. Cette bonne nouvelle a prin-sabilites, il ne les invitait pas a ˆ ´satisfaire leur ambition person- cipalement trait au role de Jesus ` dans l’accomplissement du dessein `nelle. ‘ Aspirer a une fonction ’ ´ ´ divin. Paul imaginait a l’avance lereclame de la part d’un chretien ` ´ “ jour ou Dieu jugera par Christ Je- `qu’il cultive l’envie de fournir des ´ ´ sus les choses secretes des hu-efforts pour acquerir les qualites mains ”, et il le proclamait (Rom.spirituelles qui lui permettront ` de ´ 2:16). En insistant sur cette idee, ilservir ses compagnons. Si un frere ´ ne minimisait pas l’importance duest baptise depuis au moins un an “ royaume du Christ et de Dieu ” ni ´ ´et qu’il remplit dans une mesure ´ la portee de ce que Jehovah fera au ´raisonnable les conditions fixees ´ moyen de ce Royaume (Eph. 5:5). Il ˆ ´ insistait plutot sur le fait que, sipar les Ecritures en 1 Timothee ˆ ´ ´3:8-13, il peut etre recommande nous voulons vivre ´ eternellement ´ ´ et ´ recevoir les benedictions asso-comme assistant ministeriel. No-tez au passage ce que stipule le ciees au Royaume, nous devons re- ˆ ´ ˆ connaıtre 1) que nous sommes pe-verset 8 : “ Il faut de meme que les ´assistants ministeriels soient des cheurs aux yeux de Dieu et 2) qu’il ´ ´ nous faut exercer la foi en Jesus ´ ´hommes dignes [ou serieux]. ” Si Christ pour que nos peches soientvous approchez de la vingtaine et ´ ` ´ ´ pardonnes. Quand on en vient a `que vous soyez baptise et serieux, ´ comprendre et a accepter tout cecomment manifester votre ´ desir que le dessein divin implique, etde devenir assistant ministeriel ? ´ ´ ` ´ que l’on entrevoit l’avenir reserve `Un bon moyen consiste a amelio- aux humains, on est conduit arer votre participation au minis- ` s’exclamer : “ Vraiment, quelletere. w11 15/4 1:11, 12. bonne nouvelle ! ” w11 15/6 1:17, 19.
  • 59. ´ Lundi 3 juin serieux la recommandation bibli- que de porter des tenues bien ar- ´Je vais lui faire une aide qui lui rangees et modestes (1 Tim. 2:9). corresponde. — Gen. 2:18. La modestie d’une tenue ne se ´ ` Pour une femme, soutenir son ´ definit pas selon nos seuls crite-mari en actes et en paroles re- res. Nous devons tenir compteclame des sacrifices. Mais elle´ de la conscience et de la sensi- ´comprend que le devouement qu’il bilite de notre ´ entourage et re- ´ ´manifeste encourage l’ensemble ` leguer nos preferences au second ´de la famille a veiller spirituel- plan (Rom.´ 15:1, 2). La´ congre-lement. Il est certain que, si son ´ gation chretienne se rejouit demari prend une decision qu’elle ´ compter en son sein des milliersd esapprouve, une femme aura ˆ ` de jeunes gens exemplaires souspeut-etre du mal a le soutenir de ` ce rapport. Nous sommes fiersmaniere exemplaire. Mais il lui ´ d’eux, car ils s’interdisent de sui-faut cooperer avec lui dans un “ es- vre leur cœur et leurs ´ yeux et fontprit doux et ´ paisible ” pour faire ` ´ le choix de plaire a Jehovah dans ˆreussir sa decision (1 Pierre 3:4). tous les domaines, m eme celuiQue fait d’autre une femme sage ? de l’habillement. — Nomb. 15:39.Elle s’efforce d’imiter l’exemple ` w11 15/7 1:12, 13.de fid eles adoratrices d’autre-fois, telles que Sara,` Ruth, Abi- ¨ ´ Mercredi 5 juingaıl ou Marie, la mere de ´ Jesus(1 Pierre 3:5, 6). Elle prend egale- Le peuple qui marchait dans les ` ´ ´ ` `ment mod ele sur les chr etien- tenebres a vu une grande lumiere. ˆ ˆ `nes mures qu’elle cotoie et qui Quant a ceux qui habitaient dansont “ un comportement de person- le pays de l’ombre profonde, sur ` ´nes qui respectent Dieu ”. (Tite eux la lumiere a brille. — Is. 9:2.2:3, 4.) Par l’amour et le respect ` ´ ` D’apres la Bible, le Messie de-qu’elle temoigne a son mari, une `femme exemplaire contribue au vait accomplir son minist ere ´ ´ ˆ en Galil` ee. Jesus a en effet com-bien-etre de toute la famille ; l’at- ` ´ ˆ ´mosphere de son foyer est oua- mence ` a precher ¨ alors ` qu’il etait ´ ´ etabli a Capernaum, ´ ou de nom-tee. Pour un homme spirituel, le ˆsoutien de sa femme est inestima- breux habitants de Zeboulon et ` de ´ble ! — Prov. 18:22. w11 15/5 1:10, Naphtali ont profite de la lumiere ´13, 14. spirituelle qu’il repandait (Is. 9:1 ; Mat. 4:12-16). C’est aussi en Ga- ´ ´ ´ ` Mardi 4 juin lilee qu’il a prononce son celebre Sermon sur la montagne, qu’il a ˆ ´Je ne mettrai devant mes yeux au- choisi ses ap otres, qu’il a effectue cune chose ne valant rien. son premier miracle et qu’il est, — Ps. 101:3. selon ` toute vraisemblance, ap- ` Tout ce qui risque de nous pri- paru ´ a quelque 500 disciples apresver d’une conscience pure´ et de sa resurrection (Mat. 5:1–7:27 ; ` 28:16-20 ; Marc 3:13, 14 ; Jean 2:8-nuire a nos relations avec Jehovah ˆconstitue pour nous une “ chose ne ´ 11 ; 1 Cor. 15:6). En prechant dans ´ ˆvalant rien ”. Evidemment, nous le “ pays de Zeboulon et le ´ pays ´ ´ne voudrions pas non plus devenir de Naphtali ”, Jesus a donc realise ´ ¨ ˆpour les autres une “ chose ne va- la ´ prophetie d’Isaıe. ´ Bien sur, illant rien ” en leur donnant envie a egalement proclame le messaged’adopter une mauvaise conduite. du Royaume¨ dans d’autres terri-C’est pourquoi nous prenons au toires d’Israel. w11 15/8 1:13.
  • 60. Jeudi 6 juin tes : ‘ Ses propos et son compor- ´Tu es mon refuge, ma part au tement attestent-ils qu’il obeit ´ pays des vivants. — Ps. 142:5. aux commandements de Jeho- ´ ´ vah et de Jesus ? Respecte-t-il Lorsqu’il a compos e le les valeurs et les normes mora- ´Psaume 142, David ne se trou- ˆ les definies dans la Bible ? Savait pas dans un palais, ni meme compagnie m’encouragera-t-elle ` `dans une maison ; il se cachait a mettre le Royaume a la ` pre- `de ses ennemis, en particulier du ¨ ` miere place dans ma vie et a ser- ` ´roi Saul qui cherchait a le tuer, vir fidelement Jehovah ? ’ Si, ` ´ ´en trouvant refuge ` dans une apres reflexion, vous repondez `grotte difficile d’acces (1 Sam. ´ oui a ces questions, alors vous ´22:1, 4). Dans un lieu aussi isole, avez trouve un ami avec qui vous ´sans doute avait-il le sentiment ` ˆ detendre. — Ps. 119:63 ; 2 Cor.de n’avoir aucun ami a ses co- ´ ´ 6:14 ; 2 Tim. 2:22. w11 15/10tes pour le soutenir et le prote- ´ 1:14, 15.ger (Ps. 142:4). Il a alors appele `Dieu a l’aide. Avant deˆ composer Samedi 8 juinle Psaume 142, peut-´ etre David ´ ´ Nos yeux sont tournes vers toi.a-t-il appris ˆ ce qui etait arrive ´ — 2 Chron. 20:12.au grand pretre ´ Ahimelek, qui ´lui avait apporte son aide sans Comment procedez-vous quand ´ ¨ ´savoir qu’il fuyait Saul. Ronge vous avez une decision majeure ` ˆpar la jalousie, le roi avait fait a prendre ? Arretez-vous d’abord ´ ´assassiner Ahimelek et sa mai- votre decision, et priez-vous en- ´ ´ ´ ´sonn ee (1 Sam. 22:11, 18, 19). suite Jehovah ` de la´ benir ? Inte-David se sentait responsable de ressons-nous a la reaction de Ye- ´leur mort. ˆ C’ etait comme s’il hoshaphat, roi de ´ Juda, devant ´ ´ ˆavait lui-meme tue le pretre qui les arm ees coalis ees des Moa-lui avait tendu une main secou- bites et des Ammonites venues ´ ´ `rable. Qu’auriez-vous eprouve a combattre son peuple. “ Yehosha-sa place ? w11 15/9 1:14-16. phat prit peur et tourna sa face ´ pour rechercher Jehovah ”,´ re- Vendredi 7 juin late la Bible. Il a proclame un ˆ ˆVous etes mes amis si vous faites jeune pour tout Juda et a rassem- ´ ce que je vous commande. bl´ e le peuple afin d’ “ interroger ´ — Jean 15:14. Jehovah ”. Puis s’etant mis de-´ ˆ ´ ´ bout ´ dans l’assemblee de ´ Juda et Meme si Jesus etait amical, il de Jerusalem, il a supplie en ces ˆ ´ne se faisait l’ami intime que de termes : “ O notre Dieu, n’exe-ceux qui remplissaient certainesˆ cuteras-tu pas le jugement surconditions, comme ses onze ap o- ` eux ? Car en nous il n’y a pastres fideles (Jean 13:27, 30). Les ` ´ de force devant cette foule nom-seules personnes a qui Jesus ac- ´ ´ breuse qui vient contre nous. ”cordait son amitie etaient celles Le vrai Dieu a entendu Yehosha- ´qui le suivaient et qui servaient ´ phat et a miraculeusement deli- ´Jehovah. Lorsque vous vous de- vre Juda (2 Chron. 20:3-12, 17). ´mandez si vous devez faire de Quand nous avons une decision ` ´quelqu’un un ami proche, ´sou- a prendre, appuyons-nous sur Je- ˆvenez-vous de ce qu’a dit Jesus. hovah plutot que sur notre intel-Posez-vous les questions suivan- ligence. w11 15/11 1:10, 11.
  • 61. ˆ Dimanche 9 juin a peut-etre vu les avantages poli- tiques ´ d’un mariage avec une prin-Il faut les circoncire et leur or- ¨ cesse egyptienne. Mais un tel choix ´donner d’observer la loi de Moıse. n’etait pas justifiable. Longtemps — Actes 15:5. ´ auparavant, Jehovah avait interdit ´ ˆ aux Israelites de se choisir des fem- En ´ 49, les ap otres et les anciens ` ´de Jerusalem “ se rassemblerent mes chez les Cananeens, nommant ˆpour examiner ” l’affaire de ´ la cir- meme certains peuples en parti-concision (Actes 15:6). Tous etaient culier (Ex. 34:11-16). Salomon a pu ´des Juifs, donc des circoncis. Ce qui se dire que l’Egypte ne figurait ´ ´ ´ pas dans la liste. Toutefois, etait-suivit n’eut rien d’un debat theolo- ´ ´gique rebarbatif sur des points de ce raisonner correctement ? Jeho- ´ vah avait clairement mis en gardedetail. Ce fut une riche discussion ´doctrinale. De part et d’autre, on les Israelites : s’ils s’alliaient ¨ par ˆ ´ mariage avec des nations paıen-exprima des avis bien arretes. Le ´passage qui a tout eclairci est Amos ´ nes, ils risquaient d’abandonner le ´ ´9:11, 12. Les Ecritures annoncaient ¸ vrai culte. En realite, Salomon a ´que ceux qui resteraient de la mai- minimise ce danger. — Deut. 7:1-4. ¨ ´ w11 15/12 1:10, 11, 13.son d’Israel (des Juifs et des prose-lytes, circoncis) ainsi que des “ gensde toutes les nations ” (des Gentils, Mardi 11 juinincirconcis) deviendraient un seul Va-t’en, Satan. — Mat. 4:10.peuple pour le nom de Dieu (Actes ´ ´15:17). Par consequent, le message Jesus venait de se faire baptiser ´ ` ´ lorsque Satan l’a incite a poursui-etait clair. Il ne fallait pas exiger ´ ˆdes Gentils qu’ils se fassent cir- vre ses interets personnels au lieu ´ ´ ´concire avant de devenir chr e- de considerer Jehovah comme latiens. La Parole et l’esprit de Dieu personne la plus importante` dans ˆont conduit les ap otres et les an- sa vie. Le Diable l’a soumis a trois `ciens a tomber “ d’accord unanime- tentations. D’abord, exploitant ´un ´ment ”. — Actes 15:25. w12 15/1 besoin physique, il lui a suggere1:4, 6-8. de transformer des ´ pierres en ´ pain ´ (Mat. 4:2, 3). Jesus etait affame, car ˆ Lundi 10 juin il achevait tout juste un jeune de ´ 40 jours. Le Diable l’a donc encou-Ses femmes [ont] incline son cœur ´ ` ` rage a faire un usage contestable de a la suite d’autres dieux. ses pouvoirs miraculeux pour apai- ´ — 1 Rois 11:4. ser sa faim. Comment` Jesus a-t-il ´ ´ ` Salomon s’est engage sur une reagi ? Contrairement a Eve, qui´ n’a `mauvaise voie apres son intronisa- pas suivi les instructions de Jeho- ´ ` ´tion. D’apres le recit biblique, il vah, il s’est concentre sur la Parole ´ ´“ s’allia par mariage avec Pharaon ´ de Dieu et a immediatement rejetele roi d’Egypte ; il prit la ´ fille de la tentation (Mat. 4:4). Dans une ul- ´ `Pharaon et l’amena a la Cite de Da- time tentative, Satan est alle jus- ` ` ´vid ”. (1 Rois 3:1.) Salomon a fini par qu’a offrir a Jesus tous les´ royaumeslui construire une maison hors de la ´ du monde (Mat. 4:8, 9). Jesus a aus- ˆ ´ ´Cite de David (pour elle et peut- ˆ ´ sitot decline l’offre,` conscient queetre aussi pour ses servantes egyp- l’accepter revenait a rejeter la sou- ´ ´tiennes). Pour quelle raison ? Se- ´ ´ verainete divine — le droit qu’a Je- `lon les Ecritures, Salomon a estime hovah, le Tres-Haut, de ´ diriger le ´qu’il ne convenait pas qu’une ado- ` monde. Chaque fois, Jesus a re-ratrice de faux dieux habite a proxi- ´ ` pondu` au Diable en citant des ver-mite de l’endroit ou demeurait l’ar- sets ou figurait le nom personnel deche de l’alliance (2 Chron. 8:11). Il Dieu. w11 15/5 3:9, 11.
  • 62. Mercredi 12 juin leur terre´ natale pour accomplir ´ ´ la volonte de Jehovah et atten-“ Abraham eut foi en Jehovah, et ´ ´ dre la realisation de sa promesse. ´ `cela lui fut compt e comme jus- ´ Nous sommesˆ exhortes a nous re-tice ”, et il fut appel e “ ami de nier nous-memes afin d’obtenir ´ ´ Jehovah ”. — Jacq. 2:23. l’approbation de Jehovah ´ et les ´ ´ La foi d’Abraham transparais- b en¨ edictions qu’il nous ´ reserve. ´ ´ Mo ıse a travers e un d esert re-sait dans son souci de preserver la ´paix. C’est ce qu’illustre sa ´ reac- doutable pour se rendre en Terre ´ promise.` Nous nous frayons untion lorsqu’une querelle a eclate `entre ses gardiens de troupeaux et ` chemin ` a travers ce systeme deceux de Lot (Gen. 12:5 ´ ; 13:7). A choses a l’agonie pour entrer dans ´ ´ ´ le monde nouveau promis. Ce quel’evidence, il etait preferable que ´le patriarche et son neveu se se- ces hommes et ` ces femmes ont ´ ´parent. Comment Abraham allait- vecu, leurs succes et leurs echecs, ´ ´ leurs forces et leurs faiblesses,il gerer cette situation delicate ? ˆAu lieu de mettre en avant son age tout cela est riche de lecons pour ¸ ´ nous. — Rom. 15:4 ; 1 Cor. 10:11.ou ses relations d’amitie avec Dieu ´ `pour imposer sa volonte a Lot, il a w11 15/9 3:12. ´agi en veritable homme de paix. ˆ“ S’il te plaıt, que nulle querelle Vendredi 14 juinne se prolonge entre moi et toi, ´ ´ [Jehovah] guerit ceux qui ont leentre mes gardiens de troupeaux ´ cœur brise, et il panse les endroitset tes gardiens de troupeaux, a dit ` douloureux de leur personne.Abraham a Lot, car nous sommes ` ` — Ps. 147:3.freres. Tout le pays n’est-il ˆ pas ´ a ´ ´ta disposition ? S’il te plaıt, se- ` La vie est jalonnee d’epreuves.pare-toi de moi. Si tu vas a gau- ` Parmi les pires ˆ qui soient figureche, ` alors j’irai a droite ;` mais si tu la perte d’un etre cher, parti- `vas a droite, alors j’irai a gauche. ” culierement celle d’un conjoint ou ´Bien que Lot ait choisi la partie la d’un enfant. Le besoin de recon- ´plus fertile du pays, Abraham ne fort se fait egalement sentir lors-lui en a pas tenu rigueur. — Gen. qu’on est victime de discrimina- ´ ´13:8-11. w11 15/8 3:9, 10. tion ou de prejuges.´ Citons encore les ennuis de sante, le vieillisse- ´ ´ Jeudi 13 juin ment, la pauvrete, les difficultesParce que nous avons une si conjugales ou l’aggravation des ´ ´ conditions mondiales. Quand nousgrande nuee de temoins qui nous ´ ´ traversons des moments de ˆd e-entoure, debarrassons-nous ausside tout poids [...], et courons avec tresse, qu’est-ce qui risque d’etreendurance la course qui est pla- atteint ? Notre cœur, notre es- ´ ´ ´ prit, nos sentiments, notre´ sante cee devant nous. — Heb. 12:1. ou encore notre spiritualite. Par- ` ´ Nombre de fideles cites par Paul lons du cœur. La Parole de Dieu ˆ ´au´ chapitre 11 de sa lettre aux atteste qu’il peut etre “ brise et ´ ˆHebreux ont connu des situations broye ”. (Ps. 51:17.) Meme si notre ˆ ˆ ´ ´semblables aux notres. Noe a vecu situation est extremement grave, ` ´ ` ´l’epoque ou le monde antedilu- ´ Dieu peut nous consoler a condi-vien a pris fin. Nous vivons l’epo- ` ` tion que nous le priions avec uneque o u l’actuel syst eme de foi totale et que nous observionschoses va prendre fin. Abraham ´ ´ ´ ` ses commandements. — 1 Jeanet Sara ont ete invites a quitter 3:19-22 ; 5:14, 15. w11 15/10 3:6, 7.
  • 63. Samedi 15 juin l’esprit saint. Pour ce faire, ar- ˆ ` retons-nous sur ce que la Bi-Penser a la chair [...] signifie la ` ble dit de ces facettes du fruitmort, mais penser a l’esprit signi- fie vie et paix. — Rom. 8:6. de l’esprit et sur l’examen qui en est fait dans nos publications. Dans la pratique, qu’implique ` Nous comprendrons alors com-“ penser a l’esprit ” ? Fixer cons- ment elles doivent se traduiretamment son attention sur les ` ` au quotidien et nous pourronschoses de l’esprit de maniere a ´ les cultiver d’une meilleure fa-developper une attitude mentale ´ ´ con. Compte tenu des resultats ¸axee sur elles. Notre facon de ¸` que produit l’esprit de Dieu danspenser est alors “ soumise a la loi notre vie ainsi que dans cellede Dieu ” et s’harmonise avec la ´ de nos compagnons chretiens,sienne (Rom. 8:7, 8). Ainsi, lors- ´ nous saisissons l’importance deque se presente une tentation, ´ le laisser nous guider. w11 15/12nous sommes pousses vers le bon ´ 2:16, 17.choix, un choix guide par l’es-prit de Dieu. Il est´ donc essentiel Lundi 17 juinde fixer nos pensees sur les cho- ´ ´ses de l’esprit. Pour y ´ parvenir, Pierre etait [...] gard e dans la ´‘ mobilisons nos facultes menta- prison ; mais la congregation neles pour l’action ’, mettons au cessait de prier Dieu pour lui, in- ´ ´centre de notre vie des activites tensement. — Actes 12:5. ´ ` ´ ` ´spirituelles regulieres,´ comme la ` Les disciples ont adresse a Je-priere, la lecture et l’etude´ de la ˆ ` ´ hovah des requetes sinceres, in- `Bible, les reunions et la predica- tenses en faveur de leur freretion (1 Pierre 1:13). Ne permet- ´ tant aime. La mort de Jacques ´tons pas aux choses de la chair ˆ ne les avait pas plonges dans led’etre une source de distraction. ´ ˆ desespoir ; elle n’avait pas non ´Pensons plut ot aux choses de plus sape leur confiance dans lal’esprit. Cela nous vaudra des ` ´ ´ ´ ` priere. Au contraire, ils etaientbenedictions, car penser a l’es- ´ convaincus que Jehovah accordeprit signifie vie et paix. — Gal. beaucoup d’importance ` aux `6:7, 8. w11 15/11 2:17, 18. prieres de ses adorateurs ` fideles. Dimanche 16 juin Si elles sont conformes´ a sa vo- ´ lonte, il les exauce (Heb. 13:18,Le fruit de l’esprit est amour, 19 ; Jacq. 5:16). Qu’apprenons-joie, paix, patience, bienveil- ´ ´ ˆ nous de la reaction des disci-lance, bonte, foi, douceur, maı- ples ? Veiller, ce n’est pas uni- trise de soi. — Gal. 5:22, 23. quement prier pour soi, c’est Prenons le temps de nous ana- aussi prier pour ses compagnons ´lyser : nos paroles et nos actes (Eph. 6:18). Connaissez-vous des ´attestent-ils que nous nous lais- chretiens qui sont assaillis par ´sons diriger par l’esprit saint et des epreuves ? ´ Certains sont vic-que nous en produisons le fruit times de persecutions, d’attein- ` ´(2 Cor. 13:5a ; Gal. 5:25) ? Si tes a leur liberte religieuse, denous constatons qu’il nous´ faut catastrophes naturelles ou de ´cultiver certaines qualit es ou difficultes moins visibles. Pour- ` `facettes de ce fruit, ` soumettons- quoi ne pas prier sincerement anous encore plus a l’action de leur sujet ? w12 15/1 2:13, 14.
  • 64. Mardi 18 juin recherche dont vous disposez dans ´ votre langue, rassemblez de la do-De ma voix j’appellerai Jehovah ˆ ´ cumentation sur les diverses facet-lui-meme, et il me repondra de sa tes´ du fruit de l’esprit. Vous pouvez montagne sainte. — Ps. 3:4. n’etudier que quelques paragra- ´ ` C’est anime d’une confiance to- phes par semaine, quitte a revenir ´ plusieurs semaines de suite sur latale en son Dieu que David ecrit ces ´ ˆparoles. Conformement aux ordres meme facette. Lisez les versets ´ ´ ´ ´ donnes en reference et discutez-en.qu’il a donnes, l’arche de l’alliance, ´qui symbolise la presence divine, a Demandez-vous comment mettre ´ ´ ´ ´ ´ete ramenee au mont Sion (2 Sam. en pratique les idees que vous ´ de- ´ `15:23-25). Voila pourquoi il affirme couvrez, et priez Jehovah de benir ´ ´que Jehovah lui repondra de sa vos efforts. — 1 Tim. 4:15 ; 1 Jeanmontagne sainte. Certain que Dieu ` 5:14, 15. w11 15/4 4:10.entend les prieres, David ne re-doute rien. Au contraire, il chante : Jeudi 20 juin“ Pour moi, je veux me coucher ˆ ´ Abandonnant aussit ot les filets,afin de dormir ; oui, jeˆ me reveille- ´ ils le suivirent. — Mat. 4:20.rai, car Jehovah lui-meme continue ` ˆa me soutenir. ” (Ps. 3:5). Meme la ´ Pourquoi Pierre, Andre, Jacques ´ `nuit, alors que le risque d’une at- ´ ´ et Jean se sont-ils engages´ a pleintaque-surprise est le plus eleve, ` temps ´ dans le ministere ? Etait-ceDavid ne craint pas d’aller dormir. ´ une decision prise sur un coup deIl est convaincu qu’il se reveil- ˆ ´ tete ? Absolument pas. ´ Les mois ´ ´ ´ ´lera, car des episodes de sa vie lui ´ precedents, ils avaient ecoute Je-ont montre qu’il ´ pouvait compter ´ sus, l’avaient vu operer des mira- ´ `sur le soutien indefectible ˆ de Dieu. cles, avaient observe son´ zele pourNous pouvons avoir la meme´ con- ´ ´ la justice et avaient ete temoins ´viction si nous restons attaches aux ´“ voies´ de Jehovah ” et si nous ne des reactions enthousiastes que ` ´nous eloignons jamais de lui. — son ministere suscitait. Resultat ? ´2 Sam. 22:21, 22. w11 15/5 5:6, 7. Leur foi et leur confiance en Jeho- vah avaient grandi (Mat. 4:18-22). ´ Mercredi 19 juin Comment imiter Jesus et aider ´ les hommes qui etudient la Bible `Ne vous mentez pas les uns aux avec ´ nous a placer leur confiance ´autres. Depouillez-vous de la en Jehovah (Prov. 3:5, 6) ? Lors- ´vieille personnalite avec ses pra- que nous enseignons, mettons en ˆ ´tiques, et revetez-vous de la per- evidence la promesse que Dieu ´ ˆ ` ´sonnalite nouvelle, qui, grace a a faite de b enir abondammentla connaissance exacte, se renou- ´ ˆ ceux qui accordent aux interets du `velle selon l’image de Celui qui l’a Royaume la premiere place dans ´ ´ creee. — Col. 3:9, 10. leur vie (Mal. ˆ 3:10 ; Mat. 6:33).` ´ Comment les membres d’une fa- Soulignons, grace a un eventail de ´ ´ ` versets, que Jehovah prend soinmille chretienne parviendront-ils´ amanifester bienveillance et bonte ? de ses serviteurs. N’oublions pasLa connaissance exacte de la Pa- non plus l’effet que notre exem-role de Dieu est essentielle. Cer- ple peut avoir sur ceux que nous ´ enseignons. Parlons-leur de la fa-tains chefs de famille reservent une ´ ´ ´partie de la soiree consacree au con dont Jehovah nous a soutenus ¸ ` ´culte familial a l’etude du fruit de personnellement, et ils se senti- ´ ` `l’esprit. Ce n’est pas difficile a met- ` ront pousses a s’appuyer de plustre en place. A l’aide des outils de en plus sur lui. w11 15/11 4:6, 7.
  • 65. Vendredi 21 juin unis. Ils ne peuvent se permet- ´ ` tre de ‘ se mordre et de se de-C’est a de tels sacrifices que Dieu ´ vorer les uns ´ les autres ’ au ris- prend plaisir. — Heb. 13:16. que de ‘ s’aneantir ’. ( Gal. 5:15.) ´ Quand un Israelite offrait volon- Nous sommes aujourd’hui dans ´tairement un sacrifice pour temoi- une situation semblable. Le Dia- ´gner de sa gratitude envers Jeho- ble guette ´ les occasions de nous ´ `vah, il n’avait sans doute aucune devorer (Rev. 12:12). Et a l’horizon ´ `difficulte a choisir le bon animal. se profile “ une grande tribulation ´Il etait certainement heureux de telle qu’il n’y en a pas eu depuis ` ´donner a Jehovah ce qu’il avait de le commencement du monde ”. ´meilleur. De nos jours, les servi- (Mat. 24:21.) Comme les chretiens `teurs de Dieu n’offrent pas les sa- du I ` er siecle, nous devons veiller ¨crifices prescrits par la Loi mosaı- a ne pas nous quereller sur des ˆque, mais ils font tout de meme choses insignifiantes. Pour cela,des sacrifices´ : ils emploient leur nous avons parfois ´ besoin de l’aidetemps, leur energie et leurs res- d’hommes qualifies : les anciens. ´sources pour servir Jehovah. Se- w11 15/6 3:1, 2.lon Paul, au nombre des sacrifi- `ces ´ qui plaisent a Dieu figurent la Dimanche 23 juin ´ ´“ declaration publique ” de l’espe- ´ Je descends ´pour les delivrer de larance chretienne ainsi que l’em- ` main des Egyptiens. — Ex. 3:8.pressement a “ faire le bien ´ et ` ´ ´ ´ ´[a] partager avec d’autres ”. (Heb. Jehovah a delivre les Israelites ´ pour faire d’eux son peuple (Gen.13:15.) L’etat d’esprit avec lequel ´ ´les serviteurs de ´ Jehovah offrent 22:17). Il leur a donne un code ` de lois qui pouvait leur permet-ces sacrifices r evele la profon-deur de leur reconnaissance en- tre de jouir de relations paisiblesvers Dieu pour tout ce qu’il leur avec lui (Is. 48:17, 18). En outre, il ´ ´ ´ ´a donne. On peut donc etablir un a affirme : “ Si vous obeissez stric- ` ` tement a ma voix et si vous gar-parallele entre ceux qui s’inves- ´ ´tissent dans les activites chretien- dez vraiment mon alliance [dont ´ ´ ´nes et ceux qui offraient volontai- les termes etaient specifiˆ es dans `rement des sacrifices sous la Loi. la Loi], alors, a coup s ur, vousw12 15/1 3:8. deviendrez mon bien particulier parmi tous les autres peuples, Samedi 22 juin car toute la terre m’appartient. ” ˆ ´Faites paıtre le troupeau de Dieu (Ex. 19:5, 6). Ainsi, les Isra eli- ´ tes ne pourraient avoir de rela-qui vous est confie. — 1 Pierre 5:2. ´ ´ ` ˆ ´ tions privilegiees´ avec Dieu qu’a ` Lorsque l’ap otre´ Pierre ecrit sa ` la condition d’ob eir a sa voix. Son- ` ˆpremiere lettre, Neron n’a pas en- ´ gez a ce qu’aurait pu etre leur vie ´ `core lance sa campagne´ de per- ´ s’ils avaient obei a Dieu... Leurssecution contre les chretiens de champs, leurs vignes et leurs trou- ´ ´ ´Rome. Pierre souhaite fortifier ses peaux auraient ete b enis. Aucun ´compagnons, sachant que` le Dia- ´ de leurs ennemis n’aurait exerceble “ circule ” et cherche a les de- ˆ ´ d’emprise ´ durable sur eux. Is- ¨ ´vorer. Pour lui tenir tete, les chre- rael aurait ete une preuve vivante ´tiens doivent ‘ rester dans leur que l’ob eissance au vrai Dieu pro- ´ ´bon sens ’ et ‘ s’humilier sous la cure des benedictions spirituelles ´main puissante de Dieu ’. (1 Pierre et materielles. — 1 Rois 10:23-27.5:6, 8.) Il leur faut aussi rester w11 15/7 3:7, 8.
  • 66. ˆ Lundi 24 juin votre cœur, de toute votre ame, de ´ toute votre pensee et de toute vo-Celui qui couvre la transgression ˆ ´ ` tre force ? Si vous vous etes voue acherche l’amour, mais qui parle ´ lui et que vous vous soyez fait bap-sans cesse d’une chose separe les tiser, qu’est-ce qui vous a conduit intimes. — Prov. 17:9. ` ´ a franchir ces ´ etapes ? La Bible ´ ´ explique que Jehovah` examine les Si un chretien decouvre qu’unde ses compagnons a ´ commis un cœurs et qu’il attire a lui les per- ´ ´ ´peche grave, il doit evidemment sonnes “ desirables ”. (Hag. 2:7 ; ´ `l’encourager a le confesser aux Jean 6:44.) Par consequent, vousanciens (1 Cor. 6:9, 10 ; Jacq. 5:14- avez tout´ lieu de croire que, si vous16). En cas ` de refus ´ du transgres- ´ servez Jehovah, c’est parce qu’il ´ `seur, c’est a lui de reveler la faute vous a attire a lui. Il n’abandonne ´aux anciens. S’il gardait le silence jamais ceux qu’il a attires, pourvupar souci de maintenir la paix avec ´ que ces derniers lui demeurent fi- `le p echeur, il commettrait une ` deles. Il leur accorde une valeurgrossiere erreur, car il ´ se rendrait ´ ´ inestimable et les aime tendre-complice de son peche (L ev. 5:1 ; ment. — Ps. 94:14. w11 15/9 5:3.Prov. 29:24). Maintenant, la plu- ´part des differends qui survien- Mercredi 26 juin ´nent au sein de la congregation ne ´ N’oubliez pas de faire le bien.decoulent pas d’une faute grave ´ — Heb. 13:16.qui ´ exige la formation d’un co-mite de discipline religieuse. Il y a ´ ´ L’un des principaux moyens dedonc generalement lieu de couvrir faire du bien` aux autres est de ´avec amour les petits manque- prendre part a la “ declaration pu- ´ments d’autrui. La mise en prati- blique de notre esperance ”. Sai-que du texte de ce jour nous ai- ` sissez-vous toutes les occasions ˆdera tous a sauvegarder la paix de ´ ` de precher la bonne nouvelle dula congregation et a conserver de ´ Royaume ? Selon Paul, cette acti- ´bonnes relations avec Jehovah. — vite fondamentale ` est un “ sacrificeMat. 6:14, 15. w11 15/8 4:15, 17. de louange, c’est-a-dire le fruit de ` ´ levres qui font une declaration pu- ´ Mardi 25 juin blique ” pour le nom de Dieu (Heb. ` 10:23 ; 13:15 ; Hosh. 14:2). Il y auraitSi quelqu’un aime Dieu, celui-la ` est connu de lui. — 1 Cor 8:3. beaucoup a dire `sur le ´ temps que ´ nous consacrons a ´ la predication et ´ Malgr e tout l’amour qu’ils ´ sur ´ notre efficacite dans cette acti-eprouvent pour Jehovah, certains ` vite. D’ailleurs, de nombreux expo- ´ ´ont du mal a croire qu’il puisse ˆ ses des reunions de service noussouhaiter les connaıtre. D’autres, permettent de nous analyser sousqui souffrent d’un manque d’es- ce rapport. En deux mots, puisque ´ ´time de soi, ne se jugent pas di- la predication, organisee ou infor-gnes de lui appartenir. Qu’il est ´ ´ melle, est un “ sacrifice de louange ”rejouissant de savoir que Jehovah ` et fait partie de notre culte, ilporte quant a lui un regard posi- nous faut offrir ce que nous avonstif sur nous (1 Sam. 16:7) ! Aimer de meilleur. La situation de chacun ´Dieu est donc une condition indis- ˆ est differente. Cependant, ˆ le temps `pensable pour etre connu de lui. ´ ´ que nous passons a pr echer laReflechissez : Pourquoi lisez-vous bonne nouvelle est souvent le refletcette publication ? Pourquoi cher- ` ´ de la valeur que nous accordons auxchez-vous a servir Jehovah de tout choses spirituelles. w12 15/1 4:9, 10.
  • 67. ` ` Jeudi 27 juin la : il lui faut s’appliquer´ a rem- ´ plir les conditions specifiees dans ´[Dieu] nous console dans toute les Ecritures (1 Tim. 3:1-13 ; Tite´notre tribulation, pour que nous 1:5-9 ; 1 Pierre 5:1-3). Par ˆ conse-puissions consoler ceux qui sont ` quent, si un frere souhaite etre as- ´dans toutes sortes de tribulations. sistant ministeriel ou ancien, mais — 2 Cor. 1:4. ´ ´ ´ qu’il n’ait pas encore ete nomme, ˆ il devrait identifier les domaines Comment pouvons-nous etre ´ ´consoles ?´ En assistant aux reu- dans lesquels il lui faut progres- ` ser. Qu’est-ce ´ qui favorisera sesnions chretiennes, ou sont abor- ´ ` ` `des des themes bibliques stimu- progres ? Lire regulierement´ la Bi- ´ ˆlants. La Bible mentionne` que ble, etudier assidument, mediter, ˆ prier avec ferveur et precher avec `Judas ` et Silas “ encourag erent zele. w11 15/11 5:15, 16.les freres par de nombreux dis- `cours et les fortifi erent ”. (Ac- ` ´ Samedi 29 juintes 15:32.) Avant et apr´es les reu- ´nions, les assistants echangent Vois ! L’esclave de Jehovah ! Que ` tout se passe pour moi selon tades propos constructifs. Des lors, ˆ ´ ´meme si des situations p enibles declaration. — Luc 1:38.nous affligent, ne nous isolons En prononcant ´ les ´ paroles ci- ¸pas ; cela n’arrangerait pas les ´ dessus, Marie a revele une condi- ´ ´choses (Prov. 18:1). Suivons plu- ˆ tion de cœur que Dieu avait ´prece-tot cette exhortation de Paul : ´ ´ demment remarquee. La reponse ´ ´ `“ Considerons-nous les uns les au- ` spontan ee qu’elle a adress ee atres pour nous inciter a l’amour ´ l’ange indiquait qu’elle etait toute ´ ` `et aux belles œuvres, n’abandon- ´ disposee a se soumettre a la vo-nant pas notre assemblee, comme ´ lonte divine. Qu’allait penser lec’est l’habitude de quelques-uns, voisinage de cette grossesse pourmais nous encourageant mutuel- ´ le moins etrange ? Et ses fian-lement, et cela d’autant plus que cailles, ne risquaient-elles pas ¸ ˆ `vous voyez approcher le jour. ” — ´ d’etre compromises ? A aucun mo-Heb. 10:24, 25. w11 15/10 4:11, 12. ´ ment Marie n’a souleve ces ob- ´ jections. En se designant comme Vendredi 28 juin la plus humble des servantes, une ´Exerce-toi en ayant pour but l’at- “ esclave ”, elle a montre qu’elle ´ ` avait totalement confiance en Je-tachement a Dieu. — 1 Tim. 4:7. ˆ hovah, son Maıtre. Vous est-il ar- ´ Les anciens ont le devoir d’ai- ` rive de´ vous sentir quelque peuder les freres pour qu’ils endos- ´ ´ ´ depasse par des difficultes ou des ´ ´sent des responsabilites. Cela dit, ` ` responsabilit es th eocratiques ?c’est avant tout a chaque frere ´ Il convient que chacun de nousde montrer son d esir de ser- se pose ces questions : ‘ Suis-vir ses compagnons, quels que ´ je pleinement convaincu que Je-soient ˆ les encouragements dont il ´ hovah peut arranger une situa- ´ ` ´peut etre l’objet (Gal. 6:5). Evi- ´ tion conformement´ a` sa volonte ?demment, il n’est pas ´ necessaire ˆ Suis-je tout dispose a faire ce qued’etre assistant ministeriel ou an- ˆ Dieu me demande ? ’ Soyez cer- `cien pour etre serviable et parti-` tain que Dieu accorde son esprit a `ciper pleinement au minist ere. ` ceux qui lui font entierement con-Toutefois, celui qui aspire a oc- fiance et qui reconnaissent sa vo- ´cuper des fonctions dans la con- ´ ˆ lonte souveraine. — Actes 5:32.gregation ne doit pas s’arreter w11 15/12 4:3, 4.
  • 68. Dimanche 30 juin prendre conscience de´ leurs fau- ´Vous deviendrez pour moi un tes et de la necessite d’un sa- ´ ` ˆ crifice supˆ erieur a ceux que leurroyaume de pretres et une nation ´ grand pr etre etait en ˆmesure sainte. — Ex. 19:6. ´ d’offrir. Elle jouait le role d’un ´ La promesse de Jehovah se- ´ precepteur qui devait les menerlon laquelle les Israelites four-ˆ au Christ, ou Messie, titres quiniraient “ un royaume de pre- ´ signifient “ Oint ”. Cependant,tres ” etait-elle vide de sens ? lorsqu’il arriverait, le Messie ins-Pas `du tout. S’ils s’efforcaient ¸ taurerait la nouvelle alliance an- ´ ´ ´sincerement de respecter la Loi, ´ noncee par Jeremie. Ceux´ qui ´ ´cet honneur leur serait accorde, ont accepte le Christ ont ete ad-mais pas sous la Loi (Gal. 3:19- ` ´ mis dans la nouvelle alliance25). La Loi servait a preserver le ` pour former “ un royaume de ˆculte pur. Elle aidait les Juifs a pretres ”. w12 15/1 5:5, 10. Lundi 1er juillet Mardi 2 juillet ´ ´Preserve ton cœur. — Prov. 4:23. Avec moi il a travaille comme un Tous les conjoints, enfants, pa- esclave pour faire progresser larents, etc., n’adopteront pas obli- bonne nouvelle. — Phil. 2:22. ˆ `gatoirement le vrai culte, meme ´ Jeunes freres, vous pouvez voussi depuis des annees leur proche mettre au service des ´ membresconserve une belle conduite et ˆ ´ ´ ´ plus ages de la congregation etleur parle de la verite avec tact. ` ´ les soutenir de bien des manie-Certains resteront indifferents ` ´ou s’opposeront a lui avec achar- res. Vous pouvez aussi vous pre- ´nement (Mat. 10:35-37). D’autres occuper de l’etat de` la Salle du ´en revanche ´ seront sensibles aux Royaume et veiller a la proprete ´ ´ des lieux. Votre etat d’esprit vo-qualites chretiennes. Un homme ´ `qui est devenu Temoin apres sa lontaire, qui s’exprime quand ´ vous offrez votre aide, prouve quefemme affirme : “ Celui qui de- ´ ´veloppe des qualit es attirantes vous ´ prenez au serieux le service ` ´ne peut pas deviner quel effet sacre. A l’exemple de Timothee, ` ´cela aura sur le cœur et l’esprit apprenez a vous soucier reelle- ´de son conjoint. Alors, surtout, ment des besoins de la congrega-ne perdez jamais l’espoir que vo- tion (Phil. 2:19-21). Anciens, ayeztre mari ou ˆ votre femme change soin de bien utiliser les jeunesun jour. ” Meme si un membre de ` freres qui s’efforcent de ‘ fuir les ´sa famille ne partage toujours pasˆ desirs de la jeunesse ’ et qui pour-sa foi, le croyant peut etre heu- ´ suivent “ la justice, la foi, l’amour,reux. Voici ce que dit une chre- ´ ´ la paix ”, et d’autres qualites pre-tienne qui, depuis 21 ans, tente ` ` cieuses (2 Tim. 2:22). En leur con- ˆ ´sans succes d’amener son mari aaccepter le message du Royaume : fiant des taches dans la congrega- ˆ“ En m’investissant dans les acti- tion, vous ´ leur permettez ` d’etre ` ´ ´ “ mis a l’epreuve quant a leursvites spirituelles — l’etude indivi- ´ ` `duelle, les reunions, le ministere, aptitudes ´” a endosser des res-` ´ ponsabilites. Leurs progres sontl’aide aux compagnons chr e-tiens ´ —, je me sens plus proche ainsi “ manifestes pour tous ”. ´de Jehovah, et je preserve mon — 1 Tim. 3:10 ; 4:15. w11 15/4cœur. ” w12 15/2 4:15, 16. 1:13, 14.
  • 69. ` Mercredi 3 juillet vons une grande satisfaction a ai- ` ` ´ ´ der les gens sinceres a compren-Chacun est eprouve en se laissant ˆ ´ dre ce qu’est la bonne nouvelle si ´entraıner et seduire par son pro- souvent mentionnee dans la lettre ´ pre desir. — Jacq. 1:14. aux Romains. Cette bonne nou- ´ velle “ est, en effet, la puissance de Par `son attitude, Jesus nous en-gage a accepter de subir la honte Dieu pour le salut de tout homme ` qui a foi ”. (Rom. 1:16.) Outre cetteet a ne pas attacher trop d’im- ` ´ ´portance a notre reputation (Heb. satisfaction, nous verrons certains ´ de nos semblables partager le sen-12:2). Quand le Diable l’a tente, ´ ` ´ ¨il a porte son regard´ au-dela de timent exprim e par Isaıe, dont ´ Paul a repris les paroles en Ro-la tentation et a songe aux conse-quences de ses actes. Il s’est ap- mains 10:15 : “ Qu’ils sont jolis les ´ ´ pieds de ceux qui annoncent despuye sur la Parole de Jehovah et a ´employe le nom divin. Quand nous bonnes nouvelles de choses bon- ´ nes ! ” — Is. 52:7. w11 15/6 1:20, 21.sommes tentes ˆde ` faire quelque´ ´chose qui deplaıt a Jehovah, sur Vendredi 5 juilletquoi concentrons-nous notre at- ` ´tention ? Plus nous pensons a l’ob- Ne peine pas pour acqu erir desjet de la tentation, plus le mauvais richesses. — Prov. 23:4. ´ ´desir risque de s’intensifier (Jacq.1:15). Extirpons donc sans tarder ` Satan incite quantit´e de gens ´ ´ ˆ a chercher ´ la s ecurit e dans lesce desir, meme si pareille mesure choses materielles. L’argent, lessemble aussi radicale que de s’ar- ´ biens´ ou un emploi fortement re- ´racher un membre (Mat. 5:29, 30). ´ ´ ´ mun er e semblent` procurer desComme Jesus, reflechissons aux ´ ` avantages. Mais a ´ quoi serventconsequences de nos actes, a l’ef- les possessions materielles quandfet qu’ils auront sur nos relations ´ ´ ´ ´ la sante decline, que l’economieavec Jehovah. Et souvenons-nous s’effondre ou que frappe une ca-de ce que dit la Bible. Nous prou- ´ tastrophe naturelle ? Qu’ap-verons de cette facon que Jehovah ¸ portent ces possessions ´ lors-est la personne la plus importante qu’on ressent un vide interieur,dans notre vie. w11 15/5 3:13-15. qu’on cherche un but, une direc- ´ tion et des reponses aux grandes Jeudi 4 juillet interrogations de la vie ? Quel sou- ´ `Quiconque met sa foi en [Jesus] lagement offrent-elles face a la ´ mort ? Si nous attendons de nosne sera pas decu. — Rom. 10:11. ¸ biens qu’ils comblent nos ´ besoins Nous devrions avoir constam- ` spirituels, nous serons decus. Ils ¸ment a l’esprit que la ˆ bonne nou- ne nous apporteront rien ` de ce `velle ´ que nous pr echons est ˆ ´ ` ´ cote-la ; ce sont des chimeres. A ˆcentree sur Jesus. Pour ceux qui ` long terme, ils ne pourront memesavent ce ´ que la Bible dit a propos ´ ´ ´ pas assurer notre securite physi-du p eche, le message relatif au ´ ´ que, car ils n’allongent pas la du- ´Christ ne` pose generalement pas ree de la vie ni ne sont un rem-de probleme. En revanche,´ pour part contre la maladie et la mort ´d’autres, il est nouveau ou etran- ` (Prov. 23:5). Jehovah, lui, n’est `ger a leur culture. Si ces derniers ` ` pas une chim ere. Il est le vraien viennent a croire en Dieu et a ´ Dieu. Ce n’est qu’en entretenantaccepter les Ecritures,ˆ il nous ´ fau- avec lui des relations solides que ´ ´ ´dra leur expliquer le role de ´ Jesus. ` nous trouverons la securite verita-A n’en pas douter, nous eprou- ble. w11 15/7 1:16.
  • 70. ´ ´ Samedi 6 juillet au sens figur e, c’est pour de- ¨ ´ ˆ signer “ l’Israel de Dieu ”, lesBien [que Jesus] e ut accompli ´ 144 000 chretiens quiˆ sont ointstant de signes devant eux, ils d’esprit saint pour etre rois et ˆ ´n’avaient pas foi en lui, de sorte ¨ ` pretres au ciel (Rev. 7:4 ; 21:12). ˆque la parole d’Isaıe le prophete Mais arretons-nous sur le ¨ sens s’accomplit. — Jean 12:37, 38. particulier du nom Isra el en ` ´ ´ ´ ´ Le prophete avait predit que, Matthieu 19:28. Jesus a declare´ : ´malgre tout le bien que ferait “ Vous qui m’avez suivi, vous sie-le Messie, beaucoup de gens ne gerez, vous aussi, sur douze ˆcroiraient pas en` lui (Is. 53:1). trones, jugeant les douze tribus ¨ ˆDurant le ministere de l’ap otre d’Israel. ” Dans ce ¨ verset, ´ “ lesPaul, peu de personnes ont eu douze tribus d’Israel ” represen-foi dans la bonne nouvelle con- tent les personnes qui seront ju- ´ ´ ´cernant Jesus, ´ le Messie (Rom. gees par les disciples oints ` de Je- ´ ´10:16, 17). Les Ecritures ont ega-¨ sus et qui sont appelees a vivre ´ ´lement annonce qu’il serait haı eternellement sur la terre trans- ´ ´ ´sans raison (Ps. 69:4). Dans son ´ formee en paradis. Elles bene- ˆEvangile, l’ap otre Jean cite ces ficieront du service sacerdotal ´propos de Jesus¨ : “ Ils nous ont des 144 000. w11 15/9 2:1, 2.vus et aussi haıs, moi ainsi que `mon Pere. Mais c’est pour que Lundi 8 juillet ´s’accomplisse la parole ecrite¨ Faites tout pour la gloire de Dieu.dans leur Loi : ‘ Ils m’ont haı — 1 Cor. 10:31.sans ´raison. ’ ” (Jean 15:24, 25). ´Les Evangiles attestent que Je- Avant de choisir une forme de ´ ` ´ ¨ d etente, soumettons-la a cesus etait ha ı, notamment deschefs religieux juifs. Par ailleurs, test : 1) Avec quoi vais-je me di- ´Christ a dit un jour : “ Le monde vertir ? Est-ce correct ou degra- ¨ dant (Prov. 4:20-27) ? 2) Combienn’a aucune raison de vous haır, `mais il a de la´ haine pour moi, de temps vais-je consacrer a ce ` divertissement ? Est-ce raison-parce que je temoigne a son su-jet que ses œuvres sont mau- nable ou non (1 Tim. 4:8) ? ´vaises. ” — Jean 7:7. w11 15/8 3) Avec qui vais-je me detendre ? ´1:16, 17. S’agit-il d’une bonne frequenta- tion ou non (Eccl. 9:18 ; 1 Cor. Dimanche 7 juillet 15:33) ? Si, dans au moins un ´ de ces domaines, un certain di-Paix et misericorde sur eux, oui ¨ vertissement ne satisfait pas auxsur l’Israel de Dieu. — Gal. 6:16. ´ ´ normes bibliques, il echoue au Qu’evoque pour vous le nom ¨ test. Par contre, si nous veillons `Israel lorsque vous le lisez dans a respecter les normes divinesla Bible ? Sans doute pensez- ` dans chacun de ces domaines, ´ ˆvous a Jacob,´ le fils d’Isaac, dont ´ ´ ¨ nous honorerons Jehovah meme ´le nom a ete change en Israel, ` dans nos moments de detente etou bien a ses descendants, l’an- ¨ nous en ´ retirerons les bienfaitstique nation d’Isra el. Les ´ escomptes (Ps. 119:33-35). Lors- ´Ecritures parlent aussi d’un Is- ¨ ´ ´ qu’il est question de nous deten-rael spirituel. En general, quand ¨ dre, efforcons-nous donc de faire ¸elles emploient le terme Israel les bons choix. w11 15/10 1:16-18.
  • 71. ` ´ Mardi 9 juillet tendons pas a ce que Jehovah ´ ˆ ´ ` nous delivre miraculeusement.Je sais bien, o Jehovah, qu’ a ´ Cependant, nous ne doutons pasl’homme tire du sol n’appartientpas sa voie. Il n’appartient pas qu’il emploie sa puissance en fa- ` veur de ses serviteurs (2 Chron.a l’homme qui marche de diriger ˆ ` ´ 16:9). Grace a son esprit, nous son pas. — Jer. 10:23. ˆ ` pouvons etre de taille a lutter Un jour, les Philistins sont ´ ¨ contre n’importe quelle dif- ´mont es contre Isra el. David ´ ´ ficulte (2 Cor. 4:7 ; 2 Pierre 2:9). ´a interroge Jehovah, qui lui a D’autre `part, Jehovah donnera ˆfourni cette instruction claire : bientot a son Fils le pouvoir de“ Monte, car vraiment je [les] ´ liberer des millions de personneslivrerai [...] entre tes mains. ” ` de la plus impitoyable des pri-(2 Sam. 5:18, 19). Peu apres, les sons : la mort (Jean 5:28, 29). No-Philistins sont revenus. David ´ tre foi dans les promesses de Je-aurait pu se dire : ‘ Je me suis ´ ` ´ hovah nous insuffle un couragedeja trouve` dans cette situation. ´ hors du commun face aux epreu-Je n’ai qu’a faire comme avant : ves. w12 15/1 2:13, 15, 16.je vais monter contre les enne-mis de ` Dieu. ’ Mais, au lieu de ´ Jeudi 11 juilletse fier a son experience, il s’est ´ ´encore tourne vers Jehovah. Et Veillez et priez. — Mat. 26:41.il a bien fait ! Cette fois-ci, il ´ Peut-on vraiment imiter la vi-a recu des directives differentes ¸ ´ gilance de Jesus ? La question ´(2 Sam. 5:22, 23). Lorsque nous ` est legitime, car il est impossi-sommes face a ´ une situation ou ´ ` ble d’egaler un homme parfait. ´a ´ une difficulte que nous avons ` ´ ` Qui plus est, il lui est `arrive dedej a rencontree, veillons a ne ` ´ voir a l’avance des evenementspas nous appuyer seulement sur ´ dont certains n’auraient lieu quenotre vecu. w11 15/11 1:13. ´ des milliers d’annees plus tard ! ´ Mercredi 10 juillet Avait-il donc reellement besoin ˆ ´ ´ d’etre vigilant (Mat. 24:37-39 ; ´ ´ Pierre etait [...] garde dans la H eb. 4:15) ? Ind eniablement. prison. — Actes 12:5. ` D’ailleurs, la derniere nuit de ´ ` sa vie terrestre, il a exhorte ses Imaginons la scene : Une vive ` ˆ `lumi ere inonde la cellule ´ de ap otres fideles en ces termes :Pierre. Un ange, de toute evi- “ Veillez avec moi. ” Plus tarddence invisible pour les ˆ gardes, il leur a dit : “ Veillez et priez ` sans cesse, pour que vous n’en-se tient la. Il secoue l’ap otre afin ´ `de le reveiller. Et voila que tom- triez pas en´ tentation. ” (Mat. ´ ˆ 26:38, 41). Jesus s’etait toujoursbent les chaınes qui entravent ` ´ses mains ! L’ange le mene hors montre vigilant, mais en cet ins- ˆde ` sa cellule, en passant tout tant crucial, il voulait l’ etre ´ d’autant plus et se sentir aussipres des gardes postes dehors, et `lui fait franchir une imposante proche que possible de son Pere ´porte en fer, qui s’ouvre “ d’elle- celeste. Il savait que ses disci- ˆmeme ”. (Actes 12:10.) Une fois ples devaient rester eux aussi` en ´qu’ils sont dehors, l’ange dispa- etat d’alerte, non seulement a ce ` ˆ ˆ `raıt. Pierre est libre ! Bien sur, a ´ moment-la, mais constamment.notre epoque, nous ne nous at- w12 15/2 1:1, 3.
  • 72. Vendredi 12 juillet dans le monde nouveau. Si vous ` gardez en ligne de mire le ser-Que votre lumiere brille devant les vice de Dieu et faites ´ des pro- hommes. — Mat. 5:16. jets d’avenir en´ cons equence, ´ S’il existait quelque chose ´ qui vous ` resterez ‘ eveilles ’. Don-nous permette de nous am` elio- nez a votre existence une orien-rer, d’apporter encoreˆ plus a nos ` tation qui vous permettra d’ob-freres et sœurs et d’etre encore tenir le prix qu’est la vie ´plus utiles entre les mains de eternelle ` (1 Cor. 9:24). En cou- ´Dieu, ne serait-ce pas merveil- ´ rant apres les biens materiels,leux ? Or, Jehovah nous fait un tel beaucoup ont fait fausse route etdon : son esprit saint (Luc 11:13). ont perdu de vue ce prix. Consa-Quand il agit dans notre vie, l’es- ` crer sa vie a devenir riche n’estprit de Dieu produit en nous des ´ ´ pas la voie du bonheur. Les biensqualites qui ameliorent notre ser- qu’on peut acheter ´ sont tempo-vice pour Dieu sous toutes ses raires. Jeunes chr etiens, fixezfacettes. Quel don inestimable ´ vos yeux sur les choses “ qui ne(Gal. 5:22, 23) ! Ces qualit´ es sont ´ se voient pas´ ”. En effet, ces cho-le reflet de la personnalite de Je- ` ses-la “ sont eternelles ”. — 2 Cor.hovah Dieu, Lui dont cet esprit ´ ´ 4:18. w11 15/5 1:15, 16.emane (Col. 3:9, 10). Les chre-tiens doivent s’efforcer d’imiter Dimanche 14 juilletDieu. Pourquoi ? La raison es- ´ ´sentielle ressort de ces paroles Abraham resida comme etranger ´ ´ ` ˆ encore de longs jours au pays desque Jesus a adressees a ses ap o- ` ´tres : “ Mon Pere est glorifie en Philistins. — Gen. 21:34. ` ´ceci : que vous continuiez a porter Quand des armees envahisseu-beaucoup de fruit. ” (Jean 15:8). ´ ses ont capture Lot, Abraham n’a ´ ´ ` `Quand nous cultivons “ le fruit de pas hesite a se porter a son se-l’esprit ”, cela se constate dans cours (Gen. 14:14-16). Plus tard,nos actes et nos paroles. Et par ´ les Philistins ‘ se sont empares de ´ce beau comportement, Dieu est ´ force ’ d’un ` puits creuse par ses ´ ´glorifie. w11 15/4 3:2, 3. serviteurs a Beer-Sheba. Com- ´ Samedi 13 juillet ment le patriarche allait-il rea- ´ ´ gir, lui qui, pour sauver son ne- Demeurons eveilles. veu, avait combattu et vaincu — 1 Thess. 5:6. quatre rois ? Au lieu de ripos- Jeunes, comment pouvez-vous ter et de reprendre son puits, il ´ ´ ` a decide de ne` rien dire. Quel-vous joindre a l’effort de vos pa- `rents et aider votre famille a que temps apres, le roi philistin ´ ´ est venu conclure une alliance de‘ demeurer eveillee ’ ` spirituelle- ´ ´ ´ment ? Reflechissez a la recom- paix avec lui. Le roi lui a fait ju- ´ rer de se montrer bon envers sespense que Jehovah se propose de `vous accorder. Souvenez-vous : descendants. C’est a ce moment- ` ´quand vous etiez petits, vos pa- la seulement qu’Abraham l’a in- ´ ´ ´rents vous ont sans doute mon- forme qu’un puits lui avait ete ´ ´ ´tre des images du Paradis. Puis, vole.´ Consterne, le roi le lui a res- ´ ´en etudiant avec eux la Bible titue. Le patriarche a continue de ´et des publications, vous vous ˆ ´ ´ r´ esider paisiblement commeetes fait une idee plus precise de ´ etranger dans le pays. — Gen.ce que sera la vie eternelle 21:22-31. w11 15/8 3:10, 11.
  • 73. ´ Lundi 15 juillet Ecritures, ou incapables d’assu- Courons avec endurance. mer une attribution de service ? ` ´ ´ La encore, Jehovah peut nous ai- — Heb. 12:1. der et nous consoler. Quand Jo- ´ Qu’est-ce qui a permis aux fi- ` ´ sue a recu pour mission de me- ¸deles´ serviteurs de Jehovah du ´ ner le peuple au combat contre ¨passe d’endurer leurs epreuves des nations puissantes, Moıse a ´et de terminer ´ leur course pour dit aux Israelites : “ Soyez cou-la vie ? ´ Considerez l’exemple de ´ ´ rageux et forts. N’ayez pas peurNoe (Heb. 11:7). “ Le deluge des et ne tremblez pas devant eux, ´eaux ” qui allait ‘ ravager toute ´ car c’est Jehovah ton Dieu qui ´chair ’ etait quelque chose qu’on marche avec toi. Il ne te delais-n’avait pas encore vu (Gen. 6:17). ´ ´ sera ni ne t’abandonnera com- `Noe ne l’a pas pour autant juge ˆ pletement. ”´ (Deut. 31:6). Avec ´impossible, ni meme improbable. l’appui de Jehovah, Josue a faitPourquoi ? Parce qu’il avait foi en ´ ´ entrer le peuple en` Terre pro-Jehovah. Ce´ que Jehovah annon- ´ mise ´ et l’a conduit a la victoire. ´ `cait, il le realisait. Noe n’a pas ¸ ´ Precedemment, a la mer´ Rouge, ¨ ´ ´non plus estime que ce que Dieu ´ ´ Moıse avait lui aussi beneficie dului avait demande etait trop dif- soutien de Dieu. — Ex. 14:13, 14,ficile. “ ´ Ainsi fit-il, exactement ”, ´ 29-31. w11 15/10 3:8, 9.dit le recit´ (Gen. 6:22). Ce n’etait ´pas rien, etant donne toutes les Mercredi 17 juillet ´ ´ ´responsabilites qui lui avaient ete ´ D’abord, fais la paix avec tonconfiees : construire l’arche, ras- ` frere. — Mat. 5:24.sembler les animaux, stocker dela nourriture pour lui et sa fa- Imaginons que nous ayons of- ´ ` ˆmille ainsi que pour les b etes, fense ˆ un de nos freres ou Dieu ˆprecher un message d’avertisse- lui-meme, involontairement ou ` ´ment et veiller a la spiritualite par inattention. Notre conscience ˆ `des siens. Mais grace ´ a sa foi et ` nous signale que ` notre compor- ´a son endurance, No e et sa fa- ´ ´ tement laissait a desirer. Qui- ´mille ont eu la vie sauve et ont ete ´ conque prend au serieux le ser- ´abondamment b enis. w11 15/9 vice sacre fera tout ce qui est ´3:13. en son pouvoir pour reparer le tort commis. Cela peut signifier ` Mardi 16 juillet demander sinc erement pardon ˆ ˆ ` ` ´Faites conna ıtre vos requ etes a a ´ l’offense ou, dans le cas d’un ´Dieu ; et la paix de Dieu, qui sur- p ech e grave, rechercher l’aide ´ spirituelle ´ des anciens (Jacq.passe toute pens ee, gardera ´ 5:14, 15). Reparer une faute com-vos cœurs et vos facultes mentales ´ mise contre un de nos semblables par le moyen de Christ Jesus. ˆ ou contre Dieu nous coute donc — Phil. 4:6, 7. quelque chose. Mais ce genre de Il peut ´ nous arriver de traver- ´ “ sacrifice ” nous permet de re- ´ser des periodes d’intense decou- nouer avec Jehovah ou avec no-ragement. Nous courons alors le tre compagnon, et de retrouverdanger de nous laisser submer- ´ une conscience pure. Au final, ´ger par des sentiments negatifs. cette demarche renforce notreNous estimons-nous incapables conviction que la conduite que ´de nous acquitter d’une respon- ´ nous dicte Jehovah est la meil-sabilite que nous imposent les leure qui soit. w12 15/1 3:9, 10.
  • 74. Jeudi 18 juillet “ Je connais tes actions, et ton ` amour, et ta foi, et ton minis-Dans la foi, tous ceux-l a [...] ` ´ ´ tere, et ton endurance, et je sais ´ont d eclare publiquement qu’ils ´ ´ ´ que tes actions recentes sont plusetaient des etrangers et des resi- nombreuses que celles d’autre-dents temporaires dans le pays. ´ ´ fois. ” (Rev. 2:19). De nos ´ jours, ´ — Heb. 11:13. chaque congregation de Temoins ` ´ D es les temps anciens, alors de Jehovah manifeste aussi unqu’ils se trouvaient dans un monde certain esprit, une certaine men- ´ ´ ` ´impie, les fideles serviteurs de Je- talite. Il existe des congregations ´hovah etaient manifestement dif- connues pour leur chaleur, ´ d’au- ` ´ferents du reste des hommes. Par ´ ´ tres pour leur zele dans la predica-exemple, H enok et No e “ mar- tion. w12 15/2 3:1, 2.chai[ent] avec le vrai Dieu ”. (Gen.5:22-24 ; 6:9.) Tous deux ont coura- Samedi 20 juillet ´ ´geusement proclame les jugements ´ C’est pourquoi rejetez toute saletede Jehovah contre le monde de Sa- ` ´tan (2 Pierre 2:5 ; Jude 14, 15). Voil´ a et ce qui surabonde : la mechan- ´pourquoi on lit dans la Bible : He- cete. — Jacq. 1:21. ` ´ ´nok “ [a] plu` a Dieu ”, et Noe “ se Le chretien doit laisser l’espritmontrait integre parmi ses contem- ´ de Dieu le guider autant en pu-porains ”. (Heb. 11:5 ; Gen. 6:9.) Sur ´ blic qu’en prive. Le monde de Sa- ´l’ordre de Dieu, Abraham et Sara ´ ` tan propose de nos jours quantiteont ´ laisse derriere eux les commo- ` d’images abjectes et de specta-dites de la vie citadine, a´ Our des ´ ´ cles ignobles. Notre spiritualit eChaldeens, et ont accepte les con- ´ ´ est donc menacee. Quelle reactiontraintes de la vie nomade dans un ´territoire etranger (Gen. 11:27, 28 ; la Bible´ nous recommande-t-elle ? ´ Considerons l’exemple de Joseph.12:1). Paul a ecrit´ : “ Par la foi, Abra- ´ ´ ´ham [...] a reside en etranger dans Alors qu’il se trouvait coup e dela terre de la promesse comme dans sa famille et de son peuple, il a ´ ` ´ ` ´ refuse de commettre un adultereune terre etrangere, et ´il a habitesous des tentes. ” — Heb. 11:8, 9. avec la femme de Potiphar. “ Com-w11 15/11 3:2, 3. ment donc pourrais-je commettre ´ ce grand mal et pecher vraiment ´ Vendredi 19 juillet contre Dieu ? ” ´ s’est-il ´ exclame ´ ´ (Gen. 39:7-9). Jehovah etait bienQue la faveur immeritee du Sei- ´ ´ present dans sa vie. S’il en va de ˆgneur Jesus Christ soit avec l’es- meme pour nous, nous ne regar- prit que vous manifestez. derons pas de spectacles impurs — Phil. 4:23. et nous nous refuserons, quand ´ ` Les chr etiens de Philippes nous sommes seuls, a tout acte ˆ qui indignerait Dieu. Nous nousavaient beau etre pauvres, ils ne ´ ´s’en montraient pas moins g e- montrerons aussi resolus que le ´ ´ ´ `nereux et t emoignaient a leurs psalmiste qui a chante : “ Je veux `freres et sœurs un amour exem- agir avec ` prudence, d’une ma- `plaire (Phil. 1:3-5, 9 ; 4:15, 16). ni ere int egre. Quand viendras- ˆL’ap otre Paul a donc pu conclure tu vers moi ? Je circulerai dans ´ ´ ` ´ ´la lettre qu’il leur a adressee par l’integrite de mon cœur, a l’inte-les mots du texte d’aujourd’hui. ´ rieur de ma maison. Je ne mettraiComme un esprit similaire regnait ´ devant mes yeux aucune chosedans la congr egation de ´ Thya- ´ ´ ne valant rien. ” — Ps. 101:2, 3.tire, le Christ glorifie a declare : w11 15/4 4:13, 15.
  • 75. Dimanche 21 juillet confie ses enfants pendant son ˆ ` ˆ ´ absence. Vous allez bien sur vousLeve-toi, o Jehovah ! Sauve-moi, ˆ occuper d’eux et les nourrir. Sio mon Dieu ! Car tu dois frapper ` ˆ l’un d’entre eux tombe malade,tous mes ennemis a la machoire. vous vous assurerez qu’il re coit ´ ´ ¸ ´Les dents des mechants, tu dois les soins medicaux appropries. les briser. — Ps. 3:7. De facon ˆ similaire, les anciens ¸ ´ Victime de la fourberie d’Absa- “ [font] paıtre la congregation de ´ ´ ´ Dieu, qu’il a achetee avec le sanglom et de l’infidelite de tant´ d’au-tres, David chante malgre tout de son propre ` Fils ”. (Actes 20:28.) ´ Ils gardent a´ l’esprit ´ que cha-les paroles cit ees ci-dessus. Il ´ ´n’est pas anime d’un esprit de que brebis a ete achetee ´ avec le ´vengeance. Si ses ` ennemis doi- sang precieux de Christ Jesus. En ˆ ´ ˆ hommes responsables, ils nour-vent etre ‘ frappes a la machoire ’, `c’est Dieu qui s’en chargera. Le rissent, protegent et prennent ´ ´ ˆ soin du troupeau. w11 15/6 3:5.roi a redige pour lui-meme unecopie de la Loi.´ Or, dans ` cette ´Loi, Jehovah declare : “ A moi Mardi 23 juillet ´ ´ ´ ´ ˆ ´ ´ ´la vengeance et la retribution. ” J’ai ete degoute de cette genera-(Deut. 17:14, 15, 18 ; 32:35). Il re- ´ ` tion et j’ai dit : “ Ils s’egarent tou-vient aussi a´ Dieu de ‘ briser les jours dans leurs cœurs, et ilsdents des mechants ’, autrement ` ˆ ´ n’ont pas appris a connaıtre mesdit de les mettre hors d’etat de ´ ´ voies. ” J’ai donc jure dans manuire. Jehovah sait qui fait par- ` ´ colere : “ Ils n’entreront pas danstie des mechants, car il “ voit ce ´ mon repos. ” — Heb. 3:10, 11.que vaut le cœur ”. (1 Sam. 16:7.) ´ ´Nous sommes heureux qu’il nous Les Israelites s’etaient vu of-donne la foi et la force suffisan- frir l’honneur incomparable de ` ´ ˆtes pour tenir tete au Diable, le collaborer´ a la realisation du des- ´ ´plus redoutable des ˆ m echants. sein ´ de Jehovah. Il en aurait re- ´ ´ ´Une fois jete dans l’abıme, ce lion sulte des benedictions pour eux- ˆrugissant ne sera plus qu’un lion memes, et aussi pour toutes les ´ ´edente, attendant sa destruction. familles de la terre (Gen. 22:18). ´— 1 Pierre 5:8, 9 ; Rev. 20:1, 2, Pourtant, dans leur ensemble, ils ´7-10. w11 15/5 5:9, 10. ne se sont pas vraiment souci` es de devenir un royaume modele ` ´ Lundi 22 juillet fonctionnant de maniere theo- ˆ cratique. Pire, ils ont voulu re-Faites paıtre le troupeau de Dieu ´ ´ tourner en Egypte (Nomb.qui vous est confie, non par con- ´ 14:2-4) ! Mais s’ils l’avaient fait, trainte, mais de bon gre. comment auraient-ils pu pro- ˆ — 1 Pierre 5:2. ˆ ´ mouvoir le dessein divin et etre L’ap otre Pierre ecrit que le ´ un exemple pour les autres na-troupeau qui leur est confie est tions ? Comment auraient-ils pu ¨celui de Dieu. Il est capital que suivre la Loi mosaıque et tirerles anciens reconnaissent que le ` ´ profit des dispositions divines ´troupeau appartient a Jehovah et ` ´ en ´ vue du pardon de leurs p e- ´ ´a son Fils Jesus Christ. Ils doi-` ches ? Les rebelles, animes de de-vent rendre compte de la maniere sirs charnels, manquaient terri-dont ils veillent sur les brebis de blement de clairvoyance. — Ps.Dieu. Imaginez qu’un ami vous 95:10, 11. w11 15/7 3:9.
  • 76. Mercredi 24 juillet la cigarette, le jeu ou la bois- ´ son (Prov. 23:20, 21 ; 2 Cor. 7:1 ;Il va y avoir une resurrection tant ` 1 Tim. 6:10). Encourageons-le a` des justes que des injustes. en faire l’objet de ses prieres. ´ — Actes 24:15. Quand il verra que sa vie s’ame- ´ ´ Nous entretenons des relations ´ liore, il comprendra que Jehovah `etroites avec Jehovah, car nous ` est bon. Incitons-le a donner la ´imitons ses manieres d’agir, ` et ` ´ priorite aux choses spirituelles ´nous contribuons a l’unite et a la ` en s’organisant pour etudier lapaix qui regnent dans notre pa- Bible chaque semaine, pour exa- `radis spirituel. En poursuivant la ´ miner´ a l’avance les publications ´ ´paix dans la congregation, nous ` utilisees lors des reunions chre-apprenons aussi ` a poursuivre la ˆ tiennes et pour y assister. Et ´paix avec ceux a qui nous pre- quand il verra que Dieu benit seschons “ la bonne nouvelle de la ´ efforts, sa foi grandira. w11 15/11paix ”. (Eph. 6:15.) Il nous est ˆ 4:8.ainsi plus facile d’etre “ doux en-vers tous ” et de nous ‘ conte- Vendredi 26 juilletnir sous le mal ’. (2 Tim. 2:24.) ´ ˆ ´ Bien-aimes, en vous batissant surRappelons-nous egalement le ` votre tres sainte foi, et entexte de ce jour. Quand cette ´ priant avec de l’esprit saint, gar-promesse se concretisera, des dez-vous dans l’amour de Dieu.millions d’humains seront rame- ´ ` — Jude 20, 21.nes a la vie. Ils auront des ori- ´ ` ` ´gines et des personnalites tres ´ ´ ` D es lors que Jehovah nous a ´ `differentes et´ auront vecu a tou- attires a lui, nous devons noustes sortes d’epoques, allant des ` soucier de demeurer dans sonderniers jours a “ la fondation du amour. N’oublions pas que, `monde ” ! (Luc 11:50, 51.) Les ai- ` ´ d’apres ` la Bible, il est possible ´ ´der a aimer la paix sera indenia- d’aller a la derive et de s’eloigner ´blement un grand honneur. La de Dieu (Heb. 2:1 ; 3:12, 13). Juste ´ ´ `formation que nous recevons des avant d’evoquer, en 2 Timothee ´ ˆ ´ ` ´ `a present nous sera alors tres 2:19, l’idee d’etre connu de Je- ´precieuse ! w11 15/8 4:18, 19. hovah et de ´lui appartenir, Paul ´ ´ a ` mentionne Hymenee et Phi- ` Jeudi 25 juillet lete. Ceux-ci avaient´ appartenu a ˆ ´ ´ ´Goutez et voyez que Jehovah est Jehovah, mais ´ ils s’etaient ecar- ´ ´bon ; heureux l’homme robuste tes de la verite (2 Tim. 2:16-18). ´ ´ Citons encore certains chretiensqui se refugie en lui. — Ps. 34:8. ´ ´ de Galatie qui etaient connus de ´ Pour acquerir une foi forte, il Dieu, mais ne ´ sont pas restes at- ´ ` ´ne suffit pas d’apprendre com- ´ ´ ´ taches ´ a la verite (Gal. 4:9). Nement d’autres ont ete benis par ´ considerons donc jamais comme ´Jehovah. Il faut aussi ressentir ´ acquise notre bonne reputation `la bonte de Dieu dans sa propre aupres de Dieu. Ajoutons qu’il y ´ ´vie. Si nous enseignons un ´ ´ a des qualites auxquelles Jeho-homme et qu’il soit preoccup e vah accorde une grande valeurpar les questions d’argent, com- ` ´ (Ps. 15:1-5 ; 1´ Pierre 3:4). Certainsment l’aider a ‘ voir que Jehovah de ceux qui etaient connus de lui ´est bon ’´ ? Imaginons qu’il essaie avaient une foi et une humilitede se defaire d’un vice, comme remarquables. w11 15/9 5:4, 5.
  • 77. ´ Samedi 27 juillet mer ´ leurs compagnons.´ Il etend ´ ´ ´ ´ sa benediction ` aux chretiens quiToutes les choses qui ont ete ecri- ´ ´ ´ sont sensibles ` a ces efforts et qui ´tes jadis ont ete ecrites pour no- se preparent a exercer des attri-tre instruction, afin que [...] nous ´ ´ butions de service. Les Ecrituresayons l’esperance. — Rom. 15:4. affirment que Dieu suscitera du La connaissance des desseins milieu de son peuple “ sept ber- ` ´ gers, oui, huit ducs ”, c’est-a-diredivins, qui nous procure une ve- ´ritable esp erance, est sans nul le nombre d’hommes capables re- ´doute d’une grande consolation. quis pour diriger les congrega- ´ ` tions (Mika 5:5). N’est-il pas´ en-J´ esus, notre modele, utilisait lesEcritures pour enseigner et con- courageant de voir quantite de `soler les autres. Lorsqu’il est freres recevoir une formation et ` ` aspirer humblement` a endosserapparu a deux de ses disciples ` ´ ´apres sa resurrection, il ´ leur a des responsabilites a la louange ´‘ pleinement ouvert les Ecritu- de Jehovah ? w11 15/11 5:18, 19. ´ ´res ’. Ceux-ci en ont ete profon- ´ ´ Lundi 29 juilletdement touches (Luc 24:32). Sui- ´ ˆvant l’exemple de Jesus, Paul Aussitot l’esprit le fit aller dans le ` ´ ´‘ raisonnait ´a ´ partir des Ecri- ` desert. — Marc 1:12.tures ’. A Beree, ses auditeurs La Bible ´ atteste que l’esprit“ re curent la parole avec le ¸ ˆ saint a joue un role primordial ´ ´plus grand empressement, exa- ´ dans la vie de Jesus lorsqu’il etaitminant soigneusement les Ecri- sur terre. Il acceptait volontierstures chaque ` jour ”. (Actes 17:2, l’influence de cet esprit et, lors-10, 11.) Voila une bonne habi- ` que celui-ci le poussait dans unetude a prendre. En ces temps certaine direction, il s’y soumet-critiques, puisons consolation et ´ ´ tait de bon gre (Luc 4:14). Est-esperance dans la lecture quoti- ce ce que vous faites ? La forcedienne de la Bible et dans ´ ´ agissante de Dieu continue del’ etude des publications chre- guider les personnes dont l’es-tiennes. w11 15/10 4:13, 14. prit et le cœur sont bien dispo- ´ ses. Comment lui permettre de Dimanche 28 juillet vous guider dans la bonne di- ´[Dieu], pour son bon plaisir, est rection ? Priez constamment Je-en train d’agir en vous afin que hovah de vous accorder son ˆ es- ` ` prit et de ` vous aider a etre tout a la fois vous vouliez et ´ ´ agissiez. — Phil. 2:13. permeable a son influence (Eph. ´ 3:14-16). Soyez consequent avec ` Qu’est-ce qui peut aider un ` vos pri eres en recherchant lesfrere qui n’a pas envie d’endos- ´ ´ conseils ´ contenus dans la Bible, ´ ´ ´ser des responsabilites ? Le de- ´ qui a ete redigee sous l’action desir de servir la congregation vient ´ l’esprit saint (2 Tim. 3:16, 17).de Jehovah, et son` esprit peut in- ` Tenez compte des sages direc-suffler a notre frere de la force tives qu’elle offre et soumettez- `pour qu’il lui offre un´ service sa- ´ vous promptement a la directioncre (Phil. 4:13). Il n’hesitera donc ` ` de l’esprit saint. Enfin, agissez, ´pas a demander a Dieu de l’ai- ` pleinement convaincu que Je-der a marcher dans ses voies (Ps. ´ ´ hovah est capable de vous gui- `25:4, 5). Jehovah b enit les ini- der a travers ce monde mauvais.tiatives des anciens afin de for- w11 15/12 2:18, 19.
  • 78. Mardi 30 juillet Mercredi 31 juillet ` ´ ˆLe salut appartient a Jehovah. Ta [Ayez] tous meme langage. ´ ´ benediction est sur ton peuple. — 1 Cor. 1:10. — Ps. 3:8. ´ ` ` ´ En etant “ assidus a l’ensei- ˆ Bien qu’il se heurte ` a d’enor- ´ gnement des ap otres ”, les pre- ´mes difficultes dues a la four- miers ´ disciples de Jesus ont fa-´berie d’Absalom, David continue ` voris e un esprit d’unit e au ´de penser a l’ensemble des ser- ´ sein de la congregation (Actesviteurs de Jehovah et demeure ´ 2:42). Ils accordaient du prix auxconvaincu qu’ils seront benis. Et recommandations et aux direc-nous, prions-nous pour nos com- ´ tives que les anciens leur ´ adres-pagnons chretiens ? Demandons ` ´ saient sur la base des Ecritu- ´a Jehovah de leur accorder son res. De nos jours, en cooperant ` ´esprit saint afin qu’ils aient du ˆ avec l’esclave fidele et avise, lescourage et puissent precher la anciens aident et encouragent ´bonne nouvelle avec assurance ´ ´ tous les` membres de la congre-(Eph. 6:17-20). David se rejouit- gation a demeurer unis. Quandil en apprenant la mort d’Ab- nous nous soumettons aux ins- ´salom ? Non. Il pleure et crie : ` tructions de l’organisation de Je-“ Ah ! que ne suis-je mort a ta hovah et aux directives des an-place, Absalom mon fils, mon ciens, nous montrons ´ que nousfils ! ” (2 Sam. 18:24-33). Il faut nous effor cons “´ r eellement ¸l’intervention de Yoab pour em- ˆ d’observer l’unit e de l’esprit ´pecher David de sombrer dans ´ dans le ˆ lien de la paix ”. (Eph.le desespoir. Quelle fin tragi- 4:3.) T achons donc de contri- ´que pour Absalom ! Son ` ambi- ´ buer au bel esprit de la congre- ˆtion aveugle l’a incit e a com- ` gation. Nous pourrons alors etre ˆ ´ ´battre son propre pere, l’oint de ´ ´ surs que ‘ la faveur immeritee ´Jehovah, et l’a conduit au de- du Seigneur Jesus Christ serasastre. — 2 Sam. 19:1-8 ; Prov. avec l’esprit que nous manifes-12:21 ; 24:21, 22. w11 15/5 tons ’. — Phil. 4:23. w12 15/25:11, 13. 3:17, 18. ˆ ` Jeudi 1er aout l’encens les “ pri` eres des saints ”. ´ ` ´ ´ En effet, les prieres que Jehovah Que ma priere soit preparee approuve montent vers lui ´ comme l’encens devant toi. comme une douce odeur (Rev. ¨ — Ps. 141:2. 5:8). En Israel, l’encens qu’on Dieu attend de ses servi- offrait ˆ chaque jour sur l’autel ´teurs qu’ils renoncent aux œu- ´ devait etre minutieusement pre- ´ ´ ´vres mortes et qu’ils etudient pare. Jehovah agreait cette of-sa Parole, prient et assistent aux ´ frande seulement si ses consi- ´ ´reunions. Quant aux chefs de gnes avaient et e suivies (Ex. ´famille, ils ont la responsabi- ´ 30:34-37 ; L ev. 10:1, 2). Si nos ` `lit e d’organiser le culte fami- ´ prieres sont sinceres et confor-lial (1 Thess. 5:17 ; ´ H eb. ` mes aux instructions divines, ˆ ˆ ´10:24, 25). Songeons a la regula- ´ ` nous pouvons etre surs que Je- ´rite et au´ contenu de nos prie- ´ ` hovah les agreera. w12 15/1res. La Revelation compare a de 4:11, 12.
  • 79. ˆ ˆ Vendredi 2 aout etre l’impression que sa` famille ou ses amis le poussent a se ma-Faites [...] tout votre possible rier. Tel autre souhaite se marier, ´pour vous assurer votre appel et mais n’a toujours pas trouve de votre choix. — 2 Pierre 1:10. conjoint qui lui convienne. D’au- ˆ ´ Comme les pretres et les Levi- tres encore´ ont besoin de conseils ` ´tes du passe, les oints de notre pour se preparer a assumer leurs ´ ´ ` ´epoque s’estiment tres honores futures responsabilit es. Enfin, ´ ´ ´de servir Jehovah (Nomb. 18:20). celibataires ou maries, tous les ´ ` ` ´Ils ne s’attendent pas a heriter chretiens sont soumis a des ten-d’un territoire ou d’un endroit tations d’ordre sexuel. Ce n’est ` `ou vivre sur la terre. Ils esperent pas seulement notre bonheur qui ´ ˆ ˆplutot devenir rois et pretres au est en jeu, mais aussi notre re- ` ´ ˆ ´ ´ciel, aux cotes de Jesus Christ. putation aupres de Jehovah Dieu.Tant qu’ils sont sur la terre, les w11 15/10 2:1, 2.oints montrent par leur facon de ´ ¸ ˆvivre que Jehovah est leur part Dimanche 4 aout(Ps. 142:5). Servir Dieu est d’une Priez, pour que vous n’entriez pasimportance capitale pour eux. en tentation. — Luc 22:40.Ils exercent´ la foi dans la rancon ¸ ´ ` ´et suivent Jesus continuellement, Etant soumis a “ la loi du pe- ´‘ assurant ainsi leur appel et leur ch e ”, nous devons mener un ´choix ´ ’. Leur` situation et leurs ca- dur combat pour y r esisterpacites different. Mais ils n’uti- (Rom. 7:21-25). Ce combat n’est ´lisent pas leurs limites comme pas perdu d’avance. En effet, Je- ´ ` ´ sus a enseigne que la priere estpretexte pour en faire peu au ser-vice de Dieu. Au contraire, ce ser- une arme efficace pour repousser` ´ ´ la tentation. Si, apres avoir prie,vice est leur priorite absolue etils l’accomplissent de leur mieux. nous sommes toujours assaillis ´ ´Ils laissent de ce fait un excellent de pensees ou de desirs inconve- ` ` ` `exemple a ceux qui esperent vi- nants, continuons a demander avre sur la terre. w11 15/9 2:3, 4. Dieu de la´ sagesse pour surmon- ˆ ter cette epreuve. La Bible nous ` ´ Samedi 3 aout assure qu’ “ il [la] donne a tous ge- ` ´Je dis cela [...] pour vous porter a nereusement et sans faire de re- ´ ` proche ”. ` (Jacq. 1:5.) Sur l’utilitece qui est convenable et a ce qui ´ de la priere, elle ajoute : “ Quel-represente le service assidu du qu’un parmi vous est-il [spiri- Seigneur, sans distraction. tuellement] malade ? Qu’il ap- ` — 1 Cor. 7:35. pelle ´ a lui les anciens de la Existe-t-il quelque chose qui congregation, et qu’ils prient surpuisse susciter autant de bon- lui, l’enduisant d’huile au nom ´ ` ´ ´heur, de deception ou d’inquie- de Jehovah. Et la priere de la foi ´tude que les rapports que l’on´ retablira celui qui est `souffrant. ”entretient avec le sexe oppose ? ´ ´ ´ (Jacq. 5:14, 15). La priere est doncLa n ecessit e de bien g erer ce indispensable pour rejeter la ten-genre de sentiments est une rai- tation. Mais ajoutons qu’il nousson suffisante de rechercher la faut savoir prier au bon moment, `direction divine, mais ce n’est ´ c’est-a-dire avant de nous enga-pas la seule. Tel chretien, heu- ˆ ´ ger sur une pente dangereuse. —reux d’etre celibataire, a peut- Prov. 7:6-23. w11 15/11 1:15-17.
  • 80. ˆ Lundi 5 aout sentiment d’urgenceˆ qui l’animait (2 Cor. 11:24-29). Arretons-nous sur `Parce que la sentence contre une le chapitre 28 du livre des Actes, ou ´ ´ ´ `œuvre mauvaise n’a pas ete exe- pour la derniere fois il est ques- ´ ` ˆ ´ `cutee rapidement, voila pourquoi tion de Paul. L’ap otre est arrive ale cœur des fils des hommes s’est ` ˆ ` Rome, ´ ou il doit comparaıtre´ de- ´ ´ ´pleinement enhardi en eux a faire vant Neron. Il a ete place en deten- ˆ ˆ ´ ` le mal. — Eccl. 8:11. tion, et il est peut-etre enchaıne a son gardien. Mais ce ne sont pas ˆ ´ Malheureusement, Salomon´ ne ´ des chaınes ˆ qui le´ r´ eduiront au si-s’est pas souvenu de cette verite di- lence ! L’ap otre zele trouve encorevine. Lui qui avait fait tant de ´ ´ des moyens de rendre temoignagebien et qui avait recu tant de be- ´ ¸ au sujet du Royaume de Dieu. Troisnedictions... Le temps passant, ´ il ` ´ ´ jours apres, il convoque les princi-a accumule les erreurs, et desobeir paux personnages d’entre les Juifsest devenu chez lui une `habitude. ˆ ˆ ´ ´ afin de leur precher la bonne nou- ˆ `L’ap otre Paul a declare a juste ti- ´ velle. Plus tard, il preche a davan-tre : “ Ne vous egarez pas : on ne se tage de personnes encore. — Actesmoque pas de Dieu. Car ce qu’un ` 28:17, 23, 24. w12 15/1 2:17, 18.homme seme, cela il le moisson-nera aussi. ” (Gal. 6:7). Finale- ˆ ´ ´ Mercredi 7 aoutment, Salomon n’a pas echappe aux ´consequences de sa conduite. On Il existe une voie qui est droite de-lit : “ Le roi Salomon aima beau- vant un homme, mais les voies de ´ ` la mort en sont la fin par la suite.coup de femmes etrang eres en ˆmeme temps que la fille de Pha- — Prov. 14:12.raon : des Moabites, des Ammoni- ´ ` Si nous nous fions a nos proprestes, des Edomites, des Sidoniennes raisonnements, notamment pour ´ ` ´et des Hittites. ” (1 Rois 11:1). Une resoudre des problemes epineux,bonne partie ´ de `ces femmes sont ´ ´ nous risquons de nous mettre en ˆrestees devouees a leurs faux dieux, ´ ´ danger nous-memes et ceux queet Salomon n’etait ´ pas invulnera- ´ ´ nous aimons. Supposons qu’un chefble. Il s’est detourne de Jehovah, le de famille s’angoisse de la dif- ´ `Dieu patient, et a perdu sa faveur. ficulte a subvenir “ aux besoins des— 1 Rois 11:4-8. w11 15/12 1:17, 18. siens ”. (1 Tim. 5:8.) Il pourrait ˆ ´ ˆ etre tente d’accepter un emploi qui Mardi 6 aout ˆ ´ ` l’empeche regulierement d’assister ´ ´Je [...] suis [ministre de Christ] aux reunions chretiennes, de tenirde facon plus remarquable : dans ¸ le culte familial ou de prendre part ` ´les labeurs bien plus, dans les pri- a la predication. D’un point de vue ´ ` strictement humain, une telle deci-sons bien plus, sous les coups a ` sion pourrait lui sembler justi-l’exces, voyant souvent la mort de ´ ` fiee, voire “ droite ”. Toutefois, ce pres. — 2 Cor. 11:23. ´ ˆ choix pourrait avoir des consequen- ˆ Pour rester vigilant, il faut pre- ` ces graves et meme mortelles sur le ´ ´cher avec zele, avec un sentiment plan spirituel. Il est de loin prefera-d’urgence. Sous ce rapport, Paul ´ ble de ´ suivre la recommandationnous a laisse un exemple ´digne ˆ ´ ´ formulee par Salomon en Prover- ´d’etre imite. Il s’est depense avec ` bes 3:5, 6 : “ Mets ta confiance en Je-ardeur ´ dans son ministere ; ´ il a ´ ´ hovah de tout ton cœur et ne t’ap-enormement voyage et a fonde de ´ puie pas sur ton intelligence. Dansnombreuses congregations. Il a en- ´ ´ toutes tes voies tiens compte de lui,dur e bien des difficult es, mais ` et lui, il rendra droits tes sentiers. ”jamais il n’a perdu son zele ni le w12 15/2 1:14, 15.
  • 81. ˆ ´ ˆ ´ Jeudi 8 aout assiste aux reunions et preche regu- ` ´ ´ lierement ? Est-ce que je m’appro- ´ Aimons [...] en action et verite. che de Jehovah en entretenant une — 1 Jean 3:18. ´ relation personnelle avec lui ? ’ Re- ´ ` ¨ ´ flechissez a l’exemple de Moıse. L’amour qui resulte de l’action de ` `l’esprit saint diff ere nettement Bien que soumis a l’influence de la ´ ˆ ´ culture egyptienne, il a choisi d’etrede l’amour tel qu’on le concoit ´ ge- ´ ¸ ´neralement dans le monde.´ Jesus connu comme un adorateur de Jeho-a fait ressortir cette difference vah, et non comme le fils de la fille ´dans son Sermon sur la monta- de Pharaon (Heb. 11:24-27). ´ Jeunes ´ `gne (Mat. 5:43-48). Il a fait re- chretiens, soyez vous aussi resolus a ´ ` ˆ ´ servir Jehovah fidelement. C’est demarquer que meme les p echeurssuivent le principe du donnant, don- cette facon que ` vous trouverez le ¸nant ; ils se comportent envers les vrai bonheur, menerez la meilleureautres comme les autres se compor- existence possible et “ saisi[rez] fer- ´tent envers eux. Un ´ tel “ amour ” ne mement la vie veritable ”. — 1 Tim. ´ 6:19. w11 15/5 1:18, 19.demande pas d’abnegation ; il se re- ` ´ ´sume a un echange de bons proce- ´ ˆdes. Pour ‘ nous montrer fils de no- Samedi 10 aout ` ´ ´ ´tre Pere qui ˆ est dans les cieux ’, ´ L’amour de Dieu a et e repandunous devons etre differents. Au lieu ˆ ` dans nos cœurs grace a l’espritde traiter nos semblables simple- ´ ´ ´ saint qui nous a ete donne.ment comme ils nous traitent, nous ´ — Rom. 5:5.devons les traiter et les considerer ´ ´ ´comme` Jehovah, lui, les traite et les “ Ce que les Romains ont legue de ´ `considere. L’amour que nous por- ` ` plus precieux a la civilisation, c’est ` ´tons a nos freres et sœurs va plus leur systeme de lois et l’idee que la ˆ ´loin encore.ˆ “ Nous sommes tenus de ` vie doit etre vecue´ dans le respect ´livrer nos ames pour nos freres. ” du droit ”, a declare David´ Williams, `(1 Jean 3:16-17). Mais la plupart du professeur a l’universite de Mel-temps, c’est de facon plus anodine ¸ bourne et traducteur de la Bible.que se manifeste l’amour. L’amour ´ Quelle ´ que soit la pertinence ´ deintense qui resulte de l’action de ` cette declaration, il existe un heri-l’esprit saint peut nous aider a pas- tage, un don, d’une bien plus ´grandeser sur des transgressions mineures ` valeur. Il s’agit du moyen prevu paret a pardonner volontiers “ tout ´ ´ Dieu pour permettre aux humains ˆcomme Jehovah [n]ous a pardonne d’etre tenus pour justes et d’avoir lavolontiers ”. — Col. 3:13, 14 ; 1 Pierre perspective du salut ainsi que´ de la ´4:8. w11 15/4 3:4, 6. vie eternelle. En un sens, la demar- ´ ˆ che adoptee par Dieu pour offrir ce ˆ Vendredi 9 aout don revet un aspect juridique. Tou-Approchez-vous de Dieu, et il s’ap- tefois, dans le chapitre 5 de sa lettre ˆ ´ prochera de vous. — Jacq. 4:8. aux Romains, l’ap otre Paul ne pre- sente pas ´ les choses sous la forme ´ Jeunes, pour partir d’un bon pied ` ` d’un traite aride. Il introduit son de-sur la route qui mene a la vie, in- ´ ´ veloppement par cette affirmation ´ ´ ´vestissez-vous dans la verite. Le saisissante : “ Nous avons ete decla- ´faites-vous ? Pour le savoir, deman- res justes par suite de la foi, [aussi]dez-vous : ‘ Est-ce que j’aime les ac- ´ jouissons de la paix avec Dieu par ´tivites spirituelles, ou ai-je besoin ˆ ´ notre Seigneur Jesus Christ. ” ´ (Rom. ´ ´ ´d’etre tire par mes parents ? Est-ce ` ` 5:1). Tous ceux qui ont ete declares ´ `que je cherche a plaire a Dieu en tra- ´ justes se sentent pousses a aimervaillant sur ma personnalite´ ? Ai-je Dieu en retour. Paul, qui avait recu ´ ¸un bon programme d’activites spiri- ´ ce don, a ecrit les paroles du textetuelles : est-ce que je prie, etudie, d’aujourd’hui. w11 15/6 2:1, 2.
  • 82. ˆ ´ Dimanche 11 aout roles de David se r ealisaient `Il y aura aussi parmi vous de quand, faisant allusion a celui qui le trahissait, il leur a dit :faux enseignants. — 2 Pierre 2:1. ´ “ Je ne parle pas de vous tous ; Jehovah nous met en ´ garde je connais ceux que j’ai choi- ´contre eux par l’intermediaire sis. Mais c’est afin que l’Ecri-de Paul et de Pierre (Actes 20:29, ture s’accomplisse : ‘ Celui qui ´30 ; 2 Pierre 2:1-3). Mais qui ` se nourrissait de mon pain a levesont les faux enseignants et ´ d’ou ´ son talon contre moi. ´ ’ ” (Jean ´viennent-ils ? Paul a declare aux´ 13:18). Judas a livre Jesus pour `anciens de la congregation ´ ` ˆ 30 pieces d’argent — le prix d’un ´ ´d’Ephese : “ Du milieu m`eme de esclave ! Il n’a jamais´ depensevous, des hommes se l everont cet argent ; il l’a jete ´dans leet diront des choses perverses. ” temple, puis s’en est alle se sui-Les faux enseignants peuvent ´ cider. — Mat. 26:14-16 ; 27:3-10.donc venir du sein de la congre- w11 15/8 2:5, 6.gation. Ce sont alors des apos- ˆtats. Quel est leur objectif ? Non Mardi 13 aoutcontents de quitter l’organisa- ´ ˆ ´ Obeir vaut mieux qu’un sacrifice.tion qu’ils ont peut-etre aimee — 1 Sam. 15:22.pendant un temps, ils cherchent ` ˆ `a “ entraıner les disciples a leur Pour que´ son sacrifice ´soit ´ ´suite ”. Quels ˆdisciples ? Ceux agre e de Jehovah, un Israelite ˆ ´de Christ. Plutot que de s’en al- devait etre anime de bons mobi- ´ler et de faire leurs propres dis- les, manifester un bon etat d’es- ` prit. La Bible parle ´ de sacrifi-ciples, les apostats cherchent a ˆ ´ ´ ´entraıner avec eux ceux qui se ces qui n’ont ´ pas ete agrees de ´ Dieu. Considerons ce qui est ar-trouvent dans la congregation. ´ ¨ `Tels des “ loups rapaces ”, ´ les rive au roi Saul. Le prophete Sa- ´faux enseignants veulent´ devo- muel l’a un jour informe que le ´ ´ ´ moment etait venu pour Jeho-rer les chretiens sans mefiance ´ ´en ruinant leur foi et en les eloi- vah d’ex ecuter son jugement ´ ¨ ´ ´ contre les ´ Amal eqites. Saulgnant de la verite. — Mat. 7:15 ; ´ ´2 Tim. 2:18. w11 15/7 2:3, 4. a ete charge d’exterminer cette nation ennemie et ses trou- ` ˆ Lundi 12 aout peaux. Cependant, apres avoir ´L’homme en paix avec moi, en qui remport e la victoire, il a per- `j’avais confiance, et qui mangeait mis a ses soldats de garder´ enmon pain, a grandi son talon vie Agag, ´ le roi des Amal eqi- tes, et d’epargner les meilleu- ˆ ´ contre moi. — Ps. 41:9. ´ ´ res b etes, pr etextant ´ qu’elles ˆ ` ´ C’est en ces termes qu’il a ete ´ pourraient etre sacrifiees a Je-annonc e que le Messie devait ˆ hovah (1 Sam. 15:2, 3,´ 21). Com- ´ ¨etre trahi par l’un de ses inti- ment Jehovah a-t-il reagi ? Saul ´ ´ ´mes. Autrefois, manger du pain ´ lui ayant d esob ei, il l’a d esa- ´avec quelqu’un etait un signe ´ voue (1 Sam. 15:22, 23). Qu’ap- ´d’amitie (Gen. 31:54). Judas Is- ´ ´ ´ ˆ prenons-nous de´ cet episode ?cariote s’est donc revele un traı- ` ´ Que Dieu n’agree un sacrifice ´ `tre de´ la pire esp ece. Jesus a ` ˆ que si l’on obeit a ses comman-signale a ses ap otres que les pa- dements. w12 15/1 3:13, 14.
  • 83. ˆ ´ ´ Mercredi 14 aout pele ´les grandes lignes. Puis il a re- sume ainsi son ` propos : “ Dans laSois courageux et fort, et agis. foi, tous ceux-la [y compris Abra-N’aie pas peur et ne sois pas ter- ham et les siens] sont morts sans ´ ´rifie, car Jehovah Dieu, mon Dieu, avoir obtenu l’accomplissement des est avec toi. — 1 Chron. 28:20. promesses, mais ils les ont vues de ` ` ´ ´ Au XI e siecle av. n. e., le roi Da- loin et les ont saluees, et ils ont de- ´ ´ ´ clare publiquement qu’ils etaientvid a fortifie son fils Salomon en ´ ´lui adressant les paroles ci-dessus. des etrangers et des residents tem- ´ ˆ ` ´ poraires dans le pays. ” (Heb. 11:13).Avec ardeur, Salomon a bati a Jeru- ´salem un magnifique temple ` pour De toute evidence, c’est leur foi en ´ ´ ` Dieu et leurs relations etroites avecJehovah. Au X e siecle av. n. e., les ´ ´ `paroles ´ d’une jeune ´ Isra elite se lui qui ont aide Abraham et Sara a ´ ´ courir la course avec endurance.sont ´ averees une benediction pour `un´ lepreux. La fillette, apres avoir w11 15/9 3:10, 14. ´ ´ete capturee par une bande de ma- ´ ´ ˆraudeurs, etait entree au service de Vendredi 16 aout ˆ ´Naaman, chef de l’armee syrienne. Nous sommes perplexes, mais nonAyant´ entendu parler ´ des miracles ´ absolument sans issue.que Jehovah avait operes par l’in- ´ ´ — 2 Cor. 4:8.termediaire d’Elisha, elle a eu le ` ´courage de dire a la femme ¨ de son Les epreuves de la vie peuvent ´ ˆmaıtre que, s’il allait en` Israel, il se- ´ avoir ´ des repercussions sur notrerait gueri par le prophete de Dieu. ˆ ´ ´ sante. Naturellement, une ´ saineNaaman s’y est donc rendu et a ete ´ ´ alimentation, une quantite suf-miraculeusement debarrasse de sa ` fisante d’exercice et de repos, et ` `lepre. Il est par la suite devenu un ´ une bonne hygiene nous aident aadorateur de Jehovah (2 Rois 5:1-3, rester´ en forme. Cela dit, une vi-10-17). Jeunes, si, comme cette fil- ´ sion equilibree et spirituelle des ´lette, vous aimez Dieu, il vous don- choses, fondee sur´ la´ Bible, a sou-nera le courage de parler de votre ` ` vent des effets b enefiques sur lefoi a vos enseignants, a vos camara- ´ ` corps. Si nous sommes gagnes pardes et a d’autres. w12 15/2 2:10, 11. l’angoisse, il nous sera utile de ´ ´ ˆ nous rememorer ce qu’a vecu Paul ` Jeudi 15 aout ´ ´ et la conclusion encourageante aAbraham [...] a obei. — Heb. 11:8. laquelle il est parvenu (2 Cor. 4:9). ´ ´ ´ ´ Certaines epreuves peuvent ega- Dans la “ grande nu ee de t e- ` lement porter un coup a notre spi- ´moins ”, Paul cite Abraham et Sara ´ ´(Heb. 11:8-12 ; 12:1). Ayant renonce ritualite. Une fois de plus, notre ` ` Dieu est en mesure de nous secou-a mener une vie normale a Our, ´ ´ils avaient tout lieu de s’inquie- rir. “ Jehovah soutient tous ceuxter de leur avenir. Pourtant, ils ont qui tombent, nous assure sa Pa- ` ´ role, et il releve tous ceux qui sontfait preuve d’une foi et d’une obeis- ˆ ´sance constantes meme dans les courb es. ” (Ps. 145:14). Pour com- ´ battre une faiblesse d’ordre spi-moments les plus penibles. Compte ´tenu de tous les sacrifices auxquels rituel, il est recommande de faireil a consenti´ pour le vrai culte, appel aux anciens (Jacq. ´ 5:14, 15). ´ ´ ` En outre, si notre foi est eprouvee,Abraham a ete a juste titre ap- ´ `pele “ le pere de tous ceux qui ont nous pouvons conserver de la force ´ ´foi ”. (Rom. 4:11.) Les lecteurs de en fixant nos pensees sur l’espe- ´Paul connaissant bien la vie d’Abra- ˆ rance de la vie eternelle. — Jeanham, l’ap otre en a seulement rap- 17:3. w11 15/10 3:10, 11.
  • 84. ˆ ´ Samedi 17 aout certains ont une foi innee. Les ´ hommes et les femmes exemplai-Quand Jehovah ton Dieu te fera ´ ` res dont parle la Bible avaiententrer dans le pays qu’il a jure a ˆ “ des sentiments semblables aux ˆtes anc etres, Abraham, Isaac et notres ”. (Jacq. 5:17.) Ils avaient ´Jacob, de te donner : villes gran- leurs doutes, leurs inquietudesdes et belles que tu n’as pas et leurs faiblesses. Mais l’es- ˆbaties, maisons pleines de toutes prit saint les ayant “ rendus puis-bonnes choses et que tu n’as pas ´ ` ` sants ”, ils ont reussi a´ surmon- ´remplies [...], prends garde a toi, ter leurs difficultes (Heb. 11:34). ´de peur que tu n’oublies Jehovah. Un examen de la facon dont l’es- ¸ — Deut. 6:10-12. ´ prit de Jehovah a agi sur eux nous ` ´ encouragera a continuer de ` vivre Cet avertissement etait justi- ´ ´fie. Aux jours de Neh emia, un en accord avec notre foi, a une ´ ` ´ ´ epoque ou elle est la cible d’atta-groupe de Levites a relate, non ´sans honte, ce ˆqui s’est pass e ques. w11 15/12 3:1, 2. `apr es la conqu ete de la Terre ´ ˆpromise. Les Israelites ont em- Lundi 19 aout ´ ´ ´menage dans des maisons con- Vous m’avez envoy e quelquefortables ; ils ont eu abondance chose, non pas une fois seule-de nourriture et de vin. “ Ils ont ` ´ ´ ment, mais aussi une deuxi ememange, se sont rassasies, ont en- ´ fois. — Phil. 4:16.graisse. ” Ils se sont alors rebel- ´ ˆ ´ ` ´les contre ` Dieu et ont meme tue Au I er si ecle, les chr etiensles prophetes qu’il leur envoyait. de Philippes ont manifeste- ´ ` ´ ´ ´ ment confie a Epaphrodite uneAussi Jehovah a-t-il livre le peu- `ple a ses ennemis (Neh. 9:25-27 ; somme d’argent et l’ont en- ´ ` ` voye a Rome pour qu’il prenne enHosh. 13:6-9). Des siecles plus ´tard, sous la domination ´ romaine, charge les besoins materiels ` de ´ ` Paul. Ce n’etait pas la premiereles Juifs ` sans foi sont alles jusqu’a ´mettre a mort le Messie ´ promis ! fois qu’ils faisaient preuve de ge- ´ ´ ˆ ´ n erosit e envers l’ap otre.´ AvecJehovah les a donc rejetes, leur a ´ ` ´ ´retire sa faveur pour l’accorder a bonte, ils esperaient le lib erer de ¨ tout souci d’ordre financier afinune nouvelle nation, l’Israel spi-rituel. — Mat. 21:43 ; Actes 7:51, qu’il se ` consacre davantage ´52 ; Gal. 6:16. w11 15/11 3:4, 5. au ministere. Qu’a pense Paul de ´ ˆ ce don ? Il´ l’a qualifie de “ par- Dimanche 18 aout fum d’agr eable odeur, ` [de] sa- ´ ´ ˆ ˆ crifice agree, qui plaıt a Dieu ”. La foi naıt de ce qu’on a en- tendu. — Rom. 10:17. (Phil. 4:15-19.) Il a grandement ´ ´ apprecie le geste des Philippiens, ´ Il est manifeste depuis le temps tout comme Jehovah. Pareille- ´d’Abel que “ la foi n’est pas le ment aujourd’hui, Jehovah atta-bien ´ de´ tous ”. (2 Thess. 3:2.) che une grande valeur aux donsEn general, pour avoir la foi, il que nous faisons pour soutenirfaut avoir entendu parler de ce l’œuvre mondiale. Il promet en `qu’enseigne la Parole de Dieu. outre de veiller a ce que tous nos ´Par ailleurs, la foi est une facette besoins, spirituels et materiels, ´du fruit de l’esprit saint (Gal. ´ soient combles si nous continuons ` ´ ´ ˆ5:22, 23). Cet esprit est donc ne- a accorder la priorite aux interetscessaire pour exercer la foi. Ce du Royaume. — Mat. 6:33 ; Lucserait une erreur de penser que 6:38. w12 15/1 4:13, 14.
  • 85. ˆ Mardi 20 aout Pourquoi moi ? Qu’ai-je fait de ˆ mal ? ’ (Hab. ´1:2, 3). Gardons-Quand vous irez, prechez, en di- nous d’interpreter ces malheurs ´sant : “ Le royaume des cieux ´ comme des signes de la defaveur s’est approche. ” — Mat. 10:7. divine. Ce principe ressort de ´ ´ ˆ ´ ´ Jesus a prevenu ses ap otres que ce qu’a explique Jesus au sujet `beaucoup s’opposeraient a leur de deux drames qui ont eu lieu ` ´ ´predication (Mat. 10:16-23). L’op- a son epoque (Luc 13:1-5). Beau- ´ ˆposition revet une forme parti- coup de malheurs sont ´ le resul- ´ `culierement douloureuse quand tat de hasards et d’evenements ´elle vient des membres de no- imprevus. Nous pourrons suppor-tre ` famille (Mat. 10:34-36). Est- ter notre peine, quelle qu’en soitce a dire qu’un disciple de Christ la cause, si nous tournons nos re-qui vit dans un foyer mixte ˆ sur gards vers “ le Dieu de toute con-le plan religieux ne peut pas etre solation ”. C’est lui qui nous don- `heureux ? Non. Bien que l’oppo- nera la force de continuer a le ` ˆsition familiale puisse etre vio- servir fidelement. — 2 Cor. 1:3-6.lente, elle ne l’est pas toujours. w11 15/5 3:16-18. ´Et elle n’est pas forcement ´ per- ˆmanente. Le bonheur du chretien Jeudi 22 aout ´depend donc dans une large me- ´ Le but de cet ordre, en effet, c’estsure de sa propre reaction face ` ` ´ l’amour qui vient d’un cœur pur,a l’opposition ou a l’indifference. ´ ´ d’une bonne conscience et d’uneDe plus, Jehovah benit ceux qui ` foi sans hypocrisie. — 1 Tim. 1:5.lui sont fideles et leur donne de ˆla joie m eme si leur situation Pour nous laisser guider par ˆ l’esprit de Dieu, nous devons veil-est difficile. Le croyant peut etre `l’artisan de son bonheur 1) en ler a ne pas nous mettre dans des `s’efforcant de favoriser la paix ¸ situations qui nous exposent a ladans` son foyer et 2) en essayant tentation en zappant ou en sur- ´sincerement d’aider les membres fant sur Internet sans but pre- ` ´ cis (Rom. 8:5-8). Faire preuve dede sa famille a adherer au vrai ˆ ˆ ´culte. w12 15/2 4:1, 2. maıtrise, c’est bien sur reagir im- ´ mediatement lorsque l’on tombe ˆ Mercredi 21 aout sur une image suggestive. Mais ´ ´ ´ ´ ´ il est de loin preferable de pa-Temps et evenement imprevu leur ` ` rer d’avance a ce genre de si- arrivent a tous. — Eccl. 9:11. ˆ ` tuation (Prov. 22:3). La maıtrise A mesure qu’approche la fin de de soi commande donc´ de pren- ´ce monde mauvais, de plus ´ dre les precautions necessairesen plus de serviteurs de Jeho- ´ et de s’y tenir strictement. Parvah sont touches par des catas- exemple, placer son ordinateur `trophes ou d’autres malheurs. dans une piece commune. Cer-Nous nous sentons certainement ´ tains ont fait le choix de n’utili-accables quand nous perdons un ˆ ser l’ordinateur ou de ne regar- ´ ´ ´etre cher ou rencontrons des dif- ´ der la television qu’en presence ´ficultes. Sommes-nous en proie ` ´ d’autres personnes. D’autres pre- `a l’adversite ou nous estimons- ferent ne pas avoir Internet (Mat.nous victimes d’injustices ? Notre ´ 5:27-30). Adoptons toute mesure ´ ´cœur afflige a sans doute envie ´ utile pour nous proteger et prote-de crier : ‘ Pourquoi, Jehovah ? ger nos enfants. w11 15/4 4:17, 18.
  • 86. ˆ Vendredi 23 aout promise n’est pas vraiment deve- nue un “ lieu de repos ” pour eux. Du ´ ´ Sauvez-les en les arrachant du fait de leur desobeissance, ils n’ont ´ feu. — Jude 23. pas conserve des relations pai- ´ sibles avec Dieu. Voici ce que Paul Aujourd’hui, il est imperatif que ´ ` ´les anciens soient vigilants, car le a ecrit a leur propos : “ Si Josue lesDiable, tel un lion, s’attaque au avait conduits dans un lieu de re-troupeau de Dieu. Il leur faut du pos, Dieu n’aurait pas dans la suite ´ ´courage pour, figurement parlant, parle d’un autre jour. Il reste doncarracher les brebis de sa gueule. ´ un repos de sabbat pour le peuple ´Evidemment, pour y parvenir, ils de Dieu. ” (Heb. 4:8, 9). “ Le peu- ´ont besoin du soutien de Jehovah. ple de Dieu ” dont il est question ici ´ ´ ´Quand une brebis est blessee, ils designe les chretiens. Faut-il com-s’en occupent avec tendresse, la prendre que ces derniers pouvaientbandent et lui appliquent le baume entrer dans le repos de Dieu ? Ab-apaisant de la Parole de Dieu. Le solument ! Tant ceux d’origineberger des temps anciens condui- juive que ceux d’origine non-juive.sait aussi son troupeau vers de bons ˆ w11 15/7 3:11, 12.paturages et` des points d’eau. Sui- ˆvant ce modele, les anciens dirigent Dimanche 25 aout ´ ` ˆleurs compagnons vers la congrega- ` [Isaac] fit un festin [a ses hotes]tion,´ les ` encourageant a assis- ` ´ et ils mang erent et burent. [...]ter regulierement aux reunions afin ` ´qu’ils soient correctement alimen- Apres cela, Isaac les congedia et ´ `tes et qu’ils recoivent “ leur nourri- ¸ ils s’en allerent en paix. ”ture en temps voulu ”. (Mat. 24:45.) — Gen. 26:30, 31. ˆ ´Peut-etre doivent-ils consacrer da- ` Quand Abim`elek, le roi des Phi-vantage de temps a une brebis listins, a dit a Isaac : “ ` Va-t-enspirituellement malade pour l’ai- ` de notre voisinage [c’est-a-dire de ´der a accepter la “ nourriture ” ti- ´ Guerar] ”, ce dernier, en homme ´r ee de la Parole de Dieu. Loind’user d’intimidation, ils lui expli- de paix, s’en est alle (Gen. 26:1, ´quent alors avec douceur les prin- 12-17). Il s’est installe ´ plus loin,cipes bibliques et lui montrent et ses bergers ont creuse un puits.comment les appliquer dans sa vie. Mais les bergers philistins ont ´w11 15/6 3:7, 8. pretendu que l’eau leur appar- tenait. Isaac ne s’est pas ´ battu ` ˆ pour le puits. Il a demande a ses Samedi 24 aout ¨ ´ hommes d’en creuser un nouveau.Israel servit Jehovah durant tous Les Philistins ont une fois de plus ´ ´les jours de Josue et durant tous voulu se l’approprier. Desireux deles jours des anciens qui prolon- ´ ` ` ´ preserver la paix, Isaac, avec´ toute ´ ` gerent leurs jours apres Josue. sa maisonnee, s’est installe a un — Jos. 24:31. autre endroit. Plus tard, lorsque ´ ´ ´ le roi philistin et ses hauts fonc- Cette g en eration ob eissante a ` ´ ´ `peu ´ a peu disparu ´ et a ete rem- tionnaires sont venus le voir a ´ ´ ´ ´ Beer-Sheba et ont souhaite con-placee par une generation “ qui ne ´connaissait pas Jehovah, ni l’œu- clure avec lui une alliance de paix, ´ ´ ¨ ils ont declare : “ Nous avons bienvre qu’il ´ avait faite pour Israel ”. ¨ ´ ´En consequence, “ les fils d’Israel vu que Jehovah etait avec toi. ” `se mirent a faire ´ ce qui est mau- (Gen. 26:28). En cette circons- ´ `vais aux yeux de Jehovah et a servir tance, Isaac a encore favorise lales Baals ”. (Juges 2:10, 11.) La Terre paix. w11 15/8 3:12-14.
  • 87. ˆ Lundi 26 aout dant de ´ nous parler de leur vie ´ ´ et des b enedictions qu’ils ont re-Abraham [...] fut appele “ ami de ´ ´ cues en servant Jehovah. Au final, ¸ Jehovah ”. — Jacq. 2:23. ˆ ´ c’est peut-etre bien nous qui se- ´ ´ Abraham “ eut foi´ en Jehovah ”. ˆ ` rons ´ fortifies et consoles. Il nousIl est meme appele “ le pere de est egalement possible de lire la ´tous ceux qui ont foi ”. (Gen. 15:6 ; ` Bible ou une publication chre- `Rom. 4:11.) ` Sa foi l’a conduit a tienne avec ceux a qui nous ren- ´laisser derriere lui sa maison, ses dons visite. Pourquoi ne pas etu-amis et une partie de ses biens dier avec eux l’article de La Tour ´pour se rendre dans un pays loin- ´ de Garde prevu pour le week-endtain (Gen. 12:1-4 ; Heb. 11:8-10). ´ ou les paragraphes qui seront´ exa-Des annees plus tard, Abraham ´ mines lors de la prochaine etude ´avait une´ foi toujours aussi biblique de la congregation ? Nousforte. En temoigne le fait qu’il “ a pouvons envisager de leur lire oupour ainsi dire offert´ Isaac ” par ´ ` de leur raconter des anecdotes en-ob eissance a Dieu (Heb. 11:17-19). ´ courageantes tirees de nos publi-Parce que cet homme avait mon- ´ cations. w11 15/10 4:2, 15, 16.tre sa foi dans les promesses divi- ´ ´nes, il etait bien connu de Jehovah ˆ Mercredi 28 aout(Gen. 18:19). Dieu ne se conten- ˆtait pas de savoir qu’Abraham Heureux etes-vous quand les ¨existait ; il avait fait du patriarche hommes vous haıssent.un ami intime. Notons que, de son — Luc 6:22. ´ ´ ˆ ´vivant, Abraham n’a pas´ heritede la terre qui lui avait ´ete pro- ´ ˆ Les ap otres n’ etaient pas des ˆ l´ aches ; il n’emp eche qu’ils `mise. Pourtant, il a garde une foi ´ etaient tous sujets a la crainteinebranlable en Dieu et s’est tou- ´ ´ de l’homme´ (Marc 14:50, 66-72).jours laisse guider par sa foi (Heb. ´ ` Comment Jesus les a-t-il´ aides a ´ `11:13). Sommes-nous connus de ´ progresser ? ` Il les a prepares aJehovah pour manifester une foi l’opposition a venir (Marc 10:29,semblable ? w11 15/9 5:6, 7. 30 ; Luc 12:4-12). Quand quel- ´ ˆ qu’un etudie la Bible` avec nous, Mardi 27 aout ` nous devons l’aider a vaincre la ´Continuez a vous consoler mu- crainte de l’homme. Une difficulte tuellement. — 1 Thess. 5:11. ´ anticipee est souvent plus facile ` ´ Il existe bien des facons de con- ¸ a surmonter (Jean 15:19). ´ Prepa- ´ rons donc avec lui des reponsessoler, de r econforter nos com-pagnons. Par exemple, faire ´ des bibliques simples et logiques aux ˆ questions et aux objections quecourses pour un membre age ou ´ `malade de la congregation. Ou en- ses collegues ou d’autres pour- ´ `core accomplir` pour quelqu’un des raient soulever. Presentons-le a ´ ˆ ´ ´ des membres de la congregation,taches menageres, lui temoignant ´ ˆ `ainsi notre int er et personnel surtout a ceux qui pourraient bien ` avoir des points communs avec lui.(Phil. 2:4). Dire´ a un compagnonque nous l’apprecions — pour son Plus important encore, montrons- ´ ´ ´ `amour, son esprit d’initiative, son lui la necessite de prier reguliere-courage ou sa foi — peut aussi ment et de tout cœur. Cela lui per-avoir sur lui un effet consolateur. mettra de s’approcher de Dieu et `Nous pouvons ˆ consoler les fre- ´ d’en faire son Refuge et son Ro-res et sœurs ag es en allant les cher. — Ps. 94:21-23 ; Jacq. 4:8.voir chez eux et en leur deman- w11 15/11 4:11, 12.
  • 88. ˆ ˆ Jeudi 29 aout tituer “ un´ royaume de pretres ”. ` ` Pierre a ecrit a l’intention desC’est l’esprit de votre Pere qui ´ ˆ chretiens oints : “ Vous etes ‘ une ˆ parle par vous. — Mat. 10:20. ˆ race choisie, une pretrise royale, Paul avait conscience du role une nation ˆ sainte, un peuple ´ ` ´ ´capital de l’esprit saint lorsqu’il ´ destin e `a etre une propri et es’agissait de communiquer la ve- ´ ´ particuliere, pour que vous an-rite. Il a d’ailleurs invite la con- ´ ´ ` ` nonciez les vertus ’ de ` celui ` qui ´ ´gregation d’ Eph ese a supplier vous a appeles des tenebres a sa `en ´ sa faveur afin que la “ capa- ´ prodigieuse lumiere. ” (1 Pierre ˆcite de parler ” lui soit donnee ´ 2:9). L’ap otre cite ici les paro- ´ ´ `(Eph. 6:18-20). L’esprit ` saint n’a les¨ que Jehovah a adressees a Is-´pas seulement permis a Paul de rael lorsqu’il a instaure la Loi et ´parler ; il le lui a parfois inter- ´ les applique aux chretiens admisdit dans certaines regions. Cha- dans la nouvelle alliance. — Ex. ˆque fois que l’ap otre a entrepris ´ ´ 19:5, 6. w12 15/1 5:13.un voyage missionnaire, il a ete ´ ˆguide par l’esprit de Dieu (Actes Samedi 31 aout ´ ´ ´13:2 ; 16:6-10). Jehovah conti- ´ Delecte-toi [...] en Jehovah [...].nue de guider les pr edica- ´ ` Roule ta voie sur Jehovah, compteteurs au moyen de son esprit. A ´ sur lui. — Ps. 37:4, 5.l’exemple de Paul, tous les chre- ´ `tiens soucieux d’ob eir a Dieu Si des membres de votre fa- ` ` ´ ´ mille n’adh erent pas a voss’efforcent d’annoncer la ˆ verite `avec hardiesse et zele. Meme si croyances, ne baissez pas ´ lesnous ne savons pas aussi net- bras ! Rappelez-vous que “ Jeho- ´ ` vah ne delaissera pas son peu-tement qu’au temps de Paul ou `Dieu souhaite nous diriger, ple, a cause de son grand nom ”. ˆ (1 Sam. 12:22.) Il sera avec voussoyons surs qu’il utilise son es-prit afin que tous ceux qui sont tant que vous lui resterez ´ atta- ´ ´dans la disposition voulue´ en- che (2 Chron. 15:2). “ Perseverez ` ´ dans la ´ priere ” et ayez foi : votretendent parler de la verite. — ` `Jean 6:44. w11 15/12 4:10, 11. Pere celeste vous aidera a en- ´ durer les epreuves, quelle qu’en ˆ Vendredi 30 aout soit la nature (Rom. 12:12). Sup- ´Celui qui nous a oints, c’est Dieu. pliez Jehovah de vous accorder son esprit pour que vous fas- — 2 Cor. 1:21. siez de votre foyer un havre de ´ Les humains admis dans la ˆ paix (Heb. 12:14). Si vous y par-nouvelle alliance doivent etre venez, il est possible que ceuxoints´ d’esprit saint. L’invitation ´ ´ ` qui ne partagent pas vos croyan- ˆ ´a ete lancee aux Juifs fideles, ´ ces finissent par etre touches. ˆ ´ ´ ´puis aux Gentils (Eph. 3:5, 6). ´ Vous gouterez bonheur, sereniteQue peuvent-ils esp erer ? Voir ´ ´ ` et paix en faisant “ tout pourleurs ´ p eches entierement par- ´ la gloire de Dieu ”. (1 Cor. ´donnes. Jehovah a promis : “ Je 10:31.) Sachez egalement quepardonnerai leur faute, et de ´ ´ vous pouvez compter sur le sou- `leur peche je ne me souviendrai ´ tien plein d’amour de vos fre- ´plus. ” (Jer. 31:34). Une fois leurs ´ ´ ´ res et sœurs chretiens. w12 15/2peches effaces, ils peuvent cons- 4:17, 18.
  • 89. Dimanche 1er septembre “ Pour moi, toutefois, je veux exul- ´ ˆ ter en Jehovah lui-meme ; je veux ˆQue celui qui aime Dieu aime ` etre joyeux dans le Dieu de mon aussi son frere. — 1 Jean 4:21. salut. ” (Hab. 3:18). Autre exemple ´ ´ Comment pouvons-nous entre- de foi : Jeremie ‘ restait dans l’at- ` ´ tente ’, manifestant une entieretenir un amour empreint d’abne- ` ´gation pour nos freres et sœurs ? confiance en Jehovah, le Dieu deEn approfondissant notre amour justice. Calquons notre attitude ´ ´pour Dieu (Eph. 5:1, 2 ; 1 Jean sur la sienne et soyons assures ´4:9-11, 20). Les moments que nous qu’en temps voulu Dieu reparera ´ ´ ´ les torts caus es (Lam. 3:19-24).passons dans l’intimite avec Je- ´hovah par la lecture de la Bible, Nous vivons une epoque palpi- ´ ` ´ ` tante. Des evenements extraordi-la meditation et la priere nourris- ˆ ´sent notre cœur et font ` croıtre no- naires se deroulent sous nos yeux ´ et bien d’autres nous attendent.tre amour pour notre Pere celeste. ˆNaturellement, pour nous appro- Marchons donc du´ meme pas quecher de Dieu, il nous ˆ faut nous l’organisation de Jehovah. Comme ´ nous y encourage la Bible, regar-degager du temps. Arretons-nous ´sur cette idee. Imaginez qu’il ne dons droit devant au lieu de re-vous soit permis de lire la Bible, garder les choses qui sont der- ` ´ ` riere. Souvenons-nous toujours dede la mediter et de prier qu’a une ´certaine heure de la journee. Ne la femme de Lot ! — Luc 17:32. ` w12 15/3 4:19, 20.veilleriez-vous pas jalousement ace que rien ne vienne perturber ´ Mardi 3 septembrece moment passe enˆ compagnie ´ ˆde Jehovah ? Bien ˆ sur, personne Tenez-vous prets. — Luc 12:40.ne peut nous empecher de prier, ˆ ˆ Afin d’etre pretes lorsque Christet la plupart d’entre nous peuvent viendra, les familles doivent selire la Bible quand ils le souhai- ´ pr eserver ´ de tout ce qui pour-tent. Mais nous devons prendre ` rait les detourner du vrai culte.garde a ne ´ pas laisser nos multi- ´ ` ´ Aussi interessons-nous a ce que ´ples activites quotidiennes empie- Jesus a dit sur l’œil “ simple ”.ter sur le temps que nous passons ´ (Mat. 6:22, 23.) Tout comme ´ dansavec Dieu. Vous d egagez-vous ´ l’obscurite une lampe peut eclai-´chaque jour autant de temps que rer notre chemin et nous eviter depossible pour vous approcher de ´ ` ´ tomber, ce qui penetre par “ lesJehovah ? w11 15/4 3:7, 8. yeux de [n]otre cœur ” peut nous ´ ´ eclairer et nous epargner un faux ´ Lundi 2 septembre pas (Eph. 1:18). Au sens physi- ` ˆ ´ que, pour voir clair, il faut avoir deJusqu’ a quand, o Jehovah, mefaudra-t-il crier au secours sans bons yeux, capables de se fixer sur ´ que tu entendes ? — Hab. 1:2. un point precis. On peut en dire ´ autant des yeux du cœur. Avoir Eprouvons-nous parfois des sen- ` l’œil “ simple ”, c’est viser un ob-timents semblables a ceux de Ha- jectif unique. Au ´ lieu de menerbaqouq ? Ne comprenant pas ´ une ´ existence axee sur les bienspourquoi Dieu tolerait certaines ` ´ materiels ou d’avoir comme seule ´injustices, le prophete a crie vers preoccupation la subsistance delui pour qu’il intervienne (Hab. notre famille, il ´ nous faut gar-1:3). Cela dit, il faisait preuve ˆ ´ der les yeux rives sur les ques-d’une foi digne d’etre ´ imitee, ce ´ tions spirituelles. — Mat. 6:33.dont temoigne cette declaration : w11 15/5 2:3, 4.
  • 90. Mercredi 4 septembre (Rom. 5:12). Si nous sommes en ´ mesure de comprendre cette decla-Il y aura aussi parmi vous de ration, c’est parce que Dieu a fait ´faux enseignants. — 2 Pierre 2:1. consigner dans la Bible le recit des ´ ´ ` Comment les faux ´enseignants debuts de l’humanite. La Gen` ese ´ ´ ` rapporte qu’il a cree Adam et Eve.operent-ils ? Leurs methodes sont ´empreintes de fourberie. Les apos- Comme leur ˆ Createur, nos deux ´tats ‘ introduisent furtivement ’ premiers ancetres etaient parfaits. ´ ´ ´dans la congregation des idees cor- Dieu ne leur a impose qu’une seuleruptrices. Comme des contreban- restriction, nullement abusive, et `diers, ils agissent de maniere clan- les a avertis que, s’ils ne la respec-destine pour distiller subtilement taient pas, ils seraient passibles deleurs opinions. Et comme des faus- mort (Gen. 2:17).´ Malheureuse- ´ ´saires habiles, qui mettent en cir- ment,` ils ont prefere agir “ d’uneculation des documents contre- ` maniere perverse ” ; ils ont enfreintfaits, ils recourent a des “ paroles ` l’ordre de Dieu et, ce faisant, ils ont ´ ´trompeuses ”, a ´ de faux raisonne- refuse de voir en lui leur Legisla-ments, afin de repandre leurs con- teur et leur Souverain. — Deut.ceptions auxquelles ils ´ donnent une ´ 32:4, 5. w11 15/6 2:4, 5.app arence de v erit e. Ils diffu-sent des “ enseignements ´ trom- ´ Vendredi 6 septembrepeurs ” en ‘ deformant les Ecritu- ´ ` ` ´ Des temoins violents se levent ; ilsres ’ pour les adapter a leurs idees(2 Pierre 2:1, 3, 13 ; 3:16). Les apos- me demandent ce que je ne sais ´ ˆ ` vraiment pas. — Ps. 35:11.tats n’ont pas nos interets a´ cœur.Les suivre, ce serait nous ecarter ´ ` ´ Conformement a cette prophe- ˆde la ´ route de la vie. Comment nous ´ tie, “ les pretres en chef et le San-proteger ? La Bible definit claire- ´ ` hedrin´ tout entier cherchaient un ´ment la ligne de conduite a adopter ´ faux temoignage contre Jesus afin(Rom. 16:17 ; 2 Jean 9-11). “ Evitez- ` de le mettre a mort ”. (Mat. 26:59.)les ”, ordonne-t-elle. D’autres tra- ´ “ Beaucoup, en effet, portaient de ´ductions mettent : “ D etournez- ´ faux temoignages contre lui, mais ´ ´vous d’eux ”, “ ecartez-vous d’eux ”,ou encore “ n’allez plus avec eux ! ” leurs temoignages n’etaient pasw11 15/7 2:5, 6. concordants. ” (Marc 14:56). Pour ´ les ennemis de Jesus, qui vou- ` Jeudi 5 septembre laient sa mort a tout prix, il im- ´ portait peu que ` les depositionsDieu nous recommande son pro- soient mensong eres. Le 14´ Ni-pre amour en ce que — alors que ` ´ ´ san, a ´ l’aube, tout le Sanhedrin ´nous etions encore p echeurs — s’est reuni, a fait lier Jesus puis Christ est mort pour nous. l’a remis aux mains du gouverneur — Rom. 5:8. Ponce Pilate. Ce dernier, ayant ´ ´ ´ Notons cette precision ´ : “ Alors interrog e Jesus et n’ayant rien ´ ` ´ ´ trouve a ˆ lui reprocher, a proposeque nous etions encore pecheurs. ”Comment les humains en sont-ils de le relacher, mais la foule s’est ` ´ ` mise a crier : “ Attache-le sur unarrives la ? C’est ce que tous doivent ´ ´ ´savoir. Paul resume la situation poteau ! ” Elle lui preferait Barab-comme ´ suit : “ Par un seul homme bas, un criminel. Pour satisfaire le ´ ´ ´ ´le peche´ est´ entre dans le monde et peuple, Pilate a lib ere Barabbas et ´ ´par le peche la mort, et [...] ainsi la a fait ˆ flageller Jesus, qu’il a livre ´ ´ `mort s’est etendue a tous les´ hom- ´ pour etre attache sur un poteau.mes parce que tous avaient peche. ” — Marc 15:1-15. w11 15/8 2:8, 9.
  • 91. Samedi 7 septembre 10:13). Soyons ´ certains qu’avec ¨ ´ le soutien de Jehovah nous pou-[Moıse] avait les yeux fixes sur la ` ´ ´ vons lui rester fideles. Endurons- ´ recompense. — Heb. 11:26. nous une situation´ eprouvante ? ¨ ´ ´ Moıse ne s’est pas laisse seduire Avons-nous une decision impor- ` ´par “ ´ la jouissance temporaire du tante a prendre ? Devons-nous re- ` ´ ´ sister a une tentation ? Dans touspeche ”. (Heb. 11:25.) Dieu et ses ´ ´ ` `promesses etaient si reels a ses les cas, nous avons a notre dispo- ´yeux qu’il a fait montre d’un cou- sition un merveilleux don de Je- `rage et d’une endurance´ extraor- hovah : la priere. En priant, nous `dinaires. Il s’est applique inlassa- montrons a Dieu que nous nous ` ` ´ en remettons a lui. Il nous fautblement a conduire les Israelites ´ `jusqu’en Terre promise. Pourtant, egalement continuer a lui deman- ¨ der de l’esprit saint pour rece-Moıse n’a pas vu les promessesde Dieu s’accomplir de son vivant. voir force ´ et direction (Luc 11:9- ´ ´ ´ 13). En resum´e, mettons notrePourquoi ¨ ? Parce que precedem- ´ ´ment Moıse et Aaron, exasperes confiance en Jehovah et ne nouspar l’attitude rebelle du peuple, appuyons pas sur notre intelli- ´ ` gence ! w11 15/11 1:18, 19.avaient ‘ manqu e a leur devoirenvers¨ Dieu, au milieu des filsd’Isra el, aux eaux de ¨ Meriba ’. Lundi 9 septembre(Deut. 32:51, 52.) Moıse s’est-il ´ ´ ` Chacun a son propre don de ladecourage ou aigri ? Non.´ Apres ´ ´ part de Dieu. — 1 Cor. 7:7.avoir b eni la nation, il a d¨eclare : ˆ ´ ´ `“ Heureux es-tu, o Isra el ! Qui Comme la societe juive du I er sie- ˆ cle, beaucoup de cultures aujour-est comme toi, peuple qui connaıt ´ ´le salut en Jehovah, le bouclier d’hui font du mariage un ideal. Side ton ´ secours, et Celui qui est un jeune homme ou une jeune fille ´ ´ ˆ ´ a depasse un certain age et n’estton epee de grandeur ? ” — Deut. ´33:29. w11 15/9 3:15, 16. toujours pas marie(e), il n’est pas rare que des membres de sa famille Dimanche 8 septembre ou de son entourage se sentent te- ´ nus de lui donner quelques conseils. ´Mets ta confiance en Jehovah [...] Au detour d’une conversation, ils ´et ne t’appuie pas sur ton intelli- lui suggereront de chercher plus ac- ` gence. — Prov. 3:5. tivement un conjoint, a moins qu’ils ` ` ne fassent allusion a un tel ou a une ´ Il n’est pas facile de repous- ´ telle comme etant un bon parti. Ilsser une tentation ou de se d e- ` iront parfois jusqu’a jouer les entre-faire de mauvaises ´ habitudes. “ La metteurs. Ces initiatives risquentchair, dans ´ son desir, est contre ´ de creer ´de l’embarras, de briserl’esprit, a ecrit Paul, ` et l’esprit des amities ou de causer des blessu-contre la chair. ” Voila pourquoi ´ ˆ res affectives. Paul ` n’a jamais force `‘ les choses memes que nous vou- qui que ´ ce soit ni a se marier ni ´ adrions faire, nous ne les faisons ˆ rester celibataire. Meme s’il appre- ´pas ’. (Gal. 5:17.) Nous ` devrions ciait sa condition de c elibatairedonc prier avec ferveur des qu’une ´ ´ pour servir Jehovah, il n’en respec- `mauvaise ´ pens ee ou une tenta- tait pas moins le droit des autres a ` ´tion se presente, puis agir en ac- ` se marier. A notre epoque, chaque ´ ´cord avec nos prieres. La Bible chretien a egalement le droit de senous rassure : “ Aucune tentation marier ou non. Personne ne devraitne vous est survenue qui ne soit lui dicter ses choix. w11 15/10commune aux hommes. ” (1 Cor. 2:3, 4.
  • 92. ´ Mardi 10 septembre etaient convaincus que ces textes ` ˆ ´ ´ ´ menaient a la meme conclusion,Toutes les choses qui ont ete ecri- ` ´ ´ ´ ils mettaient cette derniere par ´tes jadis ont ete ecrites pour notre ecrit. Ne trouvez-vous pas rassu- ` instruction. — Rom. 15:4. rant de savoir qu’a l’exemple des ´ ´ ˆ ` Parmi ces “ choses qui ont ete ap otres et des anciens du I er sie- ` ´ ´ecrites ” figurent les recits de la cle ces hommes fid´ eles, qui´ nous ´vie de quantite d’hommes et de ont ouvert la voie, etaient resolus ` ´femmes ayant manifeste une foi ´ a fonder leurs croyances sur la´ Pa-hors du commun (Heb. 11:32-34). role de Dieu ? Quiconque desireNous avons tout lieu d’imiter le obtenir l’approbation de Dieu doit ´ ´bel ` exemple que nous laissent ces ´ marcher dans la verite. Par con- ´ `fideles. D’autres recits bibliques sequent, continuons tous a nouscontiennent des exemples ayant laisser guider par la Parole devaleur d’avertissement. On en Dieu ! w12 15/1 1:18, 19.trouve notamment dans la vie de ´serviteurs de Dieu qui ont b e- Jeudi 12 septembre ´ ´ `neficie pendant un temps de son Fais constamment attention a toiapprobation. Lors de notre lec- ` ´ ` et a ton enseignement. Persevereture de la Bible, remarquons lescirconstances et ´ le ` cheminement dans ces choses, car en faisant ´ ˆqui les ont amenes a se detourner cela tu sauveras et toi-m eme et ´de Dieu. Nous constaterons que ceux qui t’ecoutent. ` ´ — 1 Tim. 4:16.certains ont petit a petit laiss e ´des mentalit es ou des tendan- ´ ´ Comme Jesus, il nous faut guet-ces pernicieuses se d evelopper, ˆ ´ ter constamment les occasions deavec de facheuses consequences. parler de ce que nous savons surComment tirer des lecons de ces ´ ¸ le Royaume. Toutes ces occasionsrecits ? Posons-nous des ques- ´ sont ˆ precieuses ; nous ne voulonstions du genre : ‘ Comment ce en gacher aucune. N’oublions pas ´personnage a-t-il pris un mau- que des vies sont en jeu ! Jesus sevais pli ? Cela pourrait-il m’arri- ´ montrait vigilant parce qu’il sa- ´ ´ `ver ? Que puis-je faire pour eviter ˆde commettre la meme erreur ? ’ vait aussi que Satan etait resolu a ` ´ `w11 15/12 1:19, 20. le tenter, a ´ le persecuter et a bri- ´ ser son integrite. Cet ennemi im- ´ ` Mercredi 11 septembre placable etait en permanence a ˆ ´ ´ l’affut d’un “ moment opportun ” ` ´Ta parole est verite. — Jean 17:17. pour le ´ mettre a l’epreuve (Luc ´ ´ Malgre tous´ leurs efforts, les en- 4:13). Jesus n’a jamais baisse sa ˆ ˆ ` ´ garde. Il voulait etre pret a pa-nemis de la verite bibliqueˆ ne sont ` ˆpas parvenus a en emp echer la rer toute attaque, qu’elle revete lapropagation. ´ “ La parole de Dieu forme d’une tentation, de l’oppo- ´n’est ´ pas liee ”, lit-on en 2 Ti- sition ou de la persecution.´ Pour ` ´ notre part, pouvons-nous ceder amothee 2:9. En 1870, une poignee ´d’hommes desireux d’approfondir ´ l’insouciance ? Nous savons que ´leur comprehension des Ecritures le Diable se comporte toujours ` ´ ´se sont mis a chercher la verite. “ comme un lion rugissant, cher- ` ´ ` ´ ´Quelle methode ont-ils adoptee ? chant a devorer quelqu’un ”. VoilaL’un d’eux soulevait une ques- pourquoi la Parole de Dieu nous `tion. Ils en discutaient. Ils consul- invite a rester dans notre bon sens ` ˆtaient ensuite tous les versets qui et a etre vigilants. — 1 Pierre 5:8.s’y rapportaient, puis, lorsqu’ils w12 15/2 1:5, 6.
  • 93. ´ Vendredi 13 septembre dre sa presentation attrayante pour toutes sortes de personnes, quel- ´Ces paroles que je t’ordonne au- les que soient leur nationalite ou ˆjourd’hui devront etre sur ton leurs croyances (Actes 17:22, 23,cœur ; il faudra que tu les incul- ´ ` 34 ; 1 Cor. 9:19-23). Si, comme Je- ` ques a ton fils. — Deut. 6:6, 7. sus et Paul, nous nous appliquons a ˆ Il se peut qu’un homme sub- etre des observateurs attentifs,vienne convenablement aux be- nous discernerons plus facilement ´ la´ meilleure facon de susciter l’in- ¸soins materiels de sa famille. Mais ˆ teret de ceux que nous rencon-s’il n’assume pas la direction spiri- trons. Avant d’engager la conver- `tuelle de son foyer, il n’agit pas sation avec quelqu’un, cherchons a ´avec sagesse. C’est pourquoi on lit ´ reperer des indices ˆ sur sa culture, ´en 1 Timoth ee 3:4 que le chef ` ses centres d’interet ou sa situa- ˆde famille´ qui aspire a des res- ´ tion familiale. Peut-etre pourrons- ´ ´ponsabilites supplementaires dans ´ ˆ nous aussi determiner ´ ce qu’il etaitla congregation doit etre un homme ´ en train de faire et l’evoquer avec ´“ qui preside ´ de belle facon sa pro- ¸ doigte dans notre introduction. w12pre maisonnee, qui tienne ses en- 15/3 1:10, 11.fants dans la soumission en toute ´dignite ”. Posez-vous ´donc la ques- Dimanche 15 septembretion : ‘ Ai-je organise mon emploi ` ` ´du temps de maniere a ce que le Nous declarons heureux ceux qui ´ ` ´ ´culte familial ait lieu reguliere- ont endure. [...] Jehovah est plein ´ ´ment ? ’ Il arrive que des chretien- ´ de tendre affection et misericor-nes soient presque obligees de sup- dieux. — Jacq. 5:11.plier leur conjoint d’assurer ladirection spirituelle de leur foyer. Il peut arriver qu’en raison de ´ notre foi nous nous retrou-Chaque mari chretien devrait se ´demander serieusement comment vions dans une situation embar- ´ ` ´ rassante. Nous devons neanmoinsil considere cette responsabilite. ˆ ˆBien entendu, pour que le culte fa- avoir la meme certitude ´ que l’ap o- ´milial atteigne son but, il est essen- tre Paul, qui a declare : “ C’esttiel que la femme soutienne cette pour ce motif que moi aussi je su- ` bis ces choses, mais je n’ai pasdisposition et coop ere avec sonmari. w11 15/4 1:17. honte. Car je connais celui que j’ai cru, et j’ai la certitude qu’il est ca- ` ` Samedi 14 septembre pable de garder jusqu’ˆ a ce jour-la ´ ce que j’ai mis en dep ot chez lui.´ ”Cette veuve, bien que pauvre, a (2 Tim.` 1:12). La Bible avait pre- mis plus que tous. — Luc 21:3. ´ dit qu’a notre epoque les gens se- ˆ ´ ´ raient “ amis d’eux-m emes ”. Parce qu’il etait´ parfait, Jesus, ` ´notre Modele, a ete capable de dis- (2 Tim. 3:2.) Nous ne sommes donc ´ ´ pas surpris par l’egocentrisme decerner l’indignation inexprim ee ´ ´ ´ ´d’un Pharisien, la sincerite du re- la societe actuelle. Ne ´ laissons ja- ´ mais cette tendance deteindre surpentir d’une p echeresse ou en-core l’esprit de sacrifice d’une nous. Au contraire, face aux ten-veuve (Luc 7:37-50 ; 21:1-4). Il pou- tations, aux drames qui nous af- ´vait donc repondre aux besoins fectent ou aux tentatives visant `spirituels de chacun de ses interlo- a ´ nous faire ` honte, soyons tous ´ ´ ´cuteurs. Cela dit, il n’est pas ne- ˆ ˆ determines a prouver que Jeho- ´cessaire d’etre parfait ˆ pour etre un vah est reellement la personne labon observateur. L’ap otre Paul, par plus importante dans notre vie.exemple, savait s’adapter et ren- w11 15/5 3:13, 20, 21.
  • 94. ´ Lundi 16 septembre vaient obtenir l’approbation de Je- ˆ hovah en accomplissant des œu- ¨Faites paıtre le troupeau de Dieu vres de la ˆ Loi mosaıque. Depuis ´qui vous est confie, non par con- la´ Pentec ote 33, Dieu accordait ´ ´ ` trainte, mais de bon gre. genereusement sa faveur a ceux qui — 1 Pierre 5:2. ´ exercaient la foi en Jesus Christ. ¸ ˆ ´ Qu’est-ce qui a emp eche les Is- ´ ¨ ` Qu’est-ce qui incite les anciens ` ´ raelites contemporains de Moısea servir leurs freres de bon gre ?Voyons, qu’est-ce qui p oussait d’entrer en Terre promise ? Leur ´ ´ ` ˆ ` desob´ eissance. Qu’est-ce qui a em-Pierre a faire ´ paıtre et a nourrir ´ ˆ ´les brebis de Jesus ? C’etait notam- peche certains chretiens contem-ment l’affection et l’amour qu’il porains de Paul d’entrer dans le re- ´ ´portait au Seigneur (Jean 21:15-17). pos de Dieu ? Leur desobeissance.C’est aussi leur amour` pour Christ Ils n’ont pas admis que la Loi avait ´ ` atteint son but et que Jehovah fai-qui amene les anciens a ‘ ne plus vi- ˆ `vre pour eux-memes, mais pour sait prendre a son peuple une nou- velle direction. w11 15/7 3:14, 15.celui qui est mort pour eux ’. ´(2 Cor.`5:14, 15.) Cet amour, combine a leur ` Mercredi 18 septembreamour pour Dieu et` pour leurs fre- ´res, les “ oblige ” a ´ se mettre au Ne soyez pas pein es et ne soyez ` ` ˆservice de la congregation, a lui pas en colere contre vous-memes,consacrer temps, efforts et res- de m’avoir vendu pour ici ; carsources (Mat. 22:37-39). Ils donnent ´ ` c’est pour la preservation de lade leur personne, non a contrecœur ´ ´ vie que Dieu m’a envoye en avantmais de bon gre. Dans quelle me- de vous. — Gen. 45:5.sure les anciens doivent-ils donner ` ˆ ´de leur personne ? En prenant soin Les freres aınes de Joseph le ja- ˆdes brebis, ils imitent l’ap otre Paul, lousaient ´ tellement qu’ils ont eu ´ ˆ ´qui etait lui-meme imitateur de Je- la cruaute de le vendre en escla- `sus (1 Cor. 11:1). Paul et ses com- vage et de faire croire a Jacob qu’il ´ ´ ´ ˆpagnons ressentaient ` une tendre avait ete tue par une b ete sau-affection pour leurs freres de Thes- ´ vage (Gen. 37:4, 28, 31-33). Mais ´ ´salonique et ils etaient “ contents Jehovah etait avec Joseph. Celui-de [leur] communiquer non seule- ci est plus tard devenu le premier ´ment la bonne nouvelle deˆ Dieu, ˆ ministre d’Egypte, autrement dit `mais encore [leurs] ames memes ”. l’homme le plus puissant apres— 1 Thess. 2:8. w11 15/6 3:11, 12. Pharaon. Lorsqu’une terrible fa- ´ mine les a conduits en Egypte, les Mardi 17 septembre fils de ` Jacob n’ont pas reconnu ˆIl reste [...] un repos de sab- leur frere dans ses vetements of-bat pour le peuple de Dieu. Car ficiels (Gen. 42:5-7). Joseph au- ´ rait pu facilement les punir ` del’homme qui est entre dans le re- ´ ´ leur cruaute envers lui et son pere.pos de Dieu s’est repose lui aussi Mais` il s’en est abstenu et a cher- ´de ses œuvres, comme Dieu des ´ che a faire la paix avec eux. Quand ´ siennes. — Heb. 4:9, 10. il a eu la certitude qu’ils s’etaient ˆ ˆ L’ap` otre pensait vraisemblable- repentis, il s’est fait conna ıtre ` ´ment a l’observance du sabbat heb- a eux et leur a adress e les pa- ´domadaire quand il a ecrit ce qui roles reproduites dans le texte ´ ` `precede au sujet du privilege d’en- ´ de ce jour. Finalement, “ il em- `trer´ dans le repos de Jehovah. Les brassa tous ses freres et pleurachretiens d’origine juive devaient tout contre eux ”. — Gen. 45:1, 15.donc cesser de croire qu’ils pou- w11 15/8 3:15, 16.
  • 95. ´ Jeudi 19 septembre mer le juste avec le mechant ? ” ´ ´ ´ Jehovah l’a reconforte en lui` pro-Tu ouvres ta main et tu rassasies ´ ´ mettant que, s’il trouvait a So-le desir de toute creature vivante. dome ne serait-ce que 50 justes, il — Ps. 145:16. ´ ` ne la devasterait pas. Mais a cinq ` ˆ reprises, Abraham est revenu a la ´Peut-etre nourrissons-nous le vif charge : et s’il n’y avait que 45 jus-desir de nous marier, d’avoir desenfants, de jouir d’une meilleure tes ? 40 ? 30 ´ ? 20 ? 10 ? Avec patience ´ ´ et bonte, Jehovah lui a chaque foissante, ´ etc. Toutes ces aspirations ´sont legitimes. Mais pour beau- promis que, dans ce ´ cas, il ne de-coup, elles demeurent insatisfaites. truirait pas la ville. Jehovah n’a pas ´ ` ` reussi a trouver 10 justes dans cetteSi tel est notre cas, notre maniere ´ ´ ˆ ´ ´de gerer la situation est un moyen region. Il a tout de meme epargnede jauger notre foi. Nous com- Lot et ses filles. — Gen. 18:22-32 ;mettrions une terrible erreur si 19:15, 16, 26. w11 15/10 3:12. `nous cherchions a´ satisfaire nosaspirations au m epris de la sa- Samedi 21 septembregesse divine. Nos relations avec ˆ Parce que vous ne faites pas par-Dieu en patiraient. Par exemple, ` tie du monde [...], voila pourquoicertains choisissent de se soigner ` ´ le monde a de la haine pour vous.en recourant a des methodes con-traires aux commandements di- — Jean 15:19. `vins. D’autres acceptent un em- ˆ A mesure que le´ christianismeploi qui les empeche de consacrer ´ ` s’etendrait, les chretiens s’accom-du temps a leur famille ou d’assis- ´ ´ moderaient-ils du monde ? Adopte-ter aux reunions de la congr´ ega- raient-ils ses pratiques et en fe-tion. Que dire encore du chretien raient-ils partie ? Absolument pas.qui noue une relation sentimentale ` O u qu’ils vivent, ils devraient ´avec quelqu’un qui ne partage pas marquer leur difference (1 Pierreses croyances ? Souhaite-t-il vrai- ´ ˆ 2:11, 12). Les premiers chretiensment etre connu de Dieu (2 Tim. se´ comportaient effectivement en2:19) ? Avez-vous une foi suffisam- ´ ´ “ etrangers et [en] residents tempo-ment forte pour attendre Jehovah, ´ raires ” dans l’Empire romain.qui promet de combler vos desirs ´ C’est ce que confirme l’historienlegitimes ? w11 15/9 5:8-10. Kenneth Latourette : “ Il est cou- ramment admis ` que, durant ses Vendredi 20 septembre trois premiers siecles d’existence, ` `Souviens-toi de la parole a ton le christianisme fut soumis a une ´ ´ persecution tenace et souvent vio-serviteur, celle que tu [Jehovah] ´ ` lente [...]. Les accusations etaientm’as fait attendre. C’est l a ma ´consolation dans mon affliction, diverses. Les chretiens furent qua- ´ ´ ´ lifies d’athees parce qu’ils refu- car ta parole m’a garde en vie. ´ ´ saient de participer aux ceremonies ¨ ´ ´ — Ps. 119:49, 50. paıennes. Etant donne qu’ils s’abs- Nous disposons aujourd’hui de la tenaient dans `une large mesure ´ de ´ ´ ´Parole ecrite de Jehovah, qui con- prendre ˆ part a¨ la vie de la societetient de nombreux exemples de fi- ` ´ ´ ´ — aux fetes paıennes, aux divertis-deles ayant beneficie de la consola- ˆ ˆ sements publics qui, selon eux, ´ ´tion divine. Abraham a d u etre ´ etaient entaches des croyances, dessensiblement´ angoisse lorsqu’il a ´ coutumes et des actes immoraux ¨appris que Jehovah allait detruire des paıens —, on les traitait avec ´Sodome et Gomorrhe. Il lui a de- ´ ´ derision d’ennemis du genre hu-mande : “ Vas-tu reellement suppri- main. ” w11 15/11 3:6-8.
  • 96. ` Dimanche 22 septembre suasion ”. 3) Il raisonnait a partir des ´ Ecritures. 4) Il faisait preuve d’ab- ´ ´ Il ne donne pas l’esprit avec negation en temoignant “ depuis le mesure. — Jean 3:34. ´ matin jusqu’au soir ”. Paul a donne ´ ¨ un temoignage puissant, mais tout Moıse s’est vu confier d’immenses ´ ´responsabilites au sein du peuple le monde ne s’est pas laisse convain- ¨ ´ cre. Actes 28:24 le confirme : “ ´ Lesd’Israel. L’esprit saint lui a donne la ´ ´ `capacite de prophetiser, de´ juger, de uns se mirent a croire ce qui etait ´ dit, les autres refusaient de croire. ”rediger une portion des Ecritures, ´ ´ ´de conduire la nation et d’accom- Un desaccord a eclat´ e, et ses audi-plir des miracles (Is. 63:11-14). Ce- teurs se sont disperses. Paul s’est-il ´ ´ ` ´ ¨ decourage parce que certains n’ontpendant, a un moment donne, Moıse ´ ˆ ´a trouve sa tache trop lourde (Nomb. pas accepte la bonne nouvelle ? Ab- ´ ´ solument pas. On lit aux versets 3011:14, 15). Jehovah a alors enleve ´ ´“ une partie de l’esprit ” qui etait et ` 31 : “ Il demeura deux annees en-sur lui et l’a mise sur 70 anciens afin tieres dans´ sa propre maison, une ´ maison louee, et il accueillait aima-qu’ils l’epaulent (Nomb. 11:16, 17). ¨ ´Moıse a neanmoins toujours recu as- ¸ blement tous ceux qui entraient ˆsez d’esprit saint pour s’acquitter de chez lui, leur prechant le royaume ´ses fonctions. Aujourd’hui, Jehovah de Dieu. ” w12 15/1 2:18-20.nous accorde autant d’esprit saintque nous en avons besoin, compte ˆ Mardi 24 septembretenu de notre ´ situation. Etes-vous ` Ne t’appuie pas sur ton intelli-en butte a des epreuves ? Vous solli- ´ gence. — Prov. 3:5.cite-t-on de plus en plus ? Vous de- ´ ´menez-vous pour combler les be- Face´ aux epreuves, Jesus a re- ´soins physiques et spirituels de ˆ fuse resolument de s’appuyer survotre famille tandis que le cout de la´ sa propre intelligence. Rendez-vie augmente ou malgre des soucis ´ vous compte ! L’homme le plus sagede sante ? Assumez-vous d’impor- ´ ´ que la terre ait porte a choisi de netantes responsabilites dans la con- ´ pas puiser dans sa sagesse person-gregation ? Soyez convaincu que, ` nelle. Par exemple, a Satan qui le ´ ´par le moyen de son esprit, Dieu ´ tentait il a systematiquement repli-peut vous communiquer la force ne- ´ ´ que : “ Il est ecrit... ” (Mat. 4:4,cessaire pour surmonter n’importe ´ 7, 10). Pour repousser la tentation,quelle difficult e. — Rom. 15:13. ` il ` a fait appel a la sagesse de son ` ´w11 15/12 3:3-5. Pere, manifestant par la l’humilite pour laquelle Satan a le plus grand ´ ´ Lundi 23 septembre mepris et dont il est totalement de-Il leur expliqua la chose en rendant pourvu. Est-ce ce que nous fai- ´ sons ? Un chef de famille ´ qui sepleinement t emoignage au sujetdu royaume de Dieu et en usant de montre vigilant comme Jesus se ´ laisse guider ´ par la Parole de Dieu,persuasion avec eux au sujet de Je- ` ¨ surtout en periode difficile. Dans lesus, a partir de la loi de Moıse et ` ` monde entier, ils sont des milliers ades Prophetes, depuis le matin jus- ´ ´ ` agir de la sorte, determines a faire qu’au soir. — Actes 28:23. passer en premier le Royaumeˆ de ` Qu’est-ce qui permettait a Paul Dieu et le culte pur, avant meme ´ ´ ´ ˆ ´de precher avec efficacite ? Plu- les preoccupations materielles. Je- ´ ´sieurs facteurs ressortent du texte hovah benit les efforts qu’ils´ de-d’aujourd’hui. 1) Paul mettait l’ac- ploient pour se procurer les neces- ´cent sur le Royaume de Dieu et sur ´ sites de la vie, exactement commeJesus Christ. 2) Il s’efforcait de tou- ¸ il le promet dans sa Parole. — Mat.cher ses auditeurs “ en usant de per- 6:33. w12 15/2 1:15, 16.
  • 97. Mercredi 25 septembre Il peut nous arriver de traverser ˆ une situation qui nous prive de no- ´ ´ ´ Preche la parole, fais-le avec tre serenite. Sans doute David est- insistance. — 2 Tim. 4:2. ´ ` il lui aussi passe par la pour chan-` Lorsque nous songeons que no- ter : “ Fils des hommes, jusqu’a ˆ ´ quand ma gloire devra-t-elle etretre predication peut sauver desvies, nous nous sentons sans au- un objet d’insulte, tandis que vous ` ´ ´ continuez a aimer les choses vai-cun doute irresistiblement pousses ` `a parler de la bonne nouvelle ´ au- nes, tandis que vous continuez atour de nous (Rom. 10:13, 14). Jeho- chercher le mensonge ? ” (Ps. 4:2). ´ Ici, l’expression “ fils des hom-vah avait annonce : “ Quand` je dis ´au mechant : ‘ Tu mourras a coup mes ” a manifestement une conno- ´ ˆ tation negative. Les ennemis desur ’, et que vraiment il revient de ´ ´son peche et pratique le droit et David ‘ aimaient les choses vaines ’. ˆ ` Meme si ce que d’autres personnesla justice [...], il restera en vie a ˆ ´ `coup sur.´ Il ne mourra pas. D’aucun font nous ` decourage, continuons a ´ ´ prier sincerement le seul vrai Dieude ´ ses peches par lesquels il a pe- ` `che ´ on ne se souviendra contre lui. ” et a mettre notre entiere confiance ´ en lui. w11 15/5 5:15, 16.(Ezek.` 33:14-16). La Bible dit enoutre a quiconque proclame le mes-sage du Royaume : “ ˆ En faisant cela Vendredi 27 septembre ´tu´ sauveras et toi-meme et ceux qui´ ´ Jette ton fardeau sur Jehovah lui-t’ecoutent. ” (1 Tim. 4:16 ; Ezek. ˆ ´ ´ m eme, et lui te soutiendra. Il3:17-21). Jesus avait predit que des ne permettra jamais que le justeapostats se manifesteraient (Mat. ´ chancelle. — Ps. 55:22.13:24, 25, 38). Timothee devait donc ˆ ´redoubler ses efforts pour ‘ pre- Que nous nous debattions nous- ˆ ` ˆ memes avec certains `problemes oucher la parole ’ meme au sein de la ´congregation, de peur que ses com- que nous cherchions a ˆconsoler au- ´ ´ trui, manifestons la meme foi et lapagnons chretiens ne se laissent se- ˆduire et tromper par ´ de faux ensei- meme conviction que le psalmiste, ´gnements. Des vies etaient en jeu. qui a chanteˆ les paroles ci-dessus. ´w12 15/3 2:3, 4. Soyons-en surs : Jehovah sera tou- ` jours la pour consoler et soutenir ses ` ` Jeudi 26 septembre serviteurs fideles. A ses adorateurs ´ ´ ˆ des temps anciens Jehovah a dit :Quand j’appelle, reponds-moi, o “ Moi, moi je suis Celui qui vous con- ´ ˆmon Dieu juste ! Dans la detresse sole. ” (Is. 51:12). ´ Il fera de meme ´tu dois me menager un large es- pour nous, et il benira nos paroles ´ `pace. Temoigne de la faveur a et nos actions en faveur des endeuil- ´ ´ ´ ` les. Quelle que soit notre esperancemon egard et entends ma priere. — Ps. 4:1. — la vie au ciel ou sur la terre —, ` puisons tous de la consolation´ dans ´ Une confiance similaire a celle ´ ce que Paul a souhaite aux chretiensde David nous habitera egalement ` ` oints de l’esprit qui vivaient a ´ son ´dans la mesure ou nous pratiquons ´ epoque : “ Que notre Seigneur Jesusla justice. En effet, Jehovah, le ˆ ` ´ Christ lui-meme et Dieu notre Pere, ´ ´“ Dieu juste ”, benit les hommes qui nous a aimes et a donne conso- ´ ´droits. Nous´ pouvons donc le prier ´ ´ ´ lation eternelle et bonne esperance ´en toute serenite par l’interme- par le moyen de la faveur immeri- ´diaire de son Fils, qui a offert un sa- ´ tee, consolent vos cœurs et vous af-crifice r edempteur dans lequel fermissent en toute action et pa-nous exercons la foi (Jean 3:16, 36). ¸ role qui soient bonnes. ” — 2 Thess.Quelle paix nous ressentons alors ! 2:16, 17. w11 15/10 4:17, 18.
  • 98. ´ ` Samedi 28 septembre site de ministeres, et pourtant ˆ il y a le meme Seigneur ; il y aHumiliez-vous [...] sous la main ´ ´ diversite d’op erations, et pour- ˆpuissante de Dieu, pour qu’il vous tant il y a le meme Dieu qui ac- ´ ` ´el eve au moment voulu, tandis complit toutes ces operations enque vous rejetez sur lui toute votre tous. ” (1 Cor. 12:4-6). Effective- ´ ´ inquietude. — 1 Pierre 5:6, 7. ment, l’esprit saint `peut operer ´ ´ Certains hommes sont r eti- de differentes manieres sur dif- ´ ` ferents serviteurs de Dieu afincents a s’investir dans les activi- ´tes spirituelles parce qu’ils ne li- qu’un objectif soit atteint. Cet es-sent pas bien, ne s’expriment prit est offert aussi bien au “ pe- `pas clairement ou sont timides. tit troupeau ” de Christ qu’a ses ` “ autres brebis ”. (Luc 12:32 ; JeanOu bien ils sont mal a l’aise lors- ´qu’ils doivent parler en public 10:16.) Neanmoins, il n’agit pas `de ce qu’ils pensent ou ressen- toujours a l’identique sur cha- ´tent. Ils se´ font toute une mon- que membre de la congregation. w11 15/12 4:12.tagne de l’etude, de la participa- ´tion aux r eunions et de ´ la ´ Lundi 30 septembrepredication. C’est ce´ qu’a vecu ` ´ ´un frere : “ Quand j’etais jeune, [Dieu] nous a aimes et a envoyej’avancais vite jusqu’aux portes, ¸ son Fils comme sacrifice propitia- ´ ´je faisais mine de sonner, puis toire pour nos peches.je ´ m’en allais en douce, en es- — 1 Jean 4:10.perant que personne ´ ne m’ait vu Nous avons d’innombrables rai-ou entendu ! [...] L’idee d’aller de ˆ ´ sons d’etre reconnaissants en- ´ `porte en porte me rendait littera- vers Jehovah. A commencer parlement malade. ` ” Si nous ensei- le don de la vie qu’il renouvellegnons la Bible a un homme qui ´ chaque jour. Il nous donne aussilutte contre un sentiment d’infe- ´ ` de quoi entretenir cette vie : deriorite, encourageons-le a comp- ˆ ´ la nourriture, des vetements, un ˆterˆ sur Jehovah et pas sur lui- toit, et meme l’air que nous res-m eme. Pour cela, il faut qu’il pirons. De plus, notre foi, qui re-devienne un homme spirituel. pose sur la connaissance exacte,w11 15/11 4:13, 15. ´ nous procure une esp´ erance. Au vu de tout ce que Jehovah fait Dimanche 29 septembre pour nous et de ce qu’il est, ne ´ convient-il pas que nous lui ren-Toutes ces operations, c’est le seul ˆ dions un culte et que nous lui of-et meme esprit qui les accomplit, ` frions des sacrifices de louangedistribuant a chacun en particu- ´ `lier comme il veut. — 1 Cor. 12:11. (2 Cor. 5:14, ´15 ; Rev. 4:11) ? Apres ´ ´ ˆ avoir medite sur tout ce qu’a fait ´ Quel est l’interet de savoir com- ´ ´ ´ Jehovah pour eux, beaucoup ont ´ ´ment Jehovah a beni la congrega- ` decide de s’organiser afin de par- ` ´tion des oints au I ˆ er siecle ? Ar- ticiper davantage a la predica- ` ´retons-nous sur les ` paroles que ´ ´ tion ou a d’autres activit es ´Paul a adress ees a la congr e- theocratiques. D’autres encoregation de Corinthe concernant ´ se sont investis dans ´ des pro-les dons miraculeux qui etaient ´ jets de construction lies au vrai ` ´accordes par l’esprit saint : “ Il ´ culte. Ce sont l a de beaux t e-y a diversite de dons, mais il y ˆ moignages de reconnaissance.a le meme esprit ; il y a diver- w12 15/1 4:15-17.
  • 99. Mardi 1er octobre garde de ne pas nous laisser in- ´ fluencer par les raisonnements[Jesus] passa toute la nuit dans la ` ` et les fa´ cons d’agir de ces indi- ¸ priere a Dieu. — Luc 6:12. vidus mechants (1 Thess. 5:4-8). ´ ´ ` Certains de nos contemporains Jesus etait un homme de priere. ´Rappelez-vous qu’il lui est arrive de se figurent qu’ils n’auront pas de ` ` ` comptes a rendre a Dieu puisqu’ilp asser toute une nuit a prier. ´Essayons de nous representer la n’existe pas (Ps. 53:1). D’autres ´ ` sont d’avis que Dieu ne s’interessescene. C’est le printemps. Le soir ¨ `tombe sur Capernaum, la ville de pas a nous, les humains, et donc ˆ ´ que nous n’avons aucune raisonpecheurs dont Jesus a fait son point ´ ´ `d’attache dans la region. Le Fils de de nous interesser a lui. D’autresDieu gravit une des montagnes qui encore croient que, parce qu’ils ` ´ ´dominent la mer de Galilee. Tan- appartiennent a une Eglise, ils ´dis que la penombre enveloppe pro- sont automatiquement amis de ˆgressivement le paysage, peut-etre Dieu. Toutes ces personnes dor- `apercoit-il en contrebas` la lumiere ¸ ment spirituellement et doivent ´vacillante des lampes a huile qui ´ ¨ se reveiller. Nous devons faire touteclairent Capernaum et les villages ` notre possible pour les y aider.voisins. Il est venu la pour` prier. ´ w12 15/3 1:4, 5.Maintenant qu’il s’adresse a Jeho-vah, rien ne peut plus le distraire. Jeudi 3 octobre ´Les minutes s’ecoulent, puis les ˆ Souviens-toi donc de ton Grandheures. Il ne prete aucune atten- ´ ´ Createur aux jours de ton ado-tion aux lueurs qui s’eteignent une ` ` lescence, avant que commencenta une, ni a la lune qui poursuit sa ´ ` a venir les jours funestes, ou quecourse celeste, ni aux animaux noc- ˆ ´ ´ ´ `turnes en quete de nourriture. Je- soient arriv ees les ann ees o u tu ´ ` diras : “ Je n’y ai aucun plaisir. ”sus a une decision importante ˆ aprendre : il doit choisir ses 12 ap o- — Eccl. 12:1.tres. Sans doute est-ce sur ce sujet ´ Les enfants doivent compren-qu’il s’etend longuement dans la ` ` dre que la vie n’est pas faite quepriere. On imagine qu’il confie a ` ` de jeu. Rien ne s’oppose` a ce queson Pere tout ce qu’il pense de cha- des petits s’habituent a travail-cun de ses disciples et qu’il lui de- ` ˆ ` ler, a effectuer des taches domes- ´ ` ˆmande sincerement sagesse et di- tiques adaptees a leur age (Lam.rection. — Luc 6:13. w12 15/2 1:8. 3:27). Jeune garcon, David savait ¸ ´ certainement s’amuser. Il a nean- ´ Mercredi 2 octobre moins appris le m etier de ber- ´ `Ne dormons pas comme les au- ger.` Il a egalement appris a jouer ´ ´ et a composer de la musique —tres, mais demeurons eveilles et restons dans notre bon sens. ce qui lui a valu d’entrer au ser- ¨ — 1 Thess. 5:6. vice du roi d’Israel (1 Sam. 16:11, ´ ` 12,´ 18-21). Il a par la suite uti- ´ Paul a recommande a ses com- lise ces aptitudes pour louer Je- ´pagnons de ‘ ne pas dormir hovah, et son passe de berger l’a ´ ` ¨comme les autres ’. Nous serions aide a diriger la nation d’Israelde ceux qui dorment spirituelle- avec patience. Et vous, jeunes ˆment si nous ne respections pas gens ? Quelles aptitudes etes-vous ´les normes divines, ou si nous ne en train d’acquerir ? Vous ´ aide- `tenions pas compte du fait que ´ ´ ront-elles ´ a servir votre ` CreateurJehovah est sur le point de de- et vous preparent-elles a de futu- ´truire les impies. Prenons bien res responsabilites ? w11 15/4 1:18.
  • 100. ´ ´ ´ Vendredi 4 octobre pecheurs (Rom. 5:14). Le peche ` se transmet un peu comme une Gardez-vous de toute espece de ´ ´ maladie ou une tare hereditaires, ` ´ ` convoitise. — Luc 12:15. a cette difference pres qu’au sein ˆ ´ ´ ˆ Reflechissons honnetement au d’une meme famille tous les en- `temps et a l’argent que notre fants porteurs de la maladie ne la ´ ´ ` ´famille consacre a la detente et developpent pas forcement. Pour ´ ´ ` ´a l’acquisition de biens mat e- ce qui est du peche, tous les des- ´riels. Avant d’acheter quelque cendants d’Adam en heritent et ´chose, il ne suffit pas de verifier en ressentent les effets. En outre,si on peut se le permettre. Po- ces effets sont toujours mortels.sons-nous aussi ces questions : w11 15/6 2:6.‘ ´ Aurai-je le temps de l’utiliser `regulierement et d’assurer son Dimanche 6 octobreentretien ? Me faudra-t-il long- ´ ` ` Mefiez-vous des faux prophetes,temps pour apprendre a le faire ` ˆ qui viennent a vous en vetementsfonctionner ? ’ Jeunes, ne vous de brebis. — Mat. 7:15.laissez pas berner par les publi- ´ ` ´cites ; n’insistez pas pour qu’on Concretement, que signifie evi- ` ˆ ter les faux enseignants ? Nevous ach ete des vetements demarque ou des accessoires hors pas les recevoir chez soi. Ne pasde prix. Montrez-vous raisonna- les saluer. Refuser de lire ´bles. Lorsque nous envisageons leurs ecrits, de regarder des ´ ´ ´ ´ emissions de television dans les-un achat, demandons-nous ega- ˆlement s’il risque d’empecher no- quelles ils interviennent, de con- ´ sulter leurs sites Internet ou en-tre famille de se preparer pour lavenue ` du Fils de l’homme. Fions- core de laisser des commentaires ´ sur leurs blogs. Pourquoi adop-nous a cette promesse de Jeho-vah : “ Je ne te quitterai en au- tons-nous une position si tran- ´ `cune facon ni ne t’abandonnerai ¸ ch ee ? Premi erement, parce ´ ´ que nous aimons “ le Dieu de ve-en aucune facon. ” — Heb. 13:5. ¸ ´ ´w11 15/5 2:7, 8. rite ”. Nous ne nous interessons donc pas aux enseignements´ qui ´ Samedi 5 octobre contredisent la Parole de verit` e ´ ´ ´ (Ps. 31:5 ; Jean 17:17). Deuxie-Le peche n’est porte au compte de personne quand il n’y a pas mement, parce que nous aimons ´ l’organisation de Jehovah, qui ´ ´ de loi. — Rom. 5:13. nous a appris des verites mer- Les descendants d’Adam ´ veilleuses, notamment le nom den’avaient pas transgresse l’ordre ´ Dieu et sa signification, le des-de Dieu. Ils n’etaient donc ˆ pas ´ sein divin pour la terre, la con- ´accus´es d’avoir commis le meme ´ dition des morts ou l’esp erance ´peche´ qu’Adam ni d’avoir trans- de la resurrection. Vous souve-gresse un code de lois, qui ne leur ´ nez-vous de ce que vous ´ avezserait donne que plus tard (Gen. ´ ressenti quand vous avez decou- ´ ´2:17). Ils ´ n’en ont pas moins he- ´ ´ ´ vert ces verites et bien d’autres ?rite du peche. Par consequent, le ´ ´ ´ ´ Alors pourquoi vous laisseriez-peche et la mort ont “ regne ” jus- ` vous ´contaminer par quelqu’un ˆ `qu’a ce que Dieu fournisse aux Is- ´ qui denigre l’organisation grace araelites un code de lois, qui mon- ´ laquelle vous avez tant appris ? —trait clairement qu’ils etaient Jean 6:66-69. w11 15/7 2:4, 7.
  • 101. ´ ´ ˆ Lundi 7 octobre etait menace se sont peut-etre de- ´ ´ mande : ‘ Comment vais-je pou-L’assemblee des malfaiteurs m’a ´ voir m’acquitter de ma responsa- ´cern e. Comme un lion ils s’en ` ` bilite de subvenir aux besoins deprennent a mes mains et a mes ma famille ? ’ (1 Tim. 5:8). Que pieds. — Ps. 22:16. ´ ´ ´ ` vous ayez ou non´ ete confronte a ´ pareille difficulte, sans doute sa- ´ Marc relate ainsi l’execution de ´ ` ´Jesus : “ C’etait la troisieme heure vez-vous par experience que vous ´[environ` 9 heures du matin], et ils ne serez jamais decu si vous atta- ` ¸l’attacherent sur un poteau. ´” (Marc ´ ´ ´ chez du prix a l’honneur de servir ´15:25). Il avait egalement ete ˆ predit ´ Jehovah. Plus nous avancons dans ¸que le Messie mourrait aux cotes de ´ ¨ les derniers jours, plus il nous fautpecheurs. On lit en Isaıe 53:12 : “ Il ´ ˆ renforcer notre ´ confiance dans laa repandu son ame dans la mort, et ´ capacite qu’a Jehovah de prendre ´[...] c’est´ avec les transgresseurs ´ ´ soin de nous materiellement. —qu’il a ete compte. ” Effectivement, ´ ´ Rev. 13:17. w11 15/9 2:6, 8, 9.“ deux bandits furent attaches ` sur ´des poteaux avec [Jesus], l’un a sa ` Mercredi 9 octobredroite et l’autre a sa gauche ”. (Mat. ˆ27:38.) “ Ils se partagent mes vete- Il est bien pour eux qu’ils demeu- ´ rent comme moi. — 1 Cor. 7:8.ments, a ecrit David, et sur mes ha-bits ils jettent les sorts. ” (Ps. 22:18). ´ ´ Bien que c elibataire, Paul ne ´Ces paroles prophetiques se sont ´ ´ ´ s’elevait pas ´ au-dessus des per-realisees, comme le confirme le re- ` sonnes mariees, contrairement a´ ´cit biblique : ‘ Quand ils eurent at- ´ ´ ce que ´ fait le´ clerge ˆcelibataire detache Jesus sur un poteau, les sol- `dats romains distribu erent ses la chretiente. L’ap otre a cepen- ´ ˆ dant mis en ´evidence un avantagevetements de dessus en jetant les ´sorts. ’ — Mat. 27:35 ; Jean 19:23, 24. que quantite de celibataires met- ` ´w11 15/8 2:12, 14. tent a profit. Un celibataire est en effet plus facilement en me- Mardi 8 octobre sure d’accepter certaines attribu- ` tions ´ de service qu’une personne ˆContinuez [...] a chercher mariee. Paul a eu l’honneur d’etred’abord le royaume et sa justice, ˆ “ ap otre des nations ”. (Rom. `et toutes ces autres choses vous 11:13.) Lisez les chapitres 13 a 20 ´ seront ajoutees. — Mat. 6:33. du livre des Actes, et suivez Paul La plupart des gens ont ten- et ses compagnons de voyage tan- ˆ ` dis qu’ils prechent la bonne nou-dance a chercher d’abord leurs ´ ˆpropres interets. La Bible parle velle dans des territoires vierges´d’eux comme d’ “ hommes de ce et fondent des congregations dans ` ` un lieu apres ` l’autre. ˆ Au courssyst eme de choses, dont lapart est dans cette vie ”. (Ps. 17:1, de son ministere, l’ap otre a en- ´ ´13-15.) Ne se souciant absolument dure des epreuves que peu d’entre ˆ ´ nous connaıtront (2´ Cor. 11:23-27,pas de leur Createur, ils cher- ` ´chent avant tout a gagner de l’ar- 32, 33). Il etait neanmoins dis- ´ ` ` ´ `gent, a elever une famille et a pose a les subir en raison de la ` ´ `transmettre un heritage a leurs ` joie qu’il retirait a faire de nom- ´enfants. A l’oppose, de nombreux breux disciples (1 Thess. 1:2-7, 9 ; ´chretiens font passer leurs activi- 2:19). Aurait-il ´ pu accomplir tout ´ ´ ` ´tes spirituelles avant leur travail cela s’il avait ete marie ou pereprofane. Ceux d’entre vous qui ont ´ ` de famille ? Sans doute que non.vecu une situation ou leur emploi w11 15/10 2:5, 6.
  • 102. Jeudi 10 octobre indique ainsi le nord. Une au- ` tre force invisible constitue pourPenser a la chair [...] signifie la ` nous un guide bien plus indis-mort, mais penser a l’esprit signi- pensable. Il en est question dans fie vie et paix. — Rom. 8:6. les tout premiers versets de la ´ ´ Au nombre des appareils qui Bible, qui evoquent ce que Je- ´distraient les automobilistes de hovah a accompli dans un passe ` ´ce qui est cense mobiliser leur at- tres lointain. On lit dans la Ge- ` ´tention, la conduite, figure le te- nese : “ Au commencement Dieu ´ ´lephone portable. Lors d’un son- crea les´ cieux et la terre. ” Il a ´dage recent, plus d’un tiers des employe pour cela une force in- ´ ´personnes interrog ees ont d e- ´ commensurable. “ La force agis- ´clare avoir eu ou failli avoir un ` sante de´ Dieu se mouvait ”, pre-accident a cause d’un conduc- cise le recit (Gen. 1:1, 2). Qu’est- ´ ´teur qui se servait d’un portable. ce qui etait alors entre en action ? ˆS’occuper d’autre chose tout en ˆ L’esprit saint. C’est donc´ grace ` ´conduisant peut paraıtre avanta- ´ a cet esprit, utilise par Jehovahgeux, mais les consequences sont pour produire toutes ses œuvres,parfois catastrophiques. Quelle que nous existons. — Job 33:4 ;application peut-on faire de cet Ps. 104:30. w11 15/12 2:1-3.exemple ? Souvent, un conduc-teur distrait ne remarque pas les Samedi 12 octobrepanneaux avertisseurs et se met ´ ˆ Jesus sortit avec ses disciplesen danger. De la meme facon, un ¸ ` ´ pour aller [...] o u il y avait unchretien qui se laisse distraire jardin, et lui et ses disciples yrisque fort de se mettre en dan- ` entrerent. — Jean 18:1.ger sur le plan spirituel. Il pour- ´ ´rait imperceptiblement ´ s’ eloi- Avec Pierre, Jacques et Jean, Je- ´ `gner du mode de vie chretien et ´ ´ ´ sus penetre plus avant dans le jar- ´ ´delaisser les activites theocrati- din de Gethsemane. “ Restez ici etques pour finalement ‘ faire nau- veillez avec moi ”, leur demande- ´frage en ce qui concerne sa foi ’. ˆ t-il, avant de s’eloigner pour prier. `(1 Tim. 1:18, 19.) L’ap otre Paul a ´ Quand il revient´ pres d’eux, il lesvoulu sensibiliser les chretiens de ` ´ trouve profond ement endormis.Rome a ce danger en leur ecri- De nouveau, il les supplie : “ Veil-vant les paroles du texte d’au- lez. ” Mais il les trouvera endor-jourd’hui. w11 15/11 2:1, 2. mis deux autres fois ! Pour tout ˆ dire, cette meme nuit, aucun des ˆ Vendredi 11 octobre ap otres ne veillera sur le plan spi- ´L’esprit [...] vous guidera dans rituel. Tous vont abandonner Je- ´ ´ sus et s’enfuir (Mat. 26:38, 41, 56). toute la verite. — Jean 16:13. ˆ ´ ˆ ´ ` Les ap otres ont regrette de ne pas ´ Vous etes-vous deja servi d’une avoir veille. Mais ils ont rapide- ´boussole pour trouver votre ment tire lecon de leur erreur. Se- ¸chemin ? La seule partie mobile lon le livre des ´ Actes, ils se sont ´ ´de cet instrument est une ai- ´ par la suite reveles de remarqua-guille aimantee. Sous l’action de ´ bles exemples de vigilance spiri- ´ ´la force invisible exercee par le ´ tuelle. Nul doute ` que leur´ fidelite ´ `magnetisme, l’aiguille s’oriente ` a incite leurs freres chretiens aparall element au champ ma- ´ veiller eux aussi. Aujourd’hui plusgnetique existant autour de la ˆ que jamais, nous devons veiller !terre entre ses deux p oles. Elle — Mat. 24:42. w12 15/1 2:1-3.
  • 103. ` Dimanche 13 octobre entend leurs prieres. D’autres se- ront curieux de savoir si Dieu ´ `Ne dormons pas comme les au- ´ ´ ecoute toutes les pri eres ou ce ˆ ´tres, mais demeurons eveilles et qu’il faut faire pour etre exauce. restons dans notre bon sens. On peut en apprendre beaucoup — 1 Thess. 5:6. sur l’art d’amorcer la conversation ´ ´ ´ ´ Incontestablement, Jesus a ete en observant la facon de proceder ¸ ´ ´ ` de proclamateurs exp erimentes.un mod ele de vigilance. Son ´ ´exemple est utile, b enefique et Comment s’y prennent-ils pour ˆ que leur interlocuteur n’ait pasm eme salvateur. N’oubliez pasque Satan cherche par tous les l’impression qu’ils lui font subir ` un interrogatoire ou qu’ils s’im-moyens a vous plonger dans un ` ´sommeil spirituel, ou la foi s’affai- miscent dans ´ sa vie privee ? Com-blit, ´ le culte devient ` routinier et ment leur d esir de le compren- ˆ ´ dre transparaıt-il dans le ton del’integrite est mise a ` mal. Ne lelaissez pas parvenir a ses fins ! leur voix ou sur leur visage ? ´ w12 15/3 1:13, 14.Imitez` la vigilance de Jesus — ˆ `grace a la priere, dans votre mi- `nist ere et lorsque vous rencon- Mardi 15 octobre ´ ´trez des epreuves. Ce faisant, vous ˆ Rejouissez-vous toujours dans leconnaıtrez une vie riche et heu- ` Seigneur. Encore une fois je di-reuse des maintenant, alors qu’a- ´ ` rai : Rejouissez-vous ! — Phil. 4:4.gonise ce systeme de choses. Une `vigilance constante sera pour vous Le fruit de l’esprit possede une ´ ˆ caracteristique notable :` la sta-la garantie ´ que, lorsque le Maıtre ´viendra aneantir ce monde mau- bilit e. La joie, la deuxi eme fa-vais, il vous trouvera aux aguets cette de ce fruit, l’illustre bien. ` ´ ` On pourrait comparer la joie a uneet bien occupe` a accomplir la vo- ´ ´ ´ `lonte de son Pere. Jehovah, quant plante robuste qui reussit a pros- ´ ` ` ´ perer dans´ un milieu hostile. Dansa lui, prendra´ plaisir a recompen- ´ ´ser votre fidelite. — Rev. 16:15. bien des regions du globe, nombrew12 15/2 1:17. d’adorateurs de Dieu “ accept[ent] la parole au milieu de beaucoup de Lundi 14 octobre tribulations avec la joie de l’espritUn cœur joyeux a un bon effet sur saint ”. (1 Thess. 1:6.) D’autres su- bissent des coups durs ou des pri- le visage. — Prov. 15:13. ´ vations. Toutefois, par le moyen ´ Il est important d’ ecouter at- de son esprit, Jehovah leur donnetentivement notre´ interlocuteur. ´ la force d’ “ endurer pleinement et ˆEst-il d econcert e par le nom- [d’etre] patients´ avec joie ”. (Col.bre croissant de nouveaux mou- 1:11.) De quoi decoule cette joie ?vements religieux, la violence qui ´ ´ Contrairement aux “ richesses in-touche sa r egion ou l’ echec certaines ” du monde de Satan, ´des gouvernements ? Susciterons- ´ ˆ les tr´ esors spirituels que nous of-nous son interet pour les sujets fre Jehovah sont durables (1 Tim.spirituels en attirant son atten- 6:17 ; Mat. 6:19, 20). Dieu nous ´tion sur laˆ conception merveil- ouvre la perspective rejouissanteleuse des etres vivants ou la va- d’un avenir sans fin. Nous avons `leur pratique ` des conseils de la ` la joie d’appartenir a une famille `Bible ? La priere est un theme qui ˆ ` mondiale de ´freres et sœurs. Maisplaıt a des gens de toutes cultu- ˆ ` ´ notre joie decoule avant ´ tout deres, et meme a des athees. Beau- nos relations avec Jehovah.coup se demandent si quelqu’un w11 15/4 3:9-11.
  • 104. ˆ Mercredi 16 octobre d’un gain malhonnete ”. Ce dan- ´ ´ ˆ ger est bien reel. On en veut pourJehovah conna ıt ceux qui cher- ` preuve la vie luxueuse que me- chent refuge en lui. — Nah. 1:7. nent aujourd’hui des chefs reli- Pourquoi est-ce un ´ si grand gieux de “ Babylone la Grande ”, ´ ˆhonneur de connaıtre Jehovah et tandis que quantite de gens n’ont ˆd’etre connu de lui ? Non seule- d’autre choix que de vivre dans ´ ´ment parce qu’il est le Per- la pauvrete (Rev. 18:2, 3). Les an- ´sonnage le plus eminent de tout ciens ont donc tout lieu de ban- ˆl’univers, mais aussi parce qu’il nir l’amour du gain malhonnete. ´ `se fait le Protecteur de tous ceux Paul´ leur a laisse un bel exemple a ˆqu’il aime (Ps. 1:6). ´ De fait, nous cet egard. En tant qu’ap otre, il au- ˆ ˆne pourrons vivre eternellement rait pu etre “ ´ un fardeau couteux ” ` ˆqu’a la condition de connaıtre le pour les chretiens de Thessaloni- ´ ´vrai Dieu et son Fils, Jesus Christ que. Or il n’a “ mange gratuite- ˆ(Jean 17:3). Connaıtre Dieu, ce ment la nourriture de personne ”.n’est pas uniquement savoir quel Au contraire, “ dans le labeur et ´est son nom. Nous devons for- ´ la peine ”, il a “ travaille nuit etger avec lui des liens ` d’amiti e, jour ”. w11 15/6 3:14, 15.et pour cela chercher a savoir cequ’il aime et ce qu’il n’aime pas. Vendredi 18 octobreEn outre, en menant une vie con- ` La sagesse d’en haut est [...] dis-forme a ce que nous avons appris ´ ` ´ ´ ´ posee a obeir. — Jacq. 3:17.sur lui, nous revelons que nous ` ˆsommes parvenus a le connaıtre Acceptez-vous facilement les ´intimement (1 Jean 2:4). Mais ce conseils fondes sur la Bible ? Les ´ ´ `n’est pas tout : il nous faut en- Ecritures revelent que Dieu sou- ´core savoir ce qu’il a fait, pourquoi haite rassembler “ les choses de-il l’a fait, et comment il l’a fait. sirables de toutes les nations ”. ´Plus nous affinons notre compre- (Hag. 2:7.) Lorsque nous avons en- `hension de ses desseins, plus nous tendu pour la´ premiere fois par- ´ ´ ´sommes forces de nous emerveil- ler de ´ la verite, la plupart d’entre ˆ ´ler de la ‘ profondeur de la sa- nous etions loin d’etre “ desira-gesse de Dieu ’. — Rom. 11:33. bles ”. Mais notre amour pourw11 15/5 4:2, 3. Dieu — et pour son cher Fils — ´ ainsi` que notre desir de lui plaire ´ ` Jeudi 17 octobre entierement nous ont pousses a ´ ´ `Nous avons travaille nuit et jour changer d’etat d’esprit et a mo- ˆ difier nos habitudes. Finalement,pour n’imposer de fardeau cou- ` ` apr´ es bien des efforts accompa- teux a aucun d’entre vous. ` gn es de prieres, nous avons pu — 2 Thess. 3:8. nous faire baptiser (Col. 1:9, 10). ` Pierre encourage les anciens a Notre lutte contre l’imperfection ˆfaire pa ıtre le troupeau non n’a cependant pas pris fin au mo- ˆ“ par amour d’un gain malhon- ˆ ment ` de notre bapteme. Nous au-nete, mais avec ardeur ”. (1 ´ Pierre ´ rons a mener ce combat tant que5:2.) L’activite pastorale reclame nous serons imparfaits. Toute-beaucoup de temps. Toutefois, les ` fois, nous avons l’assurance ` que, ´ ´anciens ne s’attendent a aucune ` si nous restons determines a de- ´compensation financiere. Pierre a ´ ´ venir toujours plus desirables aux ´estim e n ecessaire de les aver- yeux de Dieu, il b enira nos efforts.tir du danger d’agir “ par amour w11 15/7 4:1-3.
  • 105. ´ ´ Samedi 19 octobre l’antiquite se dechargeaient de ´ ´ tout poids susceptible de les ra- Ils devront forger leurs epees lentir. Bien que l’on puisse s’of- en socs. — Is. 2:4. fusquer de leur manque de pu- ´ ` ` Le vrai Dieu donne a ses fideles deur` et de biens eance, cesserviteurs son esprit saint, dont athl etes couraient nus dans le ´le fruit comprend la paix (Gal. simple but de gagner. L’idee mise5:22). Par ailleurs, nous sommes en avant par Paul est que, si le ´unis parce que nous ne faisons chretien veut remporter le prixpas “ partie du monde ”. (Jean de la course pour la vie, il doit ´ ´15:19.) Nous n’intervenons pas imp erativement se debarrasser ˆ ´dans les debats politiques, pas de ´ tout ce qui pourrait le gener. `plus que nous ne participons aux C’etait la un sage conseil pour lesguerres civiles ou internationa- contemporains de Paul, et il n’a ´ rien perdu de sa valeur. w11 15/9les, car nous avons ‘ forge nos ´ ´ ˆepees en socs ’. Etre en paix avec 4:1, 3. `ses freres, ce n’est pas simple-ment s’abstenir de leur causer du Lundi 21 octobre ´ ` ´tort. Bien que la congregation a Selon l’abondance de tes miseri-laquelle nous ´ appartenons puisse ˆ cordes, efface mes transgressions.etre composee de personnes is- ` Lave-moi compl etement de masues de diverses races et cultures, ´ faute, et purifie-moi de mon p e-nous ‘ nous aimons les uns les au- ´ che. Car mes transgressions, moitres ’. (Jean 15:17.) La paix que ´ ´ ` je les connais, et mon p ech e estnous connaissons nous pousse a devant moi constamment.“ pratiqu[er] envers tous ce qui — Ps. 51:1-3.est bon, mais surtout envers ceux ´ ´ ´ ´qui nous sont apparentes dans Le roi David a ete´ console par ´la foi ”. (Gal. 6:10.) Notre para- Dieu. Quand il a designe David ˆdis spirituel est quelque chose ´ ´ pour etre le futur roi d’Is- ¨ ´qu’il nous faut cherir et preser- rael, Jehovah savait que le jeune ´ ˆver. w11 15/8 4:2, 3. homme etait honn ete et atta- ´ ch e au vrai culte, car il “ voit Dimanche 20 octobre ce que vaut le cœur ”. (1 Sam. ` ` 16:7 ; 2 Sam. 5:10.) Cependant, Courez de maniere a l’obtenir. — 1 Cor. 9:24. David a plus tard commis l’adul- ` ´ ´ tere avec Bath-Sheba et ´ a cher- ´ ` ´ Dans sa lettre aux H ebreux, ˆ ´ che a dissimuler son p eche enl’ap otre Paul a ´ encourag e ses s’arrangeant pour que le mari `compagnons chretiens au moyen de celle-ci se fasse tuer. Apresd’une image parlante. Il leur a ´ ´ avoir pris conscience de la ´ gra- ´ ´rappele qu’ils n’etaient pas seuls vite de sa faute, David a prie Je-dans la course pour la vie. Ils ´ ´ hovah dans les termes reproduits ´etaient entoures d’une “ grande ´ ´ ci-dessus. Son repentir etant au- ´nu ee de temoins ” qui avaient ´ ` thentique, Dieu lui a pardonne. ´reussi a terminer cette course ´ ´ Il ne lui a pas pour autant epar- ´ ´(Heb. 12:1). S’ils gardaient pre- ` gne les consequences de sa mau-sents a l’esprit les actes de foi vaise conduite (2 Sam. 12:9-12). ´ ´et les efforts inlassables de leurs ´ La´ misericorde de Jehovah a mal- ´ ´pr ecurseurs, ils se sentiraient ´ ` gre tout ete une source de conso-pousses a maintenir` le rythme, lation pour son humble serviteur.sans faiblir. Les athletes grecs de w11 15/10 3:14.
  • 106. Mardi 22 octobre pli de l’esprit de Dieu en sagesse, en intelligence, en connaissanceQue ceux [...] qui usent du monde et en tout genre de savoir-faire, ´[soient] comme ceux qui n’en et pour elaborer des projets, [...] usent pas pleinement. afin de faire toutes sortes d’ouvra- — 1 Cor. 7:29, 31. ges d’inventeur ”. Quelles qu’aient ´ ´ Nous croyons ´ fermement que le ete ses aptitudes´ naturelles, l’es- ´ ´Royaume de Jehovah, dirige par prit saint les a decuplees. Il a agi ˆ ˆ `Christ, mettra bientot un terme a de la meme facon sur Oholiab. Les ¸ ˆ ´la domination humaine et etablira ` deux hommes ont du bien assimi-un nouveau systeme de choses juste ler leurs nouvelles connaissances,´ `(Dan. 2:44 ; 2 Pierre 3:13). Sachant ` car non seulement ils ont mene a ˆque le monde actuel est a l’agonie, bonne fin leur tache, mais encore `nous comprenons que ce n’est pas ils ont transmis leur savoir a d’au-le moment de nous y installer. Mais ´ tres. Dieu a “ mis dans [leur] cœuralors, comment les chretiens d’au- d’enseigner ”. w11 15/12 3:6.jourd’hui usent-ils du monde ? Ilsont recours aux techniques et aux Jeudi 24 octobremoyens de ´ communication moder-nes pour repandre la connaissance Il accueillait aimablement tousbiblique sur toute la terre et dans ceux qui entraient chez lui, leur ˆdes centaines de langues. En outre, prechant le royaume de Dieu. ´ ´ils usent moderement du monde — Actes 28:30, 31. `pour gagner leur vie. Ils achetent De nos jours, beaucoup de servi-les marchandises et les servicesdont ils ont besoin. Toutefois, ils teurs de Dieu ` sont injuste- ´ ´s’abstiennent d’user pleinement du ment incarceres ˆ a cause de leur ´ foi. Comme l’ap otre Paul, ils res-monde ; ils laissent les choses mate- ´ ` ´rielles et les activites profanes a la tent neanmoins joyeux et conti- ˆplace qui convient. — 1 Tim. 6:9, 10. nuent de precher. Certains de nos ` ´w11 15/11 3:9, 10. chers freres et sœurs sont confines chez eux ou vivent dans une mai- Mercredi 23 octobre son de retraite en raison de leur ˆ ´ grand age ou de leur mauvaise ´ ´[Jehovah] les a remplis de sagesse sant e. Selon leurs´ possibilit es, ´ ´de cœur pour faire [...] toutes ils parlent de la verite aux me- sortes de travaux. — Ex. 35:35. decins et au personnel ´ soignant, Le cas de¨ Betsalel, contempo- aux visiteurs, etc. Ils desirent de ´ ´ ´ tout cœur rendre temoignage aurain de Moıse, est revelateur del’effet que peut avoir l’esprit ´ de sujet du Royaume de Dieu. Eux ´ aussi sont de beaux exemples pourDieu (Ex. 35:30-34). Betsalel a ete ´charge de la fabrication du mobi-´ nous. Commeˆ l’atteste le livre des ´ ´lier ´ destine au tabernacle. ´ Etait- Actes, les ap otres et les chr`etiens ` `il deja un artisan chevronne avant du I er siecle ont beaucoup a nousque ce projet d’envergure lui soit apprendre sur la vigilance spiri- ´ ˆattribue ? Peut-etre. Toujours est- tuelle. En attendant la fin de ce `il que son dernier travail consis- systeme de choses, soyons comme ´ ` ˆ ` `tait vraisemblablement a produire ´ eux resolus ` a precher avec zele etdes briques pour les Egyptiens hardiesse, a “ rendre pleinement ´(Ex. 1:13, 14). Comment allait-il ˆ temoignage ” au sujet du Royaume `donc pouvoir s’acquitter de la ta- ´ de Dieu. C’est la le plus grandche ardue qui lui etait ´ mainte- ´ ´ honneur qui soit ! — Actes 28:23.nant proposee ? Il a ete “ rem- w12 15/1 2:20-22.
  • 107. ´ ` Vendredi 25 octobre Dieu ne s’interesse ´ pas a nous ; ` ¨ alors pourquoi s’interesser a lui ? ´ Mordekaı apprit tout ce qui ´ Qu’est-ce qui rend ces deux idees ´ s’etait fait. — Esther 4:1. aussi seduisantes ? Pourquoi des La reine ´ Esther est ¨ terrible- millions de personnes se laissent-ment affligee. Mordekaı, son cou- elles bercer par ces enseigne- ´ ments au point de plonger danssin, lui a envoy e une copie dela loi autorisant le massacre des un sommeil spirituel ? Parce qu’ils ´ ´ ´ vehiculent ˆ ce message : ‘ Fais ceJuifs et lui a impose de se pre- `senter devant le roi pour l’im- qu’il te plaıt. Tu n’as de comptes a ` `plorer en leur faveur. Or, qui- rendre a personne. ’ Voila qui cha-conque entre devant le roi sans touille plus d’une paire d’oreilles ´ ´ ´ ` (Ps. 10:4). Certains qui vont tou-y avoir ete invite est mis a mort ¨ ` ´(Esther 4:4-11). Mais Mordekaı a jours a l’eglise aiment s’y enten-averti Esther : ‘ Si tu te tais, la dre dire : “ Peu importe ce que tu ´ fais, Dieu t’aime. ” D’autres ˆ ontdelivrance viendra d’ailleurs. Et ´qui sait si ce n’est pas pour un l’oreille flattee quand leur pretretemps comme celui-ci que tu es ou leur´ pasteur leur assure que ´ ` ´ les ceremonies, les messes ou lesparvenue a la dignite ´ royale ? ’ ´Esther a alors supplie son cou- images sont approuvees par Dieu.sin de rassembler les Juifs de w12 15/3 2:4-6. ´ ˆSuse et demandeˆ qu’ils jeunent Dimanche 27 octobrepour elle. “ Je jeunerai pareille- ´ ´ ´ ˆment, a-t-elle precise ; puis j’en- Jehovah fera connaıtre qui luitrerai ´ chez le roi, [...] et si je appartient. — Nomb. 16:5. ´ ¨ ´dois perir, je devrai perir. ” (Es- Moıse et Qorah ont adopte desther 4:12-17). Esther s’est mon- ´ ´ attitudes radicalement opposees ´tree hardie, et le livre qui porte ´ envers les dispositions et les de-son nom confirme que Dieu a de- ´ ´ cisions prises ´ par Jehovah. Qo- ´livr e son peuple. Aujourd’hui, ´ rah etait un L evite qehathite quiles chretiens, qu’ils soient oints ` avait de nombreux privileges (Ex.ou non, manifestent ´ un courage 32:26-29 ; Nomb. ´ 3:30, 31). Visible-semblable face aux epreuves. — ´ ` ` ´ ment, il avait ete ´ fidele a JehovahPs. 65:2 ; 118:6. w12 15/2 2:14, 15. pendant des ann´ ees, et beaucoup l’admiraient. ´Neanmoins, Qorah Samedi 26 octobre s’est persuade` de l’existence de `Ils accumuleront des enseignants certains problemes : a ses yeux, ´ ´ ˆ la nation etait mal dirigee. Sou-pour eux-memes, afin de se faire ´ ´ tenu par 250 chefs, il a cherche agreablement caresser les ` oreilles. — 2 Tim. 4:3. a imposer des changements. Lui ´ et ses partisans etaient probable- ˆ Quels enseignements ‘ cares- ment convaincus d’etre en bons ´sent les oreilles ’ de nos con- termes avec Jehovah. “ C’en ´est `temporains ? Dans de nombreux ´ ´ assez de vous, ont-ils lanc e a ¨pays, l’ evolution est enseign ee Moıse et Aaron, car toute l’assem- ´ ´avec une ferveur quasi religieuse. ´ ´ blee, eux tous sont saints, et Jeho-Bien qu’elle soit presentee en´ ter- vah est au milieu d’eux. ” (Nomb. ´mes scientifiques, cette theorie 16:1-3). Quelle presomption ! Leest presque devenue une religion. lendemain, Qorah et tous ceux ´Elle modifie en effet la vision que qui l’avaient suivi dans sa rebel-les gens ont de Dieu et de leurs ´ lion sont morts. — Nomb. 16:31-semblables. Autre idee en vogue : 35. w11 15/9 5:11, 12.
  • 108. ˆ Lundi 28 octobre 8:11, 15). C’est par ce meme esprit ´ ´ ´ ´ que Jehovah a cree l’univers toutAgitez-vous, mais ne p echez pas. entier (Gen. 1:1-3). C’est encoreParlez en votre cœur, sur votre lit, par cet esprit qu’il a rendu Betsa- et gardez le silence. — Ps. 4:4. ` ` ´ lel apte a travailler a la realisa- ´ ` ` ´ tion du tabernacle, qu’il a donne Pour demeurer fidele a Jehovah, ´ `il est necessaire de faire preuve de a Samson la force hors du com-courage et de conserver une con- mun dont il avait besoin pour ac-fiance totale en lui. C’est d’autant complir ses exploits, et qu’il a per- ` ´ mis a Pierre de marcher sur l’eau.plus vrai pour une famille chre- ´ ´ ´tienne dont l’un des membres a ete Par consequent, il ne faut pas con-ˆ ´ ´ fondre avoir l’esprit saint et etreexcommunie. Dieu benit ceux qui `lui sont `fideles et qui restent´ at- oint d’esprit saint. L’onction est ´ ` ´ ´tach es a ses voies. Fid elit e et une op eration bien particuliere ` ´confiance en Jehovah sont une de l’esprit saint, et elle releve dusource de joie pour son peuple (Ps. choix de Dieu. w11 15/12 4:13, 14. ´84:11, 12). Ne p echons donc pasen rendant la pareille quand quel- Mercredi 30 octobrequ’un a dit ou fait quelque chose ´ Celui qui se montre perspicacequi nous a blesses (Rom. 12:17-19). ´ dans une affaire trouvera le bien.Une fois couches, ‘ parlons en notre — Prov. 16:20.cœur ’ : prions. Sans doute verrons- ´ `nous alors les choses sous un angle ´ Le chretien doit s’appliquer adifferent et l’amour nous poussera- ` entretenir des relations paisiblest-il a pardonner (1 Pierre 4:8). Le ˆ avec ceux de sa famille qui ne par-conseil de l’ap otre Paul, vraisem- ´ tagent pas sa foi. Cela se compli-blablement inspire de Psaume 4:4, ´ que quand ils lui demandent de `m erite toute ` notre attention : faire des choses qui vont a l’en-“ Soyez en colere, et pourtant ne ´ contre des principes bibliques. En ´ `pechez pas ; que le soleil ne se cou- restant attache a ˆ ces principes, ilche pas sur votre irritation, et ne contrariera peut-etre ses proches,donnez pas de champ au Diable. ” ` ` ´ mais il contribuera a la paix a long `— Eph. 4:26, 27. w11 15/5 5:17, 18. terme. A l’inverse, s’il se montre rigide sur des questions qui ne vio- Mardi 29 octobre lent aucun principe biblique, il ris- ´ que d’engendrer des tensions inu-L’esprit saint vous a etablis sur- veillants. — Actes 20:28. tiles (Prov. 16:7). Lorsqu’une ´ ´ ´ difficulte se presente, il est capi- Les anciens sont “ etablis ” dans tal de rechercher la direction des ´leurs fonctions par l’esprit saint. ´ Ecritures (Prov. 11:14). Quicon-Mais les chretiens oints n’exer- ´ que desire favoriser la paix danscent pas tous la fonction de sur- son foyer doit mettre sa confiance ´ ´veillant. Que faut-il en con- en Jehovah et user de perspicaciteclure ? Simplement que l’esprit de ` pour discerner les sentiments deDieu opere de diverses facons sur ¸´ ses proches. Il ne faut pas oublier ´les membres de ` la congregation. ´ qu’un non-Temoin peut se sen- ´ ´L’esprit qui genere chez les oints tir delaisse ou avoir peur pour son“ un esprit d’adoption ”,ˆ ou un couple quand il voit son conjoint ˆsentiment filial, est ´ le meme es- partir precher ou se rendre aux ´prit que celui que Jehovah a uti- ´ reunions. Il est toutefois possi-lise pour ressusciter son Fils uni- ´ ble de dissiper bon nombre deque-engendre et lui octroyer la ses craintes en le rassurant avecvie immortelle au ciel (Rom. amour. w12 15/2 4:5-7.
  • 109. Jeudi 31 octobre comprendre la signification. Il nous ´ ´ faut egalement exercer la foi dansLa Loi est devenue notre precep- ce sacrifice et l’accompagner d’œu- `teur menant a Christ, pour vres (Jacq. 2:26). Paul a donc ` en- ´ ´ ´ ´que nous soyons d eclares justes courage les chretiens du I er siecle en raison de la foi. — Gal. 3:24. qui avaient l’armature de la con- ` ´ naissance transmise par la Loi a Au moyen de la rancon, Jehovah ´ ¸ mettre cette connaissance en prati-mettra definitivement un terme aux ´ ´ que. Ainsi, leur conduite serait con-effets du peche et il nous permet ´ ` forme aux principes divins qu’ilsd’ores et dej a d’avoir une bonne enseignaient aux autres (Rom.conscience. Quelle disposition mer- ´ 2:21-23). Bien qu’ils ne soient pas ¨veilleuse ´que le sacrifice redemp- ´ tenus d’observer la Loi de Moıse, ´ ´teur de Jesus (Gal. 3:13 ; Heb. 9:9, ´ les chretiens doivent toujours pre- ` ´14) ! Il va sans dire que, pour en be- ´ senter a Jehovah des sacrifices qu’il ´neficier, il ne nous suffit pas d’en agree. w12 15/1 3:17-19. Vendredi 1er novembre Samedi 2 novembre ´ ´Marchons avec decence : non pas Servez Jehovah dans la joie. ˆdans les orgies ni dans les soule- Entrez devant lui avec un cri deries, non pas dans les relations joie. — Ps. 100:2. ´ `sexuelles illicites ni dans le dere-glement, non pas dans la querelle Pourquoi est-il important que ´ni dans la jalousie. — Rom. 13:13. nous servions Jehovah avec ˆ ` joie ? En raison de l’accusation ´ Il peut etre particulierement dif- ` que Satan a portee concernantficile de ne pas se laisser aller a ´ ´de tels comportements. La vigilance la souverainete divine ; il pre-est vitale. Tout comme un automobi- tend que personne ne sert ´liste ne doit jamais oublier que s’en- Dieu de bon gre (Job 1:9-11).dormir au volant,´ c’est mettre sa vie Si nous le servions par devoiren danger, le chretien ne doit jamais et non avec joie, notre sacrificeperdre de vue ˆ que la somnolence spi- ´ de louange serait incomplet.rituelle peut etre mortelle ! Un chre- ´ ` ` Un service sacre ´ accompli avectien pourrait estimer que, la ou il ˆpreche, il ne trouvera plus aucune joie et de bon gre ˆ glorifie Dieu. ` ` Il est vrai que ´ meme un fideleoreille attentive a la bonne nouvelle ˆ(Prov. 6:10, 11). Il se dira peut-etre : adorateur de ´Jehovah peut tra- ´ ´‘ Puisque personne ne va m’ecouter, ` verser des periodes de decou-pourquoi me donner tant de peine a ragement et doit parfois lut-essayer d’aider les gens ? ’ Certes, ter pour rester optimiste (Phil.beaucoup aujourd’hui sont endormis 2:25-30). Quand nous sommessur le plan spirituel, mais leur situa- ´tion et leur disposition d’esprit ´ peu- assaillis par des idees noires, ´vent changer. Il en est qui se reveil- implorons Jehovah et efforcons- ˆ ¸lent et acceptent la bonne nouvelle. nous d’arreter notre esprit surNous ne pourrons les aider que si ´ ´ des choses dignes de louangesnous nous tenons eveilles, en em- (Phil. 4:6-9). Certains ont cons-ployant par exemple de nouvelles ´ ´ ´ ´ tat e qu’ ecouter les cantiquesmethodes pour presenter le messagedu Royaume de facon attrayante. ¸ tout en les fredonnant leur re-` ` donne le moral et les aide a voirNous rappeler le caractere vital de ` `notre ministere contribuera aussi a les choses autrement. w11 15/4 ´nous tenir en eveil. w12 15/3 1:6, 7. 3:11-13.
  • 110. ´ ´ ` Dimanche 3 novembre Mais il n’a pas ete le seul a mou- rir. En effet, “ par la faute [de ce]En paix je veux me coucher et seul homme beaucoup sont morts ”. ˆ ´aussi dormir, car toi seul, o Jeho- (Rom. 5:15, 16.) Les normes de jus- vah, tu me fais habiter en ´ ´ ´ tice de Jehovah exigeaient que tous securite. — Ps. 4:8. les descendants d’Adam, nous y ´ ˆ Quand les ´Israelites respectaient compris, subissent la meme con- ´ ´ ´ damnation. Il est neanmoins re-la Loi de Jehovah, ils etaient en ´paix avec lui et se sentaient en se- confortant de savoir que la´ con- ´ ` duite de l’homme parfait Jesus ´ acurite. Par exemple, durant le re- ¨ ´gne ` de Salomon, “ Juda´ et Israel ha- produit le resultat inverse : “ le re- ´ sultat pour des hommes de toutesbit erent en s ecurit e ”. (1 Rois4:25.) Ceux qui placaient leur con- ¸ sortes, selon Paul, c’est qu’on les ´fiance en Dieu jouissaient de la declare justes pour la vie. ” — Rom. ˆ 5:18. w11 15/6 2:5, 7, 8.paix, meme lorsque les nations voi- ´sines leur etaient hostiles. CommeDavid, nous dormons en paix parce Mardi 5 novembreque Dieu nous procure un senti- ´ ´ [Ne faites pas] attention [aux]ment de securite. Soyons certains ` fables [...] qui donnent lieu a desque nous ressentirons une grande questions pour les recherches.joie si nous participons pleinement ` — 1 Tim. 1:4.a la moisson spirituelle qui a lieu ´ ´actuellement (Luc 10:2). Prenez- ` Paul evoque la dangerosite desvous une part active a cette mois- ´ ` “ fables ” notamment dans la ` pre- ` ´son rejouissante ? Continuons a ser- ´ miere´ lettre qu’il a ecrite a Ti- ´vir Jehovah avec confiance. Prions mothee, surveillant ´ chretien qu’il ´avec foi, et nous ressentirons “ la avait charge de ´ preserver la pu- ´paix ´ de Dieu, qui surpasse toute rete de la congregation et d’aider ` `pensee ”. (Phil. 4:6, 7.) Notre joie ` ses compagnons a demeurer fide- ˆsera a son comble. Nous ´ pourrons ´ ´ les (1 Tim. 1:18, 19). L’ap otre utilise `envisager l’avenir avec ser` enite si un mot grec pouvant renvoyer a une ` `nous conservons une entiere con- ´ fiction, a un mythe ou a un men- ´fiance en Jehovah. w11 15/5 5:21-23. songe. Selon une encyclopedie bi- blique (The International Standard Lundi 4 novembre Bible Encyclopaedia), ce mot se ´ ` `La mort s’est etendue a tous les rapporte a “ une histoire (reli- `hommes parce que tous avaient gieuse) qui n’a rien a voir avec la ´ ´ ˆ ´ ´ realite ”. Peut-etre Paul avait-il ` peche. — Rom. 5:12. a l’esprit certains mensonges reli- ´ ´ ´ Dans son amour, Jehovah a pris gieux vehicules par des contes mer- ´des dispositions ˆ pour que les hu- veilleux ou des legendes fantaisis-mains puissent etre affranchis du ´ ´ ´ ´ ´ tes. Pareilles histoires ne font que `peche her´ editaire. Paul a explique “ donn[er] lieu a des questions pour `que la liberation viendrait par l’in- ´ les recherches ”, c’est-a-dire qu’el-termediaire d’un autre homme par- les suscitent des questions futiles ˆ ´fait, pour ainsi dire un second qui entraınent des recherches ste-Adam (1 Cor. 15:45). La conduite du riles. Les fables sont un subter-premier ´Adam et celle du ` second ` ´ ´ fuge de Satan, le trompeur paront mene a des resultats tres diffe- excellence, qui se sert de my-rents. Lesquels ? “ Il n’en est pas du ´ thes ou de mensonges religieux ´ ´don comme de la faute ”, ecrit Paul. ´ pour egarer les cr edules. L’or-Adam etait coupable de la faute enˆ dre de Paul est parfaitement clair : ˆquestion,´ qui lui a` valu d’ etre ` ne pretez pas attention aux fables !condamn e a mort a juste titre. w11 15/7 2:9, 10.
  • 111. ` Mercredi 6 novembre tarde, vous direz a cette monta- ` ` ´ gne : ‘ Transporte-toi d’ici a la-Si quelqu’un ne trebuche pas en ` bas ’, et elle s’y transportera ; etparole, celui-l a est un homme rien ne vous sera impossible. ” (Mat. parfait. — Jacq. 3:2. 17:20). Vous sentez-vous capable de Des divergences et ´ des malen- chercher d’abord la justice de Dieu ˆtendus surviennent inevitablement meme si cela engendre des difficul- ´ ´ tes ? Si vous avez le moindre doute,entre chretiens (Phil. 4:2, ´ 3). Ce- `pendant, il est possible de resoudre parlez´ a d’autres membres de la ´ ` congregation. Leurs temoignagesces problemes sans troubler la paix ´de la congregation. Par exemple, si fortifieront certainement votre foi.nous nous rendons compte que w11 15/9 2:10, 12. ´nous avons offense quelqu’un, ap- ´pliquons le conseil de Jesus contenu Vendredi 8 novembre `en ´ Matthieu 5:23, 24. Imaginons ´ a Il est bien pour eux qu’ils demeu-present qu’un compagnon chre- rent comme moi. — 1 Cor. 7:8.tien nous traite quelque peu injus-tement. Devrions-nous nous´ atten- Certaines affectations qu’accep- ´ `dre a ce qu’il vienne nous presenter tent des pionniers c elibatai- ´ ´ses excuses ? L’amour “ ne tient res pourraient s’averer delicates ´pas compte du mal subi ”, lit-on en pour ceux qui sont maries ou qui1 Corinthiens 13:5. Quand on nous ont des enfants. Paul savait `offense, nous poursuivons la paix qu’il y avait encore beaucoup aen pardonnant et en oubliant (Col. ´ faire dans la pr edication de la3:13). C’est la meilleure facon de ´ ¸ bonne nouvelle, et il voulait quegerer les petites frictions de la vie ˆ tous connaissent la m eme joie ` ´quotidienne, car on entretient ainsi que lui. Voila pourquoi il a vantedes relations paisibles avec les au- ´ ´ ´ les` merites du celibat. Une pion- ´ ´tres. Un proverbe declare que la ´ niere celibataire des Etats-Unis a“ beaute [d’un homme] est de pas- ´ ecrit : “ Certains pensent qu’on ne ˆser sur la transgression ”. — Prov. peut pas ´ etre heureux si on n’est19:11. w11 15/8 4:4, 5. pas marie. Mais je me suis rendu ´ Jeudi 7 novembre compte que le vrai bonheur de- ´ ` coule avant tout de l’amitie avec ´ ´Continuez donc a chercher Jehovah. Le celibat est un dond’abord [...] sa justice [celle de merveilleux quand on sait en ti- Dieu]. — Mat. 6:33. rer avantage. Et quand il s’agit ´ d’entourer quelqu’un de ses ten- Chercher la justice de Jehovah si- ´ ´ dres affections, Jehovah ne faitgnifie considerer les normes di- ´vines du bien et du mal comme pas de distinction entre un celi- ´ ´ bataire ou une personne mariee. ”superieures aux normes humaines ˆ `(Is. 55:8, 9). Avant de connaıtre la Notre pionniere est heureuse ` de ´ ´ ´ ´ se depenser dans une region ou ´ ilverite, certains cultivaient ou ven-daient du tabac, enseignaient l’art y a besoin de davantage de pre- `de se battre, fabriquaient ou ven- dicateurs´ du Royaume. Freres etdaient des armes de guerre. Mais sœurs c elibataires, que diriez- ´bon nombre d’entre eux ont fait le vous de profiter de votre liberte ˆchoix de changer de travail et ont pour accroıtre votre participation `ainsi pu remplir les conditions pour a l’œuvre d’enseignement ? Dansse faire baptiser (Is. 2:4 ; 2 Cor. 7:1 ; ce cas, vous verrez sans doute vous ´ ´ ´Gal. 5:14). Jesus a rassure ses disci- aussi dans le celibat un don inesti- ´ples en ces termes : “ Si vous avez de mable de Jehovah. w11 15/10 2:5,la foi gros comme un grain de mou- 8, 9.
  • 112. Samedi 9 novembre notes.) Tout comme le vent, l’es- ´ prit saint, immateriel et imper-Je vois dans mes membres une au- sonnel, ne se voit pas, mais faittre loi qui fait la guerre contre la sentir ses effets. Cet esprit estloi de mon intelligence et qui ´ ` ` une energie que Dieu lib ere etm’emm ene captif vers la loi du qui s’exerce sur des personnes ´ ´ peche. — Rom. 7:23. ou des choses pour´ que s’accom- ` ´ Paul ne cherchait pas a se justi- plisse sa volonte. Jehovah peut-il ˆ utiliser son esprit pour nous gui-fier ni ne s’apitoyait sur lui-meme, ´ ´comme s’il etait ´ totalement de- der dans la vie ? Voici la promesse ´ ´ qu’il a faite au psalmiste David :sarme face au p ech´ e. N’oublions ´ ˆpas qu’il etait un chretien mur, oint “ Je te rendrai perspicace et t’ins- ` ´ ´de l’esprit, et qu’il avait ete choisi truirai dans la voie ou tu dois al- ˆ ˆpour etre “ ap otre des´ nations ”. ler. ” (Ps. 32:8). Cela correspon- ´(Rom. 1:1 ; 11:13.) Il etait lucide dait au souhait de David exprimeet reconnaissait ´ que, par ses pro- dans le´ texte de ce jour. Nous de- ´pres forces, il lui etait impossible de ´ vrions eprouver nous aussi le desirfaire la volonte de Dieu dans la me- de nous laisser guider par l’espritsure qu’il souhaitait. Pour´ quelle ´ de Dieu. w11 15/12 2:5, 6.raison ? “ Tous [...]` ont peche etn’atteignent pas a ´ la gloire de Lundi 11 novembreDieu ”, a-t-il explique (Rom. 3:23). ´ ´ Il leur etait interdit par l’espritDescendant d’Adam, il´ etait im- ´parfait et enclin au ` p eche. Nous saint de dire la parole dans le dis-n’avons pas de mal a le compren- trict d’Asie. — Actes 16:6. ´ ´ ´dre : etant nous aussi imparfaits, De toute evidence, Jesus voulait,nous devons tous mener au quoti- ˆ par le moyen de l’esprit de Dieu,dien le meme combat que lui. De guider Paul et ses compagnonsplus, de nombreuses sources de dis- ` ´ dans une autre direction. Ou ces in- ´traction peuvent nous detourner du fatigables predicateurs sont-ils al-vrai culte et nous faire quitter ‘ la ´ ´ ` ` les ? Voyez le verset 7 : “ Quand ils ` `route resserree qui mene a la vie ’. arriverent en Mysie, ils essayerent(Mat. 7:14.) Cependant, notre si-´ ´ ´ d’entrer en Bithynie, mais l’esprittuation n’est ´ pas desesperee, pas ´ de Jesus ´ ne le leur permit pas. ” ˆ ˆplus que ne l’etait celle de Paul. w11 Empeches de precher en Asie, Paul15/11 2:3, 4. ´ et ses compagnons se sont diriges vers le nord avec l’intention d’an- Dimanche 10 novembre ` ´ noncer la bonne nouvelle dans lesEnseigne-moi a faire ta volonte, villes de Bithynie. Toutefois, lors- ´car tu es mon Dieu. Ton esprit est qu’ils se sont approches de cette ´ bon ; qu’il me conduise. province, Jesus s’est une fois de — Ps. 143:10. plus servi de l’esprit saint pour ˆ ´ les ˆarreter. Les missionnaires ont ˆ Quelle est la veritable nature de du ˆ etre perplexes. Ils savaient quoil’esprit saint ? Dans Les Saintes ˆ ´ precher et comment` precher, mais ˆEcritures — Traduction du monde ils ne savaient pas ou precher. Pour ´ ´nouveau — avec notes et referen- ` ` employer une image, ils avaient ´ `ces, une note relative a Genese 1:2 ´ frappe a la porte de l’Asie, mais en ´ `dit ceci : “ [Le mot hebreu] rouah vain. Ils avaient frappe a la porte de `se traduit par ‘ esprit ’, mais aussi la Bithynie, la encore en vain. Ces ´ ´ ´par ‘ ´ vent ’ et par d’autres mots predicateurs zeles allaient-ils re- `qui designent une force agissante ` noncer a frapper ? Jamais de la vie.invisible. ” (Cf. Genese 3:8 ; 8:1, w12 15/1 2:4-6.
  • 113. Mardi 12 novembre compte de ses sentiments et pren- ´ ´ dre conge (Prov. 15:1 ; 17:14 ; 2 Tim. ˆ[Jesus] passa toute la nuit dans la 2:24). Peut-etre se montrera-t-elle ` priere. — Luc 6:12. alors plus aimable la prochaine fois ´ ´ Que retenir de l’exemple de Je- qu’un Temoin la visitera. Et si notresus ? Qu’il nous faut passer de lon- interlocuteur nous oppose une ob- ` ´ jection ? S’il nous dit : “ Non, merci.gues heures a prier ? Non. ` Jesus a ´ ˆeu la bonte de reconnaıtre a propos J’ai ma religion ”, ou bien : “ Ca ne ´ ¸de ses disciples : “ L’esprit, en effet, m’interesse pas ”, juste pour couper `est ardent, mais la chair est faible. ” court a la conversation ? Avec habi- ´ ˆ lete et douceur, nous parviendrons(Mat. 26:41). Il n’empeche que nous `pouvons l’imiter. Par ` exemple, quelquefois a surmonter son objec- ´ tion en lui posant une question quiconsultons-nous notre P´ ere celeste ´ ´avant de prendre une decision sus- eveillera sa curiosite pour les cho- ´ ses spirituelles. w12 15/3 1:15, 16.ceptible d’avoir des ´ repercussionssur notre spiritualite, sur celle de Jeudi 14 novembrenotre famille ou de compagnons ´chretiens ? Lorsque la situation de ` ´ Cela ne se passe pas ainsi parminos freres et sœurs nous preoc- vous. — Marc 10:43.cupe, en faisons-nous mention ` `dans nos prieres ? Prions-nous du Quiconque “ aspire a une fonc-fond du cœur, ou bien nous conten- tion de surveillant ” devrait s’in- ´ ´ terroger sur ses mobiles (1 Tim.tons-nous de repeter des expres- ´ ´ `sions toutes faites ? Notons que Je- 3:1). Celui qui est deja ancien de- ˆ ` vrait se demander honnetement sisus attachait beaucoup de prix a ` ses ´ ´ ´moments d’intimite avec son Pere. c’est la soif d’autorite ou le de- ` sir d’avoir´ une position en vue quiIl est tres facile de se laisser pren- ´ ˆdre dans le tourbillon de la vie au l’anime. Etant donne que les ap o- ˆpoint d’en oublier l’essentiel. Si tres eux-memes ont eu des dif- ´ ´ ficultes dans ce domaine, les an-nous nous reservons suffisammentde temps pour nous absorber dans ciens comprendront qu’ils doivent ` ` lutter contre toute tendance ala priere, nous nous rapprocherons ´de Jehovah et nous serons plus vi- vouloir dominer les autres, ten-gilants (Mat. 6:6, 7). Nous nous sou- dance propre au monde. Il est vraicierons de renforcer nos relations qu’en certaines circonstances lesavec lui. — Ps. 25:14. w12 15/2 1:8, 9. anciens doivent user de fer- ´ ´ mete, par exemple pour proteger Mercredi 13 novembre le troupeau contre des “ loups ty-Que votre parole soit toujours ac- ranniques ”. (Actes 20:28-30.) Paul ´ ` ´ a recommand e a Tite de conti- ` `compagnee de charme, assaison- ´ nuer a “ exhorter et´ [a] reprendre nee de sel. — Col. 4:6. avec pleine autorite ”. (Tite 2:15, ´ Aimez-vous qu’on vous tire du Traduction Œcumenique de la Bi- ´sommeil alors que vous dormez pro- ble.) Lorsque la fermete s’impose, ´ ´ ´ les anciens s’efforcent neanmoinsfondement ? Un reveil brutal en ´mettra plus d’un de mauvaise hu- de respecter la´ dignite des per- ´ ´meur. Il est preferable ˆ d’user de sonnes concernees. Ils savent que,douceur. Il en va de meme quand pour toucher le cœur de quelqu’un `on tire quelqu’un du sommeil spiri- et l’inciter a adopter une conduite ´ ´ ´ `tuel. Par exemple, si a une porte ` droite, il est generalement pre- ´une personne se met en colere, ´ ferable de le faire raisonner avec ´quelle est la meilleure facon de rea- ¸ douceur, et non de le critiquer se- `gir ? Rester doux et calme, tenir verement. w11 15/6 3:17-19.
  • 114. Vendredi 15 novembre faire. Il nous faut gagner notre vie ˆ ainsi que prendre soin de notre fa- ˆMeme si un homme fait un faux mille et de nous-m emes, ce quipas avant de s’en rendre compte, peut absorber une bonne partie devous qui avez des aptitudes spi- ´ ` notre temps, de notre energie et derituelles, cherchez a redresser un nos ressources. Nous avons en outre ´ ´ tel homme. — Gal. 6:1. d’importantes responsabilites theo- ˆ cratiques : pr´ echer la bonne nou- Il n’est pas facile d’accepter les velle, ´ nous preparer pour participerremarques d’un humain imp ar- ˆ aux reunions, y assister et rester spi-fait, meme s’il nous les adresse avec ˆ ` ´ rituellement forts grace a l’etude in-beaucoup de tact et d’amour. Cepen- dividuelle et au culte familial. Si,dant, si nous en tenons compte, nous ´ nous aussi, nous voulons faire tout cedeviendrons encore plus ´desirables ´ ´ que Jehovah nous demande et termi-aux yeux de Dieu. Reflechissons. ner la course, il est indispensable deQuand nous prions, nous reconnais- ne pas nous charger de poids super-sons volontiers que nous sommes im- flus. w11 15/9 4:4, 5.parfaits. Mais curieusement, lorsquequelqu’un met le doigt sur un de nos Dimanche 17 novembremanquements, nous avons souvent ` `tendance a vouloir ` nous ` justifier, a Comme dernier ennemi, la mort ` ´ `minimiser le probleme, a trouver a sera reduite a rien. `redire a la facon dont il s’y est pris ou ` ¸ — 1 Cor. 15:26.a douter de ses mobiles (2 Rois5:11). Et s’il aborde un sujet parti- Si nous devons un jour affron- ` ` ter la mort a ´ cause de notre at-culierement sensible — le comporte-ment d’un membre de notre famille, tachement indefectible au christia-´notre facon de nous habiller, notre ¸ nisme, n’oublions pas que Jehovah ´ ` a le pouvoir et le` desir de nous aiderhygiene ou un type de divertisse- ´ `ment que nous aimons, mais que Je- a lui rester ´ fideles. ´ Nous sommes ´hovah hait —, nous nous surprenons en outre reconfortes par l’esp e- ´ ` ´ ´ rance de la resurrection. Les servi-parfois a mal reagir, au grand desar- ´ `roi de notre compagnon. Neanmoins, teurs de Dieu qui sont morts fide- ´ ´ les, et bien d’autres, se trouventune fois calmes, nous admettons ge- ´ ´ ´ ´neralement que les conseils etaient dans la memoire infaillible de Jeho- ´ ´appropries. w11 15/7 4:5. vah et seront ressuscites (Jean 5:28, 29 ; Actes 24:15). Croire fermement ` ´ Samedi 16 novembre a la resurrection nous console et ´ ´ nous fournit une esperance ´ solideComme cela s’est passe aux jours ´ ´ lorsque nous ´ sommes persecutes.de No e, ainsi en sera-t-il encore N’est-il pas reconfortant de savoir aux jours du Fils de l’homme. que nos chers disparus dorment — Luc 17:26. pour le moment dans la tombe ´ ` ` commune aux humains et qu’ils re- Jesus avait a l’esprit la maniere `de vivre des gens (Mat. 24:37-39). La viendront a´ la vie dans un monde ´ ´ nouveau, debarrasse de toutes lesplupart des contemporains de Noe ` ´ne se souciaient pas de´ plaire a Dieu. causes de d etresse actuelles ? ´D’ailleurs, ils ´ ne s’interessaient pas ` ` Quant aux serviteurs de Jehovah ` ´ ` ´ qui survivront a la fin du presenta lui. A quoi etaient-ils ` occupes ? A ` `rien de mal en soi : a manger, a systeme de choses mauvais et com- `boire, a se marier — autant de cho- poseront la “ grande foule ”, quelses normales de la vie. Mais “ ils bonheur ce sera pour eux d’accueil- ´ ´ ´n’ont pas ete attentifs ”, a explique ´ ´ lir et d’enseigner ceux qui seront ´Jesus. Comme No e et sa famille, ` ressuscites pour vivre sur la terre ! ´nous avons chaque jour beaucoup a — Rev. 7:9, 10. w11 15/10 3:16, 17.
  • 115. ´ ´ Lundi 18 novembre clamant des competences specifi- ques. Citons la construction deQue ceux [...] qui usent du monde lieux de culte, l’impression de pu-[soient] comme ceux qui n’en blications, l’organisation d’assem- usent pas pleinement. ´ ´ blees ou d’operations de secours, ´ — 1 Cor. 7:29, 31. ou encore la defense de notre posi- ´ ` Un domaine dans lequel les chre- tion sur l’utilisation du sang aupres ´tiens doivent se montrer vigilants de medecins et de membres du per- ˆest celui de l’instruction. Beau- sonnel hospitalier. Ces taches sont souvent accomplies par des volon- ´coup de ´ nos contemporains sont taires sans grande experience. Mais ˆ `persuad es que faire de longues ´ ´ grace a l’esprit de Dieu, leurs ef- ´ `etudes est un´ passage oblige, qui ` forts sont couronn es de succ es. ´ ` ´ ´permet d’acceder au prestige et a Avez-vous deja decline une attribu-la richesse. ´ Cependant, nous qui vi- tion de service, pensant ´ que d’au-vons en r esidents temporaires, ´ tres seraient plus competents que ´nous avons des objectifs differents. vous ? Ne perdez pas de vue que Je-Nous ‘ ne cherchons pas de grandes´ hovah peut aiguiser´ votre connais-choses pour nous ’. (Jer. 45:5 ; sance et vos capacites, et vous aiderRom. 12:16.) Nous tenons compte ` ´ a vous acquitter de toute missionde l’avertissement de Jesus : “ Ou- qu’il vous confie. w11 15/12 3:7, 8.vrez` l’œil et gardez-vous de touteesp ece de convoitise, parce que, ˆ Mercredi 20 novembrememe lorsque quelqu’un est dans ´ ´ ´l’abondance, sa vie ne provient pas Jesus est devenu celui qui a et e ` ´des choses qu’il possede. ” (Luc donne comme gage d’une alliance ´ ´12:15). Jeunes chretiens, poursui- meilleure. — Heb. 7:22.vez donc des objectifs spirituels. ´ ´ ´ Dans sa lettre aux H ebreux,Acquerez l’instruction necessaire Paul explique que le tabernaclepour vous permettre ´ plus tard de ´ ´ n’etait qu’une “ ombre ´ des cho- ´ ´couvrir vos besoins elementaires et ´ ses c´ elestes ” et que Jesus etaitsurtout pour servir Jehovah ‘ de le Mediateur d’une “ alliance meil-tout votre cœur, de toute votre ¨ ˆ leure ” que celle dont Moıse avait ´ ´ ´ ´ame, de toute votre force, et de ´ ete le mediateur (Heb. 8:1-5). Pourtoute votre pensee ’. (Luc 10:27.) ´ ´ ` les chretiens de l’epoque, ces expli- ´ ´Vous deviendrez ainsi “ riche[s] a ´ cations etaient precieuses, et ellesl’egard de Dieu ”. — Luc 12:21 ; Mat. le demeurent aujourd’hui. Elles6:19-21. w11 15/11 3:10, 11. ` ´ nous aident a mieux apprecier la valeur des dispositions que´ Dieu a ` Mardi 19 novembre prises a notre intention. Ecrivant ´L’autel de cuivre qu’avait fait aux Romains, Paul ` a formule quel- ´ ´ ´ ques remarques a l’adresse desBetsalel [...] avait ete place de- ´ ˆ ´ chretiens d’origine juive. L’ap otre vant le tabernacle de Jehovah. — 2 Chron. 1:5. leur a reconnu un avantage : ils ´ ` avaient deja “ l’armature´ de la con-´ Contrairement aux fabricants naissance et de la verite ” concer- ´modernes, Betsalel et Oholiab ne ´ nant Jehovah et ses normes de jus-se sont pas soucies d’apposer leur tice. Ils distinguaient nettement ce ´marque sur leurs ouvrages ou´ d’y qu’etait cette armature et lui por-associer leur nom. Tout le merite ` ´ taient un immense respect. Ils pou-revenait a Jehovah (Ex. 36:1, 2). Au- vaient donc guider, enseigner et ´jourd’hui, il est possible qu’onˆ nous eclairer ceux qui n’avaient jamaisdemande d’effectuer des taches ` ´ entendu parler de la Loi. — Rom.impressionnantes a nos yeux et re- 2:17-20. w12 15/1 3:1, 2.
  • 116. ´ Jeudi 21 novembre indique la couleur du fil et le nom- ` bre de brides (Ex. 26:1-6). ´ Lors-Sois courageux et tres fort [...] ´ qu’il donne de nombreux details, Jehovah ton Dieu est avec toi. il le fait pour de bonnes raisons. ¨ — Jos. 1:7-9. On notera` que Moıse n’a jamais ´ ´ Dans l’esprit de beaucoup, une reproche a Jehovah de lui four- ´personne courageuse est forte, ´ nir autant de precisions, commevaillante, voire intrepide. Mais si son Dieu le rabaissait ou ne ´parfois, il faut du courage ne se- lui ´laissait aucune part de creati- ´rait-ce que pour mener une vie vite, ´ de liberte. Au contraire, il a `droite. Certains personnages bi- ´ veille a ce que les artisans ‘ fas- ´bliques ont surmont e ˆ la peur sent exactement ’ ce qui etait de- ´ ´dans des conditions extremes. Par mande (Ex. 39:32). Belle humilite,exemple, il fallait du ´courage pour ¨ ˆ ´ n’est-ce pas ? Moıse reconnaissait ´etre ´un temoin de Jehovah avant qu’il s’agissait de l’œuvre de Jeho-le deluge, au milieu d’individus ´ ´ ` vah et qu’il n’etait qu’un instru- ´malfaisants. Henok, “ le ´ septieme ´ ment dans la realisation de cettedepuis Adam ”, a prophetise avec ´ œuvre. w11 15/9 5:13.hardiesse : “ Voyez ! Jehovah estvenu avec ses saintes myriades, ´ Samedi 23 novembrepour executer le´ jugement contre ´tous, et pour declarer coupables Il y a [...] chez moi un ardent de- ` sir de vous annoncer la bonnetous les impies a propos de tou- `tes leurs actions impies` qu’ils ont nouvelle, a vous aussi.commises d’une maniere impie, — Rom. 1:15. ` ` `et a propos de toutes les´ choses A la mani ere d’un chirurgienscandaleuses que des p echeurs ` ´ ´ consciencieux qui est tres concen-impies ont proferees contre lui. ´ ” ´ tre sur son travail parce qu’une ´ ˆ(Jude 14, 15). En parlant au passe, ´ vie est en jeu, le chretien qui pre-Henok´ laissait entendre que la `prophetie s’accomplirait a coup che avec insistance se concen- ` ˆ tre sur son ministere. Par exem-sur. Tous ceux qui ne respectaient ´ ´ ´ `pas Dieu ont bel et bien peri, en- ple, il reflechit aux problemes ou ´ ´ aux questions qui pr eoccupentgloutis dans un deluge universel. ˆw12 15/2 2:1-3. les gens. Parfois meme il modi- ` fie son programme de mani ere ` ` Vendredi 22 novembre a aller les voir a un moment qui ˆ ¨ ´ leur convienne (1 Tim. 4:16). ´ Pre-Mo ıse etait de beaucoup le plus cher avec insistance, motive parhumble de tous les hommes qui un sentiment d’urgence, implique ´ ´ ´ etaient sur la surface du sol. egalement de se fixer des priorites — Nomb. 12:3. (Gen. 19:15). Imaginez : Vous avez ` ´ ´ Rien ne laisse a penser que passe un examen medical et vous ´ ´ ¨ recevez les resultats. Votre me-Moıse avait ` l’habitude ´ de contes-ter la maniere dont Jehovah fai- decin vous convoque et vous dit : ´ ´sait les ` choses ou qu’il s’irritait “ Votre etat est inquietant ! Vous ´ disposez d’un mois tout au plusd’avoir a appliquer les proc´ edures ´qui lui etaient communiquees. En pour agir. ” Qu’allez-vous ´ faire ?vue de la construction du taberna- Vous allez certainement ecouter ´ ´cle, Jehovah ´ lui a dicte jusqu’aux ses recommandations, rentrermoindres d etails. Par exemple, chez vous et revoir attentivement ´pour la confection des toiles, il a vos priorites. w12 15/3 2:7, 8.
  • 117. Dimanche 24 novembre la direction de l’esprit saint. Tous ´ ´ ont symbolise l’offrande de leurQuel sera le signe de ta presence ` ´ ` ` personne a Jehovah en se faisantet de l’achevement du systeme de ` baptiser “ au nom du Pere et du choses ? — Mat. 24:3. ´ ´ Fils et de l’esprit saint ”. (Mat. Jesus a traite ´ ses disciples en ´ 28:19.) Et tous laissent l’esprit deamis, non en inferieurs. Il a passe ´ ` Dieu agir librement dans leur viedu temps avec eux, s’est ˆ confie a et produire son fruit en eux (Gal.eux et ‘ leur a fait connaıtre tou- 5:22, 23). Comme les oints, les ´tes les choses ` qu’il avait enten- chretiens appartenant aux` “ au-dues de son Pere ’. (Jean 15:15.) ´ tres brebis ” permettent a l’es-Imaginez leur joie quand il a re- ` prit de Dieu de leur venir en aide.pondu a leur question au sujet de ` Avec son soutien, ils font de leurla fin du systeme de choses ´! De mieux pour se conformer aux exi-plus, il ne leur a pas dissimule ses ´ ` ´ gences de ´ Jehovah en mati ere ´pensees et ses sentiments pro- ´ de saintete. — 2 Cor. 7:1 ; Rev.fonds. Comme Jesus, les an- 7:9, 14. w11 15/12 4:16.ciens se comportent en amis avecleurs compagnons et se mettent ` Mardi 26 novembrea leur disposition. Ils prennent le ´ ´temps de s’interesser personnel- La Loi est devenue notre precep- ` `lement a eux et´ d’entretenir avec teur menant a Christ.eux des liens etroits et chaleu- — Gal. 3:24.reux. Ils accordent leur confiance ` ´ ´ ´ ´ ` ` ` Au I er siecle, Jehovah a revele ´ aa leurs freres ´ et discutent avec ´ ses serviteurs que le sacrifice re-eux des verites bibliques qu’ils ´ dempteur¨ de Jesus avait aboli laont apprises. En aucun cas ils ne ´ Loi mosaıque (Col. 2:13, 14). Lestraitent´ en inferieur un assistant sacrifices que` les Juifs offraientminist eriel qui est plus jeune ´ ˆ depuis des siecles n’etaient plusqu’eux. Ils voient plutot en lui un ´ ˆ necessaires. Ils n’avaient plus dehomme spirituel qui joue un role ´ ´ valeur aux yeux ˆde Dieu. La Loi ´ ´precieux dans la congregation etqui, dans l’avenir, recevra de plus avait joue son` role de “ precep-grandes attributions de service. teur menant a Christ ”. Cela new11 15/11 5:4, 5. signifie pas que la notion de sa- ´ ˆ crifice n’a plus d’interet pour les ´ ˆ Lundi 25 novembre chretiens. Au contraire, l’ap o- ´ tre Pierre a montr e qu’il leurQue quiconque entend dise : faut “ offrir des sacrifices spiri-“ Viens ! ” Et que quiconque a soif ´ ´ ˆ ` ´ tuels, agrees de Dieu grace a Je-vienne ; que quiconque le veut sus Christ ”. ˆ (1 Pierre 2:5.) Deprenne l’eau de la vie gratuite- ˆ ´ ´ ´ son cote, l’ap otre Paul a explique ´ ` ment. — Rev. 22:17. que, lorsqu’un chretien se voue a ´ ` Pousses par l’esprit saint, les Dieu, on peut a juste titre con- ´ ´ siderer qu’il lui offre sa vie souschretiens transmettent l’invita- ´ `tion que Jehovah lance a ‘ qui- tous ses aspects en “ sacrifice ”. ´conque veut accepter l’eau de la (Rom. 12:1.) Le chretien fait donc ´vie ’. Les oints sont les premiers des sacrifices pour Jehovah. Il lui ´impliques. Mais les “ autres bre- offre certaines choses ou renonce ` `bis ” se joignent a eux dans cette ´ a d’autres pour lui. Mais ` ces sa-œuvre. Les chretiens de ces deux ` crifices doivent plaire a Dieu.groupes se soumettent en cela a w12 15/1 4:1-3.
  • 118. Mercredi 27 novembre quoi est-ce si dangereux ? Rappe- ´ ´ lez-vous ce qui est arrive aux Israe- ´ ´Travaille[z] au bien [...], [soyez] lites en Egypte. Les Egyptiens ont ´ ´ ˆ ` ´ genereux, prets a partager. etabli “ sur eux des chefs de travail — 1 Tim. 6:18. ´ force, afin de les opprimer quand ` ` ils portaient leurs fardeaux ”. (Ex. Paul recommandait a´ sesˆ freres ´ ´ ´de cultiver la generosite. Meme en 1:11 ; 3:7.) Neanmoins, aussi ˆ in- ´ ´ ´ croyable ` que cela puisse paraıtre,periode de difficultes economiques, ´nous pouvons favoriser un esprit peu apres leurˆ delivrance mira- ´ ´ ´ culeuse, ces` memes Israelites ontgenereux. Comment ? Par exem- ` ´ `ple, en proposant a ceux qui n’ont commence a grogner et a murmu-pas de moyen de locomotion de les rer (Nomb. 11:5, ´ 6). Leur vision ´ ˆ des choses s’est deformee au pointemmener precher, de les conduire ´aux reunions ou de les reconduire qu’ils ont voulu retourner dans le ` ´ ´ ` ´ ´ pays ou ils avaient ete esclaves ! —chez eux. Quant a ceux qui benefi- ´cient de ces actes de bonte, ils con- Nomb. 14:2-4. w12 15/3 4:6, 7, 9.tribueront au bel esprit de leur ´congregation en se montrant re- Vendredi 29 novembreconnaissants. Ils pourront peut- ˆ ˆ Quand bien meme vous multipliezetre participer aux frais de carbu- ` ´ les prieres, je n’ecoute pas ; vosrant, qui ne cessent d’augmenter. mains se sont remplies de meur-En outre, si nous nous organisons tres. Lavez-vous, purifiez-vous ;pour passer davantage de temps ` ˆ ´avec nos freres et sœurs, ne se sen- otez de devant mes yeux la m e- ´ ´ ´ `tiront-ils pas apprecies et utiles ? chancete de vos manieres d’agir ;Quand nous sommes riches de bon- cessez de faire le mal.nes actions “ envers ceux qui nous — Is. 1:15, 16. ´ ` ´ ¨ ´sont apparentes dans´ la ` foi ” et que A l’epoque d’Isaıe, Jehovah nenous sommes disposes a leur offrir prenait aucun plaisir ´ aux sacrifi-de notre temps et de nos ressour- ces offerts par des pecheurs non `ces, non seulement nous renforcons ´ ¸l’amour que nous ´ eprouvons pour repentants. En revanche, les prie-eux, mais nous creons dans la con- res et les offrandes de ceux qui ` ´ s’efforcaient sincerement de vi- ¸gregation un esprit chaleureux. —Gal. 6:10. w12 15/2 3:6. vre en accord ´ avec ses comman- ´ dements lui etaient ´ agr eables. ´ Jeudi 28 novembre L’armature de la verite, la Loi, en- ` ´ ` seignait a ces Israelites integres ´ ´Ne dis pas : “ Pourquoi les jours qu’ils etaient p echeurs et qu’il ´ ´pass es etaient-ils meilleurs que leur fallait obtenir le pardon deceux-ci ? ” — Eccl. 7:10, “ Nou- Dieu (Gal. 3:19). Cette prise de velle Bible Segond ”. conscience engendrait en eux un ´ ´ cœur contrit. ˆ Nous devons nous Avons-nous une vision deformeedu “ bon vieux temps ´ ” ? Soyons aussi reconnaıtre que nous avonsconscients que notre memoire n’est besoin du sacrifice de Christ, lepas toujours fiable. Nous pourrions, seul capable de faire propitiation ´ ´sans nous en rendre compte, mini- pour nos peches. Si nous compre- ´ nons l’importance de ce sacrificemiser les difficultes que nous ren- ´ ´contrions par le passe tout en exa- et si nous eprouvons une vive´ re- ´gerant les joies que nous avions. connaissance pour celui-ci, Jeho- ` ´Comme si les choses etaient bien vah ‘ prendra plaisir ’ a tout ce ´meilleures qu’elles ne l’etaient en ´ ´ que nous lui offrons dans le ca- ´realite. Nous risquerions alors de dre de notre service sacre. — Ps.regretter le bon vieux temps. Pour- 51:17, 19. w12 15/1 3:15, 16.
  • 119. ` Samedi 30 novembre a la conduite de leurs´ femmes, ´ ´Vous pareillement, les maris, con- parce qu’ils auront ete temoins ` oculaires de votre conduitetinuez a demeurer avec ellesselon la connaissance, leur assi- pure ainsi que d’un profond ` respect. ” (1 Pierre 3:1, 2).gnant de l’honneur comme a un ` ´ Une croyante am enera peut-vase plus faible, le vase feminin. ˆ ` — 1 Pierre 3:7. etre son mari a adopter le vrai ´ ˆ ´ culte´ en lui etant soumise et en L’ap otre Pierre a adresse aux lui temoignant un profond res- ´ ˆchretiennes qui vivent dans un pect, meme s’il la rudoie. Pa-foyer mixte sur le plan religieux reillement, un croyant devrait `le conseil suivant : “ Soyez sou- se comporter d’une maniere qui ` ˆ ` ˆmises a vos propres maris, plaıt a Dieu et etre un bon chef ´ ´afin que, si quelques-uns n’obe- de famille malgre l’opposition `issent pas a la parole, ils de sa femme. — 1 Pierre 3:8, 9. ´ ˆsoient gagnes sans parole grace w12 15/2 4:10. ´ ´ Dimanche 1er decembre Lundi 2 decembre ˆ `Supplie [...] les femmes d’ age Que les femmes soient soumises a ˆ ` ´m ur comme des m eres, les plus leurs maris. — Eph. 5:22. jeunes comme des sœurs. — 1 Tim. 5:1, 2. Une femme exemplaire con- tribue au bonheur de sa mai- Pour ce qui est de traiter les fem- ´ ´ sonnee (Prov. 14:1). Contraire-mes — et notamment son epouse — ´ ´ `avec dignite, Job etait exemplaire. ment a une femme sotte, ` elle manifeste un grand respectIl mettait un point d’honneur a ne ´porter aucun regard empreint de pour le principe de l’autorite. ´ ´ ´desir sur une autre femme que la Rejetant l’esprit de desob eis-sienne (Job 31:1). Si nous nous mon- ´ ´ sance et d’independance pro-trons serieux dans nos relations ` pre au monde, elle se sou-avec nos freres et sœurs, nous ban- ` ´ met a son mari (Eph. 2:2). Aunirons le flirt ou tout comporte- ` ´ment qui mettrait l’un d’eux mal a lieu de le denigrer, elle suscite ´ chez ses enfants et les autresl’aise. Respecter` la dignite de l’au-tre est particulierement important ´ ´ le respect pour lui. Elle veille `pour deux chretiens qui se frequen- a ne pas le harceler de repro-tent ´ en vue du mariage. Quelqu’un ` ` ches ni a s’emporter contre lui,de serieux ne s’autorise pas a jouer ` ce qui reviendrait a saper sonavec les sentiments d’autrui (Prov. ´12:22). Par ailleurs, il nous faut tou- autorite. Tandis qu’une femme ´ ˆ sotte gaspille l’argent du foyerjours prendre au serieux le role que ´ ´Dieu nous a attribue au sein de la durement gagn e, une femme `famille. L’industrie du spectacle se ˆ ` exemplaire coop ere avec sonplaıt a faire du chef de famille un ´ mari dans les questions d’ar-personnage qu’on ridiculise et me- ´ ` ´ gent : elle depense avec pru-prise. A l’inverse, les Ecritures at- ´ dence, se montre econome et netribuent au mari de grandes res- ´ ´ `ponsabilites en le designant comme pousse pas son mari a faire des ´“´ chef de la femme ”. — 1 Cor. 11:3 ; heures suppl ementaires. w11Eph. 5:23. w11 15/4 1:15, 16. 15/5 1:10, 11.
  • 120. ´ Mardi 3 decembre Beaucoup se passent d’un cer- ´ ´ tain confort pour consacrer da-Tous ceux qui ont peche sous la loi ´ ` ´ vantage de temps ´ et d’energie a la ´ seront juges par la loi. proclamation zelee du Royaume. — Rom. 2:12. ´ ´ D’autres sont pionniers, ´Betheli- Paul fait remarquer que, ` sou- tes, dans le service itinerant ouvent, les gens appartenant a des missionnaire. Puisque nous som- ´ ` mes des residents temporaires,nations ou a des groupes ethni-ques qui n’ont pas eu connais- contentons-nous de ce que nous ` ´ ` avons. Cela nous aidera a´ gardersance des lois divines donnees a ¨ ´ `la nation d’Israel “ font naturel- l’œil “ simple ”, ou “ bien regle ”, a ´lement les choses de la loi ”. ´ Par ne pas detourner notre attention ´ ´exemple, ils condamnent g ene- de la priorite : le Royaume de Dieu ´ ˆralement l’inceste, le meurtre ou et ses interets. — Mat. 6:22, note.le vol. Pourquoi ? Paul en donne w11 15/11 3:13, 14.la raison : ils ont une conscience ´(Rom. 2:14, 15). Cela dit, vous avez Jeudi 5 decembre ´sans doute constate que ce n’est Ils ne supporteront pas l’ensei-pas parce que les gens ont une ´ gnement salutaire. — 2 Tim. 4:3.conscience qui “ temoigne avec ´ ´ `eux ” qu’ils l’ecoutent. Rappelons Paul avait pr edit qu’apr es la ˆ ` ´ mort des ap otres le christianismea ce propos l’exemple des Israeli- ´tes. Ils ont transige tant avec leur serait corrompu par de faux en-conscience qu’avec les lois divi- seignements (2 Thess. 2:3, 7). Aunes condamnant le vol et ´ l’adul- nombre de ceux qui ne suppor- `tere (Rom. 2:21-23). Ils etaient teraient pas “ l’enseignement sa-donc doublement coupables, et in- lutaire ” figureraient ´ des hommes ` ´contestablement p´ echeurs pour a qui l’on avait confie des respon- ´n’avoir pas respecte les normes et sabilites. Paul avait averti des an- ´la volonte de` Dieu. Ils ont ainsi nui ciens de son temps : “ Du milieu ` ˆgravement a leurs relations avec meme de vous, des hommes se le- ´ ´le Createur. — L ev. 19:11 ; 20:10 ; veront et diront des choses per- ˆRom. 3:20. w11 15/6 1:15, 16. verses pour entraıner les disci- ` ´ ples a leur suite. ” (Actes 20:30). Mercredi 4 decembre Pourquoi certains ont-ils fini parC’est une grande source de profit adopter des raisonnements tor- ´ ´ ´ tueux ? Une encyclopedie fournitque la piete, si l’on se contente de ´ce qu’on a. — 1 Tim. 6:6, “ Nou- cette explication : “ Des chretiens qui avaient une certaine connais- velle Bible Segond ”. sance de ` la philosophie grecque ` ´ Cette affirmation est ´ le contre- commencerent a eprouver le be- ´pied de l’opinion generale. Par soin d’exprimer leur foi selon lesexemple, quand des jeunes gens termes de cette philosophie, tantse marient, ils veulent souvent pour leur satisfaction intellec-“ tout et tout de suite ” : une mai- ` tuelle que pour convertir des ¨son ou un appartement entiere- ´ ´ ´ paıens instruits. ” (The New Ency- ´ ´ment equipe et meuble, ´ une belle ´ clopædia Britannica). Une verite ´ ´voiture et le materiel electroni- ´ fondamentale fut ainsi denaturee. ´que dernier ´ cri. Les chretiens qui Elle concernait Jesus Christ. Lavivent en residents temporaires, ` Bible l’appelle le Fils de Dieu ; lesquant a eux, ne permettent ` pas ` ´ tenants de la philosophie grecque ´a leurs desirs d’aller au-dela du ont soutenu qu’il etait Dieu lui- ˆraisonnable, voire du possible. meme. w12 15/1 1:9.
  • 121. ´ ` ˆ Vendredi 6 decembre l’a rendu ˆ mieux a meme d’assu- ˆ ´ mer son role de Grand Pretre (Heb. ` ´[Rahab] prit les deux hommes et 4:15 ; 5:7-10). Apres sa resurrection, les cacha. — Jos. 2:4. ´ ´ ´ ` il ´ est monte au ciel et a presente a ` Jehovah la valeur de son sacrifice Au fil des siecles, de nombreu- ´ `ses femmes ont vaillamment pris (Heb. 9:24). Des lors, il pouvait sol- ´ ´ liciter Jehovah en faveur de ceuxfait et cause pour Jehovah. Ra- ´ ´hab la prostituee a exerce la foi qui exercaient la foi dans son sacri- ¸ ` ´ fice, les aider a servir Dieu et leuren Dieu : elle a cache´ deux es- ´ ´pions envoyes par Josue avant de permettre d’obtenir la vie eternelle ´ ´ (Heb.´ 7:25). En outre, son sacrifice amettre les hommes du roi de Je- ´richo sur une fausse piste. Quand valide la nouvelle alliance. — Heb. ´ 8:6 ; 9:15. w12 15/1 5:11, 12.les Israelites ont pris´ la ville, Ra- ´ ´ ´hab et les siens ont ete epargnes ´ Dimanche 8 decembre(Jos.´ 2:1-6 ; ˆ 6:22, 23). Le roi ca- ´nan een Yab ın opprimait les Is- Ils lui dirent la parole de Jeho- ´ ´ `raelites depuis 20 ans ´