Les élections sociales de 2012

1,294 views
1,222 views

Published on

Présentation des principales étapes de la procédure électorale en vue de la désignation des délégués des travailleurs au sein des conseils d'entreprise et des CPPT, en 2010. (c) Olivier Rijckaert, 2011. Reproduction interdite.

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,294
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les élections sociales de 2012

  1. 1. Olivier Rijckaert, Avocat associé, Field Fisher Waterhouse Juge suppléant Tribunal du travail de Namur Le 13 juillet 2011 Les élections sociales de 2012: Le compte à rebours a commencé
  2. 2. <ul><li>Olivier Rijckaert </li></ul><ul><li>Avocat [email_address] </li></ul><ul><li>+32 (0) 2 742 70 46 </li></ul><ul><ul><li>Avocat depuis 1995, Olivier Rijckaert est associé au sein de l ’ Employment & Benefits Group du cabinet Field Fisher Waterhouse LLP à Bruxelles. </li></ul></ul><ul><ul><li>Il est également juge suppléant au Tribunal du travail de Namur. </li></ul></ul><ul><ul><li>Il conseille des sociétés belges et multinationales en matière de droit du travail individuel et collectif. Il est spécialisé dans les questions touchant aux organes de concertation, aux réorganisations d ’ entreprises, à la flexibilité du travail et aux nouveaux droits des travailleurs (vie privée, discrimination et harcèlement). </li></ul></ul><ul><ul><li>Membre du comité des Actualités en droit social de Kluwer Formations, et du comité de rédaction des Chroniques de droit social, il publie régulièrement dans les domaines du droit du travail. Il est l ’ auteur de plusieurs ouvrages de référence, consacrés à la flexibilité du travail, aux rémunérations alternatives et au fonctionnement des conseils d ’ entreprise. </li></ul></ul><ul><ul><li>Membre de l ’ Association des Juristes Praticiens du Droit Social, Olivier Rijckaert anime fréquemment des séminaires destinés aux cadres et dirigeants d'entreprise. </li></ul></ul>p.
  3. 3. Avertissement préalable <ul><li>A l ’ heure de la rédaction de cette présentation, il est acquis que les élections sociales se tiendront du 7 mai au 20 mai 2012 (avis du CNT). La procédure pré-électorale débutera dès lors entre le 9 et le 22 décembre 2011. </li></ul><ul><li>Les règles relatives à l ’ organisation de ces élections n ’ ont toutefois pas encore été arrêtées par le législateur. Des avant-projets de loi ont été approuvés par le Conseil des ministres le 8 avril 2011 et soumis à l ’ avis du Conseil d ’ état. Nous attendons le dépôt des projets de loi à la Chambre. </li></ul><ul><li>Les règles seront très vraisemblablement quasi identiques à celles qui furent applicables lors des élections de 2008. C ’ est donc sur base de ces dernières que l ’ exposé a été préparé. </li></ul><ul><li>Il vous est toutefois fortement recommandé de surveiller attentivement l ’ actualité législative sociale des prochaines semaines. </li></ul>p.
  4. 4. Plan de l'exposé <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>1. Concepts </li></ul><ul><ul><li>Quelles sont les entreprises concernées ? </li></ul></ul><ul><li>2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité </li></ul><ul><ul><li>Qui peut participer aux élections ? </li></ul></ul><ul><li>3. Procédure (pré-)électorale </li></ul><ul><ul><li>Quelles sont les différentes étapes ? </li></ul></ul><ul><li>4. Protection occulte </li></ul><ul><ul><li>Quelles en sont les conditions et les limites ? </li></ul></ul>p.
  5. 5. 1. Concepts <ul><li>Définition </li></ul><ul><li>Elections des délégués du personnel au CE et/ou CPPT par les travailleurs de l ’ entreprise </li></ul><ul><li>Des élections sociales sont organisées dans chaque entreprise occupant habituellement en moyenne 50 travailleurs </li></ul><ul><ul><li>Entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>Travailleurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Occupation habituelle moyenne </li></ul></ul>p.
  6. 6. Entreprise (1) <ul><li>Généralités </li></ul><ul><li>Entreprise avec ou sans finalité industrielle ou commerciale </li></ul><ul><ul><li>Exemples : asbl, hôpitaux, écoles, universités, … </li></ul></ul><ul><li>Exclusion de certaines parties du secteur public </li></ul><ul><ul><li>= Établissements et institutions où existe un statut syndical propre (délégation syndicale pour le secteur public) </li></ul></ul>p.
  7. 7. Entreprise (2) <ul><li>Notion = Unité technique d’exploitation (UTE) </li></ul><ul><li>Se définit au départ de critères économiques et sociaux </li></ul><ul><li>En cas de doute : critères sociaux prévalent </li></ul><ul><li>Pas de définition légale </li></ul><ul><li>Mais exemples dans le texte légal </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Critères économiques : </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Administration par une même personne ou des personnes ayant lien économique entre elles </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Identité d ’ activités ou lien entre les activités des diverses entités juridiques </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>«un certain capital affecté exclusivement à une activité économique et un certain travail, promoteurs ensemble d ’ une même matière » ( < travaux préparatoires L.1948) </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  8. 8. Entreprise (3) <ul><ul><ul><ul><li>Critères sociaux : </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Existence d’une communauté humaine, rassemblée dans les mêmes bâtiments ou des bâtiments proches </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Gestion ou politique commune du personnel </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Règlement de travail ou CCT communes / similaires </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>«une unité de milieu humain, au sein duquel les hommes oeuvrent sous une direction unique »( < travaux préparatoires L.1948) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li>Critères dégagés par la jurisprudence </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Critères économiques (absence d’autonomie) : </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Activités de différents sièges / personnes juridiques sont identiques, similaires, complémentaires </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Conclusion d’un accord de collaboration </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Accords tarifaires, échange de marchandises, absence de concurrence </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Différentes personnes juridiques ont même comptabilité, service personnel et service juridique </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Infrastructure commune </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Identité de logo / logo similaire </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Même n° de TVA, d ’ ONSS, même secrétariat social, caisse de vacances, … </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Politique commerciale ou stratégique identique </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  9. 9. Entreprise (4) <ul><ul><ul><ul><ul><li>Identité de services à la clientèle </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Plusieurs personnes juridiques gérées de manière centrale </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>CA de deux personnes juridiques identique ou presque </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Différentes sociétés ont mêmes fondateurs / actionnaires </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Imbrications financières et participations mutuelles </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Critères sociaux (indépendance sociale) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Différence de langues </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Autonomie de certaines décisions en matière de gestion du personnel </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Éloignement des bâtiments et occupation dans autre région </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Activités différentes et non complémentaires </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Manque d’équipements communs pour le personnel </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Pointeuses différentes </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Différentes communautés humaines </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Règlement de travail et CCTs différents </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Absence de mutation / transfert de personnel </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  10. 10. Entreprise (5) <ul><ul><li>3 possibilités: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité 1 : UTE = une entité juridique (EJ) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité 2 : Une EJ = plusieurs UTE </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Si UTE >= 50 travailleurs : CPPT </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Si UTE >= 100 travailleurs : CE </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Toutes les UTE < 50 trav. et/ou < 100 trav. : jonction des UTE </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Chaque UTE < 50 trav. et/ou < 100 trav. : jonction avec UTE > que 50 ou 100 trav. </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité 3 : Jonction de plusieurs EJ en une seule UTE = Présomption réfragable d’existence d’une UTE (article 14, §2 b L. 20 septembre 1948, modifié par L. 5 mars 1999 et L. 3 mai 2003) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Un critère économique + critères sociaux </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Le critère économique vise deux situations distinctes et non cumulatives : </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Lien entre entités juridiques faisant partie d’un même groupe économique / administrées par une même personne ou des personnes ayant une relation économique entre elles - Exemple : filiales, joint venture, … </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Lien entre entités juridiques qui développent même activité / activités liées - Exemple : chaîne d’hôtels, de grands magasins, stations service, … </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  11. 11. Entreprise (6) <ul><ul><ul><ul><li>Les éléments de cohésion sociale : </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Combinaison de différents éléments (« méthode indiciaire ») - Liste non limitative (< L.1948) - une communauté humaine rassemblée dans les mêmes bâtiments ou des bâtiments proches - une gestion commune du personnel - une politique commune du personnel - un règlement de travail ou des conventions collectives de travail communes ou comportant des dispositions similaires </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Critères dégagés par la jurisprudence (cfr supra) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Champ d’application de la présomption limité à l’hypothèse de plusieurs entités juridiques formant une seule UTE, et non le contraire </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Ne peut porter préjudice à la continuité, au fonctionnement et au champ de compétence des organes existants </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  12. 12. Entreprise (7) <ul><ul><ul><ul><li>Renversement de la présomption </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Par l’employeur (preuve de l’absence des critères de cohésion sociale) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Caractère subsidiaire : la présomption limite la charge de la preuve dans le chef du demandeur mais elle est sans incidence sur la définition légale de l’UTE </li></ul></ul></ul></ul>p.
  13. 13. Entreprise (8) <ul><li>A quel moment déterminer les UTE ? </li></ul><ul><li>X-35 : l’employeur communique au CE et au CPPT ou, à défaut, à la délégation syndicale, par écrit sa décision concernant (notamment) le nombre d’UTE au plus tard le 35ème jour précédant celui de l’affichage de l’avis annonçant la date des élections. </li></ul><ul><li>Date figée ? Non. Controverse : date du recours / date à laquelle le juge statue sur le recours </li></ul>p.
  14. 14. Travailleurs (1) <ul><li>Personnes occupées en vertu d’un contrat de travail ou d’apprentissage </li></ul><ul><ul><li>Sont sans incidence : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les modalités du contrat (CDD, CDI, travail nettement défini) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La catégorie de personnel (cadres, direction, représentants de commerce, travailleurs à domicile, étudiants) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Une éventuelle suspension du contrat </li></ul></ul></ul>p.
  15. 15. Travailleurs (2) <ul><li>Catégories assimilées: </li></ul><ul><ul><li>Travailleurs placés en formation professionnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Chercheurs engagés par le FNRS = travailleurs de l’établissement dans lequel ils exercent leur mandat </li></ul></ul><ul><ul><li>Intérimaires auprès de l’utilisateur (sauf en cas de remplacement d’un travailleur permanent) </li></ul></ul><ul><li>Catégories exclues: </li></ul><ul><ul><li>Travailleurs liés par un contrat de remplacement (art. 11 ter du Loi du 3 juillet 1978) </li></ul></ul><ul><ul><li>Travailleurs intérimaires (attention : seulement dans l’entreprise de travail intérimaire) </li></ul></ul>p.
  16. 16. Occupation habituelle moyenne (1) <ul><li>Quels sont les seuils ? </li></ul><ul><ul><li>Pour le CPPT : 50 travailleurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Pour le CE : 100 travailleurs </li></ul></ul><ul><ul><li>2 tempéraments : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entreprise qui occupait 100 travailleurs au moment des élections précédentes (2008) mais n’en occupe plus qu’entre 50 et 99: institution d’un CE, mais les délégués ne sont pas élus: mandat exercé par les délégués du CPPT </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Regroupement de différentes UTE au sein d’une même entité juridique pour atteindre le seuil de 100 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><li>Principe général: </li></ul><ul><ul><li>Division par 365 du total des jours civils compris dans chaque période commençant à la date de l’entrée en service et se terminant à la date de sortie de service, communiquée par l’employeur pour chaque travailleur (dans le cadre de la DIMONA), au cours d’une période de quatre trimestres qui précèdent le trimestre durant lequel se situe l’affichage de l’avis annonçant la date des élections. </li></ul></ul>p.
  17. 17. Occupation habituelle moyenne (2) <ul><li>Inscription dans le registre du personnel/ Dimona pendant la période de référence </li></ul><ul><li>Calcul </li></ul><ul><li>Occupation « habituelle » </li></ul>p.
  18. 18. Occupation habituelle moyenne (3) <ul><li>Inscription dans le registre du personnel/Dimona </li></ul><ul><ul><li>Calcul = conjonction de DIMONA et de l ’ inscription dans le registre général du personnel </li></ul></ul><ul><ul><li>Période de référence : année 2011 </li></ul></ul><ul><ul><li>En cas de « transfert conventionnel d ’ entreprise », le calcul s ’ effectue sur base de la partie de la période de 4 trimestres après le transfert </li></ul></ul>p.
  19. 19. Occupation habituelle moyenne (4) <ul><li>Calcul des effectifs </li></ul><ul><ul><li>Travailleurs à temps plein: [nombre de jours calendriers d’inscription dans le registre du personnel/Dimona] / 365 </li></ul></ul><ul><ul><li>Travailleurs à temps partiel: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si horaire effectif > = ¾ temps plein : même calcul que pour les temps plein </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si horaire effectif < ¾ temps plein : ils ne comptent que pour 50% (division du nombre de jours par 2) </li></ul></ul></ul>p.
  20. 20. Occupation habituelle moyenne (5) <ul><ul><li>Travailleurs intérimaires </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ne sont pas pris en considération chez leur employeur (l’entreprise de travail intérimaire) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sont comptabilisés chez l’utilisateur les travailleurs intérimaires qui ne remplacent pas un travailleur permanent dont l’exécution du contrat est suspendue </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ne sont pas mentionnés dans le registre du personnel / la dimona  méthode spécifique de comptabilisation au cours du dernier trimestre de 2011 (cfr. élections 2008) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ils comptent pour le 4e trimestre 2011 </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>[nombre de jours calendrier d’inscription de l’intérimaire non remplaçant dans le registre spécial pendant le 4e trimestre 2011] / 92 </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Temps partiel < ¾ temps plein : ils comptent pour 50 % </li></ul></ul></ul></ul>p.
  21. 21. Occupation habituelle moyenne (6) <ul><li>Occupation « habituelle » </li></ul><ul><ul><li>Règles pour calculer la moyenne = pas exclusives </li></ul></ul><ul><ul><li>Prise en considération de circonstances de fait pour vérifier si la moyenne mathématique est habituelle </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>OK si le calcul mathématique de la moyenne correspond à ce que sera l ’ occupation dans l ’ entreprise durant la législature suivante </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>réduction régulière, importante, durable de l ’ effectif en 2011 </li></ul></ul></ul>p.
  22. 22. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>PLAN </li></ul><ul><li>Conditions d ’ électorat </li></ul><ul><li>Confection des listes </li></ul><ul><ul><li>Listes électorales </li></ul></ul><ul><ul><li>Liste du personnel de direction </li></ul></ul><ul><ul><li>Liste des cadres </li></ul></ul><ul><li>Nombre et répartition des mandats </li></ul><ul><li>Conditions d ’ éligibilité </li></ul><ul><li>Confection des listes de candidats </li></ul>p.
  23. 23. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Conditions d ’ électorat </li></ul><ul><ul><li>Electeurs = tous les travailleurs, y compris les travailleurs étrangers </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Conditions (doivent être remplies à la date des élections sociales) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Engagés dans les liens d ’ un CT ou C d ’ apprentissage (cfr supra) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ancienneté d ’ au moins trois mois dans EJ ou UTE: </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Si transfert conventionnel d ’ entreprise/ division : prise en considération de l ’ ancienneté acquise avant le transfert </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exceptions: personnel de direction </li></ul></ul></ul>p.
  24. 24. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><ul><li>Cas particuliers : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Travailleurs intérimaires : non </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Contrat de remplacement : oui (si condition d ’ ancienneté remplie) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Chef du service interne de prévention : oui (sauf si personnel de direction) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Travailleurs occupés en divers lieux : oui </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>lieu d ’ inscription = lieu où est situé leur cadre réel de travail (Critère = principal établissement) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Travailleurs détachés à l ’ étranger ayant un CT avec UTE belge: oui </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>CT suspendu : oui </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Chômeurs mis au travail dans un atelier protégé : oui </li></ul></ul></ul></ul>p.
  25. 25. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Confection des listes </li></ul><ul><ul><li>= par le CE ou le CPPT ou, à défaut par l ’ employeur </li></ul></ul><ul><ul><li>Listes électorales </li></ul></ul><ul><ul><li>Composition : 4 (3) Listes électorales distinctes par catégories d ’ électeurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ouvriers (déclarés à l ’ ONSS) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Employés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cadres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Si minimum 15 cadres occupés dans l ’ entreprise </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Seulement pour le CE (cadres repris sur liste employés pour CPPT) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jeunes travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>= moins de 25 ans au jour des élections (jour Y) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Si minimum 25 travailleurs occupés dans l ’ entreprise </li></ul></ul></ul></ul>p.
  26. 26. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Moment pour apprécier fonctions et cond. d ’ électorat? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Répartition des électeurs entre les différentes catégories s ’ effectue en fonction du statut du travailleur au jour X ( jour Y – 90) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Or conditions d ’ électorat doivent être remplies à la date des élections (jour Y) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Donc changements possibles entre ces deux dates </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Formes des listes électorales </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ordre alphabétique des noms des électeurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mentions obligatoires </li></ul></ul></ul>p.
  27. 27. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Dépôt des listes électorales </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jour X </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Communication des listes électorales ou de l ’ endroit où elles peuvent être consultées (pas d ’ obligation d ’ affichage) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Listes informatiques : ok </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Incidence de l ’ inscription sur les listes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Qualité d ’ électeur = constatée par inscription sur les listes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Interdiction de participer aux élections si pas inscrit sur les listes (même si conditions d ’ électorat ok) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Sanction : annulation des élections (T.T. Nivelles 18.07.1983) </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  28. 28. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Liste des membres du personnel de direction </li></ul><ul><ul><ul><li>Jour X : Affichage de cette liste par le CE, le CPPT ou l ’ Employeur </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Définition des fonctions de personnel de direction </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>= personnes chargées de la gestion journalière de l ’ entreprise qui ont pouvoir de représenter et d ’ engager l ’ employeur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>= les membres du personnel directement subordonnés à ces personnes lorsqu ’ ils remplissent également des missions de gestion journalière </li></ul></ul></ul>p.
  29. 29. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Interprétation stricte : seuls les deux niveaux supérieurs de la hiérarchie sont admis </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>1er niveau </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Ne doit pas être sous CT </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Quid du Comité de direction ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>2e niveau </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Directement subordonné + compétence partielle de gestion journalière </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Exigence d ’ un CT </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  30. 30. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Pouvoir de gestion journalière: </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Notion distincte de celle du droit des sociétés </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Gestion réelle de l’entreprise ou d’une partie de l’entreprise </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Autorité, pouvoir indépendant et continu </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Critères non pertinents (jurisprudence): </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>L’organigramme (mais il peut s’agir d’un indice) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Le titre du travailleur, sa rémunération </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>L’appartenance au « personnel de direction et de confiance » (A.R. 1965) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>La possession d’un diplôme d’études supérieures </li></ul></ul></ul></ul>p.
  31. 31. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Liste des cadres </li></ul><ul><ul><li>Jour X : Affichage de cette liste par le CE, CPPT ou l ’ Employeur </li></ul></ul><ul><ul><li>Les fonctions de cadre (seulement CE) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Caractéristiques : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Employé </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Pas personnel de direction </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Fonction supérieure : délégation de pouvoir, autorité sur le personnel, pouvoir d ’ initiative </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Diplôme déterminé ou expérience équivalente </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Critères déterminés par la jurisprudence </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Examiner la réalité dans l ’ entreprise </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  32. 32. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Nombre et répartition des mandats </li></ul><ul><ul><ul><li>Nombre = calculé en fonction du nombre de travailleurs occupés au jour X (y compris personnel de direction) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre de membres suppléants = nombre de membres effectifs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Augmentation possible (max. 25) du nombre de mandats si accord unanime entre employeur et org. représentatives des travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Règles particulières si représentation séparée des cadres au CE: </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>+ 1 mandat si < 100 cadres et pers. de direction (jour X) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>+ 2 mandats si > 100 cadres et pers. de direction (jour X) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Mandats supplémentaires ajoutés au total et répartis entre les différentes catégories (pas attribués directement aux cadres) </li></ul></ul></ul></ul>p.
  33. 33. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Nombre de mandats par organe : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>4 membres effectifs : si < 101 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>6 membres effectifs : si 101 travailleurs à 500 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>8 membres effectifs : si 501 travailleurs à 1000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>10 membres effectifs : si 1001 travailleurs à 2000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>12 membres effectifs : si 2001 travailleurs à 3000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>14 membres effectifs : si 3001 travailleurs à 4000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>16 membres effectifs : si 4001 travailleurs à 5000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>18 membres effectifs : si 5001 travailleurs à 6000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>20 membres effectifs : si 6001 travailleurs à 8000 travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>22 membres effectifs : si > 8000 travailleurs </li></ul></ul></ul>p.
  34. 34. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Répartition des mandats entre les catégories </li></ul><ul><ul><li>Règles pour le CE : 4 hypothèses </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entreprises comptant moins de 25 jeunes travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Pas de représentation séparée des cadres </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Avec représentation séparée des cadres </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entreprises comptant minimum 25 jeunes travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Pas de représentation séparée des cadres </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Avec représentation séparée des cadres </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Règles pour le CPPT = idem que pour CE lorsque pas de représentation séparée des cadres </li></ul></ul>p.
  35. 35. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Clôture définitive des listes et fixation définitive du nombre de mandats </li></ul><ul><ul><li>Réclamation interne contre les listes électorales </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Introduction entre jour X et jour X + 7 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Objet : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>les listes électorales (non- inscription, inscription indue ou inexactitude) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>La fixation du nombre de mandats par organe et par catégorie; </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>La liste du personnel de direction ou la liste des cadres </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>CE, CPPT ou Employeur statue au plus tard le jour X + 14 </li></ul></ul></ul>p.
  36. 36. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Recours judiciaire </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>contre (absence de) décision du CE, CPPT ou employeur en cas de réclamation valablement introduite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Introduit par travailleurs intéressés ou leur organisations représentatives </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Au plus tard jour X + 21 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Devant tribunal du travail </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Clôture définitive </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si aucune réclamation: à l ’ échéance du délai de réclamation </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si réclamation mais pas de recours judiciaire : à l ’ échéance du délai de recours </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si recours judiciaire : date du jugement du tribunal du travail </li></ul></ul></ul>p.
  37. 37. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Conditions d ’ éligibilité </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>C.T. et assimilés (y compris les travailleurs à domicile, mais pas le personnel de direction) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Condition d ’ âge (min. 18 ans et max. 65 ans, au jour Y) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Condition d ’ ancienneté </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Appartenance à la catégorie de travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Appartenance au personnel de l ’ UTE </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Membre du syndicat ou de l ’ organisation de cadres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exclusion légale expresse du conseiller en prévention </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>! Moment auquel les conditions doivent être réunies = jour Y </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>! Caractère limitatif des conditions d ’ éligibilité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>! Le travailleur « licencié » irrégulièrement peut être candidat </li></ul></ul></ul>p.
  38. 38. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><li>Confection des listes de candidats : conditions </li></ul><ul><ul><li>Nombre de candidats sur les listes = max. nombre de mandats effectifs et suppléants à conférer (sinon liste nulle) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dépôt de listes distinctes pour chaque catégorie (même si collèges électoraux communs pour ouvriers et employés) </li></ul></ul><ul><ul><li>Représentation proportionnelle ( nombres de candidats par catégorie proportionnel à importance numérique de chaque catégorie) </li></ul></ul><ul><ul><li>Classement des listes suivant ordre fixé par tirage au sort et inscription des candidats dans l ’ ordre de leur présentation </li></ul></ul><ul><ul><li>Caractère volontaire de la candidature </li></ul></ul>p.
  39. 39. 2. Conditions d ’ électorat et d ’ éligibilité <ul><ul><li>Présentation des listes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour les jeunes travailleurs, ouvriers et employés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Par les organisations interprofessionnelles nationales représentatives des travailleurs (FGTB,CSC,…) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de donner mandat aux centrales, régionales et fédérations </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour les cadres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Par les organisations interprofessionnelles nationales représentatives des travailleurs </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Par l ’ organisation représentatives des cadres (C.N.C.) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Par des cadres individuels de l ’ entreprise </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Si au moins 10 % des cadres dans entreprise avec min. 100 cadres (min. 5 si < 50 ou min 10 si de 5à à 99 cadres) </li></ul></ul></ul></ul></ul>p.
  40. 40. 3. Procédure (1) <ul><li>Importance de la chronologie </li></ul><ul><ul><li>Respect strict </li></ul></ul><ul><ul><li>Dates ultimes </li></ul></ul><ul><ul><li>Sanction en cas de non respect: annulation des élections </li></ul></ul><ul><li>Non commencement de la procédure </li></ul><ul><ul><li>Sanctions : recours devant le tribunal du travail </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pendant la procédure électorale </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>En-dehors de la procédure électorale </li></ul></ul></ul><ul><li>Sursis aux élections </li></ul><ul><ul><li>2 hypothèses : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cessation de l ’ activité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fermeture partielle + diminution de l ’ effectif du personnel en dessous du seuil </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Procédure : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Autorisation de l ’ inspection sociale après consultation CE et CPPT </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Durée : 1 an </li></ul></ul>p.
  41. 41. 3. Procédure (2) <ul><li>Calendrier (pré-)électoral </li></ul><ul><ul><li>Elections 2012 organisées entre le 7 mai et le 20 mai 2012 </li></ul></ul><ul><ul><li>Calendrier si élections organisées le 7 mai 2012: </li></ul></ul><ul><ul><li>Dates importantes : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jour Y = le 7 mai 2012 (élections) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jour X = le 7 février 2012 (affichage de la date élections) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jour X-30 = le 8 janvier 2012 (début protection occulte) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jour X-60 = le 9 décembre 2011 (informations diverses à fournir par l’employeur) </li></ul></ul></ul>p.
  42. 42. 3. Procédure (3) <ul><li>Etapes de la procédure pré-electorale </li></ul><ul><ul><li>Information par l’employeur (X-60) </li></ul></ul><ul><ul><li>Consultation par l’employeur (X-60 à X-35) </li></ul></ul><ul><ul><li>Décisions et communication écrite des décisions (X-35) </li></ul></ul><ul><ul><li>Communication et affichage de l’avis (jour X) </li></ul></ul>p.
  43. 43. 3. Procédure (4) <ul><li>Etape 1 : Information par l ’ employeur </li></ul><ul><ul><li>Jour X-60 (Ex.: le 9 décembre 2011) </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelle information ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Unité(s) techniques d ’ exploitation (d.s. ou organes) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre de membres du personnel par catégories, occupés dans l ’ entreprise à ce moment (travailleurs et organes / d.s.) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fonctions du personnel de direction (organes /d.s.) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>+ liste indicative (dénomination des fonctions, contenu, nom des personnes qui les exercent) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fonctions de cadre (conseil / d.s.) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>+ liste indicative (seulement CE – minimum 30 employés) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Date de l ’ affichage de l ’ avis annonçant les élections et leur date </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Modèle fixe </li></ul></ul><ul><ul><li>Affiche au sein de l ’ entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>Copie ou SPF Emploi, Travail et Concertation Social ou organisations représentatives des Travailleurs </li></ul></ul>p.
  44. 44. 3. Procédure (5) <ul><li>Etape 2 : consultation par l’employeur </li></ul><ul><ul><li>Entre X-60 et X-35 </li></ul></ul><ul><ul><li>Consultation du CE, CPPT et à défaut, d.s. </li></ul></ul><ul><ul><li>Objet : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>UTE : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’UTE ou d’EJ pour lesquelles des organes doivent être institués et leur description </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Division de l’EJ en UTE et leur description et leurs limites ou le regroupement de plusieurs EJ en UTE avec leur description et leurs limites </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les fonctions de direction + liste indicative </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les fonctions de cadre (CE uniquement) + liste indicative </li></ul></ul></ul>p.
  45. 45. 3. Procédure (6) <ul><li>Etape 3 : décisions et communication écrite </li></ul><ul><ul><li>Au plus tard X-35 </li></ul></ul><ul><ul><li>Communication au CE, au CPPT, à défaut à la d.s., à défaut aux travailleurs – aux organisations représentatives des travailleurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Objet : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>UTE : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’UTE ou d’EJ pour lesquelles des organes doivent être institués et leur description </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Division de l’EJ en UTE et leur description et leurs limites ou le regroupement de plusieurs EJ en UTE avec leur description et leurs limites </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les fonctions de direction + liste indicative </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les fonctions de cadres + liste indicative </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Document fixe </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage dans l’entreprise/description électronique du document </li></ul></ul><ul><ul><li>Copie au SPF ou organisations syndicales </li></ul></ul>p.
  46. 46. 3. Procédure (7) <ul><li>Etape 3 : décisions et communication écrite </li></ul><ul><ul><li>Recours contre ces décisions </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Délai : au plus tard le 7ème jour qui suit le 35ème jour, soit X-28 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Auteurs du recours : les travailleurs intéressés et les organisations représentatives </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Objet du recours : les décisions de l’employeur telles que communiquées à X-35 ou l’absence de décision de l’employeur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mode d’introduction du recours : introduction par requête écrite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Parties intéressées : toutes les parties intéressées doivent être convoquées (ex. : toutes les EJ concernées en cas de contestation sur la définition des UTE…) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Décision du tribunal du travail : dans les 23 jours qui suivent le jour de la réception du recours </li></ul></ul></ul>p.
  47. 47. 3. Procédure (8) <ul><li>Etape 4 : communication et affichage de l’avis </li></ul><ul><ul><li>Jour X </li></ul></ul><ul><ul><li>Contenu de l’avis: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Date et horaire des élections ( X + 90 ) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Adresse et dénomination UTE </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre de mandats par organe et par catégorie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Augmentation des mandats </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Distribution des mandats entre les catégories </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Listes électorales provisoires (ou endroit où elles se trouvent) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Listes reprenant les travailleurs occupés dans l’entreprise qui satisferont aux conditions au jour Y </li></ul></ul></ul></ul>p.
  48. 48. 3. Procédure (9) <ul><li>Etape 4 : communication et affichage de l’avis </li></ul><ul><ul><li>Contenu de l’avis (suite): </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Listes des membres cadre et du personnel de direction et dénomination des fonctions (ou endroit où elles se trouvent) (employeurs +/- 100 travailleurs) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Calendrier électoral </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Personne ou service chargé(e) de l’envoi des convocations </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Avis doit être daté </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage de l’avis/mise à disposition électronique du document </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>par CE ou CPPT ou Employeur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dans chaque établissement à un endroit accessible pour chaque travailleur </li></ul></ul></ul>p.
  49. 49. 3. Procédure (10) <ul><li>Etape 4 : communication et affichage de l’avis </li></ul><ul><ul><li>Copies adressées à : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Inspecteur chef de district de l’inspection des lois sociales </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Organisations représentatives des travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Organisations représentatives des cadres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Représentants des travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réclamations auprès du CE/CPPT ou à défaut de l’employeur: X + 7 </li></ul></ul><ul><ul><li>Décisions du CE/CPPT ou de l’employeur relatives aux réclamations : jusqu’à X +14 </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage rectifications : jusqu’à X +14 </li></ul></ul><ul><ul><li>Recours contre décision/absence décision auprès du tribunal du travail: jusqu’à X + 21 </li></ul></ul><ul><ul><li>Décisions par tribunal du travail relatives aux recours : X + 28 </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage de l’information définitive </li></ul></ul>p.
  50. 50. 3. Procédure (11) <ul><li>Etapes de la procédure électorale </li></ul><ul><ul><li>Introduction des listes de candidats (X + 35) </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage des listes de candidats (X + 40) </li></ul></ul><ul><ul><li>Réclamations contre les listes de candidats (X + 47 à X + 75) </li></ul></ul><ul><ul><li>Recours contre les listes de candidats </li></ul></ul><ul><ul><li>Arrêt de la procédure électorale (Y- 11) </li></ul></ul><ul><ul><li>Elections (jour Y) </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage des résultats ( Y + 2) </li></ul></ul><ul><ul><li>Recours ( Y + 15) </li></ul></ul><ul><ul><li>Décision et appel </li></ul></ul>p.
  51. 51. 3. Procédure (12) <ul><li>Etape 1 : Introduction des listes des candidats </li></ul><ul><ul><li>Jour X + 35 </li></ul></ul><ul><ul><li>Par les organisations représentatives des travailleurs (éventuellement représentants cadres) </li></ul></ul><ul><ul><li>Nombre maximum de candidats = nombre d’effectifs et de suppléants </li></ul></ul><ul><li>Etape 2 : Affichage des listes de candidats </li></ul><ul><ul><li>Jour X + 40 </li></ul></ul><ul><ul><li>Remplacement possible : jusque Y- 14 </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si décès </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si démission du candidat de l’entreprise </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si démission du candidat du syndicat </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si retrait de la candidature </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Si changement de catégorie </li></ul></ul></ul>p.
  52. 52. 3. Procédure (13) <ul><li>Etape 3 : Réclamations contre les listes de candidats </li></ul><ul><ul><li>X + 47 : réclamations auprès de l ’ employeur </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>par les électeurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>par les organisations des travailleurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>par les organisations des cadres </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>X + 4 : candidats peuvent retirer leurs candidatures </li></ul></ul><ul><ul><li>X + 48 : communication de la réclamation par l ’ employeur à l ’ organisation intéressée ou aux listes des cadres de l ’ entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>X + 54 : date limite pour la modification des listes de candidats </li></ul></ul><ul><ul><li>X + 56 : nouvel affichage des listes de candidats </li></ul></ul><ul><ul><li>X + 61 : recours auprès du tribunal du travail contre les listes de candidats: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>par les travailleurs intéressés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>par les organisations de travailleurs ou de cadres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>par l ’ employeur </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>X + 75 : jugement du tribunal du travail </li></ul></ul>p.
  53. 53. 3. Procédure (14) <ul><li>Etape 4 : Recours contre les listes de candidats </li></ul><ul><ul><li>X + 52 : recours par l ’ employeur devant le tribunal du travail contre les listes de candidats, en l ’ absence de réclamation interne </li></ul></ul><ul><ul><li>X + 66 : jugement du tribunal du travail </li></ul></ul><ul><li>Etape 5: Arrêt de la procédure électorale </li></ul><ul><ul><li>Si aucune liste de candidats </li></ul></ul><ul><ul><li>Si nombre de candidats inférieur au nombre de mandats effectifs à attribuer </li></ul></ul><ul><li>Etape 6: Elections : jour Y </li></ul><ul><li>Etape 7: Affichage des résultats : Y+ 2 </li></ul><ul><li>Etape 8: Recours devant le tribunal du travail : Y+ 15 </li></ul><ul><ul><li>Annulation </li></ul></ul><ul><ul><li>Rectification </li></ul></ul><ul><ul><li>Arrêt de la procédure </li></ul></ul>p.
  54. 54. 3. Procédure (15) <ul><li>Etape 8: Recours devant le tribunal du travail : Y+ 15 </li></ul><ul><ul><li>Annulation </li></ul></ul><ul><ul><li>Rectification </li></ul></ul><ul><ul><li>Arrêt de la procédure </li></ul></ul><ul><ul><li>Représentants de l ’ employeur </li></ul></ul><ul><li>Etape 9: Décision : Y+ 69 </li></ul><ul><li>Etape 10: possibilité d ’ appel </li></ul>p.
  55. 55. 4. Protection occulte (1) <ul><li>Contenu </li></ul><ul><li>Bénéficiaires </li></ul><ul><li>Prise de cours </li></ul><ul><li>Durée </li></ul><ul><li>Sanction en cas de non respect </li></ul>p.
  56. 56. 4. Protection occulte (2) <ul><li>Contenu </li></ul><ul><ul><li>Interdiction de licenciement (principe) </li></ul></ul><ul><ul><li>Interdiction de transfert </li></ul></ul><ul><ul><li>Interdiction de discrimination </li></ul></ul><ul><ul><li>Exceptions : modes de fin du CT autorisés </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>CTDD ou CT pour un travail nettement défini </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Démission </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Acte équipollent à rupture dans le chef du travailleur constaté par l ’ employeur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Force majeure </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Rupture de commun accord </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Licenciement pour motif grave préalablement reconnu par le tribunal du travail </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Licenciement pour motif économique ou technique préalablement reconnu par la commission paritaire compétente </li></ul></ul></ul>p.
  57. 57. 4. Protection occulte (3) <ul><li>Bénéficiaires </li></ul><ul><ul><li>Conditions d ’ ouverture de la protection : l ’ acte de candidature </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Elus effectifs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Suppléants </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Candidats non élus </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Première candidature </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Candidature suivante </li></ul></ul></ul></ul>p.
  58. 58. 4. Protection occulte (4) <ul><li>Prise de cours </li></ul><ul><ul><li>X – 30 = à partir du 30ème jour précédant l ’ affichage de la date des élections </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>= 30 + 90 = 120 jours avant la date des élections </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>ou </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>= 30 + 35 = 65 jours avant l ’ information du nom des candidats </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>= Caractère rétroactif : candidats pas encore connus </li></ul></ul>p.
  59. 59. 4. Protection occulte (5) <ul><li>Durée </li></ul><ul><ul><li>Elus effectifs ou suppléants : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Jusqu ’ à la date d ’ installation des délégués élus lors des élections sociales suivantes (4 ans) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Candidats non élus : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Première candidature : idem élus </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Candidature suivante : après une candidature infructueuse : 2 ans après l ’ affichage du résultat des élections </li></ul></ul></ul>p.
  60. 60. 4. Protection occulte (6) <ul><li>Sanction en cas de non respect </li></ul><ul><ul><li>Choix du travailleur </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Indemnité de protection </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réintégration (forme ?, délai) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Indemnité de protection : 2 parties : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>partie fixe (selon l ’ ancienneté) : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>2 ans si ancienneté < 10 ans </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>3 ans si ancienneté > 10 ans mais < 20 ans </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>4 ans si ancienneté > = 20 ans </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>partie variable : rémunération jusqu ’ à la fin du mandat si réintégration a été demandée et refusée </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Candidature abusive ? </li></ul></ul>p.

×