Élaboration et organisation du monde d’aujourd’hui
1 / Le monde actuel : un monde d’échanges
1 / Le monde actuel : un monde d’échanges 1 / 1 Introduction. problématique  : Le monde actuel est-il de plus en plus stab...
Qu'est-ce que l'OMC? L'Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale qui s'occupe des r...
         FICHE SIGNALETIQUE Siège : Genève, Suisse Créée le:  1er janvier 1995 Créée par : les négociations du Cycle d'Uru...
1 / 2  Les échanges aujourd’hui. 1 / 2 / 1 Les principaux flux dans le monde
Définition d’un flux Les courants d’échanges, visibles ou non, qui sillonnent la planète (flux de marchandises, de service...
 
 
1 / 2 / 2 Les acteurs de ces flux
Les catégories dirigeantes des populations, ou celles qui disposent de revenus élevés, ont entre elles des similitudes dan...
<ul><li>de revenus élevés, ont entre elles des similitudes dans leurs modes de consommation et communiquent facilement ent...
9. Qui en revanche est exclu de ce réseau mondial ?  10. Que peut-on en conclure sur les effets de la mondialisation de l’...
Les acteurs   accroissent les différences réduisent les opportunités de changement
1 / 3 D’un monde bipolaire à un monde multipolaire (1945 – 2000). 1/ 3 / 1 Les relations internationales de 1945 à 1975 : ...
1  3 / 1 / 1 L’après-guerre. YALTA POTSDAM VOLONTE DE CRÉER  UN MONDE MEILLEUR MAIS des enjeux de domination demeurent :
MAIS des enjeux de domination demeurent :  OBJECTIFS IDEOLOGIQUES OBJECTIFS ECONOMIQUES OBJECTIFS POLITIQUES (intérieures)...
1 / 3 / 1 / 2 La rupture de 1947. 1 / 3 / 1 / 2 / 1 Les doctrines
&quot; un rideau de fer s’est abattu sur le continent &quot;
 
 
&quot;Je crois que nous devons aider les peuples libres à forger leur destin de leurs propres mains. Je crois que notre ai...
HARRY  TRUMAN
&quot;Plus nous nous éloignons de la fin de la guerre et plus nettement apparaissent les deux directions principales de la...
Andreï Jdanov  (1896-1948)
&quot; Notre action n'est dirigée contre aucun pays, ni contre aucune idéologie  mais contre la faim, la pauvreté, le dése...
Le Président Harry Truman signe le plan Marshall le 3 avril 1948. Entre 1948 et 1951, les États-Unis consacrent plus de tr...
Organisation de coopération et de développement économiques L’ Organisation de coopération et de développement économiques...
 
 
 
 
1 / 3 / 1 / 3 La Guerre froide (1948 – 1953)
<ul><li>2  1945 : Une volonté de reconstruction au lendemain de la Seconde Guerre mondiale  </li></ul><ul><ul><li>2.1  Une...
 
Capitalisme Plan Marshall OTAN Communisme Pacte de Varsovie CAEM BLOC AMERICAIN BLOC SOVIETIQUE     IDEE POLITIQUE MAJEURE...
La progression personnelle de l'individu entraîne le progrès de la société La progression de la société entraîne le progrè...
 
 
LE BLOCUS DE BERLIN A la fin du mois de mars 1948, les Soviétiques se mirent à couper les lignes de communication terrestr...
 
 
La noria de C-47, ici à Tempelhof, n'aurait pas suffi à étaler les besoins de Berlin. La capacité et la charge utile de ce...
À l'occasion du cinquantième anniversaire des &quot;Luftbrücke&quot; (ponts aériens), la firme Revell a proposé un C-47 &q...
Les Avro &quot;York&quot; prirent une part active au pont aérien. Ce sont des appareils de ce type qui transportèrent l'or...
Ce furent les Douglas C-54 &quot;Skymaster&quot; qui furent les principaux acteurs du pont aérien. Leur capacité très supé...
L'une des photographies les plus célèbres du pont aérien: les Berlinois se pressent pour assister au passage incessant des...
Couloir aérien américain
À minuit une, le 12 mai 1949, à la levée du blocus, le premier autobus qui passe le contrôle soviétique à Helmstedt, en di...
1 / 3 / 1 / 3 de la coexistence pacifique à la détente  (1953 – 1975)  
Khrouchtchev et la coexistence pacifique.   Votre voisin peut vous plaire ou ne pas vous plaire. Vous n’êtes pas obligé de...
La crise de Cuba
La crise de Cuba
 
 
Le résultat majeur du sommet n° 1 était l’accord sur la limitation des armes stratégiques. Le traité ABMarrêtait ce qui se...
trategic  rms  imitation  alks  S A L T
1 / 3 / 2 Les relations internationales  de 1975 à 2000 : Vers la fin de la guerre froide 1 / 3 / 2 / 1 La détente (1975 –...
Les missiles à moyenne portée doivent être détruits en l’espace de trois ans et en deux étapes dont la première durera 28 ...
1 / 3 / 2 / 2 L’éclatement du monde communiste
 
Traité de réunification de l’Allemagne, 12 septembre 1990 . La  République fédérale d’Allemagne, la République démocratiqu...
ERICH HONECKER Homme politique allemand (1912-1994) HELMUT KOHL
R épublique F édérale  A llemande Bonn Berlin
Nous vivions dans un nouveau monde : La  guerre froide  est finie, la  menace d’une guerre mondiale est écartée , la  cour...
Gorbatchev (Mikhaïl Sergeïevitch) (Privolnoï, territoire de Stavropol, 1931). Homme politique russe. Membre du comité cent...
 
 
 
 
 
 
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui

3,684

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,684
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui"

  1. 1. Élaboration et organisation du monde d’aujourd’hui
  2. 2. 1 / Le monde actuel : un monde d’échanges
  3. 3. 1 / Le monde actuel : un monde d’échanges 1 / 1 Introduction. problématique  : Le monde actuel est-il de plus en plus stable ou de plus en plus instable ?
  4. 4. Qu'est-ce que l'OMC? L'Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale qui s'occupe des règles régissant le commerce entre les pays. Au cœur de l'Organisation se trouvent les Accords de l'OMC, négociés et signés par la majeure partie des puissances commerciales du monde et ratifiés par leurs parlements. Le but est d'aider les producteurs de marchandises et de services, les exportateurs et les importateurs à mener leurs activités.
  5. 5.         FICHE SIGNALETIQUE Siège : Genève, Suisse Créée le: 1er janvier 1995 Créée par : les négociations du Cycle d'Uruguay (1986-1994) Nombre de membres : 145 pays (au 5 février 2003) Budget : 154 millions de francs suisses pour l'an 2003 Effectif du Secrétariat : 550 personnes Direction : Supachai Panitchpakdi (Directeur général) Fonctions: • Administration des accords commerciaux de l'OMC • Cadre pour les négociations commerciales • Règlement des différends commerciaux • Suivi des politiques commerciales nationales • Assistance technique et formation pour les pays en développement • Coopération avec d'autres organisations internationales
  6. 6. 1 / 2 Les échanges aujourd’hui. 1 / 2 / 1 Les principaux flux dans le monde
  7. 7. Définition d’un flux Les courants d’échanges, visibles ou non, qui sillonnent la planète (flux de marchandises, de services, de capitaux ou d’hommes)
  8. 10. 1 / 2 / 2 Les acteurs de ces flux
  9. 11. Les catégories dirigeantes des populations, ou celles qui disposent de revenus élevés, ont entre elles des similitudes dans leurs modes de consommation et communiquent facilement entre elles au travers des frontières nationales. Un neurologue péruvien échange des informations scientifiques avec des collègues de la même spécialité, se rend à des congrès, fréquente leurs services en Amérique du nord ou en Europe : il sera plus proche de ces collègues américains ou français que du paysan andin. Ainsi s’établissent des réseaux mondiaux de relations entre les élites, lors que la communication devient difficile ou n’existe pas avec des voisins d’une classe sociale différente. Partout des fossés s’approfondissent entre les pauvres et les riches d’un même pays. Des lieux de riches communiquent entre eux, constituent des archipels mondiaux. Entre leurs îles s’établissent des relations : on reçoit les mêmes informations, on bénéficie des mêmes commodités pour vivre, on utilise les mêmes gadgets, on peut circuler de l’un à l’autre. En revanche (…), les pauvres vivent, la plupart du temps, dans un environnement limité : village, quartier… D’après O. Dollfus, La nouvelle carte du monde, P.U.F. 1995.
  10. 12. <ul><li>de revenus élevés, ont entre elles des similitudes dans leurs modes de consommation et communiquent facilement entre elles au travers des frontières nationales. </li></ul><ul><li>scientifiques </li></ul>8. Quels lieux et quelle catégorie de personnes la mondialisation a-t-elle rapprochés ? Pourquoi ?
  11. 13. 9. Qui en revanche est exclu de ce réseau mondial ? 10. Que peut-on en conclure sur les effets de la mondialisation de l’économie ?
  12. 14. Les acteurs accroissent les différences réduisent les opportunités de changement
  13. 15. 1 / 3 D’un monde bipolaire à un monde multipolaire (1945 – 2000). 1/ 3 / 1 Les relations internationales de 1945 à 1975 : 1 3 / 1 / 1 L’après-guerre.  
  14. 16. 1 3 / 1 / 1 L’après-guerre. YALTA POTSDAM VOLONTE DE CRÉER UN MONDE MEILLEUR MAIS des enjeux de domination demeurent :
  15. 17. MAIS des enjeux de domination demeurent : OBJECTIFS IDEOLOGIQUES OBJECTIFS ECONOMIQUES OBJECTIFS POLITIQUES (intérieures) OBJECTIFS DIPLOMATIQUES
  16. 18. 1 / 3 / 1 / 2 La rupture de 1947. 1 / 3 / 1 / 2 / 1 Les doctrines
  17. 19. &quot; un rideau de fer s’est abattu sur le continent &quot;
  18. 22. &quot;Je crois que nous devons aider les peuples libres à forger leur destin de leurs propres mains. Je crois que notre aide doit consister essentiellement en un soutien économique et financier (…). Les semences des régimes totalitaires sont nourries par la misère et le dénuement. Elles croissent et se multiplient dans le sol aride de la pauvreté et du désordre. Elles atteignent leur développement maximum lorsque l'espoir d'un peuple en une vie meilleure est mort. Cet espoir, il faut que nous le maintenions en vie. Les peuples libres du monde attendent de nous que nous les aidions à sauvegarder leurs libertés.&quot; Déclaration du président des Etats-Unis, Harry Truman, le 12 mars 1947. LA DOCTRINE TRUMAN
  19. 23. HARRY TRUMAN
  20. 24. &quot;Plus nous nous éloignons de la fin de la guerre et plus nettement apparaissent les deux directions principales de la politique internationale de l'après-guerre correspondant à la disposition en deux camps impérialiste et anti-démocratique, le camp anti-impérialiste et démocratique. Les Etats-Unis sont la principale force dirigeante du camp impérialiste. Les forces anti-impérialistes et anti-fascistes forment l'autre camp. L'U.R.S.S. et les pays de la démocratie nouvelle en sont le fondement. «  Andreï Jdanov, Rapport sur la situation internationale, septembre 1947 LA DOCTRINE JDANOV
  21. 25. Andreï Jdanov (1896-1948)
  22. 26. &quot; Notre action n'est dirigée contre aucun pays, ni contre aucune idéologie mais contre la faim, la pauvreté, le désespoir et le chaos. Son objectif devait être de remettre l'économie mondiale en état de fonctionner, et d'ainsi permettre l'apparition de conditions politiques et sociales dans lesquelles des institutions libres puissent fonctionner. G. Marshall, Discours de Harvard, 5 juin 1947. LE PLAN MARSHALL
  23. 27. Le Président Harry Truman signe le plan Marshall le 3 avril 1948. Entre 1948 et 1951, les États-Unis consacrent plus de treize milliards de dollars de l'époque (dont onze milliards en dons) au rétablissement de 17 pays européens en réponse à l'organisation européenne de coopération économique (OECE, aujourd'hui l' OCDE )). Le montant total de l'aide correspond à 100 milliards de dollars actuels. LE PLAN MARSHALL
  24. 28. Organisation de coopération et de développement économiques L’ Organisation de coopération et de développement économiques ( OCDE , en anglais OECD : Organisation for Economic Co-operation and Development ) est une organisation internationale de pays développés, qui ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. L'OCDE a pris la suite de l'Organisation européenne de coopération économique (OECE) qui a existé de 1948 à 1960 et qui a joué un rôle important dans l'exécution du Plan Marshall. L'OCDE compte 30 pays membres et publie régulièrement des études et des statistiques sur divers indicateurs comme le PIB, population, inflation... Son siège est à Paris.
  25. 33. 1 / 3 / 1 / 3 La Guerre froide (1948 – 1953)
  26. 34. <ul><li>2 1945 : Une volonté de reconstruction au lendemain de la Seconde Guerre mondiale </li></ul><ul><ul><li>2.1 Une reconstruction économique </li></ul></ul><ul><ul><li>2.2 Une reconstruction pacifique </li></ul></ul><ul><li>3 Le début de la guerre froide </li></ul><ul><ul><li>3.1 Les causes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>3.1.1 Les causes profondes et l'opposition entre les systèmes capitaliste et communiste </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3.1.2 Les causes immédiates : la situation de l'après-guerre </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>3.2 La mise en place des blocs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>3.2.1 Le bloc Ouest </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3.2.2 Le bloc Est </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3.2.3 Les tentatives de négociation </li></ul></ul></ul><ul><li>4 1948-1953 : crises </li></ul><ul><ul><li>4.1 Blocus de Berlin, de juin 1948 à mai 1949 </li></ul></ul><ul><ul><li>4.2 Guerre de Corée : 1950-1953 </li></ul></ul><ul><ul><li>4.3 « Guerre » idéologique </li></ul></ul><ul><li>5 1953 - 1962 : &quot;La Détente&quot; : coexistence pacifique et nouvelles crises </li></ul><ul><ul><li>5.1 La coexistence pacifique </li></ul></ul><ul><ul><li>5.2 La crise des missiles de Cuba </li></ul></ul><ul><li>6 1963 - 1974 : la Détente </li></ul><ul><ul><li>6.1 Une volonté d'entente </li></ul></ul><ul><ul><li>6.2 La Détente en Europe </li></ul></ul><ul><ul><li>6.3 Les limites de la Détente </li></ul></ul><ul><li>7 1975 - 1985 : la Guerre fraîche </li></ul><ul><li>8 Résumé de l'affrontement </li></ul><ul><li>9 Fin de la guerre froide : disparition de l'URSS (1989-1991) </li></ul>
  27. 36. Capitalisme Plan Marshall OTAN Communisme Pacte de Varsovie CAEM BLOC AMERICAIN BLOC SOVIETIQUE     IDEE POLITIQUE MAJEURE              ORGANISATION ECONOMIQUE     ORGANISATION MILITAIRE        
  28. 37. La progression personnelle de l'individu entraîne le progrès de la société La progression de la société entraîne le progrès des individus dans leur ensemble Conception du progrès L'individu est le moteur de l'économie L'individu est noyé dans la masse de la population Conception de l'humanité Économie libérale reposant sur l'initiative privée Économie étatisée qui est dirigée selon des plans quinquénaux Économie Société de classes inégales, qui est le moteur du système Société à classe unique, qui est le but du système Société Régime démocratique pluraliste Régime totalitaire à parti unique Politique Système capitaliste Système communiste
  29. 40. LE BLOCUS DE BERLIN A la fin du mois de mars 1948, les Soviétiques se mirent à couper les lignes de communication terrestres les unes après les autres (…). Lorsque le 20 juin la réforme monétaire entra en vigueur dans les zones occidentales, le trafic interzonal fut interrompu par les Russes ce même jour, le trafic ferroviaire sur le dernier tronçon encore ouvert le 24 (…) Leur but était évident : forcer les Occidentaux à se retirer et faire passer toute la ville sous leur autorité. Les Alliés occidentaux répondirent à ce défi par l'établissement d'un pont aérien. C'est le 25 juin que commença cette entreprise, la plus grandiose dans l'histoire de l'aviation moderne et qui sauvegarda la liberté des populations de Berlin-Ouest. Entre le 25 juin 1948 et le mois de mai 1949, 1 million et demi de tonnes environ de marchandises les plus diverses, vivres, charbon, matières premières et médicaments, parvinrent ainsi par les airs. (…) Dans la nuit du 12 mai 1949, les Russes levèrent le blocus. Leurs buts (…) n'avaient pas été atteints. Berlin demeurait le bastion de l'Occident. Konrad Adenauer, Mémoires 1945-1953, Hachette, 1965.
  30. 43. La noria de C-47, ici à Tempelhof, n'aurait pas suffi à étaler les besoins de Berlin. La capacité et la charge utile de cet appareil qui demeure pourtant l'un des symboles du pont aérien, n'auraient pas suffi. D.R.
  31. 44. À l'occasion du cinquantième anniversaire des &quot;Luftbrücke&quot; (ponts aériens), la firme Revell a proposé un C-47 &quot;Skytrain&quot; au 1/48ème. Pour les berlinois, cet appareil demeure un symbole: ce sont les premiers appareils à avoir approvisionné Berlin dès les premiers jours du blocus. On estimait à environ un millier le nombre d'appareils encore en service dans le monde à l'aube de l'an 2000. Document Revell
  32. 45. Les Avro &quot;York&quot; prirent une part active au pont aérien. Ce sont des appareils de ce type qui transportèrent l'orchestre philharmonique de Berlin au grand complet avec ses instruments.    DR
  33. 46. Ce furent les Douglas C-54 &quot;Skymaster&quot; qui furent les principaux acteurs du pont aérien. Leur capacité très supérieure leur fit rapidement surclasser les bons vieux bimoteurs &quot;Dakota&quot;.  DR      
  34. 47. L'une des photographies les plus célèbres du pont aérien: les Berlinois se pressent pour assister au passage incessant des &quot;Skymaster&quot; aux approches de Berlin-Tempelhof.    DITE/USIS
  35. 48. Couloir aérien américain
  36. 49. À minuit une, le 12 mai 1949, à la levée du blocus, le premier autobus qui passe le contrôle soviétique à Helmstedt, en direction de Berlin-Ouest, porte une pancarte proclamant: &quot;Hourra! Nous sommes toujours vivant!&quot;
  37. 50. 1 / 3 / 1 / 3 de la coexistence pacifique à la détente (1953 – 1975)  
  38. 51. Khrouchtchev et la coexistence pacifique. Votre voisin peut vous plaire ou ne pas vous plaire. Vous n’êtes pas obligé de vous lier d’amitié avec lui, ni d’aller en visite chez lui. Mais vous vivez côte à côte, et que faire si ni vous ni lui ne voulez quitter le lieu auquel vous vous êtes habitués pour vous rendre dans une autre ville ? A plus forte raison, il en est ainsi dans les relations entre les Etats (…). Il n’y a que deux issues : ou bien la guerre – et il faut bien dire que la guerre, au siècle des missiles et de la bombe à hydrogène, est grosse des conséquences les plus graves pour tous les peuples -, ou bien la coexistence pacifique. Que ton voisin te plaise ou non, il n’y a rien d’autre à faire qu’à trouver un terrain d’entente avec lui, car nous n’avons qu’une seule planète. Discours de Khrouchtchev, 6 juillet 1959
  39. 52. La crise de Cuba
  40. 53. La crise de Cuba
  41. 56. Le résultat majeur du sommet n° 1 était l’accord sur la limitation des armes stratégiques. Le traité ABMarrêtait ce qui serait inévitablement devenu une course aux armes défensives avec des milliards et des milliards de dollars qui auraient été dépensés (…). Chaque partie avait donc un intérêt vital à empêcher une guerre qui ne pouvait être que mutuellement destructrice. Avec le traité ABM, l’accord provisoire sur le missiles stratégiques marquait un premier pas sur le contrôle des armes à l’âge thermonucléaire. L’accord intérimaire gelait quantité de missiles stratégiques, ceux qui existaient déjà ou qui étaient en construction. Extraits des Mémoires de Richard Nixon, 1978. ABM (Anti Balistic Missil) : missiles défensifs destinés à détruire des missiles ennemis. Les premiers accords de désarmement : SALT 1 (1972)
  42. 57. trategic rms imitation alks S A L T
  43. 58. 1 / 3 / 2 Les relations internationales de 1975 à 2000 : Vers la fin de la guerre froide 1 / 3 / 2 / 1 La détente (1975 –1989)
  44. 59. Les missiles à moyenne portée doivent être détruits en l’espace de trois ans et en deux étapes dont la première durera 28 mois (…). Pour l’URSS et les Etats-Unis, ce processus sera enclenché simultanément. Les Etats-Unis réduisent tous les types de missiles sur une base proportionnelle, de telle sorte que le rapport initial entre les missiles balistiques et les missiles de croisière basés au sol soit respecté. Les missiles à plus courte portée seront détruits dans une période de 18 mois. Le traité de Washington, 1987 Le Monde, 20 novembre 1990.
  45. 60. 1 / 3 / 2 / 2 L’éclatement du monde communiste
  46. 62. Traité de réunification de l’Allemagne, 12 septembre 1990 . La République fédérale d’Allemagne, la République démocratique allemande, les États-Unis, la République française, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et l’Union des Républiques sociales soviétiques, convaincus que l’unification de l’Allemagne en un État aux frontières définitives représente une contribution importante à la paix et à la stabilité en Europe, (…) sont convenus de ce qui suit : Article 1 :3. 1. L’Allemagne unie comprendra le territoire de la République fédérale d’Allemagne, de la République démocratique allemande et de l’ensemble de Berlin. (…) 3. L’Allemagne unie n’a aucune revendication territoriale quelle qu’elle soit envers d’autres États et n’en formulera pas à l’avenir.
  47. 63. ERICH HONECKER Homme politique allemand (1912-1994) HELMUT KOHL
  48. 64. R épublique F édérale A llemande Bonn Berlin
  49. 65. Nous vivions dans un nouveau monde : La guerre froide est finie, la menace d’une guerre mondiale est écartée , la course aux armements et la militarisation insensée qui a dénaturé notre économie (…) sont stoppées. (…) -          Nous nous sommes ouverts au monde , nous avons renoncé à l’ingérence dans les affaires d’autrui , à l’utilisation des forces armées en dehors du pays . En réponse, nous avons la confiance, la solidarité et le respect.(…) -          Les peuples, les nations ont obtenu une liberté réelle pour choisir la voie de leur autodétermination . (…) Discours de démission de M. Gorbatchev, 25 février 1991.
  50. 66. Gorbatchev (Mikhaïl Sergeïevitch) (Privolnoï, territoire de Stavropol, 1931). Homme politique russe. Membre du comité central du Parti communiste d'union soviétique depuis 1971, et du bureau politique depuis 1980, il a succédé en mars 1985 à K.O. Tchernenko au poste de secrétaire général. Il a donné l'impulsion à de profondes réformes (Perestroïka) et est parvenu au premier accord de désarmement avec les États-Unis, en décembre 1987. Il a été nommé président du Præsidium du Soviet suprême en oct. 1988, élu à la tête de l'État par le Congrès du Peuple en 1989 et réélu secrétaire général du P.C.U.S. en 1990. Après l'échec d'un coup d'État des communistes conservateurs, en août 1991, il abandonna ses fonctions à la tête du P.C.U.S. et resta président de l'Union jusqu'au 25 déc. 1991. Il reste comme le symbole de l'émancipation progressive des peuples d'Europe de l'Est , Prix Nobel de la paix 1990.

×