Fiche 918
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Fiche 918

on

  • 634 views

 

Statistics

Views

Total Views
634
Views on SlideShare
630
Embed Views
4

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

2 Embeds 4

http://www.slideshare.net 3
https://www.mturk.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Fiche 918 Fiche 918 Presentation Transcript

  • 08/02/10 03:20 PM Élaboration et organisation du monde d’aujourd’hui
  • 08/02/10 03:20 PM 1 / Le monde actuel : un monde d’échanges
  • 08/02/10 03:20 PM 1 / Le monde actuel : un monde d’échanges 1 / 1 Introduction. problématique  : Quel monde le XX ème siècle offre-t-il au XXI ème siècle ?
  • 08/02/10 03:20 PM Le plus noir des scénarios climatiques se profile A neuf mois de la conférence de Copenhague, où la communauté internationale s’est fixé un ultime rendez-vous pour s’accorder sur un plan de réduction des gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, rien ne garantit qu’un accord sera trouvé. C’est dans l’espoir de conjurer un possible échec que près de 2000 scientifiques, parmi lesquels les plus éminents climatologues mondiaux, se sont réunis du 10 au 12 mars dans la capitale danoise (…). Or «  les dernières observations confirment que le pire des scénarios du GIEC 1 est en train de se réaliser. Les émissions ont continué d’augmenter fortement et le système climatique évolue d’ores et déjà en dehors des variations annuelles à l’intérieur desquelles nos sociétés et nos économies se sont construites  », a affirmé le comité scientifique de la conférence. Les prévisions du GIEC anticipent une hausse des températures comprises entre 1,1°C et 6,4°C à la fin du siècle par rapport à la période préindustrielle. Stefan Rahmstorf a présenté une étude selon laquelle le niveau des océans pourrait augmenter dans une fourchette de 75 cm à 190 cm d’ici à 2100. Soit bien au-delà des prévisions du GIEC allant de 18 cm à 59 cm.(…) Spécialiste des écosystèmes, Andréas Fischlin, de l’Institut fédéral de technologie de Zurich, va dans ce sens : «  Les écosystèmes stockent 25% des émissions mondiales de carbone. Cette capacité de stockage devrait culminer vers 2050, avant que les écosystèmes fragilisés par le réchauffement ne se mettent à leur tour à relâcher du CO 2 dans l’atmosphère aggravant ainsi le phénomène. Ce problème est beaucoup plus important que nous ne le pensions il y a cinq ans  »(…). James Hansen, le célèbre climatologue de la NASA qui fut l’un des premiers à alerter en 1988 sur les dangers du réchauffement a été direct : «  Il faut que l’opinion soit sûre d’une chose. Les scientifiques sont clairs. Il n’existe pas de grosses incertitudes sur le film qui est devant nous. Et les politiques ne peuvent pas s’abriter derrière de prétendues inconnues pour ne pas agir.  » En clair, les scientifiques ont fait leur travail. Aux politiques de faire le leur. Laurence Caramel, Le Monde, samedi 14 mars 2009 1. Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat
  • 08/02/10 03:20 PM Le GIEC est organisé en trois groupes de travail  : Groupe I  : Il étudie les principes physiques et écologiques du changement climatique Groupe II  : Il étudie les impacts, la vulnérabilité et l'adaptation au changement climatique Groupe III  : Il étudie les moyens d'atténuer (mitigation) le changement climatique S'y ajoute une équipe spéciale pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre, qui a produit des guides méthodologiques pour ces inventaires.
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM 1 / 2 Les échanges aujourd’hui. 1 / 2 / 1 Les principaux flux dans le monde
  • 08/02/10 03:20 PM Définition d’un flux Les courants d’échanges, visibles ou non, qui sillonnent la planète (flux de marchandises, de services, de capitaux ou d’hommes)
  • 08/02/10 03:20 PM Pôle de la Triade Pôle secondaire Principaux flux commerciaux Espaces développés Espaces en développement
  • 08/02/10 03:20 PM Les acteurs de ces flux
  • 08/02/10 03:20 PM Les catégories dirigeantes des populations, ou celles qui disposent de revenus élevés, ont entre elles des similitudes dans leurs modes de consommation et communiquent facilement entre elles au travers des frontières nationales. Un neurologue péruvien échange des informations scientifiques avec des collègues de la même spécialité, se rend à des congrès, fréquente leurs services en Amérique du nord ou en Europe : il sera plus proche de ces collègues américains ou français que du paysan andin. Ainsi s’établissent des réseaux mondiaux de relations entre les élites, lors que la communication devient difficile ou n’existe pas avec des voisins d’une classe sociale différente. Partout des fossés s’approfondissent entre les pauvres et les riches d’un même pays. Des lieux de riches communiquent entre eux, constituent des archipels mondiaux. Entre leurs îles s’établissent des relations : on reçoit les mêmes informations, on bénéficie des mêmes commodités pour vivre, on utilise les mêmes gadgets, on peut circuler de l’un à l’autre. En revanche (…), les pauvres vivent, la plupart du temps, dans un environnement limité : village, quartier… D’après O. Dollfus, La nouvelle carte du monde, P.U.F. 1995.
    • Des personnes :
    • de revenus élevés,
    • des similitudes dans leurs modes de consommation,
    • communiquent facilement entre elles au travers des frontières nationales,
    • scientifiques,
    08/02/10 03:20 PM 8. Quels lieux et quelle catégorie de personnes la mondialisation a-t-elle rapprochés ? Pourquoi ?
  • 08/02/10 03:20 PM 9. Qui en revanche est exclu de ce réseau mondial ? 10. Que peut-on en conclure sur les effets de la mondialisation de l’économie ?
  • 08/02/10 03:20 PM CONCLUSION Les acteurs accroissent les différences réduisent les opportunités de changement
  • 08/02/10 03:20 PM 1 / 3 D’un monde bipolaire à un monde multipolaire (1945 – 2000). Les relations internationales de 1945 à 1975 : L’après-guerre.  
  • 08/02/10 03:20 PM L’après-guerre. YALTA POTSDAM VOLONTE DE CRÉER UN MONDE MEILLEUR MAIS des enjeux de domination demeurent :
  • 08/02/10 03:20 PM MAIS des enjeux de domination demeurent : OBJECTIFS IDEOLOGIQUES OBJECTIFS ECONOMIQUES OBJECTIFS POLITIQUES (intérieures) OBJECTIFS DIPLOMATIQUES
  • 08/02/10 03:20 PM La rupture de 1947. Les doctrines
  • 08/02/10 03:20 PM La guerre froide entre les Etats-Unis et l’URSS commence le 5 mars 1946 par un discours de Winston Churchill à Fulton (Missouri). L'ancien Premier Ministre britannique s'exclame: " un rideau de fer s’est abattu sur le continent ". L’expression va faire fortune.
  • 08/02/10 03:20 PM " un rideau de fer s’est abattu sur le continent "
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM "Je crois que nous devons aider les peuples libres à forger leur destin de leurs propres mains. Je crois que notre aide doit consister essentiellement en un soutien économique et financier (…). Les semences des régimes totalitaires sont nourries par la misère et le dénuement. Elles croissent et se multiplient dans le sol aride de la pauvreté et du désordre. Elles atteignent leur développement maximum lorsque l'espoir d'un peuple en une vie meilleure est mort. Cet espoir, il faut que nous le maintenions en vie. Les peuples libres du monde attendent de nous que nous les aidions à sauvegarder leurs libertés." Déclaration du président des Etats-Unis, Harry Truman, le 12 mars 1947. LA DOCTRINE TRUMAN
  • 08/02/10 03:20 PM HARRY TRUMAN le trente-troisième président des États-Unis d'Amérique, d'avril 1945 à janvier 1953. Élu Vice-président lors de l'élection présidentielle de novembre 1944 en ticket avec le président sortant Franklin Delano Roosevelt, il lui succède à sa mort le 12 avril 1945, trois mois à peine après que celui-ci a débuté son quatrième mandat. Truman est réélu pour un second mandat en novembre 1948. Sa présidence est marquée par plusieurs évènements d'importance : bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki et fin de la Seconde Guerre mondiale, début de la guerre froide, naissance de l'ONU, guerre de Corée.
  • 08/02/10 03:20 PM 10. Comment justifie-t-il la nécessité d'une aide américaine ? (Décrivez le raisonnement suivi par un schéma). Régimes démocratiques Des libertés misère dénuement pauvreté désordre régimes totalitaires Fin de l’espoir Fin des libertés Aide américaine
  • 08/02/10 03:20 PM 11. Quelle est la nature de cette aide ? FINANCIERE
  • 08/02/10 03:20 PM "Plus nous nous éloignons de la fin de la guerre et plus nettement apparaissent les deux directions principales de la politique internationale de l'après-guerre correspondant à la disposition en deux camps impérialiste et anti-démocratique, le camp anti-impérialiste et démocratique. Les Etats-Unis sont la principale force dirigeante du camp impérialiste. Les forces anti-impérialistes et anti-fascistes forment l'autre camp. L'U.R.S.S. et les pays de la démocratie nouvelle en sont le fondement. «  Andreï Jdanov, Rapport sur la situation internationale, septembre 1947 LA DOCTRINE JDANOV
  • 08/02/10 03:20 PM Andreï Jdanov (1896-1948) politicien soviétique, partisan de Joseph Staline
  • 08/02/10 03:20 PM 12. Quels sont les deux camps en présence, selon l'auteur ? 13. Qui est le leader de chaque camp ? Quel camp est condamné par l'auteur ? Le camp impérialiste et anti-démocratique Le camp anti-impérialiste et démocratique, anti-fasciste Etats-Unis d’Amérique URSS Harry Truman Joseph Staline
  • 08/02/10 03:20 PM " Notre action n'est dirigée contre aucun pays, ni contre aucune idéologie mais contre la faim, la pauvreté, le désespoir et le chaos. Son objectif devait être de remettre l'économie mondiale en état de fonctionner, et d'ainsi permettre l'apparition de conditions politiques et sociales dans lesquelles des institutions libres puissent fonctionner. G. Marshall, Discours de Harvard, 5 juin 1947. LE PLAN MARSHALL
  • 08/02/10 03:20 PM Le Président Harry Truman signe le plan Marshall le 3 avril 1948. Entre 1948 et 1951, les États-Unis consacrent plus de treize milliards de dollars de l'époque (dont onze milliards en dons) au rétablissement de 17 pays européens en réponse à l'organisation européenne de coopération économique (OECE, aujourd'hui l' OCDE )). Le montant total de l'aide correspond à 100 milliards de dollars actuels. LE PLAN MARSHALL
  • 08/02/10 03:20 PM Organisation de coopération et de développement économiques L’ Organisation de coopération et de développement économiques ( OCDE , en anglais OECD : Organisation for Economic Co-operation and Development ) est une organisation internationale de pays développés, qui ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. L'OCDE a pris la suite de l'Organisation européenne de coopération économique (OECE) qui a existé de 1948 à 1960 et qui a joué un rôle important dans l'exécution du Plan Marshall. L'OCDE compte 30 pays membres et publie régulièrement des études et des statistiques sur divers indicateurs comme le PIB, population, inflation... Son siège est à Paris.
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM
  • 08/02/10 03:20 PM