Open Wide : les licences libres.
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Open Wide : les licences libres.

  • 783 views
Uploaded on

Open Wide Ingénierie a présenté les différents types de licences existantes ainsi que leurs éventuelles répercussions. Par méconnaissance, ce sujet peut être un frein à l'adoption du libre dans......

Open Wide Ingénierie a présenté les différents types de licences existantes ainsi que leurs éventuelles répercussions. Par méconnaissance, ce sujet peut être un frein à l'adoption du libre dans certaines sociétés, il est donc incontournable.
Pour découvrir les autres présentations, rendez-vous sur notre site : http://ingenierie.openwide.fr/References/Conferences-techniques

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
783
On Slideshare
783
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Utilisation de composants libres danslindustrieLe libre est-il synonyme de « tout gratuit » ?Pierre FICHEUX, CTO Open Wide / OS4Ipierre.ficheux@openwide.frNovembre 2010 Composants libres dans lindustrie 1
  • 2. Présentation Open Wide / OS4I● SSII/SSLL créée en septembre 2001 avec Thales et Schneider● Indépendant depuis 2009● Environ 80 salariés sur Paris et Lyon● Industrialisation de composants open source● Trois activités : – OWSI: système dinformation – Accelance: hébergement – OS4I: informatique industrielle Composants libres dans lindustrie 2
  • 3. Libre == gratuit ?● La confusion vient de la traduction anglaise – free = libre – free = gratuit● Différents types de logiciels – Le freeware ou graticiel: gratuit mais sources souvent non disponibles, en général « domaine public » (abandon de la « paternité » du code) – Le shareware: logiciel propriétaire à coût modique mais utilisation gratuite limitée – Le logiciel libre: sources DISPONIBLES, licence open source, notion de gratuité « décorrélée » (exemple: Linux) Composants libres dans lindustrie 3
  • 4. Logiciel libre, en bref● Pour en finir avec les idées reçues : – Le logiciel libre nest pas forcément gratuit – La migration vers du logiciel libre nest JAMAIS gratuite => le « coût du changement » – Les licences, même libres doivent être respectées – Ces licences ne sont pas incompatibles avec la vente de logiciel (embarqué ou non) ni de matériel● Par contre il est vrai que les choses ne sont pas toujours claires (le prix de la liberté !)● Flou parfois entretenu par les détracteurs Composants libres dans lindustrie 4
  • 5. Les licences libres● Doivent être compatibles avec le modèle libre, voir http://www.opensource.org● Environ une centaine de licences● Problème: compatibilité avec les droits nationaux => quelques licences libres « locales »● Exemples de licences : – GPL/LGPL/FDL (GNU) – BSD – MIT/X11 – Mozilla – CeCILL (CEa Cnrs Inria Logiciel Libre) Composants libres dans lindustrie 5
  • 6. Les origines de Linux 1/2• Dérivé de la famille UNIX (AT&T, Bell Labs 1970)• UNIX lui-même dérivé de MULTICS (PL/1)• Volonté de modularité, efficacité, concision• Influencé par UNIX BSD et AT&T• A lorigine projet personnel de Linus Torvalds (1991) sur la norme POSIX• Depuis le début, Linux est un NOYAU et non un système complet Composants libres dans lindustrie 6
  • 7. Les origines de Linux 2/2• Linux est fortement lié au projet GNU (GNU is Not Unix) de Richard Stallman (MIT années 80)• Le véritable nom de lOS Linux est GNU/Linux• Libre de toute licence source par rapport à AT&T• Internet a également fortement contribué au succès de Linux (plus de connexions en 1990 quen 1980 !)• Pour un non initié, la personnalité de Linus Torvalds est plus « rassurante » que celle de R. Stallman :-) Composants libres dans lindustrie 7
  • 8. Les parents de Linux !Composants libres dans lindustrie 8
  • 9. Lhéritage AT&T Bell Labs Linus TorvaldsUNIX BSD UNIX AT&T Linux Internet POSIX GNU Composants libres dans lindustrie 9
  • 10. La licence GPL en bref● GPL = General Public License ou copyleft● La GPL v2 (1991) est la plus répandue (ex: noyau Linux)● La licence sapplique uniquement en cas de redistribution● Un code source utilisant du code GPL est du travail dérivé et doit être publié● Publication: celui qui reçoit la version binaire peut obtenir le code source● Pas de lien (link) possible entre du code GPL et du code « propriétaire » ! Composants libres dans lindustrie 10
  • 11. La GPL v3● Nouvelle version sortie en 2007● Oblige à fournir les éléments pour construire un logiciel fonctionnel => réponse à la « Tivoisation »● La GPL v2 demande uniquement la publication des sources à celui qui a reçu le binaire● Ne sera pas utilisée pour le noyau Linux, voir http://lwn.net/Articles/200422● Voir: http://www.gnu.org/licenses/quick-guide- gplv3.fr.html Composants libres dans lindustrie 11
  • 12. La licence LGPL• Le lien avec du code “propriétaire” est possible avec la LGPL (Lesser/Library GPL)• En majeure partie, les bibliothèques système sont diffusées sous LGPL (exemple: glibc)• Dans le cas dune application propriétaire il faut donc vérifier quaucune bibliothèque « liée » nest GPL• Le link dynamique naffranchit pas de la licence sauf dans des cas très particuliers Composants libres dans lindustrie 12
  • 13. Espace noyau => GPL• Dans lespace noyau (pilotes), SEULE la GPL sapplique (en théorie) ! — You cannot use kernel headers file to create non GPLd binaries (Linus)• Message « license XXX taints kernel » au chargement• Certaines fonctions non disponibles si la licence nest pas GPL• En pratique: tolérance si le pilote na pas été créé pour Linux (cas du portage) => nVidia• Cependant les pilotes binaires posent des soucis techniques vu quun pilote fonctionne pour la version de noyau utilisée pour la compilation Composants libres dans lindustrie 13
  • 14. Précisions / cas limites● Lutilisation dun appel système ne tombe pas sous le coup de la GPL (cf: remarque de Linus Torvalds dans le fichier COPYING du noyau)● En cas de nécessité on peut « isoler » un programme de composants GPL en utilisant un service externe et des IPC ou sockets● Cette technique peut poser des problèmes de performances● La propriété intellectuelle peut être reportée dans lespace utilisateur ou dans un « FPGA » Composants libres dans lindustrie 14
  • 15. La double licence 1/2● Situation fréquente sur des bibliothèques libres supportés commercialement : – Une version dévaluation sous GPL (et non LGPL) => lutilisateur doit publier son code source sous GPL – Une version commerciale si lutilisateur ne veut pas publier sous GPL● Exemples: – Qt avant 2008 (Trolltech) – Certaines parties de MySQL – RTLinux (mauvais élève) Composants libres dans lindustrie 15
  • 16. La double licence 2/2● ATTENTION – La double licence est possible uniquement si lexploitant de la licence est également lauteur du logiciel (ou détenteur des droits dexploitation) – Problème dambiguïté vis à vis des contributeurs : ils ont en théorie leur mot à dire en cas de modification du mode de distribution (ex: RTLinux) Composants libres dans lindustrie 16
  • 17. Le respect de la GPL● Aspect déontologique: on récupère GRATUITEMENT un système (GNU/Linux) représentant des années.hommes de travail● Le modèle libre fonctionne grâce aux contributions● Aspect juridique – Incompatibilité avec le droit national (ex: Illiad/Free et la GPL) mais les choses évoluent – Site http://gpl-violations.org – Plusieurs sociétés condamnées récemment aux USA et Europe Composants libres dans lindustrie 17
  • 18. Conclusions● Le logiciel libre est associé à des licences, aussi respectables que les licences propriétaires● La diffusion en toute conformité découle dune bonne conception de larchitecture (faites vous aider !)● De nombreuses entreprises (célèbres) ne respectent pas correctement les licences● La situation évolue favorablement dans la majorité des cas (mais toujours des irréductibles)● Pas de problème technique sans solution !● Ce sujet n’est pas directement lié aux brevets logiciels même si la GPL v3 les évoque Composants libres dans lindustrie 18
  • 19. Questions ?Composants libres dans lindustrie 19