Etude comportements cuisine_opened_mind_qooq
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Etude comportements cuisine_opened_mind_qooq

on

  • 2,260 views

QOOK et Opened Mind vous présentent une étude du comportement des français par rapport à la cuisine. ...

QOOK et Opened Mind vous présentent une étude du comportement des français par rapport à la cuisine.
"40% des français qui cuisinent y passent plus de temps qu'avant"
"Pour plus de 60% des foyers français, le fromage reste incontournable"
"90% des foyers pensent qu'il est important sz faire de la cuisine avec ses enfants pour leur transmettre un héritage"

Statistics

Views

Total Views
2,260
Views on SlideShare
2,252
Embed Views
8

Actions

Likes
0
Downloads
70
Comments
0

4 Embeds 8

http://www.slideshare.net 3
http://ladyjane29.jimdo.com 2
https://twitter.com 2
http://www48.jimdo.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Etude comportements cuisine_opened_mind_qooq Presentation Transcript

  • 1. ÉTUDE DE
    COMPORTEMENTS
    LA CUISINE
    & VOUS
    NOVEMBRE 2010
  • 2. Nous avons réalisé une étude avec le cabinet Opened Mind
    sur les usages et les comportements des français en matière de cuisine
    Une étude cobrandée : et
    L’idée est de recueillir un maximum de données liées à l’activité de QOOQ:
    > Pour nourrir les journalistes avec des chiffres forts
    > Pour avoir des raisons de prendre régulièrement la parole dans la presse
    > Pour rendre la marque QOOQ légitime dans l’univers de la cuisine
    Page 2
    Contexte et objectifs
  • 3. CIBLE & TAILLE D’ECHANTILLON
    Echantillon de 1021 personnes déclarant faire la cuisine ne serait-ce qu’occasionnellement.
    Echantillon représentatif des Français de 18 ans et plus (méthode des quotas) en termes d’âge, de sexe, de CSP (chef de famille), de zone géographique et de type d’habitation.
    MODE DE RECUEIL & DATES DU REALISATION
    Interviews online du 17 au 23 Septembre 2010 sur le panel d’Opened Mind, Easy Panel, composé de 80.000 panélistes représentatifs de la population internaute française.
    Page 3
    Méthodologie
  • 4. Usages et fréquence
    Créativité et diversité des plats
    Déritualisation des repas en famille
    Plaisir de faire la cuisine
    Convivialité et partage
    Apprentissage
    Cuisine et technologie
    04/10/2011
    Différentes thématiques étudiées
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    4
  • 5. 04/10/2011
    5
    … Et différentes clefs d’entrée
    >> De quoi intéresser tous les types de presse !
    • Presse Cuisine et Gastro
    • 6. Presse féminine
    • 7. Presse « Lifestyle » du type Psychologie Mag
    • 8. Presse masculine
    • 9. Presse news + quotidiens
    • 10. PQR
    • 11. Presse parentale
    Femmes vs. hommes
    Les différents profils de cuisinier
    Les enfants et la famille
    Les données régionales

    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 12. LES RÉSULTATS
    04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    6
  • 13. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    7
    3 angles d’analyse prioritaires
    >> L’évolution des comportements familiaux face à la cuisine
    >> La Cuisine, nouvel art de vivre à part entière ?
    >> La cuisine : un lien fédérateur ?
  • 14. En moyenne, 1 repas par jour est cuisiné (par les gens qui déclarent cuisiner)
    Mais 50% des interrogés cuisinent moins d’un repas par jour
    … Plutôt des hommes : 67% (vs. 34% femmes)
    … Plutôt des moins de 24 ans : 67% (vs. 48% 25 ans et +)
    04/10/2011
    Fréquence à laquelle les gens cuisinent…
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    8
  • 15. 04/10/2011
    9
    Des fréquences régionales différentes…
    Nombre moyen de fois où l’on cuisine par semaine :
    >> Sud ouest, ouest et nord : l’habitude de cuisiner au quotidien est plus ancrée
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 16. 04/10/2011
    10
    Les repas où l’on cuisine…
    34 minutes consacrées à la cuisine
    + 60 %
    55 minutes consacrées à la cuisine
    >> On cuisine plus le soir en semaine
    et plus longtemps le week-end
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 17. 11
    Cuisiner la semaine vs. le week-end
    En semaine :
    70% des gens qui cuisinent passent moins d'une 1/2 heure à cuisiner
    37% des gens qui cuisinent ont l'impression de passer plus de temps à cuisiner en semaine qu'avant
    Le week-end :
    62% des gens qui cuisinent passent plus d'une 1/2 heure à cuisiner
    41% des gens qui cuisinent ont l'impression de passer plus de temps à cuisiner le WE qu'avant
    N = 1021 répondants
    04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 18. 04/10/2011
    12
    Des disparités régionales existent …
    >> On consacre plus de temps à cuisiner dans l’est et dans la région Méditerranée
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 19. 04/10/2011
    13
    Ce sont encore les femmes qui cuisinent le plus souvent…
    N = 1021 répondants
    Ceux qui cuisinent le plus souvent :
    Plutôt des femmes mariées :76%(vs. 58% hommes mariés)
    et des hommes célibataire: 30% (vs. 9% femmes célibataires)
    Plutôt des femmes de + de 50 ans : 51% (vs. 32% hommes de + de 50 ans)
    et des hommes de - de 35 ans : 37% (vs. 21% femmes de – de 35 ans)
    Plutôt des femmes avec enfants : 47% (vs. 37% hommes avec enfants)
    et des hommes sans enfant : 63% (vs. 53% femmes sans enfant )
    Plutôt des hommes de CSP + 28% (vs. 17% femmes CSP+)
    >> Dans la cellule familiale, c’est encore principalement la femme qui cuisine
    …Mais, par choix ou non, les hommes de moins de 35 ans s’imposent dans la cuisine
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 20. 04/10/2011
    14
    Et quand ils cuisinent occasionnellement…
    > Plutôt des hommes mariés: 91% (vs. 75% femmes mariées)
    > Plutôt des hommes de + de 50 ans : 44% (vs. 25% femmes de + de 50 ans) et des femmes de – de 35 ans : 50% (vs. 25% hommes de – de 35 ans)
    > Plutôt des femmes de CSP + 24% (vs. 17% hommes CSP+)
    N = 1021 répondants
    Quand se sont les hommes qui cuisinent occasionnellement comparativement à ceux qui cuisinent le plus souvent :
    Les hommes qui cuisinent occasionnellement sont plutôt mariés ou en couple 91% vs. (58% quand ils cuisinent le plus souvent) avec des enfants 52% (vs.37% quand ils cuisinent le plus souvent)
    Les hommes qui cuisinent occasionnellement le font plus pour aider : ils préparent davantage une partie du repas 26% (vs.18% quand ils cuisinent le plus souvent) , ils estiment plus cuisiner qu’auparavant parce qu’ils ont plus de temps en semaine 45% (vs. 30% quand ils cuisinent le plus souvent) et par obligation le WE car le foyer est plus nombreux 17% (vs. 4% quand ils cuisinent le plus souvent). Ils cherchent davantage à épater leur invité 13% (vs. 8% quand ils cuisinent le plus souvent).
    Ils ont davantage l’usage d’internet en matière de cuisine que se soit pour trouver de nouvelles recettes 30% (vs. 20% quand ils cuisinent le plus souvent) ou pour toute autre question relative à la cuisine (53% vs. 43% quand ils cuisinent le plus souvent)
    Enfin, ils ont davantage appris à cuisiner en suivant des recettes de cuisine dans des livres 55% (vs. 40% quand ils cuisinent le plus souvent) que grâce à un membre de leur famille 55% (vs. 64% quand ils cuisinent le plus souvent).
    >> Des hommes qui cuisinent plus occasionnellement pour des raisons plus pragmatiques (plus nombreux, plus de temps, invitations), qui apprennent plus par eux-mêmes et davantage utilisateurs d’Internet en matière de cuisine.
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 21. 04/10/2011
    15
    Femmes vs. hommes :quand cuisinent ils ?
    >> Comportement identique en semaine
    … Mais les femmes passent plus de temps en cuisine le week-end !
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 22. 04/10/2011
    16
    Cuisiner, agréable ou pas ?
    41%
    32%
    Plutôt des CSP -
    32%
    >> Seul 15% qualifie en premier la cuisine négativement contre 85% pour qui la cuisine est vraiment un plaisir = un loisir à part entière
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 23. 04/10/2011
    17
    Avec qui cuisine t’on ?…
    Plutôt des hommes : 11% (vs. 5% femmes)
    Plutôt en couple : 10% (vs. 6% célibataires)
    Plutôt CSP+ : 14% (vs. 19% autres CSP)
    >> Cuisiner, un plaisir personnel ?...
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 24. 04/10/2011
    18
    Les raisons pour plus cuisiner qu’avant...
    PLAISIR
    Moins de 25 ans : 62%
    Femmes 61% Les 25-50 ans : 60%
    QUALITE
    Femmes 52% Les 25-50 ans : 51%
    Retraités 72%
    Lorsqu’on a des enfants (30% vs. 4% aucun enfant)
    PRAGMATIQUE
    N = 1021 répondants
    Lorsqu’on a des enfants (37% vs. 24% aucun enfant)
    >> Le WE, on cuisine pour le plaisir, pour une meilleure qualité et parce que l’on a plus de temps. En semaine, l’important est de préserver l ’équilibre alimentaire sans enlever la dimension de plaisir
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 25. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    19
    Les raisons pour moins cuisiner qu’avant
    >> La structure du foyer reste un facteur clef qui conditionne ou non le fait de cuisiner
    N = 1021 répondants
  • 26. 04/10/2011
    20
    La part du « fait maison »
    Plutôt des femmes 77% (vs.68% d’hommes)
    Plutôt marié ou vivant en couple 76% (vs. 60% célibataires)

    Également plutôt des femmes 83% (vs. 72% d’hommes)
    Plutôt des personnes au foyer 92% (vs. 76% autres activités)
    Plutôt des +de 25 ans 80% (vs. 70% - de 25 ans)
    >> Le fait maison résiste…
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 27. 04/10/2011
    21
    Créativité et diversité des plats
    37% font moins de 12 menus différents par mois :
    Ils sont plutôt célibataires : 48%(vs. 33% mariés)
    Ils ont plutôt moins de 24 ans : 50%(vs. 35% 25 ans et +)
    Plutôt + de 65 ans : 27%(vs 13% - de 65 ans)
    >> 79% des gens « tournent » avec moins de 20 menus différents par mois = peu de variété
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 28. 04/10/2011
    22
    La composition des menus varie entre semaine et week-end
    3 éléments constitutifs du repas en moyenne
    >> Le fromage reste un composant important du menu français !
    3,7 éléments constitutifs du repas en moyenne
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    N = 1021 répondants
  • 29. 04/10/2011
    23
    Les places de la famille
    Part des repas pris en famille…
    42% prennent leur déjeuner en famille la semaine :
    Ils sont plutôt en provinces 49%
    (vs. 27% Région parisienne et 31% Sud ouest)
    Ils ont plus + de 50 ans : 66% (vs. 33% - de 50 ans)
    Ils sont plutôt retraités ou inactifs : 62% (vs. 29% actifs et étudiants)
    Ils sont sans enfant : 48% vs. 38% avec enfants
    Sentiment de passer assez de temps en famille (en % de oui) :
    Au global, ceux qui ont le sentiment de passer assez de temps en famille :
    Ils ont plutôt des +50 ans
    Ils sont plutôt retraités ou personnes au foyer
    Ils sont plutôt les CSP+
    >> Le modèle français, encore très structuré, diminue la tendance à la déritualisation (vs. le snacking anglo-saxon)
    N =840 foyers de plus d’1 personne
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 30. 04/10/2011
    24
    Le sentiment d’avoir une alimentation équilibrée…
    Pensez-vous avoir une alimentation équilibrée ?
    15% pensent leur alimentation déséquilibrée :Ils sont plutôt célibataires : 26%(vs. 13% mariés)
    Ils ont plutôt – de 34 ans : 22%(vs. 12% + de 35 ans)
    85% pensent leur alimentation équilibrée
    Ils ont plutôt + de 50 ans : 91%(vs. 80% - de 50 ans)
    Ils sont plutôt mariés : 88%(vs. 74% célibataires)
    >> Le fait de cuisiner soi même participe au sentiment d’avoir une alimentation équilibrée… L’âge et la structure du foyer restant des éléments clivants
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 31. 04/10/2011
    25
    La volonté de progresser est forte et partagée par tous…
    Une volonté plus marquée :
    chez les – 50 ans : 74% (vs. 60% 50 ans et +)
    chez les urbains : 70% (vs. 63% rural)
    chez les CSP + : 75% (vs. 67% autres CSP)
    Chez ceux qui ont des enfants : 71% (vs. 64% qui n’en ont pas)
    Ceux qui auraient tout à fait envie d’apprendre :
    Plutôt des hommes qui cuisinent le plus souvent : 43% (vs. 32% femmes qui cuisinent le plus souvent)
    Plutôt des femmes qui cuisinent occasionnellement :48% (vs. 33% hommes qui cuisinent occasionnellement)
    >> Tout le monde veut progresser, notamment ceux qui cuisinent moins
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 32. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    26
    … Mais elle diffère selon les régions
    >> La motivation est nettement plus prononcée en région parisienne
    N = 1021 répondants
  • 33. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    27
    Des raisons pour progresser communes
    >> Le format des cours proposés est l’élément clef qui motive à progresser : proximité, prix, adaptabilité…
    N =684 étant motivé pour apprendre à cuisiner
  • 34. 04/10/2011
    28
    Quelles sont les occasions les plus agréables pour cuisiner ?
    25% lorsque l’on reçoit de la famille et des amis
    20% dans occasions spéciales : fêtes de famille, cérémonie, anniversaire…
    15% le week-end
    5 à 6 fois par mois
    Plutôt dans l’ouest: 11% et dans le sud ouest : 12%(vs. 4% autres régions)
    >> Recevoir reste la première raison qui pousse à cuisiner : 45% des cas
    = Le partage reste une valeur très attachée à l’acte de cuisiner
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 35. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    29
    Pourquoi innover en cuisine ?
    >> Faire plaisir avant tout
    N =696 innovant en cuisine
  • 36. 04/10/2011
    30
    Où chercher des nouvelles recettes
    Plutôt les – de 35 ans 52% (vs. 40% 35ans et +)
    Plutôt les – de 35 ans 42% (vs. 31% 35ans et +)
    Sites principalement cités :
    - Marmiton.org (29%)
    - Cuisine AZ (13%)
    • Supertoinette (2%)
    • 37. 750 g (2%)
    • 38. L’internaute (2%)
    • 39. Blog (1%)
    • 40. Cuisine.fr (1%)
    • 41. i-saveurs (1%)
    • 42. Cuisine TV (1%)
    Les internautes consultent plusieurs sites
    Emissions regardées :
    Un dîner presque parfait
    A vos recettes
    Cuisine TV
    Master chef
    Cyril Lignac
    Fourchettes et Sac à dos
    Echappée de Petitrenaud
    Magazines cités :
    - Magazines féminins (Femme Actuelle, Elle, Prima, Avantages, Fémina)
    - Magazines spécialisés (Cuisine et Vins de France, Cuisine Actuelle, Maxi Cuisine)
    - Programme TV
    Applications citées : 1001 recettes, 750gr, Atlas, Cuisinier
    À l’école, BEP, CAP...
    Plutôt les – de 35 ans 25% (vs. 16% 35ans et +)
    >> Très forte montée en puissance d’internet mais le livre se maintient…
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 43. 04/10/2011
    31
    Mode d’apprentissage
    Plutôt – 24 ans : 23%(vs. 13% 25 ans et +)
    Plutôt – 34 ans : 45% (vs. 40% 35 ans et +)
    Plutôt femmes : 60% (vs. 43% hommes)
    Plutôt femmes : 68% (vs. 62% hommes)
    Plutôt – de 34 ans : 75% (vs. 62% 35 ans et+)
    Plutôt dans l’est : 70% (vs. 56% autres régions)
    Plutôt hommes : 62% (vs. 54% femmes)
    >> La famille reste le mode de transmission de l’info privilégié
    Mais le mode autodidacte est également important (cuisiner, un plaisir solitaire ?)
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    N = 1021 répondants
  • 44. 04/10/2011
    32
    Cuisine et transmission
    « Pensez-vous que faire la cuisine avec ses enfants, c’est leur transmettre un héritage / des valeurs familiales ? »
    Et pensez-vous que la cuisine fasse partie du patrimoine culturel de la France ?
    Plutôt + de 50 ans : 75% (vs. 67% 50ans et -)
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 45. 04/10/2011
    33
    Cuisine et Internet
    Avez-vous déjà utilisé internet pour une question de cuisine ou pour trouver une recette  ?
    92% pensent qu’internet permet déjà ou permettra dans le futur d’apprendre à faire la cuisine (aux jeunes générations)
    >> Internet joue et jouera un rôle central dans la transmission du savoir culinaire
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 46. 04/10/2011
    34
    Cuisine et télévision
    Regardez-vous ne serait-ce qu’occasionnellement des émissions concernant la cuisine (Masterchef, Un dîner presque parfait, Top chef…) à la télévision ?
    77% de spectateurs d’émissions concernant la cuisine
    dont les ¾ y apprennent des choses 
    >> le recours à la vidéo joue également un rôle important dans l’apprentissage de la cuisine
    N = 1021 répondants
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 47. Le français dans sa cuisine en 2010Typologie des comportements
    04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    35
  • 48. Nous avons identifié et analysé 5 profils différents de comportement face à la cuisine :
    04/10/2011
    36
    Les 5 profils de cuisinier
    L’experts passionné : il enrichit régulièrement et abondamment ses connaissances et sa culture personnelle en matière de cuisine
    L’amateur éclairé : il est capable de bien faire, sans se considérer pour autant comme un spécialiste
    L’amateur novice : il aime la cuisine, s’y intéresse et aimerait s’y connaître davantage
    Le peu connaisseur : Il ne s’y connaît pas beaucoup mais est sensibilisé
    Le très peu connaisseur : il n’est pas intéressé et cuisine peu, toujours la même chose
    77% d'amateurs
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
  • 49. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    37
    Répartition Hommes / Femmes
    >> Les hommes, plus représentés dans dans les extrèmes : soit experts passionnés, soit débutants...
  • 50. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    38
    Répartition par âge
    >> L’expérience vient avec l’âge
    … A moins de ne jamais s’y être intéressé !
  • 51. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    39
    Présence d’enfants
    >> Le fait d’avoir des enfants incite à mieux cuisiner
  • 52. La cuisine, un plaisir ?
    04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    40
  • 53. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    41
    Fréquence à laquelle ils cuisinent…
    >> Et moins on prend du plaisir, moins on cuisine !
  • 54. Diversité des plats cuisinés…
    Très Diversifié
    Peu diversifié
    >> Plus on s’y connaît en cuisine, plus on propose une offre diversifiée de menus
    04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    42
  • 55. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    43
    Part du « fait maison »
    >> Quel que soit le niveau, quand on cuisine, on cuisine l’ensemble du repas… Mais pas obligatoirement avec du « fait maison » !
  • 56. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    44
    Impression d’avoir une alimentation équilibrée
    >> Un sentiment partagée par une majorité…
    Même si le « fait maison » participe à le renforcer !
  • 57. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    45
    Fréquence à laquelle ils reçoivent…
    >> On cuisine pour faire plaisir et partager,
    donc moins on cuisine, moins on reçoit !
  • 58. 04/10/2011
    Plaisir ou corvée de recevoir ?
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    46
  • 59. 04/10/2011
    Créativité en cuisine, lorsqu’on reçoit…
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    47
  • 60. 04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    48
    Volonté de progresser en cuisine
    >> Tout le monde veut progresser, notamment les amateurs (qui représentent la majorité des cuisiniers !)
  • 61. 04/10/2011
    Cuisine et Internet
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    49
  • 62. Les sources d’apprentissage…
    04/10/2011
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    50
  • 63. 04/10/2011
    Cuisine et télévision
    UNOWHY - CONFIDENTIEL
    51