Your SlideShare is downloading. ×
0
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Barometre : les français et les médias sociaux
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Barometre : les français et les médias sociaux

1,564

Published on

Opened Mind et ScanBlog vous présente la 1ère édition du baromètre : Les français face aux médias sociaux. …

Opened Mind et ScanBlog vous présente la 1ère édition du baromètre : Les français face aux médias sociaux.
=> Qui est la population internaute française aujourd'hui ?
=> Internet, source fiable et riche pour se renseigner et préparer un achat
=> Mais un web social encore à sens unique ?
=> Qui s'explique par un comportement craintif de la part des français ?

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,564
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
27
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 1
  • 2. N’oubliez pas d’ajouter #EchoStudy à vostweets concernant cette présentation et suivez l’actualité de ce baromètre sur www.echo-study.com 2
  • 3. INTRO 1er PARTIE 2ème PARTIE 3ème PARTIEQu’est-ce que la Internet, source plutôt Mais un web social Qui s’explique par unpopulation internaute fiable et riche, pour se encore à sens unique ? comportement craintiffrançaise aujourd’hui ? renseigner et préparer de la part des français ? un achat CONCLUSIONS 3
  • 4. Méthodologie 4
  • 5. PRÉSENTATION DE L’ÉTUDE, OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIERAISON D’ETRE DE L’ETUDESuivre l’évolution des usages & attitudes des français vis-à-vis d’Internet en tant que Média,Liant Social, Divertissement, Point de vente …ETUDE A DIMENSION BAROMETRIQUEFréquence de parution bi annuelle : Février & Octobre.METHODOLOGIE EN 3 VOLETS  Etude quantitative  Etude on line : quantitative on Les bloggeurs et line auprès d’un Internet échantillon représentatif France  Etude qualitative écoute du web 2.0 5
  • 6. METHODOLOGIE EN 3 VOLETS Etude quantitative on line : Internet et les français.CIBLE & TAILLE D’ECHANTILLONEchantillon de 1021 personnes représentatif France des 16 ans et plus par la méthode des quotasen termes d’âge, de sexe, de CSP (chef de famille), de zone géographique et de type d’habitation.MODE DE RECUEIL & DATES DU REALISATIONInterviews online du 5 au 22 Février 2010 sur Access Panel Online propriétaire d’opened mind -Easy Panel® (80.000 panélistes représentatifs de la population internaute française). Etude quantitative on line : Les bloggeurs et InternetCIBLE & TAILLE D’ECHANTILLONEchantillon de 52 bloggeurs sélectionnés par Scan Blog.Les Bloggeurs ont été soumis exactement au même questionnaire que l’échantillon nationalreprésentatif.RECUEIL DE L’INFORMATION & DATES DU REALISATIONInterviews online du 22 Février au 10 mars 2010. Etude qualitative écoute du web 2.04 moteurs de recherche (Google, Blogsearch, Facebook et Twitter) x 6 requêtes x 9 sujets d’analyse= 2.160 sources dédupliquées sur la base de 30 résultats pris en compte par moteurssoit 1.035 avis analysés après sélection de la matière utile pour l’étude par nos chargés d’études.6
  • 7. Qu’est-ce que la population internaute française INTRO aujourd’hui ?Étape préalable à toute analyse plus ciblée sur le profil des internautes « consommant »les médias sociaux, leurs motivations et leurs attitudes, cette introduction plante le décor enrappelant les fondamentaux de la population internaute française. AdamJones,Ph.D. sur Flickr 7
  • 8. Une population qui se connecte beaucoup Plusieurs fois par jour 43% …Une fois par jour ou presque 48% 91% de la population internaute française se connecte quasiment une N=1021 fois par jour (dont 43% De façon occasionnelle 9% plusieurs fois par jour Ed-Yourdon sur Flickr 8
  • 9. … de chez elle 99% N=1021 99% des connections se font du domicile... 34% 19% 3% 1%Domicile Lieu de Mobile Lieux Autres travail publics Ed-Yourdon sur Flickr pandoraofthepillow sur Flickr 9
  • 10. … pour un usage avant tout personnel Plutôt personnel 28% Plutôt professionnel Mixte 2% 70%N=1021 Ed-Yourdon sur Flickr pandoraofthepillow sur Flickr 10
  • 11. C’est une population encore9% réfractaire au web 2.0. Réfractaire ou seulement pas assez informée. Les usages se cantonnent à de la prise d’information et de la communication via e-mails. Peu d’achats en ligne, de gestion d’argent et de tâches administratives (Internet est-il est un lieu fréquentable / suffisamment sécurisé ?) Ce n’est pas un lieu de distraction, de rencontre ou de prise de parole. Utilisateurs récents? Contraints? « Il faut bien s’y mettre ». Profil plus féminin, avec une part plus importante de divorcés/veuf (20%) de 45-54 ans. Plutôt en zone rurale, CSP inférieures, avec une surreprésentation des régions Est et Sud ouest. 11
  • 12. Une connexion quasi quotidienne, pour 6 à 12 heures hebdomadaires48% d’utilisation d’internet. Internet sert d’outil pour leur faciliter la vie, au gré des besoins : gestion des comptes et tâches administratives, information, communication, préparation d’un achat lorsque le besoin s’en fait ressentir. « De tout mais un peu », et au final beaucoup moins d’utilisations à des fins de divertissement, de rencontre ou de prise de parole que les accros. 2 sous segments de population : Familles d’âge moyen (35-44 ans, CSP moyennes) avec enfant, ainsi que les séniors (41% ont plus de 55 ans, 30% sont retraités). 12
  • 13. 43%Ils se connectent plusieurs fois parjour, pour un usage plutôt mixte(perso et pro), avec plusieurspossibilités d’accès (dont 24% viaun smart phone). 6 sur 10 y passentplus de 12 heures par semaine.Les accros ont besoin d’internet.Des experts qui en utilisent toutesles facettes : tous s’informent via lenet, communiquent ou achètent /préparent leurs achats sur Internet ;près de 9/10 y gèrent leur argent,réalisent leurs tâchesadministratives, mais avant tout s’ydivertissent. Enfin ils sont les plusnombreux à rencontrer/garder lecontact online, et les seuls à yprendre la parole régulièrement.Ce sont plutôt de jeunes urbains(moins de 35 ans), hommes,étudiants célibataires ou jeune(s)cadre(s) dynamique(s) vivant encouple sans enfant (CSPsupérieures). 13 13
  • 14. NOS 52 BLOGGEURS « INFLUENTS » Si l’on compare nos 52 blogueurs avec notre échantillon national représentatif, on s’aperçoit vite que leur profil diffère. Dans un premier temps, en terme de profil socio- démographique, nos 52 blogueurs sont de jeunes (âge moyen 29 ans) actifs urbains (région parisienne 83%) de CSP supérieures (77%) le plus souvent. Ce sont des accros d’Internet (94%), ils passent en moyenne plus de 12 heures par semaine connecté (75% d’entre eux). Ils utilisent Internet à la fois pour un usage personnel mais aussi professionnel (96%) et cela beaucoup plus que la moyenne des français qui sont plutôt des utilisateurs « loisirs » (70% usage personnel).Gregory Pouy sur Twitter Leur profil (jeune actif urbain) les poussent à utiliser tous les supports possibles pour accéder à leur passe temps préféré : l’ordinateur au domicile et au travail (100% et 98% respectivement) mais aussi leur téléphone mobile / smartphone (96%). Ainsi ils sont connectés partout et tout le temps ! 14
  • 15. INTERNET, SOURCE RICHE ET PLUTÔT FIABLE POUR SE RENSEIGNER ET PREPARER UN ACHAT 1ère PARTIE Internet, 2nd média après la radio auquel on fait le plus confiance.On le sait depuis longtemps, sur Internet on s’informe, on communique et on se divertit.Mais le rôle de ce média dans le processus de décision d’achat s’affirme clairementaujourd’hui comme un passage incontournable pour le consommateur.Pour autant, l’internaute français n’accorde pas sa confiance à n’importe quelles sources.La sphère informelle (blogs, réseaux sociaux…) est étonnamment parmi les moins bienloties… 15 Travis Hightower Imaging sur Flickr
  • 16. pour les achats (livres,vetements,bouffe...) cest chouette, je fait 80% de mescourses sur internet, je paie mes impots sur internet, je gere mes comptes enbanque sur internet, je fait mes courriers administratif sur internet.... on y trouvebeaucoup beaucoup de choses positives ça vaut la peine dutiliser internet, [….]en tout cas moi je ne pourrais pas men passer....otello27 novembre 2009http://tempsreel.nouvelobs.com/forum/culture/faut-il-avoir-peur-d-internet-ou-se-feliciter-de-l-existence-de-cet-immense-espace-de-liberte;20091126093735815.html?page=3 Matteo Visentini sur Flickr 16
  • 17. Parmi la liste suivante, quels sont les usages pour lesquels vous utilisez Internetrégulièrement, parfois, jamais mais vous envisagez de la faire, jamais et vous Lesn’envisagez pas de le faire dans le futur ?” internautes français Vous informer (recherche, utilisent le 72% 25% culture générale, actualité) web pour s’informer, Communiquer (e-mail, chat, 72% 19% communiquer téléphonie en ligne) et se divertir … Vous divertir (jeux, musique, 43% 41% vidéos…) Régulièrement Parfois Jamais mais envisage de le faire Jamais et nenvisage pas de le faire N=1021 17
  • 18. Faites-vous confiance ou non en ces différentes sources d’informations ? …car lesDonnez une note de 0 à 10 selon votre degré de confiance. internautes font plus confiance au web qu’aux autres médias traditionnels 7,2 7,1 (à l’exception de la 6,8 6,6 6,6 radio) 4,6 Radio Internet Télévision Presse Presse Le bouche payante gratuite à oreille dcbprime sur Flickr 18
  • 19. Internet est un vecteur politique et démocratique en devenir mais dors et déjàclef. LA différence primordiale avec votre filiale de chaîne publiques (humour)cest que la censure nest pas possible sur ce média, en dehors des sitesdinformation type TF1, France télévision, et certains journaux papiers que je neciterais point. [...]Les gens, au contraire de ce que vous croyez deviennent moins crédules et seméfient.FranciscoDeLaVega17 janvier 2010http://www.rue89.com/2010/01/17/partis-politiques-et-journalistes-au-plus-bas-du-barometre-de-la-confiance-134120?page=4#commentaires DaffyDuke sur Flickr 19
  • 20. Confiance auVous arrive-t-il de préparer un achat en ligne pour finalement en faire un. point de s’en servir de façon 49% 29% 8% quasi- Préparation pour un achat en ligne systématique pour préparer 34% 36% 13% un achat Préparation pour un achat en boutique … 17% 31% 24% Préparation pour un achat en catalogue N=1021 Souvent Occasionnellement Rarement realbelgianwaffles sur Flickr 20
  • 21. Avez-vous déjà effectué un achat sur Internet ? 13% Non, jamais 8% Oui, il y a plus de 6 derniers mois Oui, au cours des 6 derniers mois 79%N=1021 …ou même d’y réaliser Fosforix sur Flickr directement un achat. 21
  • 22. Faites-vous confiance ou non en ces différentes sources d’informations pour un Les indices deachat en ligne ou en magasin ? confiance sontDonnez une note de 0 à 10 selon votre degré de confiance. plus importants Amis proches 7,7 lorsqu’il s’agit Utilisateurs dun produit 7,3 d’une relation Moteurs de recherches 7,2 durable… Personne à qui vous reconnaissez une expertise 7,2 (à l’exception Relations (collègues, voisins…) 7 Comparateurs de prix 6,9 notable des Opinions postées sur des sites davis… 6,8 moteurs de Sites marchands 6,7 recherches) Opinions postées sur des comparateurs de prix 6,6 Site des marques/des entreprises 6,3 Univers réel Opinions postées sur des sites marchands 5,9 Univers de l’annonceur Presse et magazines 5,9 Forums 5,8 Web social La marque 5,8 Vendeur en magasin 5,8 Journalistes 5,2 Réseaux sociaux 5,1 Blogs 5 Site de contenus vidéos 4,9 Publicité sur Internet 4,4 dcbprime sur Flickr Stars ou sportifs associés à une marque 3,5 22
  • 23. On distingue 2 types de recherches… La recherche d’infos simples et d’actualité met en avant plus particulièrement les moteurs de recherches, puis les sites Edito et ensuite les espaces conversationnels.Astig!! sur Flickr 23
  • 24. On distingue 2 types de recherches… La recherche en vue d’un achat… Site d’une Espace conversationnel Site édito ou sites Moteur de recherches Réseaux sociaux et blogs marque/concurrent d’expérience/d’expertise spécialisésAstig!! sur Flickr 24
  • 25. Des recherches qui ne se traduisent pas forcément en acte d’achat sur le web…Pour quels types de produits/services Quels types de produits avez-vous acheté oupréparez-vous vos achats en ligne ? envisagez-vous d’acheter ? Produits culturels 62% 10% Tourisme, voyages 51% Mode (vêtements, 59% 9% Produits culturels, loisirs 48% maroquinerie…) Tourisme, voyages 52% 13% Hight-Tech 46% Mode 43% Produits High-Tech 50% 13% N=1021 Electroménager 39% Electroménager 32% 17% Envisage d’acheter Jouets, puériculture 18% Jouets, puériculture 29% 11% A déjà acheté Tous type de produits ou Provisions alimentaires services 16% (courses en ligne) 13% 15% 25
  • 26. Jutilise le web pour tout sauf pour faire mes courses. Jaime bien aller enmagasins choisir mes produits en rayon, comparer les prix etc... Enfin je naimepas particulièrement ça, mais je trouve ça plus rapide et efficace que sur le net. annouchka 12 janvier 2009 http://ratousnet.blogspot.com/2009/01/un-samedi-chez-leclerc.html akatrya sur Flickr 26
  • 27. MAIS UN WEB SOCIAL A SENS UNIQUE ? 2nde PARTIE Le Web Social, c’est le web de la conversation, des échanges, de la participation. Enfin, en principe…Cette 1ère vague du baromètre ECHO nous présente plutôt un internaute français plusenclin à se faire une idée avant d’acheter à partir des sources plus classiques, et« historiques » que sont les sources formelles (site de la marque, sites édito) et dans unemoindre mesure les forums et la sphère marchande.Plus « consommateur » que « contributeur, l’internaute français est pourtant prêt à franchir lepas… Timothy Schenck sur Flickr 27
  • 28. Parmi la liste suivante, quels sont les usages pour lesquels vous utilisez Internetrégulièrement, parfois, jamais mais vous envisagez de la faire, jamais et vous 9 internautesn’envisagez pas de le faire dans le futur ?” sur 10 cherchent de l’info en vue Régulièrement Parfois d’un achat Jamais mais envisage de le faire Jamais et nenvisage pas de le faire mais moins Acheter et préparer un achat 36% 53% 6 5 d’un sur deux émettent un avis sur un Prendre la parole (blogs, forums, avis 12% 38% 24% 26% produit ou conso…) service (mais plus belle marge de progression). N=1021 dzpixel sur Flickr 28
  • 29. 89% recherchent de l’info sur dessources formelles et seulement 38% sur des sources informelles. Focus bloggeurs/ 83% utilisent les blogs pours’informer et 79% utilisentégalement des sites éditos pour s’informer. 29
  • 30. L’idée d’être acteur d’internet est certainement la raison qui me motive le plusa écrire les rares articles que j’ai postés. Ça fait des années que j’utilise internetcouramment, mais ce n’est que très récemment que l’idée de participerpersonnellement au grand bordel qu’est internet m’est venue. Je crois que plusgénéralement que le Glob [le nom du blog en question], c’est Twitter qui m’adonné goût à la communication sur internet. Depuis que je l’utilise, il m’arrivesouvent de commenter des articles, de discuter avec des gens que je connaispas etc… alors qu’avant je me contentait de lire uniquement.Johan24 novembre 2009 30http://glob.bargeo.fr/fr/vrac/opinions/pourquoi-blogue-t-on/
  • 31. Quelle peut-être la durée de vie de la sphère conversationnelle siseulement la moitié des internautes qui consultent le web conversationnel yparticipent également ? Don Moyer sur Flickr 31
  • 32. Ceux qui prennent la parole sont jeunes (62% -35 ans).DigitalBreakout sur FlickrOn peut donc penser que les internautes de demaincontribueront plus au web conversationnel que ceuxd’aujourd’hui. 32
  • 33. Facebook et Google (pour ne citer qu’eux) se lancentdans une grande bataille pour le Social Search...Pour le marché français, au moins à l’heure actuelle, ce sujetparait encore un peu prématuré. 33
  • 34. UN COMPORTEMENT MEFIANT A LA BASE DE CETTE SOUS-UTLISATION ? 3e PARTIE La moitié seulement des internautes français osent prendre la parole sur le Web. La difficile maîtrise de leur e-réputation en serait-elle la cause ?Les motivations qui poussent l’internaute à s’exprimer sur la Toile sont pourtant pertinentes.Un sentiment fort de contribution à l’intelligence collective qui en découle, voire mêmed’influence traduit cette envie d’y aller. Mais la crainte d’une identité numérique fragilesemble freiner ses ardeurs. Capture Queen ™ sur Flickr 34
  • 35. Aujourd’hui, un français sur 2 prend la parole sur le web… 35
  • 36. En prenant la parole sur Internet,vous diriez que… Ceux qui prennent la parole Votre avis permet dinfluencer/aider (50% des les autres 90% répondants) le font dans une logique Votre avis permet de faire évoluer/enrichir le web 86% d’intelligence collective … jaaron sur Flickr N=510 36
  • 37. De quelle manière prenez-vous la parole sur Internet ? Sur quels supports ou à travers lesquels vous exprimez-vous ? Participer à un forum de discussion 24% Tenir informer vos amis, publier votre humeur du jour… 24% Focus bloggeurs /92 % Laisser des commentaires sur un/des blogs 20% Focus bloggeurs /87% Voter, donner son appréciation pour des articles ou des contenus en audio ou vidéo en ligne 18% Poser ou répondre à des questions dautres internautes par le biais de sites de… 14%Commenter des articles, des contenus audios/vidéos 13% Focus bloggeurs /56% Créer et mettre à jour votre blog ou votre page personnelle 9% Contribuer à un site Internet 7% Publier un article pour apporter votre contribution 5% N=1021 (Wikipedia, AgoraVox) 37
  • 38. Je prends la parole sur un produit / service ou une marque autant pour le recommander Les 2 ; 36% Ne donne >> bloggeurs : 77 % que m’en pas davis; 53% plaindre Focus Bloggeurs/ 96% qui Le donne leur avis sur une Recommander; marque ou sur un produit Sen 9% plaindre; 2% >> bloggeurs : 15% >> bloggeurs : 4%illusiontom, sur Flickr 38
  • 39. Avoir un blog, c’est Partager des photos 73% essentiellement pour Ecrire des articles 65% partager du contenu Partager des vidéos 38% « ludique » ou Donner mon avis sur des produits/services 32% >> Bloggeurs : 96% personnel. Partager de la musique 23% Parler de mon 21% N=91 1/3 s’exprime sur des entreprise/mon activitéAutres (recherches demploi, produits/services 7% échanges,… ... Jai un blog Je nai pas de blog 9% 39
  • 40. A tout le monde 59% Cercle Privé 43%ET MON BLOG CercleS’ADRESSE AU PLUS Professionnel 9% N=91GRAND NOMBRE… 40
  • 41. Moi jaime bien Facebook, Twitter, et Linkedin. Jutilise les trois pour des raisonsdifférentes :— Facebook : pour garder le contact avec mes amis IRL, "espionner" mes amis,retrouver mes anciens camarades de collège, etc.— Twitter (dr_cube) : pour me tenir informé en temps réel, pour avoir des liensvers des conneries (images/vidéos/infos insolites), ou pour rester en contactavec dautres geeks.— Linkedin / Viadeo : pour garder le contact avec mes relationsprofessionnelles. Je me fais contacter régulièrement par des entreprises quicherchent un ingénieur logiciel iPhone / Android alors même que je ne cherchepas du tout un emploi pour linstant.Dr_Cube28 décembre 2009 41http://forum.mac4ever.com/twitter-outil-de-micro-humiliation-sociale-t49053.html
  • 42. LE WEB SOCIAL, MIROIR DE LA VIE RÉELLE ? Que cherchez-vous à travers cette utilisation en 1er ? Et ensuite ?L’objectif 1er est de rester en contact N=1021avec ses relations déjà existantes. 42
  • 43. “Que faites-vous sur ces sites, quelles informations donnez-vous sur ces réseaux ? A titre privé ? À titre professionnel ? ” LE WEB Rester en contacts avec vos amis existants 53% SOCIAL Mise à jour de votre profil personnel (situation, POUR SE loisirs, humeur du moment ...) 38% Publier des photos, vidéos de vous, votre MONTRER entourage 33% avant tout... à Vous faire de nouveaux amis / contacts 25% des contacts Publier des avis, commentaires 25% déjà connus Discussion en direct, chat 22% Jeux, applications 17% Publier des photos, vidéos dactualité, humoristiques 16% N=1021Boristheblade, sur Flickr 43
  • 44. “Que faites-vous sur ces sites, quelles informations donnez-vous sur ces réseaux ? A titre privé ? À titre professionnel ? ” Rester en contacts avec vos amis existants 53% …plutôt que Mise à jour de votre profil personnel (situation, pour loisirs, humeur du moment ...) 38% socialiser ou Publier des photos, vidéos de vous, votre entourage 33% engager ses Vous faire de nouveaux amis / contacts 25% opinions… Publier des avis, commentaires 25% Discussion en direct, chat 22% Jeux, applications 17% Publier des photos, vidéos dactualité, humoristiques 16% N=1021Boristheblade, sur Flickr 44
  • 45. Evidemment que Google et consort stockent des données perso maissi vous vous sentez persécuté par tout ça arrêtez de mettre vosdonnées perso sur le net, on sait très bien que tout est utilisable une Geertbro sur Flickrfois que cest sur le net, personne ne vous force à vous dévoiler ou autiliser le cloud computing à outrance.Ric Rac17 février 2010 45http://www.mac4ever.com/news/51963/opera_refuse_que_l_on_filme_opera_mini_pour_iphone/
  • 46. E-RÉPUTATION :DES INTERNAUTESFRANÇAIS CONSCIENTSMAIS INQUIETS... 70% ont déjà vérifié leur identité numérique et 78% déclarent N=1021 y prendre garde Avez-vous déjà tapé votre nom sur un moteur de recherche ? Oui et je vérifie 26% régulièrement >> bloggeurs: 87% Oui, une ou deux 44% fois Non, je ny ai 30% jamais pensé >> bloggeurs : 0% 46
  • 47. …MAIS QUI EST DIFFICILE À MAITRISER 7% pensent leur e-réputation mais 51% souhaitent pouvoir mieux la contrôler … Pensez-vous maîtriser les Souhaiteriez-vous pouvoir informations mieux contrôler ces qui existent sur vous sur Internet ? informations ? 7% 34% Tout à fait 51% Assez 30% Peu Pas du tout 31% 17% NSP 7% 1% 12% 10% Maîtrise des infos Pouvoir mieux contrôler N=1021Yessel_ann, sur Flickr 47
  • 48. UNE MÉFIANCE DE RIGUEUR L’internaute français protège son identité en triant sur le volet les informations qu’il divulgue Parmi les informations suivantes, lesquelles donnez-vous facilement, avec prudence ou jamais sur Internet ? Facilement Avec prudence Jamais Votre adresse email 39% 58% 3% Votre activité professionnelle 33% 45% 22% Votre nom 32% 59% 9% Des données biométriques (poids, taille...) 28% 41% 31% Votre numéro de téléphone portable 10% 58% 32% Votre adresse réelle 10% 62% 28% Diffusion de photos, vidéos, documents professionnels 10% 70% 20% Vos revenus 9% 47% 44% Votre numéro de téléphone fixe 8% 51% 41% Des précisions sur votre conjoint, vos enfants, votre entourage 7% 43% 50% Votre numéro de carte bleue (pour un achat en ligne) 4% 64% 32% N=1021Pierre Beteille (MonkeMan), sur Flickr 48
  • 49. INTROCONCLUSIONS Les 7 points à retenirPas simple de synthétiser une matière aussi riche. Mais certains traits saillants de cetteétude de cadrage, préalable à la mise en place de notre baromètre, sont autantd’enseignements portant à réflexion et donnant même déjà quelques pistes derecommandations. Kagedfish. sur Flickr 49
  • 50. #11ers résultats d’une étude de cadrage, dans une optique de suivi barométrique. RDV EN OCTOBRE 2010 50 Michel Seguret. sur Flickr
  • 51. #2 89% de consommateurs de contenu EN CONTEXTE D’ACHAT / PRÉPARATION D’UN ACHAT SUR LE WEBpour seulement 50% de contributeurs (12% réguliers) 51 Claudiaveja, sur Flickr
  • 52. DES MÉDIAS SOCIAUX ENCORE #3 SOUS-EXPLOITÉS EN FRANCE une puissance incontestable (membres) mais unpoids relatif pour le consommateur qui cherche à façonner son opinion (indice de confiance moyen 5/10) (loin derrière sources plus formelles ou même les forums) 52 Lumase. sur Flickr
  • 53. #4DES BLOGGEURS CONVOITÉS MAIS PEU REPRÉSENTATIFS des internautes français qu’ils sont supposés « influencer » dans leur processus décisionnel (+ jeunes, urbains, seuls et CSP+ ) 53 Paolo Margari. sur Flickr
  • 54. LA SUPRÉMATIE DES MOTEURS DE RECHERCHE #5incite plus à un bon SEO qu’à un « buzz » (source privilégiée par 89% des internautes allant jusqu’à lui accorder la même confiance qu’à leurs proches 7/10) 54 DJ Axis. sur Flickr
  • 55. #6 La qualité et la longévité de la relation implique la confiance (réflexe In Real Life)POUR RÉUSSIR SUR LES MÉDIAS SOCIAUX LES MARQUES DOIVENT S’ENGAGER SINCÈREMENT ET DURABLEMENT 55 Raymond Candela. sur Copainsdavant
  • 56. #7 Les français sont lucides et s’inquiètent à propos de leur e-réputation.LA PÉDAGOGIE PEUT RASSURER ET AIDER À UNE PRISE DE PAROLE « RESPONSABLE » les médias peuvent jouer ce rôle 56 nplus1web
  • 57. Car les français sont prêts à (enfin) contribuer à cette intelligence collective et, de fait, à la rendre pérenne 24% D’ENTRE EUX ENVISAGENTDE PRENDRE LA PAROLE SUR LES FORUMS, BLOGS ET RÉSEAUX SOCIAUX à suivre… 57
  • 58. QUESTIONS/RÉPONSES Cédric Thyrant – directeur associé cthyrant@openedmind.fr www.openedmind.fr Cyrille Chaudoit – directeur associé cchaudoit@scanblog.com www.scanblog.com 58 www.echo-study.com

×