Your SlideShare is downloading. ×
Enquête open agrifood
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Enquête open agrifood

913
views

Published on

Les 20 et 21 novembre 2014, Orléans sera le berceau de l’Open agrifood, premier Forum annuel, au monde, réunissant l’ensemble des acteurs économiques du champ à l’assiette autour des enjeux de …

Les 20 et 21 novembre 2014, Orléans sera le berceau de l’Open agrifood, premier Forum annuel, au monde, réunissant l’ensemble des acteurs économiques du champ à l’assiette autour des enjeux de l’agriculture, de l’industrie agroalimentaire et de la distribution alimentaire de demain.

Afin de construire un événement en cohérence avec ses objectifs, de nombreux acteurs du monde agricole et alimentaire ont été interrogés sur leurs attentes et sur les sujets qu’ils souhaiteraient voir traiter prioritairement, par l’intermédiaire d’une enquête conduite début janvier 2014.
Les résultats de cette enquête inédite, qui a touché 10 000 personnes, vont permettre de définir précisément les thématiques annuelles des conférences et de solliciter les speakers les plus pertinents.
Découvrez ici toutes les contributions.

Published in: News & Politics

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
913
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1.                         Enquête Open Agrifood       Rapport de production du 28/01/2014
  • 2. Sommaire     •   Verbatim  ..........................................................................................................................................  4   1.   Ce  rendez-­‐vous  sera  réussi  si...  ....................................................................................................  4   Tous  les  acteurs  de  la  chaîne  alimentaires  sont  bien  présents  ........................................................  4   Tout  le  monde  peut  avoir  la  parole  ...............................................................................................  11   Il  permet  de  faire  évoluer  les  mentalités   .......................................................................................  18   Il  entraîne  une  dynamique  d'actions  au-­‐delà  des  belles  paroles  ..................................................  26   Si  nous  abordons  les  sujets  globaux  pour  une  alimentation  responsable   .....................................  30   Il  a  un  écho  au-­‐delà  de  la  sphère  strictement  agricole.  .................................................................  32   Une  orientation  et  des  idées  RÉELLEMENT  novatrices  y  naissaient  ..............................................  33   On  intègre  les  notions  de  concurrence  internationale  ..................................................................  34   Les  produits  locaux  sont  valorisés  .................................................................................................  35   Autres  ............................................................................................................................................  36   2.   Quels  sont  les  principaux  enjeux  de  l’AGRICULTURE  à  l’horizon  2020  ?  ....................................  37   Une  agriculture  plus  raisonnée  .....................................................................................................  37   Environnementaux  ........................................................................................................................  44   Continuer  à  nourrir  la  planète  .......................................................................................................  51   Qualité  des  produits  ......................................................................................................................  55   Performance  économique  .............................................................................................................  60   Innovation  .....................................................................................................................................  64   Le  maintien  des  exploitations  agricoles   .........................................................................................  66   Sociaux  ..........................................................................................................................................  68   Autres  ............................................................................................................................................  69   3.   Quels  sont  pour  vous  les  principaux  enjeux  auxquels  devront  répondre  les  industries  agro-­‐ alimentaires  à  l’horizon  2020  ?  .........................................................................................................  70   Une  production  plus  propre  pour  tous  ..........................................................................................  70   Coopération  avec  les  producteurs  .................................................................................................  76   Assurer  qualité  et  quantité  ............................................................................................................  81   La  pérennité  ..................................................................................................................................  85   Économique   ...................................................................................................................................  88   Réussir  le  virage  de  la  mondialisation  en  gardant  ses  spécificités   .................................................  89   Innovation  alimentaire  ..................................................................................................................  90   Autres  ............................................................................................................................................  91   4.   Quels  sont  pour  vous  les  principaux  enjeux  auxquels  devront  faire  face  les  distributeurs  et  les   métiers  de  la  bouche  ?  ......................................................................................................................  92   Un  grand  respect  de  produits  ........................................................................................................  92   1    
  • 3. Qualité  ...........................................................................................................................................  99   Partager  la  valeur  avec  les  autres  maillons  de  la  chaîne  alimentaire  ..........................................  102   Circuits  courts  ..............................................................................................................................  106   Compétitivité  ...............................................................................................................................  108   La  diversité  des  produits   ..............................................................................................................  110   Innovation  ...................................................................................................................................  111   Diminuer  le  gaspillage  alimentaire  ..............................................................................................  111   Porter  l'image  de  l'excellence  française  ......................................................................................  112   Le  renouvellement  des  générations  ............................................................................................  112   Respecter  l'environnement.  ........................................................................................................  113   Autres  ..........................................................................................................................................  113   5.   Dans  le  cadre  de  votre  activité,  quelles  sont  pour  vous  les  préoccupations  sociales  et   sociétales  majeures  ?  ......................................................................................................................  114   Économie  .....................................................................................................................................  114   Une  production  plus  respectueuse  des  hommes  et  des  femmes  du  monde  ..............................  121   L'environnement  .........................................................................................................................  125   Proximité  avec  les  producteurs  ...................................................................................................  128   Quel  avenir  pour  les  territoires  ruraux  ........................................................................................  129   Qualité  pour  tous  ........................................................................................................................  130   La  création  de  valeur  ajoutée  pour  chacun  des  maillons  de  la  filière  alimentaire  de  l'agriculteur   au  distributeur  .............................................................................................................................  131   La  santé  .......................................................................................................................................  132   Autres  ..........................................................................................................................................  132   6.   Dans  le  cadre  de  votre  activité,  quelle  est  pour  vous  la  préoccupation  environnementale   majeure  ?  ........................................................................................................................................  133   Une  production  intensive  écologiquement  .................................................................................  133   L'eau  ............................................................................................................................................  140   Maintenir  une  biodiversité  ..........................................................................................................  142   Maîtriser  l'usage  des  intrants  ......................................................................................................  144   Consommation  d'énergie  ............................................................................................................  145   Les  émissions  de  Gaz  à  effet  de  serre  ..........................................................................................  146   Des  contraintes  inégales  dans  le  monde  .....................................................................................  146   Autres  ..........................................................................................................................................  146   7.     Dans  le  cadre  de  votre  activité,  quelle  est  pour  vous  la  préoccupation  économique  majeure  ? 147   Gestion  efficace  ...........................................................................................................................  147   Le  partage  de  la  valeur  ajoutée  ...................................................................................................  154   La  pérennité  de  notre  agriculture  ...............................................................................................  156   Emploi  .........................................................................................................................................  157   2    
  • 4. Exporter  les  produits  agro-­‐alimentaires  français   .........................................................................  158   Le  prix  des  produits  .....................................................................................................................  159   Les  coûts  de  production  en  France  ..............................................................................................  160   Améliorer  la  fiscalité  ....................................................................................................................  161   En  respectant  l'environnement  ...................................................................................................  161   Transmissibilité  des  exploitations  ................................................................................................  161   Autres  ..........................................................................................................................................  161   9.   Au-­‐delà  de  la  liste  évoquée,  y-­‐a-­‐t-­‐il  d’autres  sujets  que  vous  souhaitez  voir  abordés  ?  .........  162   La  compensation  écologique  .......................................................................................................  162   L'influence  et  le  rôle  des  pouvoirs  publics  pour  réguler  ..............................................................  162   L'innovation  dans  le  secteur  agricole  ..........................................................................................  163   L'export  des  produits  français  .....................................................................................................  163   Rôle  des  médias  dans  les  comportements  alimentaires  .............................................................  163   L’emploi  .......................................................................................................................................  164   La  part  du  poste  alimentaire  dans  le  budget  des  ménages  .........................................................  164   Prendre  soin  de  la  santé  physique  et  morale  des  agriculteurs  ....................................................  164   Autres  ..........................................................................................................................................  164     3    
  • 5. Verbatim 1. Ce rendez-vous sera réussi si... Tous les acteurs de la chaîne alimentaires sont bien présents   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Nous  mobilisons  massivement  les  acteurs   Tous  les  acteurs  de  la  chaîne  alimentaires  sont  bien  présents   Le  nombre  de  personnes  présentes  est  importante   Si  le  nombre  de  personne  présente  est  au  rdv   Tous  les  acteurs  de  la  filières  sont  réunis  et  représentés,  du  champ  à  la  fourchette  !   L'ensemble  des  acteurs  se  sent  concerné,  de  la  terre  à  la  fourchette   Les  différents  acteurs  de  la  chaise  sont  présents   La  participation  est  importante   Tous  les  acteurs  répondent  présent.   Les  différentes  filières  sont  représentées.   Des  agriculteurs  bio  sont  présents  et  témoignent   Il  tient  compte  de  l'importance  des  réseaux   Tous  les  acteurs  acceptent  le  regard  des  autres  et  acceptent  de  changer  certains  de  leurs   comportements   Tous  les  acteurs  des  filières  concernées  sont  présents  et  actifs   Il  y  a  présence  de  décideurs  politiques  dans  les  échanges/débats   L'ensemble  des  acteurs  économiques  des  filières  agricoles,  petits  et  grands,  sont  représentés.   Si  la  grande  distribution  est  présente   Si  les  retombées  dépassent  le  département  du  Loiret  au  regard  les  témoignages  de  la  vidéo   Si  l'ensemble  des  parties  prenantes  sont  présents   La  puissance  publique  est  intégrée  au  débat   Tous  les  acteurs  de  l'industrie  agroalimentaire  sont  représentés   L'information  sur  les  questions  alimentaires  et  agricoles  sont  bien  comprises  par  les   participants  à  la  fin  du  RDV   Les  différents  acteurs  de  la  filière  alimentaire  sont  bien  tous  représetnés   Des  acteurs  qui  s'ignoraient  jusqu'à  présent  se  recontre  et  construise  ensemble   Tous  les  poles  sont  représentés   Tous  les  principaux  acteurs  des  différentes  filières  sont  présents.   Si  tous  acteurs  de  l'agriculture  et  de  l'agro  alimentaire  se  mobilisent   Il  prends  en  compte  l'ensemble  des  acteurs   Tous  les  acteurs  sont  présents  et  échangent   Des  objectifs  et  des  engagements  communs  à  tous  les  acteurs  sont  définis   Tous  les  acteurs  des  filières  participent   Des  personnes  de  tous  âges  sont  présentes   Des  exemples  innovants  et  offrant  une  vision  large  sont  présentés   La  rencontre  entre  agriculteurs  et  consommateur  a  lieu   Au  moins  un  acteur  de  chaque  filière  est  présent  et  sache  bien  mettre  en  evidence  ces   attentes   Le  nombre  de  participants   Des  entreprises  participent  et  s'expriment  sur  les  attentes  et  les  besoins   L'ensemble  des  maillons  de  la  chaîne  alimentaire  y  participe  vraiment   Si  toutes  les  composants  sont  représentés  en  nombre  suffisant  à  ce  forum   Si  tous  les  acteurs  sont  présent  .....,  administration  public,  régionale  comprise  !!!   4    
  • 6. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • L'implication  de  tous  les  acteurs  est  réunie   L'ensemble  des  corps  de  métiers  est  représenté   Il  respecte  un  équilibre  acteurs  socio-­‐économiques  /  acteurs  du  monde  académique/  acteurs   du  monde  politique   Un  nombre  d'acteurs  suffisants  est  mobilisé.   Chaque  metier,  chaque  maillon  de  la  filiere  s'y  retrouve   Un  panel  d'acteurs  d'horizons  très  différents  contribue  aux  débats   Si  l'ensemble  des  acteurs  de  la  chaîne  de  valeur  participent   Si  agriculteurs,  consommateurs,  entreprises  de  l'agroalimentaire  et  pouvoir  public  trouvent   un  consensus   Tous  les  acteurs  sont  présents   Si  tous  les  maillons  des  filières  alimentaires  sont  réunis   Il  y  a  des  représentants  du  monde  de  l'industrie  agroalimentaire,agro  industrie,  entreprises,   pme  et  groupes  internationaux   Il  y  a  un  grand  nombre  de  participants   Il  y  a  un  grand  nombre  d'exposants  ,  de  produits  exposés,  de  matériels,  de  films,   Si  les  consommateurs  sont  au  rendez-­‐vous   Si  les  décideurs  sont  présents  et  sensibilisés   Il  parvient  à  réunir  l'ensemble  des  acteurs  de  la  chaîne   Si  tous  les  acteurs  de  la  chaine  sont  représentés  et  contribuent  activement  au  débat   Des  interventions  sont  pertinentes   Des  partenariats  sont  engagés  entre  des  acteurs  de  différents  nivaux  de  la  chaine  de  valeur   Il  réunit  toutes  les  parties  prennantes  du  marché  agro  alimentaire   S'il  rassemble  les  principaux  acteurs  et  consommateurs   Les  chefs  d'entreprises  sont  au  rdv   Les  producteurs  (multinationales  -­‐  SME  PME)  +  les  intermédiaires  +  les  pouvoirs  publics  +  les   consommateurs  sont  présents  et  ouverts  au  dialogue   Les  différentes  conférences  peuvent  intégrer  une  participation  active  du  public  ;  qu'elles  ne   se  résument  pas  à  une  discussion  d'experts   Pas  uniquement  des  acteurs  du  Loiret...  comme  on  en  voit  beaucoup  dans  la  vidéo  !  Car  les   problématiques  abordées  en  doivent  pas  être  circonscrites  à  la  seule  région  centre   Tous  les  acteurs  sont  représentés  de  façon  égale  ;  condition  sine  qua  non  pour  que  le  débat   soit  intéressant  et  pas  pipé  dès  le  départ   Tous  les  acteurs  sont  mobilisés   LES  NOUVEAUX  MODELES  ECONOMIQUES  SONT  PRESENTES  :  economie  circulaire,  économie   de  fonctionnalité   L'INNOVATION  EST  PRESENTE   Il  regroupe  toutes  les  productions   Il  rassemble  tous  les  acteurs  du  champ  à  l'assiette   Tous  les  acteurs  de  la  chaine  sont  presents  et  investis   Toutes  les  composantes  de  la  chaine  alimentaire  sont  représentées  (production  jusqu'à  la   distribution,  resto  co…)   Ce  RDV  rassemble  tous  les  acteurs  de  la  société  :  producteurs,  industriels,  commercants,  et   acheteurs/consommateurs   Chaque  acteur  se  sent  concerné  par  l'avenir  du  monde  agricole   Il  permet  une  communication  positive  sur  les  différentes  filières  et  provoque  l'interêt  des   médias   Il  draine  un  publique  de  plusieurs  horizons   Les  acteurs  de  chaque  filiaire  sont  représentés   Acteurs  diversifiés  de  tout  horizon  et  pas  seulement  du  milieu  agro-­‐alimentaire   5    
  • 7. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Il  y  a  beaucoup  de  participant   Il  permet  des  rencontres   Tous  les  principaux  acteurs  sont  représentés   Tous  les  acteurs  de  la  filière  sont  représentés   Les  politiques  publiques  sont  présentes   Toutes  les  filières  du  monde  agricole  seront  présentent  tel  l'horticulture.   ...  des  acteurs  du  secteur  se  rencontrent  pour  créer  de  nouvelle  collaboration  "cross"  métiers   ...  le  public  est  au  rendez-­‐vous.   Tous  les  partenaires  de  la  chaîne  d'alimentation  se  concertent   Tout  les  acteurs  de  la  filiere  agricole  seront  mobilisés   Les  participants  seront  d'origine  internationale   Tous  les  acteurs  de  la  filière  sont  présents   Nous  sommes  honnêtes  sur  les  enjeux  que  nous  défendons   Les  acteurs  représentent  la  filière  agricole  de  l'amont  à  l'aval   Les  personnes  de  tous  les  secteurs  y  participent   Si  les  consommateurs  y  participent   ...tous  les  acteurs  de  la  filière...   Tous  les  maillons  des  filières  sont  représentés   Tous  les  gens  présents  seront  réellement  écouter  et  entendus   Il  mobilise  beaucoup  de  personnes  dont  des  personnes  politiques  de  haute  importance   Tous  les  acteurs  du  monde  agricole  et  agroalimentaire  seront  présents  (dans  différents  stand)   Les  participants  sont  déjà  au  coeur  de  l'innovation  et  ont  une  vision  inédite  pour  un  futur   durable   Tous  les  syndicats  agricoles  participent  et  pas  uniquement  la  fnsea   Il  y  a  l'ensemble  des  filières  représentées  avec  les  acteurs  de  chaque  maillon   L'ensemble  de  la  filière  agricole  et  agro  alimentaire  est  présente   Il  y  a  des  comparaisons  avec  d'autres  pays  du  monde   Tous  les  secteurs  concernés  en  sortiront  gagnants   Publicité  auprès  du  monde  agricole  (recherche,  agriculteur,  étudiants,..)   Il  y  a  un  échange  entre  tous  les  acteurs  de  la  filière   Tous  ces  acteurs  s'écoutent,  se  parlent  et  collaborent  ensemble  vers  un  même  but.   Prise  en  compte  des  attentes  des  différents  acteurs  de  la  fillière   Tous  les  acteurs  du  champs  jusqu'à  l'assiette  sont  présents   Tous  les  acteurs  prennent  conscience  des  nouveaux  enjeux   Tous  les  acteurs  du  monde  agroalimentaire  y  participent.   Tous  les  secteurs  sont  représentés  (viande,  lait,  grandes  cultures,  maraichage,  arboriculture,   vin...)   Si  l'ensemble  des  acteurs  de  la  filière  sont  présents   Acteurs  divers   Il  réunit  les  acteurs  des  filières  à  différents  niveau  :  consommateur,  agriculteurs,   transformateurs...   Il  apporte  une  ouverte  sur  le  monde  (au  delà  de  la  France)   Il  y  a  un  réel  échange  entre  les  participant   Les  politiques  et  les  acteurs  s'entraident  et  aboutissent  à  de  réelles  volontés  de  la   production/transformation/distribution   Les  acteurs  ne  pensent  pas  que  économie/argent   Des  ateliers  pour  permettre  de  riches  échanges  entre  participants   Une  volonté  et  une  ouverture  d'esprit  des  participants  pour  construire  ce  que  sera  la   production  "du  champ  à  l'assiette"   Une  bonne  representation  des  besoins,  des  contraintes,  des  opportunités  et  innovations  des   6    
  • 8. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • filieres  amont  et  aval  de  l'alimentation   Chaque  acteur  de  la  filière  s'écoute  et  s'entende   Une  mobilisation  toutes  particuliere  des  acteurs  du  département  loiret  pour  la  bonne   realisation  de  cet  evenement   Il  permet  de  mettre  en  relation  durablement  les  acteurs  nationaux  et  internationaux  des   filières  agricoles   De  nombreux  acteurs  de  différents  maillons  des  filières  agricoles  sont  présents   Un  consensus  global  soit  trouvé  entre  tous  les  acteurs  avec  la  définition  d'un  réel  projet   d'avenir  pour  l'agriculture  de  demain   Il  faut  une  introduction  de  l'état  dans  cette  démarche   Tous  les  acteurs  de  la  filière  sont  présents   De  nombreux  acteurs  participent   Toutes  les  filières  seront  représentées   Il  y  a  une  grande  variété  d'entreprises   Le  public  y  est  convié   Tous  les  acteurs  du  monde  agricole  y  sont  représentés.   Les  différents  acteurs  sont  représentés  de  manière  égale  en  terme  de  nombre   Tous  les  acteurs  sont  entendus  et  trouvent  leur  place  dans  les  systèmes  agricole,   agroalimentaires  et  environnementaux.   Il  réunit  un  nombre  important  de  participants   Il  réunit  une  grande  variété  de  participant   Tous  les  acteurs  de  la  filière  prennent  conscience  du  besoin   Les  grands  acteurs  économiques,  politiques  et  médiatiques  se  mobilisent   Tous  les  publics  concernés,  professionnels,  politiques,  consommateurs...  participent  à   l'événement.   Tous  les  acteurs  concernés  sont  présents  :  producteurs  et  consommateurs   Des  représentants  de  tous  les  maillons  de  la  chaine  alimentaire  sont  présents   On  associe  aux  travaux  les  acteurs  du  monde  de  la  santé   Échange  interprofessionnel   Presence   On  mobilise  les  professionnels  à  être  acteurs  aux  côtés  des  centres  de  formation  de  la   formation  des  jeunes  et  moins  jeunes   On  pense  et  on  parle  industrie  et  entreprise  de  service,  management  participatif  et  territoire   partagé   Toutes  les  filières  agricoles  y  sont  associées   L'ensemble  des  acteurs  de  la  filière  alimentaire  ont  participé  et  échangé  :  de  l'amont  à  l'aval,   dans  un  esprit  constructif.   Nous,  acteurs  locaux  producteurs,  agriculteurs,  eleveurs,  restaurateurs,  acteurs  nous  nous   connaissons  mieux  et  avancons  ensemble  dans  une  même  direction.   Tous  les  acteurs  de  la  filière  agricole  sont  soucieux  de  préserver  le  leadership  de  la  France   Representatifs  de  tous  les  acteurs  des  filières  agricoles   S'il  permet  un  échange  direct  entre  agriculteurs  et  consommateurs   S'il  touche  un  large  public   S'il  réuni  l'ensemble  des  acteurs  du  monde  agricole.   Tous  les  acteurs  du  producteur  au  consommateur  sont  présents   UN  LARGE  PANELS  DE  REPRESENTANTS  SONT  PRESENTS   Tous  les  partenaires  des  filieres  Agro  alimentaire  sont  presents  et  motives  pour  retrouver  un   équilibre   Nous  pouvons  rencontrer  un  maximum  de  fournisseurs   Tous  les  acteurs  se  mobilisent  vraiment   7    
  • 9. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Public  représentatif  de  la  diversité  des  acteurs  du  monde  agricole  (agriculteurs,  coopératives,   recherche,  conseil,  agroindustries,  ...)   S'il  participe  à  la  démonstration  qu'il  n'y  a  pas  d'antinomie  entre  progrès  et  progrès  social  et   environnemtal   Tous  les  acteurs  des  filières  sont  présents   Il  existe  des  crénaux  d'échange  libre  entre  tous  les  participants  pour  confronter  les  difficultés   rencontrées  dans  chaque  région,  filière...   Si  les  acteurs  et  le  public  sont  là.   Tous  les  acteurs  sont  réunis   Si  les  citoyens,  "consomm  acteurs"  sont  une  des  cibles  de  ce  Rdv,   Tous  les  acteurs  partagent  l'idée  qu'il  n'y  a  pas  incompatibilité  entre  production,   modernisme,  innovation  et  respect  de  l'environnement.   Si  l'ensemble  des  acteurs  sont  tous  motivés  pour  relever  les  défis   Si  beaucoup  de  monde  repond  a  l  enquete   Si  tous  parlent  vrai,  comme  Monsieur  le  Président  de  Sofiprotéol   Il  amène  des  idées  concrètes  pour  sensibiliser  tous  les  acteurs  de  la  chaine  alimentaire   L'esemble  des  régions  de  France  ont  un  rôle  majeur  dans  cette  action   L'ensemble  des  filières  réussissent  ce  pari   Chaque  acteur  ce  sent  responsable  de  ce  projet   Chacun  se  sent  concerné,  du  "paysan"  au  "consommateur"   Tous  les  acteurs  sont  présents   Tous  les  acteurs_maillons  de  la  chaine  agricole-­‐alimentaire  seront  présents   L'ensemble  des  acteurs  de  la  chaine  participe   Tous  les  acteurs  entre  la  production  et  la  commercialisation  d'un  produit  son  réunis.   Des  stands  pour  chaques  secteurs   Si  les  différentes  parties  prenantes  sont  présentes   Tout  les  acteurs  sont  honnetes  et  renumerer  a  une  juste  valeur  sans  tomber  dans  le  lobing,   ainsi  qu'un  devellopement  du  territoire  equilibré   Tous  les  acteurs  du  monde  agricole  sont  invités   Il  réunit  l'ensemble  des  acteurs  de  la  chaine:  du  producteur  au  consommateur,  comprenant   l'élimination  des  déchets   Bon  nombre  de  distributeur  sont  présent   Bon  nombre  de  producteur  sont  présent   Ts  les  acteurs  sont  présents   Il  clarifie  les  enjeux  de  développement  durable  pour  les  différents  acteurs   Une  participation  representative   Les  acteurs  de  la  filière  sont  représentés  de  l'exploitant  jusqu'à  l'IAA   Tout  les  acteurs  sont  presents  et  ouvert  a  la  discussion   Tous  les  acteurs  de  la  filiere  agricole  comprenne  l'objectif  de  la  démarche   Lensemble  des  acteurs  des  chaines  de  production  "graine  -­‐>  assiette",  graine  -­‐>   "biofuel/biomolécule",  "semis  -­‐>  planche"  (pour  la  forêt),  etc.  s'expriment  (dans  la  sérénité).   Tous  les  maillons  de  la  filiere  agricole  participent  et  regardent  dans  la  meme  direction   Tous  les  acteurs  de  la  chaine  alimentaire  sont  présents   L'ensemble  de  la  filière  est  concernée   Si  toutes  les  filières  se  sentent  concernées  (ex  pisciculture  d'étang)   S'il  s'ouvre  au  système  associatif   Il  attire  réellement  des  acteurs  de  toute  la  fillière  (consommateurs  compris)   On  touche  bon  nombre  de  professions   TOUTES  les  filières  et  tous  leurs  acteurs  sont  représentées  et  aptes  à  collaborer.   Il  abouti  à  réunir  tous  les  acteurs  jusqu'au  consommateurs   8    
  • 10. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Tous  les  acteurs  du  monde  agricole  sont  présents   Tous  les  acteurs  de  la  filières  sont  présents   La  communication  est  importante  afin  de  parvenir  à  impliquer  le  grand  public  dans  ce  débat,   et  à  saisir  l'opportunité  pour  communiquer  autour  du  monde  agricole  et  ses  enjeux   Une  diversité  des  acteurs  est  présente  et  se  sent  investie  par  ce  rendez-­‐vous.   L'ensemble  de  fa  lifière  agricole,  agro-­‐alimentaire  et  distribution  est  rassemblé  et  porteur   d'un  message  cohérent  vers  le  grand  public   Toutes  les  filières  sont  représentées   TOUS  LES  ACTEURS  DU  MONDE  AGRICOLE  SONT  PRESENT   La  diversité  des  acteurs  et  des  pratiques  en  agriculture  est  représentée   Tout  le  monde  se  mobilise   Il  ne  réunit  pas  que  des  professionnels  de  l'agriculture,  mais  aussi  du  public  et  des   journalistes  pour  relayer  l'information.   Les  différents  acteurs  du  monde  agricole  sont  réellement  confrontés   Ce  forum  d'échanges  permet  d'aller  au-­‐delà  des  clivages  courants  (éleveurs/céréaliers  ;   producteurs/transformateurs/distributeurs  ;  régions  favorisées/défavorisées...)   Tous:les  representants  de  la  chaine  alimentaire  sont  presents  :de  la  fourche  à  la  fourchette   Les  sujets  touchent  tous  les  publics,  qu'ils  soient  professionnels  du  secteur  ou  non   On  ne  culpabilise  pas  les  consommateurs  !   multi  acteurs   Il  est  accessible  à  tous  (tarif  de  l'entrée)   Les  métiers  et  les  acteurs  de  la  filière  alimentaire  ressortent  valorisés   Etudiants   Consommateurs   Toute  la  profession  participe   Tous  les  acteurs  des  filières  agro-­‐alimentaires  sont  présents.   Présence  de  tous  les  acteurs   Si  les  acteurs  sont  diversifiés   Les  acteurs  s'impliquent   Si  les  différents  acteurs  de  la  filière  sont  présents   Si  le  client  final  y  trouve  un  intérêt   Mise  en  relation  facile  entre  les  acteurs   Les  acteurs  de  tous  niveaux  répondent  présents   Si  tous  les  acteurs  y  trouvent  un  intérêt   Si  tous  les  acteurs  sont  mobilisés   Chacun  intervient  dans  son  domaine  de  compétence  et  les  compétences  se  complètent   Un  compte  rendu  des  échanges  est  ensuite  diffusé  au  monde  agricole  invité  ou  concerné   Tous  les  acteurs  sont  réunis   Tous  les  acteurs  du  champs  aux  linéaires  participent  activement   Tous  les  acteurs  sont  autour  de  la  table  et  les  influenceurs   Les  pouvoirs  publics  soutiennent  la  manifestation   Les  pouvoirs  publics  sont  là  ausis   Tous  les  acteurs  concernés  sont  présents   Les  différents  acteurs  économiques  sont  présents  de  l'amont  à  l'aval   Les  acteurs  présents  prennent  en  compte  le  respect  de  la  Terre  et  terre  ainsi  que  de  l'Homme   Tous  les  acteurs  du  producteur  au  consommateur  sont  présents   Tous  les  secteurs  de  l'agroalimentaire  sont  présents  et  représentés  à  travers  des  stands,  des   produits  et  des  démonstrations   Toutes  les  filières  participent   Si  elle  ouvre  la  voie  d'un  équilibre  pour  chacun  des  acteurs  (agriculteurs,  industriels,   9    
  • 11. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • logisticiens  et  distributeurs)))   Il  y  a  du  monde   Il  y  a  du  monde   Il  y  a  des  échanges  entre  les  participants   Il  y  a  des  échanges  entre  les  participants   Tous  les  acteurs  des  filières  sont  présents   Les  principaux  acteurs  sont  présents   Tous  les  acteurs  qui  feront  l'alimentation  de  demain  y  seront  presents   Tous  les  acteurs  sont  représentés  et  participent   Tous  les  acteurs  sont  représentés  le  long  d'une  filière,  du  producteurs  aux  distributeurs   Il  ya  du  monde   L'ensemble  des  acteurs  sont  représentés.   De  nombreux  acteurs  de  la  filière  alimentaire  participent  à  cette  rencontre   Un  échange  entre  les  différents  acteurs  est  permis   Tous  les  maillons  de  la  chaîne  alimentaire  sont  représentés   Les  acteurs  des  systèmes  alimentaire  (consommateurs  compris)  se  retrouvent  avec  un   objectif  commun.   Tous  les  acteurs,  parties  prenantes  du  monde  agricole  sont  présents   Si  organisme  public  (collectivités  locales)priviligie  la  cantine  traditionnelle  en  milieu  scolaire   plutot  la  sous  traitance  (ex  sodexo,  sopogem;..   Les  distributeurs  sont  conviés  (type  gms)   Tous  les  acteurs  de  la  filière  agricole  sont  présents.   Si  la  représentation  des  intervenants  est  équilibrée  (idem  :  acteurs  à  différents  niveau  de  la   filière  +  consommateurs  +  territoire  +  pouvoir  public)   Tous  les  thématiques  autour  du  développement  durable  sont  débattus  :  environnement,   économie  et  sociale.   Tous  les  acteurs  de  la  chaîne  agro-­‐industrie  participent  activement   Si  tous  les  acteurs  dont  les  acteurs  économiques  sont  présents   Les  échanges  sont  accessibles  aux  personnes  novices  au  milieu  agricole   On  y  trouve  tous  les  acteurs  de  la  filière  agroalimentaire   Certains  intervenants  ne  sont  pas  surreprésentés   Les  intervenants  sont  intéressants   La  majorité  des  acteurs  sont  présents   Tous  les  acteurs  des  filières  sont  présents   Tous  les  acteurs  sont  présents   Nous  sommes  assez  nombreux   La  nature  des  participants  est  équilibrée  (bonne  représentation  des  différents  acteurs  des   filières  agricoles  et  agroalimentaires,  et  autres  acteurs  comme  les  consommateurs  et   pouvoirs  publics)   Tous  les  participants  pensent  leur  avenir  en  pensant  également  celui  de  toutes  les  parties   prenantes   Il  est  ouvert  à  tous   Tous  les  acteurs  de  la  chaine  seront  mobilisés   Tous  les  acteurs  sont  réunis   Tous  les  intervenants  de  la  "chaine"  s'expriment   On  fait  participer  les  producteurs  à  la  réflexion  et  aux  débats   Il  est  pluriel   On  intègre  les  cabinets  de  conseil  dans  les  débats  et  discussions   On  associe  les  associations  de  consommateurs   Tous  les  partenaires  du  monde  agricole  sont  représentés   10    
  • 12. • • •   • • • • L'ensemble  des  acteurs  sera  représenté   Un  maximum  d'acteurs  est  concerné,  contacté  pour  apporter  sa  contribution   Tous  les  échelons  du  producteurs  aux  transformateurs  aux  distributeurs  oeuvrent  dans  un   même  sens   Des  échanges  entres  différents  acteurs  internationnaux  (Afrique,  par  exmple)  sont  possibles.   Tous  les  mayons  de  la  chaine  alimentaire  sont  réunis   S'il  y  a  beaucoup  de  visiteurs   ,  sans  exception,  toutes  les  filières  sont  représentées.   Tout le monde peut avoir la parole   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Les  acteurs  politiques  majeurs  sont  présents  et  impliqués   Des  débats  de  fond  sont  organisés  avec  les  acteurs  économiques  européens   L'accent  est  mis  sur  la  santé  dont  l'alimentation  est  le  1er  garant   Les  intervenants  sont  co-­‐constructifs  et  défendent  un  projet  commun  -­‐  et  communautaire  -­‐   au-­‐delà  des  intérêts  particuliers  des  filières   Les  politiques  de  tous  bors  accepteront  le  dialogue   Tout  le  monde  peut  avoir  la  parole   Les  différents  acteurs  respectent  les  arguments  des  autres   L'ensemble  des  acteurs  pourront  exprimer  et  discuter  leurs  positions   Les  politiques  écoutent  et  tienne  compte  des  arguments  sans  a  priori  doctrinal   Les  jeunes,  un  peu  idéalistes,  pourront  s'exprimer  librement   Les  écologistes  et  les  agriculteurs  se  parlent  sincèrement   Les  agriculteurs  ne  seront  pas  pris  à  parti  par  les  écologistes  militants   Un  dialogue  se  développe  au  long  des  filières  sur  une  prise  en  compte  intégrée  des  aspects   sanitaires  "one  health  initiative"   ...  des  outils  pour  aller  vers  l'innovation  sont  mis  en  avant   ....  des  retours  d'expériences  d'entreprises  sont  nombreux   Toutes  les  couches  sociales  sont  présentes  et  représentées   La  nouvelle  génération  décrit  ses  besoins  en  termes  d'utopie  alimentaire   Les  industriels  ne  seront  pas  pris  à  parti  par  leurs  opposants   Les  différents  acteurs  arrivent  à  partager,  discuter  ensemble  des  solutions  de  demain  en   terme  de  développement  durable   L'  ensemble  des  acteurs  sera  réuni  sans  distinction  de  sensibilité  écologique   Les  jeunes  sont  invités  à  s'exprimer   Les  différents  opérateurs  de  la  chaîne  alimentaire  peuvent  discuter   L'écologie  militante  respecte  les  "producteurs"   L'ensemble  des  acteurs  accepterons  d'écouter  et  de  construire  des  solutions  sans  partipris   Aucun  secteur  n'est  pris  à  parti   L'ensemble  des  filières  (amont,  aval)  sont  représentées   La  parole  est  laissé  à  tous  les  acteurs,  sous  forme  de  débat  sans  tabou   Il  amène  chacun  à  se  décentrer  de  ses  visions  parfois  idéologiques  pour  se  poser  les  vraies   questions,  repérer  les  vrais  enjeux   C'est  une  occasion  de  dialogue  de  fond,  de  partage  des  visions  de  l'avenir   Si  l'Agence  Bio  est  présente  ainsi  que  la  FNAB  et  toutes  les  entités  de  certification  bio   Toutes  les  réponses  sont  données  aux  questions  posées.   On  fait  un  bilan  des  AMAP  après  au  moins  5  années  d'existence,  forces  faiblesses,  apport  au   monde  paysan   On  fait  un  point  sur  les  OGM  en  France   11    
  • 13. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Il  envisage  les  perdants  aussi  bien  que  les  gagnants.  Dans  toute  transition,  il  y  a  des  perdants.   Il  faut  accepter  d'en  parler     Il  y  a  suffisament  d'acteurs   Si  les  agriculteurs  se  sentent  concernés   L'  ensemble  des  producteurs  et  un  panel  représentatif  des  consommateurs  peuvent  s   exprimer  en  toute  honneteté   Tous  les  acteurs  agricoles  peuvent  se  mettre  autour  de  la  table  et  discuter.   Si  les  solutions  trouvées  sont  satisfaisantes  pour  toutes  les  parties  prenantes   La  parole  est  donnée  aux  agriculteurs  eux-­‐même,  aux  représentationS  syndicaleS  et  aux  think   tanks   LE  SOUHAIT  DES  "CONSOMMATEURS  ÉCLAIRES"  SERA  LE  PREMIER  CRITÈRES  D'ORIENTATION   DE  NOS  CHOIX   Une  feuille  de  route  opérationnelle  est  développée,  validée  et  lancée   De  vrais  échanges  aboutissant  à  de  meilleures  pratiques   Si  une  prochaine  rencontre  est  organisée  en  2015   Des  participants  de  toute  la  chaine  agroalimentaire  participent   Il  contribue  au  développement  de  la  filière  agro-­‐alimentaire  de  manière  responsable  et   durable.   Des  représentants  de  tous  les  secteurs  concernés  sont  partie  prenante,  et   Je  comprends  mieux  les  enjeux   Il  ne  présuppose  pas  des  réponses  aux  questions  traitées,  comme  pourrait  le  laisser  croire   son  intitulé  "open  agrifood"   Si  toute  leur  place  est  donnée  à  ceux  qui  représentent  une  agriculture  moins  énergivore  et   plus  soucieux  de  l'environnement  (le  bio)   Si  les  messages  délivrés  sont  compréhensibles  de  tous   Il  faut  que  cette  rencontre  aborde  de  nombreux  sujets  afin  que  tout  le  monde  trouve  un   intérêt   Si  l'innovation  est  promue   On  comprend  les  enjeux  de  nourrir  la  planéte  demain.   L'intérêt  général  domine  l'intérêt  particulier   Pour  les  filières  "élevage"le  secteur  des  co-­‐produits  et  déchets  est  traité   La  nourriture  de  demain   Si  tous  les  maillons  de  la  chaine  jouent  le  jeu   S'il  est  relayé  par  les  medias   Les  acteurs  locaux  présentent  leur  activité   Quelle  nourriture  pour  la  santé  de  demain?   Tous  les  points  de  vue  peuvent  être  exprimés   ...  la  compréhension  de  ce  que  l'on  peut  entendre  par  "qualité"  progresse   ...  on  cesse  d'opposer  les  modéles  agricoles  et  nous  réjouissons  de  leur  complémentarité   A  promouvoir  l'élevage   Les  différents  acteurs  prennent  conscience  des  réalités  de  leurs  collaborateurs   Les  idées  et  points  de  vue  sont  échangées  entre  les  différents  métiers  et  conditions   L'on  peu  rencontrer  des  producteurs,  éleveurs  ,  agriculteurs,  qui  vendent  leur  produit  sans   intermédiaire   La  prduction  d'energie  photovaltaïque  est  présente.   On  communique  de  manière  très  ludique  sur  la  promotion  de  cet  évènement   On  aborde  le  respect  de  l'élevage  et  de  l'eleveur  avec  toute  les  contraintes  qui  se  durcisse   sans  cesse.   La  communication  ne  prend  pas  le  pas  sur  la  discussion   12    
  • 14. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • L'agriculture  conservation  tel  que  le  semis  direct  sont  abordée  et  son  dévelloppement.   Il  est  générateur  d'idées   Des  décisions  concrêtes  sont  prises  à  l'issue  de  ce  rendez  vous   des  nutritionnstes  indépendants  y  participent  aussi  (  pas  que  ceux  qui  représentent  le  PNNS)   Les  labels  tel  l'AOC  doivent-­‐ils  respecter  le  terroir  ou  l'agrochimie  ?   Les  agricultures  biologique,  raisonnée  et  intensive  participent  ensemble  au  débat   Les  thèmes  abordés  prennent  en  compte  les  réalités  actuelles  et  les  enjeux  à  venir   Une  large  diversité  des  points  de  vue  est  réunie  lors  de  ce  rendez-­‐vous.   On  accepte  de  sortir  des  sentiers  battus,  sans  préjugés.   Si  une  réelle  volonté  de  collaboration,  de  partage,  de  compréhension  des  différents  acteurs   s'instaure   Cela  debouche  sur  une  vision  partagée   Si  des  projets  structurants  émergent  de  ces  échanges   Il  permet  de  créer  un  lieu  d'échanges  et  de  débats  ouverts   Il  n'est  pas  une  énième  messe   Des  engagements  partagés  par  tous  sont  pris  lors  de  ce  forum   Nous  dépassons  le  cadre  de  l  'héxagone   Il  y  a  des  représentants  du  monde  agricole,  entreprises,  et  représentants  nationaux  ou   internationaux   Il  y  a  une  bonne  communication  avant,  pendant  et  apres,  mais  d'abord  AVANT   Il  y  a  des  représentants  du  monde  de  la  recherche,  INRA,  IFREMER,  Biologie,  ingénieurs,   matériels  agricoles,   Toutes  les  filières  agricoles  sont  présentes  (y  compris  en  végétal  spécalisé  à  visée  alimentaire   ETd'ornement)   Garantir  le  maintien  du  tissus  rural  actuel  en  lui  garantissant  un  revenu  et  une  compétifivité   Un  dialogue  se  met  en  place  entre  production  et  transformation.  Les  critères  de  réussite  et   rentabilité  pour  les  producteurs  sont-­‐ils  en  adéquation  avec  ces  critères  chez  les   transformateurs  ?   Les  acteurs  des  différentes  filières  arrivent  à  communiquer  et  débattre  ensembte   Si  le  focus  n'est  pas  fait  uniquement  sur  la  viande   Les  préoccupations  environnementales  sont  véritablement  prises  en  compte   La  problématique  environnementale  de  préservation  des  ressources  est  abordée   Si  tous  les  courants  de  pensée  peuvent  s'exprimer   La  problématique  de  la  surconsommation  de  viande  est  abordée   Le  volet  social  est  une  réelle  composante  des  discussions   Les  remarques  de  tous  les  participants  (notamment  les  agriculteurs  et  les  éleveurs)  sont   écoutées  et  prises  en  compte  par  les  administrations   On  souhaite  que  notre  territoire  soit  au  centre  des  débats   Nos  problèmes  de  recrutement  de  MO  qualifiée  et  motivée  sont  abordés   LE  CHANGEMENT  CLIMATIQUE  EST  PRIS  EN  COMPTE   Le  principe  d'assurance  revenu  est  abordé   Un  vrai  dialogue  entre  les  parties  prenantes  s'est  établi  notamment  celles  qui  ont  des  visions   différentes  des  choses   Les  vrais  enjeux  des  filières  agricoles  et  alimentaires  ont  bien  été  abordés   Il  stabilise  le  marché  européen   Il  apporte  des  resolutions  soutenues  par  tous   On  aborde  la  pression  foncière  sur  les  territoires  agricoles   Il  aborde  les  vrais  sujets   Il  n'y  pas  de  langue  de  bois   Si  les  debats  ne  deviennent  pas  politique   13    
  • 15. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Communication  importante  autour  des  résultats  des  débats   Les  attentes  futures  des  consommateurs  sera  clairement  définies  en  global  et  par  activité   Il  est  apolitique   On  tiens  compte  des  demande  de  tout  le  milieu  agricole  (avec  un  grand  A)   L'amont  et  l'aval  parviennent  à  s'accorder  sur  des  objectifs  communs   Chaque  petit  exploitant,  chaque  paysan  a  sa  place   Des  projets,  tels  que  la  ferme  des  mille  vaches  à  Abbeville,  ne  voient  pas  le  jour   Les  objectifs  de  demain  sont  abordés   L'écologie  et  l'innovation  sont  aux  premiers  plans   Tout  le  monde  peut  trouver  sa  place   L'ensemble  des  avis  sont  représentés   Oublier  la  surproduction   L'ensemble  des  acteurs  des  filières  contribuent  aux  débats.   ...et  propositions.   Il  fait  réellement  bouger  les  choses   L'analyse  s'appuie  du  travail  de  la  recherche  tout  en  ne  s'ancrant  pas  dans  un  travail   fondamental.   L'open  agrifood  ne  devient  pas  une  vitrine  des  entreprises  et  coopératives  mais  bien  un  lien   d'échange.   ...leurs  attentes....   On  réfléchit  véritablement  à  une  diminution  du  gaspillage  alimentaire   On  prend  véritablement  en  compte  les  enjeux  environnementaux   Les  petites  exploitations  sont  aussi  mises  à  contribution   Les  gens  apprennent  des  choses   Il  y  a  échange  d'idées   La  fréquentation  est  bonne   De  manière  générale  l'innovation  sociale  passe  avant  l'innovation  technologique   Des  animations  seront  prévus  ( jeux  sur  les  diverses  thématiques)   Les  conférences,  les  débats  et  les  échanges  seront  interactifs   Les  enjeux  agricoles  sont  compris  par  les  visiteurs   Les  enjeux  agricoles  sont  présentés  pour  chaque  filière   Il  y  a  des  comparaisons  avec  d'autres  pays  européens   Forces/faiblesses  des  filières  françaises   L'agriculture  est  fière  de  son  patrimoine  (paysages  typiques,  semences  locales,  gastronomie)   Des  débats  concernants  les  attentes  des  consommateurs   Les  représentants  des  GMS  sont  là   Des  débats  sont  organisés   Transparence   Des  compromis  sont  trouvés  entre  la  production,  la  transformation  et  la  distribution   L'ouverture  d'esprit,  l'écoute,  et  la  soif  de  connaissance  envahissent  chaque  participant.   Les  problématiques  liés  à  l'agriculture  et  à  l'agroalimentaire  sont  évoquées   Les  jeunes  en  formation  agricole  sont  impliqués  dans  les  débats   S'il  n'est  pas  déconnecté  de  la  logique  économique.   Et  s'ils  peuvent  s'exprimer   Tous  les  représentants  de  chaque  profession  de  l'agriculture  et  l'agroalimentaire   interviennent  lors  de  ce  rendez-­‐vous.   Il  aborde  les  questions  de  protection  de  l'environnement   Il  prend  en  compte  les  nouveaux  défis  environnementaux  de  l'agriculture.   Le  choix  des  intervenants  ne  doit  pas  uniquement  porter  sur  des  personnes  "puissantes"   dans  chacun  des  domaines,  privilégier  aussi  les  "petits".  Il  est  très  important  que  chacun  se   14    
  • 16. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • retrouve  dans  les  personnes  intervenant  lors  de  ce  rdv.   Interventions  sur  l'avenir  des  aides  européennes   Réseau  national,  européen  et  mondial   Si  les  personnes  visées  peuvent  ressentir  tout  l'intérêt  de  ce  rendez-­‐vous  dans  leurs  activités   et  dans  leur  environnement  professionnel.   Si  toutes  les  personnes  visées  se  sentent  impliquées  dans  les  mouvements  que  veux  initialiser   ce  rendez-­‐vous   Présence  du  Ministre  de  l'Agriculture   •  La  vision  à  long  terme  est  systématiquement  intégrée  dans  les  réflexions,  quel  que  soit  le   thème  abordé.   •  Toutes  les  parties-­‐prenantes  se  sentent  représentées  et  écoutées.   •  Tous  les  intervenants  sont  traités  de  la  même  manière,  sans  orientation  particulière,  ni   préférence  (ex  :  approche  type  conférences  TedX).   •  Les  informations  émanent  de  sources  fiables.  Les  études  sont  sérieuses,  menées  par  des   organismes  indépendants.   •  Une  place  importante  est  donnée  à  l’intelligence  collective  (Forum  ouverts,  world  café,  pro-­‐ action  café,  storytelling  ..)   •  L’intention  est  véritablement  au  service  de  l’intérêt  général   Il  y  a  une  diversité  d'acteurs  (industries,  exploitants  (petits  et  grands),  ecoles,  ministres...)   Nous  posons  les  bonnes  questions  en  terme  d'agriculture   La  protection  de  l'environnement  via  l'agriculture  biologique  est  discutée   Développer  un  atelier  sur  la  vie  des  sols   L'ensemble  des  filières  agro-­‐alimentaire  sont  impliquées  dans  les  conférences  et  débats.   Parler  des  AEI  (agriculture  écologiquement  intensive)   Les  problèmes  agricoles  MONDIAUX  sont  discutés   Les  filières  sont  abordés  :  quels  sont  les  freins   Les  leviers  à  la  réduction  des  produits  phytosanitaires  assurants  la  perennité  de  TOUTES  les   exploitations   Redompter  les  consommateurs  (les  produits  bio  ne  peuvent  être  parfait)   Réduction  des  produits  phytosanitaires   Les  ressources  protéiques  locales  sont  abordées   Vous  abordez  les  niveaux  d'investissements  financiers  que  représentent  les  installations   agricoles  ou  agroalimentaires   Les  différences  internationales  sont  remises  en  cause   Les  enjeux  énergétiques  sont  présents  dans  le  programme   Les  conséquences  environnementales  de  l'agroalimentaire  sont  traitées   La  population  se  sent  concernée   Les  syndicats  agricoles  minoritaires  sont  entendus.   La  production  et  transformation  locales  sont  mises  en  avant  (tables  rondes,  retours   d'expériences  des  IAA  et  agriculteurs  ou  coopératives  locales).   Compétitivité  française   Il  traite  des  sujets  de  recherches  concernant  des  produits  finis  moins  connus  et  maîtrisés  (ex  :   surimi)   Les  aspects  économiques  et  environnementaux  sont  confrontés  simultanément   Beaucoup  d'échanges  peuvent  avoir  lieu  entre  les  spécialiste  et  le  public   Les  thèmes  abordées  répondent  aux  aspirations  à  la  fois  des  agriculteurs,  des   transformateurs,  des  distributeurs  et  des  consommateurs   Les  agriculteurs  indépendants  y  seront  autant  écoutés  que  les  grands  exploitants,  les   distributeurs  et  autres  industriels   On  parle  des  éleveurs   15    
  • 17. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • On  prend  en  compte  les  besoins  alimentaires  des  populations  à  faible  revenu   De  la  terre  a  l'assiette   Des  agriculteurs  très  impliqués  dans  l'agriculture  productiviste  réfléchissent  sérieusement  à   changer  d'optique.   Il  est  ouvert  à  la  diversité  des  organisations  et  modèles  dans  les  secteurs  agricoles  et   alimentaires   Une  réflexion  est  menée  sur  l'idée  d'une  "production  équitable"  nord  nord   On  ouvre  le  chantier  des  alicaments   On  revoit  la  manière  de  mener  la  pisciculture:  alimentation  saine  et  traçabilité   Le  miroir  de  notre  région   Si  les  sujets  retenus  sont  très  précis   Le  débat  est  vraiment  ouvert   On  raisonne  esprit  d'équipe   Honnêteté  intellectuelle  sans  dogmes   Coconstruction  de  la  valeur  ajoutée  entre  les  métiers  et  partage  entre  les  facteurs   Transparence   Convivialité   Si  le  pragmatisme  l'emporte  sur  le  dogmatisme.   Les  syndicats  ne  se  mettent  pas  trop  en  avant   L'on  étudie  l'opportunité  de  développer  l'emploi  à  temps  partagés  et  les  groupements   d'employeurs.   Il  y  a  une  bonne  communication  avant,  pendant  et  après  le  salon.   Il  ambitionne  de  déboucher  sur  des  propositions  en  faveur  de  la  sécurisation  du  revenu  des   agriculteurs   La  sélection  des  races  restent  l'affaire  des  éleveurs  et  non  des  normes   L'élevage  reste  artisanal  et  ne  dérive  pas  vers  des  usines  à  1000  vaches   Les  semences  ne  restent  pas  le  monopole  de  multinationales   DES  RÉPONSES  SONT  APPORTÉES  AUX  QUESTIONS  POSEES   Les  trois  piliers  du  développement  durable  sont  présents  dans  toues  les  discussions   Toutes  les  parties  prenantes  seront  représentées  y  compris  les  consommateurs   Au-­‐delà  de  l'énoncé  des  enjeux  et  du  constat,  il  identifie  les  défis  et  les  principaux  verrous   Au-­‐delà  de  l'identification  des  défis  et  des  verrous,  il  permet  de  dégager  les  grandes  pistes   sur  lesquelles  il  faut  s'engager  pour  ouvrir  les  verrous  et  répondre  aux  défis   Si  le  climat  est  positif  et  que  le  principe  de  construction  de  l'avenir  prime   Si  les  différents  acteurs  peuvent  échanger  sur  les  besoins  de  chacun.   TOUTES  les  productions  agricoles  sont  valorisées.   Les  bonnes  problématiques  sont  posées.   L'aspect  environnemental  n'occulte  pas  l'économie  et  la  pérennité  de  nos  entreprises   ON  AURA  DES  CONCLUSIONS  PRAGMATIQUES  ET  REALISABLES   Tous  les  acteurs  jouent  le  "jeu"   On  comprend  l'enjeu  économique  des  paysans  artisans  commerçants  dans  le  monde  rural   Échanger  et  apprendre  à  connaître  le  métier  de  l'ordre  :  ses  contraintes  ses  besoins   Entre  la  production  et  la  consommation  dans  nos  régions.   On  a  une  vraie  transparence   On  s'attarde  aux  petites  régions  agricoles  à  faible  potentiel   Meilleure  distribution  des  règles  décisionnelles  actuellement  très  top-­‐down  (Exigence  Aval  -­‐-­‐-­‐ >  amont  de  la  filière)   La  diversité  des  formes  d'agriculture  est  intégrée  aux  réflexions   L'ensemble  de  la  filiére  apport  sa  contribution  pour  une  vie  éco-­‐responsable  pour  les  futures   génèrations.   16    
  • 18. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Rencontre   Internationale   Le  débat  est  vif  et  respectueux   LES  METHODES  DE  PRODUCTION  AGRO-­‐ALIMENTAIRES  SERONT  RESPECTUEUSES  DE  LA   SANTE  DES  CONSOMMATEURS  ET  DE  L'ENVIRONNEMENT  NATUREL.   Les  3  piliers  du  développement  durable  sont  traités  de  façon  équilibrée   S'Il  n'a  aucun  interdit   S'inscrit  dans  ce  qui  se  fait  ailleurs  et  opère  de  ce  fait  en  synergie   A  moins  que  nous  envisagions  une  séquence  en  duplex  entre  nos  deux  événements  (à  voir,  je   suis  sérieux  et  nous  savons  faire)   S'il  est  pragmatique   Si  les  acteurs  de  ce  RDV  sont  vraiment  perçus  comme  étant  sincères  et  positifs  par  les  média   agricoles  et  non  agricoles  et  non  agricoles   Les  conclusions  de  l'Open  Agrifood  arrivent  sur  le  bureau  de  F.  Holande,  JM  Ayrault  et   Stéphane  Le  Foll   Si  les  moyens  aloués  sont  cohérent  avec  les  objectifs   Mise  en  avant  du  local   Il  traite  de  l'avancée  technologique  des  pratiques  dans  le  secteur  alimentaire   Il  engage  à  des  processus  d'amélioration  et  de  sécurisation  des  filières  agro-­‐alimentaires   Il  permet  une  meilleure  transparence  des  aliments  et  des  pratiques   Du  bio   Un  partage  entre  la  production,  la  transformation  et  la  diffusion  est  réalisé   L'implication  de  chaque  maillon  de  la  chaine  soit  représenté   Un  mouvement  national  ce  met  en  marche  des  aujourd'hui   Tous  les  filières  agricole  sont  représentées.   On  part  des  marchés  pour  revenir  à  la  production  et  à  la  semence   On  tue  le  concept  "small  is  beautiful"   Interdisciplinarité   Si  les  débats  sont  à  la  fois  stimulants  et  respectueux  de  la  diversité  des  participants   S'il  permet  réellement  de  décloisonner  les  maillons  des  filières  alimentaires  et  favoriser   dialogue  avec  les  consommateurs   Si  les  différentes  performances  —économiques,  environnementales  et  sociales—  de   l'agriculture  sont  prises  en  compte   Xx   Si  les  débats  portent  sur  les  différents  niveaux  :  exploitation,  filière,  territoire,  planète   Tous  les  acteurs  sont  représentés  et  s'expriment  (depuis  la  recherche  jusqu'aux   consommateurs  et  la  société  civile)   Il  attire  suffisamment  de  personnes   Il  attire  des  professionnels  de  filières  différentes   Rien  n'est  caché   Il  permet  de  dégager  des  thèmes  à  poursuivre  au  prochain  rendez-­‐vous   Une  franchise  totale   Les  filière  (agricole,  alimentation,  forêt,  ..)  ne  tirent  pas  la  couverture  à  eux,  mais  identifient   mutuellement  leurs  complémetarités  et  leurs  synegies.   L'on  peut  rendre  socialement  acceptable  l'insertions  dans  l'agriculture  et  la  forêt  les   technologie  inovantes  trop  souvent  diabolsées.   Remettre  du  bon  sens,  l,envie  d'entreprendre,  agriculture  et  modernite=  une  chance  et  des   atouts   Chaque  secteur  économique  arrive  à  faire  partager  sa  problématique  et  comprendre  celle   des  autres   17    
  • 19. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Permet  de  donner  des  pistes  de  développements  avenir   L'agroalimentaire  française  et  l'agriculture  française  sont  des  activitées  économiques  d'Avenir   On  remet  de  l'humain  dans  nos  échanges   Si  la  pluralité  syndicale  existe   On  ne  parle  pas  que  d'environnement   Beaucoup  de  visiteurs   Les  acteurs  partagent  pleinement  leurs  préoccupations  d'un  point  de  vue  de  leurs  valeurs  et   de  ce  qu'ils  croient  être  bon  pour  la  société  et  la  planète   Il  reflète  bien  les  opinions  de  l'ensemble  des  acteurs  concernés  (des  professions  en  amont  de   l'agriculture  jusqu'aux  citoyens)   Il  propose  des  pistes  d'actions  possibles  à  mettre  en  œuvre  en  identifiant  les  moyens   nécessaires   L'aspect  du  respect  de  l'environnement  est  présent  à  toutes  les  étapes   Une  volonte  commune   LES  PREOCCUPATION  DES  PRODUCTEURS  SONT  ENTENDU  A  LEUR  JUSTE  VALEUR  ET  QU  ON  SE   CACHE  PAS  DERRIERE  LE  POUVOIR  D  ACHAT  DU  CONSOMMATEUR   Ces  acteurs  font  preuvent  de  transparence  et  de  sinsérité,  pour  que  cela  apporte  quelque   chose.   S'il  n'est  pas  "récupéré"  par  des  lobbis  pour  l'agriculture  intensive   S'il  intègre  les  besoins  et  attentes  des  consommateurs   Les  gens  qui  ont  du  bon  sens  de  terrain  peuvent  s'exprimer  et  leurs  idées  reprises   Si  les  consommateurs  sont  invités  à  témoigner  ,  ce  n'est  pas  le  cas  des  le  depart   Si  les  grandes  pistes  envisagées  sont  le  résultat  d'une  collaboration  entre  les  tous  les  acteurs   de  la  chaine  alimentaire  et  que  les  raisonnements  prennent  en  compte  l'ensemble  du   système  et  ne  sont  pas  restreints  à  chacune  des  briques  élémentaires   Réunion  sera  un  succès  si  les  jeunes  et  étudiantes  répondront  -­‐  ils  peuvent  apporter   beaucoup  de  nouvelles  idées   Il  aborde  des  notions  de  filière  pour  des  matières  premières  moins  connues  et  maîtrisées  que   celles  issues  de  la  culture  ou  de  l'élevage  comme  le  lait/la  viande/les  céréales  (ex  :  les   poissons  sauvages)     Il permet de faire évoluer les mentalités   • • • • • • • • • • • • • ...  la  vision  du  consommateur  et  des  moyens  de  sensibilisation  sont  proposés   Il  permet  de  faire  évoluer  les  mentalités   Des  idées,  des  innovations,  des  partenariats  possibles  sont  soulevés  et  mis  en  oeuvre   De  nouvelles  idées  de  progrès  dans  la  gestion  des  systèmes  d'alimentation  émergent   Il  permet  de  faire  emmerger  de  nouveaux  projets,  de  nouvelles  idées  dans  une  agriculture   plus  responsable   Il  met  en  avant  les  excellences  de  l'agriculture  française,  dans  toute  leur  diversité,  du  paysan   à  l'agri-­‐manager   L'accompagnement  des  fournisseurs  des  IAA  vers  la  nouvelle  agriculture  durable   La  question  de  la  reconnaissance  des  cancers  comme  maladie  professionnelle  des   agriculteurs  est  évoquée   La  nouvelle  PAC  est  discutée  concernant  sa  mise  en  application   On  fait  un  point  sur  les  ingrédients  bios  introduits  dans  les  cantines  en  France  depuis  le   Grenelle   Orientations  significatives  de  l'agriculture  vers  des  modes  de  productions  plus  écologiques   Installer  une  grande  Boîte  à  Questions  /  Twitter  où  piocher  des  questions   Qu'on  y  aborde  les  vrais  sujets  de  l'agriculture  de  demain   18    
  • 20. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Et  pas  les  revendications  conservatrices  d'une  minorité   Si  les  différents  acteurs  réussissent  à  s'entendre   Si  ces  retombées  vont  au-­‐delà  des  supports  média  agricoles  et  agro-­‐alimentaires  =>  grand   public   De  nouvelles  collaborations  entre  agriculteurs  et  fabricants   Une  prise  de  conscience  des  enjeux  environnementaux  par  un  plus  grand  nombre   Il  permet  auxs  acheteur  de  prendre  en  compte  des  critères  de  mieux  disant  selon  des  normes   RSE.   Il  permet  de  faire  prendre  conscience  aux  participants  de  l'importance  d'une  alimentation   saine  et  durable   Nous  acceptons  de  considérer  l'agriculture  comme  une  filière  de  haute  technologie  à  l'image   d'airbus   Nous  arrivons  à  faire  prendre  conscience  aux  citoyens  du  rôle  géopolitique  de  l'agriculture   On  se  fixe  davantage  sur  les  gaspillages  à  éviter  que  sur  les  gains  de  productivté.   L'après  pétrole  est  clairement  énoncé  dans  le  cahier  des  charges  des  réponses   L'  enjeux  d'une  production  relocalisée  est  abordé  comme  axe  majeurs  des  réflexions   On  ne  s'enferme  pas  dans  des  "solutions"  autant  spécialisées  que  non  systémiques   Il  s'inscrit  dans  un  discourt  transparent   L'on  arrive  à  bien  différencier  les  besoins  des  différents  acteurs  de  la  restauration  qui  n'ont   pas  les  mêmes  besoins  (par  exemple  Mac  Donald  qui  est  cité  dans  le  film  et  un  restaurateur   indépendant  qui  défend  les  produits  du  terroir).   L'on  arrive  à  organiser  commence  à  le  faire  la  Chambre  d'Agriculture  des  points  de   distribution  pour  les  professionnels  mettant  en  contact  direct  les  restaurateurs  et  les   producteurs.   Si  l'on  parle  d'avenir   Des  intervenant  qui  traitent  de  sujets  innovants,  pas  obligatoirement  que  des  personnes  du   monde  agricole  et  agro  alimentaire   Si  l'on  positive   Si  les  à  priori  et  les  idéologies  restent  a  la  porte.   Si  le  passéisme  et  l'obscurantisme  sont  bannis   Le  consommateur  découvre  que  les  produits  qu'ils  consomment  peuvent  etre  produits  par   des  acteurs  locaux   Les  acteurs  de  la  grande  distribution  et  de  la  transformation  acceptent  la  réunion  avec  les   producteurs   Visites  d'usines  agro  alimentaires,  exploitations  agricoles  pour  sensibiliser  les  consommateurs   aux  enjeux  et  les  rendre  acteurs   Des  trophées  innovation:  produits,  cricuits  de  distribution,  protection  de  l'environnement   Comment  les  consommateurs  peuvent  contribuer  au  développement  des  acteurs  locaux?   Si  les  diktats  de  l'Europe  (en  matière  de  quota,  de  qualité  et  de  contrôle)  sont  les  mêmes   pour  tous  les  payss  mêmes  pour  tous  les  pays   Les  expériences  montrées  sont  innovantes  et  inspirantes   On  arrive  a  faire  prendre  conscience  de  l'importance  de  l'agriculture   À  faire  evoluer  les  contraintes  environnementales   Les  différents  sujets  sont  traités  de  façon  attractive  pour  les  jeunes  car  ils  ont  souvent   beaucoup  de  mal  à  se  concentrer  lorsqu'il  est  question  de  sujets  tels  que  ceux-­‐là   Il  répond  aux  grandes  questions  qui  se  posent  aujourd'hui  sur  la  qualités  de  la  nourriture  en   France   Il  est  vraiment  question  d'environnement   Dynamiser  les  exploitations  avec  de  nouvelles  filières   ....  à  l'issue  des  inititiaves  sont  prises  pour  faire  évoluer  l'appréciation  des  citoyens  et  des   19    
  • 21. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • consommateurs  sur  leur  agriculture  et  leur  alimentation   Des  idées  ont  éclos   .....  il  devient  contreproductif  d'émettre  des  doutes  sur  notre  modèle  agricole  et  la  qualité  de   notre  alimentation   Il  y  a  des  echanges  d  idees  entre  agriculteurs  tranformateurs  et  consommateurs  et  une  prise   de  conscience  collective   Changement  de  comportement  dans  les  affaires   Si  chaque  acteur  prèsent  sait  être  à  l'écoute  des  échanges  afin  de  faire  évoluer  son  outil  en   fonction  des  attentes  de  chacun   L'innovation  est  reconnue  comme  une  priortié  en  agriculture   L'irrigation  est  reconnue  comme  un  facteur  de  qualité  et  d'assurance  de  la  production   Les  participants  repartent  avec  de  la  plus  value   Les  marchés  export  sont  reconnus  utile  à  la  compétitivité  des  marchés  intérieurs   Le  grand  public  a  la  possibilité  d'assister  à  certaines  conférences   Informer  et  éduquer  les  consommateurs   Valoriser  la  fiabilité  et  le  savoir  faire  de  notre  agriculture   Prise  de  conscience  de  la  population  du  rôle  du  monde  agricole  de  proximité  dans  leur  vie  au   quotidient  et  la  nécessité  de  valoriser  notre  agriculture  française   La  prise  en  compte  d'un  changement  est  incontournable   Si  l'ouverture  à  cette  nouvelle  façon  de  penser  et  de  vouloir  travailler  demain  prend  la  place   des  anciennes  pratiques  et  des  anciens  clichés   Il  envisage  de  placer  les  modes  de  production  et  de  distribution  en  phase  avec  les  contraintes   de  l'individualisation  croissante   Tous  les  participants  prennent  conscience  de  l'urgente  nécessité  de  repenser  totalement  nos   modes  de  production  et  transformation  agro-­‐alimentaires  afin  de  les  rendre  plus  durables   dans  tous  les  sens  du  terme   L'agriculture  productive  n'est  plus  considérée  comme  néfaste  mais  positive  et  nécessaire   dans  les  média  et  l'opinion.   Il  faut  que  ces  sujets  intéressent  les  jeunes  afin  de  développer  une  image  attrayante  de   l'agriculture   Si,  à  la  course  à  la  productivité  et  à  l'argent  facile  qui  génère  les  grandes  arnaques  (à  la   viande,  à  la  composition  des  plats  préparés  etc...)  vient  se  substituer  le  respect  de  l''homme   et  de  sa  santé   Des  pistes  sont  élaborées  pour  dépasser  l'opposition  agriculture  intensive/protection  de   l'environnement   Si  il  permet  de  faire  comprendre  que  de  concilier  agriculture  productive  et  environnement  est   possible   Si  le  monde  agri-­‐agro  parle  d'une  seule  et  même  voix  pour  montrer  les  progrès  déjà  faits  et   les  projest  en  cours  en  termes  de  DD   Il  y  a  interventions  de  grandes  tetes  d'affiches  pas  trop  marquées,  ex:  hulot,  maud  fontenoy;   pour  sortir  du  vert  "politiquement  correct  et  culpabilisant"   Il  y  a  des  représentants  de  la  distribution,  de  la  grande  distribution  et  des  centrales  d'achats   ainsi  que  des  représentants  de  la  restaurations,  independantes,  chaines  nationales  ,   restauration  collectives,   Nous  dépassons  le  cadre  de  la  région   Une  agriculture  et  un  agroalimentaire  tournés  vers  l'avenir,  l'innovation,  les  technologie   nouvelles   Si  il  intègre  les  nouvelles  demandes  sociétales,  et  pas  uniquement  celles  des  producteurs   Le  développement  durable  est  le  fil  conducteur  des  innovations  et  propositions  à  venir   Le  facteur  "DURABLE"  est  enfin  pris  en  considération   20    
  • 22. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Si  les  différents  acteurs  ont  la  volonté  de  faire  évoluer  leurs  comportements,  leurs   appréhensions  de  ce  secteur  et  de  la  faire  savoir  autour  d'eux  en  portant  ces  nouvelles  idées   De  nouveaux  axes  de  recherche  et  d'innovation  sont  définis   Maintien  des  emplois  en  agriculture   Si  chacun  laisse  un  peu  de  côté  son  intérêt  personnel  au  bénéfice  de  l'intérêt  commun   Valorisation  des  métiers  de  l'agriculture   Une  place  importante  à  des  contributions  étrangères   Si  de  grands  relais  d'opinion  sont  présents   Des  pistes  pour  améliorer  la  production  agricole  et  la  transformation  des  produits  sont   trouvées   Si  les  politiques  éventuellement  présents  sortent  de  leur  clivages  gauche/droite  stérilisants   Il  donne  à  ceux  qui  le  regardent  "de  l'extérieur"  le  désir  de  considérer  l'agriculture  et  la   nourriture  comme  des  composantes  fondamentales  du  bien  vivre  en  société   L'agriculture  acquiert  une  image  moderne  plus  conforme  à  sa  réalité   Il  fait  prendre  conscience  aux  consommateurs  que  les  produits  agricoles  français  sont  parmi   les  plus  surs  et  de  haute  qualité   S'il  y  a  une  prise  de  conscience  en  ce  qui  concerne  les  conditions  d'élevage   Il  s'adresse  à  un  large  grand  public  et  aux  élus   Les  consommateurs  réalisent  enfin  que  les  contenus  de  leurs  assiettes  n'ont  jamais  été  aussi   variés   On  réalise  l'importance  économique  de  l'agriculture  pour  notre  pays  ;  il  faut  la  préserver   Les  associations  de  défense  de  l'envirronnement  prennent  acte  de  la  nécessité  d'évoluer  vers   de  l'innovation   L'agriculteur  améliore  son  image  d'homme  respectueux  de  la  nature  et  des  produits   alimentaires   L'innovation  en  agriculture  n'est  plus  considérée  comme  diabolique  !   La  réalité  de  la  globalisation  des  marchés  agricoles  est  prise  en  compte   Nous  avons  des  particpants  ouverts,  pas  arc-­‐boutés  sur  leurs  positions...   Notre  savoir  faire  est  reconnu  de  tous   Nous  améliorons  la  compréhension  de  l'agriculture  auprès  du  grand  public.   Les  distorsions  de  concurrence  au  sein  de  l'UE  sont  abolies.   Les  concentrations  de  nos  fournisseurs  sont  freinées.   La  capacité  exportatrice  de  notre  agriculture  est  reconnue   Il  y  a  une  réelle  solidarité  entre  les  filières   Une  perception  réaliste  de  ce  qu'est  l'agriculture  d'aujourd'hui  est  diffusée   Il  permet  de  remettre  l'agriculture  comme  étant  une  chance  pour  notre  pays   On  cesse  d'importer  des  produits  tronqués  et  de  mauvaise  qualité  social  et  environnemental   Il  homogénéise  les  lois  et  leur  application  en  europe   Si  nos  enjeux  alimentaires  sont  mis  en  perspectives  avec  des  problématiques  de  pays   émergents   Si  sont  évoquées  des  initatives  innovantes   L'etat  devient  le  premier  acteur  et  montre  l'exemple  (cantine  des  écoles  et  des   établissements  publics   On  valorise  les  filières  d'excellence   Il  traite  les  sujets  par  filières  et  non  par  silo   Faire  en  sorte  que  l'agriculture  soit  VERITABLEMENT  une  agriculture  européenne,  et  non  pas   la  cohabitation  d'agricultures  nationales   Faire  en  sorte  que  nos  agriculteurs  puissent  vivre  décemment  de  leur  métier  en  répartissant   les  subvention  sur  TOUS  les  agriculteurs  et  non  plus  seulement  les  gros...   Débats  intéressants  et  constructifs   21    
  • 23. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Le  consommateur  a  pris  conscience  de  l'importance  de  la  filère  agricole  et  agroalimentaire   dans  son  quotidien   Il  apporte  des  idées  nouvelles   Comment  concilier  qualié,  quantité  et  rentabilité  d'un  produit  agricole  (donner  des  exemples   de  réussite)   L'union  de  toutes  les  filières  se  fait  autour  d'une  ou  deux  idées  force  pour  porter  le  message   aux  politiques   L'innovation  dans  chaque  filière  est  perçue  et  reconnue  utile  par  les  autres  filières   ...  il  a  une  répercussion  auprès  du  public  pour  faire  connaître  les  problématiques  de  ce   secteur  et  leur  donne  les  moyens  de  s'impliquer  dans  les  changements  à  venir   Les  tendances  d'évolution  des  marchés  nous  concernant  sont  connues   ...  cela  permet  de  faire  devenir  ce  sujet  un  élément  important  dans  les  discussions  politiques   que  ce  soit  au  niveau  local  que  national   Parler  de  la  place  des  zones  intermediaires,  parent  pauvre  de  l'agriculture  francaise.   tout  le  monde  est  objectif   Tout  le  monde  y  met  du  sien   Tout  le  monde  fait  un  effortpour  aller  dans  une  même  direction   Penser  à  l'environnement   Les  gens  restent  ouverts   Le  débat  sur  les  OGM  ne  monopolise  pas  les  voies  de  progrès  et  d'innovations  en  grandes   cultures   Qu'il  soit  plus  question  de  comment  réussir  à  l'avenir  plutôt  que  de  rester  sur  ce  qui  ne  va  pas   aujourd'hui  (meme  si  il  faut  en  parler)   Il  permet  à  des  gens  de  prendre  conscience  de  l'importance  du  tissu  social  dans  la  production   agricole   il  y  a  une  sensibilisation  au  près  du  grand  publique  à  consommer  locale   Si  chaque  acteurs  est  conscient  de  ces  propres  enjeux  mais  aussi  ceux  des  autres   Chacun  veut  bien  faire  quelques  consessions   On  y  parle  de  responsabilité  environnementale,  sociale,  et  d'éthique  des  produits   Il  y  a  une  réelle  ouverture  d'esprit  sur  le  le  monde,  sur  notre  compétitivité   Les  acteurs  de  d'autres  filières  sont  présents  et  prennent  eux  aussi  consciences  des  nouveaux   enjeux   Les  acteurs  sont  là  pour  échanger  sur  leurs  expériences   La  communication  sur  ce  rendez  vous  est  active   On  prend  véritablement  en  compte  le  respect  de  l'animal   On  arrive  à  prendre  en  compte  tous  les  élèments  pour  protéger  l'environnement  :  faune,   flore,  sol,  ...  dans  l'ensemble  de  la  filière   Le  debat  est  constructif  entre  les  differents  acteurs  de  la  filiere   S'il  y  a  plus  de  transparence  entre  producteurs-­‐transformateurs-­‐distributeurs-­‐consommateurs   Arrêter  de  toujours  vouloir  produire  plus   Les  gens  prennent  conscience  des  enjeux  agricoles  d'aujourd'hui   Les  instituts  de  recherche  présents  arrivent  à  se  placer  au  niveau  des  autres  acteurs  et  à  les   convaincre  que  ce  sont  plus  que  des  résultats  de  labo   L'image  de  l'agriculture  française  est  revalorisée  auprès  du  grand  publique   Il  tient  compte  des  besoins  des  consommateurs  français  mais  aussi  de  ceux  des  pays  en   développement.   Il  trouve  des  solutions  innovantes  favorisant  les  petits  producteurs  comme  les  plus  gros.   On  réussit  à  trouver  de  nouvelles  idées  de  compris  afin  de  faire  bouger  l'agriculture  française   afin  qu'elle  soit  toujours  en  phase  avec  les  demandes  du  marché   •  Les  interventions  sont  de  qualité,  ont  du  sens  et  sont  compréhensibles  par  le  plus  grand   22    
  • 24. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • nombre.   •  Les  conditions  sont  réunies  pour  favoriser  les  échanges  constructifs  :  Ecoute  active,  Parler  «   vrai  ».  S’inspirer  des  techniques  de  CNV  (communication  non  violente).   Rapprocher  les  consommateurs  urbains  de  l'agriculture  :  la  consommation  des  produits  de   saison   Des  propositions  à  long  et  moyen  termes  sont  faites   Préoccupation  environnementale  plus  poussée   La  france  se  rend  compte  de  ses  capacités  de  production  agricole,  son  savoir  faire...   L'aspect  de  "durabilité"  à  moyen  et  long  terme  est  le  fil  conducteur  des  missions  et  activités  à   réaliser.   Rééduque  les  consommateurs   Il  oriente  vers  une  nouvelle  révolution  agricole   Croissance  quantitative  ou  qualitative   On  valorise  nos  Femmes  et  hommes,  nos  compétences  et  nos  régions   Les  producteurs  cessent  enfin  d'etre  la  variable  d'ajustement.   Si  on  pense  organise  et  administre  productions  et  producteurs  selon  leurs  cycles  de  temps   L'objectif  reste  la  santé  des  consommateurs  et  des  producteurs   Enfin  on  arrete  ce  clivage  politique  stérile   Enfin  on  pense  à  l'unité  nationale   L'ensemble  des  composantes  de  la  durabilité  sont  pris  en  compte  (sociale,  économique,   environnementale))   Prise  en  compte  de  plusieurs  modèles  d'agricultures  /  Evolution  des  attentes  quant  à  une   demande  de  produits  standardisés   Les  réflexions  ne  se  centrent  pas  exclusivement  sur  des  modifications  de  pratiques  mais   intègrent  ces  réflexions  plus  largement  dans  les  filières  amont  et  aval   Il  est  source  de  nouvelles  solutions.   Les  consommateurs  prennent  consciences  de  la  difficulté  de  produire  face  à  la  concurrence   Si  les  politiques  francçais  ne  viennent  pas  polluler  le  Rdv   Il  permet  une  prise  de  conscience  des  enjeux  de  demain.   Avec  des  exemple  montrant  que  c'est  possible,  mm  à  grande  échelle!   Nous  réconcilions  producteurs  et  consommateurs   Les  politiques  et  les  ONG  sont  capables  d'entendre  les  desiderata  du  monde  agricole   On  peut  faire  comprendre  que  les  règlementations  actuelles  brident  les  possibilités  de   répondre  aux  besoins  des  marchés   On  considère  que  l'agriculture  est  une  activité,  voire  une  industrie  comme  les  autres   Si  on  réussi  à  produire  plus  durablement   S'il  donne  un  élan,  des  perspectives  positives  pour  l'avenir   Si  les  débats  permettent  d'identifier  quelques  grands  buts  et  objectifs  pour  des  innovations   Il  positionnait  le  territoire  comme  pole  majeur  de  l'innovation  agro   Les  praticiens  doivent  être  ouverts  à  de  nouvelles  idées  et  veulent  les  appliquer   Si  permet  au  decideur  politique  de  prendre  conscience  d'agir  efficacement  pour  reduire  les   différences  entre  pays  europeens   Les  acteurs  de  la  chaîne  alimentaire  qu'ils  soient  "petits"  ou  "gros"  sont  respectés   Les  acteurs  ne  cherchent  pas  seulement  à  sensibiliser  mais  à  convaincre  les  personnes   présentent  avec  des  arguments  pertinents  et  pas  seulement  pour  leur  propre  intérêt   Considérer  le  travail  de  tous  les  acteurs  des  productions  locales  jusqu'aux  consommateurs,   est  primordial   Les  impacts  sociaux  et  environnementaux  des  activités  agro-­‐alimentaires  sont  pris  en  compte   Les  politiques  voient  ils  ,  la  production  légumière  diminue?   On  arrive  à  revaloriser  le  travail  des  agriculteurs   23    
  • 25. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • À  l'issue  de  ces  2  jours,  les  responsables  politiques  sont  conscients  des  enjeux  de  demain   On  essaie  de  sensibiliser  la  population  à  moins  gaspiller   Les  personnes  présentes  sont  au  fait  des  problèmes  actuels  de  l'aviculture  export   Démontrer  plus  que  jamais  que  du  champ  à  l'assiette  le  souci  final  et  le  consommateur   Prise  de  conscience  de  l'enjeu  agricole,  alimentaire,  chimie  verte  pour  nos  teritoires  et   surtout  notre  economie   Si  les  relations  du  producteur  au  consommateur  s'améliorent   Si  la  formation  professionnelle  des  futurs  agriculteurs  est  présentée  comme  centrale,  pour   l'avenir  de  la  planète  et  de  l'humanité   Si  les  solutions  de  vente  directe  du  producteur  au  consommateur  sont  largement  proposées   Il  permet  au  gens  de  changer  leur  vision  surl'agriculture   L'agriculture  biologique  se  développent   L'approche  permet  l'échange,  même  pour  les  plus  timides   Les  tous  les  foyers  comprennent  que  la  nourriture  de  proximité  est  à  privilégier   Si  les  échanges  sont  riches   L'intérêt  général  est  au  centre  des  débats  (pas  de  prises  de  positions  en  fonction  uniquement   d'intérêts  privés)   Les  thèmes  abordés  sont  en  adéquation  avec  les  attentes  des  acteurs   Nous  comprenions  les  vrais  apports  alimentaires  que  l'être  humain  à  besoin   Ont  parler  des  effets  est  cause  de  la  viande,  qui  tue  chaque  annèes  plus  de  personnes  que   l'industrie  du  tabac!   Les  thèmes  abordés  sont  pertinents  et  d'actualité  pour  permettre  une  adhésion  du  plus   grand  nombre   Il  montre  une  solidarité  de  la  filière  au  souci  de  son  développement   Nous  parvenons  à  mettre  en  évidence  la  nécessité  d'harmoniser  les  règles  qui  déterminent  le   jeu  de  la  concurrence.   Il  y  a  une  reflexion  à  long  terme   Il  y  a  une  reflexion  à  long  terme   Ont  parler  du  lait  qui  entraine  beaucoup  de  maladie.  alors  que  les  média  en  font  des   campagne  de  propagande  pour  dire  qu'il  faut  en  consommé  plusieurs  fois  par  semaine  et  voir   par  jour!   Les  petites  structures  agricoles  seront  enfin  prises  en  compte  (et  non  uniquement  les  grosses   exploitations)   Les  français  soient  informés  des  chantiers  mis  en  oeuvre  pour  leur  assurer  une  meilleure   alimentation  dans  le  respect  des  objectifs  du  développement  durable.   Une  volonté  fédératrice  est  affichée.   Une  dynamique  de  collaboration  entre  les  acteurs  est  insufflée   L'agriculture  est  solidaire  de  toutes  ses  formes   L'utilisation  d'outils  de  communication  et  de  réflexion  systémique  sont  employés  (rich   pictures,  visionning  par  exemple  :  me  contacter  pour  plus  d'informations).   Le  grand  public  est  largement  informé  des  conclusions  de  ce  forum   Cette  rencontre  permet  un  rapprochement  des  acteurs  de  la  filière  pour  réféchir  ensemble  à   leur  futures  pratiques   Les  aspects  de  circulation  de  l'information  et  du  savoir  au  sein  de  toute  la  filière  agricole  sont   remis  en  question.   Si  à  la  fin  du  forum,  les  participants  voient  comment  eux  et  leurs  partenaires  peuvent  agir  en   faveur  d'une  agriculture  plus  durable.   La  thématique  de  la  protection  des  plantes  est  abordée.   Les  consommateurs  prennent  vraiment  conscience  des  problèmes  agricoles   Des  projets  d'agriculture  biologique  sont  initiés.   24    
  • 26. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Les  chercheurs  et  les  agriculteurs  arrivent  à  se  mettre  d'accord  sur  les  problèmes  à  traiter  en   priorité  à   Il  y  a  une  prise  de  conscience  que  l'énergie  à  bas  coût  est  le  moteur  du  modèle  agro-­‐ alimentaire  actuel  et  donc  que  le  modèle  n'a  pas  durable   Les  filières  agricoles  (amont  et  aval  de  la  production)  se  préoccupent  du  rôle  de  l'énergie   (quels  aménagements  lorsque  demain  l'énergie  sera  rare  et  cher?)   Faire  évoluer  image  des  agriculteurs  (pollueurs,  sans  qualification)  vers  une  image  de   nourrisseur  de  le  société,  donc  valorisante   Si  vous  ètes  disposés  à  vous  poser  les  bonnes  questions.   Ce  Forum  permet  d'éclairer  nos  concitoyens  sur  les  craintes  technophobiques  concernant   l'imaginaire  de  l'alimentation   Si  les  débats  sont  francs  et  directs  (pas  de  langue  de  bois)   Si  les  débats  participent  à  donner  une  meilleure  image  de  l'agriculture,  agroalimentaire  et  de   l'alimentation   Si  les  débats  sont  retranscrits  de  façon  à  toucher  le  grand  public  et  les  consommateurs   Des  visions  différentes  mais  réalistes  se  confrontent   Les  industriels  prennent  conscience  que  derrière  chaque  prix,  il  y  a  la  vie  d'un  chef   d'exploitation   Chaque  acteur  y  apporte  une  solution  au  problème  de  l'autre.   Le  débat  est  constructif   La  production  durable  sera  au  milieu   L'  on  intègre  la  nécessité  de  réduire  la  surproduction   Tout  le  monde  prend  en  compte  la  priorité  de  l'environnement  et  ensuite  du  social  puis  de   l'économie  et  non  l'inverse  comme  on  le  fait  aujourd'hui.   Il  est  porteur  d'espoir   Les  pratiques  agricoles  et  agroalimentaire  sont  performant  dans  le  respect  de   l'environnement.   Il  peut  contribuer  a  faire  bouger  les  lignes  sur  des  reglementations  sterilisantes   Collaborations  gagnant  _gagnant  au  service  potentiel  de  tous  les  agriculteurs  ,   Il  valorise  les  multiples  dividendes  des  activites  Ex  de  la  pisciculture  :deficit  commercial,   protection  ...   Ce  rendez-­‐vous  sera  réussi  si  le  plus  grand  nombre  d'entre  nous  se  est  sensible  aux   S'il  est  identifié  comme  un  nouvel  évènement  majeur  caractérisant  le  lien   agriculture/alimentation   Si  ces  enjeux  sont  compatibles   La  place  de  l'agriculture  dans  la  sociéte   Si  les  expériences  du  bio  sont  prises  en  compte  et  ont  leur  place  dans  le  forum   les  divers  points  de  vue  seront  équanimement  respectés  (droit  à  l'expression,  qualité   d'écoute)   Il  arrive  a  faire  prendre  concience  à  TOUT  les  acteurs  les  3  piliers  de  la  durabilité   Sincérité  des  participants   Tous  le  monde  y  met  du  sien   L'innovation,  l'entrepreneuriat  sont  mis  en  avant   On  parle  vraiment  des  problemes  agricoles  dans  l  interet  de  tous   Il  participe  au  décloisement  de  la  filière  agricole   Le  forum  comprend  aussi  des  ateliers  pour  faire  comprendre  au  public  (professionnel  ou  non)   de  manière  concrète  (maquette,  vidéo)  des  process  de  fabrication,  la  conception  HQE,  les   transferts  d'antibiorésistance  etc   Chacun  prend  en  conpte  l'avis  des  autres   SINCERITE  EST  AU  RENDEZ  VOUS   25    
  • 27. • • • • • ...le  respect  des  hommes  et  de  l'environnement  sont  au  centre  des  préoccupations!   Il  traduit  la  volonté  nette  de  l'ensemble  de  la  filière  agri-­‐agro  à  travailler  ensemble  à  des   techniques  et  des  fonctionnements  qui  permettront  de  nourrir  les  hommes  de  demain  en   respectant  notre  environnement   Il  y  a  possibilité  de  faire  des  rencontres  improbables   Si...  le  grand  public  prend  conscience  de  l'importance  de  maintenir  une  agriculture  forte  en   France   On  prend  en  compte  tous  les  liens  existant  de  l'amont  à  l'aval  de  l'agriculture,  ses   fournisseurs  et  ses  clients  (IAA,  distributeurs)  jusqu'aux  consommateurs     Il entraîne une dynamique d'actions au-delà des belles paroles   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Il  entraine  une  dynamique  d'actions  au  delà  des  belles  paroles   Des  engagements  sont  pris  par  les  participants  pour  faire  avancer  une  idée  au  sens  RSE   Si  quelques  têtes  d'affiches  donne  du  poids  et  de  la  notoriété  au  RDV.   Quelques  idées  concrètes  en  ressortent   Si  des  actions  concrètes  découlent  de  ces  2  jours   Il  y  a  de  la  solidarité  et  des  réformes  en  adéquation  avec  les  partenaires   Il  y  a  de  vrais  décisions  qui  sont  prises  pour  valoriser  les  métiers  en  lien  avec  ces  secteurs   Le  ministre  de  l'agriculture  vient  participer  et  s'engager  dans  des  actions  concrètes   Les  idees  innovantes  et  realisables   S'il  propose  une  voie  de  réalisation  en  clôture  du  collque   Le  pragmatisme  et  la  réalité  des  faits  soient  les  moteurs  des  changements  attendus   Tous  les  acteurs  s'engagent  et  tiennent  les  résolutions   Nous  fixons  des  objectifs  clairs  ambitieux  et  responsable  pour  chacun   Il  peut  apporter  une  ou  deux  réponses  concrètes  à  adopter  rapidement   Des  solutions  concrètes  et  applicables  sont  trouvées   Ras  le  bol  du  théorique,  il  faut  du  concret  et  de  l'opérationnel   Si  une  suite  à  donner  est  proposé  avec  un  échéancier  par  action   Si  les  messages  poussent  à  l'action   Chacun  des  participants  qui  le  souhaitent  peuvent  s'impliquer  concrètement   Il  en  sort  une  ou  deux  actions  concrètes.   Des  réponses  concrétes  sont  apportées  aux  questions  qui  seront  posées   Les  Objectifs  définis  pour  cette  manifestation  sont  atteints.   Il  donne  lieu  à  des  solutions  concrètes  en  matière  d'alimentation  durable   Un  plan  d'action  est  mis  en  oeuvre   Un  projet  concret  en  ressort   Les  axes  de  travail  ne  sont  pas  trop  nombreux  afin  d'aller  an  profondeur  sur  les  sujets   principaux.   Chacun  s'approprie  une  idée  à  développer,  un  projet  à  mettre  en  oeuvre   Il  ya  des  idées  concrètes  sur  la  valorisation  de  la  chaine  alimentaire  et  pas  uniquement  des   exposés  théoriques   Si  une  vraie  réglementation  sur  l'utilisation  des  OGM  et  des  produits  pesticides  s'impose  aux   lobbies  des  semenciers,  notamment  les  Monsanto  et  entreprises  affiliées   A  creer  de  nouveaux  debouches   Le  loiret  réussi  a  développé  sont  industri  agro  alimentaire   Les  enjeux  de  compétitivité  sont  compris  par  tous   Il  aboutit  à  de  vraies  solutions   Fédérer  les  entreprises   26    
  • 28. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Des  idées  concrètes  émergent  et  pas  seulement  des  discours  institutionnels   S'il  permettait  de  mettre  en  lumière  les  profits  réalisés  par  la  grande  distribution   Si  les  médias  régionaux  montrent  notre  agriculture  de  filière  durable  auprés  des  citoyens  de   notre  région,  ...  enfin  !!   Il  se  traduit  concrêtement  au  niveau  des  exploitations  agricoles  par  des  gains  de  productivité,   environnementaux  (baisse  des  pollutions  agricoles)  et  sociaux  (pour  les  agriculteurs  et  leurs   salariés)   Cela  debouche  sur  des  actions  concretes  baisse  de  charges,  diminution  reglementation...   A  l'issue  du  Forum  les  lignes  ont  bougé,  des  liens  nouveaux  se  sont  créés  et  une  réelle   volonté  d'avancer  concrètement  se  fait  jour.  Création  de  groupes  de  réflexion  thématiques   Si  les  interventions  ne  sont  pas  trop  conceptuelles  mais  avec  des  perspectives  concrètes   (business)  pour  les  entreprises   Agriculteur,  consommateur,  entreprise  de  la  grande  distribution  et  pouvoir  public  sont  réunis   Nous  repartons  avec  des  solutions  concrètes   Il  arrive  à  ressortir  une  matière  exploitable,  simple  et  pragmatique   Des  partenariats  construits  entre  les  agriculteurs  locaux  et  la  filière  industrielle  :  répondre   aux  besoins  des  industries  agroalimentaire  tout  en  restant  compétitifs  et  garantissant  un   revenu  correct  pour  l'agriculteur   Une  agriculture  et  un  agroalimentaire  qui  répond  aux  attentes  des  clients  (français  et   étrangers)  aux  besoins  alimentaires  et  aussi  non-­‐alimentaires   Il  parvient  à  créer  une  ambiance  et  une  dynamique  propice  à  des  échanges  volontaristes   Le  gouvernement  donne  son  accord  et  son  aide  sur  les  grandes  directives  de  la  feuille  de   route   Amélioration  compétitivité  de  l'agriculture  employeuse  de  main  d'oeuvre   Creation  de  groupes  d'agriculteurs  qui  iront  vers  des  produits  nouveaux   Des  thèmes  concrets  autour  de  l'innovation  en  agriculture  sont  identifiés  par  des   entrepreneurs  et  des  chercheurs   Il  y  a  une  dynamique  en  amont  et  que  les  acteurs  locaux  sont  impliqués  (région,  entreprises,   agriculteurs..)   Du  concret  en  ressort!   ...  Tous  les  acteurs  de  la  filière  réussissent  à  se  fédérer  et  à  élaborer  une  charte  commune  sur   les  bonnes  pratiques  assortie  d'un  calendrier  d'actions.   Les  perspectives  d'avenir  qui  en  découleront  soient  motivantes  pour  nos  enfants   Actions  économiques,  sociales,  politiques   Des  idées  "force"  sortent  d'une  synthèse  et  détermine  un  plan  d'actions  à  mettre  en  oeuvre   avec  un  calendrier.   Il  trouve  le  soutien  des  politiques   Il  apporte  des  perpectives  reelles  et  concretes  a  notreprofession  d'eleveur   Il  permet  de  faire  ressortir  des  idées  et  actions  concrètes   Il  suscite  l'envie  d'une  nouvelle  édition  et  permet  de  s'inscrire  dans  la  durée   Il  débouche  sur  des  résultats  concrets  (partenariats  entre  différents  secteurs,   expérimentations....)   Développer  la  possibilité  d'acheter  à  l'unité  et  de  réduire  les  emballages   Si  les  enjeux  ou  objectifs  de  l'agriculture  de  demain  sont  clairement  définis  et  acceptés   Il  est  suivi  de  valorisation  concrète  sur  le  territoire   L'action  est  relayée  par  les  différentes  institutions  (chambres)  et  autres  services  techniques   ...  des  pistes  concrêtes  de  projets  à  développer  pour  améliorer  la  distribution  et  la  production   d'aliments  de  façon  durable  et  écologique  sont  lancés  avec  des  objectifs  pour  le  rendez-­‐vous   de  l'année  prochaine.   Est  mis  en  avant  les  techniques  agricoles  respectueuses  de  l'environnement.   27    
  • 29. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Tout  le  monde  tiens  sa  parole  et  ne  se  degonfle  pas   Aider  les  agriculteurs  dans  des  demarches  de  production  plus  ecologiques  (semis  sous   couvert,  cultures  intermediaires  generalisee  apres  chaque  culture...)   Il  y  a  un  engagement  de  chacun   Les  discours  sont  clair  et  concis  -­‐  afin  de  n'aller  qu'a  l'essentiel   Il  existe  des  exemples  concrets  allant  de  l'amont  à  l'aval  et  jusqu'au  consommateur   Il  ya  des  pistes  de  réflexion  concrètes  pour  renforcer  l'autonomie  protéique  dans  les  élevages   Il  ya  des  pistes  concrètes  pour  renforcer  la  compétitvité  des  élevages  pour  chacune  des   filières  animales   Des  vraies  solutions  sont  présentées  et  débatues,  et  non  pas  seulement  des   questionnements  infinis   Chaque  acteur  de  la  filiere  a  une  volonte  d  avancer  dans  le  meme  sens  que  les  autres  acteurs   Il  en  découle  des  actes   Apport  de  réponses  concrète  aux  enjeux  de  l'agriculture  de  demain   Ce  qui  ressort  des  discussions  mène  à  un  réel  changement  et  pas  seulement  à  un  discours  de   plus   Des  innovations  concrètes  et  productrices  d'effets  sont  mises  en  avant   Il  y  a  de  l'échange  et  des  reflexions  concrètes  sur  notre  consommation  et  nos  besoins   •  Une  place  est  faite  aux  initiatives  citoyennes  en  liens  avec  le  sujet  (ex  :  AMAP,   consommation  collaborative  etc.…)   Des  actions  concrètes  sont  mises  en  place  suite  au  forum   Des  solutions  sont  envisagées  pour  soutenir  l'élevage  français   Il  y  a  des  réponses  concrètes  aux  question  de  chacun.   Si  il  en  ressort  des  engagements  concrets  et  des  plans  d'actions   On  cherche  ensemble  des  solutions  innovantes  pour  associer  qualité  et  quantité   Il  aide  et  conseille  les  agricultures   Tous  les  acteurs  de  la  chaîne  alimentaire  s'engagent  dans  la  même  direction   Il  en  sort  des  synergies  et  des  contacts  entre  acteurs   Des  solutions  concrètes  aux  problèmes  de  nourrir  le  monde  sont  trouvées  et  explicitement   exprimées.   Les  problèmes  rencontrés  et  les  propositions  de  progrès  sont  clairement  présentés  par  les   professionnels.   Il  permet  de  construire  des  projets  partagés  et  concrets  pour  l'amont  et  l'aval   Il  est  suivi  d'actions  concrètes   Si  les  engagements  pour  une  agriculture  raisonnée  sont  clairs   S'il  aborde  les  problémtiques  du  comment  faire  au  niveau  :  de  l'énérgie,  de  l'emplois,  de  la   biodiversité,  ....   S'il  propose  des  pistes  de  solutions  concrètes  et  innovantes  entre  l'économique,  l'humain  et   l'environnement.   Si  moins  de  charge   Si  moins  de  contrainte  administrative   Si  moins  de  sociale   Si  moins  de  contrainte  environmentale   Le  concept  de  3ème  révolution  agricole  et  agroalimentaire  prend  corps   Chacun  s'implique   S'il  met  l''acte  de  produire  et  l'économie  au  coeur  de  ses  débats   Un  calendrier  est  mis  en  place   Des  idées  concrètes  emmergent   Les  conclusions  sont  appliquées   Les  entreprises  et  les  filières  s'accordent  sur  des  objectifs  concrets  et  quantifiables   28    
  • 30. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Il  permet  de  trouver  des  solutions  aux  agriculteurs  face  à  la  volatilité  des  prix.   Permettait  l'implantation  de  projets  collaboratifs  clés  et  majeurs  sur  le  territoire   Il  propose  des  idées  et  des  solutions  pour  que  chacun  puisse  en  tirer  parti   L'agriculture  source  d'avenir,  emplois,  perspectives  pour  l'economie  francaises  de  rebondir   Des  travaux  ou  conférences  sont  organisées  dans  le  sens  de  l'agroécologie  soutenue  par  le   ministère  de  l'agriculture   Au  moins  quelques  cibles  et  échéances  claires  ont  été  définies.   Quelque  chose  change  ensuite   Si  on  réussi  à  faire  perdurer  l'agriculture  française   Il  abouti  à  des  mesures  fortes  de  regain  de  compétitivité   Les  idées  échangées  permettent  d'aller  au-­‐delà  de  la  théorie  et  de  mettre  en  application   Il  se  dégage  une  vision  structurante  et  pragmatique  de  l'avenir  immédiat  et  concret   Des  décisions  seront  prises  à  la  suite  de  cette  rencontre   Il  montre  des  études  de  cas,  ici  et  dans  le  monde  entier   Des  décision  sont  prises   Penser  pour  agir,  concrétiser,  avoir  des  actions  pragmatiques,  qui  ont  du  sens   Les  débats  nous  permettent  de  décloisonner  nos  pensées  et  nos  actions   Des  actions  concrètes  (individuelles  ou  collectives)  sont  initiées  rapidement   Si  des  solutions  et  cas  concrets  sont  présentés   Si  les  actions  entreprises  sont  simples  à  mettre  en  oeuvre   ...et  débouche  sur  des  décisions  d'action  commune   Si  des  décisions  concrètes  et  applicables  sont  prises   Des  réponses  concrètes  sont  apportées  aux  problématiques  posées   Chacun  puisse  s'exprimer   Le  grand  public  (consommateur  final)  fait  echo  de  cet  événement   A  l'issue  de  ce  forum,  des  engagements  sont  pris.   Il  aboutit  à  des  solutions  pour  maintenir  une  agriculture  de  type  familiale  en  France  et  non   pas  des  grosses  exploitations  industrielles  comme  on  peut  en  voir  apparaître  en  Allemagne  et   même  en  France.   Chacun  prend  conscience  de  l'impérieuse  nécessité  de  protéger  notre  agriculture  dans  sa   diversité   Renforcement  de  l'intégration  des  filières  en  prenant  en  compte  les  contraintes  et  les   attentes  des  différents  acteurs   Il  a  donné  naissance  à  au  moins  un  projet  collectif  (regroupant  différentes  catégories   d'acteurs  socio  économiques)  concret,  dans  le  champ  d'ambitions  des  rencontres,   Des  actions  concrètes  en  résultent,  pour  une  meilleure  compétitivité  respectant  aussi   l'environnement  et  les  hommes  (influence  sur  la  réglementation  européenne  par  exemple)   Un  objectif  commun  réunit  les  différents  acteurs  des  filières  agricoles  (producteurs  -­‐-­‐>   consommateurs)   Des  solutions  simples  à  la  résolution  des  problèmes  sont   Tout  individu  assistant  à  cette  manifestation  repart  avec  une  idée  en  tête  pour  agir  de   manière  responsable  à  son  niveau.   Des  actions  concrètes  "amorçant  une  dynamique  de  changement"  sont  mises  en  oeuvre  à   l'issue  par  les  différents  acteurs  de  la  chaîne  alimentaire   Il  en  sort  des  résultats  concrets  et  applicables  à  court  et  moyen  terme   Des  actes  suivent  toutes  ces  belles  paroles   Projets   Des  décisions  concernant  la  condition  de  l'agriculteur  (retraite,  considération...)  sont  prises   Propositions   Si  il  débouche  sur  des  réalités   29    
  • 31. • • • • • • • • • • • • • • • • • • Si  on  est  dans  les  aspects  concrets  des  problématiques  et  que  des  solutions  concrètes  sortent   des  débats   Chacun  prend  par  au  problème  actuel  et  ne  se  contente  pas  d'attendre  que  ça  se  passe   Des  actions  concrètes  ressortent   Des  solutions  sont  trouvées  pour  garantir  une  alimentation  de  qualité  gustative   Il  est  concret   De  vraies  solutions  sont  apportées  pour  parer  aux  changements  climatiques  et  à  la  qualité   des  produits  agricoles.   Engagement  pour  des  actions  "rèduction  du  gaspillage"   Donnez  des  rendez-­‐vous  pour  des  prochaines  rencontres   Suivi  et  partages  des  actions  après  le  salon   Création  de  communautés  actives   Les  discussions  aboutissent  à  des  projets  réalisables  et  en  lien  avec  les  enjeux  d'aujourd'hui   et  de  demain   Il  est  pragmatique   On  réduit  le  coût  des  charges  salariales  (TVA  sociale)  -­‐  remplacement  équivalent   La  manifestastation  profitte  à  TOUS  les  agriculteurs  de  la  région  d'Orléans.   L'évènement  rejaillit  /  diffuse  des  participants  (a  priori  des  responsables)  vers  la  base  (les   acteurs  des  maillons  de  la  chaîne  sur  le  terrain)   On  diminue  toute  la  complexité  administrative   Comment  bien  préparer  les  futurs  entrepreneurs  de  l'agro-­‐alimentaire  de  demain   Si  l'on  est  sur  les  aspects  concrets  des  problématiques  et  que  des  solutions  concrètes   émergent     Si nous abordons les sujets globaux pour une alimentation responsable   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Si  nous  abordons  les  sujets  globaux  pour  une  alimentation  responsable   Le  sujet  est  abordé  à  la  fois  sous  l'angle  économique,  social  et  environnemental.   Sensibilisation  des  consommateurs   Si  ces  solutions  permettent  à  la  fois  d'être  compétitif  tout  en  respectant  une  certaine  éthique   Si  on  disait,  par  exemple,  "rendez  vous  de  l'agriculture  durable"  plutôt  que  "open  agrifood"  le   sens  ne  serait  pas  le  même  ...   Comment  lutter  contre  le  gaspillage?   Comment  manger  sain?  Actions  pour  réduire  les  engrais  chimiques  et  pesticides.   Des  débats  concernants  les  attentes  des  producteurs   Les  modèles  économiques  débattus  sont  compatibles  avec  une  réappropriation  possible  par   les  paysans  du  monde  et  l'absence  d'externalités  négatives  pour  ceux-­‐ci   Inciter  le  développement  de  l'agriculture  biologique   Si  les  messages  sont  clairs  sans  être  simplistes   La  question  de  la  responsabilité  sociale  et  environnementale  des  entreprises  est  débattue   L'intégration  de  l'agriculture  dans  l'environnement  économique   Le  mot  "responsable"  est  compris  de  la  mame  manière  par  tous   Il  est  pensé  et  organisé  de  manière  responsable   Il  donne  toute  sa  place  aux  questions  énergétiques  et  environnementales   Si  la  pression  fiscale  et  les  taxes  de  toutes  sortes  permettent  encore  aux  consommateurs  de   se  nourrir  correctement   Se  dégage  une  vraie  énergie  collective  vers  le  manger  mieux,  plus  sainement   Est  mis  en  avant  la  valeur  qualitative  des  aliments   Si  un  vaste  nombre  de  thèmes  divers  et  variés  Mais  en  lien  sont  abordés   30    
  • 32. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • ...  la  qualité  alimentaire  est  mise  à  l'honneur   Meilleure  optimisation  des  territoires  en  faveur  de  l'agriculture   Quels  prix  pour  une  alimentation  de  qualité  ?   Les  industriels  sont  transparents  sur  leur  coût  de  production:  matière  première  agricole  /   produit  fini   MODELE  AGRICOLE  "BAS  CARBONE"   L'on  prend  en  compte  tous  les  aspects  du  développement  durable...   Les  thématiques  sont  clairement  identifiées   Les  consommateurs  comprennent  aussi  les  besoins  des  producteurs  et  des  agriculteurs.   Il  redonne  des  salaires  a  ceux  qui  produisent  de  façon  raisonnée   On  responsabilise  le  consommateur  par  rapport  a  ses  desirata   On  tient  compte  des  besoins  réels  des  consommateurs   Diminuer,  voir  suppirmer,  tous  les  médicaments  que  l'on  peut  retrouver  dans  l'alimentation   La  qualité  passe  avant  la  quantité  (bien-­‐être  animal,  préservation  des  paysages,  diminution   des  intrants  chimiques)   Comment  obtenir  un  équilibre  biologique  en  faveur  de  l'homme  sans  trop  perturber  le  milieu   Le  souci  de  l'usage  parcimonieux  de  l'eau  reste  permanent   Les  enjeux  économiques,  sociaux  et  environnementaux  sont  pris  en  compte.   Il  est  gouverné  par  une  certaine  éthique   Une  alimentation  plus  responsable   Il  responsabilise  les  consommateurs   Promotion  de  l'agro-­‐écologie   Au  delà  de  la  problématique  de  la  "sécurité",  celle  de  la  "santé"  y  est  abordée  et  développée   Le  thème  de  "  la  disparition  des  surfaces  agricoles,  de  l'installation  ou  le  maintien  de  paysans   est  abordé  notamment  au  voisinage  des  grandes  agglomérations  et  des  régions  de  montagne   et  de  moyenne  montagne   Définition  de  éthique  alimentaire   Si  on  réussi  à  trouver  comment  nourrir  la  population  de  demain   Traçabilité  des  produits  de  consommation   Il  place  le  consommateur  citoyen  au  coeur  de  la  problématique.   S'il  aborde  les  lois  iniques  de  privatisation  du  vivant   Si  les  enjeux  environnementaux  sont  au  coeur  des  thèmes  et  des  innovations  promues   On  parle  de  biodiversité   Préservation  de  la  qualité  des  produits  français   On  décide  tous  d'être  responsable   Il  prend  en  compte  l'impact  des  productions  sur  l'environnement   Si  de  nouvelles  synergies  émergent  qui  permettent  d'aller  vers  une  agriculture  encore  plus   rescpectueuse  des  hommes  et  de  l'environnement   Agriculture  durable   L'image  de  l'agriculture  et  de  la  forêt  marquées  par  le  virage  de  l'écologie  en  sort  grandie   Voulons  nous  préserver  une  agriculture  en  France  de  qualité  et  trace?   Optimisation  de  l'utilisation  des  engrais  (moins  de  sur-­‐dosage)   Il  remet  la  qualité  des  produits  au  centre  de  la  consommation   De  la  mer  ,creation  d  activites  de  haut  niveau  ,valorisation  cereales  et  sous  produits  .  Eco   circulaire.   Les  sujets  "sensibles"  sont  abordés  de  façon  impartiale   On  laisse  une  place  aux  défenseurs  de  l'agriculture  raisonnée   Les  principales  préoccupations  sont  abordées   On  arrive  à  ce  que  chaque  acteur  s'engage  à  minimiser  une  pollution  (structure  en  matériaux   recyclés,  durée  des  transport  des  matières  minimisée,  outils,  ustensiles  recyclables...)   31    
  • 33. • • • ....  il  y  a  un  focus  sous  les  produits  sous  SIQO  (Signes  d'Identification  de  la  Qualité  et  de   l'Origine)   Les  industriels  prennent  en  compte  ce  qui  se  passe  en  amont  dans  les  fermes   Il  permet  d'aborder  de  confronter  différents  modèles  de  reconstruction  d'un  lien  entre   production  et  alimentation     Il a un écho au-delà de la sphère strictement agricole.   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Les  medias  généralistes  et  grand  public  relaient  le  message  sans  parti  pris   Les  problématiques  du  respect  de  l'environnement  sont  traitées.   L'état  (ou  la  volonté  des  gens),  s'engage  à  financer  plus  les  recherches  sur  le  bio,  le  recyclage,   les  systèmes  d'énergie  locale  pour  que  chaque  acteur  de  la  chaîne  alimentaire  puisse  fournir   un  service  écologique.   On  arrive  à  ce  que  chacun  des  acteurs  payeurs  de  services  à  l'étranger  s'engage  à  aider  celui   dont  il  fait  baisser  l'activité  localement  (SOCIAL-­‐la  concurrence  dans  le  respect  du  perdant)   Il  a  un  écho  au-­‐delà  de  la  sphère  strictement  agricole.   Les  medias  relaient  les  infos,  avant,  pendant  et  après   Il  organise  au  delà  de  l'évènement  en  lui  même  la  communication  post  salon   Les  retombées  médiatiques  sont  importantes   Des  moyens  importants  consacrés  à  la  communication  de  l'évènement   Il  est  médiatisé   La  communication  à  destination  du  grand  public  est  prudente   Il  est  médiatisé   Les  médias  en  parlent   Les  messages  véhiculés  sont  entendus  avec  bienveillance  par  les  pouvoirs  public   La  couverture  média  diffuse  largement  l'événement  et  les  conclusion  du  Forum   Vous  proposez  des  communications  réelles  et  objectives  au  grand  public  des  filières  agricoles   françaises   Les  médias  relaient  cette  initiative   Si  les  orateurs  arrivent  à  faire  comprendre  au  grand  public  (y  compris  les  plus  jeunes)  les   enjeux  à  venir.   Que  la  télé  arrête  de  dire  tout  et  'n'importe  quoi  sur  les  phytos   Le  niveau  de  médiatisation  est  élevé   OpenAgrifoodOrleans  déploie  une  lisibilité  Nationale  et  Européenne  des  systèmes  agricole,   agroalimentaires  et  environnementaux.   On  touche  les  particuliers   Toutes  la  populations  en  prend  consciences   Les  décideurs  politiques  comprennent  que  la  normalisation  excessive  de  l'agriculture  est  un   frein  à  l'innovation   L'échelle  d'analyse  (régional,  national,  européen,  mondial)est  clairement  définie   Il  éveille  la  curiosité  de  tout  type  de  consommateurs  (étudiants,  population  active,  retraités)   Les  médias  soulignent  les  apports  positifs  de  la  chaine  de  production  alimentaire  française   pour  nos  concitoyens  et  consommateurs   Les  sujets  sont  abordés  avec  une  approche  filière   Place  et  Incidence  sur  l'économique  régional  et  nationale   Ouverture  sur  des  emplois   On  fait  intervenir  les  responsables  économiques  locaux  et  nationaux   Les  pouvoirs  publiques  (Etat/Europe)  mettent  en  font  un  objectif  essentiel  de  ses  prochaines   années   Les  différents  acteurs  échangent  de  manière  interdisciplinaire   32    
  • 34. • • • • • • • • • • • • • • •   • • • • • Parle  de  notion  environnementale  telle  que  l'agriculture  biologique  ou  l'agroécologie   Le  législateur  suit  l'  avis  des  professionnels  par  la  suite   Il  prend  on  compte  toutes  les  fillières  agricoles,  et  leurs  opérateurs   Il  contribue  au  rayonnement  d'un  territoire   La  conciliations  entre  les  aspects  sociales,  environementales  et  économiques  sont  pris  en   compte   Les  membres  du  gouvernement,  spécialement  du  ministère  de  l'agriculture,  de  l'élevage  et   de  l'alimentation  font  bien  leur  devoir.   Les  grands  enjeux  sont  abordés  avec  des  personnes  à  hautes  responsabilités  pouvant  faire   bouger  les  choses.   Tous  les  acteurs  de  la  chaîne  de  production  de  la  fourche  à  la  fourchette  y  participent  à  cœur   et  prend  sa  part  de  responsabilité.   Il  sollicite  la  totalité  des  acteurs  (  des  agriculteurs  jusqu'aux  consommateurs  )   Tous  les  secteurs  concernés  sont  représentés  par  des  intervenants  variés   Tous  les  thèmes  important  sont  abordés   Tous  les  acteurs  des  filières  agricoles  et  alimentaires,  même  les  plus  petits,  sont  représentés   Prise  de  conscience  du  "juste  prix"  par  tous  les  acteurs,  au  premier  chef  les  distributeurs   Les  enjeux  sont  ramenés  à  diverses  échelles   Ouvert  à  tous  intéressés:  liste  des  catégories  pro  à  élargir  (ex:  bailleur  etc)  et  inscription  hors   liste  (ex:  autre,  à  préciser  texte  libre)   Les  filières  sont  mises  en  avant   Vie  humus  azote  eau   Préoccupation  sociale   L'aspect  dumping  social  est  abordé   Vous  parlez  des  aspects  sociaux  des  travailleurs   Une orientation et des idées RÉELLEMENT novatrices y naissaient   • • • • • • • • • • • • • • • • • • S'il  est  relayé  abondamment  et  efficacement  sur  les  réseaux  sociaux   On  aborde  le  thème  de  l'innovation  par  les  agriculteurs  et  de  la  gestion  de  la  prise  de  ce   risque.   On  parle  de  l'agrobiologie   Des  travaux  de  recherche  en  agriculture  biologique  sont  présentés.   -­‐il  est  producteur  de  valeurs:  initiatives  partenariales  ,décision  d  innovations  ,"  patriotisme   productif  "  ,   Ambitions   Une  orientation  et  des  idées  RÉELLEMENT  novatrices  y  naissaient   Est  abordée  la  question  du  progrès  génétique   Si  le  sujet  est  traité  dans  une  vision  long  terme,  sans  angélisme.   Des  résultats  de  la  recherche  moderne  y  sont  présentés   Il  permet  d'augmenter  les  liens  entre  la  recherche  et  l'agriculture   S'il  peut-­‐être  défini  un  objectif  de  la  politique  agricole  à  au  moins  10ans   Recommençons  a  regarder  les  bénéfices  des  innovations   S'il  a  de  l'ambition   L'on  aborde  les  questions  concernant  l'innovation   On  propose  des  solutions  innovantes  et  respectueuses  de  l'environnement,  de  la  santé  et  de   l'économie  des  territoires   Une  place  importante  et  donné  à  la  recherche  et  l'  innovation   Il  permet  de  faire  avancer  la  cause  de  l'innovation  technologique  pour  améliorer  la   33    
  • 35. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • productivité  de  nos  plantes  (OGM,  ...)   L'innovation  est  envisagée  de  manière  ambitieuse   Si  l'innovation  (mentionnée  plusieurs  fois  dans  le  film  introductif)  ne  concerne  pas  que  les   aspects  scientifiques  modernes  :  OGM  ou  engrais  nouvelle  génération...   Toutes  les  agricultures  innovantes  y  sont  représentées  (techniques  culturales  simplifiées,   agriculture  bio,  agriculture  de  conservation,  etc.)   Les  visiteurs  comprennent  le  rôle  de  la  recherche  pour  la  qualité  et  la  diversité  de   l'alimentation   Les  mises  en  marché  de  nouvelles  molécules  phytopharmaceutiques  sont  simplifiées   C'est  novateur   Des  modes  originaux  sont  envisagés   Des  innovations  sont  présentées   Des  innovations  seront  proposées   Prospective  et  innovation   L'économie  circulaire  y  est  évoquée  (ou  écologie  industrielle)  dans  le  cadre  du   développement  d'agricultures  innovantes   Innovation   Les  nouvelles  technologies  sont  présentées   Les  nouvelles  trouvailles  de  nos  chercheur  y  sont  présentés   Des  projets  d'innovation  suivent  cette  rencontre   Il  est  innovant   On  nous  présente  des  solutions  concrètes  d'innovation  dans  la  conduite  des  cultures.   Ce  forum  permettait  d'ouvrir  un  réseau  de  relais  de  la  connaissance  apte  à  défendre  sur  le   terrain  une  argumentation  construite  et  raisonnable  pour  une  politique  d'innovation  agricole   Sous  le  feu  des  crispations,  idées  reçues  tenaces,  un  dialogue  constructif  s'ouvre  sur   l'importance  de  l'innovation  agronomique.     On intègre les notions de concurrence internationale   • • • • • • • • • • • • • • • On  parle  d'autonomie  protéique  en  France   On  intègre  les  notions  de  concurrence  internationale   On  considère  que  la  France  n'est  pas  le  centre  du  Monde   Les  pays  sont  assez  ambitieux  et  s'autorisent  à  être  autonomes  de  bout  en  bout  de  la  chaîne   alimentaire   Nous  arrivons  à  définir  nos  atouts  par  rapport  à  des  pays  plus  compétitifs  en  cout  de  main   d'oeuvre   Amélioration  de  la  balance  commerciale  Française   Si  la  dimension  planétaire  de  ces  enjeux  est  bien  mise  en  évidence  par  les  différents  acteurs   des  filières  en  cause   S'il  parvient  à  faire  reconnaitre  les  atouts  réels  de  la  France  dans  la  compétition   internationale   Mise  en  valeur  du  "Made  in  France"   Démontrer  la  qualité  et  le  savoir  faire  français   Des  acteurs  internationaux  y  participent  (comment  produire  aujourd'hui  sur  notre  territoire   sans  comprendre  mieux  ce  qui  se  fait  ailleurs?)   Des  échanges  constructifs  avec  des  représentants  décisionnaires  de  l'Union  Européenne  y   trouvent  leur  place   Une  filiere  agricole  compétitive   Si  l'agriculture  française  renonce  à  nourrir  le  monde  et  se  décide  à  respecter  la  France   L'agriculture  française  est  appréhendée  dans  le  contexte  de  mondialisation  tout  en  prenant   34    
  • 36. • • • • • • • • • • • • •   • prioritairement  en  compte  les  problématiques  locales  actuelles.   S'il  envisage  aussi  bien  l'équilibre  régional,  national  que  mondial   La  question  est  abordée  d'un  point  de  vue  mondial  et  pas  uniquement  franco-­‐français   Opportunités/menaces  des  filières  françaises   Les  produits  francais  sont  valorisés  et  accompagnés  sur  l'export   Promouvoir  l'industrie  agroalimentaire  française   La  dimension  internationale  est  présente   Il  permet  d'exprimer  les  craintes  de  voir  la  France  mise  en  marge  des  pays  influents  dans  le   domaine  de  la  production   La  réflexion  tient  compte  des  enjeux  français  et  surtout  monidaux   La  France  ne  rajoute  pas  de  contraintes  supplémentaires.   Nous  produisons  en  France  d'excellents  produits  avec  une  sécurité  alimentaire  irréprochable   Nous  avancons,  et  pouvons  nous  placer  face  à  la  concurrence   Un  context  holistic  pour  l'avenir  des  systèmes  alimentaires  français  est  tiré  de  l'échange.   La  situation  économique  et  sociale  actuelle  (faible  croissance  et  chomage  en  France  et  en   Europe)  sont  pris  en  compte  pour  structuer  la  filière  agro-­‐alimentaire  dans  son   environnement   Des  alternatives  de  production  agro-­‐alimentaire  en  France  génèrent  de  nouveaux  emplois   Les produits locaux sont valorisés   • • • • • • • • • •   • • • • • • • • • • • • • Les  produits  locaux  sont  valorisés   On  favorise  le  circuit  court   Le  terroir  dans  l'assiette   Notre  terroir  dans  nos  cuisine   L'asiette  de  notre  terroir   On  trouve  des  débouchés  locaux  aux  productions  du  loiret   Les  circuits-­‐courts   Les  politiques  locales  facilitent  les  circuits  courts   Les  consommateurs  et  certains  acteurs  de  la  filière  se  rendent  comptent  de  la  complexité   d'etre  acteur  dans  le  domaine  agricole,  de  mesurer  les  enjeux  d  acheter,  local,  francais,  une   manière  de  contribuer  au  devenir  du  monde  agricole   Nous  arrivons  à  trouver  des  solutions  pour  consommer  essentiellement  des  produits  locaux   ou  français   Les  acteurs  locaux  montrent  leur  contribution  a  l'économie  locale,  nationale,  internationale   On  n'oppose  pas  marché  de  proximité,de  niche,haut  de  gamme  avec  marché  de  masse   Est  mis  en  avant  les  échanges  de  proximité   Penser  aux  populations  locales  productrices   Le  thème  "  production  locale,  consommation  locale  est  abordé"   Les  circuits  courts  se  développent   Les  filières  courtes  et  de  proximité  sont  privilégiées   La  problématique  production  locale/consommation  locale  y  est  abordée  en  détail   Bonne  visibilité  des  activités  de  la  région   On  arrive  à  convaincre  le  consommateur  de  l'intérêt  d'une  production  locale   On  parle  de  l'agriculture  de  proximité   Il  contribue  à  la  fierté  des  habitants  d'un  territoire   Le  rôle  du  producteur  est  remis  au  centre  des  débats   35    
  • 37. Autres   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 90%  des  participants  se  prinscrivent  pour  l'année  suivante   Le  rôle  et  le  développement  de  la  permaculture   On  arrive  à  sensibiliser  les  jeunes  à  ces  secteurs   On  dispose  de  statistiques  montrant  la  rentabilité  économique  du  modèle  bio  sur  un  grand   échantillon  d'exemples   On  fait  un  point  sur  l'élevage  porcin  et  les  algues  vertes  en  Bretagne   Des  rdv  d'affaires  sont  programmés   Quels  débouchers  pour  les  jeunes?  Quelles  formations  pour  s'y  préparer?   La  qualité  des  interventions   Des  tendances  de  fonds  sont  partagées   Les  échanges  sont  constructifs   Des  journalistes  compétents  animent  les  débats   Des  données  fiables  sur  la  consommation  et  la  production  mondiale  de  céréales  sont   disponibles   Le  format  de  la  mnifestation  est  bien  choisit   Nous  arrivons  à  voir  ce  que  sera  demain  l'impact  de  l'internet  dans  nos  activités  (Vente  ou   Autre)   Ddd   Qualité   Les  différentes  méthodes  de  productions  sont  présentées  de  manière  objective   L'organisation  est  optimale:  on  sait  où  trouver  un  corps  de  métier  rapidement   Des  conférences  sur  un  large  choix  de  thème  peuvent  avoir  lieues  sur  un  temps  limité  pour   que  chacun  puisse  assister  à  différente  conférence   Le  salon  est  conviviale   S'il  y  a  des  temps  réservés  aux  travaux  en  ateliers   Les  besoins  de  qualité  et  d'information  des  consommateurs  sont  définis   Simplicité   Si  eaux  et  sols  parlent  des  mêmes  choses   Si  l'agricole  est  toujours  rural,  à  ne  pas  mélanger  avec  l'horti-­‐flori-­‐frutti  urbain   Accueil   L'on  partage  les  valeurs  humaines  et  qu'on  les  met  en  commun  pour  favoriser  la  flexibilité  en   matière  de  main  d'oeuvre  et  sécuriser  les  emplois.   L'ensemble  de  ces  comportements  soient  rémunérés  à  leur  juste  valeur   Les  marchés  fruits/légumes/volailles  locaux  redeviennent  attractifs   On  redonne  espoir  aux  petits  producteurs  laitiers  à  echelle  humaine   On  admet  que  les  intermédiaires  raflent  trop  de  valeur  ajoutée   Adéquation  sécurité  alimentaire  /  qualité  de  la  production  /  durabilité  de  la  production   Un  seul  bémol,  je  maudit  les  gens  qui  ont  choisi  la  même  date  que  Tech'élevage  dont  je  suis   pdt  en  85,  ce  qui  m'empêche  de  fait  de  participer   Si  les  professionnels  qui  investissent  dans  la  qualité  et  l'inovation  sont  salués  et  encouragés   pour  tout  ce  qu'ils  font  en  ce  sens   De  l'agriculture  paysanne   C'est  quoi  ce  questionnaire  top  mal  fait   Il  montre  la  situation  actuelle   La  production  maraîchère  se  décourage  face  aux  contraintes  contantes  et  nouvelles  chaque   année  ,?   La  qualité  des  produits  agricoles  et  alimentaires  ne  passe  pas  que  par  le  bio   Si  l'agriculture  paysanne  et  bio  y  ont  leur  place   36    
  • 38. • • • • • • • • • • • • • • • • • •       • • • • • • • • • • • • • • • • • Si  les  intrans  utilisés  par  les  agriculteurs  sont  bien  éclaircis   S'il  permet  d'aborder  des  sujets  complexes  de  manière  non  politique.  (politicienne)   Sécurité  alimentaire   On  met  en  valeur  le  savoir  faire  des  agriculteurs  et  éleveurs  du  loiret   Thèmes  abordés   Valoriser  le  gisement  vert  garant  du  maintien  d'une  activité  dur  tous  les  territoires   Si  le  système  de  subvention  des  agriculteurs  est  expliqué   Si  on  démontre  que  qualité  ce  n'est  pas  que  BIO  et  cie..  et  que  la  démarche  pronée  est   économiquement  une  chance  car  BEAUCOUP  de  paramètres  sont  pris  en  compte,  que   l'économie  n'est  pasle  contraire  de  l'écologie  et  la  responsabilité   On  arrête  de  rechercher  à  tout  prix  le  profit   On  décide  de  ne  plus  manger  n'importe  quoi   L'on  se  tourne  résolument  vers  moins  d'intrants  pour  approcher  le  bio   Si  les  structures  d'insertion  professionnelle  et  d'activité  de  maraîchage  sont  présentes  et   impliquées   Permet  de  faire  collaborer  les  différents  mayons  de  la  filliéres  afin  de  d'améliorer  l'efficacité   et  la  compétitivité   On  comprend  que  dans  qque  temps  l'agriculture  disparaitra  de  certaines  petites  régions   Diversifation  des  types  d'exploitations  agricoles  (conventionnel,  agriculure  biologique,   agriculure  raisonnée,...)   Si  le  coût  nécessaire  est  équitablement  réparti   Si  le  coût  nécessaire  est  justifié   Du  temps  pour  chaque  expérience,  présentation  est  donné  (ex  :  mieux  vaut  2  ateliers  d'1h  en   parallèle  que  2  ateliers  de  30  min  à  la  suite)   Ya  du  pinard  gratos   Les  intervenants  sont  de  qualité   S'il  y  a  du  café  à  la  pause   Le  rendez-­‐vous  est  régulier   Des  billets  d'entrée  sont  distribuées  gratuitement  à  ceux  qui  répondent  au  sondage   Les  idées  seront  clair   Des  réponses  claires  sur  les  attentes  des  éleveurs  sont  formulé   Htr   Si  il  est  courtois   Vif   Les  questionnements  peuvent  être  préparés  à  l'avance   Les  interventions  sont  de  qualité  et  permettent  la  réflexion   Il  est  chaleureux   Il  est  récurrent   Il  est  interactif   Il  est  humble   La  promotion  de  cet  evenement   2. Quels sont les principaux enjeux de l’AGRICULTURE à l’horizon 2020 ? Une agriculture plus raisonnée   37    
  • 39. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Trouver  son  nouveau  modèle  d'exploitation  à  long  terme   Une  stratégie  claire  et  raisonnée  des  méthodes  de  production   Une  agriculture  plus  raisonnée   Transition  vers  une  agriculture  proche  du  consommateur   Progrès  vers  un  équilibre  Nord-­‐Sud   Revenir  à  une  agriculture  raisonnée  et  de  proximité   Une  agriculture  raisonnée   Production  de  proximité   Combiner  attente  des  consomateurs  avec  des  projets  réalisables  et  adaptés  pour  les   producteurs  et  les  intermédiaires   Recréer  de  l'empathie  avec  les  citoyens   Mutualiser  des  moyens  en  inter-­‐filières  voire  en  intra-­‐filière   Transmettre  les  exploitations  au  regard  des  contraintes  liées  au  métier  d'agriculteur   Prévoir  l  'avenir   Produire  des  aliments  bio  au  même  coût  que  le  non  bio   Une  organisation  "locale"  et  "équitable"  des  filières  avec  l'ensemble  des  acteurs  du  territoire   Instaurer  dans  tous  les  secteurs  de  production  une  agriculture  résolument  biologique   Un  meilleur  partage  de  la  valeur   La  responsabilisation  du  consommateur   Les  circuits  courts   Communiquer  !  pour  améliorer  son  image  et  subir  moins  de  contraintes  de  non-­‐sens   L'agroécologie  ou  agriculture  responsable,  un  modèle  souhaité  et  rentable   Une  agriculture  rémunérative  du  labeur  du  paysan   Réaffirmation  politique  d'une  vision  agricole   La  production   Faire  en  sorte  que  le  grand  public  soit  en  phase  avec  la  réalité  de  l'agriculture  moderne  et   développer  la  confiance   Partage  le  fruit  des  productions  entre  tous  les  acteurs   Qu'elle  privilégie  les  circuits  courts   Inspirer  la  confiance  des  consommateurs   Le  respect  du  producteur   Avoir  l’adhésion  du  consommateur   Une  simplification  des  lois  et  des  normes   Une  agriculture  responsable   Adapter  ses  techniques  de  production  avec  l'évolution  des  technologies   Valoriser  les  métiers  et  les  hommes  à  tous  les  niveaux   Participer  collectivement  aux  débouchés  agro  industriels   Travailler  plus  en  filiere   Eduquer  les  consommateurs  pour  "manger  mieux"   Un  changement  des  mentalités  ,  une  agriculture  plus  européenne   Ne  pas  négliger  la  part  artisanale  de  l'agriculture   D'uniformiser  les  coût  de  production  europeens   D'uniformiser  les  réglementations  et  les  normes  européenes   Produire  plus  et  mieux  avec  moins   Permettre  un  retour  à  l'agriculture  biologique  permettant  de  répondre  à  l'ensemble  des   besoins   Petits  exploitants   Protection  des  paysans   Produire  de  façon  raisonnée   Produire  de  manière  plus  économe   38    
  • 40. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Que  les  produits  agricoles  notamment  animaux  et  légumes  soit  mieux  rémunérés  aux   producteur   Que  les  agriculteurs  soit  décideurs  de  leurs  itinéraires  et  non  applicateurs  d'un  itinéraire   "standard"   Conserver  un  nombre  d'exploitations  importants   Réconcilier  l'amont  et  l'aval  de  la  production   Faire  évoluer  les  modes  de  production  en  tenant  compte  des  transitions  économiques   Place  de  l'agro-­‐écologie  et  du  maintien  du  territoire  dans  l'appuie  aux  acteurs  de  la   production  agricole   Assurer  des  modes  de  production  connus  et  acceptés  par  tous   Une  meilleure  communication  sur  les  pratiques   Permettre  aux  agriculteurs  d'avoir  un  revenu  décent   La  production  doit  être  pensée  selon  les  besoins  réelles  des  territoires  en  se  libérant  de  la   domination  économique   Rétablir  un  équilibre  de  prix  viable  pour  les  producteurs   La  relocalisation  de  la  production   Considérer  le  niveau  de  vie  des  agriculteurs  dans  les  décisions  futures   Ne  pas  oublier  les  régions  les  moins  favorisées   Conserver  un  équilibre  sur  les  territoires  et  ne  pas  faire  de  la  spécialisation  des  territoires  un   modèle  unique   Accompagner  les  agriculteurs  dans  l'évolution  de  leur  métier  (professionnels,  techniciens,   chercheurs...)   Faire  prendre  conscience  au  consommateur  de  l'importance  de  son  implication  pour  la   pérennité  de  la  filière  agri/agro  française   Retrouver  plus  de  diversité  des  cultures,  et  en  faire  un  atout  garantissant  les  revenus   S'émanciper  des  besoins  en  intrants  de  production  industrielle   Produire  plus  et  mieux  avec  moins   Faire  prendre  conscience  au  consommation  du  coût  et  du  temps  que  représente  le  travail   agricole   Mettre  tout  les  acteurs  de  la  chaine  à  égalité  :  que  tous  y  gagne  autant   S'ouvrir  aux  autres  et  être  fier  de  cette  agriculture  en  avançant  tous  ensemble.   Diminution  de  la  surface  agricole  utile   Diminuer  les  surfaces  de  monocultures  et  passer  à  des  cultures  associées   Stabiliser  les  prix   Trouver  un  compromis  entre  ce  que  souhaite  la  population  (qualité,  prix...)  et  ce  qu'il  est   possible  de  faire  en  adaptant  les  modèles  de  production.   Retrouver  le  lien  à  la  terre  tout  en  facilitant  le  travail  des  agriculteurs   Lien  plus  direct  entre  producteur  et  consommateur   Soutenir  les  petits  producteurs.   Commencer  à  s'approprier  à  plus  grande  echelle  les  moyens  de  rendre  plus  durable  les   exploitations  agricoles  et  les  filières  en  agroalimentaires   Considérer  que  l'eau,  les  sols  et  la  santé  des  consommateurs  finaux  comme  celle  du   producteur  sont  plus  importants  que  maximiser  seulement  les  bénéfices.   Productivité   Conservation  des  petits  exploitants   Rééquilibrer  le  rapport  de  force  entre  les  acteurs  des  différents  maillons  de  chaque  filière   Maintenir,  voire  augmenter,  les  niveaux  de  productions  tout  en  diminuant  les  ressources   mises  à  contribution  et  nécessaire  à  la  production   Avoir  cout  de  production  compétitif   Les  producteurs  doivent  raisonner  à  l'échelle  d'une  filière  et  non  de  leur  outil  de  production   39    
  • 41. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Sauvegarde  des  exploitations  agricoles  de  moyennes  tailles  (voire  petites  tailles)   Régler  les  problèmes  actuels  (débat  autour  OGM,  traçabilité...)   Production,  transformation  et  consommation  locales   Formation  des  agriculteurs  à  l'élevage  dans  les  régions  trop  céréalières,  développement  de   l'élevage  extensif   Réduire  la  consommation  de  viande   Diminuer  la  spécialisation  des  exploitations  et  des  régions  agricole  (veau  de  lait,   engraissement,  grande  culture,  bretagne  vs  beauce)   Prendre  en  compte  le  bien  être  animal   Maintenir  une  france  agricole  avec  de  l  emploi  et  de  l  espoir   Favoriser  les  circuits  courts  et  le  manger  local   Prendre  conscience  aux  gens  de  manger  moins  de  viande   Créer  une  vrai  cohesion  entre  les  acteurs  de  la  filière,  que  les  agriculteurs  s  unissent  et   affirment  une  unité  qui  pourra  faire  leur  force   Assurer  un  revenu  décent  aux  agriculteurs   Valorisation  des  activité  agricoles   Donner  une  bonne  image  d'elle  même  ,  souvent  dégradée  à  son  insu   Moins  de  gaspillage   Favoriser  les  circuits-­‐courts   Assurer  un  revenu  plus  décent  aux  agriculteurs,  en  particulier  aux  petits  exploitants   Rapprocher  les  agriculteurs  des  consos   Les  filières  courtes  pour  la  production  et  la  distribution.   Réfléchir  à  l'organisation  de  filières  européennes   Organiser  la  coopération  internationale  directement  au  niveau  de  la  production   Les  changements  de  nos  modes  de  consommation   Retrouver  une  production  de  proximité  pour  limiter  les  coûts  de  transports   La  lutte  contre  le  gaspillage   Proteger  la  sante  des  agriculteurs   Diffuser  les  techniques  respectueuses  de  l'environnement  (bio,  agro-­‐écologie)   Manger  local   La  fin  de  la  dictature  de  l  industrie  agroalimentaire   Manger  moins  mais  mieux   Pouvoir  etre  suffisamment  représentés  a  tous  les  niveaux  des  strates  de  la  société  pour   expliquer   Être  une  filière  responsable  (enjeux  économiques,  de  santé,  sociaux....)   Etre  au  plus  proche  du  consommateur,  (informations,  prix,...)ne  pas  dépendre  des  réseaux  de   distribution   La  capacité  à  répondre  aux  besoins  des  consommateurs   Le  revenu  des  agriculteurs   Gérer  et  fidéliser  la  main  d'oeuvre  dans  les  entreprises   Maintenir  le  revenu  agricole  pour  tous  les  types  d'exploitation,  l'améliorer  pour  certains   (éleveurs)   Renouer  les  liens  producteurs/consommateurs   Le  souci  d'apporter  du  plaisir  aux  consommateurs   Agriculture  éthique,  noble  et  non  marchande   Changer  l'image  de  l'agriculture  et  des  agriculteurs  auprès  du  grand  public   Réussir  à  rééquilibrer  les  relations  commerciales  avec  l'aval  au  sein  des  filières,  notamment   avec  la  grande  distribution   Relever  le  défi  générationnel  en  continuant  à  installer  des  jeunes  agriculteurs   Prendre  en  compte  la  diversité  des  territoires   40    
  • 42. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • La  santé  économique  des  agriculteurs   Mieux  répartir  la  valeur  le  long  de  la  chaine  alimentaire   Le  réchauffement  climatique   Ne  plus  se  laisser  envahir  par  une  réglementation  qui  ne  peut  exister  que  par  ou  pour   l'informatique   Continuer  à  sortir  du  corporatisme  dans  lequel  nous  sommes  encore   Revaloriser  le  revenu  des  professions  agricoles   Mieux  prendre  en  compte  les  besoins  et  les  attentes  des  utilisateurs   Progresser  dans  le  système  de  conseil  de  fumures   Harmoniser  le  statut  des  agriculteurs  européens:  prix  ,aide,  réglementation  phyto,  loi  sociale   ....   Arrêter  d'opposer  le  Bio  et  le  Tout  chimique   Avoir  une  politique  agricole  claire:  système  d'aide  et,  ou  libéralisme   Arrêter  la  suspicion  et  le  dénigrement  qui  pèse  sur  les  producteurs   Faire  CONFIANCE  aux  producteurs  qui  sont  aussi  des  consommateurs   Eviter  les  grands  fermes   PRESERVER  LES  OUTILS  DE  PRODUCTION  ET  EN  TOUT  PREMIER  LIEU  LE  FONCIER   Une  agriculture  saine  pour  les  consommateurs  et  suffisamment  rentable  pour  les  agriculteurs   AVOIR  LE  SOUTIEN  DES  POLITIQUES  PUBLIQUE  AU  VU  DES  MISSIONS  DE  SERVICE  PUBLIQUE   DE  L  AGRICULTURE   Accroître  le  bio   Convaincre  les  distributeur  que  les  metiers  de  l'agriculture  doivent  etre  rentable  pour   pereniser  les  productions.   Repenser  les  modes  de  fonctionnement  des  filières   Plus  d'égalité  entre  les  productions   Repenser  les  dynamiques  territoriales   Moins  de  gaspillage   Le  comment  faire  est  aussi  important  que  l'objectif  poursuivi.   Eviter  les  ogm   Que  le  nombre  d'agriculteurs  et  produteurs  ne  baissent  pas   Valoriser  le  mode  vie  à  la  française   Que  le  métier  d'agriculteur  soit  reconnu   Que  les  agriculteurs  soient  reconnus  comme  des  chefs  d'entreprise  en  tant  que  tel   Que  les  agriculteurs  vivent  de  leur  métier   Produire  plus  localement  et  limiter  les  frais  de  transport   Réhabiliter  l'acte  de  production   Concertation,  aide  réciproque  entre  agriculteurs  mais  aussi  abandonner  ce  système  de   hierarchie  entre  chercheurs,  conseillers,  agriculteurs...   Comme  l'a  dit  Hans-­‐Peter  Friedrich  ministre  agri  Allemagne  "Nous  avons  une  obligation   éthique  et  morale  de  produire  sur  les  surfaces  que  nous  avons"   Local   Mener  de  front  communication  positive  et  revendications  catégorielles  avec  autant  d'énergie   dans  les  deux   Se  reaproprier  sa  comunication   Sortir  d'un  système  de  subventions  où  20%  des  agriculteurs  accaparent  80%  des  aides   Aider  l'agriculture  sde  Sud  à  se  développer  ou  du  moins  ne  pas  l'entraver   Stopper  la  disparition  des  petites  et  moyennes  exploitations   Avoir  une  production  de  qualité.   Une  production  raisonnée,  pensée,  respectueuse   Une  production  agricole  plus  proche  des  consommateurs   41    
  • 43. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Productivité  des  exploitations   Une  agriculture  plus  responsable   Valoriser  la  terre  et  le  territoire   Valoriser  le  métier  "paysan"   Passer  d'une  économie  de  production  à  une  économie  de  marchés-­‐clients   Une  meilleure  répartition  de  la  marge  entre  les  différents  acteurs  des  filières   Développer  un  secteur  économique  essentiel  tout  en  préservant  les  campagnes   Dynamiser  les  filières  françaises  en  perte  de  vitesse  face  à  la  concurrence  internationale   Se  pérenniser  en  adoptant  des  moyens  de  production  à  long  terme.   Les  terres  arables  disponibles.   Les  nouvelles  technique  de  production   L'alimentation  et  les  nouvelles  source  de  nourriture   Le  mode  de  transport,  du  champ  à  l'assiette   Faire  perdurer  les  filières  françaises   Trouver  un  juste  millieu  entre  la  nature  et  les  activités  agricoles   Faire  entendre  à  la  Société  les  véritables  enjeux  de  demain  en  matière  d'alimentation   Reconciliation  avec  les  légumineuses   Amender  le  principe  de  précaution   Permettre  une  diversité  de  systèmes  de  production   Concilier  les  différentes  performances  dans  la  durée  et  à  différents  échelles  spatiales   Conserver  capacité  de  production  en  étant  en  adéquation  avec  les  marchés  pour  rester  une   force  de  l'économie  française   Avoir  une  démarche  open,  transparente,  vis-­‐à-­‐vis  du  grand  public   Transparence  sur  les  produis  chimiques  utilisés  et  leurs  impacts  sur  la  santé   Renumerer  tout  les  acteurs  dignement   Une  agriculture  repartie  sur  le  territoire   Préserver  les  richesses  (biodiversité,  eau,...)   Ne  pas  appauvrir  plus  le  sol   Maintenir  les  CUMA   Optimiser  la  consommation  d'eau   Éviter  les  augmentations  des  frais  pour  les  producteur  et  les  consommateurs   Permettre  aux  agriculteurs  de  vivre  de  leur  métier   Développer  la  production  en  volume  en  maintenant  les  qualités  attendues  par  les   consommateurs  et  les  marchés   Le  développement  de  marché  de  niche   Production  sans  pesticides  (ou  les  minimisation)   Recreer  le  lien  entre  producteurs  et  consommateurs   Valoriser  le  travail  des  producteurs  en  commencant  par  les  remunerer  mieux   L'organisation  economique,  des  filieres  et  la  remuneration  de  l'acte  de  production   Reconquerir  le  dossier  environement,  aceptation  societale,   Energie,  autonomie  des  exploitations   Améliorer  la  compétivité  de  la  filliére  afin  de  maintenir  notre  position  de  leader  agricole   europeen   Assurer  le  maintien  de  la  production  avec  une  population  agricole  decroissante   Ne  pas  diviser  les  populations  agricoles  entre  bio  et  pas  bio,  car  les  uns  ne  peuvent  pas  exiter   sans  les  autres!!!   nos  valeurs  rurales,notre  bon  sens  paysan  une  chance  pour  notre  Société   Retrouvons  le  Bon  sens  d'un  progrès  au  service  de  l'Homme,de  l'humanité   Reconnaissance  du  Professionnalisme  des  agriculteurs   Arrêtons  de  laisser  une  minorité  active  imposer  des  contraintes  aux  agriculteurs   42    
  • 44. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Faire  vivre  les  territoires  ruraux,  attirer  des  jeunes   Maintenir  des  agriculteurs  sur  tous  le  territoire   Régir  l'agriculture  française  par  une  règlementation  française   L'enjeu  d'équité  entre  les  différents  types  de  production  (éleveurs  vs  céréaliers  vs   viticulteurs...)   L'enjeu  de  communication  et  compréhension  auprès  du  grand  public  (car  mécaniquement  de   moins  en  moins  représenté  dans  la  population  française)   L'enjeu  de  prise  en  compte  des  externalités  liées  à  la  production  agricole  (écologie,   cohabitation  etc...)   Aider  les  reprises  et  installations  des  jeunes   Valoriser  la  production  francaise   Limiter  les  containtes  administratives   Produire  à  moindre  coût   Les  énergies  renouvelables  de  demain   Le  développement  de  l'agriculture  familiale   Respect  de  l'environnement   La  formation  des  futurs  agriculteurs   Les  circuits  courts   Revenir  à  une  agriculture  plus  respectueuse  de  l'environnement   Les  petites  exploitations   Donner  à  manger  à  tout  le  monde   Développer  la  vente  directe  aux  consommateurs   Valoriser  le  métier  d'agriculeur   Assurer  la  transmission  des  exploitations   Maintenir  une  population  active  agricole  sur  le  territoire   Changer  les  mentalités   Le  maintient  des  outils  de  productions  liés  à  l'élevage  :  exploitations  et  outils  avals   Les  cadres  administratifs  sont  raisonnés  à  des  applications  concrètes   Faire  vivre  les  identités  des  territoires   Le  temps  des  agriculteurs  est  rémunéré   La  transparence  des  rouages  économiques  et  politiques  envers  les  éleveurs  notamment   Produire  de  manière  adaptée  au  territoire   Etre  transparente  dans  les  modes  de  production   Trouver  un  compromis  entre  le  developpement  des  OGM  et  une  agriculture  saine   Que  nos  agriculteurs  mais  surtout  nos  éleveurs  puissent  vivre  décemment  de  leur  métier   Des  filières  construites  et  équitables   Éthique   Commerce  équitable   Intégrer  les  progrès  technologiques   Une  reconnaissance  du  travail  des  agriculteurs   Favoriser  davantage  la  producition  locale  pour  une  meilleure  distribution  des  besoins   Plus  locales  et  moins  européennes   Soutenir  les  installations  en  petites  unités  et  en  non  conventionnelles   Continuer  la  traçabilité  des  productions   Favoriser  les  petites  structures  agricoles   Les  pratiques  agricoles  (tassement  des  sols,  couverture  des  sols,  haies)   Défendre  un  modèle  économique  soutenable  et  équitable  pour  les  producteurs   Rester  diverse   Généraliser  les  pratiques  respectueuses  des  milieux   Passer  d'une  agriculture  intensive  à  une  agriculture  raisonnée  et  propre   43    
  • 45. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • • • • • • • • • Dans  une  optique  de  durabilité:  sauvegarder  la  capacité  agricole  en  terme  de  surfaces   cultivables  (maitrise  de  la  pollution,  désertification,...)   Revenir  vers  l'autonomie  des  exploitations  agricoles  grâce  à  la  polyculture  -­‐  élevage  -­‐-­‐>   rendre  plus  soutenable  son  exploitation  agricole  à  long  terme   Répondre  aux  besoins  de  la  populations  en  trouvant  un  bon  équilibre  entre  toutes  les   productions  sans  oublier  le  respect  normal  (sans  abus  de  tous  les  cotés)   Changer  les  anciennes  pratiques  destructives  de  l'environnement   Des  synergies  entre  filières  sont  favorisées  en  local  (céréales  pour  l'alimentation  animale  en   local  !)   En  réponse  à  une  demande  locale  et  cohérente   Réussir  à  mieux  conserver  les  productions  agricoles  (en  Afrique  une  part  importante  des   récoltes  est  perdue  faute  de  stockage  adapté)   Les  politiques  agricoles  ne  doivent  plus  être  autant  soumise  au  fort  lobbying  d'entités  non   représentative  des  besoins  des  peuples   Assurer  une  marge  de  revenus  aux  agriculteurs  qui  leurs  assure  un  niveau  de  vie  décent   Supporter  les  aléas  et  fluctuations  des  cours   Maitrise  des  coûts  de  production   Qu'elle  ne  finisse  pas  entre  les  mains  des  financiers   Une  transparence  totale  pour  les  consommateurs  sur  toute  la  chaine   Des  producteurs  de  viande  et  de  lait  rémunérés  à  un  niveau  correct   Développer  les  territoires   Des  revenus  assurés  aux  agriculteurs   Diminuer  l'impact  écologique  de  la  production  agricole   Stopper  les  productions  "non  compatibles"  avec  les  capacités  du  milieu  (ex  :  maïs  quand  on   n'a  pas  assez  de  pluviométrie)   Permettre  aux  paysans  de  vivre  dignement  de  leur  métier   Harmoniser  les  règles  entre  les  différents  acteurs  (Européens,  et  si  possible  mondiaux)   Etre  productive   La  complémentarité  des  productions  (e.g.  Agroforesterie,  mélange  interspéifique)   Faire  reconnaitre  les  bonnes  pratiques   La  coopération  entre  les  acteurs  des  systèmes  alimentaires.   La  valorisation  des  best-­‐practices  agroécologiques  aux  échelles  des  systèmes  agricoles   comme  alimentaires.   Rendre  l'information  sur  la  PRODUCTION  facilement  accessible  aux  consommateurs  et   organiser  le  feedback  de  ces  derniers.   Le  droit  aux  agriculteurs  de  constituer  leur  propre  semence.   Revaloriser  le  prix  des  matières  agricoles  brutes  pour  donner  un  revenu  juste  aux  producteurs   Promouvoir  la  production  et  distribution  au  niveau  local   Réduction  du  gaspillage  tout  au  long  de  la  chaîne  agro-­‐alimentaire.   Être  plus  égalitaire  entre  les  professions   Transparence  et  traçabilité  totale  du  cycle  de  production  agricole  et  agro-­‐alimentaire.   Reduire  la  dépendance  des  agriculteurs  vis  vis  de  l'agrofourniture   Répondre  aux  besoins  des  consommateurs   Avoir  un  agriculture  paysanne   Valoriser  les  déchets  et  rebus  agricoles   Environnementaux   • • Utiliser  moins  de  phytosanitaires  et  de  pesticides   Qualité  de  l'eau   44    
  • 46. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Biodiversité   La  qualité  environnementale   Environnementaux   Réduction  des  intrants  (pesticides,  anitbiotiques,  engrais...)   L'agriculture  devra  concilier  Production  (surface  agricole  limitée,  agro-­‐carburant,   démographie)  et  environnement  (pollution  de  l'eau,  résidus  pesticides,  qualité  sanitaire  des   aliments,  biodiversité  et  paysages)   Permettre  la  moindre  dépendance  possible  de  notre  continent  en  termes  alimentaires,  et   agro-­‐alimentaires   Réussir  sa  révolution  environnementale  à  tous  points  de  vue  (santé  des  acteurs,   environnement,  produit  sain  et  bon,...)   Permettre  à  ses  acteurs  de  vivre  dignement  sans  nécessiter  des  investissements  inaccessibles   Une  agriculutre  moins  productiviste  et  moins  polluante   La  pollution  des  eaux  par  les  pesticides   L'impact  environnemental  de  l'élevage  en  France     Redevenir  compétitif  tout  en  respectant  une  certaine  éthique   Le  respect  de  la  terre,  du  végétal  (cultivé  ou  sauvage)  et  des  animaux   Optimiser  la  production  en  fonction  du  bassin  où  ils  sont  implantés  et  des  besoins  de  la   consommation,   Application  des  règles  grenelle  en  matière  d'intrants  chimiques   Transition  vers  une  agriculture  respectueuse  de  l'environnement   Assurer  une  formation  régulière  des  agriculteurs  au  cours  de  leur  parcours  dans  de   nombreuses  thématiques   Communiquer  sur  les  progrès  de  l'agriculture   Produire  autant  ou  plus  avec  moins  d'  intrants.   Une  agriculture  qui  permette  de  reconnecter  l'homme  à  la  terre.   L'accès  à  l'innovation   Produire  en  recourant  à  moins  d'intrants  non  renouvelables   Concilier  alimentation  et  respect  de  la  nature   Se  marier  avec  l'écologie   Limiter  l'utilisation  des  ressources  en  eau.   Préparer  l'après  pétrole   Le  respect  du  vivant   Constituer  une  étape  vers  un  scénario  agricole  de  long  terme  soucieux  de  l'environnement   (AFTERRES  2050)   Développer  de  nouvelles  filières   La  vie  rurale   Maintien  et  entretien  du  territoire   Produire  mieux  en  polluant  moins   Cesser  de  considérer  la  terre  exclusivement  comme  un  support  de  semences  et  d'intrants   Préserver  les  ressources  naturelles   Respect  de  l'environnement  (  eau,  sol  air  )   Agronomie  et  ecologie   Être  respectueuse  du  client   Une  production  agricole  repensée  sans  pesticides   Diversité  des  productions   Tracabilité  renforcer   Le  respect  de  la  terre  et  de  l'environnement,  pour  le  maintien  d'une  vraie  bio-­‐diversité   Produire  moins  mais  mieux   45    
  • 47. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Production  durable  (respectueuse  de  la  planète  et  des  hommes)   Produire  durablement  en  respectant  l  environnement,  mais  aussi  en  étant  rentable  et  creant   de  la  valeur  sur  les  territoires   Développer  des  modèles  de  production  respectueux  de  l'environnement   Préservation  de  l'environnement   Maintien  de  structures  à  taille  humaine   Volume,  qualité  et  protection  des  écosystèmes,  volatilité  du  prix  des  MP   Production  permettant  de  satisfaire  les  besoins  de  la  population  tout  en  limitant  les  impacts   sur  l'environnement   Sobriété  et  efficaité  énergétique   Développement  des  énergies  renouvelables  (conversion  de  biomasse  notamment)   Préservation  des  écosystemes,  réduction  des  pollutions   Respect  de  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Respecter  l'environnement  tout  en  assurant  les  besoins  alimentaires,   L'adaptation  au  changement  climatique   Maintenir  une  biodiversité  dans  les  territoires  cultivés   Respecter  le  mieux  possible  l'environnement   Production  qui  concilie  santé  de  l'homme  et  de  la  planète   Produire  de  manière  durable  et  renouvelable  de  l’énergie  (pour  l'homme  et  ses  outils)   Environnement  (eau,  CO2,...)   Réduire  fortement  ses  impacts  négatifs  de  l'environnement   Ceux  du  développement  durable   Maintien  des  paysages   Convaincre  de  ses  performances  en  terme  d'innovation  et  de  recherche  (  énergies  nouvelles   etc...)   La  gestion  optimisée  de  la  ressource  en  eau.   La  transition  progressive  du  "tout  chimie"  vers  des  solutions  alternatives  efficaces.  Par  des   pratiques  agricoles  plus  respectueuses,  recréer  de  vrais  sols  fertiles,  support  d'une   production  de  qualité,  aussi  bien  gustative  que  sanitaire.   Enjeux  environnementaux  (produire  mieux)   Le  développement  durable  est  surement  le  pilier  centrale  désormais.   Répondre  aux  attentes  des  citoyens  en  termes  d'environnement   Le  respect  d'un  équilibre  environnemental   Fournir  les  protéines  d'une  alimentations  à  base  de  végétaux,  seule  capable  de  nourrir  la   population  mondiale,  en  préservant  les  écosystèmes,  et  en  développant  un  code  éthique   respectueux  du  règne  annimal.   Contribuer  au  maintien  du  cadre  /  du  paysage  dans  lequel  nous  vivons   Maintenir  des  hommes  dans  les  territoires  (production  agricole,  vie  des  territoires,  entretien   de  l'espace...)   Contribuer  à  la  stabilisation  du  climat   Développer  la  SAU  en  bio   Respect  de  l'environnement   Respect  du  consommateurs   Facteur  durable   Progresser  dans  la  démarche  durable   Utiliser  moins  d'engrais  et  pesticides  "chimiques"   La  durabilité   Réduire  et  optimiser  l'irrigation   Réussir  à  préserver  au  maximum  les  ressources  naturelles   46    
  • 48. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Cultiver  et  produire  mais  en  harmonie  avec  l'environnement   Assurer  une  production  de  qualité,  en  respectant  l'environnement   Trouver  un  juste  milieux  entre  le  respect  de  l'environnement  et  la  production  agricole   Préserver  la  fertilité  de  nos  sols   Reduction  de  son  impact  environemental   Réduire  l'empreinte  énergétique  de  nos  exploitations   EMISSION  DE  GES   UTILISATION  DES  PERTURBATEURS  ENDOCRINIENS   CHANGEMENT  CLIMATIQUE   Conjuguer  productivité  et  durabilité   Contraintes  environnementales   Respecter  l'environnement   Atteindre  une  performance  haute  en  matière  d'agriculture  durable   Sensibiliser  les  consommateurs  et  citoyens  sur  la  nécessité  d'un  modèle  durable  respectant   l'environnement  et  l'Humain   Garantir  en  environnement  sein   Réussir  la  transition  énergétique  à  venir   Être  la  plus  respectueuse  de  l'environnement  en  restant  compétitive   Etre  compétitif  tout  en  respectant  notre  environnement  et  en  acceptant  d'encadrer  les   risques   La  concilliation  entre  environnement,  développement  social  et  économique   La  protéine   Construire  un  modèle  économique  viable  en  accord  avec  les  défis  environnementaux  qui   s'imposentt   Durabilité   Environnement   Utiliser  notre  potentiel  d'irrigation   Environnement   Réduire  les  intrants  chimiques  et  trouver  des  substitutions   Compétition  alimentation-­‐biocarburants   Déforestation   La  conservation  de  la  biodiversité   Environnemental   Elevage,  réfléchir  à  des  alternatives  aux  médicaments  par  de  la  thérapeutie  /  Différentiation   aux  autres  pays   Préserver  les  ressources  en  eau  ,  par  un  encouragement  économique  à  l'herbe  au  dépend  du   Mais  ,  pour  partie   Des  filières  résonnées  et  resonables   Diminuer  ses  consommations  d'intrants   Respect  de  l'environnement   Faire  de  l'agriculture  une  connaissance  de  base  pour  l'ensemble  des  populations  (rendre  tous   capable  de  cultiver  selon  ses  propres  besoins)   Être  responsable  dans  ses  agissements   L'AGRO-­‐ECOLOGIE   Une  agriculture  respectueuse  de  l'environnement   Protéger  la  planète   Protection  de  l'environnement   Produire  de  manière  plus  écologique   Produire  mieux  avec  moins  d'intrants   Réussir  le  pari  de  l'agro  écologie   47    
  • 49. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Concilier  productivité  et  respect  de  l'environnement   Continuer  à  produire  en  diminuant  les  impacts  sur  l'environnement   Respecter  l'environnement  et  les  populations  locales   Donner  une  cohérence  au  terme  biologique  et  raisonnée   La  durabilité   Maintenir  des  exploitations  familiales   Produire  durablement   Action  concernant  l'environnement   Rémunération  en  agriculture.   Place  des  mouvements  de  l'agro-­‐écologie  et  du  développement  durable  dans  un  contexte  de   signature  des  accord  de  l'OMC   Être  productif  tout  en  étant  durable   Trouver  des  consensus   L'absence  de  l'OGM   Le  respect  de  l'environnement   Garder  de  l'élevage   Améliorer  l'image  de  l'agriculture  auprès  du  grand  public   Limiter  l'utilisation  d'intrants   Le  respect  de  l'environnement  ne  doit  plus  être  une  théorie  bureaucratique  inadaptée  et   difficilement  applicable,  mais  bien  une  réalité  indubitable   Prendre  en  compte  l'environnement  dans  les  évolutions  à  venir   La  multifonctionnalité   Faire  façe  à  la  concurrence  des  pays  lowcost   La  durabilité   Respectueuse  de  l'environnement   Meilleure  distribution  des  matières  premières   Production  plus  durable  :  moins  d'intrants  pour  une  production  constante   Agriculture  durable  =  un  acquis,  et  pas  une  contrainte  ou  un  bonus   Développer  une  agriculture  durable  (pas  forcément  bio)   Réduction  des  impacts  sur  l'environnement   Améliorer  la  durabilité  des  systèmes   Respecter  l  environnement  en  restant  viable  pour  les  agriculteurs   Adaptation  à  la  raréfaction  de  certaines  ressources  (pétrole,  eau)   Préserver  la  vie  des  sols  et  des  paysages   Avoir  une  agriculture  avec  un  fonctionnement  durable   Progresser  en  therme  de  protection  de  l'environnement.   Produire  suffisemment   Augmentation  de  la  population   Normes  environnementale  de  plus  en  plus  contraignante   Regroupement   Allier  production  et  respect  de  l'environnement.   Faire  plus  avec  moins  et  toujours  plus  vite   Compétitivité   D'être  plus  soucieuse  de  l'environnement   Assurer  la  demande  croissante  en  intégrant  les  demandes  sociales  et  environnementales   Utiliser  la  faune  du  sol  ainsi  que  la  protection  biologique   Trouver  des  solutions  quant  à  l'assèchement  des  nappes  phréatiques   Une  diminution  des  produits  phytosanitaires  sans  pour  autant  un  arrêt  total  afin  d'assurer  de   bons  rendements   Prendre  en  compte  le  bien-­‐être  animal   48    
  • 50. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Une  agriculture  plus  respectueuse  de  l'environnement   Que  chaque  maillon  des  filières  puisse  vivre  de  son  métier.   Intégrer  la  dimension  environnementale  dans  les  pratiques  agricoles.   Trouver  des  solutions  durables  pour  l'agriculture  européenne.   Rester  productive  en  devenant  plus  respectueuse  de  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Écologique  :  entretient  des  paysages  ruraux,  durabilité  et  responsabilité  de  la  production   (exploitations  respectueuses  de  l'environnement)   Rentabilité  agricole   La  biodiversité   La  santé  publique   Avoir  une  réel  identité  agricole  et  non  inductriel   Le  climat   Protection  de  l'environnement   Produire  en  répondant  aux  enjeux  écologiques  et  sociétaux   Rendre  une  agriculture  plus  propre  (-­‐  de  pesticides,  -­‐  d'azote  minérale..  )   Innover  afin  de  se  tourner  vers  un  modèle  agricole  plus  durable   Réduire  les  impacts  environnementaux   Elle  doit  être  organisée   Réussir  à  produire  suffisamment  avec  une  agriculture  DURABLE  (économique,  sociale,   environnementale)   Elle  doit  être  compétitive  sur  tous  ces  marchés  (intérieur,  extérieur)   Poursuivre  les  efforts  fait  en  terme  de  réduction  des  antibiotiques  et  pesticides   Remettre  les  phénomènes  naturels  au  coeur  de  la  réflexion  :  revenir  aux  bases   fondamentales   Réduire  les  consommations  énergétiques   Sortir  du  système  de  la  grande  distribution   Que  l'ensemble  de  la  filière  puisse  tirer  une  rémunération  suffisante   Économie  circulaire   Agro-­‐écologie   Respecter  l'environnement   Source  de  revenu  :  économique   Agriculture  économe  en  énergie   Agriculture  de  conservation   Émission  de  gaz  à  effet  de  serre  par  les  systèmes  d'exploitation  agricole   Produire  au  moins  autant,  avec  une  meilleur  gestion  des  intrants,  sans  nuire  à  la   compétitivité  assez  fragile  de  notre  agriculture   Arrivé  à  produire  plus  de  protéine  végétale  en  France   Produire  en  minimisant  l'impact  sur  l'environnemelnt   Réussir  à  au  moins  valider  le  plan  ecophyto  2018   Retrouver  de  vieilles  variétés  végétales,  plus  robustes  et  mieux  adaptées  aux  milieux  agricoles   Responsabilités  environnementales   La  compétitivité  des  autres  pays   Être  en  capacité  d'innover,  apporter  une  plus  value  pour  que  l'agriculture  française  intéresse   l'industrie   La  protection  des  sols  et  de  la  nature   Durabilité   La  réduction  des  impacts  environnementaux   Environnement   Développer  de  nouveaux  types  d'élevages  de  qualité....  Poissons,  grenouilles,  escargots....   49    
  • 51. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Produire  avec  moins  d'energies  fossiles   Préparer  l'agriculture  aux  changements  climatiques  déjà  perceptibles   Respecter  la  diversité  des  variétés  traditionnelles   L'agriculture  l'avenir  de  nos  assiettes   Respecter  l'environnement   Produire  mieux   Produire  plus  et  mieux  en  respectant  au  mieux  l'environnement.   Peser  a  parité  voire  plus  devant  des  associations  antiagriculture   Produire  ensemble  plus,  meilleur  et  mieux   Supression  de  règles  franco  francaises,  regles  uniques  pour  tous  inclus  dans  l'europe   Maintenir  un  maillage  d'actifs   Être  une  filière  pérenne  et  source  de  revenus  (qui  ne  dépende  pas  des  aides)   Respecter  l'environement   Produire  plus  dans  le  soucis  du  progrès  environnemental  et  de  sécurisation  de  la  chaine  de   production   Les  enjeux  sociaux  et  environnementaux  dans  un  contexte  de  compétition  mondiale   Produire  plus  (tout  en  produisant  qualitativement)  pour  satisfaire  des  besoins  en   augmentation   Davantage  de  liberté  face  aux  contraintes  du  "marché"   ECOLOGIE  AGRO-­‐RESPONSABLE   Concilier  performances  techniques,  économiques  et  environnementales,  tout  en  répondant   au  mieux  aux  attentes  sociétales   Produire  en  respectant  l'environnement   La  transition  énergétique   Préserver  la  biodiversité   Nourrir,  produire  de  l'energie,  bâtir,  protéger,  décorer  et  détendre   Respecter  les  sols  en  ce  qui  concerne  les  les  ajout  d'intrans   Progresser  dans  la  gestion  de  l'utilisation  des  ressources  énergétiques   Utiliser  la  recherche  pour  produire  plus  et  mieux   Etre  capable  de  produire  plus  et  de  produire  mieux   Raisonnement   ETRE  DE  MEILLEUR  COMMUNICANT  AU  QOUTIDIEN   Respect  des  normes  environementales   Evolution  des  métiers  du  conseil  /  formation  ad  hoc   Développement  de  l'Agro-­‐écologie   Plus  de  respect  de  l'environnement   Durabilité   Environnementaux   Allier  performances  économique,  sociale,  environnementale  et  territoriale   Une  production  durable  et  rentable   Produire   Plus   Mieux   Et   Que  la  compétitivité  des  entreprises  agricole  soit  prioritaire   De  simplification  et  de  moins  de  bureaucratie   Produire  autant  voire  plus  en  limitant  toute  sorte  d'intrants   Produire  durablement  toutes  les  ressources  que  nous  pouvons  fournir  pour  toutes  les   finalités   Qu'on  lui  fasse  confiance   50    
  • 52. • • • • • •   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • L'environnement  et  la  sécurité  alimentaire   Plus  value  nutritionnelle   Le  respect  à  la  fois  des  conditions  de  production  et  de  l'environnement   Le  respect  de  l'environnement   Vivre  de  son  métier  sans  être  double  actif   Ne  pas  mettre  en  péril  le  développement  durable  de  notre  société  (économique,  social,   environnemental)   Produire  plus  produire  mieux   Retrouver  une  notoriété  du  métier  vis  à  vis  des  médias   Réduire  drastiquement  les  intrants   Que  l'AEI  soit  son  leitmotiv   Arrêter  la  dépendense  des  protéines  de  l'europe.   Concilier  développement  durable  et  compétitivité   Eviter  l'érosion  des  installations  notamment  en  filière  animale   S'être  améliorée  dans  les  secteurs  du  développement  durable   Arriver  à  vivre  de  son  métier   Garder  l  image  de  notre  pays  gastronomique  pour  en  faire  un  atout  de  renommé   Une  image  de  l'agriculture  plus  prope  et  moins  polluante   Durabilité   Préserver  un  savoir-­‐faire   Respecter  l'environnement   Un  meilleur  respect  de  l'environnement  par  l'acquisition  de  bonnes  pratiques   Le  dévellopement  durable   Produire  plus  durablement   Les  ressource  d'eau.   Avoir  une  règlementation  qui  permette  encore  de  produire  plus  et  mieux   Meilleur  lien  céréraliers  et  éleveurs   Atténuation  des  disparités  régionales   Économiquement  viable   Respectueux  de  l'environnement   Engager  l'adaptation  aux  changements  climatiques   Renouer  lien  avec  la  société,  l'agriculture  ne  doit  pas  être  un  "secteur  à  part"   Continuer à nourrir la planète   • • • • • • • • • • • • Une  production  suffisante  pour  participer  à  l'alimentation  du  monde   Pour  l'agriculture  française,  trouver  sa  place  dans  le  concert  mondial.   Nourrir  l'humanité   Rester  dans  la  compétition  internationale  tout  en  produisant  des  produits  sains   Nourrir  le  Monde  avec  des  produits  les  meilleurs  possibles,  mais  en  quantité  suffisante   Nourrir  tous  les  habitants  de  la  planète   Nourir  7  milliards  de  personne   Nourrir  la  planète  sur  tout  les  terrtoires   Nourrir  la  planète   De  continuer  à  produire  en  toute  sécurité  alimentaire  et  de  transformer  nos  déchets  en   énergie   Au  niveau  mondial,  nourrir  sainement  10  milliards  d'êtres  humains  sans  sacrifier  la  santé  de   leur  environnement   La  croissance  exponentielle  de  la  population  mondiale,  alors  que  peu  de  financement  est   51    
  • 53. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • donné  au  planning  familial.   Répondre  à  la  demande  alimentaire  mondiale   Nourrir  une  planète  de  plus  en  plus  peuplée  en  rémunérant  à  sa  juste  valeur  l'ensemble  des   agriculteurs   Progrès  vers  une  régulation  planétaire  des  règles  commerciales   Controle  de  l'accaparement  des  terres  en  pays  en  développement   SÉCURITÉ  ALIMENTAIRE  AVANT  TOUT  ET  MÊME  AVANT  LA  VIABILITÉ  ECONOMIQUE  !   Répondre  aux  evolutions  de  la  demande  alimentaire  en  qualité  et  quantité  .   Développer  une  agriculture  compétitive  sur  le  marché  mondial  en  France  et  en  Europe   Développer  l'autonomie  alimentaire  de  la  France   Nourrir  d'abord   Nourrir  les  hommes  tout  en  préservant  l'environnement   Une  production  suffisante  pour  répondre  aux  besoins   Rapprocher  la  production  alimentaire  des  agglomérations  urbaines  (maraîchage,  agriculture   péri  urbaine)   Remplir  son  rôle  alimentaire  en  quantité  et  qualité   Nourrir  le  monde   Produire  pour  nourrir  l'humanité   Tenter  de  nourrir  l'ensemble  de  la  population  du  globe  tout  en  respectant  l'envirronement   L'autosuffisance  alimentaire   Soutenir  la  production  dans  ses  revenus  et  ses  quantités   Influer  sur  le  régime  alimentaire   L'alimentation   Répondre  à  la  demande  mondiale   Produire  des  produits  de  qualités  en  quantités  suffisantes   Alimenter  une  population  grandissante  tout  en  développant  des  pratiques   durables/responsables   La  mondialisation  et  ses  incidences  à  l'échelle  d'une  région  ou  d'un  territoire   Nourrir  correctement  la  population  de  notre  pays   Avoir  une  coopération  et  non  pas  une  domination  ni  une  exploitation  avec  toute  la  planète   Répondre  aux  besoins  d'une  population  mondiale  croissante   Que  l  'agriculture  contribue  à  l  alimentation,  au  bien  etre,  à  l  équipement,  d'une  population   mondiale  de  plus  en  plus  large   Nourrir  les  hommes  en  France,  en  Europe  et  dans  le  reste  du  monde   Approvisionner  les  pays  qui  seront  en  déficit  alimentaire   Faire  en  sorte  que  les  famines  n'existent  plus   Trouver  le  moyen  de  nourrir  les  hommes  sans  épuiser  les  ressources  alimentaires   Nourrir  l'espèce  humaine   Produire  pour  satisfaire  les  besoins  alimentaires   Nourrir  les  hommes  tout  en  assurant  leur  sécurité  alimentaire   Autosuffisance   Permettre  de  continuer  à  nourrir  le  plus  grand  nombre   Nourrir  la  platène  entière   Pouvoir  nourrir  sainement  la  population  européenne   Continuer  à  nourrir  la  planète   Nourir  le  monde   Nourrir  le  monde   Nourrir  le  monde   Quelle  souveraineté  alimentaire  à  l'horizon  2020  pour  la  France  et  l'Europe?   Nourrir  le  monde  par  une  meilleure  répartition  de  la  nourriture   52    
  • 54. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Suffisante  pour  nourrir  la  population  grandissante   L'environnement,  et  la  réduction  de  la  famine  de  la  part  de  le  monde   Répartition  égale  des  denrées  alimentaires  dans  le  monde   Nourrir  plus  de  personnes   Répondre  aux  besoins  alimentaires  sans  recourir  aux  importations  et  sans  exporter  (dumping   des  pays  du  sud)   Permettre  de  nourrir  tout  le  monde   Nourrir  toujours  plus  de  monde.   Apprendre  à  mieux  se  nourrir  (santé  humaine,  respect  du  vivant)   Nourrir  le  monde   La  souveraineté  alimentaire   Rééquilibrer  le  rapport  de  force  entre  les  différentes  tailles  d'exploitations  agricoles   Accroître  la  sécurité  alimentaire   Limiter  les  pertes  alimentaires  tout  au  long  de  la  filière   Soutenir  les  agriculteurs  français  dans  le  monde  actuel   Nourrir  le  monde   Réaliser  son  rôle  premier  :  nourrir  la  planète   Équitable  à  l'échelle  mondiale  (économique,  législatif,  etc.)   Nourrir  l'humanité   Nourrir  la  population   Répondre  à  une  demande  croissante   Nourrir  la  planète  en  la  respectant   L'agriculture  doit  pouvoir  nourrir  le  monde  tout  en  prêtant  attention  à  l'environnement   Constituer  des  filières  agricoles  compétitives  pour  peser  face  aux  compétiteurs  mondiaux   Nourrir  la  planète  sans  plus  de  laissés  pour  compte  (objectif)   Assurer  une  alimentation  moins  "toxique"  (chimie  des  engrais,  des  pesticides)   La  redistribution  des  pouvoirs  dans  la  chaine  de  valeur  alimentaire   Que  tout  le  monde  puisse  se  nourrir  sainement   NOURRIR  DE  EN  PLUS  EN  PLUS  DE  BOUCHE   Relever  le  défi  alimentaire  mondial   Nourrir  les  hommes  en  respectant  autant  que  faire  se  peut  les  critères  de  qualité,  prix  et   quantité   Une  vision  locale  mais  dans  un  espace  européen  et  mondial   Alimentaires   Nourrir  7,5  Mds  d'individu   Que  tout  homme  sur  cette  terre  puisse  se  nourrir  sainement  dans  le  respect  des  plantes   ,animaux  et  de  ses  proches.   NOURRIR  LES  HABITANTS  DE  LA  PLANETE  SANS  ALTERER  LES  MILIEUX  NATURELS.   Nourrir  les  8  milliards  d'humains   Nourrir  le  monde   Satisfaire  aux  besoins  alimentaires  en  respectant  l'environnement   Nourrir  sainement  une  planète  de  plus  en  plus  peuplée   Nourrir  une  population  mondiale  croissante  et  plus  exigeante  en  faisant  attention  à   l'environnement   Nourir  les  hommes   Nourrir  une  population  croissante.   Nourrir  la  France,  voire  l'Europe  ,  mais  pas  le  monde   Avoir  la  capacité  à  nourrir  tout  le  monde   Nourrir  la  planète   Répondre  aux  demandes  de  la  consommation.   53    
  • 55. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Fournir  une  bonne  alimentation  pour  tous   Répondre  à  une  demande  croissante   Nourrir  le  monde   Répondre  aux  besoins  alimentaire  du  monde  :  OMD  1  (réduction  de  la  faim)  et  OMD  7  (accès   à  l'eau  potable)   Respecter  des  circuits  courts  (produire  pour  nourrir  localement)   Réussir  à  nourrir  le  plus  de  personnes  possible   Nourrir  tte  la  planète   S'engager  résolument  vers  des  productions  non  alimentaires  (biomolécules,  biofuels)  que  les   ressources  fossiles  ne  pourront  plus  fournir  à  moyen  terme   Alimentaire   Garantir  les  apports  alimentaires  des  citoyens   La  souveraineté  alimentaire  respectée   La  sécurité  alimentaire   L'enjeu  de  répartition  de  production  des  ressources  alimentaires   Pour  l'agriculture  mondiale  (et  non  pas  uniquement  française)  la  capacité  à  nourrir   l'ensemble  de  la  population  mondiale   Nourrir  la  planéte   Nourir  la  planète  tout  en  assurant  l'autonomie  alimentaire  de  la  France   Garantir  une  sécurité  alimentaire  optimale  aux  consommateurs  et  valoriser  l'efficience  de  la   filière  française  dans  le  domaine   Produire  propre  et  nourir  la  planete   Nourrir  la  population  mondiale   Nourrir  la  population  locale  en  favorisant  l'environnement  et  la  santé   Sortir  des  logiques  de  quotas  entrainant  des  gaspillages  alimentaires   Nourrir  tout  le  monde  à  moindre  coût  et  dans  un  souci  du  respect  des  ressources  naturelles   Nourrir  tout  le  monde  en  préservant  la  santé   Nourrir  au  mieux  la  population  mondiale  avec  des  produits  les  plus  sains  possibles   Permettre  de  nourrir  la  population  mondiale  en  constante  augmentation   Nourrir  tous  les  habitants   Répondre  aux  besoins  quantitatifs  des  populations  notamment  en  protéines   Satisfaire  les  besoins  alimentaires  mondiaux   Contribuer  à  la  promotion  d'une  alimentation  responsable   Nourrir  de  façon  saine  et  durable  la  population   Nourrir  la  planête   Nourir  la  planète   Nourrir  les  villes  à  proximité  via  l'agriculture  périurbaine   Produire  assez  pour  nourrir  la  population  actuelle   Nourrir  l'humanité   Permettre  à  l'échelle  mondiale  des  échanges  agricoles  en  quantité  maitrisée  afin  de  répondre   aux  besoins  alimentaires,  afin  de  faire  face  aux  aléas  climatiques  dans  les  diverses  régions  du   monde   Avoir  une  production  local  qui  suffise  à  alimenter  toute  la  population   Produire  pour  nourrir  tout  en  préservant  l'environnement   Produire  assez  pour  la  consommation   Nourrir  l'humanité   Nourrir  de  façon  saine   Maintenir  et  développer  les  production  locales  et  françaises  pour  nourrir  le  pays   Produire  en  quantité  et  qualité  pour  répondre  à  la  demande  alimentaire  nationale,   européenne  et  mondiale  en  tenant  compte  de  la  demande  sociétale  relative  à  la  nutrition,  la   54    
  • 56. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • santé  et  l'environnement   Produire  suffisamment   Réussir  à  nourrir  le  monde  avec  des  aliments  sains  et  répondant  aux  besoins  de  chaque   personne  et  de  chaque  population   Ëtre  capable  d'anticiper  et  de  répondre  aux  besoins  générés  par  les  transitions  des  régimes   alimentaires  qui  accompagnent  l'évolution  économique  mondiale   Favoriser  la  disponibilité  alimentaire  dans  n'importe  quel  région  du  monde  afin  de  diminuer   le  taux  de  mortalité  due  à  la  malnutrition  et  à  la  famine.   Continuer  à  nourrir  le  monde   Nourrir  la  population  mondiale   Nourrir  tout  le  monde   Nourrir   Produire   Nourrir  encore  plus  et  autrement   Une  production  suffisante  pour  le  marché  domestique   Répondre  aux  besoins  alimentaires  de  la  planète   Nourrir  le  monde,  et  au  niveau  européen,  retrouver  la  souveraineté  alimentaire.   Nourrir  le  monde   Rendre  accesible  économiquement  une  alimentation  equilibrée   Nourrir  la  population   Produire  plus   Nourrir  la  planète  avec  de  plus  en  plus  d'Hommes   Qu'elle  produise  suffisamment  pour  nourrir  toutes  les  têtes  de  la  planète.   Nourrir  la  france  ,l'europe,le  monde   Qu'elle  nourrisse  sainement.   Nourrir  son  peuple  de  manière  durable  et  responsable   Pouvoir  continuer  à  produire   Priorité  à  la  production  alimentaire  (et  non  aux  alternatives  types  carburant)   Nourrire  la  planete   Nourrir  le  monde  et  en  vivre   NOURRIR  CORRECTEMENT  ET  SAINEMENT  LA  PLANETE   Arriver  à  produire  pour  nourrir  l'ensemble  de  la  planète   Nourrir  l'humanité  à  partir  de  tous  les  territoires   Nourrir  la  planéte   Securité  alimentaire   Produire  mieux  et  nourrire  TOUTE  la  planète   Nourrir  correctement  l'ensemble  des  habitants  de  la  planète   Nourrir  7  milliard  d'individus  de  part  le  monde   Nourrir  les  Hommes  de  cette  planète   Nourrir  la  population  terrestre  notamment  urbaine   Produire  plus  et  mieux  pour  nourrir  l'ensemble  de  la  population  mondiale   L'agriculture  ne  peut  être  que  mondiale,  mais  l'agriculteur  ou  l'éleveur  est  (le  plus  souvent)   inséré  au  niveau  local  en  particulier  dans  les  PVD  :  comment  retrouver  prise  sur  son   environnement  politique  et  économique  ?   Se  ressentrer  sur  son  coeur  de  metier  qu'est  l'auto  suffisance  alimentaire   Qu'elle  retrouve  aux  yeux  de  tous  sa  nécessité  :  elle  nous  nourrie  mais  peu  la  connaisse   Qualité des produits   55    
  • 57. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Nourrir  les  hommes  avec  des  produits  de  qualité   Privilégier  la  qualité.   Une  traçabilité.   Moins  de  produits  toxiques.   De  produire  de  la  qualité  avant  la  quantité   Transition  vers  la  qualité  au  détriement  de  la  quantité   Produire  en  utilisant  moins  d'intant.   Produire  des  aliments  sains  et  bons   Le  souci  de  la  qualité  des  produits   La  sécurité  alimentaire   Regagner  la  confiance  du  consomateur  avec  des  produits  issu  de  sa  demande.   Qualité  des  produits   Varier  l'offre  des  produits  vers  la  qualité  santé   Assurer  une  bonne  qualité  sanitaire  aux  produits  agricoles   Informer  les  consommateurs  sur  les  efforts  faits  et  leur  redonner  confiance   Mettre  à  disposition  une  alimentation  de  qualité   D'être  exportateur  de  produits  alimentaires  de  qualités   Nourrir  les  populations  à  partir  de  produits  sains  et  de  qualités   Ll'agriculture  doit  être  de  qualité,  certifiée  l'origine  de  ses  composants,  respecter  les  normes   environnementales,garantir  la  santé  des  consommateurs   Tenter  de  garder  une  qualité  des  produits  convenable  de  façon  à  éviter  les  grands  scandales   sur  l'alimentation  comme  celui  au  sujet  de  la  viande  de  cheval   Bien  que  l'enjeu  majeur  de  l'agriculture  est  historiquement  de  produire  suffisamment  pour   nourrir  la  planète,  on  sait  aujourd'hui,  avec  les  différentes  catastrophes  agro-­‐alimentaires,   qu'il  faut  également  viser  des  objectifs  de  qualité  des  aliments.   Proposer  des  produits  alternatifs  aux  produits  carnés  qui  soient  bons   La  capacité  à  fournir  des  produits  de  qualité  adaptée  en  quantité  suffisante  et  dans  des   conditions  de  rentabilité  positive   Qualité  des  produits   Des  produits  sains   Produire  des  productions  qui  respecte  l'environnement  et  la  qualité  des  produits   Viser  la  qualité  pour  se  différencier   Redorer  son  image   Viser  une  alimentation  saine   Produire  mieux  pour  nourrir  mieux   Pouvoir  alimenter  en  quantité  et  qualité  la  France   Réduire  considérablement  l'utilisation  de  produits  phytosanitaires   La  qualité  des  productions  agricoles   Redonner  confiance  au  consommateur,  lui  apporter  des  produits  de  qqualité,  dont  la   consommation  apporte  plaisir  et  santé   Concilier  réussite  Economique,  Technique,  et  alilmentaire  en  terme  de  qualité   Recreer  et  capter  la  valeur  ajoutée  autour  de  ses  produits   La  qualité  sanitaire  des  produits   Nourir  avec  qualité  les  consommateurs   Diversification  des  produits   Se  faire  connaitre  et  reconnaitre   Diététique   Produire  de  la  qualité   La  qualité   Produire  avec  des  garanties  de  qualité  et  de  respect  dans  les  méthodes  de  production   56    
  • 58. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Prise  de  conscience  des  Céréaliers  sur  la  Qualité  de  la  collecte  en  relation  avec  les  choix   variétaux  et  les  conduites  culturales   La  qualité  des  produit   La  qualité  de  la  production   Produire  des  produits  de  qualité   Garantir  la  qualité   Trouver  de  nouveaux  modes  de  production  moins  dépendants  des  produits  chimiques   Expliquer  que  la  qualité  passe  par  une  démarche  de  la  part  du  consommateur  à  acheter  des   produits  français   Qualité  :  assurer  à  tous  une  alimentation  de  qualité   Faire  en  sorte  que  la  filière  revoit  ses  exigences  de  qualité  face  aux  exigences  auxquelles  les   exploitations  sont  soumises  (réglementaires,  environnementales,  sociales...)   Améliorer  la  qualité  des  productions   Produire  dans  les  normes  de  qualité   Produire  mieux,  avec  moins  d'intrants   Réduire  la  dépendance  des  exploitations  aux  produits  chimique  de  synthèse   Des  produits  sains  pour  tous   Une  alimentation  de  qualité   Faire  travailler  les  producteurs  locaux  qui  font  de  la  qualité   Une  alimentation  saine   Continuer  à  développer  des  filières  qualitatives   Analyse  de  cycle  de  vie  des  produits   Protection  de  l'environnement,  réduction  des  produits  phytosantaires  (Ecophyto)   Connaitre  l'origine  de  nos  aliments   Fournir  des  produits  sains   Se  différencier  de  ces  pays  du  BRICKS  en  proposant  de  la  qualité  plutôt  qu'un  produit   toujours  moins  cher   Faire  changer  es  esprits  du  consommateur  pour  qu'il  reconnaisse  et  privélégie  un  produit  de   qualité,  et  non  son  prix   Répondre  à  la  demande  des  citoyens  de  produire  en  limitant  de  manière  significative   l'utilisation  des  produits  phyto  sanitaires   Rééduquer  les  consommateurs:  produits  informes,  etc   Produits  de  qualité   L'information  claire  sur  les  bénéfices  et  risques  des  différents  produits  agro-­‐industriels  aux   consommateurs   L'économie  des  ressources  en  eau  en  produits  phyto  et  engrais   Un  souci  de  qualité  prévalant  sur  le  rendement   Proposer  des  produits  dont  la  qualité  et  la  provenance  soit  transparente   Produire  des  produits  de  qualité   Maintenir  la  qualité  des  produits  à  des  prix  raisonnables   Le  souci  de  la  qualité  des  sols  -­‐  de  l'eau  -­‐  de  la  santé  des  agriculteurs   Une  rémunération  à  la  hauteur  de  la  qualité   Priorité  à  la  qualité   Ajouter  de  la  valeur  et/ou  revaloriser  le  prix  des  produits  agricoles  et  issus  de  l'agriculture   Progresser  dans  la  gestion  des  solutions  alternatives  aux  produits  chimiques.   Favoriser  la  distribution  régionalisée  des  produits  de  l'agriculture   Combiner  les  exigences  de  quantité  et  de  qualité  de  production  de  matières  agricoles  avec  les   exigences  de  protection  de  l'environnement   Produire  des  produits  de  qualité   Valoriser  les  produits  Français   57    
  • 59. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Qualite   S'  adapter  à  la  demande  commerciale  avec  un  respect  qualitatif  des  produits  de  toutes   gammes.   La  qualité  nutritionnelle   Produire  en  quantité  et  qualité  en  tenant  compte  de  l  environnement  et  en  laissant   Limiter  les  importations  de  produits  qui  pourrais  être  produis  en  France   Produits  de  qualité   La  production  d'une  alimentation  saine   Sécurité  alimentaire   Une  qualité  organoleptique  des  aliments   Innover  dans  les  pratiques  et  les  produits   Concilier  productivité  et  qualité  perçue  des  produits   Fournir  aux  CLIENTS  la  quantité,  la  qualité  et  les  services  attendus.   Ne  pas  se  laisser  enfermer  dans  des  variétés  brevetés  et  stérilisées   Réduire  la  consommation  de  produits  chimiques   Accent  sur  la  qualité  de  la  production  plus  que  la  quantité   Améliorer  la  qualité  environnementale  des  produits   Offrir  pour  un  prix  minimum  la  possibilité  aux  deshérités,  la  possibilité  d'acceder  aux  produits   de  l'agriculture  responsable   Améliorer  la  qualité  sanitaire  des  produits   Utiliser  la  recherche  et  l'innovation  pour  contenir  les  maladies  et  les  prédateurs  des  cultures,   des  élevages,...  tout  en  garantissant  une  sécurité  alimentaire  optimum   Assurer  la  sécurité  alimentaire   Fournir  des  produits  de  qualité,  dans  le  respect  de  la  vie  animale  et  végétale   Qualité  des  produits   La  préservation  des  qualités  de  la  terre   Rendre  les  produits  de  qualité  accessibles  à  tous   Produire  bien  et  de  la  qualité   Une  alimentation  saine   Produire  une  alimentation  saine   Changer  les  mentalités  des  consommateurs  pour  sortir  des  produits  "normés"   La  qualité  des  productions   Produire  sain  pour  manger  sain   Informer  sur  l'origine  des  produits  et  les  process   Qualité  à  la  quantité   Produire  mieux   Pratiques  plus  respectueuses  de  l'environnement  (moins  énergivores,  plus  du  tout  de  produit   phytosanitaire,.............)   AVOIR  UNE  IMAGE  DE  L  AGRICULTURE  PLUS  EN  PHASE  AVEC  LA  REALITE  ET  SORTIR  DU   DOGMATSIM  NOTAMMENT  ENVIRONNEMENTAL   Produire  quantité  et  qualité  avec  une  logistique  au  top   Produire  plus  /  ha  avec  moins  d'eau  ,  moins  de  produits  phytosanitaires,  en  optimisant   l'énergie  et  en  respectant  l'environnement  écologique   Des  produits  sains,  naturels  et  sans  OGM   Des  produits  agricoles  et  agro  alimentaires  sains   Une  production  en  quantité  et  qualité  suffisante   Réussir  le  pari  d'un  circuit  court,  moins  énergivore,  et  offrant  un  meilleur  rapport  qualité  prix   aux  consommateurs   Produire  des  produits  de  qualité,  sans  intrants  ou  produits  phytosanitaires  susceptibles   d'altérer  à  long  terme  la  santé  des  consommateurs   58    
  • 60. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Miser  sur  la  qualité  pour  apporter  de  la  valeur  ajoutée  aux  produits   Produire  des  produits  sains   Participer  à  restaurer  la  qualité  de  l'eau  et  des  sols   Connaissance  par  les  conso  de  ce  qu'ils  mangent,  de  la  réalité  de  l'agriculture  et  de  l'industrie   alimentaire   Compétitivité.  accessibilité,  qualité   Montrer  au  consommateur  comment  il  produit  afin  de  casser  les  stéréotypes  et  les  préjugés   sur  notre  agriculture  actuelle   Seulement  des  traitements  biologiques  en  agriculture  et  la  fin  du  labour  à  40  cm  ou  bien   encore  plus  de  nudité  du  sol,  place  à  l'engrais  vert  pour  tous  !!   Diminuer  notre  dépendances  vis  à  vis  des  produits  phytosanitaires   Augmentation  de  la  qualité  des  produits   Traçabilité   Favoriser  l'agriculture  biologique   Rechercher  des  débouchés  (marché  intérieur  et  export)  privilégiant  la  qualité  des  produits   La  traçabilité   Sécurité  alimentaire   Sécurité  alimentaire   Produire  de  la  qualité  optimum,  pas  forcement  du  BIO   Privilégier  la  qualité.   Communiquer  sur  ses  pratiques   Communiquer  sur  la  qualité  de  ses  produits   Partager  la  valeur  ajoutée  des  produits  alimentaires  avec  toutes  les  filières  concernées.   Sécurité  alimentaire   Trouver  l'équilibre  entre  qualité  (sanitaire  et  organoleptique)  et  industrialisation.   Sécurité  alimentaire   Nourrir  la  population  mondiale  avec  des  produits  de  qualité  en  préservant  au  mieux  les   ressources  naturelles   Reconquérir  une  dignité  du  métier  par  le  respect  du  consommateur  (qualité  des  produits)   L'allimentation,le  bien  etre,la  santé,une  qualite  de  vie  retrouvée   Production  de  produits  de  qualité  et  diversifiée,  qui  n'est  pas  basée  uniquement  sur  le   quantitatif   Rester  l'acteur  principal  des  territoires  ruraux,  par  la  production  de  matiéres  premiéres  de   qualité,  l'aménagement  du  territoire  qui  met  en  valeur  les  acteurs  locaux,  et  la  valorisation   des  ressources  disponibles.   Sécurisante   Pas  d'antagonisme  entre  les  différentes  agricultures  :  chacun  a  sa  place  :  le  but  pour  tous  :   continuer  à  fournir  des  produits  sains  et  de  qualité   Sécurité  alimentaire   Qualité   Produire  sainement   Garantir  une  alimentation  de  qualité   Assurer  alimentation  de  sa  population  avec  des  produits  locaux   Le  désire  de  satisfaire  la  sécurité  alimentaire  va  amener  a  des  produits  standards,  a  bas  coût   et  une  mauvaise  qualite   Répondre  à  la  demande  de  qualité  et  de  transparence  tout  en  conservant  un  volume  suffisant   pour  satisfaire  toute  la  population   Garantir  une  alimentation  en  quantité   Valoriser  le  beau,  le  bon,  ...   Produire  des  aliments  qualitatifs.   59    
  • 61. • • • • • • • • Produire  tout  enassurant  la  sécurité   Produire  une  alimentation  saine  et  abordable   Concilier  la  qualité  des  productions  avec  un  revenu  décent  pour  les  agriculteurs   Améliorer  la  qualité  des  produits  pour  la  consommation  humaine   Fournir  des  aliments  de  qualité,  en  quantité  suffisante   Oriente  l'activité  agricole  plutôt  vers  des  savoir-­‐faire  de  qualité  plutôt  que  le  developpement   d'infrastructure  pour  faire  de  la  quantité  et  du  rendement   Participer  à  relever  à  la  fois  de  défi  alimentaire;  qualitatif  et  quantitatif,  et  non  alimentaire   (bioenergie  et  biochimie)  dans  un  cadre  durable   Faire  admettre  que  les  produits  agricoles  destinés  directement  ou  indirectement  à   l'alimentation  humaine  ne  sont  pas  et  ne  peuvent  pas  être  des  produits  industriels  soumis   aux  règles  de  l'OMC.     Performance économique   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Pérennisation  des  entreprises   Économiques  et  financiers   Compétitivité   Maintien  d'une  activité  agricole  (rentable)  dans  les  régions   Une  agriculture  rentable  économiquement   Bien  redistribuer  les  cartes  dans  la  nouvelle  économie  qui  s'annonce   Sécuriser  les  approvisionnements   Ecrire  la  stratégie  et  les  plan  d'actions  associés   Produire  et  éviter  d'  importer  les  matières  premières  tels  que  soja,  mouton,  etc   Augmenter  les  résultats  économiques  des  exploitations  pour  en  assurer  leurs  pérennités   La  compétitivité   Favoriser  le  développement  de  circuits  courts  de  distribution.   Permettre  aux  agriculteurs  d'assurer  pour  eux  et  leur  famille  des  résultats  economiquement   fiable   Performance  economique   Être  en  croissance   Être  compétitive   Produire  mieux  donc  plus  cher,  ce  qui  répond  en  partie  au  problème  de  la  rémunération  de  la   filière  agricole   Rester  compétitive   Le  maintien  d'une  agriculture  humaine  (en  nombre  et  en  qualité)   Les  variations  de  prix   La  possibilité  de  produire  en  France  dans  les  mêmes  conditions  que  dans  les  autres  pays   européens  en  termes  de  normes,  de  contraintes  ...   La  rentabilité  des  exploitations   Des  produits  sains  à  prix  correct  pour  le  producteur  et  le  consomateur   Faire  vivre  correctement  les  producteurs  et  plus  généralement  le  monde  agricole   La  poursuite  de  l'amélioration  de  la  compétitivité   Une  meilleure  maitrise  des  filières  par  les  agriculteurs   Être  économiquement  rentable   Approvisionner  les  industries  agroalimentaires   Compétitivité  des  productions  de  masse   L'agriculture  c'est  des  grandes  et  aussi  des  petites  structures,  les  2  shémas  doivent  pourvoir   rester  viables   60    
  • 62. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Concilier  préservation  de  l'environnement  et  rentabilité  économique  des  exploitations   Meilleur  partage  de  la  valeur  entre  les  différents  opérateurs  économiques   Enjeux  économiques   L'Europe,  avec  la  politique  agricole  commune.   Concurrence  mondiale  sur  les  prix  avec  des  contraintes  (réglementaires,  environnement,   qualité,  sociétales)  différentes   Que  la  France  puisse  accroitre  sa  position  de  leader  mondial  de  l'AGRO-­‐ALIMENTAIRE   Que  la  France  soit  leader  mondial  en  AGROINDUSTRIE   La  main  d'oeuvre   Trouver  un  équilibre  pour  que  les  exploitations  soient  pérennes   Faire  disparaitre  le  soutien  implicite  des  pouvoirs  publics  à  la  Grande  Distribution  qui  faisant   pression  sur  les  prix  contien  l'inflation  ,  mais  détruit  les  filières  de  production  françaises.   Etre  le  relai  de  croissance  de  la  france  (balance  commerciale)   Maintenir  ou  augmenter  le  nombre  des  exploitations  agricoles   Être  rémunéré  à  hauteur  des  coûts  de  production   Redonner  aux  producteurs  et  ransformateurs  la  capacité  d'aboutir  dans  les  négociations  avec   la  grande  distribution   Garder  la  puissance  économique  et  la  vocation  exportatrice  de  l'agricutlure  française   Pac   Mondialisation...   Devenir  un  acteur  plus  fort  dans  les  decisions  politique   Etre  pleinement  reconnu  par  nos  politiques   Permettre  aux  agriculteurs  de  continuer  à  vivre  de  leur  métier   Assurer  des  revenus  corrects  à  chaque  maillons  de  la  chaine   Accroître  la  valeur  ajoutée  sur  nos  territoires   Avoir  une  agriculture  rentable   Une  agriculture  performante  qui  maîtrise  ses  coûts  de  production  et  en  capacité  d'anticiper   la  fluctuations  des  cours  des  produits  agricoles  au  niveau  mondial   Maintien  de  l'agriculture  en  France  sur  tous  les  territoires   Permettre  à  toutes  les  filières  de  bénéficier  de  la  PAC   Préservation  ,Travail  et  Financement  de  la  recherche  sur  les  éléments  majeurs  ,  Sol  -­‐   Génétique  Semences  -­‐  Cheptel   Production   Vivre  des  metiers  de  l'agriculture   Diminuer  la  dépendance  des  agriculteurs  aux  aides  de  la  PAC   Les  politiques  agricoles  doivent  permettre  de  rélles  possibilités  d'innovations  populaires   Rester  compétitif  par  rapport  aux  concurrents  mondiaux   Hausse  des  prix,  taxes   Rester  compétitive  en  france  par  rapport  au  reste  du  monde.   En  agriculture  mondiale?  pouvoir  produire  suffisamment  et  distribuer  la  nourriture  produite   sans  gaspillage  à  tous  ceux  qui  peuvent  en  avoir  besoin   En  France,  comment  se  différencier  face  à  la  concurrence  internationale:  sur  les  prix  d'autres   pays  sont  plus  à  même  de  gagner,  en  France  il  ne  reste  que  la  qualité  et  un   approvisionnement  plus  simple.   S'assurer  un  revenu  decent   Avoir  une  sorte  de  protectionnisme  français   Que  la  France  puisse  vivre  en  quasi-­‐autarcie   Soutien  à  l'élevage  français   Revoir  les  systèmes  d'exploitation  français  en  tablant  dur  l'existance  de  filière  "de  masse"  et   de  filières  "de  luxe,  de  niche"   61    
  • 63. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Rester  compétitif  face  aux  pays  émergents  (BRICKS)   Rester  compétitif  malgré  des  contraintes  européennes  fortes  (économique,  accès  à   l'innovation,  attentes  sociétales  réglementaires  et  environnementales  fortes)   Developpement  rural   Harmonisation  des  couts  et  des  charges  dans  toute  l'europe   Résister  à  la  pression  du  commerce  mondial   La  liberté  d'entreprendre   ECONOMIE  COMPETITIVITE   RENTABILITE   Avoir  des  prix  rémunérateurs   INSTALLER  DES  JEUNES   ETRE  COMPETITIF   AVOIR  DES  PRIX  REMUNERATEUR   Economique   Participer  à  l'équilibre  de  notre  balance  commerciale   Redevenir  compétitif   Competitivité   La  qualité,  la  quantité  à  son  juste  prix  à  tous  les  niveaux   L'énergie   Rester  compétitive  dans  un  contexte  mondialisé   Assurer  un  equilibre  economique  dans  notre  region   L'attractivité  du  métier   Le  maintien  de  l'agriculture  en  France   Moderniser  et  inover  pour  regagner  en  competitivite   Gestion  des  risques  climat,  sanitaire,  prix   L'agriculture  un  enjeu  d'avenir  pour  la  France   Maintenir  un  niveau  de  prodution  constant  voir  l'augmenter   L'enjeu  de  la  rentabilité  des  agriculture  avec  un  tournant  libéral  des  marchés  agricoles   Modèle  économique  viable  pour  tous  les  acteurs   Meilleure  répartition  de  la  PAC   Rentabilité  économique   Créer  richesse  et  emploi   Economie  en  ressources  naturelles  (  l'eau  )   La  concurrence  internationale   La  création  de  valeur   Produire  pour  son  territoire  et  produire  pour  exporter   Stabilisation  des  prix  des  matières  premières  agricoles   La  compétitivité  d'entreprise  au  capitaux  familliaux   Puissance  industrielle  valorisant  des  conditions  pédo  climatiques  exceptionnelles,  employant   une  main  d'oeuvre  qualifiée  de  premier  choix  et  dégageant  des  excédants  commerciaux   significatifs  pour  notre  économie   Facteur  de  stabilté  politique  au  niveau  international   Peser  face  à  des  interlocuteurs  souvent  devenus  des  multinationales   Réussir  dans  un  contexte  environnemental  de  plus  en  plus  contraignant   Lutter  contre  une  concurrence  internationale  effrenée  tant  à  l'import  qu'à  l'export   Suppression  des  intermédiaires   Des  prix  maîtrisés   Une  meilleure  insertion  des  pays  en  développement  dans  le  commerce  mondial   Produire   Des  politiques  en  faveur  de  l'investissement  et  de  la  productivité   62    
  • 64. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Mesures  prises  pour  lutter  contre  la  politique  des  prix  bas  pratiqués   Le  maintient  de  la  PAC  pour  pouvoir  être  compétitif  par  rapport  aux  pays  emergeants   Travail  en  filières  et  mécanismes  de  prix   Le  développement  des  techniques  en  agriculture  raisonnée  et  biologique  afin  de  permettre   aux  agriculteurs  de  vivre  non  pas  sur  les  aides  de  la  PAC  mais  sur  leurs  propres  rendements.   Compétitivité  à  l'échelle  française  et  européenne   Rester  compétitif   Rééquilibrer  les  marges  économique  des  différents  maillon  de  la  chaîne   Produire  a  moindre  coût  et  avec  moins  de  gaspillage   Développer  l'image  de  marque  Made  in  France  à  l'étranger  (AOP,  IGP...)   Développer  les  industries  agroalimentaires  qui  font  de  la  valeur  ajoutée   Rester  compétitifs   Promouvoir  encore  plus  la  production  française,  sa  qualité,  ...   La  distribution  des  produits   Perréniser  l'activité   Transformer  les  exploitations  en  entreprises  viables   Revaloriser  les  prix  chez  les  producteurs   Economique,  social  et  environnemental   La  France  doit  être  libre  de  choisir  pour  elle  meme   Ses  progres  de  productivité  en  lien  avec  ses  couts  de  production   Intégrer  des  acteurs  économiques   Compétitivité  de  la  France  à  l'échelle  européenne   Autonomie  de  la  France  notamment  sur  la  partie  protéique  (problématique  soja)   Être  compétitive   Dynamiser  le  secteur  agricole  en  offrant  des  prix  rémunérateurs  surtout  dans  le  secteur  de   l'élevage.   Dans  des  conditions  d'exploitation  soutenables  (pouvoir  vivre  de  son  travail)   Prix  abordables   Rester  compétitive   Produire  plus   Capacité  des  filières  à  adresser  des  marchés  offrant  des  opportunités  (export...)   Développer  les  savoir  faire  et  pratiques  de  gestion  des  chefs  d'entreprise  (seuils  de   commercialisation...)   Capacité  à  se  différencier  et  à  résister  aux  concurrents  (Brésil,  Ukraine...)   Maîtriser  les  coûts  de  production  (en  interne  :  volumes;  en  amont  :  prix  intrants)   Rester  un  secteur  compétitif  en  Europe   Produire  moins  cher   Ambitieuse   Productivité   Écrire  la  Pac  de  l  après  2020.   Un  enjeu  économique   Des  prix  correcte  pour  une  juste  rémunération   Force  économique  pour  la  France   S'affirmer  comme  une  chance  pour  l'Europe,  un  secteur  économique  qui  soutient  tout  un  pan   de  notre  compétitivité  et  qui  affiche  une  image  de  qualité  dans  le  monde   Concilier  ce  double  respect  avec  l'efficience  économique  (compétitivité  au  profit  aussi  du   consommateur)   Conserver  son  haut  niveau  de  productivité   Performance  économique   Réalité  économique   63    
  • 65.   Innovation   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Développer  une  image  innovante  de  l'agriculture   Innovation   Considérer  la  capacité  du  milieu  à  se  renouveler,  pour  ne  pas  devenir  stérile  à  moyen  et  long   terme   Développer  des  formations  innovantes   Accepter  de  nouveaux  savoir-­‐faire  et  technologies   Développer  des  débouchés  de  transformation  de  nos  denrées  pour  augmenter  la  valeur   ajoutée  du  secteur  agricole  et  agro-­‐alimentaire   Moderniser  l'agriculture  dans  les  pays  du  sud  pour  rompre  leur  dépendance   Innovation   Formation  des  agriculteurs  au  développement  durable  et  à  l'alimentation  santé   Tirer  profit  au  maximum  des  sous-­‐produits  de  l'agriculture  (rôle  de  l'innovation)   L'accès  à  l'innovation   Produire  de  la  valeur  ajoutée,  valorisé  sur  des  marchés  durables  (sur  les  3  piliers)   Développer  différents  types  d'agriculture,  ceux  oubliés  ou  délaissés  au  profit  des  besoins   d'export   Déployer  les  nouvelles  technologies  dans  les  pratiques  agricoles   Rester  à  la  pointe  de  l'innovation  avec  un  besoin  toujours  plus  grand  et  des  cultures   intensives  qui  détériorent  la  terre.   Se  préparer  à  l'arrivée  des  nouvelles  protéines  animales,  insectes  et  autres  vers,  grillons  qui   vont  fortement  se  développer  dans  les  prochaines  années.   Être  moderne   Diversifier  les  productions  agricoles  et  créer  de  nouvelles  filières  (protéines  végétales)   Valorisation  des  agriculteurs   Intégrer  les  nouvelles  technologies  aux  équipements,  pour  le  plus  grand  nombre  de   producteurs  (démocratisation  et  non  élitisme).   Accès  aux  innovations  pour  répondre  aux  nouveaux  et  nombreux  enjeux   Intégrer  les  technologies  du  futur  (modélisation,  robotique,  réalité  augmentée,  biocontrôle,   emballages  intelligents..)  pour  continuer  à  capter  le  consommateur  et  rester  compétitif   Trouver  de  nouveaux  marchés  pour  les  végétaux   L'innovation  et  l'évolution  et  les  futurs  investissement  dans  ce  secteur.   Modernisation  des  équipements  et  batiments   Développer  la  polyculture  de  proximité   Conserver  et  developper  l'élevage   L'innovation   La  recherche  et  l  innovation   Permettre  le  développement  et  la  diffusion  d'innovations  techniques   Diversifier  les  cultures,  innover   Inventer  de  nouvelles  technologies  permettant  un  développement  haut  de  gamme  et   respectueux  de  l'environnement  et  des  animaux   Tester  les  nouvelles  technologies   Valoriser  nos  savoir  faire   Valoriser  la  polyculture  élevage   Innovation  :  produire  plus  avec  moins  d'intrants  (eau,  pdts  chimiques,  énergie...)   L'agriculture  se  doit  de  redevenir  un  secteur  vecteur  d'un  nombre  massif  d'emplois  directs   Valoriser  des  systèmes  cohérents  avec  un  ancrage  dans  le  territoire   64    
  • 66. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Facilier  l'innovation,  la  formation   AVOIR  LA  CAPACITE  D  INNOVER  SUR  LES  EXPLOITATIONS   La  valorisation  des  produits  et  du  savoir  faire   L'instalation  de  jeunes  agriculteurs  pour  innové  et  promouvoir  notre  métier.   Développer  l'innovation   Résoudre  l'équation  :  Innovations  +  Traditions  +  Valorisation  des  territoires  =  Développement   économique  +  Equilibre  écologique  +  Sûreté  alimentaire   Faire  taire  les  "marchands  de  peur"  qui  bloquent  l'innovation   Innover  pour  rester  compétitif  sur  le  marché  français   Innover  pour  se  différencier  de  la  concurrence  internationnale   Développer  l'innovation  (culture)  et  les  innovations  (projets  concrets)   S'adapter  aux  nouvelles  technologies   Une  agriculture  innovante  et  dynamique   L'innovation   Expliquer  et  faire  accepter  au  grand  public  notre  besoin  d'innovation  permanente   Innover  vers  des  débouchés  industriels  de  subsitution   Innover  dans  la  production  des  alicaments  pour  aider  les  personnes  les  personnes  en   dénutritions  et  les  personnes  ayant  des  maladies  métaboliques  à  accéder  à  des  aliments   répondant  à  leur  besoins  de  santé.   Innovation  technologique   Innover  pour  réduire  l'impact  de  l'agriculture  sur  l'environnement  et  rendre  compétitif  les   exploitations  agricoles  françaises.   Entraîner  une  dynamique  d'innovation  à  tout  les  échelons  du  monde  agricole.   Les  innovations  doivent  permettre  de  produire  mieux,  avec  moins  d'intrants,  plus  spécifiques   Proposer  au  agriculteurs  des  innovations,  des  solutions  et  non  uniquement  des  contraintes   subventionnées   Moderne   Accès  à  l'innovation   Innovation   Avoir  les  moyens  recherches  experimentation  application   Intégrer  l'innovation,  la  co-­‐création,   Réussir  la  transition  entre  l'intensif  non  maîtrisé  et  l'agriculture  moderne  et  intégré   d'aujourd'hui   Avoir  accès  à  l  innovation   Absorber  les  technologies  nouvelles   Développer  les  cultures  de  protéagineux.   Ouvrir  de  nouvelles  perspectives   La  diversite,  l'inovation  sans  oublier  de  preserve  l'histoire,  le  patrimone.   Une  mutation  du  modèle  intensif  monoculture  vers  du  polyculture  extensif  idéalement  bio   Produire  une  alimentation  de  qualité  indiscutable,  sous  diverses  formes  correspondant  à  la   demande  sociale  (bio,  raisonné,...)   Maintien  et  valorisation  des  productions  différenciées,  notamment  en  zones  à  handicap  ou   en  voie  de  déprise   Valoriser  la  production  locale   Contribuer  à  occuper  et  valoriser  80%  du  territoire  national   Se  réinventer  sur  des  bases  qui  lui  sont  propres  et  pas  des  mimics  de  l'industrie   Développement  des  circuits  courts   Devenir  incontournable  en  terme  de  développement  rural  et  d'aménagement  du  territoire   La  production  au  niveau  local  des  légumes  et  viandes  saisonniers   Rapprocher  l'agriculture  des  citadins,  des  zones  urbaines   65    
  • 67. • • • • • • •   • • • • La  valorisation  des  territoires   Retrouver  sa  vraie  place  dans  l'économie  du  pays  ;  le  secteur  "primaire"peut  redevenir  le   moteur  de  la  relance   Redevenir  une  source  d'emploi  pour  les  jeunes  (  plus  de  gens  dans  les  champs  et  moins  au   chômage)   Montrer  que  c'est  un  réel  secteur  d'avenir   Préservation  des  potentiels  de  productions   Former  des  jeunes  à  relever  les  futurs  défis  du  monde  agricole  et  agroalimentaire   Contribuer  à  la  production  d’énergies  comme  par  exemple  le  bio-­‐éthanol,  le  diester...  et   autres  nouvelles  sources  à  innover   Attractivité  des  métiers  et  conditions  de  travail   Favoriser  l'entrée  des  jeunes  en  agriculteur   Le  renouvellement  des  générations  de  producteurs   Rendre  attractif  le  métier  d'agriculteur  pour  que  les  jeunes  s'y  intéressent   Le maintien des exploitations agricoles   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • La  fierté  des  producteurs   Garder  son  premier  potentiel  de  production  :  le  sol  ,  le  foncier   Préserver  les  éleveurs  laitiers   Garder  les  productions  multiple  de  la  france   Garder  un  nombre  d'exploitation  conséquent   Supprimer  l'isolement  des  exploitant  agricole   Vivre  et  non  survivre  de  notre  métier   Permettre  aux  agriculteurs  d'avoir  une  moins  forte  dépendance  aux  primes  de  la  PAC   Le  maintien  d'une  diversité  de  production   Privilégier  l'agriculture  de  proximité  là  où  c'est  possible  (principe  de  subsidiarité)   Le  maintien  d'un  nombre  suffisant  d'exploitants  en  France   Conserver  du  foncier   Assurer  une  stabilité  pour  le  revenu  des  agriculteurs   Réduire  les  subventions  tout  en  permettant  aux  agriculteurs  de  vivre  de  leur  travail   Développer  les  emplois  dans  le  domaine  agricole   Maintenir  l'activité  dans  les  campagnes   Garder  et  valoriser  les  spécificités  régionales   Ne  pas  favoriser  les  grosses  structures   Tenir  compte  des  hommes  qui  travaillent  :  salaire  et  conditions  de  vie  convenables   Rapprocher  les  cultures  et  l'élevage   La  grande  ditrbribution  va  tuer  l'  indutrie  alimentaire   (Re-­‐)Devenir  un  secteur  d'emploi  et  favoriser  la  transmission  des  exploitations   Raccourcir  les  circuits  de  distribution   L'accés  à  la  terre  dans  les  pays  tiers   L  agriculture  devra  résister  face  aux  contraintes  administratives  ,  sociales  et  environ   mentales.   Conserver  une  diversité  de  production  et  autonomie  protéique   Le  maintien  des  exploitations  agricoles.   Préserver  et  développer  le  patrimoine   Permettre  aux  agriculteurs  de  vivre  de  leur  activité   Permettre  aux  agriculteurs  de  vivre  de  leurs  activités  et  d'être  reconnus  comme  un  acteur   important  de  la  société   66    
  • 68. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Arrêter  l'agriculture  subventionnée  et  valoriser  les  cours  matières  au  vrai  coût  de  production   Revaloriser  le  métier  d'agriculteur   Rendre  à  nouveau  l'agriculture  plus  locale  (problématique  de  la  diminution  des  ressources  en   pétrole  proche)   Avoir  des  exploitations  viables  et  vivables   Faciliter  les  reprises  d'exploitation   Laisser  une  place  aux  jeunes  et  favoriser  l'installation  des  Hors  cadre  familial  pour  assurer  la   continuité   Viabilité  économique  des  exploitations  agricoles.   Sauvegarder  notre  foncier  agricole   Nécessité  pour  les  agriculteurs  de  trouver  d'autres  sources  de  revenus  car  les  subventions   seront  amenés  à  disparaître.   Maintenir  des  paysans  nombreux  sur  les  territoires   Produire  local  manger  national   Maintenir  des  productions  comme  le  lait  même  si  on  est  loin  des  grands  bassin  de   productions   Faciliter  le  renouvellement  des  générations  (sortir  du  modèle  transmission-­‐installation?)   La  production  agro-­‐alimentaire  doit  retrouver  son  insertion  dans  le  milieu  rural.   Maintenir  une  diversité  de  productions  sur  l'ensemble  des  territoires   Dynamiser  les  campagnes   Renforcer  les  territoires  ruraux   Promouvoir  les  petites  exploitations  et  les  circuits  courts   De  faire  vivre  des  exploitants  sur  tout  le  teritoir  avec  leur  environement   Plus  grande  part  de  transformation  et  consommation  à  l'échelon  local   Locale   Attirer  les  jeunes  vers  les  métiers  de  l'agriculture   Assurer  le  maintien  d'une  certaine  ruralité,  préserver  nos  paysages   Reconquérir  une  dignité  du  métier  par  le  respect  du  vivant  et  la  restauration  des  écosystèmes   Maintien  zones  agricoles  /  rurales   Que  l'agriculteur  puisse  en  vivre   Maintenir  une  agriculture  durable  et  vivable.   Paysanne   Conserver  une  population  active  avec  du  renouvellement   Locale   Sa  persistance  en  France   Il  est  plus  facile  de  sortir  des  promotions  d'ingénieurs  que  d'installer  des  agriculteurs  :  quelles   perspectives  pour  les  jeunes  ?   Se  réapproprier  un  partie  plus  importante  de  la  valeur  ajoutee  creee  par  la  filiere   agroalimentaire   Résister  aux  mutations  démographiques  internes  à  l'agriculture   Disparition  des  petits  fermiers   Donné  envie  au  futures  génération   Préserver  les  agriculteurs   Faire  vivre  les  agriculteurs   Valoriser  les  différentes  agriculture   Assurer  un  niveau  de  vie  décent  et  stable  aux  agriculteurs   Définir  les  modalités  d'organisation  qui  permettent  aux  acteurs  territoriaux  de  vivre  et  de   développer  leur  savoir-­‐faire  ...   Renouvellement  de  la  population  agricole   Relocaliser  les  productions   67    
  • 69.   Sociaux   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Sociaux   Abandonner  le  tout-­‐productivisme   Des  revenus  justes  pour  les  éleveurs   Participer  activement  à  la  vitalité  des  tissus  ruraux   Ne  plsu  ettre  dépendent  de  subventions   Le  respect  du  travail  des  gens  de  la  terre  et  leur  juste  rémunération   Tenter  d’améliorer  les  conditions  de  travail  des  agriculteurs   S'entraider  localement,  sous  forme  de  coopératives  par  exemple   Créer  de  la  valeur  sociale   Une  organisation  de  la  filière  agricole  moins  "administrative"  et  socialement  plus  exigeante   L'acceptation  du  changement  par  les  consommateurs/citoyens   Maintenir  des  productions  locales  qui  renforcent  le  tissu  économique   Une  agriculture  rémunératrice,  à  son  juste  prix.   Créatrice  d'emplois  avec  de  nouvelles  compétences   Des  salariés  impliqués  dans  le  métier   La  juste  rémunération  des  agriculteurs  français   Sociétal   Enjeux  sociaux   Inventer  de  nouveaux  modèles  de  production  agricole  permettant  une  performance  multiple   économique,  environnementale  et  sociale   Donner  un  sens  à  l'acte  d'achat  (RSE)  pour  sortir  de  la  compétitivité  prix   Retour  a  la  confiance  des  consmmateurs  et  de  l'opinion   Avoir  des  jeunes  qui  s'installent,  leur  donner  envie   Que  tout  le  monde  puisse  manger  à  sa  faim,  pas  seulement  par  la  quantité  produite  mais   plutôt  par  rapport  au  type  de  production.   Mettre  l'homme  au  centre  des  préoccupations  de  l'agriculture   Prise  en  compte  des  préoccupations  sociétales  dont  environnement,  social,  santé/qualité   Social   Une  alimentation  éthique   Des  emplois  agricoles  pour  assurer  des  retraites  agricoles   Maintenir  des  exploitations  agricoles  de  taille  familiale   Créer  des  emplois  salariés  dans  la  production  primaire   Donner  des  emplois   Sociaux   Responsabilités  sociales   Maintien  du  réseau  social  agricole   La  sauvegarde  des  emplois   Maintien  et  revalorisation  de  l'agriculture  paysanne   Vivre  et  faire  vivre  en  respectant  l'humain   Génératrice  d'emploi  et  d'avenir  :  sociale   Des  aides  PAC  mieux  répartis  et  sur  l'ensemble  des  hectares   Lien  social  :  renforcer  le  lien  social  dans  les  espaces  ruraux   Elle  doit  être  rentable  pour  les  producteurs   Maintenir  des  revenus  corrects   L'installation  est  favorisée  (montant  des  reprises,  agrandissements  de  supers  exploitations)   Developpement  durable  et  RSE   68    
  • 70.   • • • • • • • • • • • • Sensibiliser  les  jeunes  pour  quen  les  différents  métiers  perdurent   Répondre  aux  souhaits  de  la  société  mais  sans  lui  "mentir"  sur  ses  réalités  terrain   Qui  prend  en  compte  la  dimension  sociale  et  valorise  le  travaille  de  chacun   Favoriser  l'accueil  et  l'accompagnement  des  installation  hors  cadre  familial   Societal   Sauvegarder  voir  augmenter  l'apport  financière  et  sociale  associé  à  l'agriculture   Orienter  les  aides  publiques  vers  les  structures  créatrices  d'emploi   Tisser  des  liens  ou  les  maintenir   Social   L'agriculture  contribue  à  une  amélioration  écologique  et  sociale  de  son  territoire   Harmonisation  des  lois  sociales  europeennes   Un  enjeu  humain   Autres   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Di   Être  comprise  par  ses  clients   La  reconnaissance  des  cancers  dûs  à  la  manipulation  d'intrants  chimiques,  comme  maladie   professionnelle  des  agriculteurs   Devenir  innoposable  par  les  groupes  activistes  qui  auront  changé  de  sujet!   Réussir  à  organiser  des  points  de  vente  ou  des  systèmes  de  livraison  afin  de  développer  les   circuits  courts  auprès  des  acteurs  de  la  restauration.   Culturel   Une  agriculture  qui  fait  parler  d'elle  (communication  grand  public!)   Diversifier  les  circuits  de  distribution   OGM   Partager  une  image  positive  pour  les  consommateurs.   Des  circuits  aussi  bien  court  que  traditionnel   Eviter  les  surplus  de  production  pour  moins  de  gaspillage  et  de  déchets   Qu'elle  (RE)devienne  agro-­‐sylvo-­‐pastorale  !   OGM   SANTE   ALIMENTATION  -­‐  SANTE  -­‐  EMPLOI  -­‐  ENVIRONNEMENT   Quelle  agence  a  fait  ce  questionnaire  pour  vous  ?   Un   Territoire   Permaculture   Répondre  aux  enjeux  de  santé  actuels  (prévention,  qualité,...)   Arrêter  le  concert  de  pipeau  illustré  par  les  observations  précédentes  !   Que  soit  mise  en  exergue  la  cohérence,  la  "représentation  panoramique"  de  la  chaîne  "du   champ  à  l'assiette"   Reglementation  identique  pour  tous  les  pays  de  l'union   Suppression  de  l  adminitration  etatique  et  destructrice   Aménagement  du  territoire   Au  coeur  des  développement  des  territoires   Que  des  initiatives  réussies  mais  encore  ponctuelles  soit  diffusées  plus  largement  (par   exemple,  la  méthanisation)       69    
  • 71. 3. Quels sont pour vous les principaux enjeux auxquels devront répondre les industries agro-alimentaires à l’horizon 2020 ? Une production plus propre pour tous   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Le  bio  est  souhaitable,  mais  peut  il  nourrir  9  milliards  d'hommes   Une  satisfaction  de  l'ensemble  des  acteurs  de  l'intrant  au  consommateur   Etre  un  acteur  majeur  de  la  Santé  Publique   Une  plus  grande  clarté  sur  les  intrants   Des  normes  plus  claires  pour  tous   Des  techniques  culturales  plus  propres,  adaptées  aux  différentes  régions  du  monde   Des  étiquettes  plus  lisibles   Un  plus  strict  contrôle  des  intrants,  une  tracabilité  respectée   Transparence   Une  production  plus  propre  pour  tous   Rassurer  les  clients   Production  de  produits  sains  et  bons   Sécuriser  la  chaine  alimentaire   Tracabilité   Produire  une  alimentation  saine  à  tous  points  de  vue   Le  remplacement  des  substances  problématiques  dans  leurs  recettes  (huile  de  palme,   conservateurs...)   Rassurer  les  consommateurs   Les  risques  sur  notre  santé  des  engrais  chimiques.   Augmenter  la  traçabilité   SECURITE  GARANTIE,  INNOVATION  ENVIRONNEMENTALE  (  ZERO  POLUTIONS  !!),  COUT   COMPETITIF  MAIS  APRES  CES  DEUX  GARANTIES   SI  POLLUANTE,  ALORS  CONTRIBUTRICE  EXEMPLAIRE  D'  ECO  TAXES  !!!   Limiter  les  excès  et  le  gâchis   Assurer  la  traçabilité  des  produits   Traçabilité   Promouvoir  l'origine  de  produits  garantissant  une  production  equitable.   Traçabilité   Le  pas  confondre  l'alimentation  et  l'industrie   Travailler  encore  sur  les  emballages,  pour  les  réduire  et  pousser  les  emballages  écologiques.   Satisfaire  une  demande  des  consommateurs  pour  les  produits  sains,  biologiques,  locaux,   etc...   Renforcer  les  contrôles  suite  aux  derniers  scandales  sanitaires  dont  la  filière  à  été  victime.   Tracabilité  de  l'origine   Une  tracabilité  stricte  et  complète   Être  actrices  de  l'économie  circulaire   Competétivité   Être  fiable  en  matière  de  traçabilité  et  de  sécurité  alimentaire   Contributrice  dans  la  réduction  du  gaspillage  alimentaire   Une  traçabilité  plus  visible   Des  conditionnements  moins  néfastes  pour  l'environnement   70    
  • 72. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Des  produits  plus  sains  pour  la  santé   Produire  des  produits  moins  mauvais  pour  la  santé  (importance  du  contrôle  du  pouvoir   politique)   Repondre  a  la  demande  des  consommateurs   Creer  des  produits  sains  pour  la  sante  en  lien  avec  les  producteurs  francais   Etre  plus  vigilante  sur  la  traçabilité  des  produits   Performance  environnementale   Tracabilité   Limitation  des  déchets   Attentes  des  consommateurs   Sobriété,  efficacité  énergtéique  et  développement  des  énergies  renouvelables   Respect  de  l'environnement   Limitation  du  gaspillage   Suppression  des  emballages  ou  réduction  au  minimum   Valoriser  le  made  in  France   Analyses  de  cycle  de  vie   Développement  de  la  consigne   Affichage  environnemental   Rassurer  les  consommateurs  sur  la  provenance  des  produits   Sécurité  alimentaire   Réduire  les  emballages   Innover  dans  le  recyclage   Répondre  aux  problèmes  de  santé   Tenir  compte  des  aspects  environnementaux   Avoir  une  traçabilité  clair  des  ingrédients   La  traçabilité   Traçabilité  et  transparence  sur  le  contenu  et  les  origines  des  produits   Fournir  une  alimentation  de  qualité,  moins  transformée,  moins  raffinée,  plus  riche  en   micronutriments   Reduire  ses  impacts  sur  l'environnement   De  manière  globale,  revenir  à  des  produits  plus  naturels,  correspondant  aux  attentes  des   consommateurs  soucieux  de  leur  équilibre  et  des  allergies  potentielles.   Sécurité  sanitaire  y  compris  traçabilité   Revenir  à  des  produits  bruts  (sans  colorants,...)   Traçabilité  des  matières  premières   Transparence  des  informations  sur  le  produit   Apporter  des  produits  sains  et  équilibrés   Créer  de  la  valeur  ajoutée   Limiter  les  pertes  et  les  gaspillages   Être  à  l'initiative  de  la  création  de  filière  alimentaire  durable  en  étant  le  maillon  central  entre   le  produceur  et  le  distributeur   La  traçabilité  et  la  sécurité  allimentaire   Transparence  pour  le  consommateur   Respecter  l'environnement  (rejet  des  déchets)   Sécurité   Transparence   Confiance  des  consomateurs   Réduire  l'utilisation  des  additifs,  les  teneurs  en  sel,  en  sucre  et  en  graisses   Limiter  l'impact  de  l'industrie  sur  l'environnement   Une  meilleure  traçabilité  pour  plus  de  sécurité  alimentaire   71    
  • 73. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Le  recours  à  des  produits  d'origine  agricole  respecteux  de  l'environnement   MIEUX  nourrir  les  hommes  =  transformer  les  produits  sans  les  rendre  toxiques   Transparence  totale  sur  la  fabrication   SANTE  DES  CONSOMMATEURS   INFORMATION  DES  CONSOMMATEURS  (ORIGINE  DES  PRODUITS)   Tracabilité   Contribuer  à  une  vision  réaliste  de  l'agriculture  d'aujourd'hui   Des  pratiques  industrielles  respectueuses  de  l'environnement  et  de  la  santé  des   consommateurs   Respecter  les  réglementations  existantes,  et  cesser  de  faire  pression  pour  les  modifier  à  la   baisse  en  matière  d'environnement   Proposer  des  produits  simples  qui  respectent  l'environnement   Protéger  les  consommateurs,  aller  vers  ingrédients  plus  sains  d'un  point  du  vue   environnemental   Traçabilité   Transparence  quant  à  l'origine  des  produits   Traçabilité   Fiabilité/qualité   Diminuer  les  emballages   Être  au  plus  proche  des  réels  besoins  des  consommateurs   Production  Suffisante   Sécurité  alimentaire   Nutrition  équilibré   Transparence  sur  les  matières  premières  et  leurs  origines   Emballages  plus  écologiques   Sécurité  alimentaire   Amélioré  le  gout   Sécurité  alimentaire   Traçabilité   Santé   Environnement   Rechercher  de  nouveaux  procédés  pour  la  conservation  des  aliments  pour  aller  vers  une   utilisation  0  des  produits  chimiques  pour  l'amélioration  de  la  santé  humaine   Réduire  l'impact  environnemental   S"adapter  aux  nouvelles  demandes  des  consommateurs   Rammener  leurs  outils  de  travail  au  plus  pres  des  competences  (en  france)   Une  origine  bien  definiet  visible  pourtout  les  consomateurs   Leurs  dechets   Traçabilité  des  aliments  connue  de  tous   Des  produits  sains   Sans  OGM   Respect  de  l'environnement   Plus  de  transparence   Pouvoir  rémunérer  justement  l'amont   Plus  d'attention  à  la  sécurité  alimentaire   Plus  de  produits  artisanaux   Etre  honnète  et  ne  pas  tromper  le  consommateur   La  sécurité  d'un  point  de  vue  sanitaire   La  répartition  de  la  valeur  ajoutée   La  transparence   72    
  • 74. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Optimiser  les  process   La  sécurité  d'un  point  de  vue  nutritionelle   Rémunérer  l'amont  de  manière  juste  et  etre  rémunéré  justement  par  l'aval   Continuer  à  garantir  une  tracabilité   Concurrence  internationale   Gaspillage  alimentaire   Éco-­‐responsabilité  et  éthique   Environnement   Nutrition-­‐santé   Gérer  leurs  déchets   Viabilité  économique   Se  fournir  avec  des  produits  locaux   Sécurité  alimentaire   Réduire/supprimer  les  additifs,  colorants  et  autres  produits  dans  le  consommateur   commence  à  se  méfier   Santé  alimentaire   Être  compétitive   Localisation   Réduction  drastique  des  additifs  alimentaires  nocifs   Surprendre  le  consommateur   Réduction  des  impacts  environnementaux   Réduire  le  gaspillage   Offre  adaptée  à  la  demande  (en  terme  de  quantité)   Environnementaux   Rassurer  les  consommateurs   Sécurité  alimentaire   Réduction  des  emballages   Combattre  et  anéantir  les  gaspillages  de  nourriture  consommable   Rendre  consommables  des  aliments  "non  conformes"  d'un  point  de  vue  esthétique  mais   commestibles  (ex  :  carottes  tordues)   Réduction  des  transports   Utiliser  des  produits  garantissant  une  bonne  santé  et  préservation  de  l'environnement,  avant   de  les  choisir  pour  leurs  propriétés  pratiques  (ex  :  huile  de  palme)   Réfléchir  à  une  production  avec  une  limitation  des  énergies  utilisé   Utilisations  des  matières  première  de  proximité   Traçabilité   Réduction  des  déchets   Environnementaux   Économiques   Etre  plus  transparent  sur  les  actions  qu'elles  exercent.   Avoir  une  très  bonne  traçabilité   Eviter  les  problèmes  sanitaires   Utiliser  les  produits  les  plus  locaux  possible  (permettant  ainsi  la  vie  du  territoire)   Favoriser  le  bien-­‐être  de  ses  salariés   Cesser  l'utilisation  de  produits  nocifs  pour  la  santé   Développer  des  produits  adaptés  aux  pays  sous-­‐développés.   La  santé,  trouver  un  équilibre  entre  leur  marketing  et  la  conscience  des  problèmes  de   surpoids.   La  réduction  des  emballages,  des  transports.   Communication  entre  entreprises   73    
  • 75. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Durabilité  (avoir  une  démarche  à  long  terme)   Enjeu  face  à  la  concurence  internationale   Compétitivité   Sécurité  alimentaire   S'approvisionner  de  manière  toujour  davantage  durable,  privilégier  les  produits  locaux   Enjeu  face  aux  OGM  et  à  ce  que  préfèreraient  les  différents  types  de  consommateurs   S'adapter  aux  nouveaux  comportements  alimentaires   Réduire  la  consommation  d'eau   Répondre  aux  demandes  de  consommateurs  qui  sont  souvent  paradoxales  :  qualité/prix  bas  -­‐   produits  locaux/  tout  sous  un  même  toit  -­‐  recherche  de  convivialité/  achats  à  distance   Réduire  la  consommation  d'énergie   Nourrir  sainement  la  population   Intégrer  des  circuits  de  plus  en  plus  courts   Retrouver  un  bon  niveau  de  rentabilité   Améliorer  les  suivis  et  la  traçabilité  des  produits   Réduire  les  gastillages   Transparance  et  traçabilité  de  l'origine  de  ces  produits   La  traçabilité  des  produits   Meilleure  traçabilité   Transparence   Répondre  encore  et  toujours  aux  demandes  des  consommateurs   S'associer  pour  réduire  la  pression  qu'exerce  les  distributeurs   Garder  l'esprit  filière   Réduire  les  consommations  énergétiques  des  installations   Arrêter  de  tromper  le  monde   Trouver  des  méthodes  afin  de  réduire  les  emballages  utilisés   Transformation  des  produits  locaux   Satisfaire  les  besoins  mondiaux   Apprendre  à  mieux  communiquer  pour  vendre  de  façon  dynamique  pour  que  les  efforts   fournis  sur  la  fabrication  des  produits  soient  perceptibles  par  le  consommateur   Ne  plus  néliger  l'impact  économique  et  écologique  d'un  fonction  support  comme  la  supply   chain   Améliorer  la  traçabilité  des  aliments   De  la  "bonne  bouffe  rapide"   Arrêter  l'ajout  de  produits  conservateurs  dans  les  produits   Participer  à  une  transition  alimentaire  moins  carné   Continuer  d  inover,  d  apporter  des  produits  francais  de  qualite,  contribuer  au  non  gaspillage   Stopper  le  gaspillage   Sécurité  alimentaire   Limiter  le  gaspillage   Sécurité  alimentaire   Sécurité  sanitaire   Traçabilité   Ethique   Affichage  normalisé  des  caractéristiques  produits  au  niveau  Européen   Traçabilité  et  qualification  des  produits  (provenance,  avec/sans  OGM...)   Sécurité  alimentaire   Plus  transparentes   Revenir  aux  fondamentaux   De  bons  produit  dans  nos  assiettes   74    
  • 76. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • La  lutte  contre  la  malbouffe  et  l'obésité   La  revalorisation  du  rôle  de  l'agriculteur   Être  plus  transparent  dans  l'identification  des  matières  premières  qui  entrent  dans  la   composition  de  leurs  produits   Filières  courtes   Réduction  raisonnée  des  emballages   L'approvisionnement  local   Diminuer  leur  profits   Lacher  le  monopole   Produire  des  aliments  meilleurs  pour  la  santé   Développer  la  recherche  sur  les  alicaments   Développer  la  production  de  produits  bruts  et  prêts  à  l'emploi  pour  inciter  le  consommateur   à  cuisiner  lui-­‐même   Mieux  intégrer  les  objectifs  de  santé  dans  la  composition  des  produits   Developper  des  circuit  cours   Arreter  de  fabriquer  de  la  malbouffe   Poursuivre  l'amélioration  des  conditions  de  travail   Sécuriser  les  parcours  d'approvisionnement  et  de  fabrication   Réduire  les  gaspillages   Ne  plus  prendre  le  consommateur  pour  un  imbécile   Empêcher  que  la  recherche  et  l'enseignement  sup  spécifique  finisse  de  disparaitre  devant  un   verdissement  général  bien  mou   Raisonner  gobalement  espace  et  énergie  et  non  seulement  filière  de  produit  (  et  de  pouvoir)   Et  contre  l'agrocratie   Travailler  sur  les  packaging  pour  moins  de  déchets   Une  filière  pourvoyeuse  d'emplois,  localement   Tracabilités   Une  filière  généreuse  (dons  aux  banques  alimentaires,  associations  ....)   Une  filière  à  valeur  ajoutée  (compétence,  formation,  innovation)   Les  attentes  des  consommateurs   Mutualiser  les  moyens  (notamment  humain)   De  l'éthique   Moins  de  dérives  marchandes   Moins  de  produits  chimiques   La  santé  des  consommateurs   Nourrir  sans  risque  sanitaire   La  diversité  de  l'offre   L'environnement   La  transition  énergétique   Innover:  nouveaux  produits  ,services...   Choisir  des  fournisseurs  fiables  :  quantité,  qualité,  délai  livraison  ....   Contribuer  aux  enjeux  de  santé  publique   S'adapter  à  une  plus  grande  variabilité  des  matières  premières  (volatilité  des  prix,  variabilité   de  la  composition,  etc.)   Réduire  les  pertes  et  les  gaspillages  et  optimiser  l'utilisation  des  ressources  naturelles,  de   l'énergie  et  des  matières  premières   Raisonner  en  économie  circulaire   Construire  des  cahiers  des  charges  pertinents  avec  les  fournisseurs   S'adapter  aux  nouveaux  mode  de  consommation   Contractualiser  en  amont  et  quand  cela  est  possible  en  aval   75    
  • 77. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • • • • • Utiliser  essentiellement  des  produits  locaux  et/ou  français   Penser  aux  autres   Responsabilite   Elaborer  transformer  commercialiser  sans  zone  d'ombre  leur  produit   Garantir  sans  tabou  l'origine  de  leur  produits   Sanctionner  les  fraudeurs   Respect  de  l'environnement  (emballages,  proximité  de  la  production...)   Proposer  des  aliments  sains  (moins  de  conservateurs,  colorants,etc...)   Adaptation  des  process  à  la  variabilité  de  la  composition  des  produits  (en  provenance  de   plusieurs  formes  d'agriculture)   Meilleure  concertation  avec  les  acteurs  de  terrain   Coordination  de  l'amont  à  l'aval  (agriculteurs,  coopératives,  sélection  variétale,  agro-­‐ industries,...)   Plus  de  traçabilité  sur  l'origine  des  produits   Restructuration   Tracabilité   Plus  de  traçabilité,  plus  d'origine,  plus  d'innovation  et  d'investissement   La  santé  publique  et  l'environnement   Moins  d'emballage  pour  l'environnement   Energitique   Française   Independance   ETRE  RESPONSABLES  DE  L'INTEGRITE  DE  LA  SANTE  DES  CONSOMMATEURS.   Rassurer  la  population  sur  les  conditions  sanitaires  de  leur  alimentation   Convaincre  les  jeunes  des  perspectives  positives  de  ce  secteur  en  terme  d'emplois  (qualitatif   et  quantitatif)   Réussir  à  valoriser  à  l'extérieur  des  produits  alimentaires  français,  et  sortir  du  musée!  La   gastronomie  française,  ça  se  visite  mais  ça  de  consomme  pas!   Accentuer  la  transparence   (ce  sont  là  des  extraits  des  préco  du  rapport  CESER  pays  de  la  Loire  que  j'ai  rapporté  en  juin   2013   Sécuriser  et  amplifier  l'approvisionnement  local  par  la  contractualisation   Une  réassurance  du  consommateur   Le  bio   La  transparence   Transformer  les  aliments  de  manière  respectueuse  de  l'environnement   Prendre  une  décision  sur  l'usage  ou  non  des  OGM   Coopération avec les producteurs   • • • • • • • • Coopération  avec  les  producteurs   Développer  des  relations  d'interdépendance  avec  la  grande  distribution  et  rompre  la  sujétion   Respect  des  hommes   Des  relations  apaisées  avec  le  monde  agricole   Soutenir  les  systèmes  de  production  par  des  prix  rémunérateurs   S'associer  étroitement,  créer  plus  de  dialogue  avec  les  agriculteurs,  être  à  leur  écoute  et   rémunérer  chacun  à  sa  juste  valeur   Le  respect  des  campagnes,  sans  retour  en  arrière   Aider  les  agriculteurs.   76    
  • 78. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • La  juste  rémunération  des  fournisseurs  de  matière  première  agricole   Être  des  partenaires  fiables  de  la  production  agricole,  en  permettant  notamment  aux   producteurs  de  vivre  dignement  de  leur  travail   Sécuriser  leur  source  d'  approvisionnement   Continuer  à  répondre  à  demande  consommateur   Valoriser  son  image  par  attitudes  ou  actions  qualifiables  de  "responsables"  ex  :  commerce   équitable   Performance  pour  que  même  et  surtout  les  petits  producteurs  ne  soient  étouffés  par  les  gros   Eduquer  les  consommateurs   Favoriser  une  rémunération  correcte  des  producteurs  au  profit  de  la  qualité   Exporter  plus  (  s'adapter  àla  demande)  .   Sécuriser  leurs  approvisionnements   Augmenter  les  exportations  des  produits  transformés  au-­‐delà  des  secteurs  classiques   Répartition  équitable  de  la  valeur  ajoutée  au  sein  des  filières.   L'enjeu  principal  deviendra  la  ressource,  il  faudra  que  ces  entreprises  prennent  conscience  de   l'importance  de  l'acte  de  production   Diminuer  les  transports  de  matières   Revoir  les  techniques  de  production  pour  utiliser  moins  de  produits  chimiques:  arômes,   colorants,  stabilisateurs  et  autres  épaississants  de  type  Exxx.   Mettre  fin  aux  monopoles  des  groupes  semenciers  imposant  aux  agriculteurs  leurs  solutions   incompatibles  avec  la  biodiversité   Payer  les  producteurs  à  un  prix  raisonnable   Utiliser  les  produits  des  producteurs  locaux   Faire  vivre  les  filières  locales  face  à  la  globalisation  des  échanges   Favoriser  la  production  de  matières  premières  de  proximité   Être  garantes  d'une  répartition  équilibrée  de  la  valeur  ajoutée   Être  capables  de  se  faire  respecter  par  la  distribution   Être  partenaire  des  agriculteurs   Rénumeration  des  producteurs   La  responsabilité  devant  le  consommateur   Relations  équitables  avec  les  producteurs   Approvisionnement  local   Développer  la  relation  fournisseurs  en  respectant  l'agriculteur  et  sa  condition   Développer  l  export   Travailler  davantage  de  manière  intégrée  (amont  et  aval)   Production  responsable   A  travaillé  en  partenariat  avec  les  agriculteurs  tous  en  leur  proposant  des  contra  sur  et   rémunérateur   Respect  de  la  matière  première   Exporter   Créer  des  partenariats  avec  le  monde  agricole   Trouver  une  alternative  à  la  concurrence  par  le  prix   Expliquer  leurs  pratiques   Respecter  le  consommateur   Favoriser  aprovisionnements  voire  distribution  de  proximité,  revoir  supply  chain   Favoriser  le  rapprochement  des  entreprises,  mutualisation  (équipements,  fonctions,   aprovisionnement,  distribution,  innovation)   Redorer  image,  meilleure  transparence  pour  le  consommateur   Attractivité  des  métiers  (salaires,  conditions  de  travail,  diversité  des  fonctions)   Contribuer  avec  les  pouvoirs  publics  à  informer  les  consommateurs   77    
  • 79. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Compétitivité  et  exportations  notamment  pour  les  PME   Répondre  aux  besoins  alimentaires  nationaux  (autonomie  alimentaire  de  la  France)   Respect  des  producteurs  (achats  au  "juste  prix")   Participer  à  une  coopération  mondiale  pour  le  développement   Augmenter  la  coopération  et  la  collaboration  avec  les  parties  prenantes.   Prendre  en  compte  les  besoins  des  hommes  plus  que  celui  des  actionnaires.   Valoriser  des  produits  agricoles  à  faible  valeur  marchande  mais  ayant  une  valeur  nuritionnelle   Combiner  marché  de  proximité,national  et  export   Meilleure  valorisation  des  produits  pour  un  retour  de  valeur  plus  attractif  au  producteur   Utiliser  des  ingrédients  issus  de  modes  de  production  efficients  (protéines  issues  des   élevages  d'insectes)   Approvisionnement  "local"  et  "équitable"   Confiance  des  producteurs  de  matière  premières,  assurer  leur  approvisionnement   Consommer  les  matières  premieres  produites  en  France   Produire  au  juste  prix   Contractualiser  sur  le  long  terme  avec  les  producteurs  et  les  distributeurs   Plus  de  transparence  sur  l'origine  des  matières  premières   Avoir  un  impact  structurant  sur  les  filières  de  production   Des  achats  responsables,  locaux   Le  respect  de  leurs  fournisseurs  (agriculteurs)   Respect  des  consommateurs,  des  collaborateurs  et  de  l'environnement   Utilisation  des  produits  régionaux   Devenir  un  vrai  maillon  de  la  filière  alimentaire  et  non  un  prestataire   Partager  la  valeur  ajoutée  avec  tous  les  acteurs  de  la  filière   Respect  du  produit  de  base   Sourcing  "made  in  France"   Equilibre  de  la  valeur  entre  producteur/industriel/distribution   Encrage  dans  le  territoire  avec  l'ensemble  des  acteurs   Partage  des  richesses   Respect  des  consommateurs   Qu'elle  garantissent  des  prix  aux  producteurs   Respect  des  producteurs   Offrir  plus  de  garanties  aux  producteurs   Assurer  des  prix  raisonnés  aux  agriculteurs  et  aux  consommateurs   Arret  des  centrales  de  distribution  pour  privilegier  les  circuits  courts   Rémunérer  décemment  les  producteurs  et  diminuer  leurs  marges   Approvisionnnements  et  production  responsable   Valoriser  les  produits  de  l'exploitation  agricole  afin  d'assurer  un  revenu  agricole  au  chef   d'entreprise.   Cahier  des  Charges  respectant  des  normes  au  niveau  de  la  production   Mieux  valoriser  les  produits  agricoles   Respect  des  producteurs   Un  prix  réel  et  résonable  pour  tous  les  acteurs  de  chaque  filière   Des  industries  partenaires   Une  maillon  respectant  l'amont  et  l'aval  de  la  filiere   Assurer  la  traçabilité  de  leurs  approvisionnements   Diminuer  les  transports   Se  fournir  au  niveau  local  et  distribuer  au  niveau  local   Mieux  rémunérer  les  agriculteurs,  en  particulier  les  éleveurs,  en  distribuant  les  gains.   Participation  au  maintien  de  la  production  agricole  en  France  et  en  Europe   78    
  • 80. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Ne  pas  rogner  sur  les  prix  d'achats  aux  agriculteurs  pour  faire  baisser  les  prix   Respect  de  la  dignité  et  de  l'humanité  de  chaque  salarié   Des  prix  prenant  en  compte  les  coûts  de  production  des  agriculteurs   Toujours  rechercher  les  meilleurs  prix  des  deux  côtés  de  la  filière.   Etre  proche  à  la  fois  des  producteurs  et  des  consommateurs.   Paiement  des  agriculteurs   Porter  davantage  d'attention  aux  exploitations  agricoles  en  amont  des  industries  agro-­‐ alimentaires.   Tenir  compte  que  les  agriculteurs  sont  souvent  dépendants  de  vos  demandes  face  aux  choix   de  matières  agricoles,  et  que  leur  activité  ne  leur  permet  pas  toujour  d'en  vivre  selon  les   choix  des  industries  agro  alimentaires   Respecter  les  produit  et  les  gens  qui  les  consommes   S'intéresser  de  près  à  l'économie  circulaire   Respecter  les  normes  sanitaires   Qu'une  filiere  (production,  transformation,  distribution)  ne  soit  laisées  par  l'autre   Se  plier  aux  contraintes  environnementales  rencontrées  par  les  producteurs   Utiliser  les  productions  locales   Trouver  le  maximum  de  sources  de  valorisation  des  déchets  produits   Valorisation  de  la  production  agricole   Respect  des  produits  et  des  goûts   Baisser  les  prix  pour  les  consommateurs   Une  filière  qui  respecte  les  producteurs,  les  agriculteurs   Les  relations  commerciales  mondiales  et  avec  les  distributeurs   La  valorisation  des  produits   Ne  pas  contribuer  à  la  disparition  des  petits  producteurs   Rééquilibrer  les  relations  avec  l'amont  et  la  grande  distribution   Qualite.  Respect  des  normes.  Production  maitrisee   Intégrer  les  acteurs  du  monde  agricole  dans  leurs  réflexions   Penser  à  l'achelle  de  la  filière  et  pas  seulement  pour  ses  propres  intérêts   Aller  sur  le  grand  export   Se  regrouper  pour  diversifier  leurs  produits  pour  économiser  sur  le  transport  (non  respecteux   de  l'environnement)   Avoir  des  approvisionnements  au  plus  proche  des  usines   Respect  du  consommateur  :  moins  de  produits  mauvais  pour  la  santé  (trop  de  sel  sucre   conservateur)   Approvisionnement  local   Respect  des  producteurs  et  des  consommateurs   Respect  de  l'environnement   Attentes  producteurs   Sécurisation  de  leur  approvisionnement   Etre  honnete  et  renumeré  ses  partenaires   Penser  production  et  distribution  locales   Respecter  le  consommateur   Respecter  les  normes  logiques  et  poursuivre  une  bonne  évolution   Respecter  l'environnement   Traiter  à  égalité  avec  la  grande  distribution  pour  une  meilleure  approche  du  "vrai  prix"   Accompagner  la  production  agricole   Renforcer  lien  avec  les  agriculteurs  qui  fournisse  des  biens  alimentaires   Payer  un  juste  prix  aux  producteurs   Garder  un  lien  fort  et  durable  avec  les  producteurs   79    
  • 81. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Sécuriser  les  chaines  de  distribution   Valoriser  convenablement  les  productions  locales   Mieux  valoriser  les  produits  des  agriculteurs   Respect  de  l'environnement   Respect  du  consommateur   Respect  de  l'environnement   Travailler  avec  des  producteurs  locaux   Rémunérer  à  juste  prix  les  producteurs   De  respecter  le  juste  coût   Valorisation  du  producteur   De  respecter  l'environnement   Assurer  des  prix  décents  aux  producteurs   Approvisionnement  local   Transparence  envers  les  producteurs  (prix,  stratégies)   Négociation  avec  la  grande  distribution   Valoriser  des  productions  locales   Respecter  l'environnement   Des  approvisionnement  nationaux   Favoriser  et  aider  au  développement  d'initiatives  locales  en  matière  de  production  et  de   distribution   Approvisionnement  en  matières  premières   Garantir  un  revenu  correct  des  producteurs   De  respecter  les  règles  européens  en  terme  d'hygiène  et  sécurité   Réuménerer  au  mieux  les  paysans  producteurs   Privilégier  les  productions  locales   Partager  les  valeurs  ajoutées   Le  respect  des  employés  (salaires,  conditions  de  travail,  droit  de  parole...).   Partage  de  la  valeur  ajoutée   Favoriser  le  local  au  niveau  approvisionnement  comme  au  niveau  distribution   Rémunérer  plus  justement  le  travail  des  producteurs   Etre  au  service  des  hommes  et  des  agriculteurs.   La  diminution  des  intermédiaires  de  la  chaine  alimentaire.   Relations  apaisées  avec  la  grande  distribution   Une  solidarité  avec  les  producteur   Créer  des  partenariats  avec  les  producteurs   Le  respect  des  consommateurs   Etre  respectueux  des  exploitants  agricoles   Respect  des  produits  et  des  matières  premières   Aller  plus  groupees  vers  la  grande  distibution  et  a  l  export   Préserver  les  acteurs  en  amont  :  notion  de  partenaires   Donner  un  sens  à  leur  activité  par  un  partenariat  responsable  et  durable  dans  la  chaîne   alimentaire  entre  agriculteurs  et  consommateur  final  (en  passant  par  la  distribution)   Sécurisation  des  approvisionnements   Centrer  sur  la  qualité  et  les  produits  locaux  afin  de  valoriser  le  territoire   Valoriser  les  territoires  régionaux   Valoriser  l'agriculture  française  au  travers  de  leurs  produits   Compétitivité   Assumer  leur  responsabilité  en  ne  cédant  pas  au  dumping  social   Contribuer  à  l'effort  du  commerce  extérieur   Développement  de  production  équitable  vis  à  vis  des  agriculteurs  français   80    
  • 82. • • • • • • • • • • • • •   • • • • • • Être  une  filière  responsable  (information,  transparence,  traçabilité,  santé...)   Acheteter  les  produits  au  bon  prix  pour  que  les  agriculteurs  puissent  vivre  de  leur  travail   Respecter  le  travail  des  agriculteurs  et  ne  pas  les  étrangler   Ne  pas  étouffer  les  agriculteurs   Rémunerer  suffisamment  les  producteurs  locaux   Faire  des  accords  à  moyen  terme  stables  avec  les  coopératives  agricoles   Repondre  aux  besoins  des  consommateurs  en  laissant  un  revenu  aux  producteurs   Mieux  respecter  leur  producteur   Maintenir  un  revenu  assez  haut  pour  les  producteurs   Le  lien  avec  les  producteurs   Le  respect  des  agriculteurs   Augmenter  les  prix  d'achat  des  producteurs   transformer  les  produits  agricoles  et  assimilés  en  nombre  et  en  qualité,  avec  valorisation  et   en  préservant  la  rémunération  du  producteur   Co  construire  des  cahiers  des  charges  avec  les  agriculteurs   Etre  plus  rémunératrice  auprés  des  producteurs   Respecter  le  producteur  et  le  consommateur   Resserrer  les  liens  entre  producteurs  et  industriels   Mieux  prendre  en  compte  la  production  locale   Favoriser  le  couplage  avec  l'amont  agricole  (enjeu  partagé  avec  l'agriculture)   Assurer qualité et quantité   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Assurer  qualité  et  quantité   Maintenir  de  la  valeur  ajoutée  sur  les  produits  par  la  qualité  et  l'innovation   Fiabiliser  le  sourcing  des  matières  premières  de  qualité   Qualité   Qualité  des  produits   Assurer  une  qualité  constante   Se  positionner  d'abord  sur  le  sens  et  la  valeur  de  leur  production  et  accepter  de  ne  plus   penser  qu'en  terme  quantitatif   Assurer  un  produit  de  qualité   Elaboration  de  produits  plus  qualitatifs  (goût  et  santé)   Répondre  au  besoin  de  qualité  (aliments  ayant  du  goût,  avec  peu  d'additifs...)  en  maintenant   des  prix  abordables   Produire  de  la  qualité   Qualité,  car  c'  est  à  ce  prix  que  se  fera  la  consommation   Mettre  sur  le  marché  des  produits  de  bonnes  qualités  organoleptiques,  nutritionnelles,   microbiologiques,...à  coût  maîtrisé   Sécurité  alimentaire   Communiquer  sur  la  qualité  des  process  et  des  produits  finis   La  traçabilité  des  produits,  une  totale  transparence  sur  l'origine  des  produits  du  champs   jusque  dans  l'assiette   Qualité  des  produits  à  un  prix  raisonnable   Assurer  la  traçabilité  des  produits.   Garantir  la  qualité  en  développant  des  labels.   L'agriculture  et  la  nature  doivent  nourrir  correctement  la  population  en  qualité  et  quantité   Meilleure  traçabilité   Assurer  la  sécurité  alimentaire  de  la  population   81    
  • 83. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Maintien  du  gout   S'adapter  à  une  demande  en  évolution  vers  la  qualité  des  produits  (exemple:  pain,  sucre,   barres  céréalières,  conserves  de  légumes)   Proposer  aux  agriculteurs  d'adapter  leurs  productions  vers  la  qualité   Garder  le  controle  de  la  qualité  de  la  fourche  à  la  fourchette   Sécurité  alimentaire   Qualité  gustative   Qualité  totale,  quantité  optimale,  transparence  générale   Qualité  et  quantité   Assurer  la  sécurité  alimentaire   Développer  la  qualité  des  aliments   S'entourer  de  tous  les  contrôles  de  qualité  nécessaires   Rendre  les  produits  de  qualité  accessibles  à  tout  le  monde   Produits  de  qualité  (nutrition,  absence  de  contaminants,  etc)   Communication  plus  claire  auprès  des  consommateurs  sur  leurs  produits   Qualité   Maintenir  des  cahiers  des  charges  qui  font  de  notre  agriculture  un  gage  de  produit  de  qualité   Qualité   Profiter  de  produit  agricole  de  qualité  pour  en  faire  des  aliments  de  grandes  qualités  à  prix   honnète  sans  détuire  économiquement  les  producteurs.   Produire  des  produits  de  qualité  avec  des  producteurs  locaux   Assurer  une  production  de  qualité  pour  un  coût  maitrisé   Adapter  leur  production  à  une  demande  de  plus  en  plus  exigeante  en  qualité   Qualité  des  produits   Produire  de  l  a  qualité   Sécurité  alimentaire   Produire  de  qualité  à  un  prix  RAISONNABLE,  et  non  pas  à  bas  coûts  à  tout  prix.   Assurer  la  sécurité  alimentaire  des  produits   Qualité   Maintien  de  la  qualité  via  un  sourcing  de  matières  premières  connu  (local  France/Europe)   Transformer  de  manières  innovantes  les  protéines  végétales  à  destination  de  la  population   mondiale,  en  remplacement  des  protéines  annimales.   Charte  de  qualité   L'équation  Qualité  /  Santé  /  Coût   Réconcilier  le  qualitatif  et  le  quantitatif  :  Nourrir  le  plus  grand  nombre  avec  une  alimentation   à  la  fois  saine  et  riche  en  saveurs  vraies.   Production  de  produits  de  qualité   Maintenir  une  qualité  des  produits  pour  la  santé   Assurer  une  sécurité  optimale  des  produits   Des  produits  sains  et  frais,   S'adapter  aux  nouvelles  demandes  des  consommateurs  notamment  les  végétariens   Transparence   La  transparence  sur  les  procédés  et  les  produits   Qualité   Les  volumes  et  la  qualités  des  denrées  alimentaires  utilisés  avec  un  besoin  de  re-­‐localisation   de  la  production  agricole.   Revenir  à  des  produits  réellement  plus  authentiques  en  conciliant  performance  économique   Garder/rétablir  la  confiance  sur  la  réalité  des  produits   Qualité   Qualité  des  produits   82    
  • 84. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Respecter  les  equilibres  nutritionnels   Etre  en  mesure  de  répondre  au  besoins  en  quantité  et  en  qualité   Qualité   La  qualité  des  produits   Améliorer  la  qualité  des  produits   Privilégier  la  qualité  alimentaire   Mise  en  avant  de  la  qualité   Une  qualité  irreprochable  des  différents  produits.   Qualité  irréprochable   Faire  des  produits  transformés  de  qualité  et  non  pas  tromper  les  consommateurs  comme  cela   s'est  déjà  vu  (ex  :  scandale  de  la  viande  de  cheval  dans  les  lasagnes...)   Qualité   Ne  pas  diminuer  la  qualité  des  produits  pour  baisser  les  prix   Se  fournir  en  qualité   Des  produits  simples  et  de  qualités   Qualité  de  produits,  respect  de  l'environnement   Qualité  des  produits   Se  fournir  le  plus  localement  possible  pour  conserver  des  emplois  sur  place  et  assurer  une   sécurité  alimentaire   Revoir  les  exigences  de  qualité   Qualité   Quantité   Qualité   Garder  une  qualité  dans  les  produits   Assurer  aux  clients  la  qualité  des  produits   Maintien  de  la  qualité  des  produits   Qualité  des  pdt   Améliorer  la  qualité  des  produits   Repondre  à  la  qualité  sanitaire  dans  la  fabrication  et  transfomation   La  quantité   La  qualité   Qualité   Maintenir  un  haut  niveau  de  qualité  des  produits   Continuer  à  travailler  sur  la  qualité  de  travail  du  personnel  (ex  :  abattoirs)   Valoriser  au  maximum  les  chartes  qualités  de  nos  territoires   Assurer  une  traçabilité  fiable  des  aliments   Produits  de  qualité   Assurer  la  traçabilité  des  produits  finis   Optimiser  les  process  afin  d'exiger  une  qualité  moindre  à  l'amont   Produire  des  produits  de  qualité   Concilier  prix  et  attentes  qualitatives  élevées   Assurer  une  traçabilité  sans  faille  sur  l'origine  des  produits   La  qualité  des  produits  et  le  respect  de  l'environnement   Faire  des  produits  de  qualité   Quantité   Qualité   Qualité  des  produits   Augmenter  la  qualité  gustative  des  productions  Française  pour  rester  dans  le  haut  de  gamme.   Vendre  aux  consommateurs  les  produits  au  juste  prix  et  de  bonne  qualité   QUALITÉ   83    
  • 85. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Continuer  à  proposer  des  produits  de  qualité  et  sûrs  sur  le  plan  sanitaire   La  qualité  des  produits   Assurer  la  traçabilité  de  leurs  produits   La  qualité  nutritionnelle  et  le  gout   Adapter  leurs  process  à  des  matières  premières  peut-­‐être  moins  homogènes  en  quantité  et   en  qualité   La  qualité  des  produits   Arrêter  les  fantaisie  dans  les  produits  mais  plutôt  s'atarder  sur  la  qualité   Assurer  une  coexistence  entre  produits  de  niche  et  productions  de  masse   Associer  qualité  organoleptique  et  qualité  sanitaire   Fournir  aux  consommateurs  les  des  produits  de  qualité  à  des  prix  accessibles  au  plus  grand   nombre   Qualité   Produire  des  aliments  de  qualité  gustative  et  sanitaire  d'excellence   Produire  des  produits  de  qualité  sans  chercher  à  les  faire  le  moins  cher  possible  :  bien   manger  a  un  prix.   Production  de  qualité   Proposer  des  produits  de  qualité  tout  en  communiquant  sincerement  et  efficacement   Fournir  des  produits  de  qualité   La  quantité   La  qualité   Assurer  une  meilleure  traçabilité  de  leurs  produits   Fournir  une  alimentation  de  qualité   Une  meilleure  qualitée  alimentaire   Avoir  une  qualité  irréprochable   Produire  avec  des  matières  premières  de  qualité   l  assurance  de  matieres  premieres  produites  dans  notre  region   Qualité  de  la  production  et  de  sécurité  (production,  mais  aussi  les  produits)   Amélioration  de  la  qualité  sanitaire  et  environnementale   Répondre  aux  exigences  de  qualité  et  de  traçabilité  (en  réponse  aux  scandales  alimentaires).   Avoir  un  produit  de  qualité  qui  génère  le  moins  d'impact  sur  l'environnement   Produire  des  denrées  de  qualité  en  utilisant  des  matières  premières  locales   Quantité  sans  perte  de  qualité  et  à  des  coûts  raisonnables   Plus  de  qualité,  moins  de  quantité   Miser  sur  la  qualité  des  produits   Quantité   Produire  des  aliments  de  qualité   Assurer  la  qualité  et  la  transparence  dans  la  composition  des  produits   La  qualité  des  produits   Qualité  des  produits,   Produire  en  quantité  sans  dénaturer  le  produit   Normes  de  qualité   Redonner  confiance  aux  clients  sur  les  qualités  des  produits   La  qualité  au  sens  large  du  sourcing   La  qualité   Préserver  la  qualité  des  produits  au  détriment  du  profit  d'un  petit  nombre   Qualité   Produire  quantité  et  qualité  avec  services,  traçabilité,  sécurité  alimentaire,  respect  de   l'environnement  écologique  et  logistique  répondant  à  la  demande   Adaptation  des  moyens  de  transformation  à  la  variation  de  la  qualité  des  productions   84    
  • 86. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • agricoles   Des  produits  sains   Sécurité  alimentaire   Qualité  sanitaire   Pas  industrie  mais  entreprise  alimentaire  :   Produire  plus   Améliorer  la  qualité  des  produits   Une  volonté  à  produire  une  alimentation  SAINE.   Recherche  de  qualité  et  de  local   Produire  de  la  qualité.   La  sécurité  alimentaire   Proposer  des  produits  sains  avec  du  gouts   Une  offre  de  qualité  en  quantité  et  respectueuse  de  la  santé  humaine  et  de  l'environnement   Fournir  de  la  qualité   Qualité  et  traçabilité  des  produits   Proposer  des  produits  alimentaires  variés  ,en  quantité  et  qualité  régulières,  à  un  coût   abordables   Production  de  qualité  en  quantité   Meilleur  qualité   Favoriser  la  qualité  des  nos  produit  locaux  face  a  l’attrait  économique  des  produit  étrangers   Une  transparence  vis  a  vis  du  consomateur   Traçabilité  des  matières  premières  irréprochable  et  certifiée   Augmentation  de  la  qualité  des  produits   Respect  des  normes  sanitaires  de  plus  en  plus  exigentes   Sécurité  sanitaire  des  produits   Agir  pour  une  nutrition  plus  saine  et  proposer  plus  de  "bons"  produits   Traçabilité  et  qualité  irreprochables   Maîtriser  la  tracabilité   Justifier  des  qualités  des  produits  (organoleptique  -­‐  environnementale  -­‐  sociale...)   La  diversité   Produits  sains   La  qualité   Respect  de  la  qualité   La  sécurité  alimentaire   Cibler  les  personnes  âgés  avec  des  aliments  et  des  produits  répondant  à  leur  besoins.   Proposer  des  produits  sains   Maintenir  la  qualité  du  produit  transformé   Faciliter  la  vie  des  consommateurs  par  de  nouveaux  produits  de  qualité  (peu  d'additifs   incontrôlés  ou  incontrôlables)   Sécuriser  des  approvisionnements  en  volumes  à  la  qualité  voulue  /  avoir  des  matières  1ères   agricoles  et  avoir  le  choix  de  la  qualité  pour  celles-­‐ci     La pérennité   • • • • • La  perennité   Disposer  de  matières  premières   Consolider  leurs  structures  financiéres   Être  viable  économiquement   Assurer  les  approvisionnements  en  matières  premières  en  quantités  et  en  qualités   85    
  • 87. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Maîtriser  les  hausses  des  matières  premières   Contribuer  au  développement  de  l'agriculture  en  France   Contractualiser  les  approvisionnements   Place  pour  des  productions  moins  standardisées   Être  performantes  en  termes  d'environnement   Développer  santé  alimentaire  et  de  nouveaux  comportements  de  consommation   Revenir  à  plus  de  simplicité,  plus  d'authenticité  et  modérer  un  peu  la  course  aux   "nouveautés"   Rester  compétitives   Emploi  local   Les  approvisionnement  en  matieres  premières   Volatilité  des  prix  des  MP   Performance  sociale   Contribuer  au  développement  local  sur  les  lieux  de  production  et  de  consommation  des   produits,  d'extraction  des  matières  premières...   Engager  les  consommateurs  à  travers  des  marques  et  programmes  phares   Choisir  de  maintenir  un  tissu  dense  d'exploitants  dans  son  territoire  par  les  choix  sus-­‐ nommés   Faire  accepter  les  process  industriels  par  les  consommateurs   Maitriser  son  approvisionnement   Maintien  d'un  tissu  de  TPE,  PMEs   Attirer  des  jeunes  à  venir  travailler  dans  le  secteur  de  l'industrie  agroalimentaire  (faire   découvrir  les  métiers,  accepter  des  jeunes  en  stages,  embaucher  des  apprentis...)   Sécuriser  les  approvisionnements  en  matières  premières  en  misant  sur  des  réseaux  plus   locaux  d'approvisionnements.   Faire  évoluer  les  process  industriels  pour  sa  passer  au  maximum  des  adjuvants  d'origines  plus   ou  moins  sujet  à  caution.   Produits  adaptés  aux  nouveaux  modes  de  consommation  (snacking)  mais  sains  pour  la  santé   Concilier  performance  économique  et  développement  territorial   Réorienter  les  futurs  investissements  de  ce  secteur.   Venir  en  aide  aux  pays  en  développement  et  aux  pays  pauvres  dans  le  secteur  alimentaire.   Rentabilité   Leadership   Apporter  des  produits  novateurs  en  réponse  à  la  demande  des  consommateurs   Faire  vivre  des  hommes   La  problématique  du  coût  matière  et  de  l'approvisionnement   S'approvisionner  en  matiéres  premiéres  de  façon  durable   Rester  compétitifs  malgré  un  cout  de  main  d'oeuvre  élevé   Communiquer  aussi,  pas  que  sur  leurs  produits  mais  sur  les  aspects  RSE   Trouver  le  moyen  de  pallier  le  manque  de  ressources  alimentaires  grâce  au  développement   de  nouveaux  aliments  (à  partir  d'algue,  etc)   Reduction  cout  transformation   Valoriser  la  mise  en  place  d'objectifs  de  moyen  ,  alors  que  de  nombreux  pays  ne  se   contentent  que  d'objectifs  de  résultat   Qu'elle  cesse  la  speculation  sur  ce  qu'elle  n'a  pas   Sécurité   Performance   Sécurité  alimentaire   Parvenir  à  un  niveau  récurrent  de  rentabilité  leur  permettant  d'investir  et  d'innover   Diminuer  la  pénibilité  du  travail   86    
  • 88. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Image   Crédibilité   Des  marges  mieux  distribuées  sur  l'ensemble  de  la  filière   Durable   Acheter  et  vendre  local  autant  que  faire  se  peut   Revoir  leurs  marges  peut  etre   Faire  face  à  la  grande  distrubution.   Respecteuses  et  innovante  pour  l'environnement  (eau,  embaballage...)   Elles  doivent  être  compétitives   Lutter  contre  le  dumping  sociale   Social   Faire  des  portions  alimentaire  adaptées  (et  non  pousser  à  la  surconsommation)   Durabilité  sociale   Travailler  pour  favoriser  d'abord  l'utilisation  de  matières  premières  françaises  et  en  faire  un   atoût  marketing   Faire  des  produits  diététiques   Améliorer  le  prix  de  revient   Faire  connaitre  leur  savoir  faire   S'il  est  indispensable  de  faire  évoluer  les  pratiques  agricoles,  cela  ne  pourra  se  faire  sans  une   évolutions  des  process  et  outils  de  management  dans  les  industries   Image   Structurer  et  développer  la  recherche   Performance   Produire  en  France  et  non  en  Europe  de  l'Est   Réussir  à  faire  coexister  les  grands  groupes  internationaux  et  les  PME  spécialisées   Prix  remunérateurs   Intégrer  les  envies  du  consommateur  et  innover   Faire  face  à  la  réglementation  souvent  contraignante   Être  performante  pour  offrir  le  meilleur  produit   Implication  dans  des  approvisionnements  durables   Incorporer  autant  que  faire  se  peut  l'innovation   Continuons  a  Produire  en  France   Performance  économique   Matieres  premieres  locales  si  possible   Transparence  sur  les  approvisionnements   Etre  force  de  proposition  pour  faire  évoluer  les  mentalités   La  protection  des  savoir  faire  et  des  produits   Ne  pas  donner  la  priorité  au  profit   Concilier  la  démarche  industrielle  et  la  proximité  territoriale   Produire  de  façon  durable   Une  image  proche  du  territoire   Défendre  l'agriculture  d'aujourd'hui   Faire  face  à  la  concurrence  de  pays  où  la  main  d'oeuvre  coûte  moins  cher   Propriété  des  capitaux  ?  (étrangers,  ancrés  au  territoire...)   Faire  face  à  la  disparition  de  certaines  ressourcesint   Contribuer  à  promouvoir  une  alimentation  durable   Regagner  la  confiance  des  consommateurs  dans  les  produits  de  la  grande  distribution.   Se  développer  au  plus  près  des  agriculteurs  et  en  zone  rurale   Formation,  transfert  de  savoir-­‐faire  et  pénibilité   Retrouver  la  confiance  des  consommateurs   87    
  • 89. • • • • • •   • L'augmentation  de  la  population   Jouer  la  carte  du  local   Faire  correspondre  la  production  a  la  demande  des  consommateurs   S'adapter  aux  consommations  en  constante  évolution   Se  fournir  à  proximité   Développer  un  maillage  géographique  :  plusieurs  "petites"  structures  plutôt  qu'une  =>   préserver  des  savoir  faire  et  des  emplois   Avoir  une  démarche  durable   Économique   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Gérer  l'utilisation  de  la  matière  première  afin  d'avoir  le  moins  de  perte  possible   Economique,  social  et  environnemental   Participer  à  une  économie  circulaire   La  baisse  des  marges  réalisées  par  les  grandes  surfaces  en  les  compensant  avec  celles  des   agriculteurs.   Limiter  la  concentration  sur  des  gros  sites  de  production   Transformer  les  produits  agricoles  en  produits  à  forte  valeur  ajoutée   Équation  qualité/prix/volumes   Déployer  la  transformation  dans  les  zones  agricoles,  remettre  de  la  vie  sur  tout  le  territoire   Ameliorer  nettement  leurs  marges  pour  investir   Accepter  le  fait  que  les  produits  alimentaires  ne  sont  pas  des  produits  comme  les  autres,  ils   ont  un  juste  prix   Investir  en  Marketing  pour  l'Export   Prendre  en  compte  le  coût  de  l'énergie  à  la  hausse   COÛT  DES  PRODUITS   Gagner  en  compétitivité   Capter  des  capitaux   Ne  pas  utiliser  que  les  coûts  salariaux  comme  variable  d'ajustement   Économique   De  sauvegarder  les  emplois   Rémunération  des  éleveurs   Prix   Compétitivité   Compétitivité  vs  autres  pays  européens  et  internationaux   Compétitivité   Compétitivité   Compétitivité   Rentabilité   Compétitivité   Augmenter  sa  capacité  d'innovation  et  sa  compétitivité   Être  compétitive   Redresser  les  marges   Conserver  de  la  marge   Retrouver  de  la  compétitivité   Être  compétitive   Compétitivité   Rentabilité  pour  que  chacun  puisse  vivre  décemment  de  sa  production  et  la  vendre  à  un  prix   concurrentiel   88    
  • 90. • • • •   • • • • • • • • • • • • • • • • • • Compétitivité   Performance  économique   Économiques   Accompagner  l'investissement  massif  notamment  dans  la  robotisation  et  l'automatisation  des   taches  les  plus  pénibles   Compétitivité  par  l'innovation   Prix   Performance  economique  et  environementale   Mais  garder  la  priorité  de  conditionner  pour  la  france   Meilleur  répartition  des  gains  avec  le  reste  de  la  fillière  (notamment  les  agriculteurs)   Maîtriser  l'emploi   Concurrence  nationale  et  internationale   Emploi   Compétivité   Valeur  ajoutée   Permettre  au  PME  de  persister  face  aux  grands  groupes  agroalimentaires  internationaux   Compétitivité   Supprimer  l'image  de  voleur  de  marge,  par  rapport  aux  agris   Rémunérer  mieux  les  agriculteurs.   Economie  des  ressources   Conserver  ses  emplois   Baisse  des  coûts   Maintenir/créer  de  l'emploi   Réussir le virage de la mondialisation en gardant ses spécificités   • • • • • • • • • • • • • • • • • • Réussir  le  virage  de  la  mondialisation  en  gardant  ses  spécificités   Répondre  au  besoins  nutritionnels  des,  bientôt,  9  milliards  d'habitants  de  la  planète   Différentiation  des  produits  mis  sur  le  marché,  en  relation  aavec  nos  atouts  et  forces,  par   rapport  aux  autres  pays  concurrents   Améliorer  le  dialogue  international  à  propos  des  enjeux  agro-­‐alimentaires  (entre  la  France  et   les  Etats-­‐Unis  par  exemple)   S'adapter  aux  nouvelles  demandes  liées  à  l'émergences  de  nouveaux  marchés  (pays,  mode   de  consommation)   Satisfaire  différents  marchés   Prendr  en  compte  les  1  milliards  de  personne  vivant  avec  moins  d'un  dollar  par  jour  et  ne   mangeant  pas  à  leur  faim.   Amélioration  de  la  balance  commerciale   Exporter   Expliquer  les  marchés  auxquelles  elles  répondent   Montrer  leur  apport  dans  le  commerce  francais   Ne  pas  céder  aux  sirènes  de  la  mondialisation   Compétitivité  avec  le  marché  mondial   Développer  des  marchés  parralèles  de  la  grande  distribution   Contribuer  à  la  balance  commerciale  de  la  France   Faire  face  à  une  concurrence  internationale  forte   Valoriser  les  produits  sur  les  marchés  français/européens/mondiaux   Rester  suffisamment  francaises  dans  leur  capital   89    
  • 91. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • La  compétitivité  en  marché  ouvert   Etre  en  mesure  de  satisfaire  en  priorité  les  marchés  locaux,  régionaux  et  européen   L'enjeu  économique  lié  au  tournant  libéral  des  marchés  agricoles,  avec  la  concurrence  accrue   venant  de  l'étranger   L'internationalisation  des  marchés   Conquerir  des  marches  exterieurs  a  la  france   Conquerir  des  marches   Investir  les  nouveaux  marchés   Etre  plus  agressif  sur  les  marchés  (  distribution)   Valoriser  les  produits  locaux  au  lieu  des  produits  hors  France   Démondialiser   Rester  en  France....   La  spécificité   Qu'elles  soient  réactives  face  aux  marchés  internationaux   Favoriser  les  matières  premières  françaises   Utiliser  des  produits  régionaux  et  limitants  l'importation   Bannir  à  jamais  les  affaires  type  "spanghero",  "vache  folle"  ....  en  mettant  en  oeuvre  une   réelle  traçabilité  de  toute  la  filière  et  ne  plus  mettre  sur  le  marché  des  produits  mensongers   S'approvisionner  sur  le  marché  local.   La  recherche  de  nouveau  marché  pour  continuer  a  developper  ce  secteur  de  l'industrie   Une  diminution  des  couts  de  production  pour  devenir  plus  compétitif  et  etre  bien  présent  sur   tout  les  marchés   Ne  pas  négliger  les  déboucher  à  l'exportation   Prendre  en  compte  les  nouvelles  habitudes  alimentaires   Répondre  à  l'évolution  démographique  mondiale  :  plus  de  demande  et  évolution  de  la   demande  selon  les  régions  du  monde  considérées.   Trouver  de  nouveaux  produits  en  adéquation  avec  l'évolution  du  comportement  des   consommateurs   Innover  mais  pas  innover  gadjet   Intégrer  l'évolution  des  apports  alimentaires  /  matières  premières  (moins  d'huile  de  palme,   moins  d'ingrédients  impactant  sur  l'environnement;  apparition  des  insectes  dans   l'alimentation)   S'adapter  aux  marchés  locaux   Remonter  les  prix  de  marché   Innovation alimentaire   • • • • • • • • • • • Intensifier  les  investissements  de  recherche  et  d'innovation  pour  adapter  les  nouveaux   produits  aux  changements  des  modèles  de  consommation  alimentaire   Trouver  de  nouveaux  procédés   Innover  afin  de  répondre  aux  attentes  diverses  d'une  population  composite  (  pouvoir   d'achats,  générations...)   Innover  dans  les  alicaments.   Investir  en  Recherche  et  Développement   Innovation  alimentaire   Innovation   Continuer  à  innover   L'innovation   Innovation   Innovation   90    
  • 92. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Innover   Etre  innovante   Inover   Innover  pour  se  différencier  de  la  concurrence  internationale   Innover   Innover   Rester  innovantes  en  devenant  plus  respectueuses  de  l'environnement   Innovation   Innovations   Innovation   Innover  dans  un  marché  déjà  très  diversifié   Innover  dans  de  nouveaux  produits   Innovation  produits   Innovation   Innovation   Innover   Innovation   Innovation   L'innovation   Innovation   Innovation   Innovation   Innover  pour  conquerir  de  nouveaux  marchés   Innovation  produits  et  marketing   Favoriser  l'innovation   Innovation  dans  le  produit  transformé   Innovation  produit/process  (développement  des  produits  secs)   Novatrice   L'innovation   Répondre  à  la  demande  évolutive  d'une  population  de  plus  en  plus  urbaine  et  pour  laquelle   le  temps  est  contraint     Autres   • • • • • • • • • • • • • Gestion  des  flux   La  diminution  de  la  consommation  de  viande  bovine   Rester  diverses,  de  l'entreprise  artisanale  à  la  multinationale   Devenir  attractives  pour  les  travailleurs,  qui  la  fuient  depuis  des  années   Arrêter  de  prendre  le  consommateur  pour  un  gogo   Industries  agro-­‐alimentaires  ,  c'est  une  exymore  !   Mettre  de  côté  l'esthétisme  des  produits  pour  éviter  le  gaspillage   Des  OGM  quand  ils  permettent  de  produire  propre  ,  moins  cher,   Optimisation  des  transports   Leur  responsabilité  dans  la  montée  de  l'obésité  en  France   Maitriser  la  circulation  des  marchandises  (logistique  )  flux  Amont  (production)  et  Aval   (distribution)   Porter  une  attention  particulière  à  la  publicité   Résister  aux  mouvements  d'opinion  dans  leur  marketing  (allégations  qui  enfoncent  des  idées   fausses)   91    
  • 93.     • • • • • • • • • Limiter  les  pertes  de  production   Une  filière  qui  respecte  le  consommateur   Lutte  contre  l'obésité   Sociaux   ?   Accepter  l'hétérogénéité  des  produits  à  la  source.   L'efficacité  énergétique.   La  concurrence   9   4. Quels sont pour vous les principaux enjeux auxquels devront faire face les distributeurs et les métiers de la bouche ? Un grand respect de produits   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Diminuer  l'offre  de  produits  en  augmentant  la  qualité   Un  grand  respect  de  produits   Un  plus  grand  contrôle  du  bio  importé  (  ~80%)   Lisibilité   Démontrer  la  valeur  de  leurs  produits   Sécurité  alimentaire  pour  un  cout  minimum   Favoriser  l'utilisation  ou  le  référencement  de  produits  locaux  et  nationaux   Traçabilité   Développer  un  discours  ,  une  démarche  ,  des  initiatives  qui  rassurent  les  consommateurs   Maintenir  une  grande  diversité  dans  l'offre  proposée  aux  consommateurs   La  provenance  des  produits   Rôle  de  prévention  et  de  sensibilisation  quant  à  une  alimentation  saine   La  sécurité  alimentaire   Proposes  des  produits  qu'ils  rêvent  de  nous  offrir...  avant  que  nous  les  demandions   Valoriser  les  produits  de  qualité.   Etre  imaginatif  et  créatif  pour  séduire  les  consommateurs.   Assurer  la  transparense  sur  l'origine  des  produits.   Travailler  les  produits  frais  et  locaux   La  distribution  doit  revaloriser  le  produit  et  la  matière  1ère   Redonner  du  plaisir   Aller  plus  loin  que  le  projet  de  loi  du  "fait  maison"  afin  que  le  consommateur  sache  ce  qu'il  lui   est  servi  au  restaurant.   Orienttaion  clients   Trouver  des  producteurs  locaux  afin  de  garantir  leur  promotion  dans  les  assiettes.   Information  du  consommateur  sur  la  provenance  des  produits  et  leur  production.   Responsables  économiquement,socialement  et  environnementalement   Limiter  l'offre  "produit"  ,  une  trop  forte  segmentation  tue  la  segmentation   Valoriser  l'origine   Pour  les  métiers  de  la  bouche,  des  offres  de  produits  frais  (non  congelés),  diversifiés  à  des   prix  corrects   Trouver  un  juste  équilibre  entre  la  qualité  des  produits  proposés  et  le  prix  demandé  aux   clients   92    
  • 94. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Tracabilité   Tenter  de  savoir  au  maximum  d'où  viennent  les  produits  qu'ils  vendent  et  leurs  contenances   Traçabilité   Limiter  la  consommation  de  foncier  (grandes  surfaces  de  vente)   Trouver  des  indutriels  en  agro  alimentaires  qui  restent  sur  le  marché   Tracabilité   Développement  de  chaines  logistiques  efficaces  et  peu  impactantes  sur  l'environnement   Afficher  la  vérité  sur  les  prix   Informer  le  consommateur  sur  la  chaine  de  fabrication  et  distribution,  traçabilité   Information  des  consommateurs  sur  impacts  socio-­‐environnementaux  des  menus   Afficher  la  provenance  et  les  processus  de  transformation   Maîtriser  les  coûts  et  assurer  une  traçabilité  des  produits   Traçabilité  des  produits   Se  fournir  avec  des  produits  de  saisons   Dans  les  plats  :  réduire  la  quantité  de  protéines  d'origine  animale  et  augmenter  celle  des   légumes  et  protéines  d'origine  végétale   Assurer  leurs  approvisionnements  auprès  de  filière  solide   Sécurité  alimentaire   Revenir  à  des  produits  plus  naturels  pour  les  métiers  de  bouche,  produits  du  terroirs  à  mettre   en  valeur  et  à  redécouvrir.   Aujourd'hui,  impression  de  "goût  unilatéral"  chez  certains  métiers  de  bouches  plus  ou  moins   industriels.   Traçabilité  :  approvisionnement  local   Transparence  sur  la  composition  des  produits   Prendre  en  considération  les  nouveaux  besoins  des  consommateurs  :  qualité,  respect  de   l'environnement.   Soutenir  la  production  agricole  /  Agroalimentaire  locale  pour  créer  de  la  richesse  sur  le   territoire  et  ainsi  favoriser  la  consommation   Adaptabilité   Une  offre  limitant  les  pertes   Une  alimentation  équilibrée  et  saine   Privilégier  l'approvisionnement  de  proximité   Non  seulement  répondre  à  la  demande  du  consomateur,  mais  contribuer  à  son  évolution  vers   des  pratiques  plus  éthiques  (durabilité  économique  sociales  et  environnementale,  respect  du   règne  annimal).   Les  distributeurs  doivent  soutenir  les  producteurs  locaux   Les  distributeurs  doivent  démocratiser  les  produits  bio  pour  les  rendre  accessibles  au  plus   grand  nombre   Traçabilité   Respect  du  produit   Défendre  leurs  spécificités  face  à  la  grande  distribution  et  la  restauration  collective   Hygiène   Artisanat   A  un  besoin  de  transparence  pour  le  consommateur  (restauration)   Acheter  des  produits  français  et  de  la  région  quand  c'est  possible   Respect  des  consommateurs   La  traçabilité   S'adapter  aux  changements  de  consommation   Respect  du  client   Rendre  les  produits  alimentaires  accessibles  à  toutes  les  bourses   93    
  • 95. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • INFORMATION  DES  CONSOMMATEURS   Mettre  tout  en  oeuvre  pour  que  la  distribution  et  la  vente,  sous  pretexte  de  concurrence  ne   soit  pas  une  destruction  de  valeur  ni  de  produit   Offrir  des  produits  en  phases  avec  les  différentes  attentes  des  consommateurs   Decouverte   Transparence  sur  l'origine  des  ingrédients  utilisés  et  produits  commercialisés.  Informé  le   consommateur  que  dans  beaucoup  de  préparations  laitières  assimilées  aux  yaourts,  on  utilise   de  la  gélatine  de  porc  par  exemple.   Plus  de  responsabilité  par  rapport  aux  produits  vendus   Rassurer  le  consommateur   Transparence  sur  tous  les  produits  vendus   Mettre  en  avant  des  produits  responsables   Transparence  sur  les  produits  distribués  et  les  circuits  empruntés   Répondre  aux  attentes  des  consommateurs  (produits  locaux,  spécificités  régionales..)   Faire  aimer  les  protéines  végétales   Faire  face  à  la  mondialisation  tout  en  respectant  les  spécificités  locales   Tracabilité  et  sécurité  alimentaire   Des  aliments  bons  pour  la  santé   Communication  sur  la  tracabilité  des  produits   Transparence   Mieux  maitriser  la  connaisance  des  produits  qu'ils  distribuent   Toujours  garder  l'authenticité  des  produits   Securité  alimentaire   Traçabilité   Plus  de  valorisation  des  produits   Gaspillage  alimentaire   Quantité  à  limiter   La  modifications  des  habitudes  alimentaires  en  lien  avec  les  changements  de  mode  de  vie  des   français   Se  fournir  localement   Répondre  à  la  demande  des  consommateurs   Rester  dans  le  régional/national   Valoriser  les  produits  frais   Faire  connaitre  les  saveurs  aux  consommateurs   Promouvoir  une  agriculture  et  gastronomie  locales  (entièrement  locales),  facteur  de  cohésion   sociale  et  de  préservation  de  l'environnement   Assurer  une  bonne  traçabilité   Géré  les  fluctuations  des  prix  des  produits   Respect  du  produit   Avoir  un  vrai  rôle  de  sociabilisation   Ils  devront  trouver  des  matériaux  de  conditionnement  plus  respectueux  de  l'environnement   Favoriser  les  produits  proche  de  chez  nous   Optimiser  les  trajets  de  distribution   Savoir  gérer  la  multitude  des  offres   Restaurants:  du  fait  maison  et  non  du  surgelé   Originalité   Proposer  des  produits  étant  certifiés  d'une  certaine  qualité.   Travailler  davantage  avec  les  producteurs  locaux   Intégrer  les  produits  frais,  de  saison  et  issus  de  l'agriculture  biologique   Limiter  les  pertes  de  produits  alimentaires   94    
  • 96. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Favoriser  un  marché  de  proximité  (circuit  court)   Réduire  les  "erreurs"  de  produits   Favorisé  l'equilibre  carbone  en  favorisant  l'approvisionnement  et  la  distribution  des  produits   locaux   Connaitre  les  sources  de  proximité   Gammes  simplifiées   Retourner  au  naturel  et  traditionnel   Accepter  de  réviser  les  tarifs  de  vente  si  nécessaire   Travailler  l'impact  des  moyens  de  transport  utilisés   Transformation  et  préparation  des  produits  au  restaurant   Prendre  en  compte  l'aspect  social  du  personnel   Augmentation  des  charges   Transparence   Développer  des  concepts  novateurs,  pratiques  ET  abordables   Faire  de  la  promotion  pour  des  produits  100%  francais  et  montrer  ou  demontrer  que  l  achat   de  ses  produits  permettent  de  conserver  des  emplois,  industries,  agriculture  francaise...   Conserver  un  coût  du  panier  alimentaire  "constant"  malgré  l'augmentation  de  la  demande   mondiale   Restaurateur:  Valoriser  le  produit   Traçabilité   Faire  connaître  les  produits  du  terroire   Valoriser  de  nouveaux  produits  alimentaires   Réduire  les  intermédiaires   Exigence  de  sécurité  accrue  dans  la  chaine  alimentaire   Education  à  l'alimentation   Informer  clairement  sur  les  provenances   Devenir  des  lieux  multiservices....  Accueil,  dégustation  sur  place,  conseil,  formation,   organisation  de  rencontres  ou  de  visites  avec  les  fournisseurs..   Arriver  à  convaincre   Une  cueillette  à  la  ferme  est  aussi  un  métier  de  bouche  avec  les  mêmes  obligations   déontologiques  et  techniques   Assurer  la  sécurité  alimentaire   L'éducation  du  consommateur   Bannir  le  gaspillage,  être  généreux   W  AVEC  LES  LOCAUX   Transparence   Solidarité  au  sein  d'un  territoire   Augmenter  l'offre  de  services  associés  à  la  consommation   S'adapter  aux  nouveaux  modes  de  consommation  (drive,  commerce  électronique,  etc.)   Santé  sanitaire   Créer  une  restauration  "à  la  française"  à  cout  modéré  (type  Mac  Do)   Apporter  du  service   Apporter  de  la  sécurité   Créer  une  qualification  pour  des  restaurateurs  agrées   Origine  et  traçabilité  des  produtis  rendue  obligatoire  à  tous  les  niveaux   Faire  face  à  des  consommateurs  de  plus  en  plus  exigeants  et  plus  sensible  quant  à  l  origine   des  produits   Preserve  une  production  de  proxmite   Ne  plus  tricher   Meilleure  reconnaissance  de  la  diversité  des  productions   95    
  • 97. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Traçabilité   REDONNER  DU  SENS  A  L  ALIMENTATION  ET  DONC  A  L  ACTE  D  ACHAT   La  santé  et  l'environnement   Ne  pas  privilégier  ses  propres  intérêts   Pouvoir  s'allier  pour  la  mise  en  oeuvre  de  nouveaux  marchés   Etiketage   Origine   NE  PAS  ALTERER  LES  PRODUITS  ISSUS  DU  MONDE  AGRICOLE.   Savoir  s'écouter  mutuellement   Concevoir  des  parcours  professioonels  qui  permettent  de  passer  des  métiers  de  bouche  aux   IAA  et  a  la  distributiuon  et  inversement.  Lesformations  à  la  production  d'aliments  sont   cloisonnées  par  des  réflexes  corporatifs   Une  alimentation  saine   Le  bio   Une  relation  équilibrée  avec  les  acteurs  de  la  filière   Respecter  les  produits  jusqu'à  l'étale  et  mieux  les  valoriser  lors  de  la  vente  au  lieu  de  les   présenter  uniquement  comme  des  produits  à  bas  coût   La  sécurité  alimentaire   Que  les  restaurant  aient  une  identification  claire  à  l'usage  de  produits  frais  ou  locaux   Inciter  le  consommateur  à  s'intéresser  davantage  à  ce  qu'il  a  dans  son  assiette   Garantir  l'origine  de  leurs  produits   Transparence,  traçabilité.   Améliorer  la  traçabilité   Securitee  alimentaire   Travailler  en  partenariat   Meilleure  valorisation  du  produit  plus  durable   La  traçabilité  des  produits   Plus  de  transparence   Relations  alimentation  (régime  alimentaire)  -­‐  santé   Faire  le  bon  choix  pour  l'achat  des  produits   Provenance  des  produits   La  demande  des  consommateurs   Pénurie  de  travailleurs  qualifiés   Engager  de  vrai  partenariat   L'attractivité  du  métier   Repondre  aux  besoins  des  consommateurs   Informer   Dire  la  vérité  quant  à  l'origine  de  leurs  produits   Remettre  le  bien-­‐être  et  la  santé  du  consommateur  au  centre  de  leurs  préoccupations   Transparent   Expliquer  les  modes  de  productions   Securite  alimentaire  et  produit  respectant  l'impact  environement,  carbone...   Se  preparer  à  des  évolutions  de  production  et  des  risques  de  boulversement  de  certains   approvisionnement   Faire  changer  les  habitudes  aux  consommateurs  pour  une  consommation  plus  durable   Garder  des  points  ventes  sur  tout  le  territoire   S'engager  dans  une  démarche  raisonnée  et  durable   Traçabilité   Des  produits  bon  marché   Sécurité  alimentaire   96    
  • 98. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Un  approvisionnement  saisonnalisé   Mieux  vendre   Reconquérir  la  confiance  du  consommateur  et  s’en  montrer  digne   Accorder  ses  paroles  et  ses  actes   Gérer  la  transparence  dans  un  univers  concurrentiel   Être  plus  transparent  sur  les  produits  proposés   Proposer  des  produits  sains  et  dont  le  mode  de  production  est  respectueux  de   l'environnement   Respect  du  consommateur   Plus  d'information  sur  les  produits   Ne  plus  avoir  recours  aux  animaux  élevés  en  batterie,  ni  à  ceux  élevés  avec  des  farines   (poissons)   Origine  des  produits   Améliorer  les  conditions  de  travail  de  certains  postes   Participer  à  la  sensibilisation  des  consommateurs  sur  les  enjeux  de  durabilité  (tout  en  évitant   les  campagnes  réductrice  de  stigmatisation)   Transparence   Acheter  local   Favoriser  les  circuits  courts  et  les  produits  locaux   Collaboration  étroite  avec  l'amont  de  la  filière   Respecter  les  consommateurs   Changement  de  mantalité   Transparence  sur  les  stratégies   Gammes  de  produits  selon  les  préoccupations  des  consommateurs   Rémunération  de  l'ensemble  de  la  filère   Maintenir  des  emplois  en  continuant  à  travailler  des  produits  peu  transformés   Répondre  aux  demandes  sociétales   Répondre  à  une  demande  croissante   Le  développement  de  nouveaux  type  de  commerce   La  capacité  à  renouveler  le  message  et  à  rétablir  la  confiance   Le  risque  de  standardisation   Allier  performance  et  rémunération  des  agriculteurs   Plus  de  transparence  sur  l'origine  des  produits  utilisés/commercialisés   Permettre  le  développement  d'autres  structures  localement   Donner  les  moyens  à  chacun  de  vivre  de  son  métier   Livraison  à  domicile?   Clivage  des  consommateurs  (low-­‐cost  vs  qualité)   Virage  de  l'e-­‐commerce   Partenariat  avec  la  production   Vente  de  produits  plus  respectueux   Des  bénéfices  raisonnables   La  traçabilité   Développement  du  e-­‐commerce   Métiers  de  bouche  :  des  produits  sains  et  frais  ...   La  mise  en  exergue  de  leur  "valeur  ajoutée"  dans  la  chaîne  de  distribution  et  de   transformation   Mettre  en  valeur  la  provenance  de  leurs  produits  pour  rassurer  et  informer  le  consommateur   Apporter  une  distinction  nette  entre  production  "industrielle"  et  production  "artisanale"   Responsabilisation  socio-­‐environnementale.   Diversification  du  sourcing  par  l'emploi  de  critères  plus  souples  concernant  les  produits   97    
  • 99. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • agricoles.   Marketing  intelligent  plutôt  qu'agressif.   Etre  plus  attractif.   La  valorisation  des  déchets  alimentaires  (pour  la  consommation  humaine  en  premier  lieu).   Sourcing  éthique  et  durable.   Favoriser  la  commercialisation  des  produits  français  pour  soutenir  l'agriculture  de  notre  pays   Relation  avec  le  consommateur   Règlementation  plus  stricte   Davantage  de  transparence   Traçabilité   Retourner  a  plus  d’authenticité  :  est  ce  normal  qu'aujourd'hui  la  plupart  des  restaurants  ne   servent  plus  que  du  surgelé/du  tout  préparé,  juste  présenté  joliment  ?   Eduquer  le  consommateur  à  ne  pas  chercher  le  prix  le  plus  bas  mais  le  produit  qui  lui   corespond   Nouveaux  canaux  de  distribution  (plus  locale,  nouveaux  moyens  de  transport,  etc.)   Démontrer  leur  professionnalisme  et  leur  connaissance  de  l'Alimentaire   Construire  des  filières  d'approvisonnement  durable   Rester  attractifs   Assurer  la  sécurité  alimentaire  jusqu'au  bout  de  la  chaine   Assurer  une  communication  fiable  sur  les  produits  proposés,  sans  démagogie   Distributeurs  :  valoriser  les  produits  francais  a  tout  pris   Une  meilleure  répartition  de  la  marge,  plus  équitable   Tracabilité   Maîtriser  la  provenance  des  produits   Pouvoir  répondre  aux  normes  exigeantes   Préserver  les  produits  naturels,  les  goûts,  les  saveurs   Favoriser  les  circuits  cours  alimentaires  et  les  offres  de  produits  de  proximités.   Sécurité  alimentaire  /  traçabilité  (cf  horse  gate)   Juste  rétribution  de  l'amont   S'adapter  aux  changements  des  comportements  d'achats  (hausse  de  la  RHF,  du  surgelé,etc.)   D'etre  responsable   Assurer  au  consommateurs  une  dirversité  d'offres   Réponse  aux  attentes  des  consommateurs   Productivité  aux  détriments  du  clients   La  diversification  de  l'offre   Offrir  des  produits  diversifiés   Gerer  la  segmentation   Défenseur  de  la  qualité  locale   Peser  pour  augmenter  la  part  de  produit  locaux  dans  leurs  assortiments   Mettre  en  avant  les  produits  locaux  et  de  saison   Distributeur  de  produits  locaux   Valoriser  les  produits  locaux  par  des  partenariats  ...   Favoriser  les  producteurs  locaux,  quitte  à  rogner  un  peu  sur  les  marges   Proximité   Consommer  local   Vendre  et  acheter  la  production  locale   Encore  davantage  de  contrats  locaux  pour  les  distributeurs,  avec  de  VRAIS  partenariats   gagnants-­‐gagnants.   Approvisionnement  local  (locavorisme)   Privilégier  les  filières  locales   98    
  • 100.   • • PROXIMITE   Un  respect  de  la  tracabilité   Qualité   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • L'image  d'une  alimentation  plus  saine  et  équilibrée   Faire  comprendre  aux  consommateurs  que  la  qualité  a  un  prix   Qualité   Travailler  des  produits  de  qualité  :  tendre  vers  l'expertise   Informer  les  consommateurs  sur  le  rapport  qualité/prix  des  produits   Baisse  de  la  qualité  des  produits.   Produire  de  la  qualité   Proposer  aux  consommateurs  des  produits  de  qualité  au  juste  prix   Qualité  organoleptique  pour  un  cout  minimum   Allier  qualité  et  prix  abordables   Mettre  en  avant  les  produits  de  qualité   S'obliger  à  recourir  à  des  contrôles  sur  la  qualité  et  le  bilan  environnemental  de  leurs   fournisseurs   Produire  ou  distribuer  de  la  nourriture  saine  et  bonne  à  un  prix  acceptable  pour  le  conso   Offrir  un  bon  rapport  qualité/prix   Développer  des  filières  de  qualité  et  de  référence   Garder  un  haut  niveau  de  qualité  des  produits   Être  à  la  pointe  de  la  qualité  et  de  l'innovation   Meilleure  attractivité  grâce  à  la  qualité  et  à  la  diversité  des  produits   Qualité   Information  des  consommateurs  sur  la  qualité  nutritionnelle  des  produits   Privilégier  la  qualité   Réduire  les  quantités  sur  la  carte  ou  dans  les  rayons  et  privilégier  la  qualité   La  qualité  et  la  traçabilité   Des  produits  de  qualité   Qualité   Certifications,  diiférenciation,  labels  (metiers  de  bouche)   Qualité  des  produits   Valoriser  les  produits  de  qualité  et  les  produits  de  terroir   Réduire  la  fausse  information,  ou  le  mensonge  sur  les  produits  :  Faux  labels,  origine  des   produits,  fabrication.   Maintien  de  la  qualité  tout  en  répondant  aux  attentes  prix  des  consommateurs   Qualité   Qualité   La  qualité  de  l'offre   Respecter  les  bonnes  pratiques  (bonnes  pour  les  humains  et  bonnes  pour  l'environnement).   Etre  intransigeant  sur  la  qualité  gustative  et  la  sécurité  sanitaire.  Privilégier  l'intérêt  général.   Répondre  au  demande  des  consommateurs  pour  des  produits  de  qualité   Pour  les  métiers  de  bouche,  faire  valoir  et  défendre  le  savoir-­‐faire  et  la  qualité  des  produits,   du  conseil  et  du  service   Arrêter  de  se  comporter  comme  le  régulateur  de  la  filière  en  voulant  baisser  les  prix  et   baisser  la  qualité   Mieux  informer  les  consommateurs  sur  la  qualité  des  produits  (provenance,  principaux   conservateurs...)   99    
  • 101. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Valoriser  les  production  de  qualité  plutôt  que  les  produits  de  masse  de  qualité  médiocre   Qualité   La  qualité   Ne  pas  ouvrir  la  voie  aux  scandales  alimentaires  (transparence  +  qualité  exigées)   QUALITE   Garder  un  équilibre  entre  prix  et  qualité   Qualité  et  gustativité   Qualité   Proposer  de  la  qualité  et  non  de  la  quantité   Permettre  une  bonne  traçabilité   Assurer  une  qualité  des  produits   Securité   La  qualité  des  produits   L'hygiène  des  produits   Se  démarquer  par  la  qualité  gustative   Qualité   Conserver  une  diffusion  complète  des  produits  artisanaux   Privilégier  la  qualité  alimentaire   Mise  en  avant  de  la  qualité  gustative  des  produits  du  fait  de  la  proximité  (Produit  récolté  à   maturité)   La  qualité  avant  tout   Ils  devront  proposer  de  +en+  de  qualite  aux  consommateurs  pour  les  inciter  a  mieux   consommer   Le  vrai  goût   Qualité   Label  régionaux   Le  respect  de  la  qualite  et  de  ces  producteurs   Qualité   Privilégier  des  produits  de  qualité  et  surtout  locaux.   Valoriser  les  produits  de  qualité   Confiance   Trouver  des  matières  premières  de  qualité   Qualité  des  produits   Les  métiers  de  la  bouche  devront  encore  plus  valoriser  le  savoir-­‐faire  et  la  qualité  de   l'alimentation  française.   Qualité   Améliorer  la  qualité  générale  des  produits  distribués   Qualité,  traçabilité  des  pdts   Privilégier  les  produits  de  meilleurs  qualités  (filière  bleu  blanc  cœur)   La  qualité  des  produits   Travailler  avec  de  la  qualité   Sécurité  des  produits   S'approvisionner  en  produits  de  qualité   Qualité   Développer  et  promouvoir  nos  traditions  culinaires  et  l'excellence  de  nos  produits   Renouer  le  lien  avec  la  production  :  critères  qualitatifs  et  traçabilité   Qualité  des  produits  bruts  et  finis   Bons  produits  donc  de  qualité   Garder  un  rapport  qualité/prix  acceptable   Proposer  de  la  qualité  pour  tous   100    
  • 102. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Mieux  informer  les  consommateurs  sur  la  qualité  des  produits  qu'ils  utilisent  et  les  valoriser   (qualité,  "propreté"...)   Qualité   Faire  de  la  qualité   Remonter  la  qualité   Promouvoir  les  produits  de  qualité  et  locaux   COnstruire  une  offre  basée  sur  un  partenariat  plus  etroit  entre  production  et  distribution   pour  le  bien  de  tous  et  incluant  une  meilleure  qualité  pour  le  consommateur.   Participer  à  la  nécessaire  exigence  de  qualité  des  produits,  de  traçabilité   Qualité   PRODUIT  DE  QUALITÉ  ET  CERTIFIE   PROPOSER  DES  PRODUITS  DE  QUALITÉ   La  qualité  des  produits   Qualite   Cuisine  saine  et  donc  qualitative   Proposer  une  alimentation  saine   Le  découverte  de  nouvelle  saveur  dans  le  respect  de  la  tradition  de  chaque  région  et  pays   Eviter  le  gaspillage  laisser  une  marge  aux  producteurs  et  transformateurs  vendre  de  la  qualite   VALORISER  LES  PRODUITS  DE  QUALITE   Asumer  que  la  différence  entre  les  plats  des  restaurants  et  les  produits  prèts  à  cosommer  est   de  plus  en  plus  faible  et  créer  une  synergie  entre  les  acteurs   Assurer  sécurité,  transparence  et  qualité   Distribuer  des  produits  de  qualité  pour  des  clients  toujours  plus  pressés  et  moins  gouteurs  de   produits  de  qualité   Savoir  vendre  des  produits  de  qualité  payés  au  juste  prix   Rassurer  le  consommateur.   Une  communication  basée  sur  la  qualité  environnementale  de  la  production  de  ses  produits   De  la  qualité   Sécurité  alimentaire   La  qualité  accessible  à  tout  consommateur   Maintenir  une  bonne  qualité  des  produits   Juste  prix  pour  les  produits  de  qualité  (distributeurs)   Qualité   Qualité  des  produits   Augmenter  la  qualité  et  l'hygiène   Concilier  pression  économique  et  qualité   Combiner  un  prix  accessible  pour  le  consommateur  et  la  qualité  recherchée   Le  rapport  qualité/prix  pour  les  produits  du  quotidien   Le  maintien  de  produits  de  haute  qualité   Obtimiser  le  rapport  qualite  prix   Montrez  que  nos  bons  produits  Français  et  régionaux  ont  un  excelent  ratio  qualité  Prix   Penser  local  et  qualité   Qualité  des  produits  transformés   Rapport  qualité  /prix   Arrêter  les  denrées  basse  qualité   Qualité   Une  demande  plus  importante  en  produits  bio  /  de  qualité   Miser  sur  la  qualité  des  produits   Produits  sains   Baisse  de  la  qualité   101    
  • 103. • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Qualité  des  viandes   Valorisation  des  produits  de  qualité   Produits  de  qualité   Arrêter  de  privilégier  profits  au  détriments  de  la  qualité  des  produits   Proposer  des  produits  de  qualité   Qualité  au  prix  le  plus  serré   Garantie  des  origines  et  des  qualités   Qualité  gustative  et  nutritionnel   privilégier  la  qualité  des  produits  à  la  quantité   La  qualité   Qualité  des  produits   Préserver  la  qualité   Produire  de  la  qualité.   Redonner  confiance  aux  consommateurs.   Répondre  à  une  dde  en  pleine  évolution  quantitative  et  qualitative   Mettre  en  avant  une  démarche  de  qualité   Se  rapprocher  du  consommateur  et  être  garant  de  la  qualité  du  produit   Répondre  aux  nouvelles  exigences  de  qualité,  de  traçabilité  et  de  curiosité  des   consommateurs   Utiliser  des  produits  de  qualités   Traçabilité   Trouver  des  produits  de  bonne  qualité  à  un  prix  abordable   Privilégier  la  vente  de  produits  de  qualité   Proposer  une  alimentation  plus  saine  et  diversifiée   Maintenir  le  gout   Rendre  accessible  à  chacun  une  nourriture  saine   Avoir  une  nourriture  savoureuse  en  établissements  scolaires   Offrir  des  produits  sains  et  nutritifs.   Déontologie  du  marketing  vis-­‐à-­‐vis  des  signes  de  qualité   Sécurité  alimentaire   Qualité  gustative  et  nutritionnelle  des  produits  proposés  à  la  vente   Gout   Qualité  et  traçabilité  des  produits   Accessibilité  prix  d'une  alimentation  de  qualité   Qualité   Générer  l'envie  de  consommer  des  produits  de  qualité  aux  consommateurs   Fournir  de  la  qualité  pour  tous   Evolution  de  la  demande  vers  des  produits  sains  et  certifcation   De  la  qualité  et  du  goût.   Formateur  du  goût  (ateliers  découverte  des  produits,  de  cuisine,  des  métiers  de  bouche...)   Métiers  de  bouche  :  redevenir  des  fabricants  et  non  des  réchauffeurs   Sécurité  alimentaire   Partager la valeur avec les autres maillons de la chaîne alimentaire   • • • Garantir  la  qualité  globale  de  la  chaine   Valoriser  les  produits  avec  un  prix  rémunérateru  pour  les  acteurs  de  la  chaine  alimentaire   Partager  la  valeur  avec  les  autres  maillons  de  la  chaîne  alimentaire   102    
  • 104. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Un  plus  grand  respect  des  fournisseurs  et  des  clients   Les  métiers  de  bouche  doivent  éduquer  à  bien  se  nourrir  en  associant  santé  et  plaisr   Réduire  les  marges  afin  de  permettre  aux  producteurs  de  vivre  du  fruit  de  leur  travail   Mettre  en  valeur  la  production  locale   Ne  pas  laiser  les  producteurs  qui  sont  la  base  de  leur  approvisionnement   Séduire  le  consommateurs  tout  en  respectant  le  producteur   S'adapter  au  mode  de  consommation  des  familles   Prix  décents  pouvant  faire  vivre  les  exploitants   Redorer  image  auprès  consommateurs  (distribution)   Respect  du  client  (paie  un  produit  non  sa  pub)   Partage  de  la  valeur   Stopper  l'exploitation  intensive  des  ressources  alimentaires  dans  les  pays  du  sud.   Faire  évoluer  les  comportements  des  consommateurs  face  à  la  consommation  de  masse.   Plus  de  retour  de  valeur  aux  fournisseurs   Une  évolution  de  la  relation  clients  fournisseurs   Maintenir  une  relation  équilibrée  entre  fournisseurs  et  distributeurs   Etre  en  lien  avec  les  producteurs  afin  de  mettre  en  avant  l'origine  des  produits   Confiance  avec  le  grand  public  consomateur   S'adapter  aux  attentes  des  consommateurs   Respect  des  fournisseurs  par  une  rémunération  plus  juste   De  la  solidarité  avec  leurs  fournisseurs  producteurs  :  tout  le  monde  y  sera  gagnant  !   La  responsabilité  éthique  du  professionel  va  au  delà  du  strict  exercice  technique  de  son   activité  ;  elle  embrasse  la  manière  dont  il  contribue  à  la  construction  d'une  éthique  collective   locale,  nationale  ou  globale,  via  son  activité.   Avoir  de  véritables  approches  de  type  RSE,  commerce  équitable...   Assurer  la  représentation  de  toutes  les  filières  de  production  (trditionnelle,  biologique,   intégrée,  etc.)   Travailler  en  partenariat  avec  les  producteurs  et  les  industries  agroalimentaires  en  pratiquant   des  prix  permettant  à  chaque  maillon  de  la  filière  de  tirer  un  revenu  correct   Partage  du  gateau   Multiplication  des  acteurs   Valorisation  des  produits  pour  un  meilleur  revenu  aux  exploitants  agricoles   Savoir  ou  se  trouve  leur  valeur  ajouté  par  rapport  aux  autres  alternatives  de  leur  metier   Venir  en  relai,  en  partenaire  de  l'agriculture   Education  des  consommateurs   Juste  rémunération  des  producteurs   Partenariat  en  filière  du  producteur  au  distributeur   Partenaires  de  la  filiere   Satisfaction  client   La  collaboration  avec  les  transformateurs   Négociation  en  grande  distribution:  étranglement  des  prix,  mise  en  danger  de  l'agro-­‐ alimentaire  Français,  et  en  conséquence,  de  son  agriculture   Evolution  de  la  demande  du  consommateur   La  collaboration  entre  distributeurs   La  considération  des  producteurs   La  répartition  de  la  valeur  ajoutée   Communiquer  au  près  du  consommateur   Ne  pas  asphyxier  les  fournisseurs   Permettre  aux  producteurs  de  vivre  de  leur  production   Recréer  un  lien  entre  producteurs  et  consommateurs   103    
  • 105. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Les  distributeurs  devront  faire  marcher  la  concurrence  en  France  pour  que  le  consommateur   puisse  avoir  le  choix  du  meilleur  prix.   Payer  un  juste  prix  au  producteur   S'adapter  aux  nouveaux  comportements  des  consommateurs   Mettre  en  valeur  les  petits  producteurs   Arrêter  de  prendre  les  consommateurs  pour  des  vaches  à  lait  pour  certains  grands   distributeurs  (ex  :  E.Leclerc,  Carrefour...)  qui  pratiquent  des  prix  parfois  exhorbitants  en  vue   des  prix  payés  aux  producteurs.   Travailler  en  lien  plus  serré  avec  les  producteurs   Etre  plus  proche  des  producteurs  et  comprendre  leurs  difficultés   Ne  pas  asphyxier  les  producteurs   Ne  pas  négliger  les  producteurs   Garder  une  bonne  image  face  aux  consommateurs   Communiquer  avec  tous  les  acteurs  de  la  filière   Cesser  les  pressions  exercées  sur  ces  acteurs  en  amont  puissent  commercialiser  leur  produits.   Cesser  la  pression  sur  les  producteurs  en  amont,  pour  qu'ils  diminuent  leur  prix   Acheter  de  manière  équitable  aux  agriculteurs  et  producteurs   Respecter  les  consommateurs  (information,  rapport  qualité/prix,  quantité)   Accroître  le  lien  entre  producteurs  et  consommateurs   Pour  la  distribution  :  trouver  de  nouvelles  sources  d'approvisionnement  s'ils  continuent  à   saigner  les  producteurs   Rémunérer  les  producteurs  correctement   Respecter  les  agriculteurs   Distributeurs  honnete   Plus  de  reconnaissance  pour  les  producteurs   Respect  de  l'ensemble  des  acteurs  de  la  filière   Aller  au  devant  des  consommateurs  pour  communiquer   Le  respect  des  consommateurs   Relation  avec  les  producteurs   Assurer  un  continuum  entre  métiers  de  bouche  et  IAA   Ne  plus  se  moquer  de  leurs  fourniseurs   Apporteur  de  valeur  ajoutee  pour  la  filiere   S'adapter  aux  nouvelles  attentes  des  consommateurs  qui  changent  souvent   Prendre  en  compte  les  problématiques  de  chaque  maillon   Respecter  les  acteurs  en  amont  (producteurs  et  industries)   Mieux  rémunérer  les  producteurs   Lien  plus  étroit  avec  les  producteurs  pour  assurer  une  meilleure  communication   Une  meilleure  relation  avec  le  producteur  et  le  consomateur   Travailler  plus  en  filières  avec  les  producteurs  et  les  coopératives   Coopération  avec  amont  de  la  filière   Assurer  (avec  les  producteurs  agricoles  et  les  industries  agroalimentaires)  la  traçabilité  des   produits   Renumeré  aune  juste  valeur   Rémunération  de  ces  produits  au  producteur   Mieux  travailler  avec  les  agriculteurs   Rétribuer  les  producteurs  au  juste  prix   Trouver  de  la  valeur  ajoutée  dans  les  productions  locales   Un  meilleur  partage  de  la  valeur  ajoutée   Participer  à  une  meilleure  répartition  de  la  valeur  ajoutée  sur  la  chaîne  de  valeur   Répondre  aux  attentes  des  consommateurs   104    
  • 106. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Faire  savoir  ce  qu'est  le  métier  de  la  bouche  aux  non-­‐professionnels  du  secteur  !!!!   Développer  une  vision  de  création  de  valeur  partagée  durable  tout  au  long  de  la  chaîne   Prise  en  compte  des  contraintes  de  la  filière  amont  et  de  leurs  fournisseurs   Fidéliser  les  clients   Bien  negocier  le  travail  des  agriculteurs  et  leur  laisser  le  choix  de  produire   Assurer  des  prix  décents  aux  producteurs  et  IAA   Prix  plus  rémunérateurs  payés  aux  producteurs   D'être  impliqué  dans  les  échanges  de  toutes  les  filières   De  répondre  aux  attentes  sur  le  pouvoir  d'achat  des  clients   Intégration  des  producteurs  dans  les  stratégies  /  relations.   Se  rapprocher  des  producteurs  et  des  consommateurs   Être  à  l'écoute  des  demandes  émergentes  des  consommateurs   Créer  des  partenariats  avec  les  fournisseurs   Ouvrir  leurs  structures  au  grand  public  et  aux  jeunes  pour  les  informer  et  estomper  les   apriories   Valoriser  aussi  souvent  que  possible  leur  métier  quelque  soit  le  domaine  et  pas  seulement  la   restauration   Tensions  avec  les  industriels  et/ou  producteurs   Travailler  avec  des  producteurs  et  fournisseurs  locaux   Distributeurs  :  stopper  les  gaspillages,  stopper  les  pressions  sur  les  producteurs,  augmenter  la   part  de  fournisseurs  locaux,  donner  accès  aux  petits  producteurs  ....   Sensibilisation  des  consommateurs  par  rapport  au  travail  des  agriculteurs  (lien  producteur  /   consommateur)   C  est  quoi  un  distributeur  ?  GMS  ou  Agrofourniture   Partager  la  valeur  ajoutée   Eduquer  les  consommateurs   Créer  du  contact  entre  producteur  et  consommateur   Être  plus  respectueux  des  producteurs   Servir  d'agent  de  communication  entre  producteurs  et  consommateurs  (information  donnée   et  retour  des  consommateurs).   Qu'il  porte  un  réel  interet  aux  autres  acteurs  économiques  sans  lesquels  ils  ne  sont  rien:  les   agriculteurs  notamment   Inciter  a  une  consommation  plus  responsable   Partage  de  la  valeur  ajoutée   Se  positionner  en  partenaires  des  industries  agroalimentaires   Respecter  l'ensemble  des  acteur  de  la  chaine  agro-­‐  alimentaire,  notamment  les  agriculteur  et   les  consomateurs   Meilleur  répartition  des  revenus  avec  le  reste  de  la  fillière   Optimiser  les  marges  pour  une  rémunération  plus  juste  des  producteurs  et  pour  conserver   des  prix  corrects  pour  les  consommateurs   Eduquer  le  consommateur   Comprendre  et  bien  travailler  ne  collaboration  avec  les  producteurs  fournisseurs.   Des  distributeurs  respectueux  des  producteurs  agricoles  et  industriels  qui  les  fournissent   Le  partage  de  la  valeur  ajoutee  avec  leurs  fournisseurs  de  l  alimentation   Pression  des  producteurs   Retribuer  les  producteurs   Conserver  les  valeurs  de  bons  repas   Les  distributeurs  devront  partager  la  valeur  ajoutée  avec  les  filières.   Assurer  une  juste  rémunération  des  prodcuteurs.   Faire  admettre  que  leur  revenu,  y  c  leur  personnel,  correspond  à  une  valeur  ajoutée  réelle  et   105    
  • 107. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • nécessaire   Garantir  la  fiabilité  des  filières   Sécurité  alimentaire  et  traçabilité   Respect  des  producteurs   Partage  de  la  valeur   Éduquer  le  consommateur  à  une  consommation  de  proximité   Une  moindre  pression  sur  les  prix  des  producteurs  nationnaux   Cesser  d'étrangler  les  filières  amont   Meilleur  lisibilité  des  liens  avec  leurs  fournisseurs  et  producteurs   Respecter  les  producteurs  eg  transformateurs  et  eduquer  les  conzommateurs  au  juste  prix   Créer  de  la  valeur   Eduquer  les  consommateurs   S'approvisionner  localement  et  mieux  mettre  en  valeur  ces  produits   Conserver  le  savoir  faire  ,  valoriser  les  métiers   Inscrire  leurs  activités  dans  des  démarches  territoriales   Eduquer  le  consommateur  sur  son  alimentation   Respect  des  producteurs  et  des  acteurs  de  filières  pour  un  cout  minimum   Une  meilleure  de  répartition  de  la  valeur  sur  l'ensemble  de  la  chaîne   Aider  les  producteurs  à  être  rentables   Permettre  aux  consammateurs  d'en  savoir  plus  sur  les  producteurs  et  plus  facilement   Respects  des  producteurs  (achat  au  "juste  prix")   Veiller  à  une  répartition  plus  équitable  des  marges  et  bénéfices,  qui  ne  profitent  presque   jamais  aux  producteurs   Respect  des  couts  de  revient  pour  les  producteurs   Distributeurs  :  monter  de  véritables  partenariats  "gagnant-­‐gagnant"  avec  leurs  fournisseurs   Circuits courts   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Circuits  courts   Circuits  plus  courts   Identitification  des  terroirs   Partage  d'un  savoir-­‐faire  culinaire  local   Valorisation  des  terroir  et  des  territoirs   Valoriser  la  production  locale   Promouvoir  les  productions  locales   Valoriser  les  produits  de  fabrication  française  et  les  producteurs  locaux   Approvisionnent  "local"  et  "équitable"   Des  produits  fais  produits  localement   Le  développement  des  circuits  courts   La  transparence  sur  les  circuits  de  transmission   Redevienne  un  acteur  local   Produire  et  consommer  local   Favoriser  les  circuits  courts   Développement  de  nouvelles  filières  (circuits  courts  ...  )   Les  distributeurs  devront  valoriser  les  produits  locaux   Utiliser  uniquement  des  circuits  courts   Soutenir  les  filières  locales   La  volonté  de  consommer  des  produits  locaux   Réductions  des  grossistes   106    
  • 108. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Valoriser  les  produits  locaux   Privilegier  les  filiales  de  proximité   Utilisé  les  produits  locaux  en  priorités   Augmenter  les  circuits  courts   Etre  raisonnable  et  comprendre  qu'au  délà  des  règles  économiques  de  court  terme,  la   pérennité  des  filières  est  profitable  sur  le  long  terme.   Promouvoir  les  produits  locaux   Des  produits  locaux   Travailler  plus  en  lien  avec  les  producteurs   Revaloriser  la  production  locale   Valorisation  du  terroir  et  de  ses  acteurs,  en  particulier  les  agriculteurs   Circuits  courts   Raccourcir  les  filières   Développer  des  circuits  cours  de  distribution   Développer  les  produits  locaux   Renouer  avec  les  marchés  locaux   S'approvisionner  le  plus  possible  directement  aupres  du  producteur   Favoriser  un  approvisionnement  local   Accorder  davantage  de  place  aux  producteurs  locaux   Privilégier  les  productions  locales   Valorisation  des  produits  et  savoirs  faire  locaux  sans  que  ce  soit  au  détriment  du  producteur   Valorisation  du  local   Respecter  les  filières  locales   Privilegier  la  proximité   S'approvisionner  localement  le  plus  possible   Garantir  et  promouvoir  les  produits  locaux  (français)  en  respecatnt  les  producteurs  et   transformateur   Mettre  en  avant  les  producteurs  locaux   Agir  local   Être  plus  attentifs  au  produits  locaux   Valoriser  les  produits  régionaux  et  locaux  dans  la  consommation  alimentaire   Des  produits  locaux   Valoriser  le  lien  avec  les  producteurs  locaux   Valoriser  les  productions  locales   Réduction  des  circuits   Travailler  avec  des  producteurs  locaux   Valorisation  de  l'agriculture  locale   De  travailler  avec  des  fournisseurs  ou  producteurs  locaux  et  nationaux   Valoriser  les  productions  locales   Travailler  avec  des  producteurs  locaux   Privilégier  les  produits  locaux,  régionaux   Favoriser  le  concept  de  distribution  groupée  à  proximité   Retour  au  commerce  de  proximité?   Offrir  plus  de  produits  locaux   Privilégier  les  producteurs  locaux  et  Français   Favoriser  la  proximité  et  les  fournisseurs  locaux   Approvissionement  local   Valoriser  la  provenance  locale   Favoriser  le  local   La  provenance  incertaine  des  produits   107    
  • 109. • • • • • •   • • • • • • Réduire  le  temps  de  transport  entre  grossistes-­‐détaillants  et  centrale  d'achat-­‐grande   distribution   Faire  le  lien  entre  le  consommateur,  le  produit  et  l'agriculture   Accessibilité  de  l'alimentation   Faire  fonctionner  les  producteurs  locaux   La  production  locale   Enjeux  social  et  culturel,  d'où  viennent  les  produits  ?  comment  sont-­‐ils  fait?  par  qui  ?  Nous   devons  savoir  tout  comme  on  pourrait  le  savoir  avec  un  artisan  local  (et  sans  fausse  pub!)   Limiter  les  intermédaires   Répondre  au  besoin  de  consommer  local   Promouvoir  les  spécificités  régionales   Consommation  locale   Privilégier  les  approvisionnements  de  proximité   Proximité  de  l'approvisionnement   Compétitivité   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Compétitivité   Arrêter  d'entraîner  les  prix  vers  le  bas  en  dépit  du  bon  sens,  où  est  le  travail  du  paysan  dans   le  kilo  de  tomates  à  moins  d'1  euro  ?   Des  marges  raisonnables  pour  éviter  la  concurrence  accrue  localement  pour  être  plus  fort   face  aux  importations   Maîtriser  et  diminuer  les  coûts  de  distribution   Rentabilité  pour  pouvoir  vendre   Prix   Reprendre  des  parts  de  marché  à  la  grande  distribution   Être  capables  de  s'exporter  davantage   Maintenir  des  prix  justes  pour  la  rémunération  tout  au  long  de  la  filière   Augmentation  des  marges   Le  prix  des  matières  premières  ainsi  que  la  fiscalité  française   Valoriser  le  made  in  France   En  finir  avec  la  guerre  des  prix   Compétitivité   Créativité   Perfomance   Positionner  la  marque  FRANCE   Une  alimentation  à  un  prix  acceptable   Pérénité  et  durablité(RSE)   Harmoniser  l'offre  et  la  demande   Concurrence   Respect  des  marges   Prix  raisonnés   Prix  réel  et  resonable   Prix   Ne  pas  augmenter  leur  marge  en  baissant  le  prix  d'achats  aux  agriculteurs   Bon  rapport  qualité/  prix   Réduire  leurs  marges  !   Diminuer  les  marges   Assurer  un  prix  décent  pour  l'aval  ET  L'AMONT  des  filières   108    
  • 110. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Trouver  un  compromis  de  prix   Prix   Réduire  les  marges.   Ne  pas  être  attiré  que  pas  la  rentabilité   Réduire  les  transports  du  à  l'importation  parfois  lointaine  des  produits  utilisés  ou   commercialisés   Proposer  des  prix  répondant  aux  attentes  des  industriels  et  des  consommateurs   Augmentation  des  prix  des  "matières  premières"   Rester  compétitif  face  à  la  vente  direct   Obtenir  des  produits  à  prix  le  plus  faible  possible   Prix   Concurrence   Maintenir  des  prix  abordables  tout  en  s  assurant  un  revenu  digne  de  leur  travail   Réduire  les  coûts   Le  juste  prix   Une  réglementation  sur  les  marges  devrait  être  réalisée   Une  réglementation  sur  les  marges  devrait  être  réalisée   Réduire  drastiquement  les  marges  grandes  surface  et  leur  monopole   Sourcing  fiable  pour  les  produits  haut  de  gamme  et  aussi  basique  pas  cher   Promotion  de  produits  haut  de  gamme  à  marge   Calculer  au  mieux  les  marges   Reduire  les  intermediaires   Respect  du  prix  aux  producteurs  (partage  de  la  marge...)   Respect  du  travail  de  chaque  maillon  de  la  chaine  -­‐-­‐>  juste  rémunération   Les  prix  compétitifs   Résister  face  à  la  concurrence  internationale.   Éviter  de  trop  forte  augmentation  du  prix  de  l'alimentation   Concilier  prix  et  proximité   Prix   Hausse  des  prix   Baisser  les  prix   Marges  raisonnables   De  respecter  le  juste  prix   Prix  en  adéquation  avec  le  produits   Concurrence  sur  un  marché  mature,  dont  la  progression  en  volume  est  mineure   Transparence  des  marges   Concurrence  accrue   Diminution  de  leur  marge   L'évolution  des  prix   S'adapter  à  la  baisse  du  pouvoir  d'achat  en  proposant  des  menus  ou  des  produits  moins   couteux  sans  perdre  en  qualité,  se  tourner  plus  vers  du  local   Arrêter  de  tirer  les  prix  vers  le  bas   Accepter  une  plus  juste  répartition  des  marges  dans  les  filières.Abaisser  leurs  marges  sur  les   produits  alimentaires.   Pour  les  distributeurs,  respecter  le  juste  prix  permettant  aux  producteurs  de  vivre   correctement  de  leur  production   L'augmentation  des  prix   Jouer  sur  une  offre  qui  ne  soit  pas  seulement  celle  du  prix  le  plus  bas   Privilégier  la  vente  de  produits  français   Distributeurs  accepter  de  faire  des  consécions  sur  les  prix   109    
  • 111. •   • • • • • • • • • Arrêter  de  baisser  et  baisser  encore  les  prix  d'achat  des  produits.  répartir  plus  équitablement   le  CA   Bon  rapport  qualité  prix   Un  prix  de  production  raisonnable   Chaine  de  distribution  courte  et  prix  étudiés   Conquérir  la  confiance  des  consommateurs:  qualité,  approvisionnement...  avant  le  prix   Pénurie  de  main  d'oeuvre   Répondre  à  la  demande   Limiter  les  prix   Garantir  leur  marge   Diminur  leurs  marges  sur  les  produits  alimentaires  qui  s'apparentent  aujourd'hui  à  du  rackett   La diversité des produits   •   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Accepter  l'hétérogénéité  des  produits  agricoles  (en  relation  avec  l'éducation  du   consommateur)   Plus  d'utilisation  de  produits  régionaux   Utiliser  des  produits  bilogiques  et  locaus   Inciter  à  se  fournir  local  et  saisonnier   Développer  des  recettes  sans  ou  avec  peu  de  viandes   Qualité  organoleptique  des  produits   Viande   Approvisionnement  local  et  prise  en  compte  des  saisonnalités   Pénurie  de  produits   Demande  pour  des  produits  naturels   Produits  finis  facilement  transportables  et  utilisables   Revenir  sur  la  consommation  des  produits  de  saisons   Mettre  en  avant  le  fait  maison  et  les  produits  frais   Équilibre  nutritionnel   Utiliser  autant  que  possible  des  produits  issus  de  l'agriculture  biologique   Travailler  avec  des  produits  de  saisons   La  diversité  des  produits   Proposer  des  produits  simples  et  savoureux   Plus  de  produits  naturels   Valoriser  les  produits  locaux  ou  nationaux   Des  produits  plus  naturels  et  plus  sains   Acheter  en  plus  grande  importance  des  produit  agricole  français   Utilisation  de  produits  de  saison   Produits  de  saison   Respect  des  saisons   PROPOSER  DES  PRODUIT  REGIONAUX   Développer  l'offre(produits  locaux,produits  d'ailleurs....)   Mettre  en  valeur  les  produits  français   Conserver  les  traditions  locales   Donner  l'envie  de  consommer  des  produits  frais  et  sains   Viser  les  besoins  du  3e  et  4e  age   Utiliser  des  produits  moins  transformés   110    
  • 112. Innovation   • • • • •   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Trouver  des  débouchés   L'adaptation  aux  nouvelles  technologies   Etre  à  la  pointe  de  l'innovation  avec  de  plus  en  plus  de  demande  en  restauration  rapide  de   qualité.   Quelle  pérennité  des  drive?   Relever  le  défi  de  valoriser  les  produits  avec  authenticité,  y  compris  en  montrant  le  bénéfice   de  la  technologie  .   Innover  sur  la  mise  en  valeur  des  produits  et  leurs  services   Rivaliser  d'ingenuosité  pour  proposer  des  produits  naturels   Innovation  culinaire  et  respect  des  produits  du  terroir   Quel  emploi  avec  l'évolution  des  drive   De  la  performance  et  de  l'innovation   Innover  dans  les  recettes   Innovation   Continuer  a  innover   Innovation   L'innivation  :  recherche  de  nouveaux  produits,  nouveaux  mode  de  consommation   Rester  innovant  et  compétitif.   Innover   Donner  leur  chance  aux  innovations   S'adapter  aux  évolutions   L'innovation  notamment  dans  les  circuits  de  distribution   Ils  doivent  être  innovants   L'innovation   Innover   Participer  aux  projets  d'innovation   Diminuer le gaspillage alimentaire   • • • • • • • • • • • • • • • • • Moins  de  gachis  alimentaires   Moins  de  gaspillage   Arrêter  le  gaspillage   Gestion  de  la  perissabilité   Moins  gaspiller   Moins  de  gaspillage   Diminuer  le  gaspillage  alimentaire   Gérer  les  déchets  ,  moins  de  gachis   Gestion  du  gapillage   Stopper  le  gâchis  ou  les  excès   40%  de  ce  que  nous  achetons  est  jeter   Supprimer  le  gaspillage   Limiter  le  gaspillage  des  denrées  alimentaires   Réduire  les  pertes  et  gaspillages   Participer  activement  à  l'arrêt  du  gaspillage  alimentaire   Réduire  le  gaspillage.   Au  restaurant  :  proposer  des  "dogy  bags"  pour  que  l'on  puisse  emporter  ce  qui  a  été  servi  et   que  l'on  n'a  pas  consommé   111    
  • 113. • • • • • • • • • • •   • Combattre  et  anéantir  les  gaspillages  de  nourriture   Limiiter  le  gaspillage   Limiter  les  déchets  (emballage  ou  produits  alimentaires)   La  diminution  du  gaspillage  dans  les  magazins   Diminuer  le  gaspillage  alimentaire   Réduire  le  gaspillage   Eviter  le  gaspillage   Moins  édulcorants   Réduire  le  gâchis   Intégrer  les  enjeux  environnementaux  dans  les  modes  de  distribution  (changement   climatique  et  gestion  des  energies,  déchets,  biodiversité)   Pour  les  gros  distributeurs,  une  responsabilité  environnementale,  encourager  le  covoiturage,   la  voiture  éléctrique,  mettre  en  place  des  système  pour  qu'il  y  est  moins  de  voitures  et  de   parking)   Réduire  le  gaspillage   Porter l'image de l'excellence française   • • • • • • • • • • • • •   • • Made  in  France   Promouvoir  l'image  de  l'agriculture  Française   Compétition  internationale   Promouvoir  les  produit  nationaux   Porter  l'image  de  l'excellence  française   Acheter  les  produits  français   Acheter  français/  européen   Redécouvrir  et  soutenir  les  produits  francais   Valoriser  le  local  et  le  terroir   Ne  plus  dévaloriser  l'agriculture  française   L'internationalisation   Défendre  un  leadership  à  la  francaise   Promouvoir  l'image  de  la  France,  de  ses  terroirs  (donc  de  sa  culture)  pour  vendre  les  produits   francais   Utiliser  des  produits  locaux  et/ou  français   Métier  de  bouche  :  continué  a  pronné  l'utilisation  des  produits  francais   Le renouvellement des générations   • • • • • • • • • • • • Attirer  des  jeunes  motivés   Les  métiers  de  bouche  ne  pas  disparaitre.   Continuer  d'exister  pour  les  plus  petits   Promotion  de  la  formation  professionnelle   Limiter  les  concentrations,  se  déployer  en  petites  structure  sur  tout  le  territoire   Conserver  cet  espace  convivial  et  familial   Le  renouvellement  des  générations   Donner  envie  aux  jeunes  de  prendre  la  relève  et  de  s'investir  sur  de  nouvelles  formations   Recruter  des  jeunes   Développer  la  formation  aux  métiers  de  la  distribution  et  des  métiers  de  bouche   Attirer  les  jeunes  générations   Pour  éviter  de  détruire  les  plus  petites  structures   112    
  • 114.   • • • L'attractivité  de  certains  métiers   S'inscrire  dans  des  politiques  de  formation  pour  les  métiers  de  bouche   Intensification  de  la  formation  dans  les  métiers  de  bouche   Respecter l'environnement.   • • • • • • • • • • • • •   • • • Responsabilité  environnementale  et  sociétale:  privilégier  le  local,  de  saison,  le  bio...   Proposer  de  vrai  produits  écologiquement  sains   L'environnement   Incitation  à  la  filière  agroalimentaire  pour  plus  de  développement  durable   Payer  une  taxe  sur  les  transports   Respecter  l'environnement.   Réduire  l'impact  environnemental  des  distributeurs  :  impact  du  réseau  logistique  sur  le   territoire  national.   Intégrer  le  bilan  carbone  des  produits   Prioriser  la  vente  de  la  production  à  faible  impact  carbone   Environnement   Environnemental  :  L'huile  de  palme  ne  devrait-­‐elle  pas  être  sanctionnée  ?   Environnementaux   Jouer  le  jeu  et  accepter  de  payer  aujuste  prix  les  produits  d'une  agriculture  raisonnée  et   respectueuse  de  l'environnement   Tenir  compte  du  developpement  Durable   Diminuer  consommation  d'énergie  (ex  :  diminuer  part  protéines  animales  dans  les  assiettes)   De  respecter  l'environnement   Autres   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Optimisation  des  transports   Développer  de  nouvelles  règles  de  commerce  "raisonné"  avec  les  marques/fournisseurs   Coopération  avec  les  acteurs  amont  pour  proposer  de  nouveaux  concepts,  des  innovations   Privilégier  les  circuits  courts   On  peut  raisonnablement  penser  que  les  points  de  ventes  et  de  distribution  iront   directement  vers  le  consommateur   Intégration  d'avantage  de  bio   Acteur  de  la  Santé  Publique   Gestion  des  flux  (eau,  électricité,  ...)   Etre  des  acteurs  de  com  du  consommer  durable  auprès  des  consommateurs   Adapter  leurs  circuits  de  vente  aux  nouvelles  perspectives  qu'offrent  le  web   Complémentarité  entre  distribution  et  production.  Cohérence  d'action  et  définition   d'objectifs  communs   Adapter  leur  communication  aux  nouveaux  enjeux   Plaisir   Ne  sait  pas   Contractualisation   Les  normes  d'hygiène  grandissantes   ?   Respect  des  employés  (salaires,  qualité  de  vie,  droit  de  parole...)   Autre   Attentes  sociales   113    
  • 115.       • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Nutrition-­‐santé   A  la  diminution  de  la  consommation  de  viande   La  transparence   Mieux  informer  les  consommateurs.   Maintien  des  petits  commerce   S'adapter  aux  nouveaux  modes  de  distribution   S'adapter  ux  nouveaux  modes  de  consommation   Présentation  à  la  personne  (personne  seule)   Le  besoin  de  reconquête  de  l'image  des  métiers  de  la  distribution   S'adapter  à  la  demande   Non  compétent   Na  sais  pas   Filières  d'approvisionnements  durables   S'adapter  aux  habitudes  des  consommateurs   Faire  face  à  la  réglementation  parfois  contraignante   Adapter  leurs  offres  aux  nouvelles  demandes  des  clients     Étrangères   ?   5. Dans le cadre de votre activité, quelles sont pour vous les préoccupations sociales et sociétales majeures ? Économie   • • • • • • • • • • • • • • • • • • La  retraite   L'éducation  du  plus  grand  nombre  au  service  d'une  intelligence  collective   Développement  des  territoires   Economie   Faire  vivre  des  modèles  economiques  soutenables  sur  le  plan  social  ,  environnemental,   économique   Compétitivité  du  coût  du  travail   Avoir  accès  à  une  alimentation  saine  à  un  prix  correct   Proposer  des  aliments  locaux  de  qualité  bio  à  tous  les  foyers  quelque  soit  leur  budget   Brevetabilité  du  vivant   Acceptation  de  l'innovation  en  agriculture   Permettre  aux  acheteurs  de  prendre  en  compte  les  producteurs  régionaux  (  EX:  Bilan   Carbonne  )   Valoriser  le  travail  manuel  non  délocalisable.   Faire  que  protection,  innovation  et  progrès  fonctionnent  ensembles   Permettre  à  chacun  de  vivre  dignement   Permettre  aux  jeunes  de  s'insérer  au  mieux  dans  notre  société   Trouver  du  personnel  motivé  et  qualifié   Sensibiliser  les  jeunes  au  changement  concernant  un  nouveau  mode  de  consommation   La  part  du  budget  des  consommateurs  qui  diminue  en  pourcentage  de  leur  revenu  fiscal  pour   la  restauration   114    
  • 116. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Trouver  le  moyen  de  rendre  abordable  les  produits  de  qualité  et  le  fait  maison,  les  clients   souhaitent  manger  mieux  mais  ne  peuvent  plus  en  payer  le  prix.   Que  l'on  évolue  vers  moins  de  capital  et  plus  de  travail  dans  les  exploitations   Avoir  une  marge  suffisante  pour  rémunérer  correctement  les  salariés   Stopper  l'hémorragie  des  installations  de  jeunes  agriculteurs   Maintenir  une  activité  économique  pérenne  sur  le  territoire   Revaloriser,  redonner  de  la  fierté  au  métier  de  producteur  agricole   Compétitivité  de  ces  acteurs   La  compétitivité  des  maillons  de  la  chaine   Un  secteur  économique  majeur  au  niveau  local   La  perennité  des  filières  françaises   Images  innovantes  de  ces  métiers   Une  société  qui  produit  beaucoup  d'exclusion  sociale  et  professionnelle  et  qui  ne  permet  pas   à  chacun  de  trouver  sa  place   Risque  de  repli  sur  soi   Se  nourir  pas  cher   Améliorer  l'échange  d'informations  entre  société  et  exploitants   Faire  accepter  la  science  et  les  technologies  comme  solutions  pour  l'agriculture   Combattre  une  réglementation  disproportionnée   Pouvoir  travailler  plus  de  produits  locaux   S'intégrer  au  mieux  dans  le  territoire   Développer  les  compétences  nécessaires   La  relation  client  fournisseur   Le  partage  de  la  valeur  ajoutée   Favoriser  les  filières  locales   La  question  du  territoire  et  de  son  développement   Maintien  de  l'emploi  dans  les  entreprises   Redonner  de  la  crédibilité  à  l  Entreprise   Relation  au  travail   Organiser  une  agriculture  rentable  au  niveau  mondiale   Écarts  de  salaires   Équité  sociale   Made  in  france   Relations  entre  les  acteurs  de  la  chaine  de  valeur  (distribution  de  la  valeur,  relations   contractuelles,  etc.)   Nourrir  correctement  tous  les  hommes   Contribution  au  développement  du  tissu  local   Développer  les  liens  entre  producteurs  et  consommateurs   Collaborer  et  échanger  en  proximité   S'informer  et  échanger  sur  les  méthodes  sociales  efficaces  mise  en  place  dans  le  monde   Assurer  la  vérité  sur  le  coût  des  produits   Rémunérer  correctement  tous  les  producteurs  et  les  acteurs  du  monde  agricole   Le  prix...   La  transparence  /  traçabilité   La  place  de  l'agriculture   Partage  de  la  valeur  ajoutée   Il  faut  que  la  rémunération  des  acteurs  soit  correcte,  pb  des  courts  variables  et  fluctuants  vs   les  investissements  importants.   L'agriculture  est  un  secteur  ancré  sur  le  territoire  et  donc  non  délocalisable.  Primordial  de  la   maintenir  et  de  la  développer,  au  vu  des  problèmes  financiers  rencontrés  par  les  acteurs  de  la   115    
  • 117. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • profession.   Faire  entrer  l'innovation  dans  ces  métiers,  pour  toutes  les  structures,  y  compris  celles  en   difficulté.  La  fenêtre  d'action  est  petite.   Accès  à  tous  à  une  alimentation  saine  et  équilibrée   Emploi   Pouvoir  assurer  les  besoins  de  la  population  mondiale.   La  surexploitation  des  ressources.   Achat  plaisir  mais  responsable   Les  déséquilibre  entre  les  pays  du  nord  et  du  sud   Compétitivité   Transparence  vis  à  vis  du  consommateur   Soutien  des  entreprises   Le  Prix   Le  maintien  de  l'emploi   Emploi   Formation  des  jeunes  et  des  adultes   Maintien  de  la  vie  dans  les  territoires   Maintenir  l'emploi  dans  les  zones  à  dominantes  agricoles   L'écart  de  rémunération  doit  être  de  1  à  5  dans  une  entreprise   S'assurer  d'une  relation  commerciale  pérenne  dans  le  temps  avec  une  contractualisation   pluriannuelle  des  accords  commerciaux   Attester  du  professionnalisme  des  agriculteurs  chartes,certification...   Assurer  une  qualité  de  rémunération  aux  producteurs   Le  plaisir  au  travail  et  des  personnels  attachés  à  l'entreprise  et  ses  clients   L'ouverture  du  capital  aux  salariés   Accès  à  la  nourriture  pour  les  personnes  sans  ou  avec  très  peu  de  revenus  :  que  des   associations  puissent  récupérer  en  grande  surface,  des  aliments  consommables  (  destinés  à  la   poubelle)  pour  les  redistribuer   Partage  équitable  de  la  valeur  du  producteur  au  consommateur   Valorisation  des  métiers  de  l'agriculture   Implantation  territoire   Former  et  éduquer  à  l'évolution  de  la  société  et  aux  nouvelles  tendances  sociétales  de   demain   Se  developper  pour  génerer  de  l'emploi   Accompagner  et  n'oublier  personne  sur  le  bord  du  chemin   Que  l'Etat  ne  privilégie  pas  une  pensée  unique  en  termes  de  formation  et  accorde  les  mêmes   moyens  à  d'autres  approches  d'enseignement   Que  chaque  maillon  de  la  filière  puisse  vivre  décemment  de  son  métier   Avoir  accès  à  des  produits  simples  tels  que  les  fruits  et  légumes  frais   Une  juste  rémunération  de  chacun  des  acteurs  de  la  filière  :  agriculteur-­‐transformateur-­‐ distributeur   Une  solidarité  en  achetant  "made  in  France"   Moins,  d'industrie,  plus  de  production  locale   La  prise  en  compte  de  l'ensemble  des  services  écosystémiques  rendus  par  l'agriculture   La  préservation  des  sols,  de  leur  qualité,  et  de  leurs  fonctions   Saisonnalité   Replacer  l'humain  au  coeur  de  l'entreprise   Le  bien-­‐être  au  travail   Manager  autrement   Origine  des  produits   116    
  • 118. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Alimentation  au  moindre  coût   Agriculture  respectueuse  de  l'environnement   Emploi  local  pou  produire  local  à  faible  impact  environnemental.   Fierté  du  produit   Former  des  acteurs  qui  participeront  à  rendre  l'agriculture  plus  durable   Vivre  de  mon  métier   Assurer  le  consommateur  du  gout  et  du  plaisir  procuré  par  le  fait  de  manger  nos  produits   Impact  de  notre  activité  sur  l'environnement   INFORMATION  DES  CONSOMMATEURS   Nouvelles  directives...loi   La  croissance  de  la  population  mondiale  et  ses  conséquences   L'emploi   Main  d  oeuvre   La  protection  de  l'environnement  (pollutions,  réchauffement  climatique)   Salaires  des  agriculteurs   Le  paysan  mourir  lentement  et  resigné   Nourrir  la  planète   Voir  la  disparition  des  agriculteurs  raisonnés   Résister  à  la  pression  foncière   Le  bien-­‐être  des  collaborateurs  de  notre  entreprise   Vivre  de  son  activité   Occupation  du  territoire  par  les  producteurs   Le  maintien  du  pouvoir  d'achat  chez  les  jeunes   Adaptation  de  la  formation  aux  exigences  professionnelles   Insertion  professionnelle  des  jeunes  avec  ou  sans  diplome   Asssurer  la  compétitivité  et  le  pérenité  des  entreprises  agricoles   Pereniser  les  filières  agricoles  françaises   Professionalisation  des  hommes  et  des  femmes   Insertion  de  jeunes  en  difficultés  scolaires  et  sociales   Emploi   Situation  économique  des  agriculteurs   Connaissance  des  produits   Rendre  nos  métiers  attractifs   Reconnaissance  du  métier  d'agriculteur  auprès  de  la  population   Maintenir  l'emploi   Mettre  en  adéquation  les  productions  et  les  contraintes  économiques  (Eloignement  -­‐   Transport  -­‐  Zone  de  montagne)   Maintenir  une  acitivité  productrice  dans  chacune  des  régions  francaises   Un  maintiens  des  des  commerces  de  proximité   Vivre  de  notre  metier  et  apres   Rénumerations   Protection  des  producteurs   Accès  à  l'emploi   Une  main  d'oeuvre  motivée  ,  qualifiée   Pouvoir  d'achat   Territoire   Circuits  courts   Traçabilité  des  produits   Sécurité  sanitaire   Sécurité  économique   117    
  • 119. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Avoir  du  travail   Nourriture  saine   Le  prix   Taux  de  suicide  élevé  chez  les  agriculteurs  qui  révèle  sans  doute  un  problème  social.   Le  bien-­‐être  de  l'animal   Manger  sain  et  à  bas  coût   Devenir  des  filières  d'élevage  dans  le  contexte  des  accords  de  l'OMC   Rémunération  équitable  entre  tous  les  acteurs  agricoles   Vivre  de  son  revenu   Manger  des  produits  de  qualité,  locaux  et  à  des  prix  raisonnables   Accès  àà  la  nourriture  et  à  l'eau  potable  pour  tous   Développement  des  PED  grâce  à  l'agriculture  et  viticulture  durables   Garder  à  l'esprit  à  long  terme  et  pas  uniquement  le  profit  immédiat   Nourrir  l'humanité   Garder  une  agriculture  française   Conserver  des  emplois   L'environnement   Prix  bas   Trouver  un  emploi  pour  chacun   La  nécessité  de  manger  de  tout  (même  de  la  viande!)   Montrer  au  consommateur  que  la  France  travaille  en  permanence  sur  l'amélioration  des   produits   Économiques   La  connaissance  (même  minimale)  dès  le  plus  jeune  âge  de  l'agriculture   La  nécessité  de  regarder  l'origine  des  produits   Beaucoup  de  restrictions  en  tout  sens  bloquant  les  activités  agricoles   Un  prix  de  revente  des  grandes  distributeurs  très  élévés  par  rapport  au  prix  d'achat   La  provenance  des  produits  achetés   Etre  plus  respectueux  des  choses  qui  nous  entourrent.   Manque  de  compétitivité  de  l'agriculture   La  hausse  des  prix   Contrer  la  disparition  des  terres  cultivables  et  espaces  naturels  (urbanisation,  déforestation)   Traçabilité.   Favoriser  l'activité  économique  locale  par  la  cohésion  sociale   Assurance  de  la  sécurité  alimentaire.   Briser  les  préjugés  des  citadins  sur  agriculture  conventionnelle  et  industrielle.   Aider  les  producteurs  locaux  dans  leur  activité  en  achetant  préférentiellement  leurs  produits   La  revitalisation  des  campagnes   Les  variétés  OGM   La  faim  en  Afrique   Les  jeunes  générations  d'agriculteurs  aspirent  à  une  vie  se  rapprochant  des  standards   urbains.   L'épuisement  des  sols   Revaloriser  le  métier  d'agriculteur   La  situation  économique  des  exploitations   Compétitivité:  production  agricole  rentable   L'emploi   Ne  pas  tuer  les  paysans  en  les  penalisant  economiquement   Des  aliments  sains  à  prix  abordables   Monde   118    
  • 120. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Protection  de  l'environnement   Prend  en  compte  les  attentes  des  parties  prenantes   La  gestion  prévisionnelle  de  l’emploi  et  des  compétences   Les  questions  relatives  aux  consommateurs   Réduire  la  pénibilité  au  travail   Les  femmes  dans  le  milieu  agricole   Assurer  un  niveau  de  vie  convenable  a  tous   La  reconnaissance  du  milieu  agricole   Prendre  en  compte  les  difficultés  de  l'agriculture   Le  coût  de  la  nourriture   La  protection  de  l'environnement   La  transparence   L'environnement   Se  projeter  dans  l'avenir   Se  démarquer  des  autres   Trouver  un  travail  dans  l'avenir   Faire  du  beau  et  du  bien   Faire  de  la  communication  objective  et  réaliste  sur  les  filières   Consommer  des  produits  sains  (agriculture  raisonnée  voire  biologique,  transformation  sans   conservateur  colorant)   Assurer  un  emploi  pérenne  aux  acteurs  de  la  filière   Soutenir  l'économie  nationale   Favoriser  l'utilisation  de  produits  locaux   Favoriser  les  partenariats  entre  les  entreprises  locales   Un  coût  du  travail  équitable  au  sein  de  l'Union  Européenne   Aborder  avec  la  société  l'utilisation  des  protéines  animales  :  risques  et  enjeux   Cuisiner  des  produits  frais   Consommer  local   Changer  la  vision  des  agriculteurs  vis  a  vis  des  citadins   Bien-­‐être  au  travail   La  répartition  de  la  nourriture  dans  le  monde   La  main  d'oeuvre   Analyser  et  comprendre  les  demandes,  les  revalorisations  (prix  denrée  alimentaire)  afin  d   assurer  des  jeunes  agriculteurs  motivés  pour  l  avenir   Maintenir  un  nombre  d'agriculteurs  suffisant   Maintient  d'un  lien  entre  l'agriculture  et  la  société   Maint  de  l'emploi   Nourir  tout  le  monde   Produire  proprement   L'emploi   Favoriser  une  consommation  saisonnière  et  des  circuits  de  distribution  courts   La  gestion  à  long  terme  des  ressources  agricoles   Les  désaccords  entre  les  maillons  de  la  chaîne   Connaissance  des  systèmes  et  alternatives   L'image  qu'à  la  population  sur  l'agriculture   Préserver  l'économie  des  producteurs  face  aux  transformateurs  et  distributeurs   Vision  à  long  terme  des  filières   Valoriser/signaler/aider  les  acteurs  vertueux   La  désertification  des  campagnes  et  l'augmentation  des  villes   Conservation  de  la  biodiversité   119    
  • 121. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Protection  de  l'environnement   Nourrir  suffisament   Désertification  des  campagnes   La  souffrance  au  travail   Nourrir  sainement   La  formation  de  nos  métiers   Maintenir  des  activités  qui  créent  de  la  valeur  ajoutée  et  des  emplois   La  montée  de  l'obésité   Ouvrir  les  lieux  de  décision  à  une  plus  grande  diversité  d'acteurs   Informer  le  consommateur  et  "l  éduquer"   Mettre  le  BIO  à  la  portée  de  tout  le  monde   Réussir  mon  orientation   Trop  de  charges   Maintien  de  l'emploi   L'inflation  normative   Harmonisation  européenne   Bien  être  des  animaux   Innovation  dans  la  gestion  et  l'acceptabilité  de  l'élevage   Ne  pas  dépendre  des  autres  pays  pour  maintenir  un  niveau  et  une  qualité  de  vie  acceptables   Les  inégalités   Ne  pas  mettre  en  opposition  flexibilité  de  l'emploi  et  sécurité  d'emploi   Penser  local  et  agir  global  !  plus  l'inverse   Vivre  dans  une  société  plus  juste  (économie,  justice,  éducation,  santé...)   Donner  un  avenir  à  ses  enfants   Mieux  se  former  pour  vivre  d'un  métier  choisi   Trouver  un  emploi,  évoluer   Redynamiser  l'emploi  au  travers  des  nouvelles  formes  d'employabilité   L'épuisement  des  ressources  et  l'avenir  de  la  planète   Éviter  l'agricolâtrie,  l'anachronisme  du  chant  des  paysans,  la  confusion  du  travail-­‐famille   cosmopolite   EXPANSION  DE  PAYS  ÉMERGENT  (CHINE)  ET  CONSOMMATEUR  DE  PROTEINES   Souveraineté  alimentaire   Bateaux  usine  pêche  industrielle  et  concentrations  aberrantes  élevage  dans  bassins   OGM   Dérives  OGM  et  autres  manipulations   Solidarité  internationale   Stop  aux  immenses  exploitations  pour  huile  de  palme  -­‐  agrocarburants   Nourriture  et  eau  pour  tous   Aberration  des  transports  de  denrées  à  transformer  là  où  main  d'oeuvre  exploitée   Le  bien-­‐être  des  animaux   Emploi   Accès  de  chacun  à  l'alimentation  et  rémunération  juste  du  travail   Rassurer   Préservation  de  l'environnement  et  des  ressources  naturelles   Spécification  de  l'origine  des  produits   La  croissance  à  l'infini  ?   Comment  faire  tourner  la  machine  économique  sans  croissance  :  Japon?   Garder  une  activité  motivante  à  la  retraite   Avoir  des  perspectives   Communiquer,  échanger  avec  la  clientèle  et  le  personnel  de  l'entreprise   120    
  • 122.   • Créer  de  l'emploi   Une production plus respectueuse des hommes et des femmes du monde   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Une  production  plus  respectueuse  des  hommes  et  des  femmes  du  monde   Améliorer  la  production  (moins  de  pertes  et  moins  de  recours  aux  intrants)  par  des  momyens   durables   Les  gens  doivent  être  plus  tolérants  en  respectant  les  idées  et  les  différences  de  chacun   Une  production  de  masse  pour  alimenter  nos  concitoyens  et  ceux  qui  ont  faim  dans  le   monde.   Une  production  respectueuse  des  bonnes  traditions  culturales  à  travers  le  monde   Valoriser  les  compétences  de  chacun   Transmettre  et  développer  une  bonne  éducation  (revoir  les  formes  de  notation  et  la   pédagogie  au  sein  des  établissements  scolaires  par  exemple  ...  )   Un  respect  des  hommes  intervenant  dans  la  filière   L'épanouissement  des  individus  dans  leur  vie  personnelle  et  professionnelle   Un  rééquiilibrage  entre  revenus  du  capital  et  revenus  du  travail,  qu'on  soit  salarié  ou  non   salarié   La  présence  active  et  non  prédatrice  auprès  des  pays  les  plus  pauvres  et  des  hommes  les  plus   fragiles   Que  plus  personne  dans  mon  pays  ne  soit  dans  le  besoin,  la  justice  sociale   Savoir  donner  du  sens  tout  en  faisant  participer  tous  les  acteurs   Faire  coïncider  les  aspirations  collectives  et  individuelles   Le  respect  de  l'humain  dans  son  travail   Une  répartition  plus  égalitaire  des  richesses  produites  par  l'entreprise   Placer  l'homme  au  centre  des  débats.  Lui  donner  du  sens  dans  ce  qu'il  accomplit   Redonner  de  la  confiance   Proposer  des  produits  efficaces  pour  l'agriculture  tout  en  respectant  l'homme,  l'animal  et   l'environnement   Que  chacun  quel  que  soit  son  niveau  dans  la  hiérarchie  puisse  vivre  décemment   Gaspillage  alimentaire   Information  honnête  et  objective  sur  tous  les  produits  consommés   Respecter  la  nature  qui  est  l'héritage  essentiel  à  laisser  à  nos  enfants   S'approvisionner  auprès  des  producteurs  et  agriculteurs  locaux,  organisation  de  points  de   vente  collectifs  ou  de  livraisons  régulières.   Les  bonnes  pratiques   Que  le  secteur  agricole  et  agro  alimentaire  devienne  soucieux  de  la  santé  à  court  et  long   terme  des  consommateurs   La  sécurité  sanitaire   Respect  de  l'origine  du  produit  ,  traçabilité   Connaissance  des  conditions  de  production   Le  respect  de  la  qualité  de  l'alimentation   Retrouver  du  lien  entre  les  générations,  ceux  qui  ont  les  savoir-­‐faire  et  ceux  à  qui  ils  devraient   être  transmis   Manque  de  démocratie   Apprendre  comment  fonctionne  une  socièté   L'éducation  alimentaire   Une  alimentation  de  qualité  pour  tous  (manger  moins  mais  mieux)   Sécurité  alimentaire  et  respect  de  l'environnement   121    
  • 123. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Conditions  de  travail   Accès  à  l'alimentation  de  qualité  à  tous   Respect  de  l'individu   Respect  de  la  population  croissante  et  de  sa  santé   Le  bon  goût   Pouvoir  intervenir  en  entreprise  pour  aider  les  personnes  qui  travaillent  à  mettre  en  place   une  bonne  hygiène  de  vie  et  diminuer  les  congés  maladie   Promouvoir  une  éducation  nutritionnelle  objective,  indépendante  et  de  bon  sens  pour  lutter   contre  l'obésité   Equité:  Accès  de  toutes  les  populations  à  une  alimentation  de  qualité  (sanitaire  et   nutritionnelle))   Recréér  du  lien   Dialoguer   Retrouver  la  confiance  du  consommateur   Redonner  fierté  et  confiance  en  l'avenir  aux  producteurs   Assurer  la  saineté  des  produits  de  consommation   Donner  confiance  en  une  agriculture  innovante,  avec  des  technologies  encore  plus  durable   Maintien  d'une  alimentation  saine  et  bon  marché   Manger  des  produits  pratiques   PRODUCTION  A  PROXIMITE  DES  LIEUX  DE  CONSOMMATION   Impact  des  pratiques  de  production  sur  les  produits  et  la  santé  des  consommateurs   Garder  une  alimentation  bon  marché   Sécurité  alimentaire   Le  développement  d'une  agriculture  durable,  respectueuse  de  l'environnement  et  de  la  santé   humaine  et  animale   La  protection  du  consommateur  tant  sur  le  plan  sanitaire  que  nutritionnel   Respect  du  monde  agricole   Engagement  dans  les  associations   Acces  aux  soins   Sécurité   Santé   Que  tous  le  monde  puisse  manger  à  sa  faim   Réduire  les  inégalités  de  santé   Respects  et  motivation  de  tous  les  intervenants  dans  une  filière   Inégalités  de  rémunération  du  travail   Producteurs  des  "pays  du  Sud"  qui  souffrent  des  politiques  financières  et  douanières  de  libre-­‐ échange   Un  maintiens  des  activités  des  filières  alimentaire   Enjeux  santé  de  notre  alimentation;  insécurité  croissante  des  consommateurs  face  à  leur   panier  d'achat   Manger  des  produits  élaborés  dans  un  souci  d'équité  et  de  respect  de  l'environnement,  du   bien-­‐être  animal   Manger  des  aliments  à  bonne  valeur  nutritionnelle   Bien  manger   Bien  se  nourrir  (quantité  et  qualité)   Le  respect  des  consommateurs  du  travail  en  amont  pour  assurer  une  qualité  des  produits   Sureté  alimentaire   Une  alimentation  de  bonne  qualité   Nourrir  une  population  croissante  avec  moins  d'intrants,  moins  d'importations  et  moins  de   pétrole  (réduire  les  gaspillages  alimentaires  et  les  consommations  de  produits  animaux)   122    
  • 124. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Avoir  dans  mon  assiette  des  produits  de  bonne  qualité   Permettre  un  accès  a  une  nourriture  de  bonne  qualité  gustative  et  nutritionnelle  même  pour   les  plus  pauvres   Recréer  du  lien  entre  les  gens,  quitter  l'individualisme   Envrionnement:  comment  limiter  les  impacts  de  la  production  sur  l'envt   L'intelligence  collective   Sensibiliser  la  population  à  l'environnement  et  son  respect   Nourrir  les  hommes  dans  le  respect  de  l'environnement   De  l’alimentation  de  qualité  pour  tous   respect  des  normes  internationales   Éviter  les  scandales  alimentaires   Le  droit  à  l'alimentation  pour  tous   les  relations  et  conditions  de  travail   La  qualité  de  la  nourriture  (absence  de  pesticide,  d'éléments  artificiels  ou  de  synthèse...)   Prendre  en  compte  les  demandes  des  consommateurs   L'accès  à  la  nourriture  de  qualité  peu  importe  le  budget  alloué   Continuer  à  travailler  sur  les  problèmes  de  sécurités  alimentaires   Le  lien  entre  les  consommateurs  et  les  producteurs  de  moins  en  moins  en  confiance   Denrées  alimentaires  de  qualité   Des  aliments  en  quantité,  avec  des  prix  bas,  tout  en  respectant  la  sécurité  alimentaire   Respect  des  ressources  primaires   Respect  des  autres  acteurs   Dévalorisation  de  la  bonne  nourriture   Maintenir  une  économie  dynamique  sur  notre  territoire,  de  proximité  (  dans  la  production  et   la  transformation)   Amélioration  de  la  santé   On  essaye  de  nous  donner  n'importe  quoi  à  manger   Donner  plus  d'importance  à  la  valeur  humaine   Sécurité  alimentaire   La  santé  physique  et  psychique  des  agriculteurs   Le  respect  de  la  diversité   Sécurité  alimentaire  et  nutritionnelle  du  territoire  au  monde   Sécurité  alimentaire   Sécurité  alimentaire  (quantité  mais  aussi  qualité  des  aliments)   Accès  à  la  qualité  des  produits   RESPECT  DE  LA  SANTE  DES  CONSOMMATEURS  ET  DE  L'INTEGRITE  DES  MILIEUX  NATURELS.   Vivre  dans  le  respect  des  différences   Maintenir  une  activité  salariés  de  qualité  en  France  à  tous  les  niveaux  de  la  filière.   Offrir  des  conditions  de  travail  plaisantes  aux  salariés.   Maintenir  une  bonne  protection  sociale   Traçabilité   Bien  être  des  employés   Sécurité  alimentaire   Respect  de  l'environnement   Alimentation  de  qualité  :  diminution  de  l'élevage  intensid  quitte  à  augmenter  le  sprix,   consommer  moins  et  réduire  l'accès  à  certains  produits  (saumon  ...)   Le  respect  du  "paysan"   Consommer  français  et  de  qualité  pour  la  société   Une  répartition  de  la  valeur  équitable  le  long  de  la  chaine  alimentaire   Une  alimentation  de  qualité  abordable  pour  tous   123    
  • 125. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • La  capacité  d'accéder  à  des  produits  de  qualité  pour  tous.   Un  respect  des  acteurs  et  des  consommateurs  finaux   Pouvoir  manger  à  sa  faim   Connaître  les  valeurs  qui  animent  les  acteurs  de  la  production   La  qualité  de  l'environnement  (eau,  biodiversité,  sols…)   La  sécurité  alimentaire   Poursuivre  les  évolutions  en  utilisants  un  maximum  de  main  d'oeuvre  (française)  ainsi  que  le   respect  des  producteurs   La  sécurité  alimentaires  (à  terme)   Les  gandes  multinationales  du  secteur  doivent  répondre  aux  problématiques  d'insécurité   alimentaire  des  pays  du  sud  (et  pas  y  participer)   Pouvoir  adapter  une  offre  cohérente  afin  de  respecter  les  équilibres  sociaux   Modes  de  productions   Dans  mon  domaine,  la  forêt,  la  production  de  bois  n'est  pas  perçue  come  essentielle  par  la   société.   S'assurer  des  qualités  des  aliments   Maîtriser  la  provenance  des  produits  alimentaires   Le  respect  du  consommateur  par  une  information  précise   Favoriser  le  collectif   Comment  gérer  une  entreprise  en  respectant  les  critères  de  l'économie  sociale  et  solidaire  ?   Respect  de  l'individu   Permettre  aux  usagers  de  la  restauration  collective  de  manger  des  produits  de  qualité   Respect  des  bonnes  pratiques   Conditions  de  travail   Assurer  la  qualité  de  l'alimentation   La  qualité,  la  santé   Manger  sain   Manger  bien   Organiser  le  travail  en  tenant  compte  de  la  dimension  humaine   Remettre  l'homme  au  coeur  des  préocupations   La  qualité  des  produits  et  services   Bien  identifier  ce  que  l'on  a  dans  notre  assiette  sans  risque  pour  sa  santé   Eviter  le  plus  possible  le  tout  importé  alors  que  notre  territoire  peut  se  donner  les  moyens  de   produire  en  quantité  suffisante  pour  répondre  aux  besoins   Que  manger  correctement  et  de  manière  équilibrée  ne  soit  pas  un  privilège   Mixité  et  diversité   Respect  de  toutes  les  parties  prenantes  et  intégration  dans  le  processus  de  décision   Fidélité  des  conditions  équitables  l'équivalence  entre  les  hommes  et  les  femmes  l'égalité  des   chances  pour  tous  la  confiance  des  clients   Respect  du  consommateur   Nourrir  de  façons  saine  des  hommes  de  +  en  +  nombreux  sur  une  planète  dont  les  ressources   sont  limitées   Éduquer  les  consommateurs  :  manger  des  produits  de  saison,  comprendre  qu'un  fruit  non   traité  qui  ne  ressemble  pas  à  l'image  dont  les  publicitaires  nous  bercent  depuis  notre  tendre   enfance  est  meilleur  ....   Remise  en  question  du  modèle  carné  (faut-­‐il  manger  des  animaux  ?)   Produit  de  bonne  qualité  et  bon  pour  la  santé   Confiance   La  radicalisation  des  peurs  alimentaires  dans  l'opinion  publique   Pouvoir  manger  de  bon  produit  acceccible   124    
  • 126. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • • Etre  en  bonne  santé   Bien  manger   Le  retour  de  l'espoir  collectif   De  parvenir  à  nourrir  le  monde  dans  le  respect  du  besoin  de  chaque  acteurs  de  la  chaîne   alimentaire  mais  également  dans  le  respect  de  l'environnement.   Lutter  contre  la  famine  et  la  mal  nutrition  dans  le  monde.   Que  les  acteurs  de  la  chaîne  de  production  jusqu'aux  consommateurs  s'entraident  dans  le   développement  d'un  monde  nouveau  et  fiable  environnementalement.   Réduire  le  millefeuille  des  collectivités  locales  et  régionales  pour  une  gestion  unifiée   Une  planète  vivable:  respect  des  ressources   Esprit  d'entreprise  "pour  monde  meileur":  sens   Respect  de  la  diversité   Respect  des  terroirs  et  des  matières  premières   Respect  des  règles  d'hygiène  et  sanitaires  (HACCP)   Identifier  des  modes  de  productions  innovant   Aliments  bon  en  gout   Des  alimetns  bon  pour  la  santé   Le  gaspillage  alimentaire   Permettre  à  tous  un  accés  aux  produits  de  qualité   Le  bien-­‐manger  contre  la  junk-­‐food   Sécurité  alimentaire   Démontrer  l'utilité  de  nos  produits  phytosanitaires  dans  une  alimentation  de  qualité  et  en   quantité   Démontrer  l'utlisation  professionnelle  de  nos  produits  par  des  professionnels  (  le  bon  produit   au  bon  moment  à  la  bonne  dose  et  uniquement  lorsque  nécessaire)   Avoir  conscience  de  la  RSE   Eveiller  les  consciences  des  professionnels  sur  leur  RSE  dans  le  cadre  de  leur  activité   Trouver  de  nouveaux  modèles  économiques  "responsables"   L'environnement   • • • • • • • • • • • • • • • • • Reconnaissance  de  sacterus  dans  leurs  métiers  spécifique  à  haute  valeur  environnementale   Limtation  des  impacts  environnementaux   Produire  des  céréales  de  qualité  en  respectant  les  sols   Respect  de  l'environnement   La  pression  démographique  sur  l'environnement  et  la  raréfaction  des  ressources.   Recyclage,  Réduction,  Réutilisation   Environnement   L'environnement   L'utilisation  raisonnée  après  diagnostique   L'utilité  de  nos  solutions  .(  Pesticides  )   Que  la  dégradation  de  la  qualité  de  l'eau  (ex:  nappe  de  Beauce)  ne  soit  pas  niée  contre   l'évidence   Eduquer  le  consommateurs  sur  les  enjeux  de  l'alimentation  durable   Une  poussée  des  facteurs  environnementaux  au  détriment  de  la  production   Le  respect  de  l'environnement   Développer  des  savoir-­‐faire  de  référence  au  niveau  qualité  et  environnementale   Preserver  notre  patrimoine  agronomique  et  environnemental   Préserver  l'environnement   125    
  • 127. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Précarité  énergétique   Respect  de  l'environnement   Education  à  l'environnement   Gestion  des  déchets  et  recyclage   Le  respect  de  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Le  respect  de  l'environnement   Problèmes  de  sécurité  sanitaire  à  solder  pour  un  certain  nombre  d'industries  agro-­‐ alimentaires  qui  décrédibilisent  l'action  des  plus  vertueuses.   Environnement   Responsabilité  environnementale   L'environnement   L'évolution  vers  une  alimentation  globale  à  base  de  proteines  végétales.   Assurer  la  protection  de  l'environnement   L'innovation  technologique  et  organisationnelle  afin  de  réduire  les  impacts   environnementaux  de  notre  activité   Respect  de  l'environnement   Harmoniser  l'outil  de  travail  dans  son  environnement   RESPECT  DE  LA  BIODIVERSITE   RESPECT  DE  L'ENVIRONNEMENT   Respect  environnement   Développer  une  agriculture  écologiquement  compétitive   Assurer  une  production  de  qualité  et  la  plus  respectueuse  de  l'environnement   Respect  de  l'environnement  et  du  cadre  de  vie   Respect  de  la  sécurité  et  de  la  santé  pour  l'homme  ainsi  que  pour  la  faune  et  la  flore   Communiquer  sur  les  bonnes  pratiques  environnementales  de  la  profession  agricole   Faire  face  à  l'augmentation  des  besoins  avec  une  production  de  plus  en  plus  responsable   ecologiquement  et  economiquement   L'impact  environnemental   Préserver  nos  ressources  ,  sol  et  eau   Respect  des  normes  environnementales   Bien-­‐être  animal   Produits  de  qualité  :  biologique   Environnement   Des  obligations  environnementales  uniformes  avec  les  autres  concurents   Respect  de  l'environnement   L'environnement   Développement  durable   Pollutions  environnementales  liées  à  l'activité  d'élevage  (algues  vertes)   Respecter  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Préserver  l'environnement   Respect  de  l'environnement.   Vivre  avec  et  non  seulement  au  profit  de  la  Nature   La  qualité  de  l'eau   Comment  modifier  les  comportements  de  consommations  pour  les  rendre  plus  responsables   (vis-­‐à-­‐vis  notamment  de  l'environnement)  ?   Changements  climatiques:  comment  produire  ds  un  envt  qui  évolue   126    
  • 128. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • L'environnement   Produire  en  prenant  mieux  en  compte  les  préoccupations  environnementales   Préoccupations  santé  et  Environnementales  légitimes  mais  mal  comprises  par  la  société.   La  chimie.  Comment  s'en  débarrasser  ?  Les  produits  phytosanitaires  seront  difficiles  à   remplacer.   POLLUTION  DE  NOS  CAMPAGNE   Après  l'amiante,  aurons-­‐nous  le  scandale  des  phytosanitaires  dans  quelques  années  ?   Monocultures  gigantesques   Déforestation   Environnement   Rassurer  sur  les  pratique  environnementales   Environnement   Élever  mes  enfants  dans  un  monde  sain   Préservation  des  ressources  et  environnement   ENVIRONNEMENT   La  non  adéquation  entre  développement  durable  et  alimentation   L'environnement   Le  développement  durable   Alimentation  saine   Avoir  toujours  accès  à  l'eau  potable  dans  50  ans   Diminuer  le  gaspillage   Produire  durablement   Les  changements  climatiques   Préservation  environnement  (qualité  de  l'eau,  sols,  ...)   La  préservation  de  la  qualité  des  terres   Gestion  de  l'environnement   Sensibiliser  encore  plus  aux  enjeux  environnementaux   Biodiversite   L'eau   La  pollution  de  l'environnement  par  les  activités  agricoles  et  industrielles   Développement  durable   Respect  de  son  environnement   Amélioration  de  la  durabilité  des  filières   Respect  de  l'environnement   Environnement   Maintien  des  équilibres  agronomiques  sur  les  territoires   Supprimer  le  gaspillage   Limiter  au  maximum  les  déchets   Enjeux  environnementaux   Préservation  des  ressources  énergétiques   Préservation  de  la  ressource  en  eau   Les  ogm   La  pollution   Les  produits  phytosanitaires   Les  déchets   Protection  de  l'environnement   Le  gaspillage   L'environnement  -­‐  cadre  de  vie   Respect  du  vivant  sous  toutes  ses  formes   La  forêt,  comme  l'agriculture  sera  un  producteur  essentiel  de  l'énergie  renouvelable  de   127    
  • 129. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • demain;  la  société  aura  à  s'adapter  à  l'existence  de  cultures  dédiées  à  la  production  de   biomasse.   Développement  environnementale   Avoir  une  agriculture  durable   Préserver  l'environnement   Respect  de  l'environnement   Trouver  des  nouvelles  méthodes  de  protection  des  plantes.   Environnement.   La  consommation  sur-­‐abondante  de  produits  animaux  (viande,  poisson,  lait,  oeufs...).   Responsabilisation  des  acteurs  sur  les  problématique  environnementales   Prendre  en  compte  le  coût  de  l'énergie  et  l'impact  sur  le  climat  et  l'environnement   Un  besoin  d'étique  et  de  progrés  environnemental  au  delà  du  papier  mais  également  sur  le   terrain   Maintenir  et  développer  des  emplois  durables   La  mise  en  place  de  marchés  durables.   Impact  environnemental  dont  principalement  matières  1ères  agricoles   Respect  de  notre  environnement  pour  les  générations  futures   Les  systèmes  de  culture  insérant  des  essences  d'arbres   Réduire  les  impacts  négatifs  des  activités  humaines  sur  notre  environnement   Préserver  notre  environnement   Préserver  notre  environnement   S'incrire  dans  la  durabilité  des  filières  agro-­‐alimentaires   Améliorer  l'empreinte  environnementale   Alimentation  saine   Préserver  l'environnement   Impact  environnemental   Environnement   Agriculture  non  polluante   Rétablir  la  qualité  des  eaux   La  préservation  des  ressources   Respect  de  notre  environnement   Impact  environnemantal   Que  les  producteurs  cessent  de  réclamer  des  mesures  d'en  haut  dans  le  but  d'être  exonérés   du  droit  commun  (safer,  fermages,  eau  etc.)   Un  dialogue  global  vers  une  agriculture  et  un  agrolimentaire  intensivement  écologiques   Développer  la  formation  auprès  des  agriculteurs  sur  les  Bonnes  Pratiques  d'Applications   Gérer  la  contradiction  majeure  du  désir  de  manger  mieux,  plus  sain,  plus  bio,  plus  sécu,  plus   équitable  tout  en  payant  le  moins  cher  possible   Préserver  la  ressource  en  eau   Garantir  l'accès  à  l'eau  pour  tous  en  qualité  et  quantité   Mettre  plus  de  sciences  dans  les  entreprises  alimentaires  pour  une  meilleure  gestion  des   ressources  planétaires     Proximité avec les producteurs   • • • • Proximité  avec  les  producteurs   La  reconnection  des  villes  et  des  campagnes   Redorer  l'image  des  agriculteurs   Avoir  dans  mon  assiette  des  produits  de  saison   128    
  • 130. • • • •   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • L'avenir  des  agriculteurs   Redonner  de  l’autonomie  aux  agriculteurs   Garder  un  dialogue  avec  chacun   Permettre  la  souveraineté  alimentaire  (pouvoir  nourrir  la  population  exclusivement  par  une   production  locale)   Le  maintien  d'une  agriculture  traditionnelle   Maintien  de  la  production  dans  les  territoires   Promouvoir  une  agriculture  multifonctionnelle  (la  soutenir  financièrement  ?)   Avoir  une  éthique  dans  la  production   Le  maintien  de  la  production  en  France   Améliorer  l'image  de  l'agriculture  par  une  communication  puissante   Accaparement  massif  des  terres  au  détriment  des  autochtones   Maintient  d'un  tissu  social  en  milieu  rural   Transmission  d'entreprises  agricoles:  fermage,  vente,  travail  à  façon   Arreter  le  grignotage  foncier   Rural   Une  aide  aux  producteurs  qui  sont  souvent  les  plus  pénalisés  (maintien  du  "tissu  rural")   Solutions  locales   Cohabitation  avec  les  voisins  ruraux  et  urbains   Découvrir  les  produits  de  saison   Communiquer  sur  les  métiers  que  proposent  les  filières   Maintien  d'une  production  locale   Redoré  le  blason  et  notre  image  de  notre  production   La  prise  en  compte  de  valeurs   Transparence  de  l'industrie  envers  l'agricultures   La  vie  du  monde  rural   Accès  aux  soins  plus  faciles  pour  les  seniors  en  milieu  rural   Ce  raprocher  du  consommateur   L'origine   Le  "gigantisme"  exploitation  agricole  pour  qui  ?   Encourager  les  productions  de  saison  et  locales   Partage  et  entraide   Le  lien  antre  l'agriculteur  et  les  consommateurs  et  les  citoyens   Faire  mieux  considérer  l'agriculture  par  nos  concitoyens   Partager  les  ressources   Le  respect  du  métier  d'agriculteur   Communiquer  sur  notre  métier  pour  casser  les  idées  recues   En  tant  que  producteur,  je  ne  devrais  pas  me  sentir  differend  et  stigmatise   Désertification  des  zones  rurales   Circuits  courts  de  distribution   Organiser  les  maisons  de  services  médicaux  dans  les  zones  rurales   Promouvoir  l'agriculture.   Le  déficit  croissant  quant  à  la  compréhension  des  méthodes  de  productions   Valoriser  le  travail  des  agriculteurs   Quel avenir pour les territoires ruraux   • • Quel  avenir  pour  les  territoires  ruraux   La  difficulté  de  recrutement  en  territoire  rural   129    
  • 131. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • Assurer  le  maintien  d'une  activité  professionnel  en  zone  rural   L'emploi  et  le  maintien  d'un  tissu  rural   Mainteint  du  tissu  rural  et  des  services  de  proximité   Maintenir  une  activité  sur  l'ensemble  du  territoire   Maintenir  l'activité  en  campagne   Métiers  d'avenir   La  conservation  du  tissu  rurbain  et  rural  (et  pas  seulement  le  développement  des  villes)   L'emploi  et  notamment  celui  des  jeunes  (aides  à  à  l'installation,  au  premier  emploi)   Le  maintien  de  l'activité  en  France  et  sa  distribution  sur  le  territoire   Maintenir  une  profession  agricole  forte  et  dynamique   Développer  des  emplois  de  qualité   Maintenir  l'emploi   Garder  un  tissus  économique  local  et  compétitif   Installé  des  jeunes  agriculteurs  sur  des  exploitations  viables   Métiers  pas  suffisamment  mis  en  valeur   Maintenir  une  activité  industrielle  locale   L'uniformisation  du  modèle  agricole.   L'ancrage  territorial  :  des  centres  de  production  et  de  décision  en  région  et  donc  des  emplois,   le  tout  dans  le  respect  de  l'environnement   La  perte  de  confiance  dans  l'entrepreneuriat.   Maîtriser  l'accession  au  foncier   Le  terroir   Transmettre  nos  exploitations   La  perte  des  repères  et  des  valeurs  liés  à  l'histoire  et  au  terroir  francais   Avoir  des  voisins  paysans  sur  ma  commune  dans  l'avenir!   Que  les  paysans  reprennent  leur  avenir  en  main   Aménagement  du  territoire  et  économie  locale   Favoriser  l'emploi  et  le  développement  économique  dans  les  regions  isolées   Préserver  des  savoir  faire   Maintenir  des  emplois  en  région   Créer  du  lien  social   Donner  du  travail  à  chacun,  réduire  les  aides  =  être  acteur  et  non  assisté   Redonner  l'envie  aux  gens  d'oeuvrer  pour  leur  pays   Insertion  sociale  et  professionnelle   Former  les  jeunes  aux  métiers  agricoles  (productions)   De  vraiment  faire  parti  du  tissus  social  local   Pouvoir  s'appuyer  sur  les  productions  agricoles  et  alimentaires  pour  assurer  un   développement  territorial   Attirer  les  compétences   Conserver  la  force  agricole  française   Qualité pour tous   • • • • • • Qualité  pour  tous   Alimentation  de  qualité  accessible  à  tous   Qualité  des  produits   Qualité  des  produits  consommés   Le  respect  de  la  qualité  /  sécurité  alimentaire   Qualité  de  l'alimentation   130    
  • 132. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •   • • • • • Qualité  des  produits   Alimentation  de  qualité  gustative   Qualité  de  la  formation/éducation   Qualité  des  produits   Qualité  des  produits   Avoir  des  produits  de  qualité   La  qualité  des  produits  que  nous  mangeons   Qualité:  qualité  gustative  des  pdts   La  qualité   QUALITÉ  DES  PRODUITS  MIS  A  DISPOSITION   La  qualité   Qualité   Production  de  qualité   La  qualité  de  nos  produits   Qualité  des  produits   Qualité  de  vie  en  zone  rurale   S'alimenter  avec  des  produits  de  qualité   Manger  des  produits  le  plus  naturel  possible  voire  bio   Garantir  des  produits  de  qualité  et  sain   Garantir  la  qualité  sanitaire  des  produits   Qualité  produits   Accès  aux  produits  de  qualité   Dates  de  péremption  trop  courtes   Sécurité  alimentaire   Aider  financièrement  les  petits  producteurs  afin  de  les  favoriser  dans  la  production  des   produits  de  qualité  meilleur  et  suffisant  pour  nourrir  le  monde  sainement.   La  qualité  de  vie.   D'aporté  une  produit  de  qualité   Accès  à  l'emploi  et  à  une  qualité  de  vie  décente   Obésité  -­‐  perte  de  connaissance  de  qui  est  une  alimentation  équilibrée   Respect  de  la  qualité  de  vie  des  personnes   La création de valeur ajoutée pour chacun des maillons de la filière alimentaire de l'agriculteur au distributeur   • • • • • • • • • • • • La  création  de  valeur  ajoutée  pour  chacun  des  maillons  de  la  filière  alimentaire  de   l'agriculteur  au  distributeur   Partage  de  la  valeur  ajouté   Respect  entre  acteurs  de  la  filière   Le  manque  de  coopération  entre  les  acteurs  de  systèmes  agricoles  et  alimentaires  (débat   plutôt  que  dialogue).   Donner  du  sens   Accesibilité  à  tous  les  produits  par  TOUS  les  consommateurs   Unifier  (dans  les  règles  de  fonctionnement)  les  régimes  sociaux  -­‐  équité  française   Faciliter  maintien  des  personnes  âgées  à  domicile  -­‐  aides  à  la  personne  -­‐  source  d'emploi   L'aversion  aux  risques  particulièrement  prégnante  face  aux  nouvelles  technologies   Partage  de  la  valeur  ajoutée.   Protection  des  agriculteurs  et  proposer  des  prix  rémunérateurs.   Investir  dans  des  secteurs  qui  fonctionnent  encore   131    
  • 133.   La santé     • • • • • • • • • • • • • • La  santé   Assurer  la  santé  au  sein  d'une  filière  :  des  animaux  aux  consommateurs   Nutrition  et  santé  des  consommateurs  (par  ex.  éviter  l'obésité)   La  santé  et  sécurité  au  travail   SANTE  DES  CONSOMMATEURS   Santé   Santé  et  nutrition   Santé/sécurité   La  santé   Préserver  la  santé  des  collaborateurs  et  des  consommateurs   Sanitaire  /  santé   Comment  se  nourir  bien  en  toute  sécurité   Expliquer  encore  et  toujours  l'intérêt  de  l'agriculture  biologique   Eliminer  les  facteurs  de  risque  pour  la  santé   Autres   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Développer  l'agriculture  urbaine   Faciliter  le  travail  des  femmes  en  agriculture   Intégrer  les  questions  agricoles  dans  les  dynamiques  de  territoire   Initier  des  actions  immédiates  ET  des  plans  d'actions  suivis  et  mesurés   Optimisation  des  transports   Gestion  des  équipements  et  locaux   Expliquer  la  complexité  du  métier  d'agriculteur  aujourd'hui   Néant   La  tradition   Communiquer:  expliquer  au  plus  grand  nombre  les  développements  en  cours  dans   l'agriculture  et  l'agroalimentaire   Rester  informé  des  mutations  de  la  demande  afin  de  trouver  les  concepts  de  demain.   Le  regard  porté  sur  les  producteurs   La  disparition  de  l'enseignement  primaire  et  générale  des  connaissances  de  base  tel  les   saisonnalités  et  la  pratique  de  la  culture  de  A  à  Z  afin  de  mieux  choisir.   Perception  de  plus  en  plus  erronée  de  l'agriculture  par  le  grand  public   L'acceptation  de  l'élevage   Ne  plus  subir  l'émotion  citoyenne   Replacer  le  principe  de  précaution  dans  son  usage  rationnel   Instantanéité  de  l'information   Mettre  en  place  des  formations  en  fonction  des  besoins  des  industriels  et  agriculteurs   Inégalité  de  l'accès  à  l'innovation   Ne  plus  permettre  la  domination  des  grandes  multinationales  sur  l'ensemble  des  décisions   prises   Aucune   Pas  de  réponse   Que  les  gens  arrêtent  de  croire  tout  ce  que  les  médias  racontent...   Ne  pas  épouser  la  fracture  "les  très  riches  et  les  autres"  dans  l'offre  d'alimentation   Pas  compris  la  question   132    
  • 134. • • • • • • • • • • • •       • Aucune  politique  a  long  terme  pour  diriger  la  nation   Être   Il  n'est  plus  acceptable  pour  eux,  malgré  leur  amour  du  métier,  de  travailler  70h/semaine  et   de  contribuer  à  l'essor  de  la  France,  en  étant  dénigré  par  une  part  grandissante  de  la   population  et  ne  dégageant  pas  les  revenus  décents.   Ne  pas  s'en  servir  pour  maquiller  des  intérêts  partisans  ou  des  dialectiques  boboïdes   La  co-­‐construction   L'ignorance  et  la  stigmatisation  entre  differents  secteurs   Limiter  la  "conventionnalisation"  de  l'agriculture  biologique  (ex.:  apparition  d'herbicides   biologiques)   Le  manque  de  responsabilité  des  consommateurs  (et  tous  les  autres  agents  des  systèmes   alimentaires).   Les  pressions  lobbyistes.   La  montée  des  populismes   La  communication  non  violente   Pour  moi  les  preoccupations  sociales  sont  d  une  autre  nature  que  les  preoccupations   societales  Je  ne  reponds  don  pas  a  cette  question  "valise  "   Nourrir  9  Millards  de  personne  en  2050   6. Dans le cadre de votre activité, quelle est pour vous la préoccupation environnementale majeure ? Une production intensive écologiquement   • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Respecter  les  contraintes  écologiques  des  autres   Une  production  intensive  écologiquement   L'alimentation   Utilisation  de  fournitures  et  produits  eco  labellisés   L'éducation  à  l'environnement  dès  le  plus  jeune  âge  et  dans  des  sphères  sociales   complémentaires   Optimisation  des  transports   Isolation  des  bâtiments   Développer  les  services  environnementaux   Limiter  le  réchauffement  climatique   Gestion  de  l'électricité   Santé   Le  respect  de  l'environnement   La  qualité  du  sol   Arrêter  de  gaspiller  les  ressources  épuisables   Aider  et  développer  l'ense