• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Wikipédia : former ou interdire ?
 

Wikipédia : former ou interdire ?

on

  • 15,053 views

Wikipédia : former ou interdire

Wikipédia : former ou interdire
Journée d'étude

Statistics

Views

Total Views
15,053
Views on SlideShare
5,463
Embed Views
9,590

Actions

Likes
15
Downloads
55
Comments
0

26 Embeds 9,590

http://affordance.typepad.com 9278
http://www.scoop.it 107
http://www.cndp.fr 44
http://www.cndp.fr 44
http://directioncapesdoc.blogspot.ru 30
http://www.affordance.typepad.com 27
http://capocapesdoc.over-blog.com 21
http://crdp.orleans-tours.cndp.fr 10
http://crdpdev 3
http://www.crdp.ac-orleans-tours.fr 3
http://www.google.fr 3
http://www.typepad.com 2
http://www.digimind-evolution.com 2
http://webcache.googleusercontent.com 2
http://affordance.typepad.com:80 2
http://translate.googleusercontent.com 2
http://directioncapesdoc.blogspot.com 1
https://www.google.fr 1
http://kbc024.kbplatform.com 1
http://www.newsblur.com 1
http://1343755119.nvmodules.netvibes.com 1
http://www.slideshare.net 1
http://cddp37.ac-orleans-tours.fr 1
http://93.17.47.103 1
http://cc.bingj.com 1
http://news.google.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Wikipédia : former ou interdire ? Wikipédia : former ou interdire ? Presentation Transcript

  • WIKIPEDIA ET LES ENCYCLOPEDIES COLLABORATIVES : CENSURER OU FORMER ? Journée d'information  Mercredi 27 mai – Université de Poitiers – Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Wikipédia ou l’emblème du web 2.0 Olivier Ertzscheid McF Université de Nantes / IUT La Roche sur Yon http://www.affordance.info
  • Work in progress & Morphing encyclopédique
    • "Qui, sans en avoir été longuement averti, peut-il appréhender l’extraordinaire complexité dont fait preuve le deus ex machina à l’œuvre derrière la scène de tout article encyclopédique collaboratif ? Comment imaginer ne serait-ce que le perpétuel mouvement de création et de re-création de l’édifice puisqu’il se fige à l’instant même où on le regarde ? Pour en faire prendre conscience aux élèves, il faudrait un logiciel de type morphing où l’on verrait en l’espace de quelques secondes merveilleuses l’article se développer et se réduire sous l’effet erratique des contributions, varier ses formes du simple au caricatural, laisser et abandonner ses traces, et vivre et mourir en quelques palpitations de son être documentaire. "
    • Pascal Duplessis, "Wikipedia : un objet-problème en information documentation. »
    • http://www.esmeree.fr/lestroiscouronnes/idoc/visuels/wikipedia-un-objet-probleme-en-information-documentation-journee-professionnelle-de-l-adben-des-pays-de-la-loire-3
  • Chapitre Premier : « ‘round Wikipédia » Wikipédia : du centre à la périphérie
  • Carpe Wikipediem
    • 15 Janvier 2008 :
    • 8ème anniversaire
    • 265 langues
    • plus de 10 millions d'articles.
    • Millions de contributeurs
    • Milliards de visites
    Pour mémoire il aura fallu 21 ans (1751-1772) au projet de Diderot et d'Alembert pour arriver à son terme. 17 volumes de texte and 11 volumes d’illustrations. 71, 818 articles
  • Les 3 piliers d’une révolution cognitive
    • 2009
      • Les archives ouvertes ont 20 ans.
      • Google a 10 ans.
      • Wikipedia a 8 ans.
    • 3 révolutions cognitives majeures :
      • révolution de l’accès, révolution de l’usage, révolution du rapport à l’information et à la connaissance
    • Archives ouvertes : accès à la science et à ses résultats.
    • Google : guichet unique. Modèle d’usage.
    • Wikipédia : encyclopédisme non plus "savant" mais « d'usage » = nature encyclopédique du monde. Incarnation d’un tropisme documentaire. Rapport bouleversé à l’info. Et à la connaissance.
    Encyclopédisme Information Connaissances
  • La révélation Wikipédia
    • Archives Ouvertes = déclic.
    • Boîte de pandore de la connaissance.
    Encyclopédisme Information Connaissances Wikipedia = révélateur. Figure nouvelle de l'usager encyclopédiste. Google = fixateur. Des regards (économie de l’attention), des contenus. Celui qui « tient ensemble »
  • Wikipédia et le « web 2.0 »
    • Nouveaux contenus et nouvelles modalités de production
      • UGC : User Generated Content
      • Web Participatif
    • Nouvelles Communautés
      • de pratique, d’intér êt, de partage : social bookmarking (del.icio.us)
      • d’usages : Réseaux sociaux (Facebook, MySpace)
    • Nouveaux Usagers :
      • « digital natives » VS « digital immigrants »
    Un rapport modifié à l’écriture, à la lecture, au partage, au signalement, à la description de ressources (documentaires ou non)
  • Wikipédia et le « web 2.0 »
    • Nouveaux documents
      • fragmentation, redocumentarisation, tout « est » et « fait » trace, tout « est » ou « fait » document.
      • 2.0 = hypertexte + dimension palimsestique (Wikipédia est LE palimpseste technologique)
      • Archéologie numérique => « Patrimoine du temporaire » (BPI 2001) ou « droit à l’oubli » ?
      • Génétique textuelle => génétique documentaire
    • Nouvelles temporalités
      • World Wide => World Live Web (blogs & blogosphère, syndication RSS)
      • Synchronicités nouvelles (Wikis)
      • Temps de la recherche = temps de l’accès, de la consultation = temps de l’indexation, de la « qualification » = temps du service
      • Temps de la lecture = (parfois) Temps de l’écriture.
  • WKP & le Web : d’un écosystème l’autre
    • WKP est un écosystème
    • WKP est un élément central de l’écosystème du web
      • Parmi les sites les plus consultés (7 ème site classement Alexa)
      • Parmi les sites les plus « mis en avant » par les moteurs de recherche
        • Soit au sein de leurs résultats « organiques »
        • Soit en proposant une interrogation dédiée.
    • Tous les chemins mènent à (ou proviennent de) WKP
  • Vers un « encyclopédisme d’usage »
    • 2 phénomènes distincts :
    • babélisation des expertises : de plus en plus de gens …
      • « savent » de plus en plus de choses
      • ont les moyens d’inscrire ces “savoirs” dans des cadres de référence (encyclopédie Wikipédia),
      • ont les moyens de (le) « faire savoir » (indexation instantannée par moteurs de recherche)
      • = Co-construction des savoirs dépasse le cercle des experts « académiques »
    • principe de classement et d’inventaire raisonné
      • ne se fait plus « a priori », en amont, mais en temps réel (guerres d’édition)
      • se nourrit des représentations et des parcours informationnels que chacun d’entre nous co-construit au gré de ses pérégrinations sur le net.
    • 2 logiques non-nécessairement antagonistes.
    • Encyclopédie Diderot et d’Alembert : « fixer » les connaissances et d’en traduire la progression jusqu’à un moment donné.
      • décrire ce qu’est un vélo (matériaux, construction, mécanique ...)
    • WKP : traduire et de refléter en temps réel la dynamique de constitution des savoirs.
      • expliquer comment on fait du vélo. De montrer ce vélo « en mouvement », d’observer la dynamique propre du vélo, de voir cet « objet » évoluer en temps réel au gré de ses usages réels ou reflétés dans le miroir déformant des moteurs de recherche
  • Chapitre 2 nd Former ou interdire ?
  • F-O-R-M-E-R !!! sinon … déjà que …
  • Former sans a priori Et donc, si possible, en connaissance de cause.
  • Wikipédia = un écosystème informationnel sans boîte noire
    • Wikipédia avance à visage découvert
      • http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Avertissements_g%C3%A9n%C3%A9raux
    • Wikipédia invite à :
    • citer ses sources
      • http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Citing_sources
    • mettre en avant des sources fiables
      • http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Reliable_sources
    • "obliger" à les vérifier
      • http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Verifiability
    • s'efforcer d'adopter une neutralité de point de vue
      • http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Neutral_point_of_view
    • Un projet encyclopédique « balisé »
      • "flags" (=drapeaux) qui sont les "bandeaux d'alertes" (non neutre, manque de source, ébauche etc...),
      • système des "articles de qualité" (processus d'identification par la communauté; articles labellisés)
  • Wikipédia & son « appareillage cognitif »
    • Moteur heuristique : navigation par cartes
      • http://www.wikimindmap.org/
    • Wikiscanner : repérer les institutions & organismes qui modifient les pages
      • http://wikiscanner.virgil.gr/
    • Wikirage : traque les articles les plus « édités » (= modifiés)
      • http://www.wikirage.com/
      • Wikidashboard : traceur d’autorité http://wikidashboard.parc.com/
      • permettre aux utilisateurs d'établir le lien entre les diverses publications contenues sur le site et leurs auteurs. Pour chaque article : la liste des contributeurs, le pourcentage de leurs modifications par rapport à l'ensemble, une frise chronologique permettant de repérer à quelles périodes l'article a été le plus ou le moins « édité », etc
    • Détecteur de réputation http://trust.cse.ucsc.edu/
      • un outil qui colore en orange les contributions ou les aspects d'un article "les plus suspects", lequel repérage desdits aspects considère que plus les écrits d'un wikipédiste sont rapidement modifiés/corrigés/effacés, et plus ledit wikipédiste est suspect.
      • repérage d'un "indice de confiance" (trust) rattaché à chaque contributeur, et reposant sur la temporalité qui sépare une modification, une édition d'article, de sa relecture, de sa réédition.
      • "content-driven reputation" : "les auteurs dont les contributions sont préservées ou étayées par d'autres, gagnent de la réputation."
  • Former « à distance critique » Former POUR NE PAS avoir un jour à censurer, à interdire
  • Ne pas chercher LA vérité.
    • épistémologiquement parlant, WKP ne repose pas sur une logique de vérité , mais sur une systématisation de la vérifiabilité .
    • "A la différence des lois mathématiques ou scientifiques, la vérité wikipédienne n'est pas basée sur des principes de cohérence ou d'observabilité. Pas davantage qu'elle n'est basée sur le bon sens ou l'expérimentation. Wikipedia a construit un ensemble de standards épistémologiques radicalement différents (...) qui doivent interroger ceux qui sont concernés par le sens traditionnel des notions de vérité et de précision. Sur Wikipedia, la vérité objective n'est pas la plus importante. Ce qui fait qu'un fait ou une information peut être intégrée dans l'encyclopédie est qu'il apparaisse dans une autre publication -- idéalement en Anglais et qui soit disponible en ligne. La ligne officielle de Wikipédia est d'ailleurs la suivante : " La condition d'inclusion d'un article dans Wikipédia est la vérifiabilité, et non sa vérité. "."
    « Wikipedia and the Meaning of Truth ». Simson L. Garfinkel. Technology Review. Nov-Dec. 2008
  • Former sur les déformations Guerres d’édition, vandalisme encyclopédique, gloubi-boulga épistémologique
  • Un poison nommé « Vandalisme » ?
    • Alex Havalais : activité de saccage volontaire. Il est beaucoup plus long pour un individu isolé d’introduire des erreurs, que pour un collectif organisé de les corriger.
    • D. M. Wilkinson & B. A. Huberman. « Cooperation and Quality in Wikipedia. »
    • "Nous avons examiné les 50 millions de modifications ("edits") effectuées sur 1,5 million d'articles de la version anglaise de Wikipedia et nous avons trouvé que les articles de haute qualité se distinguent par un nombre significativement plus élevé de modifications, d'éditeurs, et d'intensité dans le comportement coopératif, et ce comparés à d'autres articles ayant une visibilité et une ancienneté identiques.
    • Or dans d'autres domaines, « plus la taille de la coopération augmente et plus une coopération fructueuse est difficile à atteindre et à maintenir. (...) »
    • MORALITE : il y a bien un écosystème original du phénomène participatif dans la Wikipédia.
    • "Bien que nous n'ayons pas exploré les raisons pour lesquelles Wikipedia réussit là où d'autres entreprises collaboratives ont échoué, on citera parmi les raisons possibles de ce succès : l'efficacité de l'interface wiki, l'accent mis par la communauté wikipédienne sur la coordination et l'organisation, et le détail des processus et règles en vigueur utilisées pour faciliter la coopération. »
  • Quel est le point commun entre …
    • L’EPR de troisième génération
    • Guy Môcquet
    • le Ministère allemand de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Protection des consommateurs
  • TRD Tentatives de redocumentarisation déviantes
  • TRD Tentatives de redocumentarisation déviantes
    • Mai 2007 : EPR : 3 ème ou 4 ème génération ?
      • Avant le débat : un document, une page Wikipédia.
      • Pendant le débat : guerre d’édition ségo-sarko.
      • Après le débat : document stable, « protégé » (= non-immédiatement modifiable par n'importe qui)
    • Moralité : le document :
      • s'est enrichi quantitativement (discussions dans l'historique)
      • S’est enrichi qualitativement (ajout de sources "documentées" sur la référence à la 3ème génération) ;
      • dispose d'une « valeur de preuve » par l'ajout de nouvelles dimensions : celle de la chronique des falsificateurs pris la main dans le sac et celle de l'écho documentaire suscité dans d'autres documents (presse, magazines, télés …)
  • TRD Tentatives de redocumentarisation déviantes
    • Mais aussi …
    • Mai 2007 : Guy Mocquet
      • http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Guy_M%C3%B4quet
    • Juin 2007 :
    • L'état allemand, plus exactement le Ministère allemand de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Protection des consommateurs, par le biais de l'organisme des ressources renouvelables allemand (FNR : Fachagentur Nachwachsende Rohstoffe), le tout sous l'égide de l'institut (privé) Nova, va former et rétribuer des experts pour alimenter les articles concernant ces questions dans l'encyclopédie. Lesdits experts en ressources renouvelables seront d'abord formés à l'utilisation de Wikipédia et à son écologie particulière, les mêmes experts n'ayant que peu l'habitude de voir n'importe qui venir modifier un de leurs articles lorsqu'ils publient dans un magazine ou une revue "classique".
  • Quelle(s) stratégie(s) de formation(s) ??
    • (dé)Formation passive :
      • dénoncer les risques de plagiat. Flagrant délit de plagiat. (dé)Formation par l’exemple
    • Formation active :
      • rappeler le « contrat wikipédien », apprendre à repérer les articles de qualité, à consulter l’encyclopédie comme un document secondaire (faire le lien avec d’autres documents), etc …
    • Formation proactive :
      • Exemple 1 : Étudiants doivent rédiger un « article de qualité » et/ou améliorer l’encyclopédie
      • Université canadienne : il s'agit pour des étudiants (d'un cours de littérature) de faire accepter leurs travaux en tant "qu'articles de qualité", au prix des nombreux aller-retour "éditoriaux" et des non moins nombreuses corrections et ajustements que cela implique.
      • Exemple 2 : expérience pédagogique menée par un professeur d'université auprès d'étudiants en Master.
      • éditer 8 articles en les améliorant (et donc en faisant des recherches documentaires, en ajoutant des références bibliographiques, etc, etc.), et d'en écrire un eux-mêmes. Le tout étant noté.
  • Former à Wikipédia …
    • Wikipédia n'est ni bonne ni mauvaise (mais elle pourrait le devenir si nous décidions de ne pas en parler à nos étudiants).
    • WP permet d'ouvrir et d'observer le procédé de constitution et de distribution des connaissances.
    • WP interroge les concepts de crédibilité, d'autorité , de « large contribution », de « technologie d'appropriation », de « culture du don » et de « culture du jeu »
    • Il faut développer des outils autour de WP permettant aux jeunes de mieux s'approprier non pas l'encyclopédie, mais les connaissances qui y circulent (notamment en y distinguant ce qui relève de la propagande et ce qui relève de l'information ou de la connaissance).
    … pour éduquer aux médias
  • Enseigner que Wikipédia est un …
    • Projet encyclopédique
    • Bien commun de l’accès, du partage et de la circulation de la connaissance et de l’information
      • « (…) principe philosophique représentant ce qui est accessible à tous, comme par exemple des moyens permettant à chacun d’accroître ses propres connaissances. Le bien commun est également devenu par extension une notion d'économie, s'appliquant par exemple à l'eau, ou encore à la biodiversité. »
  • Pour approfondir …
    • Sur Affordance.info, rubrique « Wikipédia »
      • http://affordance.typepad.com/mon_weblog/wikipedia/ notamment …
    • « Epistémologie wikipédienne : vérité et vérifiabilité sont dans le bateau du web centripète. »
      • http://www.affordance.info/mon_weblog/2008/10/epistmologie-wi.html
    • « Google et son pot de Knol » (à propos du lancement par Google de son projet Knol)
      • http://www.affordance.info/mon_weblog/2008/09/cest-la-rentr-1.html
    • « Service de presse : Wikipédia » (à propos de la notion d’un « flat knowledge »)
      • http://www.affordance.info/mon_weblog/2008/05/service-de-pres.html
    • Ailleurs :
    • Laure Endrizzi, « L’édition de référence libre et collaborative : Le cas Wikipédia »
      • http://www.inrp.fr/vst/Dossiers/Wikipedia/sommaire.htm
    • Olivier Ertzscheid, « Wikipédia est un ‘projet’ encyclopédique et un bien commun de l’humanité »,
      • en ligne http://www.ecrans.fr/Interview-Olivier-Ertzscheid,3015.html
    • The truth according to Wikipédia (documentaire de 48’)
      • http://www.youtube.com/watch?v=WMSinyx_Ab0
    • "What Wikipedia can teach us about new media literacies". (Conférence d’Henry Jenkins, professeur au MIT) Fichier audio.
      • http://www.educause.edu/blog/gbayne/ELIPodcastWhatWikipediaCanTeac/167442
  • Wikipédia & le griot (bonus track 1)
    • "J'ai rencontré un jour un griot, un homme âgé, circulant de village en village, racontant depuis toujours des histoires interminables, notamment sur les épopées des familles nobles de son pays, des histoires fourmillant de détails. Et je lui demandai comment il faisait pour se souvenir de cet ensemble de détails, pour n'en oublier aucun. Il me dit alors qu'il y avait toujours dans l'assistance, quelqu'un qui lui-même avait été bercé avec ces mêmes histoires, les avait entendues depuis son enfance, et le corrigeait dès qu'il faisait une erreur ou oubliait quelque chose."
    Stabilisation éditoriale donc. Par la communauté. Pour la communauté.
  • Sur Wikipédia : 2009 s’écrit en 2004 (bonus track 2)
    • « Dans Wikipédia, la rédaction de 2009, ou plutôt de l'article 2009, a commencé le 18 avril 2004 à 11 heures 12. Cet article a depuis été développé, organisé et plusieurs fois enrichi, vandalisé, corrigé, raccourci, au fil de plus de 370 modifications, toutes archivées. L'histoire de cet article et de ces modifications, cette histoire de presque cinq ans, est donnée à voir ici en moins d'une minute :
    • http://www.lecdi.net/video-wikipedia-2009/video-wikipedia-genese-de-l-article-2009.htm  »
    • Message transmis par Philippe Martin, webmaster et créateur de Lecdi.net
  • Pourquoi Michel Serres aime WKP ? (bonus track 3)
    • « Je vais vous raconter une histoire sur la vérité de Wikipédia. Il y a quelques années, j'ai publié un livre qui s'appelait Rameaux et à la fin de cet ouvrage, il y a un grand chapitre sur Saint-Paul. Un de mes lecteurs américains m'a raconté l'histoire suivante, c'est que lisant ce livre-là, il a voulu vérifier ce que j'avancais dans ce chapitre. Il a trouvé Wikipédia et je disais dans mon chapitre que Saint-Paul avait passé sa jeunesse dans des études à Jérusalem... Et non, dans Wikipédia, il y avait marqué que Saint-Paul dans sa jeunesse avait vendu des ice cream à la vanille dans le New Jersey. Alors, il a été très étonné. Ca lui est arrivé un matin à 10 h 30 et il est revenu sur Wikipédia à midi et cette astuce-là était supprimée. Par conséquent, la vérité est rétablie par des correcteurs anonymes et libres. C'est une entreprise qui m'enchante parce que, pour une fois, c'est une entreprise qui n'est pas gouvernée par des experts . J'ai une grande grande confiance dans les experts, bien entendu. A qui voulez-vous que je fasse confiance sinon à des experts ? Mais cette confiance envers les experts est limitée puisque les experts, qu'ils soient mathématiciens, astronomes ou médecins ne sont que des hommes. Par conséquent, ils peuvent se tromper et il y a là dans cette entreprise de liberté, de communauté, de vérification mutuelle, quelque chose qui, dans la gratuité, la liberté, m'enchante complètement et me donne une sorte de confiance dans ce que peut être un groupement humain.
    • Source http://gsintranet22.blogs.letelegramme.com/archive/2007/03/05/michel-serres-et-wikipedia.html