Your SlideShare is downloading. ×
0
Web 2.0 Les mardis de l’info. BPI. Paris. 4 Décembre 2007 Ertzscheid Olivier / McF Infocom Labo Ursidoc (Lyon) Université ...
<ul><li>QUOI ?? </li></ul><ul><li>présentation générale de la logique du web 2.0 : coopération, « sagesse des foules » … <...
//: Web 2.0 ://  Anthropologie digitale (Michael Wesh) <ul><li>http://youtube.com/watch?v=6gmP4nk0EOE </li></ul>
« 2.0 ? Vous avez dit 2.0 ? » <ul><li>Un rapport modifié à l’écriture, à la lecture, au partage, au signalement, à la desc...
De nouvelles hybridations entre … <ul><li>savoir-faire professionnels ET intér êts personnels </li></ul><ul><ul><li>Folkso...
Donc ??
Des outils, des services
Des Hommes, des usagers, des anciens, des modernes (digital natives)
Des « tour-operator » numériques ? Bibliothécaires 2.0 ?
Web 2.0 c’est aussi … <ul><li>Des illusions (désillusions ?) </li></ul><ul><ul><li>Participation (règles des 80/20) </li><...
La bibliothèque 2.0 en 5 leçons <ul><li>(Source :  http://biblio.wikia.com/wiki/Biblioth%C3%A8que_2.0  ) </li></ul><ul><ul...
Quels nouveaux outils ? <ul><li>Blogs :  </li></ul><ul><ul><li>Web 2.0 : un format éditorial </li></ul></ul><ul><ul><li>Bi...
 
Blogs de bib : repérages <ul><li>Bibliothèques qui blogguent </li></ul><ul><ul><li>http://www.blogwithoutalibrary.net/link...
Zoom sur … La communauté comme indexeur Indexation sociale et Folksonomies
Définition <ul><li>«  Folksonomies désignent  </li></ul><ul><ul><li>un processus de classification collaborative </li></ul...
≠  thesaurus <ul><li>« vocabulaire normalisé sur la base de termes génériques et de termes spécifiques à un domaine » </li...
≠  ontologie <ul><li>« ensemble structuré de concepts. (…)  </li></ul><ul><li>organisés dans un graphe (…)  </li></ul><ul>...
Folksonomie ≠ thesaurus ≠ ontologie <ul><li>«  Folksonomies désignent  </li></ul><ul><ul><li>un processus de classificatio...
 
3 étapes d’indexation Web <META> Communauté  de pratique FOLKSONOMIES Communauté  D’usage DUBLIN-CORE OAI-PMH Communauté  ...
Qui indexe ?  <ul><li>Usagers, </li></ul><ul><li>Consommateurs, </li></ul><ul><li>Producteurs,  </li></ul><ul><li>Auteurs,...
? Avantages = Inconvénients ? <ul><li>Indexation humaine, à la volée, instantanée, cumulative, simple, rapide, gratuite </...
? Avantages = Inconvénients ? <ul><li>« Folksonomist are confusing cataloging structure with personal opinions  (…). These...
Les raisons du succès <ul><li>Temporalité réunifiée entre interface et indexation </li></ul><ul><li>La fonction symbolique...
Le meilleur des 2 mondes …
Folksonomies & Bibliothèques <ul><li>http://www. librarything . com   </li></ul><ul><ul><li>Indexation « standard » : noti...
Folksonomies & Bases de données <ul><li>Meilleur des deux mondes ? </li></ul>
Folksonomies & communautés scientifiques <ul><li>Postgenomic.com </li></ul><ul><li>Repérage de signets IST (CiteUlike) </l...
Mettre en adéquation des contenus et des modes d’accès <ul><li>Expérience menée au Metropolitan Museum of Art : </li></ul>...
Folksonomies, Catalogues & OPACs <ul><li>=>  Le mot plut ôt que l’absence du mot  <= </li></ul><ul><li>Pour palier l’absen...
Folksonomies, Catalogues & OPACs <ul><li>Catalogue 2.0 </li></ul><ul><li>ouvert aux utilisateurs, et pas seulement « en le...
Vers des modèles hybrides <ul><li>FlickR (& bientôt) Del.icio.us : « Machine Tags » </li></ul><ul><li>flickr:user=straup <...
Intérêt « fusionnel » <ul><li>Exporter … </li></ul><ul><li>Vers un site collaboratif communautaire (del.icio.us) </li></ul...
Problématique ouverte : Bibliothéconomie de masse ? <ul><li>« indexabilité » de l’actuelle masse documentaire (dans laquel...
Feuille de route … <ul><li>Tout change … </li></ul><ul><ul><li>(continuer de) conseiller les usagers </li></ul></ul><ul><u...
On a le lieu … <ul><li>Il ne reste qu’à trouver la place … </li></ul>
Suivez le lien … <ul><li>Feuille de route pour une bibliothèque « 2.0 » </li></ul><ul><ul><li>http://liblogs.albany.edu/li...
… MeRci … ? QuEsTioNs ? ? QuEsTioNs ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Web 2.0 et bibliothèques

7,726

Published on

Support d'une intervention dans le cadre des Mardis de la BPI.

Published in: Technology
0 Comments
9 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
7,726
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
538
Comments
0
Likes
9
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Transcript of "Web 2.0 et bibliothèques"

    1. 1. Web 2.0 Les mardis de l’info. BPI. Paris. 4 Décembre 2007 Ertzscheid Olivier / McF Infocom Labo Ursidoc (Lyon) Université de Nantes . IUT La Roche sur Yon [email_address] http://www.Affordance.info
    2. 2. <ul><li>QUOI ?? </li></ul><ul><li>présentation générale de la logique du web 2.0 : coopération, « sagesse des foules » … </li></ul><ul><li>Définir la bibliothèque 2.0 </li></ul><ul><li>COMMENT ?? </li></ul><ul><li>la place et le rôle des nouveaux outils coopératifs dans les bibliothèques (blogs, wikis, rss) </li></ul><ul><li>Zoom sur la notion d'indexation sociale et de folksonomies </li></ul><ul><li>&quot;bibliothèque numérique&quot; dans un contexte « 2.0 » : ouvrir le catalogue ? </li></ul><ul><li>POURQUOI ?? </li></ul>Le Pitch
    3. 3. //: Web 2.0 :// Anthropologie digitale (Michael Wesh) <ul><li>http://youtube.com/watch?v=6gmP4nk0EOE </li></ul>
    4. 4. « 2.0 ? Vous avez dit 2.0 ? » <ul><li>Un rapport modifié à l’écriture, à la lecture, au partage, au signalement, à la description de ressources (documentaires ou non) </li></ul><ul><li>Temporalité numérique particulière </li></ul><ul><ul><li>World Wide => World Live Web (blogs & blogosphère, syndication RSS) </li></ul></ul><ul><ul><li>Synchronicités nouvelles (Wikis, Collaboratoires) </li></ul></ul><ul><li>Communautés nouvelles </li></ul><ul><ul><li>de pratique, d’intér êt, de partage : social bookmarking (del.icio.us) </li></ul></ul><ul><ul><li>d’usages : Réseaux sociaux (Facebook, MySpace) </li></ul></ul><ul><li>De nouveaux Usagers : </li></ul><ul><ul><li>« digital natives » + les autres </li></ul></ul><ul><li>De nouveaux documents </li></ul><ul><ul><li>fragmentation, redocumentarisation, tout « est » et « fait » trace, tout « est » ou « fait » document. </li></ul></ul><ul><ul><li>2.0 = hypertexte + dimension palimsestique </li></ul></ul><ul><ul><li>Archéologie numérique => « Patrimoine du temporaire » (BPI 2001) </li></ul></ul><ul><ul><li>Génétique textuelle => génétique documentaire </li></ul></ul>
    5. 5. De nouvelles hybridations entre … <ul><li>savoir-faire professionnels ET intér êts personnels </li></ul><ul><ul><li>Folksonomies, indexation sociale </li></ul></ul><ul><li>dynamiques d’usages collectifs ET logiques d’appropriations individuelles </li></ul><ul><li>Outils ET interfaces technologiques </li></ul><ul><ul><li>Mashups (=mixage d’outils et de services) </li></ul></ul><ul><ul><li>Chercher les références d’un livre => naviguer dans son contenu => afficher les libraires le possédant => localiser sur une carte la plus proche de chez soi. </li></ul></ul>
    6. 6. Donc ??
    7. 7. Des outils, des services
    8. 8. Des Hommes, des usagers, des anciens, des modernes (digital natives)
    9. 9. Des « tour-operator » numériques ? Bibliothécaires 2.0 ?
    10. 10. Web 2.0 c’est aussi … <ul><li>Des illusions (désillusions ?) </li></ul><ul><ul><li>Participation (règles des 80/20) </li></ul></ul><ul><ul><li>Difficulté de l’amorçage comme dans tout projet </li></ul></ul><ul><li>Des enjeux … </li></ul><ul><ul><li>Nécessité de : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Proposer des alternatives </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Déniaiser les usagers </li></ul></ul></ul>
    11. 11. La bibliothèque 2.0 en 5 leçons <ul><li>(Source : http://biblio.wikia.com/wiki/Biblioth%C3%A8que_2.0 ) </li></ul><ul><ul><li>Se promouvoir </li></ul></ul><ul><ul><li>(le marketing pour aller (re)conquérir son/le public) </li></ul></ul><ul><ul><li>S'ouvrir à l’usager </li></ul></ul><ul><ul><li>(qu’il devienne « contributeur ») </li></ul></ul><ul><ul><li>Améliorer les outils existants </li></ul></ul><ul><ul><li>(Il s’agit d’un approfondissement des missions traditionnelles) </li></ul></ul><ul><ul><li>Délivrer de nouveaux services </li></ul></ul><ul><ul><li>(Il s’agit d’une diversification des missions traditionnelles) </li></ul></ul><ul><ul><li>Se poser en forum social </li></ul></ul><ul><ul><li>(se positionner comme lieu central pour la communauté) </li></ul></ul>
    12. 12. Quels nouveaux outils ? <ul><li>Blogs : </li></ul><ul><ul><li>Web 2.0 : un format éditorial </li></ul></ul><ul><ul><li>Bib 2.0 : « Catalogablog » … </li></ul></ul><ul><li>Wikis : </li></ul><ul><ul><li>Web 2.0 : un espace de co-écritures </li></ul></ul><ul><ul><li>Bib 2.0 : Ateliers d’écriture … </li></ul></ul><ul><li>RSS : </li></ul><ul><ul><li>Web 2.0 : le sacre du « push » </li></ul></ul><ul><ul><li>Bib 2.0 : Services personnalisés à l’usager … </li></ul></ul><ul><li>Réseaux sociaux & « mondes virtuels » : </li></ul><ul><ul><li>Web 2.0 : un lieu de co-existences </li></ul></ul><ul><ul><li>Bib 2.0 : Débats virtuels dans Second Life … </li></ul></ul>
    13. 14. Blogs de bib : repérages <ul><li>Bibliothèques qui blogguent </li></ul><ul><ul><li>http://www.blogwithoutalibrary.net/links/index.php?title=Welcome_to_the_Blogging_Libraries_Wiki </li></ul></ul><ul><li>http://biblio.wikia.com </li></ul><ul><ul><li>(partie Sites Web) </li></ul></ul>
    14. 15. Zoom sur … La communauté comme indexeur Indexation sociale et Folksonomies
    15. 16. Définition <ul><li>«  Folksonomies désignent </li></ul><ul><ul><li>un processus de classification collaborative </li></ul></ul><ul><ul><li>par des mots-clés librement choisis </li></ul></ul><ul><ul><li>Ou le résultat de cette classification.  » (Wikipédia) </li></ul></ul>
    16. 17. ≠ thesaurus <ul><li>« vocabulaire normalisé sur la base de termes génériques et de termes spécifiques à un domaine » </li></ul>
    17. 18. ≠ ontologie <ul><li>« ensemble structuré de concepts. (…) </li></ul><ul><li>organisés dans un graphe (…) </li></ul><ul><li>relations sémantiques et de composition ou d'héritage. » </li></ul>
    18. 19. Folksonomie ≠ thesaurus ≠ ontologie <ul><li>«  Folksonomies désignent </li></ul><ul><ul><li>un processus de classification collaborative </li></ul></ul><ul><ul><li>par des mots-clés librement choisis </li></ul></ul><ul><ul><li>Ou le résultat de cette classification.  » </li></ul></ul><ul><li>Vocabulaire non-normalisé, </li></ul><ul><li>non-structuré, </li></ul><ul><li>non-spécifique à un domaine, </li></ul><ul><li>sans relations sémantiques ou hiérarchiques. </li></ul>
    19. 21. 3 étapes d’indexation Web <META> Communauté de pratique FOLKSONOMIES Communauté D’usage DUBLIN-CORE OAI-PMH Communauté Métier / Ressources ? <ul><li>Ontologies </li></ul><ul><li>web sémantique </li></ul>Web 1.0 : Usagers Web 1.0 : Professionnels Web 2.0 : Usagers Web 2.0 : Professionnels
    20. 22. Qui indexe ? <ul><li>Usagers, </li></ul><ul><li>Consommateurs, </li></ul><ul><li>Producteurs, </li></ul><ul><li>Auteurs, </li></ul><ul><li>Novices, </li></ul><ul><li>Experts. </li></ul>Textes Docs de travail Articles scientifiques Billets de blogs Photos Vidéos A moi Aux autres A la volée En surface En profondeur (deep tagging) En connaissance de cause Au hasard Pour moi (tags privés) Pour les autres (tags publics) Organiser, Partager, Chercher, Retrouver Associer, « Participer » Quoi ? Pourquoi ? Comment ?
    21. 23. ? Avantages = Inconvénients ? <ul><li>Indexation humaine, à la volée, instantanée, cumulative, simple, rapide, gratuite </li></ul><ul><li>Intérêt d’un filtrage collaboratif </li></ul><ul><li>gain de temps, gain d’échelle, économie d’expertise (masse critique des indexeurs) … </li></ul><ul><li>Couverture documentaire totale (documents, livres, photos, couriels, cartes géographiques …) </li></ul><ul><li>Conforme aux usages (onebox, oneword) </li></ul><ul><li>Trop simple, trop peu d’expertise, trop d’hétérogénéité </li></ul><ul><li>Confusion entretenue entre pertinence (autorité) et popularité (photos les plus vues les plus tagguées et réciproquement) </li></ul><ul><li>polysémie, synonymie, lemmatisation, orthographe, langue, redondance, univers de référence (« peinture » et/ou « louvre », etc.) </li></ul><ul><li>= Méta-bruit </li></ul>
    22. 24. ? Avantages = Inconvénients ? <ul><li>« Folksonomist are confusing cataloging structure with personal opinions (…). These are not the same thing and they need to be separated. » </li></ul><ul><li>Non. Ils se servent (à dessein) de leurs opinions personnels comme d’une structure d’indexation. </li></ul><ul><li>Sur le processus de classification : oui, sont plus floues, plus polysémiques, plus imprécises. </li></ul><ul><li>Mais sur les objets ? </li></ul><ul><ul><li>Qui va se lancer dans une entreprise de classification aristotélicienne des photos de vacances de 100 000 personnes sur FlickR ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Doit-on décider qu’elles sont inclassables ?? </li></ul></ul>
    23. 25. Les raisons du succès <ul><li>Temporalité réunifiée entre interface et indexation </li></ul><ul><li>La fonction symbolique plutôt que la vocation analytique. </li></ul><ul><li>Sagesse des foules </li></ul><ul><li>Auto-régulation </li></ul><ul><li>Faible coût cognitif </li></ul><ul><li>(enfin une) Indexation orientée-tâche </li></ul>1 2 3 4 5 6
    24. 26. Le meilleur des 2 mondes …
    25. 27. Folksonomies & Bibliothèques <ul><li>http://www. librarything . com </li></ul><ul><ul><li>Indexation « standard » : notice au format MARC, indexation DEWEY, LC « subjects headings », </li></ul></ul><ul><ul><li>+ indexation sociale : des tags associés, des fiches de lecture et revues de la communauté, système de recommandation </li></ul></ul><ul><li>Bibliothèque & Catalogue http://tags. library . upenn . edu/ </li></ul><ul><li>Intégration dans SIGB </li></ul><ul><ul><li>(open source ou propriétaires) </li></ul></ul>
    26. 28. Folksonomies & Bases de données <ul><li>Meilleur des deux mondes ? </li></ul>
    27. 29. Folksonomies & communautés scientifiques <ul><li>Postgenomic.com </li></ul><ul><li>Repérage de signets IST (CiteUlike) </li></ul><ul><li>Folksonomies présentes partout </li></ul><ul><ul><li>(accès, repérage, commentaire des ressources IST) </li></ul></ul>
    28. 30. Mettre en adéquation des contenus et des modes d’accès <ul><li>Expérience menée au Metropolitan Museum of Art : </li></ul><ul><li>«  sur 30 oeuvres d'art indexées par les usagers, plus de 80% des tags ne figuraient pas dans le vocabulaire documentaire utilisé par le musée.  » </li></ul><ul><li>Dialectique du « label » : choix Cornélien ou nœud Gordien ? </li></ul><ul><ul><li>« To label » = étiquetter </li></ul></ul><ul><ul><li>Labelliser : certifer. </li></ul></ul>
    29. 31. Folksonomies, Catalogues & OPACs <ul><li>=> Le mot plut ôt que l’absence du mot <= </li></ul><ul><li>Pour palier l’absence de besoin documentaire formalisé/exprimé </li></ul>
    30. 32. Folksonomies, Catalogues & OPACs <ul><li>Catalogue 2.0 </li></ul><ul><li>ouvert aux utilisateurs, et pas seulement « en lecture » mais aussi « en écriture » : catalogablogs, catalogues commentés </li></ul><ul><li>donne des extraits et non simplement des notices </li></ul><ul><li>Fait communauté autour des services mis en place  réseaux sociaux, partage de documents, d’applications … </li></ul><ul><li>Systématise les logiques d’accès : </li></ul><ul><ul><li>Par proximité (le livre dans la bibliothèque, la librairie près de chez vous = géolocalisation amont et non aval comme dans le sudoc par exemple) </li></ul></ul><ul><ul><li>Par affinités (logiques de recommandation) </li></ul></ul><ul><ul><li>Par remontée d’expertise (Folksonomies et indexation sociale) </li></ul></ul><ul><li>Bref … ira à la rencontre non plus simplement des usagers mais des USAGES </li></ul>
    31. 33. Vers des modèles hybrides <ul><li>FlickR (& bientôt) Del.icio.us : « Machine Tags » </li></ul><ul><li>flickr:user=straup </li></ul><ul><li>flora:tree=coniferous </li></ul><ul><li>medium:paint=oil </li></ul><ul><li>geo:cartier=&quot;plateau mont royal&quot; </li></ul><ul><li>geo:neighbourhood=geo:cartier </li></ul><ul><li>Nom : attribut = valeur. </li></ul>
    32. 34. Intérêt « fusionnel » <ul><li>Exporter … </li></ul><ul><li>Vers un site collaboratif communautaire (del.icio.us) </li></ul><ul><li>Des (méta)données documentaires (HubMed) </li></ul>http://hublog.hubmed.org/
    33. 35. Problématique ouverte : Bibliothéconomie de masse ? <ul><li>« indexabilité » de l’actuelle masse documentaire (dans laquelle tout fragment, toute trace, « fait » document m ême … nous ) </li></ul><ul><li>(nouveaux) Horizons de l’indexation : </li></ul><ul><ul><li>Question n’est plus celle de l’autorité (qui a autorité pour indexer) </li></ul></ul><ul><ul><li>ni même de l’expertise (qui a compétence pour indexer), </li></ul></ul><ul><ul><li>mais celle de l’usage (qui a besoin d’indexer). </li></ul></ul>
    34. 36. Feuille de route … <ul><li>Tout change … </li></ul><ul><ul><li>(continuer de) conseiller les usagers </li></ul></ul><ul><ul><li>(réussir à) concilier les usages et les demandes </li></ul></ul><ul><ul><li>(essayer de) réconcilier les pratiques (amateurs et professionnels) </li></ul></ul><ul><li>Rien ne bouge … </li></ul><ul><ul><li>Accompagnement, Médiation, Conseil, Acculturation aux outils, (re)devenir prescripteur </li></ul></ul><ul><li>Dit autrement … </li></ul><ul><ul><li>Être convaincu … pour être convainquant :-) </li></ul></ul>
    35. 37. On a le lieu … <ul><li>Il ne reste qu’à trouver la place … </li></ul>
    36. 38. Suivez le lien … <ul><li>Feuille de route pour une bibliothèque « 2.0 » </li></ul><ul><ul><li>http://liblogs.albany.edu/library20/2007/03/action_plan_for_a_20_library.html </li></ul></ul><ul><li>Nicolas Morin : RSS : quels usages dans les bibliothèques </li></ul><ul><ul><li>http://www.nicolasmorin.com/formations/rss_talk.ppt (support de formation) </li></ul></ul><ul><li>Bibliobsession : Exemples de mise en place de services web 2.0 dans les bibliothèques </li></ul><ul><ul><li>http://www.slideshare.net/bibliobsession/services-20-dans-les-bibliothques-vers-des-bibliothques-20 (support de formation) </li></ul></ul><ul><li>Bibliopedia : http://biblio.wikia.com (site ressource) </li></ul><ul><li>Olivier Ertzscheid : Affordance.info </li></ul><ul><ul><li>http://www.Affordance.info (blog/ carnet de recherche) </li></ul></ul><ul><ul><li>Voir notamment les rubriques « Web 2.0 » et « BiblioTech » </li></ul></ul><ul><li>Dominique Lahary : « Un nouveau paradigme ? » in: Bibliothèques numériques : où en sommes-nous? / Journée d’étude de l’ABF, BnF, 10 octobre 2005 : http://www.abf.asso.fr/IMG/ppt/lahary.ppt (support de formation) </li></ul>
    37. 39. … MeRci … ? QuEsTioNs ? ? QuEsTioNs ?
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×