Les enjeux du numérique Intervention au séminaire d’hiver du SLF Paris, le 23 Janvier 2006 Olivier Ertzscheid / Maître de ...
? Les enjeux du numérique ? <ul><li>Les enjeux de … </li></ul><ul><ul><li>l’économie des contenus numériques  et  </li></u...
Quelques thèmes … <ul><li>Forces en présence : acteurs et projets </li></ul><ul><li>Nouvelle donne économique/numérique </...
Les forces en présence Les acteurs et leurs projets <ul><li>L’existant :  </li></ul><ul><ul><li>Editeurs, libraires, bibli...
The long tail (longue traîne) <ul><li>20% des produits ne représentent plus 80% du C.A.  </li></ul><ul><li>Amazon réalise ...
Comment et pourquoi Google en vînt à s’intéresser aux livres.  Et comment le monde du livre en fût tout bouleversé.
Préambule Pourquoi cette histoire ? <ul><li>Livres Hebdo : 20 Janvier 2006 </li></ul><ul><ul><li>« Google aurait numérisé ...
Chapitre 1er « Genèse d’une trilogie »
Google et les livres <ul><li>Fusée à trois étages :  </li></ul><ul><ul><li>Google Scholar  </li></ul></ul><ul><ul><li>Proj...
Google et les livres <ul><li>Google Scholar </li></ul><ul><ul><li>articles et ouvrages scientifiques </li></ul></ul><ul><l...
Google et les livres <ul><li>Google Projet Bibliothèque </li></ul><ul><ul><li>Annonce partenariat avec bibliothèques pour ...
Google Books : quelques chiffres <ul><li>(Source :  http://www. lessig . org / blog /archives/003292. shtml ) </li></ul><u...
Google Book $  ? <ul><li>Aujourd’hui :  </li></ul><ul><ul><li>Usager : gratuit Mais identification  </li></ul></ul><ul><ul...
Chapitre Second « La Bataille de l’édition »
Le dilemme des éditeurs <ul><li>en être ou non ? IL LE FAUT  </li></ul><ul><li>Question est de savoir comment … </li></ul>
Le dilemme des éditeurs <ul><li>Sept. 2005 : procès Authors Guild </li></ul><ul><li>Oct. 2005 : procès AAP </li></ul><ul><...
Le débat <ul><li>AAP & Aguild : </li></ul><ul><ul><li>Google « profite » des auteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Google ne ...
Les « vraies » raisons de la colère <ul><li>Et demain … </li></ul><ul><ul><li>Google Book $  ? « Livres à la demande ? » <...
GoogleZone
Chapitre troisième « Les numéros du numérique »
« LE » numérique selon Google <ul><li>Fait avec livres ce qu’il fait avec pages Web  </li></ul><ul><ul><li>Copier. Indexer...
Google maîtrise mal les additions <ul><li>Problèmes comptables </li></ul><ul><li>Numérique et numéros d’inventaire </li></...
Chapitre Quatrième « Plus on est de fous … »
Open Content Alliance ( http://www. opencontentalliance . org /)   http://www. openlibrary . org / <ul><li>« a group of cu...
MSN Book Search <ul><li>MSN ????? </li></ul><ul><ul><li>MSN Book Search. Rien n’est visible pour l’instant </li></ul></ul>...
? Réflexions ?  Pour ouvrir le débat Ou comment à quelque chose malheur est bon. Grâce (à cause) de Google on n’aura jamai...
(on n’aura jamais autant …) Questionné l’irréductible légèreté du livre <ul><li>dans : </li></ul><ul><ul><li>Son rapport  ...
(on n’aura jamais autant …)  Porté le numérique en débat culture, économie et politique <ul><li>Mise en ligne de la cultur...
(on n’aura jamais autant …)   Interrogé les « modèles » <ul><li>Aujourd’hui :  </li></ul><ul><ul><li>Relative richesse et ...
Une équation et quelques inconnues de taille <ul><li>« Bien mal acquis » … reste acquis ! </li></ul><ul><ul><li>Les textes...
Les « métiers du livre » <ul><li>On connaît position :  </li></ul><ul><ul><li>Des bibliothèques </li></ul></ul><ul><ul><ul...
Autres inconnues : <ul><li>USAGES ET INNOVATIONS </li></ul><ul><ul><li>Papier électronique </li></ul></ul><ul><ul><li>Encr...
Et quelques certitudes <ul><li>Basculement en ligne de nos comportements informationnels :  </li></ul><ul><ul><li>explosio...
Les « usagers lecteurs » à l’heure du numérique <ul><li>Une culture du fragment </li></ul><ul><li>Une culture du gratuit <...
Bon d’accord mais demain ?? <ul><li>Un moteur de recherche n’est  </li></ul><ul><ul><li>NI une librairie,  </li></ul></ul>...
Une piste pour la librairie indépendante ? <ul><li>« Just as libraries are starting to embrace the private sector, many bo...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

google books et les libraires

1,687

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,687
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
54
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

google books et les libraires

  1. 1. Les enjeux du numérique Intervention au séminaire d’hiver du SLF Paris, le 23 Janvier 2006 Olivier Ertzscheid / Maître de Conférences - Sciences de l’information - IUT La Roche sur Yon. Université de Nantes. Mél : [email_address] Site : http://www.affordance.info
  2. 2. ? Les enjeux du numérique ? <ul><li>Les enjeux de … </li></ul><ul><ul><li>l’économie des contenus numériques et </li></ul></ul><ul><ul><li>du meilleur accès possible à ce type de contenus </li></ul></ul><ul><ul><li>pour un public-lecteur . </li></ul></ul><ul><li>La place de chacun des acteurs. </li></ul><ul><li>Nouvelle écologie des pratiques, des usages, des modes de lecture à l’heure du numérique. </li></ul><ul><li>Environnement socio-technique qui cadre et définit en creux certaines de ses pratiques de lecture </li></ul><ul><li>« Nouvel entrant » : les moteurs de recherche. </li></ul><ul><ul><li>Le cas emblématique de Google </li></ul></ul>
  3. 3. Quelques thèmes … <ul><li>Forces en présence : acteurs et projets </li></ul><ul><li>Nouvelle donne économique/numérique </li></ul><ul><li>« L’histoire d’un moteur qui s’intéresse au livres » </li></ul><ul><ul><li>Chapitre I : la genèse d’une trilogie </li></ul></ul><ul><ul><li>Chapitre II : la Bataille de l’édition </li></ul></ul><ul><ul><li>Chapitre III : les numéros du numérique </li></ul></ul><ul><ul><li>Chapitre IV : Plus on est de fous … </li></ul></ul><ul><li>Réflexions pour ouvrir le débat </li></ul><ul><ul><li>Irréductible légèreté du livre </li></ul></ul><ul><ul><li>Le S débat S du numérique </li></ul></ul><ul><ul><li>Equation métier et inconnues usages </li></ul></ul>
  4. 4. Les forces en présence Les acteurs et leurs projets <ul><li>L’existant : </li></ul><ul><ul><li>Editeurs, libraires, bibliothèques, auteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>En ligne ou non </li></ul></ul><ul><ul><li>Ce que chacun met en ligne : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Auteurs : leurs textes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Editeurs, libraires, bibliothèques : leur catalogue </li></ul></ul></ul><ul><li>Les nouveaux entrants </li></ul><ul><ul><li>Moteurs de recherche </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google, Yahoo (OCA), MSN </li></ul></ul></ul>
  5. 5. The long tail (longue traîne) <ul><li>20% des produits ne représentent plus 80% du C.A. </li></ul><ul><li>Amazon réalise plus de la moitié de son C.A. sur des produits qui sont au fond de son catalogue. </li></ul><ul><li>Intérêt ? </li></ul><ul><ul><li>contraintes de stockage différentes </li></ul></ul><ul><ul><li>choix beaucoup plus vaste. </li></ul></ul><ul><ul><li>exploiter un fond de catalogue qu'elles sont les seules à pouvoir proposer. </li></ul></ul>
  6. 6. Comment et pourquoi Google en vînt à s’intéresser aux livres. Et comment le monde du livre en fût tout bouleversé.
  7. 7. Préambule Pourquoi cette histoire ? <ul><li>Livres Hebdo : 20 Janvier 2006 </li></ul><ul><ul><li>« Google aurait numérisé des centaines d’ouvrages français, sans aucune autorisation des maisons d’éditions. » </li></ul></ul><ul><ul><li>« Les oeuvres &quot;pillées&quot; appartiendraient aux éditeurs Gallimard, Grasset, Hachette ou Fayard, et antérieures à 1970, les auteurs étant Albert Camus, Paul Valéry, André Malraux, André Gide ou André Breton. » </li></ul></ul>
  8. 8. Chapitre 1er « Genèse d’une trilogie »
  9. 9. Google et les livres <ul><li>Fusée à trois étages : </li></ul><ul><ul><li>Google Scholar </li></ul></ul><ul><ul><li>Projet Bibliothèque </li></ul></ul><ul><ul><li>Google Books (anciennement Google Print) </li></ul></ul>
  10. 10. Google et les livres <ul><li>Google Scholar </li></ul><ul><ul><li>articles et ouvrages scientifiques </li></ul></ul><ul><li>Fâchés : </li></ul><ul><ul><li>Elsevier </li></ul></ul><ul><ul><li>Thompson : ISI : marché mondial de la citation </li></ul></ul>
  11. 11. Google et les livres <ul><li>Google Projet Bibliothèque </li></ul><ul><ul><li>Annonce partenariat avec bibliothèques pour numériser gratuitement leur fonds et les rendre accessibles en texte intégral si copyright dépassé. </li></ul></ul><ul><ul><li>La clé aux marchands du temple ? </li></ul></ul><ul><li>Problèmes : </li></ul><ul><ul><li>Les faux (problèmes) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>hégémonie américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les vrais (problèmes) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle marchand de la bibliothèque ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Financé par publicité : Que devient l’accès raisonné ? </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>« laisser les utilisateurs et les chercheurs décider par eux-mêmes, par leurs choix, de la hiérarchie. » </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Risques : ouvrages les plus consultés, pas de roulement du fonds, ouvrages oubliés, nouvelle forme d’enfer ? </li></ul></ul></ul></ul>
  12. 12. Google Books : quelques chiffres <ul><li>(Source : http://www. lessig . org / blog /archives/003292. shtml ) </li></ul><ul><li>Corpus : 18 millions d’ouvrages </li></ul><ul><ul><li>16 % : Domaine public </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès texte intégral </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>9 % : Copyright. In Print </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès selon desiderata des auteurs/éditeurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>75 % : Copyright (USA : 1923) Mais « out of print » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Extraits (snippets) </li></ul></ul></ul><ul><li>Aucun enregistrement, ni impression, ni sauvegarde pour l’usager. </li></ul>
  13. 13. Google Book $ ? <ul><li>Aujourd’hui : </li></ul><ul><ul><li>Usager : gratuit Mais identification </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Stratégie « portail » : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>monétisation des accès et des consultation </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Public captif </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>$ : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Liens contextuels </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Liens vers éditeurs/libraires en ligne </li></ul></ul></ul><ul><li>Demain ??? </li></ul><ul><ul><li>Vidéo à la demande => Livres à la demande ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Service de paiement sécurisé en ligne </li></ul></ul>
  14. 14. Chapitre Second « La Bataille de l’édition »
  15. 15. Le dilemme des éditeurs <ul><li>en être ou non ? IL LE FAUT </li></ul><ul><li>Question est de savoir comment … </li></ul>
  16. 16. Le dilemme des éditeurs <ul><li>Sept. 2005 : procès Authors Guild </li></ul><ul><li>Oct. 2005 : procès AAP </li></ul><ul><li>Argument officiel : </li></ul><ul><ul><li>« massive copyright infringement » </li></ul></ul><ul><ul><li>Opt-Out illégal. </li></ul></ul><ul><li>Position Google (vrai) : si « usage équitable » (‘fair-use’), pas besoin de permission (Opt-In). </li></ul><ul><li>question des USAGES : </li></ul><ul><ul><li>Google Book Search : fair-use or not fair-use ? </li></ul></ul>
  17. 17. Le débat <ul><li>AAP & Aguild : </li></ul><ul><ul><li>Google « profite » des auteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Google ne demande pas la permission </li></ul></ul><ul><li>Loi est claire : </li></ul><ul><ul><li>Pas « fair-use » si : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>On peut en tirer « profit » sans ne reverser une partie aux auteurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>On ne demande pas permission aux auteurs </li></ul></ul></ul><ul><li>L’exemple cité par Lawrence Lessig </li></ul><ul><ul><li>Son livre « Free Culture » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cite des auteurs. En tire profit. Ne leur demande pas la permission. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Débat change d’horizon => devient celui du Droit de citation </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>DADVSI : exception pour enseignement, la recherche, etc. </li></ul></ul></ul><ul><li>Le paradoxe (selon Lessig) </li></ul><ul><ul><li>Editeurs ne se plaignent pas parce qu’ils perdent de l’argent mais parce qu’ils ne profitent pas de l’innovation. </li></ul></ul>
  18. 18. Les « vraies » raisons de la colère <ul><li>Et demain … </li></ul><ul><ul><li>Google Book $ ? « Livres à la demande ? » </li></ul></ul><ul><ul><li>projet bibliothèque : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>livres numérisés, un exemplaire reversé à la bibliothèque. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google Books sous copyright en plus ou pas diffusés : livres scannés, pas d’exemplaire aux éditeurs. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Constitution d’un catalogue propriétaire (Google) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Illustrations : http:// smartleydunn . com / wired / </li></ul></ul></ul>
  19. 19. GoogleZone
  20. 20. Chapitre troisième « Les numéros du numérique »
  21. 21. « LE » numérique selon Google <ul><li>Fait avec livres ce qu’il fait avec pages Web </li></ul><ul><ul><li>Copier. Indexer. Opt-out. </li></ul></ul><ul><li>Livres = documents numériques ? </li></ul><ul><ul><li>Oui </li></ul></ul><ul><li>Livres traités uniquement comme les autres documents numériques (articles scientifiques par exemple) ? </li></ul><ul><ul><li>????????????? </li></ul></ul><ul><ul><li>Problème « comptable » (cf diapo suivante) </li></ul></ul>
  22. 22. Google maîtrise mal les additions <ul><li>Problèmes comptables </li></ul><ul><li>Numérique et numéros d’inventaire </li></ul><ul><li>Billet sur Affordance.info </li></ul><ul><ul><li>Episode 1 : http:// affordance . typepad . com /mon_ weblog /2005/11/la_ bugbliothque .html </li></ul></ul><ul><ul><li>Episode 2 : http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2005/11/bugbliothque_su.html </li></ul></ul><ul><li>Devoir d’inventaire du public-lecteur et des professionnels concernés. </li></ul><ul><li>Nota Bene : ce devoir d’inventaire n’est (malheureusement) pas une nouveauté. </li></ul>
  23. 23. Chapitre Quatrième « Plus on est de fous … »
  24. 24. Open Content Alliance ( http://www. opencontentalliance . org /) http://www. openlibrary . org / <ul><li>« a group of cultural, technology, nonprofit, and governmental organizations » </li></ul><ul><li>build a permanent archive of multilingual digitized text and multimedia content. </li></ul><ul><li>accessible through </li></ul><ul><ul><li>Internet Archive </li></ul></ul><ul><ul><li>Yahoo! </li></ul></ul><ul><li>Une philosophie et des services différents </li></ul><ul><li>Adobe </li></ul><ul><li>MSN </li></ul><ul><li>Yahoo! </li></ul><ul><li>Une trentaine d’universités,de musées et d’archives </li></ul><ul><li>HP Labs </li></ul><ul><li>Internet Archive </li></ul><ul><li>Johns Hopkins University Libraries </li></ul><ul><li>National Archives (United Kingdom) </li></ul><ul><li>Xerox Corporation </li></ul>
  25. 25. MSN Book Search <ul><li>MSN ????? </li></ul><ul><ul><li>MSN Book Search. Rien n’est visible pour l’instant </li></ul></ul><ul><ul><li>7 novembre 05 : British Library pour la numérisation de 10 000 ouvrages. </li></ul></ul><ul><li>Quelle analyse ? </li></ul><ul><ul><li>stratégie d'isolement de Google ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Impossibilité (ou inutilité) de rattraper l'avance pris par les deux autres projets ? </li></ul></ul><ul><ul><li>« Dissuasion » numérique </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Renforcer les crispations. </li></ul></ul></ul>
  26. 26. ? Réflexions ? Pour ouvrir le débat Ou comment à quelque chose malheur est bon. Grâce (à cause) de Google on n’aura jamais autant …
  27. 27. (on n’aura jamais autant …) Questionné l’irréductible légèreté du livre <ul><li>dans : </li></ul><ul><ul><li>Son rapport avec l’individualité consciente qui le feuillette </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>lecture fragmentaire. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Son rapport avec l’inscription qu’il recueille </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>lecture numérique </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Son rapport à un héritage culturel partagé </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>économie des savoirs du livre. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google Books : tête de gondole comme seul modèle bibliothéconomique :-(( </li></ul></ul></ul>
  28. 28. (on n’aura jamais autant …) Porté le numérique en débat culture, économie et politique <ul><li>Mise en ligne de la culture : </li></ul><ul><ul><li>débat culturel, économique ET politique </li></ul></ul><ul><li>«  les dimensions collectives de la production, circulation, consommation des savoirs sont en voie de différenciation accélérée.  » Jean Max Noyer </li></ul><ul><li>«  le financement de Google par la publicité (...) s'appuie aussi sur le métier de Google, sur une activité de quasi-bibliothécaire : la création puis la vente de mots-clés. Son thesaurus est un thesaurus  » Alain Giffard </li></ul>
  29. 29. (on n’aura jamais autant …) Interrogé les « modèles » <ul><li>Aujourd’hui : </li></ul><ul><ul><li>Relative richesse et diversité des modèles </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle S de bibliothèque numérique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Yahoo, MSN, Google … mais aussi … </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Gallica : http://gallica.bnf.fr/Presentation.htm </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bibliothèque électronique de lisieux : http://www. bmlisieux . com / </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bibliothèque Universelle : http:// abu . cnam . fr / </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Projet Gutenberg : http://www. gutenberg . org / </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle S de librairies numériques (petits et gros) </li></ul></ul></ul><ul><li>Demain ?????????????????? </li></ul>
  30. 30. Une équation et quelques inconnues de taille <ul><li>« Bien mal acquis » … reste acquis ! </li></ul><ul><ul><li>Les textes disponibles seront numérisés. </li></ul></ul><ul><ul><li>le livre sera numérique </li></ul></ul><ul><ul><li>le livre ne sera pas QUE numérique. </li></ul></ul><ul><li>Quelle sera la part du numérique dans les pratiques et les modalités d’appropriation du livre ? </li></ul><ul><li>Rien n’est réglé mais quelques indices : </li></ul><ul><ul><li>Massification des accès </li></ul></ul><ul><ul><li>Modernisation des dispositifs de lecture </li></ul></ul>
  31. 31. Les « métiers du livre » <ul><li>On connaît position : </li></ul><ul><ul><li>Des bibliothèques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour & Contre </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>( = « pour mais à condition que d’autres modèles existent ») </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>( = « donnez-nous les MOYENS ($$) d’être contre ») </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des éditeurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contre. Contre. Contre. Mais … « Il faut en être » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des auteurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>S’expriment peu. Désintermédiation. Les éditeurs « portent » (pour l’essentiel) leur parole. Donc quand même plutôt contre. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des chercheurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>De plus en plus « Pour » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>(Google Scholar) et phénomène de l’auto-publication </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des libraires </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>? </li></ul></ul></ul>
  32. 32. Autres inconnues : <ul><li>USAGES ET INNOVATIONS </li></ul><ul><ul><li>Papier électronique </li></ul></ul><ul><ul><li>Encre électronique </li></ul></ul><ul><li>USAGES ET CONSOMMATION </li></ul><ul><ul><li>NOUVELOBS.COM | 17.01.06 | 17:20 La vente des livres s'est essouflée en 2005 L'arrivée des nouvelles technologies empêche la vente des livres d'augmenter. (...) Pour la première fois depuis 1997, le chiffre d'affaire des ventes de livres a stagné en 2005 en France, sur un marché bousculé par la concentration et par l'arrivée des nouvelles technologies. (…) » </li></ul></ul><ul><li>USAGES ET USAGERS </li></ul><ul><ul><li>Joël de Rosnay : économie reposant en grande partie sur des relations de pair à pair plutôt que sur la distribution de masse de contenus culturels (« pronétariat » = usagers capables de produire, de diffuser et de vendre des contenus non propriétaires, mais aussi de permettre un accès largement gratuit à l'information) </li></ul></ul>
  33. 33. Et quelques certitudes <ul><li>Basculement en ligne de nos comportements informationnels : </li></ul><ul><ul><li>explosion des espaces de stockage. </li></ul></ul><ul><ul><li>Nomadisme des modes d’accès à l’information et à la culture. </li></ul></ul><ul><ul><li>Adaptation des terminaux et des liaisons (3G) </li></ul></ul><ul><ul><li>dérive des continents informationnels ==> dérive « des » catalogues. </li></ul></ul><ul><ul><li>Vers un « un » catalogue mondial (ré)unifié ? </li></ul></ul>
  34. 34. Les « usagers lecteurs » à l’heure du numérique <ul><li>Une culture du fragment </li></ul><ul><li>Une culture du gratuit </li></ul><ul><ul><li>Une envie du moindre coût </li></ul></ul><ul><ul><li>http://isbn.nu/0714540536 </li></ul></ul><ul><ul><li>http://isbn.nu/2253010693 </li></ul></ul><ul><ul><li>Un même ouvrage : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>de 8 à 20 $. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Livré de 3 jours à 8 semaines. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Quid de la loi Lang ??? </li></ul></ul>
  35. 35. Bon d’accord mais demain ?? <ul><li>Un moteur de recherche n’est </li></ul><ul><ul><li>NI une librairie, </li></ul></ul><ul><ul><li>NI une bibliothèque, </li></ul></ul><ul><ul><li>NI un éditeur. </li></ul></ul><ul><li>MAIS … le CATALOGUE est la convergence </li></ul><ul><ul><li>De métiers : biblio, édition, librairie </li></ul></ul><ul><ul><li>De pratiques & des missions : Conservation, diffusion, accès, recherche </li></ul></ul><ul><li>OR aujourd’hui Google c’est : </li></ul><ul><ul><li>Le catalogue </li></ul></ul><ul><ul><li>+ Le fonds numérisé </li></ul></ul><ul><ul><li>+ Le public captif </li></ul></ul><ul><ul><li>+ L’adéquation aux nouveaux usages </li></ul></ul><ul><ul><li>+ Les outils de monétisation de services à l’usager (et aux partenaires : Adwords, Adsense, Payment Corp) </li></ul></ul><ul><ul><li>+ L’infrastructure et la technologie de recherche </li></ul></ul><ul><li>Qu’est-ce qui l’empêche de devenir libraire ? Editeur ? Bibliothécaire ? </li></ul>
  36. 36. Une piste pour la librairie indépendante ? <ul><li>« Just as libraries are starting to embrace the private sector, many bookstores are heading in the other direction: driven to the verge of extinction by poor profits, they are reinventing themselves as nonprofits that serve a valuable social and cultural function. Sure, books are still for sale, but the real &quot;value&quot; of a bookstore is now lies not in its merchandise, but in the intellectual or cultural community it fosters: in that respect, some bookstores are thus akin to the subscription libraries of the past » </li></ul><ul><ul><li>http://www. futureofthebook . org / blog /archives/2005/12/ the _future_of_t_4.html </li></ul></ul><ul><li>« Donner accès », « donner extrait » « faire catalogue » n’est pas « Lire » et surtout « Faire Lire » </li></ul><ul><li>Librairies </li></ul><ul><ul><li>« FAIRE NOUVEAUTE » : s’emparer et de se positionner fortement sur les nouveaux modes de lecture et d’appropriation culturelle que sont les blogs, les fils RSS, les rapports avec le monde de l’auto-édition, les modèles alternatifs de type Creative Commons. </li></ul></ul><ul><ul><li>« FAIRE COMMUNAUTE » : s’incrire dans des communautés d’intérêt et de pratiques (de lecture) </li></ul></ul><ul><ul><li>« FARE QUALITE » : public-lecteur qui ne demande pas mieux que de tirer profit et parti du numérique pour MIEUX retourner vers le livre. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>La bataille du quantitatif à déjà eu lieu. Elle se continue entre quelques acteurs seulement. La bataille qui reste à gagner est celle du QUALITATIF. </li></ul></ul></ul>
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×