Your SlideShare is downloading. ×
Atr tribu
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Atr tribu

85
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
85
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Sans Frontières et le tourisme responsable
  • 2. Un constat et des prévisions pour le tourisme> On dénombre 900 millions detouristes à travers le monde.En 2020, il devrait y en avoir 1,5milliard !!!> Si l’on veut éviter lesdégradations causées par letourisme de masse, il faut seresponsabiliser.> En tant qu’encadrant degroupes d’adolescents, vousallez être au contact desvoyageurs de demain...
  • 3. Sans Frontières, c’est...> Un projet éducatif pour fairegrandir les adolescents> Une éducation au voyageresponsable> Une implication dans ledéveloppement durable
  • 4. Des chiffres clés> «Un seul bateau de croisière rejette 7000 tonnes de déchetssolides chaque année»> «Les Sherpas portent parfois des charges allant jusqu’à 60 kg»> «Au Népal chaque trekker consomme en moyenne 4 à 5 kg debois de chauffage par jour et lactivité de chaque lodge nécessitelabattage dun hectare de forêt par an,  alors que le Népal manquede bois et que lérosion des sols provoque des glissementsde terrain et des inondations»> Pour 46 des 49 « pays les moins avancés » (PmA) du monde, letourisme constitue la principale source d’entrée d’argent au pays.
  • 5. Quelques précisions Tourisme durable En continuité avec le tourisme durable, le tourisme dit responsable Il doit: intègre la notion de «compor tement», du côté du> Exploiter de façon optimum les touriste comme du côté deressources de l’environnement l’opérateur touristique.> Respecter l’authenticitésocioculturelle des communautésd’accueil> Assurer une activité économiqueviable sur le long terme Tourisme responsable
  • 6. Quelques précisions (suite) Tourisme équitable Objectif économique: Les bénéfices du tourisme doivent profiter équitablement aux populations d’accueil et contribuer au développement de leur territoire.Tourisme associé à des projets desolidarité. Aide financière, matérielleou humaine qui va participer audéveloppement d’un ter ritoire. Tourisme solidaire
  • 7. Notre engagement : Agir pour un Tourisme ResponsableDepuis 2009, SF a rejoint un groupe de 15 voyagistes sensibles à la nécessité de faire desvoyages respectueux des hommes et de l’environnement. Nous avons obtenu la certificationATR, et nous nous engageons à: > Promouvoir un tourisme plus responsable > Minimiser les effets pervers du tourisme > Informer et sensibiliser nos employés comme notre clientèle aux principes du tourisme responsable > Soutenir des actions de terrain en faveur des populations locales
  • 8. Votre rôle dans notre démarche Notre volonté d’oeuvrer pour un tourisme plus responsable passe par une démarche globale. En tant que représentant de SF sur les séjours, votre rôle va être DOUBLE : > Conduire et animer nos groupes > Sensibiliser et éduquer les jeunes au tourisme responsableObjectif final = PARVENIR À CHANGER LES COMPORTEMENTS !!!
  • 9. Vos grands thèmes ATR 1> L’alimentation 2> La gestion des déchets 3> Les transports 4> L’environnement 5> La connaissance du pays visité 6> Les échanges avec les locaux 7> La consommation quotidienne (eau, électricité, lumière, chauffage...)
  • 10. 1> L’alimentationEnjeu: Avoir une alimentation riche & soutenir l’économie locale > Consommer local & de saison Pourquoi ? - Privilégiez l’agriculture locale - Aider les producteurs locaux - Evitez les transports d’aliments - Manger plus frais, des produits meilleurs au goût et plus nutritifs (après un transport un fruit ou légume perd 70% de son apport habituel en vitamine)
  • 11. 2> La gestion des déchetsEnjeu: Réduire la pollution en tenant compte du devenir de nos déchets > Limiter les déchets lors de l’achat Pourquoi ? - Moins vous aurez d’emballages, plus la quantité de déchets sera réduite. - Ne pas s’encombrer Il faut essayer d’acheter des produits en vrac. Transporter les achats dans les sacs de voyage sans s’encombrer de sacs plastique supplémentaires.
  • 12. 2> La gestion des déchets (suite)Enjeu: Réduire la pollution en tenant compte du devenir de nos déchets> Faire le tri des déchets quandcela est possiblePourquoi ?- Limiter le retraitement des déchets- Économiser de l’énergie et desressources naturelles.(Nos emballages consomment del’énergie. L’aluminium est obtenu àpartir du bauxite, l’acier à partir ducharbon et du minerai de fer, leplastique à partir du pétrole, le verreavec du sable, le papier-carton avec dubois)
  • 13. 2> La gestion des déchets (suite) Enjeu: Réduire la pollution en tenant compte du devenir de nos déchets> Ne pas laisser de détritus derrière nousPourquoi ?- Pollution du cadre de vie des habitants locaux- Un déchet voyage...- Les déchets attirent les animaux errantspouvant transporter des maladies transmissibles,ils vont se nourrir des restes.- En nature, la vie des déchets est de 3 mois pour unmouchoir en papier, 3 à 12 mois pour un journal, 6mois pour une allumette, 1 à 5 ans pour un mégot decigarette, 5 ans pour un chewing-gum, 100 à 500 anspour une boîte d’aluminium, 100 à 500 ans pour unsac ou gobelet en plastique et 400 ans pour duverre...
  • 14. 3> Les transportsEnjeu: Réduire l’empreinte carbone & profiter de la nature > Privilégier des modes de transports doux Pourquoi ? - Choisir le vélo ou les transports en commun pour profiter autant que possible du temps et des horizons nouveaux qu’offre le voyage. - Réduire son Empreinte Carbone (quantité de carbone, généralement en tonnes, émise par une activité)
  • 15. 4> L’environnementEnjeu: Ne laisser que des traces de pas, ne garder que des souvenirs> Ne pas perturber la biodiversitélocale (faune et flore)Cad ?- Préférer des activités propres- Respecter les sentiers balisés- Rester éloigné des animaux sauvageset éviter de les nourrir pour ne pasmodifier leur comportement naturel- Bien choisir l’endroit pour un bivouac
  • 16. 5> La connaissance du pays visité Enjeu: Connaître pour mieux découvrir> Se renseigner sur laculture du pays visitéPourquoi ?- Connaître les codes qui différent de la France par respect des habitants visités- On ne part pas dans un pays sans connaître quelques mots usuels (bonjour,merci, au revoir...)- Chaque pays va présenter des particularités qui peuvent être insignifiantespour nous mais qui peuvent avoir beaucoup de valeur pour ses habitants
  • 17. 6> Les échanges avec les locaux Enjeu: Favoriser les échanges et le respect des autochtones> Aller à la rencontre des locaux etéchanger avec euxPourquoi ?- Faire un voyage, c’est échanger ets’enrichir de l’autre.- Il faut mettre en place des activitésfacilitant la rencontre (quiz en ville,rallye photo, course aux objets...)- Le patrimoine immatériel (traditions,coutumes...) peut être riche et variéselon le pays, la région, le village, lesgens que vous allez découvrir
  • 18. 6> Les échanges avec les locaux (suite) Enjeu: Favoriser les échanges et le respect des autochtones> Adopter une attitude de partageet d’ouverture sans dérangerPourquoi ?- Ne pas perdre de vue que noussommes des visiteurs, donc des invités.- Ne pas conduire à rendre les visiteurssuivants indésirables par notre faute.- Courtoisie, discrétion et sourirepeuvent être de vraies qualités pourcréer des liens.
  • 19. 7> La consommation quotidienneEnjeu: Parvenir à une consommation sensée et responsable > Utiliser l’énergie (électricité, chauffage, clim) et l’eau dans la limite du raisonnable Pourquoi? - Une surconsommation peut avoir des répercussions négatives sur la population locale - L’eau est reconnue comme une ressource précieuse (800 millions de personnes n’ont pas encore accès à l’eau potable).
  • 20. Comment vous pouvez agir avec les ados?1> Tâches quotidiennes2> Des débats & échanges3> Des activités4> Personnalisation du séjour5> Des achats responsables
  • 21. 1> Tâches quotidiennes> Les achats liés à l’alimentationExplication du choix des fruits/légumes,produits locaux, type de repas (salade) etc.> Vaisselle & gestion des déchetsUtilisation savon et détergentbiodégradables, tri des déchets si possible...> Aide à la prise de décision itinéraireet mode de transportP re n d re e n c o m p t e l e s r i s q u e s d edétérioration de la nature ou ledérangement des populations locales
  • 22. 2> Des débats & des échanges > Élaborer des thèmes de débats qui déboucheront sur des réponses concrètes Exemples de thèmes à creuser: Transports, énergie, déchets, climat, ressources naturelles, alimentation, logement, patrimoine, éthique, économie, consommation, biodiversité, eau... > Se documenter pour être une véritable source d’information pour les jeunes Vous êtes censés réfléchir à ces problématiques de notre société, et vous avez probablement des idées à transmettre.
  • 23. 3> Des activités> Imaginer et concevoir des activitésludiquesToute idée est bonne à creuser (quiz,énigmes, devinettes, défis, dessins, jeu de 7familles) tant qu’elle éveille la curiosité desjeunes.> Privilégier un temps d’animationpour rencontrer et échanger avec leslocauxProposez des jeux pour visiter, découvrir, etpartager des moments avec les habitants(rallye photo, jeu de piste...). Se servir dupatrimoine, des coutumes, de lalangue...etc.
  • 24. 4> Personnalisation du séjour > S’impliquer totalement dans son séjour On vous donne les clés, toutefois c’est vous qui allez décider comment introduire le tourisme responsable dans votre groupe > Construire un séjour fidèle à vos valeurs Suivez vos idées, quelques conseils et explications peuvent parfois suffire aux jeunes pour repartir du séjour avec de nouvelles connaissances.
  • 25. 5> Des achats responsables> Acheter local et éviter les surplusFaire attention aux quantités, ne pasacheter plus que vous avez besoin.A savoir! Plus de 240 000 tonnes denourriture finissent à la poubelle chaquejour en Europe> Inciter à acheter des souvenirslocauxChaque destination a un artisanat local oudes spécialités culinaires particulières.Autant ramener ce type de souvenir quetoute autre babiole.
  • 26. A vous de jouerProposez-nous vos idées, vos suggestions qui pourraientêtre mises en place sur les séjours...Et surtout n’oubliez pas, le voyage doit rester unmoment de détente et de plaisir !!

×