Tues oct 23 am sector sustainability rob howarth french

281
-1

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
281
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tues oct 23 am sector sustainability rob howarth french

  1. 1. La durabilité du secteur : la croissance,les fusions, le partenariat et la poursuitede l’excellenceCommentaires de Rob HowarthLe 23 octobre 2012Forum des Directrices et Directeurs générauxd’OCASI
  2. 2. La croissance organisationnelle La croissance est en lien avec le changement continu, l’engagement avec son environnement, l’apprentissage et la réflexion Les organisations peuvent croître en termes de compréhension, d’expertise, de relations et de leur capacité d’agir Mais qu’est-ce qu’on peut dire de leur croissance en termes de taille ?
  3. 3. Est-ce que plus grand est toujourssynonyme de meilleur ?
  4. 4. Présuppositions populaires Qu’il y a trop d’organismes sans but lucratif Le langage (et la réalité) de la pénurie Que la consolidation peut apporter un plus grand impact
  5. 5. Qu’est-ce qui est efficace ? « L’efficacité décrit généralement la mesure dans laquelle du temps ou des efforts sont bien utilisés en vue de la tâche ou du but visés » – Wikipedia Avons-nous des preuves indiquant que des systèmes plus grands sont toujours plus efficaces? Y a-t-il trop d’excédent d’efforts (du « gaspillage ») dans nos organisations?
  6. 6. Le besoin de preuves Y a-t-il une échelle optimale pour les organisations communautaires? Il est nécessaire de savoir quand les fusions marchent bien, et quand elles marchent peu Et nous avons besoin de critères pour déterminer cela
  7. 7. Des études de cas Est-ce que la fusion de la Ville de Toronto (la « mégaville ») marche bien? Est-ce que Toronto est trop grande, trop petite, ou tout à fait correcte? Comment devrions-nous évaluer cela?
  8. 8. S’il s’agit de l’impact des services… Les services centrés sur le client requièrent de bonnes relations Ainsi que des communications entre les organisations et en leur intérieur Quelles formes organisationnelles sont les plus aptes à atteindre cela (les réseaux, les services intégrés, les collaborations, les fusions)?
  9. 9. Est-ce qu’un modèle unique pourraitjamais être la réponse à tout?
  10. 10. Plusieurs rôles pour nos organisations L’implication des résidents Le contrôle local et le processus démocratique La gestion des atouts communautaires La prestation de services La résolution de problèmes et l’innovation sur le plan local
  11. 11. Moins de rôles maintenant? Auparavant, nous avions recours au financement gouvernemental pour soutenir l’atteinte d’objectifs communautaires Désormais, le gouvernement se concentre sur la livraison de grands contrats de services Comment pouvons-nous maintenir des organisations et des activités diverses?
  12. 12. Y a-t-il une alternative? Les organisations individuelles, peuvent-elles décider de ne pas grandir en taille? Pouvons-nous soutenir une « écologie » diverse d’organisations communautaires? Quel est le modèle financier de l’avenir pour soutenir cette vision?
  13. 13. Nos meilleures alternatives serontgénérées ensemble

×