• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Antenne citoyenne - Synthèse d’activité pour le rapport de fin de programme d'Administration en ligne
 

Antenne citoyenne - Synthèse d’activité pour le rapport de fin de programme d'Administration en ligne

on

  • 631 views

 

Statistics

Views

Total Views
631
Views on SlideShare
505
Embed Views
126

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 126

http://www.ot-lab.ch 126

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Antenne citoyenne - Synthèse d’activité pour le rapport de fin de programme d'Administration en ligne Antenne citoyenne - Synthèse d’activité pour le rapport de fin de programme d'Administration en ligne Document Transcript

    • 130313_synthese_antenne citoyenne 1/1DÉPARTEMENT DE LA SECURITE Genève, le 13 mars 2013DIRECTION GENERALE DES SYSTEMES DINFORMATIONNote à : Copil AeLExpéditeur : Clothilde GossetConcerne : Antenne citoyenne - synthèse d’activité pour le rapport de fin de programme AeLContexte :Le projet Antenne citoyenne a démarré fin 2011 suite aux recommandations formulées par la Cour descomptes dans son rapport de légalité et de gestion n°39 du programme Administration en Ligne (Loi 10177)dans le but de répondre à l’injonction de la lutte contre la fracture numérique.Après validation du concept par le Conseil d’Etat en date du 21 décembre 2011, la première phase du projeta vu le jour pour une durée d’une année. C’est ainsi que le 12 septembre 2012, la première Antennecitoyenne Pilote du canton de Genève a officiellement ouvert ses portes au public en Ville d’Onex selon uneapproche partenariale. Projet AeL de cyber-inclusion, HERMES n° 1102 : objectif atteint, dans lestemps et selon les budgets impartis.Constat au 13 mars 2013 :La structure Antenne citoyenne est depuis le 1erjanvier 2013 indépendante de son cadre initial del’Administration en Ligne. Quelques mois de vie et déjà quelques constats…L’Antenne citoyenne est une mesure cantonale qui trouve son sens dans le tissage de liens deconfiance avec les acteurs locaux. Nous observons que l’Antenne citoyenne est en moins de six moispleinement intégrée dans la structure qui l’accueille, la Ville d’Onex. Elle est une décentralisation de l’offreétatique qui agit en complémentarité avec les éléments locaux existants. Eu égard à l’investissement despartenaires dans cette relation de confiance, un désengagement de l’Etat - avant même une évaluationréellement pertinente - serait dommageable.Clé du dispositif, l’Antenne citoyenne a déjà permis d’identifier des besoins de la part des citoyensen termes de prestations eService. La proximité de l’Etat avec les citoyens permettra donc bien à termel’adéquation entre les besoins des citoyens et l’offre de prestations en ligne de l’administration.L’Antenne citoyenne rend compte, expérience de terrain à l’appui, de la réalité de la fracturenumérique. En attendant un déploiement généralisé des eServices de l’Etat, nous constatons que l’utilisationprincipale de l’Antenne citoyenne relève du numérique de manière générale. En effet : en sus de la faiblequantité de eServices actuellement disponibles, il existe des obstacles très concrets d’accessibilité àl’administration en ligne et au numérique. Cette réalité, pièce du puzzle de l’exclusion socio-culturelle, seradocumentée à travers une évaluation itérative du projet.Enfin, les organisations présentes sur le terrain travaillent ensemble à l’élaboration et à l’animation desprestations proposées (ateliers, etc.). Il en ressort de la cohérence et de l’efficacité pour l’ensemble del’action publique : les ressources et énergies sont mutualisées, et le réseau en est renforcé. Par sa plus-value transversale, l’Antenne citoyenne rend visible l’action publique tout en valorisant les relationspartenariales.Perspective :La richesse des échanges et des questions que suscite le numérique sera relayée à travers l’évaluationqualitative qui sera faite. Nous préconisons une rencontre Etat-Onex pour une prise en compte factuelle etnécessaire de la richesse de l’outil aujourd’hui proposé.L’Antenne citoyenne s’inscrit dans la politique de cohésion sociale en milieu urbain et de lutte contre laprécarité. Nous préconisons un ancrage opérationnel de l’Antenne citoyenne autre que la DGSI, qui soit pluscohérent avec sa mission et basé sur le long terme.L’Antenne citoyenne est une démarche novatrice, fondée sur le travail en réseau, qui bouscule les habitudesd’une administration bien ancrées en elle. Nous préconisons de construire un réseau Antenne citoyenne afinde permettre une évaluation réellement pertinente des forces et faiblesses de cette dernière.