My AIESEC eXPerience in Cameroon Last review_French version

  • 1,011 views
Uploaded on

AIESEC se présente pour moi comme le seul endroit où en très peu de temps un jeune peu avoir l’expérience désiré. Si je le dis aujourd’hui c’est suite à ce que j’ai vécu, mais cela ne peut se réaliser …

AIESEC se présente pour moi comme le seul endroit où en très peu de temps un jeune peu avoir l’expérience désiré. Si je le dis aujourd’hui c’est suite à ce que j’ai vécu, mais cela ne peut se réaliser que si et seulement si chacun prend en main son propre développement et n’attend pas. Je n’ai pas attendu et en deux ans et demi, j’ai eu une expérience capitalisable dans tous les domaines de la vie d’une entreprise : de la gestion des talents (RH), à la gestion financière, gestion de projets, relation extérieurs et communication, gestion des volontaires et des talents internationaux, travail en équipe multiculturelle, travail à l’étranger, position de manager… J’ai une expérience formidable situé entre la famille (membres de AIESEC) et la profession (membre de AIESEC avec qui je travaillais).

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • ton histoire Clotaire, au délà de l'émotion est une inspiration. en fait je me rend compte que sans meme le savoir ni le vouloir, AIESEC 'impacte' dans nos vie. c'est une belle experience aussi bien humaine que professionnelle. je suis d'autant plus contente que c'est toi qui m'a motivé pour ma 1ere conférence bien qu'étant un nouveau comme moi.
    je te souhaite beaucoup de courage dans la suite et je pense que je vais écrire mon expérience pour le partager .c'est une source d'inspiration.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Cette histoire est vraie. Tout AIESECer du monde entier est libre de l'utiliser comme source de motivation individuelle et même de groupe. Je serais honoré si mon histoire inspirait et motivait plus d'un. pour toute question, mentoring, coaching... merci de me contacter à clotaire79@gmail.com
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Une histoire qui inspire et motive...
    Un sharing experience encore pour nous AIESECers
    Big up encore dans tes affaires Clotaire
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
1,011
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
3
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Mon eXPérience AIESEC au Cameroun du 30 oct. 2009 au 30 juin 2011. Par Clotaire Ntienou, MCP 11/12 AIESEC in Gabon
  • 2. 2 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. Sommaire I. Dédicaces............................................................................................................................................... 3 II. Introduction ......................................................................................................................................... 4 III. Comment je commence avec AIESEC. ............................................................................................ 6 IV. Mon premier poste de leadership................................................................................................... 8 V. Mon amour pour les échanges.......................................................................................................... 10 VI. Et si j’étais VPP et CCVP IM en même temps?.............................................................................. 13 VII. Les leçons de mon expérience AIESEC au Cameroun ................................................................. 21 VIII. Qui suis-je aujourd’hui ?................................................................................................................ 24 IX. Remerciements .............................................................................................................................. 25 X. Les Sigles Utilisés............................................................................................................................... 26
  • 3. 3 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. I. Dédicaces - A ma feu mère Tchoukoua Pauline décédée depuis Novembre 1999 sans avoir pu voir son fils devenir quelqu'un de bien comme elle l'aurait souhaité - A ma grande Sœur Pélagie Eugénie qui m'a toujours soutenu dans mes actions, bien que ne comprenant pas grand chose à ce que je faisais, elle savait et sait que je ne peux initier quelque chose qui ne serait pas bénéfique à mon voisinage.
  • 4. 4 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. II. Introduction Bien des expériences arrivent dans notre vie et passent aussitôt vite qu'au moment où on le constate, il se fait très tard pour en écrire quelques mots. Pourtant Mon expérience AIESEC a été celle qui a bouleversé ma vie au point où 12 mois après ma dernière expérience de leader, j'ai encore ce lointain mais proche souvenir qui jaillit en moi comme si c'était hier. J'ai rejoins AIESEC le 30 octobre 2009 j'avais dès lors 30 ans et je me demandais pourquoi rejoindre aussi tardivement une organisation dans la limite de l'âge demandé? qu'est qui pouvait me motiver à tel point que je puisse abandonné 4 ans d'expérience professionnelle, laissé de côté mon ONG que j'avais pourtant déjà légalisé afin de me consacrer à une autre "entreprise sociale" qui était à priori fait pour des moins jeunes que moi. Pourquoi devrais-je refuser autant de postes de boulot pour me ruer à la cause de cette organisation? C'est bizarre que la famille pense que vous avez perdu votre direction et que vous êtes un bon à rien, que même vos parents les plus proches vous abandonnent à cause du fait que vous ne parlez que de vision, d'objectifs, de plan, de projet... Pendant que j'entamais ma dernière phase de mon expérience de leader au Gabon, j'ai pensé mettre sur pied un blog, je l'ai même créé mais je n'y ai jamais ajouté une seule page jusqu'à nos jours. Ce blog devait me permettre de reporter jour après jour mon expérience là-bas. Mais malheureusement je n'y ai plus songé jusqu'à récemment où un vieil ami (que je n’ai jamais vu physiquement) m'en donne la motivation en écrivant son premier ebook AIESEC. Merci Pierre Nahoa. En lisant, son histoire, j'ai pu retracer minute par minute mon parcours dans l'organisation et c'est alors que j'ai pu comprendre le pourquoi? Le comment? De mon adhésion à AIESEC. Je pense que tous les alumni devraient écrire leur histoire car les paroles et les
  • 5. 5 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. expériences s'en vont, seuls les écrits, images, vidéo restent et témoignent de ce que nous avons laissé comme héritage. Au fil de mes 12 premiers mois d'expérience en tant que Alumni, je me suis retrouvé à partager beaucoup d'expérience avec les membres actifs et même les nouveaux membres au point où je me rends compte de toute la complexité de ce que cette formidable organisation m'a apporté et continue de m'apporter même un an après mon dernier poste officiel. Cette organisation a changé ma vie, ma façon de voir le monde, mes opinions, mes appréhensions, les préjugés que j'avais des autres, mes ambitions de vie. Elle m'a permis de me construire et de m'accomplir. La seule véritable chose qui me reste c'est de concrétiser tous ces acquis pour créer de l'impact total autour de moi, m'accomplir définitivement. J'espère de tout cœur que ceux qui liront ces lignes en tireront profit pour leur propre carrière dans AIESEC, dans leur vie professionnelle et que ceci devienne source d’inspiration pour la nouvelle génération d’AIESECers.
  • 6. 6 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. III. Comment je commence avec AIESEC. J'ai un ami qui a participé au programme des échanges AIESEC en partant en Autriche et qui réside définitivement en Allemagne qui m'introduit AIESEC, mais je n'en comprends pas grand chose car il me présente des figures qui n'ont rien à voir avec mon langage commun. Alors par une soirée ensoleillée de 2009, je me surprends entrain de lire un prospectus à Bonas (résidence estudiantine populaire) aux alentours de l'Université de Yaoundé I. Alors je me rends compte que AIESEC par son "YES Programme" organisait un séminaire en montage des projets. Au vue de ce que m'avait présenté mon ami, mes aspirations à compléter mon savoir autodidacte dans le domaine des projets, je me suis alors dis, "pourquoi ne pas essayer et voir" surtout que ce programme était pour cette phase supporté par le FNE (Fond National de l’Emploi) et sur nos attestations devait figurer la signature du DG de cette institution. Alors je participe aux deux mois de formation offerte par le YES et assisté du FNE par l'entremise de Mr Kotto que je n'oublierais jamais pour ses enseignements qui me trottent encore la cervelle. La formation fini en mai 2009, je reçois avec beaucoup d'autres participants mon certificat à l'Hôtel de Député. Mes premières photos AIESEC sont sur Facebook, Mais jusque là je ne sais rien de l'organisation. J'ai eu la chance pendant la formation d'être dans mon groupe de travail avec deux AIESECers qui ne sont pas allé très loin. J'ai donc eu le temps d'avoir un bain d'immersion avec eux. J’avais compris que AIESEC n'était pas seulement les échanges comme mon ami Bobby me l'avait présenté. En même temps j'ai pu déjà cerné que dans l'organisation il existait une multitude de programmes, les échanges (stages) y inclus. Je choisissais ce programme que mon ami bobby connaissait le mieux. Le "YES Seminar" fini, devrais-je couper le pont avec AIESEC? Non, j'avais déjà un niveau de motivation non stop puisqu'on m'avait fais comprendre que je pouvais même faire déjà du volontariat auprès de
  • 7. 7 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. AIESEC (en participant aux activités) même sans être membre plein (il fallait passer un recrutement). Pourquoi passer un recrutement pour aller faire du volontariat dans une organisation de jeunes étudiants? (les étudiants sont caractérisés dans nos pays en développement comme pauvres et très endettés). Je me dis qu'il faille essayer du moment ou je m'étais réinscrit à l'université pour faire des études qui me donneraient plus d'aptitudes et de connaissances à comprendre la société qui devenait petit à petit mon champ d'action. Aussi, je sortais de 4 ans de travail acharné dans deux entreprises avec un niveau de frustration à en remplir des cargots. A la recherche de quelque chose qui me permettrait de m'évader en restant moi même, je me lance à la conquête de AIESEC les pieds et points liés. Je suis déjà dans mon domaine car j’ai mes premiers contacts avec les volontaires internationaux particulièrement Doris venant d’Allemagne. Ancienne LCP, elle n’a cessé de me parler de l’organisation et des biens fondés, ce que ca lui a rapporté, ce que je pouvais gagner en m’impliquant. Je dirais qu’elle n’avait pas tord ou mieux qu’elle avait totalement raison car c’est un ensemble d’informations et de connaissances acquis, la maîtrise des outils de développement personnel, de gestion d’équipe, de gestion de conflit, les process pour chaque aspect de groupe… Ce qui m’a marqué dès mes débuts avec cette organisation c’est qu’il y avait un plan pour toutes les situations qui se posaient à nous (Plan A, Plan B, …, Plan Z, Plan AA…). A gauche, ma première et l’une des rares photos AIESEC, car j’étais tout le temps plus photographe dans les évènements. A droite, une prise de mon séminaire d’induction avec Donele alors LCVP TM entrain de délivrer une session.
  • 8. 8 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. IV. Mon premier poste de leadership. La notion de leadership je l’ai vraiment côtoyé et appris avec AIESEC, car avant même de rejoindre l’organisation, j’avais des expériences mais ne portais pas trop d’attention à cette notion qui est utilisé comme d’aucun le disent par des grands hommes politiques. Lorsque je rejoins l’organisation, il ya une conférence en vue : le NIS (Conférence Nationale appelée Jump’In au Cameroun). Dans mon Comité Local (Yaoundé), on devait choisir le Head of Delegation (HoD), celui là même qui devait canaliser une équipe pour une meilleure participation à la conférence nationale. Alors, le premier challenge était que j’étais nouveau dans l’organisation et ne savait pas trop comment les choses se passeraient. Mon LCVP TM m’a soufflé quelques mots qui ont suffit pour me galvaniser et me donner assez d’énergie. Entre organiser les rencontres préparatoires, motiver les nouveaux et les anciens membres, gérer leur frais de participation et la relation avec le comité d’organisation, le bureau du comité local et le bureau national, c’est des emails et des coups de fils que je devais passer tous les jours afin de motiver les miens et aussi de m’assurer que la bonne information soit relayée jusqu’au comité local. Le sentiment à la fin de cette lourde mission lorsque j’envois mon rapport au bureau exécutif du comité local après 2 mois de travail sans repos est matérialisé par l’envie de trouver une autre opportunité afin de m’exprimer. En effet loin d’être parfait, j’ai appris à écouter les autres et aussi à dire non même à mes amis les plus proches quand il fallait le faire. Suivre le plan initial quelque soient les problèmes rencontrés, resté orienté sur ses objectifs, je réussi à conduire une délégation d’environ 37 personnes à cette conférence et réussir un record car par le passé m’a dit le LCP, le maximum était de 25 membres. Pour dire vrai, c’était ma première conférence d’envergure nationale avec plusieurs personnes venant d’horizon divers
  • 9. 9 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. (Nigeria, Cameroun, Allemagne…). Partagé entre les sessions et la gestion de mes délégués, je trouvais du temps pour suivre les formations qui devaient m’aider dans mes futurs postes et notamment les échanges. L’une des sessions qui me marque jusqu’à présent : Goal setting and personal development plan est une formation que tout le monde (pas seulement les AIESECers ou nouveau membres) devrait faire car elle permet à chacun de se donner une direction et surtout de se fixer des objectifs d’expérience AIESEC et même de carrière professionnelle. Je me souviens bien et je le dis très souvent : si dans la vie vous faites quelque chose, joindre une organisation par exemple et qu’à un certain moment, vous vous rendez compte que vos ambitions et ce que l’organisation vous permet de vivre comme expérience divergent, quittez tout simplement l’organisation ou alors revoyez vos ambitions dans le sens de les rendre conformes aux objectifs de l’organisation afin de bénéficier totalement des avantages que celles-ci vous offrent. Je l’ai fais avec AIESEC et j’en ai eu les fruits, ca devrait marcher pour chacun de vous aussi. A gauche, c’est une photo qui date du 17 oct. 2009 quelques semaines avant que j’adhère définitivement et officiellement à AIESEC. C’est le YES team dans lequel mon expérience AIESEC devait prendre un sens. Une équipe formidable. A droite, c’est une photo prise lors de la journée d’information du recrutement qui me permettait d’entrer dans l’organisation. j’y étais Co-impresario avec Joël Ngono. Sur la photo je suis avec Donele, celle qui m’avait recruté et avec qui je devais partager la même équipe un an plus tard au bureau exécutif.
  • 10. 10 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. A gauche, derrière c’est moi dans mes premiers roll call (ensemble d’exercice de divertissement et détente), il faut dire que j’étais un bon suiveur. A droite, Doris mon premier mentor et moi après une réunion d’évaluation des participants qui devaient suivre le YES Seminar. Sur moi c’était mon premier T-shirt. AIESEC. V. Mon amour pour les échanges L’organisation est fondée en 1948 sur la base des échanges, c’est ce que l’on nous a enseigné pendant les journées d’information et même lors du séminaire local d’induction. Alors dans le YES Project il fallait un membre ayant une maîtrise parfaite de l’outil informatique (dont Internet) et j’arrivais à point nommé pour combler ce manque dans le programme. En effet avant même d’être HoD, mon Project Director (Directeur de Projet) m’avais déjà expliqué ce qu’il fallait faire. Je savais bien comment mon travail allait contribuer au succès de l’équipe, mais je ne comprenais pas comment ca allais se passer car, je n’avais pas une idée claire de la structuration (organigramme) dans le comité local, du moins, c’était encore flou dans mes idées le processus d’attribution des tâches, jusqu’au moment où en Assemblée Générale, le LCVP TM annonçait qu’il allais y avoir des « applications » (appels à candidatures) pour des positions de leadership dans le comité local. Alors dans le projet YES comme dans les trois autres projets, les candidatures de Project Director (Directeur de Projet) et de Team Leader (Chef d’équipe) ont été lancé et celui qui m’intéressait était la position de Team Leader
  • 11. 11 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. ICX ou Incoming eXchange ; vu que j’étais passionné en ce moment précis par découvrir comment cela fonctionnait et aussi de me familiariser à d’autres cultures. Je voulais rencontrer et travailler avec des personnes venant d’ailleurs. Mon désir était de me confronter aux autres pour voir comment les différences de cultures, de manière et d’action pouvaient être mises à profit pour la bonne marche d’une activité (projet). C’est dans ce désir d’apprendre de ce domaine de AIESEC que je me rends compte que je n’aurais pas du fuir les cours d’Anglais au lycée, car pour faire les échanges, il était et demeure indispensable de manier la langue Anglaise. A l’époque, il fallait faire face au test des échanges qui décourageait plus d’un, test que j’ai réussi en 30 minutes et qui n’est plus compris dans la nouvelle plateforme (myaiesec.net). Ce dynamisme avant même d’être introniser Team Leader m’a valu un reward « Most active Learner » au Comité Local ; Intronisé Team Leader officiellement en Janvier 2010, je reçois au Cameroun mon premier Intern (Stagiaire) venant des Pays-Bas en février 2010. Je ne m’arrête pas là puisque six mois de mandat m’ont suffit pour faire venir 11 autres internationaux sur les 25 que mon comité local réalisait pour le mandat 2009-2010. Cette performance dans les échanges de performance faisait de moi l’un des meilleurs dans tout le réseau AIESEC Cameroun, ce qui m’a valu le petit nom de « matcheur ». Il faut noter que dans mon Projet, je ne me limitais pas seulement aux échanges, mais je participais aussi activement aux autres activités notamment la préparation du YES Seminar, de la formation des membres au échanges, au TIC… j’ai pu réussir à créer une sorte de collaboration entre les Projets avec des activités conjointes entre le YES et le CSR projects. Je suis devenu par ma participation active l’un des meilleurs membres du comité local et j’ai pu recevoir pour la deuxième fois un autre reward, cette fois-ci celui de « best team leader exchange ». Malgré les recommandations du LCP sortant, qui voulait que je puisse postuler Project Director, je n’ai plus qu’une envie, celle de me trouver au sommet, dans la sphère de décision et de stratégie du comité local. Je postule alors LCVP OGX (Vice-Président en charge
  • 12. 12 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. des Echanges Sortants). Malgré mes 65/100 de moyenne obtenue au comité de présélection, je suis recalé pour une raison d’avoir déshonoré le comité local. Une accusation fausse qui ne dura que le temps des élections puis s’est dissipée rapidement. Ceci ne me découragea point car je savais ce que je voulais et même si mon comité local ne me souriait pas parfois, je pouvais avoir mon expérience autrement. Comme par chance, une nouvelle occasion comme beaucoup d’autre se présentait à moi et devait changer toute mon expérience AIESEC et ma vie aussi. A droite, Nicoline et moi. Nicoline est la première stagiaire AIESEC que j’ai matché. A gauche, Mercy et Agnès du Nigéria lors d’une fête d’anniversaire. A gauche, Agnès à qui nous souhaitions joyeux anniversaire. A droite, à un petit flexi improvisé chez Francis.
  • 13. 13 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. VI. Et si j’étais VPP et CCVP IM en même temps? "Local Committee Vice-President of Project", pour la toute première fois dans le réseau AIESEC Cameroun, le Bureau National sous les recommandations du bureau international avise les représentations locales de créer au sein de leur bureaux exécutifs des postes de coordonnateurs de projets qui devait servir de relais entre le dit bureau exécutif et les projects directors. Je devais une fois de plus remplir le formulaire, envoyer mon CV, écrire une lettre de motivation, passer de nouveau devant un panel de sélection… (Ca ne finira jamais à AIESEC on dirait). Ayant en tête que je devais aller aussi loin que possible dans un délai de temps très bref, je ne pu m’empêcher de postuler une fois de plus malgré les frustrations de la première fois. La procédure est simplifiée et je devais avec les candidats à ce poste et à un autre poste vacant passer juste devant un panel de sélection. Si confirmé, je devrais être officiellement validé à ma position lors d’une legislative meeting dans les prochains mois. Une fois encore, ce ne fut pas facile de passer, mais ma détermination et mon envie de donner du mien m’aidaient à conquérir le premier poste de LC VPP du comité local de Yaoundé. Je devais alors assurer la coordination des projets : ASK (Answer Solution Knowledge arround HIV/AIDs and issues), YES (Young EntrepreneurS), CSR (Corporate Social Responsibility), swITch (Information Technology), LA (Language Academy). Malheureusement, après 3 mois de mandat, je recommandais après évaluation de fermer le LA project avec beaucoup de regret. Nous devions donc continuer les quatre autres projets en septembre, après deux semaines de sensibilisation et de formation en TIC dans la localité de Babadjou sous l’invitation du Président du Comité d’Organisation du Congrès 2010. Ce fût un projet inoubliable qui m’apporta beaucoup dans le sens de travail en équipe. C’est la première fois que je vivais dans une même maison avec mes collaborateurs. Il fallait en même temps
  • 14. 14 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. gérer les activités du projet et aussi les problèmes de l’équipe, car lorsqu’on travaille ensemble des problèmes sont inévitables, mais lorsqu’on travail et vit ensemble, ca devient plus hypothétique. Je me souviens du lundi de la deuxième semaine où je fus contraint de porter 7 laptops et passer une journée entière (7h – 18h) de formation en TIC car mes collaborateurs étaient en grève parce que ceux qui nous avaient invité n’avaient pas honoré leur part de contrat. En ce moment, il était difficile pour nous car nous nous retrouvions entre le marteau et l’enclume : d’un côté les participants qui ont cru en nous et ne savaient rien de notre entente avec les responsables du village et de l’autre les responsables qui feignaient nous suivre mais se fichaient pas mal de nous. Il était question dont pour nous de serrer les coudes pour finir le projet car, plus de 100 personnes avaient cru en nous. Malgré ces difficultés et bien d’autres, nous avons su rester focalisés sur nos objectifs et avons mené le projet jusqu’à sa fin par une grande exposition sur la place du village où nous n’avons cessé de vendre AIESEC. C’est ce jour que beaucoup ont su que nous étions une association d’étudiants, car vu le niveau de professionnalisme dans les cours, la ponctualité et même la prise en compte des besoins des participants, beaucoup se disaient que nous étions une très grande ONG. C’est en ce moment que je réalisais la toute puissance de AIESEC ; « des étudiants qui font les choses des grands ». Pour les membres qui lisent ceci, comprenez que AIESEC est loin, très loin encore de ce que vous pouvez imaginer. Cette organisation vous donne un motif pour ouvrir toutes les portes et demander ce que vous voulez. Ce projet permettait à beaucoup par exemple découvrir l’Ouest Cameroun, manger pour leur première fois les pommes de terre, s’asseoir à une même table qu’un chef de village… après ce projet, je revenais à Yaoundé (au bureau) motivé et galvanisé, assuré par un succès qui faisait le tour de AIESEC Afrique car nos photos ont été relayés par le swITch Africa pendant plus d’un an. Nos actions ont été utilisées comme modèle dans le GN Africa et qui sait où, car vous savez, AIESEC c’est aujourd’hui 113 pays, avec une plateforme de plus de
  • 15. 15 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. 80000 membres et plus de 1000000 d’alumni qui communiquent et échangent des newsletters. Comme dans mon expérience de Team Leader, je me suis très vite confronté à une réalité : l’effectivité et l’efficacité dans le travail de groupe. L’équipe dont je faisais partie n’était pas véritablement compact malgré les efforts continus du LCP de nous amener à comprendre notre rôle au sein du bureau exécutif et du comité local. J’avais besoin des internationaux pour les projets que je gérais, J’ai organisé des séances de formation sur les échanges mais les actions n’ont pas suivi, ni au niveau du bureau exécutif ni au niveau des membres, je comprenais que chacun entre à AIESEC avec ses objectifs et très souvent en plus des objectifs, il ya des frustrations et des gens ne manifestent pas toujours de la même manière un geste de frustration. Je me suis rendu compte dont que ce n’était facile, mais je suis resté fidèle à mes objectifs personnels qui étaient selon moi alignés avec celle de l’organisation : AIESEC avait besoin de moi pour continuer de vivre et réaliser son impact, et moi j’avais besoin de tirer le meilleur de AIESEC pour effacer mes carences dans les domaines des projets, management, marketing et surtout les échanges, car je voulais le plus être en contact avec les internationaux et étendre mon réseau d’amis. C’est dans ce sens que je contribuais pendant mon mandat à réaliser les quatre projets restés (ASK, CSR, YES et swITch) et aussi de créer une réelle synergie entre les projets qui les amenaient à faire des activités ensembles : nous avons donc pu mettre sur pied le Projet sur la Promotion de l’Entrepreneuriat et la Culture Chinoise et GYES (Green YES) ou Green Entrepreneurship qui consistait en la promotion de l’entrepreneuriat vert au Cameroun avec à la fin le financement de la GIZ (Service de coopération Allemande et partenaire du projet) à hauteur de 1 000 000FCFA. L’organisation de Campus contre Sida fut un succès et Le comité local réalisait 40 échanges avec 95% DT (Development Traineeship) aujourd’hui GCDP (Global Community Development Program). J’avais contribué pour ces résultats à plus de 98%. J’avais aussi réussi à mettre sur pied un plan
  • 16. 16 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. d’intégration et de suivi des volontaires internationaux et aussi instauré un climat qui favorisait la socialisation de ces derniers qui se sentaient plus à l’aise, sondages effectués par discussion direct et comparaison avec quelque anciens Interns. C’est ainsi que lors de ma dernière conférence nationale au Cameroun en tant que membre, le NLDS (Upgrade) 2011, le comité local de Yaoundé eu 3 des meilleurs prix nationaux : Meilleurs en terme d’échanges, Meilleur en terme d’échanges plus leadership et Meilleur comité local en terme d’implémentation de projets. C’est un mandat plein, où je me suis donné à fond qui s’achève au soir du 30 juin 2011, c’est aussi là la fin de ma carrière AIESEC au Cameroun, puisque je décidais d’arrêter avec mon cursus au Cameroun. En fait j’avais pendant un an donné tout pour que le comité local soit au sommet. Par mon travail, AIESEC Cameroun avait franchi et dépassé le cap des 100 échanges (130 précisément). Mon comité local avait reçu une reconnaissance pour avoir réalisé le 100ième échange. Nous avions contribué à 30% aux résultats du bureau national. Ce que je retiens de ces instants inoubliables c’est que travailler en équipe c’est une bonne chose, accepter les autres malgré leur différences de comportement et d’habitude, être patient et flexible sont des vertus que tout leader doit développer. J’ai aussi appris à mes dépens qu’il fallait parfois faire semblant pour plaire afin d’obtenir ce que l’on veut, mais au vu de ce que j’ai pu accomplir aujourd’hui, je pense qu’il faille être intègre quelque soit ce que les autres vont penser après, car ce
  • 17. 17 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. qui est vrai et vérifiable se confirme dans nos actes et agissements, l’impact que nous avons dans la société. Très souvent, des gens qui n’ont pas vécu une expérience sont les meilleurs conteurs, parfois ils réussissent par leur manie à détourner l’attention de beaucoup. Ce que je raconte ici n’est que partie de ce que j’ai réellement vécu, j’espère que ceux qui lisent puisse en tirer motivation qui les aide tant pour leur carrière AIESEC que pour leur vie personnelle. Quelque soit ce qui vous arrive, respectez vos choix et ceux des autres, respectez les autres même ceux que vous pensez qui vous veuillent du mal car grâce à eux vous apprenez quelque chose de nouveau. L’une de mes devises de vie c’est de « capitaliser au maximum sur chaque expérience » car comme on le dit « on ne vit pas deux fois ». Alors pourquoi perdre du temps, pourquoi rester enchainé par les à priori, pourquoi se faire des préjugés… J’ai appris à vivre pleinement mon expérience AIESEC. C’est à cause de cela que je n’ai jamais voulu être Président du Comité Local de Yaoundé, ni essayer d’aller au bureau national, je voulais une expérience autrement, plus émouvante ; Je posais alors mes valises aux portes d’un pays qui me manque encore après plus de 12 mois retourner au Cameroun. Cette expérience fera l’objet d’un prochain ebook qui vous sera livré gratuitement. Pendant ce mandat comme Responsable des Projets, je devais affronter deux situations : - Il y avait une autre opportunité à l’échelle internationale, celle de participer à l’organisation de la plus grande conférence internationale du réseau AIESEC en Afrique. Mon LCP m’a fais prendre un engagement verbal d’être opérationnel pour mon poste au Comité Local. Ce que j’ai fait sans hésiter car je voulais cette expérience que je n’aurais plus certainement. La conférence s’organisait au Cameroun et il me fallait capitaliser sur cette opportunité, ne pas être obligé de partir de mon pays, rencontrer les gens du monde entier une fois de plus. J’ai eu le privilège de travailler pour AIESEC Cameroun, AIESEC Afrique et AIESEC international pendant ce temps.
  • 18. 18 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. J’étais tout le temps en déplacement entre Yaoundé (LCVP P) et Douala (CCVP IM AfroXLDS). Si vous l’avez compris, j’étais le chargé de la gestion de l’Information et la Communication avant, pendant et jusqu’au rapport définitif. Je m’occupais aussi de tout ce qui était informatique comme la mise sur pied du site web, des newsletters, les mails aux délégués, ouverture et clôture des enregistrements en ligne, gestion du parc informatique du Comité d’Organisation, formation des membres du CO en informatique… Ce n’était pas facile de coordonner ces deux activités dans deux villes différentes en même temps. J’ai su capitaliser sur mes équipes et je m’assurais de bien les coordonner : il fallait faires des appels, des mails, des sms étant à l’autre bout du pays pour m’assurer que tout allait bien, puis envoyer les feedbacks à mes boss pour qu’ils soient informés de mes actions. Ce qui est curieux dans ces deux expériences conjointes, c’est mes deux boss étaient des femmes (Donele comme LCP et Lum comme CCP). Quoi de mieux comme expérience dans la vie d’un homme. C’était la première fois où je devais travailler sous la direction pas d’une femme, mais de deux femmes. Quand on dit que les femmes portent bonheur, je pense que c’est vrai. Aussi j’ai pu (chose qui n’arrive que rarement) rencontrer les PAI (Président d’AIESEC International) en mandat et celle élue pendant cette conférence et mes échanges avec eux étaient formidable. J’ai aussi pu travailler côte à côte avec le seul Camerounais (Le grand Modèle Tako) jusqu’alors qui avait pu être président national à l’étranger plus précisément au Nigéria. Je disais ouaooo de gérer des délégués et facis venant de plus de 10 pays du monde (Nigéria, Gabon, Botswana, Ouganda, Cote d’Ivoire, Japon, Ghana, Bahrain, Egypte, Brésil, Hongrie…).
  • 19. 19 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. La vie du CCVP IM. Devant l’ordinateur pratiquement 24/24 pour assurer le bon déroulement de la conférence dans sa dimension virtuelle. - Un poste de travail que j’avais pris le temps de préparer pendant 3 ans par mes services volontaires s’offrait à moi et je devais choisir entre AIESEC et le travail. Je me souviens de ce jour comme si c’était hier, car j’étais dans le bus pour aller à Douala (région du Littoral) au CC house (Maison-Bureau du Comité d’Organisation de l’AfroXLDS – Africa on eXchange and Leadership Development Seminar). Nous étions un vendredi et on voulait savoir si je pouvais me rendre à Dschang (Région de L’Ouest) pour confirmer mon poste et commencer le travail lundi. Un vrai dilemme se posait à moi et je n’avais pas assez de temps pour faire un choix. Bien des gens même avant moi n’auraient pas hésité. Mais moi je devais choisir. Alors beaucoup de questions arrivaient de part et d’autre de mon petit cerveau. Ce boulot était une garantie sur au moins deux ans d’avoir un salaire mensuel stable. J’avais déjà pris pas un, mais plus de deux engagements avec AIESEC. Fallait-il tout laisser tomber ? J’ai du demander de me laisser jusqu’au jour suivant pour une réponse sur ma disponibilité. Pour une fois de plus dans ma vie, je passais une mauvaise soirée entrain de cogiter sur mon avenir. Quand au petit matin je me suis rendu compte que j’avais passé aussi la nuit à travailler pour mes postes de responsabilité en cours. Je m’y plaisais bien même sans salaire car j’avais
  • 20. 20 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. possibilité de me mouvoir, d’aller et venir de travailler même tard dans la nuit sans pression extérieure. La seule vraie pression c’est moi qui me la mettais. Je me suis aussi rappeler de mes 4 années de travail pour les autres avec des mois sans salaires… J’avais au comité local 4 projets, plus de 30 membres sur lesquels je devais impacter, j’étais dans le comité d’organisation de la conférence avec 14 personnes formidables. J’avais donc deux expériences à terminer et des rapports à déposer. Je devais faire un choix objectif pas seulement pour moi, mais pour tous ceux qui m’avaient soutenu jusque là et aussi ceux qui croyaient en moi et pour qui j’étais une source de motivation. Alors à 9h quand le téléphone sonne, c’est en toute âme et conscience que je disais non à ce boulot et me concentrer sur mon travail AIESEC car le meilleur m’attendait. Pendant mon expérience AIESEC, j’ai pu participer à plus de 20 conférences tant au niveau local, national qu’international. Je me souviens des Jump’In 2009, 2010 et 2011, des Upgrade 2010 et 2011, de l’AfroXLDS 2011, du NEXC, CANATCO… J’ai pu aussi contribuer en tant que facilitateurs lors des réunions du YES team, des réunions hebdomadaires du comité local de Yaoundé, je participais à mon premier projet hors de la ville de Yaoundé à Babadjou en Août 2010 comme facilitateurs en TIC, puis à Bangoua comme Co-coordonateur du projet en 2011. Cette expérience de facilitateurs m’a permis de développer beaucoup d’aptitudes et de compétences dans le domaine du développement des talents. Ce qui est étonnant c’est qu’on passe des nuits à AIESEC à préparer des sessions, des projets des évènements. On a presque plus le temps pour soi ni pour sa famille. Beaucoup utilise leur argent de pension pour financer les activités de AIESEC. Certains même en finissent avec leur petit amie/petit ami à cause de AIESEC. Personne ne touche un salaire à la fin du mois, pourtant mes voisins ont eu souvent peur de moi quand je rentrais des conférences comme un très haut fonctionnaire du gouvernement, emportant avec moi des gadgets, des t-shirts MTN… ou encore
  • 21. 21 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. quand on me voyait monter et descendre avec les internationaux. Beaucoup ne comprenaient et ne comprennent toujours pas AIESEC. Pour eux c’est une loge et tous ceux qui en font partie sont des sectaires (mauvaises personnes). Ce que je pense c’est que dans la vie, il ya 3 catégories de personnes : Ceux qui initient le changement, ceux qui suivent le changement et ceux qui voient le changement passer de loin. Les AIESECers sont de la première catégorie et le reste se répartit dans les deux autres catégories. Je constate qu’en Afrique, de plus en plus de jeunes se plongent dans la dernière catégorie. VII. Les leçons de mon expérience AIESEC au Cameroun  Il n’est jamais trop tard.  Quelque soit ce qui arrive, il faut rester focaliser sur ses objectifs.  Quand on a l’opportunité de vivre ce genre d’expérience, aussi mauvais ou bon soit-il, il faut capitaliser là-dessus et tirer le maximum.  Je ne vivrais plus en 2011 de toute ma vie, le temps passé ne revient plus.  Un entrepreneur qui veut aller loin doit investir sur le capital humain.  La patience est une vertue et la flexibilité une force.  On peut réussir dans un environnement hostile.  Il vaut mieux faire face et résoudre un problème que de le fuir, car vous allez au devant d’autres problèmes plus graves.  Avant d’accuser l’autre, il faut se remettre soi-même en cause.  Face à un problème, nul n’est jamais totalement responsable et personne n’a jamais complètement tord.  80% de ceux qui vous sourient ne vous aiment pas toujours.  Si vos objectifs et ceux d’un projet sur lequel vous travaillez ne
  • 22. 22 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. correspondent pas, abandonnez, sinon vous vous perdrez le temps et aussi à ceux qui vous suivent ou ceux qui travaillent avec vous. AIESEC se présente pour moi comme le seul endroit où en très peu de temps un jeune peu avoir l’expérience désiré. Si je le dis aujourd’hui c’est suite à ce que j’ai vécu, mais cela ne peut se réaliser que si et seulement si chacun prend en main son propre développement et n’attend pas. Je n’ai pas attendu et en deux ans et demi, j’ai eu une expérience capitalisable dans tous les domaines de la vie d’une entreprise : de la gestion des talents (RH), à la gestion financière, gestion de projets, relation extérieurs et communication, gestion des volontaires et des talents internationaux, travail en équipe multiculturelle, travail à l’étranger, position de manager… J’ai une expérience formidable situé entre la famille (membres de AIESEC) et la profession (membre de AIESEC avec qui je travaillais). Vivre dans une même maison et travailler avec les gens avec qui on vit, je suis sûr que très peu sont ceux qui en ont l’opportunité. Vivre et travailler avec en même temps les nationaux et les internationaux des quatre coins du Monde, très peu de personnes dans leurs vie auront cette expérience, je l’ai eu grâce à AIESEC. Cette organisation nous permet d’oser, de penser un pas plus loin que les autres jeunes. Elle nous permet d’avoir dans notre vocabulaire les mots des grands hommes politiques sans toutefois être politicien : vision, leadership, objectifs, SMART, plan… Elle m’a permis d’apprendre les outils tels que le diagramme de GANTT, les SWOT, le PESTEL, le Balance Score Card, le Competitive Analysis Sheet, le Business Model Generation, comment monter le Business Plan, Comment suivre et évaluer ses activités de projet, Organisation d’évènement et bien d’autres. Quelques pages en écrit ne suffiront jamais pour extérioriser ce que j’ai appris pendant mon expérience AIESEC, Je resterais toujours disponible pour apporter mon soutien à cette merveilleuse organisation qui pour moi devrait intéresser tous les jeunes. J’ose croire et espérer que d’ici 2030, cette organisation puisse s’ouvrir et s’intéresser aussi aux élèves des lycées et collèges car je crois à l’éducation par la
  • 23. 23 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. base (maître mot de mon organisation). J’avais essayé le concept « SMART Academy » et reste engagé à partager ma vision pour cette idée de projet aux jeunes générations d’AIESECers qui pensent ou penseront comme moi que si on investi à éduquer les plus jeunes qui sont dans les écoles, lycées et collèges, on peut être sûre qu’ils seront des AIESECers et leaders responsables de demain. A gauche, je suis en blouson bleue avec l’équipe de la première SMART Academy qui fut mis sur pied après le projet de Babadjou (Ouest Cameroun) en Aout 2010. Ce club auquel je tenais tant ne vivra que 12 mois. A droite, une des 4 séances de travail que j’avais organisé pour renforcer leur capacité. Vivement que quelqu’un puisse prendre ce concept en main dans AIESEC. Des gens racontent des choses sur AIESEC, certains participent au recrutement, sont retenus et quittent l’organisation avant même de commencer leur expérience. D’autre n’ont même pas le culot de la rejoindre. Certains membres même ne sont pas capables de postuler à des positions de leadership… Les raisons sont multiples et variées. Je pense que la vie aussi est ainsi faite. Les hommes ne seront jamais au même endroit ensemble. Ceux qui ont pu se mettre ensemble ne pourront jamais s’entendre à 100%. Le plus important c’est ce que chacun gagne du peu de temps qu’il passe ou a passé à AIESEC, car pour moi, chaque expérience compte. Mais pour ça, il faut s’impliquer totalement et être orienté objectif : "The more you give, the more you receive. That is the 50/50 principle of life" "Hey AIESEC" --- "What’s up" pour moi devrait rester "It’s up to you" car c’est à chacun de choisir. Joindre AIESEC est un choix qu’il faut respecter.
  • 24. 24 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. VIII. Qui suis-je aujourd’hui ? Entrepreneur Social, Certifié Project Management de la Fondation Sylvia Bongo, Certifié Entrepreneurship et Business administration d’ALISON, Diplômé en Sciences Humaines et Sociales, Option Population et Développement de l’Université de Yaoundé 1, Technicien en Maintenance des Système Informatique et Réseaux, Webmaster. Je suis CEO Fondateur de l’ONG WEBDEV FOUNDATION (www.webdevfoundation.org ) qui a reçu son existence légale le 8 octobre 2008 par un acte de signature du préfet du département du Mfoundi à Yaoundé. J’ai bien d’autres projets qui seront publiés dans le site web de WEBDEV FOUNDATION. Pour me rejoindre, www.facebook.com/ntienoutchiengue Skype : clotaire.ntienou Gmail : clotaire79@gmail.com www.uafrica.wordpress.com www.summercampcameroon.blogspot.com www.webdevfoundation.blogspot.com
  • 25. 25 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. IX. Remerciements Il est des gens qu’on rencontre et qui concourent à changer vos vies. Du début jusqu’à la fin de mon expérience AIESEC au Cameroun, j’ai fais la rencontre des personnes qui ont su devenir aujourd’hui des personnes importantes dans ma vie. Elles ont été là pour me motiver, m’assister, m’encourager, me redonner confiance, me permettre de me remettre en question… Elles constituent aujourd’hui ma vrai famille car je passe le plus de mon temps à échanger, à parler de projet d’avenir avec elles : Donele Diaze, Francis Tsague, Joël Ngono, Brillant Tako, Claude Takeune, Claude Mouafi. Aristide Kuitche, Léonard Pekwekoh, Denyambe Noupet, Alain Bongbi, Clovis Akemamen, Modèle Tako, Annick Akobe, Carlos Guimatsie, Innocent Awa, Innocent Djiofack, Gislain Tene, Albert Kouoh, Arthur Ateba, Bertrand Antsigue, Sandra Magueya, Pierre Nahoa, Jean Marie Ntsama… Je profite ici pour annoncer mes deux prochains ebook AIESEC qui parleront de : 1. Mon expérience AIESEC comme leader à l’étranger, mes challenges et mes succès avec le Gabon. Il ya beaucoup de personnes non citées plus haut qui apparaitront dans les remerciements du 2ième ebook. 2. Si AIESEC n’était pas le paradis qu’on nous présente. Ici je m’attarderais sur la vie réelle d’un AIESECer avec un héros qui ne sera plus forcément moi. Cet ebook a pour objectif de présenter les réels challenges et frustrations d’un AIESECer afin que l’on comprenne que pour arriver à la grandeur, on vit une réalité hors du commun. Bien d’alumni seront invités à participer à la rédaction de cet ebook.
  • 26. 26 Mon XP AIESEC au Cameroun. clotaire79@gmail.com | +237 77795929 | Clotaire Ntienou © Copyright 2013. All right reserved. X. Les Sigles Utilisés AIESEC. Association Internationale des Etudiants en Sciences Economiques et Commerciales. Elle est devenue de nos jours la plus grande plateforme estudiantine au monde qui permette à ses membres d’explorer et de développer leur potentiel de leadership en vue d’avoir un impact positif dans la société. CC. Congress Committee. A l’échelle internationale dans le réseau AIESEC les Comités d’Organisations (CO) s’appellent ainsi. CCP. Congress Committee President. CCVP IM. Congress Committee Vice President of Information Management. AfroXLDS. Africa on eXchange and Leadership Development Seminar ou Séminaire Africain sur les échanges et le développement du leadership. LCP. Local Committee President. LCVP. Local Committee Vice President. LCVP P. Local Committee Vice President of Project LCVP TM. Local Committee Vice President of Talent Management MC. Member Committee, utilise pour designer le Bureau National PAI. President of AIESEC International Faci. Facilitateur, formateur lors des conférences AIESEC Chair. Modérateur TL. Team Leader. Travaille sous la responsabilité d’un leader PD ou OCP… TL ICX. Team Leader Incoming eXchange. PD. Project Director = Directeur de Projet DT. Development Traineeship aujourd’hui GCDP ou Global Community Development Program. C’est un programme d’échange AIESEC axé sur le volontariat. XP. eXPérience. C’est régulièrement utilisé dans le jargon AIESEC.