SFPE 17 mars 2012 part 2

  • 748 views
Uploaded on

Séminaire de Formation des Présidents élus …

Séminaire de Formation des Présidents élus
Rotary International District 1660
2ème partie

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
748
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. S.F.P.E - 2012
  • 2. Le Plan de Gouvernance du club Rotary
  • 3. « J’ose espérer que le Rotary n’en estpas à se reposer sur un sentiment de satisfaction rétrograde. Il reste tant à faire… Le Rotary se doit d’aller de l’avantpour ne pas risquer de rester à jamais en arrière » Paul Harris, février 1945
  • 4. La Gouvernance dans le Rotary• Le Rotary est organisé sur trois niveaux interdépendants : • Le club • Le district • Le Rotary International (Administration centrale)• Ces trois niveaux agissent dans le cadre d’un plan stratégique et de Gouvernance.• C’est la qualité et l’efficacité l’organisation et de l’interaction de ces différents niveaux qui permettront au Rotary, de faire face aux défis qui sont devant lui.
  • 5. Interconnexion des trois niveaux de gouvernance ROTARYINTERNATIONAL DISTRICT ET FONDATION Board GouverneurBureau Evanston ADG Bureau Zurich Commissions Commissions Secrétariat Coordinateurs LE CLUB AMICALES ET AUTRES CLUBS ORGANISATIONS ROTARYROTARIENNES (CIP, ESF, …) COLLECTIVITÉS
  • 6. La Gouvernance• Pour mettre en œuvre une dynamique de coordination, le R.I a développé les outils stratégiques suivants: ✓ Le Plan Stratégique du Rotary ✓ Le Plan de Leadership de District ( PLD) ✓ Le Plan de Leadership de Club (PLC)• Ces outils constituent les piliers de l’action du Rotary et ils sont en interaction permanente.• Ils sont indissociables et complémentaires.• Il est donc primordial que les présidents de clubs prennent conscience qu’ils doivent accorder à leur district et au R.I autant d’importance qu’à leur club afin que leurs développements respectifs soient coordonnés.
  • 7. Le Plan de Gouvernance du Club Objectif : Avoir une structure administrative qui permette à chaque club de développer sa propre personnalité tout en s’intégrant dans le Plan Stratégique et la Gouvernance du Rotary International
  • 8. Principaux défis et opportunités• Développer et fidéliser un effectif de qualité• Organiser des réunions de qualité pour attirer et fidéliser les nouveaux membres• S’impliquer dans les cinq domaines d’action• Étendre le recrutement au-delà de la Famille du Rotary• Améliorer la continuité et la cohérence
  • 9. Une structure administrative Président ComitéAdministration Relations Programmes Fondation Effectif du club publiques d’actions Rotary
  • 10. Une structure administrative Président ComitéAdministration Relations Programmes Fondation Effectif du club publiques d’actions Rotary Commission Commission Commission Adjoints Commissions du Gouverneur Relations Développement Programmes Fondation publiques de l’effectif Rotary Soutien au niveau du district
  • 11. Le Président d’un club• Il assure la direction du club (qui répond en France aux obligations d’une association loi 1901)• Il met en oeuvre les thèmes du président international et ceux recommandés par son district (gouverneur)• Il encourage le développement de son club et favorise l’étude pour la création de nouveaux clubs.• Il milite pour le développement des ressources de la Fondation Rotary.
  • 12. Fonctionnement d’un Club RotaryRéunions Statutaires Tous les membres Lieu d’information, de formation, -Hebdomadaire- d’ouverture aux invités Commissions Lieu de réflexion, de recherche, Les membres inscrits de mise en place des actions et non-inscrits -Mensuelle- Le Comité Lieu de décisionLes membres « dirigeants » -Mensuelle-
  • 13. Raison d’être Bernard L’Huillier L’adjoint agit par délégation pour soulager laction du Gouverneur :• Communication (montante et descendante), entre le Gouverneur, les Commissions du District et les clubs avec lesquels il coopère.• Soutien administratif des clubs dont il a la charge.
  • 14. Ecouter et motiver Yves Poulain Être le conseil et le support des Présidents élus, entre le SFPE et leur prise de fonction.• Leur apporter toutes les informations dont ils ont besoin.• Les aider à définir leurs objectifs et à établir les documents correspondants, si rébarbatifs soient-ils!.• les aider à le mettre en œuvre le PLC.• Identifier les problèmes éventuels et suggérer les actions à mener pour les régler.• Les convaincre de l’utilité d’aider la Fondation
  • 15. Soutenir, conseiller Pierre Tissier• Recueillir les attentes des clubs. Faire en sorte quelles soient connues, comprises, transmises et traitées.• Motiver les clubs sur les actions soutenues par le District, sur les propositions des Commissions.
  • 16. Promouvoir la transversalité Christian BlanchonLa transversalité, déjà prônée par Michel Bonnet, reste un facteur d’efficacité et devisibilité.Les ADG doivent être des facilitateurs de rencontres entre clubs et sont à leur disposition pour initialiserces rencontres,Deux exemples dans mon groupeESPOIR EN TETE Maisons Laffitte et Houilles-Bezons-Sartrouville privatisent une salle de cinéma et offrent aux spectateurs à la fin de la séance, le verre de l’amitié ce qui permet d’en faire une action de communication du Rotary pour les deux clubs.LA FETE DES VINS ET TERROIRS DE FRANCE • Houilles-Bezons-Sartrouville, Le Vésinet et Maisons-Laffitte. • C’est une action qui est l’exemple même de la transversalité, pendant cinq jours tous les participants rotariens y compris les conjoints (c’est presque une affaire de famille) coopèrent en toute amitié à cette grande manifestation permettant de recueillir des fonds significatifs.
  • 17. Exploiter les bonnes pratiques Marie José Dupont• Identifier les bonnes pratiques• Identifier les actions remarquables• Afin d’en faire bénéficier les clubs et le district
  • 18. Les commissions permanentesEffectif Développer une stratégie de recrutement et de fidélisation des membres.Relations publiques Informer le public sur le Rotary et faire connaître les activités et actions du club.Administration Veiller au bon fonctionnement du club.Actions Planifier et monter des actions humanitaires, éducatives et professionnelles répondant aux besoins locaux et InternationauxFondation Rotary Favoriser un soutien financier à la Fondation Rotary ainsi qu’une participation active à ses programmes.
  • 19. Image et Relations Publiques Jean OZONDER (RC Paris Académies)• Un nouveau nom (voir 3ème axe stratégique du RI)• Une équipe renouvelée et renforcée ✓ Jean-Louis BOURSIN ( RC Paris Académies) ✓ Guylaine COEFFIER (RC Paris Louvre) ✓ Patrice LANGENIER (RC Paris Louvre) ✓ Françoise SCHMITT (RC Paris Champs Élysées) ✓ Philippe VILLETTE ( RC Paris Champs Élysées)
  • 20. Outils de communication• Pour promouvoir l’image et améliorer la notoriété.• Renouveler les outils de présentation du district (dépliants, dossards,…).• Recenser ceux des clubs et proposer des améliorations et/ou des créations dans les clubs.
  • 21. Actions• Au plan local (Clubs) ✓ Recenser les actions existantes dans les clubs. ✓ Aider les clubs n’en ayant pas à en monter.• Au plan local/national (District)  ✓ Amplifier au niveau du district la semaine de la communication. ✓ Organiser la communication autour des actions nationales (Espoir en tête, Banque Alimentaire, Prix divers).• Au plan international ✓ Coopération avec d’autres capitales : ajouter Berlin à Washington DC ?
  • 22. Contacts institutionnels• Médias classiques: presse et audiovisuel.• Médias électroniques: internet, réseaux sociaux.• Entreprises et Institutions.• Monde scolaire et universitaire.
  • 23. Externe vs interne ?Dans tous les cas de figure, travaillermain dans la main avec la communication interne ettout articuler avec le site du district
  • 24. « Heureux qui comme Ulysse communique, et fait un long voyage… »(Joachim Rotary-club du Bellay)
  • 25. COMMISSIONPROFESSIONNELLE SECRETARIAT
  • 26. NON ROTARIENS COMMISSION PROFESSIONNELLEROTARIENS SECRETARIAT
  • 27. NON ROTARIENS COMMISSION PROFESSIONNELLEROTARIENS SECRETARIAT
  • 28. NON ROTARIENS COMMISSION PROFESSIONNELLE FONDATION EFFECTIFSROTARIENS TRESORIER COMMUNICATION EXTERNE PROGRAMMES SECRETARIATPROTOCOLE RYLA
  • 29. BANQUE NON ROTARIENS ALIMENTAIRE COMMISSION PROFESSIONNELLE FONDATION EFFECTIFSROTARIENS ESPOIR EN TETE TRESORIER COMMUNICATION EXTERNE PROGRAMMES SHELTERBOX SECRETARIATPROTOCOLE RYLA
  • 30. BANQUE NON ROTARIENS ALIMENTAIRE COMMISSION PROFESSIONNELLE FONDATION EFFECTIFSROTARIENS ESPOIR EN TETE TRESORIER COMMUNICATION EXTERNE PROGRAMMES SHELTERBOX SECRETARIATPROTOCOLE RYLA
  • 31. BANQUE NON ROTARIENS ALIMENTAIRE COMMISSION PROFESSIONNELLE FONDATION EFFECTIFSROTARIENS ESPOIR EN TETE TRESORIER COMMUNICATION EXTERNE PROGRAMMES SHELTERBOX SECRETARIATPROTOCOLE RYLA
  • 32. LE ROTARIEN
  • 33. LE ROTARIEN CHAMPSSUPPLEMENTAIRES
  • 34. UN DEFI : UNE COMMUNICATION -conforme à la vérité -loyale de part et dautre-susceptible de stimuler la bonne volonté réciproque et de créer de meilleures relations amicales -et bénéfique à tous les intéressés En un mot comme en 4 critères : UNE COMMUNICATION ROTARIENNE
  • 35. UN DEFI :QUE NOUS GAGNERONS ENSEMBLE
  • 36. LE ROTARIEN CHAMPSSUPPLEMENTAIRES
  • 37. Commission Effectifs(Recrutement et fidélisation) José Michel GARCIA (RC Saint-Cloud)
  • 38. Objectifs de la commission• Fidéliser les rotariens• Recruter de nouveaux membres
  • 39. Fidéliser les nouveaux rotariens • Responsabiliser et impliquer les nouveaux Rotariens. • Rendre le club attractif ✓ Accompagner les nouveaux Rotariens et … les autres. ✓ Actions Rotariennes. ✓ Réunions du club animées et vivantes. ✓ Coins de feu. ✓ Sorties.
  • 40. Recruter de nouveaux Rotarien• Chaque action du club doit être loccasion de recruter.• Organiser une manifestation, lors de la semaine de la communication.• Chaque club doit avoir une plaquette correcte, présentant le Rotary et le club.
  • 41. Actions de la commission Effectifs • Suivi des effectifs des clubs. • Comprendre pour chaque club, les départs et les arrivées et les motifs et circonstances. • Pyramide des âges pour chaque club. • Lister les conférences par club. • Liste par club des meilleures pratiques et actions. • Liste des clubs avec moins de 20 membres.
  • 42. Rotaract• Susciter la création de nouveaux clubs en sappuyant sur les adjoints du Gouverneur.• Idéalement, un nouveau Rotaract par groupe de clubs ?
  • 43. Objectifs de développement • Travailler sur un objectif de développement des effectifs sur le district : + 5% net. • Convenir de cet objectif, pour chaque club, avec le club et ladjoint du Gouverneur.
  • 44. EFFECTIFSEvolution des effectifs dans le district 1660 Du 1er juillet 2007 au 19 mars 2012
  • 45. Evolution le 01 Juil 2007District au 01 Juil 2011 01-Juil.-2007 01-Juil.-2008 01-Juil.-2009 01-Juil.-2010 01-Juil.-2011 Membres actifs base Evolution juillet 2011 mars Members Members Members Members Members RI 19 mars 2012 2012 1510 1682 1664 1660 1622 1610 1612 -­‐72 -­‐4,28% 2 1520 1534 1531 1522 1537 1549 1548 15 0,98% -­‐1 1640 1857 1858 1909 1925 1917 1882 60 3,23% -­‐35 1650 1498 1453 1440 1422 1409 1386 -­‐89 -­‐5,94% -­‐231660 2162 2154 2148 2145 2041 2065 -­‐121 -­‐5,60% 24 1670 1487 1455 1487 1519 1520 1512 33 2,22% -­‐8 1680 2013 2048 2087 2089 2057 2011 44 2,19% -­‐46 1690 2376 2393 2357 2339 2305 2306 -­‐71 -­‐2,99% 1 1700 2717 2788 2808 2782 2731 2745 14 0,52% 14 1710 1920 1890 1913 1942 1954 1969 34 1,77% 15 1720 1785 1783 1756 1702 1723 1694 -­‐62 -­‐3,47% -­‐29 1730 2011 2024 2009 2000 1958 1925 -­‐53 -­‐2,64% -­‐33 1740 1681 1675 1700 1694 1639 1634 -­‐42 -­‐2,50% -­‐5 1750 1544 1546 1541 1506 1515 1487 -­‐29 -­‐1,88% -­‐28 1760 2089 2075 2042 2052 2064 2045 -­‐25 -­‐1,20% -­‐19 1770 1770 1749 1745 1737 1727 1685 -­‐43 -­‐2,43% -­‐42 1780 1626 1663 1658 1682 1683 1690 57 3,51% 7 1790 1738 1794 1815 1857 1836 1823 98 5,64% -­‐13        Z  11  Moy 1861 1864 1867 1864 1847 1834                             33490 33543 33597 33552 33238 33019 -­‐252 -­‐0,75%  
  • 46. Un rétablissement réussi• Après 4 années consécutives de baisse• Soit une diminution cumulée de 121 membres• Net redressement depuis juillet 2011: +24 au 19 mars et même + 36 au 26 mars• Bravo Jacques, bravo Philippe, chapeau les clubs dynamiques du 1660!• Et un beau défi pour nous tous!
  • 47. Les programmes officiels du Rotary InternationalIls visent à aider les Rotariens à répondre auxbesoins dans leur collectivité et à travers lemonde.
  • 48. Les programmes du RI• Interact Organisation de service destinée aux 12-18 ans. Plus de 12 300 clubs Interact parrainés par des Rotary clubs sont présents dans 133 pays et territoires.• Rotaract Organisation de service pour les jeunes de 18 à 30 ans. Plus de 8 000 clubs Rotaract parrainés par des Rotary clubs sont présents dans 167 pays et territoires.
  • 49. Les programmes du RI• Unités de développement communautaire (UDC) Parrainées par des Rotary clubs, les UDC permettent à des non Rotariens de gérer des actions au profit de leur collectivité. Il existe plus de 6 800 UDC dans 78 pays et territoires.
  • 50. Les programmes du RI• Amicales professionnelles ou de loisirs et Amicales d’action On compte aujourd’hui près de 70 Amicales du Rotary qui rassemblent des Rotariens, leurs conjoints et des Rotaractiens autour d’une profession, d’une mission ou de loisirs communs. On distingue les Amicales professionnelles ou de loisirs des Amicales d’action.
  • 51. Les programmes du RI• Volontaires du Rotary Les bénévoles inscrits à ce programme effectuent des missions de courte durée à l’étranger pour mettre leurs talents et leur expérience au service d’actions humanitaires• Échanges amicaux Ils permettent aux Rotariens, groupes de Rotariens et à leurs familles de séjourner dans des familles rotariennes à l’étranger et de découvrir ainsi d’autres cultures.
  • 52. Les programmes du RI• Échanges de jeunes Les clubs et districts envoient et accueillent des jeunes de 15 à 19 ans (plus de 8 000 chaque année) qui passent de quelques semaines à une année à l’étranger.
  • 53. Les programmes du RI• RYLA Les séminaires RYLA organisés par les clubs et districts permettent à des jeunes de 14 à 30 ans d’explorer leurs possibilités de développement personnel et de s’initier à la prise de responsabilité.
  • 54. Les programmes du RI• Action d’intérêt public mondial (AIPM) Les clubs et districts nouent des partenariats avec des clubs/districts étrangers dans le cadre d’actions d’intérêt public.
  • 55. Les 5 domaines d’action Piliers de la philosophie rotarienne, ils structurent l’ensemble des activités des clubs.• Action intérieure• Action Professionnelle• Action d’intérêt public• Action Internationale• Action Jeunes Générations
  • 56. Action intérieureEnglobe tout ce qu’un Rotarien doit faire ausein de son club pour contribuer à son bonfonctionnement et sa convivialité.
  • 57. Action professionnelleSon but est de promouvoir une éthiqueélevée et de mettre ses compétencesprofessionnelles au service d’autrui.
  • 58. Action d’intérêt publicComprend l’ensemble des actions etinitiatives du club destinées à améliorer laqualité de vie des membres de sacollectivité.
  • 59. Action internationaleActions humanitaires visant à améliorer lesconditions de vie dans d’autres pays et à faireprogresser l’entente et la bonne volontédans le monde.
  • 60. Action Jeunes générations Former, éduquer, contribuer à faire découvrir d’autres horizons, d’autres cultures, inciter au dialogue, sont les fondements de l’action du Rotary envers les jeunes.
  • 61. Commission Jeunesse Odile ARGO(RC Houilles-Bezons)
  • 62. ActionJeunes générations
  • 63. Objectifs 2012 / 2013• A c c o rd e r t o u t e l a p l a c e q u i rev i e n t à l ’ a c t i o n « J e u n e s Générations » (reconnue en 2010 comme le 5ème domaine d’action du Rotary International ) en renforçant la mise en œuvre des 4 programmes du RI : RYLA, Interact, Rotaract et Youth Exchange • Convaincre les clubs que les jeunes, bénéficiaires des programmes du Rotary ou qui participent aux échanges internationaux : ✓ Constituent un large vecteur de communication pour faire connaître le Rotary (exemple de Nolwenn Leroy) ✓ Contribuent à promouvoir l’entente entre les peuples et la paix dans le monde, répondant ainsi au thème du Président du RI, Sakuji Tanaka : « La Paix par le Service » ✓ Représentent un vivier pour accroître les effectifs des clubs Rotary.
  • 64. Objectifs 2012 / 2013• Fidéliser les relations avec les jeunes et favoriser leur engagement dans des clubs INTERACT et ROTARACT en créant une base de données des anciens bénéficiaires et des passerelles entre les différents programmes Jeunes Générations.• Recenser toutes les actions «  Jeunesse  » réalisées par les clubs pour les valoriser et mutualiser les expériences au sein du District.• Développer le pa rtena riat avec les établissements scolaires et de formation professionnelle dans le cadre d’une Convention signée avec les Rectorats pour promouvoir les programmes du RI et conduire des actions en faveur des publics défavorisés.
  • 65. Objectifs 2012 / 2013• Fidéliser les relations avec les jeunes et favoriser leur engagement dans des clubs INTERACT et ROTARACT en créant une base de données des anciens bénéficiaires et des passerelles entre les différents programmes Jeunes Générations.• Recenser toutes les actions «  Jeunesse  » réalisées par les clubs pour les valoriser et mutualiser les expériences au sein du District.• Développer le pa rtena riat avec les établissements scolaires et de formation professionnelle dans le cadre d’une Convention signée avec les Rectorats pour promouvoir les programmes du RI et conduire des actions en faveur des publics défavorisés.
  • 66. Le Youth ExchangeLe Youth Exchange est un des 9 programmes officiels duRotary International visant à aider les clubs et districts àatteindre leurs objectifs d’action dans leur région comme àl’étranger, tout en développant la camaraderie et la bonnevolonté. • Les Student’s exchange • Les Échanges familiaux d’été • Les Échanges Nouvelles Générations* et • Les RIE (Rencontres Internationales d’Eté).*non mis en œuvre pour l’instant dans le 1660
  • 67. YEO du District 1660Anita GIROT de LANGLADE (RC Les Mureaux-Meulan) Centre Rotarien de la Jeunesse 33 cours A.Thomas – 69003 LYON tél  : 04 78 37 10 95 http://www.crjfr.org
  • 68. Les Échanges scolaires d’un an (Student’s Exchange)Les échanges d’un an s’adressent aux lycéens et lycéennes de16 à 18 ans; ils leur permettent de découvrir un autre pays,de vivre une autre culture et d’apprendre une autre languetout en étant ambassadeur de bonne volonté de leur pays.Ce type d’échange correspond à une année scolairecomplète. La scolarisation est obligatoire. Le jeune estaccueilli par 2 ou 3 familles.
  • 69. ou s! gne znRe join
  • 70. Action ProfessionnelleJean-Luc SCHMERBER (RC Paris Concorde)
  • 71. Équipe● Anne-Marie BORDERIE● Bernard CARLIER● Jean-Marie CAUSSE● Christian DUSCHENE● Daniel DUVOUX● Michèle VALADAUD● Philippe VILLETTE
  • 72. Découverte et accès aux métiers ● Interventions EPIDE. ● Forums des métiers. ● Opération CAP JEUNE. ● Entretiens d’embauche. ● Un jeune, un métier, un Rotarien.
  • 73. Apprentissage et alternance Formation continue● Il s’agit de permettre à ceux qui recherchent un apprentissage ou une formation en alternance de pouvoir mieux approcher les professionnels du Rotary.● Mieux cibler nos contacts avec les responsables de formation continue.
  • 74. Entraide professionnelle Il convient de permettre aux rotariens qui sont en recherche de réorientation professionnelle de pouvoir mieux bénéficier de l’acquis professionnel des rotariens.
  • 75. Partenariat avec HEC● Mise en place d’un coaching pour les jeunes HEC qui se lancent dans la vie active.● Étude éventuelle d’un partenariat avec la Junior Entreprise.
  • 76. Manifestations professionnelles Essayer de monter un ou deux colloques dans l’année.
  • 77. Deux développements spécifiques Annuaire professionnel Réseaux sociaux
  • 78. Vers un annuaire professionnel? ● Avant tout, sondage auprès des clubs sur les attentes ● Choix des classifications ● Définition des fonctionnalités : structure de l’annuaire à mettre en place, mode de diffusion ● Traitement de la confidentialité, protection des données. ● Mise en œuvre matérielle, équipe d’étudiants indispensable=budget + aide des ADG.
  • 79. Nouveaux réseaux sociaux● Réflexion fondamentale pour l’avenir du ROTARY. Des réticences subsistent, mais c‘est déjà une réalité. Une opportunité à ne pas manquer.● Deux étapes :✓ 2012 phase interne entre rotariens Table ronde du 14 mars 2012, état des lieux, sensibilisation, premiers exemples d’applications.✓ 2013 phase externe : ouverture vers les non rotariens, image du Rotary, e-notoriété, recrutement, sponsoring.
  • 80. Relations Internationales Marc BOSSY (RC La Celle St Cloud Bougival)
  • 81. L’équipe● Maryna Grytsenko, RC de Clamart● John Kedziersky, RC de Garches /Marnes-la-Coquette/Vaucresson● Stéphane Ledoux, RC de Levallois
  • 82. Les grands axes● Informer les clubs du District sur les actions internationales du Rotary. ✓ Organisation d’une réunion d’information en septembre 2012 à l’attention des responsables des Actions Internationales de chaque club. ✓ Élaboration d’un guide présentant les différents concours financiers du Rotary International et de sa Fondation aux actions des clubs. ✓ Améliorer la visibilité et l’efficacité de la Maison des Rotariens; publication d’une plaquette bilingue, voire trilingue.
  • 83. Les grands axes● Mettre en exergue et soutenir les actions réalisées grâce à la coopération de plusieurs clubs (valeurs de la transversalité).● Recenser les clubs contacts étrangers des clubs du District 1660.● Favoriser les relations avec les clubs étrangers.✓ Distinguer un club du District 1660 à l’occasion d’une soirée de gala de la Commission Internationale✓ Organisation d’un concours de la meilleure photographie illustrant les actions internationales des clubs du District 1660
  • 84. Les dates à retenir● 30 novembre 2012 : Forum Rotary de la Paix à Berlin● Mars 2013 (date à confirmer selon calendrier du Gouverneur) :✓ Soirée de la Commission Internationale.✓ Remise du prix de la meilleure photographie illustrant les actions des clubs du District 1660
  • 85. Actions internationales multi clubs Partenariat PASTEUR• Action Palu Niger lancée par Versailles Parc : terminée.• Action Palu Dakar menée par Paris Alliance: en cours.• Extension a d’autres districts: à promouvoir.• Relais pour le Pasteurdon en 2012 ?• Insertion du Rotary sur le site Pasteur demandée.• Visite officielle de Kalyan BANERJEE à l’Institut Pasteur le 12 mars.
  • 86. Action INSTITUT PASTEUR & ROTARY Malaria 2012 A Global Grant for Institut Pasteur03/19/2012 Dakar (Sénégal) 1
  • 87. Malaria in the world today• A deadly illness, just after AIDS and Tuberculosis• 3.3 billion people directly concerned• 243 million malaria-infected people/year• 870 000 death /year(including 89 % african children) 2
  • 88. In 2012, a global grant:lead by•R.C. PARIS ALLIANCEafter RC VERSAILLES PARCin Niger in 2011driven by• INSTITUT PASTEUR in PARIS• INSTITUT PASTEUR in DAKAR,Local sponsor clubRC DAKAR ALMADIES (SENEGAL) 3
  • 89. GLOBAL GRANT 25008 (Versailles Parc, 2011)• CONTRIBUTIONS OF D1660 AND CLUBS 34170 $ • DDF CONTRIBUTION 24679 $• ROTARY FOUNDATION CONTRIBUTION 41764 $ TOTAL : 100613 $
  • 90. GLOBAL GRANT 25008 (Versailles Parc, 2011) 21 CLUBS CONTRIBUTED FINANCIALLY 18 RC of 1660 1 Rotaract 2 german contact clubs
  • 91. About malaria in SenegalMalaria has been decreasing in Sénégal• 1700 deaths/year in 2006 – 600 in 2009• 295 000 cases in 2008, 174 000 in 2009BUT,new risks in 2010, because:• Resistance of parasits (P. falsiparum) against medical treatments• Resistance of mosquitoes against insecticides: 8% in 2007 v. 47% in 2010• Significant loss of acquired immunity (that means increased risks to be infected) 6
  • 92. Aims:• Typing of high-risked people in the senegalese population from 2 test-villages.• Early typing of malarial fever to give a suitable treatment and not a general one against other infectious illnesses.• Control of the progress against malaria and control of the residual endemic level.• Development of a method to be applied everywhere in Senegal and in Africa. 7
  • 93. GLOBAL GRANT 25849• CLUBS Contributions 28511$ • DDF contribution 24026$ • ROTARY FOUNDATION CONTRIBUTION (under review) 38282$ TOTAL : 90819$Financing medical equipment and the training of senegalese workforce2012.03.31 8
  • 94. Situation actuelle• Engagements des clubs au 31.03.2012:• Louveciennes Marly, Paris La Défense,Paris Quai d’Orsay,Orsay, Taverny, Versailles, Versailles Parc pour un montant cumulé de 17000 $• Il en faut encore 11000 pour arriver aux 28000 $• Paris Alliance apportera une contribution significative• Qui d’autre?• Participez à ce partenariat exemplaire!• (Brochure dans vos dossiers)03/29/12 9