• Save
Les tendances du e commerce sur facebook
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Les tendances du e commerce sur facebook

on

  • 2,887 views

Peut-on faire des ventes sur Facebook ?

Peut-on faire des ventes sur Facebook ?

Statistics

Views

Total Views
2,887
Views on SlideShare
2,662
Embed Views
225

Actions

Likes
4
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 225

http://www.nextia.fr 225

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les tendances du e commerce sur facebook Les tendances du e commerce sur facebook Presentation Transcript

  • Les tendances du e-commerce sur Facebook
  • SOMMAIRE • I. Chiffres clés : Facebook et le e-commerce • II. Les volontés de marchandiser Facebook • III. Les deux applications les plus utilisées • IV. Notre avis 2
  • I. CHIFFRES CLES : FACEBOOK ET LE E- COMMERCE 3 View slide
  • I. CHIFFRES CLES : FACEBOOK ET LE E-COMMERCELES CHIFFRES CLESLe e-commerce en 2010 c’est :• Un chiffre d’affaires qui dépasse le cap des 30 milliards d’euros, soit une augmentation de 26% par rapport à 2009.• 81.900 boutiques en ligne.• 27,9 millions de Français achètent sur Internet, soit une augmentation de 17% par rapport à 2009.L’an passé, le panier annuel du cyberacheteur s’est hissé à 1100 euros pour 12 achats par an…, soit un achat moyen de 91 euros.Les craintes vis-à-vis de ce canal de distribution semblent définitivement levées.La preuve, les seniors s’y mettent avec des achats en hausse de 73% !Alors que Facebook prend place dans tous les sites Internet et toutes les boutiques en ligne pour que les Internautes deviennent « fans » des pages, est-ce que ce dernier va devenir un énorme carrefour du e- commerce ? Est-ce que les usagers de ce réseau social passeront une partie de leur temps à faire des achats?Nous sommes tous conscients quaujourdhui les medias sociaux sont de véritables sources daudience, alors pourquoi pas faire du chiffre directement là-bas… 4 View slide
  • I. CHIFFRES CLES : FACEBOOK ET LE E-COMMERCE LES CHIFFRES CLES A l’avenir : • 45 milliards d’euros prévus pour le e-commerce en 2012. • Le nombre de boutiques en ligne devrait franchir le cap des 100 000 cette année. Facebook : Une étude menée en juin 2010 sur 476 responsables e-commerce montre à quel point Facebook est devenu un levier d’acquisition de clients. • 76% prévoient d’inclure Facebook dans leur stratégie commerciale pour générer plus de trafic sur leur site. • 26% des e-commerçants envisagent de lancer leur propre application Facebook. • 44% envisagent de lancer un micro-site. Si 20% ne sont pas encore sûrs d’inclure Facebook dans leur stratégie, le réseau social n’est catégoriquement exclu que par 2% des responsables e-commerce. Les réseaux sociaux ne servent plus seulement à cultiver son réseau personnel : les sites e-commerce les utilisent pour augmenter leurs ventes et y trouver des clients. 5http://reyt.net/e-commerce/facebook-exclu-par-seulement-2-des-e-commercants/2717
  • II. LES VOLONTES DE MARCHANDISER FACEBOOK 6
  • II. LES VOLONTES DE MARCHANDISER FACEBOOKDE NOMBREUX AVANTAGESFacebook présente aujourd’hui de nombreux avantages pour les responsables web :• De plus en plus tendance chez les e-commerçants parce que Facebook est désormais devenu un média incontournable dans la vie de chacun.• Vendre sur Facebook permet de disposer au même endroit d’une communauté de clients potentiels, d’une boutique, et d’un service après-vente efficace en créant une liste de discussion autour de sa marque et de ses produits.• Les fonctionnalités de partage, de « j’aime » une page qui sont devenues beaucoup plus efficaces que l’envoi d’un e-mail à un ami.• Toucher une cible particulière qui passe beaucoup de temps sur cette plateforme (55mn/jour).• Un moyen d’étendre gratuitement votre surface de vente à votre communauté Facebook.• Créer du viral dans le relais de ses nouveautés, promotions, opérations marketing.• Présenter ses produits et discuter avec ses clients pour en assurer la promotion.• Ecouler ses stocks à prix discount en invitant tous ses amis à profiter de remises exceptionnelles.• Améliorer le référencement naturel de son site e-commerce associé à son profil Facebook. 7
  • III. LES DEUX APPLICATIONS LES PLUS UTILISEES 8
  • III. LES DEUX APPLICATIONS LES PLUS UTILISEESPAYVMENT• Un moyen rapide, facile et gratuit de rajouter une fonctionnalité e-commerce qui disposent des principales fonctionnalités indispensables sur son site web. Si vous possédez déjà un site e-commerce, Payvment viendra s’interfacer avec afin de proposer vos produits sur votre page Facebook.• L’avantage est la possibilité d’acheter avec un seul « panier » et donc de payer les achats en une fois, même si les articles commandés le sont auprès de marchands différents. Ils pourront naviguer de façon transversale aux boutiques, par article, meilleures ventes…• De plus, les clients pourront, grâce aux fonctionnalités communautaires de Facebook, partager des produits, voir ce que leurs amis ont « aimés », rédiger des avis et obtenir des recommandations de produits basés sur les centres d’intérêt mentionnés dans leur profil et finaliser leurs achats sans quitter le site. 9
  • III. LES DEUX APPLICATIONS LES PLUS UTILISEESUN EXEMPLE DE SITE UTILISANT PAYVMENT La fonctionnalité « j’aime » permet de montrer ce que l’onWarehouse Skateboard aime à ses amis Facebook et donc ce qu’ils sont susceptibles d’aimer également. Un panier commun à Un message qui incite Facebook et au site internet les internautes à qui permet de payer sans « aimer ». sortir de Facebook.Une possibilité intéressante :mettre dès la page d’accueil de laboutique les articles recommandés 10pour inciter les internautes.
  • III. LES DEUX APPLICATIONS LES PLUS UTILISEESBOOSKETUne offre gratuite, sans frais de transaction pour vendre ses produits directement à travers sa page Fan.Quelques mots clés :• Personnalisation : une boutique à vos couleurs.• Partage : toute la puissance de la viralisation de Facebook pour faire recommander vos produits par votre communauté.• Import de catalogue : une mise à jour de votre catalogue simplifiée avec nos outils dimport par fichier csv ou xml. Boosket est également compatible avec de nombreuses solutions e-commerce.• Accès aux fans uniquement : mise en place des opérations de recrutement et récompenser votre communauté en restreignant laccès à votre boutique à vos fans uniquement.• Navigation : des fonctionnalités de navigation pour faciliter la recherche de produit à travers votre catalogue.• Promotions : faites bénéficier votre communauté de vos bons plans et de vos offres promotionnelles.• Mettre en avant : donnez plus de visibilité à certaines de vos offres, et faites les apparaitre marqués dun ruban en 1ère page de votre catalogue.Boosket permet d’acheter directement sur la page Facebook seulement via paypal pour la version gratuite.Néanmoins, il permet de montrer le visuel du produit ainsi que son prix et redirige ensuite vers les pagesproduits de votre site marchand.www.boosket.com/ 11
  • III. LES DEUX APPLICATIONS LES PLUS UTILISEESUN EXEMPLE DE SITE UTILISANT BOOSKET Viralité par la fonctionnalité « j’aime ». Les plus de Boosket : ses fonctionnalités • Pour accéder directement à une catégorie. • Pour trier les articles : par prix ou par promotion. • Le choix de l’affichage des articles : par grille ou par liste. De plus, Boosket permet une personnalisation, c’est-à-dire une boutique à vos couleurs. • Partager : en plus de la fonction « j’aime », il est également possible de partager ses articles préférés avec ses amis et cela est plus efficace que l’envoi d’un e-mail à un ami. • Voir l’offre : cette fonctionnalité renvoie au site internet de naf- naf. 12
  • IV. NOTRE AVIS 13
  • IV. NOTRE AVISPRESERVER LE « ONE TO ONE »• La tentation est grande de réaliser du chiffre d’affaires sur une communauté, c’est un peu comme avoir un magasin tout le temps plein, qui ne ferme jamais.• Un utilisateur moyen a 130 amis. Il fait 8 demandes d’amis par mois. Il consacre 55 minutes par jour à Facebook. En moyenne, 9 fois par mois un utilisateur clique sur le bouton “like” et laisse 25 commentaires. Un utilisateur devient fan de 4 ” fan pages /groupe ” par mois et est invité à 3 évènements par mois. Il est enfin membre de 13 groupes. On imagine le potentiel viral…• Toutefois, nous pensons qu’il ne faut pas lancer une « f-shop » sans comprendre pourquoi votre audience vous suit sur facebook.• Il est souhaitable dans un premier temps d’imaginer une f-shop en complément de votre boutique en ligne, soit par de la redirection vers cette dernière, soit en imaginant des ventes privées, des bons plans ou des réductions réservées à votre communauté.• Cela permet ainsi de conserver ce lien privilégié « one to one » qui existe entre votre fan et vous. 14