Conflits Territoriaux En Catalogne
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Conflits Territoriaux En Catalogne

on

  • 1,185 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,185
Views on SlideShare
1,183
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

1 Embed 2

http://www.linkedin.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Conflits Territoriaux En Catalogne Conflits Territoriaux En Catalogne Presentation Transcript

  • CONFLITS TERRITORIAUX EN CATALOGNE QUART CINTURÓ, LIGNE THT SENTMENAT-BAIXÀS ET CANAL SEGARRA GARRIGUES Moisès Jordi Pinatella Néstor Cabañas López Observatori de projectes i debats territorials de Catalunya Gener de 2010
    • Opposition des communautés locales à la construction d’infrastructures et projets territoriaux car:
      • Affectent leur bien-être et qualité de vie
      • Affectent l’image du lieu et son attractivité
    • Elles sont situées principalement dans les zones humanisées périurbaines où s’accentue le conflit entre les besoins de croissance et la préservation des valeurs du territoire:
      • naturelles, culturelles, paysagistiques, sociales, économiques, symboliques…
    CONFLITS TERRITORIAUX
    • Dans les cas d’étude il n’y a eu aucun procès officiel de participation citoyenne
    • Fonctionnement du débat:
      • Système légal: allégations
      • Organisation des mouvements adversaires comme lobby de pression
    CONFLITS TERRITORIAUX
  • CONFLITS TERRITORIAUX Système politique et administratif ÉTAT INFRASTRUCTURES D'INTÉRÊT GÉNÉRAL COMMUNAUTÉ AUTONOME PLANIFICATION TERRITORIALE INFRASTRUCTURES REGIONAUX ENVIRONNEMENT PAYSAGE COMMUNE URBANISME
  • LE QUART CINTURÓ (QUATRIÈME ROUTE PERIPHÉRIQUE)
    • Région métropolitaine de Barcelona: 5 millions d’habitants
      • 10% du territoire catalan et 68% de la population
      • Barcelona est, après Paris, la deuxième agglomération métropolitaine le plus dense d’Europe
    • Seconde moitié du XX siècle: croissance de Barcelona vers l’intérieur
    • Autopiste AP-7 . Double fonction:
      • Articulation de la mobilité interne
      • Corridor de passage Péninsule Ibérique-Europe
    1 CONTEXTE TERRITORIAL
  •  
  •  
  • 1880 1956 1992
  • AP-7
  • AP-7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    • 1966: Plan directeur territorial de la zone Métropolitaine de Barcelona. Boulevard périphérique métropolitain
    • 1993: Plan directeur d’infrastructures. La quatrième route périphérique fait partie de l’axe Méditerranée (Alacant - frontière française) parallèle à l’AP-7
    • 1995: La rédaction de l’étude informative de la Quatrième Route Périphérique / Quart Cinturó Abrera-Sant Celoni est attribuée
    • 1998: Le tronçon entre Granollers et Sant Celoni est rejeté en raison de fort impacte environnemental
    • 2001: L’étude informative du premier tronçon Abrera-Terrassa est approuvé
    • 2007: Commence la construction du tronçon Abrera-Terrassa
    2 PROJET
  • Quart Cinturó 50 Kms Possible extension vers le sud Possible extension vers le nord
  • AP-7 Quart Cinturó
    •  POUR
    • Associations d’entrepreneurs
    • Convergència i Unió (CiU): parti au pouvoir en Catalogne jusqu’en 2001
      • Solution à la congestion de la Région Métropolitaine
      • Alternative à la AP-7
      • Connexion de marchandises avec l’Europa
      • Résolution des problèmes de mobilité interne
    3 DÉBAT
    •  CONTRE
    • Campanya contra el Quart Cinturó (écologistes)
    • Unió de Pagesos (rassemblement paysan)
    • Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) et Iniciativa per Catalunya-Verds (ICV): partis minoritaires au pouvoir en Catalogne depuis 2003
      •  Impacte environnemental et paysagistique: zones agricoles et forestières
      • Pression urbanistique (résidentiel et industriel)
      • Potentialisation de la mobilité en transport privé en détriment du réseau ferroviaire
    3 DÉBAT
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    • 2003: Nouveau gouvernement de gauche en Catalogne:
      • Partit dels Socialistes de Catalunya (PSC): en faveur mais avec des nuances
      • Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) i Iniciativa per Catalunya-Verds (ICV): en contre
    • Se repose le débat de la Quatrième Route Périphérique:
      • Quart Cinturó  Ronda del Vallès
      • Voie de passage alternative à l’AP-7  boulevard périphérique pour la mobilité interne au Vallès
      • Trois voies  Deux voies
      • Les liens sont peux nombreux  Liens à chaque noyau urbain
      • Tronçons dans des zones agricoles et forestières  Tronçons proches aux espaces urbains
      • Son extension vers le nord et vers le sud est rejetée
    • Actuellement la plupart du tracé (Terrassa-Granollers) continue en discussions
    4 ÉPILOGUE
  • Ronda del Vallès 50 Kms Possible extension vers le sud REJETÉE Possible extension vers le nord REJETÉE
  • AP-7: corridor de passage Ronda del Vallès: mobilité interne
  • INITIALE FINALE Zones agricoles et forestières
  • INITIALE Trois voies Zones agricoles et forestières Liens peux nombreux FINALE Deux voies Tronçons proches aux espaces urbains Liens à chaque noyau urbain Zones agricoles et forestières
  • LIGNE À TRES HAUTE TENSION SENTMENAT-BESCANÓ-BAIXÀS
    • 4 lignes électriques d’interconnexion Espagne - France: 1400 MW
      • 3% demande maximale / UE recommande 10%
    • Moratoire à l’État espagnol de nouvelles centrales nucléaires
    • Excédents énergétiques nucléaires en France
    • Croissance annuelle de la demande: 5%
    • Inexistence de génération d’énergie au nord-est de la Catalogne (comarques de Girona)
    • Comarques de Girona et Languedoc-Rousillon: importance du secteur touristique
    1 CONTEXTE TERRITORIAL
  • Mougerre-Arkale 220 kV Cantegrit-Hernani 400 kV Pragnéres-Biescas 220 kV Baixàs-Vic 400 kV
    • Années 80: Accord pour augmenter l’énergie fournier par France 1.400  2.400 MW
    • 2001: Sommet de Perpignan. Ligne électrique de 400 kV entre Sentmenat (Barcelona)-Bescanó (Girona) et Baixàs (Perpignan)
    • 2006: Le projet exécutive du premier tronçon est approuvé : Sentmenat-Bescanó
    • 2008: Commence la construction Sentmenat-Bescanó
    • Avant-projet deuxième tronçon Bescanó-Figueres
    2 PROJET
  • Mougerre-Arkale 220 kV Cantegrit-Hernani 400 kV Pragnéres-Biescas 220 kV Baixàs-Vic 400 kV Baixàs-Sentemenat 400 kV
  • 400 kV 200 kilomètres Une tour les 300-400 mètres 60 m 35 m 400 m2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    •  POUR
    • Gouvernement de l’Espagne
    • Gouvernement de la France
    • Associassions d’entrepreneurs
      • Améliorer la interconnexion entre l’Espagne et l’Europe
      • Fournir le Train a Grande Vitesse Barcelona-Perpignan
      • Renforcer le fournissement électrique des comarques de Girona
    3 DÉBAT
    •  CONTRE
    • Institutions locales des comarques de Girona et le Languedoc – Roussillon (AMMAT i Sydeco THT66)
    • Entités écologistes (Plataforma No a la MAT et Non a la THT)
      • Impact environnemental et paysagistique
      • Effets negativés des champs électromagnétiques sur la santé
      • Conséquences négatives pour le tourisme
      • Système énergétique basé sur la génération d’énergie renouvelable en espaces proches à la consommation
    3 DÉBAT
  •  
    • 2003-2009: Modifications continues du projet à cause du débat i médiation du commissaire européen Mario Monti (conflit transfrontalier)
      • Enterrement du tronçon transfrontalier: 60 kilomètre entre Figueres et Baixàs
        • Réduit l’impact sur les Pyrénées et sur le plaine du Roussillon
        • Coût entre quatre et dix fois supérieur
      • Possibilité d’enterrement d’autres petits tronçons: espaces naturelles et urbains
      • Compactage avec des lignes préexistantes: 132 kV e 220 kV
      • Éloignement de la ligne des espaces urbains (500 m) et maisons isolées (100 m)
      • Tracé proche aux infrastructures existantes (autopiste et TGV)
      • Éloignement d’espaces naturales
    • Actuellement la plupart du tracé (Bescanó-Baixàs) continue en discussions
    4 ÉPILOGUE
  • Proximité a espaces urbains: Manlleu Proximité a espaces naturelles forestières: Santa Magdalena Proximité a espaces urbains: Aiguaviva Proximité a espaces naturelles de montagne: vall del Tec Proximité a espaces d’intérêt rural: Vilademuls Proximité a espaces naturelles de montagne: Salines-Bessagoda TRONÇONS REJETÉE Proximité a l’aéroport TRONÇON FINALE
  • Proche aux infrastructures existants: autopiste et TGV Compactage avec des lignés préexistantes Enterrement 60 Kms Figueres-Baixàs Éloignement des espaces urbains Mais l’impact ne disparaît pas… Éloignement d’espaces naturels: Salines-Bessagoda
  • CANAL SEGARRA-GARRIGUES
    • Plana de Lleida : la plaine la plus étendue de la Catalogne. Croisée par le fleuve Segre
    • 1853: Canal d’Urgell . Permet l’irrigation de 70.000 hectares
    • Le secteur Est de la plaine de Lleida qui ne profite pas du canal, en déclin économique et démographique tout au long du siècle XX
    1 CONTEXTE TERRITORIAL
  • Plana de Lleida
  • Canal d’Urgell Riu Segre IRRIGATION TERRAIN SEC
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    • 1957: Plan d’exploitation totale du fleuve Segre par le rigole de la Segarra et les Garrigues
    • 1994: Déclaration d’intérêt général
    • 2001 SEO-Birdlife dénonce le projet à la UE: la transformation à irrigation détruira l’habitat des oiseaux steppiques, en danger d’extinction en Europe
    • 2003: Commence la construction. Canal principal: 84,7 kilomètres
    2 PROJET 70.000 hectares d’irrigation 47.000 de transformation à irrigation 23.000 de soutien à l’agriculture existante (céréale d’hiver, oliveraie, vigne, amandier..)
    • 2004: La UE oblige à exclure certaines zones d’irrigation en tant que Zones de Spéciale Protection d’Oiseaux (Réseau Nature 2000)
  •  
  •  
  •  
  •  
    •  POUR
    • Gouvernement catalan
    • Paysannerie
      • Opportunité de croissance économique
    •  CONTRE
    • Union Européenne
    • SEO Birdlife
      •  Menace oiseaux steppiques, en danger d’extinction à Europe
    3 DÉBAT
    • Gouvernement de Catalogne: Déclaration du 42.000 ha (60%) Zone de Spéciale Protection d’Oiseaux:
      • Diminution des zones prévues par la culture d’irrigation (maïs, fruitiers…)
      • Compensation avec des aides agro-environmentales
      • Utilisation de l’eau plus durable
      • Irrigation de soutient à l’agriculture existante (céréale d’hiver, oliveraie, vigne, amandier…)
    • Utilisation de l’eau pour autres finalités :
      • Domestique, élevage et industriel
      • Ludiques: champs de golf, parcs, navigation en marais
    4 ÉPILOGUE
    • Valorisation du patrimoine culturel et environnemental de l’agriculture en sec (architecture rural, terrasses, murs de pierre, cabanes, oliveraies, chêne, oiseaux steppiques, gastronomie…): tourisme durable
    • Implantation d’une irrigation plus modérée, sans chercher une grande transformation du milieu rural, insérée dans les dynamiques locales et en profitant des valeurs culturels et naturels existants
    • Le Canal Segarra-Garrigues continue en construction et le premier tronçon a été inauguré
    4 ÉPILOGUE
  •  
    • La perception des conséquences de la construction d’une infraestructure (hydraulique, routière, électrique…) a changé:
      • Avantages : économiques et sociaux
      • Désavantages : patrimoine naturel et culturel, santé, bien-être, qualité de vie, tourisme, changements sociaux accentués…
    • Le débat publique (bien que sans procès officiel de participation) entraîne modifications au projet jusqu’ arriver a des situations de plus consens
    • Le résultat final, en général, un projet qui mieux satisfait tous les valeurs du territoire (économiques, sociales, culturales, environmetnales…)  plus inséré dans la réalité du territoire
    CONCLUSIONS
    • Les débats et conflits territoriaux sont une source d’ innovation et apprentissage et aident à construire socialement l’intérêt général
    • Profiter du conflit, pas comme un espace de paralyse, mais comme une opportunité par des solutions créatives
    • Il faut promouvoir les procédures de participation officielles , bien organisés, ouvertes et dialogués
    CONCLUSIONS
  • Moisès Jordi Pinatella Néstor Cabañas López Gener de 2010 territori.scot.cat