Your SlideShare is downloading. ×
Dossier Agglo
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Dossier Agglo

570
views

Published on

La Communauté d’agglomération de Mulhouse compte deux écoles d’ingénieurs renommées, ENSISA et ENSCMu. Temoignages d'anciens ...

La Communauté d’agglomération de Mulhouse compte deux écoles d’ingénieurs renommées, ENSISA et ENSCMu. Temoignages d'anciens ...


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
570
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. le dossier de l’ Agglo ENSEIGNEMENT Le rayo d’ingén La Communauté d’agglomé- ration compte deux écoles d’ingénieurs renommées, qui forment leurs étudiants dans des domaines aussi divers que la chimie, le textile, la mécanique ou l’informatique. Nombre d’entre eux ont intégré des entreprises prestigieuses et mené des carrières brillantes. Souvenirs et impressions de leurs années de formation... L ’Université de Haute-Alsace compte deux écoles d’ingénieurs : l’École natio- nale supérieure de chimie de Mulhouse (Enscmu) et l’École nationale supérieure d’ingénieurs Sud-Alsace (Ensisa*). Ces deux écoles accueillent chaque année près de École de chimie Enscmu Créée en 1822 65 élèves en moyenne par an Cinq spécialisations en 3e année : • chimie organique, • bioorganique et thérapeutique, • sécurité et environnement matériaux et polymères, • chimie verte (nouveauté 2009), • formulation et cosmétologie (nouveauté 2009). Formation franco-allemande Bachelor prévue à la rentrée 2010. 12 L’agglo Mulhouse Sud Alsace - Sept-Oct 2009
  • 2. SUPÉRIEUR nnement des écoles nieurs mulhousiennes 200 étudiants dans des domaines aussi divers que la chimie, la mécanique, le textile, les techniques de l’information et de la commu- nication (TIC)... Alliant théorie et travaux pra- tiques, notamment en laboratoire de re- cherche, ces formations laissent également une large part à l’expérience en milieu profes- sionnel, à travers stages et travaux de Hervé Adam, groupes. Près de la moitié du cursus reste pra- 54 ans, responsable de laboratoire, Rhodia (États-Unis) tique ou en lien avec le monde professionnel. Hervé Adam est sorti de l’Enscmu en 1986. Il a complété sa formation d’ingénieur Cette qualité d’enseignement à la fois tech- par un DEA et un Doctorat en chimie organique macromoléculaire, à Mulhouse. nique et professionnel assure des débouchés Après plusieurs postes chez Rhodia dans la recherche et le développement, le aux jeunes étudiants. Preuve en est : 90 % marketing et le management, il est aujourd’hui responsable de laboratoire aux des diplômés de l’Enscmu et de l’Ensisa trou- États-Unis et du management des ressources mondiales. vent un emploi ou poursuivent leur formation Une bonne formation est absolument indispensable pour débuter une carrière. L’une à la sortie de l’école. Une performance qui ne des forces de l’Ecole de chimie de Mulhouse, et sa spécificité par rapport aux autres se dément pas lorsqu’on étudie les carrières écoles, réside dans la qualité de son enseignement, notamment en chimie organique et des anciens : nombre d’entre eux ont intégré chimie des polymères. Cet apprentissage a été important pour le développement de ma de grandes entreprises, certaines parmi les carrière et reste d’ailleurs mon domaine d’action. plus prestigieuses, et parfois à des postes Je n’ai que des bons souvenirs de l’École de chimie de Mulhouse. Elle offre une très stratégiques. Quelques anciens témoignent bonne formation et je n’hésiterais pas à recommander des gens qui en sortent. D’autant de leur parcours professionnel et des atouts plus qu’aujourd’hui, les étudiants sont mieux préparés à l’expatriation. Ils ont souvent que leur a apportés leur formation. I des stages et échanges avec l’étranger. Même si, d’après mon expérience, c’est avant * L’Ensisa est née de la fusion de deux écoles tout l’excellence de la formation technique qui fait la différence. Les Américains sont d’ingénieurs : l’École de textile (Ensitm) et très conciliants avec les étrangers concernant la langue. Au sein de l’entreprise, ce sont l’École des sciences appliquées (Essaim). les compétences techniques qui amènent à la reconnaissance professionnelle. I Sept-Oct 2009 - L’agglo Mulhouse Sud Alsace 13
  • 3. le dossier de l’ Agglo Rémi Parent, 47 ans, manager sécurité et coordination opérationnelle chez Arianespace (Guyane) Rémi Parent a été responsable de production chez Air Liquide (division spatiale) en Guyane, avant d’intégrer l’Ecole de chimie de Mulhouse. Sorti en 1997, avec une spécialisation “sécurité dans l’industrie chimique”, il entre d’abord chez Givaudan (Genève), puis chez Arianespace à Kourou en 2005. La quinzaine de personnes qui compose son service s’assurent que tout se passe bien sur les sites de lancement (Ariane 5, Soyouz, Véga...) dans le respect de la sécurité humaine et des installations, et dans les conditions de conformité réglementaire. À ma connaissance, l’Enscmu est la seule école à proposer l’option “sécurité dans l’in- universitaire en contrat avec des entre- particulières. Les matières dangereuses sont dustrie chimique”. Cette spécialisation m’a prises. Cette expérience et cette formation nombreuses et dans des quantités énormes : permis d’effectuer ma troisième année, ainsi m’ont été très utiles pour me “vendre” en- pour Ariane 5, environ 500 tonnes de que mon DESS, à Barcelone. J’y ai réalisé une suite et accéder à mon poste actuel. poudre, 300 m3 d’hydrogène, 150 m3 d’hy- thèse professionnelle dans un laboratoire Les conditions d’un site de lancement sont drogène liquide. Il s’agit aussi de coordon- 14 L’agglo Mulhouse Sud Alsace - Sept-Oct 2009
  • 4. ENSISA Dominique Malfait, Née en 2006 de la fusion de l’Ensitm (née en 49 ans, PDG de Labonal (Bas-Rhin) 1861) et de l’Essaim (créée en 1989) Issu d’une famille « textile » du Pas-de-Calais, Dominique Malfait a suivi la for- 120 élèves en moyenne par an mation de l’Ensitm, dont il est sorti en 1985. Il intègre alors la société Labonal, Cinq filières : fabricant de chaussettes, intéressé par la formation commerciale d’un an que la • mécanique, société lui propose. Successivement responsable de développement des nou- • système et signaux, veaux produits, responsable qualité, responsable de fabrication, directeur de • textile et fibres, • informatiques et réseaux, production..., il reprend la société Labonal en 1999, lorsque le groupe Kindy • système de production : nouvelle formation décide de fermer l’usine. Il dirige aujourd’hui 120 personnes à Dambach et 35 d’ingénieur en alternance (1/3 du temps en dans une filiale tunisienne. entreprise) en 2009. ner les 98 entreprises, soit 400 personnes, qui interviennent sur le site, pour qu’elles Chacun construit son parcours profession- achats, à la distribution... et attendent des puissent effectuer leur tâche en toute sécu- nel, dans le domaine de ses études ou non, salariés ayant une bonne connaissance du rité, sans se gêner. Enfin, il nous faut tra- mais une bonne formation reste une clé tissu. vailler en conformité avec les normes régle- d’entrée dans la vie active. Pour ma part, j’accueille régulièrement des mentaires, qui compliquent parfois notre Dans la branche textile, il existe deux stagiaires de l’Ensisa et envoie mes an- tâche. Par exemple, la réglementation oblige écoles : Roubaix et Mulhouse. Aujourd’hui, nonces d’emplois à l’école. Mais j’ai globa- à respecter un effectif réduit dans les en- le domaine d’action de l’Ensisa est plus lement peu de réponses. L’habillement ceintes pyrotechniques. large qu’auparavant, mais la formation textile n’a pas bonne presse. Les étudiants Dans le milieu spatial, la tendance est à l’em- reste assez pointue. L’école propose un sont plus motivés par le textile technique bauche de généralistes (École des Mines, fort partenariat avec les centres de re- (automobile). Centrale...). Depuis ma prise de poste, Aria- cherche et de nombreux échanges avec Pourtant, nous faisons un métier passion- nespace a embauché un autre chimiste. des entreprises de secteurs et pays diffé- nant. Quand vous goûtez au textile, la pas- Preuve qu’une formation scientifique de rents. C’est un atout indispensable. sion vous prend. Ma femme en est un base représente un atout. L’enseignement La formation de l’Ensisa a évolué en même autre exemple. Après l’Ensitm, elle a pour- des ingénieurs est plus ou moins le même. temps que la filière. Moins axée sur la pro- suivi des études d’informatique, qui était L’avantage de l’Enscmu est d’ajouter une duction, aujourd’hui quasi inexistante en sa passion. C’est pourtant sa connais- spécialisation “sécurité” à une formation de France, elle propose des nouveautés inté- sance textile qui lui a permis de décrocher chimiste. Cette double compétence fait toute ressantes comme l’option “éco concep- son premier poste informatique chez Adi- la différence par rapport à un généraliste de tion”, tout à fait dans l’air du temps. Beau- das. Et aujourd’hui, elle aspire plus à tra- la sécurité, qui ne s’appuie pas sur une spé- coup de sociétés françaises touchent à la vailler dans le domaine du textile que cialité technique ou scientifique. I conception de produits textiles, aux dans celui de l’informatique ! I Sept-Oct 2009 - L’agglo Mulhouse Sud Alsace 15

×