• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La surcharge cognitive interactionnelle
 

La surcharge cognitive interactionnelle

on

  • 3,481 views

La surcharge cognitive interactionnelle & web social dans le contexte de l’Entreprise ...

La surcharge cognitive interactionnelle & web social dans le contexte de l’Entreprise
(Ou les défis de la gestion de l’attention sociale dans les nouvelles formes organisationnelles)
Colloque: Capital Organisationel & Design Organisationel, Pratiques émergences et perspectives de recherche, 26 Mai 2009.
Faculté Jean Monnet (Université Paris-SUD, 11), SCEAUX, France,

Statistics

Views

Total Views
3,481
Views on SlideShare
3,351
Embed Views
130

Actions

Likes
2
Downloads
28
Comments
1

5 Embeds 130

http://www.calt.insead.edu 118
http://www.slideshare.net 8
https://twitter.com 2
http://fw-wwwcalt.insead.edu 1
http://translate.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1 previous next

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Cette présentation a été délivrée dans le cadre du Colloque « Capital organisationnel, design organisationnel. Pratiques émergentes et perspectives de recherche»,
    le 26 mai 2009, 8H30 à 18H - Faculte Jean Monnet
    http://recherche.jm.u-psud.fr/index.php?/colloques/377-capital-organisationnel-design-organisationnel
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La surcharge cognitive interactionnelle La surcharge cognitive interactionnelle Presentation Transcript

    • La surcharge cognitive interactionnelle & web social dans le contexte de l’Entreprise Ou les défis de la gestion de l’attention sociale dans les nouvelles formes organisationnelles Thierry Nabeth - INSEAD, CALT (The Centre for Advanced Learning Technologies)
    • Le Web 2.0
      • Social
      Forte dimension sociale Participatif Engage l’individu Riche Prend une variété de formes
    • Les concepts du Web 2.0 / Entreprise 2.0 Reférences: O'Reilly , T. (2005): « What Is Web 2.0 Design Patterns and Business Models for the Next Generation of Software by Tim O'Reilly, 09/30/2005 McAfee , A. P.(2006): Enterprise 2.0: The Dawn of Emergent Collaboration, Sloan Management Review, Spring 2006, Vol. 47, No. 3, pp. 21-28
      • L’intelligence collective (tous participent)
      • L’émergence (créer les conditions plutôt que contrôler)
      • L’autonomie des individus, l’identité («branding personnel»)
      • La translucence sociale
      • Le marketing viral (adoption par diffusion)
      • etc.
    • Les systèmes du Web 2.0
      • Les réseaux sociaux (linkedIn, FaceBook)
      • Les Blogs
      • Les Wikis (Wikipedia)
      • Le bookmarking & tagging social (del.icio.us)
      • Les messageries instantanées (Skype)
      • Les systèmes collaboratifs (forum)
      • Le microblogging (Twitter)
      • Les mondes virtuels (Second Life)
      • Les aggrégateurs
      • Le courrier électronique (ne pas oublier!)
      • etc.
    • La surcharge interactionnelle dans le Web 2.0
      • Web 1.0
      • La surcharge informationelle
      La « Vieille » Économie. L’information est rare Web 2.0 (le Web Social) L’explosion interactionelle
    • Les réseaux sociaux
      • Facebook labelled a $5b waste of time.
      • CANBERRA (Reuters Life!) - Workers surfing the Internet social networking site Facebook could be costing their employers billions of dollars in lost productivity, an analysis by an Internet security firm said on Monday.
      Reférence: « Facebook surfers cost their bosses billions » Reuters, Aug 20, 2007 url: http://www.reuters.com/article/internetNews/idUSSYD30832020070820 Le temps passé sur les réseaux sociaux
    • Les Wikis & le cas Wikipédia
      • High-quality articles in Wikipedia are distinguished from the rest by a larger number of edits and distinct editors.
      Référence Dennis M. Wilkinson and Bernardo A. Huberman (2007), Assessing the Value of Cooperation in Wikipedia; First Monday, volume 12, number 4 (April 2007) Le cout de la qualité et de la coopération
    • Le courrier électronique
      • Users complain about the sheer number of messages they receive, they complain about the number of irrelevant spam messages they receive, and they complain that e-mail doesn’t provide direct support for the tasks for which they use it
      Réference : Steve Whittaker, Victoria Bellotti, Paul Moody (2005), Introduction to This Special Issue on Revisiting and Reinventing E-Mail, Human-Computer Interaction, Volume 20, Issue 1 & 2 June 2005, pages 1-9 Le temps consommé par le courrier électronique
    • Les médias sociaux: La demande d’attention Ref: Perez Sarah (2008), Real People Don't Have Time for Social Media, ReadWriteWeb, April 16, 2008 url: http://www.readwriteweb.com/archives/real_people_dont_have_time_for_social_media.php
      • Participants: 1 – 5 heures / semaine
        • Exemple: Profile de réseau social, utilisateur de Twitter,
      • Fournisseur de contenu: 5 – 10 heures / semaine
        • Exemples: Ecriture d’un blog, création de podcasts
      • Directeur de communauté: 10 – 20 heures / semaine
        • Exemple: modération de groupe de discussion, etc.
    • Les médias sociaux: La demande d’attention (2) Une variété de systèmes demandant un divers degrè d’attention Perez Sarah (2008)
    • Les bénéfices / coûts
      • Accès aux réseaux de savoir
      • Etre connecté (importance du capital social dans la performance des travailleurs du savoir)
      • Consommateur en temps
      • Complexe (difficile de contrôler le temps passé)
      • Comment évaluer les bénéfices?
    • L’économie de l’attention
      • Dans l’économie de la connaissance, l’attention est la ressource rare à optimiser.
      • Avec le Web 2.0, une part significative de l’attention sera dédiée aux interactions sociales.
      Reférences: Davenport, T. H., & Beck, J . (2001), The Attention Economy, Harvard Business School Press.
    • Les méchnismes de gestion de l’attention sociale
      • Les aggrégateur d’information (RSS)
      • L’aggrégation de l’information dans les réseaux sociaux. + activity feeds
      • Les microblogs (twitter)
      • Les listes de suivi (watchlist, cf. Wikipédia)
      • Le profilage (profiling, càd l’extraction automatique à partir d’ensembles de données)
      Des pistes
    • Platformes sociales
      • Plateforme AtGentNet créée afin de soutenir les activité de réseautage de IATTO (International Association of Trade Training Organisations).
      AtGentNet: http://www.calt.insead.edu/LivingLab/AtGentive/Wiki/?AtGentNet
    • Platformes sociales (2)
      • Une très forte composante sociale (transluscence, etc.)
    • Platformes sociales (3)
      • Des mécanismes facilitant l’identification de l’information pertinente
    • Méchanismes
      • Qui me lit, qui je lis
    • Méchanismes (2)
      • Comprendre ses activités (déclaré / observé).
    • Questions & Discussion
    • Merci
      • Thierry Nabeth : Senior Research Fellow, INSEAD [email_address] http://www.calt.insead.edu/?thierry.nabeth
      • INSEAD CALT : http://www.calt.insead.edu/