• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Le prochain saut évolutif de l'espèce humaine sera
 

Le prochain saut évolutif de l'espèce humaine sera

on

  • 140 views

Un article de prospective ou d'anticipation sur le destin de l'espèce humaine sous la pression des avancées technologiques.

Un article de prospective ou d'anticipation sur le destin de l'espèce humaine sous la pression des avancées technologiques.

Statistics

Views

Total Views
140
Views on SlideShare
140
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le prochain saut évolutif de l'espèce humaine sera Le prochain saut évolutif de l'espèce humaine sera Document Transcript

    •   1  Le prochain saut évolutif de l'espèce humaine sera ...  http://www.strategy­of­innovation.com/2014/04/le­prochain­saut­evolutif­de­l­espece­humaine­sera.html     Quel est selon vous, le prochain saut évolutif de l'espèce humaine ?  L’auriculaire en moins, un 3ème œil derrière la tête, plus aucun poils sur tout le corps ... ?    Avant de répondre à la question, je vais vous raconter une histoire, celle des pieuvres !    Les pieuvres sont peut­être le second animal le plus intelligent après l'Homme. Les pieuvres ont une                                intelligence déductive remarquable et vraiment étonnante.  On pourrait se poser la question : mais alors pourquoi avec une telle intelligence, les pieuvres ne                                  dominent­t­elles pas le monde comme l’Homme ? Pourquoi n'existe­t­il pas un empire sous­marin                          ultra­développé et dirigé par les pieuvres ?        Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi 
    •   2    A chaque naissance, sortie de son œuf, la pieuvre est livrée au monde sous­marin, elle naît seule au                                    milieu de l’océan, elle découvre le monde aquatique et doit tout apprendre "seule" par elle­même,                              comment trouver, choisir et chasser ses proies, se protéger et se défendre des prédateurs, reconnaître                              son espèce et se reproduire… .  Contrairement à l’Homme, les pieuvres n’ont pas de foyer avec des parents qui les protègent et les                                  éduquent, ni une société organisée pour transmettre le savoir et les savoir­faire acquis par les                              générations précédentes à ses enfants. A chaque naissance, c’est un éternel recommencement                        d’apprentissage ! Un « reset » du « game » de l’évolution !     Cette toute petite différence du mode de reproduction et de gestation entre l’Homme et la Pieuvre a été                                    le point de départ d’une évolution qui a permis à l’Homme de conquérir son environnement (certe, ce                                  n'est pas la seule raison) !     Video poulpe : Aliens Des Fonds Marins  http://www.dailymotion.com/video/x1g2ajc_aliens­des­fonds­marins­full­hd_animals      On comprend l’importance de l’apprentissage et de l’enseignement des connaissances produites par les                          générations précédentes, mais également l’importance de l'exploration pour produire des connaissances                      nouvelles par la recherche scientifique, mais également par les découvertes acquises empiriquement cad                          par essais­erreurs­corrections (ex. à force d'entraînement et de pratique, vous arrivez à maîtriser un                            geste technique comme le service au tennis) ou par déductions (ex. l'inspecteur de police qui par                                observation et recoupement de faits arrive à déduire qui est l'assassin).     L’Homme le sait, et les Nations et les entreprises transnationales se livrent une compétition féroce pour                                la production et la détention du savoir. Car comme le dit l’adage : "Savoir, c’est pouvoir" … dans le                                      sens de pouvoir entreprendre, pouvoir agir sur environnement, mais aussi dans le sens de gouverner et                                de régner sur les Hommes. Et c’est pour cela que l’enseignement supérieur est cloisonné, taylorisé. Car                                produire des êtres ultra­spécialisés au niveau leur son savoir, mais surtout du point de vue leur                                savoir­faire, est moins dangereux pour le Pouvoir régnant, que des êtres pluri­sachants et surtout                            pluridisciplinaires.        Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi 
    •   3     Video Empire Samsung : https://www.youtube.com/watch?v=tHBnNZgChlI     Pour qu'un pays devienne développé, il faut compter 100 ans. Les deux exceptions du 20ème siècle                                sont la Corée du Sud et Israël (Singapour également).  Quand une famille, une société et une Nation toute entière mettent toute leur énergie sur la transmission                                  du savoir mais également sur la production de savoir nouveau ... voila le résultat, deux Nations à la                                    pointe de l’innovation et de la prospérité ; dans ces pays, les producteurs de connaissance ont un statut                                    social très important (en Corée du Sud, le ministre le plus important après le 1er ministre est le ministre                                      de la recherche !).  A l'inverse, quand une famille, une société et une Nation mettent toute leur énergie à jouir de la vie et à                                          consommer frénétiquement... le résultat est une nation décadente qui méprise les producteurs de                          connaissance (cad ses scientifiques et ses entrepreneurs), une nation en déperdition morale, économique                          et sociale !     Mettre son énergie dans la transmission et la production des savoirs, n’est pas seulement vertueux du                                point de vue du retour sur investissement économique et de la prospérité ; c'est aussi maintenir son                                  peuple sur les rails de l'évolution au sens biologique !     Un peu de futurologie : le prochain saut évolutif de l’espèce humaine sera ni un doigt en moins, ni une                                        oreille en plus … mais une intelligence encore plus développée qui dépassera tout ce que l’on connaît                                  aujourd’hui.     Imaginons qu’un jour, on arrive à cartographier avec une très grande précision, le cerveau humain, plus                                exactement à visualiser par imagerie fonctionnelle, en direct­live, la dynamique des connexions                        neuronales du cerveau, dans le temps et l’espace, et de les corréler à des fonctions précises. Imagions                                  qu’on puisse mettre un casque sur la tête de quelqu’un, et qu’on puisse « voir » en direct­live sur un                                        écran d’ordinateur ce que l’homme ou la femme cobaye pense, pense non seulement consciemment,                            mais également et surtout, ce que son cerveau manigance inconsciemment (90% du fonctionnement                          cérébral se fait de façon totalement inconsciente) !  La recherche en imagerie, cartographie et décryptage du cerveau avance à très grand pas, et un jour                                  nous aurons en vrai cette vue de l’esprit ! Mais également avec le boom de l’informatique et de                                    l’électronique (qui continuent aussi de progresser à grand pas), on a dépassé une autre étape, celle de la                                    connexion directe des neurones avec les puces électroniques pour des implants placés dans le cerveau                              et qui augmentent les capacités humaines, d’abord pour les handicapés, puis un jour pour l’Homme                              normal pour en faire un sur­Homme, un Homme augmenté.  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  L'idée de l'Homme augmenté par implantation dans le cerveau d'une puce électronique (véritable micro                            voir nano­ordinateur) connectée au réseau internet est exploitée dans la série US "Intelligence" :                            https://www.youtube.com/watch?v=nNJCZXS7xu8     La DARPA (agence de recherche et de financement équivalent au CNRS mais dédiée à la défense US)  finance la recherche pour le développement de puce implantable dans le cerveau pour restaurer la  mémoire : http://goo.gl/6DTh3B         Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi 
    •   4    Dr. Joël de Rosnay, biologiste et futurologue: Voyage vers le futur du web et la singularité  https://www.youtube.com/watch?v=oIixUDub1CM     The Human Brain Project  https://www.youtube.com/watch?v=JqMpGrM5ECo     Dr. Pierre­Marie Lledo, Neurobiologiste : La plasticité cérébrale ou la régénérescence du cerveau  https://www.youtube.com/watch?v=GgtLyYCpFsU     Video projet EEG animaux => décryptage pensée : https://www.youtube.com/watch?v=CweAeshjObA     Video expérience aveugle/stimulation électrique aire visuelle  http://civilisation2.org/blog/2012/11/23/un­implant­permet­a­un­aveugle­de­lire­du­braille­avec­ses­yeu x/     Vidéo implant pour les sourds  https://www.youtube.com/watch?v=SQWRx1IK5BU     Video tétraplégique contrôlant bras robot avec la pensée  http://www.theguardian.com/science/2012/may/16/brain­implant­paralysed­woman­robot­thoughts     Article de synthèse sur les applications des implants dans le cerveau  http://www.businessinsider.com/brain­implants­will­give­us­superpowers­2014­4  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ ­­­­­­­­­­  Seconde étape, puisque du cerveau en fonctionnement on pourra lire, traduire et retranscrire sur un                                écran ce qu’il s’y passe, alors on pourra aussi envisager de transférer des informations, des                              connaissances, des savoir­faire et des ordres, conscients ou inconscients à un cerveau récipiendaire.  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  Article chercheurs communication cerveau à cerveau  http://www.gurumed.org/2013/08/29/interface­cerveau­humain­humain­quand­un­professeur­contrle­par ­la­pense­les­mouvements­dun­autre­professeur/  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  Ces informations ou connaissances pourraient être concoctées par un tiers­expérimentateur, ou                      provenant directement d’un autre cerveau ! Imaginons que je puisse en quelques minutes ou heures de                                transfert depuis le cerveau d’un prix Noble de physique recevoir de façon sélective toutes ses                              connaissances scientifiques (son savoir), mais aussi et surtout, son savoir­faire technique (utilisation des                          outils, instruments et technologies utilisées par les physiciens) et donc acquérir sa compétence de                            physicien ; ou comme dans la trilogie des films Matrix, apprendre le kung­fu ; ou encore, extraire depuis                                    le cerveau d’un présumé criminel ou terroriste toutes les informations et preuves dont les policiers ont                                besoin sans même l’interroger verbalement !  Ceux (nations, groupes d’intérêt, entreprises transnationales …) qui auront une telle technologie, si ils                            n'en font bénéficier que des humains privilégiés et cooptés (pour x raisons), peuvent entraîner une                              spéciation de l’espèce humaine, et très vite sur Terre nous aurons deux espèces distinctes d’humain :        Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi 
    •   5  ­ l’espèce super­humaine, Homo supra­intelligentia­conexus, où tous ses membres sont                    connectés en permanence, et où ses membres sont individuellement et collectivement plus                        intelligents que l'Homo sapiens.  Voilà à quoi pourrait ressembler une famille d’Homo supra­intelligentia­conexus ou une                      version d'Homo sapiens qui ne va pas tarder à devenir supra­intelligentia­conexus :                        https://www.youtube.com/watch?v=Ot1KeEfQ­lQ  ­ et l’autre, Homo sapiens qui sera considérée comme primitive (et potentiellement barbare,                          donc dangereuse, ou à considérer comme du bétail).    Cette spéciation a déjà commencé, ceux ayant accès dès le plus jeune âge aux nouvelles technologies                                de l'information et de la communication, et évoluant dans un environnement familial et social                            culturellement plus dense, sont dans le train dont la destination est le sur­Homme, par rapport à ceux qui                                    n’y ont pas accès et qui ont des conditions de vie plus modeste ; on parle déjà d’illettrisme digital au                                        sein même des pays développés !  La divergence qui se déroule actuellement sous nos yeux au sein de l'humanité peut déboucher sur                                plusieurs scénarios :  1­ Idiocraty : Aucune technologie de rupture permettant d'augmenter l'intelligence humaine                      n'apparaît, alors l'Homme ne sera pas en mesure de répondre aux enjeux liés aux ressources                              limitées, à la surpopulation et à la pollution, et c'est la masse (constituée majoritairement de                              jouisseurs et de consommateurs frénétiques, une population pétrie de superstitions et de                        croyances irrationnelles et absurdes) qui l’emportera, pour un nivellement vers le bas généralisé                          pouvant aller jusqu'à un effondrement civilisationnel.  Ce scénario a été magnifiquement mis en scène dans l'introduction du film Idiocraty :  http://www.dailymotion.com/video/xq6qzr_introduction­idiocracy_shortfilms    2­ Elysium : Une technologie de rupture apparaît permettant d'augmenter l'intelligence humaine                        en se connectant de cerveau à cerveau et en connexion avec les ordinateurs et l'internet ; et                                  cette technologie est au main d'une minorité qui ne la partage pas avec le reste de l'humanité,                                  alors une nouvelle espèce d'humain naîtra, cette espèce dominera la majorité Homo sapiens, et                            exploitera les ressources de la Terre à son profit.  Ce scénario a été exploité dans le film Elysium :  https://www.youtube.com/watch?v=oseeVF3qhgM        Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi 
    •   6  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  Article du Dr. Laurent Alexandre, neurochirugien, entrepreneur et prospectiviste "Encadrons les  neuro­révolutionnaires", dans cette article, afin de contrer ceux qui voudraient se construire l'Elysium au  dépend de la masse, l'auteur propose de "réglementer" leur activité :  http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/05/05/les­neuro­revolutionnaires_4411828_1650684.html  La réglementation ne servira à rien, car la démocratie dite représentative n'a rien de démocratique. Elle  n'est qu'un instrument permettant aux oligarches ploutocrates d'avoir le pouvoir sans passer par une  oppression violente. Donc toute réglementation finira à court ou moyen terme, par être favorable à la  ploutocratie.  Il faut proposer une 3eme voie !  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  3­ La troisième voie : Il faut donc, et dès aujourd'hui, que ceux ne voulant ni de l'Idiocraty                                    (car vous me lisez et n'êtes pas devant une télé­réalité avec des chips) et ni de l'Elysium (car très                                      certainement que ni vous ni moi n'y aurons une place), poussent et entreprennent pour                            qu'émerge une 3ème voie.  Cette 3ème voie devra permettre à tous les humains qui le souhaitent, d’accéder gratuitement,                            non seulement aux savoirs et aux connaissances, mais également et surtout aux savoir­faire. Il                            faut aller bien au­delà de Wikipédia, de la Khan Academy, de la Codecademy, du e­learning,                              des serious games, des MOOC et SPOC !  Wikipédia et tous les autres acteurs contribuant aux partages et à la diffusion des savoirs et                                connaissances sur et par internet sont géniaux et formidables, mais ce n’est pas en lisant la page                                  "chimie organique" sur Wikipédia (ou même un manuel universitaire de plus de 1000 pages) que                              :  1) vous comprendrez forcément ce qui y est écrit  2) quand bien même vous compreniez ce qui y est écrit, ce n’est pas en lisant cette page                                    (ou le manuel de plus de 1000 pages) que vous deviendrez un chimiste expérimenté                            capable de se débrouiller dans un labo ... remarque valable pour la page neurochirurgie,                            biochimie, génétique, physique nucléaire ... boulangerie, pâtisserie, menuiserie … ect.  Dans un prochain article, je tenterais de proposer une solution pour contribuer à  l’émergence d'une 3ème voie.  Ce que je vous proposerais est le  Wikipédia­KhanAcademy­Codecademy­E­Learning­SeriousGame­MOOC­SPOC du futur, mais  réalisable aujourd'hui !  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  Dans cet article, je n'ai rien inventé, j'ai juste essayé de                      compiler les différentes visions prospectives imaginées            par des gens très brillants (scientifiques, ingénieurs,              designers, scénaristes et romanciers), mais en axant mon                angle de vue sur ce qui me semble être LA clé cad                        l'apprentissage des savoirs et des savoir­faire. Car              si une minorité met la main sur une technologie de rupture                            Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi 
    •   7  qui rend l'humain plus intelligent, il y aura les pieuvres (l'Homo sapiens) et ceux (l'Homo                              supra­intelligentia­conexus) qui les mangeront avec un verre de rosé ! :­)  ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  Article complémentaire sur les liens entre Hollywood, la science et les industriels US, les films et séries                                  de science­fiction et d'anticipation US ne sont pas si innocents que ça et ne sont pas juste produits pour                                      nous divertir :  http://www.strategy­of­innovation.com/article­hollywood­au­service­des­innovations­us­120477001.html           Ari Massoudi / Consultant Strategy of Innovation / www.strategy​of​innovation.com  / www.linkedin.com/in/arimassoudi