Règlement de visite chaillot 2011

1,016 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,016
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
214
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Règlement de visite chaillot 2011

  1. 1. REGLEMENT DE VISITELe présent règlement a pour objet d’informer les visiteurs des conditions de visite. Il est destiné à assurerla sécurité des personnes, la préservation des lieux et des collections et la qualité de la visite. Les chargésd’accueil et agents de surveillance sont présents dans le musée pour informer les visiteurs et les assisteren cas de difficulté. Ils sont chargés de veiller au respect du règlement de visite.Le présent règlement est applicable aux visiteurs du musée national de la Marine. Il est égalementapplicable, sous réserve des dispositions particulières qui peuvent leur être notifiées :1) aux personnes ou groupements autorisés à utiliser certains locaux pour des réunions, réceptions, conférences, projections, cérémonies ou interventions diverses.2) à toute personne étrangère au service présente dans létablissement même pour des motifs professionnels.TITRE I - Accueil des visiteurs - accès au muséeArticle 1.Le musée national de la Marine est ouvert au public :Du lundi au vendredi de 11h à 18hsamedi et dimanche de 11h à 19hPour l’exposition Paquebot France, nocturne le vendredi jusqu’à 21h30(à partir du 11 février jusqu’au 23 octobre 2011 )Sauf consigne particulière, la vente des billets et l’accès aux salles sont suspendus 45 minutes avant lafermeture du musée.Fermeture les mardis, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.Le musée national de la Marine se réserve également le droit de fermer ou de modifier ses horairesd’ouverture à l’occasion de circonstances particulières. Toute modification aux jours et aux horairesd’ouverture est portée à la connaissance du public par voie d’affichage à l’entrée du musée et sur le siteInternet.Article 2.Le conseil d’administration du musée national de la Marine fixe le montant du droit dentrée et lesconditions dans lesquelles certains visiteurs peuvent bénéficier de la gratuité ou dune réduction de tarif.Les tarifs en vigueur pour les titres d’accès font l’objet d’une décision écrite et signée du Directeur.Article 3.Le prix du billet est indiqué en euros TTC, payable en cette seule monnaie.Article 4.Le tarif applicable est celui en vigueur à la date d’acquisition du billet, qui est affiché aux caisses dumusée.Pour bénéficier de certains avantages ou de tarifs réduits, il est demandé de produire un justificatif à lacaisse.Article 5.Lentrée dans les collections permanentes et les expositions temporaires, est subordonnée à la possessiondun titre daccès en cours de validité : - billet payant ou gratuit délivré par la caisse - abonnement, invitation, badge, carte délivrée par une autorité habilitéeLes personnes bénéficiant d’une gratuité doivent passer en caisse afin de se faire délivrer un billet gratuitDes contrôles de billets sont installés à l’entrée des salles et de l’espace d’exposition temporaire.Les visiteurs ne doivent pas se dessaisir de leur titre, la présentation pouvant être demandée à toutmoment.Les mesures dévacuation des salles commencent environ 15 minutes avant la fermeture des portes.D:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 1
  2. 2. Dans tout autre situation, notamment la circulation dans les locaux non ouverts au public et en dehorsdes heures normales d’ouverture, la circulation est subordonnée à la présentation soit d’une autorisationdélivrée par une autorité habilitée, soit par une invitation.Article 6.Le paiement d’un ou plusieurs billets peut se faire en espèces, par chèque bancaire, par chèque Vacances,chèque Culture, ou un autre moyen pour lequel une convention a été signée entre le musée et l’organismeémetteur.Le paiement par carte bancaire est accepté à partir de 7 euros. Un reçu de paiement est délivré surdemande à la caisse lors du règlement.Article 7.Les enfants âgés de moins de 12 ans doivent être accompagnés de leur(s) parent(s) ou d’un adulteresponsable.L’accès du musée est autorisé aux mineurs de plus de 12 ans non accompagnés, sous réserve d’uneautorisation écrite parentale, le musée déclinant toutefois toute responsabilité en cas d’accident.Article 8.Les personnes à mobilité réduite peuvent accéder au musée en fauteuil roulant. Laccès au muséeseffectue par une rampe extérieure et nécessite l’aide d’un accompagnateur.Les poussettes personnelles légères pour enfant sont admises si leur modèle n’est pas de grandedimension et ne présente pas de danger pour les autres visiteurs, les oeuvres exposées et pour les diversaménagements.Les porte bébés dorsaux ne sont pas admis. Les porte bébés ventraux sont autorisés.Pour faciliter l’accès aux salles, des fauteuils roulants ainsi que des poussettes-cannes peuvent être misgracieusement à la disposition du public (dans la limite du stock disponible) contre remise d’une pièced’identité. Le visiteur veillera à rapporter le fauteuil ou la poussette et à réclamer sa pièce d’identité avantde quitter le musée.La direction du musée décline toute responsabilité pour les dommages éventuellement causés par cesmoyens aux tiers ou à leurs propres occupants.Tout autre moyen de locomotion est interdit dans l’enceinte du musée : planches ou patins à roulettes,trottinettes, rollers…Article 9.L’accès à l’espace d’accueil et à la librairie boutique est libre et gratuit sous réserve de respecter et de seconformer à l’ensemble des dispositions du présent règlement. Le public est soumis à un contrôle desbagages et des effets personnels. En cas de détection d’un objet interdit, l’accès aux espaces d’accueil etau musée peut être refusé (cf. : article 10)Article 10.Pour assurer la sécurité et le confort de la visite de tous, il est interdit dintroduire dans létablissementdes objets qui par leur destination ou leurs caractéristiques présentent un risque pour la sécurité despersonnes à savoir notamment : - des valises, sacs à dos, sacs à provisions et autres bagages d’une dimension supérieure à 25x35x55 cm (taille bagage cabine) ; et plus généralement, tout objet lourd, encombrant, dangereux ou nauséabond - des objets dart et dantiquités - des animaux, à lexception des chiens guide d’aveugle ou d’assistance accompagnant les personnes justifiant d’un handicap moteur ou mental - de la nourriture ou des boissons (seules les bouteilles d’eau transparentes d’un volume maximum de 50 cl sont admises) - des chaussures inadaptées (chaussures à crampons…) - des armes et des munitions - des armes blanches définies à la sixième catégorie du paragraphe I de l’art.2B du décret du 6 mai 1995 ( notamment poignards, couteaux, matraques, coups de poing…) et de rasoirs « sabre » (pliants ou non) - de générateurs de produit incapacitant ou neutralisant, des armes électriques de neutralisation des personnes - des battes de base-ball - des substances explosives, inflammables ou volatiles et des générateurs d’aérosol (par exemple les teintures, peinture et laques contenant des substances susceptibles d’endommager les œuvres, les bâtiments et/ou les équipements de sécuritéD:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 2
  3. 3. - des produits dont la détention est illiciteTITRE II – VestiaireArticle 11.Un vestiaire est mis gratuitement à la disposition des visiteurs notamment pour y déposer des vêtements,bagages et autres objets. Le dépôt se fait uniquement sur présentation d’un titre d’accès.Le dépôt au vestiaire donne lieu à la remise d’une contremarque. Les pourboires sont interdits.Article 12.Laccès aux collections permanentes et aux salles dexpositions temporaires est subordonné au dépôtobligatoire: - des parapluies , sauf si ceux –ci peuvent être contenus ou pliés dans un vêtement ou un sac à main. - des objets pointus tranchants ou contondants - des valises, serviettes, sacs à dos, paquets, - cartons à dessins de dimension supérieure au format demi-raisin, 32.5 x 50 cm - des porte-bébés dorsaux - des reproductions et moulages - des casques de motocycles - des pieds et supports d’appareils de prise de vueArticle 13.Le vestiaire peut refuser le dépôt de tout objet qui paraîtrait, suspect, dangereux ou incompatible avec lasécurité ou la bonne tenue de létablissement.Article 14.Ne peuvent être déposés au vestiaire : - les sommes dargent, papiers d’identité - les chéquiers, cartes de crédit - les objets de valeur, notamment les bijoux, appareils photo, caméra, téléphone portable, ordinateur portable - objets fragiles - manteaux de fourrure et vêtements de haute couture.En cas de nécessité, un petit sac sera proposé en prêt au visiteur pour transporter ses objets de valeur.Article 15.La direction décline toute responsabilité pour les vols dobjets non déposés au vestiaire.Article 16.Tout dépôt au vestiaire doit être retiré le jour même avant la fermeture de létablissement. Au terme d’undélais de 48 heures, les objets non retirés seront considérés comme des objets trouvés.Article 17.Les objets trouvés dans le musée sont portés à l’accueil (pour enregistrement) où ils peuvent êtreréclamés.En cas de perte de la contremarque, les visiteurs ne peuvent prétendre récupérer les objets déposés avantla fermeture du vestiaire.Il incombe au visiteur ayant perdu la contremarque qui lui a été remise de rapporter la preuve de saqualité de propriétaire. Article 18.Les objets trouvés dans le musée sont conservés puis transférés à l’issue d’une durée d’un mois au servicecentral des objets trouvés de la Préfecture de Police - 36, rue des Morillons, 75015 Paris Les denréespérissables sont détruites chaque soir à la fermeture.Les papiers d’identité sont remis au commissariat, dès le lendemain ; les cartes bleues, chéquiers, sontdéposés à la banque la plus proche .D:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 3
  4. 4. TITRE III - Comportement général des visiteursArticle 19.Le musée est un lieu de conservation et d’exposition au public des collections dont il a la charge, ainsiqu’un lieu de vie, d’échange, d’étude et de loisir.Afin de préserver le calme nécessaire à la visite du musée et de permettre le bon déroulement desmanifestations qui y sont organisées, il est demandé aux visiteurs de respecter les consignes de sécurité,d’éviter d’apporter par leur attitude, leur tenue ou leurs propos quelque trouble que se soit ou de gênerde nature quelconque leur entourage.Les parents d’enfants mineurs et toute personne en charge de la surveillance de mineurs sontresponsables des actes de ces enfants mineurs. En conséquence ils veillent particulièrement au respect desdifférents points énoncés ci-dessous.Les visiteurs ne peuvent notamment : - pénétrer dans l’enceinte de l’établissement en état d’ébriété - fumer dans l’enceinte de l’établissement - marcher pieds nus - circuler torse nu ou dans une tenue susceptible de troubler l’ordre public - s’allonger sur les bancsIl est également interdit aux visiteurs : - de franchir les mises à distance et dispositifs destinés à contenir le public - de toucher les œuvres - d’examiner les œuvres à la loupe - de s’appuyer sur les vitrines, les socles et autres éléments de présentation - de se livrer à des courses, bousculades, glissades ou escalades - de manger ou boire dans les salles et l’espace d’accueil - d’apposer des graffitis, inscriptions, marques ou salissures en tout endroit du musée - de jeter à terre des papiers, des détritus, notamment de la gomme à mâcher (chewing-gum) - de gêner les autres visiteurs par toute manifestation bruyante, notamment par l’écoute d’appareils radio, Mp3, téléphones portables … - de gêner la circulation des visiteurs et d’entraver les passages et issues, notamment en s’asseyant dans les escaliers - d’abandonner, même un court instant, des objets personnels - de procéder à des quêtes dans l’enceinte de l’établissement - se livrer à tout commerce publicité ou propagande - de laisser sans surveillance des enfants mineurs - de changer les enfants en bas âge dans les salles - de porter une autre personne, même un enfant, sur les épaules - d’emprunter, hors cas d’alarme, les escaliers et issues de secours pour circuler dans l’établissementCertaines interdictions précitées peuvent faire l’objet de dérogations individuellement consenties par ledirecteur, notamment en faveur des personnes atteintes de handicaps.TITRE IV- Dispositions relatives aux groupesEst considéré comme groupe un ensemble d’au moins quinze personnes encadrées par un guide ou unaccompagnateur (nommé ici responsable de groupe).Pour les personnes en situation de handicap, est considéré comme groupe, un ensemble d’au moins 5personnes (hors accompagnateur).Pour les groupes scolaires, il est recommandé au minimum un accompagnateur (gratuit) pour 10 élèves(pour les écoles primaires et les collèges) et 1 accompagnateur (gratuit) pour 8 élèves (pour lesmaternelles).Article 20.Toute visite en groupe avec ou sans conférencier est soumise à une réservation préalable obligatoire.D:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 4
  5. 5. Les réservations s’effectuent par téléphone, fax, courrier postal ou électronique. Les pré-réservations devisites peuvent s’effectuer sur le site internet du musée.La réservation des groupes peut–être modulée selon l’activité du musée.Les groupes sont accueillis les lundis, jeudis et vendredis de 11h à 16hLes mercredis, samedis, dimanches et vacances scolaires de 11h à 13h30Article 21.Le responsable du groupe s’engage à respecter l’ensemble des dispositions figurant sur la fiche deréservation (horaire, animation prévue, tarif et mode de paiement) et à prévenir le service réservation detout changement.Article 22.En cas de modification des tarifs postérieure à la réservation, une nouvelle fiche de réservation est éditéeet envoyée au responsable de groupe.Article 23.Le responsable du groupe muni de sa fiche de réservation se rend seul à l’information puis à la billetteriepour acheter les billets. En attendant que le responsable effectue les formalités nécessaires, le groupestationne aux endroits indiqués par le personnel d’accueil et de surveillance.Article 24.Le responsable du groupe, une fois muni des billets, entre avec son groupe par la file réservée. Le groupeaccède au vestiaire, au comptoir audioguide/audiophone, puis au contrôle.Article 25.Les visites en groupe se font en présence d’un responsable qui s’engage à faire respecter l’ensemble duprésent règlement, l’ordre et la discipline du groupe.Chaque membre du groupe demeure à proximité du responsable.Article 26.L’effectif de chaque groupe ne peut excéder 30 personnes (hors groupes scolaires, limités à l’effectifd’une classe) dans les collections permanentes, ce chiffre étant le plus souvent à 25 personnes dans lesexpositions temporaires. Pour les groupes scolaires il est exigé au minimum 1 accompagnateur pour 8enfants d’âge maternel et 1 accompagnateur pour 10 enfants d’âge élémentaireArticle 27.Les visites guidées se font sous la conduite des personnes désignées ci-après qui seules ont droit de parole 1) Les conservateurs des musées nationaux 2) Les guides interprètes et les conférenciers titulaires de la carte professionnelle de guide 3) Le personnel enseignant conduisant ses élèves et les animateurs de centre de loisirs 4) Les membres du personnel autorisés par le directeur du musée 5) Les personnes individuellement autorisées par le directeur du muséeArticle 28.La participation aux visites conférences peut supposer l’obligation d’utiliser un casque d’écoute.Article 29.Visites dessins :Le groupe ne doit pas perturber le bon déroulement des autres visites : il doit se fractionner, ne passtationner dans un passage, ni bloquer l’accès à une œuvre.Seules les techniques sèches sont autorisées (crayon, mine de plomb, fusain) l’utilisation des feutres,encres et stylos est interdite.Le format des supports (tablette ou bloc à dessins) ne peut excéder 32cmx25cm, format demi-raisin.Les cartons à dessins, manteaux et sacs doivent être déposés au vestiaire.Les sièges pliants ne sont pas autorisés.Le musée se réserve le droit d’exclure tout groupe qui ne respecterait pas les règles énoncéesTITRE V- Prises de vues, enregistrements copies et enquêtesDans les salles des collections permanentes, les œuvres peuvent être photographiées sans flash pourl’usage privé de l’opérateur, à l’exclusion de toute utilisation collective ou commerciale. Dans les salles oùsont présentées les expositions temporaires, les prises de vues sont interdites.D:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 5
  6. 6. Article 30.Pour la protection des œuvres comme pour le confort des visiteurs, l’usage de flashs et de la lumièreartificielle est interdit dans l’ensemble des salles du musée.Article 31.L’usage de pied ou de support nécessite une autorisation écrite du directeur.Article 32.La photographie professionnelle, le tournage de films, l’enregistrement d’émissions radiophoniques ou detélévision sont soumis à une autorisation particulière.Article 33.Il est interdit de photographier installations et équipements techniques. Tout enregistrement, prise de vueou prise de son dont le personnel et le public pourraient faire l’objet nécessite outre l’autorisation dudirecteur, l’accord écrit des intéressés. Le musée décline toute responsabilité vis à vis d’un tiers en casd’infraction à ces dispositions.Article 34.L’exécution de copies d’œuvre du musée nécessite une autorisation écrite du directeur. Les bénéficiairessont tenus de se conformer à la réglementation en vigueur et aux prescriptions particulières qui leur sontcommuniquées en ce qui concerne notamment la protection des œuvres à copier, le bon ordre et lesdroits de reproductions éventuellesArticle 35.Toute enquête, tout sondage d’opinion auprès des visiteurs et des membres du personnel doivent êtresoumis à une autorisation écrite préalable du directeur de l’établissementTITRE VI - Sécurité des personnes, des œuvres et du bâtimentArticle 36.Les visiteurs sont tenus, de suivre aux injonctions qui leur sont adressées en application du présentrèglement, par le personnel de surveillance du musée.Le non respect des dispositions contenues dans le présent règlement peut entraîner l’interdiction d’accès,l’éviction immédiate de l’établissement et/ou, le cas échéant, l’engagement de poursuites judiciaires.Article 37.Les personnels du musée, et tout particulièrement ceux de surveillance et d’accueil, sont chargés de faireappliquer le présent règlement.Article 38.Toute menace, injure, proférée à l’encontre du personnel du musée national de la Marine dans l’exercicede ses fonctions, donne lieu à des poursuites contre leurs auteurs et à l’interdiction de pénétrer au sein dumusée.Article 39.La destruction, la mutilation ou la dégradation intentionnelle des constructions, des tableaux ou desobjets d’art constituent un délit passible des peines prévues aux articles 322-1 à 322-4 du code pénal.Article 40.Tout accident, malaise d’une personne ou événement anormal est immédiatement signalé à un agent desurveillance ou agent d’accueil.Si parmi les visiteurs, un médecin, infirmier ou secouriste intervient, il doit présenter sa carteprofessionnelle à l’agent de surveillance et demeurer auprès du malade ou de l’accidenté jusqu’à sonévacuation ; il est invité à laisser son nom et son adresse à l’agent de surveillance présent sur les lieux. Lemusée dispose de deux défibrillateurs dont le premier est situé dans la zone d’accueil public, le seconddans la zone d’entrée administrative.Article 41.D:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 6
  7. 7. En présence d’un début d’incendie, le plus grand calme doit être observé.Le sinistre doit être signalé immédiatement :- verbalement, soit à un agent de surveillance, soit à un agent d’accueil- par l’utilisation des boîtiers d’alarme répartis dans les espaces et reliés au poste central d’incendie, par lepersonnel du musée.Si l’évacuation du bâtiment est nécessaire, il y est procédé dans l’ordre et la discipline sous la conduite dupersonnel de surveillance ainsi que, le cas échéant, des autres employés notamment dans les espacesd’accueil et boutiques, conformément aux consignes reçues.Article 42.Tout enfant égaré est confié à un agent de surveillance qui le conduit à l’accueil.Article 43.En cas de vol ou tentative de vol dans le musée, des dispositions d’alerte peuvent être prises, comportantnotamment la fermeture des accès et le contrôle des sorties pouvant comprendre une inspection visuelledes bagages ou une fouille à corps par des officiers de police judiciaire.Tout visiteur qui serait témoin de l’enlèvement d’une œuvre est habilité à donner l’alerte.Conformément à l’article R.642-1 du code pénal, chacun est tenu de prêter main forte au personnel dumusée lorsque le concours des visiteurs est requis par l’autorité administrative compétente.Article 44.En cas de situations de nature à compromettre la sécurité des personnes ou des biens, le directeur dumusée peut prendre toute mesure imposée par les circonstances.Il peut être procédé à l’arrêt partiel ou total de la vente de billets et à la fermeture totale ou partielle dumusée.Aucun remboursement immédiat de billet ne saurait être réclamé au musée dans le cadre de l’applicationde cet article. Toute demande de remboursement sera effectuée sur demande écrite accompagnée dubillet et d’un relevé d’identité bancaire.Article 45.Un système de vidéosurveillance, placé sous la responsabilité des agents de sécurité, est installé dans lesdifférents espaces ouverts au public dans le but d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Cetteinstallation est régie par une autorisation préfectorale (loi du 21/01/95 article 10-2). Pour toute questionconcernant le fonctionnement du dispositif de vidéosurveillance, les visiteurs adressent une demandeécrite au directeur du musée.TITRE VII- Dispositions diversesArticle 46.Des fiches de suggestion sont tenues à la disposition des visiteurs à l’accueil.Article 47.Le présent règlement est porté à la connaissance du public par voie d’affichage et site Internet.Article 48.Le directeur du musée national de la Marine est responsable de l’application du présent règlementapplicable le 1er février 2010. Le vice-amiral Jean-Noël GARD directeur du musée national de la MarineD:Documentsexpo_franceSITE2010 12 21 Règlement de visite Chaillot2 version définitive.doc 7

×