• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Kaplan La métamorphose des objets
 

Kaplan La métamorphose des objets

on

  • 1,440 views

Frédéric Kaplan, La métamorphose des objets, edition FYP, 2010

Frédéric Kaplan, La métamorphose des objets, edition FYP, 2010
Séminaire Arts Numériques, Master Arts et Création Numérique, UVHC, 2012

Statistics

Views

Total Views
1,440
Views on SlideShare
1,372
Embed Views
68

Actions

Likes
3
Downloads
26
Comments
0

1 Embed 68

http://www.scaraba.net 68

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Kaplan La métamorphose des objets Kaplan La métamorphose des objets Presentation Transcript

    • La métamorphose des objets Livre augmenté ● ● ● à chaque page physique correspond une page web http://mdo.li/9 par un contenu additionnel images, vidéo par ses lecteurs commentaires / réponses de l'auteur
    • Chaque objet est une histoire ● Compter les objets qui comptent ● Retracer les lignées ● ● Casser la carapace : obsolescence de l'objet électronique Inventer des milliers d'interfaces pour « une seule machine » : l'objet-interface … j'entends ces objets qui, sans prendre la forme des ordinateurs que nous connaissons aujourd'hui, nous servirons peut-être demain à accéder à nos données numériques et à les représenter de manière inédite ; tables, chaises, étagères, commodes, lampes et autres mobiliers interactifs, miroirs augmentés, robots personnels, bibelots connectés, vêtements, bijoux et accessoires portatifs, ainsi que tous les objets et machines dont je raconte l'histoire dans ce livre. (p.44)
    • 2011 : l'année des objets connectés L’Iphone, à sa sortie, a accéléré le développement de l’Internet nomade. Aujourd’hui on assiste à un véritable boom des objets connectés. Les annonces à ce sujet se multiplient. Google TV, nouvelle Freebox, voitures connectées (Toyota et Bing versus Google et BMW), maisons intelligentes ou encore simples objets du quotidien… NYT's Research & Developpment Group Magic Miror Withings, bien connu pour sa balance connectée, a annoncé deux nouveaux objets : un tensiomètre et un baby monitor. Les réseaux sociaux seront bien sur de la partie, le live blogging autour des programmes se développera sûrement.
    • Les métamorphoses de l'interactivité ● Faire corps avec la machine : les enseignements du succès relatif de la robotique de loisirs intégrer une communication gestuelle (p.79) ● Passer de l'abstrait au concret : les grandes étapes de l'histoire des interfaces informatiques (p.84) ● Interagir avec sa propre image : Wizkid, le petit magicien (p 88). la naissance de QB1 ● Changer de référentiel : avec QB1 l'interaction n'a plus lieu dans le référentiel de l'écran mais dans le nôtre Interface gestuelle Découverte utilisateur
    • ● Principes généraux d'une bonne interface ● ● Anticiper sans jamais s'imposer ● Chaque jour mieux vous connaître ● Disparaître quand vous l'utilisez ● Rester un spectacle pour les autres ● ● Venir vers nous Parler le moins possible En résumé nous devrions pouvoir danser avec la machine (p.98)
    • L'objet internet ● Vuiton contre eBay ● Confusion des mots « Internet of things » ● Rfid et 'sans contact' fait référence à l'étiquetage généralisé (objets, lieux, êtres) à des fin d'identification ● ● Capteurs : objets producteurs de données « Actionneurs » et interfaces : ajouts électriques, mécaniques, sensoriels qui rendent ces objets « intelligents »
    • ● Les multiples visions de l'internet des objets ● Machine to machine (M2M) L'association des technologies de l'information et de la communication (TIC), avec des objets intelligents et communicants, dans le but de donner à ces derniers les moyens d'interagir sans intervention humaine avec le système d'information d'une organisation ou d'une entreprise. (Livre blanc, Syntec et Orange, 2007) vision du monde centrée sur les organisations, optimiser des processus. Rêve informatique « ancienne école » : se débarasser des utilisateurs ; ● Intelligence ambiante (AmI) Un environnement capable de reconnaître des individus et de réagir à leur présence d'une manière discrète, non intrusive et souvent même invisible. (Istag, commission européenne, 2010) [Mark Weiser : technologie apaisante, aller et venir de la périphérie au centre de notre conscience, The computer for the XXIst century, 1991] vision qui se focalise sur l'espace, le service et le comportement de l'utilisateur
    • ● Réseau et société ubiquitaire : U-Society Le réseau « omniprésent », vient de Corée et du Japon Teruyasu Murakami : la civilisation du réseau ubiquitaire connectera tous les être humains entre eux. L'utilisateur sera connecté partout, en tous lieux et tout le temps. L'étape suivante consistera à vouloir être connecté non pas aux gens mais aussi aux objets . Vision : l'humain, équipé d'un « communicateur universel » dialogue avec des machines « animaloïdes » ● Internet des objets version UIT(Union Internationale des Télécommunications) L'avènement de l'internet des objets créera une pléthore d'applications et de services innovants, qui amélioreront la qualité de la vie et réduiront les inégalités, tout en ouvrant de nouvelles opportunités de croissance à un très grand nombre d'entreprises ● Société de surveillance : nouvelle aliénation Rob van Kranenburg : Deux voix auront pour résultat moins de dialogue, moins de communication, moins d'innovation, moins d'options durables... contrôle et masquage de la complexité. Vision : l'individu et la société perdent le contrôle de pans entiers de leur existence. La technologie leur ôte à la fois des soucis et du pouvoir...
    • L'internet des objets ● ● ● C'est quoi ? « mon frigo ne veut pas laisser mon robot aspirateur rentrer dans le four » C'est l'extension d'internet au monde physique Nouveau stade de la société réticulaire fondée sur des systèmes relationnels qui tendent à contrôler tous les systèmes humains sur lesquels se forme le commerce humain au sens large (dialogues et échanges économiques)
    • 1 billion = 1000 milliards
    • RFID Radio Frequency IDentification Méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » (« RFID tag » ou « RFID transponder » en anglais). - ce sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui peuvent être collées ou incorporées dans des objets ou produits et même implantées dans des organismes vivants (animaux, corps humain). - elles comprennent une antenne associée à une puce électronique (identifiant + données complémentaires) qui leur permet de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur. Cette technologie d’identification peut être utilisée pour identifier : * les objets, comme avec un code à barres (on parle alors d’étiquette électronique) ; * les personnes, en étant intégrée dans les passeports, carte de transport, carte de paiement (on parle alors de carte sans contact).
    • L'internet des objets ● Puces Rfid qui pourraient équiper la plupart des objets industriels et entrer en relation avec des capteurs réactionneurs disséminés partout dans les espaces publics et semi-publics mais aussi envahir les corps, les habitats, les espaces intimes ; possibilité de suivre à la trace, pas à pas, en temps réel... ● Protocole réseau  : Ipv6 adresses codées sur 128 bits au lieu de 32 bits (IPv4), augmente espace d'adressage mécanismes d'attribution automatique facilitent l'interconnexion de réseaux privés déploiement d'IPv6 sur Internet (2011) demeure difficile (incompatibilité, coût) encore limité, la proportion d'utilisateurs Internet en IPv6 est estimée à 1 % (carte google)
    • L'IPv6 va apporter une bouffée d'oxygène à l'Internet des objets. Mi-2010, la barre des 5 milliards d'objets connectés a été dépassée dans le monde, pour un maximum de 4,3 milliards d'adresses gérables par IPv4. Les prévisions de l'institut IMS Research tablent sur 20 milliards en 2020 tandis qu'Ericsson avance le chiffre de 50 milliards d'objets connectés à cette même date. Heureusement, IPv6 est configuré pour en accueillir bien plus : sa capacité est de 667 millions de milliards d'adresses par millimètre carré de surface terrestre !
    • Qu'est-ce qu'un objet intelligent ? ● ● Effectue de façon régulière un auto-diagnostic Se demande s'il remplit bien sa mission : affordance (capacité d’un objet à suggérer sa propre utilisation) ● ● ● Informe son utilisateur de données qui pourraient lui être précieuses Est capable d'adapter son comportement à l'environnement extérieur Peut communiquer avec d'autres objets du même type
    • ça commence comme une conversation...
    • La porte refusa de s'ouvrir et déclara : « cinq cents, s'il vous plaît. ». A nouveau, il chercha dans ses poches. Plus de pièces ; plus rien. « Je vous paierai demain » dit-il à la porte. Il essaya une fois de plus d'actionner le verrou, mais celui-ci demeura fermé. «  Les pièces que je vous donne, continua-t-il, constituent un pourboire ; je ne suis pas obligé de vous payer ». «  Je ne suis pas de cet avis » dit la porte. «  Regarder dans le contrat que vous avez signé en emménageant dans cet appartement. » Ubik, Philip K. Dick
    • Ça commence comme une conversation... Que fait un capteur ? Il recueille des informations et les transmet sous la forme d'un flux signé et horodaté ● « blogjets » objets qui bloguent ● « spime » space + time, Bruce Sterling Les spimes se localisent dans l'espace et le temps. Ils s'enregistrent, se tracent, se comptent et s'accompagnent toujours d'une histoire. Ils possèdent une identité ; on peut les 'chercher' comme dans un moteur de recherche. ● Faisons-le nous-même : « Arduino »
    • Lilypad d'Aduirno Le système Arduino est un outil pour fabriquer de petits ordinateurs qui peuvent capter et contrôler davantage de choses du monde matériel que votre ordinateur de bureau. C'est une plateforme opensource d'électronique programmée qui est basée sur une simple carte à microcontrôleur (de la famille AVR), et un logiciel, véritable environnement de développement intégré, pour écrire, compiler et transférer le programme vers la carte à microcontrôleur.
    • Et voilà comment commence une conversation… les pigeons qui bloguent projet de Beatriz Da Costa des pigeons équipés de moyens de communications et de balises GPS, qui agissent pendant leurs déplacements comme des capteurs environnementaux mesurant le niveau de pollution des villes, les données météorologiques, etc. – et mettent ensemble à disposition une masse de données dont pourraient se servir à la fois les services municipaux, les entreprises dont l’activité est sensible à la météo et les militants écologistes.
    • L'ère des objets intelligents annonce une évolution profonde du mode de vie des humains. Elle pourrait engendrer la tendance à déléguer de plus en plus de pouvoir décisionnel à des entités inanimées, sur la base du brassage à la vitesse de la lumière de myriades d'informations. Une tendance d'autant plus naturelle au fil des générations que celles-ci ne connaîtront ces aides électroniques que de manière conceptuelle ; elles se seront depuis longtemps fondues dans le décor. Mais il est encore temps de maîtriser cette course vers la robotisation invisible afin de faire en sorte que les nouveaux agents de l'ombre soient affectés au service de l'humanité. " Le plus grand risque inhérent à une technologie invisible " déclare Mark Weiser, ancien directeur des centres de recherches avancée de Xerox, " est le fait que nous pourrions en arriver à oublier qu'il faut superviser celle-ci. Ce n'est pas parce que nous ne verrons plus les ordinateurs encastrés dans nos murs que ceux-ci ne seront plus à la merci de virus, de pirates ou de Big Brother "... Extrait de L'empire invisible, la civilisation des objets intelligents, Daniel Ichbiah, Ed Village mondial, Paris, 1996 Humanisme numérique vs Transhumanisme