Séminaire en ligne PARLONS DES OS
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Séminaire en ligne PARLONS DES OS

on

  • 371 views

Ostéoporose Canada informe, offre les moyens et soutient les gens et les communautés en matière de réduction du risque et de traitement de l’ostéoporose.

Ostéoporose Canada informe, offre les moyens et soutient les gens et les communautés en matière de réduction du risque et de traitement de l’ostéoporose.

Statistics

Views

Total Views
371
Views on SlideShare
368
Embed Views
3

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 3

http://www.osteoporosecanada.ca 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Commençons avec l’histoire d’Ostéoporose CanadaFondée en 1982Première organisation à but non lucratif dans le monde dédiée au service de ceux qui ont, ou sont à risque de l'ostéoporoseAu premier rangde la communauté internationale contre l'ostéoporose sur plusieurs volets: orientée envers le patient, première publication de lignes directrices sur les pratiques cliniques fondées sur des preuves, le développement de l’outil d’évaluation de risque de fracture CAROCRégie par un conseil d'administration bénévole; les conseils médicaux sont fournis par un conseil scientifique consultatif bénévole; 19 chapitres actifs à travers le pays; 1000+ bénévolesVision d’un Canada sans fractures ostéoporotiques2010 était une année décisive: la publication des lignes directrices de pratique clinique 2010; nouvelle priorité stratégique mettant l'accent sur les personnes les plus à risque, c'est à dire ceux qui ont subi des fracturesDe nouvelles initiatives pour soutenir cette nouvelle orientation: Éliminez les fractures une FOIS pour TOUTES, Debout droitCanada, les dernières nouvelles sur les fractures osseuses.
  • La définition dans cette diapositive est celle deU.S. National Institutesof Health (les instituts de la santé des États-Unis). La résistance osseuse se réfère à une combinaison de deux fonctions principales: la densité osseuse et la qualité de l'osAutre définition: L'ostéoporose est une maladie potentiellement invalidante caractérisée par une faible masse osseuse, une détérioration du tissu osseux qui fragilise les os, conduisant à une augmentation de la fragilité osseuse et le risque de fracture.Une fracture de fragilité est la manifestation la plus grave de l'ostéoporoseUne fracture de fragilité est une fracture qui se produit spontanément ou après un traumatisme mineur, comme une chute de hauteur en position debout, un accrochage ou un glissement, ou lors d'effectuer une tâche simple comme faire un lit ou ramasser un objet, ou suite à la toux ou les éternuementsL'ostéoporose est appelée "le voleur silencieux" parce qu'il n'y a pas de symptômes associés à la détérioration du tissu osseux jusqu'à ce qu'une fracture se produiseIl est important de différencier entre l'ostéoporose et l'ostéoarthrite. L'ostéoporose est une maladie du tissu osseux. L'arthrite est une maladie des articulations et les tissus environnants. Un diagnostic précis est important pour la gestion de la douleur,le traitement ainsi que la gestion de la maladie.
  • L'ostéoporose primaire est le terme utilisé pour décrire la perte osseuse anormalement rapide qui peut se produire après la ménopause ou en vieillissant. L'ostéoporose secondaire se réfère à la perte osseuse causée par d'autres maladies ou des traitements médicaux et peut affecter une personne à n'importe quel moment au cours desa vie.Une classe de médicaments qui a démontré avoir un effet particulièrement néfaste sur les os est les glucocorticoïdes tels que la prednisone. Les maladies souvent traitées avec des médicaments glucocorticoïdes comprennent la polyarthrite rhumatoïde, la colite ulcéreuse, la sclérose en plaques et le lupus.La conséquence la plus importante de l'ostéoporose est le risque accru de fracture.
  • L’ importance clinique de l'ostéoporose est associée à des fractures de fragilité qui peuvent survenir.Plus de 80% de toutes les fractures des gens après la cinquantainesont causées par l'ostéoporose.Une fracture est un des facteurs de risque les plus importants pour prévoir de futures fractures.Dans l'année qui suit une fracture de la hanche, un sur trois patients subissent une autre fracture, après une fracture de la colonne vertébrale, le risque de subir une deuxième fracture de la colonne vertébrale pendant l'année suivante est de 20%.40% des Canadiens qui souffrent d'une fracture ont des antécédents de fractures.
  • Le sous traitement des patients à la suite d'une fracture de fragilité est frappant en contraste avec le traitement suite à une crise cardiaque,qui a surmonté un déficit significatif des soins au cours des 15 dernières années, environ 80% des personnes reçoivent maintenant des bêta-bloquants pour leur aider à prévenir les crises cardiaques récurrentes.Cependant, moins de 20% des patients qui subissent une fracture continuent à être évalués pour l'ostéoporose et, le cas échéant, reçoivent les médicaments appropriés contre l'ostéoporose
  • L'ostéoporose est un problème majeur pour la santé publique et représente un coût qui augmente sans cessepour les systèmes de santé.Les coûts les plus importantes de l'ostéoporose proviennent du traitement des fractures. En 2010, ce coût a été estimé à 2,3 milliards de dollars. Ce coût annuel comprend les soins aigus, les soins ambulatoires, le traitement médical et les coûts indirects.Les données d'une étude réalisée en 2001 pourévaluer l'utilisation des services des soins de santé ainsi que les coûts ont conclu ce qui suit:Le coût annuel moyen de traitement d'une fracture de la hanche était de 26,527 $.Le coût annuel de traitement d'une fracture de la hanche chez un individu qui est retourné à la communauté était 21,385 $.Le coût annuel de traitement d'une fracture de la hanche chez un individu qui est transféré aux soins de longue durée était 44,156 $.La population du Canada vieillit. L'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) et Statistique Canada projettent qu'en2041:25% de la population aura 65 ans ou plus.4% de la population aura 85 ans ou plus.L'incidence des fractures de la hanche augmente avec une population vieillissante.Les coûts des fractures de la hanche sera un fardeau économique important pour le système de santé.En 2041 le coût des fractures de la hanche devrait s'élever à 2,4 milliards de dollars annuellement.
  • 1 personne sur 4 ayant subi une fracture de la hanche vont mourir pendant l'année suivante suite à des complications telles que la pneumonie et la formation de caillots sanguins, 1 sera de retour à une vie indépendante et 2 exigeront une vie avec des services de soutien.L'ostéoporose peut entraîner la perte de mobilité et d'autonomie et peut sérieusement affecter la qualité de vie. En général, les personnes atteintes d'ostéoporose doivent apprendre à vivre avec la douleur chronique des fractures, le risque constant,la peur de fracture, les mouvements limités ainsi que l'activité limitée.
  • L'ostéoporose masculine est considérablement sous-évaluée, sous-diagnostiquée et sous-traitéeLe manque de sensibilisation chez les hommes est similaire à celui pour les femmes il y a 50 ans.L'ostéoporose est encore perçue comme une maladie "des femmes« .Moins de 10% des hommes atteints de fractures de fragilité reçoivent un traitement de l'ostéoporose.Il existe moins d'options de traitement approuvés pour les hommes que pour les femmes.Plus d'un quart des fractures de la hanche au Canada surviennent chez les hommes.Il est plus probable pour un homme de mourir de complications suite à une fracture de la hanche qu'une femme.
  • Personnes à risque élevé de fractures: besoin de médicaments de prescription. DMO suivie 1-3 ans après le début du traitement, moins fréquemmentune fois que le traitement a été efficace.Personnes à risque modéré: Une évaluation plus approfondie permettra de déterminer le besoin des médicaments sur ordonnance. DMO suivie tous les 1-3 ans pour assurerla stabilité de la masse osseuse, si aucune perte osseuse rapide, un suivi de plusieurs années ou si on a un changement dans l'état de santé.Personnes à faible risque: Ne pas besoin de médicaments sur ordonnance. DMO suivi tous les 5-10 ans, plus tôt si on a un changement dans l'état de santé.
  • CAROC - utilise les résultats de la DMO de la hanche, l'âge, le sexe, les antécédents de fracture etl'utilisation des glucocorticoïdes pour déterminer le risque de fracture à 10 ans; échelle différente pour les hommes et les femmes.  FRAX - utilise les mêmes facteurs de risque que ceux du CAROC et d'autres dont l'IMC (indice de masse corporelle), une fracture de la hanche chez un parent, la polyarthrite rhumatoïde, le tabagisme, l'alcool et d'autres conditions secondaires qui contribuent à la perte osseuse pour estimer le risque de fracture de 10 ans.  Lorsque les antécédents de fractures de fragilité et l'utilisation des glucocorticoïdes sont présents, personne ne devrait être considérée comme à haut risque indépendamment de la DMO.Pour la plupart des gens, les résultats sont les mêmes quel que soit l'outilutilisé. Par conséquent, le choix de CAROC ou FRAX fait par votre médecin sera une question de préférence personnelle et de commodité.
  • Le calcium est essentiel pour maintenir la vie. Sans calcium, nous serions morts. Presque toutes les cellules du corps ont besoin de calcium pour fonctionner, le corps régule soigneusement le calcium afin qu'il soit disponible où et quand cela est nécessaire.Les os sont un réservoir de calcium ou une banque de calcium, de sorte que si nous ne fournissons pas nos corps avec suffisamment de calcium sur une base quotidienne, il sera prélevé de nos os.Le corps régule l'apport de calcium de trois façons:Il absorbe le calcium directement à partir de la nourriture que nous mangeons. La façon préférable pour le corps à obtenir le calcium est la nourriture.Il ralentit la quantité de calcium qui quitte le corps dans l'urine, en leretournantau courant sanguin où il reste à la disposition des organes et de cellules.Le corps prend du calcium de nos os s'il n'y en a pas suffisammentquand on en a besoin. Lorsque cela se produit, les os deviennent plus minces et plus fragiles
  • OC recommande fortement l'obtention du calcium par l'alimentation dès que possible.Offrez-vous une base de 300 mg de calcium, simplement pour manger. Il y a une petite quantité de calcium dans une variété d'aliments que nous mangeons.Ensuite, ajoutez plus de calcium, en fonction de vos choix alimentaires.Vous pouvez ajouter 300 mg pour l'un des éléments suivants:1 tasse de lait1 tasse de soya enrichies, du riz ou d‘e boisson d'amandes1 tasse de jus d'orange enrichi3/4 tasse de yogourt nature1/2 boîte de saumon, avec des os Note au présentateur: Mettez l'accent sur le saumon avec des os en conserve qui fournit du calcium
  • Mettre l'accent sur le message: Ostéoporose Canada recommande les suppléments en vitamine D durant toute l'année pour tous les adultes.
  • Une quantité adéquate de vitamine D est essentielle pour une bonne absorption du calcium.OC recommande:Hommes et femmes de 19 à 50 à faible risque (sans ostéoporose ou conditions affectant l'absorption de vitamine D telles que la maladie cœliaque ou ayant eu un pontage gastrique): 400 - 1000 UI par jourLes hommes et les femmes de plus de 50 ans ou les personnes à risque élevé (ostéoporose, fractures récurrentes, ou conditions affectant l'absorption de la vitamine D):800 - 2000 UI par jourApport au dessus de 2000 UI par jour nécessite une surveillance médicale.Les sources de lumière du soleil et la nourriture ne sont pas fiables. Ostéoporose Canada recommande les suppléments en vitamine D durant toute l'année pour tous les adultes.
  • Les exercices de résistanceimpliquent des objets en mouvement ouvotre propre poids corporel pour créer une résistance. Les formes courantes d'exercice de résistance comprennent:Exercice avec haltères,objets ménagers oupoids pour poignets;La musculation avec des équipements dans un gymnase ou club de santé.Les exercices qui améliorent la force musculaire, l'équilibre, la coordination, la posture et l'endurance (par exemple, natation, aérobic, etc.) ont des avantages supplémentaires (par exemple, la prévention des chutes) pour les personnes qui ont ou qui sont à risque d'ostéoporose.Encore une fois,souligner l'importance que les individusconnaissentleur catégorie de risque de fracture avant d'entreprendre un programme d'exercice. Si possible, les gens sont invités à consulter un spécialiste de l'exercice Bone Fit™ qualifié pour déterminer ce qui est approprié pour eux.
  • Consultez un physiothérapeute ou un ergothérapeute pour apprendre à effectuer des activités en toute sécurité
  • Si un professionnel qualifié Bone Fit ™ n'est pas disponible dans votre région, essayez de trouver un leader ou un entraîneur qui sait ce qui est sûr et ce qu'il faut éviter pour ceux souffrant d'ostéoporose ou qui ont fracturé.
  • Votre médecin doit passer en revue les options de traitement de la toxicomanie avec vous par rapport à votre perte osseuse.Considérez:Les médicaments sont disponibles pour le traitementLes coûts $Les risques et les avantages des médicaments différentsLes effets secondairesTrouvez un traitement médical qui fonctionne pour vous!
  • L'une des conséquences d'une chute est une fracture.Il est important de noter que l'ostéoporose, la prévention des chutes et des fracture sont reconnus comme étant un trio connexede problèmes de santé. Toute intervention visant l'un de ces trois problèmes de santé devrait reconnaître les deux autres.
  • Visitezwww.osteoporosecanada.ca ou appeler au 1800 977-1778.

Séminaire en ligne PARLONS DES OS Presentation Transcript

  • 1. PARLONS DES OS www.osteoporosecanada.ca
  • 2. Ostéoporose Canada informe, offre les moyens et soutient les gens et les communautés en matière de réduction du risque et de traitement de l’ostéoporose. • Notre Conseil consultatif scientifique (CCS) d'experts fournit des conseils médicaux • 1000 bénévoles et 19 sections locales fournissent du soutien
  • 3. LES ESSENTIELS DES OS LA NUTRITION L’EXERCISE ET LE MOVEMENT LES OPTIONS MÉDICALES Aperçu L'ÉVALUATION DES RISQUES DE FRACTURES LES CHUTES ET LES FRACTURES
  • 4. LES ESSENTIELS DES OS
  • 5. L'os est un tissu vivant qui se développe La quantité de tissu osseux est appelé la masse osseuse, la densité réfère à la compacité de la structure osseuse Un cadre de protéine qui est renforcé et durci par le calcium et le phosphore
  • 6. Le remodelage osseux : comment les os se réparent automatiquement des ostéoclastes creusent des cavités sur la surface osseuse des ostéoblastes remplissent les cavités réparation complétée
  • 7. La masse osseuse change avec l'âge Nous commençons à perdre des os au rythme d'environ 1% par an dans au milieu de nos trentaines. Pendant la ménopause, la perte osseuse augmente de 2-3% par an. Chez les hommes, la perte osseuse est plus lente jusqu'après 65 ans. La perte osseuse peut atteindre un point où le risque de fracture augmente. Masseosseuse Niveau maximum de masse osseuse Ménopause Hommes Femmes Risque augmenté
  • 8. «L'ostéoporose est une maladie du squelette caractérisée par une diminution de la résistance osseuse prédisposant une personne à un risque accru de fracture. » Normale Ostéoporose
  • 9. L'ostéoporose peut être la perte osseuse primaire liée à la ménopause, l'âge, des causes inconnues, des conditions secondairesou des médicaments pouvant causer la perte osseuse
  • 10. Les fractures de fragilité sont des fractures qui surviennent spontanément ou après un traumatisme mineur, comme une chute de hauteur de position debout ou moins les fractures du crâne, des mains, des chevilles et des pieds sont exclus
  • 11. Au Canada, au moins 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 souffrira d'une fracture ostéoporotique au cours de leur vie Les fractures ostéoporotiques ou de fragilité sont plus fréquents que les crises cardiaques, AVC et le cancer du sein combinés Vérifiez!
  • 12. L'inégalité des soins après une fracture ostéoporotique est grande en comparaison avec le traitement après une crise cardiaque ~15% ~80% 0 20 40 60 80 100 Anti-osteoporosis medication post fracture Beta-blockers post heart attack %ofpatientsbeingtreated 1. Bessette L, et al. Osteoporos Int 2008; 19:79-86. 2. Austin PC, et al. CMAJ 2008; 179(9):901-908. %Despatientstraités Médicaments anti-ostéoporose suite à une fracture Bêta-bloquants suite à une crise cardiaque
  • 13. Les coûts des soins de fractures ajoutent un fardeau économique pour les systèmes de soins de santé
  • 14. Les conséquences d'une fracture comprennent un risque accru d'hospitalisation, d'institutionnalisation, de mort, de fractures subséquentes. Diminution de la qualité de vie, y compris la douleur, la perte de confiance et la peur de tomber.
  • 15. Environ 30,000 fractures de hanche surviennent chaque année au Canada 28% des femmes et 37% des hommes souffrant de fractures de la hanche liées à l'ostéoporose vont mourir de complications pendant l’année suivante
  • 16. Les fractures vertébrales peuvent entraîner des maux de dos, la dépression, la perte de hauteur, un abdomen protubérant, des fonctions pulmonaires réduites, des troubles de sommeil, des activités perturbées de vie quotidienne
  • 17. Les hommes souffrant d'ostéoporose ne sont pas souvent diagnostiqués • Le manque de sensibilisation chez les hommes est similaire à celui pour les femmes il y a de 50 ans • L'ostéoporose est encore perçue comme une «maladie de femmes» • Moins de traitements approuvés pour les hommes que pour les femmes
  • 18. L'ÉVALUATION DES RISQUES DE FRACTURES
  • 19. Qui devrait recevoir un test de DMO? Les femmes ménopausées et les hommes de 50-64 ans avec des facteurs de risque de fracture Toutes les femmes et les hommes de 65 ans et plus Les jeunes hommes ou des femmes (moins de 50 ans) atteints d'une maladie ou une affection associée à une faible masse osseuse ou la perte osseuse
  • 20. Au-delà de la DMO La décision de prescrire un médicament est basée sur une "évaluation complète du risque de fracture," associant les résultats de la DMO, l'âge, le sexe, les antécédents de fractures de fragilité et d'autres facteurs de risque Cette évaluation donne une prédiction plus précise du risque de fracture que la DMO
  • 21. Outils disponibles pour les médecins au Canada: CAROC et FRAX Chaque outil divise les patients en trois catégories de risque fracture de 10 ans - Bas, modéré ou élevé
  • 22. LA NUTRITION
  • 23. Âge Besoins quotidiens de calcium 4 à 8 1000 mg 9 à 18 1300 mg 19 à 50 1000 mg 50+ 1200 mg les femmes enceintes ou qui allaitent 18 + 1000 mg S'il n'y a pas assez dans notre alimentation le corps prend le calcium des os Lorsque cela arrive, les os deviennent plus fragiles Le calcium se trouve dans les cellules, le sang, le squelette et les dents
  • 24. Ostéoporose Canada recommande fortement l'obtention du calcium à partir de sources alimentaires lorsque cela est possible Comment obtenir suffisamment de calcium? Calculer la quantité de calcium que vous avez trouvé dans votre régime alimentaire (voir Calculer mon Calcium en ligne) Si votre alimentation vous donne suffisamment de calcium, ne prenez pas plus des suppléments Il est important d'avoir une alimentation bien équilibrée composée de l'ensemble des quatre groupes alimentaires du guide alimentaire canadien
  • 25. Tous les produits laitiers ... fromage, yogourt, lait, crème glacée Sardines et saumon en conserve (avec les os) constituent une bonne source de calcium Les aliments enrichis – jus d'orange, soja, boissons de riz Les légumes verts feuillus contiennent du calcium, comme le brocoli, le bok choy, le chou frisé De l'alimentation et des suppléments combinés: jusqu'à 1200 mg par jour, selon l'âge Aliments riches en calcium?
  • 26. La vitamine D contribue à bâtir des os plus forts, en augmentant l'absorption du calcium La vitamine D améliore également la fonction des muscles, ce qui permettra d'améliorer l'équilibre et aide à prévenir les chutes Il y a peu de sources naturelles de vitamine D
  • 27. Ostéoporose Canada recommande les suppléments en vitamine D durant toute l'année pour tous les adultes Les rayons du soleil interagissent avec notre peau pour produire la vitamine D. Cependant, au Canada, nous n'avons pas autant de soleil que nous avons besoin! Comme nous vieillissons, la capacité de la peau à produire de la vitamine D diminue.
  • 28. L'apport quotidien recommandé d‘Ostéoporose Canada de vitamine D (UI) APPORT QUOTIDIEN 800 - 2000 400 - 1000 400 - 1000Les femmes enceintes ou qui allaitent (18 +) Hommes et Femmes (50+) Hommes et Femmes (19-50) AGE
  • 29. Protéines: En plus du calcium et d'autres minéraux, l'os est constitué de protéines • Les protéines sont essentielles pour la force et la flexibilité de l'os. Ils facilitent la guérison des fractures et aident à réparer les tissus du corps. • Les protéines aident à maintenir le tissu musculaire, important pour la mobilité et la prévention des chutes. Sources alimentaires de protéines *: Viande et alternatives: 2-3 portions quotidiennes Lait et alternatives: 2-3 portions quotidiennes *Le Guide alimentaire canadien, pour les 50+
  • 30. L’EXERCISE ET LE MOVEMENT
  • 31. Avant de commencer consultez votre médecin, sachez votre catégorie de risque de fracture, parlez avec un physiothérapeute ou autre professionnel de la santé Choisissez une activité ou programme qui vous convient CHOISISSEZ UN établissement, chef ou entraîneur qui connaissent les restrictions de l'exercice associées à l'ostéoporose
  • 32. Activités de mise en charge Plus bénéfiques lorsque les os et les musclent travaillent contre la force de gravité La marche et le jardinage sont de bons exemples
  • 33. Exercices de résistance de poids Impliquent des objets en mouvement ou de votre propre poids corporel pour créer une résistance Renforce les muscles, ce qui renforce l'os Les exercices de résistance effectués en position de mise en charge sont les plus utiles Poids libres, appareils de musculation, bandes d'exercices, push-ups sur le plancher ou contre le mur
  • 34. La formation posturale est essentielle pour les gens ayant des antécédents de fractures de la colonne vertébrale ou à risque de fracture de la colonne vertébrale Les exercices qui améliorent l'équilibre et la coordination peuvent également réduire les chutes et les fractures Les exercices pour les personnes atteintes d'ostéoporose sont conçus pour améliorer la posture, l'alignement du corps et de la capacité fonctionnelle Posture et équilibre
  • 35. Combien d'activités? Mise en charge: marche, danse, jogging, monter des escaliers, course 3-5 jours par semaine, pour un total d'au moins 150 minutes par semaine La musculation: haltères, machines, bandes d'exercice ou le poids corporel comme résistance 2-3 jours par semaine Formation solde: Tai Chi, yoga, d'autres exercices visant à contester l'équilibre 2-3 jours par semaine pour un total de 120 minutes par semaine. Peut intégrer la formation de l'équilibre avec la mise en charge et / ou de l'exercice de musculation pour gagner du temps. Formation posture: sécurité des mouvements, sensibilisation de la position et la posture (dos et renforcement musculaire) Pratiquez une bonne position et une bonne posture au quotidien!
  • 36. Précautions de santé osseuse Évitez de plier la colonne vertébrale vers l'avant ou sur le côté la flexion de la colonne vertébrale de toute position (assis, debout, couché), notamment en cas de risque élevé d'une fracture de la colonne vertébrale Évitez les mouvements de torsion, rebondissement ou des mouvements saccadés • Pratiquez de bonnes techniques pour soulever • Soyez attentifs lorsque vous vous déplacez
  • 37. • Un programme conçu pour les professionnels de la santé et du conditionnement physique qui veulent apprendre des exercices efficaces et appropriés pour les personnes atteintes d'ostéoporose • Ce programme de formation spécialisée à but non lucratif fournit des connaissances et des compétences pratiques à prescrire des exercices et adapter les programmes d'exercices sécuritaires pour réduire le risque de fractures • Pour localiser un professionnel Bone Fit ™ visitez www.bonefit.ca/locator Bone Fit™ – Formation professionnelle
  • 38. LES OPTIONS MÉDICALES
  • 39. Points à retenir • Les médicaments sont disponibles pour traiter l'ostéoporose et réduire le risque de fractures ostéoporotiques • Les gens réagissent différemment aux médicaments • Tous les médicaments réduisent le risque de fractures vertébrales de 30 à 70% • Pour les personnes à haut risque, les avantages de la thérapie de drogue surpassent largement les risques potentiels
  • 40. Ralentir l'érosion osseuse (Anti-résorption) • Les bisphosphonates: Alendronate (Fosamax ®) quotidien, hebdomadaire Risédronate (Actonel ®) quotidien, hebdomadaire, mensuel Acide zolédronique (Aclasta ®) IV une fois par année • Denosumab (Prolia®) injection sous-cutanée à tous les 6 mois • L'hormonothérapie • MSRE: Raloxifène (Evista ®) Types de médicaments
  • 41. Construire les os (anabolisant) Tériparatide (Forteo ®) injection quotidienne sous-cutanée d'une période de moins de 24 mois Traitements de deuxième ligne • Étidronate Types de médicaments
  • 42. • Vous ne vous sentirez pas différent • Oui – si la densité osseuse reste le même ou augmente, et pas de nouvelles fractures subites • Surveillé par l'essai de la densité minérale osseuse • Si vous arrêtez, la perte osseuse peut entraîner Est-ce que ça fonctionne?
  • 43. LES CHUTES ET LES FRACTURES
  • 44. La chute est grave • 1 à 3 personnes de plus de 65 ans subissent une chute chaque année • 1 à 2 adultes de plus de 80 ans subissent une chute chaque année • Ceux qui sont tombés une fois ont plus de chance de tomber plus tard • Environ 95% des fractures de la hanche chez les plus de 65 ans sont le résultat d'une chute
  • 45. Chutes Ostéoporose Prevention des fractures
  • 46. Cycle des chutes Augmentation du risque de chute Peur de chute Diminution de l'activité Perte de force et mobilité
  • 47. 1. Vérifier votre vision et audition. 2. Vérifier vos médicaments. 3. Vérifier la tension artérielle. 4. Mieux prendre soin des pieds et vérifier vos chaussures. 5. Participer à un programme d'exercice régulier qui devrait inclure des exercices d'équilibre. 6. Adopter un régime alimentaire bien équilibré et rester hydraté. Vérifier votre calcium vitamine D. 7. Examiner la maison pour les risques de sécurité. 8. En savoir plus sur l'équipement pour l'indépendance et la sécurité à la maison. 9. Autres ...? Comment puis-je éviter une chute et rester indépendant?
  • 48. www.osteoporose.ca 1 800 977-1778