Your SlideShare is downloading. ×
0
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)

1,243

Published on

stage technique au sein de la compagnie des boissons gazeuses de sud Marrakech réalisé par NIBELKACEM Mouhcine.

stage technique au sein de la compagnie des boissons gazeuses de sud Marrakech réalisé par NIBELKACEM Mouhcine.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,243
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
57
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Etude des niveaux de surveillance d’une soutireuse et Asservissement de la vitesse de convoyage Encadré Par: Réalisé Par: M. MARZAK Tarik NIDBELKACEM Mouhcine 05/03/2014 1
  • 2. Plan Chapitre I: Présentation de l’entreprise CBGS 1-Introduction 2- Le Groupe NABC 3-Organigramme CBGS 4-Fiche technique de la CBGS Chapitre II: Processus de fabrication de la boisson gazeuse et Présentation du Système d’étude 1-Salle Traitement d’eau 2-Salle de chaufferie 3-Salle froide et Compresseur 05/03/2014 2
  • 3. Plan 4-Poste de transformation 5-Salle Siroperie 6-Salle d’embouteillage 7-Description de la soutireuse de la ligne de production des bouteilles en verre Chapitre III: Etude d’un Capteur De Proximité Inductif et Asservissement de la vitesse des convoyeurs 1-Définition 2-Principe de fonctionnement 3-Capteur Sick WL12-2B560 4-Asservissement de la vitesse des convoyeurs Conclusion 05/03/2014 3
  • 4. Chapitre I: Présentation de l’entreprise CBGS 1-Introduction: La Compagnie Coca-Cola est aujourd’hui la plus grande compagnie de rafraîchissement du monde, elle produit plus de 400 marques et commercialise 4 des 5 marques de soft drinks les plus vendues au niveau mondial : Coca-Cola, Coca-Cola Light, Fanta et Sprite. Au Maroc, Coca-Cola apparut en 1947 : Un bateau usine, qui était accosté au port de Tanger, produisait alors la boisson pour les soldats américains. De nos jours son activité au pays représente 1.5 % du PIB national, et emploi 70 000 personnes de façon directe et indirecte. 05/03/2014 4
  • 5. 2- Le Groupe NABC: La North Africa Bottling Company fut créée le 25122003 suite au regroupement de 5 sociétés : la SCBG, la CBGN, la CBGS, SOBOMA et COBOMI embouteilleurs de Coca-Cola. N.A.B.C dispose actuellement de 4 sites de production au Maroc situés à Casablanca, Fès, Marrakech et Salé, et un site en Mauritanie basé à Nouakchott, regroupant plusieurs lignes d'embouteillage en PET, Verre et Boîte. Ces unités desservent sur le sol Marocain les régions de Casablanca, Fès et Marrakech, et ce à travers plusieurs centres de distribution. 05/03/2014 5
  • 6. Nos activités : L’embouteillage et la distribution des boissons gazeuses. 05/03/2014 6
  • 7. Nos Produits: N.A.B.C opère sur trois segments distincts: -Les boissons Gazeuses avec les Marques Coca-Cola, Fanta, Sprite, Schweppes, Hawaï, Pom's. - Les eaux de table: Ciel et Aquarius. - Le jus de fruits: Miami. 05/03/2014 7
  • 8. 3-Organigramme CBGS: 05/03/2014 8
  • 9. 4-Fiche technique de la CBGS : 05/03/2014 9
  • 10. Chapitre II: Processus de fabrication de la boisson gazeuse et Présentation du Système d’étude 1-Salle Traitement d’eau: L’eau potable distribuée par la R.A.D.E.E.MA est utilisée par le service de traitement des eaux qui s’occupe de la traiter avant d’être utilisée par la siroperie, la production et le rinçage des bouteilles soufflées. 2-Salle de chaufferie: 3-Salle froide et Compresseur: 05/03/2014 10
  • 11. 4-Poste de transformation: Il comprend : Trois cellules déposées par la R.A.D.E.E.M.A chacune procure une tension de 22KV; Une cellule de comptage contenant un interrupteur de protection du transformateur ; Un transformateur abaisseur de fréquence f=50 Hz, Ventrée=22 KV, Vsortie=400V, de puissance apparente S=800 KV ; Un groupe électrogène qui sert de secours en cas de coupure de courant, utilisé uniquement pour l’éclairage. 05/03/2014 11
  • 12. Un TGBT : Tableau Général Basse Tension qui regroupe les câbles sortant du transformateur (380 V) qui vont actionner les machines de la salle d’embouteillage. Des batteries de compensation qui servent à améliorer le cosɸ, ce dernier étant vérifié par la R.A.D.E.E.M.A il doit ne pas dépasser une certaine valeur sinon la compagnie sera pénalisée. Ces batteries permettent de garder le cosɸ à une valeur proche de 0.95. 05/03/2014 12
  • 13. 6-Salle d’embouteillage: Elle est composée de 3 lignes de remplissage : 2 lignes pour les bouteilles en verre 1 ligne pour les bouteilles en plastique Sasib (PET): Mise en service : 1999 Cadence nominale : 24 000 bt/H (1L) 36 000 bt/H (1L) Orthman : Mise en service : 1988 Cadence nominale : 24 000 bt/H (20 cl et 38 cl) 12 000 bt/H 1 05/03/2014 13
  • 14. Décaisseuse Laveuse • dépalétisation • dévidage des caisse +triage des bouteilles • prérinsage :jet d'eau à 30°C • bain 1: (soude+eau) à 60°C +extracteur des etiquettes • rincage finale à temperature ambiante • détecte les fissures et cassures des bouteilles de verre Inspectrice Soutireuse Mixeur Finalisation • remplissage des bouteilles • capsuleues • visseuse • mélange du : eau+ sirop +gaz • refroidissement du mélange • détecteur du niveau du liquide dans chaque bouteille • Dateur : impression de la date de production/expiration • etiquetteuse + encaisseuse +palétisation +stockage 05/03/2014 14
  • 15. 7-Description de la soutireuse de la ligne de production des bouteilles en verre: Aspect général : La soutireuse qui est de forme circulaire, permet de remplir les bouteilles tout en tournant et cédant chaque bouteille remplie à la capsuleuse qui par un mécanisme bien précis se charge de les bouchonner. Les bouteilles ainsi fermées passent par une inspectrice qui cette fois contrôle le niveau du liquide dans la bouteille, qui ne doit ni dépasser ni diminuer d’un certain niveau bien précis, et contrôle aussi son bon bouchonnage. Les bouteilles ne respectant pas ces deux critères sont renvoyées par un éjecteur vers un petit coin où elles seront versées par la suite puisqu’elles ne respectent pas les normes. 05/03/2014 15
  • 16. Les bouteilles ayant un bon niveau et bien bouchonnées sont étiquetées par l’étiqueteuse qui colle à chacune une étiquette contenant toutes les informations utiles concernant le consommateur. 05/03/2014 16
  • 17. Aspect technique : Soutireuse et capsuleuse : Les différents détecteurs dont on aura besoin au niveau de la soutireuse sont : Détecteur de présence de récipient. Détecteur Cycle machine. Détecteur BOTTLE BURST (casse bouteille). 2 Détecteurs pour la sécurité. Le module BOTTLE BURST sert à la détection de récipients explosés dans la soutireuse et à l’éjection de récipients avec un risque de contenir des débris de verre. Pour éviter la livraison de récipients contaminés par débris de verre, les récipients voisins seront éjectés par l’éjecteur pour raisons de sécurité. 05/03/2014 17
  • 18. La nature de ces détecteurs et leurs principes de fonctionnement seraient détaillés dans le chapitre suivant. 05/03/2014 18
  • 19. Inspectrice de contrôle de niveau : La détection du niveau de remplissage nécessite une courte phase de stabilisation. Afin d’obtenir la précision de mesure optimale il faut mettre l’appareil en circuit au moins 5 minutes avant de commencer la production. 05/03/2014 19
  • 20. Chapitre III: Etude d’un Capteur De Proximité Inductif et Asservissement de la vitesse des convoyeurs 1-Définition: Les capteurs de proximité ou « détecteurs de présence » sont des dispositifs autrefois mécaniques, et aujourd'hui de plus en plus caractérisés par l'absence de liaison mécanique entre le dispositif de mesure et l’objet cible (personne, animal, objet animé tel qu'un véhicule). L'interaction entre le capteur et sa « cible » est alors réalisée par l’intermédiaire d’une caméra associée à un système d'analyse de l'image, ou plus souvent d'un champ (magnétique, électrique, électromagnétique). Selon les capteurs, objets et situation, l'objet détecté doit être plus ou moins proche du capteur ou illuminé par une source 05/03/2014 rayonnante (éventuellement non-visible, par exemple dans 20
  • 21. Avantage : pas de contact physique avec l'objet détecté : possibilité de détecter des objets fragiles, fraîchement peints. pas d'usure, durée de vie indépendante du nombre de manœuvres. détecteur statique, pas de pièces en mouvement. produit entièrement encapsulé dans la résine (étanche). très bonne tenue à l'environnement industriel (atmosphère polluante). 05/03/2014 21
  • 22. Détections : tout objet métallique. Portée de détection : Jusqu'à 50mm pour les plus courants. Dépend de l'épaisseur des objets. Utilisations : Machine-outil, robotique, chimie fine, agro-alimentaire, domaines d'applications de l'usinage, manutention, assemblage, convoyage. 05/03/2014 22
  • 23. 2-Principe de fonctionnement: Les capteurs inductifs produisent à l'extrémité de leur tête de détection un champ magnétique oscillant. Ce champ est généré par une self et une capacité montée en parallèle. Lorsqu'un objet métallique pénètre dans ce champ, il y a perturbation de ce champ puis atténuation du champ oscillant. Cette variation est exploitée par un amplificateur qui délivre un signal de sortie. Le capteur commute. 05/03/2014 23
  • 24. 05/03/2014 24
  • 25. 3-Capteur Sick WL12-2B560: Conçue pour les lignes d’embouteillage de l’industrie des boissons, la «barrière à verre» WL 12 G représente plus qu’un simple progrès. Ce capteur intelligent capable d’adapter en permanence et automatiquement son seuil de commutation à l’encrassement progressif. Cette capacité permet une détection nettement plus fiable des objets transparents, par exemple les films transparents ou les bouteilles d’eau en plastique. 05/03/2014 25
  • 26. Caractéristiques Techniques : 05/03/2014 26
  • 27. 4-Asservissement de la vitesse des convoyeurs: Dans la salle d’embouteillage la soutireuse reçoit régulièrement des bouteilles vides en vue de les remplir, ces bouteilles sont transportées par un convoyeur dont la vitesse doit être proportionnelle à la vitesse de rotation de la soutireuse. Les convoyeurs se trouvant dans cette salle sont entrainés par 11 moteurs Asynchrones : 1 Moteur Asynchrone Maitre. 10 Moteurs Asynchrones esclaves. 05/03/2014 27
  • 28. Aspect Général : 05/03/2014 28
  • 29. Aspect Technique : Pour aboutir à cette solution consistant à l’asservissement de la vitesse de convoyage il nous faut : Un capteur au niveau de la soutireuse permettant de génerer un signal de synchronisation. Un convertisseur fréquence/courant au niveau de l’armoire FILLER. 05/03/2014 29
  • 30. Principe de fonctionnement du capteur de synchronisation : Il sert à donner l'information vitesse de la soutireuse au calculateur pour anticiper les régulations afin d’éviter la désynchronisation avec la vitesse du convoyage. Pour l’acquisition des vitesses de la soutireuse, on utilise des capteurs inductifs, magnéto-résistifs ou à Effet Hall qui mesurent le régime de chaque roue du véhicule sur une roue dentée ou magnétique. Il assure la mesure sans contact et donc "sans usure" des vitesses de soutirage et les convertissent en signaux électriques. 05/03/2014 30
  • 31. 05/03/2014 31
  • 32. Convertisseur fréquence/courant : =>Ce convertisseur permet de délivrer à partir d’une fréquence quelconque un courant correspondant, le convertisseur utilisé a une plage de courant qui varie entre 4mA (pour la vitesse minimale) et 20 mA (pour la vitesse maximale). 05/03/2014 32
  • 33. La Chaine d’Asservissement finale : 05/03/2014 33
  • 34. Conclusion 05/03/2014 34
  • 35. Merci Pour Votre Attention 05/03/2014 35

×