WebÉducation Gouvernement 2.0

2,133 views
2,020 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,133
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
173
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

WebÉducation Gouvernement 2.0

  1. 1. DONNÉES OUVERTES& GOUVERNEMENT 2.0 Sébastien Pierre, Montréal Ouvert@WebÉducation, Québec, Avril 2011 www.montrealouvert.net
  2. 2. COMMENT LA TECHNOLOGIEPEUT-ELLE AIDER LA DÉMOCRATIE MODERNE?
  3. 3. « On sous-estime trop souvent la capacité de chacun à simpliquer et à changer les choses. Chaque citoyen peut avoir un impact. » Et nous pouvons vérifier ceci en regardant des projets comme Wikipedia, ou simplement la plupart des projets Open Source.
  4. 4. GOUVERNEMENT 2.0
  5. 5. « Nous travaillerons ensemble (…) pourétablir un système de transparence, de participation publique, et de collaboration. » Barack Obama, Transparence et Gouvernement Ouvert http://ur1.ca/2i3la
  6. 6. « Une bonne gouvernance se définit par la responsabilité, la transparence, la prédictabilité et la participation » Agriculture and Achieving The Millennium Development Goals Rapport NO. 32729-GLB, Banque Mondiale http://ur1.ca/3wdd3
  7. 7. PERSPECTIVES 1/2GOUVERNEMENT OUVERTPolitique : comment rendre le gouvernement plustransparent, plus responsable, et dans lequel lescitoyens se sentent engagésE-GOUVERNEMENTStructurelle : Créer une interaction fiable,transparent peu coûteuse entre le gouvernement, lescitoyens et les entreprises.
  8. 8. PERSPECTIVES 2/2GOUVERNEMENT 2.0Technologique : comment tirer parti de latechnologie pour améliorer la démocratie moderneainsi que les services offerts aux citoyens.
  9. 9. # PAYS INDICE 1 Corée du Sud 87,85% 2 États-Unis 85,10% 3 Canada 84,48% 4 Royaume-Uni 81,47% 5 Pays-Bas 80,97% 6 Norvège 80,20% 7 Danmark 78,72% 8 Australie 78,63% 9 Espagne 75,16% 10 France 75,10%Index “e-Government readiness” des Nations Unieshttp://en.wikipedia.org/wiki/E-Government#e-Government_by_country
  10. 10. DONNÉES OUVERTES WEBVISUALISATION
  11. 11. Laccès à linformation est Laccès à linformation est la base pour permettre la base pour permettre aux citoyens de simpliquer aux citoyens de simpliquerDONNÉES OUVERTES WEBVISUALISATION
  12. 12. Le Web permet de rejoindre presque Le Web permet de rejoindre presque tout le monde, et nous a montré tout le monde, et nous a montré quil permet aux gens de se fédérer quil permet aux gens de se fédérer et dagir collectivementDONNÉES OUVERTES et dagir collectivement WEBVISUALISATION
  13. 13. DONNÉES OUVERTES Dans un monde où nous sommes Dans un monde où nous sommes surchargés dinformation complexe surchargés dinformation complexe WEB il nous faut des outils pour il nous faut des outils pour comprendre ce quil se passe comprendre ce quil se passeVISUALISATION
  14. 14. LES DONNÉES OUVERTES
  15. 15. DONNÉES = MATIÈRE PREMIÈRE● Société de linformation, économie du savoir● Alimente les industries technologie & service● Facilité daccès encourage linnovation
  16. 16. DONNÉES PUBLIQUESRICHESSE & POTENTIEL● Services offerts par les villes amélioration● Finances publiques lutte contre la corruption● Suivi des décision responsabilité
  17. 17. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES VILLE/GOUV.
  18. 18. BÉNÉFICES DES DONNÉES “Jai pu éviter de refaire des OUVERTES “Jai pu éviter de refaire des choses que dautres services choses que dautres services ont déjà faites et me concentrer ont déjà faites et me concentrer sur lamélioration de sur lamélioration de nos services” nos services” VILLE/GOUV. EX: Ville de Girona, Espagne EX: Ville de Girona, Espagne
  19. 19. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTESRECHERCHE VILLE/GOUV.
  20. 20. “Jai facilement accès ààdes donnéesBÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES “Jai facilement accès des données cruciales pour ma recherche et cruciales pour ma recherche et je peux les partager je peux les partager avec dautres chercheurs.” avec dautres chercheurs.” EX:Arts & Cartography Workshop: Mapping Environmental Issues in the City EX:Arts & Cartography Workshop: Mapping Environmental Issues in the City Concordia University – Montréal, Canada – Sept. 8 -10, 2010 Concordia University – Montréal, Canada – Sept. 8 -10, 2010RECHERCHE VILLE/GOUV.
  21. 21. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTESRECHERCHE INDUSTRIE VILLE/GOUV.
  22. 22. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES “Jai pu bien choisir où implanter “Jai pu bien choisir où implanter mon commerce en tirant parti mon commerce en tirant parti des informations disponibles” des informations disponibles”RECHERCHE INDUSTRIE VILLE/GOUV.
  23. 23. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTESRECHERCHE INDUSTRIE CITOYENS VILLE/GOUV.
  24. 24. BÉNÉFICES DES DONNÉESdesoutils qui me “Jai pu créer OUVERTES “Jai pu créer des outils qui me rendent la vie plus facile, et me rendent la vie plus facile, et me permettent, ainsi qua dautres, de permettent, ainsi qua dautres, de mieux utiliser les services publics !”!” mieux utiliser les services publics EX: PatinerMontréal, Resto-net.ca EX: PatinerMontréal, Resto-net.caRECHERCHE INDUSTRIE CITOYENS VILLE/GOUV.
  25. 25. CARACTÉRISTIQUESDES DONNÉES OUVERTES
  26. 26. LES DONNÉES OUVERTES 1/2ACCESSIBLESformat ouvert, manipulable par un programmeDONNÉES BRUTESavoir le meilleur niveau de détailSTANDARDISÉESpermettre de recouper différentes données
  27. 27. LES DONNÉES OUVERTES 2/2CENTRALISÉESfacilement accessibles à partir dun même cataloguePERMANENTESpour ne pas casser les applications qui en dépendentLICENCE OUVERTEdroit à la réutilisation, transformation et re-distribution
  28. 28. « DATA IS THE NEW OIL »
  29. 29. « DATA IS THE NEW SOIL » David McCandless, TED 2010
  30. 30. Partout dans le mondeINITIATIVES DE DONNÉES OUVERTES● USA data.gov● Royaume-Uni data.gov.uk● Nouvelle-Zélande data.gov.nz● Canada data.gc.ca● Europe, France● ...
  31. 31. OÙ EN EST-ON AU QUÉBEC?
  32. 32. LE PROBLEME PRINCIPAL● linformation est souvent disponible● mais pas forcément accessible
  33. 33. Fait pour être lu àlécran ou imprimé,pas pour être réutilisé
  34. 34. « Le plus grand problème lié au PDF est quil est presque impossible de déterminer la position du texte affiché. Ainsi, pour desdonnées tabulaires, il est presque impossible de déterminer dans quelle ligne et quelle colonne un texte ou une valeur apparaît. » James McKinney PatinerMontréa.cal
  35. 35. DES CITOYENS AGISSENT, MALGRÉ TOUT● Le manque daccessibilité rend les choses plus difficiles● Moins de personnes sont capables de simpliquer et de régler les problèmes de sociétés
  36. 36. AUTRE EXEMPLETEMPS DATTENTE MOYEN AUX URGENCES A MONTRÉAL AU CANADA “Comprendre les temps dattente dans les services durgence”, Institut Canadien dInformation sur la Santé, 2005
  37. 37. CLINIQUE B CLINIQUE A CLINIQUE A 25 PATIENTS B CLINIQUE 30 PATIENTS A CLINIQUE 30 PATIENTS 25 PATIENTS 30 PATIENTS 1H15 1H15 DATTENTE DATTENTE 2H 2H DATTENTE 2H DATTENTE DATTENTE CLINIQUE C 21 PATIENTS C CLINIQUE 21 PATIENTS 45min DATTENTE 45min DATTENTELACCÈS A LINFORMATION PEUTSOULAGER RAPIDEMENT DES PROBLÈMESDIFFICILES À RÉSOUDRENOTE: Québec offre ces informationshttp://www.rrsss03.gouv.qc.ca/urgence/fra/asp/urgence3.asp
  38. 38. LES DONNÉES OUVERTES EN PRATIQUE
  39. 39. CHOIX TECHNOLOGIQUES CLÉTECHNOLOGIES WEB● Accès universel (Internet disponible partout)● Large choix de solutions techniquesAPI WEB PUBLIQUES● Facile à utiliser, encourage la réutilisation● Résout les problèmes dinterfaçage
  40. 40. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C
  41. 41. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C
  42. 42. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C
  43. 43. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C
  44. 44. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C
  45. 45. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C CITOYENS ENTREPRISES CHERCHEURS
  46. 46. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C CITOYENS ENTREPRISES CHERCHEURS
  47. 47. DÉPARTEMENT DÉPARTEMENT DÉPARTEMENTA B C CRO SS CROW OU WD OU C D RRCNG II NG CITOYENS ENTREPRISES CHERCHEURS
  48. 48. EN RÉSUMÉ LES DONNÉES OUVERTES PEUVENT ÊTRE APPLIQUÉES MAINTENANT, SANS CHANGEMENT OU INVESTISSEMENT MAJEUR
  49. 49. PARTIE 2LE WEB : SERVICES PUBLICS 2.0
  50. 50. CONSTATS FRÉQUENTS● Difficile de susciter lintérêt des citoyens● Difficile de communiquer avec eux● Rupture grandissante avec les jeunesConstats relevés lors de la Comission des Services aux Jeunes Citoyens tenue à Montréal en septembre 2010
  51. 51. 9080706050403020 Développement10 dInternet ;) 0 1976 1981 1985 1989 1994 1998 2003 2007 2008 PARTICIPATION DES QUÉBECOIS AUX ÉLECTIONS GÉNÉRALES Sources: Elections Québec http://ur1.ca/2hva9
  52. 52. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENSSURCHARGE INFORMATIONNELLE● Quelle place a la communication du gouvernement fédéral, provincial et municipal dans la vie des citoyens?
  53. 53. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENSPLUS DE MODES DE COMMUNICATION● Le monde a changé très vite : les gens regardent moins la télévision, les nouvelles se diffusent vite par Twitter,les journaux commencent à devenir plus interactifs
  54. 54. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENSBESOIN DINTERACTIVITÉ● Les citoyens veulent se faire entendre et se sentir acteurs du système politique
  55. 55. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENSACTION LOCALE● Montrer que les décisions et les actions peuvent aussi se prendre localement, et non pas que les actions sont systématiquement bloquées par une administration lourde.
  56. 56. POUR VOUS, DÉVELOPPEURS ET RESPONSABLES DE PROJETS PUBLICS... COMMENT UTILISER LES TECHNOLOGIES POUR CONCEVOIR DES APPLICATIONS QUI RÉPONDENT À CES BESOINS ?
  57. 57. COMPRENDRE LES CHANGEMENTS DATTENTES ENGENDRÉS PAR LES MÉDIAS SOCIAUX
  58. 58. TWITTER : UNE GRANDE PLACE PUBLIQUE VIRTUELLE INFORMATION FACILEMENT CONSOMMABLE Message courts (140 car.), intègrent le bruit ambient CIBLAGE Utilisation de hashtag (#opendata) et message direct (@mtlouvert)
  59. 59. 15%« 15% des des gouvernements des 163 pays du monde sont sur Twitter » DigitalDataya http://ur1.ca/2hvks
  60. 60. DES OUTILS POUR MOBILISER● Facebook permet de facilement rejoindre les gens et leur demander de sexprimer... voire de participer
  61. 61. En décembre 2010 sur Facebook au Québec... Québécois sans médecin de famille (26 402)Pour un moratoire sur le gaz de schiste au Québec (99 334)
  62. 62. CE QUE LON PEUT RETENIR... LES GENS ONT LA CAPACITÉ DE SAPPROPRIER LES TECHNOLOGIES POUR RÉPONDRE À LEURS BESOINS
  63. 63. QUELQUES PRINCIPES 1/2● DIVERSIFIER LES MODES DE COMMUNICATION Adopter différents formats : courts (tweets), moyen (blogs), détaillés (communiqués)● PERMETTRE AUX USAGERS DE SEXPRIMER Commentaires, réponses, dialogue ouvert à plusieurs participants
  64. 64. QUELQUES PRINCIPES 2/2● UNE INTERFACE GRAPHIQUE CONVIVIALE Elle incite à lutilisation, plutôt de frustrer dès le premier contact.● UNE INFRASTRUCTURE OUVERTE API publique, données ouvertes pour que les gens puis dériver lapplication et créer de nouveaux outils
  65. 65. UN EXEMPLE :LE SERVICE 311 DE MONTRÉAL
  66. 66. 311 : PAS VRAIMENT INTERACTIFSERVICE TÉLÉPHONIQUE SEULEMENT● Implique dêtre disponible, et de pouvoir attendre que quelquun répondePAS DE SUIVI● Une fois la requête soumise, on se sait pas quand cest fait, et quel est le résultat● Impossible de savoir si dautres ont eu le même problème
  67. 67. Système de gestion de tickets pour la ville de DieppeNovélys + FFunction, 2009
  68. 68. OSIRIS : UN PAS EN AVANT● BON POINTS ● Interface moderne, compatible iPhone et mobiles ● API Web● LIMITES ● Pas dinterface publique pour les citoyens ● Outil seulement utilisé en interne pour les besoins de la ville
  69. 69. UN 311 IDÉAL 1/2APPLICATION WEB & TÉLÉPHONEAccessible à tous, par le Web et par téléphoneCITOYENS ET FONCTIONNAIRESUn outil transparent qui permette un suiviINTERFACE CONVIVALEPour que lapplication soit vraiment utile, et utilisée par leplus grand nombre
  70. 70. UN 311 IDÉAL 2/2DONNÉES OUVERTESFaire des statistiques sur les demandes, permettre lacréation de nouveaux servicesMÉDIAS SOCIAUXRejoindre les utilisateurs, répandre le message etaméliorer lapplication
  71. 71. UNE RÉPONSE PRAGMATIQUE DUN FONCTIONNAIRE HYPOTHÉTIQUE « OUI, JE VEUX BIEN, MAIS NOUS NAVONS PAS NI LES COMPÉTENCES NI LE BUDGET »
  72. 72. FACTORISER LES COÛTS● UTILE A LUN EST > UTILE A LAUTRE Possibilité de partage à moyen terme avec dautres villes / organisations● LOGICIEL LIBRE / OPEN SOURCE Ouvrir la technologie ou se baser sur une technologie existante pour bénéficier daméliorations des autres
  73. 73. « CROWDSOURCING »● TIRER PARTIE DE LA COMMUNAUTÉ Grandes villes canadiennes riches en expertise technologique et en volonté de faire avancer la société.● NE PAS SISOLER Regroupements, conférences où des gens de différents milieux partagent leurs expériences et expertise.
  74. 74. LA TECHNOLOGIE NEST PAS UNE FINALITÉ EN SOI, MAIS UN MOYENPUISSANT POUR FAIRE RAPIDEMENT ÉVOLUER LA SOCIÉTÉ.
  75. 75. WEB 2.0 LES UTILISATEURS DEVIENNENT ACTEURS, ET PARTICIPENT À LACRÉATION DU CONTENU ET A LA VIE DE LA COMMUNAUTÉ EN LIGNE.
  76. 76. SERVICES PUBLICS 2.0 LES UTILISATEURS DEVIENNENT ACTEURS, ET PARTICIPENT ÀLAMÉLIORATION DES SERVICES ET À LA VIE CITOYENNE.
  77. 77. PARTIE 3VISUALISATION DE DONNÉES
  78. 78. BUDGET FÉDÉRAL AMÉRICAN, PRIS DE DATA.GOV EN 2009
  79. 79. Nous avons de plus en plus dinformation à notre disposition,et il faut trouver des moyens pour en retirer le maximum.
  80. 80. DONNÉES OUVERTESOFFRIR AUX CITOYENS LES OUTILSPOUR COMPRENDRE LES DONNÉES ET LES UTILISER POUR AGIR
  81. 81. http://www.governmentexpenses.ca/
  82. 82. On voit tout de suite On voit tout de suite que les tendances que les tendances apparaissent clairement apparaissent clairement avec une représentation avec une représentation graphique graphiquehttp://www.governmentexpenses.ca/
  83. 83. http://www.ffctn.com/a/expensevisualizer
  84. 84. Les volumes et quantités Les volumes et quantités deviennent plus facilementhttp://www.ffctn.com/a/expensevisualizer deviennent plus facilement appréciables une fois appréciables une fois rendus visuels rendus visuels
  85. 85. http://www.opencongress.org/
  86. 86. La présence de visualisations La présence de visualisations de linformation permet de linformation permet doffrir en un clin d’œil doffrir en un clin d’œil un aperçu de la situation un aperçu de la situationhttp://www.opencongress.org/
  87. 87. Google Dataviz Challenge, visualisation du budget fédéral américainhttp://ffctn.com/a/datavizchallenge
  88. 88. Les visualisations peuvent Les visualisations peuvent se transformer en véritable se transformer en véritable outil dexploration et outil dexploration et danalyse danalyseGoogle Dataviz Challenge, visualisation du budget fédéral américainhttp://ffctn.com/a/datavizchallenge
  89. 89. Tout un chacun peut devenir un journaliste et un analyste, se poser des questions et trouver des réponses
  90. 90. DÉPENSES (M$) TEMPS
  91. 91. Les données sont manquantes Les données sont manquantes durant cette période durant cette période
  92. 92. Les données sont partielles : Les données sont partielles : une des valeurs est nulle une des valeurs est nullependant une longue période. pendant une longue période.
  93. 93. Kjhkjsahdkj hkqhe Kjhkjsahdkj hkqheasdsadsa qe wqew asdasdsadqe wqew asdsadsa qewq asdasdsad qewqasdsadwq qwe qw asdsadwq qwe qw wqeqwewqeq q wqeqwewqeq qwqeqewq wq eqeq wqeqewq wq eqeqwqeqweqwe qweq wqeqweqwe qweqlkjds naldksajdq q lkjds naldksajdq q adadsad q. adadsad q.
  94. 94. Les citoyens peuvent partager Les citoyens peuvent partager leurs découvertes (blog) et leurs découvertes (blog) etappuyer leur trouvaille par des appuyer leur trouvaille par des faits concrets. faits concrets.
  95. 95. Les visualisations rendent lanalyse et lacompréhension de systèmes complexes accessibles à tous.
  96. 96. Et offrent un support efficace pourla compréhension et la discussion autour de du fonctionnementde la société et du gouvernement
  97. 97. POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT ET TRANSPARENT « À terme, des outils Web interactifs et visuels permettront aux gouvernements de mieux fonctionner en rendant possible à tout le monde de comprendre leur fonctionnement »
  98. 98. Merci !www.montrealouvert.net twitter.com/mtlouvertinfo@montrealouvert.net

×