Your SlideShare is downloading. ×
0
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Présentation Montréal Ouvert S2LQ
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Présentation Montréal Ouvert S2LQ

896

Published on

Présentation par Sebastien Pierre de Montréal Ouvert à S2LQ 2011.

Présentation par Sebastien Pierre de Montréal Ouvert à S2LQ 2011.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
896
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. Gouvernement 2.0 données ouvertes, web & visualisations Sébastien Pierre, FFunction inc. @S2LQ, 7 décembre 2010 www.ffctn.com
  2. Qui suis-je? LOGICIEL LIBRE Publié mon premier projet open-source en 1998 GOUVERNEMENT 2.0 Système de gestion de tickets pour la ville de Dieppe Visualiseur de dépenses fédérales DONNÉES OUVERTES Co-fondateur de Montréal Ouvert ENTREPRENEUR FFunction , visualisation de données
  3. A qui s'adresse cette présentation ? CITOYENS FONCTIONNAIRES DU GOUVERNEMENT / VILLE DÉVELOPPEURS ET ENTHOUSIASTES
  4. Comment la technologie peut-elle aider la démocratie moderne?
  5. « On sous-estime trop souvent la capacité de chacun à s'impliquer et à changer les choses. Chaque citoyen peut av oir un impact . » Et nous pouvons vérifier ceci en regardant des projets comme Wikipedia, ou simplement la plupart des projets Open Source.
  6. GOUVERNEMENT 2.0
  7. « Nous travaillerons ensemble (…) pour établir un système de transparence , de participation publique , et de collaboration . » Barack Obama, Transparence et Gouvernement Ouvert http://ur1.ca/2i3la
  8. «  Une bonne gouvernance se définit par la responsabilité , la transparence , la prédictabilité et la participation   » Agriculture and Achieving The Millennium Development Goals Rapport NO. 32729-GLB, Banque Mondiale http://www.ifpri.org/publication/agriculture-and-achieving-millennium-development-goals
  9. PERSPECTIVES 1/2 <ul>GOUVERNEMENT OUVERT Politique  : comment rendre le gouvernement plus transparent, plus responsable, et dans lequel les citoyens se sentent engagés E-GOUVERNEMENT Structurelle  : Créer une interaction fiable, transparent peu coûteuse entre le gouvernement, les citoyens et les entreprises. </ul>
  10. PERSPECTIVES 2/2 <ul>GOUVERNEMENT 2.0 Technologique  : comment tirer parti de la technologie pour améliorer la démocratie moderne ainsi que les services offerts aux citoyens. </ul>
  11. # Pays Indice 1 Corée du Sud 87,85% 2 États-Unis 85,10% 3 Canada 84,48% 4 Royaume-Uni 81,47% 5 Pays-Bas 80,97% 6 Norvège 80,20% 7 Danmark 78,72% 8 Australie 78,63% 9 Espagne 75,16% 10 France 75,10% Index “ e-Government readiness ” des Nations Unies Source: http://en.wikipedia.org/wiki/E-Government#e-Government_by_country
  12. DONNÉES OUVERTES WEB VISUALISATION
  13. DONNÉES OUVERTES WEB VISUALISATION L'accès à l'information est la base pour permettre aux citoyens de s'impliquer
  14. DONNÉES OUVERTES WEB VISUALISATION Le Web permet de rejoindre presque tout le monde, et nous a montré qu'il permet aux gens de se fédérer et d'agir collectivement
  15. DONNÉES OUVERTES WEB VISUALISATION Dans un monde où nous sommes surchargés d'information complexe il nous faut des outils pour comprendre ce qu'il se passe
  16. PARTIE 1 LES DONNÉES OUVERTES
  17. DONNÉES = MATIÈRE PREMIÈRE <ul><li>Société de l'information, économie du savoir
  18. Alimente les industries technologie & service
  19. Facilité d'accès encourage l'innovation </li></ul>
  20. DONNÉES PUBLIQUES <ul>RICHESSE & POTENTIEL <ul><li>Services offerts par les villes amélioration
  21. Finances publiques lutte/corruption
  22. Suivi des décisions prises responsabilité </li></ul></ul>
  23. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES GOUVERNEMENT
  24. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES GOUVERNEMENT
  25. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES GOUVERNEMENT “ J'ai pu éviter de refaire des choses que d'autres services ont déjà faites et me concentrer sur l'amélioration de nos services” EX: Ville de Girona, Espagne
  26. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES RECHERCHE GOUVERNEMENT
  27. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES RECHERCHE GOUVERNEMENT “ J'ai facilement accès à des données cruciales pour ma recherche et je peux les partager avec d'autres chercheurs.” EX:Arts & Cartography Workshop: Mapping Environmental Issues in the City Concordia University – Montréal, Canada – Sept. 8 -10, 2010
  28. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES RECHERCHE INDUSTRIE GOUVERNEMENT
  29. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES RECHERCHE INDUSTRIE GOUVERNEMENT “ J'ai pu bien choisir où implanter mon commerce en tirant parti des informations disponibles”
  30. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES RECHERCHE INDUSTRIE CITOYENS GOUVERNEMENT
  31. BÉNÉFICES DES DONNÉES OUVERTES RECHERCHE INDUSTRIE CITOYENS GOUVERNEMENT “ J'ai pu créer des outils qui me rendent la vie plus facile, et me permettent, ainsi qu'a d'autres, de mieux utiliser les services publics !” EX: PatinerMontréal, Resto-net.ca
  32. CARACTÉRISTIQUES DES DONNÉES OUVERTES
  33. LES DONNÉES OUVERTES 1/2 <ul>ACCESSIBLES format ouvert, manipulable par un programme DONNÉES BRUTES avoir le meilleur niveau de détail STANDARDISÉES permettre de recouper différentes données </ul>
  34. LES DONNÉES OUVERTES 2/2 <ul>CENTRALISÉES facilement accessibles à partir d'un même catalogue PERMANENTES pour ne pas casser les applications qui en dépendent LICENCE OUVERTE droit à la réutilisation, transformation et re-distribution </ul>
  35. « DATA IS THE NEW OIL »
  36. « DATA IS THE NEW SOIL » David McCandless, TED 2010
  37. Partout dans le monde <ul>INITIATIVES DE DONNÉES OUVERTES <ul><li>USA data.gov
  38. Royaume-Uni data.gov.uk
  39. Nouvelle-Zélande data.gov.nz
  40. Europe, France
  41. Canada
  42. ... </li></ul></ul>
  43. OÙ EN EST-ON AU QUÉBEC?
  44. LE PROBLEME PRINCIPAL <ul><li>l'information est souvent disponible
  45. mais pas forcément accessible </li></ul>
  46. Fait pour être lu à l'écran ou imprimé, pas pour être réutilisé
  47.  
  48. « Le plus grand problème lié au PDF est qu'il est presque impossible de déterminer la position du texte affiché. Ainsi, pour des données tabulaires, il est presque impossible de déterminer dans quelle ligne et quelle colonne un texte ou une valeur apparaît. » James McKinney PatinerMontréal
  49.  
  50. DES CITOYENS AGISSENT, MALGRÉ TOUT <ul><li>Le manque d'accessibilité rend les choses plus difficiles
  51. Moins de personnes sont capables de s'impliquer et de régler les problèmes de sociétés </li></ul>
  52. AUTRE EXEMPLE A MONTRÉAL AU CANADA TEMPS D'ATTENTE MOYEN (APPROXIMATIF) AUX URGENCES “ Comprendre les temps d'attente dans les services d'urgence”, Institut Canadien d'Information sur la Santé, 2005
  53. L' ACCÈS A L'INFORMATION PEUT SOULAGER RAPIDEMENT DES PROBLÈMES DIFFICILES À RÉSOUDRE NOTE: Québec offre ces informations http://www.rrsss03.gouv.qc.ca/urgence/fra/asp/urgence3.asp CLINIQUE A 30 PATIENTS 2H D'ATTENTE CLINIQUE A 30 PATIENTS 2H D'ATTENTE CLINIQUE A 30 PATIENTS 2H D'ATTENTE CLINIQUE B 25 PATIENTS 1H15 D'ATTENTE CLINIQUE C 21 PATIENTS 45min D'ATTENTE
  54. LES DONNÉES OUVERTES EN PRATIQUE
  55. CHOIX TECHNOLOGIQUES CLÉ <ul>TECHNOLOGIES WEB <ul><li>Accès universel (Internet disponible partout)
  56. Large choix de solutions techniques </li></ul>API WEB PUBLIQUES <ul><li>Facile à utiliser, encourage la réutilisation
  57. Résout les problèmes d'interfaçage </li></ul></ul>
  58. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C
  59. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C
  60. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C
  61. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C
  62. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C
  63. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C CITOYENS ENTREPRISES CHERCHEURS
  64. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C CITOYENS ENTREPRISES CHERCHEURS
  65. DÉPARTEMENT A DÉPARTEMENT B DÉPARTEMENT C CITOYENS ENTREPRISES CHERCHEURS CROWD SOURCING
  66. LES DONNÉES OUVERTES PEUVENT ÊTRE APPLIQUÉES MAINTENANT , SANS CHANGEMENT OU INVESTISSEMENT MAJEUR EN RÉSUMÉ
  67. PARTIE 2 LE WEB : SERVICES PUBLICS 2.0
  68. CONSTATS FRÉQUENTS <ul><li>Difficile de susciter l'intérêt des citoyens
  69. Difficile de communiquer avec eux
  70. Rupture grandissante avec les jeunes </li></ul>Constats relevés lors de la Comission des Services aux Jeunes Citoyens tenue à Montréal en septembre 2010
  71. PARTICIPATION DES QUÉBECOIS AUX ÉLECTIONS GÉNÉRALES Sources: Elections Québec http://ur1.ca/2hva9 Développement d'Internet ;)
  72. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENS <ul>SURCHARGE INFORMATIONNELLE <ul><li>Quelle place a la communication du gouvernement fédéral, provincial et municipal dans la vie des citoyens? </li></ul></ul>
  73. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENS <ul>PLUS DE MODES DE COMMUNICATION <ul><li>Le monde a changé très vite : les gens regardent moins la télévision, les nouvelles se diffusent vite par Twitter,les journaux commencent à devenir plus interactifs </li></ul></ul>
  74. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENS <ul>BESOIN D'INTERACTIVITÉ <ul><li>Les citoyens veulent se faire entendre et se sentir acteurs du système politique </li></ul></ul>
  75. ENJEUX POUR ENGAGER LES CITOYENS <ul>ACTION LOCALE <ul><li>Montrer que les décisions et les actions peuvent aussi se prendre localement, et non pas que les actions sont systématiquement bloquées par une administration lourde. </li></ul></ul>
  76. COMMENT UTILISER LES TECHNOLOGIES POUR CONCEVOIR DES APPLICATIONS QUI RÉPONDENT À CES BESOINS ? POUR VOUS, DÉVELOPPEURS ET RESPONSABLES DE PROJETS PUBLICS...
  77. COMPRENDRE LES CHANGEMENTS D'ATTENTES ENGENDRÉS PAR LES MÉDIAS SOCIAUX
  78. TWITTER : UNE GRANDE PLACE PUBLIQUE VIRTUELLE <ul>INFORMATION FACILEMENT CONSOMMABLE Message courts (140 car.), intègrent le bruit ambient CIBLAGE Utilisation de hashtag (#opendata) et message direct (@mtlouvert) </ul>
  79. 15% « 15% des des gouvernements des 163 pays du monde sont sur Twitter » DigitalDataya http://ur1.ca/2hvks
  80. DES OUTILS POUR MOBILISER <ul><li>Facebook permet de facilement rejoindre les gens et leur demander de s'exprimer... voire de participer </li></ul>
  81. En ce moment sur Facebook au Québec... Québécois sans médecin de famille (26 402) Pour un moratoire sur le gaz de schiste au Québec (99 334) Utilisation du logiciel libre par le gouvernement du Québec (?)
  82. LES GENS ONT LA CAPACITÉ DE S'APPROPRIER LES TECHNOLOGIES POUR RÉPONDRE À LEURS BESOINS CE QUE L'ON PEUT RETENIR...
  83. QUELQUES PRINCIPES 1/2 <ul><li>DIVERSIFIER LES MODES DE COMMUNICATION Adopter différents formats : courts (tweets), moyen (blogs), détaillés (communiqués)
  84. PERMETTRE AUX USAGERS DE S'EXPRIMER Commentaires, réponses, dialogue ouvert à plusieurs participants </li></ul>
  85. QUELQUES PRINCIPES 2/2 <ul><li>UNE INTERFACE GRAPHIQUE CONVIVIALE Elle incite à l'utilisation, plutôt de frustrer dès le premier contact.
  86. UNE INFRASTRUCTURE OUVERTE API publique, données ouvertes pour que les gens puis dériver l'application et créer de nouveaux outils </li></ul>
  87. UN EXEMPLE : LE SERVICE 311 DE MONTRÉAL
  88. 311 : PAS VRAIMENT INTERACTIF <ul>SERVICE TÉLÉPHONIQUE SEULEMENT <ul><li>Implique d'être disponible, et de pouvoir attendre que quelqu'un réponde </li></ul>PAS DE SUIVI <ul><li>Une fois la requête soumise, on se sait pas quand c'est fait, et quel est le résultat
  89. Impossible de savoir si d'autres ont eu le même problème </li></ul></ul>
  90. Système de gestion de tickets pour la ville de Dieppe Novélys + FFunction, 2009
  91. OSIRIS : UN PAS EN AVANT <ul><li>BON POINTS </li><ul><li>Interface moderne, compatible iPhone et mobiles
  92. API Web </li></ul><li>LIMITES </li><ul><li>Pas d'interface publique pour les citoyens
  93. Outil seulement utilisé en interne pour les besoins de la ville </li></ul></ul>
  94. UN 311 IDÉAL 1/2 <ul>APPLICATION WEB & TÉLÉPHONE Accessible à tous, par le Web et par téléphone CITOYENS ET FONCTIONNAIRES Un outil transparent qui permette un suivi INTERFACE CONVIVALE Pour que l'application soit vraiment utile, et utilisée par le plus grand nombre </ul>
  95. UN 311 IDÉAL 2/2 <ul>DONNÉES OUVERTES Faire des statistiques sur les demandes, permettre la création de nouveaux services MÉDIAS SOCIAUX Rejoindre les utilisateurs, répandre le message et améliorer l'application </ul>
  96. « OUI, JE VEUX BIEN, MAIS NOUS N'AVONS PAS NI LES COMPÉTENCES NI LE BUDGET  » UNE RÉPONSE PRAGMATIQUE D'UN FONCTIONNAIRE HYPOTHÉTIQUE
  97. FACTORISER LES COÛTS <ul><li>UTILE A L'UN EST > UTILE A L'AUTRE Possibilité de partage à moyen terme avec d'autres villes / organisations
  98. LOGICIEL LIBRE / OPEN SOURCE Ouvrir la technologie ou se baser sur une technologie existante pour bénéficier d'améliorations des autres </li></ul>
  99. « CROWDSOURCING » <ul><li>TIRER PARTIE DE LA COMMUNAUTÉ Grandes villes canadiennes riches en expertise technologique et en volonté de faire avancer la société.
  100. NE PAS S'ISOLER Regroupements, conférences où des gens de différents milieux partagent leurs expériences et expertise. </li></ul>
  101. LA TECHNOLOGIE N'EST PAS UNE FINALITÉ EN SOI, MAIS UN MOYEN PUISSANT POUR FAIRE RAPIDEMENT ÉVOLUER LA SOCIÉTÉ .
  102. WEB 2.0 LES UTILISATEURS DEVIENNENT ACTEURS , ET PARTICIPENT À LA CRÉATION DU CONTENU ET A LA VIE DE LA COMMUNAUTÉ EN LIGNE.
  103. SERVICES PUBLICS 2.0 LES UTILISATEURS DEVIENNENT ACTEURS, ET PARTICIPENT À L' AMÉLIORATION DES SERVICES ET À LA VIE CITOYENNE .
  104. PARTIE 3 VISUALISATION DE DONNÉES
  105. BUDGET FÉDÉRAL AMÉRICAN, PRIS DE DATA.GOV EN 2009
  106. Nous avons de plus en plus d'information à notre disposition, et il faut trouver des moyens pour en retirer le maximum.
  107. http://www.governmentexpenses.ca/
  108. http://www.ffctn.com/a/expensevisualizer
  109. http://www.opencongress.org/
  110. Tout un chacun peut devenir un journaliste et un analyste, se poser des questions et trouver des réponses
  111.  
  112. TEMPS DÉPENSES (M$)
  113. Les données sont manquantes durant cette période
  114.  
  115. Les données sont partielles : une des valeurs est nulle pendant une longue période.
  116.  
  117. Les citoyens peuvent partager leurs découvertes (blog) et appuyer leur trouvaille par des faits concrets.
  118. Les visualisations rendent l'analyse et la compréhension de systèmes complexes accessibles à tous .
  119. « À terme, des outils Web interactifs et visuels permettront aux gouvernements de mieux fonctionner en rendant possible à tout le monde de comprendre leur fonctionnement  » POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT ET TRANSPARENT
  120. Merci ! www.ffctn.com twitter.com/ffunction [email_address]

×