T2 m mondeca vfinale

712 views

Published on

L'apport des technologies du Semantic web pour le marketing, construire une vision à 360° sur vos clients et prospects pour développez vos interactions et flux d'échanges

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
712
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

T2 m mondeca vfinale

  1. 1. 1Marketing et Web Semantiquegilles Delaporte, Mondeca
  2. 2. 2WEB SEMANTIQUE ET MARKETINGTechnologies, outils et standards; pour une information plus accessible,compréhensible et partageable et construire des solutionsinteropérables et automatisablesDu Web 1.0 au WEB 3.0 …. Ou de la page à la « donnée »DataData au sens d’une chose, d’unobjet; à savoir une personne,un lieu, un concept, un tableau,un document, un film…..
  3. 3. 3DES POSTULATSUn savoir rend la donnée utileCette donnée est encore plus utile si elle est partagéeLe contenu sémantique des données est plus durable que tout format,tout mode de stockage et toute application qui les utiliseCe qui est durable:• Les sujets, les entités, les objets dont on parleCe qui l’est moins:• Les phrases, les morceaux de textes, certains contenus…Linked Open data : une ressource disponiblepropose des ontologies, vocabulaires, des référentiels…et l’Open data est en marche !
  4. 4. 4POUR CRÉER DE LA VALEUR AVEC LE WEB SÉMANTIQUE123De l’intelligence, des ressources:pour décrire, comprendre, organiserDes outils, des traitements, de l’automatisme:• pour traiter les contenus, assister les contributeursDes moyens d’exposition / exploitation de la richesse• Recherche, exploration dynamique, classification, publication
  5. 5. 5ET POUR LE MARKETING ?Visibilité: SEO• Présence sur les moteurs web; Accessibilité, compréhension, retenir l’usagerRelation: Lien vers le client• Permet de dialoguer, d’interagir et de renforcer les flux d’échangesLe Web sémantique aide sur ces deux axes; Il offre un cadre pour l’intelligencemétier, pour constituer des contenus intelligents et suivre la relation client,afin d’offrir les moyens de transformer en action les informationscollectéesWeb SemvisibilitéRelationclient
  6. 6. 6ET DE LA METHODEEnrichir les contenus par de la sémantique:• Structuration et organisation, identification des sujets POI concepts,• Mise en relation , Agrégation• métadonnées, liens, de nouveaux contenus, de l’exploration intelligenteCapter les dires clients• Par de l’extraction d’information sur les retours clients, les blogs, lespages facebook… avec Repérages des éléments clefs• Extension et compléments du profil clientExploiter le profil client• Pour rapprocher automatiquement le client des contenus et actions• Pour trouver les « bons » clients » pour les bonnes « offres»
  7. 7. 7CHAINE DE TRAITEMENTInférenceAjoutmétadonnéesContrôle QualiteContentAnnotationPilotage du Workflowlinguistiqueréférentielspose metadatasContentClassificationClassification baséesur des règles métierpublicationdynamiqueOntologie et référentielsAlimente les composantsExtractionAnalyse opinionSerialisationfluxRules EditorExplorationextractionsProfil Client
  8. 8. 8Vocabulaire pour les métadonnées, définit les attributs ou propriétésutilisables pour décrire une « chose »1) Les métadonnées traduites dans le formalisme Schema.org (autres aussi)2) Ajoutées aux contenus entre des balises de type /div➤ Pour être « comprises » et « utilisées » par les moteurs de recherche webConduit à améliorer l’identification du contenuPermet une meilleure exposition des résultatsAméliore le taux de transformation via les rich SnippetsDifférents tests annoncent de 15 % à 30% de plus en CTR
  9. 9. 9ET POUR LA RELATION CLIENTL’exploitation des dires clients et des « amateurs »➤ Récupération des informations depuis forums, blogs, pages facebook…➤ Extraction des informations clefs ( univers de la marque, des produits)➤ Traitement d’organisation entre le positif et negatif➤ Extension du profil client par alimentation➤ Confrontation du profil avec les besoins d’interaction et communicationLes informations clefs:➤ Les points positifs ou négatifs➤ Les sujets traités et leur importance➤ Les lieux, les concepts, les « goûts » «envies »➤ Des compléments issus de profils facebook par exemple ( co branding, passion, médias…)Les services: depuis cette base de profils clients➤ Recherche de clients sur des éléments très précis➤ Consolidation des profils clients autour de catégories de clients / actions➤ Rapprochement entre contenus et offres avec les profils clients
  10. 10. 10UN EXEMPLE DE DEMARCHE MARKETINGCas dans le secteur du tourisme:➤ Responsable tourisme de la région Picardie➤ Promotion de la Destination à travers le recrutement et lanimation dune familledambassadeurs➤ À partir des lecteurs du magazine « esprit de Picardie » (800 000) et de la page facebook(13000 fans)➤ Recherche des amateurs experts de la région (villes, lieux, POI) et thématiques ( nature,gastronomie, art de vivre…)➤ Amateurs actifs➤ Qui souhaitent partager leurs coups de cœurLes technologies sémantiques sont sollicitées pour fournir la solution à mêmede répondre à cette problématique présente
  11. 11. 11ILLUSTRATION - "LART RÉPARE"Dans le but de promouvoir en C to C galeries, artistes, artisans,stages spécialisés, animations culturelles, … les technologiessémantiques sont sollicitées pour répondre à cette question :"Trouvez-moi les personnes ayant une double compétence/talent,"santé/art", si possible, active dans le secteur dAbbeville etayant elle-même, plus de 50 fans."
  12. 12. 12PAGE FACEBOOK
  13. 13. 13INITIALISATION DÉMARCHE, TACHES ET METHODEFormalisme du modèle marketing de la région:➤ Des mots et concepts organisés et représentatifs de la région, de l’identité de marqueIdentification des publications traitant des sujets de l’art, de la contemplation,de l’art de vivre, de l’artisanat, de la gastronomie autour de la région➤ Analyse des post et des commentaires sur la page Facebook et comme sur les pagesFacebook des auteurs➤ Sélection à partir des thématiques souhaitées➤ Par l’utilisation des vocabulaires sélectionnés et de la chaîne de traitementStockage des publications et métadonnées généréesCréation des profils à partir des auteurs des textes et des « j’aime »Extension des profils
  14. 14. 14ET DES BENEFICES MARKETINGNous disposons des « publications enrichies » et des profilsCréation d’un ensemble de requêtes pour des recherches particulières➤ Lart répare➤ Découvertes grandeur nature➤ Slow lifeApplications de techniques de classification➤ Pour regrouper les profils clients autour de catégories➤ Catégories qui correspondent à des « actions»➤ Les personnes qui aiment,…, sont localisés…, ont le profil… envoie incentive 32 et 33Application de règles d’inférence et classification➤ Pour associer les profils à des produits, des offres, des contenus ou incentivesExtraction des sélections
  15. 15. 15TEXTE D’UNE PERSONNEAquaralleriste Evelyne leroy, Page : 150 personnes aimentJanime des stages "carnet de balade aquarelle" selon linspiration et oùmon pinceau me mène !! (Le Crotoy, St Valery, Le Hourdel et larrièrepays...)J’aime… la Vie, les gens, la nature, la musique, les couleurs… Je suiskinésithérapeute et en grec « kiné » signifie « mouvement »… J’aime…l’aquarelle, pour sa rapidité d’exécution, la transparence et la multiplicitédes couleurs, la participation active et parfois hasardeuse des pigments,de l’eau...
  16. 16. 16LES MOTS ET VOCABULAIRESSont issus d’un référentiel organisé pour le domaineDans ce cas :➤ Géographie: Insee et géonames, complété si besoin est➤ Art: Unesco, partie de OMT➤ Métiers: Esco, Onisep, avec du raffinage➤ Mots métier domaines : constitués depuis l’expertise territoire et thématiques enrésonnanceCes référentiels alimentent la chaîne de traitement pour permettre unedétection efficace.
  17. 17. 17EXEMPLE ANNOTATIONChaque post, chacun des commentaires de chaque post est considéré comme uneressource, un objet documentaire avec son ID et ses métadonnées. Exempledune ressource "commentaire"
  18. 18. 18LES PUBLICATIONS
  19. 19. 19LES PROFILS
  20. 20. 20EXEMPLE RECHERCHELa requête suivante: recherche compétence du domaine SANTE , du domaine arts…Cette requete est impossible à faire avec les techniques classiques
  21. 21. 21Merci !Gilles.delaporte@mondeca.com
  22. 22. 22MAIS ENCORE PLUS LOINRDF est un langage formelDes règles pourront être appliquées sur les contenus pour:• Classifier automatiquement ces contenus• Compléter l’information• Poser des liens entre contenusLa classification permet d’affecter le contenu à une catégorie, un thème, unprofil client etc… utilisée pour:• la recherche à facettes ( filtrage dynamique des résultats de recherche)• La navigation dynamique dans un portailLes données constituent un graphe exploitable:• Publier automatiquement des pages Hub• De la page hub on navigue vers les articles, sujets, dossiers, pages références• de toute page ou sujet , on navigue vers la page hub

×